Préparations pour l'hépatite virale B et C

L'hépatite est un groupe important de maladies caractérisées par des lésions des cellules du foie. La raison de leur développement est la pénétration du virus dans le corps humain. Dans de rares cas, la maladie devient une conséquence de dommages toxiques ou de l'influence d'allergènes. Le traitement de l'hépatite est choisi en fonction de la forme de la maladie et des caractéristiques du patient.

Caractéristiques de la thérapie de l'hépatite B

Cette maladie nécessite un traitement à long terme. Le virus est presque impossible à vaincre complètement lorsque le processus est chronalisé. L'utilisation de médicaments ne peut que traduire en une phase de rémission prolongée.

Les techniques suivantes sont utilisées en thérapie:

  • Médicaments On utilise des médicaments antiviraux qui non seulement inhibent l'activité des virus, mais en réduisent également considérablement le nombre.
  • Nutrition diététique. Le traitement ne sera efficace que si un régime spécial est suivi. La tâche principale du régime sera la réduction maximale de la charge sur le foie.
  • Renforcement du système immunitaire. À cette fin, des complexes de vitamines, des recettes folkloriques et des ajustements de mode de vie sont utilisés.

Le programme de thérapie est développé par le médecin, en se concentrant sur les résultats de l'examen médical du patient. Des ajustements non autorisés peuvent avoir des effets néfastes sur la santé.

Médicaments pharmaceutiques contre l'hépatite B

Aujourd'hui, de nombreux médicaments destinés à lutter contre l'hépatite B ont été mis au point, parmi lesquels on peut notamment souligner:

  • Entecavir Appartient à un groupe de nucléotides. Les composants du médicament se propagent rapidement dans tout le corps et se concentrent dans les lieux d'accumulation de virus. Le médicament est utilisé à n'importe quel stade de la maladie. Dans certains cas, des effets secondaires peuvent survenir, tels que des maux de tête, une sensation de faiblesse des muscles et des articulations.
  • Lamivudin. Inclus dans le groupe des nucléotides. En plus de lutter contre le virus a un effet positif sur l'état du foie. Une amélioration chez les patients est observée peu de temps après le début du traitement. Parfois, l'utilisation du médicament est inefficace. Cela est dû aux caractéristiques du virus. Dans une telle situation, un changement de médicament est requis.
  • Interféron Alfa-N. Inclus dans le groupe interféron. Le médicament est disponible sous forme d'injections, ce qui contribue à la propagation rapide des composants du médicament dans tout le corps. Cependant, l'effet rapide d'un tel traitement n'est pas prévisible. Pour un bon résultat, le traitement doit durer au moins six mois. L'interféron alpha-N a plusieurs effets secondaires assez graves: nécrose des tissus du foie, évanouissements, convulsions.
  • Livolin Forte. Le but d'un tel médicament devient la restauration des cellules hépatiques endommagées. Il est utilisé comme médicament supplémentaire en association avec des antiviraux. Les effets secondaires après le traitement ne se produisent presque pas.

Un médicament correctement sélectionné pour l’hépatite B peut supprimer l’activité du virus au cours de l’année. Le médecin sélectionne la posologie exacte et les examens d’accompagnement nécessaires individuellement pour chaque patient.

Les personnes ayant reçu un diagnostic d'hépatite B devront surveiller l'état de leur foie et se soumettre à des examens médicaux toute leur vie.

Régime alimentaire approprié pour l'hépatite B

Les médicaments pharmaceutiques contre l'hépatite B ne seront efficaces que si le régime alimentaire est adapté. Il est recommandé aux experts en matière de préparation du menu de respecter les règles suivantes:

  • La majeure partie du régime devrait être composée de glucides. Chaque jour, il est nécessaire de manger de la bouillie, du pain, des légumineuses et diverses sortes de céréales.
  • Manger de la graisse devrait être minimisé. Il est strictement interdit de manger du saindoux, des variétés grasses de viande et de poisson, des pâtisseries, du beurre et de la margarine.
  • Tous les plats doivent être cuits à la vapeur, au four ou bouillis dans de l'eau. Pour réduire la charge sur le système digestif, coupez tous les produits en petits morceaux et mastiquez-les bien avant d'avaler.
  • Ne mangez pas d'aliments trop chauds ou froids. Les plats doivent être à la température ambiante.
  • Il est interdit de consommer des épices, de la salinité, des viandes fumées, de la mayonnaise, du ketchup, du chocolat, des agrumes, des produits semi-finis, des graines de citrouille.
  • Essayez de minimiser les aliments salés et trop salés.

Le respect de ces règles accélérera le processus de guérison. Sinon, des effets négatifs sur la santé peuvent se produire.

Recettes populaires pour l'hépatite B

Renforcer l'effet des médicaments peut être avec l'aide de recettes de médecine alternative. Ils aident à faire face au virus et à maintenir le système immunitaire. Les médicaments les plus efficaces sont:

  • Mélangez une cuillère de miel naturel avec une quantité identique de pain d'abeille. Cette composition est consommée tous les matins avant le petit-déjeuner. Cela aidera à stimuler les processus métaboliques dans le corps.
  • Dans un verre de jus de pomme frais, dissolvez une cuillerée de miel. Cette boisson doit être bue avant le coucher. Cela aidera à restaurer les cellules du foie.
  • Une cuillère à soupe de boutons de bouleau zaarte un verre d'eau bouillante. Entrez une pincée de soda. Après quelques heures, le produit est filtré. Il est pris dans 100 ml avant les repas. La consommation régulière de ce bouillon stimule la production de bile et soulage l'inflammation.
  • Dans un verre d'eau bouillante, 20 mg de menthe poivrée. Il est nécessaire d'insister sur ce médicament tout au long de la journée. Il est pris à la cuillère après un repas. Ce médicament est interdit pendant l'allaitement, car il inhibe la production de lait maternel.
  • Dans un litre d'eau, faites bouillir pendant 10 minutes 50 grammes d'églantier. Laisser insister quelques heures. Prenez cet outil devrait être un verre deux fois par jour.

Avant d'utiliser les recettes ci-dessus devrait consulter un médecin. Parfois, leur utilisation peut provoquer une réaction allergique.

Thérapie contre l'hépatite C

L’hépatite C est considérée comme la forme la plus dangereuse de la maladie et infecte tellement les cellules du foie qu’une cirrhose, voire un cancer, se développe. Le traitement ne sera efficace que si le problème est détecté au stade initial.

Les experts utilisent les méthodes suivantes:

  • L'utilisation de médicaments qui suppriment l'activité des virus.
  • Des médicaments pour restaurer les cellules du foie.
  • Restauration des fonctions protectrices du corps.

Le traitement est toujours effectué avec l'utilisation de médicaments. Ils coûtent cher. La durée du traitement peut atteindre plusieurs dizaines de mois.

Moyens de combattre le virus

Les médicaments modernes peuvent atteindre un résultat stable. En outre, la qualité et l'efficacité des spécialistes russes ne sont pas inférieures à celles des analogues étrangers.

Les principaux médicaments contre l'hépatite C sont les suivants:

  • Ribavirine. Disponible sous forme de tablette. Combat efficacement le virus dans les premiers stades. En cas de développement de la cirrhose, les experts recommandent plus souvent des médicaments plus puissants.
  • Sofosbuvir. Ce médicament est utilisé dans la forme chronique de la maladie. Les comprimés sont ajoutés à la nourriture. La durée de leur utilisation dépend des caractéristiques individuelles du patient. Sifosbufir vous permet de refuser un traitement avec des médicaments contenant de l'interféron.
  • Siméprévir. Les composants du médicament inhibent la production de protéines nécessaires à la vie du virus. Selon des essais cliniques récents, le médicament est efficace pour toutes les variétés de virus sauf le génotype A1.

