Comment vaincre le syndrome de Gilbert: méthodes de traitement

Parmi toutes les maladies congénitales, les médecins accordent une attention particulière à une maladie appelée syndrome de Gilbert. La maladie de Gilbert se manifeste par une mauvaise utilisation de la bilirubine (pigment biliaire) dans tout le corps, ce qui empêche le foie de le traiter et de le neutraliser, ce qui provoque l'apparition d'un ictère. La maladie est bénigne ou sous une forme chronique.

Que le syndrome soit dangereux ou non, de nombreuses personnes confrontées à la maladie se posent cette question. En fait, sans traitement rapide, toutes les maladies menacent une personne, mais dans ce cas, le syndrome de Gilbert ne met pas la vie en danger et provoque rarement des complications. Dans ce cas, la maladie nécessite un traitement systématique et qualifié pour aider le foie et le corps tout entier. Le traitement doit être complexe et comporter plusieurs techniques à la fois.

Traitement médicamenteux du syndrome de Gilbert

La première chose que les médecins entreprennent pour traiter le syndrome de Gilbert est un traitement médicamenteux. Afin de prendre le médicament le plus efficace, en parallèle, on prescrit au patient un certain régime alimentaire, le respect du régime quotidien ainsi que la prévention de l'influence des facteurs négatifs.

Traitement de la maladie du foie syndrome de Gilbert est basée sur les étapes suivantes:

  1. Le phénobarbital est l’utilisation de médicaments promettant une diminution de la quantité de bilirubine. Pour prendre de tels médicaments, il faudra environ 2 à 4 semaines, jusqu'à ce que le niveau de bilirubine soit stabilisé et que les symptômes de la maladie ne soient pas éliminés. Une alternative à un médicament aussi puissant peut être ses analogues, mais avec un effet plus doux - un traitement avec Corvalol ou Valocordin.
  2. L'utilisation de médicaments pour éliminer l'excès de bilirubine en accélérant l'absorption. À cette fin, les experts prescrivent des médicaments diurétiques et du charbon actif.
  3. Introduction par injection d'albumine, car cette substance lie la bilirubine dans le sang.
  4. Vitamine thérapie - pour le traitement de telles maladies, prescrire des vitamines du groupe B.
  5. Traitement hépatoprotecteur pour protéger les cellules du foie et faciliter son travail.
  6. L'utilisation du cholagogue, si la maladie de Gilbert est accompagnée de symptômes sévères.
  7. Aliment diététique dans lequel vous devez minimiser l'alcool, les graisses et les conservateurs.

Une attention particulière devra être portée aux facteurs pouvant provoquer une exacerbation de la maladie - stress fréquents, maladies infectieuses, effort physique intense, jeûne, prise de médicaments ayant des effets néfastes sur le foie.

Pour obtenir le maximum de résultats de la pharmacothérapie, il n’est possible que si tous les éléments énumérés sont effectués simultanément. Individuellement, chaque technique sera inefficace, notamment dans la phase aiguë du syndrome de Gilbert.

En savoir plus sur le traitement du syndrome de Gilbert:

Physiothérapie

La physiothérapie du syndrome de Gilbert est habituellement prescrite par un médecin pour prévenir divers troubles du corps dans le contexte d'une telle pathologie. Il peut s'agir de différents types d'activités, telles que la photothérapie, pour empêcher la bilirubine de pénétrer dans la barrière hémato-encéphalique.

Préparation spéciale à base de substances naturelles.

Prix ​​du médicament

Avis de traitement

Les premiers résultats se font sentir après une semaine d'administration.

En savoir plus sur le médicament

1 seule fois par jour, 3 gouttes

Instructions d'utilisation

Caractéristiques de

Pour la photothérapie utilisant une lampe bleue alimentée par des ondes lumineuses, la longueur d’une onde unique atteint 450 nm. Le patient doit fermer les yeux et la source de lumière se trouve à 45 cm du corps du patient. L'exposition aux enfants est contre-indiquée en raison de la difficulté à évaluer l'état de la peau.

Résultats et avis

Selon la plupart des experts médicaux, la photothérapie aide la bilirubine indirecte, qui ne se dissout pas dans l'eau, à se transformer en un type soluble de lyubirubine. Ainsi, un excès de bilirubine peut être éliminé avec du sang, éliminant ainsi les causes d'exacerbation du syndrome de Gilbert.

Les examens des patients confirment que la physiothérapie associée à un traitement médicamenteux contribue à améliorer l'état de la peau. Afin de parvenir à une rémission qui durera des années, il est important de respecter toutes les prescriptions du médecin et de suivre un cours de physiothérapie sans laissez-passer.

Méthodes traditionnelles de traitement

Pour éviter la récurrence de la maladie, ainsi que pour supprimer le processus pathologique de la vigne, on peut utiliser des techniques non conventionnelles. Pour cela, un traitement avec des remèdes populaires est effectué, mais uniquement à condition que les méthodes choisies aient été approuvées par le médecin traitant. Les remèdes populaires peuvent prévenir les conséquences de la maladie, étant appliqués dans la pratique avec les méthodes de traitement traditionnelles.

Thés et décoctions

Pour faciliter l’état du patient, les experts recommandent l’utilisation de tisanes spécialement préparées à base d’herbes médicinales. Le syndrome de Gilbert étant une maladie du foie, des herbes à effet diurétique et cholérétique seront utilisées, ainsi que les hépatoprotecteurs avec lesquels cet organe est traité. À savoir:

  • soie de maïs;
  • l'immortelle;
  • fruits d'églantier;
  • Le millepertuis;
  • l'épine-vinette;
  • chardon-Marie;
  • calendula;
  • dix-neuf;
  • tansy

Vous pouvez mélanger les herbes les unes aux autres, après quoi une cuillère à soupe du mélange est brassée dans 500 ml d’eau bouillie. Il faut insister sur la décoction pendant environ 30 à 40 minutes, après quoi l'eau filtrée est bue plusieurs fois par jour en petites quantités. Prendre de tels fonds nécessite de 3 à 6 mois pour avoir un effet durable. Il est conseillé de boire du thé entre les repas.

Efficace est un remède à base de tanaisie, de camomille, de chélidoine et d'églantier. Le mélange doit être bouilli dans l'eau pendant 5 minutes, puis insister environ une heure dans un endroit frais. Avant chaque repas, boire un quart de tasse de bouillon. Selon le même principe, il est possible de préparer une décoction de chélidoine, de camomille et une montre à trois feuilles, l’agent obtenu étant bu deux fois par jour, une tasse après un repas.

Teintures à l'alcool

Les teintures à base d’alcool pour le traitement de ces maladies sont préparées à partir de vin ou d’alcool médical pur. Les méthodes suivantes sont reconnues comme étant les recettes les plus efficaces:

  1. Prenez les feuilles de noisetier, pré-séchées et moulues en poudre. La matière première résultante doit être dissoute dans 200 gr. vin, puis insister pendant la nuit dans une pièce fraîche. Après avoir filtré la teinture, utilisez à petites doses tout au long de la journée.
  2. Prenez une absinthe fraîche ou sèche en quantité de 25 grammes., Mélangée à un verre d'alcool à 70%. Le mélange est envoyé dans une pièce sombre et froide pendant 7 à 8 jours pour être perfusé, mais sous agitation régulière du récipient. Teinture filtrée de 20 gouttes trois fois par jour.

Ces fonds doivent être pris strictement avec l'accord du médecin, car la base d'alcool peut ne pas convenir à tous les patients. En cas de maladie grave du foie, les teintures à l'alcool peuvent être contre-indiquées, auquel cas des teintures à base d'eau sont utilisées.

Autres moyens de médecine alternative

Si les contre-indications du patient ne contredisent pas le traitement populaire du syndrome de Gilbert, vous pouvez recourir à plusieurs autres recettes testées par le temps et l'expérience. Le chardon-Marie est une plante efficace pour protéger le foie. Il est utile de le prendre sous forme d'huile, d'infusion ou d'infusion au lieu de thé. Aussi largement utilisé les recettes suivantes:

  1. Jus de fruits et miel Prendre 500 ml de jus de betterave, 500 gr. miel, 50 gr. miel naturel frais, 200 gr. jus de radis noir. En mélangeant les ingrédients, les jus de fruits frais doivent être conservés au réfrigérateur, en prenant un verre par voie orale le matin et le soir.
  2. Chaga. Prenez 15 parties du champignon chaga et 1 partie de propolis, ajoutez au mélange un verre d’eau bouillante. Le mélange doit être perfusé pendant 2 semaines et ensuite seulement 50 grammes sont envoyés au produit. argile blanche. Avant chaque repas, prenez 50 gr. mélange pendant 10 jours.
  3. Bardane La plante est ramassée en mai, pour que le jus prenne les tiges, le feuillage, lave soigneusement l'herbe, hache finement et presse le liquide. Trois fois par jour, le jus obtenu est pris par voie orale dans une cuillère à soupe pendant 10 jours.

Il existe de nombreux autres remèdes populaires, mais la solution la plus simple pour aider la vésicule biliaire et le foie consiste à utiliser la perfusion sur les hanches. Ils sont brassés dans un thermos pendant la nuit, après quoi le bouillon obtenu est pris par voie orale avant chaque repas. Le traitement des remèdes populaires doit être long et régulier pour obtenir l’effet cumulatif.

Principes et caractéristiques de la nutrition

Le régime alimentaire à la base de cette maladie est l’absence de graisses lourdes, d’agents de conservation et d’alcool. Vous devez renoncer aux plats, marinades et cornichons fumés, épicés, frits et salés. Limitez le besoin à des produits tels que:

  • bouillons, produits à base de viande grasse;
  • pâtisserie, produits de boulangerie;
  • produits laitiers gras;
  • baies et fruits;
  • œufs de poule;
  • mayonnaise, ketchup et diverses sauces;
  • café
  • alcool

Il est nécessaire de manger des aliments uniquement dans un état chaud et en quantités modérées, afin de ne pas surcharger le foie avec un excès d'aliments. Les produits suivants seront utiles dans le syndrome de Gilbert:

  • soupes maigres avec des pâtes et des céréales;
  • galetny cookies;
  • le pain de seigle d'hier;
  • huiles végétales;
  • des bouillies sur l'eau;
  • volaille et poisson maigres;
  • baies et fruits, mais après traitement thermique;
  • fromage cottage faible en gras, kéfir, crème sure et fromage à pâte dure.

Assurez-vous de boire 2 litres d'eau pure ou d'eau minérale de pharmacie sans gaz par jour pour nettoyer le corps des poisons et des toxines. Parmi les boissons seront utiles compotes de fruits secs, bouillons, thés faibles, kissels, jus de tomate. Il est préférable de manger de manière fractionnée 5 à 6 fois par jour et le nombre de calories par jour ne devrait pas dépasser 2500.

Trucs et astuces

Les médecins spécialistes, outre les bases du traitement de la maladie, donnent nécessairement des conseils et des recommandations sur le maintien de la santé et la prévention de la récurrence de la maladie. Pour cela, il est important de suivre les règles suivantes:

  • exclusion de tout facteur domestique d'impact négatif sur le foie;
  • maintenir un régime alimentaire sain et équilibré;
  • rejet complet des mauvaises habitudes;
  • exclusion du stress;
  • boire de grandes quantités d'eau;
  • éviter les efforts physiques excessifs;
  • rester en plein air;
  • exclusion des rayons ultraviolets.

En outre, il est important de surveiller votre état psycho-émotionnel, car la dépression, l'apathie ou l'irritabilité ont des effets néfastes sur le travail du foie. Ainsi, une nouvelle exacerbation du syndrome peut être provoquée.

