L'effet du diabète sur le foie

Le diabète sucré affecte négativement l’état de tous les organes vitaux. Le foie parmi eux souffre de l'un des premiers, car le sang le traverse tout le temps. L’une des fonctions de cet organisme est la création et le maintien de glucides glycogènes et la régulation du métabolisme. En raison de troubles endocriniens, la filtration du sang dans le foie est détériorée et doit être débarrassée des substances toxiques, des hormones, des allergènes et des produits finis du métabolisme. Mais il existe une relation inverse, car certaines maladies du foie peuvent elles-mêmes provoquer le développement du diabète de type 2. Le plus souvent, cela est dû à une mauvaise alimentation et à un mode de vie sédentaire.

Le rôle du foie dans le métabolisme des glucides

Le foie est un dépôt de glucose, qui y est stocké sous la forme d’un polysaccharide glycogène constitué d’une variété de résidus glucidiques. Lorsque cela est biologiquement nécessaire sous l'influence d'enzymes, le glycogène se décompose en glucose et pénètre dans le sang. Le foie est également un processus biochimique important - la gluconéogenèse. C'est une réaction de la formation de glucose à partir d'autres substances organiques. La gluconéogenèse permet au corps de reconstituer ses réserves de glucides dans des conditions extrêmes: lors d'efforts physiques épuisants et de jeûnes prolongés.

Le diabète sucré et le foie sont étroitement liés, ce qui nuit au bien-être du patient et à son état de santé général. Les cellules de cet organe diminuent le niveau des enzymes nécessaires à la liaison du glucose. De ce fait, il pénètre dans le sang en quantités beaucoup plus grandes que nécessaire. Cette réaction ne s'arrête pas même en cas d'hyperglycémie, bien que normalement, le foie devrait normalement cesser de jeter du sucre dans le sang et commencer à créer un dépôt de glycogène.

La gluconéogenèse est un phénomène fréquent dans le diabète sucré, en raison duquel le patient peut augmenter soudainement le taux de glucose dans le sang. Ce mécanisme commence également à fonctionner de manière incorrecte et est lancé non seulement dans les situations où il est nécessaire. Le volume du tissu adipeux du foie augmente en raison du manque d'insuline dans le diabète de type 1 et de l'accumulation excessive de triglycérides. Cela conduit à une hépatite graisseuse du foie et à son augmentation significative de volume, à une perturbation du travail normal et à des problèmes de digestion.

Le diabète sucré de type 1 est souvent associé à une hépatite non infectieuse. Dans le contexte de la pathologie pancréatique, le patient peut commencer à produire des anticorps contre les cellules de son foie. Dans ce cas, nous parlons d'hépatite auto-immune, qui nécessite une surveillance et un traitement médicaux constants.

Cirrhose et hépatites graisseuses

La cirrhose est une maladie du foie de nature chronique caractérisée par une violation de sa structure normale. Le tissu conjonctif commence à se développer de manière trop intense et des modifications cicatricielles se produisent dans ses cellules fonctionnelles. Tout cela conduit à l'impossibilité d'un travail à part entière du corps et à la détérioration du bien-être général du patient.

Les causes de la cirrhose comprennent:

  • infections virales;
  • abus d'alcool;
  • lésions fongiques;
  • invasions helminthiques.

En raison de la cirrhose, le foie ne peut pas décomposer l'insuline de manière adéquate, ce qui entraîne des taux sanguins élevés. La sensibilité des tissus à cette hormone diminue, une personne développe un syndrome métabolique, précurseur du diabète de type 2.

Si la cirrhose se développe déjà sur le fond du diabète sucré, ce qui est extrêmement rare, son pronostic devient plus défavorable et l'évolution est rapide. En raison de graves troubles dans le métabolisme du corps du patient s'affaiblit et ne peut normalement pas résister à d'autres maladies. La cirrhose chez les diabétiques est plus difficile à traiter que chez les patients ne présentant pas d'anomalie du métabolisme des glucides. Cette caractéristique est l'une des raisons pour lesquelles les médecins ne recommandent catégoriquement pas de boire des boissons alcoolisées aux diabétiques.

L'hépatose graisseuse est une maladie douloureuse du foie, caractérisée par une structure significative de graisse corporelle. L'excès de graisse l'empêche de fonctionner normalement, ce qui perturbe le métabolisme du patient et augmente le risque de tomber malade avec un diabète insulino-indépendant. Mais l'hépatose peut aussi se développer chez les personnes déjà atteintes de diabète de type 1. En raison du déséquilibre hormonal, des modifications douloureuses commencent à se produire dans les cellules du foie, ce qui ne peut être évité qu’avec un régime alimentaire et un traitement médical régulier.

Les symptômes

Ce ne sont pas toujours les maladies du foie qui commencent à déranger le patient au tout début de son apparition. Même l'obésité hépatique peut être asymptomatique. De plus, elle peut survenir non seulement avec un excès, mais également avec un poids corporel normal. La douleur dans le foie ne survient que lorsque la capsule ou les voies biliaires entrent dans le processus pathologique.

Si vous remarquez ces symptômes, il est préférable de consulter un médecin sans rendez-vous:

  • lourdeur dans l'estomac après avoir mangé;
  • douleur dans l'hypochondre droit;
  • goût amer dans la bouche l'estomac vide ou après avoir mangé;
  • ballonnements constants;
  • des nausées et des vomissements;
  • éruption cutanée;
  • réactions allergiques fréquentes.

En soi, ces symptômes n'indiquent pas nécessairement des problèmes de foie, mais pour le comprendre et établir la véritable cause de la survenue de violations, il ne peut s'agir que d'un médecin qualifié. En plus de l'examen externe et de la palpation de l'abdomen, une personne peut se voir attribuer des méthodes supplémentaires d'examen en laboratoire et par instruments.

Diagnostics

Le diagnostic opportun des troubles du foie vous permet de commencer immédiatement le traitement nécessaire et de réduire le risque de développer des maladies graves à l'avenir. Tous les patients diabétiques doivent subir une échographie du foie, de la vésicule biliaire et des voies biliaires au moins une fois tous les six mois.

D'après des études de laboratoire visant à évaluer l'activité fonctionnelle de ce corps, de tels tests sanguins biochimiques sont informatifs:

  • Activité des enzymes AST et ALT (aspartate aminotransférase et alanine aminotransférase);
  • niveau de bilirubine (direct et indirect);
  • niveau total de protéines;
  • concentration en albumine;
  • concentration de phosphatase alcaline (phosphatase alcaline) et de gamma-glutamyltransférase (GGT).

Avec les résultats de ces tests (également appelés «tests hépatiques») et la conclusion d'une échographie, le patient doit consulter un médecin et, en cas de déviation de la norme, ne pas se soigner soi-même. Après avoir posé un diagnostic précis et complet, le spécialiste peut recommander le traitement nécessaire en tenant compte des caractéristiques de l'évolution du diabète.

