Syndrome d'épaississement de la bile

Rubrique CIM-10: P59.1

Le contenu

Définition et informations générales [modifier]

Synonymes: Hyperbilirubinémie du nouveau-né, due à une altération de l'excrétion de la bilirubine; hyperbilirubinémie directe du nouveau-né; syndrome d'épaississement de la bile.

La cholestase néonatale due à une pathologie périnatale extrahépatique est une violation de la fonction excrétrice du système hépatobiliaire, provoquée par une combinaison de facteurs pathologiques et iatrogènes de la période périnatale, ainsi que par une immaturité du foie morphofonctionnelle.

Étiologie et pathogenèse [modifier]

Dans la structure des causes extrahépatiques de la formation de cholestase néonatale, la principale place est occupée par des affections accompagnées du développement d’une hypoxie ou d’une ischémie du système hépatobiliaire, d’une hypoperfusion gastro-intestinale, d’une hypoglycémie persistante, d’une acidose métabolique et d’une insuffisance cardiovasculaire congestive. L’affaiblissement de la fonction excrétrice du système hépatobiliaire peut être dû à une augmentation de la bilirubine dans HDN (maladie hémolytique du nouveau-né) en raison d’un changement important des propriétés colloïdales de la bile, d’une augmentation de sa viscosité et, dans certains cas, de l’effet directement toxique de la bilirubine sur les membranes des hépatocytes et des mitochondries de cellules. Une place importante est occupée par les infections bactériennes systémiques et localisées qui déclenchent la synthèse et l’excrétion d’une cascade complexe de médiateurs inflammatoires avec les cellules de Kupffer, ainsi qu’avec les hépatocytes et les cellules endothéliales sinusoïdes, qui ont un impact direct sur la formation et l’excrétion de la bile. Les mesures thérapeutiques effectuées par le nouveau-né dans les conditions de RITN incluent des médicaments potentiellement hépatotoxiques, des fonds pour la PP. Ils contribuent également à la violation de l'état fonctionnel du système hépatobiliaire. Le développement de la cholestase est plus souvent observé chez les nouveau-nés prématurés avec l'action simultanée de plusieurs facteurs pathologiques et iatrogènes sur la fonction hépatique et l'état des voies biliaires.

Ces modifications sont basées sur diverses modifications destructives des voies biliaires, une altération de la perméabilité membranaire des hépatocytes et des composés intercellulaires (dans la plupart des cas, réversibles).

La formation de cholestase néonatale sur le fond de la pathologie périnatale extrahépatique est caractéristique de la période néonatale, car c’est à cet âge que l’immaturité morphofonctionnelle du système hépatobiliaire existe - résultat de l’action combinée de facteurs pathologiques et iatrogènes.

Manifestations cliniques [modifier]

Les manifestations cliniques comprennent la jaunisse avec une teinte verdâtre, une augmentation de la taille du foie, une couleur jaune riche de l'urine, des épisodes de selles d'Acholia.

Syndrome d'épaississement de la bile: diagnostic [modifier]

Lors de la collecte de l'anamnèse, les conditions pathologiques de la période périnatale et les effets thérapeutiques contribuant à une altération de la fonction excrétrice du foie sont détectés.

À l'examen, les patients évaluent la couleur de la peau et de la sclérotique, la taille du foie et de la rate, la couleur des selles et de l'urine.

a) Test sanguin biochimique:

• une augmentation des marqueurs de cholestase - bilirubine directe de plus de 20% par rapport au niveau d'activité de la phosphatase alcaline totale (phosphatase alcaline), de la GGT (glutamyltranspeptidase), du cholestérol et des acides biliaires;

• il y a souvent une augmentation retardée (en ce qui concerne la cholestase) des enzymes de cytolyse moins de 6 à 8 fois. Le rapport ALT / AST est inférieur à 1;

• les indicateurs reflétant la fonction synthétique du foie (albumine, cholinestérase, cholestérol) ne changent généralement pas.

• le fibrinogène, qui reflète la fonction synthétique du foie, ne change généralement pas;

• on détecte souvent de faibles taux d'indice de prothrombine et de PV, ce qui est associé à une altération de l'absorption de la vitamine K dans l'intestin;

• Il convient de noter que le niveau de fibrinogène, de cholestérol et l'activité de l'enzyme cholinestérase constituent le critère le plus objectif de la fonction synthétique du foie à cet âge, tandis que la diminution de l'albumine et de l'indice de prothrombine au cours de la période néonatale peut être due à d'autres raisons. Des modifications de l'indice de prothrombine, qui peuvent être dues à une carence en vitamine K, sont souvent observées au cours de la période néonatale à la suite d'une déficience transitoire de cette vitamine et d'autres causes. Le développement de la cholestase est un facteur supplémentaire, puisque l'absorption de la vitamine K dans l'intestin est réalisée avec la participation de la bile. Dans la plupart des cas, le niveau de cet indicateur est restauré lors de la prise du médicament vitamine K (vikasol). La cause de l'hypoalbuminémie peut être une carence nutritionnelle en protéines, que l'on retrouve souvent chez les prématurés et les nouveau-nés atteints d'hypotrophie intra-utérine.

Lors de l'échographie, des modifications non spécifiques se manifestent sous la forme d'une légère augmentation de la taille du foie sans modification de son échogénicité ni de sa structure, symptôme d'une bile sale sous la forme d'inclusions hyperéchogènes librement changeantes dans la lumière de la vésicule biliaire et des conduits qui ne donnent pas le phénomène de voie.

Diagnostic différentiel [modifier]

Syndrome d'épaississement de la bile: traitement [modifier]

Le but du traitement: la restauration de la perméabilité des voies biliaires.

Afin de corriger le syndrome secondaire de malabsorption des graisses, qui résulte d'une déficience biliaire de l'intestin, un régime thérapeutique comportant une teneur accrue en triglycérides à chaîne moyenne est indiqué. L'absorption des triglycérides à chaîne moyenne est réalisée dans l'intestin sans la participation de la bile, ce qui détermine l'efficacité de ce régime dans des conditions d'écoulement insuffisant de la bile dans l'intestin. Le développement de la cholestase, provoquée par une pathologie périnatale extrahépatique, est plus souvent observé chez les prématurés, y compris les prématurés, et les composants suivants doivent donc être pris en compte lors du choix d'un régime thérapeutique:

• gravité et durée de la cholestase;

• l'âge gestationnel et postnatal de l'enfant;

• violation de la division et de l'absorption d'autres composants, y compris les protéines et les glucides.

Chez les enfants présentant une pathologie périnatale grave, on observe une violation de l’absorption des protéines et des glucides qui, combinée au syndrome de malabsorption des graisses dues à la cholestase, sert d’indication à l’utilisation d’une nutrition thérapeutique appropriée. Dans ce cas, il est conseillé d'utiliser un mélange à base d'hydrolysat de protéines, qui ne contient pas de lactose, qui contient 50% de triglycérides à chaîne moyenne.

