Induration du foie

Laisser un commentaire

L'une des anomalies les plus courantes lors de l'examen utilisant la méthode de l'échographie est le phoque du foie - un symptôme assez alarmant. Le foie remplit les fonctions vitales de régulation du métabolisme et de désintoxication en conjonction avec les intestins et la vésicule biliaire. Il est donc important que cet organe soit en état de fonctionner pour la santé globale du corps.

Causes probables de phoques dans le foie

Les principales raisons du risque de changements structurels sont les suivantes:

  • mauvaises habitudes (alcoolisme, tabagisme intensif);
  • dégénérescence causée par une infiltration graisseuse;
  • violation systématique des principes de bonne alimentation (excès de nourriture, non-respect des intervalles de temps entre les repas, consommation excessive d'aliments gras, épicés et frits);
  • utilisation à long terme d'antibiotiques ou d'autres médicaments puissants;
  • pathologies hépatiques contribuant à la compaction des canaux (lésions métaboliques, cirrhose, hépatite auto-immune);
  • pathologies extrahépatiques (diabète, etc.);
  • infections aiguës et chroniques.

Symptômes de changements structurels

Le complexe de symptômes avec des pathologies hépatiques comprend les manifestations suivantes:

  • troubles du tractus gastro-intestinal;
  • des nausées;
  • vomissements;
  • perte de poids nette;
  • douleur dans la région de l'hypochondre droit et "sous la cuillère";
  • saignement interne (signes - fèces noires, vomissements bruns);
  • accumulation excessive de liquide dans le péritoine (hydropisie);
  • couleur jaune de la peau et des yeux;
  • hypertrophie du foie.
Retour à la table des matières

Mesures de diagnostic

Des échantillons de sang et d'urine cliniques sont utilisés pour diagnostiquer des anomalies hépatiques. Parmi les méthodes instrumentales d’examen, on peut utiliser l’échographie (ultrason ou sonographie), la tomodensitométrie (TDM), l’imagerie par résonance magnétique (IRM), la biopsie. Ces techniques permettent une détection fiable de diverses lésions d'organes sous forme de tumeurs, d'abcès et d'autres inflammations, infections, invasions parasitaires et blessures.

Sceaux à ultrasons dans le foie

L'outil de diagnostic le plus populaire dans ce cas est la méthode par ultrasons, en raison de sa disponibilité et de sa simplicité. L'échographie ne nécessite pas de formation spéciale, sauf pour des règles simples - il est souhaitable d'effectuer la procédure à jeun (en l'absence de contre-indications) et de ne pas utiliser à la veille de produits qui favorisent la formation accrue de gaz. Les ultrasons sont basés sur la capacité des tissus corporels à refléter les ultrasons (échogénicité) qui leur sont dirigés. Pour chaque organe, il existe une norme pour le degré de réflexion des ondes ultrasonores, car les tissus ont une certaine densité. Une échogénicité croissante ou décroissante indique des dommages à l'intégrité de la structure corporelle. L'échogénicité accrue des parois du foie montre que le parenchyme est trop dense, il y a un changement diffus dans l'organe. Les phoques dans le foie à l'échographie sont à la base d'un examen approfondi.

La taille normale du foie dans un état sain

Normalement, le tissu parenchymal a une structure homogène, le schéma des vaisseaux et des voies biliaires est clairement visible dans le processus des ultrasons. Les volumes du foie correspondent approximativement au standard dans certaines unités: le lobe droit mesure jusqu'à 12,5 cm, le lobe gauche à moins de 7 cm, les bords du corps sont uniformes et clairs. Le diamètre du vaisseau de la veine porte ne dépasse pas 13 mm, la voie biliaire principale étant comprise entre 6 et 8 mm.

Causes possibles de troubles structurels

Maladies typiques

Plus le changement diffus dans le foie est étendu et plus le parenchyme est dense, plus l'augmentation de l'échogénicité est prononcée. L'échogénicité inégale des différentes zones de l'organe, l'hétérogénéité de la structure et des limites, l'incohérence du volume de l'organe avec l'étalon et l'augmentation du diamètre du vaisseau veineux porte indiquent le risque de cirrhose. L'hépatite se manifeste principalement par une augmentation de l'échogénicité, une hypertrophie d'un organe et une augmentation du contenu de tissu fibreux dans la structure du foie.

Tumeurs bénignes et malignes

Un parenchyme hépatique compacté suggère souvent la présence de tumeurs malignes ou bénignes. Les tumeurs de caractère bénin progressent lentement et ne présentent pas de métastases. Cependant, un suivi médical du processus est nécessaire pour contrôler la croissance de la tumeur et un traitement rapide, si nécessaire. Dans ce cas, une échographie montrera les limites nettes de la région comprimée du tissu hépatique, il est également possible de détecter des foyers remplis de liquide ou de sang. Les tumeurs malignes peuvent se révéler être des métastases en cas de cancer d'autres organes ou de tumeurs primitives. Dans ce cas, la manifestation à l'échographie de nombreux centres de compression est caractéristique. Des tests supplémentaires, y compris des analyses de sang de laboratoire, sont nécessaires pour clarifier le diagnostic.

Autres causes possibles de la densité accrue du parenchyme

Les capsules sont arrondies avec du liquide à l'intérieur, détectées par ultrasons, indiquent des abcès, des kystes ou la présence de parasites dans le foie. Le diagnostic devra être clarifié à l'aide de méthodes d'examen supplémentaires. Les processus congestifs dans les voies biliaires d'un organe sont considérés comme la base pour perturber l'homogénéité de la structure du parenchyme. Si la teneur en bilirubine est augmentée, ce qui est déterminé par d'autres analyses cliniques, cela signifie que la stagnation de la bile constitue un diagnostic probable.

Traitement avec modifications de la structure du parenchyme

Le traitement prescrit dépend d'une pathologie spécifique, source de désordres structurels des tissus du foie, et est attribué individuellement au patient par le médecin traitant. Les immunomodulateurs et les hépatoprotecteurs sont utilisés comme médicaments. Il est important de respecter un régime alimentaire excluant les aliments gras et le cholestérol. Il est important d'éliminer l'impact négatif sur le foie des mauvaises habitudes (alcoolisme, tabagisme).

Mesures préventives pour la santé du foie

En plus du traitement spécifique, il existe des recommandations générales pour rester en bonne santé. Un nettoyage périodique du corps et des actions visant à améliorer l'immunité seront utiles au foie. Vous devez mener une vie saine et adhérer aux principes d'une nutrition adéquate, utiliser des produits plus naturels, des fruits et des légumes, et éviter de trop manger. Dans le traitement de toute maladie, il est important d'identifier en temps opportun, il est donc recommandé de se soumettre chaque année à un examen médical du corps à l'aide d'une échographie, en particulier chez les personnes âgées de 50 ans et plus. Le foie peut être restauré. Par conséquent, si la pathologie est détectée à un stade précoce de développement et si le traitement est effectué en temps voulu, le pronostic est favorable.

Qu'est-ce que le phoque cuit à l'ultrason?

Normalement, le parenchyme hépatique est homogène, sans épaississement et formation variée. Il a une structure claire lobulée et l'extérieur est recouvert d'une capsule lisse. Si une échographie détecte un épaississement du foie, cela peut indiquer des processus inflammatoires ou destructeurs, ainsi que l'apparition de tumeurs. Par la nature des changements pathologiques, vous pouvez établir un diagnostic et déterminer le schéma thérapeutique. Chez certains patients, l'induration est accompagnée de symptômes caractéristiques (douleur du côté droit, nausées, troubles de la digestion), mais au début, les signes d'écho peuvent être la seule méthode de diagnostic.

