Foie et rate agrandis - maladies possibles et traitements

Dans le corps humain, tous les systèmes et tous les organes sont interconnectés et fonctionnent ensemble. S'il y a un problème, alors plusieurs organes sont impliqués dans le processus à la fois. Cela est particulièrement vrai en ce qui concerne les organes de la digestion.

Le foie, en tant qu'élément le plus important du système de nettoyage, et la rate, en tant qu'organe hématogène, réagit rapidement au moindre trouble. Le plus souvent, cette réaction se manifeste par un gonflement et une augmentation de la taille. L'hépatome est appelé hépatomégalie et la rate, une splénomégalie.

Causes et symptômes de la pathologie

Causes possibles et signes d'une hypertrophie de la rate et du foie

L'élargissement existant du foie et de la rate peut avoir une origine différente ou être lié entre eux.

La modification de la taille de la rate est souvent réactive, c'est-à-dire une manifestation médiée du processus inflammatoire dans le foie, qui affecte l'état de tous les organes internes. Cela peut se produire avec des lésions hépatiques graves, des blessures ou des maladies dangereuses telles que l'hépatite ou l'hypertension portale.

Le foie et la rate peuvent se développer dans les cas suivants:

  • En réalité, une maladie du foie, ainsi que les vaisseaux sanguins qui l’alimentent. Celles-ci comprennent une vaste liste de maladies et affections diverses: tous types d’hépatite, tumeurs bénignes et malignes, cirrhose du foie, lésions tuberculeuses de cet organe, maladies parasitaires telles que la giardiase, l’échinococcose, l’amibiase, les kystes de nature non parasitaire et de nombreuses autres maladies.
  • En outre, de nombreuses maladies héréditaires associées à des troubles métaboliques entraînent une augmentation du cancer du foie. Cela peut être l’obésité, le diabète, les maladies du pancréas, l’anémie ferriprive et d’autres maladies.
  • Si le patient a des problèmes avec le système cardiovasculaire et l'hypertension artérielle, cela peut être dû à une violation du travail du foie. Ces maladies conduisent également à une hypertrophie du foie.
  • En outre, de graves problèmes de rate peuvent provoquer une modification de la taille de la rate et du foie. Il peut s'agir d'une variété de tumeurs de nature bénigne et maligne, de kystes, d'abcès, de lésions tuberculeuses et de nombreuses autres maladies.
  • Les maladies du foie, telles que l'hypertension portale et l'anémie hémolytique, ainsi que divers types de cancer, affectent également la taille de la rate. Les maladies auto-immunes jouent également un rôle important dans l’agrandissement de ces organes.
  • Ces symptômes peuvent également être accompagnés de nombreuses maladies infectieuses d'origine bactérienne, virale et fongique. Hépatite virale, rubéole, syphilis, mononucléose infectieuse, typhoïde et typhus, septicémie, blastomycose et infections parasitaires: paludisme, leishmaniose, toxoplasmose, échinococcose, schistosomiase, ainsi que maladies héréditaires telles que l'hémochromatose, l'amylose, les amylosants

Comme il existe de nombreuses raisons de modifier la taille de la rate et du foie, pour prescrire le traitement nécessaire, il est très important de déterminer correctement sa véritable source. Seulement dans ce cas, nous pouvons espérer une guérison complète.

Une hypertrophie du foie et de la rate s'accompagne généralement de douleurs dans l'hypochondre droit, d'inconfort, d'indigestion et d'autres phénomènes.

Cependant, dans certains cas, en particulier au tout début du processus, cet état ne vous permet pas de vous connaître. Lors de l'examen de nombreux patients, la détection d'une augmentation de la taille de ces organes est une découverte extrêmement désagréable et inattendue.

Traitement de la toxicomanie

Diagnostic de la pathologie et traitement avec des médicaments

Dans certains cas, une hypertrophie du foie est perceptible à l'œil nu. Le médecin effectue la palpation de l'hypochondre droit pour déterminer l'augmentation de cet organe, mais confirme finalement le diagnostic d'échographie. À l'aide de l'échographie, vous pouvez détecter des organes élargis et déterminer l'importance de ce processus.

Après avoir constaté une augmentation de la taille de la rate et du foie par rapport à leurs proportions normales, le médecin demande au patient de poursuivre ses recherches, en particulier pour des analyses de sang, car l'augmentation en elle-même n'est pas une maladie, mais indique seulement qu'il existe divers problèmes dans le corps. et les processus dangereux.

Lorsqu'une hypertrophie du foie et de la rate est diagnostiquée, cet état n'est pas en soi une maladie. Le traitement doit donc être orienté vers la véritable cause du gonflement des organes. Dans ce cas, l'autotraitement est strictement interdit, car il peut aggraver considérablement la gravité de la maladie.

Pour prescrire et choisir les bons médicaments, seul le médecin traitant peut déterminer avec précision la cause réelle de la maladie.

En fonction du problème, le médecin prescrit un traitement anti-inflammatoire, anti-parasitaire, de soutien et anti-bactérien, ainsi que des médicaments pour réduire la pression, des diurétiques et des médicaments spécifiques pour maintenir le système immunitaire. Le choix du médicament dépend non seulement de la maladie existante, mais également de l'âge du patient ainsi que d'autres problèmes de santé existants.

Traitement des remèdes populaires et régime

Conseils pour la médecine traditionnelle

Dans le cas où une augmentation du foie et de la rate est causée par divers abus et régimes alimentaires malsains, une alimentation appropriée, ainsi que la consommation de diverses herbes et remèdes homéopathiques, peuvent aider à améliorer le bien-être et à mettre de l'ordre dans les choses.

Le foie enflammé souffre de malnutrition et d'aliments lourds. Vous devez donc suivre un régime alimentaire assez strict.

  • La première chose à exclure de votre régime alimentaire est les plats gras, épicés, frits et fumés. Une telle nourriture agira avec irritation sur l'organe déjà malsain, exacerbant les souffrances du patient et aggravant l'évolution de la maladie. L'élargissement réactif de la rate peut également augmenter.
  • Le tabagisme, l'alcool et les médicaments autres que ceux prescrits par le médecin doivent être strictement interdits.
  • Afin de calmer les organes internes, il faut également exclure les décoctions fortes, les gâteaux, les gelées, supprimer la mayonnaise, le ketchup, les sauces grasses et les produits laitiers, les saucisses, les épices, la cuisson fraîche et le sucre blanc en excès du menu.
  • Des plats maigres, des céréales de sarrasin légères, de la purée de pommes de terre à l'eau, du lait faible en gras, s'il n'y a pas d'autre contre-indication, aideront à faire face à cette situation.
  • La gamme de produits autorisés comprend les fruits, à l'exception de ceux qui améliorent la fermentation, les légumes, de préférence bouillis et cuits, la viande et la volaille maigres bouillies, le poisson de mer cuit à la vapeur.
  • Le jour où vous devez boire suffisamment d’eau propre, la quantité de thé fort, en particulier de sucre et de café, doit être limitée à quelques tasses. Les boissons gazeuses, en particulier les boissons sucrées, sont également interdites.

Vidéo utile - Une bonne nutrition pour les maladies du foie.

Si le patient a d'autres maladies concomitantes nécessitant le respect d'un régime alimentaire particulier, vous devez en tenir compte lors de l'établissement de votre propre plan nutritionnel. Avec les dommages au foie associés à la stagnation de la bile, certaines décoctions à base de plantes, des amers avec un léger effet cholérétique, sont autorisés.

Cependant, même la réception de décoctions et de teintures à base de plantes doit être effectuée sous la surveillance et sur recommandation d'un médecin.

Certaines maladies parasitaires entraînant une augmentation du nombre d'organes internes peuvent être traitées efficacement par des remèdes populaires, par exemple la décoction de l'achillée millefeuille, le millepertuis, la tansy, l'utilisation de graines de citrouille crues et de nombreuses autres herbes. Les honoraires nécessaires devraient également être pris en charge par un spécialiste qui tiendra compte de l'âge du patient, de sa maladie ainsi que de son état de santé général.

Complications possibles de la maladie

Les conséquences d'un traitement inapproprié

Si l'élargissement du foie et de la rate reste longtemps inaperçu et non traité, il est alors possible que la maladie sous-jacente entraînant des modifications des organes se développe et devienne chronique. Cela peut affecter tout le corps.