Chez les prématurés, et particulièrement chez les prématurés, au cours des deux à trois premières semaines de vie, le choix de la nutrition thérapeutique est déterminé par le degré de cholestase. La présence de selles blanchies, associée à une augmentation significative de l'excrétion de lipides avec les matières fécales, est à la base de la désignation de mélanges à base d'hydrolysat de protéines. Avec des manifestations de cholestase moins prononcées et une durée inférieure à 10 jours, il est conseillé d’attribuer un mélange destiné à l’alimentation des bébés prématurés avec une teneur en triglycérides à chaîne moyenne élevée à 30%.

Chez les enfants âgés de plus de 2-3 semaines avec une durée de cholestase supérieure à 10 jours, la prescription de nutrition thérapeutique avec une teneur en triglycérides à chaîne moyenne augmentée à 50% est indiquée.

Il convient de noter l'absence de contre-indications à l'utilisation du lait maternel. En même temps, seul l'allaitement ne peut pas répondre aux besoins de l'enfant en composants essentiels, et en particulier en composant gras, et il est donc conseillé de combiner le lait maternel avec un mélange thérapeutique sous le contrôle de la dynamique du poids corporel et de la composition lipidique des matières fécales. De plus, afin d'augmenter le pourcentage de lait maternel dans la composition du régime, il est possible d'utiliser des préparations enzymatiques décomposant les graisses (pancréatine à la dose de 1000 UI de lipase / (kg-jour).

a) Etiotropique: traitement adéquat de la maladie sous-jacente, élimination ou restriction des médicaments et produits sanguins potentiellement hépatotoxiques, apparition précoce du PE.

b) Pathogénétique: lors du choix d'un traitement cholérétique, il est nécessaire de prendre en compte les caractéristiques morphofonctionnelles du système hépatobiliaire chez le nouveau-né, notamment un niveau élevé de synthèse des acides biliaires primaires et l'immaturité des mécanismes excréteurs. À cet âge, l'utilisation de préparations d'acide ursodésoxycholique sous forme de suspension à une dose de 20-30 mg / kg par jour (2-3 doses) est la plus pathologiquement justifiée.

Avec la durée de la cholestase, l'utilisation de vitamines liposolubles est indiquée.

Bile condensée dans la vésicule biliaire

Symptômes de la cholestase et son traitement à la maison

La violation de la contractilité de la vésicule biliaire (dyskinésie) provoque la stagnation de la bile (cholestase) dans les conduits du foie ou de la vessie. Cet état provoque une diminution du flux de bile dans le duodénum, ​​ce qui entrave le processus de digestion et d'assimilation de la nourriture qui est entrée dans le corps.

En outre, une bile épaisse et stagnante augmente le risque de calculs (calculs), provoquant une inflammation des parois de l'organe et la violation de ses fonctions. En outre, la stagnation peut provoquer des maladies plus graves:

  • insuffisance hépatique;
  • cirrhose du foie;
  • l'ostéoporose.

Causes et symptômes

La dyskinésie est hyperkinétique (les parois de la vessie sont spasmodiques) et hypokinétique (les parois de l'organe sont faiblement réduites, ce qui entraîne une stagnation de la bile). Les symptômes de ces deux options de pathologie sont différents.

Les causes de la stagnation comprennent:

  1. L'hypodynamie.
  2. Troubles de l'alimentation: l'abus d'aliments riches en graisses et en cholestérol.
  3. Troubles métaboliques: diabète, syndrome métabolique, maladie de Crohn.
  4. Constipation
  5. Anomalies congénitales de la bulle (déformation) et de ses canaux.
  6. Système nerveux perturbé.
  7. Maladies du tube digestif: pancréatite, ulcère gastrique, etc.

Les symptômes de la pathologie sont les suivants:

  • lourdeur et compression dans l'hypochondre droit;
  • nausée avec vomissements;
  • manque d'appétit;
  • démangeaisons de la peau, déclenchées par une concentration accrue d'acides biliaires dans le corps;
  • casser un tabouret.

Ces symptômes sont accompagnés d'une dyskinésie hypokinétique. Les symptômes de la dyskinésie hyperkinétique surviennent après une violation des règles de nutrition et des situations stressantes. Dans ce cas, la douleur dans l'hypochondre droit a un caractère paroxystique. Il peut également y avoir un symptôme tel qu'une amertume dans la bouche.

Les symptômes désagréables associés à un épaississement de la bile devraient constituer une raison de consulter un gastro-entérologue. Un traitement opportun aidera à minimiser le risque de conséquences résultant de la violation de l'écoulement de la bile.

Traitement

Avec la stagnation de la bile dans la vessie, le médecin lui prescrit le tubule de la vésicule biliaire, facilement réalisable à domicile. Cette procédure implique l'utilisation d'eau minérale et d'agents cholérétiques qui aident à diluer et à éliminer la bile. Toutefois, il est interdit de traiter la vessie de cette manière si une personne présente de gros calculs dans la cavité de cet organe, ainsi qu’un ulcère peptique. Avant le traitement, il est recommandé d'effectuer une échographie du foie. Un tel traitement est interdit aux femmes pendant la menstruation.

Le tubage de la vésicule biliaire est effectué à 10 jours d'intervalle. Avant de traiter la dyskinésie et la cholestase avec des tubages, le patient doit suivre un régime numéro 5, car ce n'est que dans ce cas que le traitement sera efficace.

Tout d’abord, le patient organise des repas fractionnés et réguliers (repas - pas moins de 5 à 6 par jour). Les aliments gras, fumés et frits sont exclus du régime, de même que le café, les épices, le chocolat, les pâtisseries, l'alcool, les légumineuses et les fruits aigres. La préférence est donnée aux aliments protéiques faibles en gras: viande, kéfir, fromage cottage. Autorisé l'utilisation de céréales et de soupes de légumes. Pour augmenter l'efficacité du traitement, évitez le stress et portez une attention particulière à l'effort physique.

La vésicule biliaire tubulaire est réalisée à jeun. La première procédure est effectuée à la maison avec l'utilisation d'eau minérale: Essentuki n ° 4 et n ° 17, Borjomi et toute autre eau alcaline. Avant d’utiliser l’eau minérale chauffée à 45 degrés, prenez 2 gorgées d’eau, allongez-vous sur le côté droit et posez une bouteille d’eau chaude entourée d’une serviette sur le foie. La chaleur permet de diluer la bile épaisse et d’améliorer son écoulement. Après 15 minutes, vous devriez à nouveau boire de l'eau et vous allonger. Une procédure de tubage implique l'utilisation de 0,5 litre d'eau minérale.

Les tubages de la vésicule biliaire, effectués à domicile, sont considérés comme efficaces si, après traitement, le patient ressent une légère douleur dans le foie et si les selles après une selle ont une teinte vert foncé. Si le traitement de la vessie était efficace, la prochaine fois que vous utiliserez des fonds cholérétiques, y compris à base de plantes.