Causes possibles des phoques

La compaction du foie à l'échographie est un changement de sa structure normale. Ce phénomène s'accompagne de réactions inflammatoires causées par divers processus. Le parenchyme peut être compacté uniformément ou des foyers pathologiques simples y apparaissent. À la réception de tels résultats, un diagnostic différentiel est effectué entre plusieurs maladies:

  • hépatite - inflammation du foie provoquée par des lésions mécaniques, des agents viraux, une intoxication alcoolique ou médicamenteuse, ainsi que tout autre type d'empoisonnement;
  • L'hépatose (dégénérescence graisseuse du foie) est une pathologie dans laquelle le tissu adipeux se situe entre des hépatocytes normaux.
  • la cirrhose est la phase terminale des maladies du foie, qui surviennent lorsque les cellules sont endommagées et que l'on les remplace par une cicatrice du tissu conjonctif
  • tumeurs - peuvent être bénignes ou malignes, se développer à partir de différents types de tissus, nécessiter une différenciation des kystes et des abcès.

La principale cause de compactage peut être associée à un mode de vie inapproprié, à des maladies congénitales ou acquises d’autres systèmes organiques. L'état du foie est également affecté par des troubles métaboliques (diabète, dysfonctionnement de la thyroïde) et par des processus infectieux dans le corps. Souvent, ces symptômes sont accompagnés de surpoids et de perturbations hormonales.

Les symptômes

Aux stades initiaux, une maladie du foie peut être asymptomatique. Cela est dû à la grande capacité de compensation du corps: si les parties de l’organe sont endommagées, le parenchyme en bonne santé continue à remplir ses fonctions. En outre, il n’ya pas de récepteurs nerveux dans le foie, de sorte que l’inflammation ne provoque pas de douleur pendant longtemps. Ils ne commencent que lorsque les tissus sont compactés, de sorte qu'ils commencent à exercer une pression sur la capsule du foie. Dans celui-ci, les récepteurs sont présents, donc le signal entre dans le cerveau.

L'apparition de symptômes de perturbation du foie signifie que la maladie progresse.

En particulier, il convient de prêter attention aux signes suivants:

  • douleur dans l'hypochondre droit, qui peut se propager à l'arrière, sur le côté et parfois à l'épaule droite;
  • troubles digestifs: nausée, vomissement, perte de poids soudaine, troubles de la chaise;
  • coloration de l'urine dans une teinte sombre, clarification des matières fécales;
  • jaunissement de la peau et des muqueuses, il peut provoquer des démangeaisons.

En plus de l'échographie, le patient doit donner du sang pour analyse. Des études biochimiques indiquent une augmentation de l'activité des enzymes hépatiques (ALT, AST), éventuellement une augmentation de la concentration en bilirubine.

Faites ce test et découvrez si vous avez des problèmes de foie.

Données échographiques du foie

Selon l'échographie, vous pouvez suggérer les causes du sceau du foie. Le principe de base de l'appareil est l'effet des ondes ultrasonores sur les tissus du corps. Tous ont une densité et une structure différentes, ils ont donc une capacité différente de repousser ces ondes. Cette fonctionnalité est visualisée sur le moniteur sous la forme de zones plus claires ou plus sombres. Ainsi, les os humains sont les plus denses, ils ont donc un aspect complètement blanc.

La consolidation dans le foie est les sites pathologiques de la clarification du parenchyme. Ils peuvent avoir leurs propres caractéristiques:

  • compactage diffus ou focalisation limitée;
  • éducation avec des bords lisses ou une forme irrégulière;
  • la densité peut être différente (les calculs hépatiques seront plus clairs sur le moniteur);
  • la présence ou l'absence d'une capsule.

Performance normale

Un foie en bonne santé à l'échographie a une structure uniforme. Il est fin, l'écho est dans la plage normale. Pendant l'analyse, vous pouvez également prendre les mesures nécessaires. Il existe certaines normes, quelle devrait être la taille du foie chez un adulte:

  • la hauteur du lobe droit atteint 12,5 cm, la gauche 10 cm;
  • la longueur du foie est de 14 à 19 cm;
  • le foie se prolonge au-delà du bord du tapis nerveux sur 1 ou 2 cm maximum.

Un lobule est une unité structurelle du foie. Parmi ces formations se compose de tout le parenchyme de l'organe. ils se connectent et forment les lobes du foie - cette structure peut déjà être distinguée par échographie. Le spécialiste mesure également le diamètre des gros vaisseaux et des voies biliaires. Il faut comprendre que les normes pour un adulte et pour un enfant seront différentes, mais le compactage n'est pas un indicateur d'une norme à tout âge.

Hépatite, dégénérescence graisseuse

L'hépatite et l'hépatose du foie présentent des signes échographiques similaires. Dans l'étude, le foie a une structure uniforme, les vaisseaux et les voies biliaires sont clairement visibles. Lorsqu'une pression est exercée sur l'organe à l'aide d'un capteur, le patient ressent une aggravation de la douleur mais aucune déformation significative n'est observée.

Plusieurs facteurs peuvent indiquer des processus inflammatoires ou une infiltration graisseuse:

  • le foie est scellé et élargi, sa capsule est tendue;
  • dans l'hépatite chronique, il se produit une inflammation uniforme du parenchyme et son épaississement;
  • au stade aigu de l'inflammation, des foyers pathologiques de densité supérieure peuvent apparaître;
  • avec l'hépatose, une augmentation régulière et la compaction de l'organe se produit, ses bords sont lissés.

Pour clarifier le diagnostic prescrit étude du pancréas, de l'estomac et des intestins. Vous devez également vous concentrer sur les indicateurs des tests sanguins. En cas de suspicion d'hépatite, des tests sérologiques supplémentaires sont effectués pour éliminer l'origine virale.

Cirrhose du foie

Les changements dans la structure du foie dans la cirrhose sont déterminés par son stade. Ainsi, lors de la première étape, la taille de l'organe augmentera en raison de processus inflammatoires et de la présence de foyers de régénération. Un signe du stade terminal de la maladie et de l’altération complète de la fonction hépatique est sa réduction et son rétrécissement. Dans le même temps, une augmentation significative de la rate peut être observée.

Signes caractéristiques de la cirrhose à l'échographie:

  • structure inégale, présence de foyers plus denses (zones de croissance du tissu fibreux) et de sections où la densité est faible (résidus de tissu fonctionnel normal);
  • lisser les bords;
  • l'apparition de tubérosité sur la capsule;
  • altération de l'apport sanguin à l'organe: épaississement de la paroi de la veine porte, augmentation de l'apport de sang aux vaisseaux du tractus porte.

Tumeur

Le diagnostic des tumeurs du foie par échographie n’est pas une méthode informative. Cependant, certains signes caractéristiques indiquent la nécessité de procéder à d'autres examens (IRM, scanner). Contrairement aux autres maladies, les néoplasmes sont visualisés comme des zones limitées de compactage. Ils peuvent varier en forme et en taille, en fonction de leurs qualités. Également, à l’échographie, déterminez le degré d’atteinte des tissus voisins. Les tumeurs bénignes ne germent pas par les grands vaisseaux.

Les néoplasmes peuvent être suspectés par plusieurs caractéristiques échographiques:

  • compactage avec des bords clairs de la forme correcte - une tumeur bénigne (elle est ensuite différenciée du kyste et de l'abcès);
  • la présence d'un rebord autour de la tumeur, dans lequel la densité est réduite, est un symptôme du fait que la tumeur est une métastase et non le foyer principal;
  • déformations possibles des vaisseaux sanguins;
  • les petits foyers de densité accrue peuvent être des métastases d'organes distants.

