Que peut signifier la lourdeur dans le côté droit

La sévérité du côté droit n'est pas toujours un symptôme de la maladie. Parfois, cette sensation est causée par des blessures, apparaît après le retrait de la vésicule biliaire. Cela se produit souvent après avoir mangé si une personne abuse des aliments gras difficiles à digérer.

Pour poser un diagnostic, le médecin doit savoir exactement où se trouvent ces sensations - à l’avant ou à l’arrière. Dans le premier cas, il s'agit d'une pancréatite et dans le second, d'une maladie rénale ou d'ostéochondrose. Une douleur et une sensation de lourdeur se produisent dans le bas de l'abdomen. Il peut parler de l'appendicite.

IMPORTANT À SAVOIR! Un changement de couleur des matières fécales, une diarrhée ou une diarrhée indique la présence dans le corps. Lire plus >>

Souvent, une douleur et une sensation de lourdeur au-dessous (sous les côtes) sont causées par des maladies du tractus biliaire, par exemple leur dyskinésie. Elle est causée par une violation de la contraction de la vésicule biliaire elle-même et de ses conduits. Les symptômes de la dyskinésie sont une lourdeur dans l'hypochondre droit, une douleur inexprimée. Le matin, il y a de l'amertume dans la bouche. Parfois, il y a une éructation avec un goût amer, des problèmes avec la chaise.

La pathologie se développe chez l'homme en raison de la malnutrition, du déséquilibre hormonal, du stress et du stress émotionnel. Parfois, il est causé par des problèmes de tractus gastro-intestinal ou d'invasion helminthique. Le traitement de la dyskinésie commence par l'élimination de la maladie qui l'a provoquée. Prenez des médicaments à base de cholagogue et des antispasmodiques pour soulager la douleur. Vous devez suivre un régime, boire de l'eau minérale. Dans les cas difficiles, les voies biliaires sont lavées.

La cholécystite est une autre cause de lourdeur du côté droit. C'est une violation de la perméabilité des voies biliaires due à la présence d'obstacles mécaniques - des pierres qui bloquent les processus naturels. Cette pathologie survient après une maladie infectieuse grave ou à la suite d'un diabète. Elle est provoquée par la suralimentation fréquente. Le traitement de la cholécystite est conservateur ou chirurgical. Sous forme bénigne, on utilise des antibiotiques, des médicaments cholérétiques, des antispasmodiques. La nécessité de l'opération est considérée dans chaque cas.

L'hépatose graisseuse est l'une des causes les plus courantes de lourdeur du côté droit. Il se développe souvent à la suite d'une intoxication toxique, avec un régime alimentaire inapproprié. Le métabolisme dans les cellules hépatiques est perturbé, ce qui entraîne des modifications dystrophiques dans les tissus. La maladie se développe sous forme aiguë et chronique. Il se caractérise par une sensation de propagation dans la région du foie. Il se manifeste également par des nausées, des flatulences et d'autres symptômes. L'hépatose est souvent accompagnée d'une dysbactériose.

Les modifications du tissu hépatique sont réversibles si une personne ponctuelle demande une aide médicale et modifie son mode de vie. Sinon, la maladie entre dans la cirrhose.

Hépatite graisseuse du foie.

Cette pathologie se caractérise par la présence de kilos en trop, le traitement commence donc par la normalisation du poids. Avec la perte de poids, la quantité de cellules graisseuses dans le foie diminue également - elles sont remplacées par des hépatocytes en bonne santé. Il est important de manger rationnellement. Il est nécessaire d'exclure l'alcool, les épices, les plats épicés et salés. La graisse ne peut être complètement éliminée, mais sa structure dans le régime alimentaire devrait être révisée. Il est recommandé de privilégier les graisses végétales. La valeur nutritionnelle des aliments doit correspondre au mode de vie et au niveau d'activité motrice.

Parmi les médicaments, on utilise ce qu'on appelle les hépatoprotecteurs - un type spécial de médicaments capables de protéger les hépatocytes (c'est-à-dire les cellules hépatiques saines) de tout facteur dommageable, empêchant ainsi le développement de l'hépatose. Il existe un grand nombre de fonds dotés de mécanismes d'action différents et de degrés d'efficacité différents. Pour des résultats optimaux, le médecin prescrit un long traitement.

Les hépatoprotecteurs sont des aides. Ils ne peuvent pas éliminer la cause de la maladie, mais seulement lutter contre ses conséquences. Seul l’adaptation de la nutrition et du mode de vie associé à ces médicaments donnera le résultat souhaité.

Il existe d'autres pathologies dans lesquelles il y a une lourdeur du côté droit. Ils ont souvent des symptômes similaires. Ceux-ci comprennent:

  1. 1. Echinococcose. Ceci est une maladie du foie causée par une infection parasitaire. L'agent causal est l'échinocoque, le ténia, qui tombe dans les tissus de l'organe, à cause duquel un kyste se développe au fil du temps. Progressivement, il augmente et met la pression sur les systèmes voisins. Le patient ressent d'abord une sensation de lourdeur, puis une douleur douloureuse au côté droit. Le traitement est généralement effectué chirurgicalement, car le kyste et les zones touchées doivent être enlevés.
  2. 2. Occlusion des veines du foie. La pathologie découle du rétrécissement des petites veines d'un organe. Cette situation se développe souvent après une greffe de moelle osseuse et en raison de l’utilisation de médicaments puissants contenant des substances toxiques. Outre la douleur et les sensations d'éclatement sous les côtes, il existe une jaunisse et une augmentation du poids corporel.
  3. 3. Duodénite ulcéreuse. Se manifeste habituellement par des accès de douleur. Au début, il peut y avoir une sensation de lourdeur du côté droit. A cela s'ajoute la nausée.
  4. 4. pancréatite chronique. Il est souvent accompagné d'une douleur dans l'hypochondre droit, mais ressent parfois de la lourdeur. Si l'inconfort augmente en position horizontale mais disparaît lorsque le patient s'assied ou même se penche légèrement en avant, il s'agit d'un schéma typique de la pancréatite. Il est généralement traité avec des médicaments, en utilisant des enzymes pancréatiques (Créon) et en suivant un régime alimentaire particulier. La pancréatite aiguë, qui se manifeste par des symptômes similaires (plus prononcés), est traitée à l'hôpital.
  5. 5. Appendicite. Il provoque également des douleurs à droite, généralement dans la zone inférieure. Parfois, au début de la maladie, tout le malaise est localisé dans le nombril. Des symptômes supplémentaires sont des nausées et des vomissements, qui ne soulagent pas. La diarrhée est également caractéristique. Avec l'appendicite, tout ce qui peut être fait à la maison est de donner du repos au patient et d'appeler une ambulance. L'hospitalisation est nécessaire, sinon il y aura une péritonite, qui est lourde de mort.
  6. 6. Pierres dans la partie supérieure de l'uretère ou du rein droit. On se sent plus lourd sous les côtes, mais le plus souvent, elles se manifestent par des douleurs qui ressemblent à des vagues et se propagent dans le dos.