La purification de la vessie à domicile peut être réalisée avec du sorbitol, qui a non seulement un effet cholérétique, mais également un effet laxatif. Une cuillère à soupe de sorbitol est diluée dans un verre d'eau minérale sans gaz, puis le liquide est chauffé à 40 degrés et bue à petites gorgées. En même temps, sur la zone de la bulle se trouve un coussin chauffant à l’eau chaude.

Le tubage de la vésicule biliaire est effectué à la maison à l'aide de magnésie. La dose du médicament est calculée en fonction du poids corporel de l’enfant.

Après avoir effectué une cholécystectomie, le patient peut rencontrer le problème de la bile stagnante. Dans ce cas, le tubage de la vésicule biliaire, effectué à domicile, est réalisé avec de l'eau minérale (150 ml) et du xylitol (1 cuillère à thé).

Au lieu d'utiliser de l'eau minérale pour la tubulure, vous pouvez utiliser des tisanes pouvant éliminer en douceur la bile stagnante de la vessie. Pour le traitement de la stagnation, on utilise la décoction des stigmates du maïs. Vous devez prendre 2 cuillères à soupe du composant, versez-les avec 0,5 litre d'eau bouillante et laissez cuire pendant 2 minutes à feu doux. Le bouillon obtenu doit ensuite être pressé pendant une heure.

L'infusion prend 2 jours d'affilée. Mais le troisième jour après avoir pris une partie du liquide devrait se trouver sur le côté droit, mettant un coussin chauffant sur la zone de la bulle. Il devrait durer environ une heure, après quoi il est recommandé de bouger et de se réchauffer.

L'avantage de la perche réside dans le fait qu'elle aide à éliminer la douleur et en même temps à éliminer l'excès de bile épaisse. La procédure est recommandée après une violation du régime alimentaire, par exemple après avoir trop mangé ou bu de l'alcool. S'il y a des calculs dans la vessie, la tactique de traitement sera différente de celle utilisée pour la stase biliaire.

Épaississement de la bile

Le syndrome d'épaississement de la bile est observé lorsque les voies biliaires sont obstruées par des bouchons muqueux et biliaires. Le plus souvent, on l'observe chez les nouveau-nés ayant eu une asphyxie au cours de l'accouchement et chez les enfants atteints de sepsie ou de maladie hémolytique. La cause de l'apparition d'un tel syndrome peut être dans les malformations congénitales des voies biliaires.

La maladie hémolytique se développe en raison d'une incompatibilité sur le facteur Rh du sang maternel et du sang fœtal, et d'une septicémie - infection dans le sang et les tissus de l'enfant. Les voies biliaires sont bloquées en raison de l'arrêt du retrait de la bilirubine du corps de l'enfant # 8212; substance biliaire formée dans le sang lors de la dégradation des globules rouges. La bilirubine du corps de l'enfant ne peut pas être retirée à la suite d'une maladie du foie.

Symptômes d'épaississement de la bile

Avec l'épaississement de la bile, les symptômes suivants apparaissent: distension abdominale, développement de la jaunisse. accompagnée d'une teinte jaunâtre de la peau et des muqueuses, décoloration des selles, apparition d'une urine couleur bière, hypertrophie du foie et de la rate.

La déshydratation de la bile, c'est-à-dire son épaississement, chez la population adulte est généralement due à une alimentation excessive, à une alimentation irrégulière, à des problèmes psychologiques persistants, à une consommation excessive de protéines, d'alcool, de café, de drogues, de drogues et de stress, sédentarité et consommation insuffisante d’eau propre.

Pierres biliaires

L'épaississement de la bile entraîne la formation de calculs biliaires. Le symptôme le plus typique dans ce cas est la manifestation d'une attaque de coliques biliaires sur le fond d'un bien-être relatif. Le plus souvent, les convulsions surviennent la nuit après un effort excessif mental ou physique, une alimentation perturbée et sont accompagnées de fièvre, de vomissements et d'un ictère de courte durée. Ces manifestations dépendent du nombre, de la taille et de l'emplacement des calculs biliaires, de la co-infection, de la gravité de la dyskinésie biliaire.

Il faut se rappeler que lors de coliques biliaires, des soins médicaux d'urgence sont nécessaires.

Les nouvelles les plus intéressantes

La vésicule biliaire

Les symptômes de la maladie de la vésicule biliaire sont les suivants: douleur dans l'hypochondre droit, brûlures d'estomac, diarrhée, démangeaisons, sensation de lourdeur dans l'abdomen, modifications du tonus de la peau et de la sclérotique.

La vésicule biliaire remplit plusieurs fonctions dans le corps humain: collecte la bile, l'épaissit et la collecte, aide à éliminer la bile dans la lumière de l'intestin grêle.

Que signifie une augmentation de la vésicule biliaire ou le scellement de ses murs chez un enfant? Le plus souvent sur la dyskinésie biliaire, qui peut causer de graves violations dans le tractus gastro-intestinal.

Cholécystite - inflammation de la vésicule biliaire. Il est plus fréquent chez les femmes atteintes de surcharge pondérale et de calculs biliaires. Il existe des cholécystites aiguës et chroniques.

L'épaississement des parois de la vésicule biliaire est généralement détecté lors du passage d'une échographie de la région abdominale. Il peut être détecté chez les adultes et les enfants.

La maladie des calculs biliaires est un problème grave pour beaucoup de gens. En plus de la méthode traditionnelle de traitement de cette affection, il existe une méthode alternative - le traitement par des méthodes traditionnelles.

Pour éviter une invasion parasitaire, il est nécessaire de se laver soigneusement les mains, de ne pas manger de poisson ou de viande crus, afin d'éviter le contact des aliments avec les mouches et les cafards.

La boue biliaire s'épaissit, augmentant la viscosité de la bile avec la formation subséquente de cristaux et de petites pierres dans la vésicule biliaire. En règle générale, les boues sont détectées lors d'un examen planifié ou complet de la cavité abdominale.

La pancréatite est une inflammation du pancréas au cours de laquelle une quantité insuffisante d'enzymes est libérée pour digérer les aliments. La cholécystite est une maladie de la vésicule biliaire caractérisée par des processus inflammatoires.

Causes de la bile épaisse et principes de traitement

L’épaisseur de bile dans le traitement de la vésicule biliaire est souvent désignée dans la littérature médicale par le terme «boue biliaire». Ce changement pathologique perturbe non seulement le processus de digestion, mais est également considéré comme une étape précédant la cholécystite calcique. Dans 18% des cas, les boues biliaires disparaissent de manière irrévocable dans les 2 ans suivant leur apparition, mais dans 14% des cas, elles se terminent par la formation de calculs biliaires. Pour comprendre comment diluer la bile, vous devez vous familiariser avec le mécanisme de son épaississement.

Raisons

La bile est une suspension d'acides biliaires et de pigments, de cholestérol, de protéines, de phospholipides, de certains ions et de mucus. Il devient épais en violation du rapport de ces composants. Le plus souvent, cela se produit dans le contexte de troubles de l'activité contractile de la vésicule biliaire.

