Comment ça fait mal et où se trouve la vésicule biliaire chez une personne

La vésicule biliaire est un organe direct qui participe activement au processus de digestion. En forme, il ressemble à une poire vide de petit diamètre. Certains se demandent: comment se passe la douleur et où se trouve la vésicule biliaire? Il est situé sous le foie, c’est-à-dire du côté droit. Grâce à la voie biliaire spéciale, il se joint à elle. Si vous êtes intéressé par l'emplacement exact de la vésicule biliaire, vous pouvez consulter l'atlas anatomique.

La fonction principale de la vésicule biliaire est associée à l'accumulation et à l'excrétion de la bile, qui est impliquée dans la digestion. Si un organe est sensible aux maladies, il commence à fonctionner de manière incorrecte ou incomplète. La bile est un type particulier de fluide du corps humain, il est produit dans le foie. Le but de la bile est d'intensifier le mouvement des aliments digérés directement dans les intestins. Il aide également à absorber les graisses. Fait intéressant: pendant la journée, le foie peut produire jusqu'à deux litres de ce liquide.

Maladie de la vésicule biliaire:

  • Pierres dans la vésicule biliaire. Cette maladie survient quand une personne est mal nourrie. Les sels biliaires commencent à interagir avec une grande quantité de cholestérol entrant dans le corps avec de la nourriture. Le sable est formé en premier, puis les pierres.
  • Dyskinésie. Ce problème peut être appelé, peut-être, le plus commun. Dans certains cas, la contraction des conduits est perturbée. Au même moment, la vésicule biliaire commence à faire mal. Des sensations désagréables apparaissent directement dans la moitié droite de l'abdomen, en haut. Les médecins ne considèrent pas ce problème comme dangereux pour le corps, mais il vaut la peine de l'observer, car il peut entraîner la formation de calculs.
  • Cholestérose Cette maladie est due au fait que le cholestérol commence à se déposer sur les parois de la vésicule biliaire.
  • Cholécystite. Le nom décrit l'inflammation et la perturbation de la vésicule biliaire. Parfois, les voies biliaires atteintes de cholécystite sont bloquées, la bile ne peut normalement pas être enlevée, il y a un processus inflammatoire. Dans ce cas, le cas peut atteindre l'hospitalisation et la chirurgie.
  • Polypes. C'est également une maladie dangereuse, car des tumeurs bénignes peuvent bloquer la sortie de la vésicule biliaire.
  • Le cancer Cette maladie ne peut être traitée que chirurgicalement.

Causes courantes de maladie:

  • la giardiase;
  • la présence d'infection dans le corps: Escherichia coli, Pseudomonas aeruginosa, Staphylococcus aureus, tandis que la membrane muqueuse de l'organe s'enflamme et qu'une cholécystite se produit;
  • violation de la composition de la bile: changements dans le niveau d'acides biliaires, de cholestérol et de minéraux, alors que des calculs peuvent souvent se produire;
  • l'hépatite;
  • facteurs héréditaires affectant la taille et la forme de la vésicule biliaire.

Principaux symptômes:

  • Les patients peuvent être dérangés par une gêne directement sous le foie et la douleur ne peut pas être soulagée par des médicaments. La douleur peut être différente et varier en intensité. Si une personne a une inflexion ou des calculs, la douleur ne peut pas perturber jusqu'à un certain point. Des sensations désagréables apparaissent souvent et augmentent après l'ingestion d'aliments gras et frits. Lorsque les calculs biliaires bloquent les voies biliaires, la douleur peut devenir insupportable.
  • des nausées et des vomissements;
  • la langue devient pourpre;
  • l'appétit est grandement réduit;
  • une personne peut commencer à perdre du poids de façon spectaculaire;
  • un goût amer apparaît dans la bouche;
  • éructations;
  • ballonnement grave;
  • l'urine peut jaunir ou même brunir;
  • les matières fécales lumineuses;
  • démangeaisons sur la peau;
  • l'insomnie;
  • forte fièvre

Si la jaunisse apparaît, cela indique généralement que la personne présente une insuffisance hépatique. Cette maladie entraîne l'apparition de saignements, d'une cirrhose du foie et de fistules internes. Tous les symptômes énumérés ci-dessus peuvent apparaître dans différentes combinaisons. Cela dépend directement de la maladie elle-même, de son degré de gravité et d'autres problèmes.

Méthodes de diagnostic:

  • Examen visuel de la peau, des muqueuses.
  • Test sanguin

Traitement médicamenteux

Il est engagé dans le traitement des maladies et des problèmes énumérés ci-dessus, un gastro-entérologue. Dans les phases ultérieures, la chirurgie peut être utilisée si la thérapie n'a pas fonctionné ou a eu un petit effet. Le médecin diagnostiquera d’abord et ensuite seulement prescrira un traitement. Le traitement médicamenteux est complet, le médecin prend en compte toutes les maladies et anomalies dans le bon fonctionnement de la vésicule biliaire, du foie et des intestins.

Principes de traitement:

  • Régime alimentaire Son but est de minimiser les dommages causés par les aliments. Dans le même temps, vous devez refuser la viande grasse, les bouillons riches, les viandes fumées, une grande quantité d'aliments salés. La viande doit être légère: volaille, bœuf, poisson de rivière. Les légumes doivent être cuits à la vapeur, cuits dans leur propre jus ou additionnés d’eau.
  • Puissance Si un patient a des problèmes de vésicule biliaire, la nutrition jouera un rôle important dans le traitement. Il est nécessaire de manger de la nourriture en petites portions et plus souvent que d'habitude. Le dîner n'est pas souhaitable immédiatement avant le coucher.

Régime alimentaire

Si une personne souffre d'une forme quelconque de maladie de la vésicule biliaire, un régime alimentaire approprié ou un régime alimentaire spécial est appliqué, en plus de l'exposition à la cause des médicaments. Le régime alimentaire du patient est sélectionné en fonction de la gravité de la maladie et de sa gravité. Si la cholécystite est en phase aiguë, vous ne pouvez consommer que des aliments liquides: soupes en poudre, bouillons faibles en gras, jus, dilués dans de l’eau semi-purifiée, ainsi que du thé sans sucre. Kashi peut être mangé le troisième jour après une crise de douleur intense. Les portions devraient être petites. Il est indésirable de manger des aliments trop chauds ou trop froids, cela nuit au processus de digestion.

Vous devriez limiter ou éliminer complètement la consommation de sauces chaudes, de cornichons, de cornichons, de viandes fumées, de pâtisseries, ainsi que de divers aliments gras. Évitez de manger des radis, des oignons, de l'ail. Comme boisson, vous pouvez boire de la compote, de la gelée. Il est permis de manger une petite quantité de pain de blé et de seigle séché. Vous pouvez manger des produits laitiers faibles en gras: yaourt, kéfir, lait, crème sure. Vous pouvez assaisonner les salades avec de l'huile d'olive ou de tournesol, mais la mayonnaise doit être exclue. Il est permis de manger de l'huile de tournesol. Les œufs durs seront également utiles. Les soupes sont autorisées seulement sans friture. Le porridge peut manger de la farine d'avoine, du sarrasin et de l'orge. Diversifier le régime alimentaire peut être des fruits et légumes crus ou cuits au four.

