Du foie

Le foie (héparine) est la plus grande glande (sa masse est de 1500 g), combinant plusieurs fonctions importantes. À la période embryonnaire, le foie est disproportionné et remplit la fonction de formation du sang. Après la naissance, cette fonction s'estompe. Tout d'abord, le foie remplit une fonction antitoxique consistant à neutraliser le phénol, l'indole et d'autres produits de décomposition du gros intestin, absorbés dans le sang. Transforme l'ammoniac issu du métabolisme protéique intermédiaire en une urée moins toxique. L'urée est hautement soluble dans l'eau et excrétée dans l'urine. En tant que glande digestive, le foie forme la bile, qui pénètre dans l'intestin, favorisant la digestion. Une fonction importante du foie est la participation au métabolisme des protéines. Les acides aminés, entrant dans le sang à travers la paroi intestinale, sont partiellement convertis en protéines et beaucoup atteignent le foie. Le foie est le seul organe capable de convertir le cholestérol des lipoprotéines en acides biliaires. Les cellules hépatiques synthétisent l'albumine, la globuline et la prothrombine, qui sont transportées par le sang et la lymphe à travers le corps. Ce n'est pas un hasard si 60 à 70% de la lymphe totale d'un organisme à haute teneur en protéines se forme dans le foie. Les cellules hépatiques synthétisent les phospholipides qui constituent le tissu nerveux. Le foie est le site de la conversion du glucose en glycogène. Le système réticulo-endothélial du foie est activement impliqué dans la phagocytose des globules rouges morts et d'autres cellules, ainsi que des micro-organismes. En raison du système vasculaire bien développé et de la réduction du sphincter des veines hépatiques, le foie représente un dépôt de sang dans lequel un métabolisme intensif a lieu.

Le foie a la forme d’un coin avec deux surfaces: le faciès diaphragmatique et viscéral, séparés l’un de l’autre par le bord tranchant de l’avant et l’arrière - émoussé. La surface diaphragmatique est convexe et fait naturellement face au diaphragme (fig. 262). La surface viscérale est quelque peu concave, avec des sillons et des empreintes d'organes (Fig. 263). Au centre de la surface viscérale du foie, dans le plan horizontal, se trouve un sillon transversal (sulcus transversus), de 3 à 5 cm de long, représentant la porte du foie. Elle passe par l’artère hépatique, la veine porte, les canaux biliaires et les vaisseaux lymphatiques. Les vaisseaux sont accompagnés de plexus nerveux. À droite, le sulcus transversal se connecte au sulcus longitudinal (sulcus longitudinalis dexter). La vésicule biliaire se trouve devant celle-ci et à l'arrière de la veine cave inférieure. rainure transversale gauche se connecte également à un sillon longitudinal (sulcus longitudinalis sinister), qui se trouve en face du foie de ligament rond, et à l'arrière - conduit veineux résidu de liaison dans le portail in utero et la veine cave inférieure.

Dans le foie sont quatre parts inégales: droit (lobus dexter) - le plus haut, à gauche (lobus sinistre), carré (lobus Quadratus) et caudé (lobus caudé). Le lobe droit est situé à droite de la gorge longitudinale droite, la gauche à gauche de la gorge longitudinale gauche. Devant la rainure transversale et sur les côtés limités par des rainures longitudinales, il y a un lobe carré et derrière le lobe caudé. Sur la surface diaphragmatique, on ne voit que la bordure des lobes droit et gauche, séparés l'un de l'autre par le ligament en forme de faucille. Le foie est recouvert de péritoine de presque tous les côtés, à l'exception du sulcus transverse et du bord postérieur. Le péritoine a une épaisseur de 30 à 70 microns. Les couches interlobulaires s'étendent de la couche de tissu conjonctif au parenchyme. Par conséquent, mécaniquement, le foie est un organe très sensible et est facilement détruit.

Aux endroits où le péritoine passe du diaphragme au foie et du foie aux organes internes, des ligaments se forment qui aident à maintenir le foie dans une certaine position. Dans la fixation du foie, la pression intra-abdominale joue un certain rôle.

Bundles. Le ligament croissant (lig. Falciforme) est situé dans la direction de l'avant vers l'arrière. Il se compose de deux feuilles de péritoine qui passent du diaphragme au foie. À un angle de 90 ° est connecté avec le ligament coronaire, et en avant - avec un ligament rond.

Le ligament coronaire (lig. Coronarium) est complexe (Fig. 262). Sur le lobe gauche se compose de deux feuilles, dans la bonne proportion, allant du niveau de la veine cave inférieure, les feuilles de péritoine de distance et exposant la partie située entre le bord arrière du foie, ne sont pas couverts par le péritoine. Ligaments maintiennent le foie sur la paroi abdominale postérieure et ne pas interférer avec le déplacement du bord avant lorsque la position des organes internes et les déplacements du diaphragme respiratoire.

Le ligament rond (Ter. Hepatis) commence dans le sillon longitudinal gauche et se termine à la paroi abdominale antérieure près du nombril. Il représente la veine ombilicale réduite à travers laquelle le sang artériel circule dans le fœtus. Ce ligament fixe le foie à la paroi abdominale antérieure.

Le ligament triangulaire gauche (lig. Triangulare sinistrum) est situé entre le diaphragme et le lobe gauche du foie, en face de l'œsophage abdominal. À gauche se termine par un bord libre et à droite, il se prolonge dans le ligament coronaire.

Le ligament triangulaire droit (lig. Triangulare dextrum) relie le diaphragme au lobe droit du foie, est constitué de deux feuilles de péritoine et représente la partie terminale du ligament coronaire.

Du foie aux organes internes, il y a plus de ligaments, décrits dans les sections suivantes: ligg. hepatogastricum, hepatorenale, hepatocolicum, hepatoduodenale. Dans le dernier ligament se trouvent l'artère hépatique, la veine porte, la bile commune, les canaux kystiques et hépatiques, les vaisseaux lymphatiques et les nœuds, les nerfs.

La structure interne du foie est représentée par les cellules du foie, qui sont jointes dans les faisceaux du foie, et les faisceaux sont joints dans les lobules; les tranches forment 8 segments qui sont reliés en 4 lobes.

Le parenchyme assure la progression du sang de la veine porte sous basse pression (10-15 mm Hg) vers la veine cave inférieure. En conséquence, la structure du foie est déterminée par l'architecture des vaisseaux.

La porte comprend une porte hépatique Vienne (v. Portae), transportant le sang veineux à partir de tous les organes abdominaux non appariés, estomac, rate, intestin grêle et gros. Dans le foie, à une profondeur de 1 à 1,5 cm grille de Vienne divisé en branches droite et gauche qui donnent les 8 grandes branches segmentaires (fig. 264) et les 8 segments alloués respectivement (fig. 265). veine segmentaire divisé en interlobulaires et septal, qui tombent dans les grandes capillaires (sinusoïdes), situé dans les tranches épaisses (fig. 266).