Certaines maladies sont plus courantes chez les hommes, d'autres chez les femmes. Pour les représentants du sexe fort, il existe des lésions hépatiques plus caractéristiques dues à l'alcool. Les femmes ont plus souvent une pathologie telle que la néphroptose du rein droit, dans laquelle le foie exerce une pression sur l'organe. C'est pour cette raison que l'inconfort se pose. Pendant la grossesse, le foie et d'autres organes internes exercent une pression sur l'utérus, dont la taille augmente à mesure que le fœtus grandit. De ce fait, des excès des canaux biliaires se forment, ce qui conduit à la stagnation de la bile et à l'apparition d'une lourdeur du côté droit.

Des sensations similaires sont causées par l'ostéochondrose de la colonne lombaire. Avec cela, le flux sanguin est perturbé, la mobilité est limitée, les muscles sont affectés. La plupart du temps, les sensations désagréables sont localisées à l'arrière, mais elles peuvent être du côté droit. Les troubles de la circulation sanguine sont également causés par des pathologies du système cardiovasculaire. Cela provoque un gonflement du foie, et la lourdeur du côté droit en est une conséquence. Des symptômes similaires manifestent une névralgie intercostale; dans de tels cas, ils ajoutent une douleur intense.

Provoquer une gêne sur le côté peut être un effort physique dramatique d'une personne non préparée. Ils conduisent à une production accrue d'adrénaline, ce qui explique la déformation des voies biliaires.

Les tumeurs hépatiques au stade précoce peuvent se développer sans douleur et même sans sensation de lourdeur prononcée. Ils sont très difficiles à reconnaître car ces symptômes n'apparaissent qu'au fur et à mesure de l'évolution de la maladie.

Lourdeur dans le côté droit

La sévérité du côté droit peut être un symptôme de diverses maladies de la poitrine et des cavités abdominales. Dans certains cas, il survient chez des personnes en bonne santé. Cette sensation est le plus souvent localisée dans et sous les côtes inférieures, mais elle est parfois ressentie jusque dans la région pelvienne et peut être accompagnée de douleurs et d'autres symptômes de maladies internes.

Raisons

La raison de l'apparition d'une sensation de lourdeur du côté droit peut être un processus naturel et pathologique se produisant dans le corps. Pour inclure naturellement:

  1. Activité physique active.
  2. Trop manger
  3. Grossesse à long terme.

Les 2 premiers points provoquent une augmentation de l'afflux de sang vers le foie et les organes biliaires, ce qui peut provoquer une gêne dans l'hypochondre droit. Pendant la grossesse, il se produit une compression progressive des organes internes. Cela se manifeste par des sensations désagréables, qui peuvent augmenter avec le mouvement de l'enfant.

Les causes pathologiques de gravité du côté droit incluent les maladies suivantes:

  • hépatite virale et toxique;
  • maladie de calculs biliaires;
  • cirrhose du foie;
  • intoxication alimentaire;
  • une appendicite;
  • processus inflammatoire dans l'intestin;
  • constipation habituelle;
  • fluide dans la cavité pleurale;
  • insuffisance cardiaque;
  • pyélonéphrite;
  • prolapsus rénal;
  • urolithiase;
  • inflammation ou kyste ovarien;
  • l'endométriose;
  • augmentation du tonus musculaire abdominal;
  • tumeurs des organes internes.

La liste des maladies pouvant provoquer une sensation de lourdeur du côté droit est assez longue, ce symptôme est donc assez fréquent. Plusieurs des maladies énumérées ci-dessus sont assez graves et nécessitent une attention médicale rapide. C'est pourquoi la manifestation répétée ou constante de ce symptôme devrait alerter et forcer une personne à consulter un médecin.

Symptomatologie

S'il existe une maladie autre que la gravité, d'autres symptômes peuvent apparaître sur le côté droit du corps. Ceux-ci comprennent:

  • douleur à la poitrine ou à l'abdomen;
  • nausée ou vomissement;
  • l'apparition sur la peau de l'abdomen vasculaire "étoiles";
  • éructations;
  • diminution de l'appétit;
  • jaunissement de la peau, des muqueuses et des yeux;
  • une forte diminution ou augmentation du poids corporel;
  • augmentation de la température corporelle;
  • gonflement du visage et des jambes;
  • troubles digestifs (diarrhée, constipation, ballonnements);
  • malaise général;
  • essoufflement;
  • trouble du cycle chez les femmes;
  • mictions fréquentes ou difficiles.

Tous ces symptômes jouent un rôle important dans la détermination de la source des sensations désagréables qui se manifestent, même si elles sont mineures et ne causent pas de préoccupations évidentes. Par conséquent, vous devez traiter avec soin tous les signaux du corps et ne pas attendre avec l’enquête.

Le renforcement des signes cliniques de la maladie indique souvent sa progression, ce qui entraîne un traitement plus long et plus coûteux. Dans certains cas, ce comportement peut nécessiter un traitement chirurgical.

Diagnostics

Comme l'apparition d'une lourdeur sur le côté droit peut indiquer diverses maladies, il est très important de déterminer le diagnostic exact dans un délai bref. Pour déterminer les causes de cette affection, les médecins ont recours à une enquête et à un examen du malade, qui établissent la présence ou non de signes spécifiques de la maladie (jaunisse, douleur à certains endroits).

Comme méthodes de recherche instrumentales sont utilisées:

  1. Échographie des organes internes (foie, voies biliaires et de la vessie, reins, cœur, organes de reproduction féminins). Cette méthode vous permet d'identifier la présence de signes d'inflammation, de calculs, de caractéristiques structurelles d'organes, de changer de taille et de position correcte, de présence de tumeurs.
  2. Rayon X (poumon, système digestif utilisant des agents de contraste). Grâce à elle, la présence d’objets étrangers et de foyers de pathologie est déterminée.
  3. Résonance magnétique et tomodensitométrie. Ils vous permettent d’obtenir des images précises de l’état des organes internes.
  4. Des techniques endoscopiques sont utilisées pour étudier la surface interne des organes creux (intestins, estomac, vessie, bronches). Au cours de telles études, les lieux d'inflammation, de rétrécissement ou de hernie, les changements d'adhérences sont déterminés visuellement. Si nécessaire, des tissus sont prélevés sur des sites d’intérêt pour des recherches ultérieures au microscope.

