Pourquoi le foie bat-il?

Pourquoi le foie bat et quelles maladies il est dit, regardons ci-dessous.

Le foie est la plus grande glande du corps humain. Il peut encore être appelé un laboratoire vivant avec des processus biochimiques en constante évolution: synthèse des principales protéines du sang, formation de glycogène et de bile, détoxification de substances toxiques, participation à la formation de lymphe et à son métabolisme. Le fonctionnement complet du corps dépend entièrement du travail du foie. Et si, Dieu nous en préserve, aucune maladie ne l’affecte, après le foie, d’autres organes défaillants, se détériorant peu à peu, se détériorant et ne constituant donc pas le meilleur état de la personne.

Sur le plan anatomique, le foie est situé à droite, dans la région de la cavité abdominale supérieure, sous le diaphragme.

Signes de maladie

Certaines maladies au stade initial sont presque impossibles à déterminer. Seuls les mouvements dans la région du foie ou ses pulsations peuvent constituer les premiers signes de la maladie.

Le sentiment de "remuer" peut être dans deux cas:

  1. Péristaltisme intestinal. Le fait est qu'en favorisant le chyme (aliment trop cuit), les muscles circulaires de l'intestin se contractent. Si vous consommez des aliments qui entraînent une formation accrue de gaz, cela ne fait que gonfler les intestins et une sensation désagréable de perturbation peut être ressentie non seulement dans l'abdomen, mais également à côté d'autres organes, y compris le foie. Conseil: revoyez votre alimentation quotidienne et essayez d’éliminer les produits produisant des gaz. Cela peut être du pain, des petits pains, des poires, des prunes, des radis, des légumineuses, du chou et même des produits laitiers. Aussi, ne pas trop manger, surtout manger moins après six heures du soir. Si possible, essayez de boire un verre de kéfir avant de vous coucher. Si le malaise ne disparaît pas, prenez Espumizan ou massez l'abdomen: faites des mouvements circulaires avec votre main dans le sens des aiguilles d'une montre.
  2. Echinococcose du foie. Motif: impact et reproduction dans le foie des larves du ténia Echinococcus granulosus.

L'échinococcose est de deux types:

  1. Cystique (racémique). Dans ce cas, un ou plusieurs kystes se forment dans le lobe droit du foie. La douleur provoque une pression mécanique du kyste sur le foie et sur les organes adjacents. De plus, en raison du parasite, il se produit une intoxication et une sensibilisation du corps.
  2. Alvéolaire. Une tumeur du foie, souvent accompagnée par la propagation de métastases aux poumons, au cerveau et à d'autres organes.

Dans les deux types d'échinococcose, une personne pendant assez longtemps (5 ans ou plus) n'est même pas consciente de la présence de parasites dans le corps et se sent en assez bonne santé. Les symptômes ne se manifestent que lorsque les tumeurs atteignent une certaine taille et que des douleurs sourdes et persistantes apparaissent dans la région épigastrique et dans la région de l'hypochondre droit. Les limites du foie commencent à augmenter et à la palpation, le néoplasme ressemblant à une tumeur est déjà bien senti. À l'avenir, lorsque la tumeur serre les organes voisins, les principaux symptômes de la maladie apparaissent progressivement, des allergies se développent, la pulsation devient plus fréquente et même la sensation de contraction du foie. Avec l’échinococcose alvéolaire, la périhépatite du foie commence et la rate augmente. Au stade avancé, il y a une violation des échantillons de foie fonctionnels.

L'échinococcose du kyste entraînera une rupture du kyste et l'écoulement du contenu dans la cavité du péritoine, les bronches, dans les voies biliaires et dans la lumière du tractus gastro-intestinal. Suivant - péritonite. En ce qui concerne le stade final de l'échinococcose de l'espèce alvéolaire, en raison de la croissance des métastases, le bilan létal est assez élevé.

Porteurs d’échinococcose - chiens, chats, renards. Vous pouvez vous protéger: il vous suffit de vous laver les mains non seulement après un contact avec des animaux, mais également après un travail avec le sol. Lavez soigneusement les fruits, les légumes et les baies récoltés dans la forêt. L'eau recueillie dans un réservoir naturel, avant utilisation, doit être bouillie.

Parlons maintenant de la pulsation du foie

Les récepteurs de la douleur dans le foie lui-même sont absents. Ils sont dans les tissus conjonctifs de la capsule. Par conséquent, la douleur dans le foie et les pulsations peuvent être:

  1. Avec l'augmentation (hématomégalie) du corps et la tension des parois capsulaires.
  2. Avec cholécystite chronique.
  3. Avec des processus congestifs chroniques dans la glande.
  4. Avec la cirrhose cardiaque, également accompagnée de douleurs et de battements. En outre, relie les nausées, la cyanose de la peau et des signes identiques aux signes de l'hépatite.

La pulsation de la glande peut être synchrone, c’est aussi la transmission, la pulsation de l’organe avec le battement de coeur, qui, très probablement, signifierait la présence d’une pathologie de la valvule cardiaque tricuspide ou aortique. Avec une pathologie déjà développée, la pulsation (veine vraie) peut être palpée par la palpation.

Dans le cas d'une augmentation du foie, la pulsation peut être vue visuellement, sans même palper l'organe.

Une douleur dans le foie avec une pulsation simultanée peut être la cause d'une maladie assez rare, telle qu'un anévrisme de l'artère hépatique.

En tout état de cause, il ne faut pas réfléchir, réfléchir et rechercher sur Internet les causes et le traitement de la pulsation. Le temps est notre allié. Il est nécessaire d'arrêter le plus tôt possible le développement de l'une de ces maladies. Par conséquent, vous devez vous réunir et vous rendre à un rendez-vous avec un thérapeute. Vous serez obligé de donner du sang pour la biochimie, de la bile pour l'analyse, de faire une échographie de la cavité abdominale et, éventuellement, de désigner une intubation duodénale. Et seulement après un examen approfondi, on vous prescrira un traitement médical. Souvent, le traitement est hospitalisé.

Pourquoi l'ondulation apparaît-elle dans l'hypochondre droit?

L'apparition d'une gêne sur le côté droit peut indiquer un dysfonctionnement d'organe ou des changements structurels. Si le foie bat, cela signifie que sa capsule est soumise à un étirement, causé par une augmentation de la taille de l'organe lui-même. L'intensité des pulsations dépend du volume du tissu, de la présence d'inflammation ainsi que de la gravité des troubles fonctionnels.

En outre, la pulsation peut apparaître sur le fond d'une névralgie intercostale, d'une flatulence ou d'une inflammation de l'appendice. Parmi les facteurs provocants à souligner:

  • trop manger (consommation excessive d'aliments gras);
  • effort physique intense, y compris jogging après avoir mangé;
  • prendre des médicaments hépatotoxiques;
  • maladies infectieuses;
  • l'abus d'alcool (la formation d'un grand nombre de toxines, leur accumulation dans le foie peut être accompagnée de l'apparition de douleurs pulsatiles).

Le foie est un organe multifonctionnel grâce auquel l’activité physiologique normale de l’organisme tout entier est maintenue. Le nombre de fonctions devrait inclure:

  1. décontamination des toxines intermédiaires et finales dans le processus de métabolisme;
  2. participation à la digestion;
  3. dépôt de composants énergétiques;
  4. synthèse, conservation des vitamines, protéines, hormones;
  5. utilisation de vitamines, de substances biologiquement actives;
  6. contrôler le métabolisme des lipides;
  7. formation de bilirubine, production de bile;
  8. dépôt de sang.

Une pulsation synchrone du foie accompagnée de contractions cardiaques peut indiquer une pathologie des valvules cardiaques.

Maladies

Examinons maintenant de plus près pourquoi il peut pulser dans la région du foie. Malgré le grand nombre de causes possibles de douleur, nous nous concentrerons sur des maladies plus fréquentes. Ils s'accompagnent non seulement d'une gêne dans la zone hépatique, mais également d'autres signes de lésions organiques.

Cirrhose cardiaque

Un état pathologique est un débordement des veines hépatiques dû à une pression artérielle élevée dans la veine cave inférieure. Il en résulte une congestion de l'organe, qui s'accompagne d'une violation de l'apport sanguin vers les hépatocytes (cellules hépatiques), du remplacement du tissu normal par du tissu conjonctif et de modifications de la structure morphologique de l'organe.

Dans la plupart des cas, ces violations sont observées dans le contexte de la péricardite, avec des anomalies valvulaires (sténose, défaillance).

La progression des maladies cardiaques conduit à:

  1. hépatomégalie, qui indique une augmentation du volume du foie;
  2. sensations puisées, puis douleur dans la région de l’espace hépatique;
  3. malaise;
  4. gonflement des membres inférieurs;
  5. jaunissement de la peau, des muqueuses;
  6. nausée, vomissements.

En raison du manque de terminaisons nerveuses dans l'organe, la pathologie hépatique peut ne pas se manifester longtemps par des sensations douloureuses, raison pour laquelle la maladie est souvent diagnostiquée à un stade avancé.

En ce qui concerne les signes cliniques du système cardiovasculaire, une personne peut être gênée par un essoufflement, des douleurs dans la région du cœur, des troubles du rythme cardiaque, une toux et un sentiment de peur.

Avec l’évolution de la pathologie cardiaque, une hypertension portale se développe, pour laquelle une ascite caractéristique, une visualisation des veines sur la paroi abdominale antérieure, ainsi que des modifications variqueuses des veines oesophagiennes.

Le développement de l'insuffisance hépatique est dû à la mort d'un grand nombre d'hépatocytes et à l'incapacité de compenser leur fonction avec des cellules saines.

Échinococcose

La base du développement de la maladie est l’infection du corps avec la formation subséquente de formations kystiques dans le foie. En règle générale, les parasites pénètrent dans le corps humain en raison du non-respect des règles d'hygiène et de la consommation de fruits et légumes sales.

L'échinococcose est la maladie la plus répandue parmi les infections à helminthes. Elle affecte non seulement le foie, mais également le cerveau, les structures osseuses et les poumons. Une implication dans le processus infectieux du foie est observée dans plus de la moitié des cas de la maladie.

L'évolution de la maladie n'a souvent pas de symptômes prononcés. Les premiers signes peuvent apparaître plusieurs années après l’infection. Cliniquement, la maladie se manifeste:

  1. malaise;
  2. mal de tête;
  3. éruptions cutanées sous la forme de petits points;
  4. affection subfébrile périodique;
  5. inconfort dans l'hypochondre droit, qui est remplacé par la pulsation, la lourdeur;
  6. nausées, vomissements, aggravés par l'abus d'aliments frits et gras;
  7. diarrhée associée à une altération de la digestion des aliments gras.

