Traitement et effets du jaunissement chez le nouveau-né

C'est fini! Votre petit bébé tant attendu aux joues roses est né. Arrêtez! Quelques jours plus tard, vous remarquerez que ses joues et son visage ne sont pas du tout roses, mais très jaunes.

Ne paniquez pas!

La majorité des enfants naissent (deviennent) jaunes, la nuance étrange disparaît en quelques semaines de la vie des miettes. À la fin du premier mois, il n'y a aucune trace de jaunissement. L'essentiel est de nourrir régulièrement le bébé avec du lait maternel, ce qui contribue à libérer le corps de l'enfant des toxines. C'est ce qu'on appelle la jaunisse physiologique. Le traitement dans ce cas est facultatif.

Il existe également une jaunisse pathologique des nouveau-nés.

La maladie est pathologique dans le cas où, après un mois, le jaunissement reste perceptible. Ici, une thérapie est nécessaire. Nous comprendrons certains aspects de la maladie, notamment pourquoi la peau et le blanc des yeux jaunissent pendant la jaunisse.

La cause de tout est la bilirubine. C'est l'un des composants de la bile, il est également contenu dans le sang. La bilirubine toxique doit être excrétée dans les selles et l'urine. Mais parfois, un organisme immature ou plutôt le foie ne supporte pas la totalité des composants nocifs. En conséquence, le pigment biliaire peint la peau délicate d'un nouveau-né en jaune.

Plus d'informations sur la jaunisse ici, et maintenant nous allons parler de son traitement.

Traitement de la jaunisse chez les nouveau-nés

Au début, un néonatologiste ou un pédiatre prescrit une photothérapie.

Pendant la procédure, le bébé est dans un incubateur ou un berceau sous un irradiateur spécial, un bandage est appliqué sur les yeux. La lumière émise par les lampes de l'appareil contribue à réduire le niveau de bilirubine dans le sang et la toxine est facilement excrétée. La durée de la luminothérapie prescrite par un médecin. Tout dépend du degré de "couleur jaune". En moyenne, un traitement de photothérapie contre la jaunisse dure 96 heures. Assurez-vous de prendre des pauses pour vous nourrir, mais elles ne durent pas plus de 4 heures par jour. La photothérapie pour la jaunisse néonatale a toujours été considérée et est toujours considérée comme la procédure la plus efficace.

Un autre moyen simple de se débarrasser du jaunissement du nouveau-né est similaire à la photothérapie - le bronzage. En été, nous nous baignons dans les rayons jusqu'à 11h00 et après 16h00. Il est souhaitable de dépouiller complètement l'enfant. La procédure dure 10 minutes, tandis que le bébé doit être périodiquement retourné du ventre vers l’arrière et inversement. Placez ensuite la poussette ou le fauteuil à l'ombre pendant au moins 20 minutes. Alternez le soleil et l'ombre tout au long de la promenade. Pendant la saison froide, nous recevons une partie des rayons ultraviolets et déposons le bébé près de la fenêtre.

Si la maladie est prolongée, les médicaments prescrits pour le traitement de la jaunisse chez les bébés.

L'objectif principal est de faire sortir la bilirubine afin qu'un pédiatre puisse prescrire des médicaments diurétiques et cholérétiques tels que: Hofitol au sirop, Ursofalk, Phénobarbital, Hepel, Galstena, Ursosan.

Le médicament le plus couramment prescrit parmi ceux énumérés est Hofitol. Ceci est une préparation à base de plantes, à base d'extrait d'artichaut. Le seul point négatif - contient de l'alcool. Lorsque vous prenez le sirop (solution) doit être mélangé avec de l'eau, doit être administré avant de nourrir. La posologie est calculée par le médecin. Hofitol de zheltushki peut être pris jusqu'à la disparition complète des signes de la maladie (le traitement dure environ une semaine).

Pour une maladie plus grave, le médecin peut vous prescrire du glucose à 5%. On pense que cela a un effet positif sur la fonctionnalité du foie. Donner une solution de glucose dans la jaunisse doit se faire entre les tétées, à la cuillère. Volume quotidien pour les nourrissons - 100 ml. Il serait préférable que le bébé reçoive du glucose en petites portions, mais plus souvent.

Si nous parlons du traitement de zheltushki à la maison, alors le plus apte à recevoir un bain de soleil et un traitement médicamenteux de zheltushki.

De nombreux parents sont “en crise de panique” et cherchent plutôt à acheter une lampe pour le traitement de la jaunisse. C'est un choix personnel pour tout le monde. Vous pouvez également aller à la photothérapie dans la clinique pour enfants.

Les conséquences du jaunissement chez le nouveau-né

Si un nouveau-né a un ictère physiologique, le diagnostic n'aura aucune conséquence sur sa croissance, sa santé et son développement.

Et s’il s’agit d’une maladie pathologique, les conséquences de la zheltyushka peuvent être très déplorables:

  • faible immunité;
  • l'anémie;
  • retard de développement, y compris paralysie cérébrale, dans les cas graves de paralysie;
  • sous-développement de la vision, de l'audition;
  • il existe un risque de développer une cirrhose et un cancer du foie à l'avenir;
  • la mort.

Même à la maternité, ne refusez pas le traitement proposé par le médecin de la jaunisse, il est préférable de ne pas hésiter avec le début du traitement et de se débarrasser plutôt de la jaunisse, quelle qu'elle soit.

Zheltushka chez les nouveau-nés: causes, traitement, effets

La jaunisse des nouveau-nés n'est pas juste - mais se produit presque toujours. Toute mère remarquera facilement les premiers symptômes. Le bébé devient exceptionnellement sombre ou comme s'il était versé en jaune, le blanc des yeux devenait jaune. Est-ce une maladie ou une caractéristique d'un petit enfant? Cela deviendra clair plus tard, après plusieurs jours d'observation. Le plus souvent, il n'y a aucune raison de s'inquiéter, cette condition est due à certaines caractéristiques physiologiques du corps d'un nouveau-né.

Pourquoi la jaunisse apparaît-elle?

Ici, tout d'abord, la bilirubine est à blâmer. De quoi s'agit-il et d'où vient-il? C'est assez simple. Un enfant qui n'est pas encore né a un sang spécial avec de l'hémoglobine spéciale (fœtale). Il transporte l’oxygène par les vaisseaux sanguins du bébé. Quand un enfant est né, il commence à respirer la lumière. Et puis la composition du sang change: de l'hémoglobine «vivante» y apparaît et le sang fœtal est détruit. C'est ici que se forme la bilirubine. L'enfant n'en a pas besoin et le petit corps commence à s'en débarrasser.

Pour un bébé, c'est une chose très difficile. Juste parce que la bilirubine ne se retire pas. Tout d'abord, il pénètre dans le foie et y est mélangé avec des enzymes spéciales, puis il se dissout dans l'urine et est alors facilement excrété. Si le foie ne résiste pas et que la bilirubine dans le sang grossit, la jaunisse commencera.

Les causes de la jaunisse pathogène sont complètement différentes. Ils sont le plus souvent causés par une violation du flux de bile sortant du corps en raison des conditions suivantes:

  • incompatibilité des groupes sanguins;
  • conflit rhésus;
  • dommages viraux au foie;
  • troubles métaboliques génétiques;
  • maladies héréditaires;
  • troubles hormonaux;
  • lésion mécanique des voies biliaires ou du foie.

VIDEO:

Bilirubine normale

Dans le sang d'un nouveau-né, la bilirubine devrait être comprise entre 8,5 et 20,5 µmol / L (micromoles par litre). L'unité de mesure est assez compliquée, mais vous ne pouvez pas vous y plonger. Si c’est vraiment intéressant, un test sanguin a lieu au niveau moléculaire. Si l’analyse montre que la teneur en bilirubine est légèrement supérieure à la normale, le médecin comprend: le corps du bébé n’a pas le temps de faire face à la charge. Un vrai jaune apparaît lorsque le niveau de bilirubine dépasse 35 µmol / L.

Et pourtant, c'est différent...

Pourquoi la jaunisse apparaît est déjà claire. Pourquoi le retrait de la bilirubine pose-t-il des difficultés? Serait-ce un signe de pathologie? Malheureusement oui. Les médecins distinguent deux groupes d'ictère: physiologique et pathologique. Considérez tous les types de jaunisse, du plus rare au plus courant.