Traitement

Étant donné que le foie souffre souvent de la consommation d'un grand nombre de médicaments agressifs, seule une quantité minimale de médicament est utilisée pour le traiter, sans laquelle on ne peut vraiment pas s'en passer. En règle générale, ils incluent:

  • traitement médicamenteux de base visant à corriger le métabolisme des glucides (insuline ou comprimés);
  • hépatoprotecteurs (médicaments pour protéger le foie et normaliser son activité fonctionnelle);
  • acide ursodésoxycholique (améliore l'écoulement de la bile et neutralise l'inflammation);
  • complexes de vitamines et de minéraux;
  • lactulose (pour un nettoyage régulier du corps de manière naturelle).

Le traitement non médicamenteux repose sur un régime alimentaire. En cas de maladie du foie, le patient peut suivre les principes de nutrition recommandés pour tous les diabétiques. En épargnant les aliments et en consommant suffisamment d’eau, vous aidez à normaliser les processus métaboliques, et la composition chimique correcte de la vaisselle permet de réduire les taux de glucose. Le sucre et les aliments qui en contiennent, le pain blanc et les produits à base de farine, les sucreries, les viandes grasses et le poisson, les viandes fumées et les cornichons sont totalement exclus du menu du patient. Il est également préférable de s'abstenir de légumes marinés, car malgré leur faible teneur en calories et en glucides, ils peuvent irriter le pancréas et aggraver le foie.

Certains médicaments pour le traitement du diabète ont une hépatotoxicité. Ceci est une propriété négative qui conduit à une perturbation du foie et à des changements structurels douloureux. C'est pourquoi lors du choix d'un médicament permanent, il est important que l'endocrinologue tienne compte de toutes les nuances et informe le patient des éventuels effets indésirables et des symptômes anxieux. La surveillance constante du taux de sucre et la livraison régulière d'un test sanguin biochimique peuvent détecter l'apparition de problèmes dans le foie et corriger le traitement à temps.

FOIE IMPACT: comment le sucre affecte le foie

Ecologie de la vie. Santé: pour dégager le foie, remplacez le sucre par des édulcorants naturels tels que la stevia, le miel ou le sirop d'érable. Nous savons que le sucre est très nocif. Néanmoins, nous savons tous combien il est difficile d’abandonner le thé et de l’ajouter au thé, au café, à la confiture, aux pâtisseries et aux desserts.

Pour dégager le foie, essayez de remplacer le sucre par des édulcorants naturels tels que la stevia, le miel ou le sirop d'érable.

Nous savons que le sucre est très nocif. Néanmoins, nous savons tous combien il est difficile d’abandonner le thé et de l’ajouter au thé, au café, à la confiture, aux pâtisseries et aux desserts.

En tout cas, en abandonnant complètement le sucre blanc raffiné, nous améliorons considérablement la qualité de vie. C'est également la clé pour mettre fin à diverses maladies du foie qui sont de plus en plus courantes dans le monde.

Aujourd'hui, nous allons vous expliquer comment le sucre affecte notre foie et comment le guérir s'il a déjà souffert d'excès de sucreries.

Comment le sucre affecte-t-il le foie?

Notre foie nettoie le corps, synthétise des enzymes et stocke le glucose (et donc l'énergie) et régule également la glycémie.

Lorsque nous mangeons, le foie tire le sucre des aliments que nous consommons. Lorsque nos muscles et nos organes internes ont besoin d'énergie, le foie le transforme en glycogène.

Pourquoi le sucre est-il nocif pour notre foie?

Le sucre blanc, que nous mangeons tous les jours, est composé à parts égales de glucose et de fructose. Le fructose est presque trois fois plus sucré que le glucose.

Lorsque l'excès de sucre blanc s'accumule dans le foie, il commence à se transformer en graisse. Savez-vous ce qui se passe ensuite? La résistance à l'insuline est produite dans notre corps. Lorsque cela se produit, nos cellules commencent à résister à l’hormone, avec laquelle le pancréas tente d’équilibrer le taux de sucre dans le sang, produisant encore plus d’insuline, ce qui entraîne l’accumulation de plus en plus de graisse dans notre corps.

Un taux élevé de sucre dans le sang et d'insuline dans le corps bloque l'action de la leptine, une hormone qui régule notre sensation de faim.

Un niveau élevé d'insuline augmente la pression et diminue le soi-disant bon cholestérol, ce qui entraîne un syndrome métabolique. Tout cela conduit à l'état de "foie gras".

Beaucoup de gens pensent que l’obésité du foie est associée à la consommation d’alcool, bien que le sucre soit en fait le principal ennemi de notre santé, à cause de laquelle des processus inflammatoires se développent dans le corps et nous sommes plus souvent malades.

Comment restaurer le foie après une exposition au sucre?

Pour que notre foie soit sain et fort, nous devons limiter notre consommation de sucre. Il existe de nombreux substituts de sucre blanc que vous pouvez inclure dans votre alimentation:

  • Stevia
  • chérie
  • nectar d'agave
  • sirop de riz brun
  • xylitol
  • malt d'orge
  • sirop d'érable
  • sucre de coco
  • date de sucre

Il est également utile de pouvoir nettoyer le foie de l'excès de sucre afin qu'il soit renforcé et puisse remplir correctement ses fonctions.

1. Manger de l'ail à jeun tous les jours.

Accepté l'estomac vide, l'ail agit comme un puissant antibiotique naturel et renforce le foie et le pancréas. Il tue les bactéries, abaisse la pression artérielle et le cholestérol et aide à nettoyer le sang. N'oubliez pas de manger chaque jour une gousse d'ail à jeun.

2. Effectuer un traitement avec des citrons congelés.

Le zeste de citron contient une très grande quantité d'antioxydants. Avec la vitamine C, ils aident à nettoyer et à renforcer le foie. Pour tirer le meilleur parti possible de l’écorce de citron, il est préférable d’essayer la thérapie aux citrons congelés. Pour ce faire, vous devez congeler le citron et, au besoin, frotter le zeste dans les salades, les flocons d’avoine et le yogourt.

N'oubliez pas qu'il est plus sain de manger tout le citron avec le zeste. C'est un véritable salut pour notre foie!

3. Buvez de l'eau d'artichauts

Les artichauts, et surtout l'eau dans laquelle ils ont été cuits, sont parfaits pour le foie. Ils nettoient notre corps et saturent notre corps de vitamines, ce qui nous permet non seulement de renforcer, mais aussi de restaurer le foie.