Les tumeurs malignes n'ont pas de structure claire. Une zone échogène altérée est visualisée sur le moniteur: il peut y avoir des lésions hyperéchogènes et hypoéchogènes. Le cancer du foie n'a pas de contour clair, il est donc difficile de déterminer la forme de la tumeur.

Méthodes de traitement

En fonction des résultats du diagnostic, vous pouvez attribuer un schéma thérapeutique. Son efficacité est déterminée par le diagnostic spécifique et le degré de dysfonctionnement de l'organe. Ainsi, la dégénérescence graisseuse et l'hépatite sont traitables. Au bout de 1-2 ans, les cellules se régénèrent complètement et la structure du foie est restaurée. L'exception est l'hépatite virale, qui progresse rapidement et conduit à des complications dangereuses.

La cirrhose n'est pas traitable. En raison de la destruction des tissus normaux et du remplacement de leurs cellules fibreuses, celles-ci ne sont pas restaurées. La thérapie vise uniquement à prolonger la vie du patient et à en améliorer la qualité. Le pronostic des néoplasmes dépend de leur type, de leur bonne qualité, de leur capacité à enlever la tumeur par la chirurgie.

Le traitement médicamenteux et chirurgical est sélectionné individuellement. Cependant, plusieurs recommandations générales peuvent être utilisées, notamment pour la prévention des maladies du foie:

  • diviser les repas - les aliments doivent être pris au moins 4 à 5 fois par jour en petites portions;
  • éviter les mauvaises habitudes - l'alcoolisme est l'une des principales causes d'hépatite et de cirrhose;
  • refus des graisses animales, des produits à base de farine et des bonbons, des épices et des sauces, ainsi que du café instantané et des boissons gazeuses.

La densité du foie est l’une des méthodes les plus informatives pour évaluer son état. En dépit du fait que l’organe en échographie est mal visualisé en raison de son emplacement, les principales nuances sont perceptibles. Cependant, ce type de diagnostic n'indique pas la cause de la maladie. Pour ce faire, effectuez des examens complémentaires, étudiez les résultats de tests sanguins, de tomodensitogrammes ou d'IRM.

Modifications diffuses du parenchyme hépatique par ultrasons

Le diagnostic par ultrasons depuis de nombreuses années prouve sa grande efficacité. Il vous permet de détecter des changements minimes dans la structure des tissus, de suspecter la maladie au stade initial et d'évaluer le degré de lésion d'un organe. Qu'est-ce que le sceau du foie à l'échographie? Tout changement dans la structure d'un organe indique sa défaite par un processus inflammatoire, malin ou infectieux.

Pour l’étude, on a utilisé des ondes sonores (ultrasons) qui, après avoir traversé les tissus du corps, sont visualisées sur le moniteur. En fonction de la densité des tissus, les ombres sont affichées avec une intensité plus ou moins grande. À l'aide du mode en ligne, il est possible de suivre la dynamique des changements et le mouvement du sang dans les vaisseaux.

L'échographie est considérée comme une méthode de diagnostic sûre et hautement informative. À cet égard, il est largement utilisé dans tous les domaines de la médecine, y compris la pédiatrie et l'obstétrique.

La structure physiologique du corps est représentée par un tissu homogène à grain fin, sans déformation, joint du parenchyme du foie. Les zones hyperéchogènes sont représentées par les canaux biliaires. Les vaisseaux sanguins sont également visualisés. Le foie a des bords lisses, de taille normale.

Une induration diffuse du foie peut être accompagnée d'un dysfonctionnement d'organe et de symptômes cliniques. Selon la gravité des modifications structurelles, il est possible que les signes cliniques ne soient pas brillants ou que l'insuffisance hépatique soit grave.

Raisons

Les causes des dommages peuvent être cachées à la fois dans l'organe lui-même et à l'extérieur du foie. Les perturbations des processus métaboliques, la pathologie du système de coagulation, la carence en vitamines, l'intoxication croissante - tout cela est une conséquence des modifications hépatiques.

Parmi les raisons fréquentes, citons:

  • la cirrhose;
  • l'alcoolisme;
  • cholangite sclérosante;
  • tumeur oncologique;
  • hépatite d’origine différente (médicamenteuse, virale, toxique);
  • maladies infectieuses et inflammatoires chroniques d'autres organes;
  • dysfonctionnement digestif en raison de dommages au pancréas;
  • troubles métaboliques congénitaux, acquis Genesis.

La consolidation dans le foie d'une localisation claire peut indiquer l'apparition d'un néoplasme à la fois d'origine bénigne et maligne. En utilisant des ultrasons, il est possible d’estimer la taille et la densité du foyer.

Des changements diffus peuvent se produire dans le contexte d'abus prolongé d'aliments gras et frits, ainsi que du travail prolongé dans une production dangereuse. Cela peut être l’industrie de la peinture et d’autres industries liées aux produits chimiques.

De plus, le foie peut réagir aux modifications de l'apport nutritionnel avec des troubles structurels mineurs de nature réversible.

Des ultrasons sont affectés à la visualisation initiale de l'organe, ainsi qu'à l'ensemble du parcours thérapeutique, ce qui permet d'évaluer la dynamique de traitement et, le cas échéant, de la corriger.

Signes cliniques

Lorsque le foie est scellé, il n’est pas toujours détectable cliniquement. Les modifications du parenchyme ne peuvent être détectées qu'à l'aide de diagnostics instrumentaux. Au fur et à mesure que la maladie progresse, les signes cliniques suivants peuvent apparaître:

  1. Couleur jaune de la peau et des muqueuses. Dans le même temps, l'intensité de la couleur de l'urine augmente (jusqu'à l'orange) et la masse fécale, au contraire, s'éclaircit;
  2. l'hyperthermie;
  3. malaise;
  4. diminution de l'appétit;
  5. lourdeur, douleur dans l'hypochondre droit;
  6. éruption cutanée;
  7. nausée, vomissement;
  8. dysfonctionnement de la coagulation (augmentation de la durée de la menstruation, saignements après une extraction dentaire).

À mesure que la maladie progresse, le foie perd complètement sa structure physiologique, qui s'accompagne d'une insuffisance hépatique.

L'augmentation de l'intoxication endogène est lourde de dépression de la conscience, d'hallucinations et d'apparition de signes d'hypertension portale (ascite, dilatation des veines œsophagiennes, gonflement des jambes).

Mesures de diagnostic

Pour que le diagnostic correct soit requis:

  1. collecte d'informations anamnestiques. Une attention particulière devrait être accordée à la consommation antérieure de médicaments hépatotoxiques, à l'abus d'alcool, aux erreurs d'alimentation, ainsi qu'aux maladies infectieuses antérieures;
  2. interrogatoire de plaintes;
  3. en menant une étude physique au cours de laquelle le médecin sonde l'abdomen, détermine la taille et la consistance du foie, évalue la gravité du syndrome douloureux;
  4. diagnostic de laboratoire. Pour déterminer le dysfonctionnement hépatique, une analyse biochimique (intéressée par le taux de transaminases, une phosphatase alcaline, une protéine totale, la bilirubine), un coagulogramme (pour évaluer le fonctionnement du système de coagulation), une analyse clinique du sang, de l'urine;
  5. diagnostics instrumentaux (échographie, tomographie).

Si le sceau du foie ne peut pas être diagnostiqué par des méthodes non invasives, une ponction à l'aiguille fine ou un examen laparoscopique peuvent être effectués.