La symptomatologie est provoquée par l'ingestion de produits métaboliques toxiques des parasites dans la circulation sanguine. Après une rupture du kyste, une réaction allergique se développe sous la forme d'un bronchospasme prononcé.

Parmi les complications fréquentes, il convient de distinguer la suppuration du contenu de la formation kystique. Après la rupture de ce dernier, une péritonite purulente et une pleurésie se développent.

Cholécystite chronique

La formation d'un foyer inflammatoire dans la vésicule biliaire s'accompagne de son dysfonctionnement et de la formation de calculs (dans certains cas). L'apparition de calculs est causée par la stagnation de la bile, qui se complique encore par une infection de la vessie.

Les facteurs prédisposants comprennent:

  1. anomalies congénitales de la structure de la bulle;
  2. abus de gras, les aliments frits;
  3. l'alcoolisme;
  4. dyskinésie biliaire;
  5. parasites intestinaux.

La pathologie chronique comprend des périodes d'exacerbation et de rémission. La survenue d'une douleur intense indique une phase aiguë de la maladie.

Au stade de la rémission, la douleur se manifeste par un gonflement, une lourdeur et parfois une pulsation (surtout après avoir trop mangé).

Les nausées, les malaises, les dysfonctionnements intestinaux et l'appétit sont également préoccupants. L'exacerbation de la maladie est observée après une violation du régime alimentaire, un stress ou une hypothermie.

Les complications courantes incluent la cholangite, la perforation d'organe, la suppuration de la vessie, l'hépatite réactive.

L'hépatite

Un changement inflammatoire dans le tissu hépatique peut être dû à une infection, à des dommages toxiques ou à la progression d'une maladie auto-immune. Dans 90% des cas de diagnostic d'hépatite, les causes sont une infection virale, des effets de l'alcool ou de la drogue sur les hépatocytes.

Au cours de l'évolution chronique, des modifications dystrophiques dans les tissus inflammatoires sont observées. Au stade initial, il n'y a pas de signes cliniques. Dès qu'une personne s'aperçoit que l'organe est pulsé, vous devriez consulter un médecin pour un examen.

La symptomatologie dépend de la cause de la pathologie et du degré d'endommagement des cellules. En dehors d'une exacerbation, l'hépatite peut se manifester par une sévérité, une distension pulsée dans l'hypochondre droit, une faiblesse grave, une irritabilité, des flatulences.

Lorsque l'exacerbation apparaît:

  • jaunâtre;
  • prurit;
  • éruptions cutanées sous la forme de petites taches rouges;
  • des nausées;
  • état subfébrile.

Diagnostics

Un examen complet du système hépatobiliaire nécessite:

  • tests sanguins biochimiques pour déterminer le niveau de transaminases, bilirubine, protéine, phosphatase alcaline;
  • analyse d'urine;
  • test allergique de Kazzoni;
  • tests immunologiques pour détecter les anticorps anti-échinocoques;
  • un coagulogramme dont les résultats évaluent le fonctionnement du système de coagulation;
  • un test sanguin clinique pour déterminer le niveau d'éosinophiles;
  • électrocardiographie, échographie du cœur, radiographie thoracique, angiographie coronaire - pour exclure / confirmer une pathologie cardiaque ou pulmonaire;
  • diagnostic échographique du foie;
  • biopsie du foie;
  • laparocentèse;
  • cholégraphie
  • l'intubation duodénale, au cours de laquelle une violation de la motilité de la vessie est détectée, est prélevée dans la bile pour analyse. Sur la base des résultats de l'ensemencement de la bile, il est possible de choisir un traitement antibiotique efficace;

Thérapie

Le traitement de l'hépatite virale est effectué exclusivement dans le département des maladies infectieuses.

Un des points importants du traitement est la nourriture diététique (tableau numéro 5). Cela limite l'utilisation de sel. On recommande au patient des repas légers, des repas fractionnés en petites portions. Les plats rapides, épicés, gras et frits sont exclus du régime. Potages au sol recommandés, kissels, produits laitiers faibles en gras, poisson, escalopes de poulet pour un couple, œufs à la coque, légumes. Les légumes cuits au four et riches en fibres sont particulièrement utiles.

La pharmacothérapie peut inclure:

  1. diurétiques, inhibiteurs de l'ECA, nécessaires au traitement de la pathologie cardiaque;
  2. agents antibactériens;
  3. désintoxication par la méthode de perfusion;
  4. préparations enzymatiques;
  5. antispasmodiques;
  6. les entérosorbants;
  7. probiotiques;
  8. médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  9. cholérétique, stimulant la production de bile;
  10. phytothérapie (décoction de pissenlit, camomille, valériane);
  11. hépatoprotecteurs.

Des procédures physiothérapeutiques, nous nous concentrons sur la réflexothérapie, l'électrophorèse et la thérapie par la boue.

Avec l'échinococcose, la chirurgie peut être effectuée après une prise de mébendazole. Le médicament est prescrit pour inhiber la prolifération des parasites, réduire le volume des kystes et réduire le risque de récidive. Après l'élimination de la formation, des germicides sont introduits dans la cavité.

Le retrait de la vésicule biliaire est effectué dans le cas de la maladie calculeuse.

Prévention

Les mesures préventives comprennent:

  • vaccination contre l'hépatite virale;
  • contrôle strict de la dose et de la durée d'administration des médicaments hépatotoxiques;
  • rejet d'alcool;
  • suivre un régime;
  • contrôle de la gravité de l'effort physique.

N'oubliez pas l'examen préventif régulier, qui vous permet d'identifier la maladie à un stade précoce. Le diagnostic opportun de la maladie est la clé du succès du traitement et de sa longévité.

Pourquoi il y a une douleur lancinante du côté droit

Parfois, la nature de la douleur et sa localisation peuvent aider le médecin à poser un diagnostic, même sans recourir à des recherches supplémentaires. Dans le même temps, par exemple, une douleur lancinante au côté droit peut être une manifestation clinique d'un nombre important de maladies des organes internes de la cavité abdominale. Afin de déterminer le diagnostic, il est nécessaire d'effectuer un diagnostic différentiel et de désigner un certain nombre de méthodes de recherche en laboratoire et fonctionnelles.

Maladies provoquant une douleur lancinante au côté

Les pathologies suivantes seront considérées dans l'article:

  • appendicite phlegmoneuse aiguë;
  • hernie inguinale du côté droit;
  • urolithiase;
  • forme hyperkinétique de la dyskinésie de la vésicule biliaire;
  • dolichocolon

Appendicite phlegmoneuse aiguë

Le processus inflammatoire aigu de l'annexe se produit le plus souvent à la suite d'une infection intestinale bactérienne différée, d'erreurs nutritionnelles, de la présence d'une colite chronique, etc. À l'emplacement typique de l'appendice, la douleur apparaît d'abord dans l'estomac, puis diminue progressivement vers la droite et vers le bas.

Ainsi, l'apparition d'une douleur lancinante du côté droit est une cloche alarmante, qui nécessite un traitement immédiat à l'hôpital. En plus du syndrome douloureux de l'appendicite, on note une augmentation de la température corporelle, une faiblesse grave, des nausées constantes et des maux de tête. Parfois, les patients se plaignent de vomissements et de selles affaiblies.

Si vous retardez une visite à l'hôpital, la probabilité de perforation de la paroi de l'annexe et de développement d'une péritonite locale ou diffuse est élevée. Dans ce cas, rejoint l’image classique de «abdomen aigu»: la douleur recouvre toute la paroi abdominale, les muscles de la presse sont extrêmement tendus, ce qui est décrit comme un estomac «semblable à un plancher». Un examen objectif du chirurgien note les signes positifs et les critères d'irritation du péritoine, ainsi que la détérioration de l'état de santé et de l'état général du patient.

En règle générale, il est facile de diagnostiquer une appendicite aiguë, mais une fois le tableau clinique effacé, une échographie du processus est effectuée. Observation, examen physique et prise de sang clinique suffisent généralement.

Hernie inguinale droite

Cette localisation de la hernie est la plus caractéristique du mâle en raison de son canal inguinal plus large. La hernie elle-même consiste en une porte, un sac pour hernie et son contenu, qui peut être représenté par une boucle d'intestin ou une partie d'un plus grand omentum.

Le facteur étiologique de la pathologie est la faiblesse de l'appareil ligamentaire, en particulier dans les zones "faibles" du péritoine, qui sont l'anneau inguinal et ombilical, l'aponévrose de la ligne blanche de l'abdomen. Une hernie non compliquée ne se manifeste que par la présence d'une petite saillie dans la région inguinale. Il est indolore, facile à reculer et la peau au-dessus ne change pas.

L’apparition d’une douleur palpitante dans le côté droit au bas indique le développement d’une complication - pincement de la hernie. Dans ce cas, le contenu de la hernie ne s'installe pas dans la cavité abdominale, la peau de cette zone acquiert une teinte pourpre-bleuâtre et les contacts apportent des sensations douloureuses. En outre, le syndrome d'intoxication se développe: fièvre, faiblesse, transpiration, etc.

Le traitement de la hernie étranglée ne fonctionne que. L'accès à la hernie elle-même est fait, la viabilité du contenu de la hernie est évaluée, après quoi elle retourne dans la cavité abdominale ou est excisée. Vient ensuite le sac herniaire en plastique avec la mise en place d'un filet spécial.

Urolithiase

La formation de calculs dans le tissu rénal est loin d'être rare chez les femmes et les hommes. Les facteurs provocateurs sont les désordres métaboliques, l'endocrinopathie, le régime alimentaire inapproprié, l'alcoolisme et beaucoup plus.

La maladie se manifeste périodiquement par des coliques et, par conséquent, par une cystite ou une pyélonéphrite. Un choc, un effort physique excessif, un saut d'une hauteur ou une erreur de régime peuvent provoquer un écoulement de calculs.

Si le calcul est petit (jusqu'à 0,6 cm de diamètre), une douleur pulsante apparaît dans le bas du dos (avec coliques du côté droit), ce qui peut être faible ou insupportable. Assez souvent, à cause de la douleur, des nausées vont se joindre. Après le pompage d'une pierre, on observe souvent des mictions douloureuses, parfois accompagnées d'un mélange de sang.

Le diagnostic et le traitement sont généralement effectués à l'hôpital. Avec une décharge indépendante de la pierre, une intervention chirurgicale n'est pas nécessaire, il suffit de prescrire du repos, des antispasmodiques, des uroseptiques et un régime alimentaire spécial.

Type hypermoteur de la dyskinésie de la vésicule biliaire

La dyskinésie de la vésicule biliaire est considérée comme un trouble fonctionnel de la motilité des voies biliaires et est de deux types:

Dans son apparence, les situations de stress chroniques, une alimentation déséquilibrée et la prise de certains médicaments jouent un rôle important. Si nous parlons de dyskinésie de type hypermoteur, le symptôme le plus caractéristique est une douleur lancinante récurrente du côté droit sous les côtes. Il peut également y avoir des signes de dyspepsie sous forme de nausées, de régurgitations amères, de brûlures d'estomac et de modifications du caractère des selles.