Préparez deux artichauts dans un litre d'eau. Dès qu'ils sont mous, retirez-les de l'eau et conservez le bouillon obtenu. Verser dans une bouteille en verre et mélanger avec du jus de citron. Prenez ce liquide tout au long de la journée, la première fois, immédiatement après vous être réveillé, l'estomac vide. Il est préférable de répéter cette procédure dix jours de suite, une fois par mois.

4. Les meilleurs produits pour aider à nettoyer et renforcer le foie:

  • Pomelo ou pamplemousse
  • Thé vert
  • Légumes à feuilles vertes
  • Avocat
  • Brocoli
  • Des pommes
  • Huile d'olive et de lin
  • Riz entier

L'effet du bonbon sur le foie

Nous vous proposons de lire l'article sur le thème "L'effet des sucres sur le foie" sur notre site dédié au traitement du foie.

Pour dégager le foie, essayez de remplacer le sucre par des édulcorants naturels tels que la stevia, le miel ou le sirop d'érable.

Nous savons que le sucre est très nocif. Néanmoins, nous savons tous combien il est difficile d’abandonner le thé et de l’ajouter au thé, au café, à la confiture, aux pâtisseries et aux desserts.

En tout cas, en abandonnant complètement le sucre blanc raffiné, nous améliorons considérablement la qualité de vie. C'est également la clé pour mettre fin à diverses maladies du foie qui sont de plus en plus courantes dans le monde.

Aujourd'hui, nous allons vous expliquer comment le sucre affecte notre foie et comment le guérir s'il a déjà souffert d'excès de sucreries.

Comment le sucre affecte-t-il le foie?

Notre foie nettoie le corps, synthétise des enzymes et stocke le glucose (et donc l'énergie) et régule également la glycémie.

Lorsque nous mangeons, le foie tire le sucre des aliments que nous consommons. Lorsque nos muscles et nos organes internes ont besoin d'énergie, le foie le transforme en glycogène.

Pourquoi le sucre est-il nocif pour notre foie?

Le sucre blanc, que nous mangeons tous les jours, est composé à parts égales de glucose et de fructose. Le fructose est presque trois fois plus sucré que le glucose.

Lorsque l'excès de sucre blanc s'accumule dans le foie, il commence à se transformer en graisse. Savez-vous ce qui se passe ensuite? La résistance à l'insuline est produite dans notre corps. Lorsque cela se produit, nos cellules commencent à résister à l’hormone, avec laquelle le pancréas tente d’équilibrer le taux de sucre dans le sang, produisant encore plus d’insuline, ce qui entraîne l’accumulation de plus en plus de graisse dans notre corps.

Un taux élevé de sucre dans le sang et d'insuline dans le corps bloque l'action de la leptine, une hormone qui régule notre sensation de faim.

Un niveau élevé d'insuline augmente la pression et diminue le soi-disant bon cholestérol, ce qui entraîne un syndrome métabolique. Tout cela conduit à l'état de "foie gras".

Beaucoup de gens pensent que l’obésité du foie est associée à la consommation d’alcool, bien que le sucre soit en fait le principal ennemi de notre santé, à cause de laquelle des processus inflammatoires se développent dans le corps et nous sommes plus souvent malades.

Comment restaurer le foie après une exposition au sucre?

Pour que notre foie soit sain et fort, nous devons limiter notre consommation de sucre. Il existe de nombreux substituts de sucre blanc que vous pouvez inclure dans votre alimentation:

  • Stevia
  • chérie
  • nectar d'agave
  • sirop de riz brun
  • xylitol
  • malt d'orge
  • sirop d'érable
  • sucre de coco
  • date de sucre

Il est également utile de pouvoir nettoyer le foie de l'excès de sucre afin qu'il soit renforcé et puisse remplir correctement ses fonctions.

1. Manger de l'ail à jeun tous les jours.

Accepté l'estomac vide, l'ail agit comme un puissant antibiotique naturel et renforce le foie et le pancréas. Il tue les bactéries, abaisse la pression artérielle et le cholestérol et aide à nettoyer le sang. N'oubliez pas de manger chaque jour une gousse d'ail à jeun.

2. Effectuer un traitement avec des citrons congelés.

Le zeste de citron contient une très grande quantité d'antioxydants. Avec la vitamine C, ils aident à nettoyer et à renforcer le foie. Pour tirer le meilleur parti possible de l’écorce de citron, il est préférable d’essayer la thérapie aux citrons congelés. Pour ce faire, vous devez congeler le citron et, au besoin, frotter le zeste dans les salades, les flocons d’avoine et le yogourt.

N'oubliez pas qu'il est plus sain de manger tout le citron avec le zeste. C'est un véritable salut pour notre foie!

3. Buvez de l'eau d'artichauts

Les artichauts, et surtout l'eau dans laquelle ils ont été cuits, sont parfaits pour le foie. Ils nettoient notre corps et saturent notre corps de vitamines, ce qui nous permet non seulement de renforcer, mais aussi de restaurer le foie.

Préparez deux artichauts dans un litre d'eau. Dès qu'ils sont mous, retirez-les de l'eau et conservez le bouillon obtenu. Verser dans une bouteille en verre et mélanger avec du jus de citron. Prenez ce liquide tout au long de la journée, la première fois, immédiatement après vous être réveillé, l'estomac vide. Il est préférable de répéter cette procédure dix jours de suite, une fois par mois.

4. Les meilleurs produits pour aider à nettoyer et renforcer le foie:

  • Pomelo ou pamplemousse
  • Thé vert
  • Légumes à feuilles vertes
  • Avocat
  • Brocoli
  • Des pommes
  • Huile d'olive et de lin
  • Riz entier

P.S. Et rappelez-vous, changez simplement votre consommation - nous changeons le monde ensemble! © econet

Rejoignez-nous sur Facebook, VKontakte, Odnoklassniki

L'article est une transcription de conférences vidéo d'un médecin fort de 20 ans d'expérience, Moroz I.Yu.

- Vous pouvez lire les premier, deuxième, troisième et quatrième articles de la série d'articles sur le foie

Les facteurs d'endommagement secondaires incluent la perturbation endocrinienne. Le plus souvent, il s'agit de diabète, d'hyperplasie ou de dysfonctionnement de la glande thyroïde, d'obésité et d'athérosclérose. Et aussi quoi d’autre dommages aux cellules du foie: c’est un dommage radioactif, comme les rayonnements ionisants, que nous avons eu directement à Tchernobyl, et la pollution par rayonnement que nous avons maintenant.

C'est à dire nous n’avons pas de rayonnement ionisant, comme à Tchernobyl, mais de sols pollués, d’eau, de produits, respectivement - nous l’avons à petites doses, mais constamment.

Les blessures mécaniques font également partie des facteurs de dommage secondaires. Ceci s'applique aux athlètes et aux fans de combat. Il convient également de prêter attention à.

