Lésion organique interne: symptômes et traitement

Les blessures associées à des effets mécaniques sur le corps humain sont les plus courantes dans la pratique médicale. Les principales raisons de leur apparition:

  • Souffler avec un objet contondant.
  • Collision avec un objet de dureté élevée (survient généralement lors d'un accident).
  • Tomber d'une grande hauteur.

Symptômes de blessures internes

La nature des dommages résultant d'ecchymoses dépend principalement du degré de charge mécanique et de la zone du corps vers laquelle cette charge a été dirigée. Par exemple, si nous parlons de lésion thoracique, des modifications pathologiques des poumons, du cœur, de la trachée, etc. sont possibles. Si la charge mécanique principale tombe sur la région abdominale, l’estomac, la rate, le foie, les reins, etc. peuvent en souffrir considérablement. Une blessure à la tête est souvent accompagnée d'une contusion au cerveau, dont les conséquences peuvent être extrêmement graves. Cependant, les signes d'une commotion cérébrale - un sujet pour une autre conversation. Et comment reconnaître les ecchymoses des organes internes dans d'autres cas?

Les principaux symptômes qui permettent de tirer des conclusions sur la lésion des organes internes:

  • Forte douleur dans la zone de dégâts.
  • La présence d'hématome dans cette zone.
  • Puffiness des tissus mous dans la région endommagée. Cette condition est généralement causée par une hémorragie interne.
  • Violation de la fonctionnalité de l'organe affecté.

Les manifestations peuvent varier en fonction de l'organe touché. En général, les signes externes de lésions des organes internes peuvent être décrits comme suit:

  • Emphysème sous-cutané croissant (accumulation excessive d’air dans les tissus, accompagnée de douleurs aiguës).
  • Si les poumons sont endommagés, on observe une cyanose (coloration cyanotique de la peau), un trouble de la fonction respiratoire.
  • Abaissement de la pression artérielle, réduction du rythme cardiaque.
  • Les lésions aux organes situés dans la cavité abdominale se traduisent souvent par une sensation de satiété dans l'estomac, des nausées.
  • Hémoptysie.

Si les reins, le foie et la rate sont endommagés, les saignements internes peuvent être très importants. En cas de blessure provoquant des lésions aux organes internes, une assistance médicale professionnelle est requise.

Les principales méthodes de traitement des lésions d'organes internes

Les premiers soins en cas de blessure suspectée aux organes internes à l’automne sont d’assurer le reste de la victime. Il est également nécessaire de prendre des mesures d'urgence:

  • De la glace ou une compresse froide devrait être appliquée à l'endroit meurtri.
  • Pour éviter le choc anaphylactique, le patient doit prendre un anesthésique.
  • Dans certains cas, l’imposition d’un bandage serré est indiquée (par exemple, blessure à la poitrine fermée).

Une blessure grave aux organes internes du champ de travail nécessite une hospitalisation immédiate. À l'hôpital, un diagnostic approfondi est effectué, ce qui permet d'identifier la taille et la zone de lésion des organes internes. Les principales méthodes de diagnostic sont les rayons X. En cas de contusion cérébrale, la tomodensitométrie ou l’imagerie par résonance magnétique (IRM) peuvent être nécessaires. En cas d'ecchymose à la poitrine, le médecin vous prescrira un électrocardiogramme, un électrocardiogramme, un décodage qui aidera à obtenir une image plus objective de la maladie.

Le traitement consiste généralement en une intervention chirurgicale, qui consiste à arrêter les saignements internes et à rétablir l'intégrité de l'organe endommagé. Si la blessure n'était pas forte, pour enlever un hématome 3 à 4 jours après la blessure, vous pouvez frotter la zone endommagée avec des pommades ayant des effets anti-inflammatoires (sans effet de réchauffement).

Blessure interne

En traumatologie, on trouve souvent des ecchymoses aux organes internes. Ils surviennent à la chute, à la suite d'un accident de voiture, traumatisme abdominal émoussé. Cette condition est assez dangereuse car elle perturbe le fonctionnement des organes internes et peut entraîner des complications. Comment diagnostiquer une ecchymose et quelles méthodes de traitement sont utilisées pour éliminer ses conséquences?

Classification

En médecine, il existe plusieurs classifications des lésions des organes internes.

Selon la première caractéristique différentielle, les pathologies sont divisées en lésions sans compromettre l'intégrité de l'organe et avec dommages (coupures, déchirures, rupture du parenchyme, etc.).

Selon le lieu, des ecchymoses isolées sont isolées (seule la poitrine ou la cavité abdominale est touchée) ou polytraumatisées (des lésions sont présentes à plusieurs endroits).

Les pathologies sont également classées en espèces en fonction de l'organe endommagé. Il y a contusion des poumons, du cœur, de l'estomac, de la rate, du foie, des reins, de la vessie et des intestins.

Les symptômes

Les signes de pathologie dépendent de la force de l'action mécanique et de la zone de la lésion. Ainsi, lorsque vous frappez la poitrine, souffrez de poumons, trachée, coeur. L'effet mécanique sur l'estomac risque de provoquer des lésions à l'estomac, aux reins et au foie.

Lorsque le patient présente des ecchymoses, la douleur survient immédiatement au site de la blessure, qui ne fait que s'intensifier avec le temps. Un hématome apparaît sur la peau, les tissus mous gonflent. La pression artérielle diminue en raison d'une circulation sanguine altérée et le pouls est également considérablement ralenti.

Avec la défaite des poumons, un symptôme caractéristique est la cyanose - un changement de la couleur de la peau en bleu. La cyanose apparaît tout d’abord sur le visage, les lèvres, le nez et le menton. Le processus de respiration est également perturbé, il devient rapide et superficiel, une hémoptysie est souvent observée. Au moment de la fracture des côtes, le patient ressent de fortes douleurs, pour le soulagement desquelles des blocages novocaïniques sont appliqués.

En cas de lésion abdominale, nausée, vomissement et sensation de satiété dans l'estomac. Dans ce cas, la victime ressent une douleur intense à l'abdomen. En cas de rupture de l'intestin, son contenu est libéré dans la cavité abdominale, ce qui provoque l'apparition d'une péritonite.

Si le foie est endommagé, il y a une douleur aiguë dans l'hypochondre droit et un ictère peut survenir dans quelques jours. Un traumatisme rénal se manifeste par une hématurie - apparition de sang dans les urines. Un tel symptôme peut également indiquer une lésion de la vessie.

Diagnostics

Afin de déterminer quels organes ont souffert lors d'une chute ou d'un impact, le médecin après son hospitalisation procède à un diagnostic approfondi. Une radiographie (pour vérifier l'état des poumons), un ECG (pour détecter des pathologies cardiaques), un scanner et une IRM (pour examiner les organes abdominaux) sont effectués.

Traitement

Il est important de fournir correctement les premiers soins à la victime. Il doit fournir un repos physique complet, appliquer de la neige carbonique sur le site de la blessure et, si nécessaire, appliquer un bandage serré. Vous devez absolument appeler une ambulance et hospitaliser le patient - cela évitera les complications.

Le traitement des lésions aux organes internes peut être conservateur et chirurgical. Dans le premier cas, le patient dispose d'un repos complet et d'une compresse froide, qui soulage le gonflement. En cas de douleur intense, des médicaments bloquants sont administrés au patient. L'utilisation d'analgésiques est interdite en cas de péritonite ou d'obstruction intestinale.

L'acide aminocaproïque ou Vikasol est introduit pour améliorer le processus de coagulation du sang. La nourriture de la victime doit être fréquente et en petites portions. Pour normaliser la motilité intestinale et prévenir la constipation, il est recommandé d'enrichir le régime en fibres végétales. Dans certains cas, des procédures physiothérapeutiques sont indiquées pour améliorer l’état du patient.

Une intervention chirurgicale est pratiquée dans des cas particulièrement difficiles afin d'arrêter le saignement et de rétablir l'intégrité de l'organe lésé. Voici les principales indications pour la chirurgie.

  • La présence de saignements internes dans la cavité abdominale.
  • Le développement de la péritonite à la suite d'une rupture intestinale.
  • Douleur intense dans la cavité abdominale et augmentation de la tension musculaire.
  • L'apparition de signes d'insuffisance cardiaque commune: tachycardie, pouls filamenteux et pâleur de la peau.
  • Ballonnement sévère.
  • Violation de la motilité intestinale, pouvant indiquer une hémorragie interne ou le développement d'une obstruction.

Dans la plupart des cas, la laparoscopie est utilisée pour la chirurgie. Avec l’aide fournie en temps utile, il est possible d’éviter les caillots sanguins ou les lésions infectieuses du corps.

Cet article est publié uniquement à des fins éducatives et ne constitue pas un document scientifique ni un avis médical professionnel.

Lésion organique interne: types, diagnostic et traitement

Blessure aux organes internes - traumatisme sans compromettre l'intégrité des tissus, des os, des muqueuses. L’apparition est possible à l’automne, en cas de traumatisme abdominal contondant, à la suite d’un accident de voiture. L'état est une violation dangereuse des fonctions du corps et le risque de complications.

Types d'ecchymoses et leurs symptômes

La localisation des ecchymoses des organes internes et des symptômes associés est la suivante:

  • Ecchymose au foie. Cela provoque une douleur vive au lieu de l'impact. Le corps est stressé, les membres sont refroidis, le rythme cardiaque devient plus fréquent, la pression diminue. Estomac impressionné ou saillant. Un changement de position du corps provoque une douleur.
  • Ecchymose des poumons. Symptômes: douleur accrue à l'inhalation, crachats de sang, tachycardie, pâleur de la peau, ecchymoses à la zone d'impact, gonflement. Une contusion similaire des organes internes peut être obtenue avec une chute brutale du dos.
  • Lorsque la rate présente des ecchymoses, la patiente essaie de prendre une certaine position pour soulager la souffrance: accroupissez-vous, allongez-vous sur le côté gauche et pliez les jambes. Le pouls est accéléré, la pression artérielle est basse, une douleur intense, irradiant dans l'hypochondre gauche vers l'avant-bras et l'omoplate. Il peut y avoir une hémorragie interne accompagnée de ballonnements.
  • Lésion rénale. Un traumatisme provoque une douleur paroxystique dans le bas du dos, un roulement dans l'estomac et l'aine. Il y a des nausées ou des vomissements. La température corporelle augmente. Dans l'urine est déterminé par le sang. Le nombre de caillots indique la gravité de la maladie. La contusion de ces organes internes jumelés peut être obtenue lors d’une chute d’altitude, due à des accidents sportifs.
  • Les ecchymoses sont accompagnées de tachycardie, de douleurs dans la région de l’organe, d’essoufflement (suffocation), d’une diminution progressive de la pression, de pâleur de la peau.
  • Blessure à la vessie, il est impossible d'uriner. L'envie est fréquente, mais sans résultat. Au lieu de l'urine, le sang est sécrété. Dans le bas de l'abdomen, il y a une douleur, un gonflement, une peau bleue.

Classement par gravité:

Premiers secours en cas d'atteinte à des organes internes

Les coups avec un objet contondant ou un coup lorsqu’ils tombent d’une hauteur deviennent souvent des causes de contusions d’organes internes. Les symptômes peuvent ne pas apparaître immédiatement. Si le résultat était une hémorragie interne, la pâleur, les sueurs froides, les vertiges et la faiblesse apparaissent au bout de 10 à 30 minutes, à mesure que le sang s'accumule dans l'abdomen ou le thorax.

Au quotidien, si vous tombez sur le dos d'une hauteur ou d'une échelle, vous pouvez facilement endommager la colonne vertébrale et le bas du dos et vous pouvez avoir une ecchymose des organes internes: système urogénital, reins, intestins. La victime est immobilisée. Avant l'arrivée des médecins, vous devez réparer le site de la blessure avec un pansement serré, poser le blessé sur le dos et le laisser seul.

Les premiers soins en cas de contusion du cœur et des poumons permettent au patient de se libérer de ses vêtements; le trouver en position horizontale; nettoyage du mucus et du sang de la bouche, du nez; tourner la tête sur le côté; si une personne s'évanouit, renifler de l'ammoniac; compresse froide jusqu'au point d'impact; fournir de l'air frais.

Comment déterminer la lésion des organes internes?