La posologie et la durée du traitement doivent être choisies individuellement par le médecin pour chaque patient.

Drogues régénératrices des cellules du foie

L'hépatite C provoque la destruction rapide des cellules du foie. Par conséquent, l'utilisation des hépatoprotecteurs est extrêmement nécessaire. Les plus efficaces sont:

  • Essentiale forte. Disponible sous forme d'injections et de comprimés. Dans certains cas, après l’utilisation de l’outil, des effets secondaires tels que des douleurs à l’abdomen, des éruptions cutanées, des démangeaisons, des problèmes de fauteuil peuvent se développer. Dans de telles situations, vous devriez consulter un médecin.
  • Karsil. Le composant principal du médicament est extrait de chardon-Marie. Il est totalement sans danger pour la santé humaine et conduit rarement à la manifestation de symptômes négatifs. Son utilisation régulière contribue à accélérer le processus de régénération des cellules du foie.
  • Medicus. En plus de son ingrédient actif principal, il contient également des vitamines, qui augmentent les fonctions de protection de l'organisme. Ce médicament est interdit d’utilisation pendant la grossesse.

Ces médicaments contribuent à la restauration rapide de l'hémostase et augmentent la résistance du foie. La plupart d'entre eux sont fabriqués à partir de composants naturels de plantes, ce qui témoigne de leur sécurité.

Moyens d'augmenter l'immunité

Faire face à la maladie ne peut être qu'un organisme doté d'un bon système immunitaire. Par conséquent, pendant le traitement, les experts prescrivent des complexes de vitamines. Ils réduisent la charge sur le foie. Le rôle clé en la matière est joué par les substances suivantes:

  • Vitamine E. Stimule la régénération cellulaire. Il est présent dans la composition de la plupart des médicaments complexes. À l'état pur, il est produit sous forme de liquide huileux.
  • Vitamine A. Vous permet de normaliser la synthèse du cholestérol et d’accélérer le processus de restauration des cellules du foie. Un jour doit être au moins 0,7 mg de cette substance.
  • Vitamine K. Stimule l'écoulement de la bile et la régénération des cellules du foie. Il peut être obtenu à partir de produits naturels, tels que le chou, la mûre et la menthe.
  • Acide ascorbique. Réduit les risques de stéatose hépatique, améliore l'absorption des vitamines E et A.

Le plus souvent, les experts recommandent l’utilisation de remèdes complexes fortifiés. Ceux-ci incluent: Aevit, Ovesol, Multitabs et autres.

Méthodes traditionnelles de thérapie

Pour traiter l'hépatite C, seuls les remèdes populaires sont strictement interdits. Cela peut avoir des conséquences graves. Ces médicaments ne sont utilisés qu'en complément du plat principal. Les médicaments les plus simples et les plus efficaces sont:

  • Dans un verre d'eau bouillie tiède, mélangez une cuillère à soupe de miel. Cette boisson doit être bue tous les jours pendant deux mois. Les traitements avec cet agent sont effectués au printemps et à l’automne.
  • Dissoudre 15 grammes de momie dans un demi-litre d'eau tiède. Au début du traitement, l'agent est pris en une quantité de 25 gouttes. Augmentez progressivement la dose à 60 gouttes. Buvez le mieux avant les repas.
  • Trois cuillères à soupe de chardon-Marie en poudre verser un demi-litre d'eau. Faire bouillir dans un bain-marie à la moitié du volume. Une fois le bouillon refroidi, il est filtré. Prenez les médicaments dont vous avez besoin dans la cuillère avant le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner. Un cours prend jusqu'à 60 jours.
  • Chaque jour, buvez un verre de jus de chou et de carotte fraîchement pressé. Vous pouvez également ajouter du jus de betterave à la boisson.

Il est nécessaire de compléter le traitement de l'hépatite C en adaptant le mode de vie habituel. Pratiquez la gymnastique thérapeutique, prenez une douche contrastée, marchez davantage et suivez toutes les règles d'hygiène individuelle.

L'hépatite est une maladie dangereuse qui nécessite un traitement sérieux. Il doit être effectué exclusivement sous la supervision d'un spécialiste. Seul le strict respect de toutes les prescriptions aidera à éviter les complications.

Principes du traitement de l'hépatite A

L'hépatite du groupe A est considérée comme la forme la plus bénigne de la maladie et se développe suite à l'ingestion de virus de la famille des Picornaviridae. Le plus souvent, une personne contracte l'infection en buvant de l'eau infectée, de la nourriture ou en utilisant des objets utilisés par une personne malade.

Si la maladie est diagnostiquée sous une forme bénigne, l'utilisation de médicaments en thérapie ne sera pas nécessaire. Le stade avancé de l'hépatite A nécessite une approche intégrée du traitement. Les méthodes suivantes sont utilisées:

  • Prescrire des médicaments.
  • Nutrition diététique.
  • Respect des normes d'hygiène et de repos au lit. Chaque jour devrait prendre une douche chaude avant de se coucher.

Un patient chez qui on a diagnostiqué une hépatite est placé en quarantaine pendant au moins un mois et demi. Dans le même temps, il est régulièrement nécessaire de passer des tests permettant à un spécialiste de juger de l'efficacité du traitement.

Après avoir terminé le traitement principal, la personne doit être sous la surveillance d’un spécialiste pendant six mois. Ce n'est qu'ainsi qu'il sera possible de garantir une victoire totale sur le virus.

Traitement médicamenteux de l'hépatite A

Faire face à un virus progressif sans utilisation de médicaments est impossible. Plusieurs groupes de médicaments sont utilisés:

  • Vitamine A. L'acide ascorbique joue un rôle clé en thérapie. Il est le plus souvent combiné à la routine.
  • Hépatoprotecteurs. Ils sont conçus pour restaurer les cellules hépatiques endommagées. Les plus efficaces sont Essentiale, Hepatofalk, Kars.
  • Enterosorbents. Avec leur aide, il est possible d'éliminer le corps des toxines accumulées. L'utilisation de Smekta, Enterosgel, Polisorb est illustrée.
  • Préparations contenant des enzymes. Ils sont nécessaires pour réduire la charge sur le système digestif. Ce groupe comprend Mezim-forte, Créon, Festal.
  • Dans les cas graves, l'utilisation d'immunomodulateurs. Ils stimulent la capacité de protection du corps et vous permettent de faire face rapidement à la maladie. Ces outils incluent: Timogen, Timalin.

Le choix des médicaments et de leurs dosages exacts est effectué exclusivement par le médecin traitant, dans le respect des caractéristiques de la maladie. Le patient doit suivre toutes les recommandations à la lettre. Il est strictement interdit de changer de médicament sans autorisation ou d'interrompre le traitement.

Nutrition diététique pour l'hépatite A

Pour réussir la guérison, boire des pilules ne suffit pas. Le rôle important joué par l'observance d'un régime approprié. Il est nécessaire de respecter les recommandations suivantes:

  • Buvez au moins trois litres de liquide par jour. Il est préférable que ce soient des solutions de glucose, du thé avec du sucre, de l’eau minérale contenant des composants alcalins.
  • L'utilisation d'aliments salés, trop épicés, gras, frits et fumés est strictement interdite. Nécessite un rejet complet des marinades.
  • Vous ne pouvez pas manger de radis, ail, radis.
  • Tous les plats doivent être cuits au four, à la vapeur ou à la vapeur.

La norme quotidienne pour de tels patients est de 2500 à 3000 kcal. Dans ce cas, il est nécessaire de prendre de la nourriture en petites portions quatre à cinq fois par jour.