Types pathologiques de jaunisse

Ils sont rares, mais nécessitent une surveillance et un traitement médicaux obligatoires. Pour la jaunisse pathologique, il existe toujours des symptômes supplémentaires. Certains peuvent être remarqués par maman ou par un membre de leur famille, d'autres ne peuvent être reconnus que par un médecin.

Maladie hémolytique

Parmi tous les bébés atteints du jaune du nouveau-né, moins de 1% sont atteints d'une maladie hémolytique. Ses raisons sont:

  • conflit rhésus entre mère et bébé (le plus souvent);
  • inadéquation entre les groupes sanguins (très rarement);
  • incompatibilité antigène (presque jamais se produit).

Cependant, un tel jaune est rapidement reconnu. La peau et la sclérotique du bébé ne jaunissent pas quelques jours plus tard, mais presque immédiatement après la naissance. L'enfant a l'air morose et somnolent. Le médecin, examinant la miette, ressentira une augmentation de la rate et du foie. Tous ces signes montrent que le nouveau-né a un besoin urgent d'aide, puis que les médecins commencent un traitement immédiat. Le pire des cas est la jaunisse nucléaire, dans laquelle la bilirubine empoisonne le cerveau du bébé.

Jaunisse mécanique

Rare, mais toujours pathologie. La jaunisse obstructive peut avoir plusieurs causes:

  • problèmes de vésicule biliaire;
  • violation de la perméabilité des voies biliaires;
  • problèmes de foie.

Le plus souvent, des troubles génétiques ou des lésions à la naissance du bébé entraînent une jaunisse obstructive. Les manifestations de cette maladie deviennent perceptibles lorsque le bébé a deux ou trois semaines. La peau en même temps ne semble pas seulement jaune, mais avec une teinte verdâtre. La chaise du bébé devient anormalement légère, presque sans coloration. Le médecin sentira que le foie est épaissi et que la rate est hypertrophiée. En cas de suspicion de jaunisse mécanique, divers examens supplémentaires sont prescrits, par exemple une échographie. Le traitement dépendra du type de pathologie.

Il existe également des états limites où une jaunisse postnatale prolongée se transforme en pathologie:

  1. La jaunisse de conjugaison est associée à une insuffisance hépatique. Les enzymes du foie se lient mal à la bilirubine et ne peuvent pas supporter son retrait du sang.
  2. La jaunisse nucléaire se produit avec une forte augmentation du niveau de bilirubine pendant la jaunisse post-partum. Dans ce cas, la bilirubine pénètre dans le système nerveux et exerce son effet toxique sur celui-ci.
  3. La jaunisse hépatique apparaît lorsque les cellules du foie sont infectées par des virus ou des bactéries.

Jaunisse physiologique

À présent, tous les médecins ont reconnu qu'il ne s'agissait pas d'une maladie, mais d'une des variantes de l'état normal d'un nouveau-né. Cependant, dans cette situation, le bébé doit être étroitement surveillé afin de ne pas rater une possible pathologie.

Lait maternel jaunisse

Un autre cas rare. Il se produit quand une mère a beaucoup d'oestrogène dans le lait (c'est une hormone sexuelle féminine). Ensuite, le foie du bébé commence par déduire l'œstrogène, puis seulement - la bilirubine. Dans ce cas, le bébé reste atteint de jaunisse pendant trois mois maximum. Dans le même temps, le bébé se développe parfaitement - il a bon appétit, sommeil et une augmentation de poids et de taille. Cette condition n'est pas dangereuse et disparaît d'elle-même.

Si un bébé a la jaunisse du lait maternel, les mères demandent souvent: ne vaut-il pas mieux le sevrer du sein? La réponse ne peut être qu’une: pas mieux! Oui, sans lait maternel, le bébé cessera de "virer au jaune". Mais combien utile et important recevra-t-il dans ce cas? Donc, l'allaitement doit être poursuivi.

Jaunisse néonatale

Et enfin, le type le plus commun. C'est le jaune qui apparaît chez la plupart des bébés. Il n'appartient pas à la maladie et ne nécessite pas de traitement. Une telle jaunisse des nouveau-nés passe d'elle-même et n'entraîne pas de complications. C’est vrai, il ya un autre point de vue: si le jaune est apparu, le foie du bébé est surchargé. Mais vous pouvez aider le gamin.

Les symptômes

Le symptôme principal et significatif de tout type de jaunisse est une décoloration de la peau, des muqueuses et du blanc des yeux. Ils deviennent jaune vif, presque citron.

Lorsque cela prend plus de deux semaines et que la peau du bébé n’a pas acquis une couleur normale, vous devriez consulter un médecin. Avant de traiter la jaunisse, une analyse du niveau de bilirubine dans le sang sera présentée. Le niveau de bilirubine dépend de nombreux facteurs et il est impossible d'interpréter les résultats du test sans ambiguïté. Le médecin tirera des conclusions sur l'état de santé de l'enfant en fonction du tableau général de l'état de santé.

Les symptômes de jaunisse pathologiques se manifestent par une décoloration de la peau. Les différences consistent dans le moment de leur apparition et quelques caractéristiques de la manifestation:

  • la décoloration de la peau apparaît immédiatement après la naissance;
  • après trois ou quatre jours, la couleur jaune devient plus claire, tous les symptômes s'intensifient;
  • La couleur jaune du tégument dure plus d'un mois;
  • l'apparition de symptômes de la jaunisse: elle va apparaître, puis disparaître;
  • En plus du jaune, la couleur de la peau peut également devenir verte.

En plus d'un changement de couleur de peau, d'autres symptômes sont ajoutés:

  • les matières fécales sont décolorées;
  • l'urine est de couleur foncée;
  • ecchymose spontanée;
  • une augmentation du foie et de la rate;
  • le bien-être général de l'enfant se dégrade.

Avec la jaunisse nucléaire, on observe la disparition du réflexe de succion, de la somnolence et de l’apparition de convulsions.

Traitement de jaunisse

Si nous parlons de pathologie, alors toute thérapie est prescrite par un médecin. Le plus souvent, le bébé et la mère se rendent à l'hôpital où ils effectuent toutes les procédures nécessaires. Par exemple, si une mère et son enfant ont un facteur Rh différent ou d'autres signes d'incompatibilité du sang, les transfusions sont le plus souvent prescrites. Dans une procédure, le bébé peut remplacer jusqu'à 70% de la quantité totale de sang. Dans les cas difficiles, les transfusions sont répétées plusieurs fois.

Ces mesures aident à se débarrasser de la bilirubine pathologique, mais peuvent affaiblir le bébé. Par conséquent, un traitement supplémentaire est souvent prescrit: antibiotiques, physiothérapie, etc.

La jaunisse obstructive nécessite souvent une intervention chirurgicale. Une décision raisonnable est généralement prise par une commission entière de médecins qui examinent soigneusement l'enfant et déterminent toutes les mesures nécessaires. De tels traitements et rééducations sont également effectués à l'hôpital.

Si le jaune est physiologique, alors il est plus probable qu'il ne s'agisse pas d'un traitement, mais d'aider le bébé. Un enfant fera face à sa condition plus rapidement si:

  • attachez le nouveau-né au sein dès que possible (cela stimule les processus métaboliques);
  • allaitement complet;
  • le régime de la mère qui allaite afin que le bébé n'ait pas de problèmes de digestion;
  • bains de soleil;
  • marche dans l'air frais.

Le dernier article, malheureusement, ne fonctionne pas s'il fait froid dehors. Mais au printemps, en été ou en automne, il est nécessaire de prendre le bébé au grand air. En été, par temps calme et ensoleillé, vous pouvez ouvrir les mains et les pieds des enfants pendant quelques minutes. Ceci est particulièrement utile dans les zones d'ombre - par exemple, sous un arbre, afin qu'une lumière diffuse puisse tomber sur un enfant. L'essentiel est que le bébé ne gèle pas.

Un tel soin du nouveau-né aidera à éliminer la bilirubine du corps de l'enfant. En conséquence, le bébé ne fera pas que passer la jaunisse. Un autre enfant deviendra plus sain et se sentira mieux.

