Traitement de l'hépatite C avec du daclatasvir et du sofosbuvir

L'hépatite C est une maladie virale que beaucoup perçoivent comme une phrase. Cependant, les dernières méthodes de traitement et les médicaments peuvent ralentir voire arrêter la progression de la maladie insidieuse. L'hépatite C est une maladie chronique qui affecte les cellules du foie. La longue évolution de la pathologie conduit à la destruction progressive des hépatocytes.

Le foie a la capacité unique de se réparer, mais une infection virale l’empêche. La maladie est généralement asymptomatique ou avec des symptômes cliniques légers. C’est pourquoi l’hépatite C s’appelle aussi un tueur doux. Le foie n'a pas de terminaison nerveuse. La maladie ne se fait donc pas sentir longtemps et est généralement diagnostiquée à un stade avancé.

La période initiale peut être caractérisée par l'apparition de signes similaires au rhume: faiblesse, articulations douloureuses, indigestion. Malgré la prévalence de la maladie, beaucoup de gens pensent à tort qu’elle est transmise exclusivement par contact sexuel ou lors de l’injection de stupéfiants.

L'infection se produit souvent lors du passage d'examens médicaux et de diverses manipulations au cours desquelles l'instrument entre en contact avec le sang du patient. Vous pouvez facilement être infecté au cabinet dentaire, lors d'un examen gynécologique, lors d'interventions chirurgicales, d'injections ou de transfusions sanguines. Cela peut même se produire dans l'environnement domestique, par exemple lorsque vous utilisez des rasoirs, des brosses à dents ou des accessoires pour les ongles.

Le but de la thérapie thérapeutique est la destruction complète des agents pathogènes dans le foie, la suspension de la progression de la pathologie et la restauration de la structure normale. De telles mesures peuvent améliorer la qualité et la longévité. Malgré la gravité et la ruse de l'hépatite virale, la maladie appartient à la catégorie des pathologies curables.

Cela signifie qu'un régime de traitement correctement prescrit permet une récupération complète. Un obstacle au traitement peut être trop tardif pour qu'un patient voie un spécialiste. Le processus médical nécessite un médecin hautement qualifié, une expérience, des compétences pour faire face à des circonstances imprévues, ainsi qu'une prise de conscience de tous les détails du traitement antiviral.

La principale méthode de traitement est la thérapie antivirale à l'aide de médicaments à action directe. Les protéines virales sont la cible principale de ces agents et permettent la reproduction des agents pathogènes. Les patients doivent être patients, car le processus de traitement de l'hépatite C est un traitement long et coûteux.

Son efficacité dépend en grande partie de l'utilisation régulière des médicaments prescrits et du respect des autres recommandations du médecin. Le traitement de l'hépatite B avec du sofosbuvir et du daclatasvir est un schéma bien connu qui donne de bons résultats avec différents génotypes du virus.

Quels sont ces médicaments?

Les outils originaux - Sovaldi et Daklinza - sont fabriqués en Amérique. Ils sont très efficaces, mais présentent néanmoins un inconvénient majeur. En raison du coût élevé, tous les patients ne peuvent pas se permettre le traitement complet. Le sofosbuvir et le daclatasvir sont des analogues des médicaments américains brevetés. Ils sont aussi appelés génériques. Ils sont produits en Inde et ont des composants actifs identiques.

Les médicaments ont passé les tests appropriés, des essais cliniques confirmant leur efficacité. L’émergence de génériques sur le marché pharmaceutique a permis à de nombreux patients de suivre un traitement de qualité contre l’hépatite C, sans effets secondaires ni complications.

La difficulté de traiter l'hépatite C est due à l'activité accrue de l'agent pathogène, ainsi qu'à sa structure complexe. Le corps ne peut pas lutter seul contre la maladie, car les virus sont sujets à la mutation. Alors que des anticorps dirigés contre un agent pathogène se forment dans le sang, de nouveaux microorganismes dotés de propriétés antigéniques différentes se forment.

De plus, les composants individuels de l'agent pathogène le protègent des effets du traitement médicamenteux. Le sofosbuvir et le daclatasvir ont la capacité de bloquer ces "composants délicats". Il n'y a pas si longtemps, le traitement thérapeutique de l'inflammation virale du foie reposait sur l'utilisation d'interférons. De tels agents stimulent la défense immunitaire contre l'attaque d'agents infectieux.

Malheureusement, les interférons n’avaient pas un taux d’efficacité élevé et une liste impressionnante de contre-indications et d’effets secondaires. Le seul facteur qui a incité les patients à préférer les interférons est leur prix abordable. L'utilisation d'interféron et de ribavarine n'a donné des résultats que dans 50% des cas.

La survenue d'effets secondaires a gâché la vue d'ensemble. Le plus souvent, les patients se sont plaints de l'apparition de tels symptômes:

  • malaise général;
  • perte de cheveux;
  • la dépression;
  • tentative de suicide.

Le sofosbuvir et le daclatasvir présentent un certain nombre d'avantages inconditionnels dans le traitement de l'hépatite virale C:

  • les risques d'effets secondaires sont minimisés;
  • bonne tolérance même chez les personnes âgées;
  • des taux d'efficacité élevés peuvent réduire le traitement de deux à trois fois;
  • possibilité d'utilisation en cas d'immunité affaiblie et de complications existantes, en particulier cirrhose du foie et infection par le VIH.

Le sofosbuvir

Le mécanisme d'action du médicament Sofosbuvir vise à perturber la reproduction d'une infection virale. Cela est dû à l'impact sur les processus de réplication de l'ARN. Le médicament dans les plus brefs délais réduit la charge virale sur le corps et contribue à renforcer la défense immunitaire.

Le traitement par le sofosbuvir ne dure pas plus de deux ans, après quoi un rétablissement complet est survenu. En présence de comorbidités, par exemple, une cirrhose et une infection par le VIH, le traitement est plus prolongé et implique une combinaison de plusieurs médicaments spécifiques. La combinaison de Sofosbuvir et de Daclatasvir vous permet d’abandonner complètement l’utilisation d’interféron toxique.

Au cours des essais cliniques, des patients appartenant à différentes catégories ont été traités avec du Sofosbuvir:

  • suivre un traitement thérapeutique pour la première fois;
  • reçu des résultats négatifs d'autres médicaments;
  • souffrant d'infection par le VIH et ayant divers dommages au foie.

Quatre-vingt-dix pour cent des cas dans tous les groupes ont réussi à obtenir un effet thérapeutique durable! Le sofosbuvir fournit un résultat de cent pour cent même dans les états de cirrhose du foie et d'immunodéficience. Dans la plupart des cas, le traitement dure douze semaines. Certains patients obtiennent des résultats cohérents après un mois.