La tâche des médecins est de déterminer l'étendue des lésions aux organes internes en fonction des symptômes et des données d'une étude de diagnostic:

  • Électrocardiogramme - montre une violation des impulsions cardiaques.
  • Échocardiographie - est prescrit pour la détection des troubles hémodynamiques.
  • Holter - pendant 24 heures, mesure le pouls, la fréquence cardiaque, la pression artérielle.
  • Rayon X - permet de détecter les dommages connexes (fractures de la poitrine, des côtes)
Les rayons X peuvent détecter les dommages associés

En cas de lésions des organes internes, en particulier des organes génitaux urinaires, des tests sanguins et urinaires sont prescrits pour surveiller les modifications des réactions chimiques dans le corps.

Le degré d'endommagement et d'évaluation de la santé des reins est déterminé par les méthodes suivantes:

  • Chromocytoscopie - les violations sont détectées en colorant l'urine. Une substance spéciale est utilisée - un contraste qui est inséré dans l'urètre.
  • L'examen radiographique vous permet de voir le contour des reins, de considérer l'ecchymose d'une contusion avec l'ecchymose d'un organe interne.

En cas d'atteinte hépatique dans les résultats de l'analyse biochimique du sang, il existe une diminution de moitié des protéines totales, une chute de l'albumine, une augmentation de l'ALAT et de l'AST. Les méthodes instrumentales de recherche d'un organe comprennent la tomographie assistée par ordinateur et l'IRM; elles déterminent l'étendue et la profondeur des dommages, ainsi que la quantité de sang accumulée dans la cavité abdominale.

La tomodensitométrie permet d'établir un diagnostic précis.

Traitements de base pour les ecchymoses

Les médecins se fondent sur les résultats de la recherche et de l’analyse du matériel informatique pour choisir une méthode de traitement des organes internes lésés.

La thérapie UHF dilate les capillaires, renforce le drainage lymphatique et le flux de leucocytes vers le site de la lésion. La procédure résout le liquide accumulé, stimule les processus de régénération. Le micro-ondes dilate les capillaires et augmente leur perméabilité. La magnétothérapie améliore l'activité phagocytaire des leucocytes. Il est très efficace pour résoudre le massage manuel des hématomes.

La thérapie UHF accélère la récupération

Souvent, à la suite d'une blessure aux organes internes, il y a un saignement quand il tombe. Les symptômes s'expriment en signes d'hématomes. Cette condition nécessite une intervention chirurgicale. Les vaisseaux endommagés et les petites fissures sont suturés. Les cas d'ecchymoses graves impliquent l'ablation totale ou partielle d'un organe.

Quels médicaments sont utilisés dans le traitement des lésions d'organes internes à la maison?

En thérapie à domicile, plusieurs groupes de médicaments sont utilisés:

  • Troxevasin, Lifeguard, Lioton - groupe de médicaments à base d’héparine, permettant de résoudre les hématomes.
  • Kapsikam ou Arpizatron - onguents pour élargir les vaisseaux.
  • Wobenzym ou Phlogenzym - préparations enzymatiques qui soulagent le gonflement et la douleur.
  • Fastum ou Indovazin - médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens.
Fastum gel est un traitement efficace contre les blessures.

Méthodes traditionnelles de traitement des lésions d'organes internes

L'utilisation de décoctions à base de plantes dissout le fluide accumulé lors de l'impact des organes internes, restaure les vaisseaux blessés, améliore la régénération des tissus.

  • Numéro de bouillon 1. 1 cuillère à soupe fleurs d'aubépine, 1 cuillère à soupe. prêle, 1 cuillère à soupe. Herbes Highlander, versez 1 litre d’eau, faites bouillir pendant 15 minutes, insistez 2 heures. Boire 100 g à jeun 1 fois par jour. Le cours dure 10-14 jours.
  • Décoction numéro 2. 15 g de feuille de laurier versez 1 litre d'eau. Faire bouillir pendant 10 minutes. Soutenir la solution pendant 4 heures. Prendre 250 g avant les repas, une fois par jour. La durée de la réception est de 7 jours.

Lésion d'un organe interne traitée

Une ecchymose est une blessure aux tissus mous fermés. Probablement il n'y a pas une seule personne qui n'aurait pas vécu ce type de blessure. Dans la plupart des cas, les ecchymoses ne nécessitent pas de traitement et guérissent d'elles-mêmes. En règle générale, lorsque l'ecchymose ne viole pas l'intégrité des tissus, sauf pour la rupture de petits vaisseaux (capillaires). Mais parfois, une ecchymose peut causer des dommages importants, par exemple une ecchymose à la tête. En outre, d'autres lésions, telles qu'une fracture, peuvent accompagner la contusion. Dans ce cas, parler de plaies meurtries.

Symptômes d'ecchymose

Les symptômes de contusion sont connus de tous - il s’agit d’une douleur aiguë à l’endroit immédiat de la blessure, du gonflement et de la rougeur. En cas de blessure légère, la douleur disparaît après quelques minutes et sur le site de la rougeur, il se produit un hématome, couramment appelé ecchymose. L'hématome résulte d'une hémorragie résultant de la rupture de petits capillaires. La taille de l'hématome ne dépend pas toujours de la force de la blessure. La perméabilité capillaire est importante, ainsi que le lieu où la blessure est survenue. Chez les personnes présentant une perméabilité capillaire accrue, une légère ecchymose ou même un toucher imprudent peut provoquer un hématome important, tandis qu'une ecchymose grave peut ne pas se manifester par un hématome externe, tandis qu'une hémorragie interne sera très importante.

La douleur après une blessure grave est un symptôme plus persistant. La nature de la douleur change avec le temps, d'une première forte, lorsqu'elle est exposée à un facteur traumatique, à une plainte ultérieure. La douleur persistante après une ecchymose pendant longtemps est un symptôme défavorable et une raison de consulter un médecin, car elle peut indiquer une lésion des structures internes (fracture, contusion avec une hémorragie d'un organe interne, une rupture de ligament, une commotion cérébrale, etc.). Le plus souvent, la douleur à distance après une blessure est associée à la formation d'un hématome, qui serre les terminaisons nerveuses, en particulier lorsque touché ou déplacé par une partie du corps blessée.

Le symptôme de lésion articulaire est un gonflement important. Symptôme blessure à la tête - mal de tête grave. Il faut savoir que s'il y avait une perte de conscience lors d'une blessure à la tête, ne serait-ce que brièvement, ou si la victime ne pouvait pas se rappeler le moment de la blessure, il s'agissait d'un signe de commotion cérébrale. Dans ce cas, une intervention médicale est nécessaire, du moins un diagnostic de la présence d'un hématome intracrânien.

En cas de contusion thoracique, abdominale ou abdominale, les symptômes de la contusion peuvent être assez graves. Les signes de dommages aux organes internes, tels que l'apparition de sang dans l'urine, un ralentissement de la respiration, une augmentation de la douleur, un assombrissement de la conscience, en un mot, tous les symptômes croissants et non décroissants de la blessure, devraient être le motif de l'aide médicale immédiate.

Conséquences de la blessure

Dans la très grande majorité des cas, les ecchymoses faibles et même graves disparaissent sans conséquences ou les conséquences d'une ecchymose disparaissent sans laisser de trace en l'espace de deux à trois semaines. Cependant, il existe des situations où les conséquences d'une ecchymose peuvent être assez graves. Tout d’abord, il s’agit des blessures à la tête déjà mentionnées. Le fait est que le crâne est un espace clos et que l'hématome qui, dans toute autre partie du corps, se dissolve avec le temps, sans causer d'anxiété importante dans le crâne, entraîne la compression des structures vitales du cerveau. Dans ce cas, la blessure peut avoir pour conséquence des désordres neurologiques de gravité et de localisation variables, des maux de tête sévères, accompagnés de nausées et de vomissements, voire la mort.

Une conséquence de la contusion, bien que très rare, peut être la calcification de l'hématome. Dans ce cas, un sceau reste dans les tissus mous, ce qui peut provoquer des douleurs considérables lors du déplacement. Dans certains cas, le développement d'une tumeur maligne de ces organes peut être une conséquence à long terme de la lésion des tissus mous du sein chez la femme ou du testicule chez l'homme.

La violation de l'intégrité d'un grand bateau est une conséquence grave des blessures. Dans ce cas, une hémorragie importante et même une hémorragie interne sont possibles, la formation d'un caillot sanguin est possible, suivie d'une complication grave - une thromboembolie, lorsqu'un caillot sanguin pénètre dans un vaisseau de plus petit diamètre et le chevauche. La thromboembolie peut entraîner une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral, la nécrose d'un organe interne et la mort.

Les conséquences des lésions d’organes internes, telles que les ecchymoses, les reins, le foie, les ecchymoses de la rate, sont également importantes. Dans ce cas, leurs divers dommages, les violations de leurs fonctions mettant en danger la vie sont possibles.

Compte tenu de tout ce qui précède, ne sous-estimez pas les bleus, particulièrement graves.

Aide avec des ecchymoses

Tout le monde sait comment soigner les bleus, mais tout le monde ne sait pas comment soigner correctement les bleus. Premiers secours en cas de blessure est d’inspecter la zone endommagée, s’il s’agit d’un membre, puis de vérifier ses fonctions (flexion-extension, autres mouvements). S'il n'y a que des symptômes de blessure, et pas des dommages plus graves, un rhume doit être appliqué sur le site lésé. Cela provoque un vasospasme du système microvasculaire et aide à arrêter l'hémorragie interne.

Il est préférable de ne pas utiliser d'analgésiques afin de ne pas manquer l'aggravation de l'état en cas de complications articulaires. Cependant, s’il est certain que la blessure n’a pas causé de dommages aux organes internes, un agent anesthésique peut être administré, à l’exception de l’aspirine (acide acétylsalicylique). L'aspirine pour le traitement des blessures ne doit pas être appliquée, car elle contribue à augmenter le saignement.

En cas de blessure grave à la tête accompagnée de perte de conscience, de blessure à la taille, à l'abdomen ou à la poitrine, en plus d'appliquer une compresse froide, la victime doit être étendue et appelée une ambulance, ou emmenée seule au service des urgences pour tenter d'immobiliser l'endroit blessé et de préserver la paix.

Il faut se rappeler que le froid n’est efficace que pendant les trente premières minutes. Ensuite, vous avez besoin d'aide avec des ecchymoses est de fournir la paix à l'endroit blessé. Deux jours après la blessure, une chaleur douce est requise sur la zone endommagée. L'application d'une compresse chaude pendant cette période assure la circulation du sang vers le site de la lésion, ce qui accélère la résorption de l'hématome sans risque de saignement renouvelé.

Traitement des ecchymoses

Les ecchymoses sont nécessaires lorsqu'il existe une contusion d'une force considérable. Les ecchymoses à la tête, à l'abdomen, au bas du dos et à la poitrine nécessitent une hospitalisation au service de chirurgie où, après un diagnostic approprié, la décision est prise de poursuivre le traitement de la blessure. Dans les cas graves, traitement chirurgical de la blessure. L'accès à la zone endommagée est endoscopique ou ouvert, les grands vaisseaux suturés sont suturés, les ruptures d'organes parenchymateux sont suturés et le sang est prélevé. Ensuite, la plaie est drainée. En parallèle, des médicaments anti-inflammatoires et analgésiques sont prescrits.

Le traitement des blessures au stade de la régénération consiste en l’utilisation de la physiothérapie afin d’accélérer la résorption de l’hématome et le rétablissement rapide des tissus endommagés.

Blessure interne

La contusion fait référence au traumatisme des tissus mous sans endommager la peau. Les plus courantes dans la pratique médicale sont les ecchymoses des membres et les plus graves sont les ecchymoses des organes internes qui surviennent lors d'une chute ou d'un coup direct.

Le degré de dangerosité d’une blessure dépend de la partie du corps endommagée. Il n’est pas toujours possible de détecter une violation de la fonctionnalité du corps immédiatement après une blessure. Le bien-être imaginaire en cas de blessure n’est pas une raison pour refuser un examen médical complet.

Classification

Le lieu de la blessure détermine en grande partie la nature de la blessure. Les plus dangereux sont les dommages aux organes du médiastin. En raison de blessures à la poitrine, des conditions potentiellement mortelles se produisent. Il y a des pathologies des poumons, du coeur, de la trachée, etc.

En pratique médicale, des ecchymoses isolées et multiples sont isolées. Dans le premier cas, un organe souffre, dans le second, plusieurs. Cette condition est caractéristique des accidents et des catastrophes naturelles.