Le lait maternel est la principale méthode de traitement et de prévention de la jaunisse néonatale. C'est pourquoi le nouveau-né est appliqué sur le sein dès les premières minutes. Le colostrum (les premières portions de lait maternel) a un effet laxatif prononcé. Il favorise l'excrétion, ainsi que les matières fécales et les matières colorantes (bilirubine). L'alimentation du bébé à la demande - c'est le meilleur remède contre la jaunisse.

Parfois, en plus du lait maternel, les radiations sont prescrites avec une lampe spéciale pour le traitement de la jaunisse - photothérapie. Pendant la procédure, les yeux de l’enfant sont recouverts d’un bandage ou de lunettes de protection et placés sous la lampe. Le cours dure 96 heures.

ictère

Lors de la photothérapie, des effets secondaires peuvent survenir. L'enfant peut ressentir de la somnolence, la peau commence à se décoller et les selles présentent un trouble.

Le même effet a un bain de soleil. Le corps du bébé à la lumière commence à produire activement de la vitamine D. Il accélère le processus de retrait de la bilirubine du sang.

En cas de jaunisse grave, des comprimés de glucose et de charbon actif peuvent être prescrits par le médecin. Le glucose aide à améliorer la fonction hépatique active. Le charbon actif absorbe des substances nocives telles que l'éponge, y compris la bilirubine. Ensuite, le charbon et la bilirubine sont éliminés naturellement avec les selles.

Le médecin développe une méthode pour le traitement des types pathologiques de jaunisse, en fonction du diagnostic. Tous les facteurs et circonstances de l'accouchement sont pris en compte. Pendant l'accouchement et la grossesse, maladie de la mère, résultats des tests et échographie. Parfois, la consultation de spécialistes restreints est nécessaire; chirurgien ou endocrinologue.

Dans le traitement de la jaunisse appliquer différents types de thérapie:

  • Antiviral.
  • Antibactérien.
  • Cholérétique
  • Désintoxication.
  • Immunitaire

Ils sont utilisés à la fois individuellement et en association sous surveillance médicale étroite. Cela dépend des causes de la jaunisse.

Conséquences et problèmes

Dans des conditions pathologiques, il est impossible de prédire à quelle vitesse le bébé va se rétablir. Tout d’abord, tout dépend des causes de la maladie et de sa gravité. C'est pourquoi il est particulièrement important de surveiller le bébé dès les premiers jours de la vie. Que chercher?

  1. La jaunisse est survenue quelques heures après la naissance du bébé (des conflits sanguins peuvent survenir).
  2. L'enfant se développe mal, il est somnolent et paresseux (excès significatif de bilirubine dans le sang, y compris la maladie hémolytique).
  3. La jaunisse est accompagnée de convulsions, de pleurs constants (il peut s'agir d'une jaunisse nucléaire). Avec un tel diagnostic, l'enfant peut développer des déficiences auditives, des pathologies motrices, dans le cas le plus grave, le bébé peut mourir.
  4. Le nouveau-né marque un traumatisme à la naissance.

Dès que le nouveau-né a commencé la jaunisse, une surveillance attentive est nécessaire pour prévenir le développement de pathologies. Si le traitement est effectué à temps, le bébé se rétablira rapidement et se développera en bonne santé.

La jaunisse physiologique ne provoque aucune complication. Cela peut durer deux à trois semaines. La plupart des bébés se débarrassent de la jaunisse quand ils atteignent l'âge d'un mois. Si la raison en est dans le lait maternel, alors la condition peut être retardée d'un autre ou deux mois. Après cela, la peau et les yeux du bébé sont complètement exempts de la nuance jaune. Pendant tout ce temps, l'enfant se développe pleinement. L'essentiel pour lui est la prise en charge de la mère, de la famille et des médecins. Et puis le bébé va grandir en bonne santé et heureux.

La jaunisse physiologique chez les enfants en bonne santé ne nuit pas à l'organisme, n'affecte pas le développement futur de l'enfant. La jaunisse pathologique avec l’âge augmente le risque de développer et de développer une cirrhose ou un cancer du foie. Chez 90% des enfants atteints d'hépatite en bas âge, les effets de la jaunisse durent toute la vie. Cela se traduit par une immunité affaiblie et une insuffisance hépatique.

La jaunisse nucléaire transférée à l’avenir peut entraîner la surdité, une paralysie complète ou partielle, un retard mental. L'effet toxique d'une forte bilirubine sur le système nerveux a les conséquences les plus graves.

La jaunisse chez les nouveau-nés causes et conséquences

Très souvent, alors qu’elles sont encore à la maternité, les nouvelles mamans remarquent que la peau du bébé prend une teinte jaunâtre. Et après les paroles incompréhensibles du médecin selon lesquelles l’enfant est atteint de jaunisse, il est pris convulsivement pour découvrir les causes de la maladie et déterminer où l’enfant pourrait avoir été infecté. Et pour cela, vous devez savoir (au moins en termes généraux) ce qu'est la jaunisse chez le nouveau-né et à cause de quoi.

Ainsi, la jaunisse est une maladie dans laquelle la quantité de bilirubine dans le sang augmente, de sorte qu'elle (la bilirubine) pénètre dans les tissus et tache les globes oculaires et la peau en jaune. Ce pigment apparaît en raison de la destruction des globules rouges et est éliminé du corps par les enzymes produites par le foie. Ce cycle se produit tout le temps dans le corps, mais chez les nouveau-nés, en raison des particularités de leur physiologie, la bilirubine devient trop importante et elle est éliminée plus lentement.

L'augmentation du niveau de ce pigment a plusieurs raisons, mais les plus courantes sont les suivantes:

  • Le foie du bébé n'est pas encore complètement formé, ce qui explique la déficience en enzymes qui transporte la bilirubine à travers les cellules du foie et l'élimine du corps.
  • pour que le fœtus ait toute sa vie dans l'utérus, où le niveau d'oxygène est très bas, un nombre accru de globules rouges est requis; après la naissance, les globules rouges sont détruits et le pigment «jaune» est libéré.

Faites attention! C'est pour cette raison que la jaunisse (uniquement physiologique) est la norme pour de nombreux nouveau-nés.

Les principales causes de zheltushki physiologique

Cette affection est généralement observée 3 à 4 jours après la naissance et ne dure pas plus de 3 semaines, après quoi son intensité diminue. Si le bébé est prématuré, la jaunisse dure un mois, voire plus. Il n'est pas contagieux et n'affecte pas la santé du bébé, car il passe de lui-même et ne nécessite pas de traitement.

En outre, la cause de l'augmentation du niveau de bilirubine peut être une hypothermie, un jeûne, une décharge de méconium (les toutes premières matières fécales). À cet égard, le traitement le plus efficace, de même que la prévention, consiste à allaiter le bébé tôt. Le lait qui est libéré dans les premiers jours (il s'appelle colostrum) joue le rôle de laxatif et contribue à la libération de méconium et élimine à son tour la bilirubine.

Faites attention! C'est pour cette raison que les maternités tentent de reprendre l'allaitement tôt.

Moins fréquemment (environ 1% des cas), un ictère apparaît s'il y a une grande quantité de lait et un poids important du nouveau-né. Cela se produit après la première semaine et est également un type de zheltushka physiologique. Cette condition est associée à des niveaux élevés d'œstrogènes dans le lait maternel et nécessite l'arrêt de l'alimentation pendant 1-2 jours. Si, après une pause, le niveau de pigment diminue, le diagnostic peut alors être considéré comme confirmé. Après cela, il est nécessaire de sevrer le sein pendant plusieurs jours et de le nourrir avec du lait maternel exprimé, pasteurisé pendant cinq minutes au bain-marie.

En plus de la physiologie, le bébé peut avoir une jaunisse pathologique.

Les principales causes de zheltushki pathologique

Cette pathologie est plus courante au cours de la période néonatale: environ 65 bébés sur 1 000 en souffrent, et il peut y avoir plusieurs raisons:

  • l'incompatibilité du sang de l'enfant et de la mère; par exemple, si la mère a le premier groupe et le bébé le deuxième, bien qu'il existe également un facteur Rh différent;
  • hémorragies mineures;
  • la consommation d'un grand nombre de médicaments par la mère;
  • infections congénitales (dans ce cas, un traitement à long terme est nécessaire);
  • accouchement prématuré;
  • alimentation artificielle;
  • diabète chez la mère;
  • sang avalé (par exemple, à partir de fissures dans les mamelons).