Le médicament pénètre presque immédiatement dans le foie et bloque complètement la reproduction des virus. Cela conduit à la récupération. À bien des égards, la durée du traitement dépend du génotype de l'agent pathogène et du stade du processus pathologique. Rappelez-vous que plus le diagnostic a été établi tôt, plus le résultat sera obtenu rapidement!

Daclatasvir

Le médicament est conçu pour protéger les cellules saines du corps contre l'exposition virale. Le daclatasvir est prescrit par un virologue en association avec d'autres médicaments. Le daclatasvir n'est pas utilisé en tant que médicament distinct. Il est prescrit comme médicament supplémentaire avec le sofosbuvir.

Le médicament a la capacité unique de bloquer la propagation d'un virus déjà existant d'hépatocytes affectés dans tout le corps. Il ne peut être nommé qu'après avoir effectué des études de laboratoire pour aider à brosser un tableau complet. Il n’existe pas de schéma thérapeutique unique utilisant ce médicament. Votre médecin vous expliquera les règles à suivre pour prendre des pilules.

Le daclatasvir est pris par voie orale. Ne pas broyer les pilules. Laver avec de l'eau en petites quantités. Il n'est pas nécessaire de diviser la dose en plusieurs doses par jour. Les comprimés doivent être pris à un moment donné, à intervalles égaux entre les doses. Le daclatasvir se prend avec ou après un repas, mais pas l'estomac vide.

Si vous avez oublié une dose, vous ne devez pas prendre une double dose lors de la prochaine dose, vous pourriez alors provoquer des symptômes dangereux de surdosage. Si, après six mois, le patient ne présente pas de réponse virologique soutenue, le médecin décidera probablement d'interrompre le traitement en raison d'un échec individuel. L'alcool et les entérosorbants réduisent l'activité de la substance active, il est donc préférable de refuser leur réception.

Le daclatasvir n'est pas utilisé dans le traitement de patients juvéniles, car il n'y a pas eu d'essais cliniques concernant l'innocuité de l'utilisation de comprimés dans ce groupe d'âge. Et les pilules sont contre-indiquées pendant la grossesse et l'allaitement. Pendant un mois après la fin du traitement, la conception n'est pas recommandée.

Régime de traitement

Si le patient suit la séquence correcte de ses actions et suit les recommandations médicales, il sera guéri. Souligner les principales étapes du traitement:

  • Consultation avec un virologue.
  • Livraison de l'analyse pour l'hépatite C et l'identification du génotype.
  • Consultation répétée d'un virologue, qui recevra le schéma thérapeutique approprié et la durée du cours en fonction des résultats de l'étude.
  • Achetez des médicaments prescrits et recevez-les selon le régime prescrit.
  • Tests répétés après un mois de traitement et de consultation d'un virologue. Avec des résultats médiocres, les tactiques de traitement seront ajustées.
  • Effectuer une étude de suivi après le cours. Cela contribuera à éviter toute infection virale.
  • Pour le reste de leur vie, les patients doivent veiller à leur santé et éviter toute réinfection.

Le traitement de l'hépatite B avec du sofosbuvir et du daclatasvir peut varier en fonction du génotype et des comorbidités. Lorsque des formes simples de médicaments sont prises conformément aux instructions. Vous pouvez prendre des pilules en même temps, cela n’affectera pas leur efficacité.

Avec la forme habituelle de la maladie et la présence du premier ou du troisième génotype, le sofosbuvir et le daclatasvir se boivent pendant douze semaines et le traitement donne un résultat à cent pour cent. En cas de cirrhose du foie, le traitement est prolongé jusqu'à 24 semaines et de l'interféron et de la ribavarine sont également ajoutés au daclatasvir. Dans les deuxième et quatrième génotypes, le traitement de la forme habituelle dure six mois.

Le premier génotype est considéré comme le plus dangereux, car de nombreux patients ne peuvent pas s'en débarrasser complètement, même après un traitement prolongé. Le tissu hépatique est un site d'infection favori. Dans celui-ci, l'agent pathogène provoque périodiquement une exacerbation de la maladie.

Le deuxième génotype est répandu. La plupart des patients atteints d'hépatite C ont exactement ce type. Comparé à la première option, le génotype numéro 2 est plus facile à traiter. Les schémas posologiques des comprimés sont simples et ne nécessitent pas l’utilisation d’interférons. Boire de l'alcool pendant le traitement peut sérieusement aggraver la situation et même entraîner la mort.

L'hépatite C du troisième génotype est la plus courante. Pour les combattre, les médecins récupèrent des substances moins toxiques. Le schéma de traitement implique la nécessité d'utiliser de l'interféron. 4 génotype est très rarement détecté. Les tactiques thérapeutiques s'apparentent au traitement de la première option. Le quatrième génotype de l'hépatite virale est difficile à traiter.

Si vous avez oublié de prendre le médicament et que cela a pris moins de douze heures, vous avez encore le temps de le boire. Lors de l'application du sofosbuvir et du daclatasvir, l'alimentation joue un rôle majeur. Les restrictions alimentaires contribueront à réduire le fardeau des organes digestifs, y compris du foie. Une nutrition adéquate augmentera l'efficacité du traitement médicamenteux.

Il convient de réduire progressivement la quantité de protéines dans le régime à la limite inférieure de la normale. La restriction des aliments gras est due à l'exclusion des graisses animales. Il est nécessaire de maintenir l'équilibre hydrique et de consommer environ deux litres d'eau par jour.

Effets secondaires

Les effets secondaires de la prise de génériques indiens sont mineurs. Même si vous trouvez des symptômes désagréables, le médecin n’annule pas la pilule, car le corps devient dépendant des substances contenues dans la composition. Les patients se plaignent souvent de l'apparition de tels effets secondaires: maux de tête, vertiges, diarrhée, irritabilité.

Un traitement prolongé est associé à l'apparition de tels symptômes:

  • des nausées;
  • perte d'appétit;
  • la faiblesse;
  • douleur abdominale;
  • gonflement;
  • constipation ou diarrhée;
  • démarche chancelante;
  • anxiété;
  • peau sèche;
  • fatigue
  • troubles du sommeil;
  • l'anémie;
  • douleur dans les muscles et les articulations.

Une gêne pendant la période de traitement ne survient pas chez tous les patients, mais seulement dans dix pour cent des cas. Leur apparition est due à la dépendance de l'organisme aux substances contenues dans les comprimés. Après le début du traitement, il est important de surveiller vos sentiments et de signaler tout changement au médecin.

Un traitement symptomatique est prescrit pour éliminer les effets secondaires. Le syndrome de la douleur est stoppé par des analgésiques non narcotiques. Avec une nausée et des vomissements bien Zeercal ou son analogue - Métoclopramide. Lors de la détection de symptômes d'anxiété par le système nerveux central (SNC), il n'est pas recommandé de conduire et de travailler avec une concentration et une attention accrues.