Les ecchymoses sont extrêmement dangereuses, accompagnées d'une violation de l'intégrité du corps et d'hémorragies. Chez la femme, une lésion de l'utérus peut entraîner une infertilité et, si les organes du bassin sont endommagés, les reins et la vessie sont touchés. Si le résultat est défavorable, la victime peut mourir.

En cas de rupture de l'organe interne, le pronostic est défavorable, mais son impact dépend en grande partie de l'intensité de l'impact et des complications associées. La contusion des côtes et des organes internes est accompagnée de fractures osseuses et de leurs déplacements. Les fragments peuvent endommager l'estomac, les poumons, etc.

Code de blessure CIM 10

La Classification internationale des maladies chiffre les traumatismes abdominaux. Les blessures aux organes urinaires se voient attribuer le code 10 - S37 de la CIM.

Raisons

L'écrasante majorité des lésions des organes internes qu'une personne subit à l'automne. Ce sont des blessures relativement mineures qui ne nécessitent pas de traitement à long terme. Les bébés souffrent plus que les autres - un enfant a de graves ecchymoses lorsqu'il tombe d'une table à langer ou d'une poussette.

Si la victime est tombée sur le ventre, il y a un effet direct sur la cavité abdominale. En présence de muscles forts du péritoine, les dommages aux blessures sont minimes. Blessure beaucoup plus dangereuse aux organes internes dans un accident de voiture La nature des dommages résultant d’un accident est toujours individuelle. En règle générale, il s'agit de dommages multiples de type compliqué.

Les accidents de la route entraînent des conditions graves et il n’est pas toujours possible de déterminer la nature des dommages. Après l'accident, la victime n'est pas en mesure d'évaluer correctement son état et les conséquences des ecchymoses ne se font sentir qu'après un certain temps.

On croit que la blessure la plus dangereuse à l'automne sur le côté gauche, en raison de l'emplacement du cœur. Le foie se trouve du côté droit et elle est la première à souffrir d'un accident vasculaire cérébral. La nature de l'impact sur l'impact est déterminée par la force et la surface de l'élément blessant. Si la charge mécanique est tombée sur la région abdominale, la présence de muscles puissants et d'une masse grasse épargnera des conséquences graves d'une blessure à l'estomac. Lorsque le coup a été frappé à l'aide d'un objet contondant d'une petite surface, l'apparition de plaies ouvertes n'est pas exclue.

Si les causes et les conséquences d'une blessure lors d'une chute ou d'un accident sont claires, les blessures domestiques sont rarement dangereuses. L'exception est une ecchymose de l'utérus, à cause de laquelle les fonctions de reproduction d'une femme souffrent. Une blessure peut être provoquée lors d'une relation sexuelle avec un partenaire insouciant, ainsi que par passion pour les jeux de rôle.

À la suite des hostilités et des catastrophes, nous parlons de contusions et de contusions présentant un risque élevé de décès. Comme dans le cas des accidents de voiture et des catastrophes naturelles, il n’est pas toujours possible de prédire l’issue de la blessure.

Les symptômes

Lorsque les membres sont endommagés, le diagnostic ne pose aucun problème. L'apparition d'un resserrement dans l'articulation, la raideur et la douleur parlent d'elles-mêmes. Lorsque le pied est meurtri, sa partie arrière devient bleue, il y a des douleurs dans la montée. Sinon, déclarez vous-mêmes comme des blessures aux systèmes vitaux du corps. Les symptômes de contusion des organes internes varient en fonction de la force de l'impact et de l'emplacement de la blessure. Les principales caractéristiques sont:

  • syndrome de douleur;
  • augmenter la taille de l'organe endommagé;
  • saignement interne;
  • dysfonctionnement d'un organe blessé.

Si le coup a été porté dans la région du sternum, une cyanose se développe - une couleur bleutée de la peau est observée lorsque les poumons sont endommagés. Les principaux symptômes d'un traumatisme hépatique sont un œdème et une douleur du côté droit, tandis que le foie est hypertrophié, ce qui est visible à l'œil nu. En cas d'atteinte hépatique, il faut également faire attention aux organes et tissus voisins - la rate, les reins et le pancréas subissent au moins le même impact.

Chez les enfants, les symptômes sont flous, mais toute blessure est accompagnée d'une douleur intense. L'enfant déclare le problème avec des pleurs hystériques, et si c'est déjà un enfant adulte, alors il peut se montrer quel organe le dérange.

Dans tous les cas, les principaux symptômes d'une ecchymose incluent une douleur intense. Il n'est pas possible de détecter des hématomes internes après une ecchymose sans examen, mais faites attention aux autres manifestations. La conscience, la pâleur de la peau et les affections sévères sont généralement causées par une hémorragie interne. Si vous ne fournissez pas les premiers soins pour une ecchymose, des blessures, voire la mort, peuvent survenir.

Lorsque vous frappez l'estomac, des crampes et des douleurs abdominales se produisent. En cas d'atteinte des organes pelviens, d'un hématome de l'utérus chez la femme, d'une obstruction intestinale et d'une altération des fonctions des organes les plus importants du système digestif ne sont pas exclus. Les symptômes de traumatisme intestinal complètent la sensation de distension dans l'anus, associée à un œdème de l'organe.

Premiers secours

En cas de blessure interne, un rhume doit être appliqué sur la zone touchée. La compresse soulagera le gonflement des tissus mous et arrêtera l'hémorragie. Le refroidissement est également effectué pour réduire la douleur et prévenir le processus inflammatoire. La victime doit également être posée sur une surface horizontale, ce qui réduira le fardeau des organes lésés.

En cas de syndrome douloureux sévère, un analgésique non narcotique doit être pris. Mais il est interdit en cas de péritonite. Toutes les manipulations médicales sont effectuées en consultation avec le médecin, car des modifications pathologiques de la structure des organes internes sont possibles.

En cas de lésion des vaisseaux sanguins et de contusions, il est nécessaire d'appliquer un bandage serré. Sans études de diagnostic, il est impossible de comprendre quoi faire et comment ne pas nuire à la santé de la victime.

Diagnostics

À l'hôpital, le diagnostic local est prescrit par des méthodes de radiation. Si une fracture de la côte est suspectée, une radiographie est présentée et une échographie et une IRM sont effectuées pour évaluer l'état des tissus mous. En cas de blessure supposée de l'utérus et des organes abdominaux, une échographie abdominale est prescrite.

Comment reconnaître la rupture des organes internes et la distinguer des autres blessures? Ces lésions sont accompagnées de saignements aigus, entraînant une insuffisance cardiovasculaire. Dans ce cas, le médecin vous prescrira un ECG.

Traitement

Les principales méthodes de fourniture de soins médicaux sont déterminées par l'emplacement de la blessure et le degré d'impact mécanique sur les organes. Les symptômes et le traitement de la lésion pancréatique seront différents de ceux provoqués par une lésion du col de l'utérus. Après le diagnostic, le médecin prescrit des analgésiques et des médicaments pour améliorer la coagulation du sang. Le traitement avec des facteurs physiques vous permet de vous débarrasser des hématomes et augmente la capacité de réparation.

Comment traiter un lieu meurtri en l'absence de complications? Dans ce cas, le patient est renvoyé chez lui avec des médicaments contre les ecchymoses et des médicaments homéopathiques. Vous pouvez frotter l'endroit endommagé avec des pommades à effet absorbable. Parmi les méthodes de traitement des contusions avec des remèdes populaires, des compresses de bodyagi bien recommandées. Avec le développement du processus inflammatoire devra boire des antibiotiques, et les ecchymoses devraient être traités dans un hôpital.

Le traitement des lésions et de la rupture des organes internes implique une intervention chirurgicale. Les lésions du péritoine, de la rate et de la paroi utérine nécessitent un traitement plus sérieux.

Traitement chirurgical

Les bleus graves ne guérissent pas d'eux-mêmes. Si une rupture de l'intestin et un traumatisme de l'estomac sont établis, ils suggèrent des complications Avec l'évolution rapide des maladies, le traitement revient généralement à une intervention chirurgicale. La méthode finale de traitement est déterminée par les symptômes de lésions des organes internes.

Les indications chirurgicales sont un œdème grave, des signes d'insuffisance cardiaque, une péritonite. Avec les manifestations symptomatiques de la pancréatite, il est possible de se passer de la chirurgie, mais le médecin doit s'assurer que la blessure ne met pas la vie en danger.

Des questions? Demandez-les à notre médecin du personnel ici sur le site. Vous obtiendrez certainement une réponse! Posez une question >>

Réhabilitation

Pour améliorer la circulation locale, la zone endommagée est traitée avec des onguents. Un fait intéressant est que, juste après la blessure, le patient a besoin de froid et, après deux ou trois jours, de la chaleur. La période de rééducation nécessaire après une intervention chirurgicale sur le tube digestif dépend de la gravité de la blessure. Au moment de sa convalescence, le patient se voit proposer un régime alimentaire ménageant, du repos, une physiothérapie fortifiante.

Complications et conséquences

La mort est l'une des conséquences les plus graves des dommages aux organes vitaux. Les complications résultant d'ecchymoses sont associées à un dysfonctionnement de l'organe lésé. S'il s'agit du système digestif, la chaise pose des problèmes, la production de suc gastrique est perturbée, une pancréatite et une occlusion intestinale se développent. La liste des complications et des conséquences indésirables des lésions des organes internes est constituée par la défaillance des tissus endommagés.

Chers lecteurs du site 1MedHelp, si vous avez encore des questions sur ce sujet, nous nous ferons un plaisir de vous répondre. Laissez vos commentaires, commentaires, racontez comment vous avez vécu une blessure similaire et surmontez les conséquences! Votre expérience de vie peut être utile à d'autres lecteurs.

Côtes meurtries dans un traitement de chute - Articulations

Classification des ecchymoses

Dans la plupart des cas, un organe interne se blesse lorsqu'il est frappé par un objet contondant. Mais cela peut aussi être:

  • blessures lors de sports (rugby, arts martiaux, football);
  • conséquence d'un accident. Puisque le passager est généralement situé sur le côté du véhicule, ce sont la côte, le foie et la cuisse qui sont touchés.
  • la chute. En règle générale, une chute d'une grande hauteur (au moins 2 à 3 mètres) provoque une lésion du foie. Mais il y a des cas où la blessure a même été causée par le fait que la personne a glissé sur la glace;
  • soulèvement brutal de la gravité;
  • coincement entre deux objets. Par exemple, il peut s’agir d’un ascenseur ou d’une porte de bus.

Selon la nature du dommage sont distingués:

  • hématome du foie. Il s'agit d'une collecte de sang dans le foie, limitée aux couches musculaires.
  • pauses - sous-capsulaires (lorsque l'hémorragie survient sous la capsule) et percapsulaires (lorsque la membrane fibreuse du foie est brisée).

En fonction des manifestations de la nature externe et de la formation d'autres symptômes associés à l'état de santé et à l'état général du patient, des critères plus étroits apparaissent, divisant conditionnellement la lésion hépatique en plusieurs catégories.

Selon la raison de l'apparition de sang dans la cavité abdominale:

  1. Blessures aux voies biliaires.
  2. Vaisseaux passant dans le foie.
  3. Les vaisseaux situés à l'extérieur du foie.

En fonction de la blessure dans la zone interne ou en cas d'atteinte à l'intégrité de la membrane fibreuse, les dommages sont divisés en deux groupes.

Si la membrane fibreuse de l’organe abdominal n’a pas été endommagée, les lésions sont réparties en catégories:

  • le saignement est sous la capsule du foie;
  • Les hématomes et les saignements se produisent dans la région centrale de l'organe.

Si la membrane fibreuse de l’organe abdominal est endommagée, les lésions sont réparties dans les catégories suivantes:

  • la formation d'une ou plusieurs fissures;
  • écrasement du foie;
  • division du corps en segments inférieurs en fonction;
  • la formation de dommages majeurs aux voies biliaires;
  • dommages à la vésicule biliaire;
  • dommages à la vésicule biliaire et au système biliaire de nature individuelle (sans lésion du foie).

Les signes apparus dans les premières heures après la lésion indiquent le degré et la gravité des dommages, car, outre la classification par localisation, les dommages sont divisés en fonction de la force de la lésion:

  • lésions fermées de l'organe interne dont la profondeur n'excède pas 2 cm;
  • la profondeur des dommages atteint la moitié de l'épaisseur totale du corps;
  • la profondeur des dommages dépasse la moitié de l'épaisseur de l'organe;
  • il y a une séparation du foie en fragments due à une personne recevant plusieurs pauses.