Faites attention! Si celle-ci dure plus de 3 semaines, si les selles sont décolorées et si l'urine est colorée, il est possible qu'il s'agisse d'une maladie congénitale des voies biliaires.

La jaunisse pathologique diffère de celle décrite ci-dessus principalement par les symptômes.

  1. La condition peut survenir le premier jour ou après une semaine après l'accouchement.
  2. La maladie est longue et ondulante.
  3. L’augmentation de la bilirubine peut dépasser 85 µmol / l par jour.
  4. Il y a un changement de selles et d'urine.
  5. La peau du bébé est colorée sous le nombril et on peut également observer des paumes et des pieds ictériques.
  6. L'état général du corps est perturbé - il ressent de l'excitation ou, au contraire, de la dépression.

Conséquences de la maladie

Comme nous l'avons déjà constaté, la jaunisse est un phénomène physiologique, qui se passe généralement sans conséquences et sans intervention médicale. Mais dans certaines circonstances, des complications peuvent survenir:

  • écoulement anormal de la bile;
  • incompatibilité des groupes sanguins;
  • pathologies génétiques;
  • la défaite du foie des enfants par le virus est toujours dans l'utérus;
  • facteurs de discordance rhésus.

Tout cela peut conduire à un ictère pathologique, dans lequel l'état général du corps se détériorera chaque jour. Bien sûr, on ne peut pas se passer de l'aide de médecins, car les conséquences peuvent être très graves.

  1. Un enfant peut être victime d'une intoxication toxique au cerveau ou au système nerveux central.
  2. Lorsque la bilirubine pénètre dans le cerveau, une jaunisse nucléaire peut survenir, entraînant souvent une surdité, des spasmes musculaires et un retard mental.
  3. En outre, une concentration élevée de ce pigment peut entraîner une diminution du taux d'albumine et, par conséquent, une augmentation du taux d'albumine.
  4. Aux derniers stades de la maladie, les muscles commencent à se contracter involontairement, le bébé peut même perdre le contrôle de son système musculo-squelettique.

Grade de jaunisse

Pour cela, l'échelle Kramer est utilisée. Afin d'évaluer correctement le jaunissement de la peau, il est nécessaire de procéder à un examen à la lumière du jour, car la lumière artificielle peut fausser les résultats.

Pour les signes de zhelchka pathologique, la bilirubine et les érythrocytes sont vérifiés, si nécessaire, d'autres tests et analyses sont effectués. Sur la base des résultats, un traitement est prescrit.

Si la mère a un facteur Rh moins, le nouveau-né doit faire l'objet d'une surveillance particulière. Quelques heures après la naissance, le bébé est testé pour le facteur Rh, le niveau de bilirubine, le groupe sanguin, si possible, puis le test de Coombs.

Bélier Sydrome

Cette affection est différente des autres types de jaunisse, car elle est associée à l'allaitement maternel. Habituellement, le lait maternel est le meilleur remède, mais hélas, il peut parfois être nocif.

Faites attention! Le syndrome se manifeste vers le 7ème jour de la vie du bébé et disparaît après 4 semaines.

La cause de zheltushka lactique est la teneur en acides gras et en niveaux élevés d'hormones dans le lait. Tout cela inhibe la fonction du foie, ce qui entraîne l’accumulation de bilirubine dans les tissus. Pour tester le lien entre le lait et la maladie, le bébé est transféré à un régime artificiel pendant plusieurs jours. Si, après cela, le niveau de pigment diminue, le bébé a définitivement un ictère laiteux. Il faut généralement trois jours pour atteindre 85 µmol / L. C'est le test du syndrome du Bélier.

Au lieu de la nutrition artificielle, vous pouvez nourrir votre bébé avec du lait exprimé (comme décrit au début de l'article). Dans ce lait, les œstrogènes et autres substances «luttant» pour les enzymes hépatiques sont pratiquement inactifs.

Ce qui guide le médecin, la prise en charge de la jaunisse à l’hôpital

On parle de jaunisse chez le nouveau-né avec un pédiatre de la plus haute catégorie

Nous rencontrons souvent un phénomène tel que la couleur jaune de la peau chez le nouveau-né. Est-ce un sujet de préoccupation? Traiter ou "passe soi"?

Qu'est-ce que la jaunisse chez les nouveau-nés?

Jaunisse - coloration de la couleur jaune de la peau, de la sclérotique et des muqueuses en raison du dépôt de pigments biliaires dans celles-ci. La bilirubine liposoluble s'accumule dans la peau, qui se forme lors de la dégradation des globules rouges.

Le foie n'a pas le temps de neutraliser les produits de décomposition. Par conséquent, une quantité excessive de ce pigment apparaît dans le sang.

La bilirubine arrive:

  • non conjugué ou indirect. C'est soluble dans la graisse;
  • conjugué ou droit. Cette bilirubine est soluble dans l'eau.

Par conséquent, la bilirubine directe est excrétée librement dans la bile et l'urine, tandis que la bilirubine indirecte est excrétée à la suite d'un processus biochimique complexe dans le foie.

La bilirubine directe n'a pas d'effet neurotoxique. Son niveau est déterminé uniquement à des fins de diagnostic. La bilirubine indirecte est neurotoxique.

Cela se produit seulement à un très haut niveau. Chez les bébés nés à terme, un niveau est supérieur à 342 µmol / l, l'autre à partir de 220 µmol / l chez les prématurés, et le troisième à partir de 170 µmol / L chez les prématurés à fond

Le seuil de neurotoxicité dépend également de la durée d'exposition et d'un certain nombre d'autres circonstances. La jaunisse chez les nouveau-nés est assez courante. À 60% à terme et à 80% chez les prématurés.

Ictère néonatal du nouveau-né et ses types

La jaunisse physiologique des nouveau-nés devient perceptible les deuxième et troisième jours et atteint son maximum le deuxième ou le quatrième jour. La jaunisse doit disparaître lorsque l'enfant a 5 ou 7 jours.

Si la jaunisse néonatale n’est que cela, il s’agit alors d’une jaunisse physiologique classique associée à un manque de conjugaison de la bilirubine dans le foie. Mais cela n’est envisagé qu’après l’exclusion des autres causes de jaunisse post-partum.

Quand les jaunisses des nouveau-nés sont-elles considérées comme graves?

  1. Manifeste dans le premier jour de la vie.
  2. Avec les infections virales et bactériennes.
  3. En présence d'hémorragie.
  4. Avec l'incompatibilité de la mère et de l'enfant pour les antigènes Rh et ou pour le groupe sanguin.
  5. En cas de prématurité ou d'immaturité du nouveau-né.
  6. Avec une nutrition insuffisante.
  7. En présence des enfants plus âgés zheltushki dans la famille.

La jaunisse chez un enfant commence par le visage. Plus le niveau de bilirubine est élevé, plus le corps devient coloré (jaunissement).

La jaunisse a une couleur jaune vif, voire orange en raison de la bilirubine indirecte et verdâtre ou olive en raison de la bilirubine directe. La différence est clairement visible dans les cas de jaunisse grave.

La jaunisse pathologique est:

  • conjugaison en insuffisance hépatique enzymatique;
  • hémolytique lors du changement de la structure normale de l'hémoglobine et des globules rouges;
  • hépatique avec des maladies du foie;
  • jaunisse obstructive ou mécanique, en violation de l'écoulement normal de la bile.

Lors du renforcement de la jaunisse, des symptômes d'hémolyse, d'infections, des analyses de sang en laboratoire sont nécessaires. La bilirubine totale, directe et indirecte, le groupe sanguin et le facteur Rh sont déterminés. La microscopie du frottis sanguin est réalisée avec la détermination du pourcentage de réticulocytes et le test de Coombs. Déterminer le niveau de bilirubine en utilisant une détermination percutanée non invasive de la bilirubine.

Cette définition du pigment utilise un photomètre à réflexion qui, par la couleur de la peau, détermine le niveau de bilirubine dans le sang.