Maladies de la vésicule biliaire chez les enfants

Les enfants peuvent être atteints de dyskinésie, ainsi que d'inflammation de l'organe lui-même et de ses voies. Le plus souvent, ces maladies sont susceptibles chez les enfants âgés de 6 à 10 ans. Il peut y avoir de la fièvre dans le fond de la maladie et une légère intoxication. Après le diagnostic est généralement prescrit un traitement à long terme en fonction de l'âge de l'enfant. Inscription obligatoire avec un pédiatre. Rappelez-vous que le corps de l'enfant nécessite un traitement attentif. Par conséquent, il n'est pas nécessaire de traiter l'enfant avec des remèdes populaires. Juste besoin de contacter un spécialiste. Il prescrira un traitement et surveillera l'état de l'enfant jusqu'à son rétablissement complet.

Vésicule biliaire: tout sur un organe important

La vésicule biliaire est un organe creux de couleur verte, de 6 à 10 cm de long, situé du côté droit (dans l'hypochondre droit) du tractus gastro-intestinal et partiellement dissimulé sous le foie. Son volume varie au niveau de 40 ml, il sert de stockage pour la bile produite dans le foie. En fonction du degré de remplissage que l'on peut changer de forme, il peut être:

Si nécessaire, la bile est libérée dans les intestins pour aider le corps à transformer les graisses contenues dans les aliments et à les préparer pour un traitement ultérieur. En général, il est impossible de sentir un organe: une personne ne commence à y penser que dans les cas où elle est atteinte d'un mal qui lui est associé. Il devient intéressant de savoir ce qu'est une vésicule biliaire, ce qui affecte son état et comment se débarrasser de son inconfort.

La structure de la vésicule biliaire

Le bas de la bulle - sa partie large - dépasse légèrement du foie. La partie étroite se transforme progressivement en un petit canal qui fait partie du canal biliaire principal après la connexion avec le canal du foie. Il a un trou d'épingle situé dans le duodénum, ​​où, en fait, la quantité requise de bile tombe.

La taille normale du corps affecte l'âge de la personne. Chez l’adulte, la vésicule biliaire a une longueur de 6 à 10 cm, une largeur de 3 à 3 cm, une épaisseur de paroi jusqu’à 3 cm et un diamètre de conduits principaux d’environ 6 à 8 mm. Le même organe chez l'enfant a d'autres paramètres: la longueur est d'environ 7 à 8 cm, la largeur est de 3,5 cm et le diamètre des conduits est de 8 mm.

Fonction de la vésicule biliaire

Malgré sa petite taille, la vésicule biliaire remplit des fonctions très importantes:

  • Accumulation de bile. La sécrétion de la bile par le foie est réalisée en continu, et l'endroit où elle est stockée est juste la vésicule biliaire. Il ne se vide qu'après la libération de ce liquide dans l'intestin.
  • Concentration de bile. La quantité totale de bile rejetée dépend directement de la quantité de nourriture ingérée et de ses propriétés nutritionnelles (quantité de graisses, de glucides, etc.).
  • La libération de bile dans les intestins. Dès que la nourriture pénètre dans l'œsophage, les parois de la vésicule biliaire commencent à se contracter progressivement. Si la nourriture est très grasse, les contractions deviennent de plus en plus puissantes, ce qui signifie qu'une plus grande quantité de sécrétion commence à affluer dans l'intestin. Une telle concentration de bile dans l'intestin grêle aide le corps à digérer les aliments lourds plus rapidement et plus facilement.
  • La protection du corps. La bile est un secret unique. La composition de ce liquide comprend un grand nombre de substances actives: calcium, acides, chlore, bilirubine, etc. En raison de leur impact, la quantité et la qualité des acides hypotoxiques dans l'intestin grêle sont considérablement réduites, ce qui permet de protéger efficacement la vésicule biliaire et le foie.

Causes de la maladie de la vésicule biliaire

Un dysfonctionnement de cet organe peut survenir si les facteurs suivants affectent:

  • La pénétration de diverses infections dans la vésicule biliaire. Il peut s’agir d’agents infectieux staphylococciques ou streptococciques, à bâtonnet pyocyanique. Les bactéries initient un processus inflammatoire qui affecte la membrane muqueuse de la vésicule biliaire, entraînant une cholécystite.
  • La concentration de la bile en raison de changements dans la composition chimique. Cela conduit au fait que la concentration en acides biliaires, en minéraux et en cholestérol (en particulier le cholestérol) augmente de manière significative, après quoi des calculs commencent à apparaître dans le corps et une maladie des calculs biliaires se développe.
  • Violation de l'écoulement de la bile - la vésicule biliaire perd son activité motrice. En conséquence, le secret commence à stagner, les processus digestifs sont perturbés. Accompagnez cette douleur douloureuse, localisée dans l'hypochondre droit.
  • Infections parasitaires de divers types;
  • Changements dans les propriétés anatomiques de la vésicule biliaire - changement de taille et de forme, pliures.
  • La formation de tumeurs bénignes ou malignes.
  • Autres lésions de la vésicule biliaire et symptômes associés de dysfonctionnement pancréatique et hépatique.

Symptômes de lésions de la vésicule biliaire

Quelles que soient les raisons pour lesquelles les pathologies sont apparues et ont commencé à se développer, toutes les maladies présentent des symptômes très similaires. Le symptôme principal est une douleur intense et douloureuse qui est constamment localisée dans l'hypochondre droit. Il ne peut pas être apaisé même avec l’utilisation d’analgésiques puissants. Si une personne souffre de cholélithiase ou de cholécystite, ces douleurs sont extrêmement intenses. Le plus souvent, le syndrome douloureux apparaît après l'ingestion d'aliments frits, très aigus ou gras. Dans le cas où les pierres commencent à sortir des conduits de la vésicule biliaire, la personne sera dérangée par des douleurs coupantes qu'il est parfois impossible de supporter.

Parallèlement à cela, les symptômes suivants de la maladie de la vésicule biliaire se produisent:

  • dyspepsie - nausées et vomissements, éructations fréquentes;
  • signes de fièvre - frissons et fièvre (surviennent souvent pendant l'exacerbation du processus);
  • constipation ou diarrhée;
  • manque d'appétit et, par conséquent, perte de poids rapide;
  • des ballonnements;
  • sécheresse et amertume dans la bouche;
  • l'apparition d'une teinte jaune sur la peau;
  • décoloration des matières fécales et acquisition de la couleur jaune foncé par l'urine;
  • réactions allergiques sous forme de lésions sur le corps et de prurit grave;
  • diminution de la concentration, insomnie, irritabilité incontrôlable.

Important: la couleur ictérique de la peau indique que le processus inflammatoire a affecté le foie, ce qui peut provoquer une insuffisance hépatique ou un saignement interne.

Les principaux maux de la vésicule biliaire

Dyskinésie

La dyskinésie de la vésicule biliaire est une affection dans laquelle pratiquement toutes les maladies de l’organe commencent à se développer. Pendant assez longtemps peut ne pas se manifester. Son essence réside dans le dysfonctionnement de l'activité motrice de la vessie. Cela signifie que les conduits ne s’ouvrent pas assez et que cela conduit à une contraction inadéquate de la vésicule biliaire et, par conséquent, à la sécrétion d’un minimum dans l’intestin. Premièrement, le fait que les aliments ne soient pas entièrement transformés est entaché par le fait que, d’autre part, une partie de la bile restera dans la vessie et commencera à stagner. Ainsi, des conditions favorables sont créées pour divers types de processus inflammatoires.

Le principal symptôme de la dyskinésie de la vésicule biliaire est l'incapacité de digérer les graisses, en particulier chez les animaux. Une personne atteinte de cette maladie se sentira légèrement plus mal après avoir trop mangé ou mangé des aliments trop gras. Parallèlement à cela, il y aura une sensation de malaise dans l'hypochondre droit, parfois des douleurs peu brutales peuvent être dérangeantes. Si vous mangez beaucoup d'aliments gras, la diarrhée est probable. En outre, l'emplacement de la vésicule biliaire chez l'homme peut légèrement varier, la photo du corps confirme non seulement son déplacement, mais également le changement de taille.