Ainsi, le traitement de l'hépatite C est réalisé en utilisant une combinaison de sofosbuvir et de daclatasvir. Comparé à d’autres médicaments, ce schéma thérapeutique donne des résultats rapides et satisfaisants. Selon les essais cliniques, les génériques indiens sont très efficaces dans la lutte contre la pathologie. Le schéma de traitement est sélectionné pour chaque patient individuellement, en tenant compte du génotype et des caractéristiques de l'organisme. Vous devez acheter des médicaments uniquement auprès de fournisseurs réputés.

Les avis

La plupart des patients choisissent leurs homologues indiens au lieu des tablettes américaines originales. Parmi les patients guéris, il y a des personnes de sexe, âge et statut social différents. La plupart des critiques concernant le sofosbuvir et le daclatasvir sont positives. Les patients rapportent un effet rapide, aucune récidive et un minimum d’effets secondaires.

Schéma thérapeutique du sofosbuvir

Acheter sofosbuvir http://stop-hcv.ru/preparaty/sofosbuvir-hepcinat-generic-sovaldi

Acheter Daclatasvir http://stop-hcv.ru/preparaty/daklatasvir

Acheter Harvoni (SOF + LED) http://stop-hcv.ru/preparaty/kupit-generic-harvoni

Le sofosbuvir est un médicament antiviral à action directe de la nouvelle génération.

Il est un inhibiteur de l'ARN polymérase NS5B. Le médicament ne permet pas au virus de se multiplier et de se développer en copiant son ARN.

Contrairement aux antiviraux de l'ancien échantillon, le sofosbuvir n'agit que sur le virus de l'hépatite C. Ce médicament empêche le virus de se multiplier dans le sang. Pour le traitement de l'hépatite C chronique, le sofosbuvir doit être associé à d'autres agents antiviraux. En fonction du traitement précédent, de la présence ou de l'absence de dommages au foie, du génotype du virus, le médicament est associé au daclatasvir, à la ribavirine, à l'interféron ou au siméprévir. Le schéma thérapeutique est élaboré individuellement pour chaque patient. Le sofosbuvir est approuvé pour les patients infectés par le VIH. Pour aborder correctement le traitement, vous devez savoir comment prendre le sofosbuvir.

Le sofosbuvir n'est pas destiné à la monothérapie, il ne peut être utilisé qu'en association avec d'autres agents antiviraux. Le médicament est apparu sur le marché en 2013. Le médicament a une petite quantité d'effets secondaires. Cependant, comparé à d’autres médicaments contre l’hépatite C, le traitement par Sofosbuvir est bien toléré par les patients de différents âges. Le sofosbuvir peut réduire la durée du traitement de deux à trois fois, augmentant ainsi considérablement l'efficacité. Dans la plupart des cas, le médicament aide à éliminer l’interféron de la liste des médicaments nécessaires. Le peginterféron est depuis longtemps le principal traitement de l'hépatite C chronique. Cependant, les effets indésirables ont obligé de nombreuses personnes à refuser un traitement.

En 2013, le médicament a été approuvé pour le traitement de l'hépatite C chronique aux États-Unis. Après des essais cliniques réussis, l’Association européenne pour l’étude des maladies du foie a fait du sofosbuvir le médicament numéro un dans le traitement de l’hépatite C. Le sofosbuvir a été approuvé pour la première fois en association avec la ribavirine pour les deuxième et troisième génotypes et en association avec le Peginterféron et la Ribavirine pour les premier et quatrième génotypes. Mais en 2014, après l’apparition du daclatasvir et du lédipasvir, la nécessité de recourir à l’interféron a presque complètement disparu. La combinaison du sofosbuvir avec le lédipasvir ou le daclatasvir montre une efficacité étonnante même en présence de cirrhose du foie.

L’Organisation mondiale de la santé a inscrit le sofosbuvir sur sa liste de médicaments essentiels.

Le schéma thérapeutique recommandé pour chaque génotype:


Les recommandations EASL 2016 pour le traitement de la mono-infection par le VHC ou de la co-infection par le VIH et le VHC chez les patients sans cirrhose, y compris un traitement précédemment non réactif et les patients ayant subi un échec virologique au cours du traitement par interféron pégylé et ribavirine.

Recommandations EASL 2016 pour le traitement de la mono-infection par le VHC ou de la co-infection VIH / VHC chez les patients atteints de cirrhose compensée (classe A de Child-Pugh), y compris ceux n'ayant jamais reçu de traitement et les patients ayant subi un échec virologique pendant le traitement par interféron pégylé et ribavirine

*** - s'il existe des facteurs prédictifs d'une mauvaise réponse - 24 semaines en association avec la ribavirine;
RBV - ribavirine;

Comment le sofosbuvir

Le sofosbuvir agit délibérément en frappant le virus de l'hépatite C. La substance active du médicament supprime le virus et l'empêche de se multiplier. Sans copier son propre ARN, le virus de l'hépatite C n'est pas capable de se répliquer (reproduction).

L'efficacité du médicament

Le sofosbuvir est conçu pour traiter les premier, deuxième, troisième et quatrième génotypes du virus de l'hépatite C. Avec l'avènement du Daclatasvir et du Ledipasvir, les premier et quatrième génotypes ont éliminé le besoin d'injections d'interféron. Les antiviraux de la nouvelle génération sont beaucoup plus efficaces que les anciens schémas thérapeutiques. Ils permettent d’atteindre une efficacité de près de cent pour cent même en présence de cirrhose ou d’infection par le VIH. Le sofosbuvir a considérablement réduit la durée du traitement - il est maintenant de 12 semaines. Dans certains cas, il peut atteindre 24 semaines (durée maximale du traitement).

Le médicament présente de nombreux avantages. Contrairement à l'interféron, ce sont des pilules. Le médicament est pris une fois par jour et ne provoque presque pas d'effets secondaires. Maux de tête, légère fatigue et somnolence sont au nombre des événements indésirables. À côté de dizaines d'effets douloureux de l'interféron, ces effets secondaires sont invisibles.

Après des essais cliniques réussis, un nouveau médicament a complètement changé le schéma thérapeutique de l’hépatite C chronique dans le monde. Maintenant, les patients atteints d'hépatite C ont la possibilité d'un traitement confortable et efficace sans effets secondaires.

Les comprimés Sofosbuvir arrêtent la multiplication du virus dans le foie. Certains patients reçoivent une réponse virologique prolongée après quatre semaines de traitement.