Méthodes traditionnelles de traitement de l'hépatite A

En plus du traitement traditionnel, des recettes folkloriques peuvent également être utilisées. Leur utilisation en tant que thérapie primaire est strictement interdite. Parmi les médicaments les plus efficaces peuvent être identifiés:

  • Mélangez une racine de chicorée, le millepertuis, la prêle et l'achillée millefeuille. Obtenir la collection résultante dans un verre d'eau bouillante. Au bout d'une demi-heure, la perfusion est prête à l'emploi. Il se boit dans une cuillère à café avant chaque repas.
  • Mélanger sur une petite poignée d'églantier et de cendre de montagne. Versez un verre d'eau bouillante. Ajoutez du miel. Cette infusion est bue deux fois par jour.
  • Aide à restaurer le foie aide le jus de pomme de terre. Il est pris une demi-heure avant les repas trois fois par jour. Il n'est pas nécessaire de récolter le jus à l'avance, préparez-le immédiatement avant l'utilisation.
  • Il est possible de combattre le virus avec l'aide de la sauge. Pour préparer le médicament, faites cuire à la vapeur deux cuillères à soupe de matières premières sèches dans un verre d'eau bouillante. Après une heure, il doit être filtré. Cette teinture boire une cuillère toutes les deux heures tout au long de la semaine.

Si, après l’utilisation de tels médicaments, ont commencé à avoir des effets secondaires, leur utilisation doit être immédiatement interrompue. Après cela, consultez un spécialiste.

Drogues contre l'hépatite B

L'hépatite B, une infection dangereuse du foie, est transmise par le virus par le sang, par contact sexuel et de mère en enfant.

Un traitement tardif ou incorrect conduit à des maladies mortelles: cirrhose et carcinome hépatocellulaire (cancer du foie).

Le remède universel contre l'hépatite B est un vaccin spécial mis au point par des pharmacologues et dont l'utilisation permet une prévention fiable de la maladie. La vaccination est réalisée par injection intramusculaire. Les médicaments (vaccins) sont fabriqués par des sociétés pharmaceutiques russes et étrangères. Les plus populaires sont:

  • Endzheriks V - production en Belgique;
  • Recombinant vivant, Regevak, ADN recombinant (Russie);
  • Biovac-B - disponible en Inde;
  • HBAX II (Hollande);
  • Eberbiovak NV - fabriqué à Cuba;
  • Evuks (Corée du Sud).

L'hépatite virale est classée en fonction de l'agent causal de la maladie:

  • Maladie de Botkin, ou hépatite A. Provoque rarement des complications, le pronostic est favorable.
  • Lactosérum (hépatite B). Il a un cours aigu ou chronique. La gravité des symptômes cliniques dépend en grande partie du travail du système immunitaire du patient.
  • Post-transfusion ou hépatite C. C'est la variété la plus grave. Il comprend onze sous-espèces, dont la plus dangereuse est considérée comme difficile à traiter par le génotype 1b.
  • Le type D. survient le plus souvent comme une maladie concomitante de l’espèce B.
  • Type E. Extrêmement dangereux pour les femmes en période périnatale. La mortalité pour le fœtus est supérieure à 90%.

Les agents responsables d'infections de types F et G ne sont pas complètement compris.

Du moment de l'invasion (introduction du virus) à la première apparition de la maladie, il faut en moyenne 30 à 90 jours. Pendant la période d'incubation (latente), le virus pénètre dans les cellules du foie. Il y a une forte activation des lymphocytes - les cellules du système immunitaire, qui assurent la production des anticorps et sont responsables de l'immunité cellulaire. Ils agissent de manière agressive sur les hépatocytes (principales cellules du foie) affectés par le virus et provoquent une inflammation.

Le risque d'infection ne concerne pas seulement le patient, mais également le vecteur du virus - une personne dans le sang de laquelle il existe un agent pathogène et des anticorps (immunoglobulines spécifiques), mais les symptômes de la maladie sont absents. En Russie, selon les statistiques officielles, il y aurait environ cinq millions de porteurs d'hépatite virale.

Faites ce test et découvrez si vous avez des problèmes de foie.

Les principaux symptômes de l'hépatite B comprennent:

  • douleur et lourdeur constante dans le côté droit;
  • irritation des récepteurs cutanés (démangeaisons);
  • une sensation de constriction et d'inconfort dans la région épigastrique (épigastrique);
  • éjection réflexe régulière du contenu de l'estomac par la bouche (vomissements);
  • hyperthermie (fièvre);
  • douleurs articulaires et musculaires;
  • selles bouleversées;
  • apparition involontaire d'ecchymoses et d'hématomes sur le corps sans dommages mécaniques (ecchymoses, coups);
  • diminution de l'appétit;
  • peau jaune, blanche et jaune sur la langue, jaunissement des globes oculaires;
  • décoloration de l'urine (assombrissement) et des excréments (décoloration);
  • inflammation de la peau des paumes (érythème).

Un patient souffrant d'hépatite se caractérise par un état psychoémotionnel instable, une diminution des performances et une fatigue accrue, ainsi que par une tendance à la perte de conscience due à une faiblesse progressive.

Principes de traitement

La médecine moderne dispose d'un arsenal assez étendu d'outils et de méthodes permettant d'éliminer efficacement la pathologie hépatique. Le stade initial ou non compliqué de la maladie est autorisé à être traité à domicile. Le patient est tenu de respecter strictement les règles de prise de la pilule et de suivre un régime alimentaire particulier.

Indépendamment de l'évolution de la maladie, la méthode de traitement complexe est appliquée, notamment:

  • médicaments de types divers (antiviraux, immunomodulateurs, anti-toxiques, hépatoprotecteurs, préparations cholérétiques et enzymatiques);
  • méthodes de désintoxication médicale;
  • correction du travail et du repos;
  • l'utilisation de méthodes supplémentaires (suppléments diététiques et médecine traditionnelle);
  • apport alimentaire.

En cas d'intoxication grave, ils ont recours à des procédures de purification artificielle du sang (hémosoobrtion, sorption plasmatique).

Le traitement de l'hépatite est réalisé exclusivement sous contrôle médical, avec une surveillance régulière des paramètres sanguins de laboratoire, des ultrasons du foie et des organes adjacents du système hypatobiliaire.

Des médicaments

La maladie peut être aiguë ou chronique, ainsi que sous forme légère ou grave. Dans tous les cas, il est interdit de se soigner soi-même! L'hépatite est extrêmement dangereuse pour une personne infectée et pour son environnement. Pour traiter la pathologie devrait seulement médecin maladies infectieuses. Il choisit la bonne tactique, choisit individuellement un régime de traitement, prescrit les médicaments et leur posologie.

Analogues de nucléotides

Les médicaments de ce groupe bloquent l'activité du virus, l'empêchant de se multiplier, c'est-à-dire qu'ils agissent directement sur la cause (agent causal) de la maladie. Ils sont prescrits pour le traitement de l'hépatite chronique et du VIH en association avec d'autres agents antiviraux. Les médicaments diluent la concentration du virus, aident à soulager le foie, pénètrent bien dans les tissus du corps, se lient aux protéines plasmatiques, sont excrétés dans l'urine. Aux effets secondaires de la réception peuvent être attribués au gonflement. Pendant le traitement, une attention accrue à la fonction rénale est recommandée.

Les médicaments modernes pour le traitement de l'hépatite B

Pour obtenir l'effet du traitement de l'hépatite B, il est important de choisir des médicaments avec les meilleurs résultats. Le cours aigu de l'hépatite B dans 95% des cas se termine par un rétablissement complet et la maladie ne devient chronique que chez 5% des patients. Mais le traitement des formes chroniques d’infection dure parfois toute la vie du patient. En dépit du pourcentage élevé de personnes en convalescence, plus de 500 000 personnes meurent chaque année des suites de la forme chronique de la maladie et de ses complications - cirrhose du foie et hépatocarcinome.