Cette pathologie est traitée en prenant des médicaments cholérétiques assurant l'expulsion forcée de la sécrétion de la vésicule biliaire, ainsi que des médicaments pouvant améliorer le tonus des muscles lisses.

Astuce: il est conseillé de suivre un régime strict en prenant les médicaments et d'éliminer complètement tout ce qui est frit, épicé et surtout gras du régime.

Maladie biliaire

La stase biliaire dans la vessie est une conséquence directe de l'apparition de calculs. Globalement, une faible activité physique, une mauvaise alimentation et d'autres facteurs affectent également leur formation. Il est également important de savoir que dans la plupart des cas, la dyskinésie de la vésicule biliaire et des voies biliaires devient le facteur déterminant du développement de la cholélithiose, la maladie la plus courante associée à cet organe.

Les calculs dans la vessie sont de petits caillots de bile qui commencent à se durcir en raison d'une trop grande quantité d'eau. Le cours de la maladie se présente sous la forme d'attaques - lors de la rémission, une personne ne ressent presque aucun inconfort, seuls des signes mineurs de dyskinésie sont possibles. Toutefois, lorsque la phase active survient, une attaque survient de manière très douloureuse et provoque de nombreux inconvénients. Une personne ne peut pas bouger, la région située sous l'hypochondre droit est constamment secouée par des douleurs intenses, de nature spasmolytique. En règle générale, la maladie ne s’arrête pas si elle n’est pas arrêtée par des analgésiques et des médicaments pour réduire le tonus des muscles lisses.

Conseil: toutes les drogues ou drogues ne peuvent pas aider à traiter cette affection. La seule bonne décision serait donc de faire appel à une brigade d’ambulances.

Une consommation excessive d'aliments gras, un effort physique ou même un seul mouvement peuvent provoquer une attaque. Si l'attaque a disparu d'elle-même, après quelques jours, la personne peut avoir des démangeaisons et un jaunissement du tégument, ce qui est un symptôme de l'acide pénétrant dans le sang de la vessie, où se trouve la bile de la personne.


Les antispasmodiques et les analgésiques sont prescrits pour se débarrasser de cette affection, mais il est interdit de bouger, de manger et, ce qui est très important, de prendre des agents expulseurs de bile, car cela provoquerait une libération de bile, qui «presserait» sur des calculs déjà bloqués.

Pendant la rémission, il est nécessaire de suivre un régime, d’éviter un effort physique excessif, de prendre des antispasmodiques et des médicaments cholérétiques. Les experts recommandent de consulter périodiquement un médecin afin d’éviter de nouvelles attaques et d’atténuer considérablement les effets de cette affection.

Cholécystite

La cholécystite est un processus inflammatoire qui affecte la membrane muqueuse de la vésicule biliaire. Dans la plupart des cas, il se produit sans l'intervention de bactéries, germes et autres agents infectieux étrangers. Cela peut apparaître comme une conséquence d'un nombre suffisamment grand de raisons, y compris la prédisposition héréditaire.

La forme la plus dangereuse de la maladie est la cholécystite calcique, apparue à la suite du développement de la maladie des calculs biliaires. Il se produit également paroxystique, avec lequel une personne commence à ressentir de l'amertume dans la bouche, une douleur dans l'hypochondre droit, des nausées et des vomissements de la bile (qui, soit dit en passant, ne soulagent pas la maladie, mais la dépriment davantage).

La cholécystite chronique, qui se produit sans formation de calculs, ressemble vaguement à la dyskinésie - il existe parfois des douleurs persistantes, des troubles des selles après la consommation d'aliments gras, un trouble de l'appétit se produit. Pendant l’exacerbation, les symptômes ressemblent à ceux qui sont perturbés lors d’attaques de la maladie des calculs biliaires, mais ils peuvent durer beaucoup plus longtemps.

Jaunisse

L’acquisition de la peau jaune foncé accompagne presque toutes les maladies du foie. La jaunisse peut être hépatique, suprahépatique et subhépatique. Avec la défaite de la vésicule biliaire, la forme sous-hépatique de la jaunisse est diagnostiquée, qui est causée par la stagnation de la bile. Il commence à se manifester dans les 2-3 jours suivant une attaque active de la maladie des calculs biliaires, certains signes peuvent être corrigés et en état de rémission. Ces symptômes peuvent être dus à un dosage inadéquat des médicaments ou au non-respect du régime alimentaire.

La jaunisse survient dans un cas particulier car beaucoup de bilirubine et d’acides biliaires commencent à affluer dans le sang. En conséquence, la peau, les muqueuses et la sclérotique commencent à jaunir.

Important: dans le diagnostic de la jaunisse, c’est l’état de la sclérotique qui peut être considéré comme un critère qui mérite à lui seul une valeur, dans la mesure où la peau humaine peut prendre une couleur différente en fonction d’un grand nombre de facteurs.

Une autre caractéristique est la démangeaison de la peau. Il apparaît à la suite de l'effet irritant des acides sur les terminaisons nerveuses de l'épiderme. Après environ 2 à 3 jours, l'urine acquiert également une teinte jaune foncé, ce qui est facilité par une grande quantité de bilirubine traitée, alors que les matières fécales sont éclaircies (à leur tour, en raison d'un manque de bilirubine).

Comment guérir la vésicule biliaire

La principale condition est de prendre des médicaments prescrits par un médecin. Son choix sera basé sur de nombreux facteurs:

  • type de maladie;
  • caractéristiques de l'évolution de la maladie;
  • la possibilité d'admission régulière.

Pour les maladies de la vésicule biliaire, les types de médicaments suivants sont prescrits:

  • médicaments cholérétiques;
  • antispasmodiques;
  • médicaments anti-inflammatoires;
  • hépatoprotecteurs;
  • préparations toniques.

Il n'est pas recommandé de prendre des analgésiques, car ils n'ont pratiquement aucun effet, mais ils peuvent provoquer l'apparition et le développement d'un ulcère de l'estomac, ce qui rend finalement le diagnostic plus difficile. Dans ce cas, les antispasmodiques sont beaucoup plus efficaces - Drotaverinum, No-Spa et similaires.

Les hépatoprotecteurs sont prescrits par un spécialiste pour tous les maux de la vésicule biliaire, en particulier s’ils présentent un risque d’atteinte hépatique. Les préparatifs de ce groupe aideront à soutenir toutes les fonctions des organes et à les protéger. Ceux-ci incluent Hofitol, Gepabene, Essentiale, Kars.

Quand l'opération est affichée

Cholécystectomie - chirurgie associée à l'ablation de la vésicule biliaire. Malgré le fait que les méthodes non chirurgicales se développent rapidement, cela reste le moyen le plus fiable de guérir. Il peut être réalisé par des méthodes laparotomiques ou endoscopiques. Cette dernière option est la plus sûre et la plus progressive, tandis que la laparotomie est associée à un risque de complications (elle coupe la cavité abdominale, qui est très traumatisante).

Les opérations sont planifiées et d'urgence. La dernière option est indiquée dans les cas où le traitement médicamenteux lors de l'élimination d'attaques ne donne aucun effet.

Quelle devrait être la nourriture

Pour les maladies de la vésicule biliaire, le régime alimentaire est très important. Un plat peut provoquer une attaque et commencer l'exacerbation. Pendant la rémission, vous devez avoir un régime qui évite les aliments épicés, frits, gras ou fumés, c’est-à-dire qui provoque des émissions de bile. Vous pouvez boire n'importe quel liquide, mais vous devez renoncer à l'alcool.