Et maintenant, regardons de plus près à quel point le foie est impliqué dans le métabolisme des lipides, des protéines et des glucides, car vous devez savoir ce qu'il y a de plus important.

Qu'est-ce que le foie fait en termes de bonne absorption des glucides? Il favorise la synthèse du glycogène.

Qu'est-ce que le glycogène? Le glycogène est un substrat (protéine) qui lie l'excès de glucose et le dépose dans le foie, c'est-à-dire La glycémie doit être constante. Les médecins savent que la norme est de 3,3 à 5,5 mmol / l et que ce niveau doit être maintenu tous les jours, toutes les heures ou toutes les nuits, indépendamment de ce que la personne fait actuellement (manger, dormir ou travailler).

Si le niveau de glucose diminue, probablement, de nombreuses personnes ont été touchées par cette maladie. Premièrement, la personne commence à ressentir la faim, une faiblesse apparaît, les mains se mettent à trembler. Ceci est plus fréquent chez les femmes, bien que chez les hommes aussi. Les personnes atteintes du syndrome de tolérance au glucose ont toujours avec elles des bonbons, des chocolats et d'autres friandises, car lorsqu'elles commencent à se sentir étourdies et mal à l'aise, elles mangent des bonbons et tout s'en va. Et si une telle personne ne mange pas quelque chose de sucré, elle ne peut pas travailler, se concentrer, conduire une voiture. La situation est familière à beaucoup, à un degré ou à un autre, quelqu'un est plus fort, quelqu'un est plus faible. Souvent, les gens considèrent cela comme une faiblesse commune: en réalité, la gelée n'est pas du tout anodine.

Pourquoi est-ce vrai?

Quand une personne mange quelque chose de sucré ou de glucose, elle mange toujours plus que ce dont vous avez besoin pour le moment. Pour que notre corps ait de l'énergie, nous avons besoin de glucose. Par conséquent, la quantité de glucose requise pour le moment va aux besoins énergétiques et l'excédent vient sous forme de glycogène, où il est déposé et, si nécessaire, libéré du foie dans le sang afin de maintenir un taux de glucose normal dans le sang. Même si une personne mangeait des glucides complexes, de la bouillie, par exemple, ou du pain au son, du glycogène se formait à partir de ces glucides complexes et était ensuite libéré progressivement dans le sang.

Qu'avons-nous si le métabolisme des glucides dans le foie est altéré et que le glycogène n'est pas produit? Au début, l'excès de glucose était éliminé, car nous mangions plus que nécessaire, mais rien ne diminuait le taux de glucose dans le sang; une partie de celui-ci était utilisée pour des besoins énergétiques, le reste était simplement éliminé du corps par les reins, tout en chargeant les reins de glucose et en partie par les intestins.. Et après un certain temps, le taux de glucose dans le sang diminue fortement et, en même temps, les mains commencent à trembler, il commence à vouloir être doux. Et ceux qui ont présenté de tels symptômes ont probablement remarqué que plus il mangeait de sucreries, plus tôt une telle situation se reproduirait. C'est à dire si vous avez mangé cinq bonbons, vous devez en manger cinq autres en deux heures. Voici un tel cercle vicieux. Le casser ne peut que normaliser le métabolisme des glucides.

Certains croient - mangé des bonbons et le problème est résolu. Mais le danger réside dans le fait que les augmentations de glycémie sont les plus dangereuses pour notre corps. Même si une personne vit avec un prédiabète et qu’elle a constamment un taux de glucose légèrement élevé, mais qu’elle est au même niveau, ce n’est pas aussi effrayant que ces sauts font deux, huit, puis deux, puis huit, parce que ces sauts du glucose sont comme un marteau. de l'intérieur les navires battent. Et toute augmentation du taux de glucose endommage la paroi vasculaire. Cela doit être rappelé. Si cela dure un mois, un an, deux, trois, que peut-on dire de ces navires, réagiront-ils normalement à une sorte de changement environnemental?

En règle générale, si une personne souffre d'une telle tolérance au glucose, elle souffre de dystonie vasculaire et sa pression augmente constamment. Si ce jeune âge, la pression diminue généralement, quand une personne grandit, la pression augmente, la personne ne peut pas réagir adéquatement à l'effort physique, elle cesse d'être forte, son taux sanguin augmente, ce qui est très important, le taux de cholestérol dans le sang, c'est le chemin qui mène à l'athérosclérose avec toutes les conséquences qui en découlent.. Et en conséquence, c’est la voie qui mène au prédiabète et au diabète à l’avenir.

Si nous avons un tel problème, nous devons impérativement corriger le métabolisme glucidique du foie. Cette situation s'appelle l'hypoglycémie hypothétique, les médecins le savent, mais nous devons aussi tout savoir à ce sujet.

Il existe une telle analyse merveilleuse, très simple, elle est effectuée dans le laboratoire de n'importe quelle clinique - il s'agit d'une glycémie avec une charge et il devient immédiatement évident s'il s'agit d'une violation ou non. Ensuite, on pique le doigt sur un estomac vide, on vérifie le niveau de glucose, on donne à boire 40 grammes de glucose et un peu d’eau. Après une demi-heure, une demi-heure et une autre demi-heure, une autre analyse est effectuée: quatre analyses, puis une courbe est tracée et le spécialiste examine et comment Selon une analyse aussi simple, on peut soupçonner une telle violation et la corriger rapidement, car plus une personne vit longtemps avec le fait que son foie ne sait pas comment produire du glycogène, plus il sera traité plus tard, plus le diabète sera proche de cette personne.

Nous savons probablement tous que le diabète est un problème aux États-Unis et que le problème existe déjà en Europe. Nous avons également de plus en plus de personnes atteintes de diabète et personne ne se soucie de le prévenir. En plus des nutritionnistes et des phytothérapeutes, la médecine officielle ne participe pas activement à la prévention. C'est vrai, il est plus facile de vendre de l'insuline et de dire ceci et cela. Mais de telles perspectives nous sont absolument inutiles.

Et le deuxième aspect, qui se décompose avec une altération du métabolisme des glucides, est une réduction de la fonction de détoxification du foie.

Pourquoi Lorsque la production de glycogène diminue, la production d'acide glucuronique diminue: il s'agit de l'acide aminé qui neutralise tous les poisons qui pénètrent dans notre corps. Ce sont l'alcool, la nicotine, les effets de la malnutrition, les poisons industriels, etc. C'est un acide aminé qui aide le foie à faire face aux poisons dans notre corps. S'il y a peu de glycogène, l'acide glucuronique, par exemple, est peu produit et notre foie reste non protégé contre les poisons que nous saisissons tous les jours, toutes les heures.

Le matériel était-il utile? Partagez-le avec vos amis dans le social. réseaux!