Caractéristiques de la maladie

Le virus de l'hépatite B (VHB) infecte les cellules du foie. La maladie est transmise par le sang et d'autres liquides organiques du porteur de l'infection. La source de l'agent infectieux peut être:

  • la salive;
  • le mucus;
  • sang menstruel;
  • pertes vaginales;
  • le sperme

Dans l'environnement externe, le virus de l'hépatite conserve son activité et sa capacité à provoquer une maladie pendant au moins 7 jours. La période d'incubation pour l'infection est de 30 à 180 jours.

Souvent, le virus de l'hépatite B est transmis par voie périnatale - de la mère à l'enfant au cours du processus d'accouchement et d'un enfant à l'autre de moins de 5 ans. La transmission sexuelle de l'agent infectieux est possible. Ceci est particulièrement pertinent pour les couples homosexuels de sexe masculin et pour les personnes sexuellement prometteuses, quelles que soient leurs préférences sexuelles. Le groupe à risque comprend les travailleurs médicaux, le personnel et les clients des salons de tatouage, les employés et les patients des cliniques dentaires, les toxicomanes et de nombreuses autres catégories de personnes en contact avec des instruments non stériles, du sang et d'autres supports biologiques de personnes non autorisées.

Le stade aigu de l'hépatite B est généralement asymptomatique. Parfois, la forme aiguë est accompagnée de manifestations cliniques caractéristiques du cours chronique:

  • signes de jaunisse (coloration jaune des muqueuses et de la peau, urines foncées, matières fécales décolorées);
  • symptômes de fatigue chronique;
  • des nausées et des vomissements;
  • douleur abdominale.

Rarement, pour l'hépatite B, une insuffisance hépatique et le décès sont enregistrés sous forme aiguë.

La forme chronique de la maladie se développe le plus souvent chez les enfants infectés au cours de la première année de vie et de moins de 6 ans. Chez l'adulte, cela se produit beaucoup moins souvent, cependant, chez un tiers des adultes infectés atteints d'hépatite B, une cirrhose ou un cancer des hépatocytes se développent.

Le meilleur moyen de prévenir l'hépatite B est la vaccination. L'utilisation des vaccins pratiqués depuis 1982. Des vaccins de haute qualité, efficaces et sûrs sont inclus dans les programmes de santé nationaux de nombreux pays et vous permettent de réduire l'incidence de l'hépatite B chaque année.L'OMS recommande de vacciner tous les nouveau-nés dans les 24 heures suivant la naissance et de les revacciner ensuite conformément aux schémas proposés. La protection dans ce cas dure 20 ans. De plus, les adolescents de moins de 18 ans n'ayant pas reçu de vaccin plus tôt et les personnes appartenant à un groupe à risque sont vaccinés.

Néanmoins, les médicaments antiviraux pour le traitement de l'hépatite B ne perdent pas leur pertinence, cette maladie étant toujours parmi les dix principales causes de décès.

Principes de traitement de la maladie

Dans la plupart des cas, l'hépatite B aiguë se transmet d'elle-même sans traitement antiviral. Le patient est désintoxiqué, en utilisant une thérapie de soutien. Les hépatoprotecteurs et les immunomodulateurs (par exemple, la zadaksine) sont utilisés pour soutenir et restaurer une maladie hépatique affaiblie.

Avec le traitement chronique de l'hépatite B, l'objectif est d'éliminer l'antigène s. Cet indicateur est un marqueur de récupération clinique et de réduction du risque de complications. De plus, déterminez la présence de l'ADN du virus chez le patient et l'activité des transaminases hépatiques.

Afin de guérir les médicaments antiviraux utilisés pour traiter l'hépatite. Ces médicaments inhibent la réplication du virus dans les cellules du foie, aident à restaurer son activité fonctionnelle et réduisent le risque de complications. Cependant, même les meilleurs médicaments dans seulement 15% des cas contribuent à la libération totale du corps du virus de l'hépatite B. Le schéma thérapeutique est choisi strictement individuellement, en fonction des résultats de l'examen, de la forme et de la gravité de la maladie.

Pour choisir un remède contre l'hépatite, vous devez vous appuyer sur les résultats d'études comparatives d'efficacité et non sur une publicité éclatante. Dans tous les cas, le traitement de cette maladie est assez long et peut durer de six mois à plusieurs années. L'agent antiviral est prescrit au stade de la réplication active du virus, ce qui doit être confirmé par des analyses spéciales. Dans le traitement de la forme chronique, les hépatoprotecteurs et les médicaments de désintoxication sont également utilisés pour maintenir un foie affaibli.

Agents thérapeutiques

Les meilleurs médicaments antiviraux pour le traitement de cette maladie appartiennent au groupe des interférons alpha et des analogues de nucléosides. La plupart de ces médicaments ne tuent pas les virus, mais inhibent de manière significative leur taux de réplication et la formation de virions dans les hépatocytes. Ces médicaments sont utilisés à la fois séparément et en association. Tous les schémas thérapeutiques sont divisés en trois catégories en fonction de l’ampleur de la dose du médicament: élevée, moyenne et faible.

Commencez le traitement avec les doses les plus élevées et réduisez-les au cours du traitement.

Interféron alfa-2

Les préparations d'interféron sont des immunomodulateurs ayant un effet antiviral modéré. Leurs avantages incluent le fait que la résistance à ces médicaments n’est pas développée et que la durée du traitement est limitée à 1 an. Mais ils ne sont pas efficaces pour tous les patients, mal tolérés, ont un certain nombre d’effets secondaires et de contre-indications.

Appliquer des interférons sous forme d'injections sous-cutanées. Au stade de la cirrhose, les médicaments de ce groupe ne sont pas prescrits.

Actuellement utilisé les médicaments antiviraux suivants pour le traitement de l'hépatite, en fonction du type d'interféron:

  1. Interféron alfa Le médicament le plus courant - la production russe IFN-UE.
  2. L'interféron alfa-2a. Les meilleurs médicaments de ce groupe sont Roferon-A (Suisse) et Interal (Russie).
  3. L'interféron alfa-2b. Ce groupe comprend les médicaments Alfaron (Russie), Intron A (États-Unis), Realdiron (Israël), Eberon Alfa P (Cuba).
  4. Interféron alpha naturel provenant de leucocytes humains. Ce groupe comprend le médicament antiviral Alfaferon (Italie).
  5. PEG - interféron alpha-2a. Le meilleur remède de ce groupe est Pegasys (Suisse).
  6. PEG - interféron alpha-2b. Le produit de ce groupe est PegIntron (USA).

Lors du traitement de l'hépatite B avec de l'interféron, le médicament est administré plusieurs fois par semaine pendant 6 mois.

Effets secondaires possibles: dépression, maux de tête. Au début, on observe 2 à 3 heures après l'injection du médicament, de la fièvre, des douleurs dans les muscles et les articulations et une faiblesse. Le syndrome pseudo-grippal dure de quelques heures à plusieurs jours.

Au bout d'un mois, le corps s'adapte, la fièvre disparaît, mais la faiblesse générale persiste jusqu'à la fin du traitement. La médecine de l'hépatite B affecte la numération sanguine: le nombre de leucocytes et de plaquettes diminue. Par conséquent, une surveillance médicale constante est nécessaire. Si le médicament est difficile à transporter, la dose d'interféron est réduite ou abandonnée pendant une courte période afin de normaliser la numération globulaire.

Parfois, dans le contexte de l'utilisation d'interféron, on observe une asthénie et un dysfonctionnement de la glande thyroïde.

En outre, le coût des préparations d'interféron est assez élevé.