Le traitement est réduit à la correction de la nutrition et à la nomination de sédatifs, de médicaments hépatoprotecteurs et cholekinétiques. Si, à temps, la cause n'est pas éliminée et que le mode de vie n'est pas modifié, les modifications fonctionnelles décrites ci-dessus passeront rapidement en pathologie organique.

Dolichocolon

Un dolichosigmome ou dolichocolon est l’allongement ou l’apparition de boucles supplémentaires dans le gros intestin. Bien que le dolichosigma soit considéré comme une variante de la norme et une caractéristique de la structure anatomique de l'intestin, il peut entraîner de nombreux inconvénients et provoquer le développement d'une inflammation chronique.

La première manifestation de la pathologie est généralement une constipation prolongée, qui n’est arrêtée que par des méthodes physiques ou médicales. Une longue stagnation des matières fécales entraîne toujours une augmentation de la fermentation et une pourriture dans la lumière du tube intestinal et une augmentation de la formation de gaz. Les boucles intestinales enflées, à leur tour, provoquent des flatulences et l'apparition de douleurs pulsatiles au niveau du côté droit de l'abdomen, qui recouvre finalement toute la surface de la paroi abdominale.

Au fur et à mesure que la maladie progresse, des nausées, un signe désagréable de la bouche, une faiblesse et une perte d'appétit. Dans ce cas, vous devriez faire appel à des soins médicaux spécialisés, qui impliquent un diagnostic approfondi et un traitement adéquat.

Le diagnostic est établi en fonction de l'irrigographie ou de la coloscopie contrastées. Le traitement implique la prise de probiotiques, de préparations enzymatiques, de normotoniques et de laxatifs. Il est également important de suivre un régime alimentaire riche en fibres végétales et en fibres.

Après avoir obtenu une indemnisation, il est recommandé de suivre toutes les prescriptions et les conseils d’un médecin pour la sauvegarder. Le manque de tabouret pendant plusieurs jours, à condition que vous vous sentiez bien, est considéré comme la norme pour le dolichocolon.

Si nous considérons l'état physiologique, alors une douleur de nature pulsante dans le côté droit de l'abdomen peut se produire en raison de l'étirement de la capsule hépatique. Cela se produit généralement à la suite d'un effort physique intense accompagné d'une mauvaise respiration, c'est-à-dire qu'une quantité importante de sang pénètre dans le foie, ce qui augmente sa taille pendant un certain temps.

Diagnostic de santé gratuit

1 étape

Sélection du sexe et de la zone de douleur sur le corps

2 étapes

Sélection des symptômes de 10 à
le plus fréquent

3 étapes

Obtenir une conclusion: ce qu'il peut
être recommandé diagnostic, docteur
et sérieux

Sur notre projet

Consultations gratuites de médecins

Des informations fiables sur la qualité du traitement basées sur les visites aux cliniques

Très facile d'aller chez le bon médecin.

Causes, manifestations, traitement et prévention

Le but principal du portail

Gagnez du temps en recherchant un médecin ou un diagnostic, ainsi que des cliniques pour le traitement de TOUTES les maladies possibles.

Nous évaluons les médecins des cliniques en nous basant sur de vrais examens de leurs patients!

Donnez des réponses à vos questions sur votre santé.
Vous pouvez être en bonne santé en ligne! Sans quitter votre ordinateur, vous recevrez des informations complètes sur votre santé et des conseils pour l’améliorer.

«Bonus» - vous obtenez des bonus en prenant rendez-vous avec un médecin ou une clinique pour un rendez-vous via notre portail.
Dans ce cas, le prix d’admission correspond parfaitement au prix pratiqué à la clinique. Et grâce aux points accumulés, vous avez la possibilité de consulter un médecin gratuitement, de vous abonner aux publications du Moskovsky Komsomolets (notre partenaire d'information) ou de recevoir des cadeaux agréables.
(appareils ménagers, électronique, produits ménagers et de beauté).

"Bonus"
en écrivant à
la réception

"Auto-diagnostic" est un programme qui vous permet de répondre à la question "Pourquoi ça me fait mal."

Vous devez appuyer sur 3 boutons seulement, en sélectionnant votre problème dans la liste, et tout le nécessaire pour le résoudre vous sera présenté:

  • quel diagnostic passer,
  • quelles maladies pouvez-vous avoir
  • quelle est la gravité
  • quel docteur aidera

L'autodiagnostic était constitué d'une équipe de professeurs et de candidats des sciences médicales. Plus de 30 médecins russes reconnus de diverses spécialités ont participé au programme.

Après avoir passé l'autodiagnostic, vous n'aurez pas besoin de consulter un médecin avant le diagnostic. Vous pouvez lui rendre visite immédiatement avec des images et des résultats de tests.

Le 15 février 2018, la cinquième conférence annuelle «Solutions médicales abordables.

Le 15 février 2018, la cinquième conférence annuelle «Solutions médicales abordables.

Presque tous les organes et systèmes du nouveau-né sont immatures et leur travail est donc très différent.

Aujourd'hui, beaucoup de gens connaissent les effets nocifs des rayons UV. Cependant, choisissez le bon écran solaire.

Une multitude de patients se plaignent quotidiennement auprès des institutions médicales modernes.

Pulsations dans le côté droit sous les côtes

Si vous ressentez une douleur intense sous les côtes du côté droit, vous devriez immédiatement consulter un spécialiste. Avant cela, le traitement de la douleur dans l'hypochondre droit ne devrait pas inclure l'application de compresses chaudes et la prise d'analgésiques qui peuvent rendre le diagnostic plus difficile.

Quelle est la bonne zone d'hypochondre?

La zone de l'hypochondre droit est sous le diaphragme et occupe la zone située du côté droit sous les deux côtes inférieures. Cette zone peut être limitée mentalement par la ligne allant de l’Ilium au nombril.

Cette zone est occupée par des organes tels que le foie ou la vésicule biliaire, l'intestin grêle, le duodénal et le côlon. Dans le dos se trouvent le rein droit et un fragment du pancréas.

Maladies dans lesquelles il y a de la douleur dans cette région

Une douleur dans le côté droit du dos ou sous les côtes peut être un signe de maladie:

  • Le duodénum;
  • La vésicule biliaire;
  • Le foie;
  • Rein situé sur le côté droit.

Problèmes de la vésicule biliaire

La douleur aiguë du côté droit sous les côtes est le plus souvent associée à la maladie de la vésicule biliaire. La formation de bile est observée dans le foie et son excès s'accumule dans la vésicule biliaire, à partir de laquelle il entre dans le duodénum.

Une douleur intense qui donne à l'omoplate ou à l'épaule, ainsi que des nausées ou des vomissements sont des signes de cholécystite aiguë. Peut causer des démangeaisons cutanées graves et la jaunisse. L'inflammation dans la vésicule biliaire est causée par des calculs, des infections ou une utilisation excessive d'aliments gras. En règle générale, un traitement chirurgical est effectué.

Une douleur sourde est un signe d'inflammation chronique de cet organe. Il note également le jaunissement de la peau et de la sclérotique, des nausées, qui surviennent après avoir mangé. Les interventions thérapeutiques comprennent:

  • Régime alimentaire;
  • L'utilisation d'antispasmodiques;
  • Utilisation de médicaments cholérétiques et d'antibiotiques.

Maladie des voies biliaires, leur dyskinésie

Avec la maladie dans le côté droit, il y a une douleur pressante, l'appétit s'aggrave, l'amertume apparaît dans la bouche, une fatigue rapide est observée.

L'hépatite

La maladie peut être accompagnée d'une douleur intense au côté droit sous les côtes. La forme chronique de l'hépatite est caractérisée par une douleur lancinante, une augmentation du foie est également observée. L'organisation du traitement devrait inclure l'utilisation d'hépatoprotecteurs, d'antiviraux et d'un traitement de désintoxication.

Pancréatite

Une douleur sévère et lancinante apparaît dans le côté droit. Il est généralement décrit comme ayant un caractère de zona. La forme chronique se caractérise par une douleur arquée, un déficit enzymatique et des flatulences. Le traitement de la maladie comprend:

  • Le jeûne;
  • Antispasmodiques et cytostatiques;
  • Médicaments antifermentatifs.

Duodénum: ulcère peptique

Avec cette maladie, la douleur peut survenir la nuit, après le repas ou en cas de forte sensation de faim.

Pathologie du rein droit

Dans certains cas, la douleur dans le côté droit du dos est lancinante et est observée dans la pathologie du rein, située du côté droit. L'olithiase et la pyélonéphrite provoquent l'apparition de douleurs latérales et dorsales, irradiant parfois vers l'estomac. Le traitement conservateur comprend la désintoxication, l’utilisation d’antispasmodiques et d’antibiotiques. En présence de grosses pierres, un traitement chirurgical est nécessaire.

Dans tous les cas, le traitement de la douleur dans l'hypochondre droit doit être prescrit par un médecin, car il est nécessaire au départ de subir un examen afin de déterminer la source de la douleur et d'identifier la maladie qui la provoque.

01 Causes de manifestation

Le côté droit de la cavité abdominale contient de nombreux organes internes interconnectés: il s'agit du foie, de la vésicule biliaire, des anses intestinales et du rein droit. Diverses lésions ou maladies développées de ces organes se manifestent, l'hypochondre droit commence à palpiter et provoque des sensations désagréables et même douloureuses. Par la nature et la force de la douleur, vous pouvez déterminer les caractéristiques de la pathologie et son éventuelle élimination. De plus, la douleur peut survenir lors de maladies d'autres parties de la cavité abdominale. Dans ce cas, elles se propagent par les fibres nerveuses du corps.