L'intervalle entre les repas doit être petit, vous devez manger souvent, mais petit à petit (maximum toutes les 4 heures). En particulier, un tel programme s’applique aux personnes ayant subi une cholécystectomie.

Il est absolument interdit de manger pendant les attaques jusqu'à ce que l'exacerbation diminue. Les liquides ne sont également pas recommandés. Si la soif devient insupportable, vous pouvez légèrement humidifier vos lèvres.

Comment éviter les maladies

Lorsque des affections de la vésicule biliaire apparaissent, divers facteurs jouent un rôle important. Pour prévenir les maladies, vous devez mener une vie saine:

  • arrêter de fumer et de l'alcool;
  • mener une vie active (modérément);
  • limiter la consommation d'aliments épicés et gras.

Il est très difficile de prévenir complètement les maladies, mais le respect de ce qui précède aidera à prévenir leur développement.

Les informations contenues dans cet article sont données à titre indicatif uniquement, plus en détail sur la vésicule biliaire, sa structure, ses maladies et ses méthodes de traitement, et seul un spécialiste en est capable.

Où la bile est produite

Tout dans le corps humain est arrangé harmonieusement et subtilement. Chaque organe est responsable de certains processus se déroulant dans le corps et lui permettant de fonctionner correctement. Le système digestif est nécessaire à la bonne digestion des produits entrant dans le corps humain afin d’en extraire les substances nécessaires au maintien de la vie. La bile participe également activement à la digestion. Mais, contrairement à la croyance populaire, il n’est pas produit dans la vésicule biliaire. D'où vient la bile?

Où la bile est produite

Qu'est-ce que la bile?

Presque chaque personne au moins une fois dans sa vie a vu à quoi ressemble la bile. Il s’agit d’un liquide teinté de vert jaunâtre ou brun, qui a un goût prononcé d’amertume et une odeur particulière. Il est divisé en deux types - kystique et biliaire, leurs différences seront indiquées ci-dessous.

Cette substance a une composition chimique assez complexe et spécifique. Ses composants principaux sont des acides biliaires spéciaux (environ 67%), dérivés de l'acide cholanoïque. Tout d'abord, il s'agit d'acides chénodésoxycholiques et choliques (dits primaires) et ils émettent également des acides secondaires dans la sécrétion jaune - allocholique, lithocholique, désoxycholique et ursodésoxycholique. Tous ces composants dans la bile sont présents sous la forme de certains composés chimiques avec diverses substances. Ce sont les composés acides qui déterminent les propriétés de cette sécrétion digestive.

Les maladies de la vésicule biliaire compliquent considérablement la vie et imposent de nombreuses restrictions en matière de nutrition.

La composition contient également des ions potassium et sodium, grâce auxquels la bile acquiert une réaction alcaline, et certains composés acides sont appelés sels biliaires. Il comprend un pigment rouge qui donne à la bile une couleur spéciale - la bilirubine, des anions organiques (stéroïdes, glutathion), des substances-immunoglobulines, un certain nombre de métaux, notamment le mercure, le plomb, le cuivre, le zinc et autres, ainsi que des xénobiotiques. La bile acquiert une couleur verdâtre en raison du pigment de biliverdine.

Tableau La composition chimique de la bile (mmol, l).

Où est la vésicule biliaire?

Où est cet organe et certains aspects de son anatomie

La vésicule biliaire est située directement sous le foie dans une cavité spéciale. La partie large (le bas de la vessie) est un peu en dehors du bas du foie. La partie étroite (cou) passe dans le canal cystique qui, se connectant au canal du foie, forme le canal biliaire principal. Il ouvre à son tour l'ouverture excrétrice dans le duodénum, ​​où entre, si nécessaire, une partie de la bile, nécessaire à la digestion normale. Le diagramme montre son emplacement et les canaux biliaires.

Problèmes possibles avec la vésicule biliaire et les causes de sa douleur

Les signes et symptômes suivants sont caractéristiques des maladies de la vésicule biliaire et de son canal.

  • Sensations de douleur. Se lever dans l'hypochondre droit et peut irradier vers la région de l'épaule et de l'omoplate droite.
  • Sclérotique jaune et peau.
  • Démangeaisons de la peau.
  • Troubles dyspeptiques: nausée, sensation de lourdeur et débordement de l'estomac, brûlures d'estomac, éructations, etc.
  • Augmentation de la douleur et de la dyspepsie après l'ingestion d'aliments épicés, épicés et gras, ainsi qu'après l'exercice ou le stress.

Tous ces signes devraient amener une personne à se méfier des maladies de cet organe. Considérez la pathologie principale de la vessie et de ses conduits et de la façon dont elle se manifeste.

1. dyskinésie biliaire

Pathologie dans laquelle l'activité motrice de la vessie et de son canal change. Cela est dû à la violation de sa fonction contractile et au travail non coordonné du canal excréteur. Les causes du problème sont la surcharge émotionnelle et mentale, le stress, le changement de régime et l'excès de poids. En soi, la dyskinésie n'est pas un problème, mais elle conduit à la stagnation de la bile et est une condition préalable à l'inflammation de la vésicule biliaire ou à la formation de calculs. La maladie ne peut pas déranger le patient pendant longtemps, mais parfois, la maladie se manifeste par les symptômes suivants:

  • inconfort dans l'hypochondre droit ou douleurs sourdes et sourdes;
  • problèmes d'appétit;
  • troubles du sommeil;
  • labilité émotionnelle.

La jaunisse et le prurit dans cette maladie ne se produisent pas. Le diagnostic est établi sur la base d'une image échographique caractéristique.

2. Maladie biliaire

La maladie s'accompagne de la formation de calculs dans la vessie ou ses canaux. Ces pierres sont des caillots de bile, qui sont des bactéries en couches (avec inflammation), de l'épithélium desquamé et d'autres composants. Parmi les principaux facteurs de risque de cette maladie figurent:

  • prédisposition génétique;
  • violation du régime alimentaire;
  • surpoids;
  • perturbation de la régulation hormonale, par exemple pendant la grossesse;
  • mode de vie sédentaire, etc.

Les symptômes et la douleur associés à cette maladie dépendent de l'emplacement et du nombre de calculs. Les patients peuvent se plaindre de:

  • douleur dans l'hypochondre droit;
  • sentiment de plénitude, de flatulence;
  • problèmes de tabouret et d'appétit.

Un signe clinique fiable de calcul est une attaque de colique biliaire, une affection dans laquelle la pierre ferme complètement la bouche du canal biliaire. Lorsque le médecin demande comment cela fait mal et à quel endroit, la patiente se dirigera vers l'hypochondre droit. Dans ce cas, une douleur aiguë et intense peut être accompagnée de nausées et de vomissements. Après une attaque de colique du foie, le patient peut présenter une décoloration des matières fécales et une urine foncée, ce qui est associé à une absence temporaire de bile dans l'intestin. Le diagnostic repose sur des signes échographiques. Le traitement est conservateur ou chirurgical.

3. cholécystite aiguë et chronique

L'inflammation aiguë ou chronique de la paroi de l'organe est associée à l'effet pathogène d'une infection bactérienne. La dyskinésie et la présence de calculs y contribuent au développement de la maladie, et un rôle simple, par exemple Giardia, peut jouer un rôle dans le développement de l'inflammation.