Commentaires sur les médicaments utilisés dans le traitement du syndrome de Gilbert

Le syndrome de Gilbert m'accompagne depuis environ 15 ans, alternant avec des rechutes et des stades de rémission. Au début, il était difficile de trouver les meilleures options de traitement, mais aujourd'hui, je sais avec certitude ce qui va m'aider à supprimer l'exacerbation de la maladie. Je combine un traitement médicamenteux avec une visite en physiothérapie, où je reçois un traitement de photothérapie. À la maison, je suis soumis à un régime alimentaire strict et je bois également des herbes qui sont bonnes pour le foie - églantine, chardon-Marie et soie de maïs. Ce n'est qu'avec un tel ensemble de mesures que je pourrai vaincre la pathologie.

Il n'y a pas si longtemps, les médecins ont diagnostiqué chez moi une maladie aussi grave que le syndrome de Gilbert. En raison de fortes inquiétudes à ce sujet, la maladie a considérablement progressé. Par conséquent, j’ai entrepris le traitement de la maladie par tous les moyens à la fois - buvez des pilules pour éliminer l’excès de bilirubine, parallèlement au régime numéro 5, buvez de l’huile de chardon-Marie, de la tisane, passez du nettoyage du foie avec de l’eau minérale. Un mois plus tard, la maladie a commencé à décliner et un mois plus tard, tout était fini.

Je vis avec une telle maladie toute ma vie, je dois être traité environ une fois tous les 2-3 ans. J'ai un régime assez strict, prenant des sorbants, des médicaments cholérétiques et diurétiques, ainsi que des médicaments traditionnels. Mais à titre préventif, je passe tous les six mois à nettoyer le foie avec différentes techniques, sous la supervision d'un médecin.

Des complications

Si vous ne prenez pas en compte les contre-indications au traitement de la maladie de Gilbert, vous ne pouvez qu'aggraver l'évolution de la maladie, car dans ce cas l'organe souffrant est le foie, qui ne tolère pas les médicaments puissants et les toxines. Un traitement inadéquat de la maladie ou un refus de traitement peut avoir pour conséquence que le système vasculaire, le système nerveux ainsi que les organes digestifs en souffrent.

Le blocage des conduits de la vésicule biliaire constitue la principale menace dans cette maladie. La complication la plus dangereuse est la jaunisse nucléaire, dans laquelle même le cerveau peut souffrir, provoquant des modifications irréparables dans tout le corps. Mais avec un traitement adéquat et le maintien de la santé chez 80% des patients présentant un pourcentage élevé de bilirubine, la maladie ne provoque pas de complications et évolue à un rythme modéré.

Portail de remise en forme de Mikhail Dyakonov

Mikhail Dyakonov est membre du Syndicat des écrivains russes, champion du monde et titulaire de titres de conditionnement physique et de Men`s Physique (IFBB, WBBF, IBFA, NAC), acteur de film

Menu principal

Enregistrement de la navigation

Maladie de Gilbert (syndrome de Gilbert). Expérience personnelle

Depuis 2006, j'ai des problèmes avec le tractus gastro-intestinal (gastrite, ulcère peptique du bulbe duodénal et inflammation de la vésicule biliaire. Parallèlement, il y a eu une augmentation de la bilirubine (pigment jaune-rouge - quand il s'accumule dans les organes et les tissus, ils jaunissent) couleur).)

J'avais une langue jaune prononcée sur la langue, un jaunissement à peine perceptible (subictericity) de la sclérotique (le noyau externe du globe oculaire - «blanc de l'œil»), une légère douleur dans l'hypochondre droit et une «demi-ceinture» dans le haut de l'abdomen.

Le traitement a donné des résultats, mais sans succès - jusqu'en janvier 2009, date à laquelle l'opération a été réalisée pour prélever la vésicule biliaire. Cela était censé résoudre la plupart des problèmes. Cependant, les résultats d'un test sanguin biochimique ont indiqué que l'augmentation de la bilirubine se poursuivait.

Un an plus tard, lors d’une enquête menée à l’Institut central de recherche en gastroentérologie, l’Institut central de recherche en gastroentérologie était soumis à un test de dépistage du syndrome de Gilbert, qui détectait cette maladie.

La maladie ou le syndrome de Gilbert se manifeste par un ictère chronique ou intermittent sans modification marquée de la structure et de la fonction du foie ni une stagnation de la bile dans les conduits hépatiques.

L'analyse de la littérature médicale montre qu'environ un tiers des patients ne se plaignent pas et que deux tiers manifestent de la fatigue, un affaiblissement ou une perte de capacité en cas de stress physique et mental prolongé et de douleur sourde dans la partie supérieure de l'abdomen (dans le foie). Des nausées, un manque d'appétit, des éructations, des selles anormales (constipation ou diarrhée), des flatulences sont notés. Dans 1/4 des patients, le foie est légèrement élargi - son bord s'étend de 1 à 3 cm sous l'arcade costale. Pendant les périodes d'exacerbation, la même augmentation est observée plus souvent chez 4/5 patients. Chaque patient sur 10 a une rate légèrement hypertrophiée. La maladie est observée chez moins de 5% de la population.

La maladie de Gilbert a généralement un caractère familial et est causée par un déficit en enzymes hépatiques responsables de la capture, du traitement et de l'élimination de la bilirubine. En règle générale, la maladie de Gilbert dure plusieurs années, généralement toute la vie. Les hommes souffrent environ 10 fois plus que les femmes.

Le symptôme principal de la maladie est une légère jaunisse de la sclérotique. Elle se caractérise par une jaunisse terne, en particulier le visage. L’épuisement nerveux, le stress physique, les maladies catarrhales, diverses chirurgies, la famine, les erreurs d’alimentation, l’alcool et certains médicaments peuvent contribuer à l’émergence ou à l’intensification du jaunissement.

Seule une faible proportion des patients développent une maladie des calculs biliaires (calculs pigmentaires) et des ulcères duodénaux.

Régime de jour léger, traditionnellement recommandé, excluant tout stress physique ou mental important. Il est nécessaire d’exclure l’alcool, de manger régulièrement (le jeûne est contre-indiqué), de suivre un régime raisonnable (régime n ° 5), d’éviter la fatigue physique et de prendre des médicaments hépatotoxiques. Les patients ont contre-indiqué les sports professionnels. Tous les plats sont cuits à l'eau ou à la vapeur, et cuits au four.

Parmi les médicaments, il y a des médicaments qui améliorent le métabolisme dans le foie (legalon, Kars, hofitol). Si l'augmentation de la bilirubine est prononcée et s'accompagne de faiblesse et d'une mauvaise santé, il est possible de prendre du phénobarbital, de la zixorine (0,05–0,1 g, 2 à 3 fois par jour) ou du luminal. Le phénobarbital peut être pris dans le cadre des médicaments bien connus Corvalol et Valocordin. Il est également possible de recevoir des médicaments tels que Kars, leprotek, cours légaux.

L'effet cosmétique de ce traitement n'est observé que chez certains patients et il n'est pas possible de se débarrasser complètement du syndrome de Gilbert.

Recommandations pratiques

  • Une fraction de repas (4 ou plus) par jour est recommandée. Conformité avec le régime numéro 5 (voir ci-dessous) et le régime.
  • Il est nécessaire de limiter l'utilisation de médicaments hépatotoxiques - la cimétidine, les médicaments psychotropes, la furadonine et d'autres peuvent provoquer une hépatite aiguë sévère.
  • De l'effort physique, il est nécessaire d'abandonner les gros squats avec une barre et stanovykh, dosés à des charges. L'entraînement implique un échauffement suffisant avant l'entraînement, l'utilisation de charges avec lesquelles vous pouvez effectuer 12 à 15 répétitions à chaque approche, de courts exercices de sport - pas plus de 45 minutes.
  • Administration cyclique (alternativement, une fois par an) d'Ursosan (prendre 250 mg (1 onglet) 2 fois par jour matin et soir, 1 mois) et d'Heptral (400 mg x 2 fois par jour avec les repas, 1 mois est souhaitable. après 18h00!).
  • Des consultations périodiques avec un hépatologue et un gastro-entérologue, des examens et des tests sont nécessaires.
  • Le bronzage est indésirable (à la fois dans les lits de bronzage et au soleil) en raison de son effet négatif sur le foie.
  • Avec une augmentation de la bilirubine totale supérieure à 40 µmol / l, prendre Phénobarbital 0,01 n ° 10 ou Corvalol 40 gouttes le matin pendant 10 jours. Si nécessaire, en association avec d'autres médicaments (Duspatalin, Karsil, Hofitol, Motilium, etc.).

Plats et produits recommandés:
- pain de blé de farine variétés I et II, seigle à base de farine ensemencée, cuisson au four de la veille; beurre et pâte feuilletée; les tartes frites sont exclues;
- des soupes aux légumes et aux céréales dans un bouillon de légumes, des produits laitiers avec des pâtes, des fruits, du bortsch et une soupe végétarienne; la farine et les légumes pour la vinaigrette ne sont pas frits, mais séchés; les bouillons de viande, de poisson et de champignons sont exclus;
- viande et volaille - bœuf maigre, veau, viande de porc, lapin, poulet bouilli ou cuit au four après la cuisson; l'oie, le canard, le foie, les reins, le cerveau, la viande fumée, les saucisses et les conserves sont exclus;
- poisson - variétés à faible teneur en matière grasse bouillies et cuites au four;
- produits laitiers - lait, kéfir, acidophile, yaourt, crème sure pour assaisonner les plats, fromage cottage demi-gras et ses plats;
- oeufs - omelette protéinée cuite au four; les œufs durs et les œufs au plat sont exclus;
- céréales - tout plat à base de céréales;
- divers légumes bouillis, cuits au four et à l'étuvée; épinards exclus, oseille, radis, radis, ail, champignons;
- des collations - une salade de légumes frais avec de l'huile végétale, des salades de fruits, des vinaigrettes;
- fruits, baies non acides, compotes, gelées;
- sauces à la crème sure, produits laitiers, légumes, fruits;
- boissons - thé, café au lait, jus de fruits, de baies et de légumes.

Syndrome de Gilbert: pourquoi la bilirubine est élevée, sa cause, ses symptômes, comment s'en débarrasser

Il existe deux possibilités pour entendre le diagnostic de syndrome de Gilbert: soit vous avez accidentellement subi un test sanguin biochimique et retrouvé une concentration élevée de bilirubine, soit vous vous êtes initialement plaint de jaunissement de la peau, de sclérotique oculaire et de fatigue, et le médecin a recommandé de vérifier le foie.

Ils ont ensuite posé un diagnostic plus approfondi et confirmé que ce n'était pas un accident et qu'il fallait vivre avec cette augmentation de la bilirubine. Un défaut génétique se manifeste! Que faire Ils ont dit de boire de l'ursofalk, ne buvez pas d'alcool. Combien de temps En réponse - silence. Et maintenant que le médecin n'a pas eu le temps de s'expliquer et ne le trouvera pas sur Internet...

Si on ne peut pas faire face à la situation complètement, on peut toujours s'adapter pour que la vie soit tout à fait supportable. Lisez comment réduire l’impact du syndrome de Gilbert sur votre vie!

Probabilité de maladie

Le syndrome de Gilbert est une maladie héréditaire associée à un défaut du gène responsable de la synthèse de l'uridine diphosphate glucuronyltransférase hépatocyte. En conséquence, le transport intracellulaire du pigment et sa liaison à l'acide glucuronique sont perturbés. Le niveau de protéines sanguines non liées, la bilirubine indirecte toxique augmente. Selon Toguluv Chandrasekar V., John S. Il s’agit de l’hépatose héréditaire la plus courante avec une évolution bénigne.

Intéressant! Avec cette mutation du gène, l'enzyme n'est pas complètement absente des cellules du foie. Sa quantité est de 20-30% de la norme, ce qui est suffisant pour lier la bilirubine dans des conditions normales. Ce n'est que lorsque la charge sur le foie augmente, que le système devient intenable.