De plus, des méthodes de diagnostic en laboratoire sont nécessaires, qui permettent de déterminer le bon fonctionnement des organes internes. Ceux-ci comprennent:

  • tests sanguins: général, biochimique, détermination des enzymes hépatiques, anticorps contre des agents pathogènes ou propres tissus, tests spécifiques d'infections;
  • tests d'urine: total, quotidien, Nechiporenko, Zimnitsky;
  • études cytologiques et histologiques.

Seul un examen entièrement conducteur permettra d’éliminer les maladies graves susceptibles de nuire gravement à la santé et d’aggraver le pronostic pour l’avenir. Par conséquent, il est nécessaire de clarifier avec le médecin traitant tous les détails de la préparation aux examens et de s'y conformer.

Traitement

Dans les cas confirmés par les médecins, lorsque la gravité du côté droit apparaît pour des raisons naturelles, l'utilisation de médicaments n'est pas nécessaire. Vous devez prendre une position confortable et vous reposer. Les sensations désagréables se ressemblent rapidement.

Si ce symptôme est devenu un symptôme de la maladie, le médecin vous prescrira un traitement approprié pour le diagnostic après l'examen. Dans ces cas, les groupes de médicaments suivants sont prescrits:

  • les antispasmodiques (No-shpa, Buscopan, Papaverin) détendent les muscles spastiques des organes internes et soulagent la gêne;
  • analgésiques (Baralgin, Analgin, Dexalgin);
  • les hépatoprotecteurs (Essentiale, Phosphogliv, Kars) protègent le tissu hépatique contre les effets des substances toxiques, aident à sa récupération;
  • les absorbants (Polyphepan, Smekta, Enterosgel) absorbent les substances nocives, empêchant leur absorption dans le sang;
  • les médicaments cholérétiques (Holosas, Allohol) sont utilisés pour prévenir la stagnation de la bile;
  • des antibiotiques;
  • médicaments hormonaux.

Dans certains cas, un traitement chirurgical (enlèvement de calculs, néoplasmes, kystes) est utilisé, après quoi des médicaments et de la physiothérapie sont prescrits. Dans de nombreuses maladies, un régime alimentaire spécial est également requis.

Slanko Anna Yuryevna

La page était-elle utile? Partagez-le dans votre réseau social préféré!

Lourdeur dans le côté

Le poids sur le côté est un symptôme qui entre dans la catégorie des plus courantes, car tout le monde peut le ressentir. Le sexe et la catégorie d'âge ne sont pas des restrictions pour lui.

Les cliniciens identifient un grand nombre de facteurs prédisposants pouvant conduire à l'apparition de ce type de gêne. Les causes pathologiques agissent souvent comme des provocateurs, mais il existe aussi des sources physiologiques.

Afin de déterminer la cause et de prescrire le traitement approprié, le patient doit subir une série d'examens de laboratoire et d'instruments. Les tactiques thérapeutiques seront déterminées par le facteur étiologique.

Étiologie

Comme mentionné ci-dessus, un large éventail de sources, à la fois pathologiques et physiologiques, peut provoquer une sensation de gravité, mais la localisation de l'inconfort des côtés droit et gauche a une origine différente.

La gravité dans le côté droit peut être causée par:

  • foie et vésicule biliaire;
  • une des sections du côlon;
  • annexe;
  • la partie supérieure du rein droit;
  • glande surrénale droite;
  • partie péritonéale de la moitié droite du diaphragme.

Plus rarement, malaise causé par la défaite:

  • KDP;
  • le pancréas;
  • la veine cave inférieure;
  • les canaux biliaires.

Il s'ensuit que l'évolution du processus inflammatoire ou d'une autre pathologie des organes internes susmentionnés peut causer une gravité et une douleur à cet endroit.

Ainsi, les causes pathologiques de gravité les plus fréquentes dans la zone du côté droit sont:

  • hépatite de toute étiologie et cirrhose du foie;
  • hépatose nature alcoolique ou grasse;
  • processus oncologiques dans le tractus gastro-intestinal ou les métastases du cancer dans cette région;
  • effets pathologiques des agents pathogènes ou des parasites;
  • cardiopathie ischémique et autres pathologies du système cardiovasculaire;
  • inflammation de l'appendice du caecum;
  • colite et endocardite;
  • IBS;
  • diverticulose et dysbiose intestinale;
  • tuberculose ou abcès du rein droit;
  • urolithiase ou polykystique;
  • pyélonéphrite et cholécystite;
  • duodénite ulcéreuse;
  • blessure ou fracture des côtes inférieures à droite;
  • écoulement de bardeaux;
  • névralgie intercostale;
  • La thrombose de la veine cave inférieure est la source de gravité la plus rare.

La sévérité dans le côté droit de l'abdomen se pose à l'arrière-plan:

  • maladie du foie;
  • une appendicite;
  • insuffisance cardiaque congestive;
  • colite ulcéreuse non spécifique et autres variétés de cette maladie;
  • l'apparition de pierres dans la vésicule biliaire.

Dans certains cas, un symptôme déplaisant est localisé dans le dos, dans la plupart des cas, il est favorisé par:

  • urolithiase;
  • forme aiguë de pyélonéphrite;
  • oncologie du rein;
  • ecchymoses et blessures aux côtes;
  • paranéphrite supérieure;
  • ostéochondrose avec localisation dans la région lombaire;
  • névralgie intercostale;
  • maladies herpétiques.

La lourdeur du côté droit après avoir mangé peut provoquer des pathologies de l'intestin, du foie et de la vésicule biliaire.

Outre les facteurs pathologiques, la sensation de lourdeur du côté droit est souvent causée par des facteurs plutôt inoffensifs qui ne sont pas liés au cours d'une maladie donnée. Pour des raisons physiologiques comprennent:

  • exercice excessif;
  • manger de grandes quantités d'aliments gras;
  • la période de maternité, en particulier au troisième trimestre;
  • flux de menstruation;
  • trop manger, surtout au coucher.

La sévérité du côté gauche est souvent causée par les organes internes suivants:

  • la rate et l'estomac;
  • rein gauche et glande surrénale;
  • uretère et diaphragme;
  • pancréas et boucles intestinales;
  • poumon gauche;
  • petit et gros intestin.