Les essais cliniques ont montré une efficacité élevée du médicament vis-à-vis du virus de l'hépatite C. Différentes catégories de patients ont participé aux études. Parmi eux se trouvaient des personnes traitées pour la première fois, des patients avec une expérience négative du traitement, des patients présentant divers dommages au foie et une infection associée au VIH. Tous les groupes ont montré d'excellents résultats - une réponse virologique soutenue a été observée chez 95% des participants de toutes les catégories.

Comment prendre le sofosbuvir

Le sofosbuvir est pris une fois par jour, un comprimé (400 mg). La tablette a un goût amer, il est donc déconseillé de la mastiquer. Prenez le médicament au cours d'un repas en buvant beaucoup d'eau. Il est préférable de boire le médicament avec de l'eau ordinaire et non avec du thé, du jus de fruit ou d'autres boissons.

Schéma de traitement du sofosbuvir pour chaque génotype du virus par téléphone au 8 800 555 94 16

Nous vous présentons les schémas thérapeutiques de l'hépatite C chronique approuvés par l'Association européenne pour l'étude des maladies du foie. Cette information est fournie à titre informatif seulement. Ce n'est pas un appel à l'auto-guérison. L'hépatite C chronique doit être traitée sous la surveillance d'un spécialiste compétent. Un hépatologue qualifié ou un spécialiste des maladies infectieuses vous aidera à choisir le schéma de traitement le mieux adapté à votre cas, en tenant compte des caractéristiques individuelles de l’organisme et de l’évolution de la maladie.

Pour le traitement du premier génotype du virus de l'hépatite C, l'association du sofosbuvir au daclatasvir, au lédipasvir, à la ribavirine, au siméprévir et au peginterféron est utilisée. L'efficacité du traitement dépend de la combinaison d'antiviraux. Le traitement avec l'utilisation de Sofosbuvir et Daclatasvir, Sofosbuvir et Ledipasvir, Sofosbuvir, Daclatasvir et Ribavirine, Sofosbuvir, Ribavirine et Ledipasvir a montré la plus grande efficacité. Une variété de schémas thérapeutiques vous permet de choisir le traitement optimal pour différents groupes de patients. Douze semaines de traitement suffisent pour traiter le premier génotype sans atteinte hépatique ni coïnfections. Dans certains cas, par exemple, pour une personne infectée par le VIH, il peut être nécessaire d’étendre le traitement à 24 semaines.

Schéma thérapeutique pour le premier génotype:

Le schéma thérapeutique le plus optimal pour le second génotype du virus de l'hépatite C est l'association du sofosbuvir et du daclatasvir. Pour les patients atteints de cirrhose infectée par le VIH, l’association Sofosbuvir-Ribavirine est utilisée

Schéma thérapeutique du deuxième génotype:

Pour le traitement du troisième génotype, l'association de sofosbuvir et de daclatasvir est le plus souvent utilisée pendant douze semaines, et l'association de sofosbuvir à la ribavirine pendant vingt-quatre semaines. Quand une réponse négative au traitement peut utiliser le peginterféron.

Schéma thérapeutique pour le troisième génotype:

Le principe de traitement du quatrième génotype du virus de l'hépatite C est très similaire au principe de traitement du premier. Les patients infectés par le VIH ne sont pas toujours associés au daclatasvir, traitement le plus souvent prescrit à la ribavirine et au sofosbuvir.

Schéma thérapeutique du quatrième génotype:

À la discrétion du médecin, un hépatoprotecteur est ajouté à chaque schéma thérapeutique pour renforcer les fonctions du foie et neutraliser les toxines. Le refus de l'alcool et le respect d'un régime alimentaire particulier sont obligatoires.

Quels médicaments ne peuvent pas prendre le sofosbuvir

L'utilisation combinée de Sofosbuvir avec le télaprévir et le Boseprevir n'est pas recommandée.

Qui ne devrait pas prendre Sofosbuvir

Le sofosbuvir n'est pas autorisé à être administré aux enfants de moins de 18 ans, aux femmes enceintes, qui allaitent ou à une intolérance individuelle. Pour les catégories de patients ci-dessus, aucune étude n'a été menée. Le traitement n'a donc pas encore été approuvé. Les personnes de plus de 65 ans peuvent prendre le médicament sans adaptation de dose.

Effets secondaires

Le sofosbuvir n'a pas d'effets secondaires importants. Le plus souvent, les patients ont présenté des nausées, des maux de tête et de la somnolence. Les effets secondaires dépendent davantage du médicament utilisé en association avec le sofosbuvir.

Pour réduire la gravité des effets secondaires, suivez les recommandations du médecin traitant. Abandonnez complètement l'alcool, le tabac et les aliments nocifs. Une alimentation équilibrée et des exercices modérés aideront le foie à récupérer plus rapidement.

Traitement de l'hépatite C avec des génériques

En 2014, les sociétés pharmaceutiques de nombreux pays ont reçu l'autorisation de produire des analogues bon marché. Les génériques bon marché "Sofosbuvira" et "Daclatasvira" sont fabriqués par des fabricants de médicaments indiens, bangladais et égyptiens. Leur apparition a permis d'élargir le cercle de patients pouvant subir un traitement par interféron de l'hépatite C.

Mode d'emploi "Sofosbuvir"

"Sofosbuvir" (l'appellation officielle "Sovaldi") est un médicament antiviral à base de nucléotide qui empêche le développement de la polymérase de type NS5B. Son action repose sur la suppression de la synthèse des substances protéiques nécessaires à l'autocopie du virus. Le médicament est inclus dans le schéma thérapeutique pour l'hépatite chronique de tout type en association avec d'autres médicaments.

Pour soigner les hépatites 1 et 4, la liste des médicaments nécessaires comprend la ribavirine et le peginterféron. Dans le traitement de l'hépatite 2 et 4 du type incluent en général seulement "Ribavirin". À l'avenir, les schémas thérapeutiques pourront être ajustés en fonction du rythme de développement d'une infection virale et des caractéristiques de l'évolution de la maladie.

Posologie et méthodes d'utilisation

Comment prendre "Sovaldi"? Les médicaments et génériques d’origine sont disponibles sous forme de comprimés contenant 400 mg de substances actives. Ils sont recouverts d'une gaine protectrice qui se dissout dans l'environnement gastrique. Les conditions optimales de conservation des comprimés sont comprises entre 15 et 30 ° C. La dose recommandée de médicament est de 1 comprimé par jour. Vous devez boire du "sofosbuvir" pendant l'un des repas.

La monothérapie «Sovaldi» ne donne pas l'effet thérapeutique souhaité. Elle doit être associée à des inhibiteurs de l'ARN polymérase NS5A.

La durée moyenne de traitement est de 12 semaines. Mais en l'absence de réponse virologique, le traitement est prolongé de 12 semaines. Le traitement semi-annuel est plus souvent prescrit aux patients atteints de cirrhose et de fibrose du foie, dans lesquels l'organisme subit une charge virale excessive.