Quand pouvez-vous suspecter une jaunisse pathologique chez le nouveau-né?

  • si l'enfant jaune s'est déjà développé à la naissance ou le premier jour, il nécessite une attention accrue.

Les affections suivantes doivent être exclues chez l'enfant: maladie hémolytique du nouveau-né, infections (syphilis, toxoplasmose, rubéole), hémorragies latentes;

  • le quatrième - septième jour, la jaunisse survient plus souvent avec des infections congénitales;
  • la jaunisse après la première semaine de vie est due à des infections, à l’hypothyroïdie, à l’hépatite, à une atrésie des voies biliaires, à la fibrose kystique;
  • ictère persistant au cours du premier mois de la vie, il est nécessaire d’exclure les infections et les pathologies génétiques héréditaires;
  • maladie hémolytique du nouveau-né parmi les causes d'un syndrome d'épaississement de la bile, stagnation de la bile, sténose du pylore, atrésie des voies biliaires et autres pathologies.

Zheltushka du lait maternel

La jaunisse chez les nouveau-nés peut se développer après la première semaine de vie. Cela est dû au début de l'allaitement. Des niveaux élevés de bilirubine chez les nourrissons peuvent durer jusqu'à 10 semaines pendant l'allaitement.

Si l'allaitement est interrompu pendant 1 à 2 jours, la jaunisse du lait maternel disparaîtra et les taux de bilirubine dans le sang diminueront rapidement. Au retour de l’allaitement, l’hiberbilirubinémie ne revient généralement pas. L'état général de l'enfant est généralement normal.

Bien que cette jaunisse chez les nourrissons soit rarement accompagnée d'une encéphalopathie à la bilirubine, des cas de survenue sont décrits. Pourquoi est-ce que cela se produit, la médecine n'est pas encore claire.

L'encéphalopathie à la bilirubine est-elle dangereuse? S'agit-il d'un ictère nucléaire du nouveau-né?

Le risque d'encéphalopathie à la bilirubine est plus élevé chez les nourrissons immatures. La bilirubine pénètre dans les neurones du cerveau et a un effet toxique sur eux.

Cliniquement cela se manifeste:

  • affaiblissement de la succion;
  • le cou se recourbant;
  • la léthargie;
  • la léthargie;
  • des crampes.

Conséquences de la jaunisse nucléaire chez le nouveau-né

  • un enfant est plus susceptible de développer un retard de développement moteur;
  • après la première année de vie - troubles du mouvement, surdité;
  • à trois ans - syndrome convulsif, retard mental, perte auditive, strabisme, troubles moteurs;
  • avec des symptômes neurologiques évidents, le pronostic est mauvais, la mortalité atteint 75%.

Mais il y a toujours des facteurs de risque:

  • sortie de l'hôpital avant le 3ème jour sans autre observation pendant deux jours;
  • manque de vigilance et sous-estimation de la gravité de la jaunisse.

Comment traiter la jaunisse chez les nouveau-nés?

Le traitement de zheltushki chez le nouveau-né vise à réduire le niveau de bilirubine à des indicateurs ne dépassant pas le seuil de neurotoxicité (la capacité d’affecter les neurones du cerveau).

Il n'y a pas de consensus à quel niveau de bilirubine pour démarrer la photothérapie. Mais comme pour un résultat visible 6 à 12 heures devraient s'écouler, la photothérapie devrait commencer par un niveau de sécurité de la bilirubine.

Dans le processus de photothérapie, la bilirubine indirecte se transforme en une injection directe, "sans danger", et est facilement éliminée du corps. La photothérapie conventionnelle est réalisée en continu.

L'enfant est souvent retourné afin d'éclairer le plus possible la peau. La photothérapie est effectuée jusqu'à ce que le niveau de bilirubine soit réduit au maximum sans danger.

La couleur de la peau n’est pas toujours indicative, car sous l’effet de la lumière, la peau jaunie de la peau est réduite et le taux de bilirubine dans le sang reste élevé.

Lors de la photothérapie, protégez les yeux de l'enfant.

Complications de la photothérapie - éruption cutanée, diarrhée. Après avoir terminé une photothérapie, il peut y avoir un syndrome de «l'enfant en bronze» - une coloration de la peau de couleur gris-brun.

La photothérapie n’a aucun effet à long terme, mais il n’est pas recommandé de prescrire une photothérapie sans indications. Des études scientifiques in vitro ont montré les effets pathologiques possibles de la lumière appliquée sur l'ADN.

  1. Lorsque la photothérapie est inefficace, des transfusions sanguines sont utilisées. Le traitement de la jaunisse chez les nouveau-nés de cette manière est une procédure très dangereuse, associée au risque d'effets secondaires graves. Mais si nécessaire, des transfusions sanguines répétées sont possibles.
  2. Parmi les autres méthodes de traitement, citons une injection intramusculaire unique le premier jour de la vie du médicament, la tinmésoporphyrine, qui réduit le besoin de photothérapie. Cette méthode n'est pratiquement pas utilisée en raison de connaissances insuffisantes.
  3. La thérapie par perfusion (administration de solutions par voie intraveineuse) est utilisée au besoin pendant la photothérapie, lorsque l’enfant perd beaucoup de liquide. La bilirubine indirecte n'est pas excrétée par l'administration intraveineuse de solutions.
  4. La prescription de médicaments réduisant la densité de la bile est logique dans le syndrome d'épaississement de la bile.
  5. L'efficacité de la nomination d'absorbants n'est pas prouvée.

Prévention de la jaunisse

Réalisé au stade de porter un enfant.

  1. Examen complet de la femme enceinte.
  2. Prévention des facteurs de risque chez une femme enceinte.
  3. Attachement précoce à la poitrine.

Il est également nécessaire de comprendre que même une jaunisse jaune apparemment innocente a besoin des conseils d’un néonatologiste ou d’un pédiatre. Il est possible de juger de la sécurité d'un enfant seulement après l'élimination des conditions pathologiques tout en surveillant le niveau de bilirubine.

Ictère infantile: symptômes, traitements, effets sur les nouveau-nés

La jaunisse du nouveau-né est une maladie caractérisée par le jaunissement de la peau et des muqueuses des nouveau-nés.

La pigmentation peut être une variante du développement normal de l'enfant et peut indiquer la présence d'une pathologie. Les médecins aideront à distinguer les uns des autres, mais il est également utile que les parents sachent quelque chose.

Pourquoi un bébé en développe-t-il un jaune?

En soi, la coloration de la peau d’un enfant n’est pas une maladie, mais un symptôme. La couleur jaune de la peau du bébé donne du pigment, la bilirubine, produit de la dégradation des globules rouges et qui se forme tout au long de la vie.

Chez l'adulte, il pénètre dans le foie et est éliminé avec succès du corps. Avec un enfant, la situation est plus compliquée.

Dans 70% des cas, la jaunisse survient chez le nouveau-né, ce qui est à l'origine de cette prévalence: le foie ne gère toujours pas pleinement ses fonctions. Dans le même temps, le taux de bilirubine dans le sang des enfants est élevé, car les globules rouges se décomposent en grand nombre et fournissent à l’enfant de l’oxygène dans l’utérus.

Ainsi, trois nouveau-nés sur quatre développent une jaunisse. Dans la plupart des cas, elle va elle-même au mois de l'enfant et ne nécessite aucun traitement. Les causes de la jaunisse et des taux élevés de bilirubine chez les bébés sont les suivantes:

  • grossesse multiple;
  • fumer, boire de l'alcool et certaines drogues pendant la grossesse;
  • carence en iode chez la future maman;
  • autres complications pendant la période prénatale;
  • accouchement prématuré;
  • médicaments obtenus pour stimuler l'activité professionnelle;
  • diabète chez maman.

Si la jaunisse chez un enfant est apparue en raison d'un fonctionnement insuffisamment efficace du foie, elle disparaîtra d'elle-même dès que tous les organes du bébé seront suffisamment adaptés à la vie en dehors du ventre de la mère.