Avec la veine porte, l'artère hépatique passe, dont les branches accompagnent les branches de la veine porte. Les exceptions sont les branches de l'artère hépatique qui alimentent le péritoine en sang, les voies biliaires, les parois de la veine porte, l'artère et la veine hépatiques. Le parenchyme hépatique entier est divisé en tranches représentant la formation pour une meilleure sang umklapp de la veine porte et l'artère hépatique dans la veine hépatique, puis dans la veine cave inférieure. Entre les lobules, il y a des couches de tissu conjonctif (Fig. 267). À la jonction de 2 ou 3 lobes, l'artère, la veine et les voies biliaires interlobulaires passent, accompagnés de capillaires lymphatiques. Les cellules hépatiques sont disposées en faisceaux à deux couches orientées radialement au centre du lobule. Entre les faisceaux se trouvent les capillaires sanguins, qui sont collectés dans la veine centrale des lobules et constituent le début des veines hépatiques. Les capillaires biliaires commencent entre deux rangées de cellules hépatiques. Ainsi, les cellules du foie, d'une part, sont mises en contact avec des sinusoïdes endothéliales et les cellules réticulaires, qui mélangent le flux sanguin, et d'autre part - avec des capillaires biliaires. La paroi des sinusoïdes et des cellules hépatiques est tressée par des fibres réticulaires, créant un squelette pour le tissu hépatique. Les ondes sinusoïdales de la veine interlobulaire pénètrent dans les segments adjacents. Ces parties lobules fournissant le sang des veines interlobulaires, combinés en une unité fonctionnelle - acinus où interlobulaires Vienne occupe une position centrale (268 Fig.). Acinus clairement révélé par la pathologie, comme la nécrose de la zone des cellules hépatiques et le nouveau tissu conjonctif est formé autour de l'acinus, séparant ainsi hémodynamique unitaire - tranche.

La topographie. Le lobe droit du foie se situe dans l'hypochondre droit et ne dépasse pas sous l'arcade costale. Le bord d'attaque du lobe gauche croise l'arc costal à droite au niveau de la côte VIII. À partir de l'extrémité de cette côte, le bord inférieur du lobe droit, puis à gauche, traverse la région épigastrique en direction de la partie osseuse de l'extrémité antérieure de la 6e côte et se termine à la ligne médio-claviculaire. Dans la région épigastrique, la surface du foie est en contact avec le péritoine pariétal de la paroi abdominale antérieure. Le bord supérieur à droite, le long de la ligne médio-claviculaire, correspond au bord V, à gauche un peu plus bas, aux cinquième et sixième espaces intercostaux. Cette position est due au plus grand lobe droit et au plus petit gauche, sur lesquels la lourdeur du cœur exerce une pression.

Le foie est en contact avec de nombreux organes de la cavité abdominale. Sur la surface du diaphragme, qui est en contact avec le diaphragme, il y a une empreinte cardiaque (empreinte cardiaque). Sur la surface arrière se trouve un sillon profond pour la veine cave inférieure (sulcus v. Cavae) et, à gauche, une dépression vertébrale moins prononcée. Une grande région du foie en contact avec d'autres organes de la surface viscérale. Dans la surface viscérale du lobe droit a indentation surrénale (impressio surrénale), à ​​peine perceptible indentation de l'œsophage (impressio esophagea) impression rénale (impressio renalis), le retrait gastrique (impressio gastrica), marqué duodenum de flexion supérieure impression (impressio duodenalis), l'empreinte la plus prononcée du côlon droit tripes (impressio colica). Le lobe gauche du foie est en contact avec la région caudale et la petite courbure de l'estomac.

Le foie d'un nouveau-né est relativement plus gros (40%) que chez l'adulte. Sa masse absolue est de 150 g, après un an - 250 g, chez un adulte - 1500 g. Chez les enfants, le lobe gauche du foie est égal à celui de droite, puis il est à la traîne du lobe droit. Le bord inférieur du foie sort de l'arcade costale. La vésicule biliaire se trouve sur la surface viscérale du foie dans la fosse profonde (fossa vesicae felleae).

Croissant du foie

Sur le plan anatomique, le foie situé à la surface du diaphragme est divisé en lobes droit plus grands et en lobes gauches plus petits, séparés l'un de l'autre par le ligament de croissant. Sur la surface viscérale du foie, trois rainures ressemblant à la lettre H définissent les limites des structures anatomiques suivantes:
• à l'avant et à droite, une fosse biliaire;
• il y a une gorge à l'arrière et à droite, dans laquelle la veine cave inférieure (v.cava inférieure) s'étend plus ou moins;
• un sillon contenant un ligament circulaire s'étend devant et vers la gauche. Ce sulcus est souvent incomplet et le ligament rond est souvent recouvert d'un pont de tissu hépatique;
• un sillon pour le ligament veineux (lig. Venosum) passe derrière et vers la gauche.

Le sillon transversal est la porte du foie.
De plus, à la surface du foie viscérale, entre les rainures longitudinales, il y a deux lobes supplémentaires: un lobe carré (avant) et un lobe caudé (derrière).

--- Cliquez sur l'image pour l'agrandir ---

Le ligament rond du foie est le résidu oblitéré de la veine ombilicale, qui jusqu'à la naissance du sang peseta du placenta au fœtus. Il aborde le foie dans la beauté libre du ligament croissant. Bien que la veine ombilicale chez l'adulte soit partiellement oblitérée, la lumière de la veine reste ouverte et son diamètre hépatique peut atteindre 2 à 4 mm, bien qu'à la jonction avec la veine porte la lumière de l'artère ombilicale soit généralement complètement effacée. Certains patients atteints d’hypertension portale peuvent à nouveau spontanément transmettre un message entre les veines ombilicale et portale.

Le ligament veineux (lig.venosum) est le résidu fibreux du canal veineux (canal veineux), à travers lequel le fœtus décharge du sang de l'ombilical gauche à la veine cave inférieure. Chez l'adulte, aucune trace de la muqueuse endothéliale du fœtus n'est retrouvée dans le ligament veineux.

Les portes du foie mesurent environ 5 cm de long et ont le canal hépatique commun à l'avant et à droite, l'artère hépatique (a.hepatica) à gauche et quelques veines porte postérieure et portail à l'arrière. En outre, il existe des vaisseaux lymphatiques et des fibres nerveuses autonomes, sympathiques du plexus cœliaque et parasympathiques du nerf vague, dans le foie court.

Il convient de noter qu'entre la veine porte et la veine cave inférieure se trouve la luette du tissu hépatique, appelée processus caudé du lobe caudé du foie. Il forme la paroi supérieure de l’ouverture du sac de rangement (trou de Winslow).

La portion de Riedel est une anomalie anatomique et est assez rare. Il s’agit d’une langue oblongue du tissu hépatique, qui part du bord du lobe droit. Parfois, la proportion de Riedel peut être assez importante et se répartir sous le nombril. Il est important de toujours se souvenir de l'existence possible de ce lobe lorsqu'une formation asymptomatique ressemblant à une tumeur se produit dans la cavité abdominale.

Le foie est complètement recouvert de péritoine, à l'exception d'une petite zone appelée zone nue ou nue. Ce site est situé entre les ligaments coronaires supérieur et inférieur du foie. À droite, ces feuilles se confondent pour former un court ligament triangulaire droit. Ligament faucille tendu vers le foie à partir du nombril légèrement à droite de la ligne médiane. Le long du bord libre du ligament croissant est un ligament rond du foie. Le ligament rond est alors situé dans son propre sillon, sur la surface inférieure du foie, et le ligament de croissant est situé au-dessus du dôme du foie, sur la surface diaphragmatique du foie. À ce stade, le ligament de croissant croît.