02 étiologie de la douleur

La douleur peut être de nature et de type différents:

  • Épicé Une telle douleur survient dans les pathologies liées à la vésicule biliaire. Dans cet organe, il y a un excès de bile contenant les enzymes nécessaires pour digérer les aliments. La bile de la vessie pénètre dans le duodénum, ​​puis la douleur survient.
  • Le prochain type de douleur brûle. Le plus souvent, il s'agit d'un symptôme de cholécystite (en plus d'une sensation de brûlure, des nausées, des démangeaisons de la peau et de la jaunisse apparaissent). Un autre nom est l'inflammation de la vésicule biliaire. Cette maladie se développe en raison de la consommation fréquente et abondante d'aliments gras et lourds. Il est également possible que des calculs dans la vésicule biliaire, guérir cette maladie est possible uniquement avec l'aide de la chirurgie.
  • La sensation de douleur sourde parle d'un processus inflammatoire dans la vésicule biliaire. En outre, il y a une sensation de nausée après avoir mangé, ainsi qu'un jaunissement de la peau des yeux et de la peau. Le traitement a lieu sur une base thérapeutique avec des antibiotiques et des régimes.
  • L’apparition d’une douleur lancinante dans l’hypochondre droit indique le développement possible d’une hépatite, qui ne pourrait pas se manifester sous forme de symptômes pendant longtemps. Pendant ce temps, une cirrhose du foie peut se développer, dans laquelle le tissu conjonctif dans le corps remplace les cellules du foie, auquel cas le foie grossit.
  • L'apparition d'une douleur lancinante suggère une possible pancréatite. Cette pulsation est assez forte et s'étend à tout l'abdomen, en particulier dans le processus urinaire et cause de gros désagréments. En outre, il y a des nausées, se transformant en vomissements incessants avec la bile, une diarrhée apparaît, la température augmente.
  • Une douleur éclatante caractérise une maladie telle que la pancréatite. Il est possible de guérir cette maladie avec la famine et divers antispasmodiques, mais avec le développement de la pancréatite aiguë, il est nécessaire de consulter un spécialiste, car il existe un risque de complications.
  • La couture parle d'une pathologie possible du rein droit. En outre, la lithiase urinaire, qui provoque une gêne au niveau de la colonne vertébrale et sur le côté, se déverse progressivement dans la cavité abdominale. Dans le même temps, les patients peuvent se plaindre de symptômes concomitants tels que vomissements, faiblesse générale de tout l'organisme, sensations désagréables pendant la miction. Les méthodes de traitement dépendent du stade de la maladie: à un stade précoce, il suffit de prendre des antibiotiques, tandis que, à un stade ultérieur, seule une intervention chirurgicale peut aider.
  • Et enfin, il y a une telle douleur que la nuit. L'apparition d'une telle douleur indique généralement le développement d'un ulcère duodénal. Les symptômes de cette maladie ne vous feront pas attendre, après avoir mangé la douleur apparaît presque immédiatement, des vomissements de sang et des éructations sont possibles.

03 Liste des maladies présentant des symptômes similaires

En plus de tous les types ci-dessus et des maladies possibles pour ces douleurs, il existe également une certaine liste de maladies qui peuvent être dites à propos des sensations désagréables dans l'hypochondre droit:

  • Appendicite
  • Diverses tumeurs du foie ou de la vésicule biliaire
  • La colite
  • Ascarose ou infestation par le ver
  • Cholangite

Au premier signe de douleur au côté droit de l'abdomen, il est préférable de consulter un médecin, mais s'il est devenu extrêmement intolérable, vous devez appeler une ambulance.

Ne prenez pas d'analgésiques, car cela empêcherait le diagnostic lors de l'examen. S'il n'est pas fréquent par nature, il est recommandé de l'examiner afin d'éviter le développement possible de pathologies à l'avenir.

Symptômes indiquant une maladie du foie

Le foie est situé à droite sous le diaphragme et participe à 500 activités. Par conséquent, lorsqu'un «problème» se pose, notre glande peut réagir par une pulsation. Il existe des maladies qui sont soigneusement masquées à un stade précoce, de sorte que la pulsation, la sensation de "remuer", les spasmes dans le foie, aideront à reconnaître les violations. Pourquoi semble-t-il que quelque chose bouge ou se contracte? Il y a deux cas:

  1. Echinococcose - la reproduction et le parasitisme du ténia (échinocoque) provoquent le sentiment que quelque chose bouge dans le foie.
  2. Violation de la motilité intestinale. Lorsque les intestins gonflent, chaque organe proche commence à "bouger". Foie y compris. Les intestins peuvent gonfler à cause de la formation accrue de gaz, en raison de l'adoption de la malbouffe.

En plus des symptômes ci-dessus, vous pouvez en ajouter quelques-uns dans lesquels vous aurez besoin d'une intervention médicale:

  1. Crampes dans le côté droit. Un symptôme qui pointe vers plusieurs problèmes, il est important de déterminer correctement la nature de la douleur. Coups de douleur aigus, alternant avec apaisement - symptôme de colique biliaire, lorsque le canal biliaire est obstrué par une pierre, rupture d'un kyste, abcès, crise de pancréatite, anomalie ou appendicite. La douleur aiguë est un signe de dyskinésie biliaire et un signe typique de cholélithiase et de colique hépatique. La douleur douloureuse est typique d'une anomalie d'une glande ou d'une maladie asymptomatique depuis longtemps. La douleur palpitante est la pulsation du foie lui-même, qui, lorsqu'elle est synchronisée avec le cœur, indique des problèmes de valve cardiaque.
  2. Hyperthermie, simultanément à une douleur sous les côtes.
  3. Vomissements fréquents avec bile.
  4. La peau et les yeux deviennent jaunes.
  5. Les étoiles vasculaires manifestes apparaissent dans tout le corps.

Causes de la douleur pulsatoire dans le foie

Extérieurement, le foie est recouvert d'une gaine protectrice qui présente une structure intéressante sous forme de tissu conjonctif protecteur. Dans ce tissu se trouvent les récepteurs de la douleur. Les récepteurs réagissent par une douleur pulsée dans de tels cas:

  • processus stagnants depuis longtemps dans notre glande;
  • la croissance des organes qui provoque
  • étirement du tissu capsulaire;
  • processus inflammatoire de la vésicule biliaire ou cholécystite chronique;
  • symptômes liés à la cirrhose et à l'hépatite cardiaques.

Pulsation synchrone (transfert) - pulsation de l'organe simultanément avec le travail du cœur, avertit d'un dysfonctionnement des valves cardiaques, à savoir les valves aortique et tricuspide.

Notez que pour remarquer l'organe qui vibre, il n'a pas besoin de palper (palper). Les spasmes pulsatoires dans l'hypochondre droit indiquent souvent une maladie rare - un anévrisme de l'artère hépatique. Il n’est pas inutile de réfléchir longuement aux causes de la douleur lancinante et de ne pas reporter le rendez-vous avec le thérapeute.

Diagnostic des violations

Le traitement du foie a lieu à l'hôpital, mais avant cela, on prescrira au patient une série de tests pour établir le diagnostic correct:

  • test sanguin biochimique;
  • analyse de la bile;
  • subir une échographie de la cavité abdominale;
  • parfois intubation duodénale.

Thérapie et récupération

Bien que le foie soit vulnérable aux maladies, il est facilement restauré. Si la maladie n'a pas encore pris une forme chronique, il est nécessaire de prendre soin d'un mode de vie sain:

  • s'en tenir à la normale
    La récupération d'un foie qui vous dorlote nécessitera une alimentation saine, une activité physique et l'exclusion des mauvaises habitudes.

régime alimentaire (ne pas affamer le corps);

  • éliminer la consommation de boissons alcoolisées;
  • évitez les aliments gras et épicés;
  • bouge plus souvent;
  • dors suffisamment;
  • protégez-vous du stress.
  • S'il n'est pas possible d'éviter une maladie plus grave, le médecin utilisera un traitement médicamenteux qui, avec son efficacité, laissera toujours une marque négative. Après tout, tous les composants des médicaments ne "gaspillent" pas notre glande. Pour éliminer la douleur dans la région du foie, ils vous prescriront des analgésiques. Pour assurer l'efficacité du traitement médicamenteux, le patient doit suivre un régime strict, qui permettra de réduire la sensation de lourdeur et de "remue-ménage" du côté droit. Les bases de ce régime sont:

    • faible consommation de lipides et de cholestérol, augmentation de l'apport en protéines et en glucides;
    • manger des produits laitiers plus souvent;
    • entrer dans le régime soupes légères avec des céréales;
    • la viande et le poisson bouillis fourniront les protéines dont le foie a besoin;
    • plus de légumes et de fruits;
    • éviter les confiseries, les aliments épicés et salés, les conserves, le café.

    Afin de prévenir les médecins, il est recommandé de nettoyer périodiquement le foie des toxines et des scories afin d'assurer un métabolisme normal et de fournir aux cellules du foie des composants utiles pour la régénération. La recette est simple: nous versons un verre d’avoine et quelques feuilles sèches de bourgeons d’airelles ou de bouleau dans une casserole. Remplissez avec de l'eau (4 l) et laissez infuser un jour dans un endroit frais. Ensuite, faites une décoction de rose sauvage, de soie de maïs et d’herbe à tordue, laissez-la infuser pendant une heure. Nous mélangeons deux perfusions et prenons deux semaines et demie une heure avant les repas.

    Ce qui peut faire mal au côté droit

    Dans ce côté, il y a quelques organes internes, avec des dysfonctionnements dont l'inconfort est directement lié. Ce qui peut faire mal à droite:

    • le foie;
    • les reins;
    • le pancréas;
    • l'intestin;
    • les ovaires;
    • appendicite.

    La partie droite de la cavité abdominale est divisée en parties sous-costale (supérieure) et pelvienne (inférieure). Dans le premier sont la vésicule biliaire, la glande surrénale avec le rein, le foie, le diaphragme, l'iléon. Dans le second cas, il y a un ovaire (chez la femme) avec une annexe (au total). Rarement, mais parfois à droite, on ressent la douleur errante des organes de gauche. Cela peut être l'estomac, le pancréas. Pour établir la cause exacte de l'apparition de sensations désagréables, vous devez définir clairement leur emplacement.

    Douleur à droite sous les côtes devant

    Cela arrive constant ou périodique. Des douleurs constantes à droite sous les côtes à l'avant sont causées par ces affections:

    1. Vésicule biliaire: cholécystite, maladie des calculs biliaires, parasites.
    2. Pancréas: pancréatite aiguë, oncologie (stades avancés).
    3. Hépatique: hépatite, cirrhose, parasites.
    4. Diaphragmes: hernie, tumeurs, diaphragmatite.

    La douleur du côté droit de l'abdomen à l'avant peut ne pas être liée à des pathologies. Périodiquement, de tels sentiments sont vécus par tout le monde avec:

    1. Grossesse Le fœtus en croissance est dans l'utérus et crée une pression sur les organes de la femme, ce qui provoque une douleur.
    2. Effort physique intense. Si une personne peu habituée à travailler dur ou à faire des exercices sportifs, elle a beaucoup d’adrénaline. Par conséquent, le flux sanguin augmente et la veine cave se dilate et contracte le foie.
    3. Syndrome prémenstruel. Avec l'augmentation de la production d'oestrogène, qui se produit avant la menstruation, il y a un spasme des voies biliaires, qui sont affectées par cette hormone.