Cependant, la jaunisse est parfois le symptôme de pathologies graves chez un enfant qui nécessitent une intervention médicale immédiate. Cette condition est appelée jaunisse anormale et peut être provoquée par les raisons suivantes:

  • conflit entre la mère et le bébé dans les groupes sanguins;
  • incompatibilité mère-enfant sur le facteur Rh;
  • traitement antibiotique de l'enfant;
  • problèmes de foie chez le bébé;
  • certaines maladies génétiques;
  • troubles de synthèse hormonale;
  • blocage ou endommagement du canal biliaire;
  • dysfonctionnement pancréatique.

En cas de jaunisse pathologique, il est très important non seulement de réduire la bilirubine dans le sang du bébé, mais également d’éliminer la cause qui a provoqué son augmentation.

Types de zheltushki néonatale

Le plus important est la classification, qui distingue l'ictère physiologique et l'ictère pathologique.

Comment distinguer l'ictère physiologique

Il est assez facile de diagnostiquer la jaunisse physiologique chez le nouveau-né, les symptômes apparaissent 2 à 5 jours après la naissance du bébé:

  1. La bilirubine se lève, la peau devient jaunâtre ou un teint foncé sur le visage, le blanc des yeux devient jaune, puis la pigmentation se propage aux bras et à la poitrine de l'enfant.
  2. Le ventre, les jambes et les pieds d'un bébé sont rarement tachés de jaunisse physiologique.

Le bébé est en bonne santé, le comportement est naturel. Les matières fécales et l'urine ne changent pas de couleur. La bilirubine ne dépasse pas 256 µmol / L.

Des exemples de ce type de "jaunisse" chez les nouveau-nés, voir la photo:

Symptômes d'ictère pathologique

Cette condition dangereuse se développe chez 70 nourrissons sur 1 000. Il faut suspecter une pathologie si:

  • le bébé «jaunit» quelques heures après la naissance (jaunisse néonatale chez le nouveau-né);
  • la bilirubine dépasse 256 µmol / l; En savoir plus sur la bilirubine, ses normes, ses méthodes de mesure >>>
  • le bébé dort beaucoup, mange mal, il est difficile de le réveiller;
  • au contraire, l'enfant est constamment en mouvement chaotique;
  • décoloration de l'écoulement: l'urine s'assombrit, les matières fécales s'éclaircissent.

Si aucune mesure n’est prise à ce stade, la bilirubine pénètre dans le système nerveux du bébé et l’empoisonne. L'encéphalopathie bilirubine commence, ou jaunisse nucléaire des nouveau-nés. Le tableau clinique est complété par les symptômes suivants:

  • cri monotone sur une note;
  • syndrome convulsif;
  • baisser la pression;
  • le coma

La jaunisse nucléaire affecte souvent les bébés prématurés. Le fait est que les cellules de leur cerveau ne sont pas encore complètement formées et qu’elles ne résistent guère aux effets toxiques de la bilirubine.

Parmi les formes pathologiques, il existe des types de jaunisse chez les nouveau-nés pour la raison qui a provoqué les symptômes. Allouer:

  1. Hémolytique (parfois appelé suprahépatique). La jaunisse hémolytique chez les nouveau-nés est associée à des problèmes sanguins.
  2. Mécanique - associé aux problèmes du foie, de la vésicule biliaire, des voies biliaires d'un enfant.

La jaunisse mécanique, à son tour, est

La jaunisse hépatique est associée à des troubles du travail de cet organe. En cas de manque d’enzymes pour éliminer la bilirubine du corps de l’enfant, cette affection est appelée jaunisse conjugative chez le nouveau-né. En outre, le foie peut être affecté par des toxines, des virus, des bactéries.

Les causes de ce que l'on appelle l'ictère adhépatique sont des problèmes de vésicule biliaire, de pancréas et de voies biliaires.

Quand la jaunisse passe-t-elle?

La jaunisse physiologique des nouveau-nés commence à s’affaiblir lorsque le bébé tourne au moins une semaine. Complètement, les signes de la maladie disparaissent au mois de l'enfant.

La jaunisse pathologique en tant que symptôme peut être éliminée assez rapidement, en quelques jours. Aujourd'hui, il existe des moyens d'éliminer rapidement et en toute sécurité la bilirubine du patient.

Il convient de rappeler que, parfois, un ictère pathologique et une bilirubine élevée sont les symptômes d'une maladie grave, dont la durée du traitement dépend de la situation et peut être déterminée par un médecin.

Que faire si la jaunisse est inhibée

Il arrive que la jaunisse physiologique ne passe pas avant le mois d'un enfant. Les causes de cette maladie sont les suivantes:

  • anémie chez le bébé (confirmée par un test sanguin);
  • blocage (ou fusion) des canaux biliaires, stagnation de la bile;
  • galactosémie (une de ces maladies dépistées à la maternité);
  • manque d'hormone thyroïdienne (également vérifié à la maternité);
  • polycythémie (augmentation du nombre de globules rouges, contrôlée par analyse sanguine);
  • jaunisse d'allaitement.

Si le bébé a déjà un mois et que la jaunisse ne disparaît toujours pas, il est nécessaire de consulter un médecin. Le médecin pourra exclure les diagnostics difficiles.

Une mention spéciale mérite la jaunisse de l'allaitement, qui survient si le lait maternel contient beaucoup de pregnandiol (un produit du métabolisme hormonal).

Cette substance inhibe l'élimination de la bilirubine. Dans le même temps, la quantité de pigment dans le sang ne croît pas mais diminue progressivement. L'enfant se sent bien.

Dans la communauté médicale, vous trouverez deux avis sur la jaunisse du lait maternel:

  1. Certains médecins pensent qu’une augmentation du niveau de bilirubine entraîne une charge supplémentaire pour le foie de l’enfant. Il faut donc arrêter l’allaitement.
  2. Les représentants de l'autre camp ne voient rien de terrible dans la poursuite de l'alimentation.

Si vous avez peur de faire du mal au bébé tout en continuant à allaiter, la méthode suivante vous conviendra. Il est nécessaire de décanter le lait et de le réchauffer au bain-marie à une température de 70 °. En savoir plus sur la façon d'exprimer le lait maternel >>>

Ensuite, refroidissez-le et donnez-le à l'enfant. Après exposition à la température, le pregnandiol se désintégrera et n'aura aucun effet sur le taux d'élimination de la bilirubine.

Si un bébé a la jaunisse, maman devrait trouver un pédiatre, en qui elle a toute confiance, et suivre toutes ses instructions.

Comment traiter la jaunisse

La photothérapie est la méthode la plus efficace pour réduire la bilirubine dans le sang.

Le bébé est placé sous des lampes spéciales opérant dans le spectre bleu. Sous l'influence de la lumière, la bilirubine est transformée en lumirubine non toxique, qui est rapidement éliminée de l'organisme.

La photothérapie pour les nouveau-nés atteints de jaunisse peut être effectuée à la fois dans la maternité et dans l'établissement médical pour enfants.

Dans les grandes villes, il est possible de louer une lampe pour le traitement de la jaunisse d’un enfant. Par conséquent, si la bilirubine ne se désagrège pas et si l'état du bébé ne pose pas de problème, le traitement peut être effectué à la maison.

N'oubliez pas de faire un don de sang à temps pour déterminer le niveau de bilirubine.

Les lampes à incandescence prescrites pendant 96 heures avec des pauses pour l'alimentation. Pour protéger les yeux, les enfants portent des pansements spéciaux ou des chapeaux.

Lors de la photothérapie, le bébé perd des liquides, il est donc nécessaire de le fixer à la demande de l’allaitement.

Effets secondaires du traitement à la lumière: peeling de la peau, selles fréquentes. Ces symptômes disparaissent dès que le traitement est terminé. En savoir plus sur le nombre de fois où un bébé devrait avoir un tabouret >>>

Après la fin de la photothérapie, des médicaments cholérétiques, diurétiques sont parfois prescrits pour compléter le traitement:

  • Hofitol nouveau-né atteint de jaunisse se présente sous la forme de gouttes, mélangées trois fois par jour à de l'eau.
  • Ursosan nouveau-né souffrant de jaunisse administre une fois par jour, en diluant une partie du contenu de la capsule dans une petite quantité d'eau. Voir aussi: Quand puis-je donner de l'eau à un nouveau-né? >>>
  • Il est commode de donner au bébé Ursofalk, avec la jaunisse des nouveau-nés, ce médicament est préférable d'acheter sous forme de suspension.