Il s'ensuit que tout dommage causé à de tels organes peut provoquer l'apparition d'une manifestation clinique similaire.

La sensation de lourdeur dans le côté gauche provoque les causes pathologiques suivantes:

  • forme aiguë ou chronique de gastrite de toute nature;
  • ulcère peptique;
  • une augmentation du volume, de la tumeur ou de la rupture de la rate;
  • processus inflammatoire aigu dans le pancréas;
  • hernie diaphragmatique;
  • névralgie intercostale;
  • accumulation d'une grande quantité de gaz dans le côlon sigmoïde;
  • colite et duodénite;
  • infarctus du myocarde et autres pathologies du système cardiovasculaire - une caractéristique distincte qui facilite le diagnostic différentiel consiste en ce que la gravité et la douleur ne sont ressenties que dans le dos;
  • la formation d'une tumeur maligne ou bénigne dans les organes ci-dessus;
  • entérite;
  • métastase du cancer;
  • atteinte d'un kyste rénal;
  • blessures aux côtes du côté gauche;
  • urolithiase;
  • pneumonie gauche ou pleurésie;
  • maladie rénale - dans de tels cas, la gravité entourera ou surgira de l'arrière, mais n'apparaîtra jamais à l'avant.

Les facteurs étiologiques ci-dessus sont les plus fréquents mais, en plus d’eux, une manifestation similaire, avec une localisation du côté gauche sous les côtes, provoque également:

  • manifestations rhumatismales;
  • laryngite, pharyngite, bronchite et autres maladies du système broncho-pulmonaire;
  • maladies de la colonne vertébrale, à savoir ostéochondrose et spondylose, hernie intervertébrale et spondylarthrite ankylosante;
  • toxicitéinfection et pathologie virale;
  • changements dégénératifs dans le nerf spinal.

La sévérité du côté gauche de l'abdomen qui survient après avoir mangé est souvent causée par:

  • une mauvaise nutrition, cela devrait inclure la dépendance aux aliments gras et épicés, aux viandes fumées et aux marinades, au café fort et aux boissons gazeuses;
  • abus d'alcool;
  • trop manger;
  • blessures antérieures dans cette région;
  • la gastrite;
  • lésions ulcéreuses du duodénum ou de l'estomac;
  • pancréatite chronique ou aiguë;
  • pathologie du diaphragme.

Les facteurs prédisposants physiologiques contribuant à la gravité de cette localisation ressemblent aux raisons propres à un tel symptôme, avec un foyer situé du côté droit sous les côtes.

Symptomatologie

Indépendamment de l’état qui a provoqué la manifestation clinique principale, dans presque tous les cas, elle sera accompagnée de douleur, pouvant être:

  • pleurnicher
  • coupure et paroxystique;
  • debout et poussant;
  • pulser et tirer.

Toutefois, étant donné que le poids à droite ou à gauche est souvent causé par une maladie, il est logique qu’il soit accompagné des symptômes les plus caractéristiques. Dans la plupart des cas, la manifestation clinique principale se situe dans le contexte de pathologies gastro-entérologiques ou cardiovasculaires. Il s’ensuit que, dans le premier cas, les symptômes les plus courants seront:

  • des épisodes de nausée et de vomissements - tout en bâillonnement ne peut pas toujours apporter un soulagement à la condition d'une personne. Le vomi contient souvent des impuretés de sang, du contenu gastrique ou du liquide purulent;
  • éructations et brûlures d'estomac;
  • trouble du processus de transit intestinal;
  • des ballonnements;
  • violation du processus de déglutition;
  • augmentation de la formation de gaz;
  • apparition de grondement caractéristique dans l'estomac.

Si le facteur étiologique est une pathologie du foie, on observera en plus des symptômes ci-dessus:

  • goût amer dans la bouche;
  • le durcissement de la langue par une touche de blanc ou de jaune;
  • démangeaisons sévères de la peau;
  • éruptions cutanées;
  • aversion pour les aliments, en particulier les aliments gras;
  • perte de poids corporel, parfois dramatique, par exemple en oncologie;
  • assombrissement de l'urine et clarification des matières fécales;
  • Couleur jaune de la peau et des muqueuses visibles.

Pour les pathologies cardiovasculaires, les symptômes les plus caractéristiques seront:

  • faiblesse et léthargie du corps, ce qui conduit à une diminution de l'efficacité;
  • maux de tête et vertiges intenses;
  • violation de la fréquence cardiaque;
  • les fluctuations de la pression artérielle;
  • toux
  • brûlant dans la poitrine;
  • des épisodes de perte de conscience;
  • altération de la fonction respiratoire;
  • salivation accrue;
  • augmentation de la température corporelle;
  • essoufflement pendant l'exercice et au repos.

Les patients doivent considérer que ce ne sont que les principales manifestations cliniques, auxquelles peuvent s'ajouter d'autres signes de la maladie du facteur de gravité provoquant à gauche et à droite sous les côtes.

Diagnostics

En se basant uniquement sur les symptômes, le clinicien ne sera pas en mesure de comprendre ce qui est devenu exactement la source de telles sensations désagréables. Si les premiers symptômes apparaissent, vous devez faire appel à un gastro-entérologue qui, si nécessaire, dirigera le patient vers un autre spécialiste.

La première étape du diagnostic complexe concerne le travail d'un médecin avec un patient et comprend:

  • étude des antécédents du patient et de son cycle de vie - assez souvent, cela peut indiquer les causes de l'apparition d'une lourdeur latérale;
  • examen physique approfondi, qui doit nécessairement consister en une palpation de toute la surface de l'abdomen, le médecin accordant une attention particulière aux zones de l'hypochondre gauche ou droit. En outre, le clinicien doit évaluer l'état de la peau et de la sclérotique, ainsi que mesurer la température du pouls et la pression artérielle.
  • un interrogatoire approfondi du patient - pour déterminer la première heure d'occurrence et la gravité du symptôme principal et des symptômes qui l'accompagnent.

La deuxième étape du diagnostic consiste en des tests de laboratoire comprenant:

  • test sanguin clinique - pour détecter des changements dans sa composition et la présence possible d’une anémie, certains des maux pouvant être complétés par des hémorragies cachées;
  • biochimie du sang - pour détecter les signes d’un processus infectieux ou inflammatoire;
  • analyse d'urine;
  • Un coprogramme est un examen microscopique des masses fécales qui aidera à identifier les œufs d'helminthes ou les particules de parasites.

La dernière étape dans l’établissement des causes de la sévérité permanente consiste en des examens instrumentaux, les principaux étant:

  • Échographie du péritoine;
  • FGDS;
  • CT et IRM;
  • gastroscopie;
  • intubation duodénale;
  • radiographie avec ou sans agent de contraste.