Pour la forme clinique du syndrome de Gilbert, une combinaison de pannes dans les deux gènes hérités de la mère et du père est nécessaire. Dans les pays européens, cela se produit en moyenne dans 3 à 9% des cas (il s'agit d'un tiers de toutes les maladies manifestées par la jaunisse). Transport d'un gène défectueux, qui ne conduit pas à la forme clinique - 35-40%. (Khodjieva G.S., Navruzov RR).

Symptômes du syndrome de Gilbert

La maladie se caractérise par des épisodes de jaunisse légère et de jaunissement de la sclérotique, généralement associés à l'action de facteurs provoquants. Une augmentation de la taille du foie et une douleur dans l'hypochondre droit sont insignifiantes. Le taux de bilirubine dans le sang a augmenté de 2 à 5 fois, tandis que les autres paramètres de laboratoire restent normaux.

Sous l'influence de la lumière du soleil, la formation de pigments augmente, de sorte que l'insolation n'est pas recommandée pour les patients. L'effet toxique de la bilirubine indirecte sur le système nerveux explique les symptômes neuropsychiatriques: états dépressifs, troubles asthéno-végétatifs, troubles du sommeil.

Intéressant! Selon les données confirmées par le prof. Reisis AR, la jaunisse dans le syndrome de Gilbert n'est que la «pointe de l'iceberg» et n'est pas nécessaire dans cette maladie.

Chez 88% des patients (selon MA Konovalova, 1999), des déviations fonctionnelles du tractus biliaire de type hypokinétique sont observées. C'est à dire la stagnation. Dans le même temps, dans la bile, la teneur en acide cholique est 3 fois réduite et le cholestérol est augmenté. Ces deux facteurs contribuent à la formation de calculs.

Facteurs de provocation

Selon des données publiées en janvier 2012 dans le magazine Eur J Pediatr, les raisons suivantes pourraient provoquer une manifestation de la maladie:

- Maladies infectieuses transférées.

- Certains médicaments-aglucones (sulfamides, salicylates et autres).

La combinaison de ces facteurs entraîne une augmentation prolongée du taux de bilirubine indirecte avec le développement ultérieur de la maladie de calculs biliaires.

Une autre conséquence du syndrome de Gilbert est une augmentation de la sensibilité des hépatocytes aux facteurs hépatotoxiques.

Selon Ye.N. Zhumagaziyev, les patients atteints du syndrome de Gilbert, dépendant de l'alcool et des drogues et traités avec certains médicaments, ont souvent développé des signes d'insuffisance hépatique.

Que faire avec le syndrome de Gilbert

Pendant longtemps, la maladie a été considérée comme bénigne et le traitement de ces patients n’a pas été effectué du tout. Aujourd'hui, les approches ont changé. En raison de l'absence d'incapacité, la douleur aiguë est déjà une qualité de vie insuffisante. Chacun de nous veut être non seulement pas très malade, mais actif. Nous devons travailler beaucoup et avoir besoin d'énergie.

La recommandation la plus courante est de boire des substances qui affectent la vésicule biliaire au cours de cycles de 2 à 3 mois: ursofalk, ursosan.

Avec l'aide de produits naturels intégrés dans l'alimentation, vous pouvez atteindre un niveau d'auto-régulation profond lors de l'échange de bilirubine. Lire

Si vous ne faites rien du tout

Les scientifiques de ces dernières années ont réfuté le mythe de l'innocuité du syndrome de Gilbert. Une étude menée en 2009, à laquelle ont participé 200 patients atteints de cholélithiase et de cholélithiase et du syndrome de Gilbert, a mis en évidence un lien direct entre ces deux pathologies. Et en 2010, une méta-étude à grande échelle réalisée par Bach S. a montré une augmentation de 21% (chez les hommes) du risque de calculs biliaires chez les patients atteints de syndrome de Gilbert.

Le deuxième risque est perceptible en règle générale, même avant la fin du diagnostic. La bilirubine est légèrement neurotoxique. Par conséquent, son augmentation s'accompagne d'une diminution constante de l'efficacité, d'une irritabilité accrue, souvent de maux de tête.

Le troisième danger est la formation accrue de taches pigmentaires dans la peau et les organes - dépôts de lipofuscine «pigment de vieillesse».

Moyens de réduire la bilirubine

Le principe de base du traitement de la maladie de Gilbert consiste à créer les conditions les plus confortables pour le travail des hépatocytes. Ils doivent être protégés des dommages causés par les toxines absorbées par les intestins (externe - produit chimique, métabolites du médicament, alcool et sous-produits de la digestion des aliments).

Rappelez-vous: tout ce que vous avez mangé et bu passe par le foie. Si à un stade plus précoce - dans l'intestin, vous pouviez neutraliser des substances potentiellement toxiques ou arrêter les processus de décomposition et de fermentation dans le côlon, la charge sur le foie était alors moindre et l'activité du syndrome de Gilbert aussi.

Seulement dans ce cas, une quantité considérablement réduite de glucoronyl transférase est en mesure de faire face au transport et au "traitement" de la bilirubine.

Par conséquent, dans le système Sokolinsky, la première chose à faire est que ce nettoyage corporel est toujours utilisé à trois niveaux: les intestins, le foie, le sang et la microflore intestinale sont normalisés.

Il faut en particulier préciser ce que l’on entend par «nettoyage du foie».

Bien sûr, ce n'est pas un tuba. Vous pouvez le faire une fois, mais régulièrement, cela fatigue le foie, car il n’est pas naturel. Notre vision est l'utilisation d'extraits d'herbes et la combinaison de fer et de soufre - il s'agit d'une vieille recette mégélienne pour l'hépatoprotecteur naturel Life 48 (Margali). L'essence soutient soigneusement le foie de plusieurs côtés: pour que la bile soit plus fluide et ne stagne pas, la paroi de l'hépatocyte a été protégée des dommages, les cellules du foie ont été restaurées.

Ensuite, la charge totale sur le foie est réduite et les hépatocytes sont impliqués dans le métabolisme des pigments à 100%.

En même temps! Et il est très important de ne pas le faire plus tard, mais dans un complexe - le processus de digestion dans l'intestin s'améliore en ajoutant au régime alimentaire des fibres végétales actives, le psyllium, la chlorella, la spiruline (NutriDetox) et un complexe unique pour restaurer la microflore amicale avec plus de 50 ans d'histoire applications - Unibacter. Série spéciale.

En outre, la quantité de fibres végétales et de vitamines, minéraux et acides aminés, ce qui est facile à obtenir pour une personne occupée en incluant simplement Green NutriDetox dans la ration quotidienne, vous permet de lier les excès de pigments de manière planifiée.

Réinitialiser la microflore est l’investissement de la plus haute qualité dans la santé. Depuis l'effet persiste depuis longtemps. De plus, il permet de stimuler la formation de vitamines B dans l'intestin. Habituellement, le médecin recommande un apport supplémentaire de ce groupe de vitamines. Pourquoi Si vous pouvez soutenir votre propre microflore, qui participe à la formation de vitamines du groupe B chaque jour? Une autre question est que le résultat du rechargement de la microflore n'apportera que s'il est combiné au soutien du foie et des intestins et à la boisson probiotique de haute qualité pendant une longue période - 2 à 3 mois.

Pourquoi ces remèdes naturels font-ils partie du système Sokolinsky? Après tout, ce n'est évidemment pas un traitement curatif pour le syndrome de Gilbert...

EXPÉRIENCE PRATIQUE! C'est ce qui distingue fondamentalement. Vous trouverez sur Internet des centaines d'articles de journalistes dans lesquels ils écrivent la même chose.

Et ici, vous pouvez utiliser des produits naturels qui sont collectés dans le système. Nous utilisons non seulement l'hépatoprotecteur, mais sa formule qui a un siècle d'histoire et qui a été testée dans une clinique de renommée mondiale (Résultats des tests cliniques: 48 Margaly Liver), pas seulement des probiotiques, mais qui sont produits spécifiquement pour le système Sokolinsky et nous les acceptons nous-mêmes dans la famille et.p. Si vous voulez une approche spéciale - utilisez, alors là où il y a une âme, une philosophie et une pratique professionnelles, et ne cherchez pas d'analogues dans la pharmacie la plus proche.

Commencez à utiliser le complexe de nettoyage en profondeur et de nutrition + normalisation de la microflore!

Quoi d'autre doit être corrigé dans le style de vie dans le syndrome de Gilbert

Diminution des activités physiques à moyenne (plus la charge est importante, plus la dégradation de l'hémoglobine et la formation de bilirubine sont importantes).

Exclusion de jeûne, manque de liquide (moins de 1 litre par jour).

Respect du régime №5 de Pevzner (restrictions grasses, frites, salées, épicées).

Bien sûr, un certain nombre d'herbes médicinales réduisent le taux de bilirubine: camomille, agripaume, millepertuis, menthe, chardon-Marie, calendula, églantine et autres. Mais vous devez comprendre quelle est la différence entre cette approche et l'idée proposée.

Suivre un cours ou vous entretenir régulièrement?

Tout dépend du résultat final qui intéresse. Le syndrome de Gilbert est associé à la dégradation des gènes et il est peu probable qu'il soit réparé. Par conséquent, si vous avez besoin de performances constamment élevées, l'utilisation de cours courts ne semble pas logique. Il s’agit de porter de temps en temps des lunettes lorsque la myopie se retourne.

Lorsque vous ne buvez que de l’acide ursodéoxycholique, des herbes à action hépatoprotectrice, vous constatez un effet notable sur les analyses, mais dès que vous cessez de boire de l’eau - dans un mois maximum, tout reviendra.

Lorsque vous soutenez votre corps tout au long de la chaîne d'échange de la bilirubine (de l'éducation, à utiliser dans les tissus, à l'aspiration inverse dans l'intestin), utilisez la méthode de normalisation de la microflore, l'effet ne s'arrête pas après la fin du parcours. De plus, personne ne s'immisce dans le régime alimentaire (jus de fruits ou smoothies) pour continuer à boire périodiquement NutriDetox, ce qui permet une digestion de haute qualité, un soutien pour le niveau de vitamines et de minéraux.

Essayez le! Vous aimerez cette approche.

Affecter les causes! C en utilisant le nettoyage des toxines et le rechargement de la microflore, commencent à améliorer le bien-être

Vous découvrirez ici un système très pratique de promotion de la santé à l’aide de produits naturels, qu’il suffit d’ajouter au régime habituel.

Il a été mis au point par le célèbre nutritionniste russe Vladimir Sokolinsky, auteur de 11 ouvrages sur la médecine naturelle, membre de l'Association nationale des nutritionnistes et des diététiciennes, de la Société scientifique d'élémentologie médicale, de l'Association européenne de médecine naturelle et de l'American Association of Practising Nutritionists.

Ce complexe est conçu pour une personne moderne. Nous concentrons notre attention sur l'essentiel - les causes d'une mauvaise santé. Cela fait gagner du temps. Comme vous le savez: 20% des efforts calculés exactement apportent 80% du résultat. A partir de là, il est logique de commencer!

Afin de ne pas traiter chaque symptôme séparément, commencez par nettoyer le corps. Vous éliminez ainsi les causes les plus courantes de malaise et obtenez des résultats plus rapidement.
Commencez par le nettoyage

Nous sommes occupés tout le temps, nous interrompons souvent notre régime alimentaire, nous souffrons des charges toxiques les plus élevées en raison de l'abondance de la chimie et sommes nerveux.

Une digestion avec facultés affaiblies entraîne une accumulation de toxines qui empoisonnent le foie, le sang, déséquilibrent le système immunitaire, les hormones et ouvrent la voie à des infections et à des parasites. L'exemption des toxines, le rechargement de la microflore et le maintien d'une digestion adéquate fournissent un effet complexe.

Ce système convient à tout le monde: il est sûr, simple à utiliser, basé sur une compréhension de la physiologie humaine et ne vous distrait pas de la vie ordinaire. Aux toilettes, vous ne serez pas attaché. En quelques heures, vous n'avez rien à prendre.