Les facteurs de formation des boues biliaires sont identiques aux causes de la maladie des calculs biliaires. Les principaux sont:

  • Pathologie du système biliaire. Cholécystite chronique, cirrhose alcoolique du foie, altération de la motilité des voies biliaires. L'épaississement de la bile peut provoquer des maladies parasitaires, telles que la giardiase.
  • Prédisposition héréditaire. Par exemple, avec une violation génétiquement déterminée du ratio de cholestérol et de phospholipides dans la bile.
  • Obésité, diabète de type 2. La bile épaisse provient du même mécanisme que ci-dessus. Une diminution de la sensibilité à la cholécystokinine joue un rôle supplémentaire. Cette substance stimule la motilité de la vésicule biliaire et du tractus excréteur.
  • Régime à jeun et pauvre en calories (en particulier moins de 800 calories par jour). Les boues apparaissent en raison de la dégradation des mécanismes de compensation: le corps tente de «récupérer» le cholestérol manquant par des voies de «contournement» (mobilisation des tissus, augmentation des saisies dans les aliments). En conséquence, cela conduit à son excès dans la bile. L'excès de cholestérol cristallise progressivement.
  • Acceptation de certains médicaments. Par exemple, l’utilisation de clofibrate (agent hypolipidémiant).
  • Repas riches en calories. Les propriétés de la bile sont influencées par la consommation de grandes quantités de glucides simples (par exemple, des produits de confiserie), ainsi que par l'ingestion d'aliments riches en cholestérol.
  • Certaines maladies congénitales. On trouve souvent de la bile grossière chez les personnes atteintes de fibrose kystique. Dans cette pathologie héréditaire, toutes les glandes à sécrétion externe sont affectées. Les changements sont principalement causés par une viscosité accrue du mucus dans la bile.
  • Certaines conditions physiologiques. Parfois, une violation survient pendant la grossesse, mais elle ne se termine pas toujours par la formation de calculs.

Plusieurs facteurs de risque peuvent être combinés les uns avec les autres. Compte tenu de la variété des causes de la bile épaisse, leur recherche est préférable de confier au médecin.

Boues biliaires chez les enfants

Une considération distincte mérite le syndrome de condensation biliaire chez les nouveau-nés. Les raisons pour lesquelles cela peut survenir:

  • Maladie hémolytique du nouveau-né - la destruction des globules rouges en raison de l'incompatibilité du sang de la mère et du fœtus. Se produit sur le fond de Rh-conflict. L'augmentation de la viscosité de la bile est associée à une formation excessive de bilirubine en raison de la dégradation des globules rouges.
  • Nutrition parentérale complète (en contournant le tube digestif). Il n’ya pas de stimulation de la motilité des voies biliaires. Un excès dans les solutions parentérales d'hydrolysats de protéines et d'émulsions grasses entraîne une modification des propriétés de la bile.
  • Utilisation prolongée de diurétiques. Le groupe à risque comprend les enfants atteints de dysplasie broncho-pulmonaire (lésion pulmonaire chronique) à qui on a injecté du furosémide.

Avec un traitement approprié, le syndrome de la bile épaisse chez le nouveau-né peut être corrigé. Il disparaît sans laisser de trace avec l'élimination rapide de sa cause principale. Dans les cas compliqués, des calculs biliaires pigmentaires peuvent se former.

Les symptômes

L’épaississement de la bile reste souvent caché et constitue un diagnostic accidentel lors d’une échographie. Avec la progression de la pathologie, les plaintes suivantes peuvent apparaître:

  • La sensation de lourdeur, la sensation de douleur dans l'hypochondre droit.
  • Amertume dans la bouche;
  • Brûlures d'estomac;
  • Des nausées;
  • Vomissements de la bile (le contenu de l'estomac acquiert une couleur jaune verdâtre);
  • Prurit (avec progression de la stase biliaire);
  • Peau jaune, sclérotique des yeux;
  • Assombrissement de l'urine et décoloration fécale.

Non spécifique, mais souvent accompagnant des plaintes de boues biliaires sont la flatulence et la perte d'appétit. La survenue d'au moins un des symptômes est à la base d'une visite chez un gastro-entérologue.

Diagnostics

Trouver des méthodes de recherche instrumentales. Les principaux sont:

  • Échographie des organes abdominaux. L'image ultrasonore la plus courante: une couche de sédiments de forme semi-lunaire dans la partie inférieure de la vésicule biliaire.
  • Duodénal sonnant. Vous permet d'évaluer la composition de la bile et sa quantité. Une sonde spéciale est introduite dans la région duodénale, à travers laquelle la capture de la bile excrétée est effectuée. La méthode permet de détecter la giardiase.
  • IRM Méthode d'étude par rayons X permettant de rechercher des caractéristiques anatomiques qui interfèrent avec le flux normal de la bile. En particulier, une tumeur peut être détectée à l'IRM en comprimant les voies biliaires.

L'épaississement de la bile ne s'accompagne pas toujours d'une nette déviation des paramètres de laboratoire par rapport à la norme. Les changements dans l'analyse biochimique du sang indiquent souvent une gravité significative du processus pathologique. Indicateurs qui méritent d’être pris en compte:

  • Bilirubine. L'augmentation est principalement due à la fraction directe.
  • Le cholestérol. Un niveau élevé n'indique pas nécessairement une bile épaisse, mais constitue un facteur de risque.
  • Transaminases (enzymes impliquées dans le métabolisme intracellulaire). Une augmentation de l'activité de l'ALAT (dans une plus grande mesure) et de l'AST (dans une moindre mesure) indique un processus inflammatoire possible dans le foie.

Principes de thérapie

Le traitement de la bile épaisse dans la vésicule biliaire dépend de la cause de son apparition. Par exemple, lorsque la giardiase nécessite la nomination d'agents antiparasitaires. Les boues biliaires ne nécessitent généralement pas de chirurgie. Le traitement doit être supervisé par un gastro-entérologue.

Traitement de la toxicomanie

En cas d'activité musculaire insuffisante de la vésicule biliaire, la cholécystocinétique est utilisée. Ils accélèrent l'excrétion de la bile en réduisant les parois du corps et le relâchement réflexe des voies biliaires. Un des représentants médicinaux - holosas sur la base de rose sauvage. Dans l'étiologie spastique de la stagnation de la bile, des agents à action cholespasmolytique sont utilisés (Holagol, drotavérine).

La deuxième tâche thérapeutique est la stimulation de la sécrétion de bile. Appliquez la cholérétique (Allohol). La dilution de la bile est réalisée à l'aide d'hydrocholérétique. Ce groupe comprend les eaux minérales, par exemple Essentuki et Izhevskaya.

C'est important! La cholérétique ne peut être utilisée qu'après le rétablissement de la perméabilité et la normalisation de la motilité des voies biliaires. La stimulation de la production de bile dans le contexte de son faible flux sortant aggravera la stagnation.