Foie à l'échographie

Selon la nature de la maladie, le foie subit des modifications. Ils concernent les vaisseaux sanguins, la structure des tissus, la taille du corps. La densité tissulaire est estimée par échogénicité. Son augmentation signifie à propos de l'augmentation de la densité, diminution - au contraire.

Échographie avec cirrhose

Au cours de l'échographie, le médecin peut visualiser:

  1. violation de l'uniformité des tissus;
  2. divers foyers de lésion de structure similaire;
  3. contours flous de l'organe dans le dos;
  4. structure en mosaïque (due aux nœuds de régénération);
  5. hépatomégalie (agrandissement d'organe) au stade initial de la maladie;
  6. rides du foie avec la progression de la pathologie;
  7. une augmentation de la lumière interne de la veine porte;
  8. débit sanguin anormal;
  9. la présence de liquide d'ascite dans la cavité abdominale;
  10. épaississement du foie, qui se manifeste par une augmentation de l'échogénicité;
  11. signaux épars qui indiquent une croissance fibreuse, une accumulation de graisses.

Ces signes échographiques indiquent le développement de la cirrhose. La maladie évolue longtemps, avec des transitions de stade. Sur la base de l'image échographique, le médecin réussit à évaluer l'étendue des dommages aux organes, à déterminer le stade de la maladie et à détecter les complications.

Signes échographiques de la tumeur

Si le sceau du foie est visualisé dans une zone limitée, il est intéressant de suspecter une tumeur oncologique de genèse maligne bénigne.

Le cancer ressemble à une zone de tissu avec des contours flous, une structure anormale, avec des zones d'échogénicité différente. Une telle zone est difficile à détecter en présence de lésions hépatiques cirrhotiques; il est donc recommandé d’utiliser un doppler. En onkochag marqué tortuosité des vaisseaux sanguins.

Un signe de lésion maligne est également une augmentation des ganglions lymphatiques. Au stade avancé, on note un déplacement de la vésicule biliaire, une accumulation de liquide dans la cavité pleurale droite et un dysfonctionnement intestinal sous la forme d'une oppression de la motilité.

Une échographie à elle seule ne suffit pas pour détecter des lésions primaires ou des métastases. Les tumeurs malignes peuvent avoir la même densité ou une densité différente. Dans la recherche de métastases, il suffit de visualiser le bord hypoéchogène autour de la circonférence de la formation, ce qui indique un foyer métastatique plutôt que primaire.

L'hépatite

Les signes d'hépatite sont diffus, car tout l'organe est impliqué dans le processus pathologique. Il est presque impossible de distinguer la forme d'hépatite infectieuse (A, B, C) sur la base de l'image échographique. Si le diagnostic échographique est réalisé dans la phase aiguë de l'hépatite, il est noté:

  • l'élargissement des organes;
  • épaississement du foie;
  • hétérogénéité de la structure du tissu;
  • foyers inflammatoires diffus;
  • dilatation des voies biliaires;
  • déformation du schéma vasculaire, circulation sanguine altérée.

Des modifications diffuses indiquent une violation de la structure du parenchyme du corps tout au long. Une image similaire est observée contre une fibrose, une sclérose en plaques ou une dystrophie.

Caractéristiques du diagnostic dans les hépatoses graisseuses

La base du développement de la maladie est un processus pathologique dans lequel des masses graisseuses s'accumulent dans les hépatocytes. Cette condition peut accompagner le diabète, des troubles métaboliques (obésité), une intoxication alcoolique prolongée.

  1. amplification d'écho dans tout l'organe;
  2. foie élargi;
  3. bords arrondis.

Lors de l'examen du foie, il est important de porter une attention particulière à l'état du pancréas, la rate, ce qui facilite considérablement le diagnostic du dysfonctionnement digestif.

Recommandations de traitement

Le régime alimentaire et les médicaments constituent les principales orientations du traitement. Les aliments diététiques permettent l’utilisation régulière d’aliments sains en petites portions. Cela réduit non seulement la douleur, mais améliore également l’état général.

Le régime devrait inclure des aliments qui "ne chargent" pas les hépatocytes, mais les protègent au contraire en normalisant le métabolisme, en apportant des vitamines et des micro-éléments.

Les médecins recommandent de réduire l'apport calorique, la quantité d'aliments protéiques d'origine animale, ainsi que le sel et les aliments gras. Le numéro de régime 5, 5a est prescrit pour le traitement de l'hépatite, la cirrhose. Il comprend:

  1. le contenu calorique quotidien ne dépasse pas 3 000 calories;
  2. la prise de nourriture doit être effectuée toutes les 2-3 heures;
  3. l'accent sur les plats bouillis, cuits à la vapeur, cuits au four;
  4. élimination des gras trans (margarine, restauration rapide, aliments en conserve);
  5. enrichir le régime avec des légumes frais, des fruits, des protéines végétales;
  6. contrôle du régime de consommation (jusqu'à deux litres par jour).

Parmi les produits autorisés dans le régime numéro 5, vous trouverez:

  • produits laitiers non gras;
  • poisson, viande maigre;
  • céréales (sarrasin, riz);
  • soupes de légumes;
  • tisanes, jus de fruits.

Il est recommandé de refuser:

  1. viandes grasses, poisson;
  2. les cornichons;
  3. nourriture en conserve;
  4. les épices;
  5. viande fumée;
  6. bouillons gras;
  7. des muffins;
  8. des bonbons;
  9. alcool, boissons gazeuses, café.

Le traitement médicamenteux est basé sur la cause de la maladie. Le but du régime et du traitement médicamenteux doit être effectué par un médecin sur la base de données de laboratoire, de diagnostics instrumentaux.

Le traitement peut inclure les groupes de médicaments suivants:

  1. les antiviraux nécessaires pour traiter l'hépatite infectieuse;
  2. désintoxication (souvent sous la forme de solutions pour perfusion);
  3. hépatoprotecteurs;
  4. complexes de vitamines;
  5. immunomodulateurs;
  6. médicaments qui affectent la production, le mouvement de la bile.

N'oubliez pas que le succès du traitement dépend de l'influence continue du facteur négatif (alcool, virus, médicaments hépatotoxiques).

Ce n'est qu'après l'élimination complète du facteur de stress que nous pouvons espérer un rétablissement.

Médecine populaire

Dans le traitement des maladies du foie sont des herbes largement utilisées. Ils peuvent être achetés à la pharmacie. À la maison, vous pouvez préparer les médicaments traditionnels suivants:

  • Tout d’abord, nous mélangeons 600 g d’avoine avec 40 g de bourgeons de bouleau broyés et 30 g de feuilles d’airelles. Tous les ingrédients doivent être versés trois litres d'eau bouillante, faire bouillir, laisser pendant une journée sous le couvercle. Infusion est nécessaire pour faire bouillir à nouveau, ajouter 45 g de renouée, 30 g de soie de maïs. Le mélange est bouilli pendant 2 minutes, insister 45 minutes;
  • Passez maintenant à la deuxième partie de la recette. Il faut verser 20 cynorhodons broyés avec de l’eau bouillante de 400 ml (de préférence dans un thermos) pendant une nuit pour une infusion;
  • Les deux perfusions doivent être mélangées, boire 150 ml jusqu'à quatre fois par jour pendant 10 jours.

Le pronostic dépend du stade de la maladie, de la présence de comorbidités. Le diagnostic précoce de la pathologie permet d'obtenir de bons résultats en traitement et d'améliorer la qualité de vie.

Qu'est-ce qu'un phoque du foie à l'échographie

En bonne santé, le tissu hépatique est uniforme. Par conséquent, tout écart par rapport à cette norme indique l’impact de facteurs indésirables ou d’une maladie évolutive. Le type de phoques observés, leur gravité et leur prévalence peuvent en dire long pour un diagnostiqueur expérimenté. Quelles pathologies parlent de l'épaississement du foie à l'échographie, qu'est-ce que c'est?, L'article est consacré à l'examen de ces problèmes.