«Le système de Sokolinsky» - vous donne une opportunité commode d'influencer les causes, et pas seulement de traiter le traitement des symptômes.

Des milliers de personnes de Russie, du Kazakhstan, d'Ukraine, d'Israël, des États-Unis et de pays européens ont utilisé avec succès ces produits naturels.

Le centre Sokolinsky de Saint-Pétersbourg «Recettes pour la santé» est opérationnel depuis 2002 et le centre Sokolinsky de Prague depuis 2013.

Les produits naturels sont spécialement conçus pour être utilisés dans le système Sokolinsky.

Pas un médicament

Toujours - complexe!

"Le complexe nettoyage en profondeur et nutrition + normalisation de la microflore" est universel et très pratique car il ne détourne pas la vie quotidienne, ne nécessite pas de contrainte pour la toilette, se prend en quelques heures et fonctionne de manière systémique.

Il consiste en quatre remèdes naturels qui nettoient successivement le corps et soutiennent son travail au niveau des intestins, du foie, du sang et de la lymphe. Réception dans un mois.

Par exemple, dans votre intestin, les nutriments peuvent être absorbés ou les toxines de «blocage», des produits d'inflammation dus à des intestins irritables.

Par conséquent, le «Complexe de nettoyage en profondeur et de nutrition» contribue en premier lieu à normaliser la digestion des aliments et à calmer les selles quotidiennes, à maintenir une microflore amicale, à créer des conditions défavorables à la reproduction des champignons, des parasites et de Helicobacter. NutriDetox est responsable de cette phase.

NutriDetox est une poudre pour la préparation d'un «cocktail vert» qui nettoie en profondeur et apaise les muqueuses intestinales, adoucit et supprime les blocages et les calculs fécaux, mais fournit également un riche ensemble de vitamines biodisponibles, de protéines végétales, de chlorophylle et de chlorophylle ainsi que des propriétés anti-inflammatoires et immunitaires. effet anti-vieillissement.

Vous devez le prendre une ou deux fois par jour. Il suffit de diluer dans de l'eau ou du jus de légumes.

Ingrédients NutriDetox: Poudre de graines de psyllium, spiruline, chlorella, inuline, enzyme de la papaïne, microdose de piment de cayenne.

Au niveau suivant, Liver 48 (Margali) soutient l'activité enzymatique et active les cellules du foie, il nous protège de la pénétration de toxines dans le sang et réduit les niveaux de cholestérol. L'amélioration de la performance des hépatocytes augmente immédiatement le niveau de vitalité, soutient l'immunité, améliore l'état de la peau.

Liver 48 (Margali) est une recette mégélienne secrète pour les herbes en combinaison avec du sulfate de fer, qui a été testée par des experts en médecine classique et a montré qu'elle est vraiment capable de maintenir la structure correcte de la bile, l'activité enzymatique du foie et du pancréas - de nettoyer le foie.

Vous devez prendre 1 capsule 2 fois par jour avec les repas.

Principes actifs: fruits de chardon-Marie, feuilles d'ortie, grandes feuilles de plantain, sulfate ferreux, fleurs d'immortelle sableuses, extrait de chardon-Marie.

Et déjà complètement unique en profondeur fait de ce complexe le troisième niveau de purification - l'utilisation de Zosterin ultra 30% et 60%. Les toxines du sang et de la lymphe sont éliminées à ce niveau. Les hémosorbants naturels peuvent neutraliser les substances toxiques contenues dans les résidus d'aliments et de médicaments, les toxines internes résultant d'une digestion de mauvaise qualité, les allergènes, les prostaglandines, l'histamine, les déchets et les bactéries pathogènes, les virus, les champignons et les parasites.

Dès les premiers jours, il réduit la charge toxique et aide à rétablir l'autorégulation des systèmes immunitaire et endocrinien.

L’effet de la zosterine sur les métaux lourds est si bien étudié que même les directives méthodologiques pour son utilisation dans les industries dangereuses ont été officiellement approuvées.

Il est nécessaire de prendre de la zostérine uniquement dans les 20 premiers jours, les 10 premiers jours pour 1 poudre à 30%, puis 10 autres jours à 60%.

Structure: Zosterin - extrait d’une algue marine d’un zona de marina.

Le quatrième composant de la méthode est un complexe de 13 souches probiotiques de bactéries bénéfiques Unibacter. Série spéciale. Il est inclus dans le système Sokolinsky, car la réinitialisation de la microflore - rebioz est l’une des idées les plus modernes sur la prévention de la soi-disant. "maladies de civilisation". Une microflore intestinale adéquate peut aider à réguler les taux de cholestérol, la glycémie, réduire la réponse inflammatoire, protéger le foie et les cellules nerveuses contre les dommages, augmenter l'absorption du calcium et du fer, réduire les allergies et la fatigue, calmer les selles quotidiennement et calmer, ajuster le système immunitaire et remplir de nombreuses autres fonctions.

Nous appliquons des probiotiques avec l’effet peut-être le plus profond sur l’organisme dans son ensemble, dont la formule est testée depuis des décennies.

L’ensemble du programme vise à éliminer les causes profondes du mauvais état de santé, à rétablir l’autorégulation, ce qui permettrait de maintenir facilement un régime alimentaire sain et un mode de vie adapté. Et en utilisant le complexe, vous agissez simultanément dans différentes directions pour améliorer votre santé. C'est raisonnable et rentable!

Ainsi, pendant 30 jours, vous effectuez un nettoyage simultané sur trois niveaux: les intestins, le foie, le sang, supprimez les toxines et activez les organes les plus importants dont dépend votre bien-être.

Sur le site, vous trouverez encore plus d'informations. En savoir plus sur ce système unique de purification du corps!

Beauty67.Ru

Mode de vie sain

Corvalol avec syndrome de gangster

Syndrome de Gilbert: symptômes, causes, diagnostic, traitement, pronostic

Un état dans lequel la personne ou ses proches remarquent la couleur jaune de la peau ou des yeux (souvent après un festin avec l'utilisation de divers aliments), avec une étude plus approfondie pouvant être le syndrome de Gilbert.

Un médecin de n'importe quelle spécialité peut également être suspecté d'avoir une pathologie si, au cours de la période d'exacerbation, il doit effectuer une analyse appelée «tests de la fonction hépatique» ou se soumettre à un examen.

Le syndrome de Gilbert (maladie de Gilbert) fait référence à une maladie hépatique chronique d'évolution bénigne, accompagnée parfois d'une coloration ictérique épitodique de la sclérotique et de la peau, ainsi que d'autres symptômes associés à une augmentation de la concentration sanguine en bilirubine. La maladie coule par vagues: les périodes sans signes pathologiques sont remplacées par des exacerbations, qui apparaissent principalement après la prise de certains aliments ou de l’alcool. Avec l'utilisation constante d'enzymes hépatiques «inappropriées» dans les aliments, il peut y avoir une évolution chronique de la maladie.

Cette pathologie est associée à un défaut génétique transmis par les parents. Cela ne conduit pas à une destruction grave du foie, comme dans le cas d'une cirrhose, mais peut être compliqué par une inflammation des voies biliaires ou par la formation de calculs dans la vésicule biliaire (voir Symptômes des maladies de la vésicule biliaire).

Certains médecins pensent que le syndrome de Gilbert n'est pas une maladie, mais un trait génétique organique. Ceci est inexact: l'enzyme, dont la violation de la synthèse est à la base de la pathologie, est impliqué dans la neutralisation de diverses substances toxiques. C'est-à-dire que si une fonction d'organe en souffre, on peut alors appeler cette maladie une maladie.

Référence biochimique

La bilirubine, qui provoque la coloration des protéines cutanées et oculaires humaines de couleur solaire, est une substance formée à partir d'hémoglobine. Après 120 jours de vie, le globule rouge, l'érythrocyte, se désintègre dans la rate, l'hème, un composé non protéique contenant du fer, et la globine, une protéine, en sont libérés. Ce dernier, se décomposant en composants, est absorbé par le sang. L'hème forme également une bilirubine indirecte liposoluble.

Pendant l’exacerbation, la peau a une couleur plus ictérique. La peau de tout le corps et certaines zones comme les pieds, les paumes, le triangle naso-génien et les aisselles peuvent jaunir.

S'agissant d'un substrat toxique (principalement pour le cerveau), le corps tente de le neutraliser rapidement. Pour ce faire, il est associé à la principale protéine sanguine, l'albumine, qui transfère la bilirubine (sa fraction indirecte) au foie.

Une partie de celui-ci attend l’enzyme UDP-glucuronyltransférase, qui, en y ajoutant du glucuronate, le rend soluble dans l’eau et moins toxique. Cette bilirubine (on l'appelle déjà directe, liée) est excrétée dans le contenu intestinal et l'urine.

Le syndrome de Gilbert est une violation pathognomonique:

  • la pénétration de la bilirubine indirecte dans les hépatocytes (cellules du foie);
  • en le livrant à leurs sites où fonctionne l'UDP-glucuronyltransférase;
  • liaison au glucuronate.

    Cela signifie que le taux de bilirubine dans le sang dans le syndrome de Gilbert est liposoluble, indirect. Il pénètre facilement dans de nombreuses cellules (les membranes de toutes les cellules sont représentées par une double couche lipidique). Il y trouve des mitochondries, se faufilant à l'intérieur (leur coquille est également constituée principalement de lipides) et perturbe temporairement les processus les plus importants pour les cellules: respiration des tissus, phosphorylation oxydative, synthèse des protéines, etc.

    Alors que la bilirubine indirecte augmente dans les limites de 60 µmol / l (à un taux de 1,70 à 8,51 µmol / l), les mitochondries des tissus périphériques sont affectées. Si son niveau est plus élevé, la substance liposoluble a une chance de pénétrer dans le cerveau et d'atteindre ses structures responsables de l'exécution de divers processus vitaux. La saturation en bilirubine des centres responsables de la respiration et des fonctions cardiaques menace le plus le pronostic vital. Bien que ce dernier ne soit pas inhérent à ce syndrome (ici, la bilirubine augmente rarement), mais lorsqu'il est associé à une lésion médicamenteuse, virale ou alcoolique, un tel tableau est possible.

    Lorsque le syndrome s'est manifesté assez récemment, il n'y a pas encore de changement dans le foie. Mais quand il est observé chez l'homme pendant une longue période, le pigment brun doré commence à se déposer dans ses cellules. Ils subissent eux-mêmes une dystrophie protéique et la matrice extracellulaire commence à se cicatriser.

    Le syndrome de Gilbert est une pathologie assez commune parmi la population du monde entier. Elle survient chez 2 à 10% des Européens, tous les trente ans d'origine asiatique, mais les Africains sont le plus souvent malades. La maladie est enregistrée sur un tiers.

    La maladie se manifeste de 12 à 30 ans, lorsque le corps est marqué par une augmentation des hormones sexuelles. Les hommes tombent malades 5 à 7 fois plus souvent: cela est dû à l'effet sur le métabolisme des hormones sexuelles mâles sur la bilirubine masculine.

    Ils ont souffert de nombreuses personnalités, ce qui ne les a cependant pas empêchés de réussir dans la vie. Parmi eux, Napoléon Bonaparte, le joueur de tennis Henry Austin, probablement Mikhail Lermontov.

    Les causes du syndrome de Gilbert sont génétiques. Il se développe chez les personnes qui ont un certain défaut du deuxième chromosome des deux parents: à l'endroit qui est responsable de la formation de l'une des enzymes du foie - l'uridine diphosphate glucuronyltransférase (ou la bilirubine-UGT1A1) - apparaissent deux «briques» supplémentaires. Ce sont les acides nucléiques thymine et adénine, qui peuvent être insérés une ou plusieurs fois. Le nombre d'inserts déterminera la gravité de l'évolution de la maladie, la durée de ses périodes d'exacerbation et de bien-être.