Personne ne soutient que le corps a besoin de sucreries, car elles contiennent des glucides, qui fournissent à nos cellules un potentiel énergétique. De plus, c'est le sucre qui contribue à la formation de sérotonine, une source hormonale de plaisir. Cependant, malgré tout cela, si le tendre amour des sucreries se développe en prédilection maniaque, de graves problèmes menaceront votre corps.

À ce jour, les scientifiques disposent de suffisamment d’informations pour parler des dangers des aliments sucrés.

L'autre côté de la "douce vie".

Infertilité: des études récentes menées à l’Université de Harvard ont permis aux experts de conclure que la consommation excessive de sucre causait un déséquilibre entre les taux sanguins de testostérone et d’œstrogènes. Ceci est dû à l'effet des aliments sucrés sur le foie, qui commence à sécréter une plus grande quantité de lipides, ce qui réduit le niveau de globuline liant les stéroïdes sexuels (SHBG). C'est cette globuline qui lie les hormones sexuelles et maintient leur équilibre, dont la violation entraîne le développement de l'infertilité.

Le muguet: le plus souvent le muguet, ou comme l'appellent les médecins, est une «candidose urogénitale», qui survient chez les femmes qui abusent des sucreries. Le fait est que le muguet est causé par des champignons du genre Candida, présents dans pratiquement tous les organismes. Cependant, la maladie ne survient que lorsqu'ils commencent à proliférer activement dans un environnement favorable. En règle générale, cette situation peut survenir lors de la prise d’antibiotiques, mais les aliments riches en glucides créent les mêmes conditions pour activer le champignon.

Cancer de l'intestin: des spécialistes américains affirment que les dents sucrées sont à risque de cancer. Des études portant sur plusieurs milliers de femmes ont permis de conclure que les produits à base de farine sucrée stimulent la production d'insuline par le pancréas. C'est ce qui peut provoquer des tumeurs malignes dans le tractus gastro-intestinal.

Les travaux du cerveau sont menacés et des études menées par des scientifiques espagnols ont révélé un impact négatif sur le cerveau humain d'un grand nombre de produits contenant du sucre.

Au cours des expériences, des spécialistes ont étudié le syndrome de Lafor, une maladie héréditaire dans laquelle une grande quantité d'un polysaccharide appelé glycogène s'accumule dans les cellules du cerveau. Le résultat est des convulsions.

, déficience motrice et démence ultérieure.

Les dépôts excessifs de glycogène dans le corps sont combattus par deux types de protéines. Le syndrome de Lafor est provoqué par des troubles génétiques lors de la production de l'une de ces protéines.

Le QI et le sucre ne sont pas compatibles, les scientifiques californiens sont venus à cette opinion après avoir mené des recherches dans 803 internats et dans 9 colonies de délinquants juvéniles. Au cours des expériences, le sucre a été retiré de l'alimentation quotidienne des enfants et remplacé par des fruits.

Les résultats ont dépassé toutes les attentes: les indicateurs mentaux des enfants ont augmenté de 20%. Parmi les participants à l'expérience, il y avait un groupe d'élèves chez qui on avait diagnostiqué un retard mental. À la fin de l'étude, 50% de ce groupe étaient considérés en parfaite santé.

Les scientifiques allemands ont examiné divers aspects de l’effet du glucose sur la longévité humaine et ont conclu qu’un excès d’aliments contenant du sucre dans le régime alimentaire pouvait réduire la durée de vie de 25% en moyenne, ce qui correspond à 15 ans. Leurs conclusions ont été confirmées par des études de l'Institut de biologie Salk en Californie.

La menace pendant la grossesse La teneur élevée en glucides dans le régime alimentaire des femmes enceintes peut entraîner le développement de maladies allergiques chez les futurs enfants. De plus, le risque de troubles du système nerveux chez la progéniture attendue augmente de manière significative.

Édulcorants: récemment, comme alternative au sucre, divers substituts ont été inclus dans notre vie, contenant moins de calories mais apportant les qualités gustatives de l'original. Les substituts de sucre les plus courants sont: le sorbitol, la saccharine, l’aspartame, le xylitol et le suklamat.

Cependant, lors de l'utilisation de ces substances, il suffit de savoir quand arrêter. Par exemple, le dosage standard de saccharine - un comprimé de 40 mg, implique l’utilisation de quatre comprimés au maximum par jour. En cas de surdosage, le risque de cancer augmente. L'aspartame et le suklamat en grandes quantités peuvent causer des allergies, et le sorbitol et le xylitol peuvent provoquer une cholélithiase et une indigestion.

Un effet négatif sur le sorbitol (E420) a été découvert relativement récemment par des scientifiques britanniques. L'utilisation de ce substitut dans la fabrication de gomme à mâcher et de dentifrice est particulièrement dangereuse en raison du manque de contrôle de la dose par le consommateur. Les effets secondaires du surdosage en sorbitol sont les suivants: douleurs abdominales, dysfonctionnement intestinal et diarrhée.

Que faire si vous voulez toujours du bonbon? Est-il vraiment nécessaire d'abandonner complètement vos friandises préférées? La chose la plus importante n'est pas d'aller à l'aveuglette à propos de vos désirs, mais de contrôler la quantité d'aliments consommés contenant du sucre.

Si l'envie de manger un autre gâteau ou un morceau de gâteau est si forte que vous ne pouvez pas y résister, essayez d'utiliser quelques conseils de nutritionnistes professionnels:

- essayez de manger du miel et des fruits secs à la place du sucre;

- remplacer la consommation de glucose par des sucreries naturelles - des fruits contenant de grandes quantités d'ingrédients naturels - du lactulose et du fructose;

- rappelez-vous le goût classique

sans sucre, qui tue doucement toute la saveur. Lorsque vous buvez des boissons gazeuses, privilégiez l’eau minérale.

Nous faisons un compromis

Si le désir de manger "ma chérie" l’emporte sur votre volonté, essayez d’utiliser des produits moins nocifs, par exemple:

- Chérie. 100 gr. Cette friandise contient la quantité quotidienne de substances indispensables au corps humain: fer, magnésium et manganèse. En l'absence de réactions allergiques à ce produit - n'hésitez pas à le manger. 100 gr. Le miel contient 320 kcal. En outre, le miel détruit les bactéries nocives et est utile en cas d'insomnie, de rhume et de constipation.

- Marmelade. La pectine polysaccharidique purifiée contenue dans la marmelade a la capacité de débarrasser le corps de diverses substances toxiques, notamment les radionucléides et les sels de métaux lourds. En outre, la pectine aide le corps à se nettoyer du cholestérol nocif. Calorie 100 grammes. - 320 kcal.