    Douloureux côté droit du dos

    Ce phénomène est caractéristique de nombreuses pathologies rénales. Votre côté droit vous fait-il mal au dos? Avertit ceci à propos de:

    1. Pyélonéphrite aiguë. Sensation de douleur intense, mais terne. Si vous tapez sur les bords inférieurs, cela devient plus fort.
    2. Pyélonéphrite chronique. Une faible sensation de douleur douloureuse qui devient obsessionnelle si elle est humide et fraîche en dehors de la fenêtre.
    3. Hématome rétropéritonéal. Si une personne est tombée sur le dos ou s’est gravement blessée, un vaisseau se déchire derrière le péritoine et un hématome (congestion sanguine) en résulte, poussant sur les organes.
    4. Pancréatite aiguë. Zona douleur, de plus en plus si une personne est couchée. Symptômes supplémentaires - nausée, diarrhée, vomissements.
    5. Urolithiase. Sensation de douleur sourde. Augmente si une personne bouge beaucoup ou boit des quantités excessives de liquide.
    6. Pincer le nerf. Douleur renversée en haut, sous l'omoplate à droite.

    Douleur dans le côté droit du dos dans la région lombaire

    Les circonstances de l'apparition de ce symptôme sont nombreuses. Votre côté droit vous fait-il mal au bas du dos? Besoin d'être examiné pour des maux:

    1. Système musculo-squelettique: spondylolisthésis, ostéochondrose, ostéomyélite, ostéoporose.
    2. Muscles: inflammation, traumatisme, étirement.
    3. Neurologique: plexite ou névrite.
    4. Organes internes: reins (pyélonéphrite, calculs, hydronéphrose, coliques), intestins, vésicule biliaire, foie, ovaires chez les jeunes filles.

    Douloureux côté droit au niveau de la taille

    Les raisons probables de ce phénomène sont nombreuses. Cela fait mal au côté droit au niveau de la taille chez les personnes avec:

    1. Inversion des intestins.
    2. Maladies du foie.
    3. Dysfonctionnements pancréatiques.
    4. Appendicite. Douleur aiguë, plus forte lors de l'inhalation ou du déplacement.
    5. Inflammation de l'utérus.
    6. Présence dans la vésicule biliaire de petites pierres. Douleur chaude.
    7. Hernie inguinale.
    8. Maladies rénales: prolapsus, hydronéphrose, glomérulonéphrite, calculs.

    Douleur dans le foie

    La liste des raisons de ce phénomène est très longue. La douleur dans le foie, dans laquelle l'amertume se produit dans la bouche, survient dans les cas suivants:

    1. Mononucléose et hépatite (virale, bactérienne, toxique, radiologique, auto-immune).
    2. Invasions parasites.
    3. Anomalies congénitales (kyste ou polykystique).
    4. Cholécystite.
    5. Intoxication chronique avec des toxines, alcool, drogues.
    6. Cirrhose
    7. Certaines maladies virales.
    8. Lésions oncologiques.

    Douleur au côté droit

    Pour effectuer le diagnostic correctement, il est nécessaire d'identifier non seulement la localisation des sensations désagréables, mais également leur nature et leur intensité. Ceci est très important, car ce n'est qu'après avoir compris pourquoi le côté droit fait mal que le médecin pourra prescrire le schéma thérapeutique actuel, ce qui aidera vraiment le patient et soulagera son état. La douleur est sourde ou aiguë, entourant, coups de couteau, crampes. Les raisons de l'apparition de chaque individu.

    Douleur douloureuse au côté droit

    Allouer une constante ou périodique. Le premier concerne l'oncologie, les kystes et les fractures osseuses. Une douleur douloureuse variable dans l'hypochondre droit est typique pour:

    1. Hépatite (aiguë, chronique).
    2. Pyélonéphrite, hydronéphrose, tumeurs du rein, néphrite apostématique.
    3. Cirrhose
    4. Tumeurs des glandes surrénales.
    5. Cancer du foie.
    6. Cholécystite chronique, cholangite.
    7. Colite pulmonaire, diverticulose intestinale.
    8. Les parasites.

    Douleur d'aspiration dans le côté droit

    Il existe plusieurs groupes de maladies pour lesquelles un tel symptôme est caractéristique. Pathologies gynécologiques dans lesquelles le côté droit tire:

    1. Annexes aigus ou chroniques du côté droit. Le symptôme est accompagné de frissons, d'une forte fièvre.
    2. Apoplexie de l'ovaire. Douleur d'attaque dans l'abdomen sur la droite, dans d'autres domaines ne peuvent pas donner.
    3. Grossesse extra-utérine avec un tube rompu.
    4. Jambe de l'éducation sur l'ovaire tordue.

    Est-ce que le côté droit de l'estomac vous fait mal? Il peut parler des maladies urologiques suivantes:

    • pyélonéphrite chronique;
    • tumeurs du rein.

    Tirer est un symptôme de plusieurs maladies chirurgicales:

    La langue dans le côté droit sous le bord

    La colique est un symptôme très désagréable. Il y a plusieurs raisons à leur présence. La douleur lancinante dans le côté droit est causée par:

    1. Pas assez de voies biliaires passables. Les attaques atteignent soudainement le patient, la nuit, et le matin, elles deviennent un peu plus calmes. Colique désagréable, mais passe vite.
    2. La duodénite ulcéreuse (ulcères duodénaux). Fortes coliques à droite et près du nombril, accompagnées de fièvre, ballonnements, nausées.
    3. La présence de calculs rénaux. Ils provoquent des picotements, se déplacent le long des conduits et les griffent.
    4. Pyélonéphrite. Les coliques persistantes ne sont pas caractéristiques de cette maladie, mais il y a des périodes périodiques d'activité physique excessive.

    Douleur sourde au côté droit

    Notifie un symptôme sur la période d'exacerbation des maladies chroniques. Une douleur sourde dans l'hypochondre droit est indiquée par:

    1. Hépatite chronique. Il se disperse lorsque vous appuyez sur le foie.
    2. Cholécystite chronique. La paroi interne de la vésicule biliaire est "grattée" avec des pierres. Cela provoque une douleur aggravée par la consommation d'aliments gras.
    3. Pancréatite chronique. Blesser le côté droit après avoir mangé, des nausées, de la lourdeur.
    4. La duodénite chronique. Si la paroi du duodénum est enflammée, la personne a mal au ventre et a mal, il y a des brûlures d'estomac, des nausées. Le vomissement se produit dans lequel il y a des traces de bile.

    Lourdeur dans l'hypochondre droit

    Tout d'abord, ce symptôme est caractéristique des maladies intestinales. La sévérité du côté droit de l'abdomen est observée avec des lésions infectieuses de cet organe, une dysbactériose, une colite, des ulcères et la présence de tumeurs. Avec la dysfonction intestinale, des symptômes supplémentaires apparaissent: selles anormales, faiblesse après avoir mangé, parfois vomissements. Les maladies de la glande surrénale ou du rein peuvent être une autre cause de gravité.

    Douleur aiguë au côté droit

    Accompagner les pathologies de certains organes. Une douleur aiguë au côté droit se produit souvent lors de maladies du foie, de la vésicule biliaire, de l'intestin duodénal. Sa soudaineté est un signe que le travail des organes a eu un grave échec. Les causes les plus courantes de rezi:

    • voies biliaires obstruées par des calculs;
    • kyste ovarien;
    • appendicite enflammée;
    • grossesse extra-utérine;
    • apoplexie ovarienne;
    • pincer une hernie inguinale.

    Gravure dans l'hypochondre droit

    Ce sentiment extrêmement déplaisant parle de pathologies des organes internes. La brûlure dans l'hypochondre droit se développe en raison de:

    1. Dysfonctionnement de la vésicule biliaire. La douleur brûlante commence en raison du retard de la bile, l'inflammation de l'organe.
    2. Maladies du foie, du pancréas, des intestins. Des brûlures apparaissent périodiquement avec hépatite, cirrhose, pancréatite chronique, ulcère duodénal.
    3. Hernie diaphragmatique.
    4. Maladies des organes urinaires et des reins. La brûlure se produit entre les épisodes de coliques.
    5. Ostéochondrose de la colonne lombaire.
    6. Maladies neurologiques.

    Douleur aiguë au côté droit

    Le phénomène du bas-ventre provient de:

    • une appendicite;
    • une pancréatite;
    • diverticule intestinal;
    • maladie du foie;
    • blocage intestinal (fortement dans l'aine);
    • hernie inguinale;
    • la duodénite.

    Une douleur aiguë dans l'hypochondre droit signale:

    • dyskinésie biliaire;
    • cholécystite;
    • l'hépatite;
    • zona.

    Si ça fait plus mal à l'arrière, alors vous devez vérifier:

    • dysfonctionnement rénal;
    • présence de calculs dans l'uretère.

    Inconfort dans le côté droit

    Une telle sensation désagréable se produit parfois même chez les personnes en bonne santé en raison de la consommation d'aliments lourds pour le corps ou d'alcool. Un inconfort dans l'hypochondre droit est associé à une cholélithiase, une cholécystite. L'hépatite et les abcès du foie peuvent en être la cause. Cependant, le stress, le surmenage physique ou mental, qui n'ont rien de commun avec les pathologies d'organes, peuvent être à l'origine de cette affection.

    Douleur lancinante au côté droit

    Il existe de nombreuses causes à ce symptôme. Une douleur lancinante dans le côté droit informe sur:

    1. Troubles digestifs ou anomalies intestinales. Pousses d'estomac dues à une dysbiose, des ballonnements, une intoxication.
    2. PMS. La pulsation de l'abdomen commence souvent avant la menstruation. Si elle est tolérante, ne vous inquiétez pas.
    3. Maladies des organes génitaux féminins. Cela est particulièrement dangereux si la douleur est accompagnée de saignements abondants.

    Douleur coupante à droite

    Un certain nombre de maladies provoquent ce symptôme. Douleur coupante dans le côté droit se produit lorsque:

    1. Inflammation du duodénum. Il a un caractère périodique.
    2. Blocage du canal biliaire avec pierre.
    3. Pincement de la hernie inguinale. Une condition dangereuse qui nécessite un retrait chirurgical ou urgent par laparoscopie.
    4. Abcès éclatant sur la trompe de Fallope enflammée.
    5. Appendicite aiguë.

    Crushes dans le côté droit sous les côtes

    De temps en temps, un symptôme survient après avoir bu de la nourriture lourde, de l'alcool. Le foie tente de surmonter la charge accrue, raison pour laquelle une personne ressent une gêne. Il existe également des raisons dangereuses pour lesquelles appuie sur le côté droit sous les côtes:

    1. Maladies gynécologiques. La sensation de pression est possible avec la salpingite, les tumeurs ovariennes, la rupture du kyste ou la torsion des jambes, l'oophorite, la vulvodyne, l'endométrite, la diverticulite, les annexis.
    2. Maladies urologiques. La sensation de pression est causée par une cystite, une pyélonéphrite, des inflammations ou des infections du système urinaire.
    3. Tumeurs des organes reproducteurs mâles.
    4. Hernie inguinale.
    5. Maladie de l'intestin.