Après avoir étudié les données de toutes les mesures de diagnostic, un gastro-entérologue peut envoyer un patient pour des consultations supplémentaires à:

En fonction de sa spécialisation, le médecin vous prescrira des examens de laboratoire et des examens instrumentaux supplémentaires.

Traitement

Afin de se débarrasser de la lourdeur qui règne à gauche ou à droite du bas-ventre, il convient de remédier à la pathologie qui l’a provoquée. Le traitement comprend souvent:

  • prendre des médicaments;
  • respect d'un régime d'épargne - s'il s'agit d'une des maladies de l'appareil digestif;
  • les procédures physiothérapeutiques, en particulier les massages thérapeutiques et la thérapie par l'exercice;
  • l'utilisation de recettes de médecine traditionnelle - cette méthode de thérapie ne peut être utilisée que dans le cadre d'un traitement complet;
  • intervention chirurgicale.

En fonction du facteur étiologique, les médicaments suivants peuvent être prescrits:

  • antibiotiques - en cas d'invasion parasitaire;
  • hépatoprotecteurs - pour protéger le foie;
  • substances enzymatiques;
  • IPP;
  • anti-inflammatoires et antihistaminiques;
  • antipyrétiques et analgésiques;
  • complexes vitaminiques et immunomodulateurs;
  • autres remèdes pour éliminer les symptômes supplémentaires.

Le traitement médicamenteux est prescrit par le clinicien sur une base individuelle pour chaque patient.

Les principales indications d'intervention chirurgicale sont les suivantes:

  • inflammation de l'appendicite;
  • la formation de calculs dans la vésicule biliaire ou les canaux biliaires;
  • rupture de la rate;
  • perforation de l'ulcère;
  • urolithiase;
  • saignement interne intense;
  • oncologie - dans de tels cas, en plus de l'opération, une chimiothérapie et une radiothérapie sont effectuées.

Prévention

Les mesures préventives visent principalement à prévenir l’apparition d’un facteur étiologique particulier. Les recommandations générales comprennent:

  • rejet complet des mauvaises habitudes;
  • mener une vie active;
  • nutrition appropriée et rationnelle;
  • éviter la fatigue physique;
  • la détection et le traitement précoces de maladies pouvant ultérieurement causer une lourdeur à droite ou à gauche;
  • prévention des blessures et des ecchymoses;
  • examen médical complet et régulier.

L'issue du principal symptôme est dictée par la maladie qui l'a provoqué. Dans tous les cas, un diagnostic précoce et une approche thérapeutique intégrée augmentent considérablement la probabilité d'un pronostic favorable. Cependant, nous ne devons pas oublier que chaque maladie a ses propres complications.

"La sévérité dans le côté" est observée dans les maladies:

La pleurésie est un nom commun pour les maladies dans lesquelles l'inflammation de la membrane séreuse autour des poumons se produit - la plèvre. La maladie se développe généralement dans le contexte de maladies déjà existantes et peut être accompagnée par la formation d'épanchement à la surface de la membrane (pleurésie exsudative) ou de fibrine (pleurésie sèche). Ce problème est considéré comme l’une des pathologies pulmonaires les plus fréquentes (300 à 320 cas pour 100 000 habitants) et le pronostic du traitement dépend entièrement de la gravité de la maladie primitive et du stade de l’inflammation.

Avec l'exercice et la tempérance, la plupart des gens peuvent se passer de médicaments.

Lourdeur dans le côté droit sous les côtes devant

L'apparition de tout inconfort physique ou inconfort nécessite une attention particulière - cela peut être le signe de changements chroniques dans le travail du corps. La gravité dans le côté droit sous les côtes, qui est systématiquement répétée, nécessite des visites obligatoires chez le médecin, car elle peut indiquer une pathologie des organes vitaux.

Lourdeur dans le côté droit sous les côtes devant

Causes non pathogènes de la lourdeur du côté droit

Un inconfort dans l'hypochondre droit peut également se manifester chez des personnes en parfaite santé. Il se distingue par un manque de systématicité et se manifeste par certains changements dans le corps lui-même. Les causes les plus courantes sont les suivantes:

  • troubles alimentaires;
  • exercice excessif;
  • changements hormonaux pendant la menstruation;
  • la grossesse
  • stress.

Anatomie des voies biliaires

Mauvaise alimentation

En mangeant de grandes quantités d'aliments frits ou gras, de grandes quantités de bile sont libérées. La bile contient des enzymes spéciales qui décomposent les graisses en acides gras facilement digestibles. La régulation des émissions de bile est effectuée par le sphincter d’Oddi, Miritstsy et Lutkens.

Avec une augmentation du volume de la bile sécrétée, une gêne et une douleur sourde et douloureuse dans l'hypochondre droit peuvent survenir. En outre, la cause peut être une augmentation de l'activité pancréatique. Par conséquent, après avoir consommé une grande quantité d'aliments «lourds», il est recommandé de prendre de la pancréatine pour soulager le tractus gastro-intestinal.

Manger de grandes quantités d'aliments frits ou gras peut entraîner une lourdeur du côté droit.

Exercice physique

L'une des principales fonctions du foie est de maintenir une réserve de sang. Lorsqu'une personne subit un effort physique intense, le sang du foie pénètre dans la circulation générale afin que les tissus et les organes puissent recevoir plus d'oxygène. Une telle éjection peut provoquer une gêne dans l'hypochondre droit et même une douleur.

Cycle menstruel

Pendant la menstruation, on observe un déséquilibre hormonal dans le corps de la femme, provoqué par une diminution du taux de progestérone et une forte augmentation de la quantité d’œstrogènes. En raison de ce déséquilibre hormonal, un spasme des voies biliaires peut survenir, ce qui se ressent comme une lourdeur ou même des coliques.

La grossesse

En pressant constamment le foie pendant la grossesse, le flux normal de la bile provenant du foie peut être perturbé, ce qui entraîne une sensation de lourdeur.

Pendant la grossesse, la croissance de l'utérus modifie progressivement les organes, à cause desquels les femmes développent des brûlures d'estomac, des problèmes liés au travail de l'intestin. En pressant constamment, la sortie normale de la bile par le foie peut être perturbée, ce qui entraîne une sensation de lourdeur. Si une femme enceinte ressent une lourdeur systématique dans la région située sous les côtes à droite, elle devrait consulter un médecin au sujet de la consommation d’hépatoprotecteurs et des moyens d’améliorer le flux de bile.