S'il existe une hypertension portale, sans traitement, elle peut avoir des conséquences extrêmement dangereuses, par exemple, provoquer une crise d'hypertension et un accident vasculaire cérébral. Si le gonflement d'un organe est provoqué par une infection, l'absence de traitement entraînera de multiples processus inflammatoires dans tout le corps.

Une infection par des parasites sans traitement peut être extrêmement dangereuse pour la santé et même la vie.

Tout cela suggère que, quelle que soit la cause de l’augmentation du nombre d’organes, le traitement de la cause sous-jacente devrait être obligatoire et que la diète est une action extrêmement souhaitable. Une augmentation de la taille du foie et de la rate est un symptôme alarmant nécessitant une attention particulière pour son propre corps.

Prévention

La santé de tout l'organisme dépend de la forme sous laquelle se trouve le foie humain. Cet organe contrôle non seulement les fonctions de nettoyage et de digestion, il est directement lié au système circulatoire et à la pression normale. Il est prudent de dire que le foie est le troisième organe en importance après le cœur et le cerveau du corps humain.

Le foie est exceptionnellement stable et capable de se nettoyer et de se régénérer. Pour éviter les problèmes d'augmentation de cet organe et, par conséquent, de la rate, vous devez suivre des règles assez simples:

  • Hygiène personnelle stricte. Des mains propres sont une condition importante qui aide à protéger votre corps contre les infections, les vers et autres parasites. Ceci s'applique également à la pureté des produits, en particulier des fruits et légumes crus.
  • L'absence de mauvaises habitudes, en particulier d'abus d'alcool. Les boissons alcoolisées nuisent à cet organe, entraînant des maladies dangereuses. De nombreux médicaments, stupéfiants, tabagisme et toxicomanies sont également toxiques pour le foie. Les substances qu'ils contiennent nuisent à l'activité vitale du foie et de la rate, détruisent leurs tissus et contribuent à leur augmentation.
  • Une mauvaise nutrition est l'une des causes les plus importantes de problèmes de foie. Pour éviter les maladies, la nutrition doit être équilibrée et modérée en calories. Pour ce faire, vous devez supprimer du menu les produits très gras, frits et fumés, les aliments lyophilisés et artificiels, un excès de muffins blancs et de sucreries, aigres, épicés et poivrés - tout cela est très irritant pour le foie. Le plus important est l’élimination des produits dangereux: les acides gras génétiquement modifiés, les acides gras trans, dont la composition contient des substances dangereuses - conservateurs, colorants, etc. Pour ne pas tomber malade, par exemple, si dangereux
  • Mode de vie général correct, qui comprend un exercice modéré et une attitude positive à l'égard de la réalité environnante. Une personne enjouée qui aime les sports et mène une vie saine, a moins de risques de tomber malade et a tendance à accorder plus d’attention à sa santé.

Une prévention réussie élimine l'automédication et nécessite un recours rapide à un spécialiste dès le moindre soupçon de perturbation de la taille normale du foie et / ou de la rate.

Un diagnostic précoce et, en conséquence, un traitement débuté en temps voulu aidera à faire face à une maladie même très dangereuse.

En cas d'augmentation des organes internes, contactez votre médecin pour un examen et un traitement appropriés. Cela aidera à prévenir le développement de diverses maladies dangereuses et à protéger votre santé.

Foie et rate agrandis

Nous vous proposons de lire l'article sur le thème "Foie et rate agrandis" sur notre site dédié au traitement du foie.

  • Ce qui conduit à une augmentation du foie
  • Symptômes indiquant une hypertrophie du foie
  • Pourquoi la rate grandit

Une hypertrophie du foie et de la rate est une manifestation typique de nombreuses maladies dangereuses. Ces organes sont interconnectés. Très souvent, une rate hypertrophiée est associée à un processus pathologique qui se produit dans le corps. La même chose se produit avec le foie si une maladie se développe dans le corps. Dans le langage médical, une rate hypertrophiée est appelée splénomégalie. Si un processus similaire se produit dans le foie, on parle alors d'hépatomégalie.

Dans certains cas, le développement d'une augmentation d'un organe a ses propres caractéristiques. Pourquoi un grossissement de la rate et du foie? Il est nécessaire de considérer les causes qui ont conduit au développement de l'hépatomégalie.

Ce qui conduit à une augmentation du foie

En fait, ce n'est pas une maladie. Mais ce sont les symptômes caractéristiques de la plupart des pathologies. Avec le développement de l'hépatite virale, des maladies cardiaques, des intoxications, des infections chroniques, des tumeurs cancéreuses, le foie commence à augmenter. Dans certains cas, il peut atteindre une taille telle qu'il occupera presque toute la place dans le péritoine. Parfois, il augmente son poids, qui peut atteindre 15 kg.

Pourquoi le foie augmente-t-il? Plusieurs raisons ont entraîné une augmentation de la taille de ce corps:

  1. L'abus d'alcool. L'alcool est une substance très nocive et toxique. Le foie remplit une fonction extrêmement importante: il neutralise les effets de diverses substances. C’est la raison pour laquelle on observe souvent un foie hypertrophié chez les personnes souffrant d’alcoolisme.
  2. Parfois, la fonction compensatoire se développe.
  3. Une circulation sanguine lente, qui se développe en violation de l'activité cardiaque, souvent accompagnée de stagnation. Ils conduisent au gonflement du foie et à son augmentation de taille.
  4. Les substances toxiques et les infections virales ont également des effets négatifs. Peu à peu, il commence à se décomposer, entraînant une cirrhose. Les substances nocives tuent les hépatocytes en remplaçant progressivement les cellules saines par du tissu conjonctif. Le foie cherche à restaurer ses fonctions, ce qui conduit à une augmentation de sa taille.
  5. Un grand nombre de cellules adipeuses qui s'y forment peuvent provoquer une hépatomégalie.

Les troubles métaboliques peuvent également expliquer l'augmentation de la taille du foie et de la rate.

Les cancers dans lesquels les cellules hépatiques sont altérées peuvent également provoquer une croissance.

Les maladies du foie nécessitent un avis médical urgent et un traitement rapide. Le médecin vous prescrira une série de tests de laboratoire.

Retour à la table des matières

Symptômes indiquant une hypertrophie du foie

Le foie a une fonction très importante dans le corps. Il est situé dans le côté droit. Cet organe est directement impliqué dans le processus de digestion. Son poids normal est d'environ 1,5 kg. Il y a une indication claire que quelque chose ne va pas avec elle. Le patient se plaint que quelque chose le dérange du côté droit. Très souvent, vous pouvez trouver une bosse étroite lors de la palpation ou du changement de la position du corps.

La plupart des troubles du foie présentent des symptômes similaires:

  • symptômes dyspeptiques, qui incluent nausées, brûlures d'estomac, mauvaise haleine, selles bouleversées;
  • Les problèmes de foie s'accompagnent très souvent de l'apparition d'une peau jaune et d'une sclérotique des yeux.
  • Un phénomène typique peut être considéré comme l'apparition "d'étoiles du foie".

Toutes les maladies du foie chez un enfant sont particulièrement graves, vous devriez donc consulter un médecin et vous faire examiner.

Comme mentionné ci-dessus, une augmentation de la taille de la rate et du foie a beaucoup en commun. La splénomégalie n'est pas non plus une maladie, mais leur est directement liée.

Retour à la table des matières

Pourquoi la rate grandit

Les statistiques montrent qu'environ 5% de la population mondiale a une rate élargie. Un tel état de cet organe est souvent retrouvé chez les enfants et constitue un symptôme alarmant. Plusieurs raisons ont conduit au développement de la splénomégalie:

  • infection virale;
  • conditions auto-immunes;
  • maladies oncologiques;
  • troubles sanguins;
  • maladie du foie.

Pratiquement toutes les maladies peuvent provoquer une hypertrophie de la rate. Cela peut être particulièrement associé à une adénopathie, qui est souvent associée à des affections du système lymphatique. Il faut dire immédiatement que la rate est un organe important et participe au système de formation du sang.

Comment déterminer l'augmentation de ces organes? La principale méthode de recherche de la rate est:

  • la palpation;
  • tomographie par ordinateur;
  • balayage des radionucléides.

Pour être examiné par le foie, le médecin vous prescrit une palpation, ce qui vous permet de déterminer avec précision la taille des organes.
Il est très important d'informer le médecin des faits suivants:

  • maux qui ont été reportés plus tôt;
  • l'hérédité;
  • empoisonnement;
  • caractéristiques des conditions de vie et de travail.