La forme aiguë s'accompagne de douleurs intenses au foie, d'une violation de la chaise, de nausées et d'une élévation de la température corporelle. Avec un traitement analphabète et la présence de facteurs favorisant l'inflammation, le processus aigu devient chronique. La cholécystite chronique survient avec des périodes d'exacerbation et de rémission.

4. Tumeur de la vésicule biliaire

Les tumeurs bénignes (polypes) et malignes de la vésicule biliaire dans les premiers stades sont asymptomatiques. En grandissant, ils provoquent douleur, jaunisse et indigestion. La clinique dépend du type de tumeur et de sa prévalence.

La vésicule biliaire peut perturber le patient pour diverses raisons. Le plus souvent, le problème se transforme en erreurs de nutrition et en mode de vie incorrect. Moins souvent, une maladie est causée par des tumeurs et des polypes. Pour clarifier le diagnostic et le schéma de traitement, vous devriez consulter un spécialiste.

La composition de la bile et ses fonctions principales

Dire «tempérament bilieux» ou «caractère bilieux» signifie que, pour parler franchement, une personne n’est pas très agréable en communication. Cela s'explique par le fait que la bile humaine contient des acides spéciaux, qui revêtent une grande importance depuis l'époque d'Hippocrate. Ce grand guérisseur grec a doté la bile d’une fonction d’influence sur l’état émotionnel d’une personne. Est-ce vrai? Qu'est-ce que la bile et pourquoi est-il nécessaire dans le corps - lisez ce document.

La composition et la couleur de la bile

La tâche principale de la vésicule biliaire est la collecte et le stockage de la bile, qui est sécrétée par le foie. La vésicule biliaire ne peut être considérée séparément du foie, car la formation de la bile est l'une de ses fonctions principales. Ces deux organes constituent un système unique et ce n’est pas un hasard si, dans la médecine orientale ancienne, le foie et la vésicule biliaire étaient appelés au sens figuré de soeur et de frère.

La bile est un liquide jaune, brun ou verdâtre que le foie produit pour stimuler le processus de digestion.

La formation de bile se produit continuellement et divers facteurs peuvent influencer son intensité. Ainsi, avec le jeûne prolongé, la surchauffe, le refroidissement excessif, un effort physique intense, de fortes stimulations douloureuses, une glycémie élevée, la formation de bile diminue. Renforcer la production de consommation de bile de jaunes d'oeuf, de graisses végétales et animales. Mais le stimulant naturel le plus puissant est la bile elle-même.

La perte chronique de bile par les fistules postopératoires entraîne de graves désordres dans le corps.

Qu'est-ce qui fait partie de la bile et quelles sont ses fonctions? La base de la bile est de l'eau contenant des acides biliaires. Il comprend également la bilirubine, les protéines, le cholestérol, les phospholipides, les sels d'acide carbonique, le sodium, le potassium, le calcium, les hormones et les vitamines. La bile a une odeur très spécifique et un goût amer (suivi d'un arrière-goût sucré). La réaction de la bile est légèrement alcaline.

La bile contient des acides biliaires - ils représentent le produit final du métabolisme du cholestérol, qui est excrété par le corps principalement sous cette forme. Cependant, le cholestérol non digéré est insoluble dans l'eau, il est donc sécrété par les cellules du foie sous la forme de vésicules phospholipidiques. En présence d'acides biliaires, les vésicules se dissolvent pour prendre la forme de micelles lipidiques (miettes).

Une surabondance de cholestérol biliaire ou une carence en acides biliaires créent des conditions préalables à la cristallisation du cholestérol et à la formation de calculs biliaires.

De quelle couleur est la bile et pourquoi les personnes irritables sont appelées "bile"? La coloration biliaire est due aux substances pigmentaires qu'il contient - la bilirubine rouge-jaune et la biliverdine verte. Ce sont les produits de dégradation de l'hémoglobine et d'autres composants du sang.

Dans les temps anciens, la bile était considérée comme un fluide non moins important que le sang. Mais si le sang de nos lointains ancêtres était le porteur de l'âme, alors la bile, à leur avis, était un caractère déterminé. En raison de la composition et de la fonction de la bile, une personne irritable, caustique et en colère est souvent appelée jaunisse.

La bile, formée par le foie (bile hépatique), par les voies biliaires, entre dans la vésicule biliaire, où elle se concentre et se transforme en kystique. La bile hépatique a une couleur jaune or et la vessie kystique est brun foncé. La concentration des principaux composants (acides biliaires, cholestérol, pigments biliaires) dans la bile de la vésicule biliaire est 10 à 20 fois supérieure à celle du foie. Mais la bilirubine et la plupart des minéraux y sont moins nombreux, car ils sont absorbés par la vésicule biliaire. La concentration de cholestérol dans la bile de la vésicule biliaire est si élevée que seule la présence de sels biliaires l’empêche de précipiter.

Dans les processus inflammatoires dans la vésicule biliaire se forment des calculs biliaires, constitués de 80-90% de cholestérol, le dépôt de pigments biliaires contribue à ce processus.

Quelle fonction fait la bile

Pourquoi la bile est-elle nécessaire?

  • La bile remplit de nombreuses fonctions différentes dans notre corps.
  • C'est l'un des stimulants de la sécrétion pancréatique, du mucus gastrique et, plus important encore, de la fonction hépatique, responsable de la formation de la bile et de l'excrétion biliaire.
  • C'est un catalyseur qui active de nombreuses enzymes (notamment la lipase du suc pancréatique et intestinal, qui agit 15 à 20 fois plus fort en présence de bile).
  • En raison de la présence d'acides biliaires, décompose de grosses gouttes de graisse en minuscules particules, augmentant la zone de contact de la graisse avec les enzymes.
  • L'une des principales fonctions de la bile est de permettre une meilleure absorption dans l'intestin des acides gras supérieurs insolubles dans l'eau, du cholestérol, des vitamines D, E, K, du carotène et des acides aminés.
  • Remplace la digestion gastrique au niveau intestinal, limitant l'action de l'enzyme pepsine, et crée les conditions les plus favorables à l'activité vigoureuse des enzymes du suc pancréatique, en particulier de la lipase, qui fend le gras.
  • Une autre fonction de la bile est de stimuler l'activité motrice des intestins, y compris le travail des villosités intestinales, ce qui entraîne une augmentation du taux d'absorption des nutriments.
  • Interfère avec la reproduction des bactéries dans les intestins, empêchant le développement de processus de putréfaction.
  • Il irrite les terminaisons nerveuses sensibles des vaisseaux sanguins et des centres cérébraux et modifie l'excitabilité du système nerveux.
  • Il joue un rôle actif dans le métabolisme quotidien - eau, glucides, lipides, vitamines, pigments, mais surtout dans le métabolisme des protéines et du phosphore qu'il contient.

Où se trouve la vésicule biliaire chez une personne, quelles sont ses fonctions, comment l’organe est-il blessé et comment le traiter à la maison?

La vésicule biliaire est un organe interne important qui aide à digérer les aliments. Le fonctionnement de la vésicule biliaire chez l'homme dépend en grande partie du type de régime alimentaire et de la composition correcte de ce dernier. L'excès de graisse et d'aliments frits entraîne une surcharge, des calculs biliaires et des lésions organiques.

Les problèmes liés à cet organe chez l'homme sont fréquents et touchent le plus souvent des personnes d'âge moyen et plus âgées. Des pathologies se manifestent aussi bien chez les femmes que chez les hommes. Regardons de plus près où se trouve l'orgue et comment ça fait mal.

Qu'est-ce que la vésicule biliaire et où est-elle située?