Causes de compactage

Un certain nombre de maladies provoquent un épaississement du foie. En voici quelques unes:

  1. L'hépatite. Ils peuvent avoir une origine différente: virus, intoxication alcoolique, dommages auto-immuns.
  2. Dystrophie grasse (stéatohépatose). Processus pathologique d'accumulation de graisse dans les hépatocytes et autour d'eux, jusqu'à la régénération complète et à la perte de fonctionnalité du parenchyme (tissu hépatique). Se produit en raison de troubles métaboliques, de diabète, d'intoxication alcoolique et d'autres causes.
  3. Cirrhose Au moins 40% des cas résultent d'une intoxication alcoolique prolongée, dans 30 à 40% des cas, l'hépatite virale en est la cause, le reste étant le résultat d'infections parasitaires et d'autres facteurs.
  4. Tumeurs oncologiques, bénignes et malignes. Représentent souvent une tâche de diagnostic difficile. Un petit foyer de croissance maligne ressemble parfois à un kyste bénin ou à un simple abcès. Afin de juger avec certitude de la signification d'un sceau local, un diagnostic supplémentaire du foie est réalisé à l'aide d'une série d'études.

La raison peut être une pathologie relativement rare, ainsi que des anomalies de développement congénitales. Par exemple, avec l'hémochromatose, le corps accumule un excès de fer. Cette maladie héréditaire peut provoquer une cirrhose, auquel cas une échographie montrera un durcissement du tissu hépatique.

En outre, les principales causes peuvent être des pathologies extrahépatiques et des facteurs d'exposition:

  • maladies infectieuses et inflammatoires d'autres organes (évolution chronique ou aiguë);
  • pancréatite et dysfonctionnements associés;
  • diabète sucré;
  • métabolisme inapproprié;
  • l'obésité;
  • dysfonctionnement endocrinien;
  • échec hormonal;
  • prédisposition génétique;
  • traitement médicamenteux (antibiotiques, médicaments hormonaux).

Si l’étude révèle la présence de gélules rondes à contenu liquide, cela signifie probablement la présence de kystes, d’abcès et de parasites hépatiques. L'acceptation d'hormones de synthèse à base d'œstrogènes provoque parfois une polykystose (apparition de plusieurs kystes). Par conséquent, ce type de médicaments doit être pris par intermittence.

Les processus douloureux sont localisés non seulement dans les lobes hépatiques. Par exemple, l'hépatite périportale, qui est un signe de dommage auto-immun, se définit comme un phoque dans la région de l'un des tractus portaux du foie.

Inflammation des canaux biliaires, puis cicatrices, compaction de leurs parois - de tels changements indiquent que la sortie de la bile a été perturbée; La maladie s'appelle la cholangite sclérosante.

Le terme "induration diffuse du foie" signifie que le parenchyme n'est pas modifié dans une zone, mais sur toute sa longueur. Dans une faible mesure, de tels changements sont communs à beaucoup de gens; elles surviennent pour de nombreuses raisons (trop manger, de mauvaises habitudes) et ne sont pas considérées comme une pathologie grave. Les modifications diffuses prononcées sont dues à des maladies graves (hépatite, cirrhose et autres).

Les symptômes

Lors du premier traitement du patient, le médecin découvre les symptômes qui accompagnent la maladie afin d'identifier les facteurs pathogènes et les causes ayant provoqué un durcissement du foie, puis il prescrit un traitement capable de les éliminer.

Contrairement à la pancréatite aiguë ou à la cholécystite, les processus destructeurs du foie commencent généralement sans manifestations cliniques vives. La personne commence à faire attention à la douleur faible, un sentiment de distension à droite sous les côtes. Parfois, ils sont accompagnés d'irritabilité, de somnolence et de fatigue.

Au fur et à mesure que la pathologie se développe, les symptômes progressent:

  • la douleur sous les côtes devient aiguë et presque constante, une douleur apparaît dans l'abdomen (le plus souvent dans la partie épigastrique), parfois dans l'épaule droite;
  • phénomènes d'augmentation du caractère dyspeptique: nausées, vomissements, goût désagréable (amer ou "métallique") dans la bouche, indigestion ou selles "grasses";
  • la surface inférieure de la langue, ainsi que la peau autour des yeux et la sclérotique (les membranes des yeux blancs) deviennent jaunes;
  • l'urine devient foncée et les matières fécales claires;
  • démangeaisons possibles de la peau, éruption cutanée;
  • l'homme perd rapidement du poids.

La palpation permet de déterminer facilement un foie dense, mais pour préciser le diagnostic, le médecin fait référence à une échographie.

Effectuer une échographie et lire les résultats

Seul un spécialiste peut évaluer pleinement les résultats d'une échographie. Toutefois, chaque patient est en mesure de se faire une idée générale des signes échographiques de «l'hétérogénéité du parenchyme» ou du «foie dense».

Comme on le sait, la méthode de diagnostic par ultrasons consiste à observer l'interaction des ondes ultrasonores avec les tissus corporels. Une échogénicité accrue (capacité de réflexion) indique une densité plus élevée et inversement. Les résultats sont visualisés sur l'écran, ainsi, il est possible "d'examiner" les organes internes, sans le moindre préjudice pour la santé humaine.

Lors de l’examen, le diagnosticien évalue la forme et la taille de l’organe, sa densité dans son ensemble et la présence de sections denses distinctes (c’est-à-dire la structure), l’état des conduits intrahépatique et extrahépatique, le schéma vasculaire et les parois des veines du foie.

À l'avenir, d'après le tableau symptomatique montré par l'étude échographique réalisée, le spécialiste déterminera quelle pathologie un tel durcissement du foie peut indiquer. Sur la base des résultats, il est également déterminé quel médecin guidera le patient: un gastro-entérologue, un chirurgien spécialiste des maladies infectieuses, un oncologue ou, dans le cas d’écarts mineurs, un thérapeute.

Pour pouvoir lire vous-même les résultats de l'échographie, vous devez avoir une idée de la norme. Si la conclusion dit que le parenchyme avec un petit grain et un niveau d'échogénicité normal, cela signifie (si on ne parle que de ce paramètre) que le foie est en bonne santé.

Les sceaux peuvent être de nature diffuse (c'est-à-dire répartis uniformément dans le volume du parenchyme hépatique) ou localisés dans un ou plusieurs domaines spécifiques.

Par exemple, une compaction locale détectée par ultrasons peut signifier la présence d'un néoplasme, d'une pierre ou d'un calcinat dans le foie.

La présence de petits sites de forme irrégulière (npr, triangulaire) permet de suspecter des métastases de tumeurs malignes.

Le sceau rond enfermé dans une capsule est très probablement un kyste ou un abcès.

Une augmentation uniforme et «monotypique» de l'échogénicité est observée, en particulier dans les cas d'hépatose graisseuse et d'hépatite.

Dans certains cas, le degré de progression de la maladie doit être pris en compte. si, à un stade, la consistance est définie comme dense, à l’autre, le foie peut être dur (comme on dit, «densité rocheuse») ou, au contraire, l’échogénicité va diminuer.

Les signes des maladies les plus fréquentes.