    En conséquence, la teneur en enzyme est réduite à 80%, raison pour laquelle sa tâche - la conversion de la bilirubine indirecte, plus toxique pour le cerveau, en une fraction liée - est bien pire.

    Le défaut chromosomique spécifié apparaît souvent dès l'adolescence, lorsque le métabolisme de la bilirubine se modifie sous l'influence des hormones sexuelles. En raison de l'influence active sur ce processus d'androgènes, le syndrome de Gilbert est enregistré plus souvent dans la population masculine.

    Comment se passe le transfert du gène défectueux?

    Le mécanisme de transfert s'appelle autosomal récessif. Cela signifie que:

  • il n'y a pas de lien avec les chromosomes X et Y, c'est-à-dire qu'un gène anormal peut se manifester chez une personne de l'un ou l'autre sexe;
  • chaque personne a chaque chromosome dans une paire. S'il a 2 seconds chromosomes défectueux, les symptômes du syndrome de Gilbert se manifesteront. Lorsqu'un gène sain est situé sur le même locus sur le chromosome apparié, la pathologie n'a aucune chance, mais une personne présentant une telle anomalie génétique devient un porteur et peut le transmettre à ses enfants.

    La probabilité de manifestation de la plupart des maladies associées au génome récessif n’est pas très significative, car s’il ya un allèle dominant sur le second chromosome, la personne ne devient que le porteur du défaut. Cela ne s'applique pas au syndrome de Gilbert: jusqu'à 45% de la population possède un gène avec une faille, ainsi les chances de le transmettre des deux parents sont assez grandes.

    En règle générale, le syndrome ne se développe pas dans un «endroit vide», car 20 à 30% de l'UDP-glucouronyltransférase répondent aux besoins de l'organisme dans des conditions normales. Les premiers symptômes de la maladie de Gilbert apparaissent après:

  • abus d'alcool;
  • prendre des médicaments anabolisants;
  • effort physique intense;
  • prendre des médicaments contenant du paracétamol, de l'aspirine; antibiotiques rifampicine ou streptomycine;
  • le jeûne;
  • surmenage et stress;
  • la déshydratation;
  • opérations;
  • traitement avec la prednisolone, la dexaméthasone, le diprospan ou d'autres médicaments à base d'hormones glucocorticoïdes;
  • consommer de grandes quantités de nourriture, en particulier de graisse.

    Les mêmes facteurs aggravent l'évolution de la maladie et provoquent ses rechutes.

    La maladie est classée selon deux critères:

  • La présence de destruction supplémentaire de globules rouges (hémolyse). Si la maladie survient avec une hémolyse, la bilirubine indirecte est élevée au début, même avant une collision avec le bloc sous la forme du défaut de l'enzyme UDP-glucuronyltransférase.
  • La relation avec l'hépatite virale (maladie de Botkin, hépatite B, C). Si une personne avec deux seconds chromosomes défectueux souffre d'une hépatite aiguë d'origine virale, la pathologie se manifeste plus tôt, avant l'âge de 13 ans. Sinon, il se manifeste dans 12 à 30 ans.

    Les symptômes obligatoires du syndrome de Gilbert aigu sont les suivants:

  • jaunissement intermittent de la peau et / ou du blanc des yeux (la sclérotique devient déjà jaune avec un taux de bilirubine plus bas). La peau de tout le corps ou d'une zone distincte (triangle nasolabial, paumes, fosses axillaires ou pieds) peut jaunir;
  • fatigue
  • qualité de sommeil réduite;
  • perte d'appétit;
  • Xanthélasma - plaques jaunes dans les paupières.

    Peut aussi être observé:

  • transpiration;
  • brûlures d'estomac;
  • lourdeur dans l'hypochondre à droite;
  • des nausées;
  • flatulences;
  • mal de tête;
  • douleurs musculaires;
  • diarrhée ou, au contraire, constipation;
  • démangeaisons de la peau;
  • la faiblesse;
  • l'apathie ou, au contraire, l'irritabilité;
  • des vertiges;
  • membres tremblants;
  • douleur constrictive dans l'hypochondre droit;
  • sentir que l'estomac est "debout";
  • troubles du sommeil;
  • perturbation du système nerveux autonome: sueurs froides, attaques de panique avec accélération du rythme cardiaque et nausée;

    Pendant la période de bien-être, tous les signes sont totalement absents et, chez un tiers des personnes, ils ne sont pas observés, même lors d'une exacerbation.

    Les exacerbations se produisent à une fréquence variable: d'une fois tous les cinq ans à cinq fois par an, tout dépend de la nature de la nourriture consommée, de l'effort physique et du mode de vie. Le plus souvent, les rechutes surviennent au printemps et à l'automne et durent environ deux semaines sans traitement.

    Les personnes atteintes d'une évolution chronique de la maladie changent souvent de caractère. Cela est dû à la gêne ressentie par la couleur de leurs yeux ou de leur peau. Il souffre également de la nécessité d’enquêtes permanentes.

    Le médecin peut suggérer que la personne est atteinte du syndrome de Gilbert et de ses symptômes par l’origine de la maladie et par l’augmentation du taux de bilirubine totale dans le sang veineux en raison de sa fraction indirecte - jusqu’à 85 μmol / l. Dans le même temps, les enzymes qui parlent de lésion du tissu hépatique - AlAT et AsAT - se situent dans la plage normale. Autres analyses des fonctions hépatiques: taux d'albumine, indicateurs de coagulogramme, phosphatase alcaline et gamma-glutamyltransférase - dans les limites de la normale:

    Syndrome de Gilbert - traitement

    Le syndrome de Gilbert est une maladie génétique héréditaire qui se traduit par une violation de l'utilisation de la bilirubine dans le corps. Le foie du patient ne peut pas neutraliser ce pigment biliaire en totalité, et il s'accumule dans le corps, provoquant une jaunisse. La maladie est un type héréditaire avec une évolution bénigne mais chronique.

    Comment traiter le syndrome de Gilbert?

    Cette maladie ne représente pas une menace pour la vie et entraîne très rarement des complications. Par conséquent, le syndrome de Gilbert ne nécessite généralement pas de traitement spécifique et systématique.

    Un traitement médicamenteux est généralement prescrit pour neutraliser les symptômes qui en résultent et prévenir leur apparition. Des méthodes non médicamenteuses sont utilisées: observance du régime, régime alimentaire spécial et prévention des facteurs pouvant déclencher une exacerbation.

    Les traitements pour le syndrome de Gilbert, qui sont utilisés selon les besoins, comprennent les suivants:

    1. Prendre des médicaments qui réduisent le niveau de bilirubine dans le sang. Il s’agit tout d’abord du phénobarbital et des préparations en contenant. La médication dure généralement 2 à 4 semaines et s'arrête après la disparition des signes extérieurs (jaunisse) et la normalisation du taux de bilirubine dans le sang. L'inconvénient de cette méthode de traitement est que les drogues peuvent créer une dépendance et que leur effet s'estompe, il est nécessaire d'arrêter de prendre. Dans le traitement du syndrome de Gilbert, de nombreux patients préfèrent remplacer le phénobarbital par un médicament contenant le contenu de celui-ci, mais ayant des effets plus modérés, tels que Corvalol ou Valocordin.
    2. Accélération de l'absorption et de l'excrétion de la bilirubine (diurétique et charbon actif).
    3. Les injections d'albumine qui lient la bilirubine déjà en circulation dans le sang.
    4. Réception des vitamines du groupe B.
    5. Acceptation des hépatoprotecteurs pour maintenir la fonction hépatique.
    6. Prise de médicaments cholérétiques lors de l’exacerbation des symptômes.
    7. Régime alimentaire utilisant le moins possible de graisses complexes, de conservateurs et d’alcool.
    8. Éviter les situations qui provoquent une exacerbation des symptômes (infections, stress, jeûne, exercice excessif, médicaments qui affectent négativement le foie).

    Régime alimentaire pour le syndrome de Gilbert

    Dans le traitement du syndrome de Gilbert, l’un des postes clés est la nutrition.

    Les produits qui sont clairement contre-indiqués chez tous les patients avec un tel diagnostic n'existent pas. Dans chaque cas, un tel ensemble peut être individuel. Ainsi, chez presque tous les patients atteints du syndrome de Gilbert, la consommation d'alcool provoque une forte exacerbation des symptômes, mais il existe des cas où cela ne se produit pas.

    De plus, les patients sont contre-indiqués dans les régimes à jeun et sans protéines. Fruits de mer, œufs, produits laitiers doivent obligatoirement être inclus dans le régime alimentaire. Et il est préférable de refuser les aliments trop gras et frits, car cela affecte le foie.

    De plus, les longues pauses ne sont pas autorisées, suivies d'une forte consommation de nourriture. Les repas doivent être réguliers, de préférence fractionnés, en petites portions, mais jusqu’à 5 fois par jour.

    Traitement des remèdes populaires du syndrome de Gilbert

    Comme indiqué plus haut, bien que la maladie entraîne rarement une gêne physique, ses manifestations externes entraînent des inconvénients psychologiques pour beaucoup. Pour lutter contre la jaunisse dans le syndrome de Gilbert, vous pouvez utiliser non seulement des médicaments, mais également des plantes médicinales, des thés cholérétiques et des décoctions qui aident à nettoyer et à améliorer l'activité du foie.

    Ceux-ci comprennent:

    L'acceptation des herbes est souhaitable pour alterner ou utiliser des charges spéciales. De même, dans le cas du chardon-Marie, l'ingestion d'huile provenant de cette plante a un effet positif.

    Portail de remise en forme de Mikhail Dyakonov

    Mikhail Dyakonov est membre du Syndicat des écrivains russes, champion du monde et titulaire de titres de conditionnement physique et de Men`s Physique (IFBB, WBBF, IBFA, NAC), acteur de film

    Enregistrement de la navigation

    Maladie de Gilbert (syndrome de Gilbert). Expérience personnelle

    Depuis 2006, j'ai des problèmes avec le tractus gastro-intestinal (gastrite, ulcère peptique du bulbe duodénal et inflammation de la vésicule biliaire. Parallèlement, il y a eu une augmentation de la bilirubine (pigment jaune-rouge - quand il s'accumule dans les organes et les tissus, ils jaunissent) couleur).)

    J'avais une langue jaune prononcée sur la langue, un jaunissement à peine perceptible (subictericity) de la sclérotique (le noyau externe du globe oculaire - «blanc de l'œil»), une légère douleur dans l'hypochondre droit et une «demi-ceinture» dans le haut de l'abdomen.

    Le traitement a donné des résultats, mais sans succès - jusqu'en janvier 2009, date à laquelle l'opération a été réalisée pour prélever la vésicule biliaire. Cela était censé résoudre la plupart des problèmes. Cependant, les résultats d'un test sanguin biochimique ont indiqué que l'augmentation de la bilirubine se poursuivait.

    Un an plus tard, lors d’une enquête menée à l’Institut central de recherche en gastroentérologie, l’Institut central de recherche en gastroentérologie était soumis à un test de dépistage du syndrome de Gilbert, qui détectait cette maladie.

    La maladie ou le syndrome de Gilbert se manifeste par un ictère chronique ou intermittent sans modification marquée de la structure et de la fonction du foie ni une stagnation de la bile dans les conduits hépatiques.

    L'analyse de la littérature médicale montre qu'environ un tiers des patients ne se plaignent pas et que deux tiers manifestent de la fatigue, un affaiblissement ou une perte de capacité en cas de stress physique et mental prolongé et de douleur sourde dans la partie supérieure de l'abdomen (dans le foie). Des nausées, un manque d'appétit, des éructations, des selles anormales (constipation ou diarrhée), des flatulences sont notés. Dans 1/4 des patients, le foie est légèrement élargi - son bord s'étend de 1 à 3 cm sous l'arcade costale. Pendant les périodes d'exacerbation, la même augmentation est observée plus souvent chez 4/5 patients. Chaque patient sur 10 a une rate légèrement hypertrophiée. La maladie est observée chez moins de 5% de la population.