Analogues de nucléosides (nucléotides)

Les médicaments antiviraux présentent des avantages et des inconvénients pour le traitement du groupe hépatite des analogues de nucléosides. Ils possèdent une activité antivirale élevée indépendamment du génotype du virus et agissent directement sur celui-ci. Ces médicaments réduisent efficacement la quantité de virus dans le corps, sont bien tolérés, n'ont pratiquement aucun effet secondaire, sont disponibles sous forme de comprimés. La commodité de ce groupe de médicaments est que les comprimés peuvent être pris indépendamment à la maison.

Des analogues de nucléosides peuvent être utilisés pour la cirrhose du foie, auquel cas un traitement à vie est prescrit. L'utilisation d'antiviraux dans les pilules permet de retarder le développement non seulement de la cirrhose, mais également du carcinome hépatocellulaire, ce qui augmente l'espérance de vie.

Les inconvénients de ce groupe de médicaments comprennent le traitement à long terme. La première génération de médicaments - les analogues de nucléotides présentent un risque élevé de développer une tolérance au virus, ce risque est minimisé pour la nouvelle génération. En outre, de nouveaux médicaments tuent les virus, offrant une avirémie et la réversibilité de la fibrose du parenchyme organique. Sous forme de comprimés utilisés:

Les meilleurs remèdes recommandés par l'OMS sont le ténofovir et l'entécavir. Ces médicaments appartiennent à la nouvelle génération d'analogues nucléosidiques, ils inhibent plus que d'autres la reproduction du virus de l'hépatite B, ne créent pas de dépendance et sont faciles à utiliser: ils sont pris 1 comprimé par jour. En outre, le ténofovir et l'entécavir ne provoquent presque pas d'effets secondaires.

La telbivudine est habituellement prescrite à un stade précoce de la maladie ou si elle se manifeste sous une forme légère, y compris aiguë. La durée du traitement est de 1 an, mais si nécessaire, il est prolongé.

Les comprimés de Lamivudin sont prescrits à des patients d'âges différents, le déroulement du traitement est prescrit individuellement.

Malgré de bons taux d’efficacité, les analogues de nucléosides sont loin d’avoir tous les patients qui tuent les virus dans le corps, mais ils ne font qu’empêcher leur réplication et la construction de virions. Par conséquent, le traitement consiste souvent à contenir le virus de l'hépatite B et dure toute la vie.

La dyspepsie, les maux de tête et parfois des problèmes rénaux, des modifications de la représentation sanguine sont les effets secondaires possibles.

Les médecins n’ont pas encore décidé de la meilleure approche pour le traitement de l’hépatite B: comprimés ou injections, interféron ou analogues de nucléosides. Dans tous les cas, le patient doit être préparé à une longue et souvent longue lutte contre le virus. Une approche responsable de votre maladie vous permettra de vivre un foie long et en bonne santé.

Comment choisir les médicaments pour l'hépatite B et comment les prendre?

Les maladies du foie sont observées chez presque chaque seconde résidente de notre pays. Cela est dû au rythme rapide de la vie, à la malnutrition, à la prévalence des infections virales. L'hépatite B est l'une des maladies les plus courantes qui affectent le foie. Le danger de la pathologie réside dans le fait qu'il peut détruire le corps sans manifestations évidentes de longue durée (la période d'incubation dure de 2 à 6 mois).

S'il n'est pas possible de le détecter à un stade précoce, une forme chronique et éventuellement un état de porteur seront formés. Guérir l'hépatite au stade initial aujourd'hui est tout à fait réaliste, car les scientifiques développent constamment de nouveaux médicaments antiviraux et immunomodulateurs capables de supprimer l'activité de l'agent pathogène. L'essentiel est de ne pas déclencher la maladie et de ne pas ignorer les symptômes alarmants.

Les spécificités de la pathologie et des principes de thérapie

La maladie est causée par le virus HBV, qui présente une incroyable résistance aux antiseptiques, au gel et à l'ébullition. Il existe deux types d'hépatite B:

  1. Pointu Les symptômes chez ces patients sont plus prononcés: la couleur de l'urine change, les matières fécales se décolorent, la température augmente, les muscles et les articulations font mal, l'appétit disparaît, la lourdeur se fait sentir dans l'hypochondre droit. La peau devient jaunâtre.
  2. Chronique. Dans lequel, sans traitement, l'hépatite aiguë entre. C'est surtout asymptomatique. Le patient peut ressentir de la faiblesse, de la fatigue, de la léthargie. La forme chronique est dangereuse car elle peut provoquer une cirrhose, puis un cancer du foie. La maladie la plus difficile survient chez les personnes jeunes. Plus une personne est âgée, moins elle risque de devenir un chroniqueur.
Étapes de la maladie de l'hépatite B

Les principes de base du traitement sont basés sur les caractéristiques individuelles du patient et la forme de la maladie:

  1. La forme aiguë passe souvent d'elle-même, en raison des fonctions de protection du corps. Les patients reçoivent un traitement qui nettoie le corps des toxines et restaure le foie endommagé. Les médicaments antiviraux ne sont pratiquement pas utilisés dans le traitement.

Dans le traitement chronique, le traitement antiviral peut réduire considérablement l’intensité de la reproduction du VHB, rétablir la perte de la fonction hépatique, réduire le risque de décès des hépatocytes et prévenir la cirrhose. Seulement 10% des victimes sont guéries et débarrassées du virus pour toujours.

La tâche principale des spécialistes est de tout faire pour que leur patient soit parmi ces personnes. Ici, un traitement complexe est appliqué, qui est sélectionné individuellement et comprend nécessairement des médicaments antiviraux.

Certaines catégories de personnes à risque d'être infectées par le virus VHB:

  • les nouveau-nés qui peuvent être infectés à la fois par une mère infectée en passant par le canal utérin et à l'hôpital (bien que ces cas soient extrêmement rares);
  • les personnes nécessitant une transfusion sanguine et ses composants;
  • agents de santé et techniciens en contact avec des personnes infectées;
  • les personnes dont le parent est infecté par le virus HBV;
  • les touristes, souvent dans les pays où des épidémies de virus ont été enregistrées;
  • toxicomanes et les personnes vivant une vie sexuelle promiscuous.

L'hépatite virale B est toujours considérée comme la maladie la plus dangereuse et la plus grave, et toute forme de celle-ci constitue un danger sérieux.

Quels groupes de médicaments sont utilisés?

Tous les médicaments destinés au traitement de la pathologie peuvent être divisés en 2 groupes:

  1. Immunomodulateurs (interférons) - administrés par voie intraveineuse et intramusculaire. La nomination de ces fonds est possible pour les patients adultes et les enfants. Leur efficacité dépend de l'âge du patient, de l'état de son système immunitaire et de son foie, du niveau de réplication du virus.
  2. Les inhibiteurs de nucléosides et leurs analogues dans les comprimés sont des agents antiviraux qui bloquent la synthèse de l'ADN du VHB directement à l'intérieur de la cellule.

Parmi les traitements de soutien et de rétablissement, il existe des groupes de médicaments tels que:

  1. Hépatoprotecteurs - ont un effet stimulant sur les hépatocytes. Ils contribuent à la restauration rapide des structures des cellules hépatiques, stabilisent le travail d'un organe affaibli, le protègent des processus inflammatoires et des effets néfastes des substances toxiques.
  2. Les médicaments cholérétiques - renforcent et facilitent le passage de la sécrétion hépatique - la bile.
  3. Complexes de vitamines - maintiennent le corps en bonne forme.

Dans la forme chronique de l'hépatite B, selon le stade et l'état dans lesquels se trouve le foie, utilisez différents schémas thérapeutiques à base d'interféron:

  • l'utilisation de faibles doses;
  • utilisation de doses moyennes;
  • fortes doses.