Le traitement en temps voulu d’un patient blessé dans un établissement médical en vue de son examen ou de son appel à une ambulance est l’étape la plus importante du rétablissement, voire de la préservation de la vie d’une personne. Les blessures à l'abdomen sont particulièrement dangereuses en raison de l'absence de structures de protection du squelette et de la présence de gros vaisseaux sanguins.

Code de blessure CIM 10

La CIM 10 est la classification internationale des maladies infectieuses, des lésions et des anomalies congénitales du corps humain. Les dernières modifications apportées aux spécifications de classification ont été apportées en 2016.

Selon la CIM 10, les lésions hépatiques appartiennent au bloc «Traumatismes abdominaux (S36)» et ont sa propre section «S36.1 - Blessures au foie ou à la vésicule biliaire».

Les types de contusions d’organes internes suivants sont possibles (le deuxième nom est un traumatisme abdominal émoussé ou un traumatisme thoracique émoussé):

  • sans compromettre l'intégrité du parenchyme ou de l'organe creux, en règle générale, une hémorragie dans l'organe se développe;
  • avec violation de l'intégrité, y compris les larmes de la capsule, les fractures du parenchyme, écrasement dans les cas graves.

En médecine, il est de coutume de déterminer la gravité de la blessure par degrés, en commençant par le premier, le degré le plus facile, et le plus grave - le quatrième.

Il existe plusieurs types d'ecchymoses. Certains passent rapidement, d'autres lentement. Chaque ecchymose nécessite un traitement spécial. Ainsi, en fonction de la localisation, les ecchymoses sont des types suivants:

  • sans compromettre l'intégrité du parenchyme ou de l'organe creux; en règle générale, une hémorragie se développe dans le corps;
  • avec violation de l'intégrité, y compris les larmes de la capsule, les fractures du parenchyme, écrasement dans les cas graves.

Raisons

Le corps humain est un mécanisme très mince et fragile qui fait que de nombreux facteurs agissant du monde extérieur nuisent à la santé et à la condition générale des personnes. Ainsi, une ecchymose hépatique est possible en tant que phénomène indépendant et en tant que blessure associée.

Causes de lésions hépatiques:

  • accident de la route;
  • souffler à l'automne;
  • coup d'un objet contondant à l'abdomen (coup à l'estomac sans lésion externe de la peau);
  • serrer le corps humain entre deux objets;
  • tension excessive dans les muscles abdominaux chez les bébés;
  • levage de poids;
  • fracture de la côte;
  • violations internes de la structure de l'organe et maladie du foie.

Si des hématomes (contusions) de différentes tailles se forment lors de lésions du foie et des tissus adjacents, ces manifestations sont associées à des lésions des vaisseaux sanguins et des parties fonctionnelles de l'organe interne.

Les maladies de l'UDF (système musculo-squelettique) provoquent le développement de la fragilité osseuse, les maladies du squelette sont une cause fréquente de violation de l'intégrité des organes internes lors de fractures.

Une blessure aux côtes se développe chez une personne après une blessure à la poitrine. Les causes des dommages peuvent être différentes:

  • imprudence pendant le sport;
  • dommages causés par la chute;
  • accident de la route;
  • se battre

La cause d’une ecchymose est le plus souvent la chute ou le choc d’une personne. L'impact se produit avec un objet contondant, de sorte que la peau ne soit pas trop sollicitée, mais ce sont les tissus mous qui en souffrent. Il est important que la grève vienne en premier au même endroit. Et puis le sang commence à se répandre davantage. Le scellage du tissu et l'hématome peuvent se produire.

Traitement

Comme nous l'avons dit, le concept d'ecchymose peut se propager à n'importe quelle partie du corps humain et à n'importe quel organe, ce qui détermine les actions ultérieures du personnel médical. En fonction de l'organe qui a le plus souffert, la question est résolue avec le service spécialisé où un tel patient doit être observé (c'est-à-dire des degrés sévères représentant une menace pour la vie).

Ensuite, nous examinons les ecchymoses de divers organes ou parties du corps, ainsi que les premiers soins qui devraient, si possible, être fournis à la victime avant son admission dans un établissement médical qualifié ou hautement spécialisé.

Lorsque le patient est conduit aux urgences, le médecin examine la couleur de la peau, mesure la pression artérielle et la température. Il effectue ensuite une palpation complète de la cavité abdominale. La dernière étape du diagnostic - l'échographie. Il montrera l'emplacement de l'hématome et sa taille.

Les rayons X sont également souvent prescrits. La photo montre: si les contours sont nets, tout est en ordre. Si le diaphragme est déplacé, le gros intestin et l'estomac sont déformés et les contours du foie sont flous - il existe une forte probabilité qu'il y ait un hématome.

La laparoscopie est une des options diagnostiques. La procédure est réalisée sous anesthésie: une petite incision est faite dans la cavité abdominale, à travers laquelle l’endoscope est inséré.

En fonction de la gravité de la blessure, le médecin choisit l’une des trois méthodes de rééducation suivantes:

  • intervention chirurgicale. Les saignements prolongés ne peuvent être arrêtés que chirurgicalement. Dans la pratique médicale, la ligature des navires endommagés et la fermeture de petites fissures sont largement utilisées. Dans les cas où l'organe est gravement endommagé, il sera discuté de sa résection (retrait partiel);
  • traitement de la toxicomanie. En l'absence de perte de sang importante, le médecin vous prescrira un traitement conservateur utilisant des médicaments hémostatiques, cicatrisants et nettoyants. Peut-être la nomination de procédures de physiothérapie qui accéléreront la restauration des tissus mous: thérapie magnétique, UHF, électrophorèse;
  • récupération physiologique. Si le dommage est insignifiant et qu'il n'y a pas de meurtrissures internes, le médecin peut simplement attribuer le repos à la maison et au lit pendant plusieurs jours. Les complexes de vitamines et les hépatoprotecteurs n'interfèrent pas.

À l’hôpital, après une intervention chirurgicale sur le foie, une transfusion sanguine ou une réinfusion (perfusion personnelle, mais filtrée) est souvent prescrite. Il est également nécessaire de suivre un régime strict à l'exception de l'alcool, des aliments gras et frits, des bonbons et des agrumes.

Le traitement des remèdes populaires pour les lésions hépatiques ne fait qu'aggraver le problème. Après tout, chaque heure compte! Et plus la victime s'auto-traite longtemps, moins les médecins sont en mesure de lui permettre de reprendre pleinement sa vie.

Les premiers soins après une blessure sont une étape importante dans la préservation de la vie et de la santé de la victime.

Il arrive souvent qu'après avoir subi une lésion hépatique, le patient se trouve dans un état de choc douloureux intense ou inconscient. Dans ce cas, la première étape consiste à ramener le patient à l'état de conscience.

Que faire en cas d'atteinte hépatique:

  1. Couchez la victime de manière à ce que cela soit pratique, mais sans pression sur l'estomac.
  2. Fixez froid au site de la blessure.
  3. Appliquer des injections d'analgésiques (prendre des médicaments et du liquide à l'intérieur ne peut pas, car ils peuvent augmenter la charge dans l'abdomen).
  4. Après une blessure dans la cavité abdominale de la victime, le sang commence à s'accumuler. Vous devez donc appeler une ambulance ou emmener le patient dans un centre médical pour diagnostiquer d'éventuelles ruptures.

L'hospitalisation est nécessaire en raison de l'utilisation d'un masque à oxygène et d'autres moyens de réanimation. Dans le cas d'un retard de plusieurs jours (en fonction de la gravité des dommages subis, le temps est réduit), une issue fatale pour la victime est possible.

La contusion du foie et les dommages à la vésicule biliaire sont diagnostiqués dans un établissement médical à l'aide de:

  • échographie (ultrasons);
  • tomographie par ordinateur;
  • laparoscopie.

Le traitement des lésions hépatiques est déterminé après identification de l'étendue des dommages.

Après le diagnostic, le médecin prescrit une méthode de traitement:

  1. Fluide intraveineux dans le corps.
  2. Soulagement de la douleur
  3. Une intervention chirurgicale est effectuée. Lors de lésions hépatiques sévères et fermées, du sang risque de pénétrer dans la cavité abdominale. Dans ce cas, le saignement est arrêté et, dans certains cas, même le prélèvement d'un organe. Une réinfusion est réalisée (transfusion au patient de son propre sang purifié).
  4. Thérapie avec des médicaments (y compris des antibiotiques).
  5. Cours de rééducation (observation à la clinique pendant un mois).

Les indications pour la chirurgie comprennent:

  • la formation d'une blessure fermée avec un saignement grave;
  • développement de l'anémie dans les 3 jours suivant la lésion;
  • hémobolie;
  • la biligémie;
  • abcès du foie;
  • séparation du segment d'organe interne.

Le suivi de l'état du patient à l'hôpital vous permet d'apporter une aide rapide en cas de complications dans les derniers stades de la rééducation.

En termes de
les premiers secours sont possibles seulement
arrêt temporaire ou préliminaire
saignement pour la période requise
pour la livraison de la victime en médecine
une institution.


Pour
arrêt d'urgence artériel
le saignement est une méthode largement utilisée
en appuyant sur les artères. Cette
la méthode est basée sur le fait qu'un certain nombre d'artères
facilement accessible pour la palpation et la circulation sanguine
on peut dire qu'un certain nombre d'artères sont faciles
disponible pour la palpation et la circulation sanguine par
il peut être complètement bloqué
les pressant contre l'os sous-jacent
éducations.

Les moyens
arrêt temporaire des saignements:
en appuyant sur le vaisseau qui saigne (à
soins pansements, doigts, flexions
genou et en appuyant sur l'estomac
membres harnais, superposition normale
ou un bandage de pression et d'autres.
navires de bandage rapidement thrombose.

À
saignement nasal du patient est nécessaire
planter un sac de glace
(froid) à l'arrière de la tête et sur le nez et maintenez les deux
demi nez. Si cela ne vous aide pas, alors
tenir la tamponnade des voies nasales
un pansement trempé dans du peroxyde d'hydrogène.

Gastro-intestinal
le saignement peut être réduit en créant
patient repos, le couché sur le dos. Sur
estomac devrait mettre un sac de glace
interdire complètement l'ingestion de liquides
et organiser sa livraison au traitement
une institution.

Perturbation
l'intégrité de la peau, des tissus et
organes à la suite de mécanique
les impacts sont appelés dommages
ou des blessures. Le plus souvent des dégâts
causée par une action directe
force mécanique (impact, compression,
étirement, etc.) sur les tissus du corps.


Des dommages mécaniques peuvent être
fermé et ouvert. Le plus souvent
dans le sport se rencontrent
blessures fermées (ecchymoses, étirements,
larmes sous-cutanées des tissus mous - muscles,
tendons, vaisseaux sanguins, etc.).

Si vous avez tous les symptômes d'une ecchymose de l'abdomen, vous devez consulter un médecin. Ni les proches de la victime, ni le patient lui-même ne diagnostiquent correctement les lésions et ne prescrivent pas de traitement, en particulier si la blessure à l'abdomen est grave.

Avant l'arrivée d'une ambulance présentant de légères ecchymoses, les premiers soins sont dispensés en cas de contusion de l'abdomen. Il n'est autorisé que dans le cas de dommages fermés contondants.

La personne affectée prend les mesures suivantes pour soulager les symptômes:

  • Sans mouvements brusques, mettez la victime sur un plan égal;
  • Tenir le patient pour qu'il ne perde pas conscience;
  • Appliquer froid sur la zone endommagée pour soulager les tensions et les douleurs aiguës.

En tant que compresse rafraîchissante, vous pouvez prendre un coussin chauffant et verser de l’eau froide, ou tout simplement un chiffon imbibé d’eau glacée. Il est nécessaire d'appliquer à froid pendant 10 ou 20 minutes, après une pause de cinq minutes et la procédure est répétée.

Au total, les premiers secours ne devraient pas durer plus de deux heures et demie. Si les mesures prises ne soulagent pas l'état du patient, seuls les médecins seront en mesure d'éliminer les sentiments négatifs. Saignements, pâleur du patient, perte de conscience et douleur accrue sont des symptômes que seuls les spécialistes des urgences peuvent traiter.

Après un accident vasculaire cérébral ou une blessure, il est interdit de donner à la patiente de la nourriture, des médicaments antalgiques ou de l'eau.