    La maladie de Gilbert a généralement un caractère familial et est causée par un déficit en enzymes hépatiques responsables de la capture, du traitement et de l'élimination de la bilirubine. En règle générale, la maladie de Gilbert dure plusieurs années, généralement toute la vie. Les hommes souffrent environ 10 fois plus que les femmes.

    Le symptôme principal de la maladie est une légère jaunisse de la sclérotique. Elle se caractérise par une jaunisse terne, en particulier le visage. L’épuisement nerveux, le stress physique, les maladies catarrhales, diverses chirurgies, la famine, les erreurs d’alimentation, l’alcool et certains médicaments peuvent contribuer à l’émergence ou à l’intensification du jaunissement.

    Seule une faible proportion des patients développent une maladie des calculs biliaires (calculs pigmentaires) et des ulcères duodénaux.

    Régime de jour léger, traditionnellement recommandé, excluant tout stress physique ou mental important. Il est nécessaire d’exclure l’alcool, de manger régulièrement (le jeûne est contre-indiqué), de suivre un régime raisonnable (régime n ° 5), d’éviter la fatigue physique et de prendre des médicaments hépatotoxiques. Les patients ont contre-indiqué les sports professionnels. Tous les plats sont cuits à l'eau ou à la vapeur, et cuits au four.

    Parmi les médicaments, il y a des médicaments qui améliorent le métabolisme dans le foie (legalon, Kars, hofitol). Si l'augmentation de la bilirubine est prononcée et s'accompagne de faiblesse et d'une mauvaise santé, il est possible de prendre du phénobarbital, de la zixorine (0,05–0,1 g, 2 à 3 fois par jour) ou du luminal. Le phénobarbital peut être pris dans le cadre des médicaments bien connus Corvalol et Valocordin. Il est également possible de recevoir des médicaments tels que Kars, leprotek, cours légaux.

    L'effet cosmétique de ce traitement n'est observé que chez certains patients et il n'est pas possible de se débarrasser complètement du syndrome de Gilbert.

    • Une fraction de repas (4 ou plus) par jour est recommandée. Conformité avec le régime numéro 5 (voir ci-dessous) et le régime.
    • Il est nécessaire de limiter l'utilisation de médicaments hépatotoxiques - la cimétidine, les médicaments psychotropes, la furadonine et d'autres peuvent provoquer une hépatite aiguë sévère.
    • De l'effort physique, il est nécessaire d'abandonner les gros squats avec une barre et stanovykh, dosés à des charges. L'entraînement implique un échauffement suffisant avant l'entraînement, l'utilisation de charges avec lesquelles vous pouvez effectuer 12 à 15 répétitions à chaque approche, de courts exercices de sport - pas plus de 45 minutes.
    • Administration cyclique (alternativement, une fois par an) d'Ursosan (prendre 250 mg (1 onglet) 2 fois par jour matin et soir, 1 mois) et d'Heptral (400 mg x 2 fois par jour avec les repas, 1 mois est souhaitable. après 18h00!).
    • Des consultations périodiques avec un hépatologue et un gastro-entérologue, des examens et des tests sont nécessaires.
    • Le bronzage est indésirable (à la fois dans les lits de bronzage et au soleil) en raison de son effet négatif sur le foie.
    • Avec une augmentation de la bilirubine totale supérieure à 40 µmol / l, prendre Phénobarbital 0,01 n ° 10 ou Corvalol 40 gouttes le matin pendant 10 jours. Si nécessaire, en association avec d'autres médicaments (Duspatalin, Karsil, Hofitol, Motilium, etc.).

    - pain de blé de farine variétés I et II, seigle à base de farine ensemencée, cuisson au four de la veille; beurre et pâte feuilletée; les tartes frites sont exclues;

    - des soupes aux légumes et aux céréales dans un bouillon de légumes, des produits laitiers avec des pâtes, des fruits, du bortsch et une soupe végétarienne; la farine et les légumes pour la vinaigrette ne sont pas frits, mais séchés; les bouillons de viande, de poisson et de champignons sont exclus;

    - viande et volaille - bœuf maigre, veau, viande de porc, lapin, poulet bouilli ou cuit au four après la cuisson; l'oie, le canard, le foie, les reins, le cerveau, la viande fumée, les saucisses et les conserves sont exclus;

    - poisson - variétés à faible teneur en matière grasse bouillies et cuites au four;

    - produits laitiers - lait, kéfir, acidophile, yaourt, crème sure pour assaisonner les plats, fromage cottage demi-gras et ses plats;

    - oeufs - omelette protéinée cuite au four; les œufs durs et les œufs au plat sont exclus;

    - céréales - tout plat à base de céréales;

    - divers légumes bouillis, cuits au four et à l'étuvée; épinards exclus, oseille, radis, radis, ail, champignons;

    - des collations - une salade de légumes frais avec de l'huile végétale, des salades de fruits, des vinaigrettes;

    - fruits, baies non acides, compotes, gelées;

    - sauces à la crème sure, produits laitiers, légumes, fruits;

    - boissons - thé, café au lait, jus de fruits, de baies et de légumes.

    Symptômes et traitement du syndrome de Gilbert

    Le syndrome de Gilbert (jaunisse familiale non hémolytique) est une maladie hépatique chronique (transmise de parents en enfants) causée par la mutation d'un gène impliqué dans l'échange de bilirubine dans le corps. Le plus souvent, la pathologie est détectée chez les garçons âgés de 3 à 13 ans.

    Le syndrome de Gilbert ne met pas la vie en danger, mais il est intéressant de consulter un médecin et de suivre un traitement.

    Les manifestations cliniques du syndrome peuvent avoir les causes suivantes:

  • Le jeûne;
  • Menstruation chez les femmes;
  • La déshydratation;
  • Hypothermie, surchauffe du corps;
  • Situation stressante;
  • Boire de l'alcool;
  • Un traumatisme;
  • Acceptation de certains médicaments (antibactériens, hormonaux);
  • Intervention chirurgicale;
  • L'insomnie;
  • Violation du mode du jour, pouvoir;
  • Effort physique excessif;
  • Maladies infectieuses (ARVI, grippe, infection intestinale).

    La maladie de Gilbert peut être divisée en 2 types:

  • Congénital - se développe sans facteurs de provocation;
  • Manifestation - formée après une infection virale.

    Par la nature du flux:

    Dans 1/3 des patients, les symptômes de la pathologie sont complètement absents ou se manifestent avec des signes cliniques minimaux. Dans la plupart des cas, l’état pathologique se manifeste par une jaunisse (coloration de la peau, protéines oculaires, muqueuses en jaune).

    Les autres signes de la maladie sont bénins, notamment:

  • Troubles dyspeptiques (digestifs):
    • Nez d'amertume dans la bouche;
    • Sensation de plénitude dans l'estomac;
    • Flatulences;
    • Diminution ou perte totale d'appétit;
    • Projection accrue du foie;
    • Inconfort, douleur dans l'hypochondre droit d'un caractère terne et tirant, apparaissant contre la réception d'aliments gras ou épicés;
    • Nausée, vomissements;
    • Éructations amères après avoir mangé;
    • Urine foncée;
    • Décoloration du calcium;
    • Brûlures d'estomac;
    • Constipation ou diarrhée.
    • Signes neurologiques:
      • Trouble du sommeil;
      • Vertiges, maux de tête;
      • Tremblement (tremblements) des membres supérieurs et inférieurs;
      • Faiblesse générale, apathie, irritabilité;
      • Panique déraisonnable, peur.
      • Autres symptômes:
        • Œdème des membres inférieurs;
        • Abaisser la pression artérielle;
        • Démangeaisons de la peau;
        • Hyperhidrose excessive (transpiration);
        • Douleur dans le coeur;
        • Tachycardie (palpitations cardiaques);
        • Essoufflement, difficulté à respirer;
        • Frissons sans fièvre;
        • Douleurs musculaires, articulaires.

        Diagnostic du syndrome

        Le diagnostic du syndrome de Gilbert repose sur les plaintes du patient, la collecte de l'anamnèse (facteur héréditaire qui a précédé son apparition), au cours de l'examen (jaunissement, douleur au côté droit), en fonction des résultats des études de diagnostic.

        Tests de diagnostic et indicateurs indiquant la présence de la maladie:

      • La numération globulaire est une augmentation du niveau d'hémoglobine, des globules rouges immatures;
      • Test sanguin biochimique - augmentation des taux de bilirubine totale;
      • Diagnostic moléculaire - détection de mutations géniques;
      • Test antibactérien - après l'introduction de 900 mg du médicament, le niveau de bilirubine augmente;
      • Échographie du foie - peut augmenter le corps;
      • Échantillons spécialisés:
        • Acide nicotinique par voie intraveineuse - contribue à augmenter le taux de bilirubine.
        • Test de famine: le patient reçoit 400 kcal par jour (norme 2000–2500) tous les jours, le premier prélèvement de sang étant effectué le premier jour de l’étude à jeun, le second après deux jours avec un régime hypocalorique. Si le niveau de bilirubine augmente de 50 à 100 °, l'échantillon est positif.
        • Apport en phénobarbital: fixer la posologie au taux de 3 mg / kg. Prendre le médicament pendant 5 jours entraîne une diminution du taux de bilirubine dans le sang.

        Articles liés L'estomac et la douzième symptômes persistants et le traitement du syndrome de Zollinger-Ellison

        Les médicaments suivants sont utilisés dans le traitement du syndrome:

      • Hepatoprotectors - protège les cellules du foie contre la destruction: Kars, silymarine, Heptral. Silymarine, 2 comprimés trois fois par jour;
      • Les médicaments cholérétiques - activent l'activité intrasécrétoire du foie: bisulfate de berbérine, hépabène. Hépabène, 1 capsule 3 fois par jour;
      • Barbituriques - abaissent le niveau de bilirubine dans le sang: barbital, métarbital, butisol. Barbital, 0,25-0,5 g. par jour
        • Enterosorbents - élimine les substances toxiques, la bilirubine, du corps: polyphepan, enterosgel, charbon actif. Polyphepan, 1 comprimé 3 fois par jour;
        • Enzymes - améliorent les performances du tube digestif: mezim, panzinorm, créon, panzinorm, 1 capsule 3-4 fois par jour;
        • Vitamine: vitamines du groupe B, acide nicotinique, neurobion, 1 comprimé deux fois par jour.
        • Antiémétiques: cerrucal, dompéridone, motilak. Dompéridone, 1 comprimé 3 à 4 fois par jour;
        • Apaisant signifie: teintures de valériane, motherwort. Teinture d'Agripaume, 20-30 gouttes par verre d'eau, deux fois par jour;
        • Antispasmodiques - pour le syndrome de la douleur: no-shpa, drotavérine, papavérine. Papaverine, 1-2 comprimés 2 fois par jour.

        Dans les cas graves, lorsque le niveau de bilirubine atteint un niveau critique (250 et plus), le patient se voit prescrire l'administration d'albumine (protéines synthétisées dans le foie) et la transfusion sanguine.

        Dans le traitement de la maladie en utilisant les recettes suivantes de la médecine traditionnelle:

      • 20 gr. les herbes immortelles versent un litre d’eau, mettent à feu doux, bouillent jusqu’à évaporation de la moitié du total. Refroidir la décoction, filtrer, prendre 1/2 tasse trois fois par jour;
      • 25 gr. absinthe broyée, versez 70 ml d'alcool à usage médical, laissez infuser le mélange pendant 7 jours dans un endroit frais et sombre, en remuant de temps en temps le contenu. Filtrez la teinture, prenez 25 gouttes trois fois par jour;
      • Prenez 15 parties d'un champignon de bouleau (chaga), 1 partie de propolis, versez un litre d'eau bouillante et laissez une semaine à l'abri de la lumière. Filtrer, ajouter 50 gr. argile blanche, prendre 50 ml 2 à 3 fois par jour;
      • Prendre 0,5 kg de raifort, écraser, brasser un litre d’eau bouillante, laisser reposer une journée. Filtrez, prenez 1/3 de tasse 3 fois par jour, utilisez l'outil pas plus de 7 jours.