Premièrement, des doses élevées sont prescrites pour le traitement, avec une transition en douceur vers un traitement faible. Le taux minimum d'interféron dure de 24 à 48 semaines, par voie sous-cutanée et par jour. Ce schéma thérapeutique permet la production d’anticorps anti-antigènes du virus chez 10% des patients. Mais la probabilité d'une rechute après la fin du traitement est extrêmement élevée.

À l’heure actuelle, des interférons pégylés ont été mis au point pour le traitement de l’hépatite, ce qui permet de maintenir une concentration élevée d’interféron dans le sang tout au long de la semaine. Cela rend le traitement beaucoup plus pratique.

En même temps, la résistance du VHB à ce groupe de médicaments n’a pas encore été formée, ce qui signifie que leur efficacité est bien supérieure à celle des interférons standard. Le médicament est administré une fois par semaine pendant un an. Les rechutes avec un tel traitement sont moins notées et les anticorps anti-antigènes sont produits plus souvent.

En outre, de nouveaux médicaments à effet antiviral direct, des analogues de nucléosides sous forme de comprimés, sont apparus. Ils suppriment rapidement la synthèse du VHB dans le corps, ne permettent pas sa reproduction et, en même temps, ne provoquent presque pas d'effets secondaires.

Mais ils ont une caractéristique désagréable: le VHB se mute rapidement, s’adaptant au médicament pendant le traitement à long terme, ce qui rend le traitement sans signification. De plus, ces comprimés sont prescrits pour une période prolongée et leur annulation peut provoquer une rechute ou une exacerbation de la maladie.

Le traitement de l'hépatite B est prescrit par un hépatologue. Parfois, il n’est pas nécessaire d’utiliser un traitement antiviral pour la forme chronique. Tout dépend des résultats du test: si l'HBsAg est négatif et que le foie n'est pas touché, une tactique d'attentisme est utilisée. Si un patient présente un risque d'infection, des soins d'urgence sont fournis avec l'administration d'une immunoglobuline anti-hépatite. Dans le même temps, la victime est vaccinée contre le virus.

Examen des médicaments efficaces

La maladie qui affecte le foie, dans chaque cas, procède selon son propre schéma et, par conséquent, le choix des médicaments pour chaque patient est sélectionné individuellement. Vous ne pouvez pas venir à la pharmacie et acheter le premier interféron ou hépatoprotecteur. Seul le médecin détermine le nom du médicament, la posologie et la durée du traitement.

Interféron alpha

Ce médicament appartient au groupe des antiviraux. Il est considéré comme traditionnel dans le traitement de la maladie et est prescrit pour la forme aiguë et chronique. Pour que le corps produise des anticorps anti-virus, les injections sont administrées plusieurs fois par semaine pendant six mois. Parfois, un traitement plus long est nécessaire. Le traitement doit être effectué sous le contrôle strict d'un spécialiste, car l'interféron alpha provoque de nombreux effets secondaires:

  • la léthargie;
  • fièvre
  • des vertiges;
  • des nausées;
  • fatigue
  • trouble de la concentration;
  • éruption cutanée, démangeaisons;
  • la dépression;
  • pensées suicidaires;
  • la psychose;
  • thrombocytopénie;
  • problèmes digestifs;
  • trouble mental;
  • symptômes grippaux avec fièvre;
  • changement dans la composition du sang.

Contre-indications pour le traitement de la toxicomanie comprennent:

  • maladie cardiaque;
  • maladie mentale grave;
  • troubles du système nerveux;
  • maladies de la thyroïde et des reins.

Au cours de la période de traitement, les patients ne sont pas recommandés:

  • gérer les transports;
  • effectuer des travaux nécessitant une réponse rapide.

Pegintron

Cet interféron moderne est administré aux patients atteints d'hépatite B chronique une fois par semaine. On pense qu'avec une évolution légère de la maladie, l'hépatite peut être guérie en l'appliquant pendant six mois. Si, à la fin de cette période, il n’ya aucun résultat, le patient doit suivre un traitement répété. Pegintronom traite les patients adultes et, dans les cas extrêmes, il est prescrit aux enfants. La posologie recommandée ne doit en aucun cas être dépassée, car ce médicament présente une liste impressionnante d'effets secondaires:

  • des nausées;
  • maux de tête et douleurs musculo-squelettiques;
  • des vertiges;
  • l'anorexie;
  • irritabilité;
  • réaction au site d'injection;
  • fièvre
  • la dépression;
  • essoufflement;
  • agression déraisonnable;
  • la psychose;
  • epiprikadki.

Des contre-indications au traitement médicamenteux sont notées:

  • troubles mentaux graves;
  • pathologie du système cardiovasculaire;
  • perturbation de la glande thyroïde;
  • insuffisance rénale;
  • syndrome convulsif;
  • maladie du foie.

Entecavir (Baraclude)

Ce médicament appartient aux analogues de nucléosides. Il a un effet thérapeutique prononcé dans les formes aiguës et chroniques. Les enfants ne prescrivent pas ce médicament. Les comprimés sont pris 1 fois par jour avec de l'eau. La durée minimale du traitement est de 12 mois et, dans les cas graves, la thérapie est prolongée. Le médicament est rapidement absorbé par l'organisme et, avec l'accumulation de la concentration souhaitée, reste dans le sang de 128 à 149 heures. Parmi les effets secondaires d'émettre:

  • des nausées;
  • vomissements;
  • fatigue
  • l'insomnie;
  • des vertiges;
  • éruption cutanée;
  • faiblesse musculaire;
  • essoufflement;
  • changement dans la composition du sang.

Lamivudin (Zeffix) et Telbivudin (Sebivo)

La lamivudine est produite sous forme de comprimés, ce qui est très pratique pour un traitement à long terme. Il inhibe l'activité du virus et prévient l'inflammation du foie. Prenez le médicament une fois par jour pendant un an. Si la réception prolongée ne donne pas l'effet souhaité, le cours est prolongé. Cet outil est autorisé à boire aux patients de différentes catégories d’âge. Parmi les effets secondaires observés:

  • troubles métaboliques;
  • modification de la composition du sang;
  • mal de tête;
  • troubles du sommeil;
  • neuropathie périphérique;
  • une indigestion;
  • réactions cutanées;
  • toux, essoufflement.

La telbivudine est utilisée dans les phases initiales des formes bénignes d'hépatite aiguë chez l'adulte. La réception est effectuée une fois par jour toute l'année. De contre-indications allouer une sensibilité accrue aux ingrédients actifs. Le médecin doit contrôler le traitement, car parmi les effets secondaires figurent des cas d’exacerbation de la maladie, des troubles digestifs, des modifications de la composition du sang, des manifestations dermatologiques.

Hépatoprotecteurs et cholérétiques

Le soutien et la restauration du foie sont également extrêmement importants dans le traitement de l'hépatite. Ces hépatoprotecteurs sont les plus couramment utilisés:

Fandetoks. Ceci est un nouveau médicament visant à protéger et restaurer les hépatocytes avec:

  • l'hépatite;
  • l'hyperglycémie;
  • la gueule de bois;
  • la cirrhose. Le produit se compose de composants naturels, stabilise les processus métaboliques dans le foie, normalise le cholestérol dans le sang. Disponible en poudre, qui doit être dilué dans de l'eau. Enfants Fandetoks non prescrits.

Liv 52. Un médicament complet composé d'ingrédients naturels. Régénère les hépatocytes, prévient l'inflammation, normalise le métabolisme. Il a un effet stimulant, cholérétique, anti-toxique.