Où est la vésicule biliaire chez l'homme? Cet organe (lat.: Vesica Felley) est situé sur la partie inférieure du foie dans une petite dépression (voir photo ci-dessous). C'est un petit sac, de la taille d'un citron, d'environ 40 à 70 cm, dont la fonction principale est de stocker et de concentrer la bile, ce qui en fait un réservoir pour la bile.

La bile est produite dans le foie, la «bile du foie» est beaucoup moins concentrée. La bulle prend de l'eau et le reste - concentré - enregistre.

Son débit sort de la vessie (les voies biliaires) qui, après environ 3 centimètres, est reliée à la sortie hépatique (canal hépatique commun) et continue plus loin sous la forme de canaux biliaires (canal cholusé). Au stade final, les canaux biliaires sont reliés au débit pancréatique et pénètrent dans la première partie de l'intestin grêle - le duodénum (duodénum).

La bile est produite en quantités d'environ 0,7 à 1,2 l / jour. Ses principaux composants sont les acides biliaires, le cholestérol et la bilirubine (colorant pigmentaire biliaire).

La bile est sécrétée après avoir mangé, en raison de l'impact de l'influx nerveux. Il est conçu pour aider, principalement, à la digestion et à l'absorption des graisses, mais associé au suc pancréatique (suc pancréatique) neutralise les sucs digestifs gastriques, protégeant ainsi les intestins des dommages.

Fonctions de la vésicule biliaire dans le corps

Le bon fonctionnement de la vésicule biliaire est un facteur important du processus de digestion, principalement axé sur la digestion des graisses. Il soutient le processus digestif en émulsifiant les graisses en neutralisant l'acide des aliments de l'estomac au duodénum.

L'organe favorise également le péristaltisme intestinal (mouvement) et l'absorption des nutriments en prévenant la pourriture.

La composition de la bile

La bile est produite dans le foie. En sortant du foie, pénètre dans la vésicule biliaire où, comme dans le réservoir, est stockée et disponible pour remplir ses fonctions. C'est nécessaire pour la dégradation des graisses alimentaires. Sa densité est régulée par le système nerveux de manière humorale, en fonction de la teneur en graisse du régime alimentaire.

L'organe est relié aux canaux conduisant à l'intestin grêle. En fonction du type et de la quantité de graisse contenue dans l'aliment accepté, il est vidé dans l'intestin grêle.

La bile contient des pigments biliaires, principalement du cholestérol et des acides:

  • primaires, libres, qui se forment dans le foie (par exemple, l'acide biliaire);
  • secondaires (par exemple, désoxycholiques), qui apparaissent dans l’intestin à partir d’un acide primaire en raison d’une exposition à une bactérie; ce ne sont pas des acides libres, mais liés au glycérol ou à la taurine; le composé provient de la digestion des protéines.

Le cholestérol est une substance grasse blanche, inodore et sans goût, présente en abondance dans les tissus nerveux et dans la bile, respectivement, et dans les calculs biliaires. Il se produit avec la lécithine, ce qui indique leur fonction physiologique.

Les principales maladies de la vésicule biliaire

Des pierres

L’état général de la santé humaine dépend beaucoup du fonctionnement du corps. Cependant, pour diverses raisons, une violation du liquide biliaire peut survenir, par exemple lors de l’excrétion de substances cristallines. En conséquence, il y a plusieurs petites pierres dans la vésicule biliaire ou une grosse pierre. Si, avec le temps, de nombreuses petites pierres s'accumulent dans la vésicule biliaire, on parle de sable. Dans le cas de la création d’une grosse pierre, on l’appelle solitaire. La présence de calculs dans la vésicule biliaire ou les conduits est appelée professionnellement cholélithiase (maladie des calculs biliaires). Tôt ou tard, les calculs biliaires provoquent des coliques, c.-à-d. des crampes.

Crampes sont tirés dans le dos sous l'omoplate droite, ils peuvent être très persistants et douloureux.

Les coliques

Comme déjà mentionné, la bile est produite dans le foie. Cet organe contient des canaux biliaires, qui peuvent également affecter les coliques. Des erreurs nutritionnelles ou des troubles mentaux peuvent être impliqués dans l'apparition de coliques.

Les coliques biliaires commencent par une douleur soudaine et intense dans le haut de l'abdomen, qui irradie dans le dos sous l'omoplate droite, souvent accompagnée de vomissements, mais sans fièvre. Après une demi-heure ou quelques heures, la douleur peut soudainement disparaître et une récupération rapide se produit.

Inflammation de la vésicule biliaire (cholécystite)

La prochaine maladie de la vésicule biliaire est son inflammation (cholécystite). Cela commence généralement par des manifestations de spasmes. Plus tard, il y a une fièvre ou des frissons, et parfois un léger jaunissement de la conjonctive. Après avoir atténué la douleur la plus intense, il reste une douleur plus ou moins grave. Il existe des transitions continues entre les tableaux cliniques d'inflammation de la vésicule biliaire et les coliques «ordinaires». Il est toujours nécessaire de prendre en compte la possibilité de perforation cachée de la bulle.

Les problèmes de vésicule biliaire sont fonctionnels. Dans ce cas, le médecin, même après des études répétées, ne détecte pas la présence de calculs ou une inflammation dans la vésicule biliaire ou dans les voies efférentes. Les symptômes, cependant, sont similaires. De tels troubles surviennent souvent après l'ablation chirurgicale de la vésicule biliaire.

Travail de la vésicule biliaire en matière de médecine orientale:

Le travail brisé de la vésicule biliaire se manifeste par un certain nombre de problèmes. Parfois, une personne ne soupçonne même pas que des problèmes de peau, de psoriasis, de problèmes articulaires, le plus souvent fémoral, sont liés au fait que la vésicule biliaire ne fonctionne pas bien.

Ce corps, à l’origine de nombreuses maladies, difficultés et inconvénients, est très important pour le bon fonctionnement du corps humain. Selon la médecine orientale, il est le plus menacé en mars, même s'il fait partie des organes les plus «souffrants» de l'année. Les ennuis qui l'attaquent pleuvent de tous côtés, non seulement de la personne elle-même, mais aussi du foie, auquel il appartient. Le mode de vie moderne ne favorise pas non plus la santé.

Symptômes de la maladie de la vésicule biliaire

Les problèmes de vésicule biliaire comprennent les symptômes suivants:

  • éructations constantes;
  • pression derrière le sternum;
  • douleur dans le côté droit de la poitrine, s'étendant jusqu'à l'omoplate droite;
  • panne;
  • pression et nausée après avoir mangé.

Le corps est souvent qualifié de "capteur qui détermine la capacité à évaluer et à résoudre".

Causes et facteurs de risque des symptômes

Des problèmes tels que le stress, une mauvaise alimentation et l'obésité sont associés à des problèmes de vésicule biliaire, dans la mesure où ils peuvent contribuer à l'inflammation ou provoquer l'apparition de graisses viscérales dangereuses se formant autour des organes digestifs et d'autres organes vitaux. Il a été prouvé que l'obésité augmente les taux de cholestérol dans le foie et peut contribuer à de nombreux troubles digestifs. La graisse viscérale est visible en regardant la taille allongée de l'homme.

Autres causes et facteurs de risque de la maladie de la vésicule biliaire:

  • une alimentation malsaine et / ou souffrant de carences nutritionnelles;
  • grossesse et autres changements hormonaux;
  • prendre des pilules contraceptives / contraceptifs oraux;
  • le diabète;
  • taux élevés de triglycérides dans le corps (le type de graisse dans le sang);
  • faible taux de cholestérol (lipoprotéines de haute densité (HDL));
  • mode de vie sédentaire / manque d'activité physique;
  • antécédents familiaux de maladies liées aux organes;
  • les maladies auto-immunes, les virus ou les infections qui interfèrent avec le fonctionnement normal du système immunitaire.