        Dans le syndrome de Gilbert, les repas doivent être fractionnés, en portions minimales, au moins 5 fois par jour. Les plats doivent être bouillis, cuits au four, chauds. Buvez abondamment: au moins 1,5 litre par jour.

      • Le pain
      • Produits laitiers fermentés;
      • Céréales, céréales;
      • Variétés de viande, de poisson et de volaille allégées;
      • Fruits, légumes, baies;
      • Soupes végétariennes;
      • Les biscuits;
      • 1 oeuf par jour;
      • Boissons aux fruits, bouillon de hanches, jus de fruits frais.
      • Muffin;
      • Plats gras, épicés, marinés, fumés;
      • Produits semi-finis;
      • Oseille, épinards;
      • Crème glacée, chocolat, pâtisserie à la crème;
      • Épices, épices;
      • Lait entier;
      • Conserves alimentaires;
      • Café, thé fort, boissons alcoolisées et gazeuses.

      Dans le syndrome de Gilbert, les complications suivantes peuvent survenir:

      Maladie de Gilbert: quelle maladie?

      Dans le syndrome de Gilbert, la peau et le blanc des yeux deviennent jaunes.

      La maladie de Gilbert (syndrome) a d'autres noms en médecine qui sont plus facilement compris par les spécialistes: hyperbilirubinémie non conjuguée idiopathique, hyperbilirubinémie constitutionnelle, cholémie familiale simple. La transpiration causée par la maladie de Gilbert n'est pas un phénomène très agréable, qui accompagne malheureusement toujours cette maladie plutôt rare et exotique.

      Le plus souvent, la cause principale du syndrome de Gilbert chez l'homme est le déficit génétique de l'enzyme glucuronyltransférase. Cette carence, à son tour, "transforme" dans les cellules hépatiques une autre enzyme sanguine importante, la bilirubine indirecte, en bilirubine directe. Une bilirubine directe, ainsi qu’indirecte, doit répondre à une certaine norme, et un changement brutal de leurs valeurs ne conduit pas seulement à ce syndrome.

      Cette maladie se manifeste par un certain nombre de symptômes, dont le plus désagréable est un changement de la pigmentation de la peau du patient - elle devient jaune et peut prendre n'importe quelle forme: visage, mains, cou, nez, oreilles, toutes les parties du corps. Dans certains cas, la maladie de Gilbert entraîne un déséquilibre complet de tous les enzymes et composants biochimiques du sang humain.

      Le syndrome de Gilbert appartient au groupe des pathologies hépatiques génétiquement congénitales. C'est-à-dire qu'il est principalement héréditaire et dans un très grand nombre de cas exclusivement par le biais de la lignée masculine (les femmes souffrent de cette maladie 10 fois moins!). En outre, beaucoup plus souvent, cette maladie se manifeste, pour une raison quelconque, à l'adolescence ou à la jeunesse.

      Il est parfois difficile pour les médecins de déterminer le syndrome de Gilbert dès la première fois.

      Le nom de la maladie a reçu de la part du médecin français Augustin Nicolas Gilbert, qui, pour la première fois en 1901, a identifié, diagnostiqué et décrit en détail cette maladie. Heureusement, ce syndrome, bien que présentant des manifestations désagréables et pratiquement incurable, n’est pas une maladie aussi dangereuse et appartient à la catégorie des "affections bénignes".

      En ce qui concerne un symptôme tel que la transpiration excessive dans le cas de la maladie de Gilbert, il s'agit d'une conversation spéciale. Il s'agit d'un sujet qui nécessite une étude minutieuse et scrupuleuse, car ce «syndrome de couleur» entraîne toujours trop de sueur et que les personnes également prédisposées génétiquement à l'hyperhidrose sont totalement inutiles.

      Les personnes qui souffrent d'hyperhidrose ou qui ont des conditions préalables évidentes pour tomber malade sont obligées de connaître tous les maux susceptibles de provoquer une hyper-sévérité et de s'en protéger. La maladie de Gilbert, hélas, en fait partie.

      La transpiration dans la maladie de Gilbert - une "norme" désagréable, ne mérite pas des alarmes spéciales

      Il existe de nombreux problèmes de santé dans le monde, qu'il est souvent tout simplement impossible de passer sous silence et de les traiter sans traitement, car ils sont clairement exprimés et déplaisants dans leurs manifestations sous la forme de «franchement négatifs». L'un d'eux, sans doute, transpire. Et c’est l’apparition d’une odeur désagréable, ou même tout simplement "monstrueuse", de palmiers, aisselles, pieds, zones inguinales presque toujours humides. Et vivre normalement, travailler avec de nombreux patients devient une torture littérale et sans fin. Après tout, une production excessive de sueur chronique vous accompagne déjà jour et nuit!

      Oui, il existe de nombreuses techniques permettant de traiter efficacement la transpiration sévère à presque tous les stades. Mais comme vous le savez déjà très bien, cette «maladie non aromatique» a une caractéristique tellement déplaisante que même après une guérison complète de l'hyperhidrose, ses chances de réapparaître à nouveau, et même avec beaucoup de grandes difficultés de traitement, sont très grandes. Une cause fréquente de ce problème est due à de nombreux maux complètement différents, y compris la maladie de Gilbert...

      Vous devez au moins connaître les bases de leur apparence possible, accompagnées de symptômes, de méthodes de diagnostic, etc. Et ce n’est pas un caprice, mais votre nécessité vitale une fois que la "mauvaise sueur" est devenue votre ennemi éternel.

      Le plus souvent, le patient présente des manifestations cliniques de la maladie de Gilbert après un excès de nourriture. C'est pourquoi nous l'appelons parfois en Russie «maladie du Nouvel An». Toujours: 15 jours de "vacances du ventre" sans retenue! Souvent, cela se produit après les vacances tant attendues, où le régime s’est complètement effondré, ainsi que notre alcool «préféré» et le soleil le plus brillant, qui est également l’une des causes principales du «syndrome jaune».

      La maladie de Gilbert est caractérisée par un jaunissement de la peau et de la sclérotique et par la transpiration.

      Mais avec tout cela, la détérioration du bien-être ne se fera pas sentir immédiatement, car le syndrome de Gilbert exige toujours une certaine «période d’incubation» (parfois plusieurs mois) pour «exploser» soudainement avec tous ses symptômes négatifs et ses manifestations et sensations désagréables.

      Et la gravité des symptômes dépend du niveau de bilirubine dans votre sang. Les patients présentant un taux de bilirubine allant jusqu'à 30 µmol / l sont peu susceptibles de connaître une détérioration de leur état de santé. Mais les patients avec un niveau de bilirubine, par exemple, 50 µmol / l vont immédiatement ressentir une forte anxiété émotionnelle (même une panique inexplicable!), Un état de dépression, de faiblesse, de fatigue dès le petit matin. L'urine et certaines parties du corps vireront activement au jaune et vous commencerez à transpirer constamment et avec une progression croissante!

      Et ce n’est que chez nous que les personnes gravement malades consultent des médecins, mais elles vous contrarieront immédiatement. Dans 8 cas sur 10, le diagnostic sera complètement erroné: jaunisse (!), Et non pas la maladie de Gilbert. Oui, à notre grand regret, de nombreux médecins connaissent très mal cette «pathologie exotique» et, dans la plupart des ouvrages de référence médicaux, le syndrome de Gilbert est décrit de manière si superficielle que les médecins, dans ce cas, sont presque «obligés»!

      Mais le fait que vous n'ayez pas de jaunisse n'était pas présent, vous le saurez peut-être trop tard. Pour cela, il est nécessaire d'insister sur une analyse clinique et biochimique complète de votre sang, en veillant non seulement à la bilirubine directe et totale, mais également à l'hémoglobine, à l'hémoglobine glycosylée, à l'ALT, à l'AST, à la lactate déshydrogénase, au cholestérol, à la protéine totale, à la alpha-amylase, à la phosphatase alcaline, à l'analyse Gène ADN УДПГТ et ainsi de suite. Seul ce «diagnostic complexe» permettra au médecin compétent de comprendre quelle est réellement votre maladie. Et rappelez-vous les principaux

      Symptômes de la maladie de Gilbert:

      Et si vous savez tout cela et effectuez régulièrement un diagnostic différentiel du sang et de l'urine, vous ne serez presque pas infecté par le syndrome de Gilbert. Et si oui, alors transpirer avec la maladie de Gilbert n'est pas terrible pour vous. La vigilance des personnes prédisposées à l'hyperhidrose est importante même avec cette maladie...

      Nous sommes traités avec calme et confiance

      Avec le syndrome de Gilbert, le patient se fatigue rapidement et transpire beaucoup

      Et pourtant, si vous souffrez de transpiration excessive dans la maladie de Gilbert, vous ne devriez pas désespérer et surtout souffrir. Après tout, il est clair depuis longtemps que le syndrome de Gilbert n’est qu’une déficience en enzymes hépatiques responsables du traitement, de la «saisie» et de l’excrétion de la bilirubine du corps du patient. C'est-à-dire que cette affection est causée par une violation spéciale de l'une des phases du métabolisme de la bilirubine intrahépatique. Et ceci, s’il n’est pas complètement guéri chez certaines personnes, mais qu’il est supprimé à un minimum totalement invisible et inoffensif, est assez simple.

      Et le principal médicament de suppression radicale de cette maladie est le phénobarbital. Par conséquent, si vous avez révélé cette hyperbilirubinémie, le médecin vous indiquera simplement une méthode très simple pour prendre des microdoses de phénobarbital, qui fait partie d'un grand nombre de médicaments bien connus et éprouvés. Les plus simples d'entre eux sont "Valocordin" et "Corvalol" (et 25-30 gouttes 3 fois par jour pendant deux semaines "pacifient" sensiblement cette maladie).

      Et ce qui est particulièrement bien ici - ces médicaments sont admissibles pour le traitement de la maladie de Gilbert à l'adolescence et même pendant la grossesse. Mais je dois dire que «l'effet cosmétique» de ce traitement n'apparaît pas immédiatement, mais après un certain temps chez de nombreux patients. Eh bien, ce sont des cas trop rares et ils ne sont pas critiques.

      Parmi les autres recommandations pour cette maladie, on peut distinguer le mode de vie léger. Si votre travail est lié à un stress physique ou psychologique grave, vous devez soit prendre des vacances et vous reposer, soit modifier temporairement votre travail pour un travail plus simple.

      Vous devez également éliminer complètement l'alcool, afin de limiter la consommation de drogues. Il n’existe pas de régime alimentaire particulier pour cette maladie, mais il est préférable de ne pas manger d’aliments épicés, en conserve ou difficiles à digérer.

      Parfois, le syndrome de Gilbert se manifeste dans l'activité motrice de la vésicule biliaire (dyskinésie). Dans ce cas, on vous prescrira l’apport habituel de médicaments cholérétiques (par exemple: flamin, 2-3 comprimés 3 fois par jour une demi-heure avant les repas) et le tour est joué. Vivez tranquillement, "ne vous inquiétez pas" et surtout ne transpirez pas.

      Et maintenant, nous vous invitons à regarder une vidéo sur la maladie de Gilbert:

      Laisser un commentaire

      Les maladies à caractère génétique sont devenues très courantes, en particulier, et les maladies héréditaires du foie. Le syndrome de Gilbert est l'une de ces maladies. En génétique, cette maladie est appelée inoffensive, bien qu'elle apparaisse en raison d'une anomalie hétérozygote ou homozygote des gènes de l'ADN. Un trouble hétérozygote entraîne un métabolisme anormal dans le foie et cette maladie peut survenir chez l'homme.