    Éclatement de la douleur dans l'hypochondre droit

    Le symptôme est très commun et cause beaucoup de problèmes. La douleur éclatante dans l'hypochondre droit s'ouvre par:

    • la colite;
    • dyskinésie biliaire;
    • maladies du foie: hépatite, échinococcose, cirrhose, pancréatite;
    • les maladies de l'intestin grêle;
    • pyélonéphrite;
    • exacerbation de la cholécystite chronique;
    • une appendicite;
    • la duodénite.

    Douleur dans le côté droit de l'abdomen chez les femmes

    Je voudrais m'arrêter aux maladies gynécologiques, qui ne peuvent pas être chez les représentants du sexe opposé. La douleur abdominale inférieure droite chez la femme survient avec:

    1. Endométrite. La sensation douloureuse lors de l'inflammation de la muqueuse utérine peut être à la fois insupportablement aiguë et douloureuse, cela donne au sacrum. Accompagné d'une maladie de brûlure, décharge.
    2. Myome de l'utérus. Dans la forme subserous, la sensation de douleur est aiguë et dans la forme sous-muqueuse, elle fait mal. La maladie peut être accompagnée de difficultés à uriner, constipation chronique.
    3. Ooforite. Inflammation des ovaires, dans laquelle il y a une douleur douloureuse à droite. Le cycle menstruel est perturbé.
    4. Salping. Inflammation infectieuse des trompes de Fallope. Forte coupe. L'état de santé général se dégrade, il y a décharge d'un lieu intime.

    Douleur au côté droit chez les hommes

    Il est plus intéressant de parler des affections du système urogénital, qui provoquent un symptôme désagréable caractéristique de ceux qui représentent le sexe fort. La douleur du côté droit des hommes est causée par:

    1. Balanoposthite. Inflammation de la tête du pénis, accompagnée de douleurs tiraillantes dans l'abdomen.
    2. Cavernite Inflammation des corps caverneux du pénis. Avec une forme aiguë, le côté de l'homme de droite fait mal et coupe très mal, avec douleur chronique.
    3. La colliculite Inflammation du monticule séminale. Accompagné d'un sentiment lancinant à droite.
    4. Présence dans les calculs de la prostate. Avec cette pathologie, le côté droit fait mal. Donnez peut sur le bas du dos.
    5. Prostatite L'estomac au niveau des reins est très douloureux.
    6. Adénomes de la prostate. Sensation de pression.

    Maux du côté droit pendant la grossesse

    Un inconfort abdominal mineur pour une femme dans cette position est normal. Si une fille a mal au côté droit pendant la grossesse, elle est causée par la croissance active du fœtus. Il regorge d'organes internes, ce qui le rend malade. Dans les dernières périodes, l'enfant donne des coups de pied très actifs. Il faut se méfier, si la gêne est soudaine et ne lâche pas plus d'une demi-heure, les attaques sont trop aiguës, accompagnées de symptômes d'intoxication. Si l'état s'est fortement détérioré au cours des premières semaines, il peut malheureusement s'agir d'une manifestation de grossesse extra-utérine.

    La toux fait mal au côté droit sous les côtes

    Le phénomène est extrêmement fréquent. Si une personne qui tousse a mal au côté droit sous les côtes, il convient de vérifier si elle présente de telles maladies:

    1. Pneumonie droite. Des sensations douloureuses prouvent que la maladie est au stade aigu.
    2. Pleurésie unilatérale sèche.
    3. Dysfonctionnements pancréatiques.
    4. Blessures espace intercostal à droite. Jusqu'à ce qu'elle récupère complètement, la toux fera mal.
    5. Tumeur pulmonaire à droite.
    6. Névralgie intercostale.

    Après avoir mangé le côté droit sous les côtes fait mal

    La source de ce phénomène est des problèmes avec les organes du système digestif. Douleur ouverte dans l'hypochondre droit après avoir mangé de telles maladies:

    1. Pancréatite chronique. Les sensations lors des exacerbations sont aggravées, accompagnées de nausées, d'éructations.
    2. Duodénite. Les combats douloureux, donne sous la poitrine, l'omoplate. Vient une heure après avoir mangé.
    3. Cholécystite chronique. Sensation de cambrure terne, peut donner sur l'omoplate, l'omoplate.
    4. Dyskinésie des voies biliaires. Une sensation de douleur sourde qui devient aiguë dans les moments d'exacerbation survient lors d'attaques.
    5. Cholangite Ça fait mal mais désagréablement.
    6. Bulbit Un sentiment lancinant, parfois des crampes.
    7. Gastrite. Douleurs d'intensité variable. Ils attaquent après une heure ou deux.

    En inspirant, le côté droit sous la côte fait mal

    Pour un certain nombre de maladies, ce symptôme est caractéristique. Avec un soupir, le côté droit sous les côtes me fait mal:

    1. Péricardite. Net rezi, il devient encore plus intense si vous respirez.
    2. Cholécystite aiguë. Redonne le bas de l'abdomen.
    3. Myosite. Avec cette maladie, la douleur ne survient que lors d'une respiration profonde, puis (avec une longue absence de traitement), elle devient permanente.
    4. Colique rénale.
    5. Thromboembolie d'une grande branche de l'artère pulmonaire. Coupes qui deviennent plus fortes avec l'admission d'air.
    6. Abcès sous-phrénique.

    En savoir plus sur ce qu'il faut faire si votre côté droit est sous les côtes.

    Quand marcher me fait mal au côté droit

    Chacun de nous connaît ce phénomène au moins une fois. Si courir blesse le côté droit, il ne doit pas être associé à des maladies. En raison de la libération soudaine d'adrénaline, la circulation sanguine dans le corps devient plus intense. Cela conduit à l'expansion de la veine cave, ce qui exerce une pression sur le foie, provoquant ainsi une gêne. Autres causes de douleur sur le côté lors de la marche:

    • la cholestase;
    • hépatose graisseuse;
    • la cirrhose;
    • cholécystite calculeuse;
    • inflexion de la vésicule biliaire;
    • une appendicite;
    • thrombose de la veine cave.

    Informations générales

    La douleur dans l'hypochondre droit, aigu ou intermittent, se manifeste sous une forme quelconque chez environ un tiers de la population de notre planète. Très souvent, les patients s'intéressent à ce qui est juste chez une personne et aux raisons pour lesquelles ils pressent, tirent, font mal ou ont mal dans la région de l'hypochondre droit. Selon les statistiques médicales, dans environ 90% des cas, la douleur est la conséquence de modifications pathologiques des organes internes. Ainsi, le plus souvent, ces symptômes provoquent des maladies des voies biliaires et de la vésicule biliaire. La pathologie hépatique et l'apparition d'un œdème du foie en cas de troubles circulatoires occupent la deuxième place en fréquence.

    Qu'y a-t-il sous le bord droit?

    Pour déterminer ce qu'il y a chez une personne sous les côtes du côté droit, vous devez vous référer à l'anatomie topographique. L'hypochondre droit est une partie de la paroi abdominale antérieure limitée par:

    En prolongeant la limite inférieure de cette zone à l'arrière, on voit qu'elle passe à travers la 12e côte et la troisième vertèbre lombaire.

    Déterminez pratiquement où se situe l'hypochondre droit de la manière suivante: la paume de la main droite doit être placée horizontalement sur les côtes, de manière à ce que le poignet soit au milieu du côté et que le bord du petit doigt doit coïncider avec le bord des côtes par en dessous. Si vous laissez votre poignet dans la même position et que vous tenez votre dos avec votre paume, vous pouvez obtenir une projection arrière de l'hypochondre droit.

    Dans cette zone, des lésions de ces organes peuvent entraîner des douleurs:

    • vésicule biliaire, foie;
    • rein droit (partie supérieure);
    • le gros intestin (dont une partie est la flexion du côlon);
    • la partie péritonéale de la moitié droite du diaphragme;
    • glande surrénale.

    En outre, dans cette zone, des picotements et des douleurs peuvent être reflétés par le duodénum, ​​le pancréas, la veine cave inférieure et les voies biliaires.

    Pourquoi la douleur apparaît-elle dans l'hypochondre droit chez des personnes en bonne santé?

    Parfois, l’inconfort et la douleur tirant sur le côté, de l’arrière, ainsi que la douleur à droite sous les côtes à l’avant, peuvent même être ressentis par une personne en parfaite santé. Ces manifestations sont associées à certaines conditions physiologiques.

    Douleur dans le processus et due à un effort physique

    Les personnes qui ne sont pas habituées à subir des efforts physiques intenses, après un travail pénible ou des sports, peuvent remarquer qu'elles ressentent une vive douleur lancinante au côté droit, sous les côtes à l'avant. La cause de telles manifestations est associée au processus suivant: quand l'adrénaline est libérée, le tonus des canaux biliaires diminue, ils sont étirés par la bile stagnante. En attendant, le foie est activement rempli de sang, sa capsule est étirée et des fourmillements se produisent. Il peut même y avoir une vive douleur par derrière et par derrière.

    La douleur après avoir mangé, particulièrement épaisse, se manifeste presque toujours dans l'hypochondre. Si vous avez mal au côté droit sous les côtes à l'avant, vous devez faire attention au fait qu'après un repas, il n'est pas particulièrement recommandé de courir et de remonter.

    En outre, il est connu que peut provoquer une douleur sourde dans l'hypochondre droit à l'avant et des spasmes du diaphragme. Une personne le ressent avec un soupir, parfois avec une inspiration et une expiration. Les mêmes sensations peuvent se produire en toussant. Mais cette douleur est généralement de courte durée. Parfois, il est émoussé lorsqu'il est pressé. En règle générale, si la respiration est stabilisée après un effort, ce symptôme disparaît.

    Cependant, une explication de la raison pour laquelle les côtes du côté droit font mal ne correspond pas toujours à la vérité. Parfois, certaines douleurs expliquent l’expansion de la veine cave inférieure sous l’effet de l’adrénaline et de sa pression sur le foie. Avant de déterminer qu’il fait mal au côté droit sous la côte, il faut tenir compte du fait que sous l’influence de la vasoconstriction adrénaline, il n’ya pas de récepteurs de la douleur dans le foie.

    Douleur chez les femmes

    Dans les derniers jours du cycle mensuel, une certaine partie des femmes peut développer un déséquilibre hormonal aigu. En conséquence, un spasme des voies biliaires se développe et une douleur aiguë se manifeste, cédant parfois au dos. Par conséquent, l'explication du fait que ça fait mal dans l'hypochondre droit n'est parfois que les particularités du corps féminin.

    Dans certains cas, l'évolution du syndrome prémenstruel s'aggrave lorsque les contraceptifs hormonaux sont pris. Dans ce cas, des douleurs lancinantes et sourdes, ainsi qu'une sensation de brûlure, apparaissent à la suite d'une violation du passage de la bile.