Sa branche droite est reliée à la feuille supérieure du ligament coronaire et la gauche, à la forme d'un ligament triangulaire gauche très étroit, qui s'étend derrière et à droite, se connectant au petit omentum situé dans la partie supérieure du sulcus dans lequel passe le ligament veineux. Le petit omentum provient de la porte du foie et du ligament veineux et se situe sous la forme d'une feuille vers le haut du diaphragme, se fixant au bord droit de l'œsophage abdominal, puis passe le long de la moindre courbure de l'estomac, saisissant le bulbe duodénal pendant environ 1 cm ou plus.. De plus, le petit presse-étoupe constitue la paroi avant du trou de Vipslow.

Il convient de noter que le ligament triangulaire gauche ne contient presque pas de vaisseaux sanguins. Par conséquent, il peut être facilement croisé pour déplacer le lobe gauche du foie vers le bas et pendant la laparotomie pour obtenir un accès pratique à l'œsophage abdominal, aux nerfs vagues et à l'ouverture œsophagienne du diaphragme.

Croissant du foie

Enveloppe péritonéale du foie. Le foie avec sa capsule fibreuse recouvre le péritoine de tous les côtés, à l’exception de la porte et de la surface dorsale adjacente au diaphragme (zone nuda). En se déplaçant du diaphragme vers le foie et du foie vers les organes environnants, les feuilles du péritoine forment l'appareil ligamenteux du foie.

Ligament coronaire du foie, fig. coronariumhepatis, formé par le péritoine pariétal, passant du diaphragme à la surface postérieure du foie. Un paquet se compose de deux feuilles, haut et bas. Dans la foliole supérieure, qui est généralement appelée le ligament coronaire du foie, la main repose de l'avant à l'arrière sur la surface diaphragmatique du foie.

La feuille inférieure est située plusieurs centimètres plus bas, de sorte que le champ extra-péritonéal du foie, zone nuda, se forme sur la surface dorsale (postérieure) du foie entre les deux feuilles.

La même zone, dépourvue de couverture péritonéale, se trouve à l’arrière de la cavité abdominale.

La feuille inférieure pour l'examen des doigts n'est pas disponible. Les deux feuilles convergent ensemble, formant les ligaments péritonéaux habituels sous forme de duplicature uniquement aux bords droit et gauche du foie, et on les appelle ici des ligaments triangulaires, ligg. triangularia dextrum et sinistrum.

Ligament rond du foie, lig. teres hepatis, va du nombril au sillon du même nom puis à la porte du foie. Il contient partiellement v. Oblitéré v. ombilicalis et w. paraumbilicales. Ces derniers s’écoulent dans la veine porte et la relient aux veines superficielles de la paroi abdominale antérieure. La partie antérieure du ligament croissant du foie se confond avec le ligament rond.

Croissant du ligament du foie, lig. falciforme hepatis, a une direction sagittale. Il relie le diaphragme et la surface supérieure convexe du foie et passe de l'arrière vers la droite et la gauche dans le ligament coronaire. Le ligament de croissant passe le long de la frontière entre les lobes droit et gauche du foie.

Les ligaments de la surface supérieure du foie participent à la fixation d'un organe aussi gros et lourd que le foie. Cependant, la fusion du foie avec le diaphragme à l'endroit où l'organe n'est pas recouvert par le péritoine, ainsi que la fusion avec la veine cave inférieure dans laquelle tombe le vv jouent un rôle essentiel. hépatique. En outre, le maintien du foie en place contribue à la pression des abdominaux.

Le péritoine passe de la surface inférieure du foie à la petite courbure de l'estomac et à la partie supérieure du duodénum sous la forme d'une duplication continue, dont le bord droit est appelé ligament hépato-duodénal, lig. hepatoduodenale, et le ligament hépato-gastrique gauche, lig. hepatogastricum.

Fente du ligament rond du foie

Foie, développement (structure externe et interne), topographie, fonctions. La projection du foie sur la surface du corps, les limites du foie Kurlov. Unité structurelle et fonctionnelle du foie. Canaux hépatiques. Canal biliaire commun. Vésicule biliaire: structure, topographie, fonction. Anatomie aux rayons X. Caractéristiques de l'âge.

Foie (l’héparine est située dans la partie supérieure de l’abdomen, située sous le diaphragme. La majeure partie est située dans l’hypochondre droit et l’épigastre, la plus petite dans l’hypochondre gauche. Le foie présente une forme en coin, une couleur brun rouge et une texture douce.

Fonctions: neutralisation de substances étrangères, apport de glucose et d’autres sources d’énergie (acides gras, acides aminés), dépôt de glycogène, régulation du métabolisme UV, dépôt de certaines vitamines, hématopoïétique (chez le fœtus uniquement), synthèse de cholestérol, lipides, phospholipides, lipoprotéines, acides biliaires, bilirubine, régulation du métabolisme lipidique, production et sécrétion de bile, dépôt de sang en cas de perte de sang aiguë, synthèse d'hormones et d'enzymes.

Il fait la distinction entre la surface supérieure ou diaphragmatique, la partie inférieure ou viscérale, le bord inférieur net (sépare les surfaces supérieure et inférieure de la face avant) et la partie postérieure légèrement convexe de la surface diaphragmatique. Sur le bord inférieur se trouve un filet de ligament rond et à droite un filet de vésicule biliaire.

La forme et la taille du foie sont variables. Chez l'adulte, la longueur du foie atteint en moyenne 25-30 cm, la largeur 15-20 cm et la hauteur 9-14 cm. La masse moyenne 1500 g.

La surface diaphragmatique (faciesdiafragmatica est convexe et lisse, correspond à la forme du dôme du diaphragme. De la surface diaphragmatique vers le haut, au diaphragme, il y a un ligament péritonéal (lig. Falciforme hepatis), qui divise le foie en deux lobes inégaux: le droit et le droit Les folioles du ligament divergent à droite et à gauche et passent dans le ligament coronaire du foie (ligcoronarium), qui est une duplication du péritoine allant des parois supérieure et postérieure de la cavité abdominale au bord postérieur du foie. Les bords droit et gauche du ligament sont dilatés sont, sous la forme d'un triangle, et la forme droite et ligament triangulaire gauche (ligtriangularedextrumetsinistrum). impression cardiaque anonymement (impressioncardiaca, formée par la butée du coeur à la membrane, et à travers elle vers le foie sur la surface du diaphragme du lobe gauche du foie.

Sur la surface diaphragmatique du foie, distinguer la partie supérieure faisant face au centre du tendon du diaphragme, la face antérieure faisant face à la partie antérieure, la partie costale du diaphragme et du PBS (lobe gauche), la partie droite dirigée vers la droite de la paroi abdominale latérale, la partie arrière orientée vers l'arrière.

La surface viscérale (facies viscérales) est plate et légèrement concave. Il existe trois rainures sur la surface viscérale qui divisent cette surface en quatre lobes: droit (lobus hepatis dexter), gauche (lobus hepatis sinistre), carré (lobus quadratus) et à queue (lobus caudatus). Deux sillons ont une direction sagittale et s'étendent le long de la surface inférieure du foie presque parallèlement du bord avant au bord arrière. Au milieu de cette distance, ils sont reliés par la forme d'un troisième sillon transversal.