Avec cirrhose

  • l'homogénéité des tissus est altérée;
  • l’échogénicité est augmentée, avec une tendance à l’atténuation dans les sections profondes;
  • les nœuds observés, ou lésions, couvrent tout l'organe;
  • Structure "mosaïque" (due aux foyers de régénération);
  • les coins sont élargis (arrondis);
  • rugosité de surface;
  • symptôme d'hépatomégalie (augmentation) au stade initial;
  • diminution, jusqu’à rides, au stade final;
  • débit sanguin anormal (hypertension portale, paroi épaissie de la veine porte du foie).

La cirrhose est l'une des pathologies les plus graves et, sans traitement qualifié, conduit très probablement au cancer.

Avec une tumeur

Un sceau dont la localisation est claire indique souvent un néoplasme. En termes de diagnostic, il est instructif de déterminer le type, la structure de la cible ainsi qu'un certain nombre d'autres signes, tels que des modifications des veines ou des vaisseaux du foie.

Le diagnostic des tumeurs, en particulier la détermination de leur nature (bénigne ou maligne), uniquement par un spécialiste expérimenté et parfois par un groupe de spécialistes.

Les tumeurs bénignes ne métastasent pas, mais elles peuvent renaître, ce qui signifie que l'examen doit être effectué régulièrement.

Jante hypoéchogène autour de l’éducation - un signe de métastase.

En outre, des métastases de tumeurs dans d'autres organes peuvent se développer dans le foie.

Il est important de savoir que toutes les tumeurs oncologiques du foie (à l'exception du carcinome hépatocellulaire) présentent des symptômes bénins. En règle générale, une personne apprend à leur sujet par hasard dans le bureau du médecin. C'est une autre raison de ne pas négliger les examens de routine.

Lors de l'identification des tumeurs, le médecin envoie généralement au scanner ou à l'IRM, ces méthodes instrumentales permettant de détailler le diagnostic primaire. Vous devrez peut-être effectuer une analyse biochimique du sang et de l'urine. Dans les cas difficiles, une ponction à l'aiguille fine ou une laparoscopie est effectuée.

Avec hépatite et hépatite grasse

Les résultats pour le diagnostic de l'hépatite virale ne constituent pas un critère fiable, en particulier pour déterminer le type (A, B, C...), mais ils complètent le tableau clinique.

Dans la phase aiguë de l'hépatite C, on observe une induration générale, des foyers inflammatoires diffus, une perturbation et une hétérogénéité de la structure. Les canaux sont dilatés, déterminés par hépatomégalie.

Dans l'hépatite chronique, au stade de progression, une augmentation de l'échogénicité est observée, la taille est augmentée, le tissu a une structure hétérogène, le contour est flou.

Avec une hépatite graisseuse prononcée, les changements pathologiques ont également un caractère diffus: le scanner affiche un compactage uniforme et une augmentation de taille. Les bords sont arrondis, le motif de la veine est clairement visible. Avec la pression, le capteur de contrainte ne se produit pratiquement pas.

Une attention particulière doit être accordée à l'état du pancréas et de la rate, ainsi qu'à la réalisation d'un test sanguin. Pour clarifier le diagnostic et la prescription d'un traitement, il est nécessaire de consulter un gastro-entérologue.

Méthodes de traitement

Un petit épaississement du foie de nature diffuse est un phénomène fréquent et heureusement réversible: il est capable de renouveler les cellules en un an et demi et de revenir au niveau de fonctionnalité précédent.

Les mesures de santé générales comprennent des repas modérés, fractionnés (4 à 5 fois par jour), un équilibre de graisses saturées et non saturées et un mode de vie vivant. Le traitement peut être limité aux thés, infusions et autres remèdes populaires, bien qu'il ne soit pas hors de propos de prendre des hépatoprotecteurs, des extraits d'artichaut, du chardon-Marie, du dymyanki, etc.

Nécessite une renonciation à l'alcool; Ceci est une exigence commune pour tous les troubles du système biliaire.

Les changements modérés et graves nécessitent un régime alimentaire strict et un traitement médicamenteux. Les chances de guérir l'auto-consolidation dans le foie dépendent de la possibilité de vaincre la maladie sous-jacente (voir le chapitre «Causes»).

Sceller dans le foie à l'échographie

Le foie dans le corps humain remplit des fonctions vitales. La détoxification, le nettoyage du corps des poisons, des produits chimiques et des métaux lourds se produisent précisément sous l’influence de cette glande. En outre, le foie, en combinaison avec le pancréas, synthétise activement la bile. En conséquence, le corps est impliqué dans la digestion. Tous les processus métaboliques, la production et la neutralisation des hormones, l'absorption des vitamines effectue également le foie. Il est donc important de surveiller sa santé. L'induration du foie peut indiquer une maladie grave de la glande. Après tout, chez une personne en parfaite santé, le parenchyme ne présente pas de modifications diffuses, sa structure est homogène et les vaisseaux et les conduits sont clairement visibles.

Causes des phoques

Très souvent, lors de l'examen des organes de la cavité abdominale et du tractus gastro-intestinal, une induration diffuse du foie est diagnostiquée. La pathologie est fréquente chez les personnes âgées de 45 à 50 ans. Les médecins comme un léger sceau, l'élargissement du foie s'appelle l'hépatose. La maladie est aussi appelée dégénérescence graisseuse. Dans cette condition, les cellules du foie sont absorbées par la graisse, qui n'est pas éliminée du corps, mais s'y est déposée. La maladie est dangereuse car souvent asymptomatique, ce qui entraîne de graves complications.

Dans les cas graves, le sceau du foie peut indiquer une hépatite, une insuffisance hépatique, une cirrhose. Une variété de facteurs peuvent provoquer des changements diffus. Donc, la raison peut être l'abus d'alcool. Une grande quantité de boissons alcoolisées tue les cellules du foie. Une personne est constamment intoxiquée par des substances toxiques. Le tabagisme affecte également négativement l'état de l'organisme entier.

L'induration du foie se développe souvent en raison de la malnutrition. Une grande quantité d'aliments gras, un minimum de vitamines et de minéraux conduisent à des pathologies du foie et de l'ensemble du tractus intestinal. Les autres raisons incluent:

  • Le diabète sucré;
  • Échec hormonal;
  • Dysfonctionnement endocrinien;
  • maladies infectieuses aiguës;
  • Hépatite virale.

En outre, il convient de noter et l'utilisation à long terme de certains médicaments. Le danger est les antibiotiques et les hormones. Les hormones synthétiques à base d'œstrogènes provoquent non seulement le phoque, mais aussi les maladies polykystiques du foie. Par conséquent, ces médicaments sont administrés par intermittence. La consolidation des canaux hépatiques se produit sur le fond des désordres métaboliques. Les autres facteurs incluent les maladies auto-immunes, la cirrhose du foie et les anomalies congénitales du foie.

Symptômes de la fermeture hépatique

Très souvent, l'induration diffuse du foie est asymptomatique. Et seulement avec le développement actif de la pathologie, les symptômes commencent à se manifester. Les signes initiaux ne sont pas assez spécifiques et les patients sont mal pris en compte. Ainsi, une personne augmente la fatigue, la somnolence, l'irritabilité, les maux de tête. Avec de tels symptômes, peu de gens pensent à la présence d'une maladie du foie.

Si la dystrophie graisseuse est la cause de la compaction, les symptômes n'apparaissent qu'aux deuxième et troisième stades du développement de la maladie. On peut donc distinguer les manifestations suivantes:

  • Douleur dans l'hypochondre droit;
  • Des nausées;
  • Vomissements;
  • La fièvre;
  • Perte d'appétit;
  • Perte de poids nette;
  • Jaunisse;
  • Constipation ou diarrhée.