Comme prescrit par le médecin, le patient subit des tests sanguins de laboratoire, une échographie, une IRM. Dans certains cas, il peut être nécessaire de subir une biopsie de tissus, ce qui permet de déterminer la présence de maladies oncologiques. Selon les définitions médicales, il est possible de mentionner les raisons médicales suivantes d’une hypertrophie de la rate.

  1. L'amylose Cette maladie provoque des processus conduisant à l'accumulation de protéines amyloïdes. Très souvent, il s’agit d’un symptôme concomitant de la défaite de certains organes internes. Dans le contexte de la maladie, une insuffisance rénale se développe souvent, ce qui est compliqué par le fait qu’une rétention urinaire, une maladie cardiaque et des problèmes du tractus gastro-intestinal se produisent.
  2. La brucellose. La brucellose est caractérisée par une faiblesse, de la fièvre et une transpiration. Dans ce contexte, une augmentation de la taille du foie et de la rate se manifeste.
  3. Une cirrhose du foie est une condition dangereuse. Cette maladie conduit à un état de splénomégalie. Les symptômes caractéristiques sont les suivants: jaunisse, foie hypertrophié, saignements, vomissements avec du sang.
  4. Endocardite infectieuse. Cette maladie est dangereuse car la température augmente et il existe également un risque de formation de caillots sanguins dans le système vasculaire. Si non traité, il peut aboutir à la mort.
  5. Syndrome de Felty. Il se développe souvent sur le fond de la polyarthrite rhumatoïde. Une condition typique est la douleur dans les articulations, la formation de nodules rhumatismaux, des ulcères aux mains et aux pieds.
  6. L'hépatite. Il se développe souvent en raison de la pénétration de virus dans le corps. La jaunisse, une hypertrophie du foie et de la rate, ainsi que des vomissements sont les signes caractéristiques.
  7. Histoplasmose. La cause de cette maladie est un champignon. Cela se produit assez rarement. Très souvent, la maladie est disséminée. L'élargissement des ganglions lymphatiques, le développement de la jaunisse, une forte fièvre.

Si vous présentez des symptômes d'augmentation de la taille du foie et de la rate, il est nécessaire de consulter d'urgence un médecin afin de diagnostiquer et de vous prescrire un traitement efficace.

L'élargissement du foie et de la rate survient assez souvent chez les enfants, mais il est parfois persistant et important, ce qui joue un rôle important dans le diagnostic des maladies de ces deux organes et de certaines maladies systémiques. Un foie hypertrophié est souvent associé à une rate hypertrophiée, ce qui suggère un syndrome d'hépatosplénomégalie. Cette section se concentrera sur l'hépatosplénomégalie qui a la plus grande valeur diagnostique.

Une augmentation du foie et de la rate est accompagnée de nombreuses maladies infectieuses et parasitaires, parmi lesquelles une augmentation prédominante du foie est observée dans les cas d'hépatite virale, de spasthérapie, d'abcès hépatique, d'amibiase et d'ascaridiase; une hypertrophie prédominante de la rate est observée dans les cas d'endocardite bactérienne subaiguë, d'infection à Salmonella, d'infection paratyphoïde typhoïde, d'abcès de la rate et de paludisme; une augmentation combinée du foie et de la rate est déterminée dans les cas de septicémie, de mononucléose infectieuse, de brucellose, de tuberculose, de syphilis, de toxoplasmose et d'histoplasmose.

Malgré une réduction significative de l'incidence de l'échinocoque, cette maladie parasitaire est toujours présente dans certaines zones géographiques. La localisation préférée du parasite est le foie, alors que la rate est rarement atteinte. Un foie hypertrophié avec l'invasion de l'échinocoque se développe lentement, sans augmentation de la température corporelle. Dans le cas d'un arrangement régional d'une vessie à échinocoques le long du bord du foie, une tumeur progressivement croissante est palpable; si la tumeur (vessie) est située profondément dans le foie, il se produit alors une augmentation progressive de la masse de tout l’organe en raison du déplacement latéral des régions saines du foie. Aux derniers stades du développement de l'échinocoque, la rate est élargie. L'éosinophilie dans le sang et le test intradermique avec antigène ont une valeur diagnostique certaine.

Chez certains patients, la vessie à échinocoque est supprimée en raison d'une infection. Une température fébrile apparaît avec une différence dans la gamme de 1-2 ° C pendant la journée. La numérisation et l'échographie du foie sont d'une grande importance pour le diagnostic. Plus souvent, les abcès du foie se développent en cas de septicémie, d'amibiase, d'ulcération du côlon et des parties terminales de l'intestin grêle.

On observe une hypertrophie du foie dans les maladies aiguës et chroniques ainsi que dans les violations de la circulation de la bile et les perturbations hémodynamiques dans le foie et dans le système de la veine porte.

Plus que la moitié des patients atteints d'hépatite virale, le foie est hypertrophié et très élastique au toucher. Une hypertrophie du foie est précédée par l'apparition d'une jaunisse d'intensité variable. Cela augmente la quantité de bilirubine, habituellement conjuguée, dans le sérum; l'activité des enzymes (aminotransférases, aldolases, lactate déshydrogénase et ses isoenzymes LDH 2, 3, 4) augmente fortement. Dans l'urine augmente le contenu de l'urobiline et des pigments biliaires. Au milieu de la maladie, il existe une augmentation modérée de la rate.

L’une des conséquences de l’hépatite virale est l’hépatite chronique, dans laquelle le foie reste agrandi, devient progressivement très dense au toucher, parfois nodulaire. Les tests biochimiques indiquent donc une détérioration progressive de la fonction des hépatocytes.

Une augmentation longue et persistante des organes est caractéristique de la cirrhose du foie. La palpation du foie est très dense, parfois grumeleuse. En liaison avec l'augmentation progressive du bord inférieur du foie peut tomber dans le bassin. La capacité de compensation du tissu hépatique étant très élevée, des signes d’échec de la cirrhose du foie apparaissent plusieurs années après le début de la maladie. Dans les cas avancés, avec l’hépatomégalie, on détermine une hypoprotéinémie, une ascite et une hyperbilirubinémie significatives (la teneur en bilirubine sérique conjuguée et non conjuguée augmente). L'augmentation combinée de la rate est assez souvent notée.

Chez les filles à la puberté, bien que très rarement, l'agrandissement du foie prédominant avec une augmentation modérée de la rate est observé dans le syndrome de Kunkel, basé sur des lésions hépatiques chroniques dues à une infiltration marquée du tissu hépatique par des cellules plasmatiques. L'infiltration plasmocytaire conduit à une cirrhose du foie. Outre une augmentation du foie, de l'arthrite, des augmentations périodiques de la température corporelle et une aménorrhée due à des troubles hormonaux (obésité, vergetures pigmentées, acné multiple, visage en forme de lune) sont notés dans le syndrome de Kunkel. D'autres symptômes cliniques typiques de la cirrhose du foie apparaissent.

Une augmentation du foie s'accompagne de difficultés dans la circulation de la bile dans les voies biliaires. Cela peut se produire lors de processus inflammatoires sévères, blocage de l’appareil biliaire par certains parasites (par exemple, ascaris) qui se déplacent librement dans le tractus gastro-intestinal, atrésie de l’appareil biliaire (canal biliaire principal), formation de kystes dans les canaux biliaires, tumeurs dans le grand duodénal. mamelon, maladie de calculs biliaires.

Dans l'atrésie congénitale des voies biliaires, le foie est hypertrophié, dense à la palpation, avec une marge lisse et une rate hypertrophiée est souvent notée. L'élargissement de ces organes est associé au principal symptôme d'atrésie du canal biliaire - la jaunisse.

Le kyste de la voie biliaire principale est accompagné d'une triade (douleur dans l'hypochondre droit, jaunisse et formation de tumeurs dans la vésicule biliaire). À mesure que le kyste se dilate et que la lumière du canal se rétrécit, la sortie de la bile par le foie devient difficile, ce qui s'accompagne d'une hépatomégalie. Lorsqu'un kyste s'infecte, une réaction du corps à la température apparaît. La cholécystographie revêt une grande importance diagnostique.

La formation de calculs dans les voies biliaires chez les enfants et leur obturation des voies biliaires principales sont observés beaucoup moins souvent que chez les adultes. Par conséquent, l'hépatomégalie en raison de la difficulté d'écoulement de la bile du foie d'origine similaire dans la pratique d'un pédiatre est rare.