Charge émotionnelle

En cas de surtension nerveuse et de stress prolongé, des sensations désagréables peuvent apparaître du côté droit. Ils passent généralement après un bon repos. Ces sensations douloureuses sont causées par une forte libération d'hormones, accompagnée d'une contraction réflexe des voies biliaires, qui provoque une gêne.

Des sensations désagréables du côté droit peuvent survenir lors d'une surcharge nerveuse et d'un stress prolongé

C'est important! Si la sensation de lourdeur persiste pendant une longue période, il est nécessaire de consulter un médecin pour un examen et une clarification des raisons.

Causes pathologiques

Les pathologies pouvant manifester une gravité sont les suivantes:

  • une pancréatite;
  • cholécystite - à la fois chronique et calculeuse;
  • dyskinésie biliaire;
  • cirrhose du foie;
  • hépatite de tous types;
  • lésions parasitaires du foie (échinococcose, trichinose);
  • pathologie du côlon;
  • insuffisance cardiaque.

L'emplacement des organes dans la cavité abdominale

Toutes ces pathologies ont une origine différente, mais certains des symptômes peuvent être identiques. Par conséquent, pour poser un diagnostic, le médecin doit procéder à un examen complet du corps.

Pancréatite

L'inflammation du pancréas se caractérise par une lourdeur abdominale droite et par l'apparition de douleurs caractéristiques. Cette maladie progresse rapidement et passe facilement au stade chronique en l'absence de traitement spécifique.

Quelle est la pancréatite

Symptomatologie

Les symptômes distinctifs de la pancréatite sont les suivants:

  • selles avec facultés affaiblies;
  • sensation de lourdeur, pire après avoir mangé de la nourriture;
  • se sentir faible;
  • des nausées;
  • vomissements;
  • des vertiges.

Méthodes de traitement

Le traitement de la pancréatite est effectué à l'aide de plusieurs groupes de médicaments:

  • antispasmodiques (Drotaverine, No-shpa, Spasmol);
  • analgésiques (ibuprofène, paracétamol);
  • préparations contenant des enzymes (pancréatine, Mezim);
  • médicaments antiémétiques (Reglan, dompéridone).

De plus, le patient doit suivre un régime strict au tableau 5, qui élimine complètement l’utilisation d’aliments gras, d’aliments frits, de cornichons, de viande fumée et d’épices. Les patients atteints de pancréatite ne peuvent manger que des plats faibles en gras, cuits à l'eau et cuits au four, sans beaucoup de sel et d'épices.

Cholécystite chronique

La cholécystite est une inflammation de la vésicule biliaire résultant de la multiplication de bactéries dans sa cavité. C'est possible avec la stagnation, quand la bile s'épaissit, des pierres se forment. La cholécystite est dangereuse car elle peut provoquer une rupture de la vésicule biliaire et nécessite donc une surveillance et un traitement constants.

Symptomatologie

Les principaux symptômes de la cholécystite sont les suivants:

  • l'apparition d'amertume dans la bouche;
  • des nausées;
  • vomissements de bile;
  • sensation de lourdeur;
  • diminution de l'appétit;
  • couleur jaune muqueuse;
  • des éructations avec l'odeur d'un œuf pourri;
  • douleurs douloureuses irradiant dans la région de l'omoplate.

Cholécystite chronique

Symptômes de la cholécystite chronique

La sévérité de la cholécystite apparaît dans les premiers stades du développement de la maladie. Si, en même temps, l’inconfort est accompagné des symptômes ci-dessus, vous devez contacter immédiatement un gastro-entérologue.

Méthodes de traitement

Le traitement est effectué avec l'utilisation de médicaments et de procédures spéciales:

  • intubation duodénale pour faciliter l'écoulement de la bile;
  • prendre des médicaments cholérétiques spéciaux (oméprazole, Kvamatel);
  • antibiotiques et agents antimicrobiens pour supprimer le processus inflammatoire (tétracycline, ampicilline);
  • laver le canal biliaire;
  • procédures physiothérapeutiques.

Traitement de la cholécystite chronique

Un patient atteint de cholécystite doit suivre un régime strict au tableau 5. Au moment de l'exacerbation, le régime consiste à utiliser les aliments les plus légers. Après 3-5 semaines, un retour progressif au régime habituel est possible. Mais les fast foods, les produits semi-finis, les aliments trop gras doivent être complètement exclus du menu.

Cholécystite calcique

La cholécystite calcique est caractérisée par la formation de calculs biliaires. Les calculs se forment avec une stagnation prolongée, l’accumulation d’une grande quantité de bile et son épaississement progressif.

Symptomatologie

La cholécystite calcique se caractérise par les symptômes suivants:

  • douleur dans l'hypochondre droit;
  • amertume dans la bouche;
  • jaunissement de la peau et des muqueuses;
  • des nausées;
  • vomissements contenant de la bile;
  • des éructations avec l'odeur des œufs pourris;
  • en appuyant, il y a une douleur aiguë dans la région des côtes inférieures droite.

Nourriture pour la cholécystite

Méthodes de traitement

Le traitement de la cholécystite calcique est différent du traitement de la cholécystite conventionnelle. Aux petites tailles de pierres leur écrasement par le laser spécial est possible. Si les pierres sont de grande taille, elles seront enlevées chirurgicalement. Dans le même temps, la vésicule biliaire peut être complètement retirée si ses parois ont été endommagées. Le reste du traitement est effectué avec les mêmes médicaments que pour la cholécystite conventionnelle.

Vidéo - Comment prévenir la formation de calculs biliaires

Dyskinésie biliaire

Dyskinésie biliaire (DZHVP) - violation du flux de bile sortant de la vésicule biliaire. Une telle violation est de deux types: hypokinétique et hyperkinétique. Dans le type hypokinétique, une stagnation est observée, ce qui entraîne une augmentation de la taille de la vésicule biliaire et peut provoquer une cholécystite. Dans le type hyperkinétique, les émissions de bile sont irrégulières, ce qui entraîne l'apparition de sensations douloureuses et peut nuire à l'état de l'intestin.

Quelle est la dyskinésie biliaire

Symptomatologie

Les symptômes suivants peuvent être attribués aux symptômes du JVP:

  • la lourdeur;
  • des nausées;
  • vomissements avec des éléments de la bile;
  • inconfort dans le côté droit de l'abdomen;
  • amertume dans la bouche;
  • apparition d'air de rot.