Comment aider la vésicule biliaire et normaliser son travail à la maison?

La normalisation du travail de cet organe peut avoir un impact significatif sur la santé globale d'une personne. Parlons de comment et comment traiter la vésicule biliaire.

Pour le transport de la bile dans l'intestin, le bon fonctionnement du foie et de la vésicule biliaire est nécessaire. De nombreux médicaments populaires pour soutenir ces organes sont basés sur le pouvoir de guérison des plantes, leur efficacité a été prouvée par de nombreuses études. Les herbes suivantes contribuent à la sécrétion et au transport de la bile dans les intestins, elles peuvent également avoir un effet anti-inflammatoire et antalgique.Vous pouvez les obtenir à la pharmacie (les herbes sont bon marché) et collectées en été dans les bois.

Véritable infusion

Parlant de la normalisation de la vésicule biliaire, il est nécessaire de mentionner les résultats intéressants, qui ont été montrés par des études qui ont étudié les propriétés cicatrisantes d’une roue de lit du présent (galium verum). Il a été prouvé que cette plante est capable de normaliser le travail de la vésicule biliaire et de dissoudre les calculs biliaires et les calculs rénaux. Au cours de l'étude in vitro, une pierre de 10 mm de diamètre a été coulée avec infusion d'un lit d'eau (1 c. À thé d'herbes infusées dans un verre d'eau bouillante). Dans les 48 heures, il n'y avait plus aucune trace de la pierre.

Après plusieurs répétitions de l'étude, qui ont donné un résultat similaire, les experts ont conclu que boire du thé dans une sangle de lit (3 à 4 fois par jour) peut aider la vésicule biliaire à s'acquitter de ses fonctions, rincer l'intestin, dissoudre les calculs et dégager les voies biliaires.

Les herbes et infusions suivantes sont également utilisées:

  • Bardane - il est recommandé de boire du thé composé de sommités fleuries ou d’extraits d’alcool;
  • extrait de chardon-Marie - extrait; vous pouvez mâcher des graines entières ou boire du thé à base de graines moulues (les graines moulues perdent rapidement leur efficacité, elles doivent donc être moulues immédiatement avant de faire du thé);
  • pissenlit - thé utilisé des racines et des feuilles, ou extrait d’alcool;
  • Yarrow - on utilise du thé à base de sommités fleuries ou d’extrait alcoolisé;
  • chicorée (également vendue dans les magasins) - une boisson de chicorée soluble normalise le travail de tout le système digestif;
  • Centaurée - utilisé du thé de sommités fleuries.

La désintoxication de cet organe peut être effectuée comme un processus général par lequel le corps entier est nettoyé, ou comme une action spécifique lorsque seul l'organe en question est nettoyé.

Bile humaine

Laisser un commentaire

La bile humaine est un rôle important dans le processus d'activité vitale. Il a un goût amer, une odeur spécifique et une couleur caractéristique, importante pour la digestion des aliments gras. La fonction de sécrétion appartient aux hépatocytes. Il est produit dans le foie et est stocké jusqu'à un certain point dans la vésicule biliaire. Le rôle de la bile dans la digestion des aliments est énorme. Il fournit un changement de digestion de l'estomac à l'intestin, minimise l'effet néfaste de la pepsine sur le pancréas et ses enzymes.

Informations générales, composition, fractions

La substance est le goût amer est vert, brun et jaune. La couleur lui est donnée par les pigments biliaires (porphobilinogène, bilirubine) qui se forment lors de la dégradation des globules rouges. Grâce à eux, les masses fécales sont peintes dans une couleur spécifique. Le secret émulsifie et décompose les graisses, les aidant à digérer et à absorber. Il favorise la motilité intestinale. Il existe les types de bile suivants:

  1. Hépatique (jeune) est sécrétée directement dans les intestins.
  2. Cystique (mature) est stocké dans la vésicule biliaire, il est également alloué.

La structure comprend les principales substances actives et auxiliaires. Les acides biliaires primaires et secondaires sont primaires. En combinaison avec la glycine et la taurine, ils forment une paire d’acides, qui sont considérés comme des "sels de la bile". Parmi les excipients figurent la bilirubine, les phospholipides, les protéines, l'eau, les pigments biliaires, les ions minéraux, les bicarbonates. L'abondance des ions potassium et sodium favorise la sécrétion alcaline.

La bile coule de la vésicule biliaire aux intestins.

La structure de la bile a 3 fractions. Les hépatocytes forment les 1ère et 2ème cellules épithéliales du canal biliaire - les 3ème. Les 1ère et 2ème fractions fournissent 75% du volume total de la substance, remplissant une fonction de sécrétion, la 3ème - 25%. Ce dernier est formé en raison de la capacité des cellules épithéliales à effectuer la sécrétion du suc digestif et de la possibilité de réabsorption d'eau avec des électrolytes provenant du conduit commun.

Acides biliaires

La composition de la bile humaine comprend deux types d'acides - primaire et secondaire. Les premiers sont sécrétés directement par le foie, ils comprennent les acides chénodésoxycholique et cholique. Les deuxièmes, lithocholiques, allocholiques, désoxycholiques, ursodésoxycholiques, se forment dans le côlon à partir de la primaire sous l'action d'enzymes microbiennes. Tous les acides secondaires ne sont pas impliqués dans une qualité suffisante pour influer sur les processus physiologiques de l'intestin, il ne s'agit que d'un processus désoxycholique. Ils sont absorbés dans la circulation sanguine, puis le foie les produit à nouveau. La composition des molécules de tous les acides biliaires compte pour 24 atomes de carbone.

Fonctions dans le cycle digestif

Les fonctions de la bile sont multiples. Les acides biliaires sont des composés tensioactifs nécessaires à la solubilisation des gouttes grasses. Avant que les enzymes pancréatiques décomposent les graisses, elles doivent se dissoudre. Ensuite, les produits de l'hydrolyse grasse sont absorbés par les entérocytes via les acides gras. Les fonctions enzymatiques comprennent:

  • neutraliser l'action irritante de la pepsine;
  • émulsification des graisses;
  • favoriser la formation de micelles;
  • stimulation de la libération d'hormones intestinales;
  • assister la formation de mucus;
  • Activation de la motilité GIT.

Les fonctions secondaires sont absorbantes et excrétoires. La bile dans le corps agit comme un antiseptique dans les intestins et aide à la formation de matières fécales. Il absorbe les graisses, les vitamines et les minéraux liposolubles, élimine les lécithines, le cholestérol, les composés toxiques et les médicaments. Les sels d'acides gras normalisent le métabolisme des lipides. Les propriétés antiseptiques de la substance inhibent le développement de la flore pathogène.

Quel corps produit?

La formation de la bile chez l'homme, appelée cholérose en médecine, est un processus continu réalisé par les hépatocytes du parenchyme hépatique. Les cellules hépatiques produisent un liquide doré, isotonique au plasma, dont le pH peut atteindre 8,6. Les hépatocytes sont contigus aux capillaires biliaires, qui sont collectés dans les canaux. Ensemble, ces derniers forment un canal commun entre le foie et le ZHP. De cette manière, le suc digestif se déplace à partir du moment où il est produit par les hépatocytes jusqu'à son entrée dans la section intestinale.

Chaque jour, notre corps produit 0,5 à 1 litre de bile. La défaillance du processus de formation de la bile provoque des dommages importants pour la santé.