Pour la prévention de la formation de calculs en utilisant des agents qui dissolvent les sédiments épais dans la bile. Un des représentants est Ursosan. L'acide ursodésoxycholique protège les cellules du foie, a un effet cholérétique.

Tuba

La procédure représente la vidange de la vésicule biliaire en prenant simultanément un agent cholérétique et en réchauffant la région du foie. Il en existe deux types: une sonde (un tube inséré dans le duodénum à travers lequel un médicament cholérétique est administré) et un tube aveugle (le médicament est pris en interne).

Le tubage sans chambre à domicile peut être effectué, mais uniquement après autorisation du médecin traitant. L'eau minérale (Essentuki et Borjomi) est appropriée pour stimuler la production de bile. Le mannitol et le sorbitol peuvent être utilisés.

Phytothérapie

Attribuer des honoraires cholérétiques à une ou plusieurs composantes. Cholekinetics: millefeuille, montre à trois feuilles, pissenlit. Stimuler la sécrétion de bile: soie de maïs, rose des chiens. Détendez les muscles de la vésicule biliaire: calendula, millepertuis. La menthe est à la fois cholérétique et cholespasmolytique.

C'est important! L'utilisation de thés cholérétiques, de remèdes populaires (par exemple, l'huile d'olive) n'est pas recommandée par un médecin sans examen. Le choix du médicament doit tenir compte du type de troubles de la motilité des voies biliaires, sans quoi la pathologie peut être aggravée.

Régime alimentaire

Comment diluer la bile dans la vésicule biliaire en plus de prendre des médicaments? Un impact significatif a une bonne nutrition. Principes:

  • Augmentation de l'apport quotidien d'eau propre. Il convient de limiter la consommation de boissons gazeuses, de café, de thé fort.
  • Fractionnalité. Il y a un besoin toutes les 3 heures en petites portions.
  • Limiter la consommation d'aliments gras, frits, épicés, de confiseries.
  • Mode de température. Les aliments ne doivent pas être trop chauds ou froids, sinon ils irriteront les parois du tube digestif.
  • Préférence pour les produits cuits et les plats cuits à la vapeur.

Correction de style de vie

Certains médicaments cholérétiques ne suffisent pas pour éliminer définitivement la violation. L'augmentation recommandée de l'activité physique, la normalisation du poids corporel. Il est nécessaire d'éviter autant que possible le stress, car tout stress émotionnel prononcé est lourd de troubles de la motilité de la vésicule biliaire.

Conclusion

Une bile épaisse est un signe de l'apparition possible d'une cholécystite calcique. Les boues biliaires nécessitent non seulement un traitement approprié, mais également le respect des mesures de prévention secondaire. Si vous ne changez pas votre mode de vie après le traitement, il apparaît à nouveau dans 6 cas sur 10. Pour éliminer correctement la pathologie, vous devez contacter votre gastro-entérologue. Il vous aidera à déterminer la cause de la bile épaisse, à sélectionner le traitement et à indiquer les facteurs de risque individuels auxquels vous devez faire attention afin de ne pas affronter le problème à nouveau.

Causes du syndrome de biliousness et approches pour son traitement

La bile dans le corps humain produit des cellules hépatiques - des hépatocytes. Ce fluide biologique jaune est une structure visqueuse. Il contient les composants principaux - acides spéciaux, phospholipides, bilirubine, immunoglobulines et cholestérol. Ces substances fournissent la fonction principale - enzyme, entraînant une transition de la digestion gastrique à l'intestin.

La bile devrait avoir une certaine consistance. Pour un certain nombre de raisons, ce liquide peut devenir plus concentré. Ce phénomène s'appelle le syndrome d'épaississement de la bile. Avec son développement, on observe une congestion dans la vésicule biliaire. Une personne développe des problèmes digestifs, développe une inflammation, diminue la perméabilité des voies biliaires en raison de la probabilité élevée de formation de calculs. La maladie a certaines causes, nécessite un diagnostic instrumental et clinique, un traitement et la transition vers un régime alimentaire spécial.

Danger de stagnation de la bile

La structure anatomique de la vésicule biliaire a une petite capacité. Chaque repas est accompagné de l’accumulation dans ce «réservoir» de bile, produite par les cellules du foie. Ensuite, cette substance entre dans le duodénum par les voies biliaires, où elle est directement impliquée, et stimule également d'importants processus digestifs.

L’épaississement et la stagnation ultérieure de la bile sont des facteurs dangereux susceptibles d’aggraver considérablement l’état de la santé humaine et de provoquer des complications dangereuses:

  • violation du processus de digestion;
  • le développement de la maladie de calculs biliaires;
  • la progression des processus inflammatoires caractéristiques de la cholécystite;
  • l'apparition de changements structurels dans le tissu hépatique, entraînant un dysfonctionnement d'organe (y compris une cirrhose du foie);
  • développement de l'ostéoporose;
  • violation des processus métaboliques en raison d'une absorption insuffisante de vitamines et de minéraux.

Causes de l'épaississement de la bile

Plusieurs facteurs pouvant être combinés en trois groupes peuvent provoquer des processus pathologiques à l'origine du syndrome de stagnation de la bile:

  • déficience fonctionnelle du foie, difficulté de perméabilité des voies biliaires, apparaissant dans le contexte de maladies gastro-intestinales (gastrite, ulcère gastrique et ducodénal, infections intestinales, inflammation du pancréas et du foie, pathologie congénitale de la vésicule biliaire et de ses conduits);
  • la présence de pathologies d'autres organes et systèmes (maladies des organes pelviens, obésité, troubles métaboliques, diabète, maladies du système nerveux, manifestations allergiques);
  • l'influence de facteurs externes indésirables (exposition à des toxines de nature différente, drogues, alcool, produits pénétrant dans le corps pendant le tabagisme et régime alimentaire malsain).

Les symptômes du syndrome peuvent survenir pendant la grossesse. Ils peuvent également être provoqués par un mode de vie sédentaire, un changement de régime alimentaire, une intervention chirurgicale entraînant le retrait de la vésicule biliaire. Augmente la probabilité de développer une pathologie en présence d'une prédisposition génétique.

Symptômes caractéristiques

Pour comprendre que dans le corps humain, la bile change de texture, elle devient épaisse et les symptômes désagréables aident. Des signes spéciaux de processus pathologiques sont observés dans différents groupes d'âge - chez les adultes, chez les enfants, y compris les nourrissons.

Chez les adultes

L'épaississement du syndrome biliaire chez l'adulte s'accompagne de symptômes sévères. Le patient peut indiquer une répétition régulière et une combinaison de symptômes:

  • la présence de brûlures d'estomac, éructations, une sensation d'amertume dans la bouche;
  • nausées, parfois accompagnées de vomissements;
  • douleur dans l'hypochondre (à droite) et dans l'épigastre;
  • diarrhée fréquente;
  • décoloration des matières fécales à la lumière, l'urine, au contraire, devient de couleur foncée;
  • fatigue sévère, faiblesse, panne générale;
  • changements dans l'état de la peau (démangeaisons, sécheresse, éruption cutanée, jaunissement);
  • la sclérotique, les muqueuses de la bouche, la langue peut acquérir une teinte jaunâtre;
  • il y a insomnie la nuit, somnolence diurne sévère.