Les premiers soins en cas de contusion abdominale sont très importants car, avant l'arrivée des médecins, l'hématome des organes internes se développe et complique une situation déjà difficile.

Pour qu'un traumatologue puisse savoir comment traiter une ecchymose à une côte, il doit diagnostiquer une ecchymose et non des blessures plus graves. Le médecin procède à un examen primaire, où il évalue visuellement l'intégrité des os, la taille de l'hématome, l'état de la peau.

De plus, pour confirmer le diagnostic et l'examen des organes internes, des images radiographiques sont prises.

Sur la base des résultats de l'examen, le médecin prescrit le traitement le plus efficace. Le traitement d'une blessure aux côtes dépend de la situation spécifique (symptômes et gravité de la blessure).

  1. Le traitement médicamenteux implique l’utilisation d’agents analgésiques et de médicaments (le plus souvent des pommades) à effet analgésique. En cas d'hyperhémie, des antipyrétiques sont prescrits.
  2. Les exercices de respiration développent des côtes blessées et soulagent la douleur d'un personnage pleurnichant.
  3. La thérapie physique est recommandée après que l'état du patient se soit légèrement amélioré. Il aide à restaurer le naturel des mouvements du corps. Les procédures physiothérapeutiques comprennent l'électrophorèse, la thérapie par ultra-haute fréquence et le chauffage avec une lampe bleue ou un radiateur électrique.

Lorsqu'une côte ou plusieurs côtes sont meurtries, les symptômes suivants se manifestent:

  • douleur, malaise, qui peut augmenter avec l'inspiration;
  • douleur à la palpation des côtes endommagées;
  • côtes douloureuses en mouvement, en particulier en tournant le corps;
  • gonflement de la peau, hématome sur la région des côtes endommagées.

Lors d'une ecchymose, les mêmes symptômes apparaissent, ainsi que d'une fissure et d'une pause. Par conséquent, il est important de diagnostiquer avec précision la pathologie. Pour un diagnostic précis, vous devez subir un examen radiologique du thorax.

Pour déterminer la lésion des côtes est facile, mais pour exclure une fracture et des dommages aux organes internes, un examen aux rayons X sera nécessaire. Il permet au médecin d’évaluer l’état des os et leur intégrité, de constater des lésions des organes internes.

Avant de commencer le traitement, le médecin recueille les antécédents de la maladie. Comment le faire?

Découvrez comment la blessure a été infligée. Tout d'abord, le médecin demande au patient. Il découvre comment le patient a eu des côtes meurtries. Si une personne est blessée par une attaque, il est important de connaître la force du coup. Il est tombé - doit se rappeler de quelle hauteur.

Inspection du patient. Le médecin doit procéder à un examen. Une palpation du dos et de la poitrine est nécessaire. Il doit s'assurer qu'il n'y a pas de bruit externe dans les poumons ou le cœur.

Effectuer des radiographies ou une fluoroscopie thoracique. Il est fait en deux saillies: latérale et droite. C'est nécessaire car Avant de commencer à traiter un patient, le médecin doit s’assurer qu’il n’ya pas de côtes cassées. Au départ, même un spécialiste peut être difficile à diagnostiquer, car si la fracture était sans déplacement, les symptômes sont très similaires.

Inspection supplémentaire pour distinguer les ecchymoses des côtes des fractures. Il n’est pas toujours possible d’envoyer le patient à un examen radiologique. Que faire dans cette situation? Il existe une technique spéciale permettant de distinguer les ecchymoses et les fractures.

Le médecin doit pousser la poitrine des côtés et du devant. S'il s'agit d'une côte cassée, une douleur intense se fera sentir à cet endroit. Lorsque les ecchymoses sont telles, la douleur est absente.

Après cela, le médecin peut taper sur la poitrine. S'il y a eu une fracture, le patient commencera à tousser, des expectorations seront libérées de son sang. Ces symptômes indiquent que le poumon est blessé. Vu de leur présence, il s'agit d'une ecchymose.

Le diagnostic différentiel primaire de contusion des côtes est réalisé en tenant compte de l'état du patient et des données d'inspection. Pour l'élimination finale des blessures graves, des radiographies pulmonaires sont prescrites.

En cas de contusions pulmonaires, des foyers d'assombrissement sont révélés qui ne coïncident pas avec les limites des lobes et des segments, l'apparition de bandes d'assombrissement semblables à des bandes le long du trajet de certaines bronches est possible. Dans l’hémothorax, un assombrissement homogène bien visible et contrasté avec une bordure supérieure horizontale apparaît dans les parties inférieures.

Avec le pneumothorax, il n'y a pas de schéma pulmonaire dans les zones d'effondrement des poumons, l'ombre du médiastin est décalée vers le côté sain, parfois des couches d'air sont visibles sous la peau. Dans les cas douteux, outre la radiographie, une IRM pulmonaire peut être prescrite pour détecter de petites zones de collapsus pulmonaire, de petits foyers d'hémorragie, etc. Pour les anomalies cardiaques, un cardiologue est invité à consulter, et pour les troubles respiratoires graves, un pneumologue ou un chirurgien thoracique.

Si les manifestations pathologiques des côtes et des organes internes sont absentes, exposer le diagnostic de côtes blessées.

Si vous sentez que vous avez une blessure grave à la région des côtes, vous devez poser le bon diagnostic le plus rapidement possible. Cela vous aidera avec les méthodes de diagnostic modernes, vous permettant de distinguer facilement une fracture d'une ecchymose. Les principaux sont l'examen aux rayons X et l'échographie.

Mais à votre arrivée à la réception, le médecin procédera nécessairement à un examen préliminaire, vous demandera exactement où cela fait mal et examinera le lieu de la blessure alléguée. Parfois, en raison de symptômes similaires, il est difficile de faire la distinction entre une fracture et une ecchymose. Vous devrez donc vous rendre dans la salle de radiologie.

Un examen instantané ou une échographie vous permettra de prescrire le traitement approprié, dans lequel vous pourrez rapidement revenir au mode de vie habituel.

En raison de la sensation très douloureuse d'une côte blessée, il est difficile de négliger ces dommages. Outre l'inspection visuelle de l'intégrité des côtes, l'apparition de renflements inhabituels et de bosses dans la poitrine, il existe des méthodes de diagnostic humaines et efficaces. Ce sont:

  • Un examen radiographique du thorax dans ses diverses projections permettra de brosser un tableau complet de l’état des côtes et des organes internes;
  • tomodensitométrie - déterminera la présence de tout défaut de la zone touchée;
  • IRM - déterminera l’état des côtes et des organes internes dans tous les plans et toutes les coupes.

Des lectures aux rayons X sont nécessaires pour obtenir une image globale de l’anxiété. Pour un examen plus détaillé, une imagerie par résonance magnétique et par ordinateur est prescrite.

En cas de blessures compliquées, des diagnostics supplémentaires des organes internes sont prescrits, de la mesure du rythme cardiaque à l'échographie. Un diagnostic opportun sauvera des blessures graves et de la mort.

Il est important lors de manifestations de douleurs aiguës et persistantes aux côtes, de respiration, de toux, de toute activité physique et de repos, consultez un spécialiste. Un examen médical de routine bénéficiera d'une guérison.

Premiers secours

Pour réduire la douleur et éviter les complications, vous devez savoir quoi faire immédiatement après une blessure.

  • Examinez le site de la blessure et assurez-vous de l'absence de bosses ou de bosses. Si elles sont présentes, un besoin urgent de consulter un médecin, une fracture des côtes est possible.
  • Observez le repos au lit. Limitez l'activité physique, les mouvements brusques lorsque les côtes sont meurtries sont strictement interdits.
  • Prenez des analgésiques pour la douleur intense. Par exemple, "ibuprofène" ou "diclofénac".
  • Allongez-vous du côté blessé. Cela facilitera la respiration.
  • Appliquez froid sur la zone endommagée. Cela réduira la douleur et le gonflement. Tout d’abord, placez un bandage compressif sur les côtes, puis couvrez-le avec une serviette humidifiée à l’eau froide ou placez un sac de glace.

Si des étourdissements apparaissent après une blessure, si le sang qui tousse est atteint, la coordination des mouvements est perturbée, le rythme cardiaque a changé, un besoin urgent de consulter un médecin.

Ergothérapie

Le médecin prescrit un traitement en fonction de la gravité de la blessure et des symptômes:

  • Traitement médicamenteux: utilisation d'analgésiques et de pommades antidouleur, avec des médicaments antipyrétiques prescrits à une température croissante.
  • Exercices Les exercices de respiration aident à développer les côtes douloureuses et à se débarrasser de la douleur.
  • Les procédures physiothérapeutiques sont prescrites après l'amélioration de l'état du patient et le retour à l'activité physique habituelle.
  • UHF, amplipulse, électrophorèse, coussin chauffant électrique et lampe bleue.

Remèdes populaires

Le traitement des ecchymoses consiste à soulager la tension dans la zone touchée. Cela devrait être fait en premier.

Pour cela, différentes compresses de refroidissement sont utilisées. Ensuite, les médicaments peuvent être utilisés sous forme de gels et de pommades, ainsi que de remèdes populaires, qui ne contiennent que des ingrédients naturels.

Considérez chacune des méthodes de traitement séparément.

Des médicaments

Comme indiqué précédemment, vous devez d’abord attacher quelque chose de froid à la plaie, par exemple de la glace, de la viande congelée, etc. Assurez-vous de l'envelopper dans une serviette pour éviter les engelures en plus de l'ecchymose. Appliquez des compresses de refroidissement de préférence pour pas plus de 15 minutes.

En cas de douleurs intenses et graves, les médecins recommandent l’utilisation d’anti-inflammatoires antalgiques, notamment l’ibuprofène, le diclofénac, le naproxène et d’autres moyens.

Nous avons également souvent utilisé des fonds locaux produits sous forme de gels ou de pommades, par exemple l’indométacine. La période de récupération est une heure particulière à laquelle le patient doit observer un régime doux.

Au cours des 2-3 premiers jours, il est préférable de ne pas se lever du lit si les dégâts sont bien sûr graves. Essayez d'éviter les charges intenses et les mouvements brusques avec une blessure grave, car cela ne ferait qu'aggraver la situation et la période de récupération sera très longue.

Si votre proche est blessé, de l'aide est nécessaire. Que faire

Il est conseillé de l'emmener immédiatement à l'hôpital afin que le médecin puisse poser un diagnostic et prescrire un traitement.

Bien sûr, seul un médecin sera en mesure de poser un diagnostic définitif, mais certains signes permettent de suspecter une fracture:

  • les éléments des côtes font saillie sous la peau;
  • de forts renflements et des bosses apparaissent sur la poitrine;
  • les côtes sont un peu "croquantes" lors de l'inspiration et de l'expiration;
  • la douleur après une blessure est très forte.

Si tous ces symptômes sont présents, il est nécessaire d'emmener la victime chez un médecin dès que possible afin de commencer le traitement rapidement.

La victime doit recevoir un analgésique, un rhume doit être appliqué sur la zone de la blessure - cela aidera à réduire le gonflement, les hémorragies et les hématomes. Même avec un état satisfaisant et l'absence de signes de blessures graves à la poitrine du patient, il est impératif de se rendre d'urgence au service des urgences ou à l'hôpital de traumatologie, car les lésions graves peuvent être asymptomatiques au stade initial.

L'accouchement est mieux effectué en position assise ou semi-assise - cela aidera la victime à mieux respirer.

Un patient avec une côte meurtrie est recommandé de limiter l'activité physique. Dormez mieux en position semi-assise (avec un grand oreiller ou une tête surélevée du lit).

Le bandage thoracique doit être utilisé avec prudence, uniquement pour les douleurs sévères et pendant une courte période, car il réduit non seulement la douleur, mais limite également les excursions thoraciques.

Cela entraîne une détérioration de la ventilation des poumons et augmente le risque de bronchite et de pneumonie post-traumatiques, en particulier chez les personnes âgées et les patients souffrant de maladies du système respiratoire.

Avec une douleur intense prescrits analgésiques. Les patients sont envoyés en UHF puis en électrophorèse.

Il est conseillé d'effectuer des exercices de respiration pour prévenir l'hypoventilation. Lors de la toux expectorant décharge avec effet bronchodilatateur.