Le médicament n’affecte pas la capacité de conduire des véhicules et d’accomplir un travail nécessitant une attention accrue. Autorisé pour les enfants à partir de 5 ans. Non recommandé pour une utilisation chez les patients souffrant de maladies chroniques du système digestif. Parmi les effets secondaires observés:

  • réactions allergiques;
  • une indigestion

Du groupe des médicaments cholérétiques utilisent:

  • Allohol. Agent cholérétique qui améliore la fonction biliaire des hépatocytes et normalise le travail du système digestif. Assigné aux patients sur le comprimé 3-4 fois par jour pendant le mois. Un traitement répété est autorisé après 3 mois. Parmi les effets secondaires, notez les réactions allergiques et la diarrhée. Dans l'hépatite aiguë, il n'est pas prescrit.
  • Cholenim. Ceci est un produit de combinaison à base de matières premières animales. Améliore la digestion, facilite le passage de la bile, normalise les processus métaboliques. Il est prescrit pour la forme chronique de l'hépatite B. Le médicament est pris après les repas sur un comprimé 3 fois par jour. Parmi les effets secondaires notés manifestations allergiques.

Vitamines et Minéraux

En cas d'atteinte hépatique virale, la prise de vitamines augmente l'immunité. De nombreux médecins recommandent à leurs patients de prendre de l'acide ascorbique et un complexe d'oligo-éléments à fortes doses. Pour atteindre cet effet, 40 à 100 g de vitamine C sont prescrits par mois, à savoir 500 mg quatre fois par jour. Un corps affaibli doit être renforcé afin qu'il tolère sereinement de telles doses.

De plus, le foie est responsable de l'absorption de la vitamine B 12 et, en cas de stress, il n'est pas en mesure de fournir le taux journalier. Les médecins recommandent l’injection intramusculaire de vitamine B 12 à 1 000 µg pendant quatre semaines.

Pour une meilleure absorption dans le complexe, il est souhaitable d'ajouter de l'acide folique. Cela accélérera le processus de guérison. Il est pris à raison de 5 mg par jour jusqu'à amélioration de l'état. Le corps a besoin de sélénium pour éliminer les toxines produites par l'infection. Il est pris en association avec de la vitamine E à raison de 100 µg par jour.

L'efficacité de la pharmacothérapie

Les experts estiment qu'aujourd'hui le virus du VHB constitue une menace sérieuse pour tous les habitants de notre pays. En ce qui concerne le besoin de traitement et son efficacité, les experts notent ce qui suit:

Pour beaucoup, le traitement par interféron semble terrible, car le traitement lui-même est comparable à la chimiothérapie, qui entraîne de nombreux effets secondaires. Mais il n’existe toujours pas d’alternative fiable pour le traitement de l’hépatite B, en particulier en cas de co-infection par l’hépatite delta.

Si nous parlons de mono-infection, l’utilisation à long terme d’analogues de nucléosides, à prendre une fois par jour, convient au traitement. L'essentiel est de choisir le bon schéma thérapeutique afin de ne pas provoquer de pharmacorésistance du virus. Par conséquent, individuellement doivent appliquer différents médicaments.

Ainsi, Olga M. écrit: «Je souffre d’hépatite chronique depuis environ 10 ans. Je pense que Pegferon est le médicament le plus efficace pour le traitement. Le prix est très élevé, mais je reçois le médicament gratuitement de l'État. Comme le médecin m'a dit, j'ai très peu de chance de guérir, mais je l'ai toujours.

Par conséquent, quels que soient les inconvénients (et il y en a beaucoup: prix, effets secondaires, sévérité du traitement, détérioration de l'apparence, tests constants, injections et température), les avantages du Pegferon avec l'hépatite B sont énormes. Cela normalise vraiment l'état de mon foie, élimine la douleur sous les côtes et améliore la lecture des échantillons, donc je poursuis le traitement. ”

Les scientifiques développent toujours des médicaments innovants qui leur permettent de nettoyer le sang et les cellules du foie du virus mortel, ce qui donnera à des dizaines de milliers de personnes la chance de guérir complètement. Mais alors que des essais cliniques sont en cours et la panacée pour cette maladie n'a pas été trouvée. Ainsi, la vaccination en temps voulu des personnes est le seul remède qui puisse sauver de l’infection.

Médicaments développés pour le traitement de l'hépatite B

L'hépatite B est considérée comme une maladie infectieuse du foie provoquée par la pénétration du virus dans le corps humain. L'agent causal de la maladie vit partout et pour cette raison, vous pouvez être infecté n'importe où et n'importe qui est infecté. Fondamentalement, le virus pénètre par voie parentérale. La pathologie se présente sous forme aiguë ou chronique et comporte un risque pour la vie du patient. Pour éviter les complications négatives, il est important de diagnostiquer la maladie rapidement. La vaccination est une protection de haute qualité contre la maladie. Si l'infection a déjà eu lieu, les médicaments pour le traitement de l'hépatite B sont prescrits avec les meilleurs résultats.

Qu'est-ce que l'hépatite B?

L'hépatite B est considérée comme une pathologie d'étiologie virale qui infecte les cellules du foie et qui est causée par un agent pathogène de la famille des hépadnavirus. Ce virus étant résistant aux influences extérieures, la maladie est difficile à traiter.

Causes et voies d'infection

Le virus de l'hépatite B dans le corps humain pénètre généralement par le sang, c'est-à-dire par la voie parentérale. Il existe 8 génotypes de ce virus. Vous pouvez être infecté par des injections, des microtraumatismes de la peau. En outre, l'infection peut se produire sexuellement ou par la salive.

  • le mucus;
  • la salive;
  • le sperme;
  • pertes vaginales;
  • sang menstruel.

Les causes les plus courantes d'infection sont:

  • accouchement dans des conditions sanitaires non stériles;
  • violation des règles d'hygiène;
  • vivre dans des conditions sanitaires insatisfaisantes;
  • l'utilisation de produits d'hygiène non stériles: ciseaux, brosses à dents, rasoirs, serviettes, limes à ongles;
  • coupures et blessures domestiques.

Une infection peut également se produire lors de l’utilisation d’aiguilles non stériles pour les transfusions sanguines, les tatouages, les injections et les piercings.

Groupes à risque

Les catégories de population suivantes sont le plus souvent infectées:

  • personnel médical;
  • les toxicomanes;
  • les gens promiscuous;
  • prisonniers dans les prisons;
  • les employés de salon de beauté;
  • les personnes vivant avec une personne infectée;
  • patients en attente d'une transfusion sanguine ou d'une hémodialyse.

En outre, un enfant peut être infecté pendant l'accouchement par une mère infectée.

Cette maladie est considérée comme assez commune dans le monde entier. Certaines personnes ne sont que des porteurs du virus. L'hépatite B est très répandue dans les pays sous-développés, par exemple en Afrique centrale ou en Amérique du Sud.

Période d'incubation

Compte tenu de l'état de santé du patient, la période d'incubation peut aller de 8 semaines à six mois. Le virus, pénétrant dans le sang, s’accumule immédiatement dans le foie. Ayant atteint la concentration souhaitée, l'infection commence à se manifester.

Caractéristiques et types de fuite

Une fois dans le corps, le virus pénètre dans le foie par le sang. Dans ses cellules, il commence une reproduction intensive en les frappant.

Les maladies se présentent généralement sous les formes suivantes:

  1. Ostro. Il est divisé en deux types: ictérique et anictérique. Dans certaines situations, cela peut être asymptomatique. Avec le bon traitement, la maladie est guérie et une personne développe une forte immunité.
  2. Chronique. Diffère en écoulement ondulé. Les manifestations s'intensifient puis disparaissent. Habituellement, la maladie survient chez les enfants au cours de la première année de vie ou à l'âge de 6 ans. Chez l'adulte, il n'est pas souvent diagnostiqué. Cette forme est dangereuse dans le développement de la fibrose, de la cirrhose et du cancer.

Très souvent, le virus de l'hépatite D rejoint le virus de l'hépatite B. Dans une telle situation, le processus pathologique est accéléré et le risque de cirrhose augmente.