L'hépatomégalie est accompagnée d'hypertension dans la veine porte qui se développe pendant sa thrombose, de thromboses et d'anomalies du développement de la veine splénique, d'une compression de ces deux vaisseaux par le processus tumoral, d'une cirrhose du foie et de processus pathologiques dans les veines hépatiques. Une hypertrophie du foie chez les patients présentant une hypertension portale est significative. Cette augmentation s'accompagne souvent de vomissements sanglants, dus à la rupture des vaisseaux dilatés de l'œsophage et aux saignements qui en résultent. Dans le même temps, les saignements sont si importants qu'ils conduisent à une anémie. Si une hypertension portale se développe en cas de thrombose de la veine splénique, une hépatosplénomégalie est alors notée.

La sténose veineuse hépatique, la thrombophlébite de ces vaisseaux, la pseudocirrhose du foie avec péricardite adhésive, les anomalies valvulaires tricuspides congénitales et acquises sont accompagnées de l'apparition du syndrome de Budd-Chiari, caractérisé par une hypertrophie du foie et de la rate, des ascites, un gonflement de la partie inférieure du corps, une expansion du système vasculaire collatéral vaisseaux) de la paroi abdominale antérieure.

Une hypertrophie du foie et de la rate est observée dans certaines maladies du système sanguin chez les enfants, jeunes et plus âgés.

Au cours de la période néonatale, une augmentation de ces organes est observée dans la maladie hémolytique en raison d'un conflit immunologique entre le sang du fœtus et de la mère dans le facteur Rh ou dans d'autres antigènes érythrocytaires.

La thalassémie, ou maladie de Cooley, déjà chez les enfants, se manifeste par une augmentation significative du foie et de la rate, associée à une pâleur de la peau, une jaunisse modérée, une hypochromie sévère et la présence de globules rouges spécifiques ciblés et nucléés.

Une augmentation significative du foie et de la rate est caractéristique de l'histiocytose aiguë et chronique X. Au cours de l'évolution aiguë de la maladie (maladie Abt-Letterer - Syeve), l'hépatosplénomégalie est associée à une anémie progressive, des hémorragies cutanées, une destruction des os tubulaires et plats et une température corporelle de type septique. L'augmentation prédominante du foie est observée dans la variante chronique de l'histiocytose X (maladie de Heyd-Schüller-Christian).

L'élargissement du foie et de la rate est déterminé par la maladie de Brill-Simmers, ou lymphoblastome. Dans certains cas, seule la rate est agrandie. Parallèlement à l'augmentation de ces organes parenchymateux, une augmentation des ganglions lymphatiques, généralement du col utérin, est également déterminée. Les nœuds ne sont pas soudés les uns aux autres et avec les tissus environnants, doux au toucher. Avec la défaite des ganglions lymphatiques dans la zone de la piscine de la veine porte en raison de la compression de ce dernier apparaissent une jaunisse, ascite. Il peut y avoir divers changements cutanés (érythrodermie, fractures spontanées des os, etc.). Dans le test sanguin détecté lymphocytose, éosipophilie.

Des troubles hémodynamiques importants causés par une insuffisance cardiaque et, surtout, une faiblesse du ventricule droit, due à une stagnation de la circulation sanguine, sont toujours accompagnés d'un foie hypertrophié. À la palpation du foie, on a découvert la douceur de ses bords, la douleur. Il existe un parallélisme entre le degré d'insuffisance cardiaque et la taille du foie (plus le déficit augmente, plus le foie augmente).

Une hypertrophie du foie est accompagnée d'une péricardite adhérente, dont le diagnostic est établi par un pouls paradoxal, une impulsion cardiaque négative, une surdité des tons cardiaques, des données cardiaques et électrophysiologiques.

Une hypertrophie du foie et de la rate est observée dans diverses maladies métaboliques (maladie glycogénique, galactosémie, cystinose, maladie de Niemann-Pick, maladie de Gaucher, porphyrie congénitale, hémosidérose).

La maladie glycogénique (glycogénose) se manifeste sous la forme de six formes cliniques (glycogénose hépatonephrome, glycogénose généralisée, dextrinose limitée, glycogénose diffuse avec cirrhose du foie, glycogénose du foie et glycogénose musculaire). Pour toutes ces options, à l'exception de la glycogénose musculaire, il s'agit généralement d'un grossissement précoce du foie. La forme classique de la glycogénose (hepatonephromegal) s'accompagne d'un grossissement précoce du foie (principalement du lobe droit), généralement au cours des premiers mois ou des premières années de la vie. Texture dense du foie, sa surface est lisse. La rate n'augmente pas. L'ascite ne se produit pas. Les reins sont agrandis, ce qui dans certains cas peut être palpé. Parmi les symptômes communs, il y a un retard de hauteur, une disproportion dans le corps (corps long, jambes courtes, grosse tête avec un visage rond - symptôme d'un «visage de marionnette»). Chez certains patients, la disproportion du corps est exprimée légèrement. Il existe une hypotonie musculaire, une hypoglycémie persistante, atteignant dans certains cas un nombre tellement bas qu'il y a des convulsions et même un coma. Le test de charge en sucre provoque une hyperglycémie prolongée. La tolérance au glucose est réduite. La glycogénose généralisée est caractérisée par une évolution maligne. Les premiers symptômes (perte d'appétit, vomissements, dystrophie progressive) apparaissent quelques semaines ou quelques mois après la naissance. Ensuite, on détecte une cardiomégalie et on détecte des lésions pulmonaires (bronchite récurrente, pneumonie fréquente, atélectasie des poumons) et une augmentation du foie. Il existe une hypotonie musculaire aiguë: non seulement les muscles striés sont hypotoniques, mais ils sont également lisses, ce qui rend la déglutition difficile. Il y a souvent des changements sur l'ECG, indiquant une violation de la fonction contractile du myocarde et de la conduction. Avec l'aide de l'électroencéphalographie a révélé des modifications pathologiques dans le cortex cérébral.

La dextrinose limitée se manifeste par une combinaison de symptômes des première et deuxième formes, mais légère. Sous cette forme, l'enzyme amylo-1,6-glycosidase est complètement absente du foie, alors qu'elle est présente dans le muscle en quantités normales.

La glycogénose diffuse est très rare. Il se déroule très durement, accompagné d'une hépatosplénomégalie importante, d'une jaunisse, d'une hypoglycémie grave et d'un déficit en enzyme, l'amylo-1,6-transglucosidase.

La glycogénose hépatique s'accompagne d'une augmentation du foie au cours des trois premiers mois de la vie d'un enfant. Avec l'âge, il devient gigantesque et occupe toute la cavité abdominale. Les enfants ont du retard dans la croissance (nanisme), une nutrition réduite (hypotrophie). Dans le sang augmente la teneur en acide urique, cholestérol, lipides, l'hypoglycémie est modérée. Dans l’étude des enzymes tissulaires dans le foie (biopsie par ponction), on a constaté une nette diminution de l’activité de la phosphorylase et de la normale - glucose-6-phosphatase et amylo-1,6-glucosidase. Activité phosphorylase en. muscle normal.

Une hépatomégalie significative avec une augmentation modérée de la rate est observée chez les patients atteints de galactosémie, dont la cause est une insuffisance congénitale de l'enzyme galactose-1-phosphate-uridyltransférase. La maladie est héritée. Les premiers symptômes, tels que vomissements, perte d’appétit et perte de poids, apparaissent plusieurs jours après la prise du lait. Ensuite, la jaunisse se développe avec une augmentation de la bilirubine conjuguée dans le sang. La durée de la jaunisse varie (de 5 à 7 jours à plusieurs mois). Le foie augmente progressivement pour atteindre les grandes tailles. L'abdomen est élargi, le réseau veineux élargi est clairement visible sur sa peau. L'ascite et le syndrome dyspeptique sont souvent détectés. Plus de la moitié des enfants atteints de galactosémie développent des cataractes. Le développement psychomoteur et les troubles fonctionnels du système nerveux central sont en retard. Le galactose est détecté en excès dans l'urine; protéinurie, hyperaminoacidurie due à une augmentation de la sécrétion de sérine, glycine, alanine, thréonine, glutamine et valyle; hyperglycémie modérée due à une augmentation de la teneur en galactose.