Effets indésirables

Les instructions d'utilisation du médicament sont rédigées en anglais, vous devez donc consulter votre médecin avant de l'utiliser. Lorsque les médicaments antiviraux combinés "Sofosbuvir" provoque des effets indésirables, notamment:

  • des nausées;
  • fièvre
  • vision réduite;
  • bouche sèche;
  • manque d'appétit;
  • fatigue chronique;
  • maux de tête;
  • des vertiges;
  • irritabilité;
  • douleurs musculaires;
  • déshydratation de la peau.

Le plus souvent, les effets secondaires surviennent lorsque les médicaments en surdose et en prenant sur l'estomac vide. Pour les prévenir, il est recommandé de prendre le sofosbuvir et le daclatasvir au même moment de la journée.

Contre-indications

Comme en témoignent les critiques des médecins et des patients traités, le médicament n’a pratiquement aucune contre-indication. Contrairement aux préparations d'interféron, Sovaldi ne contribue pas au développement de maladies chroniques ni à leur exacerbation. Cependant, les essais cliniques du médicament n'ont pas été conduits pour toutes les catégories de patients atteints d'hépatite. Pour cette raison, il n'est pas souhaitable que les catégories suivantes de personnes soient traitées par le sofosbuvir:

  • les femmes pendant la gestation et l'allaitement;
  • enfants de moins de 18 ans;
  • personnes présentant une hypersensibilité aux composants actifs du médicament.

Les médicaments antiviraux doivent être pris avec prudence par les femmes qui planifient une grossesse. Les patients souffrant d'insuffisance hépatique et de maladies vasculaires doivent suivre un traitement à l'interféron dans un hôpital sous la surveillance d'un hépatologue.

Interactions médicamenteuses

L'utilisation simultanée de "Sovaldi" avec d'autres médicaments doit être coordonnée avec un spécialiste. Il est formellement déconseillé d’utiliser une préparation médicale avec des inducteurs de glycoprotéines, notamment la "carbamacepine", la "phénytoïne", etc.

Si la dose thérapeutique du médicament dépasse 400 mg, cela entraînera par la suite un dysfonctionnement du système cardiovasculaire.

Selon les observations pratiques, dans la plupart des cas, des effets indésirables surviennent lors de la prise du médicament avec «Boseprevir» et «Télaprévir». Ces médicaments ne sont prescrits que dans les cas où l'effet attendu excède de manière significative les risques et complications possibles.

Mode d'emploi "Daclatasvir"

Le daclatasvir est un médicament hautement spécifique doté d'une activité antivirale élevée contre les virus à ARN. Son action est basée sur la suppression de la synthèse de protéines non structurelles du type NS5A. En d'autres termes, le médicament interfère avec la réplication du virion et la progression de l'inflammation virale dans le foie.

Lors des études cliniques, il est apparu que le "daclatasvir" était un puissant médicament à action pathogénique. Son interaction avec Sovaldi entraîne une augmentation de l'activité antivirale des substances actives. À cet égard, les deux médicaments sont inclus dans le schéma général du traitement de l'hépatite.

Posologie et méthodes d'utilisation

Le médicament est produit sous forme de comprimés contenant 30 mg ou 60 mg de substance active. Ils sont recouverts d'une gaine protectrice qui se dissout rapidement dans le suc gastrique. Lors du processus d'administration orale, les comprimés sont lavés avec une quantité suffisante d'eau. Il n'est pas recommandé de les mâcher ou de les dissoudre.

La dose recommandée est de 60 mg par jour, à savoir 1 ou 2 comprimés. Le "daclatasvir" n’est pas utilisé en monothérapie lors du traitement antiviral. Le plus souvent, les stratégies de traitement incluent la ribavirine ou le sofosbuvir. À cet égard, la posologie peut varier. En moyenne, le traitement par le sofosbuvir et le daclatasvir prend 3 à 6 mois. La durée de l'évolution dépend du stade des processus inflammatoires dans le foie et de la gravité des complications.

La dose quotidienne du médicament ne doit pas tomber en dessous de 30 mg, sinon l'inflammation peut rechuter.

Effets secondaires

Les instructions d'utilisation du médicament sont rédigées en anglais afin que tous les patients ne puissent pas le lire personnellement. Les fabricants recommandent d'utiliser le daclatasvir uniquement dans le cadre d'un traitement d'association. Certains des médicaments concomitants ont des effets secondaires sur le corps, ce qui entraîne les effets suivants:

  • prurit;
  • raideur musculaire;
  • la migraine;
  • douleur abdominale;
  • malaise;
  • l'alopécie;
  • stomatite;
  • douleurs articulaires;
  • diminution de l'appétit;
  • violation de la chaise;
  • augmentation de la pression.

Pour prévenir la détérioration de la santé, il est recommandé d'utiliser "Daclatasvir" et "Sofosbuvir" aux dosages recommandés par un spécialiste. Si vous avez oublié de prendre vos médicaments, ne prenez pas une double dose. Sinon, l'état de santé pourrait se détériorer.

Contre-indications

L'agent antiviral a des contre-indications absolues et relatives pour l'utilisation. Il n'est pas recommandé d'utiliser "Daclatasvir" pour:

  • hypersensibilité aux principes actifs;
  • intolérance au lactose;
  • période de gestation et lactation;
  • symptômes croissants d'insuffisance hépatique.

Il est contre-indiqué d'utiliser «Sofosbuvir» et «Daclatasvir» chez les personnes de moins de 18 ans. Des restrictions s’appliquent aux patients subissant une greffe de glande digestive. Il n'est pas souhaitable de prendre des contraceptifs chimiques pendant un mois après avoir suivi un traitement, car Cela peut nuire à la fonction de reproduction.

Interactions médicamenteuses

Lors de l’élaboration du schéma thérapeutique optimal, il est nécessaire de prendre en compte la compatibilité du Daclatasvir avec d’autres médicaments. En prescrivant des médicaments concomitants, les médecins essaient de suivre les recommandations conservatrices. Ainsi, il est possible d'éviter un stress excessif sur les organes de désintoxication et de réduire le risque d'effets indésirables.

Lors de l'élaboration d'une stratégie de traitement antiviral, les instructions d'utilisation du médicament sont prises en compte. "Daklins" est un substrat approprié de l'isoenzyme de type CYP3A4. En d'autres termes, la co-administration de médicaments entraîne une diminution des propriétés antivirales de la thérapie. À cet égard, l’inhibiteur de la polymérase NS5A est contre-indiqué à combiner avec ces types d’outils:

"Sofosbuvir", "Daclatasvir" et "Ledipasvir" - la combinaison optimale de médicaments pour le traitement du génotype de l'hépatite 1 et 4.