- fruits secs. Leur teneur élevée en fibres, en fer et en magnésium les rend presque indispensables au maintien de la santé du système cardiovasculaire et de l'estomac. Les dates préférées et les abricots secs. 100 gr. les fruits séchés contiennent de 240 à 270 kcal.

- Guimauve. On peut discuter de l'utilité de la guimauve, mais son mal est encore moins que les effets néfastes des gâteaux et des bonbons. De plus, la guimauve contient une quantité suffisante de protéines, de phosphore et de fer. Calorie 100 grammes. produit - 330 kcal.

Connaissant l'impact négatif des malsaines friandises malsaines, vous pouvez clairement définir vous-même le «juste milieu», combinant plaisir et sécurité pour votre santé.

Consultez un spécialiste (médecin) avant d’utiliser les méthodes de traitement de notre site Web. Des contre-indications sont possibles en raison d'une intolérance individuelle.

Le vin n'est pas l'essentiel

«Je suis sûr que presque tout le monde sait que l'alcool est le plus nocif pour le foie», déclare Aleksey Bueverov, docteur en sciences médicales et professeur à la première université de médecine de Moscou. Sechenov, spécialiste des maladies du foie. - C'est vrai, l'alcool éthylique est très dangereux pour elle.

Mais d’un point de vue statistique, la stéatose hépatique dite non alcoolique (NAFLD) est une maladie plus massive, dans laquelle beaucoup de graisse se dépose dans les cellules du foie. Tout d'abord, il est associé à certaines caractéristiques nutritionnelles.

Il s'avère qu'il est extrêmement nocif pour le foie d'avoir un excès des aliments les plus courants - les graisses animales et les sucres facilement digestibles. Ces derniers sont encore plus nocifs que les graisses elles-mêmes. De tous les sucres, le fructose est considéré comme le pire. Il contribue souvent à l'inflammation du foie, compliquant le cours de la NAFLD. Étonnamment, les graisses et les sucres provoquent les mêmes changements que l'alcool. Les mécanismes de développement de la maladie sont différents et les manifestations sont les mêmes. Au fil du temps, les deux maladies chez certaines personnes mènent à la cirrhose et parfois au cancer du foie.

En outre, le métabolisme subit des modifications si graves qu’il aboutit au diabète et aux maladies cardiovasculaires, notamment aux crises cardiaques et aux accidents vasculaires cérébraux.

Il y a quelques années, une expérience a été menée en Suède. Elle a montré que pour accumuler les excès de graisse dans le foie, beaucoup n'avaient besoin que d'un repas par mois pour la restauration rapide. Le même résultat sera de n'importe quel aliment gras et sucré. Malheureusement, ce type de nourriture est typique de beaucoup de gens et un grand nombre de produits modernes contiennent une grande quantité de graisses et de glucides cachés. Cela inclut non seulement les saucisses, mais aussi presque tous les produits de viande transformés et les produits semi-finis. Au-delà de toute suspicion, ne consomme que de la viande maigre (utile pour le foie).

Et non seulement les sucreries sont riches en sucres, les fabricants les ajoutent à presque tous les aliments, boissons et sauces. Ils ne sont pas seulement dans les produits les plus simples. De la laiterie est le kéfir habituel, yaourt, fromage cottage, crème sure. Si le produit est aromatisé, il contient presque certainement beaucoup de sucre. Ceci est également vrai pour les "céréales prêtes à l'emploi", qui ajoutent souvent du sucre.

Il est préférable de choisir des aliments dans lesquels les glucides sont décomposés lentement en sucres. Le porridge est constitué de sarrasin, d'avoine, d'orge perlé, de blé, mais pas de semoule ni de riz. Les macaronis sont plus sains à partir de farines dures et non d'une boulangerie molle. Pain - de farine complète ou grossière. Il est très important de limiter le "sucre liquide" - sodas, jus de fruits, thé sucré et café, bière. Parmi ceux-ci, le sucre est absorbé le plus rapidement ".

Boire ou ne pas boire?

«La dose d’alcool sans danger n’est pas élevée, elle représente 40 ml d’alcool pur par jour pour les hommes et 20 ml pour les femmes», poursuit Aleksei Buyeverov. - Pour recalculer cette valeur pour les boissons fortes, multipliez le volume par environ 2,5, par 20 pour le vin non fixé, par 20 pour la bière, par 20. Même un excès de doses modéré, mais régulier, se heurte au développement du ZhBP à base d'alcool. Les libations copieuses épisodiques, par exemple, le week-end, sont très nocives. Ils augmentent le risque de maladie grave avec jaunisse, insuffisance hépatique et mortalité élevée.

Bien que la quantité d’alcool influe négativement sur le foie, à doses égales, il est préférable de préférer le vin sec naturel. Les spiritueux, la bière et le vin fortifié empirent. D'après mes observations, bien que les statistiques ne le confirment pas encore, pour les amateurs de cocktails à faible teneur en alcool, la cirrhose se développe plus rapidement. Cela est peut-être dû à la teneur élevée en sucre et en additifs alimentaires artificiels. Il semble que les colorants, les conservateurs et les autres additifs contenus dans les produits n’apportent aucun bénéfice pour le foie.

Il existe également un groupe de boissons dangereuses - tisanes et frais, qui sont de plus en plus populaires. Les patients atteints d'hépatite sévère qui sont survenus après avoir décidé de «suivre un traitement avec des herbes» viennent régulièrement à notre clinique. À plusieurs reprises, il y avait de tels cas où de la tanaisie ou de la chélidoine étaient ajoutés à la collection.

Il existe également une intolérance individuelle à certaines herbes, qui sont sans danger pour la grande majorité des gens. Cela est dû au manque d'enzyme spécifique nécessaire à la neutralisation des substances actives contenues dans une plante médicinale donnée.

En Chine et en Inde, où les traditions de la médecine traditionnelle sont très fortes, de tels cas sont très courants. La phytothérapie est la principale cause de lésions hépatiques graves. J'ai fait à plusieurs reprises des voyages scientifiques en Chine et des collègues locaux m'ont dit que cela se produisait généralement parmi les pauvres qui ne peuvent pas payer leurs médicaments. Ceux qui en ont les moyens ne préfèrent pas la phytothérapie, mais les médicaments modernes.

Qu'est-ce qui est bon pour le foie?

Produits contenant des phospholipides: huiles végétales non raffinées, œufs (jaune), légumineuses, grains entiers.

Café naturel (dans le cas où cela ne cause pas de brûlures d'estomac, de palpitations et de pression accrue).

Produits à base de protéines: viande maigre, volaille, tout poisson.

Produits contenant des antioxydants: légumes et fruits frais.