L'hépatosplénomégalie apparaît aux derniers stades du développement de la cystinose - une maladie congénitale du métabolisme de la cystine, qui entraîne le dépôt de cristaux de cystine dans divers tissus du patient. Les manifestations cliniques les plus courantes de la cystinose apparaissent au cours de la première année de la vie d'un enfant. Ils consistent en une perte d'appétit, un retard dans le développement physique (taille et poids corporel), des vomissements constants et une constipation constante. L'hypotension des muscles se développe. La température corporelle est instable avec des hausses jusqu'à fébrile. Polyurie observée, soif accrue, photophobie. Le nombre écrasant de patients détermine les modifications des os (sous la forme de divers degrés de déformation). Au stade final de la maladie, les reins sont impliqués dans le processus pathologique (apparition d'une hypertension rénale). L'hyperiphipidurie est habituellement marquée (cystine, tyrosine, sérine, proline, lysine, histidine, arginine, alanine, acide glutamique, thréonine sont excrétés en excès. Glycosurie intermittente.

L’hépatosplénomégalie est accompagnée de la maladie de Niemann-Pick, dont l’essence réside dans les troubles congénitaux du métabolisme des lipides. Dans cette maladie, la phosphatide sphygomyéline se dépose dans le foie, la rate, le tissu cérébral et, dans une moindre mesure, dans d'autres tissus. Les premières manifestations de la maladie sont notées à l'âge de 6 mois, lorsque l'enfant commence à prendre du retard dans son développement mental et physique. L'abdomen augmente rapidement en raison d'une hépatosplénomégalie progressive, puis d'une ascite. Le foie et la rate sont denses, avec un bord lisse. La peau est teintée de cire pâle, brillante, parfois avec une teinte brunâtre et des taches pigmentaires. Ces derniers se trouvent sur les muqueuses. Une hyperplasie modérée des ganglions lymphatiques est présente chez la plupart des patients. On observe d'autres signes d'atteinte des poumons et du système nerveux (broncho-pneumonie, transpiration, salivation, aréflexie). Certains patients développent la cécité et la surdité. Le diagnostic final est posé après la détection de cellules spécifiques dans le sang périphérique, les ganglions lymphatiques ponctués, la rate et la moelle osseuse.

Une augmentation significative de la rate est l'un des principaux symptômes de la maladie de Gaucher, dont le fondement est une violation de l'échange de cérébroside. La maladie débute dans les premiers mois de la vie de l’enfant lorsque la rate augmente progressivement. Dernière palpation épaisse, lisse, généralement indolore. Cependant, dans certains cas, cela peut aussi être douloureux à cause de la périprilite. L'hépatomégalie est notée, mais moins importante qu'une rate hypertrophiée. Assez souvent, des modifications des os se manifestent sous forme d'ostéoporose et d'atrophie de la couche corticale, apparition de cavités kystiques. Dans le cours aigu de la maladie chez les jeunes enfants, des signes de paralysie pseudobulbaire progressive (convulsions, tricisme des muscles masticateurs, difficulté à avaler, laryngospasme) peuvent apparaître. Le diagnostic est confirmé par la détection de cellules de Gaucher dans la rate et la moelle osseuse.

La forme hépatique de porphyrie congénitale chez l'enfant est accompagnée de symptômes au niveau des organes abdominaux, d'une hypertrophie du foie, d'une douleur associée à des vomissements, d'une constipation et d'une leucocytose. Un tel complexe de symptômes ressemble à une crise d'appendicite et de tels patients tombent souvent sur la table d'opération. Les troubles mentaux et neurologiques sont moins fréquents que chez les adultes. Pour les patients atteints de porphyrie congénitale, une photosensibilité accrue de la peau est caractéristique, ce qui entraîne très facilement des coups de soleil, une ulcération de la peau avec formation de croûtes, cicatrices et parfois de dépôt de pigment noir. Une pilosité excessive se développe, les ongles s'assombrissent et tombent. Le foie augmente avec le développement de la jaunisse et de l'ascite chez certains patients. L'urine devient rouge foncé, contient de l'urobilinogène, l'uroporphyrine. L'anémie se développe. La base de la maladie est une violation de la synthèse de la porphyrine dans les normoblastes de la moelle osseuse.

Une hypertrophie du foie et de la rate est observée chez les patients atteints d'une maladie rare chez l'enfant: l'hémosidérose. L’hémosidérose pulmonaire idiopathique est caractérisée par des épisodes d’hémorragie dans les poumons. L'attaque apparaît soudainement et se traduit par une faiblesse aiguë, un essoufflement, une pâleur de la peau de couleur cyanose, une tachycardie, une douleur à l'abdomen, une fièvre modérée, une hypertrophie du foie et de la rate. La jaunisse peut également se produire. La durée de l'attaque - 2-3 jours. Plus tard, un mélange de sang est détecté dans les matières fécales en raison de la déglutition d'expectorations sanglantes. La maladie se prolonge avec des attaques répétées.

Une autre affection pathologique impliquant le dépôt d'hémosidérine dans les tissus est l'absence innée de transferrine, qui joue un rôle important dans le transport du fer. L'absence de syndrome de transferrine est rare, généralement chez les filles, et s'accompagne d'un retard du développement physique, d'une hépatosplépomégalie, d'une anémie, qui ne se prête pas au traitement par les médicaments anti-anémiques classiques (un effet temporaire est observé après une transfusion sanguine). Hypochromie marquée. La moelle osseuse contient de nombreux érythroblastes immatures. Dans la biopsie hépatique sidérose et les changements tprotitchesk sont trouvés.

L'hépatosplénomégalie se développe avec une mucopolysaccharidose (voir «Sémiotiques de petite taille»).

Une hépatosplénomégalie importante est observée dans le développement de l'amylose en raison de processus suppuratifs chroniques (ostéomyélite, empyème, pyélonéphrite, maladies broncho-pulmonaires chroniques purulentes), quel que soit leur emplacement.

Les tumeurs malignes et bénignes du foie lui-même, les métastases des non-plastomes, les hémiigioblastomes et d'autres tumeurs du foie s'accompagnent de son augmentation. La lymphogranulomatose au stade avancé de développement entraîne une augmentation de la rate et du foie.

Parmi les autres maladies impliquant l'hépatosplénomégalie, il faut nommer les maladies systémiques du tissu conjonctif, la sarcoïdose, la cytomégalie, les lésions traumatiques du foie et de la rate avec hématomes sous-capsulaires. Une hypertrophie préférentielle de la rate est observée dans la maladie sérique, la polyarthrite rhumatoïde, le lupus érythémateux disséminé, l'hémoglobinopathie, le purpura thrombocytopénique. L'augmentation prédominante du foie survient lorsque la fibrose kystique, une surdose de vitamine A (hypervitaminose A) et certaines intoxications par des substances toxiques.

Une rate hypertrophiée, ou splénomégalie, est un symptôme qui indique le développement d'un certain processus pathologique dans le corps et n'est pas une maladie distincte. Une augmentation de l'organe peut être dite lorsque son poids atteint 200 grammes ou plus (normalement ce n'est pas plus de 150 grammes). Dans ce cas, la rate est bien sentie et des symptômes supplémentaires sont nécessairement présents. Un peu moins souvent, mais néanmoins, il existe des cas où cet organe a été agrandi sans processus pathologique concomitant. Certainement avec ce symptôme devrait consulter un médecin, et ne pas se soigner. De telles mesures médicales peuvent entraîner de graves complications et, si la maladie se présente sous une forme négligée, elle sera fatale.

Étiologie

Une hypertrophie de la rate chez un enfant ou un adulte peut être due aux facteurs suivants:

  • infection bactérienne ou virale;
  • infections à protozoaires;
  • les helminthes;
  • les pathologies d'autres organes et systèmes du corps;
  • nature idiopathique.

Les infections bactériennes et virales pouvant déclencher une splénomégalie doivent inclure les éléments suivants:

  • La tuberculose de la rate est l’une des maladies les plus dangereuses; en raison du flou du tableau clinique, elle est diagnostiquée à un stade avancé;
  • la rubéole
  • la syphilis;
  • la mononucléose;
  • hépatite virale;
  • la brucellose

Parmi les infections à protozoaires, qui peuvent être considérées comme les causes d’une hypertrophie de la rate, figurent les suivantes:

Les infections à helminthes qui jouent le rôle d'étiologie de la rate hypertrophiée sont les suivantes:

Il convient de noter que le premier type de maladie ne se produit pratiquement pas sur le territoire des pays de la CEI, alors que le second est répandu dans le monde entier.