Effectuez régulièrement des examens répétés pour détecter rapidement les complications. Lorsque les hématomes résorbables à long terme des tissus mous produisent une autopsie et un drainage.

La récupération survient généralement dans un délai d'un mois.

Beaucoup sont intéressés par la question, combien de temps dure le traitement? En règle générale, le rétablissement des dégâts est efficace et il ne reste aucun effet secondaire. Cependant, il est impossible de dire exactement combien de temps durera la réhabilitation.

Cela dépend de la nature de la blessure et des caractéristiques individuelles de l'organisme. Il est nécessaire de traiter la maladie à la maison tant que les symptômes du traumatisme ont disparu et que la personne ne retrouve pas sa mobilité complète.

En moyenne, le traitement dure 2 à 3 semaines.

Écrivez dans les commentaires sur votre expérience dans le traitement des maladies, aidez les autres lecteurs du site! Partagez le contenu sur les réseaux sociaux et aidez vos amis et votre famille!

Pour qu'une fracture ou une côte meurtrie devienne rapidement un simple souvenir désagréable, vous devez suivre scrupuleusement toutes les recommandations du spécialiste. S'il y a seulement une ecchymose, suivez ces procédures:

  1. Appliquez une compresse froide ou une bouteille de glace sur le site de la blessure: cela aidera à éliminer les poches et à réduire la douleur.
  2. Ne faites rien dans cette situation: vous avez seulement besoin de repos et de repos au lit. Sinon, vous devrez traiter la blessure pendant assez longtemps et la douleur ne vous quittera pas avant plusieurs semaines.
  3. Essayez de réduire la gravité des sensations désagréables en utilisant une pommade aux effets anti-inflammatoires et analgésiques.

Si vous avez une côte cassée très douloureuse, les traumatologues ont généralement recours à une anesthésie locale, ce qui améliore l'état du patient. Cela devrait être fait seulement dans un hôpital.

Un bandage de fixation n'est requis que pour plusieurs blessures graves aux côtes. En outre, une approche spéciale est nécessaire pour le pneumothorax et l'hémothorax.

Traitement conservateur, par exemple, l'utilisation de pommade étant inefficace, le spécialiste procède à des ponctions pour éliminer le sang ou l'air de la cavité pleurale.

Le traitement de la blessure doit être immédiat, une blessure spéciale nécessite une attention particulière. En général, la douleur physique est insupportable lorsque les côtes sont meurtries.

Par conséquent, tous les efforts sont faits pour réduire le malaise douloureux de tout mouvement. Les blessures sont accompagnées d'ecchymoses, d'hématomes, d'ecchymoses, de fissures et de fractures.

Dans ces cas, tous les efforts sont concentrés sur la réduction du gonflement, des rougeurs et de la douleur de la zone endommagée. Des cas beaucoup plus difficiles avec une côte cassée ou même quelques côtes.

Dans une telle situation, une fixation rigide de la position de la nervure est nécessaire. Ceci est possible avec l'aide de divers corsets, mais parfois ils utilisent un bandage serré à la poitrine, ce qui est lourd de conséquences.

Traiter des côtes auto-blessées met la vie en danger. L'ergothérapie est très importante dans ce cas.

Le traitement est appliqué en fonction de la gravité de la blessure. Ainsi, le traitement des patients en hospitalisation et en ambulatoire est possible.

Après avoir reçu des images radiologiques et dégagé le tableau général de la maladie, le traumatologue prescrit le traitement approprié. Le traitement médicamenteux s'accompagne d'un certain nombre de procédures physiothérapeutiques et de gymnastique.

Par exemple, tous les efforts médicaux visent à éliminer la douleur liée à la respiration et à la mobilité du corps. Des analgésiques, des anti-inflammatoires, des antipyrétiques, des décongestionnants, à la fois sous forme de comprimés et sous forme de divers sirops et pommades sont utilisés.

Ceux-ci peuvent être:

  • le paracétamol;
  • l'ibuprofène;
  • l'héparine;
  • voltaren emulgel;
  • autres pilules et onguents analgésiques.

S'il existe des fissures, des fractures des côtes, des procédures de physiothérapie sont prescrites sous forme d'électrophorèse, de thérapie UHF et de thérapie par amplipulse, ainsi que d'un coussin chauffant électrique.

L'électrophorèse en tant que méthode de physiothérapie est tout à fait pertinente dans ce cas, car elle est capable de renforcer les fonctions de protection du corps, de retenir les médicaments dans des endroits difficiles d'accès.

La thérapie à ultra haute fréquence a des effets anti-inflammatoires et analgésiques. Il est capable d'affecter positivement la réparation des tissus et augmente les fonctions de protection du corps.

La thérapie Amplipulse est prescrite pour toucher profondément les tissus, réduire l'enflure et la douleur dans la zone touchée du corps, ainsi que pour rétablir un apport sanguin normal. Un coussin chauffant électrique est également utilisé à cet effet, mais au stade final de la récupération.

En plus de tous les rendez-vous médicaux, il est important de maintenir la paix physique et le repos au lit. Réduire l'activité physique réduira la douleur, préviendra les risques possibles de complications.

Le port de corsets supplémentaires ou de bandages serrés ne doit être effectué que par un spécialiste capable d'évaluer de manière professionnelle la force de tension et le degré de fixation nécessaire de la position de la côte.

Il devrait s'abstenir de tout mouvement actif, de toute activité physique, en particulier dans les premiers jours d'une blessure. L'exception est la gymnastique thérapeutique pour la restauration du corset musculaire de la section thoracique, qui s'étend.

Une activité physique graduelle et uniforme contribue au retour rapide au rythme normal de la vie.

Afin d'éviter la formation de processus adhésifs sur les os, il est nécessaire d'adhérer au traitement souhaité. Ces formations provoquent à la fois des défauts esthétiques externes et une pleurésie interne.

Nous ne devons pas négliger les méthodes de traitement populaires. Rappelez-vous de la compatibilité de certains médicaments avec des herbes, lisez attentivement les instructions, consultez votre médecin.

Le premier effort personnel consiste à refroidir la partie endommagée du corps et à réduire l'activité physique. Il faut se rappeler que toutes les contusions ne sont pas accompagnées d'hématomes et de contusions.

Tout dépend de la gravité de la grève. Les blessures au cœur et aux poumons doivent faire l’objet d’une attention particulière afin d’éviter les lésions des organes internes et le développement de maladies.

Parmi les complications possibles figurent la pneumonie, le développement de maladies infectieuses, des douleurs prolongées, une privation d'oxygène, une accumulation d'air et de sang dans la zone pleurale.

Pour vous protéger du développement possible de complications, il est nécessaire de consulter d'urgence un traumatologue, de lui poser un diagnostic et de commencer le traitement. Il est nécessaire d'étudier attentivement les instructions du médicament, car certains provoquent une somnolence excessive et une altération du tact de la digestion.

Le respect de toutes les prescriptions médicales, l’effet complexe des médicaments avec la physiothérapie, puis avec la gymnastique physique, la médecine traditionnelle - peuvent accélérer le processus de récupération du corps.

Traiter indépendamment une côte meurtrie à l'aide de remèdes maison n'est possible qu'avec une petite ecchymose. Si la blessure est forte, vous ne pouvez pas vous passer d'un traumatologue. Pour soulager votre état avant de consulter votre médecin, vous devez savoir quoi faire en cas d'ecchymose aux côtes.

  • Enquêter sur le côté blessé pour la présence de bosses et de bosses;
  • Prenez la position la plus confortable et ne bougez pas;
  • Pour faciliter la respiration, allongez-vous du côté blessé;
  • Prendre un médicament anesthésique;
  • À la place d'un oreiller, fabriquez un coussin en matériau dense et placez-le sous votre tête.
  • Lubrifiez le lieu de la blessure avec une pommade ou une crème de succion ayant un effet similaire.
  • Bandez la poitrine avec un bandage élastique;
  • Attachez quelque chose de froid aux côtes (sur un bandage compressif).

En cas de vertige, de confusion (pensée incohérente, généralement associée à une baisse d'attention et de désorientation), toux avec du sang, faiblesse, douleurs cardiaques, changements du rythme cardiaque et autres symptômes importants, vous devez contacter votre médecin dès que possible.

Le traitement des dommages doit commencer par les premiers secours. Une personne doit être au repos et ne pas bouger. Un bandage serré doit être appliqué sur la poitrine. Appliquez froid sur le lieu de la blessure: glace, neige, une bouteille d'eau froide ou faites simplement des compresses avec un chiffon imbibé d'eau froide.

Le patient a besoin d'une radiographie pour s'assurer qu'il n'y a pas de côtes cassées. Seulement alors peut commencer à traiter la blessure.

Traitement des blessures à la maison

Le traitement peut être effectué à la maison. Pour le traitement de la contusion des côtes en utilisant la médecine traditionnelle. Les moyens à usage externe contribuent à la circulation du sang vers le site des dommages et à la guérison rapide des blessures. Les ecchymoses seront plus rapides avec leur utilisation.

Faire des applications des remèdes populaires nécessaires quotidiennement. Les compresses sont mieux faites le soir avant le coucher.

Les bandages avec des feuilles de plantes médicinales sont laissés toute la journée, les feuilles elles-mêmes changent deux fois par jour. Il est préférable de traiter le traumatisme causé par divers remèdes populaires. Dans ce cas, le traitement sera plus efficace et les symptômes disparaîtront plus rapidement.

Les ecchymoses sont considérées comme le type le plus courant de toutes les blessures et se produisent le plus souvent dans l'environnement domestique en raison d'une négligence humaine élémentaire.

Avec une telle blessure, seuls les tissus mous externes et internes (peau, vaisseaux, terminaisons nerveuses, muscles, hypoderme et ligaments) sont endommagés, c'est la principale différence entre une contusion et une fracture.

Un cas très courant dans la pratique médicale et les statistiques devient un dos meurtri.

Les résultats d'études médicales ont confirmé que le plus souvent, les femmes, les personnes âgées, les athlètes et les enfants trop actifs sont exposés à de graves blessures au dos.

Classification

Il existe plusieurs types de blessures à la colonne vertébrale:

  • avec atteinte de la moelle épinière;
  • sans compromettre l'intégrité de la moelle épinière;
  • avec une blessure aux tissus mous internes et externes;
  • pas de blessures;
  • accompagnée d'une luxation vertébrale;
  • avec la violation de l'intégrité des os de la vertèbre.

Comme on le sait, personne n’est assuré contre les blessures. Selon la gravité du dos meurtri après une chute, il est considéré comme l’une des blessures les plus faciles.

Néanmoins, les conséquences de cette blessure peuvent être très graves.

Une ecchymose au dos est considérée comme l'une des blessures les plus dangereuses, car elle est associée à de nombreuses ecchymoses sur les tissus mous.

L'une des blessures les plus dangereuses est le dos meurtri. Chocs mécaniques, accidents, accidents, chutes, collisions contre la surface de l'eau - principales causes de blessure au dos.

Dans la liste des blessures, cette espèce occupe une place particulière en raison de la gravité des conséquences. Après une chute, les tissus mous, les muscles et la moelle épinière sont souvent endommagés.

Le traitement et sa durée dépendent du service qui a le plus souffert et de la gravité de la blessure. Une grande partie du traitement détermine le patient et la mise en œuvre de toutes les recommandations médicales.

Ensuite, nous examinons ce que certains symptômes peuvent indiquer lorsqu'une blessure au dos est survenue après une chute, le traitement et ses possibilités à la maison.

Degré de dommage: à quoi se préparer

La meurtrissure de n'importe quelle partie du dos peut avoir les conséquences les plus désagréables pour la santé, comme en témoignent plusieurs sections spéciales formées dans la CIM-10 (Classification internationale des maladies de la 10e révision), dans lesquelles un code distinct est attribué à chaque type de blessure.

La CIM-10 décrit les symptômes et les caractéristiques supplémentaires de la maladie en relation avec chaque service, les premiers secours et le traitement systémique. Par conséquent, lors de la détermination de la gravité de la lésion de la région cervicale, du bas du dos, du niveau de lésion des tissus mous ou des tissus osseux, les spécialistes sont guidés par la CIM-10.

Les blessures au dos sont prises en compte dans les classes S00-T98, où un code est indiqué pour chaque type de blessure ouverte et fermée, ainsi que des recommandations et des prévisions.

Pour les lésions des organes internes, le patient nécessite des soins médicaux urgents. Il est nécessaire de recourir à des mesures de thérapie intensive dès que possible.