Tout inconfort de la part du tractus intestinal indique des maladies du foie et du pancréas. La jaunisse apparaît en raison de la stagnation de la bile dans les voies biliaires. Parfois, les patients atteints d'épaississement du foie se plaignent de démangeaisons cutanées. Dans les cas graves (hépatite, cirrhose), du liquide libre commence à s'accumuler dans la cavité abdominale. À la suite de cela, l'estomac augmente, se gonfle.

Diagnostic et traitement des phoques

Tout changement dans la structure du parenchyme indique un remplacement complet ou partiel du tissu hépatique. Il est important de savoir que l'induration diffuse du foie n'est pas un diagnostic, mais l'un des signes de toute maladie de la glande. Et, pour identifier la principale cause du compactage, il est nécessaire de poser un diagnostic complet non seulement du foie, mais également de tous les organes du système digestif, la cavité abdominale.

Premièrement, le médecin effectue une enquête et un examen initial pour recueillir l'anamnèse. Ensuite, un spécialiste qualifié pourra établir un diagnostic préliminaire. Pour confirmer ou infirmer le patient, il est nécessaire de lui donner du sang pour une analyse biochimique. L’échographie est très utile pour détecter les phoques dans le foie. L'échographie déterminera la proportion du foie dans laquelle se trouve un phoque. Cette méthode de diagnostic permettra au médecin d’évaluer pleinement l’état du foie, sa taille et la structure de l’organe. En plus de l'échographie, le médecin peut vous conseiller de passer une IRM ou une tomodensitométrie. De telles options sont généralement nécessaires pour détecter la cirrhose, les calculs, les tumeurs et les kystes aux ultrasons.

Ce n’est qu’après cette série de mesures que le médecin prescrit le traitement le plus efficace d’une maladie particulière, qui a provoqué l’induration. Le foie de phoque diffus traite les gastro-entérologues. Tout d'abord, le spécialiste prescrit un régime au patient. Le régime est sélectionné pour chaque patient individuellement. En règle générale, dans le cas des hépatoses, une nutrition diététique suffit pour une guérison complète. Si des lésions hépatiques plus graves se produisent, toute une gamme de médicaments est requise:

  • Normalisation de la nutrition;
  • Nettoyer le corps;
  • Immunomodulation;
  • Récupération des hépatocytes.

Le nettoyage du corps nécessite l'utilisation d'entérosorbants. Ils aideront le foie à s'activer et à éliminer rapidement les toxines. Des médicaments cholérétiques sont utilisés pour nettoyer le foie - Allohol, Chardon Marie, Heptral, Liposil. Des hépatoprotecteurs spéciaux aident à restaurer les hépatocytes.

Les phospholipides essentiels sont très efficaces. Ils sont capables non seulement de protéger les cellules hépatiques saines, mais également de les restaurer complètement, afin d’accélérer leur régénération. Les outils populaires dans ce groupe sont Essentiale, Essliver, Phosphogliv. Les hépatoprotecteurs sont pris avec les repas trois fois par jour. La phase de récupération du foie dure au moins 2 mois. Protégez le foie de la vitamine B et du groupe E. Par conséquent, des complexes multivitaminés spéciaux aident à stimuler l'immunité locale. Parmi les autres moyens efficaces, citons:

  • Les gentos;
  • Karsil;
  • Antral;
  • L'hépatrine.

Régime alimentaire

Avec un joint hépatique diffus, il est impératif de maintenir la conformité alimentaire. Les matières grasses, les aliments frits, salés, le café, les marinades, le chocolat et les tomates sont complètement exclus du régime. Le nombre de calories consommées pendant la journée devrait être d'au moins 2500 kcal. La nourriture devrait être chaude. Et il est nécessaire de manger nécessairement fractionnaire. Tous les plats sont cuits à la vapeur, bouillis ou bouillis.

Tous les produits doivent être saturés de fibres, ce qui élimine rapidement la bile. Le composant principal du régime est la protéine. Vous devez consommer au moins 100 grammes de protéines pures par jour. Il peut être obtenu à partir de produits laitiers, de viandes diététiques. La quantité quotidienne d'hydrates de carbone est d'au moins 400 à 450 g, mais les hydrates de carbone facilement digestibles sont exclus. Il est très important de boire une quantité suffisante d’eau pure non gazeuse (2-2,5 l).

Le régime alimentaire du patient doit comprendre des bouillons de légumes légers, des céréales et des céréales, du poisson maigre, des compotes, des fruits secs, des légumes frais et des fruits (à l'exception de l'ail, du radis, de l'oseille, du melon), des tisanes. Il est strictement interdit de fumer et d’alcool. La médecine traditionnelle conseille et de tels outils:

  • Jus de carotte;
  • Jus de betterave;
  • Jus de chou au miel;
  • Citrouille;
  • Une décoction d'avoine et de racine de chicorée;
  • Bouillon de chardon.

Prévention des maladies du foie

Pour éviter la récurrence des phoques du foie, il est nécessaire de prendre des mesures préventives. Si une personne a remarqué un léger inconfort de la part du système digestif, il est nécessaire de consulter un médecin en gastro-entérologie. Assurez-vous de surveiller la qualité des aliments. Après tout, c’est ce que nous consommons et la santé du foie en dépend.

Un mode de vie sain est impératif même après la guérison complète du foie. Une personne doit renoncer à de mauvaises habitudes telles que l’alcool et le tabagisme. L'activité quotidienne est également importante. Un mode de vie sédentaire contribue au développement de la stagnation de la bile dans les voies biliaires. Par conséquent, l'exercice régulier, l'exercice modéré protège le foie, renforce l'immunité globale.

Si des sceaux hépatiques diffus ont déjà été observés, évitez tout contact avec des produits chimiques, des toxines et des produits chimiques domestiques. Il est strictement interdit d'inhaler les vapeurs de ces substances. Nous obtenons beaucoup de produits chimiques avec de la nourriture. À cet égard, il est utile d’étudier attentivement la composition des aliments et de bien laver les légumes et les fruits avant leur consommation. Un examen régulier par un médecin permettra à une personne de surveiller l'état de son corps et d'éviter d'éventuelles complications.

Sceller dans le foie à l'échographie

Le foie est l’un des organes les plus importants et les plus responsables du corps humain, et l’apparition d’un phoque dans le foie à l’échographie est un symptôme très alarmant. Le fonctionnement du tractus gastro-intestinal et du système hématopoïétique dépend du bon fonctionnement de cet organe. Par conséquent, il est essentiel de réagir à une violation de son travail au moment opportun, tandis que dans les premiers stades de la maladie, il est possible de restaurer intégralement les cellules du foie.

Fonctions et rôle du foie

Le foie est un organe parenchymal non apparié. Il est entièrement constitué de tissu hépatique et se situe immédiatement sous les côtes, du côté droit. L'organe entier est imprégné de canaux biliaires et de vaisseaux sanguins. Par les voies biliaires, la bile pénètre dans la vésicule biliaire puis dans le duodénum. C'est pourquoi le travail du foie et de la vésicule biliaire sont étroitement liés et que les violations du travail d'un organe entraînent immédiatement des complications dans le travail du second.

Le foie joue un rôle important dans la destruction et l'élimination des diverses toxines du corps. Certaines d'entre elles contenant de la bile entrent dans le tractus gastro-intestinal et sont excrétées du corps avec les selles. La partie qui pénètre dans le sang est ensuite filtrée par les reins et excrétée dans les urines.

Les dysfonctionnements du foie entraînent une accumulation de poisons et de toxines dans le corps, ce qui peut entraîner des perturbations du système digestif, des reins, du système lymphatique et du cerveau, pouvant aller jusqu'à la mort.