Le sillon sagittal gauche se situe au niveau du ligament croissant du foie, séparant le lobe droit du foie du gauche. Dans sa partie antérieure, le sillon forme une fente du ligament rond (fissureligteretis) dans laquelle se trouve le ligament circulaire du foie (lig. Teres hepatis) - veine ombilicale envahie par la fente (ligule veineuse) dans laquelle se trouve le ligament veineux).. veinosum) - canal veineux envahi par la végétation qui, chez le fœtus, relie la veine ombilicale à la veine cave inférieure

Contrairement à la gauche, le sillon sagittal droit est interrompu - il est interrompu par le processus caudé, qui relie le lobe caudé au lobe droit du foie. Dans la partie antérieure du sillon sagittal droit, une fosse de la vésicule biliaire (fossavesicaefelleae) est formée, dans laquelle se trouve la vésicule biliaire; ce sillon est plus large à l'avant, dans la direction de la partie postérieure, il se rétrécit et se connecte à la rainure transversale du foie. Dans la partie postérieure du sillon sagittal droit se forme un sillon de la veine cave inférieure (sulcus v. Cavae). La veine cave inférieure est étroitement fixée au parenchyme hépatique par les fibres du tissu conjonctif, ainsi que par les veines hépatiques, qui, après avoir quitté le foie, débouchent immédiatement dans la lumière de la veine cave inférieure. La veine cave inférieure, sortant du sillon du foie, pénètre immédiatement dans la cavité thoracique par l'ouverture de la veine cave du diaphragme.

Sillon transversal ou porte du foie (portahepatis relie les sillons sagittaux droit et gauche. La porte du foie comprend la veine porte, sa propre artère hépatique, ses propres nerfs, ainsi que les vaisseaux hépatique et lymphatique communs. Tous ces vaisseaux et nerfs sont situés dans l'épaisseur de l'hépato-duodénal et de l'holocato-germe..

La surface viscérale du lobe droit du foie présente des dépressions correspondant aux organes qui lui sont adjacents: dépressions colorectales, dépressions rénales, dépressions duodénales, dépressions surrénaliennes. Sur la surface viscérale, répartissez les lobes: carré et caudé. Parfois, le caecum et le processus vermiforme ou les boucles de l'intestin grêle sont également attachés à la surface inférieure du lobe droit.

Lobe carré du foie (lobusqudratus limité à la fosse droite de la vésicule biliaire, à gauche - la fente du ligament rond, devant - bord inférieur, derrière - la porte du foie. Au milieu du lobe carré se présente un ulcère duodénal.

Queue du lobe du foie (lobuscaudatus situé en arrière de la porte du foie, limité en avant par le sillon transversal, à droite par le sulcus de la veine cave, à gauche par le ligament veineux et derrière la face postérieure du foie. Le processus de caudate s'étend du caudate et entre le portail et la veine inférieure. le processus papillaire repose contre la porte à côté du ligament veineux.La partie de la queue est en contact avec le petit omentum, le corps du pancréas et la surface postérieure de l'estomac.

Le lobe gauche du foie, à sa surface inférieure, présente un tubercule bourgeonnant (tuberomentalis) qui fait face à la petite glande. On distingue aussi les dépressions: empreinte œsophagienne résultant de l'adhérence de la partie abdominale de l'œsophage, empreinte gastrique.

Le dos de la surface diaphragmatique est représenté par la zone non couverte par le péritoine - le champ extra-péritonéal. Le dos est concave, en raison de l'adhérence à la colonne vertébrale.

Entre le diaphragme et la surface supérieure du lobe droit du foie, il y a un espace en forme de fente - la poche hépatique.

Les limites du foie Kurlov:

1. sur la droite mi-claviculaire droite 9 ± 1cm

2. le long de la ligne médiane frontale 9 ± 1cm

3. le long de l'arc costal gauche 7 ± 1 cm

La limite supérieure de la matité absolue du foie selon la méthode de Kurlov est déterminée uniquement le long de la ligne médio-claviculaire droite; on considère conditionnellement que la limite supérieure du foie le long de la ligne médiane antérieure est au même niveau (normalement 7 côtes). Le bord inférieur du foie le long de la ligne médio-claviculaire droite est normalement situé au niveau de l’arc costal, le long de la ligne médiane antérieure, au niveau des tiers supérieur et médian de la distance entre le nombril et l’apophyse xiphoïde et à l’arc costal gauche, au niveau de la ligne parasitaire gauche.

Le foie sur une grande surface couverte par la poitrine. En raison des mouvements respiratoires du diaphragme, des déplacements oscillatoires des limites du foie de 2 à 3 cm sont observés.

Le foie est mésopéritonéal. Sa surface supérieure est complètement recouverte de péritoine; sur la face inférieure, la couverture péritonéale n’est absente que dans la zone des sillons; surface postérieure dépourvue de recouvrement péritonéal sur une longueur considérable. La partie extraperitoneale du foie sur la face postérieure d'en haut est limitée par le ligament coronaire et en bas par la transition du péritoine du foie au rein droit, à la glande surrénale droite, à la veine cave inférieure et au diaphragme. Le péritoine recouvrant le foie passe aux organes adjacents et forme des ligaments aux points de jonction. Tous les ligaments, sauf hépatique-rénal, sont le double des feuilles du péritoine.

1. Ligament coronaire (ligcoronarium est dirigé de la surface inférieure du diaphragme vers la surface convexe du foie et est situé sur la bordure de la surface supérieure du foie vers le dos. La longueur du ligament est de 5-20 cm. À droite et à gauche, elle pénètre dans le ligament triangulaire. Le ligament coronaire s'étend principalement au lobe droit. foie et va légèrement à gauche.

2.Ligament serpien (ligfalciforme est tendu entre le diaphragme et la surface convexe du foie. Il présente une direction oblique: dans la partie postérieure, il se situe de manière correspondant à la ligne médiane du corps et, sur le bord antérieur du foie, il dévie de 4 à 9 cm à droite.

Un ligament rond du foie, situé du bord du nombril à la branche gauche de la veine porte et situé devant le sillon longitudinal gauche, se trouve sur le bord avant libre du ligament du croissant. Pendant la période de développement intra-utérin du fœtus, la veine ombilicale est située dans celle-ci, qui reçoit le sang artériel du placenta. Après la naissance, cette veine devient progressivement vide et se transforme en un cordon dense de tissu conjonctif.

3. Le ligament triangulaire gauche (Triangulare sinistrum) est tendu entre la surface inférieure du diaphragme et la surface convexe du lobe gauche du foie. Ce ligament est situé à 3-4 cm en avant de l'œsophage abdominal; à droite, il passe dans le ligament coronaire du foie et se termine à gauche par le bord libre.

4. Le ligament triangulaire droit (lig. Triangulare dextrum est situé à droite entre le diaphragme et le lobe droit du foie. Il est moins développé que le ligament triangulaire gauche et est parfois complètement absent.

5. Ligament hépatique-rénal (lig. Hepatorenale est formé à la jonction du péritoine de la face inférieure du lobe hépatique droit au rein droit. La veine cave inférieure passe dans la partie interne de ce ligament.