Dans la suite: ce qui est bon pour le foie →

Un coup au foie. Le sucre et les graisses sont plus dangereux que l'alcool

On sait que le foie joue un rôle clé dans le métabolisme et que toutes les substances nocives y sont neutralisées. Mais savez-vous ce qui est utile pour ce corps et ce qui ne l’est pas?

Le vin n'est pas l'essentiel

- Je suis sûr que presque tout le monde sait que l’alcool est le plus nocif pour le foie », déclare Alexei Bueverov, MD, professeur à la Première université de médecine de Moscou. Sechenov, spécialiste des maladies du foie. - C'est vrai, l'alcool éthylique est très dangereux pour elle.

Mais d’un point de vue statistique, la stéatose hépatique dite non alcoolique (NAFLD) est une maladie plus massive, dans laquelle beaucoup de graisse se dépose dans les cellules du foie. Tout d'abord, il est associé à certaines caractéristiques nutritionnelles.

En outre, le métabolisme subit des modifications si graves qu’il aboutit au diabète et aux maladies cardiovasculaires, notamment aux crises cardiaques et aux accidents vasculaires cérébraux.

Il y a quelques années, une expérience a été menée en Suède. Elle a montré que pour accumuler les excès de graisse dans le foie, beaucoup n'avaient besoin que d'un repas par mois pour la restauration rapide. Le même résultat sera de n'importe quel aliment gras et sucré. Malheureusement, ce type de nourriture est typique de beaucoup de gens et un grand nombre de produits modernes contiennent une grande quantité de graisses et de glucides cachés. Cela inclut non seulement les saucisses, mais aussi presque tous les produits de viande transformés et les produits semi-finis. Au-delà de toute suspicion, ne consomme que de la viande maigre (utile pour le foie).

Et non seulement les sucreries sont riches en sucres, les fabricants les ajoutent à presque tous les aliments, boissons et sauces. Ils ne sont pas seulement dans les produits les plus simples. De la laiterie est le kéfir habituel, yaourt, fromage cottage, crème sure. Si le produit est aromatisé, il contient presque certainement beaucoup de sucre. Ceci est également vrai pour les "céréales prêtes à l'emploi", qui ajoutent souvent du sucre.

Il est préférable de choisir des aliments dans lesquels les glucides sont décomposés lentement en sucres. Le porridge est constitué de sarrasin, d'avoine, d'orge perlé, de blé, mais pas de semoule ni de riz. Les macaronis sont plus sains à partir de farines dures et non d'une boulangerie molle. Pain - de farine complète ou grossière. Il est très important de limiter le "sucre liquide" - sodas, jus de fruits, thé sucré et café, bière. Parmi ceux-ci, le sucre est absorbé le plus rapidement ".

Boire ou ne pas boire?

«La dose d’alcool sans danger n’est pas élevée, elle représente 40 ml d’alcool pur par jour pour les hommes et 20 ml pour les femmes», poursuit Aleksei Buyeverov. - Pour recalculer cette valeur pour les boissons fortes, multipliez le volume par environ 2,5, par 20 pour le vin non fixé, par 20 pour la bière, par 20. Même un excès de doses modéré, mais régulier, se heurte au développement du ZhBP à base d'alcool. Les libations copieuses épisodiques, par exemple, le week-end, sont très nocives. Ils augmentent le risque de maladie grave avec jaunisse, insuffisance hépatique et mortalité élevée.

Bien que la quantité d’alcool influe négativement sur le foie, à doses égales, il est préférable de préférer le vin sec naturel. Les spiritueux, la bière et le vin fortifié empirent. D'après mes observations, bien que les statistiques ne le confirment pas encore, pour les amateurs de cocktails à faible teneur en alcool, la cirrhose se développe plus rapidement. Cela est peut-être dû à la teneur élevée en sucre et en additifs alimentaires artificiels. Il semble que les colorants, les conservateurs et les autres additifs contenus dans les produits n’apportent aucun bénéfice pour le foie.

Il existe également un groupe de boissons dangereuses - tisanes et frais, qui sont de plus en plus populaires. Les patients atteints d'hépatite sévère qui sont survenus après avoir décidé de «suivre un traitement avec des herbes» viennent régulièrement à notre clinique. À plusieurs reprises, il y avait de tels cas où de la tanaisie ou de la chélidoine étaient ajoutés à la collection.

En Chine et en Inde, où les traditions de la médecine traditionnelle sont très fortes, de tels cas sont très courants. La phytothérapie est la principale cause de lésions hépatiques graves. J'ai fait à plusieurs reprises des voyages scientifiques en Chine et des collègues locaux m'ont dit que cela se produisait généralement parmi les pauvres qui ne peuvent pas payer leurs médicaments. Ceux qui en ont les moyens ne préfèrent pas la phytothérapie, mais les médicaments modernes.

Qu'est-ce qui est bon pour le foie?

Produits contenant des phospholipides: huiles végétales non raffinées, œufs (jaune), légumineuses, grains entiers.

Café naturel (dans le cas où cela ne cause pas de brûlures d'estomac, de palpitations et de pression accrue).

Produits à base de protéines: viande maigre, volaille, tout poisson.

Produits contenant des antioxydants: légumes et fruits frais.

Comment le sucre affecte-t-il notre foie et comment pouvons-nous neutraliser ses effets?

Dans nos articles, nous disons souvent que le sucre est très nocif. Néanmoins, nous savons tous combien il est difficile d’abandonner le thé et de l’ajouter au thé, au café, à la confiture, aux pâtisseries et aux desserts.

En tout cas, en abandonnant complètement le sucre blanc raffiné, nous améliorons considérablement la qualité de vie. C'est également la clé pour mettre fin à diverses maladies du foie qui sont de plus en plus courantes dans le monde.

Aujourd'hui, nous allons vous expliquer comment le sucre affecte notre foie et comment le guérir s'il a déjà souffert d'excès de sucreries.

Comment le sucre affecte-t-il le foie?

Notre foie nettoie le corps, synthétise des enzymes et stocke le glucose (et donc l'énergie) et régule également la glycémie.

Lorsque nous mangeons, le foie tire le sucre des aliments que nous consommons. Lorsque nos muscles et nos organes internes ont besoin d'énergie, le foie le transforme en glycogène.

Pourquoi le sucre est-il nocif pour notre foie?