Pendant la grossesse

Dans la période d’attente de l’enfant dans le corps de la femme, il existe des processus de «perestroïka» - les modifications du fond hormonal, les organes internes changent d’emplacement, sont comprimées. De tels phénomènes contribuent au développement de la cholestase. Les femmes enceintes ont des manifestations caractéristiques:

  • douleur accompagnant la prise de nourriture, mouvement actif du fœtus et pouvant durer jusqu'à deux heures;
  • la douleur survient simultanément à la réaction du système digestif (nausée, éructations, brûlures d'estomac);
  • la transpiration peut augmenter, il y a des frissons et une légère augmentation de la température corporelle.

Nouveau-nés

Chez le nourrisson, les signes de la pathologie à son stade initial n'apparaissent généralement pas, l'image de la maladie devient brillante lors de l'apparition des complications. Chez le nouveau-né, les symptômes suivants indiquent le syndrome de la bile:

  • perte d'appétit, parfois un rejet complet de la nourriture;
  • la peau du bébé devient très sèche et jaune, des éruptions cutanées peuvent apparaître;
  • l'enfant est souvent méchant, ne dort pas bien;
  • l'urine sombre devient des selles claires;
  • la nourriture n'est pas retenue dans l'estomac, des vomissements apparaissent.

Mesures de diagnostic

Lorsque des symptômes de cholestase apparaissent, le médecin vous prescrit des études supplémentaires pour clarifier et confirmer le diagnostic. Le patient doit subir les procédures instrumentales et de laboratoire suivantes:

  • analyse d'urine (pour l'urobilinogène);
  • analyses de sang (générales, biochimiques, pour la présence d'anticorps dirigés contre des agents pathogènes de maladies parasitaires);
  • examen fécal (détection d'invasions parasitaires);
  • Echographie des organes impliqués dans le processus digestif (situés dans la cavité abdominale);
  • imagerie par résonance magnétique;
  • gastroscopie;
  • scintigraphie du foie;
  • cholangiographie (endoscopique).

Traitements utilisés

Un ensemble de mesures et de procédures thérapeutiques est utilisé dans le traitement du syndrome d'épaississement de la bile et de sa stagnation. La base n'est pas seulement l'utilisation de médicaments qui aident à restaurer les fonctions d'organes, de systèmes avec des changements pathologiques et l'élimination des symptômes caractéristiques, mais aussi un régime alimentaire spécial, la phytothérapie, l'activité physique, les remèdes homéopathiques. Dans certains cas, une intervention chirurgicale est prescrite au patient.

Examen des médicaments

Le traitement médicamenteux est indiqué après une détermination fiable de la cause qui a provoqué le changement des caractéristiques de la bile. Après avoir reçu les résultats du diagnostic de laboratoire instrumental, le patient peut recevoir une ordonnance d'un médicament, mais le plus souvent de plusieurs groupes:

  • préparations de cholagogue nécessaires pour réguler la formation de bile dans le foie (Odeston, Allohol, Kars);
  • hépatoprotecteurs - restaurer les fonctions du foie, en réglementer le travail (Essentiale, Lécithine, Legalon, Sirepar, Carsil, Erbisol);
  • cholécinétique - pour augmenter le tonus et la contractilité des parois de la vésicule biliaire ("Cholecystokinin", "Holosas", "Sulfate de magnésium", "Flamin", "Berbérine");
  • médicaments anti-inflammatoires;
  • des antibiotiques;
  • antispasmodiques - montré pour détendre les muscles du système digestif ("Spazmalgon", "No-spa").

Recettes folkloriques

Pour soulager la condition des patients - adultes et enfants - le médecin peut recommander la médecine traditionnelle. Les médicaments naturels doivent avoir des propriétés cholérétiques, anti-inflammatoires et raffermissantes. Ces qualités ont les matières premières médicinales suivantes:

  • herbes - trèfle, immortelle sablonneuse, renouée, soie de maïs;
  • jus de légumes et de fruits frais (carottes, betteraves, pommes);
  • avoine (graines);
  • momie (solution aqueuse).

Un programme individuel et un traitement personnalisé, ainsi que les caractéristiques de la préparation des médicaments, sont réglementés par un médecin.

Homéopathie

Avec la stagnation de la bile, un autre type de traitement est utilisé: l'homéopathie. Les médicaments populaires sont:

  • solution d’injection "Gepar compositum" (contient plus de 20 principes actifs);
  • gouttes et des pilules "Galstena" sur la base de repéré décongelé.

Lorsque le traitement est terminé, la production de bile est améliorée, sa fonction de transport empêche l’inflammation, régule l’activité musculaire des organes. Les médicaments peuvent provoquer des effets indésirables, dans ce cas, vous devez arrêter le traitement et consulter un spécialiste.

Exercice

Pour la correction et la prévention de la congestion du foie et de la vésicule biliaire, il est recommandé d'augmenter l'activité motrice. Le moyen le plus simple d’atteindre cet objectif est la marche quotidienne. Sa durée doit être d'au moins une heure.

Les médecins conseillent aux patients une gymnastique médicale complexe. Il comprend de tels exercices: tourner, plier le corps, lever les jambes en position ventrale - avec des exercices de respiration simultanés.

Bonne nutrition

Les signes de cholestase peuvent être éliminés lors du passage à un régime. Toutes les graisses d'origine animale, qui contiennent du porc, de l'agneau, du poisson, du lait entier et des produits à base de boeuf, des conserves en tout genre, des bonbons et des produits de confiserie, des boissons sucrées et du pain blanc, sont complètement exclues du régime alimentaire du patient.

Seuls les produits ou plats cuits à la vapeur sont recommandés pour la nourriture. Les patients sont autorisés:

  • poissons diététiques;
  • la viande;
  • céréales (sarrasin, riz brun, flocons d'avoine, orge);
  • les légumineuses;
  • les noix;
  • huiles végétales (graines de lin, olives, sésame);
  • légumes frais;
  • des fruits

Prévention et pronostic

Les raisons qui ont provoqué l'épaississement de la bile et sa stagnation, les particularités du processus pathologique, le moment du début du traitement et sa qualité sont les facteurs qui déterminent le pronostic individuel de chaque patient.

Les principales mesures préventives - identifier les causes de la pathologie, leur élimination rapide en utilisant un ensemble de procédures thérapeutiques.

Syndrome d'épaississement de la bile

Le syndrome d'épaississement de la bile est un trouble transitoire d'excrétion non inflammatoire de la bile, accompagné d'une augmentation du contenu de la bilirubine directe dans le sérum sanguin et d'un blanchissement modéré à plus prononcé des masses fécales.