Méthodes de traitement

Le traitement du JVP est principalement un médicament. Il est possible de recourir à des procédures physiothérapeutiques, ainsi qu’à des sondages duodénaux - ils contribuent non seulement à la sortie de la bile, mais ont également une valeur diagnostique. Parmi les médicaments utilisés, tels:

  • cholérétique (oméprazole, allohol);
  • antispasmodiques (Drotaverine, No-shpa, Papaverin);
  • préparations pour améliorer la motilité de la vésicule biliaire (Flamin, Berberin).

Nourriture avec JVP

En outre, un régime alimentaire est prescrit aux patients pour une période de 4 à 8 semaines.

La cirrhose

La cirrhose est la modification des cellules hépatiques spécialisées - les hépatocytes et leur remplacement par le tissu conjonctif et adipeux. Cette violation se caractérise par une modification de la taille du foie, une compression des voies biliaires et des vaisseaux sanguins. L'hépatite, l'abus d'alcool régulier et l'absence de régime alimentaire nécessaire peuvent provoquer une cirrhose.

Symptomatologie

Les signes caractéristiques de la cirrhose sont les suivants:

  • douleur et lourdeur dans la région sous les côtes à droite;
  • couleur jaune de la peau;
  • troubles du sommeil;
  • des nausées;
  • vomissements de bile;
  • une augmentation de la taille du foie, qui s'accompagne d'un sentiment de distension;
  • exacerbation de réactions allergiques.

Méthodes de traitement

Le traitement de la cirrhose est suffisamment long. Son succès dépend du stade de la maladie au moment du début du traitement et du suivi du patient selon les recommandations du médecin. Les patients atteints de cirrhose doivent suivre un régime strict, prendre des hépatoprotecteurs (Karsil, LIV-52, Essentiale) et des médicaments pour restaurer la fonction hépatique (Heptral, Ovesol). Aux stades avancés de la maladie, le traitement traditionnel est inefficace et pose donc la question d'une éventuelle greffe du foie.

L'hépatite

Chez les patients atteints d'hépatite, il y a une extinction progressive de l'activité du foie. Cela conduit au fait qu'il cesse de nettoyer le sang et que le corps commence à souffrir d'intoxication excessive.

Dommages au foie

Symptomatologie

L'hépatite est caractérisée par l'apparition de tels signes:

  • faiblesse générale du corps;
  • diminution de la capacité de travail;
  • sensation de lourdeur;
  • des nausées;
  • vomissements;
  • le jaunissement des muqueuses et de la peau;
  • diminution de l'appétit;
  • l'urine devient jaune vif;
  • les matières fécales deviennent légères.

Méthodes de traitement

Le traitement de l'hépatite comprend la prise d'hépatoprotecteurs (Kars, LIV-52, Essentiale), de médicaments cholérétiques (Allohol, Sorbitol, Xylitol) et de médicaments pour restaurer les fonctions du foie (Heptral, Ovesol). Les patients atteints d'hépatite doivent suivre un régime alimentaire spécial.

Dommages hépatiques parasites

En mangeant des aliments insuffisamment transformés ou en ne respectant pas les normes d'hygiène, les œufs de vers parasites peuvent pénétrer dans le corps humain. Une telle «cohabitation» peut pendant longtemps passer inaperçue, mais une forte lésion des organes vitaux permet d'observer une manifestation rapide des symptômes.

La gravité de l'hypochondre droit peut être due au parasitisme de l'échinocoque et de la trichinelle, qui détruisent les hépatocytes et les globules rouges.

Dommages hépatiques parasites

Symptomatologie

Avec l'invasion parasitaire, le patient présente les symptômes suivants:

  • douleur et inconfort dans le foie;
  • une augmentation de la taille du foie;
  • fièvre
  • la faiblesse;
  • des vertiges.

Méthodes de traitement

La thérapie consiste à prendre des médicaments antiparasitaires (Zentel, Dekaris, Albendazole). À la fin du cours, des hépatoprotecteurs (Karsil, LIV-52, Essentiale) sont nécessaires pour restaurer les fonctions du foie et des probiotiques (Linex, Bifidumbacterin, Bion-3) pour normaliser la microflore intestinale.

Pathologie du colon

La maladie de Crohn et sa localisation

Dans la zone sous les côtes, à droite, se trouve une partie du gros intestin, appelée côlon. Par conséquent, des violations du fonctionnement normal de l'intestin peuvent également se manifester dans l'hypochondre droit. Les patients peuvent avoir de tels troubles:

  • colite ulcéreuse;
  • La maladie de Crohn;
  • l'apparition de tumeurs.

Les symptômes

Les principaux signes de maladies du côlon sont les suivants:

  • obstruction intestinale;
  • douleur abdominale;
  • troubles des selles - diarrhée et constipation;
  • l'apparition de pus et de mucus dans les selles;
  • douleur comme des spasmes.

Symptômes de la maladie du côlon

Méthodes de traitement

Le traitement consiste à prendre des anti-inflammatoires (ibuprofène, paracétamol, nimesil), des médicaments pour restaurer la microflore (Atsipol, bion-3, bifidumbakterin) et à normaliser l'activité de l'intestin (lactulose, dompéridone, lactitol). Lorsque des néoplasmes malins sont détectés, un traitement spécifique est appliqué, qui comprend la mise en œuvre de procédures inhibant la croissance tumorale (chimiothérapie, radiothérapie) et l'ablation chirurgicale.

Insuffisance cardiaque

À la perturbation de la circulation du sang dans un grand cercle chez les patients il y a une augmentation de la taille du foie, et le sillon sanguin est cassé.

Cœur en insuffisance cardiaque chronique

Les symptômes

L'insuffisance cardiaque avec congestion se caractérise par les symptômes suivants:

  • une augmentation de la taille du foie;
  • gonflement des mains et des pieds;
  • sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit.

Manifestation de l'insuffisance cardiaque

Méthodes de traitement

Le traitement est effectué après avoir déterminé la cause exacte de l'apparition de la stagnation. En règle générale, on prescrit aux patients des antispasmodiques (No-shpa, Drotaverin, Papaverin), des moyens d’améliorer l’écoulement du liquide (Lasix, Furosémide) et des préparations spéciales pour la normalisation du cœur (Metoprolol, Atorvastatin, Veroshpiron).

Causes de lourdeur dans le côté droit sous les côtes à l'avant, le bas de l'abdomen et d'autres endroits

Toute gêne peut indiquer des perturbations dans le corps. Une cause fréquente d'anxiété est la lourdeur du côté droit - un symptôme non seulement déplaisant, mais également le signe d'une maladie en développement ou en pleine floraison. Que peut-elle avertir exactement?

Est-ce que ce sentiment est dangereux?