  • Le sucre blanc, que nous mangeons tous les jours, est composé à parts égales de glucose et de fructose. Le fructose est presque trois fois plus sucré que le glucose.
  • Le glucose peut être digéré par n'importe quel organe et ne pose aucun problème, tandis que le fructose n'est digéré que par le foie. Qu'est-ce qui se passe ensuite? Tout le fructose va directement au foie, l'empêchant de faire son travail.
  • Lorsque l'excès de sucre blanc s'accumule dans le foie, il commence à se transformer en graisse. Savez-vous ce qui se passe ensuite? La résistance à l'insuline est produite dans notre corps. Lorsque cela se produit, nos cellules commencent à résister à l’hormone, avec laquelle le pancréas tente d’équilibrer le taux de sucre dans le sang, produisant encore plus d’insuline, ce qui entraîne l’accumulation de plus en plus de graisse dans notre corps.
  • Un taux élevé de sucre dans le sang et d'insuline dans le corps bloque l'action de la leptine, une hormone qui régule notre sensation de faim.
  • Un niveau élevé d'insuline augmente la pression et diminue le soi-disant bon cholestérol, ce qui entraîne un syndrome métabolique. Tout cela conduit à l'état de "foie gras".
  • Beaucoup de gens pensent que l’obésité du foie est associée à la consommation d’alcool, bien que le sucre soit en fait le principal ennemi de notre santé, à cause de laquelle des processus inflammatoires se développent dans le corps et nous sommes plus souvent malades.

Comment restaurer le foie après une exposition au sucre?

Pour que notre foie soit sain et fort, nous devons limiter notre consommation de sucre. Il existe de nombreux substituts de sucre blanc que vous pouvez inclure dans votre alimentation:

  • Stevia
  • chérie
  • nectar d'agave
  • sirop de riz brun
  • xylitol
  • malt d'orge
  • sirop d'érable
  • sucre de coco
  • date de sucre

Il est également utile de pouvoir nettoyer le foie de l'excès de sucre afin qu'il soit renforcé et puisse remplir correctement ses fonctions.

1. Manger de l'ail à jeun tous les jours.

Accepté l'estomac vide, l'ail agit comme un puissant antibiotique naturel et renforce le foie et le pancréas. Il tue les bactéries, abaisse la pression artérielle et le cholestérol et aide à nettoyer le sang. N'oubliez pas de manger chaque jour une gousse d'ail à jeun.

2. Effectuer un traitement avec des citrons congelés.

Le zeste de citron contient une très grande quantité d'antioxydants. Avec la vitamine C, ils aident à nettoyer et à renforcer le foie. Pour tirer le meilleur parti possible de l’écorce de citron, il est préférable d’essayer la thérapie aux citrons congelés. Pour ce faire, vous devez congeler le citron et, au besoin, frotter le zeste dans les salades, les flocons d’avoine et le yogourt.

N'oubliez pas qu'il est plus sain de manger tout le citron avec le zeste. C'est un véritable salut pour notre foie!

3. Buvez de l'eau d'artichauts

Les artichauts, et surtout l'eau dans laquelle ils ont été cuits, sont parfaits pour le foie. Ils nettoient notre corps et saturent notre corps de vitamines, ce qui nous permet non seulement de renforcer, mais aussi de restaurer le foie.

Méthode de préparation:

Préparez deux artichauts dans un litre d'eau. Dès qu'ils sont mous, retirez-les de l'eau et conservez le bouillon obtenu. Verser dans une bouteille en verre et mélanger avec du jus de citron. Prenez ce liquide tout au long de la journée, la première fois, immédiatement après vous être réveillé, l'estomac vide. Il est préférable de répéter cette procédure dix jours de suite, une fois par mois.

Le métabolisme des glucides ou comment doux affecte le foie

Le métabolisme des glucides ou comment doux affecte le foie

Articles connexes

On sait depuis longtemps que sa nutrition a une grande influence sur la santé humaine, en particulier sur le foie. Actuellement, les magasins nous offrent une grande abondance de bonbons: bonbons, chocolat, biscuits, biscuits, gâteaux, pain d'épices et bien plus encore. Souvent, rares sont les douces dents qui sont capables de se priver du plaisir de manger savoureux, mais tout est à mesurer. Les conséquences d'une telle dépendance peuvent être de graves problèmes de santé, allant d'une personne et des dents endommagées à des maladies du foie.

Alors, quel est l'effet de la douceur sur notre foie? Dans un régime alimentaire normal, les glucides alimentaires sont distribués au foie et aux muscles. Alors que la consommation généreuse et généralisée d'aliments sucrés et à base de farine est généralisée, notre corps reçoit une quantité excessive de glucides raffinés, dont l'excès est converti en acides gras, ce qui conduit finalement à une stéatose hépatique.

Cette maladie est difficile à reconnaître aux premiers stades du développement, car le foie ne donne aucun signal - la somnolence, l’apathie, une fatigue intense, etc., peuvent être la cause de tout. De ce fait, nous pouvons conclure que la consommation de sucreries en grande quantité surcharge considérablement le foie, ce qui fait que celui-ci cesse de faire face à son travail et augmente le risque de détérioration de son fonctionnement.

Si le refus ou la restriction des friandises ne vous est pas possible, il existe 2 options pour résoudre ce problème.

surveillez ce que vous mangez: il est important de prendre des mesures pour réduire la quantité de sucreries et adopter des aliments plus sains,

prenez des hépatoprotecteurs - des protecteurs du foie. Bien que la deuxième option puisse être combinée avec la première.

Quels produits appartiennent au premier article:

- fruits frais - bonbons naturels contenant des ingrédients naturels - fructose et lactulose - qui ont un effet bénéfique sur le corps,

- une quantité de miel de 100 g par jour (320 kcal) en l’absence d’allergie peut réduire considérablement les fringales de bonbons, avoir un effet antimicrobien et avoir un effet bénéfique sur le foie,

- Fruits secs (en 100 g - 250 kcal) - un produit riche en fibres, magnésium et fer. Utile pour le système cardiovasculaire et le tractus gastro-intestinal.

- marmelade - contient de la pectine, qui nettoie et élimine les substances toxiques de l'organisme, des sels, du cholestérol, etc. Valeur calorique en 100 g - 290 kcal.

- Zephyr - contient beaucoup de fer, de protéines et de phosphore. Dessert moins nocif que les sucreries et les gâteaux. Calories dans 100 g - 300 kcal.

Nous avons beaucoup écrit sur les hépatoprotecteurs, vous pouvez donc lire à ce sujet ici.

Alors, connaissant l'impact négatif de l'abus de bonbon sur la santé du foie, il est important de montrer le sens des proportions et de le soutenir avec un hépatoprotecteur, alliant le plaisir et la sécurité de votre santé.


Plus D'Articles Sur Le Foie

Cholestase

Imagerie par résonance magnétique du foie

Laisser un commentaireLes maladies du foie sont diverses pathologies qui affectent les tissus des organes, perturbent le travail et ont un effet négatif sur la santé générale d'une personne.
Cholestase

Drogues avec hépatite grasse

Les lipides s'accumulent dans le foie en raison de l'abus d'alcool, d'une mauvaise alimentation et de l'inactivité physique.Le diagnostic est confirmé si la teneur en graisse correspond à 10% ou plus de la masse totale du foie.