Ursosan et Ursofalk réduisent la bilirubine dans le sang en quelques jours.

  • À partir des médicaments homéopathiques, les médecins peuvent recommander un tacle. Galstena avec jaunisse des nouveau-nés est pris sous forme de gouttes, 3 fois par jour. Avant de donner le médicament au bébé, les gouttes sont diluées dans le lait maternel.

Dans le traitement de la jaunisse grave, des transfusions sanguines sont utilisées. Cela permet de remplacer la plupart des globules rouges dans le sang et, par conséquent, de réduire de moitié la bilirubine en une procédure.

Lors d’une transfusion, jusqu’à 80% du sang du bébé est remplacé. Il n'est pas permis de prélever du sang de la mère, alors l'enfant cherche un autre donneur.

La jaunisse physiologique passe par elle-même et ne nécessite pas de traitement spécial. Cependant, la mère peut aider le bébé à se débarrasser plus tôt de l'excès de bilirubine:

  • L'allaitement est la meilleure méthode de prévention. Il est important d'attacher le bébé au sein immédiatement après la naissance. Le colostrum contient des composants qui stimulent le fonctionnement de l'intestin des miettes. La bilirubine est éliminée du corps avec le méconium (premières matières fécales). Le lait maternel est le meilleur moyen de remplir le liquide pendant la photothérapie. En savoir plus sur GW et son application >>>
  • Bains de soleil À la fin du printemps, en été ou en automne, vous pouvez pousser le capot de la poussette lors d'une promenade pour que les rayons du soleil tombent sur le visage du bébé. En hiver, vous pouvez rester avec le bébé sur le balcon, assurez-vous simplement que l'enfant ne gèle pas. Ne laissez pas le soleil tomber dans les yeux du bébé. La vitamine D, obtenue par les miettes, aide à éliminer la bilirubine du corps.
  • Vous ne devriez pas donner à votre bébé une solution de glucose ou de bouillon de hanches; comment le glucose devrait être administré dans la jaunisse chez les nouveau-nés, seul le médecin sait.

Quelles sont les conséquences de la jaunisse infantile?

La jaunisse de l'allaitement et la jaunisse physiologique du nouveau-né n'ont généralement pas de conséquences. Lorsque la jaunisse de la peau passe, rien ne rappelle la maladie.

Récemment, les néonatologistes ont reconnu ces conditions comme une variante du développement normal du bébé.

Les effets de la jaunisse pathologique dépendent des causes qui l’ont provoquée.

Si vous commencez le traitement à temps et que vous ne vous écartez pas des recommandations de votre médecin, la maladie sera probablement complètement vaincue et ne laissera aucune maladie supplémentaire.

La jaunisse chez le nouveau-né, non traitée ou non guérie, ne passe pas sans laisser de trace, les conséquences peuvent être les suivantes:

  • augmentation sévère du risque de cancer du foie à l'avenir;
  • faible immunité chez le bébé;
  • cirrhose et autres maladies du foie.

Si le bébé a souffert d'une encéphalopathie à la bilirubine et qu'aucune assistance médicale ne lui a été fournie, une perte auditive partielle ou totale, des retards de développement et une paralysie peuvent en être les conséquences.

Un enfant présentant des signes de jaunisse doit être surveillé en permanence par un médecin afin de ne pas manquer le développement de formes sévères de la maladie et d'éviter des conséquences dangereuses.

Zheltushka chez les nouveau-nés: traitement, symptômes, causes et photos; les effets du jaunissement chez les nouveau-nés

Il est accepté d'appeler l'état physiologique ou pathologique néonatal néonatal de l'enfant, dans lequel sa peau acquiert une teinte icterique. Une telle condition se développe dans le contexte de l'apport actif de bilirubine dans les tissus, ce qui entraîne une coloration jaune de la peau. Un tel pigment est formé en raison de la dégradation des globules rouges du corps et est éliminé en raison de l'activité des enzymes produites par le foie. Chez les nouveau-nés, les enzymes sont éliminés lentement, car il y en a suffisamment dans le corps.

Et maintenant, arrêtons cela plus en détail.

Qu'est-ce que la jaunisse?

La coloration de la peau en couleur jaune se manifeste dans le contexte d'une augmentation de la concentration de bilirubine dans le sang d'un nouveau-né. La bilirubine se dépose dans la peau et les muqueuses. Dans ce contexte, elles acquièrent une teinte ictérique.

Après désintégration, la substance est excrétée du corps humain avec la participation des enzymes produites dans le foie. Dans des circonstances normales dans le corps humain, les cellules sont constamment mises à jour et ce processus n'est pas accompagné de jaunisse. La substance est éliminée du patient avec l'urine et les matières fécales.

En médecine moderne, il existe deux types de bilirubine:

  1. Direct - soluble dans l'eau et non toxique.
  2. Indirect - non lié, liposoluble, toxique.

Le processus d'élimination et la formation de bilirubine dans le corps du nouveau-né se déroule selon un schéma différent. Un certain nombre de caractéristiques physiologiques peuvent entraîner une forte augmentation de la concentration de bilirubine indirecte. Dans le même temps, la peau d'un nouveau-né prend une teinte caractéristique de jaunisse.

La liste des facteurs pouvant provoquer l'apparition d'une telle condition peut être représentée comme suit:

  • ventilation active des globules rouges dans la période néonatale;
  • l'immaturité des systèmes enzymatiques du foie;
  • diminution de la concentration de protéines dans le sang;
  • subtilité de la peau et de toutes ses couches.

Il convient de noter que la jaunisse physiologique se produit chez 100% des nouveau-nés, elle se développe 3 à 7 jours après la naissance, mais que ses symptômes cliniques ne se fixent que dans 60% des cas. Cela est dû au fait que dans certains cas, les symptômes apparaissent moins actifs.

Les signes suivants sont caractéristiques de la zheltouchka physiologique:

  • le jaunissement survient les jours 2 à 7 après la naissance;
  • les symptômes augmentent en 5-6 jours;
  • après 1 semaine, les symptômes disparaissent, la peau retrouve une teinte naturelle.

La teinte orange inhérente à l'état pathologique disparaît complètement en 2-3 semaines après son apparition.

Il convient de noter que la jaunisse chez les bébés prématurés et de faible poids peut évoluer de manière différente. La maladie a souvent une forme de vague, les symptômes sont complètement éliminés un mois après le début.

L'état général de l'enfant ne change pas, une telle jaunisse ne provoque pas de modification de la taille du foie et de la rate, n'est pas infectieuse. La condition ne nécessite pas d'intervention médicale.

À quoi ressemble la jaunisse chez les nouveau-nés avec une photo?

Le symptôme principal et le plus caractéristique de la maladie est le jaunissement de la peau, difficile à voir à l'œil nu. Il convient de noter que non seulement la peau jaunit, mais aussi la sclérotique des yeux - elles deviennent citronnées. La jaunisse physiologique ne provoque aucun autre symptôme et après 2 semaines, la peau du nouveau-né prend à nouveau une teinte naturelle.

Lorsque la jaunisse apparaît, il est impératif de contacter un pédiatre. Le médecin analysera le sang pour déterminer l’indice de bilirubine dans le sang. Le diagnostic est déterminé après évaluation de l'état de l'enfant et comparaison avec les données des échantillons de laboratoire.

Les signes suivants peuvent être dérangeants:

  • le jaunissement de la peau se produit le jour de la naissance du bébé, c'est-à-dire immédiatement après la naissance;
  • le jaunissement a un amont;
  • après quelques jours, l'ombre de la peau reste invariablement jaune;
  • manifestation possible de taches vertes;
  • blanchiment des masses fécales;
  • urine foncée;
  • l'apparition d'hématomes et d'ecchymoses sur le corps;
  • une augmentation de la taille du foie et de la rate;
  • somnolence constante, l'enfant devient léthargique;
  • refus de manger.

Les symptômes de la jaunisse peuvent avoir un caractère onduleux - l’apparition soudaine et la disparition complète. La manifestation de ces signes suggère qu'il est impossible de retarder la question de consulter un médecin. La condition du nouveau-né peut se détériorer rapidement, entraînant des conséquences irréversibles.