En outre, une forme de foudre caractérisée par un développement rapide se manifeste par un état comateux, un œdème cérébral marqué. Ce formulaire n'est pas curable. Quelques heures plus tard, le patient meurt.

Symptômes de la maladie

La période d'incubation de la maladie est longue et d'environ 2 mois. A cette époque, la maladie ne se manifeste pas. Les symptômes de l'hépatite B dépendent de la forme de la maladie.

Forme éclair

C'est considéré comme le plus dangereux. Le tableau clinique évolue très rapidement, le patient développe une crise accompagnée des symptômes suivants:

  • faiblesse soudaine, le patient est incapable de se lever du lit;
  • des vertiges;
  • vomissements;
  • l'apparition d'ecchymoses sur la peau;
  • gonflement des membres inférieurs;
  • évanouissement;
  • plonge dans l'esprit;
  • saignements des gencives et du nez.

Habituellement, cette condition se termine par la mort du patient.

Période anicterique

A ce stade, la maladie évolue sans manifestations caractéristiques: il peut y avoir des signes caractéristiques de nombreuses maladies:

  • l'apparition de faiblesse et de léthargie;
  • détérioration de la santé;
  • mal de tête;
  • perte d'appétit;
  • douleur dans les articulations et les muscles.

Et aussi des signes de maladies respiratoires peuvent apparaître, par exemple, toux ou nez qui coule.

Période ictérique

A ce stade, la maladie évolue avec des signes caractéristiques:

  1. Au début, le noircissement de l'urine.
  2. On note un jaunissement supplémentaire de la sclérotique, des paumes et de la peau.

Après la jaunisse, l'état du patient redevient normal. Il peut y avoir une lourdeur dans l'hypochondre à droite et des matières fécales éclairantes. Environ le dixième jour, la jaunisse diminue. Avec un cours grave de la maladie peut survenir un syndrome hémorragique. Dans l'enfance, la maladie est plus grave. Les symptômes persistent pendant une longue période et il existe un risque de complications.

Derrière le stade ictérique, le stade de récupération survient. À quel point la faiblesse et la jaunisse disparaissent et l'appétit du patient est restauré. Avec un traitement approprié, la fonction hépatique sera rétablie dans un mois. Si le traitement est absent, la forme aiguë devient chronique.

Forme chronique

L'hépatite B chronique se manifeste avec les manifestations suivantes:

  • distension abdominale;
  • forte fatigue;
  • faiblesse et somnolence;
  • diminution de l'appétit;
  • nausée avec vomissements.

L’obscurcissement de l’urine et la jaunisse se produisent plus tard.

Mesures de diagnostic

Tout d'abord, le médecin examine et interroge le patient. L'hépatite B présente des signes similaires à ceux de nombreuses maladies virales. Le médecin utilise donc les méthodes de diagnostic suivantes pour établir un diagnostic et déterminer comment traiter l'hépatite B:

  • examen biochimique du sang et de l'urine;
  • test sanguin pour les marqueurs de l'hépatite;
  • Échographie des organes péritonéaux.

En outre, des tests de laboratoire peuvent déterminer quelle forme de la maladie: aiguë ou chronique. Le diagnostic différentiel doit être effectué avec une hépatite alcoolique et toxique. Selon le protocole de recherche, le médecin calcule le schéma thérapeutique.

Traitement

Le traitement de l'hépatite B vise à:

  • lutte directe contre le virus;
  • élimination des symptômes désagréables.

L'hépatite aiguë ne nécessite pas de traitement spécial. Le médecin prescrit des mesures pour compenser la perte de liquide en cas de vomissement ou de diarrhée.

Le traitement de l'hépatite B chronique repose sur un traitement médicamenteux complet qui ralentira le développement de la maladie et en éliminera les manifestations.

Médicaments thérapeutiques

La pharmacothérapie comprend les médicaments suivants:

  • médicaments antiviraux du groupe des interférons et des analogues de nucléosides;
  • immunomodulateurs: Timalin, Vilozen ou Timogen. Renforce le système immunitaire et stimule le système immunitaire;
  • agents de désintoxication: albumine, solution de Ringer-Locke et glucose, Atoxil. Favoriser l'élimination des toxines et soulager les signes d'intoxication;
  • médicaments cholérétiques;
  • hépatoprotecteurs: Carsil, Legalon, Ursonan et Hepatosan. Ces fonds protégeront les cellules et aideront à leur guérison rapide;
  • des enzymes pour améliorer le processus de digestion;
  • complexes de vitamines.

Dans le cours aigu de l'hépatite B, le traitement est effectué à l'hôpital. Pour soulager les signes d'intoxication prednidazole prescrit.

Dans le complexe, le médecin peut prescrire les médicaments suivants:

  1. Asparkam et Panangin. Appliqué pour la correction du métabolisme avec facultés affaiblies.
  2. Euphyllinum et No-shpu pour stopper les spasmes.
  3. Néomycine. Médicament antibactérien.

De plus, en cas de cholestase marquée, Ursofalk, Ursodex, Ursor ou Urosan sont utilisés pour améliorer le fonctionnement du foie et renforcer ses cellules. Éliminez les nausées en vomissant et aidez Zerukal ou Pipolfen.

Au moment de la guérison de l'hépatite B, le patient devrait suivre un régime. Il est nécessaire d'exclure du régime les aliments gras et épicés, la salinité. Et vous devriez aussi renoncer à l'alcool et au tabac.

Interférons alpha

Ces médicaments antiviraux sont considérés comme les meilleurs pour soigner l’hépatite B. Ils n’infectent pas les virus, mais ils ralentissent leur reproduction et la formation de virions dans les cellules du foie. Ces médicaments sont administrés sous forme d'injections sous-cutanées. La durée de ce traitement est de six mois.

Cependant, ces médicaments ont des contre-indications, car ils sont mal tolérés et ont plusieurs effets secondaires:

  • mal de tête;
  • la dépression;
  • douleur dans les articulations et les muscles;
  • fièvre
  • faiblesse

Au cours du mois, le corps humain s’adapte, la fièvre disparaît. Cependant, la faiblesse générale sera présente jusqu'à ce que le médicament soit arrêté.

En outre, ces médicaments ont un effet négatif sur la numération sanguine, réduisant le niveau de globules blancs et de plaquettes. Dans certaines situations, l'asthénie et des anomalies de la thyroïde sont possibles. Si le patient tolère un traitement par interféron alpha, la posologie est réduite ou complètement arrêtée pendant un certain temps afin de normaliser la numération globulaire.

Les inconvénients des médicaments comprennent également leur coût plutôt élevé. Les interférons alpha ne sont pas prescrits pour le développement de la cirrhose.

Analogues de nucléosides

Pour le traitement antiviral, on prescrit aux nouveaux médicaments des analogues nucléosidiques de l'hépatite B. Ces fonds se caractérisent par de bons effets antiviraux. Ils réduisent efficacement la concentration du virus, sont facilement tolérés par les patients et ne présentent pratiquement aucune contre-indication.

De nouveaux médicaments en cours de développement contre l'hépatite B sont libérés dans des pilules. Le principal avantage de ces médicaments modernes est leur capacité à effectuer un traitement à domicile.

Les analogues de nucléosides sont prescrits pour la cirrhose du foie. Dans de telles situations, leur réception à vie est recommandée.

Les inconvénients de ces médicaments comprennent une longue période de traitement, contrairement au traitement par bezinterferonovoy utilisé dans le traitement de l'hépatite C. La première génération présente un risque de dépendance au virus. Dans la dernière génération des pays développés, ce risque est minime.

Les médicaments les plus efficaces énumérés dans le tableau:


Plus D'Articles Sur Le Foie