Habituellement, ces patients doivent être opérés de toute urgence pour arrêter les saignements internes. De plus, un médecin ne peut examiner avec soin et déterminer avec précision l'ampleur des dommages aux organes internes.

L’arrêt du saignement dépend du degré de dommage et de sa localisation; par exemple, les vaisseaux sanguins endommagés peuvent être cautérisés par électrocautérisation, resserrés ou cousus avec des fils.

Arrêter le saignement

Les saignements (avec une large zone de plaie) peuvent être arrêtés avec des médicaments, tels que la colle de fibrine, ou la cautérisation à l'électricité. Si les tissus sont tellement touchés qu’ils ne sont pas capables de se régénérer, l’organe doit être retiré de toute urgence, sans attendre la mort des tissus (nécrose) ni l’empoisonnement de tout l’organisme par les produits de décomposition.

En cas de lésion des organes internes, le patient doit presque toujours administrer du sang préservé au goutte-à-goutte et recourir à des mesures pour stabiliser la circulation sanguine. En outre, il est extrêmement important d’assurer les fonctions vitales du corps (respiration, travail du coeur).

Premiers secours en cas de lésions d'organes internes

Une personne qui fournit les premiers soins peut donner au corps de la victime une position de «couteau pliant» (placez la victime sur le dos, en soulevant légèrement les jambes). Si le patient est agité et effrayé, il est alors nécessaire d'essayer de le calmer.

Si les poumons du patient sont endommagés, placez-le sur le dos de manière à ce que la partie supérieure du corps soit légèrement surélevée. Toutes les autres mesures thérapeutiques ne peuvent être appliquées que par un médecin.

En l'absence d'indications pour un traitement chirurgical, les lésions des organes internes sont traitées de manière conservatrice. Les principes de base du traitement sont les suivants:

  • le premier jour, il est possible d'utiliser du froid, sous la forme d'une bulle de glace;
  • nécessité d'assurer le reste du corps affecté;
  • l'anesthésie est réalisée uniquement en l'absence de péritonite et en cas d'obstruction intestinale;
  • selon les indications, les perfusions sont réalisées avec des médicaments améliorant la coagulation sanguine (Vikasol, acide aminocaproïque);
  • la nutrition est fractionnée, mais il est souvent recommandé de consommer des aliments végétaux et des fibres, ce qui élimine la constipation; le but des laxatifs est démontré;
  • dans la période subaiguë, l'utilisation de procédures physiothérapeutiques est recommandée.

Nous traitons la gastrite, les ulcères, la colite à la maison. Pour soigner un estomac, il vous faut...

Vous pouvez avoir une ecchymose n'importe où et les médecins ne peuvent pas vous suivre jour et nuit. Dans ce cas, appliquez les premiers secours. Les règles de premiers secours sont assez simples, mais elles doivent être strictement suivies.

Premièrement, en cas de blessure grave, sa place doit être immobilisée et la victime doit être emmenée à l'hôpital, où elle recevra une radiographie. La même chose devrait être faite avec des signes de commotion cérébrale (ecchymoses sous les yeux, nausées et vomissements, vertiges, saignements de nez), avec eux, toute aide non professionnelle peut être fatale.

Deuxièmement, il vaut la peine d'appliquer quelque chose de froid sur l'endroit endommagé, cela aidera à réduire le gonflement et la douleur dus au rétrécissement des vaisseaux. Habituellement, un bandage compressif est appliqué à ces fins, mais si vous en savez très peu, vous ne devriez pas, vous pouvez faire du mal.

Dans de tels cas, une simple bulle ou un sac de glace, un spray de refroidissement spécial ou de la neige de la rue fonctionneront bien.

Il convient de rappeler au patient ou à lui-même que maintenant, pendant 3-4 jours, tout bain chaud ou massage est contre-indiqué et interdit. Si une blessure ou une abrasion s'est formée pendant l'impact, il convient de la laver à l'eau courante et au peroxyde d'hydrogène, puis de la traiter avec du vert brillant ou de l'iode, mais uniquement dans les cas où la blessure est petite.

En cas de blessure majeure, une telle aide peut provoquer un choc douloureux intense. Pour réduire la douleur, vous pouvez prendre un analgésique, par exemple de l'aspirine.

Une fois les premiers soins prodigués, le patient devrait être conduit à l'urgence, où il recevrait du sérum antitétanique et examiné afin de détecter toute blessure ayant été correctement diagnostiqué, car des symptômes similaires sont caractéristiques de blessures graves.

Après toutes les activités, il est nécessaire de fournir au patient un repos complet au lit. Les médecins doivent poser un pansement sur le membre blessé, ce qui limite sa mobilité.

Les ecchymoses sont de toutes sortes, et après les premiers soins, qui sont les mêmes pour tous, commence le traitement traditionnel, qui diffère d'une blessure à l'autre. En cas d'ecchymose au doigt, il est impératif de prendre des analgésiques; parfois, des sédatifs sont également utilisés, en particulier si cette blessure est observée chez un enfant.

Si une telle ecchymose n'est pas grave, le patient est généralement envoyé à la maison avec une pommade anti-inflammatoire. Lorsque l'hématome et la douleur commencent à s'atténuer, il est nécessaire de pétrir le doigt sans vous blesser.

Les ecchymoses du joint sont assez dangereuses et sont donc souvent traitées sous la supervision de spécialistes. Afin de soulager la douleur, utilisez de l'huile de camphre, une pommade contre les ecchymoses et d'autres moyens.

Dans de tels cas, des bandages de fixation sont nécessairement imposés, ainsi que la physiothérapie, la physiothérapie et la magnétothérapie, qui excluent la possibilité de complications.

En cas de contusion au visage, seuls les premiers soins sont généralement appliqués. Une autre chose, si elle est accompagnée d'un nez meurtri. Si c'est 2 jours toutes les 2 heures, vous devez appliquer des compresses froides pendant un quart de minute. Après cela, le froid cède la place à la chaleur. Par exemple, du sable chaud dans un sac ou un coussin chauffant est appliqué sur le nez. Dans le même temps, la physiothérapie est prescrite.

Parfois, des gouttes vasoconstricteurs sont prescrites, surtout si le nez est bouché. Si l'hématome ne passe pas, cela signifie que le sang stagne à l'intérieur et, dans ce cas, il est prélevé artificiellement. Même au premier degré, le repos au lit est observé pendant au moins 7 jours.

Les ecchymoses aux organes internes nécessitent une hospitalisation immédiate. Le traitement de ces ecchymoses est assez compliqué et incompréhensible pour les gens ordinaires, y compris pour différents organes.

Toute aide autre qu'un médecin dans de tels cas entraîne un retard impardonnable, car ces ecchymoses entraînent souvent des saignements internes et invisibles à l'œil nu qui vont tuer la victime.

Parfois, la médecine alternative est tout aussi bonne et arrive à temps avec une ecchymose. Mais il convient de rappeler que toutes les méthodes et tous les moyens traditionnels ne sont appliqués qu’après et en même temps que le schéma thérapeutique prescrit par le médecin.

Très souvent, les bleus sont traités avec des onguents fabriqués par nos soins. Pour cette méthode, vous devez prendre:

  • 75 g de racines de bardane fraîchement récoltées, lavées et séchées;
  • 200 ml d'huile d'olive ou de tournesol.

L'utilisation des onguents est basée sur leur efficacité prouvée, ainsi que sur le fait qu'il s'agit de préparations topiques, apportent une assistance locale et que, par conséquent, leurs effets nocifs sur le corps sont minimes.

Les types de contusion fréquents sont les contusions de l'articulation du genou et les contusions du coude et de l'épaule.

Ces types d'ecchymoses ne sont pas graves. On le trouve souvent chez les enfants pratiquant des sports actifs: jogging, vélo, ski, etc. Dans la plupart des cas, les résultats sont favorables - récupération complète.

Blessure au genou: que faire?

Tout d’abord, le principal symptôme est la douleur à l’endroit où vous frappez. Après quelques heures, apparaissent des hémorragies sous-cutanées et un hématome et un œdème.

La taille de l'ecchymose ne peut pas refléter le degré de lésion des tissus mous. Chez les personnes âgées, avec un impact mineur, une énorme ecchymose et un phoque apparaissent immédiatement car le corps n’est plus aussi fort qu’avant: on observe une fragilité vasculaire et un ralentissement des caillots sanguins.

Le médecin examine d'abord l'endroit qui a frappé. Ensuite, selon le type, des rayons X peuvent être prescrits. Si l'on soupçonne qu'un organe particulier a souffert, une échographie est ordonnée.

Si l'on soupçonne que l'estomac a été blessé, le patient devra subir un test de dépistage de sang, d'urine et d'amylase d'urine. En plus de l'échographie et des rayons X peuvent être affectés à la tomographie. L'échographie permet de déterminer rapidement et sans douleur si une personne a besoin d'une intervention chirurgicale. Il montre des saignements et des dommages.

La laparoscopie peut également être utilisée. Un endoscope est inséré à travers une petite incision. Cette procédure vous permet de déterminer la présence de saignement et de décider si vous souhaitez ou non effectuer l'opération.

Chaque personne a besoin de savoir quoi faire en cas de contusion. D'abord, vous devez attacher à la compresse des bleus avec de la glace.

Cela contribuera à réduire le flux sanguin dans cette zone et à réduire le phoque. À l'avenir, le nombre de bleus sera moindre. La glace est appliquée pendant 15-20 minutes plusieurs fois par jour.

Vous ne devriez pas mettre de glace directement sur la peau, mettre un chiffon en dessous. Sinon, vous pouvez avoir des engelures.

Pour empêcher le sang de se propager davantage, le site de la blessure peut être enroulé avec un bandage élastique. L'essentiel est de ne pas trop serrer le bandage. Il est préférable de limiter la partie du corps où la blessure est causée par la charge pendant 2 jours.

Si l'ecchymose est douloureuse, vous devez prendre du paracétamol. Une fois que la tumeur a disparu, vous pouvez réchauffer les compresses.

Ils sont appliqués pendant 10 minutes au plus 3 fois par jour. Cela est nécessaire pour détendre les muscles, et que le sang est rapidement excrété.

Le traitement des ecchymoses peut être effectué à l'aide d'un massage, qui stimulera le système circulatoire. L'hématome normal disparaît en 7 à 10 jours.

Mais il y a des ecchymoses plus graves. Dans de telles situations, une personne doit appeler une ambulance et fournir les premiers secours.

Traitements oculaires

En cas de lésion oculaire, contactez immédiatement un ophtalmologiste. Au moment de l'hospitalisation d'une personne, il lui faut limiter autant que possible le mouvement de ses yeux, ne pas bouger son cou et sa tête dans des directions différentes.

En outre, il ne peut pas soulever des poids. Après avoir frappé les yeux, fermez avec un pansement stérile, qui est fixé sur la tête avec de la gaze.

Le médecin diagnostiquera et prescrira de manière indépendante le traitement des ecchymoses.

Aide à la blessure des organes internes

Tout le monde sait comment soigner les bleus, mais tout le monde ne sait pas comment soigner correctement les bleus. Premiers secours en cas de blessure est d’inspecter la zone endommagée, s’il s’agit d’un membre, puis de vérifier ses fonctions (flexion-extension, autres mouvements).

S'il n'y a que des symptômes de blessure, et pas des dommages plus graves, un rhume doit être appliqué sur le site lésé. Cela provoque un vasospasme du système microvasculaire et aide à arrêter l'hémorragie interne.

Il est préférable de ne pas utiliser d'analgésiques afin de ne pas manquer l'aggravation de l'état en cas de complications articulaires. Cependant, s’il est certain que la blessure n’a pas causé de dommages aux organes internes, un agent anesthésique peut être administré, à l’exception de l’aspirine (acide acétylsalicylique).

L'aspirine pour le traitement des blessures ne doit pas être appliquée, car elle contribue à augmenter le saignement.

En cas de blessure grave à la tête accompagnée de perte de conscience, de blessure à la taille, à l'abdomen ou à la poitrine, en plus d'appliquer une compresse froide, la victime doit être étendue et appelée une ambulance, ou emmenée seule au service des urgences pour tenter d'immobiliser l'endroit blessé et de préserver la paix.

Il faut se rappeler que le froid n’est efficace que pendant les trente premières minutes. Ensuite, vous avez besoin d'aide avec des ecchymoses est de fournir la paix à l'endroit blessé.