Avec prudence, vous devez utiliser le médicament lorsque vous prenez "Asunaprevir" et "Peginterferon". Un excès de dosage peut provoquer des effets indésirables.

Médicaments génériques

Le schéma thérapeutique à base de "Sofosbuvir" et de "Daclatasvir" est considéré comme le plus efficace actuellement. La durée du cours varie de 3 à 6 mois. Selon des études pratiques, dans 98% des cas, il est possible de prévenir complètement l’hépatite et de détruire l’infection virale du foie.

Le seul inconvénient des médicaments antiviraux modernes est son coût très élevé. Le daclatasvir et le sofosbuvir ont été développés par des sociétés américaines en 2013 et 2014. Le coût d'un traitement de trois mois dépasse 100 000 $. Une fois que ces médicaments ont été approuvés par la Commission européenne et que l’OMS a été incluse dans la liste des médicaments importants, les fabricants ont délivré des licences pour les fabricants de médicaments génériques à certaines sociétés pharmaceutiques, qui sont beaucoup moins chères.

Les fabricants de produits pharmaceutiques originaires d’Inde, du Cambodge, d’Allemagne et d’Égypte ont reçu des brevets et des autorisations pour la mise en circulation de médicaments génériques. Les analogues les plus célèbres sous licence "Daklinsy" et "Sovaldi" sont présentés dans le tableau:

Traitement au sofosbuvir

Le sofosbuvir a passé avec succès les études cliniques, a été approuvé par des experts et est maintenant largement utilisé pour le traitement de l'hépatite. Cet analogue de nucléotide est utilisé avec succès dans un traitement complexe. Contrairement aux autres médicaments, il est plus efficace et plus sûr. Selon l’OMS, le sofosbuvir est l’un des médicaments les plus importants.

Aujourd'hui, les dispositifs médicaux obsolètes ont été remplacés par de nouveaux médicaments destinés au traitement de l'hépatite C, deux à quatre fois moins que la durée du traitement médical. Le sofosbuvir India, en association avec le daclatasvir, le Ledipasvir peut aider à traiter la cirrhose du foie. Ce médicament, n'agissant que sur l'agent pathogène, offre au patient la possibilité de refuser l'utilisation d'interféron, ce qui provoque une série d'effets secondaires.

Le sofosbuvir est l'un des premiers inhibiteurs du composé protéique NS5B. L'organisation qui contrôle les normes sanitaires des médicaments (FDA) a approuvé le sofosbuvir en 2013, en décembre. Le médicament était le premier inhibiteur de la polymérase officiellement approuvé, qui a constitué un tournant dans le traitement des patients souffrant de tous les types d'hépatite. Le médicament est extrêmement productif, bien toléré par les patients, ne présente aucun effet secondaire et résiste également au développement de résistances.

MECANISME D'ACTION

L'action du médicament repose sur la suppression de l'ARN polymérase, utilisée par le virus pour copier son ARN. L'incapacité à se répliquer empêche le virus de se développer et de se multiplier.

Le sofosbuvir est utilisé uniquement avec des médicaments supplémentaires. Les caractéristiques de l'application dépendent du génotype du virus. Ils sont considérés pour chaque patient particulier.

AVANTAGES DE LA PREPARATION

Le sofosbuvir, dont le prix varie en termes de disponibilité, présente de nombreux avantages:

  • La liste des effets secondaires est nettement inférieure à celle de médicaments similaires.
  • Il est bien toléré et convient donc même à l'accueil des personnes âgées.
  • La haute efficacité du traitement permet de réduire la durée du traitement.
  • Élimine le besoin de recevoir de l'interféron, qui a plusieurs effets secondaires.
  • Acceptation des patients infectés par le VIH.
  • Bloque la propagation du virus par le sang.
  • Empêche les nouveaux foyers.

Le médicament pénètre presque immédiatement dans le foie et bloque complètement la synthèse du virus, entraînant ainsi un rétablissement complet de la personne. Cependant, il faut comprendre que pour une guérison complète, vous devez suivre un traitement de plusieurs semaines. La durée du traitement dépend à la fois du génotype et du stade de la maladie. Plus le diagnostic est établi tôt, plus le traitement est commencé, plus le résultat sera rapide.

Régime de traitement de l'hépatite C

Les résultats des études cliniques

Tous les médicaments pour le traitement de l'hépatite C doivent faire l'objet de recherches cliniques. Le sofosbuvir ne fait pas exception. En pharmacologie, c'est devenu une découverte, ce qui lui permet d'accélérer le processus de guérison dans le traitement des maladies du foie. La thérapie thérapeutique est devenue possible sans apparition d’effets secondaires, ce qui est l’un des principaux avantages de cet outil.

Dans les essais cliniques, patients qui:

  • Passé le traitement pour la première fois.
  • Déjà essayé de récupérer de l'hépatite d'autres médicaments.
  • Avait des dommages au foie, ainsi que des patients infectés par le VIH.

Des études cliniques ont prouvé la haute efficacité du médicament. Plus de 95% des patients sont complètement guéris de la maladie. Aujourd'hui, le sofosbuvir est le moyen le plus efficace par lequel le traitement est effectué rapidement, confortablement. Le médicament, pris selon le schéma, peut sauver le patient du virus, pour éliminer la survenue d'une rechute.

Traitement

Le sofosbuvir, qui peut être acheté à un prix raisonnable, détruit l'agent responsable de l'hépatite C des quatre premiers génotypes. L'efficacité n'est garantie que lorsque le médicament est utilisé avec d'autres agents antiviraux.

Contrairement aux préparations de l'ancienne génération, qui ont dû être prises pendant une longue période, le traitement au sofosbuvir est beaucoup moins rapide. Parfois, un résultat durable peut être obtenu après un mois d'utilisation.

Recommandations d'utilisation

Tous les médicaments pour l'hépatite C sont pris conformément aux instructions jointes à l'emballage. Le sofosbuvir n'est pas utilisé séparément, uniquement en thérapie complexe. Le schéma thérapeutique est choisi par le médecin individuellement. Ceci prend en compte le génotype du virus, ainsi que les médicaments utilisés précédemment.

Le sofosbuvir est disponible sous forme de pilule. Il est recommandé à un patient adulte de prendre un repas avec une quantité suffisante d'eau tout en mâchant (compte tenu du goût amer) un repas. Il n'est pas recommandé de réduire le dosage. En cas de réactions indésirables causées par l’interféron, la ribavirine, réduisez la dose de cette dernière ou annulez-les complètement.

Application

Les médicaments contre l'hépatite C sont pris conformément au régime établi par un professionnel de la santé hautement qualifié. Le médecin prend en compte la gravité de la maladie, les maladies associées. Afin d'éviter les complications, l'auto-traitement n'est autorisé en aucun cas.