6. Ligament hépatique-gastrique (lig. Hepatogastricum est situé entre la porte du foie et la partie postérieure du sillon longitudinal gauche et la moindre courbure de l'estomac ci-dessous.

7. Ligament hépatique-duodénal (lig. Hepatoduodenale tendu entre la porte du foie et la partie supérieure du duodénum. À gauche, il passe dans le ligament hépato-gastrique et à son extrémité droite, au bord libre. Dans le faisceau se trouvent les canaux biliaires, l'artère hépatique et la veine porte, les ganglions. ganglions lymphatiques, ainsi que les plexus nerveux.

Le foie est fixé par la fusion de sa face postérieure avec le diaphragme et la veine cave inférieure, l'appareil ligamentaire de soutien et la pression intra-abdominale.

La structure du foie: l'extérieur du foie est recouvert d'une membrane séreuse (péritoine viscéral). Sous le péritoine se trouve une membrane fibreuse dense (capsule de glisson). Du côté de la porte du foie, la membrane fibreuse pénètre dans la substance du foie et divise l’organe en lobes, les lobes en segments et les segments en lobules. Les portes du foie entrent dans la veine porte (recueille le sang des organes non appariés de la cavité abdominale), l'artère hépatique. Dans le foie, ces vaisseaux sont divisés en équité, puis segmentaire, sous-segmentaire, interlobulaire, autour du lobulaire. Les artères et les veines interlobulaires sont situées à proximité du canal biliaire interlobulaire et forment ce que l'on appelle la triade hépatique. Autour des artères et des veines lobulaires commencent les capillaires, qui se confondent à la périphérie des lobules et forment un hémocapillaire sinusoïdal. Les hémocapillaires sinusoïdaux dans les lobules vont de la périphérie au centre et radialement au centre et les lobes se forment au centre de la veine centrale. Les veines centrales s’écoulent dans les veines sublobulaires, qui se confondent pour former des veines segmentaires et lobaires hépatiques, qui se déversent dans la veine cave inférieure.

L'unité structurelle et fonctionnelle du foie est le lobule du foie. Dans le parenchyme du foie humain, environ 500 000. Lobules hépatiques. Le lobe hépatique a la forme d'un prisme à multiples facettes, au centre duquel passe la veine centrale, à partir de laquelle les faisceaux hépatiques (plaques) divergent radialement comme des rayons, sous la forme de doubles rangées de cellules hépatiques - hépatocytes. Les capillaires sinusoïdaux sont également situés radialement entre les faisceaux hépatiques: ils transportent le sang de la périphérie des lobules vers son centre, c'est-à-dire la veine centrale. Dans chaque faisceau entre les 2 rangées d'hépatocytes, il y a un sillon biliaire (tubule), qui est le début de la voie biliaire intrahépatique, qui sert en outre de prolongement de la voie biliaire extrahépatique. Au centre des lobules près de la veine centrale, les sillons biliaires sont fermés et, à la périphérie, ils s’écoulent dans les sillons interlobulaires biliaires, puis dans les canaux biliaires interlobulaires et forment ainsi le canal biliaire droit, qui élimine la bile du lobe droit et le canal hépatique gauche lobe gauche du foie. Après la sortie du foie, ces canaux donnent lieu à un tractus biliaire extrahépatique. Aux portes du foie, ces deux canaux se rejoignent et forment un canal hépatique commun.

Sur la base des principes généraux de ramification des voies biliaires intra-hépatiques, des artères hépatiques et des veines porte, on distingue 5 secteurs et 8 segments dans le foie.

Le segment du foie est une section pyramidale du parenchyme hépatique entourant la triade hépatique: une branche de la veine porte du 2e ordre, la branche de l'artère hépatique qui l'accompagne et la branche correspondante du canal hépatique.

Les segments du foie sont généralement numérotés dans le sens antihoraire autour de la porte du foie, en commençant par le lobe caudé du foie.

Les segments, regroupements, sont inclus dans des zones indépendantes plus grandes des secteurs du foie.

Le secteur dorsal gauche correspond à C1, inclut le lobe caudé et n'est visible que sur la surface viscérale et à l'arrière du foie.

Le secteur paramédian gauche occupe la partie antérieure du lobe gauche du foie (C3) et son lobe carré (C4).

Le secteur latéral gauche correspond à C2 et occupe la partie postérieure du lobe gauche du foie.

Le secteur paramédian droit est le parenchyme hépatique bordant le lobe gauche du foie. Le secteur comprend C5 et C8.

Le secteur latéral droit correspond à la partie la plus latérale du lobe droit, incluant C7 et C6.

La vésicule biliaire (vesicafellea située dans la fosse de la vésicule biliaire à la surface viscérale du foie) est un réservoir pour l'accumulation de bile. Sa forme est souvent en forme de poire, de 5 à 13 cm de long, son volume de 40 à 60 ml de bile. La vésicule biliaire a une couleur vert foncé et une paroi relativement mince.

Distinguer: le bas de la vésicule biliaire (fundus), qui sort sous le bord inférieur du foie au niveau des côtes VIII-IX; col de la vésicule biliaire (collum - extrémité plus étroite dirigée vers la porte du foie et à partir de laquelle part le canal kystique, communiquant la bulle avec le canal biliaire principal; corps de la vésicule biliaire (corps situé entre le bas et le cou). À la jonction du corps dans le cou, une courbure est formée.

La surface supérieure de la vessie est fixée au foie par des fibres de tissu conjonctif, la partie inférieure est recouverte de péritoine. Le plus souvent, la bulle se trouve au niveau mésopéritonéal. Parfois, elle peut être recouverte de péritoine de tous les côtés et présenter un mésentère entre le foie et la vessie.

Le corps, le cou vers le bas et des côtés adjacents à la partie supérieure du 12-RC. Le bas de la bulle et partiellement recouvert par le corps POK. Le fond de la vessie peut être adjacent à la CBE dans le cas où elle dépasse du bord antérieur du foie.

1. séreux - péritoine, passant du foie, s'il n'y a pas de péritoine - adventice;

2. musculaire - une couche circulaire de muscles lisses, parmi lesquels se trouvent également des fibres longitudinales et obliques. La couche musculaire plus forte est exprimée dans le cou, où elle passe dans la couche musculaire du canal kystique.

3.CO - mince, a une sous-muqueuse. Le CO forme de nombreux petits plis, dans la région du cou, ils deviennent des plis en spirale et passent dans le canal kystique. Il y a des glandes dans le cou.

Apport sanguin: de l'artère kystique (), qui part le plus souvent de la branche droite de l'artère hépatique. À la frontière entre le cou et le corps, l'artère est divisée en branches antérieures et postérieures, qui s'approchent du bas de la vessie.

Artères des voies biliaires (schéma): 1 - propre artère hépatique; 2 - artère gastroduodénale; 3 - artère pancréato - duodénale; 4 - artère mésentérique supérieure; 5 - artère kystique.

L'écoulement du sang veineux s'effectue par la veine vésiculaire, qui accompagne l'artère du même nom et se jette dans la veine porte ou dans sa branche droite.

Innervation: branches du plexus hépatique.

1 - canal hépatique sinistre; 2 - ductus hepaticus dexter; 3 - canal hépatique communis; 4 - canalus cystique; 5 - canal cholédoque; 6 - canal pancréatique; 7 - duodénum; 8 - collum vesicae felleae; 9 - corpus vesicae felleae; 10 - fundus vesicae felleae.