Probablement chaque personne a-t-elle déjà senti le poids juste sous les côtes ou dans l'abdomen. Il s'agit d'un symptôme courant pouvant être provoqué par une grande variété de causes, allant des excès alimentaires au dysfonctionnement grave de tout organe.

Voir aussi:

Pour comprendre à quel point le sentiment de «charge» est dangereux et pourquoi il se crée, vous devez faire attention aux autres signes qui l’accompagnent. Après tout, il est fort possible que cette sensation soit causée par les facteurs naturels de l'activité du corps. Mais si une lourdeur régulière du côté droit finit par se transformer en une douleur lancinante, sourde ou même aiguë, cela peut indiquer une pathologie de certains organes internes. Par conséquent, si ce sentiment vous inquiète souvent, consultez un médecin pour déterminer la cause exacte de l'inconfort.

Causes naturelles

Les causes d'un symptôme tel qu'une lourdeur dans le côté droit peuvent ne pas être dangereuses du tout. Toute personne, même n'ayant pas de problème de santé, peut ressentir un malaise dans certaines conditions:

  • dans les sports, le travail physique. Si, parfois, du côté ressent de la lourdeur ou une douleur lancinante, il s’agit d’une condition normale qui persiste après le repos. Le fait est que le foie commence à recevoir un flux sanguin important, sa taille augmente, ce qui provoque une gêne;
  • après avoir mangé. La sévérité du côté droit se produit lorsque vous prenez des aliments lourds et gras, car le foie et la vésicule biliaire sont soumis à de lourdes charges, ce qui affecte également leur état. Il est nécessaire d'ajuster le régime alimentaire, en éliminant la malbouffe. Si les symptômes ne disparaissent pas, les causes en seront probablement beaucoup plus graves;
  • chez les femmes. Pendant la grossesse, l'utérus élargi peut exercer une pression sur d'autres organes, ce qui entraîne souvent une sensation de lourdeur. En outre, couper du côté droit peut être dû à des perturbations hormonales à la fin du cycle;
  • sous stress. L'état de nos organes internes dépend directement du système nerveux - des tensions, des charges élevées, des spasmes sur le côté peuvent se produire. Un bon repos et un sommeil sain devraient éliminer les malaises causés par ces raisons.

La gravité en tant que symptôme de maladie

L'inconfort du côté droit peut être un symptôme plus grave. Cette sensation provoque parfois l'état pathologique d'un organe dans cette zone: le foie, le pancréas, la vésicule biliaire. Pour reconnaître les signes d'une maladie, vous devez déterminer exactement où vous ressentez la gravité et quels sont les symptômes à part.

Inconfort avant droit

Si vous sentez une lourdeur du côté droit sous les côtes, alors votre foie est probablement perturbé. C'est la cause la plus courante d'un symptôme désagréable. Au fil du temps, cela peut grandir, les sensations deviennent de plus en plus douloureuses. Les cellules du foie n'ont pas de terminaison nerveuse, elles ne sont que dans sa coquille. Par conséquent, une personne ne ressent pas la douleur pendant longtemps, elle ne peut se manifester que lorsque l’organe est gonflé, lorsque sa capsule se dilate. Ainsi, la gravité devient le principal symptôme d'une violation du foie - accompagnée de démangeaisons, de jaunissement de la peau, d'apparition de cernes sous les yeux.

La présence de ces symptômes peut indiquer une maladie aussi grave que l'hépatite. Elle peut être causée par diverses infections virales, intoxications et dommages causés par des parasites. Une cirrhose, un gonflement, une insuffisance hépatique ou une inflammation peuvent également survenir. Par conséquent, il n'est pas nécessaire d'attendre les sensations douloureuses exprimées, il est préférable de consulter immédiatement un médecin, de subir les études nécessaires (tests de la fonction hépatique, une échographie) et d'identifier la maladie à un stade précoce. On vous prescrira le traitement nécessaire, qui comprend non seulement des médicaments spéciaux qui protègent, restaurent, nettoient le corps, mais aussi un régime alimentaire.

Douleurs tirantes s'étendant à l'omoplate

Si des nausées, des troubles de l'appétit, un goût amer dans la bouche et des douleurs dans le dos sont observées ainsi qu'un poids du côté droit sous les côtes, il s'agit très probablement d'une violation de la vésicule biliaire ou des conduits. Il peut s'agir d'une dyskinésie biliaire pouvant conduire à une cholélithiase ou à une cholécystite plus dangereuse.

Un gastro-entérologue prescrit un traitement traditionnel: médicaments antimicrobiens et cholérétiques, lavage des canaux, physiothérapie, régime strict et maladie bénigne des pierres - pierres de broyage. Dans les cas plus graves, la chirurgie est pratiquée - retrait complet de la vésicule biliaire.

Gravité et douleur

Sévérité dans la partie supérieure de l'abdomen, douleur dans le corps, aggravation après avoir mangé, selles anormales, faiblesse, vertiges, vomissements - autant de symptômes d'inflammation du pancréas - pancréatite. Dans ce cas, un besoin urgent de consulter un médecin, d'autant plus que la maladie est très difficile. Pour le traitement, des antispasmodiques, des analgésiques, des antiémétiques, des préparations enzymatiques sont utilisés et ils suivent un régime alimentaire très strict, allant jusqu’à un rejet complet des aliments pendant les périodes d’exacerbation.

Lourdeur dans le côté droit de l'abdomen

La gravité et la douleur qui se propagent au bas de l'abdomen peuvent être un symptôme de nombreuses maladies. Il s’agit d’abord des maladies intestinales: infections, dysbactériose, colite, tumeurs intestinales, ulcère gastroduodénal. Ces pathologies sont généralement accompagnées d'une violation de la chaise, d'une faiblesse, parfois de vomissements; la douleur survient quelques heures après avoir mangé.

En outre, ces symptômes sont observés dans les maladies du rein ou de la glande surrénale. Le patient a souvent de la fièvre, de fausses poussées, des douleurs pendant la miction. Il est possible que la sensation de lourdeur dans le bas de l'abdomen soit une conséquence de maladies du système urogénital.

Voir aussi:

Ainsi, la lourdeur du côté droit est une sensation qui nécessite un examen obligatoire par un spécialiste, surtout s’il existe d’autres "mauvais" symptômes. Après tout, ce peut être non seulement une variation de la norme, mais aussi une manifestation de la pathologie des organes internes. Et, comme vous le savez, avec le temps, la maladie identifiée est beaucoup plus facile à traiter.


Plus D'Articles Sur Le Foie