Le traitement de l'hépatite C du premier type est effectué avec du sofosbuvir en association avec des médicaments antiviraux supplémentaires. La présence de plusieurs schémas efficaces permettra à un médecin expérimenté de choisir le plus optimal pour un patient particulier.

Pour un rétablissement complet, le patient devra suivre un traitement pendant 12 semaines. Si une autre infection rejoint le virus de l'hépatite, la durée du traitement est doublée. En tenant compte des caractéristiques individuelles, le médecin peut prescrire au patient des médicaments qui améliorent le fonctionnement du foie (hépatoprotecteurs).

Pendant le traitement, il est nécessaire d'observer les aliments prescrits par le médecin traitant, les boissons alcoolisées ne sont pas autorisées.

Effets secondaires

Si vous décidez d'acheter du sofosbuvir, vous devez vous familiariser avec les effets secondaires qu'il provoque. Contrairement aux analogues, le sofosbuvir a un nombre minimal d’effets secondaires. La somnolence, les maux de tête légers ne peuvent être comparés à ces réactions indésirables qui peuvent causer l'interféron.

Afin d'éviter des réactions indésirables, il est nécessaire de respecter scrupuleusement toutes les prescriptions du médecin, de respecter le régime alimentaire qu'il a prescrit, d'arrêter de fumer et de boire de l'alcool. Le sport, un mode de vie sain, le fait de manger des aliments riches en nutriments aidera à accélérer le processus de guérison.

Contre-indications

Malgré le fait que le médicament guérit l'hépatite C, ne provoque pas un grand nombre d'effets secondaires, il comporte certaines contre-indications.

Le médicament est contre-indiqué pour une utilisation:

  • Les femmes enceintes.
  • Pendant la lactation
  • Personnes de moins de 18 ans.
  • En présence de réactions allergiques à l'un des composants.

Ces catégories de personnes n’ayant pas participé aux essais cliniques, il n’est donc pas recommandé de prendre du sofosbuvir. Avec des soins spéciaux, prescrit des médicaments aux femmes en âge de procréer, aux personnes âgées ainsi qu'aux patients souffrant d'insuffisance rénale ou hépatique. La surveillance de ces patients par le médecin pendant le traitement doit être très sérieuse.

Du fait que le sofosbuvir dans les pharmacies n’est pas à vendre, de nombreuses personnes ont une question sur l’endroit où acheter le sofosbuvir. De nombreuses entreprises livrent le médicament depuis l’Inde à des conditions acceptables pour les acheteurs. L'Inde est l'un des meilleurs fournisseurs de produits pharmaceutiques de qualité dans de nombreux pays. Et si un traitement antérieur au sofosbuvir était considéré comme très coûteux, il est aujourd'hui accessible à un large éventail de personnes.

SCHÉMA DE TRAITEMENT AU SOFOSBUVIR

Le sofosbuvir est un médicament antiviral à action directe de la nouvelle génération.

RECOMMANDATIONS POUR LE TRAITEMENT DE L'HÉPATITE C 2016

Il est un inhibiteur de l'ARN polymérase NS5B. Le médicament ne permet pas au virus de se multiplier et de se développer en copiant son ARN.

Contrairement aux antiviraux de l'ancien échantillon, le sofosbuvir n'agit que sur le virus de l'hépatite C. Ce médicament empêche le virus de se multiplier dans le sang. Pour le traitement de l'hépatite C chronique, le sofosbuvir doit être associé à d'autres agents antiviraux. En fonction du traitement précédent, de la présence ou de l'absence de dommages au foie, du génotype du virus, le médicament est associé au daclatasvir, à la ribavirine, à l'interféron ou au siméprévir. Le schéma thérapeutique est élaboré individuellement pour chaque patient. Le sofosbuvir est approuvé pour les patients infectés par le VIH. Pour aborder correctement le traitement, vous devez savoir comment prendre le sofosbuvir.

Le sofosbuvir n'est pas destiné à la monothérapie, il ne peut être utilisé qu'en association avec d'autres agents antiviraux. Le médicament est apparu sur le marché en 2013. Le médicament a une petite quantité d'effets secondaires. Cependant, comparé à d’autres médicaments contre l’hépatite C, le traitement par Sofosbuvir est bien toléré par les patients de différents âges. Le sofosbuvir peut réduire la durée du traitement de deux à trois fois, augmentant ainsi considérablement l'efficacité. Dans la plupart des cas, le médicament aide à éliminer l’interféron de la liste des médicaments nécessaires. Le peginterféron est depuis longtemps le principal traitement de l'hépatite C chronique. Cependant, les effets indésirables ont obligé de nombreuses personnes à refuser un traitement.

En 2013, le médicament a été approuvé pour le traitement de l'hépatite C chronique aux États-Unis. Après des essais cliniques réussis, l’Association européenne pour l’étude des maladies du foie a fait du sofosbuvir le médicament numéro un dans le traitement de l’hépatite C. Le sofosbuvir a été approuvé pour la première fois en association avec la ribavirine pour les deuxième et troisième génotypes et en association avec le Peginterféron et la Ribavirine pour les premier et quatrième génotypes. Mais en 2014, après l’apparition du daclatasvir et du lédipasvir, la nécessité de recourir à l’interféron a presque complètement disparu. La combinaison du sofosbuvir avec le lédipasvir ou le daclatasvir montre une efficacité étonnante même en présence de cirrhose du foie.

L’Organisation mondiale de la santé a inscrit le sofosbuvir sur sa liste de médicaments essentiels.

Le schéma thérapeutique recommandé pour chaque génotype:


Les recommandations EASL 2016 pour le traitement de la mono-infection par le VHC ou de la co-infection par le VIH et le VHC chez les patients sans cirrhose, y compris un traitement précédemment non réactif et les patients ayant subi un échec virologique au cours du traitement par interféron pégylé et ribavirine.

Recommandations EASL 2016 pour le traitement de la mono-infection par le VHC ou de la co-infection VIH / VHC chez les patients atteints de cirrhose compensée (classe A de Child-Pugh), y compris ceux n'ayant jamais reçu de traitement et les patients ayant subi un échec virologique pendant le traitement par interféron pégylé et ribavirine

*** - s'il existe des facteurs prédictifs d'une mauvaise réponse - 24 semaines en association avec la ribavirine;
RBV - ribavirine;

Comment le sofosbuvir

Le sofosbuvir agit délibérément en frappant le virus de l'hépatite C. La substance active du médicament supprime le virus et l'empêche de se multiplier. Sans copier son propre ARN, le virus de l'hépatite C n'est pas capable de se répliquer (reproduction).