Les canaux biliaires extrahépatiques comprennent: les hépatiques droite et gauche, les hépatiques communs, la vésicule biliaire et la bile commune. Aux portes du foie, les conduits hépatiques droit et gauche (canal hépatique dextre et sinistre) quittent le parenchyme du foie. Le canal hépatique gauche du parenchyme hépatique se forme lorsque les branches antérieure et postérieure se confondent. Les branches antérieures collectent la bile du lobe carré et du lobe antérieur gauche et les branches postérieures du lobe caudé et de la partie postérieure du lobe gauche. Le canal hépatique droit est également formé à partir des branches antérieure et postérieure, qui collectent la bile des sections correspondantes du lobe hépatique droit.

Le canal hépatique commun (canal hépatique commun) est formé par la fusion des canaux hépatiques droit et gauche. La longueur du canal hépatique commun varie de 1,5 à 4 cm, le diamètre de 0,5 à 1 cm.Le canal fait partie du ligament hépatoduodénal et descend vers le bas, où il forme le canal biliaire principal lorsqu'il est combiné avec le canal cystique.

Derrière le canal hépatique commun se trouve la branche droite de l’artère hépatique; dans de rares cas, il passe en avant du canal.

Le canal cystique (canal cystique) a une longueur de 1 à 5 cm et un diamètre de 0,3 à 0,5 cm. Il passe dans le bord libre du ligament hépatoduodénal et se confond avec le canal hépatique commun (généralement à angle aigu) pour former le canal biliaire commun.. La membrane musculaire du canal cystique est faiblement développée, le CO forme un pli en spirale.

Le canal biliaire commun (canal choledochus) a une longueur de 5 à 8 cm et un diamètre de 0,6 à 1 cm. Il se situe entre les plaques du ligament hépatoduodénal, à droite de l’artère hépatique commune et en avant de la veine porte. Dans sa direction est une continuation du conduit hépatique commun.

Il distingue les quatre parties pars supraduodenalis, pars retroduodenalis, pars pancreatica, pars intramuralis

1. La première partie du conduit est située au-dessus du 12-PC, dans le bord libre du ligament hépatoduodénal. À proximité du duodénum à gauche du canal se trouve l'artère gastro-duodénale.

2. La deuxième partie du canal passe de manière rétropéritonéale, derrière la partie supérieure du duodénum. En face de cette partie du canal, l’artère pancréato-duodénale postérieure supérieure s’enroule autour du canal, puis passe à la surface arrière de celui-ci.

3. La troisième partie du canal se situe le plus souvent dans l'épaisseur de la tête pancréatique, moins souvent dans la gorge entre la tête de la glande et la partie descendante du duodénum.

4. La quatrième partie du conduit passe dans la paroi du duodénum descendant. Sur la membrane muqueuse du duodénum de cette partie du canal correspond à un pli longitudinal.

En règle générale, le canal biliaire commun s'ouvre avec le canal pancréatique situé sur la papille principale du duodénum (papilla duodeni major). Dans la région de la papille, la bouche des conduits est entourée par un muscle - le sphincter de l’ampoule hépato-pancréatique. Avant de se confondre avec le canal pancréatique, le canal biliaire de sa paroi comporte le sphincter des canaux biliaires, bloquant l’écoulement de la bile du foie et de la vésicule biliaire dans la lumière de 12%.

Le canal biliaire commun et le canal pancréatique se confondent le plus souvent et forment une ampoule de 0,5 à 1 cm de long, mais dans de rares cas, les canaux s’ouvrent séparément dans le duodénum.

La paroi du canal biliaire principal présente une membrane musculaire prononcée, le CO présente plusieurs plis, les glandes biliaires sont situées dans la sous-muqueuse.

Les canaux biliaires extrahépatiques sont situés dans la duplication du ligament hépatoduodénal avec l'artère hépatique commune, ses branches et la veine porte. Le canal cholédoque est situé au bord droit du ligament, l'artère hépatique commune à sa gauche et, au plus profond de ces formations, entre la veine porte; de plus, entre les plaques du ligament, les vaisseaux lymphatiques et les nerfs se couchent. La division de la propre artère hépatique en artères hépatiques droite et gauche se produit au milieu de la longueur du ligament, l'artère hépatique droite montant et se trouvant sous le conduit hépatique commun, à l'intersection de l'artère hépatique droite et de l'artère cystique partant vers le haut jusqu'à l'angle formé par la convergence. canal kystique dans l'hépatique commune. Ensuite, l'artère kystique traverse la paroi de la vésicule biliaire.

Approvisionnement en sang: artère kystique.

Innervation: plexus hépatique (branches sympathiques, branches du nerf vague, branches diaphragmatiques).

Le foie, l'héparine, est la plus grande des glandes digestives. Il occupe la partie supérieure de la cavité abdominale située sous le diaphragme, principalement du côté droit.


La forme du foie ressemble quelque peu à la coiffe d'un grand champignon, elle a une face supérieure convexe et une face inférieure légèrement concave. Cependant, le renflement est dépourvu de symétrie, car la partie la plus saillante et la plus volumineuse n’est pas la partie centrale mais la partie arrière droite qui se rétrécit en forme de coin antérieurement et à gauche. Taille du foie humain: de droite à gauche, en moyenne 26-30 cm, d’avant en arrière - lobe droit 20-22 cm, lobe gauche 15-16 cm, épaisseur maximale (lobe droit) - 6-9 cm La masse hépatique est en moyenne de 1500 g. Sa couleur est brun-rouge, sa consistance est douce.

Structure du foie humain: surface diaphragmatique supérieure convexe distincte, faciès diaphragmatica, surface viscérale inférieure, parfois concave, faciès viscéral, bord inférieur net, margo inférieur séparant les surfaces supérieure et inférieure avant et partie postérieure légèrement convexe. surface diaphragmatique.

Sur le bord inférieur du foie se trouve un ligament rond, incisura ligaments teretis: à droite se trouve un petit filet qui correspond au fond adjacent de la vésicule biliaire.

La surface diaphragmatique, facies diaphragmatica, est convexe et sa forme correspond au dôme du diaphragme. Du point le plus élevé, il y a une légère pente vers le bord inférieur aigu et vers la gauche, vers le bord gauche du foie; une pente raide suit les côtés arrière et droit de la surface diaphragmatique. Jusqu'au diaphragme, il y a un ligament du croissant du foie péritonéal sagittal, lig. falciforme hepatis, qui suit du bord inférieur du foie sur environ les 2/3 de la largeur du foie: derrière les ligaments, divergent à gauche et à droite, passant dans le ligament coronaire du foie, lig. coronarium hepatis. Le ligament en croissant divise le foie, respectivement, de sa face supérieure en deux parties: le lobe droit du foie, lobus hepatis dexter, qui est plus grand et plus épais et le lobe gauche du foie, lobus hepatis sinistre, est plus petit. Sur la partie supérieure du foie, il y a une légère impression cardiaque, impressionnio cardiaca, formée à la suite de la pression du cœur et correspondant au centre du tendon du diaphragme.