Les processus pathologiques généraux qui provoquent une hypertrophie de la rate sont les suivants:

  • cirrhose du foie;
  • troubles circulatoires;
  • processus oncologiques;
  • maladies du système génito-urinaire et du tractus gastro-intestinal;
  • pathologie auto-immune (il s’agit le plus souvent de lupus érythémateux et de polyarthrite rhumatoïde).

De plus, provoquer ce symptôme peut systématiquement entraîner une malnutrition, avec l'abus d'aliments gras et l'alcoolisme.

Classification

Les cliniciens identifient deux formes de développement de ce symptôme:

  • forme inflammatoire;
  • non inflammatoire.

La forme non inflammatoire se développe assez souvent sans aucun symptôme particulier et est diagnostiquée uniquement avec la maladie primaire.

Symptomatologie

Le tableau clinique général, dans ce cas, est plutôt ambigu, car la nature des symptômes dépendra principalement de la cause sous-jacente. Cependant, en général, il est possible d'identifier les signes caractéristiques d'une certaine forme du processus pathologique. Donc, avec le caractère inflammatoire d'une augmentation de la rate, les symptômes peuvent être les suivants:

  • douleur dans le côté gauche de la cavité abdominale;
  • sensation de lourdeur et de surpeuplement dans l'estomac lorsque la rate, de plus en plus nombreuse, appuie sur les parois du corps;
  • augmentation de la température corporelle;
  • intoxication;
  • nausée, rarement avec vomissements;
  • pâleur de la peau, ecchymoses sous les yeux;
  • augmentation des sueurs nocturnes;
  • réduction de poids.

Le tableau clinique de la forme non inflammatoire est plutôt maigre. Parfois, le patient peut être dérangé par les douleurs de tiraillement dans la région abdominale gauche, la température monte rarement au-dessous du niveau fébrile.

Une augmentation du foie et de la rate peut être déclenchée par une hépatite virale, qui se manifeste par les symptômes suivants:

  • symptômes d'ARVI;
  • mal de tête;
  • fatigue et faiblesse due à l'intoxication;
  • jaunissement de la peau;
  • violation du fonctionnement du tube digestif;
  • des nausées, souvent accompagnées de vomissements, les vomissements n'apportent pas de soulagement;
  • troubles du sommeil.

Étant donné qu’un tel tableau clinique est similaire à celui de la grippe ou du IVRA, la plupart des patients ne demandent pas d’aide médicale en temps voulu. Une augmentation de l'organe ne peut être diagnostiquée qu'au stade avancé du développement de l'hépatite virale.

Avec les pathologies du système urogénital, le tableau clinique peut être caractérisé par les symptômes suivants:

  • sensation d'inconfort et douleur du personnage pleurnichant dans la cavité abdominale gauche;
  • sensation de satiété dans l'estomac, même avec un minimum de nourriture consommée;
  • miction fréquente, brûlures et démangeaisons après une selle;
  • les femmes peuvent avoir des troubles menstruels;
  • diminution du désir de partenaire sexuel, inconfort pendant les rapports sexuels.

La raison pour laquelle la rate est agrandie peut être la tuberculose de cet organe. Cependant, le tableau clinique dans ce cas, jusqu'à un certain stade de développement, n'a pratiquement aucun signe spécifique. Aux stades avancés de développement de cette maladie, le tableau clinique peut être complété par les manifestations suivantes, qui peuvent être déterminées par des méthodes de laboratoire et instrumentales:

  • une forte diminution du nombre de leucocytes, plaquettes;
  • mauvaise coagulation du sang, pouvant entraîner une hémorragie;
  • l'organe lui-même est d'une consistance dense-élastique, avec des endroits de ramollissement dans la région de la carie caséeuse.

Dans certains cas, la tuberculose de la rate est une complication de la cirrhose du foie.

Diagnostics

Au stade initial des procédures de diagnostic, un examen physique du patient est effectué, avec palpation de la région des organes et prise des antécédents. Il est nécessaire de préciser si le patient était dans un pays tropical la veille et comment il a mangé. Si le patient a pris des médicaments qui ne figurent pas sur la carte de consultation externe, vous devez en informer le médecin.

Le programme de diagnostic peut inclure les éléments suivants:

  • test sanguin clinique et biochimique;
  • analyse générale des matières fécales et de l'urine;
  • marqueurs biologiques de la présence de pathologies auto-immunes;
  • Échographie des organes internes;
  • Scanner ou IRM;
  • ponction sternale.

Consultation obligatoire d'un hématologue. Dans certains cas, il peut être nécessaire d’examiner l’endocrinologue, le spécialiste des maladies infectieuses et le rhumatologue.

Traitement

Pourquoi la rate est-elle hypertrophiée et comment corriger cette pathologie, seul un médecin peut le dire après une définition précise du diagnostic. Conformément à cela, un traitement supplémentaire sera effectué.

En général, les mesures thérapeutiques suivantes peuvent être distinguées dans cette pathologie:

  • si l'étiologie est une infection, une cure d'antibiotiques est prescrite;
  • pour les affections virales - immunomodulateurs, complexe de traitement antiviral;
  • avec les infections à helminthes, antitastodose, médicaments anti-trématodes, complexes de vitamines et de minéraux.

Signes également diète, pour faciliter le travail du tube digestif. Si le traitement avec des méthodes conservatrices ne donne pas le résultat approprié, une opération est effectuée pour retirer l'organe. Après une telle procédure, il est probable que l’immunité du patient s’affaiblisse; par conséquent, un traitement antibiotique, des médicaments renforçant le système immunitaire et des antiviraux sont prescrits.

Prévention

La prévention de cette pathologie est la suivante:

  • l'élimination des mauvaises habitudes et du seul aliment sain pour le corps;
  • traitement opportun et correct de tous les maux;
  • examen régulier par des médecins spécialistes;
  • vaccination en temps opportun.

Il convient de noter que la splénomégalie entraîne rarement de graves complications. Le danger de mort est la cause sous-jacente de la maladie.

Foie élargi

Une hépatomégalie - une hypertrophie du foie - est constatée dans les cas où la taille de cet organe vital dépasse les paramètres naturels déterminés par l'anatomie. Comme le soulignent les médecins, cette pathologie ne peut être considérée comme une seule maladie du foie, car il s'agit d'un symptôme caractéristique de nombreuses maladies, y compris celles affectant d'autres organes et systèmes humains.

Le risque d'augmentation du foie réside dans les complications de l'insuffisance hépatique et d'autres conditions pathologiques, qui interfèrent avec le fonctionnement normal de cet organe et créent de nombreux problèmes de santé graves.

Par conséquent, au sujet d’une pathologie aussi courante, telle que l’augmentation du foie, il convient d’examiner plus en détail.

Code CIM-10

Causes de l'élargissement du foie

La liste ci-dessous, avec les causes d'un foie hypertrophié, est peut-être incomplète, mais elle devrait également vous faire prendre conscience de la véritable étendue de sa pathogénie et obtenir une réponse à la question suivante: un foie hypertrophié est-il dangereux?

Ainsi, une augmentation du foie chez un adulte peut être due à:

  • consommation excessive d'alcool;
  • cirrhose du foie;
  • prendre de fortes doses de certains médicaments, complexes vitaminiques et compléments alimentaires;
  • maladies infectieuses (paludisme, tularémie, etc.);
  • vaincre les virus de l'hépatite A, B, C;
  • infections causées par des entérovirus, agents pathogènes des infections intestinales, leptospira, virus d'Epstein-Barr (mononucléose);
  • dommages toxiques du parenchyme par des poisons industriels ou végétaux;
  • hépatite graisseuse (dégénérescence graisseuse ou stéatose du foie);
  • troubles du métabolisme du cuivre dans le foie (dégénérescence hépatolenticulaire ou maladie de Wilson);
  • troubles du métabolisme du fer dans le foie (hémochromatose);
  • inflammation des voies biliaires intrahépatiques (cholangite);
  • maladies systémiques génétiquement déterminées (amylose, hyperlipoprotéinémie, glucosylcéramide lipidose, glycogénose généralisée, etc.);
  • veine hépatique oblitérante;
  • cancer du foie (hépatocarcinome, épithélioma ou cancer métastatique);
  • la leucémie;
  • lymphome diffus non hodgkinien;
  • la formation de multiples kystes (polykystiques).

En règle générale, on observe une augmentation du lobe hépatique, tandis qu'une augmentation du lobe droit du foie (qui a une charge fonctionnelle plus élevée dans l'organe) est diagnostiquée plus souvent qu'une augmentation du lobe gauche du foie. Cependant, cela n’est pas bon non plus, car le lobe gauche est si proche du pancréas que, peut-être, le problème est précisément cette glande.