Une fonction importante du foie est de produire du cholestérol, ce qui est nécessaire pour que le foie produise de la bile et synthétise des hormones basiques. C'est le foie qui décompose toutes les substances entrant dans le corps avec de la nourriture en protéines, lipides et glucides. Il accumule du sucre et se transforme en glucose, pénètre dans le sang. La violation de cette fonction peut entraîner une chute de la glycémie.

Symptômes de maladie du foie

Raisons de l'urgence de consulter un médecin:

  • jaunissement de la peau et du blanc des yeux;
  • foie élargi;
  • ascite - accumulation de liquide dans la cavité abdominale, plus communément appelée hydropisie;
  • hypertension portale - saignement, se manifestant par des selles noires ou des vomissements au café;
  • Encéphalopathie hépatique - une violation du cerveau sous l'influence de toxines qui ne sont pas excrétés par le foie du corps.

Examen du foie

Pour le bon diagnostic du patient est envoyé à un test sanguin, échographie (US), tomographie par ordinateur (CT), imagerie par résonance magnétique (IRM).

L'échographie est basée sur les propriétés du tissu pour refléter les ondes ultrasonores. De plus, chaque corps a son propre degré de réflexion normal. Par exemple, le tissu osseux aura le plus haut degré d'échogénicité. Avec la défaite des tissus ou des processus inflammatoires se produisant dans le corps, des changements dans le degré de réflexion sont possibles. Cette méthode vous permet de détecter avec précision des tumeurs, des calculs, divers types de jaunisse, des abcès, la présence de parasites dans le foie, des lésions du foie.

Pour réussir l'enquête ne nécessite pas de formation spéciale. La seule chose à faire est d’exclure, 3 jours avant l’intervention, l’utilisation d’aliments entraînant une formation accrue de gaz (légumineuses, chou blanc, boissons gazeuses, pain noir, raisins). S'il n'y a pas de contre-indications (diabète sucré), il est conseillé de subir un examen à jeun.

État du foie normal

Un foie en bonne santé a une structure homogène, la taille normale des lobes du foie, des vaisseaux sanguins et des voies biliaires. Normalement, ces dimensions devraient être chez un adulte:

  • la taille du lobe droit - jusqu'à 12,5 cm;
  • la taille du lobe gauche - jusqu'à 7 cm;
  • diamètre de la veine porte - jusqu'à 13 mm;
  • canal biliaire commun - jusqu'à 6-8 mm;
  • les bords du foie - lisse.

L'échographie ne détecte pas la maladie elle-même, mais les changements survenus dans l'organe. C'est par une combinaison de tels changements et de tests de laboratoire sur le sang, les fèces et le tissu hépatique qu'un diagnostic précis peut être établi.

Maladies du foie

La cirrhose du foie s'accompagne du remplacement des cellules du foie par du tissu conjonctif. Un tel tissu ne peut pas remplir les fonctions normales d'un organe. La cirrhose du foie est généralement accompagnée par les hépatites B et C. Souvent, la maladie est provoquée par l'abus d'alcool. Les premiers symptômes sont la jaunisse, la perte de poids, la faiblesse, le vertige, l’hydropisie, les flatulences.

L'échographie montrera de telles manifestations de la cirrhose:

  • structure hétérogène du foie, bords déchiquetés du corps;
  • réflectivité accrue du tissu hépatique, ce qui indique un phoque;
  • l'augmentation de la taille du corps au stade initial de la maladie et sa diminution avec la forme en cours d'exécution;
  • la présence dans les tissus des nœuds;
  • plus grand, comparé à la norme, le diamètre de la veine porte;
  • rate élargie.

L'hépatite chronique à l'échographie montrera une hypertrophie du foie; plus, par rapport à la norme, la quantité de tissu conjonctif et l’échogénicité accrue.

Tumeurs bénignes. Ces tumeurs se développent très lentement, sans propagation de métastases. Néanmoins, il convient de porter une attention particulière au traitement afin de maîtriser la maladie. L'échographie montrera des lignes de scellement clairement définies dans le foie, ainsi que des lésions remplies de sang ou de liquide.

Tumeurs malignes. Ceux-ci peuvent être des tumeurs primaires ou des métastases provenant d'autres organes affectés. L'échographie est manifeste phoques multifocaux. L'établissement d'un diagnostic précis nécessite des examens supplémentaires, notamment des tests sanguins avancés.

La présence d'abcès, de parasites et de kystes dans le foie sera révélée par échographie sous forme de capsules arrondies remplies de liquide. Afin de clarifier le diagnostic, un examen supplémentaire sera nécessaire.

Plus l'inflammation et le foie sont condensés, plus l'échogénicité sera élevée et plus les contours de la lésion seront sombres et clairs.

Bon traitement

Avec un traitement opportun et approprié, le foie peut complètement récupérer. Pour ce faire, il est nécessaire de purger périodiquement le corps, de respecter un régime alimentaire strict, un mode de vie correct, afin de renforcer l'immunité à l'aide de médicaments et d'immunomodulateurs. Les hépatoprotecteurs aideront à réparer les cellules hépatiques endommagées.

Il est nécessaire d’exclure strictement les aliments gras, frits, diverses marinades, café, chocolat, tomates et melons. Les aliments doivent être consommés bouillis ou cuits à la vapeur. Dans ce cas, le contenu calorique total ne doit pas être inférieur à 2 500 kcal par jour. Manger de meilleurs aliments chauds et petites portions. Les aliments doivent contenir de grandes quantités de fibres, car cela contribue à éliminer plus rapidement la bile du corps.

La quantité totale de protéines consommée ne doit pas être inférieure à 90-100 g. Il est préférable de donner des produits laitiers. Les glucides doivent peser au moins 450 g, mais il est nécessaire de limiter les glucides facilement digestibles. La quantité de liquide consommée par jour devrait être d'au moins deux litres.

Les bons résultats apportent les recettes populaires: jus de citrouille au miel, jus de prune, décoctions de racine de chicorée, églantier, avoine. Un remède tel que l'huile d'olive fonctionne bien sur le foie, et si les médecins ne recommandent pas le nettoyage au citron et à l'huile d'olive en raison du stress que le corps présente pour le corps, il est très utile de prendre une cuillère à thé sur un estomac vide.

Très utile dans les maladies du foie des salades de betteraves, carottes, courgettes. S'il est préférable de manger des betteraves et des carottes, les courgettes cuites peuvent être consommées crues. Par exemple, une salade très savoureuse est composée de courgettes et de concombres, coupées en lanières et assaisonnées de crème sure ou de yogourt naturel.

Un diagnostic précoce est très important pour une dynamique positive dans le traitement des maladies. Par conséquent, vous ne devez pas négliger les examens de dépistage et les examens réguliers.

Après 50 ans, une échographie des organes abdominaux doit être effectuée au moins une fois par an.

Il faut se rappeler que le décodage des ultrasons du foie ne doit être effectué que par un technicien qualifié. Les tentatives faites par un médecin inexpérimenté pour déchiffrer une échographie du foie peuvent conduire à un diagnostic erroné, ce qui signifie que le traitement sera prescrit de manière incorrecte. Vous bénisse!


Plus D'Articles Sur Le Foie

Cholestase

Est-il possible de guérir complètement le virus de l'hépatite C

Les médecins demandent souvent aux patients s’il est possible de guérir complètement l’hépatite C. Il y a quelques années, les experts étaient convaincus que la maladie ne disparaîtrait pas pour toujours.
Cholestase

Inflexion de la vésicule biliaire

La difformité de la vésicule biliaire à un ou plusieurs endroits s'appelle pli ou taille. Cela peut se produire n'importe où sur la vésicule biliaire: dans le cou, en bas ou directement sur le corps.