    Pendant la grossesse

    Ce qui fait mal sous le bord droit devant, explique les particularités de la physiologie du corps de la future mère.

    Comme vous le savez, les dernières phases de l'utérus sont extrêmement tendues pendant la grossesse. Cela met la pression sur les organes situés à proximité. Par conséquent, les femmes en bonne santé qui portent un bébé poignardent du côté droit et développent un engourdissement dans cette zone ne se soucient pas de savoir pourquoi elles se poignardent du côté droit pendant la grossesse.

    Il est nécessaire de tenir compte du fait que l’hormone progestérone favorise l’expansion des voies biliaires et la stagnation de la bile. Il est également très fréquent que les femmes enceintes présentent une colite aux côtés lors de la course et d'autres charges. Par conséquent, il devrait être limité aux promenades actives avec de l'air frais à un rythme facile.

    Causes de la douleur dans l'hypochondre droit

    Les raisons pour lesquelles une personne poignarde du côté droit sous les côtes à l'avant peuvent être associées à un certain nombre de raisons différentes. Pourquoi est-ce qu'il pique sous les côtes, gémit sur le côté, seul un spécialiste peut déterminer avec précision. Mais les causes de la douleur peuvent être associées à de telles maladies et affections:

    • un certain nombre de maladies du foie (causes de douleur au foie - hépatite infectieuse et non infectieuse, hépatose consécutive à la consommation d'alcool, hépatite graisseuse, cirrhose, cancer hépatocellulaire, maladies causées par des parasites, métastases hépatiques résultant d'un cancer du colon, de l'estomac, du sein, etc.);
    • maladie cardiaque, dans laquelle il y a un manque de circulation sanguine dans un grand cercle (myocardiopathie, maladie cardiaque ischémique, myocardite, endocardite, malformations cardiaques), ainsi qu'un infarctus du myocarde abdominal, une cirrhose cardiaque du foie;
    • maladie de la vésicule biliaire (cholécystite, tumeurs);
    • maladies du côlon (colite, maladie de Crohn, dysbiose, diverticulose, infections intestinales, tumeurs du côlon, syndrome du côlon irritable);
    • maladies du rein droit (abcès du rein, pyélonéphrite, maladie polykystique, lithiase urinaire, tumeurs, échinococcose, tuberculose rénale, métastases dans un cancer bronchogène, mélanome);
    • changements pathologiques dans la moitié droite du diaphragme (tumeur, diaphragmatite);
    • maladies de la glande surrénale droite (tumeur);
    • névralgie intercostale;
    • fractures des côtes inférieures;
    • bardeaux;
    • les affections chirurgicales, appelées «abdomen aigu» (pancréatite aiguë, saignement duodénal, pénétration, perforation ou perforation ulcéreuse, obstruction intestinale, appendicite, invagination intestinale, etc.);
    • thrombose de la veine cave inférieure (certaines options).

    Quand est-ce que ton côté droit te fait mal devant?

    Des picotements ou des douleurs aiguës du côté droit se manifestent en raison de maladies des organes adjacents dans cette zone. Certains états sont accompagnés de douleurs dans le dos, parfois dans les jambes, dans l'omoplate, dans les reins, etc. Il peut également y avoir une douleur dans les poumons lors d'une respiration profonde. Avec certains diagnostics, la douleur peut être périodique, se manifester en marchant, en toussant. Pour d'autres, le malaise est constamment dérangeant.

    Avec une maladie du foie

    En règle générale, une douleur sourde apparaît du côté droit. Parfois, une douleur sourde peut être remplacée par une cambrure. Parfois, une gêne est associée à une sensation de lourdeur due au remplissage avec du sang et à un gonflement du foie. Le patient est dérangé par quelque chose, un inconfort constant se manifeste.

    Si le foie fait mal, les causes de ce phénomène peuvent être associées à l’étirement de la capsule dans laquelle se trouve l’organe. La brûlure dans le foie est parfois accompagnée par le fait que la douleur redonne, épaule, cou. Les explosions, les lourdeurs et les nausées peuvent ne pas disparaître tout au long de la journée. Parfois, une fonction hépatique anormale est provoquée par un empoisonnement, l'ivresse, etc.

    Pour l'hépatite

    Si un patient développe une hépatite, quelle que soit son origine, il développe tout d'abord une intoxication et une dyspepsie. C'est-à-dire qu'une personne est malade, présente des ballonnements, des douleurs abdominales, en particulier après avoir mangé. Parfois, ça picotera dans le côté droit. Dans ce cas, la personne change de couleur d'urine et d'excréments, jaunit la protéine dans l'œil, développe un ictère.

    Avec une cirrhose du foie

    Chez les patients atteints de cirrhose, il se produit une mort des cellules du foie et une modification de sa structure. Les personnes avec ce diagnostic ont une douleur du côté droit au niveau de la taille, parfois la douleur est ressentie par derrière. Dans la cirrhose, une personne peut remarquer une douleur au côté droit sous les côtes, au tout début de la maladie. Dans ce cas, une sensation de brûlure du côté droit est têtue. Dans les derniers stades de la cirrhose, le foie diminue, sa performance diminue, le patient développe un coma hépatique et la mort est probable.

    Avec échinococcose

    La maladie provoque l'échinocoque avec le ver; au cours du développement de la maladie, une personne développe des kystes avec un liquide à l'intérieur. En règle générale, ils se forment dans le lobe droit du foie et pincent progressivement les voies biliaires et les capillaires. Ce sont les raisons d'une augmentation du foie et de l'apparition de douleurs. Au début, il y a une lourdeur et une gêne dans le côté droit sous les côtes. Si le kyste est cassé, un abcès du foie se développe. Dans ce cas, craignez une douleur aiguë dans le côté droit. La douleur lancinante et vive vous inquiète lorsque vous marchez, lorsque vous vous déplacez, vous redonnez. En outre, la température augmente, probablement le développement d'une inflammation du péritoine, une infection sanguine.

    Avec insuffisance cardiaque congestive

    Pourquoi l’inconfort de l’hypochondre droit dans cette affaire inquiète, explique l’état du patient. Au début, sa circulation sanguine se détériore, en conséquence, le foie augmente, le liquide s'accumule dans la cavité abdominale. Il y a une douleur tirante dans le côté droit, une sensation de lourdeur. Douleurs tiraillantes au fur et à mesure que la maladie progresse.

    En cas d'infarctus du myocarde abdominal, le patient s'inquiète de douleurs vives et brûlantes dans la partie inférieure de l'hypochondre droit. Parfois, le patient se plaint de s'appuyer contre lui. Mais dans certains cas, l'apparition de la douleur est parfois très forte, semblable à un coup de couteau, la douleur se manifeste dans l'omoplate, le sternum. En règle générale, cela se produit lors du développement de crises cardiaques à l'arrière du muscle cardiaque. Parfois, il semble au patient que cette sensation douloureuse se manifeste par vagues: elle diminue et augmente de temps en temps. Dans le même temps, on peut noter des pertes de charge, des perturbations du ChSS.

    Dans les maladies de la vésicule biliaire

    Dans de telles maladies, accompagnées d'inflammation, la douleur lancinante dans le côté droit derrière apparaît le plus souvent.

    Une douleur lancinante dans l'hypochondre et dans la région du dos se développe lorsque la pierre s'est déplacée, ce qui a fermé le canal biliaire. Il se développe également dans l'inflammation aiguë, auquel cas il fait mal dans la région située entre le muscle grand droit de l'abdomen et l'arcade costale de droite. Ces douleurs sont des crampes, donnés à d'autres endroits - manifestés dans l'épaule, dans l'hypochondre gauche. Il y a aussi une augmentation de la température, des vomissements, des éructations.

    Mais si le patient a déjà eu la vésicule biliaire retirée, mais que le malaise continue à se manifester, la question naturelle se pose: qu'est-ce qui peut faire mal au côté droit sous la côte? Si une personne n'a pas de vésicule biliaire, la douleur peut être le syndrome dit de cholécystectomie, c’est-à-dire l’exacerbation d’autres maux, tels que l’inflammation des voies biliaires, les maladies du foie, etc. Cela peut être dû à la consommation d'aliments froids, de grandes quantités de nourriture, de plats gras et épicés, de café.

    Les raisons de développer des douleurs dans le côté droit peuvent être associées à une cholécystite chronique. Ces patients s'inquiètent de douleurs dans le dos, de nausées et de perte d'appétit. Il y a des ballonnements, de l'amertume dans la bouche, des maux de tête. Les maladies chroniques sont souvent exacerbées pendant la grossesse.

    Pour les maladies du côlon

    La réponse à la question de savoir pourquoi le côté droit du dos fait mal et les coliques du bas-ventre peut être associée à des maladies du côlon. Plus le côlon est tendu, plus la colique est prononcée. La douleur reste moins prononcée jusqu'à ce que le péritoine soit inclus dans le processus inflammatoire.

    Il convient de garder à l’esprit que dans le côté droit d’une personne, sous les côtes se trouve une flexion du côlon, c’est-à-dire une partie de l’intestin. Par conséquent, la douleur s'étend à toute la zone autour du nombril et à tout le côté droit, jusqu’à l’aine.

    Si le côté droit fait mal, il faut tenir compte du fait qu'il peut s'agir d'une colite dans laquelle apparaissent principalement des douleurs spastiques, les selles sont perturbées et le météorisme.

    Dans les cas de colite ulcéreuse non spécifique et de maladie de Crohn, des douleurs spasmodiques se développent non seulement dans l'hypochondre, mais également dans le bas de l'abdomen. Dans le même temps, une distension abdominale est également notée. Les personnes ayant un tel diagnostic peuvent développer des saignements, le mucus et le pus sont déterminés dans les selles et parfois compliqués d'obstruction intestinale et de nécrose intestinale.

    Si une tumeur se développe, on observe le plus souvent une occlusion intestinale, un abdomen aigu, des signes d'irritation péritonéale, des pertes de charge, une pâleur et des sueurs froides.

    Avec une crise d'appendicite, la douleur commence à se développer dans l'épigastre, après quoi elle s'étend progressivement à l'hypochondre droit et descend dans la région iliaque droite.

    La manifestation de la douleur dans le quadrant supérieur droit

    Si un patient se plaint de douleurs au dos sous l'omoplate droite, les causes de ce phénomène peuvent être associées à des lésions des côtes inférieures, des lésions des nerfs intercostaux. Manifesté derrière la douleur sous l'omoplate droite dans le dos et présentant des lésions du rein droit, de la glande surrénale. Les causes de maux de dos peuvent également être associées à des maladies de la veine cave inférieure.