      La polémie, familiale ou polysyndrome de Gilbert est une maladie bénigne associée à une altération de la pigmentation de l'organisme due à des problèmes congénitaux du métabolisme de la bilirubine dans le foie. Ce complexe de symptômes a une manifestation chronique persistante. La maladie a été découverte par le médecin français Augustin Nicolas Gilbert. En termes simples, cette maladie est appelée jaunisse chronique. Selon la CIM-10, la maladie de Gilbert est le code E 80.4.

      Causes du syndrome de Gilbert

      La cholémie provoque un trouble de l'ADN homozygote qui se transmet de parent à enfant. Ce gène est responsable de la liaison et du transfert de la bilirubine dans le foie. Comme cette fonction est altérée, son accumulation dans le foie se produit et entraîne une pigmentation non naturelle de la peau. Les principaux phénomènes cliniques sont le jaunissement de la peau et l’augmentation du taux de bilirubine dans le sang.

      Facteurs provocants

      Les symptômes de jaunissement peuvent ne pas se manifester pendant une longue période. Le reste des symptômes peut également être caché. Ce complexe de symptômes peut ne pas se manifester avant longtemps ni être transporté. La bilirubine se lie normalement, mais il existe des facteurs qui provoquent la manifestation de troubles génétiques et exacerbent le syndrome. Ces facteurs incluent:

    • maladies virales, infections (avec fièvre);
    • les blessures;
    • Syndrome prémenstruel (SPM);
    • régime alimentaire malsain;
    • rayons excessifs du soleil sur la peau;
    • insomnie, manque de sommeil;
    • faible consommation de liquide, soif;
    • forte charge sur le corps;
    • situations stressantes;
    • consommation excessive d'alcool;
    • interventions opérationnelles;
    • réception d'antibiotiques difficiles tolérés.

      Retour à la table des matières

      L'hyperbilirubinémie de Gilbert commence habituellement à se manifester à l'adolescence, le plus souvent ce syndrome survient chez l'homme. La maladie étant héréditaire, les parents de l’enfant (ou l’un d’eux) souffrent également de ce syndrome. Les principaux symptômes sont le jaunissement de la peau et le blanc des yeux. Ces phénomènes ne sont pas constants, car la jaunisse se manifeste périodiquement, mais est chronique. Les symptômes de la cholémie comprennent également:

    • douleur dans la région du pancréas;
    • inconfort abdominal (brûlures d'estomac);
    • goût métallique;
    • refus de manger, manque d'appétit;
    • nausée des aliments sucrés;
    • diarrhée, ballonnements, selles molles.

      Le nombre de personnes atteintes de la maladie de Gilbert est très faible. Les manifestations externes ne se produisent que dans 5% des cas.

      Le jaunissement du blanc des yeux est l’un des symptômes de la cholémie.

      Les personnes atteintes de la maladie de Gilbert peuvent présenter les symptômes caractéristiques de la grippe ordinaire, tels que la léthargie, la somnolence, la tachycardie, des tremblements dans le corps (sans la présence de fièvre), des membres douloureux. Et des phénomènes nerveux, comme la dépression, des états obsessionnels compulsifs (probablement dus à la peur de la pathologie). Cette maladie peut être accompagnée d'une cholécystite calcique (un type spécial de cholécystite avec présence de calculs dans la vésicule biliaire).

      Chez le nouveau-né, il est difficile de détecter l'hyperbilirubinémie de Gilbert, car seul un enfant né a déjà la peau jaunie et c'est normal. Quelques semaines après la naissance de l'enfant, ils observent si leur peau est revenue à son état normal ou si elle est restée jaune. Le syndrome de Gilbert chez les enfants se manifeste soit à l'adolescence, soit pas du tout pendant la vie. La maladie de la mère est également détectée en passant une analyse hétérozygote ou en recherchant des anomalies dans la partie homozygote de l’ADN.

      Méthodes de diagnostic et de détection

      Pour confirmer le diagnostic, vous devez passer un test sanguin pour le syndrome de Gilbert et vérifier l'indicateur du niveau de bilirubine qu'il contient. En outre, une analyse complète du sang, de l'urine, analyse biochimique (pour ALT, GGT). Assurez-vous de passer des tests dans un laboratoire privé, par exemple "Invitro", car dans les hôpitaux, il n'est pas toujours possible de vérifier tous les indicateurs. Ces examens sont nécessaires pour détecter des anomalies du niveau de bilirubine, une pathologie possible du foie ou une hépatite. Le test de la maladie de Gilbert est effectué à jeun afin de déterminer avec plus de précision la quantité de bilirubine et son écart par rapport à la norme. Seul un médecin peut distinguer une jaunisse ordinaire de la cholémie.

      Méthodes instrumentales

      Les méthodes instrumentales et autres de diagnostic de la maladie de Gilbert incluent:

    • Échographie de l'abdomen dans la région du foie et de la vésicule biliaire;
    • ponction de la glande hépatique et des échantillons de biopsie;
    • analyse génétique du syndrome de Gilbert;
    • Diagnostic ADN du syndrome de Gilbert;
    • comparaison avec les symptômes d'autres maladies;
    • consultation avec la génétique pour confirmer le diagnostic.

      Le traitement du syndrome de Gilbert est spécifique. Il n'y a pas de moyen spécialisé pour soigner un tel syndrome. Une correction de la nutrition, du style de vie, du régime alimentaire est observée en cas de maladie de Gilbert. L'observation fréquente d'un gastro-entérologue et une visite chez un thérapeute familial sont illustrées. Il est également possible d'utiliser des remèdes populaires pour traiter la maladie de Gilbert. Cholemia Gilbert est accompagné de calculs biliaires et de maladies cardiaques. Ils sont provoqués par un échec végétatif. Il est nécessaire de traiter les anomalies secondaires à l'aide de comprimés contenant des ingrédients naturels, tels que: "Ursosan", "Corvalol", etc., sans dommage pour le foie.

      Médicaments du foie

      Cette maladie n'est pas la vie en danger. Le trouble hétérozygote est la principale cause du syndrome. Le code génétique (gène homozygote, hétérozygote), qui est violé dans le syndrome, n'est responsable que de la pigmentation et du transport de la bilirubine dans le corps. Ce n'est dangereux qu'en combinaison avec des troubles aigus du foie et de la vésicule biliaire. Pour soutenir et corriger le fonctionnement de la glande hépatique, vous devez prendre:

    • les hépatocytes (médicaments qui protègent le foie, tels que Essentiale);
    • Vitamines B;
    • médicaments enzymatiques ("Mezim").

      Traitement des remèdes populaires

      Vous pouvez vous débarrasser des manifestations de la maladie de Gilbert en utilisant des méthodes médicales, mais cela affecte la santé et ne fait qu'aggraver la situation et les manifestations de la maladie. Cela peut être aidé en utilisant des remèdes populaires pour se débarrasser des symptômes de la jaunisse et du jaunissement des phanères de la peau. Ces outils incluent:

    • décoctions d'herbes diverses (calendula, camomille, rose des chiens, immortelle, chardon-Marie, chicorée);
    • tisanes, thé vert;
    • l'utilisation des herbes des herbes et l'utilisation des lotions pour le visage (teinture de calendula le plus souvent utilisée).

      Considérez quelques décoctions faciles à préparer pour le traitement et la prévention de la maladie de Gilbert. Une boisson de chicorée dont la racine est déjà vendue sous forme séchée et broyée en pharmacie. Pour le préparer, versez 2 cuillères à café de chicorée dans une tasse et versez de l'eau bouillante. Laisser ensuite reposer environ 5 minutes et ajouter le miel. Utilisez-le quotidiennement, sans nuire à la santé.

      Plateaux et lotions de décoction de calendula. Ces méthodes conviennent au traitement des manifestations du syndrome de Gilbert chez les enfants. Ils prennent un verre de fleurs de calendula séchées (achetées en pharmacie ou recueillies dans une zone rurale et propre) et les versent avec 5 litres d'eau bouillante. Il faut environ 20 à 25 minutes pour infuser une décoction. Dans un bouillon chaud (température ambiante), baignez l'enfant ou faites des lotions avec du bouillon.

      Pour se débarrasser des signes de la maladie de Gilbert, il est nécessaire de changer le mode de vie. Vous devez bien manger, vous en tenir à un régime alimentaire qui aide à améliorer le fonctionnement du foie et à réduire le niveau de bilirubine libre dans le corps. Aller chez le médecin et consulter - la première chose à faire.

      Les gastroentérologues et nutritionnistes recommandent le régime numéro 5.

      Diet 5, c'est aussi un régime en syndrome de Gilbert, recommandé par les nutritionnistes et les gastro-entérologues. Ce régime est très compliqué et difficile, vous devez abandonner de nombreux aliments. Mais il est utile de se débarrasser des symptômes du syndrome de Gilbert et de contrôler le niveau de bilirubine dans le sang. Pour suivre le régime numéro 5, vous devez suivre ces directives:

    • Les aliments doivent toujours être chauds, les aliments froids sont exclus du régime.
    • Vous ne pouvez pas boire de café fort, thé et soda froid, les boissons avec des colorants sont également exclus.
    • Exclut les frites. Il n'y a que l'écriture bouillie ou cuite au four.
    • Les aliments très acides (citron, canneberge) sont également exclus des repas de tous les jours.
    • Essayez de manger souvent et de façon satisfaisante (environ 6 fois par jour).
    • Les aliments épicés et les assaisonnements sont exclus des repas de tous les jours.
    • Exclure les produits alimentaires contenant du cholestérol.
    • Exclure des oeufs de nourriture sous n'importe quelle forme.
    • Vous ne pouvez pas manger de farine.
    • Absolument pas boire et fumer.
    • Ne mangez pas de poisson gras et de viande grasse.

      Retour à la table des matières

      Ce qui est dangereux: complications et conséquences

      La forme habituelle (hétérozygote ou homozygote) de cette maladie ne présente aucun danger pour la vie humaine. Le principal danger est la génétique et la prédisposition. Une personne qui porte ce syndrome le transmet à ses enfants. L'héritage de la maladie est le principal indicateur de son apparition, mais il est assez rare. L'hépatose est possible dans la forme compliquée du syndrome, car avec cette maladie, la production de certaines enzymes est perturbée dans le foie.

      Prévention et pronostic

      Si les indicateurs de bilirubine et d'enzymes hépatiques sont normaux, mais que dans la famille, le syndrome de Gilbert est complexe, il est nécessaire de prendre des mesures préventives. Pour prévenir le polysyndrome de Gilbert, le sport avec modération, l'alimentation, l'élimination des mauvaises habitudes de la vie (alcool, tabagisme, passivité), la réussite d'un examen par un gastro-entérologue (tous les six mois ou tous les ans) est nécessaire. La nutrition dans le syndrome de Gilbert est la principale mesure préventive.

      Le syndrome de Gilbert et la grossesse sont combinés chez les femmes qui ont hérité de cette maladie. Quand une femme est enceinte, elle peut être examinée par un généticien et voir si elle est porteuse d'une anomalie génétique causant une jaunisse familiale. Plus tôt elle est détectée, plus il est facile d’effectuer une prophylaxie chez le nouveau-né, auquel cas la manifestation du syndrome peut être prévenue.

      Les médecins donnent toujours un bon pronostic pour la cholémie.

      Si vous consultez un médecin à temps, effectuez une étude de l'ADN et du taux de bilirubine dans le sang, vous pourrez remarquer la jaunisse de Gilbert à temps. Les personnes atteintes du syndrome de Gilbert devraient modifier avec compétence leur mode de vie, contrôler leur menu et les symptômes de la maladie disparaîtront. L'effet de la prévention et du traitement de la cholémie apparaît au bout de 1 à 2 semaines si vous respectez toutes les règles et recommandations.


  • Plus D'Articles Sur Le Foie