Pour la première fois, le syndrome d'épaississement de la bile a été décrit par Still en 1927 dans le traitement de la maladie hémolytique du nouveau-né. Ce terme lui appartient également. En plus du HDN, le syndrome de cholestase peut être observé avec une nutrition parentérale complète chez les enfants atteints de DBP, dans le contexte d'une utilisation prolongée de furosémide.

Le mécanisme de développement du syndrome d'épaississement de la bile chez HDN est associé à:

  • avec la viscosité de la bile pendant l'hémolyse et la formation excessive de bilirubine, entravant sa perméabilité à travers les voies biliaires, ce qui, avec la dyskinésie prolongée, conduit à la formation d'un thrombus biliaire;
  • avec des dommages toxiques aux hépatocytes, accompagnés de leur nécrose et œdème.

Le syndrome d'épaississement de la bile avec HDN se développe, en règle générale, dans le contexte de manifestations graves de la maladie associées au conflit du facteur Rh. Les premiers symptômes apparaissent à l'âge d'un enfant de 5 à 12 jours, mais dans certains cas, des signes de cholestase peuvent apparaître plus tard, vers 3 ou 4 semaines de la vie.

L’apparition tardive de la cholestase chez HDN et sa combinaison avec une hépatomégalie ou une hépatosplénomégalie peuvent ressembler à une image d’hépatite virale.

Le syndrome d'épaississement de la bile sur le fond de la maladie hémolytique du nouveau-né présentant une cholestase grave peut entraîner la formation de calculs pigmentaires et, dans certains cas, s'accompagner d'une perforation de la paroi de la vésicule biliaire.

Dans le cas d'une nutrition parentérale complète, le développement du syndrome de cholestase s'explique par la teneur excessive en hydrolysats de protéines dans le régime alimentaire, qui contribue à la stagnation de la bile, par la teneur excessive en émulsions grasses qui stimulent la cristallisation de la bile. De plus, la nutrition entérale précoce initie l'activité motrice des voies biliaires et son absence dès les premiers jours de la vie les prive de cette stimulation.

Le syndrome d'épaississement de la bile ne s'accompagne pas d'une détérioration de l'état général ni d'une augmentation de l'activité des aminotransférases dans le sérum sanguin et, dans le contexte d'un traitement par cholérétique et par perfusion, donne généralement une tendance positive. La progression de la cholestase sur le fond de cette thérapie est suspecte pour le développement de l'hépatite.

Bile épaisse dans la vésicule biliaire: causes et traitement

Bile épaisse dans la vésicule biliaire - anxiété. Un changement de sa concentration affecte immédiatement le travail des organes digestifs, détériorant ainsi le bien-être général.

Pour exclure les conséquences graves de ce phénomène, il faut connaître ses causes et pouvoir les avertir, surveiller en permanence les médecins et non l'automédication.

Pourquoi s'épaissit

Dans la vessie, la bile accumulée coule du foie. À partir du foie, il se transforme en kystique, c'est-à-dire en diffère par son acidité, sa composition, sa couleur et sa densité.

Dès que la nourriture pénètre dans l'estomac, la galle diminue et le secret entre dans les canaux, puis dans l'estomac. Là, il aide à digérer les aliments, à en éliminer les résidus et à éliminer les graisses. Ce processus est réalisable si sa densité et sa concentration sont normales.

Les raisons conduisant à l'épaississement sont mises en évidence. Une condition similaire se pose en raison de:

  1. Maladies du système gastro-intestinal et du pancréas.
  2. Taux de cholestérol élevé, déclenché par une alimentation déséquilibrée.
  3. Infection du foie (hépatite).
  4. Régime alimentaire à jeun ou à faible régime.
  5. L'excitabilité émotionnelle ou le stress, qui provoque un spasme des parois du conduit.
  6. Utilisation incontrôlée de médicaments sans égard à la posologie ni aux restrictions d'utilisation.
  7. Activité motrice insuffisante.
  8. Violations du régime de consommation d'alcool.
  9. Maladies du système endocrinien.
  10. Prédisposition à l'excès de poids.
  11. L'abus d'alcool.
  12. Modifications des taux hormonaux (chez les femmes ménopausées et enceintes).
  13. Dysfonctionnement du système nerveux central.
  14. Pathologie des organes pelviens.
  15. Faible ton des parois de la vessie ou sous-développement de ses muscles.
  16. La structure individuelle du tractus biliaire (leur étroitesse), qui ne donne pas la bile dans son intégralité.
  17. Manque de coordination entre la bile et le sphincter, de sorte que le liquide ne peut pas être expulsé à temps.
  18. Débordement intestinal en cas de constipation ou de flatulence.

La viscosité a récemment été observée chez les enfants. La pathologie du bébé se développe en raison de la défaite de l'infection de la vessie, de l'utilisation de certains médicaments, de la malnutrition.

Si l’on prend en compte d’éventuels facteurs d’épaississement, il est possible d’éviter les conséquences négatives de ce phénomène en corrigeant la nutrition et le mode de vie.

Signes de viscosité

Le principal symptôme de la bile épaisse est la douleur. Cela se manifeste:

  • abdomen supérieur droit;
  • sur tout le ventre;
  • crises périodiques;
  • Rezu le matin ou après le sommeil.

En même temps, d'autres symptômes se développent:

  • fatigue
  • la faiblesse;
  • difficulté à dormir;
  • vomissements sur un estomac vide avec une masse de teinte verdâtre;
  • trouble de l'appétit;
  • des nausées;
  • goût amer dans la bouche;
  • éructations;
  • flatulences;
  • changer le ton de la peau sur terreux;
  • la diarrhée;
  • prurit;
  • gonflement ou gonflement du cou.

Les manifestations nommées, une à la fois ou dans un complexe, doivent être alarmantes et constituer un motif pour contacter un gastro-entérologue pour un examen.

Diagnostics

La qualité du fluide enzymatique est déterminée sur la base des plaintes du patient, de son examen avec la palpation obligatoire pour détecter l'emplacement et le degré de douleur.

Pour révéler une bile épaisse, une échographie examine la vésicule biliaire. S'il y a des secrets, sur l'appareil à ultrasons, ils sont considérés comme des formations en couches sans ombre.

Pour faire cette enquête, vous devez vous y préparer, c'est-à-dire viens l'estomac vide. 8-12 heures avant la procédure, il est interdit de boire, manger et prendre des médicaments.

D'autres examens sont également requis:

  • tests sanguins (généraux et biochimiques);
  • analyse d'urine;
  • masse fécale;
  • CT ou IRM.

La prescription du traitement n’est effectuée qu’après réception des résultats de toutes les études.

Traitement

Lorsqu'il décide comment traiter un patient souffrant d'épaississement, le médecin procède de la cause qui a conduit à un tel état. Les principales étapes du cours seront les activités suivantes:

  1. Médicaments.
  2. Régime alimentaire
  3. Correction du régime d'alcool.
  4. Établir le bon mode de la journée.

Détermination du degré d'activité physique.