Deux jours après la blessure, une chaleur douce est requise sur la zone endommagée. L'application d'une compresse chaude pendant cette période assure la circulation du sang vers le site de la lésion, ce qui accélère la résorption de l'hématome sans risque de saignement renouvelé.

Les ecchymoses sont nécessaires lorsqu'il existe une contusion d'une force considérable. Les ecchymoses à la tête, à l'abdomen, au bas du dos et à la poitrine nécessitent une hospitalisation au service de chirurgie où, après un diagnostic approprié, la décision est prise de poursuivre le traitement de la blessure.

Dans les cas graves, traitement chirurgical de la blessure. L'accès à la zone endommagée est endoscopique ou ouvert, les grands vaisseaux suturés sont suturés, les ruptures d'organes parenchymateux sont suturés et le sang est prélevé.

Ensuite, la plaie est drainée. En parallèle, des médicaments anti-inflammatoires et analgésiques sont prescrits.

Le traitement des blessures au stade de la régénération consiste en l’utilisation de la physiothérapie afin d’accélérer la résorption de l’hématome et le rétablissement rapide des tissus endommagés.

Vidéos YouTube liées à l'article:

  • le premier jour, il est possible d'utiliser du froid, sous la forme d'une bulle de glace;
  • nécessité d'assurer le reste du corps affecté;
  • l'anesthésie est réalisée uniquement en l'absence de péritonite et en cas d'obstruction intestinale;
  • selon les indications, les perfusions sont réalisées avec des médicaments améliorant la coagulation sanguine (Vikasol, acide aminocaproïque);
  • la nourriture est fractionnée, mais souvent; aliments végétaux et fibres recommandés, éliminant la constipation; montre le but des laxatifs;
  • dans la période subaiguë, l'utilisation de procédures physiothérapeutiques est recommandée.

Le traumatologue diagnostique des ecchymoses aux côtes, des mains ou du coccyx à l'extérieur, mais après examen, il doit vérifier l'intégrité des organes internes et l'absence de fractures. Ceci est particulièrement important en cas de contusion cérébrale.

Souvent, la victime peut subir une fracture pour une ecchymose, surtout lorsque sa côte ou son épaule est meurtrie. Dans ce cas, le patient ne traite pas la fracture, ce qui peut entraîner des complications.

Seul un médecin doit traiter les accidents vasculaires cérébraux et les blessures, à l'exception des formes les plus rares et les plus bénignes. Même avec des blessures aussi simples qu'une contusion à la poitrine, au coccyx et au genou, à la main ou à l'épaule, la négligence du problème peut avoir des conséquences graves. Souvent, la fracture est confondue avec la blessure habituelle à l'orteil, ce qui entraîne des complications pour la victime.

Le traitement commence par un examen. En cas de contusion au coude, à la main ou au petit doigt, ainsi que pour les autres membres, l’absence de fracture, c’est-à-dire le travail du membre, est vérifiée.

Une fois que les signes de meurtrissures ont été éliminés, les contusions ont été résolues et les conséquences doivent être traitées avec des onguents, des compresses et une gymnastique spéciaux. Les talons meurtris, le nez meurtri et même le coccyx ou la main meurtri n’auront pas de conséquences graves, mais ils doivent également être traités avec autant de prudence que des blessures aux yeux et au cerveau.

Les symptômes

Les symptômes de la maladie peuvent varier considérablement en fonction de l'organe touché. Mais les principaux signes d'une lésion sont:

  • Douleur intense dans la région de la blessure;
  • L'apparition d'un hématome (le plus souvent, sa taille est impressionnante);
  • Gonflement. Dans la plupart des cas, preuve de la présence d'une hémorragie interne;
  • Fonctionnement altéré de l'organe affecté.

Très souvent, avec une telle lésion, les patients souffrent également de nausées et d'une pression artérielle basse.

Comme les terminaisons nerveuses dans la région du foie sont inégalement réparties, le syndrome douloureux peut être très prononcé ou pratiquement absent. Dans la plupart des cas, il y a une douleur locale au site de la blessure, dans t.

h des dommages aux muscles profonds.

Peut-être la propagation de la gêne dans la région lombaire et inguinale. Les médecins remarquent souvent que le patient a des difficultés à respirer, des tensions à la palpation, des symptômes de Kulenkampf, une augmentation de la tension artérielle et des écorchures de la peau.

L’ecchymose hépatique se caractérise par des symptômes évidents dont la définition sauve la vie d’une personne.

Douleur intense et aiguë lors d'une blessure

Quels symptômes suggèrent que le patient a une côte meurtrie? Comment comprendre quoi faire?

Symptômes principaux

Si les symptômes suivants apparaissent après la blessure, vous devriez consulter un médecin:

  • Douleur intense
  • Paroi abdominale antérieure tendue.
  • Sensation de plénitude dans l'estomac.
  • Hémoptysie.
  • Symptômes de choc.

Un objet pointu ou contondant peut endommager les organes de la poitrine ou de l'abdomen lors d'un accident de la route, par exemple lorsque le conducteur heurte la poitrine ou le ventre sur le volant ou lorsqu'une personne tombe sur la poitrine ou le dos. De plus, des blessures par balle ou par arme blanche sont possibles.

Les plaintes courantes d'ecchymoses du poumon sont réduites à une douleur à la poitrine, un essoufflement, voire une hémoptysie. En cas de fracture des côtes, il y a des douleurs marquées lors de la respiration, arrêtées par des blocages de novocaïne.

Lorsqu’un pneumothorax spontané ou une contusion du poumon se développe, une insuffisance respiratoire aiguë se développe. Avec la cyanose, la pâleur, la cyanose de la peau, l'anxiété du patient augmente, voire une chute de la pression artérielle.

Le plus souvent, des ecchymoses aux poumons se produisent lorsque vous frappez le volant, ainsi que lors d'une chute sur une surface dure.

Conséquences de la blessure

Quel que soit le type d’organe interne endommagé, il est nécessaire de consulter immédiatement un professionnel de la santé qui, après la réalisation du diagnostic, révélera ce que le patient a rencontré.

Dans environ 40% des cas, les lésions de ce type nécessitent une intervention chirurgicale. Si l'hémorragie ou la rupture des tissus n'est pas éliminée à temps, les conséquences pour le patient peuvent être très graves, voire mortelles.

Les ecchymoses au foie ont des conséquences graves en cas de non-respect des règles de traitement ou d'assistance inopportune.

  1. Nécrose des tissus, septicémie.
  2. Hémobilie, biligémie.
  3. Développement d'un abcès (suppuration dans la région de l'hématome).
  4. La formation de kystes dans les tissus du foie.
  5. Abcès sous-phrénique.
  6. Insuffisance hépatique, abcès intrahépatique, saignement des vaisseaux du foie.
  7. Saignements dans les 3 premiers jours après la chirurgie ou le diagnostic.
  8. Fibrinolyse
  9. Péritonite
  10. Réduire la mobilité du dôme du diaphragme dans la bonne zone.
  11. Changer la position du côlon et de l'estomac.

La cause des conséquences graves peut également être un traitement à domicile et la réticence à consulter un spécialiste. Il est important de se rappeler que les complications en cas d'atteinte hépatique doivent être traitées immédiatement après l'apparition des premiers signes, sinon la mort est possible.

L'ecchymose au foie ne provoque pas le développement du cancer.

Après des blessures à la région abdominale, le chirurgien prescrit souvent un traitement. Pour un diagnostic correct, il sera demandé au patient de subir des rayons X et un examen sur un appareil à ultrasons, une tomographie par ordinateur ou une laparoscopie.

Ceci est fait pour déterminer si une intervention opérable est nécessaire pour le patient. Une blessure moins grave se heurte à la nomination de repos au lit, un traitement par le froid, pour éliminer une tumeur, des ecchymoses et des écorchures - avec la physiothérapie.

N'oubliez pas que plus tard, après un traumatisme de l'abdomen, des complications peuvent se développer. L'une des plus courantes est une hernie, formée après une rupture musculaire. Les saignements internes restent la conséquence la plus dangereuse d'une ecchymose. Il est toujours considéré comme une menace directe pour la vie du patient.

Après la chirurgie, les complications telles que la péritonite sont fréquentes. Cette inflammation peut provoquer un empoisonnement du sang et peut être fatale pour le patient.

Dans la très grande majorité des cas, les ecchymoses faibles et même graves disparaissent sans conséquences ou les conséquences d'une ecchymose disparaissent sans laisser de trace en l'espace de deux à trois semaines. Cependant, il existe des situations où les conséquences d'une ecchymose peuvent être assez graves.

Tout d’abord, il s’agit des blessures à la tête déjà mentionnées. Le fait est que le crâne est un espace clos et que l'hématome qui, dans toute autre partie du corps, se dissolve avec le temps, sans causer d'anxiété importante dans le crâne, entraîne la compression des structures vitales du cerveau.

Dans ce cas, la blessure peut avoir pour conséquence des désordres neurologiques de gravité et de localisation variables, des maux de tête sévères, accompagnés de nausées et de vomissements, voire la mort.

Une conséquence de la contusion, bien que très rare, peut être la calcification de l'hématome. Dans ce cas, un sceau reste dans les tissus mous, ce qui peut provoquer des douleurs considérables lors du déplacement.

Dans certains cas, le développement d'une tumeur maligne de ces organes peut être une conséquence à long terme de la lésion des tissus mous du sein chez la femme ou du testicule chez l'homme.

La violation de l'intégrité d'un grand bateau est une conséquence grave des blessures. Dans ce cas, une hémorragie importante et même une hémorragie interne sont possibles, la formation d'un caillot sanguin est possible, suivie d'une complication grave - une thromboembolie, lorsqu'un caillot sanguin pénètre dans un vaisseau de plus petit diamètre et le chevauche.

La thromboembolie peut entraîner une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral, la nécrose d'un organe interne et la mort.

Les conséquences des lésions d’organes internes, telles que les ecchymoses, les reins, le foie, les ecchymoses de la rate, sont également importantes. Dans ce cas, leurs divers dommages, les violations de leurs fonctions mettant en danger la vie sont possibles.

Compte tenu de tout ce qui précède, ne sous-estimez pas les bleus, particulièrement graves.

La contusion cérébrale est une conséquence d'une lésion cérébrale traumatique, dans laquelle le tissu cérébral est endommagé. Si une blessure à l'orteil ou au bras n'a que des conséquences externes, alors tout est beaucoup plus grave.

La contusion cérébrale est un problème grave qui nécessite un traitement et une surveillance particuliers. Contrairement à une ecchymose au doigt, une telle blessure peut avoir de graves conséquences.

Mesures préventives

La première méthode préventive en cas d’apparition d’une forte douleur dans les côtes est la limitation de l’activité physique d’une personne. Ensuite, vous devriez passer par certaines procédures physiothérapeutiques.

Il ne sera pas superflu d'acheter une côte de fixation sous la forme d'un gilet spécial. Il est important non seulement de porter cette conception, mais également de l’installer correctement.

Cela réduira la charge physique sur les côtes malades.

Ne négligez pas l'augmentation de la température corporelle et la manifestation de réactions allergiques, car ces phénomènes indiquent le développement du processus inflammatoire dans le corps.

Pour le traitement, utilisez une variété d’analgésiques et d’onguent anti-inflammatoire. Ils sont une excellente aide à titre prophylactique. En outre, ces médicaments peuvent être achetés non seulement sur ordonnance, mais aussi sans ordonnance.

Un traumatisme à la poitrine, et en particulier aux côtes, ne représente pas un danger grave pour la santé humaine et entraîne rarement des complications graves.

Mais la mauvaise attitude ou l’attitude inattentive face aux ecchymoses est un autre pas vers des conséquences désagréables pour la santé du patient. Ne laissez pas de telles blessures sans attention.


Plus D'Articles Sur Le Foie

Cholécystite

Traitement des remèdes populaires de la vésicule biliaire

Traitement des remèdes populaires de la vésicule biliaire effectué seulement après un diagnostic complet. Les médecins identifient les maladies les plus courantes de cet organe important: cholécystite, cholélithiase, polypes dans la vésicule biliaire, défaillance d'organes.
Cholécystite

Faux positif pour l'hépatite C

L'hépatite C est une maladie virale dangereuse qui se manifeste par une inflammation aiguë ou chronique du foie. Elle se transmet par contact direct avec le sang d'une personne infectée, ainsi que lors d'interventions médicales et esthétiques.