L'efficacité du médicament

Le sofosbuvir est conçu pour traiter les premier, deuxième, troisième et quatrième génotypes du virus de l'hépatite C. Avec l'avènement du Daclatasvir et du Ledipasvir, les premier et quatrième génotypes ont éliminé le besoin d'injections d'interféron. Les antiviraux de la nouvelle génération sont beaucoup plus efficaces que les anciens schémas thérapeutiques. Ils permettent d’atteindre une efficacité de près de cent pour cent même en présence de cirrhose ou d’infection par le VIH. Le sofosbuvir a considérablement réduit la durée du traitement - il est maintenant de 12 semaines. Dans certains cas, il peut atteindre 24 semaines (durée maximale du traitement).

Le médicament présente de nombreux avantages. Contrairement à l'interféron, ce sont des pilules. Le médicament est pris une fois par jour et ne provoque presque pas d'effets secondaires. Maux de tête, légère fatigue et somnolence sont au nombre des événements indésirables. À côté de dizaines d'effets douloureux de l'interféron, ces effets secondaires sont invisibles.

Après des essais cliniques réussis, un nouveau médicament a complètement changé le schéma thérapeutique de l’hépatite C chronique dans le monde. Maintenant, les patients atteints d'hépatite C ont la possibilité d'un traitement confortable et efficace sans effets secondaires.

Les comprimés Sofosbuvir arrêtent la multiplication du virus dans le foie. Certains patients reçoivent une réponse virologique prolongée après quatre semaines de traitement.

Les essais cliniques ont montré une efficacité élevée du médicament vis-à-vis du virus de l'hépatite C. Différentes catégories de patients ont participé aux études. Parmi eux se trouvaient des personnes traitées pour la première fois, des patients avec une expérience négative du traitement, des patients présentant divers dommages au foie et une infection associée au VIH. Tous les groupes ont montré d'excellents résultats - une réponse virologique soutenue a été observée chez 95% des participants de toutes les catégories.

Comment prendre le sofosbuvir

Le sofosbuvir est pris une fois par jour, un comprimé (400 mg). La tablette a un goût amer, il est donc déconseillé de la mastiquer. Prenez le médicament au cours d'un repas en buvant beaucoup d'eau. Il est préférable de boire le médicament avec de l'eau ordinaire et non avec du thé, du jus de fruit ou d'autres boissons.

Schéma de traitement du sofosbuvir pour chaque génotype du virus selon la publication hcvsvrpredictor.liverdoc.com

Nous vous présentons les schémas thérapeutiques de l'hépatite C chronique approuvés par l'Association européenne pour l'étude des maladies du foie. Cette information est fournie à titre informatif seulement. Ce n'est pas un appel à l'auto-guérison. L'hépatite C chronique doit être traitée sous la surveillance d'un spécialiste compétent. Un hépatologue qualifié ou un spécialiste des maladies infectieuses vous aidera à choisir le schéma de traitement le mieux adapté à votre cas, en tenant compte des caractéristiques individuelles de l’organisme et de l’évolution de la maladie.

Pour le traitement du premier génotype du virus de l'hépatite C, l'association du sofosbuvir au daclatasvir, au lédipasvir, à la ribavirine, au siméprévir et au peginterféron est utilisée. L'efficacité du traitement dépend de la combinaison d'antiviraux. Le traitement avec l'utilisation de Sofosbuvir et Daclatasvir, Sofosbuvir et Ledipasvir, Sofosbuvir, Daclatasvir et Ribavirine, Sofosbuvir, Ribavirine et Ledipasvir a montré la plus grande efficacité. Une variété de schémas thérapeutiques vous permet de choisir le traitement optimal pour différents groupes de patients. Douze semaines de traitement suffisent pour traiter le premier génotype sans atteinte hépatique ni coïnfections. Dans certains cas, par exemple, pour une personne infectée par le VIH, il peut être nécessaire d’étendre le traitement à 24 semaines.

Schéma thérapeutique pour le premier génotype:

Le schéma thérapeutique le plus optimal pour le second génotype du virus de l'hépatite C est l'association du sofosbuvir et du daclatasvir. Pour les patients atteints de cirrhose infectée par le VIH, l’association Sofosbuvir-Ribavirine est utilisée

Schéma thérapeutique du deuxième génotype:

Pour le traitement du troisième génotype, l'association de sofosbuvir et de daclatasvir est le plus souvent utilisée pendant douze semaines, et l'association de sofosbuvir à la ribavirine pendant vingt-quatre semaines. Quand une réponse négative au traitement peut utiliser le peginterféron.

Schéma thérapeutique pour le troisième génotype:

Le principe de traitement du quatrième génotype du virus de l'hépatite C est très similaire au principe de traitement du premier. Les patients infectés par le VIH ne sont pas toujours associés au daclatasvir, traitement le plus souvent prescrit à la ribavirine et au sofosbuvir.

Schéma thérapeutique du quatrième génotype:

À la discrétion du médecin, un hépatoprotecteur est ajouté à chaque schéma thérapeutique pour renforcer les fonctions du foie et neutraliser les toxines. Le refus de l'alcool et le respect d'un régime alimentaire particulier sont obligatoires.

Quels médicaments ne peuvent pas prendre le sofosbuvir

L'utilisation combinée de Sofosbuvir avec le télaprévir et le Boseprevir n'est pas recommandée.

Qui ne devrait pas prendre Sofosbuvir

Le sofosbuvir n'est pas autorisé à être administré aux enfants de moins de 18 ans, aux femmes enceintes, qui allaitent ou à une intolérance individuelle. Pour les catégories de patients ci-dessus, aucune étude n'a été menée. Le traitement n'a donc pas encore été approuvé. Les personnes de plus de 65 ans peuvent prendre le médicament sans adaptation de dose.

Effets secondaires

Le sofosbuvir n'a pas d'effets secondaires importants. Le plus souvent, les patients ont présenté des nausées, des maux de tête et de la somnolence. Les effets secondaires dépendent davantage du médicament utilisé en association avec le sofosbuvir.

Pour réduire la gravité des effets secondaires, suivez les recommandations du médecin traitant. Abandonnez complètement l'alcool, le tabac et les aliments nocifs. Une alimentation équilibrée et des exercices modérés aideront le foie à récupérer plus rapidement.

Vérifiez auprès de votre médecin avant le traitement.


Plus D'Articles Sur Le Foie

Cholécystite

Test sanguin pour HBsAG: ce que cela signifie, décodage des résultats

Assez souvent, lors de la visite d'une clinique ou avant l'hospitalisation, il faut tenir compte du fait qu'en plus d'un test sanguin général, de diverses études biochimiques, de tests VIH et de syphilis, un test sanguin pour HBsAG est administré.
Cholécystite

Liste des médicaments cholérétiques efficaces avec stase biliaire

Une maladie stagnante telle que la cholestase survient lorsque le courant dans la vésicule biliaire diminue, provoquant des processus congestifs dans la vésicule biliaire.