Sur la surface diaphragmatique du foie, distinguer la partie supérieure, partie supérieure, faisant face au centre du tendon du diaphragme; partie antérieure, partie antérieure, face à l'avant, à la partie des côtes du diaphragme et à la paroi antérieure de l'abdomen dans l'épigastre (lobe gauche); le côté droit, pars dextra, pointant vers la droite, vers la paroi abdominale latérale (respectivement, la ligne mi-axillaire), et le dos, la face postérieure, faisant face au dos.


La surface viscérale, faciès viscéral, plate, légèrement concave, correspond à la configuration des organes sous-jacents. Il comporte trois rainures qui divisent cette surface en quatre lobes. Deux sillons ont une direction sagittale et s'étendent presque parallèlement l'un à l'autre de l'avant vers le bord postérieur du foie; approximativement au milieu de cette distance, ils sont reliés, comme si ils avaient la forme d’une barre transversale, d’un troisième sillon transversal.

Le sillon gauche est constitué de deux parties: la partie avant, qui s'étend jusqu'au niveau du sillon transversal, et la partie postérieure, située en arrière de la transversale. La partie antérieure la plus profonde est la fissure du ligament rond. teretis (dans la période embryonnaire - le sillon de la veine ombilicale), commence sur le bord inférieur du foie à partir de la coupure du ligament rond, incisura lig. teretis. en elle se trouve un ligament rond du foie, lig. teres hepatis, courant devant et sous le nombril et renfermant la veine ombilicale. La partie postérieure du sillon gauche - la fissure du ligament veineux. venosi (dans la période embryonnaire - la fosse du canal veineux, fossa ductus venosi), contient le ligament veineux, lig. venosum (canal veineux oblitéré) et s’étend de la gorge transversale jusqu’à la veine hépatique gauche. Le sillon gauche dans sa position sur la surface viscérale correspond à la ligne de fixation du ligament de croissant sur la surface diaphragmatique du foie et sert donc ici de bordure des lobes gauche et droit du foie. En même temps, le ligament rond du foie se situe dans le bord inférieur du ligament croissant, dans sa région antérieure libre.

Le sillon droit est une fosse située longitudinalement et est appelée la fosse de la vésicule biliaire, fossa vesicae felleae, avec laquelle une entaille correspond au bord inférieur du foie. Il est moins profond que le sillon du ligament rond, mais plus large et représente l’empreinte de la vésicule biliaire située dans celui-ci, vesica fellea. La fosse s'étend postérieurement au sillon transversal; la continuation de son postérieur à partir du sillon transversal est le sillon de la veine cave inférieure, sulcus venae cavae inferioris.

Le sillon transversal est la porte du foie, porta hepatis. Il a sa propre artère hépatique, a. hepatis propria, canal hépatique commun, ductus hepatic communis et veine porte, v. portae.

L'artère et la veine sont divisées en branches principales, droite et gauche, déjà dans la porte du foie.


Ces trois sillons divisent la surface viscérale du foie en quatre lobes du foie, lobi hepatis. Le sillon gauche délimite à droite la surface inférieure du lobe gauche du foie; la rainure droite sépare le côté inférieur gauche du lobe droit du foie.

La section médiane entre les rainures droite et gauche de la surface viscérale du foie est divisée par une rainure transversale en antérieure et postérieure. Le segment antérieur est un lobe carré, lobus quadratus, le postérieur est le lobe caudé, lobus caudatus.

Sur la surface viscérale du lobe droit du foie, plus près du bord antérieur, se présente une impression colono-intestinale, impressio colica; derrière, vers la marge postérieure, il y a: à droite - une dépression large du rein droit adjacent ici, impression rénale, impressio renalis, à gauche - la dépression duodénale intestinale (duodénale) adjacente au sillon droit, impressio duodénalis; encore plus postérieurement, à gauche de l'impression rénale, la dépression de la glande surrénale droite, la dépression surrénalienne, impressio suprarenalis.

Le lobe carré du foie, lobus quadratus hepatis, est délimité à droite par la fosse biliaire, à gauche par la fente du ligament rond, en avant par le bord inférieur, par la porte du foie. Au milieu de la largeur du lobe carré se trouve un évidement en forme de large gouttière transversale - empreinte de la partie supérieure du duodénum, ​​dépression duodéno-intestinale, qui se prolonge ici à partir du lobe droit du foie.

Le lobe caudé du foie, lobus caudatus hepatis, est situé en arrière des portes du foie, limité en avant par le sulcus transversal de la porte du foie, à droite - le sulcus de la veine cave, le sulcus venae cavae, à gauche - par le ligament veineux, la fissure lig. venosi, et derrière - la partie arrière de la surface phrénique du foie. Sur la partie antérieure du lobe caudé à gauche se trouve une petite saillie - le processus papillaire, le processus papillaris, adjacent à l'arrière du côté gauche des portes du foie; À droite, le lobe caudé forme le processus caudé, le processus caudatus, qui est dirigé vers la droite, forme un pont entre l'extrémité postérieure de la fosse biliaire et l'extrémité antérieure du sillon de la veine cave inférieure et passe dans le lobe droit du foie.

Le lobe gauche du foie, lobus hepatis sinister, à la surface viscérale, plus près du bord antérieur, présente un renflement - tubercule omental, tuber omentale - qui fait face au petit omentum, omentum minus. Au bord postérieur du lobe gauche, directement à côté de la fente du ligament veineux, il y a une indentation à partir de la partie abdominale adjacente de l'œsophage - indentation de l'œsophage, empreinte de l'œsophage.

À gauche de ces formations, plus à l'arrière, se trouve une impression gastrique sur la face inférieure du côté gauche, impressio gastrica.

Le dos de la surface diaphragmatique, partie postérieure du visage diaphragmatique, est une partie assez large et légèrement arrondie de la surface du foie. Il forme une concavité, respectivement, le lieu de contact avec la colonne vertébrale. Sa partie centrale est large et rétrécie à droite et à gauche. Selon le lobe droit, il existe un sillon dans lequel la veine cave inférieure est posée - le sillon de la veine cave, le sulcus venae cavae. Vers la partie supérieure de ce sillon, trois veines hépatiques, la veine hépatique, s'écoulant dans la veine cave inférieure sont visibles dans la substance hépatique. Les bords du sillon de la veine cave sont reliés entre eux par un faisceau de tissu conjonctif de la veine cave inférieure.

Le foie est presque complètement entouré par la couverture péritonéale. La tunique séreuse, tunica serosa, recouvre sa surface diaphragmatique et viscérale et sa marge inférieure. Cependant, aux endroits où les ligaments correspondent au foie et à la vésicule biliaire, il existe des zones de largeur différente qui ne sont pas couvertes par le péritoine. La plus grande zone non péritonéale est située à l'arrière de la surface diaphragmatique, le foie étant directement adjacent à la paroi arrière de l'abdomen; Il a une forme de diamant - champ extra-péritonéal, zone nuda. Selon sa plus grande largeur, la veine cave inférieure est située. Le deuxième site est situé à l'emplacement de la vésicule biliaire. Les ligaments péritonéaux s'étendent à partir des surfaces diaphragmatique et viscérale du foie.