Une augmentation simultanée du foie et du pancréas est possible avec une inflammation du pancréas (pancréatite). L'inflammation s'accompagne d'une intoxication et le foie participe à l'élimination des toxines du sang. Si le cours de la pancréatite prend des formes particulièrement sévères, le foie peut ne pas s’acquitter de sa tâche et s’agrandit.

L'élargissement diffus du foie est un changement clairement non localisé de la taille de ses segments, constitué d'hépatocytes (cellules hépatiques). Pour l'une des raisons énumérées ci-dessus, les hépatocytes commencent à mourir et le tissu glandulaire cède la place au tissu fibreux. Ce dernier continue de croître, augmentant ainsi (et déformant) certaines parties de l'organe, comprimant les veines hépatiques et créant des conditions préalables à l'inflammation et à l'œdème du parenchyme.

Symptômes de l'élargissement du foie

Pathologie légèrement prononcée - augmentation du foie de 1 cm ou augmentation du foie de 2 cm - une personne peut ne pas sentir. Mais le processus de modification de la taille naturelle du foie tôt ou tard commence à montrer des symptômes cliniques plus évidents.

Les symptômes les plus courants de l'hypertrophie du foie sont: une faiblesse et une fatigue rapide que les patients ressentent même en l'absence d'effort intense; inconfort (lourdeur et inconfort) dans la cavité abdominale; accès de nausée; perte de poids De plus, des brûlures d'estomac, une mauvaise haleine persistante, des démangeaisons cutanées et une dyspepsie peuvent se rejoindre.

Une augmentation du foie dans l'hépatite est accompagnée non seulement d'un malaise général, mais également d'un jaunissement de la peau et de la sclérotique, d'une fièvre, de douleurs dans toutes les articulations, d'une douleur tirante dans l'hypochondre droit.

Une hypertrophie du foie dans la cirrhose se produit au fond du même complexe de symptômes, auxquels s’ajoutent les signes suivants de cette maladie: douleurs abdominales et augmentation de sa taille, sensation de satiété rapide lors de l’alimentation, somnolence diurne et insomnie la nuit, saignements du nez et des gencives, perte de poids, perte de cheveux, capacité réduite à mémoriser des informations. En plus d'augmenter le foie dans la cirrhose (d'abord les deux lobes, puis vers la gauche davantage), la taille de la rate chez la moitié des patients augmente également, et les médecins déterminent qu'ils ont l'hépatosplénomégalie - une hypertrophie du foie et de la rate.

Dans la manifestation clinique de la défaite du corps par le virus de l'immunodéficience humaine, une augmentation du foie dans le VIH est diagnostiquée au stade 2B - dans l'infection à VIH aiguë sans maladies secondaires. Outre une augmentation du foie et de la rate, on observe à ce stade un état fébrile, des éruptions cutanées et des éruptions cutanées sur les muqueuses de la bouche et du pharynx, une augmentation du nombre de ganglions lymphatiques et une dyspepsie.

Hépatite grasse avec hypertrophie du foie

Selon les dernières données de l'OMS, 25% des Européens adultes et jusqu'à 10% des enfants et des adolescents souffrent d'hépatose grasse (ou stéatose). En Europe, le «foie gras» se développe chez 90% des alcooliques et chez 94% des obèses. Indépendamment de la cause fondamentale de la survenue d'une pathologie, une hépatite graisseuse avec une hypertrophie du foie au bout de huit ans chez 10 à 12% des patients évolue vers la cirrhose. Et avec une inflammation concomitante du tissu hépatique - dans le carcinome hépatocellulaire.

En plus de l'intoxication alcoolique du foie et de l'obésité, la maladie est associée à une diminution de la tolérance au glucose dans le diabète sucré de type II et à la pathologie du métabolisme du cholestérol et d'autres graisses (dyslipidémie). Du point de vue de la physiopathologie, une hépatite graisseuse avec ou sans augmentation du foie se développe en endommageant le métabolisme des acides gras, ce qui peut être causé par un déséquilibre entre la consommation d’énergie et ses dépenses. Il en résulte une accumulation anormale de lipides, en particulier de triglycérides, dans les tissus du foie.

Sous la pression des graisses accumulées et des infiltrats adipeux qui en résultent, les cellules du parenchyme perdent leur vitalité, la taille du foie augmente et le fonctionnement normal de l'organe est perturbé.

Au début de l’hépatose graisseuse, il n’ya peut-être pas de symptômes évidents, mais au fil du temps, les patients se plaignent de nausées et d’une flatulence accrue dans les intestins, ainsi que d’une lourdeur ou d’une douleur dans l’hypochondre droit.

Foie agrandi dans l'insuffisance cardiaque

L'interaction fonctionnelle de tous les systèmes du corps est si étroite qu'une augmentation de l'insuffisance cardiaque au niveau du foie est un indicateur d'une diminution du débit sanguin ventriculaire droit et d'une conséquence d'une circulation sanguine altérée.

Simultanément, la circulation sanguine dans les vaisseaux hépatiques ralentit, une congestion veineuse se forme (dysfonctionnement hémodynamique) et le foie gonfle, grossissant. Comme l'insuffisance cardiaque est le plus souvent chronique, une carence prolongée en oxygène entraîne inévitablement la mort d'une partie des cellules du foie. À leur place, les cellules du tissu conjonctif se développent, formant des zones entières qui perturbent le foie. Ces zones sont agrandies et compactées, entraînant une augmentation du foie (le plus souvent de son lobe gauche).

En hépatologie clinique, on parle de nécrose hépatocellulaire et on diagnostique une cirrhose ou une fibrose cardiaque. Et dans de tels cas, les cardiologues diagnostiquent l'hépatite ischémique cardiogénique, qui est en réalité une augmentation de l'insuffisance cardiaque au niveau du foie.

Foie élargi chez un enfant

L’agrandissement du foie d’un enfant a suffisamment de causes. Ainsi, il peut s’agir de syphilis ou de tuberculose, d’une cytomégalie généralisée ou d’une toxoplasmose, d’une hépatite congénitale ou d’une anomalie des voies biliaires.

Avec cette pathogenèse, il est possible d’établir à la fin de la première année de vie de l’enfant non seulement un grossissement modéré du foie, mais également un fort élargissement du foie accompagné d’un épaississement important du parenchyme.

L'élargissement du foie et de la rate chez les nourrissons - ce que l'on appelle le syndrome hépatolien ou hépatosplénomégalie - résulte de taux sanguins congénitaux élevés d'immunoglobulines (hypergammaglobulinémie). Cette pathologie, en plus de l'augmentation de ces organes, se manifeste par un retard dans le développement global de l'enfant, un manque d'appétit et une peau très pâle. Une hypertrophie du foie et de la rate (avec symptômes ictériques) survient chez les nouveau-nés présentant une anémie aplasique congénitale, due à la destruction des globules rouges et à l'hématopoïèse extramédullaire lorsque les globules rouges se forment non pas dans la moelle osseuse, mais directement dans le foie et la rate.

Une hépatite grasse avec une augmentation du foie chez les enfants, presque dans la moitié des cas, se développe en raison d'un excès significatif du poids corporel par rapport aux normes d'âge. Bien que cette pathologie puisse survenir dans certaines maladies chroniques du tractus gastro-intestinal, après un traitement à long terme par des anti-inflammatoires non stéroïdiens, un traitement antibactérien ou hormonal.

Où ça fait mal?

Qu'est-ce qui te dérange?

Diagnostic de l'augmentation du foie

Le diagnostic d'augmentation du foie commence par un examen physique du patient et une palpation des organes internes de la cavité abdominale à droite de la ligne médiane de l'abdomen - dans la région épigastrique.

Au cours d'un examen médical, le médecin peut détecter un fort grossissement du foie. Qu'est ce que cela signifie? Cela signifie que le foie dépasse du bord de l'arcade costale bien plus que ce que suppose le taux anatomique (chez un adulte de taille moyenne, il ne dépasse pas 1,5 cm) et se fait sentir bien en dessous du bord des côtes. On note ensuite une augmentation du foie de 3 cm, une augmentation du foie de 5 cm ou une augmentation de 6 cm du foie. Mais le «verdict» final n'est prononcé qu'après un examen approfondi du patient, tout d'abord à l'aide d'une échographie.