Causes de jaune

Au cours de la vie d’un enfant à l’intérieur du ventre de sa mère, son corps est alimenté en oxygène par les globules rouges - globules rouges. Après la naissance d'un enfant commence à respirer par lui-même et les globules rouges contenant de l'hémoglobine ne sont plus nécessaires. De tels éléments sont détruits seuls et lors de leur destruction, de la bilirubine est produite, capable de teindre la peau en jaune. Du corps, une telle substance est excrétée avec l'urine et les selles.

La jaunisse du nouveau-né est un phénomène naturel - il s’agit d’une sorte de réaction du corps de l’enfant, confirmant qu’il n’apprend qu’à vivre de manière autonome. Le foie du bébé au cours de cette période n’est pas mature et il n’est pas en mesure de traiter toute la bilirubine entrante dans les volumes requis, respectivement, il pénètre dans le sang. À mesure que l'organe filtrant se développe et se développe, sa capacité à traiter une telle substance augmente. C'est pourquoi l'intensité de la manifestation d'ictère physiologique diminue déjà au bout de 5 à 6 jours. Après une diminution de l'intensité de l'augmentation des symptômes, les raisons de la panique disparaissent - le foie remplit sa fonction dans les volumes requis.

La liste des raisons qui augmentent le risque de développer un ictère peut être représentée comme suit:

  • âge maternel précoce;
  • grossesse multiple;
  • diabète chez la mère;
  • naissance prématurée;
  • déficience en iode prononcée;
  • carences nutritionnelles pendant la grossesse;
  • prendre des médicaments pendant la grossesse.

Les facteurs présentés dans la liste peuvent augmenter le risque de développer une jaunisse chez le nouveau-né.

Symptômes de la jaunisse chez les nouveau-nés

Le tableau clinique caractéristique du zheltku du nouveau-né peut repasser comme suit:

  • jaunissement de la peau;
  • jaunissement de la sclérotique des yeux et des muqueuses;
  • la probabilité d'un changement de couleur des masses fécales n'est pas exclue;
  • symptômes d'anxiété, anxiété;
  • perte d'appétit;
  • augmentation de la concentration en hémoglobine dans le sang;
  • développement de l'anémie.

En cas de jaunisse pathologique, une augmentation de la taille du foie et de la rate est possible. Il y a souvent une augmentation de la taille des veines de la paroi abdominale antérieure.

Si, dans les deux semaines, l'état de l'enfant ne se normalise pas, il est nécessaire de consulter un médecin pour une seconde consultation. Avant de commencer à traiter la maladie, il est important d'identifier un indicateur de la concentration de bilirubine dans le sang. La concentration de bilirubine dépend de nombreux facteurs, car après avoir reçu les données de l'enquête, un spécialiste sera en mesure de déterminer avec précision la nature de la pathologie chez le nouveau-né.

Types de zheltushki

Zheltushka physiologique contrairement pathologique n'est pas dangereux pour l'enfant. La jaunisse physiologique est diagnostiquée chez la grande majorité des nouveau-nés.

Vous pouvez exprimer une suspicion quant au développement de la maladie dans les cas suivants:

  • le jaunissement de la peau peut être retrouvé quelques heures après la naissance;
  • les concentrations de bilirubine deviennent extrêmement élevées et atteignent 256 µmol / l;
  • somnolence constante ou faire des mouvements chaotiques;
  • décoloration de l'urine et des matières fécales: l'urine est plus foncée et les matières fécales s'illuminent.

L'intervention thérapeutique doit être rapide. En l'absence de réactions opportunes, la bilirubine pénètre dans le système nerveux de l'enfant, l'empoisonnant progressivement - le développement de la jaunisse nucléaire est possible.

Le tableau clinique de cette affection peut être le suivant:

  • cri monotone;
  • syndrome convulsif;
  • pression réduite;
  • le coma

La jaunisse nucléaire se développe souvent chez les prématurés.

Traitement de la jaunisse chez les nouveau-nés

En cas de jaunisse pathologique chez le nouveau-né, le traitement est effectué dans un hôpital. Femme hospitalisée en couches avec l'enfant. Si la mère et le nouveau-né ont un conflit Rh, une transfusion sanguine de l'enfant donné est effectuée. Dans une procédure, 70% du volume sanguin est remplacé. Dans les cas graves, la procédure de transfusion sanguine peut être répétée plusieurs fois.

Avec la jaunisse physiologique, un traitement spécifique n'est pas nécessaire. Les recommandations qui vous permettent de normaliser le bien-être sont plutôt les suivantes:

  • Je recommande que le nouveau-né soit appliqué sur le sein immédiatement après la naissance;
  • l'enfant doit être exclusivement nourri au sein, il est nécessaire d'abandonner les mélanges adaptés;
  • une femme pendant l'allaitement doit suivre un régime, mais la nutrition doit être équilibrée;
  • promenades régulières au soleil.

En tant que méthode de traitement supplémentaire, les experts recommandent l’utilisation de la photothérapie. Pour la procédure, les yeux de l'enfant sont recouverts d'un bandage spécial. Le cours de thérapie comprend 96 heures. Au cours de l'intervention, un enfant peut présenter divers symptômes, notamment une desquamation et une éruption cutanée. Dans de rares cas, des troubles du tractus gastro-intestinal sont possibles.

Dans les cas d'ictère physiologique grave, les experts peuvent recommander l'utilisation d'absorbants. Ces fonds absorbent des substances nocives, notamment un excès de bilirubine. L'adsorbant est conçu pour accélérer le processus d'élimination des substances nocives et toxiques du corps de l'enfant, ainsi que des selles. Les parents doivent être conscients que l'auto-traitement dans ce cas est inacceptable et peut entraîner des conséquences dangereuses. Le schéma de traitement et le dosage des médicaments sont déterminés individuellement par l'expert.

Les conséquences de la jaunisse

En cas d'ictère pathologique, il est difficile d'établir un pronostic de récupération. Le taux de récupération dépend en grande partie des causes du développement de la pathologie et de la gravité du processus pathologique. Les parents doivent surveiller constamment l'état de l'enfant le premier jour après la naissance. Si les symptômes de la jaunisse apparaissent, vous devriez consulter un médecin d'urgence. Une attention particulière devrait être accordée au nouveau-né qui a subi un traumatisme à la naissance.

Lorsque les premiers signes d'ictère pathologique apparaissent, vous devez agir. L'enfant doit être montré à un spécialiste. Une surveillance continue de l'état et un traitement adéquat aideront à éviter l'apparition de conséquences dangereuses.

Dans certains cas, l’apparition de la jaunisse est due à l’utilisation du lait maternel. Dans ce cas, la raison de l’augmentation de la bilirubine dans le sang du bébé sera éliminée immédiatement après la fin de l’allaitement. Certains experts ne recommandent pas d'interrompre l'hépatite B, les médecins conseillent de surveiller les indicateurs de bilirubine dans le sang de la mère et de l'enfant pour prévenir le développement de complications dangereuses. L'allaitement est recommandé d'arrêter que lorsque les indicateurs atteignent des niveaux critiques.

La jaunisse physiologique, contrairement à une maladie pathologique, se déroule sans conséquences et n’affecte pas le développement futur du corps de l’enfant. Pour les patients présentant un ictère pathologique, le risque de développer une cirrhose et un cancer du foie augmente. La grande majorité des nouveau-nés, à l'âge adulte, seront confrontés à divers troubles du travail de l'organe. L'effet toxique de la bilirubine sur le système nerveux peut être irréversible. Les patients peuvent présenter une surdité, une paralysie complète ou un retard mental grave.


Plus D'Articles Sur Le Foie

Cholestase

Système biliaire du foie

Les cellules du foie produisent chaque jour jusqu'à 1 litre de bile entrant dans l'intestin. La bile hépatique est un liquide jaune, la bile de la vésicule biliaire est plus visqueuse, de couleur brun foncé avec une teinte verdâtre.
Cholestase

L'hépatite est-elle contagieuse pour les autres?

Je suis heureux de vous accueillir, chers lecteurs! Une maladie comme l'hépatite fait craindre les gens. Après tout, sa manifestation pour beaucoup peut n’être qu’une surprise.