    Avec urolithiase

    Des douleurs brûlantes et intenses peuvent gêner les personnes atteintes de lithiase urinaire. Lorsque vous déplacez des pierres ou du sable, grattez le bassin rénal et, plus tard, l'uretère. Par conséquent, dans le cas de coliques néphrétiques, il est également douloureux du côté de l’abdomen et du bas du dos. Il y a des attaques douloureuses, des spasmes aux organes génitaux, à la cuisse, il se fait sentir à l'aine. Si le bord de la paume frappe un peu le dos, cela fait encore plus mal et du sang peut apparaître dans l'urine. Parfois, des vomissements se produisent.

    Avec pyélonéphrite

    Le développement d'une inflammation infectieuse aiguë du rein s'accompagne de douleur dans la région rénale, d'intoxication et de fièvre. Ça fait mal et en urinant, il y a des fausses impulsions périodiques, un gonflement apparaît sur le visage.

    Lorsque pyélonéphrite apostémateuse dans les reins développent une inflammation purulente. Préoccupée par la douleur persistante, la température augmente, la quantité d'urine libérée par jour diminue.

    Nécrose de la papille rénale

    Ce phénomène est une conséquence de la privation d'oxygène du tissu rénal, si les vaisseaux se bouchent. La douleur constante est accompagnée par l'apparition de sang dans les urines. Il y a une possibilité de mort par choc septique.

    Dans la paranéphrite supérieure aiguë

    Le processus inflammatoire du tissu adipeux dans la partie supérieure du rein se manifeste à la suite d'une infection des dents carieuses, des amygdales, etc. Tout d'abord, la température de la patiente augmente, une douleur modérée au bas du dos. Quelques jours plus tard, cela fait déjà mal dans l'hypochondre droit, la douleur augmente avec un profond soupir, aggrave l'état physique et l'effort - la douleur est notée pendant le mouvement, la marche, le redressement du corps.

    Cancer du rein

    Cette condition peut ne pas se manifester avant longtemps. Une légère douleur et des saignements apparaissent déjà dans les derniers stades de la maladie. Parfois, la tumeur empêche l'écoulement de l'urine et provoque une douleur aiguë.

    Une douleur dans l'hypochondre se manifeste également dans les tumeurs de la glande surrénale droite, à condition que la tumeur soit volumineuse.

    Névralgie intercostale

    La raison pour laquelle une personne tire son côté droit, devient engourdi dans l'hypochondre, peut être une névralgie intercostale. Dans cet état, tire parfois de l'arrière, côtes douloureuses des deux côtés à l'avant. Lorsque névralgie pique fortement dans différents domaines, jusqu'à la limitation de la mobilité. La douleur devient plus forte lorsque vous vous penchez, que vous vous tournez. En outre, la myosite peut être la cause de l'inflammation des muscles d'une personne.

    Avec des côtes meurtries

    Forte douleur douloureuse, aggravée par la toux, la pression, la flexion, les soupirs, se manifestant par des ecchymoses à l’arrière des côtes. Avec les fractures des côtes, un resserrement caractéristique est ressenti.

    Avec ostéochondrose de la colonne lombaire

    En cas d’étirement musculaire, de mobilité limitée, de signes de tension, de douleur à l’épaule droite, au bras, les causes de cette affection peuvent être associées à l’ostéochondrose de la colonne lombaire. La douleur peut avoir une intensité différente, avoir à la fois de la douleur et du tir, se manifester de haut en bas.

    Avec des bardeaux

    Dans ce cas, des éruptions herpétiques le long du nerf sous forme de bulles avec un liquide trouble apparaissent, la peau rougit. Des démangeaisons, des brûlures, une douleur se développent au site de la blessure Cela signifie que vous devez contacter un dermatologue.

    Avec thrombose de la veine cave

    Si un caillot de sang provient des veines iliaques, après quoi il obstrue le tronc de la veine, il fait mal dans le bas du dos, du côté droit du dos. La clinique ressemble à une tumeur du rein à un stade avancé. En cas de thrombose du segment hépatique, une douleur généralisée apparaît de l'avant dans l'hypochondre droit et passe sous l'omoplate à droite. La jaunisse se développe également, le liquide s'accumule dans la cavité abdominale.

    Douleurs aiguës

    La sensation de douleur aiguë dans le lobe droit de l'hypochondre est associée au développement de conditions chirurgicales aiguës, appelées «abdomen aigu». En particulier, on observe de fortes douleurs dans de telles maladies et affections:

    • organes internes endommagés (plaie du rein, du colon, des reins, lésion de la vésicule biliaire, hématome du rein, foie);
    • perforation de l'intestin, fractures des diverticules;
    • processus inflammatoires aigus de la vésicule biliaire, pancréatite aiguë;
    • le stade initial de l'appendicite;
    • obstruction des voies biliaires, obstruction intestinale;
    • thrombose des veines et des artères, qui alimentent les organes internes.

    Dans de telles conditions, une douleur très intense se développe, ce qui entraîne le développement d'un choc douloureux, une perte de conscience, une diminution de la pression, une perturbation du fonctionnement des organes internes.

    Dans un abdomen aigu, les muscles du péritoine sont contractés, parfois la douleur est encerclante, parfois - l’acupression, mais très souvent intolérable.

    Une douleur contractante aiguë se manifeste également dans la forme abdominale d'infarctus du myocarde, de coliques néphrétiques et parfois dans la colite ulcéreuse non spécifique, fractures des côtes.

    Douleur sourde

    Les douleurs sourdes indiquent très souvent le développement du processus inflammatoire. Ils se manifestent avec de telles pathologies:

    • hépatite aiguë et chronique;
    • cancer du foie, cirrhose, lésion parasitaire du lobe droit du foie;
    • la période entre les exacerbations de la cholécystite, la cholangite;
    • tumeurs surrénales;
    • diverticulose intestinale, colite;
    • hydronéphrose, pyélonéphrite, tumeur rénale au stade avancé, néphrite apostématique.

    Dans la région iliaque, il souffre constamment de tumeurs, de métastases des organes internes, de fractures des côtes et de kystes parasitaires du foie.

    Lourdeur dans le côté droit

    La sévérité du côté droit et du bas-ventre, ainsi que du haut de l'abdomen, se développe dans diverses maladies. Souvent, une lourdeur du côté droit sous les côtes avant se développe avec un foie oedémateux. En outre, les causes de gravité de l'hypochondre droit peuvent être associées au développement d'une hépatite, d'une hépatose adipeuse, d'une cholécystite chronique, d'une dyskinésie hypomotrice des voies biliaires.

    Après le repas

    Beaucoup de gens remarquent qu’ils ont un coup de couteau dans le côté droit après avoir mangé, une lourdeur se forme dans l’épigastre et gronde. Souvent, les futures mères s’intéressent également aux raisons pour lesquelles elles se plaignent du côté droit pendant la grossesse. Après avoir mangé des aliments dans le corps, le processus d'excrétion et de promotion de la bile est accéléré, le foie se remplit de sang et le péristaltisme est activé. Par conséquent, dans les maladies chroniques du foie, des intestins et de la vésicule biliaire, la douleur se manifeste souvent au bas et au haut de l'abdomen après avoir mangé. De telles manifestations peuvent avoir un caractère différent: une personne devient malade, des éructations, de la diarrhée, de la constipation, des grondements dans l'estomac.

    La douleur sourde après avoir mangé est observée avec une cholécystite, une douleur aiguë - avec une colite et une dysbiose, une attaque lancinante - avec une maladie des calculs biliaires et une dyskinésie biliaire. Souvent, la douleur devient plus intense après une consommation excessive d'alcool, un tabagisme malin.

    Après le chargement

    La douleur tirante ou lancinante provoque un inconfort après un effort physique chez les personnes atteintes d'hépatite, de cirrhose ou de foie congestif. Après une agitation, un effort physique, une attaque de cholécystite calcique peut survenir. Des douleurs périodiques accompagnées d'une charge apparaissent également chez les patients atteints de myosite, de névralgie intercostale, d'ostéochondrose, de fracture de côte, de thrombose de la veine cave.

    Comment agir?

    Que faire si la vésicule biliaire fait mal, fait mal au foie et que d'autres maladies apparaissent, qui provoquent des douleurs du côté droit, vous devez demander à un spécialiste. En aucun cas, ne peuvent pas prendre leurs propres décisions sur ce qu'il faut boire pour soulager la douleur dans le foie, ou demander conseil sur le forum. Après tout, même une légère douleur nécessite l'attention d'un médecin. L'automédication avec des analgésiques peut atténuer le tableau général des symptômes chez l'adulte et chez l'enfant. En conséquence, le médecin ne pourra pas diagnostiquer correctement.

    Par conséquent, il convient de rappeler qu’il n’est pas nécessaire de prendre des médicaments et des remèdes traditionnels contre la douleur au foie avant de consulter un médecin. Vous ne pouvez pas faire d'injections d'analgésiques pour soulager la douleur.

    L'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens, l'utilisation de coussins chauffants sont contre-indiqués, car ces méthodes peuvent provoquer des saignements à l'intérieur.

    Ne donnez pas d'analgésiques aux enfants. Il est recommandé d'allaiter les bébés atteints de coliques chez le nourrisson - cela suffit parfois pour le calmer.

    Si une personne a été initialement poignardée sur le côté, mais a ensuite présenté une vive douleur, vous devez immédiatement appeler une ambulance. Après tout, seul le médecin peut évaluer de manière adéquate l’ensemble des symptômes dans un tel cas et prendre la bonne décision. Il est important de consulter immédiatement un médecin si un phoque ou une bosse apparaît sous les côtes à droite.

    À la clinique, les premiers symptômes d'un tel symptôme doivent être signalés au thérapeute, qui déterminera quels spécialistes le patient doit aller plus loin.

    Si une personne a souvent des douleurs, de la lourdeur, des pulsations et des larmes dans l'hypochondre, donne à l'omoplate, à l'avant-bras, au dos, vous ne pouvez en aucun cas tolérer une telle situation. Les hommes et les femmes doivent être conscients qu'un accès rapide à un médecin aidera à prévenir les problèmes graves.


    Article Suivant

    Kyste

    Plus D'Articles Sur Le Foie

    Kyste

    Pourquoi il y a de la douleur dans l'hypochondre droit

    Très souvent, lors d’un rendez-vous avec un thérapeute, les gens se plaignent d’une douleur sourde et sourde dans l’hypochondre droit.Le syndrome de «l'hypochondre droit» est un indicateur d'un grand nombre de maladies différentes, mais il arrive que l'inconfort du côté droit du corps gêne également les personnes en bonne santé.
    Kyste

    Cholécystite (K81)

    Exclus: avec la lithiase biliaire (K80.-)En Russie, la Classification internationale des maladies de la 10e révision (CIM-10) a été adoptée en tant que document réglementaire unique pour rendre compte de l'incidence, des causes des appels publics aux établissements médicaux de tous les départements et des causes de décès.