Un foie hypertrophié à l'échographie confirme qu'il existe, par exemple, «un foie hypertrophié de structure hyperéchogène homogène décalée vers l'estomac, les contours sont flous» ou qu'une «hyperéchogénicité diffuse du foie et un flou du schéma vasculaire et des contours du foie». En passant, chez un adulte, un foie en bonne santé possède les paramètres suivants (sur échographie): la taille antéropostérieure du lobe droit va jusqu'à 12,5 cm, le lobe gauche jusqu'à 7 cm.

En plus de l'échographie dans le diagnostic de l'élargissement du foie, utilisez:

  • test sanguin pour l'hépatite virale (marqueurs sériques des virus);
  • test sanguin biochimique (pour l’amylase et les enzymes hépatiques, la bilirubine, le temps de prothrombine, etc.);
  • analyse d'urine pour la bilirubine;
  • études de laboratoire sur les réserves fonctionnelles du foie (à l'aide de tests biochimiques et immunologiques);
  • Radiographie;
  • hépatoscintigraphie (balayage radio-isotopique du foie);
  • TDM ou IRM de la cavité abdominale;
  • Biopsie par ponction précise (si nécessaire, prélevez un échantillon de tissu hépatique à des fins de test d'oncologie).

Les hépatologues constatent une augmentation des ganglions lymphatiques du foie dans tous les types de cirrhose du foie, d'hépatite virale, de tuberculose ganglionnaire, de lymphogranulomatose, de sarcoïdose, de maladie de Gaucher, d'adénopathie, de VIH et de cancer du pancréas.

Qu'est-ce que vous devez examiner?

Qui contacter?

Traitement d'augmentation hépatique

Le traitement d'une augmentation du foie est le traitement d'un symptôme, mais dans l'ensemble, nous avons besoin d'un traitement complexe pour une maladie spécifique, ce qui a entraîné un changement pathologique dans un organe donné.

Le traitement médicamenteux du foie hypertrophié doit être soutenu par une nutrition adéquate comprenant un régime alimentaire et des vitamines. Selon les experts, dans certaines maladies impliquant une hypertrophie du foie, il est possible de restaurer le parenchyme endommagé et la taille normale de l’organe.

Pour la régénération des cellules hépatiques, leur fonctionnement normal et leur protection contre les effets négatifs, on utilise des hépatoprotecteurs - médicaments spéciaux à foie élargi.

Drug Gepabene - hépatoprotecteur d’origine végétale (synonymes - Carsil, Levasil, Legalon, Silegon, Silebor, Simepar, Heparsil, Hepatofalk-Planta). Les ingrédients actifs de la préparation sont obtenus à partir d’extraits d’un médicament fumé (protypine) et de fruits de chardon-Marie (silymarine et silibinine). Ils stimulent la synthèse des protéines et des phospholipides dans l'érable hépatique endommagé, inhibent la formation de tissu fibreux et accélèrent le processus de restauration du parenchyme.

Ce médicament est prescrit pour l'hépatite toxique, les maladies inflammatoires chroniques du foie, les troubles de son métabolisme et fonctionne avec une augmentation du foie de diverses étiologies. Il est recommandé de prendre une capsule trois fois pendant la journée (avec les repas). Le traitement minimum est de trois mois. Parmi les contre-indications de ce médicament figurent les formes aiguës d'inflammation du foie et des voies biliaires, âgées de moins de 18 ans. Gepabene est utilisé avec prudence pour les hémorroïdes et les varices. Pendant la grossesse et l’allaitement, le médicament n’est utilisé que sur ordonnance et sous son contrôle. Les effets secondaires possibles incluent des effets laxatifs et diurétiques, ainsi que l'apparition d'éruptions cutanées. Admission Gepabene incompatible avec la consommation d'alcool.

L'effet thérapeutique du médicament Essentiale (Essentiale Forte) repose sur l'action de phospholipides (composés complexes contenant des graisses), qui ont une structure similaire à celle des phospholipides naturels qui composent les cellules des tissus humains, assurant leur division et leur restauration en cas de lésion. Les phospholipides bloquent la croissance des cellules des tissus fibreux, réduisant ainsi le risque de développer une cirrhose du foie. Essentiale est prescrit pour le traitement de la stéatose hépatique, de l'hépatite, de la cirrhose du foie et de ses lésions toxiques. La dose standard est de 1-2 capsules trois fois par jour (pendant les repas). Les effets secondaires (sous forme de diarrhée) sont rares.

Le médicament Essliver diffère d'Essentiale par la présence dans sa composition - avec les phospholipides - des vitamines B1, B2, B5, B6 et B12. Et le médicament hépatoprotecteur combiné Phosphogliv (en capsules), en plus des phospholipides, contient de l'acide glycyrrhizique, qui possède des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes. Il aide à réduire les dommages aux membranes des hépatocytes pendant l'inflammation et l'élargissement du foie, ainsi que la normalisation des processus métaboliques. La méthode d'administration et la posologie des deux derniers médicaments sont similaires à celles d'Essentiale.

Les médicaments avec une augmentation du foie comprennent le médicament à base d'artichaut de plante - Artihol (synonymes - Hofitol, Tsinariks, extrait d'artichaut). Ce médicament aide à améliorer l'état des cellules du foie et à les ramener à la normale. Les médecins recommandent de prendre ce médicament 1 à 2 comprimés trois fois par jour (avant les repas). Le traitement dure de deux semaines à un mois, en fonction de la gravité de la maladie. Comme effet secondaire, on peut observer des brûlures d'estomac, de la diarrhée, des douleurs à l'estomac. Une obstruction des voies urinaires et des voies biliaires, des calculs biliaires, ainsi que des formes graves d'insuffisance rénale et hépatique sont des contre-indications à son utilisation.

En plus du fait que les plantes médicinales sont à la base de nombreux médicaments, les hépatoprotecteurs, les herbes avec une hypertrophie du foie, sont largement utilisés sous forme d'infusions et de décoctions maison. Avec cette pathologie, les phytothérapeutes conseillent d’utiliser du pissenlit, de la soie de maïs, du calendula, de l’immortelle sablonneuse, de l’achillée millefeuille, de la menthe poivrée. La recette standard pour l'infusion d'eau: 200-250 ml d'eau bouillante prend une cuillère à soupe d'herbe ou de fleurs sèches, infusée avec de l'eau bouillante, infusée avant refroidissement, filtrée et prise 50 ml 3-4 fois par jour (25-30 minutes avant les repas).

Régime avec augmentation du foie

Régime alimentaire strictement observé avec une augmentation du foie - la clé de la réussite du traitement. Dans le foie hypertrophié, il est nécessaire d’abandonner complètement l’utilisation des aliments gras, frits, fumés et épicés, car ces aliments surchargent le foie et l’ensemble du système digestif.

En outre, une alimentation avec une hypertrophie du foie est incompatible avec des aliments tels que les légumineuses, les radis, les radis, les épinards et l'oseille; saucisses et fromages aiguisés; margarine et tartinades; pain blanc et pâtisserie; vinaigre, moutarde et poivre; confiseries à la crème, au chocolat et à la crème glacée; boissons gazeuses et alcool.

Tout le reste (en particulier les fruits et les légumes) peut être mangé, et au moins cinq fois par jour, mais petit à petit. Après 19 heures, il n’est pas recommandé de manger avec un foie en bonne santé et c’est absolument impossible avec un foie hypertrophié. Mais un verre d'eau avec une cuillère de miel naturel peut et devrait être.

Dans le régime alimentaire quotidien devrait être de 100 g de protéines animales, à peu près la même quantité de protéines végétales et 50 g de graisses végétales. La quantité d'aliments glucidiques est comprise entre 450 et 500 g, tandis que la consommation de sucre devrait être réduite à 50-60 g par jour et celle de sel pour 10-12 g. Le volume quotidien de liquide (à l'exclusion des aliments liquides) devrait être d'au moins 1,5 litre.


Article Suivant

Jaunisse avec hépatite

Plus D'Articles Sur Le Foie

La cirrhose

L'effet de la chimiothérapie sur le corps humain

Chimiothérapie anticancéreuse: description, efficacité, effets sur le corpsLa chimiothérapie anticancéreuse est un type particulier de traitement systémique du cancer, c.-à-d.
La cirrhose

Qu'advient-il d'une ecchymose au foie: symptômes et traitement

Aucun de nous n’est à l’abri des chutes, des accidents, des bagarres et autres incidents entraînant des blessures. Les blessures les plus dangereuses et les plus complexes sont considérées en conséquence desquelles les organes internes sont endommagés.