Au cours du processus, les acides du cholestérol sont synthétisés, les hépatocytes émettent des phospholipides, du cholestérol et de la bilirubine dans les capillaires biliaires. Les membranes des cellules du foie transportent la bilirubine à travers elles-mêmes vers les capillaires. La dernière étape de la formation se produit dans les voies biliaires en raison de la réabsorption d'électrolytes du flux général, du retrait de l'eau et des bicarbonates par les cellules épithéliales. Beaucoup de faits sont connus sur les dommages causés par la violation de la formation de bile. Par exemple, si l'absorption de la vitamine K ne se produit pas, la coagulation du sang se détériore.

Où est-il stocké?

La production de bile par un foie en bonne santé se produit de manière continue. La vésicule biliaire est l'organe du réservoir où elle est stockée. Là, il passe par des canaux spéciaux, si le processus de digestion n’est pas démarré, jusqu’à ce qu’une pression de 200–300 mm Hg y soit créée. Remplir les particules alimentaires du duodénum est un signal pour que l’homme d’humière y jette son contenu. Après avoir déplacé les masses alimentaires dans la section suivante de l'intestin, le canal entre le duodénum et la TV est fermé jusqu'au prochain repas.

Concentration

Le volume de la vessie chez l'adulte est relativement petit - 50 à 60 ml. Cela ressemble à une poire en forme. Afin de contenir tout le volume de bile produite par le foie, la glande salivaire le traite, en aspirant de l'eau et quelques sels des sécrétions avec ses parois. Il en va de même pour la concentration et la concentration de bile. Cette bile est appelée mature en raison de la teneur en composition de 133,5 g / l de matière sèche et de seulement 80% d'eau. Lorsque le liquide est aspiré, la pression dans tout le système biliaire est égalisée.

Excrétion biliaire

Le flux continu de bile à travers le système assure la différence de pression dans ses sections, le tonus des sphincters et la contraction des fibres des muscles lisses des conduits et de la plaie. Une régulation nerveuse et humorale coordonne le processus. Kholikinez est régulé par des réflexes conditionnés et non conditionnés via des récepteurs situés dans la bouche, l'estomac et les intestins à l'aide du nerf vague. La régulation humorale fait référence à l'effet de diverses hormones digestives sur le système biliaire.

Tout en mangeant, les stimuli conditionnés et non conditionnés stimulent la sécrétion de bile. Le principal est l'hormone cholécystokinine. Les muscles de la paroi cutanée sont affectés par les hormones produites par les cellules des organes digestifs sous l'action du chyme. L'excitation des fibres nerveuses déclenche la motilité de la vésicule biliaire et du canal biliaire principal tout en relaxant simultanément le sphincter d'Oddi. Le sphincter se détend, les parois de la vessie se contractent et le concentré de bile pénètre facilement dans l'intestin, où se produit l'émulsification. Le processus dure 3-6 heures. Des fibres nerveuses sympathiques irritables détendent les muscles de la personne droite et contractent le sphincter d'Oddi. Il y a un arrêt de l'excrétion biliaire.

Pertinence clinique

La bile est nécessaire à la dégradation et à l'absorption des graisses. Grâce à elle, le système digestif digère les aliments gras. Si le secret n'est pas produit ou n'entre pas dans l'intestin, un état pathologique se développe - la stéatorrhée. Symptômes de la maladie: les matières grasses inchangées sont excrétées avec les matières fécales, les masses fécales acquièrent des nuances de blanc et de gris. La proportion de graisse sortant avec les matières fécales à partir de 5 g. Les composants utiles provenant des aliments sont sous-reçus, le corps souffre de leur carence.

Pour l'absorption des acides gras insolubles dans l'eau, du cholestérol, des sels de calcium, de l'hydrolyse accrue des protéines et du carbone, la resynthèse des triglycérides au niveau cellulaire est réalisée par la bile. Son activité lors de la digestion au niveau de la paroi fixe les enzymes sur les parois internes de l'intestin. La sécrétion du pancréas, du mucus gastrique, le travail de l'intestin grêle, la prolifération, la desquamation des cellules de l'épithélium pseudo-épithélial stimulent la bile dans le corps humain. Il est nécessaire pour empêcher la fermentation et la pourriture des déchets dans les intestins.

Examen de la bile

L'état des voies biliaires peut être évalué à l'aide des résultats obtenus dans l'étude du contenu duodénal, au cours de laquelle les voies biliaires sont décompressées. Diagnostic réalisé uniquement sur un estomac vide. La procédure est effectuée avec une sonde fine avec une olive métallique située à 1,5 m de long dans la sonde, elle est immergée dans le tractus gastro-intestinal du patient par étapes, jusqu'à une certaine marque, d'abord en position assise, puis en position couchée. Le médecin vérifie si la sonde a atteint le duodénum. Son contenu est transparent, nuances vert-jaune. Le matériel est aspiré à l’aide d’une seringue de 10-20 g.

Les matières biologiques contenant un mélange de suc gastrique ne peuvent pas être utilisées pour des analyses bactériologiques. Les flocons dans l'échantillon et l'environnement acide indiquent un mauvais échantillonnage.

Le processus consiste à pomper le contenu du duodénum dans différents tubes stériles à des intervalles de 15 minutes. Si vous devez prélever un échantillon de bile directement à partir des selles, du sulfate de magnésium est introduit à travers la sonde sous forme de solution. Le médicament stimule la réduction des parois de ZHP avec la libération ultérieure de la bile, un échantillon brun foncé est recueilli dans le second tube. Le contenu de tous les tubes est soigneusement examiné au laboratoire. L'analyse en laboratoire des échantillons révèle la présence de processus pathologiques et de leurs agents pathogènes. De plus, la contractilité de la vésicule biliaire est vérifiée.

Performance normale

Normalement, le premier échantillon doit être transparent, légèrement alcalin, de couleur claire et d’une densité ne dépassant pas 101, contenir des acides gras de 17,4 à 52 mmol / l, bilirubine - pas plus de 0,34. Indicateurs sains de la bile kystique: densité - jusqu’à 1035, acidité - 7,5 pH. Il est transparent, de couleur vert foncé, contient des LCD de 57 à 184,6 mmol / l, de la bilirubine - jusqu’à 8. Le test hépatique est transparent-doré, avec une acidité jusqu’à pH 8,2 et une densité de 1011. Le contenu du LCD en elle est normal 13-57, 2 mmol / l, bilirubine - jusqu'à 0,34. Il ne devrait pas y avoir de mucus, de cellules épithéliales, de cristaux de cholestérol, un grand nombre de leucocytes. Une bile saine est une stérilité inhérente.

Les patients sont référés à l'étude de la bile avec suspicion d'invasions helminthiques. Parmi les plus simples dans la plupart des cas, Giardia est révélé. Un taux élevé de cholestérol et un excès de cristaux de calcium indiquent souvent une cholélithiase et une stase biliaire. La présence de cellules épithéliales cylindriques indique un processus inflammatoire dans le duodénum fécal ou du duodénum.


Plus D'Articles Sur Le Foie

Kyste

Analogues bon marché "Essentiale Forte"

Contenu de l'article Analogues bon marché "Essentiale Forte" Analogues bon marché "Linex" Comment choisir un analogue peu coûteux de "Linex"Substances actives analoguesUne action pharmacologique similaire des médicaments vous permet de remplacer les médicaments coûteux par des médicaments moins chers.
Kyste

Tube du foie à la maison: choisir la bonne méthode

Le foie humain est un organe tout à fait unique. Les hépatocytes (cellules du foie) sont capables de se régénérer ou sont remplacés par de nouveaux, ce qui revêt une grande importance pour la préservation de leurs fonctions.