La structure du foie

La membrane séreuse, tunica serosa, qui recouvre le foie, repose sur la base sous-séreuse, tela subserosa, puis sur la membrane fibreuse, tunica fibrosa. À travers les portes du foie et l'extrémité postérieure de la fente du ligament rond, ainsi que des vaisseaux, le tissu conjonctif pénètre dans le parenchyme sous la forme de la capsule dite fibreuse paravasculaire, capsula fibrosa perivascularis, dans laquelle se trouvent les canaux biliaires, les branches de la veine porte et sa propre artère hepatique; le long des vaisseaux, il atteint l'intérieur de la membrane fibreuse. Ceci forme la structure du tissu conjonctif dans laquelle se trouvent les lobules hépatiques.

Lobule du foie

Lobule du foie, lobulus hepaticus, de 1 à 2 mm. se compose de cellules hépatiques - hépatocytes, hépatocytose, formant des plaques de foie, laminae hepaticae. Au centre du lobule se trouve une veine centrale, v. centralis, et autour des lobules se trouvent des artères et des veines interlobulaires, aa. interlobular et vv, interlobulares, à l'origine des capillaires interlobulaires, vasa capillaria interlobularia. Les capillaires interlobulaires pénètrent dans un lobule et passent dans des vaisseaux sinusoïdaux, vasa sinusoidea, situés entre les plaques hépatiques. Du sang artériel et veineux (de v, portae) sont mélangés dans ces vaisseaux. Des vaisseaux sinusoïdaux s’écoulent dans la veine centrale. Chaque veine centrale est infusée dans les veines sublobulaires ou collectives, vv. sublobulares, et le dernier - dans les veines hépatiques droite, moyenne et gauche. vv. hepaticae dextrae, mediae et sinistrae.

Les tubules biliaires, canaliculi biliferi, qui s’écoulent dans les sillons biliaires, ductuli biliferi, se situent entre les hépatocytes, et ces derniers à l’extérieur des lobules sont reliés aux canaux biliaires interlobulaires, canalus interlobulares biliferi. Les canaux segmentaires sont formés à partir des canaux biliaires interlobulaires.

Basé sur l'étude des vaisseaux intrahépatiques et des voies biliaires, une vision moderne des lobes, des secteurs et des segments du foie est devenue compliquée. Les branches de la veine porte du premier ordre amènent le sang aux lobes droit et gauche du foie, dont la limite ne correspond pas à la limite extérieure mais passe à travers la fosse biliaire et le sillon de la veine cave inférieure.


Les branches du second ordre fournissent le flux de sang aux secteurs: dans le lobe droit - dans le secteur pyramidal droit, le secteur paramédianum dextre et le secteur latéral droit, le secteur latéral dextre; dans le lobe gauche - dans le secteur paramédian gauche, le secteur paramedianum sinister, le secteur latéral gauche, le secteur latéral sinistre et le secteur dorsal gauche, le secteur dorsalis sinister. Les deux derniers secteurs correspondent aux segments I et II du foie. Les autres secteurs sont divisés en deux segments, de sorte que dans les lobes droit et gauche, il y a 4 segments.

Les lobes et les segments du foie ont leurs canaux biliaires, des branches de la veine porte et leur propre artère hépatique. Le lobe droit du foie est drainé par le canal hépatique droit, canal hépatique dextre, qui possède des branches antérieure et postérieure, r. antérieur et r. postérieur, le lobe gauche du foie - le canal hépatique gauche, canal hepaticus sinister, composé des branches médiale et latérale, r. medialis et lateralis, et le lobe caudé - les conduits droit et gauche du lobe caudé, le conduit lobi caudati dexter et le conduit lobi caudati sinistre.

La branche antérieure du canal hépatique droit est formée des canaux des segments V et VIII; la branche postérieure du canal hépatique droit - à partir des canaux des segments VI et VII; la branche latérale du canal hépatique gauche - des canaux des segments II et III. Les canaux du lobe carré du foie passent dans la branche médiale du canal hépatique gauche - canal du segment IV, et canaux droit et gauche du lobe caudé, les canaux du premier segment peuvent s’écouler ensemble ou dans les canaux hépatiques droit, gauche et commun, ainsi que les branches postérieure des branches droite et latérale conduit hépatique gauche. Il peut exister d'autres variantes des composés I à VIII des conduits segmentaires. Souvent, les conduits des segments III et IV sont interconnectés.

Les canaux hépatiques droit et gauche au niveau du bord antérieur du collet hépatique ou déjà dans le ligament hépatoduodénal forment le canal hépatique commun, ductus hepaticus communis.

Les conduits hépatiques droit et gauche et leurs branches segmentaires ne sont pas des formations permanentes; s’ils sont absents, les canaux qui les forment s’infiltrent dans le canal hépatique commun. La longueur du conduit hépatique commun 4-5 cm, son diamètre est 4-5 cm. La membrane muqueuse de sa lisse, ne forme pas de plis.

La topographie du foie.

La topographie du foie. Le foie est situé dans la région sous-costale droite, dans la région épigastrique et partiellement dans la région sous-costale gauche. Le foie squelettique est déterminé par la projection sur les parois thoraciques. À droite et à l'avant de la ligne mi-claviculaire, le point le plus élevé de la position du foie (lobe droit) est déterminé au niveau du quatrième espace intercostal; à gauche du sternum, le point le plus haut (lobe gauche) se situe au niveau du cinquième espace intercostal. Le bord inférieur du foie, à droite, le long de la ligne axillaire médiane, est déterminé au niveau du dixième espace intercostal. plus en avant, le bord inférieur du foie suit la moitié droite de l'arc costal. Au niveau de la ligne médio-claviculaire droite, il sort de l'arc, va de droite à gauche et de haut en traversant l'épigastre. La ligne blanche de l'abdomen traverse le bord inférieur du foie à mi-chemin entre l'apophyse xiphoïde et l'anneau ombilical. En outre, au niveau du cartilage costal gauche VIII, le bord inférieur du lobe gauche traverse l’arc costal pour rejoindre le bord supérieur à gauche du sternum.

Derrière à droite, le long de la ligne scapulaire, la frontière du foie est définie entre le septième espace intercostal (ou côte VIII) situé en haut et le bord supérieur de la côte XI en dessous.

Syntopie du foie. En haut, la partie supérieure de la surface diaphragmatique du foie est adjacente à la droite et partiellement au dôme gauche du diaphragme; et à la glande surrénale droite. Surface viscérale du foie adjacente à la partie cardiaque, au corps et au pylore de l'estomac, à la partie supérieure du duodénum, ​​au rein droit, à la flexion droite du côlon et à l'extrémité droite du côlon transverse. La vésicule biliaire est également adjacente à la surface interne du lobe droit du foie.

Vous serez intéressé à lire ceci:

Colon Rectum Vésicule biliaire Pancréas Péritoine


Plus D'Articles Sur Le Foie

La cirrhose

Bilirubine élevée après le retrait de la vésicule biliaire

20/03/15 14:15 Augmentation du foie de la bilirubinePourriez-vous me dire, s'il vous plaît, que l'année dernière, j'ai effectué des tests de gastroentérologie; en plus de réduire les concentrations de fer et d'hélécobactérie, j'ai constaté une élévation de la bilirubine dans le sang, à un taux de 1,1, ce qui correspond à 1: 7.
La cirrhose

Dans quel cas Karsil est-il utilisé: instructions et commentaires des personnes

Kars - médicament hépatoprotecteur, qui comprend un extrait séché de fruit de chardon-Marie, qui est un analogue de la silymarine.