Traitement médicamenteux

Les médicaments sont choisis pour le patient individuellement, en fonction de la gravité et de l'étiologie de la maladie. Au début, les symptômes aigus sont soulagés: douleur et vomissements. Des analgésiques et des antiémétiques sont prescrits à cette fin.

Des agents antibactériens sont prescrits pour supprimer les microorganismes pathogènes. Après l'élimination des symptômes aigus, il est recommandé de prendre des médicaments cholérétiques, de diluer la bile, d'accélérer son écoulement, d'éliminer les lipoprotéines faiblement acides et les acides en excès du corps.

Pour liquéfier le tuba nommé. Cette procédure élimine le liquide stagnant avec de l'huile d'olive, du xylitol ou du sorbitol.

À la fin du cours, les médecins recommandent les hépatoprotecteurs. Ils maintiennent la bile à l'état liquide, dissolvent les plaques de cholestérol, améliorent la contractilité de la vessie et la sécrétion de la vessie et activent le travail des cellules d'hépatocine.

Thérapie de régime

Réduire la viscosité aidera le régime alimentaire. Pendant le traitement de la toxicomanie, les aliments sont soumis aux exigences suivantes:

  1. Facile à digérer.
  2. Être naturel, sans colorants, sans arômes, édulcorants et conservateurs.
  3. Cuit à la vapeur, au four ou bouilli.
  4. Être équilibré.
  5. Aliments présents d'origine végétale.
  6. Cornichons bannis, sucreries, pâtisseries, frites, épicées, fumées, légumineuses. Ne buvez pas d'alcool et de soda.

Les repas sont fréquents, avec un intervalle entre les repas à 4 h, en petites portions et assurez-vous d'inclure le petit-déjeuner.

Si les enquêtes montrent une acidité élevée de la bile, il est nécessaire de retirer les légumes et les baies acides. Le régime alimentaire comprend des beurres (crème et légumes), de la crème sure, des œufs, de la crème et du fromage cottage faible en gras.

Dans la liste des plats autorisés sont présents:

  • soupes de nouilles, de légumes et de céréales;
  • boeuf faible en gras, lapin, poulet.
  • poisson;
  • bouillie de céréales;
  • les pâtes;
  • produits laitiers faibles en gras;
  • des oeufs;
  • sauces - légumes, au lait;
  • fruits et baies en compote, en gelée ou frais;
  • confiture douce, sucre (40 g / jour), miel.

Les boissons suivantes sont autorisées: thé léger, eau au miel dissous, jus de légumes, kéfir, jus de fruits, jus naturel, eau minérale non gazeuse.

Dans le menu du jour pour inclure des produits qui sont capables de diluer le secret, causent le rétrécissement de la bile et des canaux.

  • les olives;
  • bouillie de céréales;
  • l'aneth;
  • huile de maïs et avocat;
  • les carottes;
  • son d'avoine, de blé et de maïs;
  • les épinards;
  • les tomates;
  • le céleri;
  • chou.

Avoir un fort effet cholérétique:

  • des raisins;
  • betterave
  • canneberges;
  • radis noir et jus de chou;
  • la rhubarbe;
  • agrumes;
  • les pastèques;
  • des melons;
  • le curcuma;
  • les poires;
  • épinards

Comment diluer le secret, quels médicaments utiliser en même temps, seul un gastro-entérologue décide. La stagnation, qui s'accompagne généralement de comorbidités, nécessite le choix du traitement approprié afin d'empêcher l'aggravation de la maladie et le développement de complications.

En plus des méthodes de traitement mentionnées, le patient reçoit les recommandations suivantes:

  1. Nuit de sommeil - 8 heures Le sommeil prolongé dégrade la qualité de la bile et augmente sa viscosité.
  2. Exercices thérapeutiques quotidiens.
  3. Prendre un cours de massage.

Méthodes folkloriques

La thérapie traditionnelle n’exclut pas l’utilisation de recettes de médecine traditionnelle. La combinaison correcte de plantes médicinales contribue à améliorer la motilité du foie, à modifier la qualité du fluide enzymatique, à prévenir la formation de concrétions et le blocage de leurs canaux.

Les herbes ont un effet éclaircissant: menthe, coriandre, immortelle, calendula et achillée millefeuille. Leurs décoctions normalisent la fonctionnalité de la bulle avec son hyperactivité. Le jus de betterave fraîchement pressé et l'huile d'olive se liquéfient très bien.

Effet cholérétique: renouée, hanches, épine-vinette, feuilles de menthe, soie de maïs, drapeau sucré, origan, cumin, coriandre, pissenlit.

Mais il est important de comprendre que les plantes cholérétiques doivent être allumées avec précaution, car elles augmentent les manifestations de la douleur, provoquent une amertume dans la bouche, s’il existe une cholécystite et une cholélithiase. Utilisez-les uniquement après consultation et approbation du médecin traitant.

Que le danger s'épaississant

Dans toutes les solutions épaisses (concentrées), il se forme un précipité, y compris dans la bile épaissie. Il s’agit d’une solution instable dont la violation de la concentration entraîne nécessairement, d’abord, la formation de précipitations, puis un caillot (boue biliaire), puis des calculs, qui ne peuvent être enlevés que de manière chirurgicale.

Le principal danger d’une sécrétion visqueuse est le développement de la maladie des calculs biliaires. Parallèlement, l'état de santé se détériore et la capacité de travail diminue.

Le débordement des calculs biliaires et la difficulté de son écoulement est la rupture de l'organe. Ensuite, le secret se propage aux tissus et provoque une péritonite et une intoxication du corps.

Prévention

Les médecins ne se lassent pas de répéter que le meilleur moyen de prévenir une maladie est sa prévention. Par conséquent, pour prévenir l’épaississement, il est nécessaire de suivre ces règles:

  1. Évitez les situations stressantes.
  2. Mener une vie saine et active
  3. Mangez bien.
  4. Utilisez les médicaments délibérément.

La bile est produite dans le corps en permanence. Changer sa concentration est un phénomène dangereux pour l'homme. Un recours tardif est lourd de complications graves.

Et seule une visite chez un gastro-entérologue au début des premiers symptômes, un examen bien effectué, une détermination précise de la cause du problème et un traitement aideront à ramener le secret à son état normal.


Plus D'Articles Sur Le Foie

Régime alimentaire

Recettes pour un régime délicieux pour 5 tables par jour

Diet 5 est un aliment complet, prescrit pour les maladies du pancréas et de la vésicule biliaire. En plus des médicaments, l’alimentation est une condition essentielle du rétablissement.
Régime alimentaire

L'effet du café sur le foie

La boisson parfumée à base de grains de café est populaire dans de nombreux pays. Des millions de personnes boivent du café le matin. En outre, ils ont récemment commencé à parler de plus en plus de ses avantages.