Maladies de la peau comme signe de maladie du foie

Le terme «taches de foie» désigne souvent plusieurs types de manifestations cutanées: des lésions cutanées qui sont des symptômes des maladies du foie aux troubles totalement inoffensifs de la pigmentation associés à l'âge.

Changements cutanés liés à l'âge (troubles de la pigmentation)

Ces éruptions cutanées portent plusieurs noms à la fois: taches pigmentaires ou séniles, lentigo solaire ou sénile et, bien sûr, taches hépatiques. Ce nom n'est pas associé aux fonctions du foie, mais à une éruption cutanée de couleur brune ressemblant à celle du foie.

À la surface de la peau, ces éruptions ressemblent à des taches ovales plates ou légèrement surélevées ou à des plaques de couleur brun clair ou foncé. Se produit chez les personnes âgées de 40 à 50 ans. Ils sont situés sur les zones de la peau exposées au soleil, le plus souvent sur le visage, les mains (mains, bras), les épaules. Peut parfois fusionner. Ils sont le résultat du vieillissement et de l'exposition prolongée au rayonnement ultraviolet.

Le lentigo est souvent confondu avec les taupes. La formation de taupes peut également être provoquée par une insolation prolongée. Les taupes sont situées sur tout le corps, le visage et les mains ne font pas exception. La couleur des taupes est également brune. Parfois, seul un dermatologue peut distinguer un grain de beauté du lentigo.

Les taches pigmentaires et les taupes sont indolores et, en règle générale, sans danger. Le traitement obligatoire ne peut pas être. La cryothérapie et le traitement au laser sont parfois utilisés.

Si l'apparence de taches ou de grains de beauté commençait à changer, pour acquérir une forme irrégulière, vous devriez contacter le dermatologue oncologue pour exclure une transformation maligne - le mélanome.

Vraiment "foie" dommages à la peau et ses annexes

Les problèmes de peau résultant de violations du foie sont très divers: ils vont de la dermatite à des éruptions cutanées et se terminent par des lésions presque irréversibles. Considérez le plus commun d'entre eux.

Prurit hépatique (cholestatique)

Les démangeaisons cutanées sont un symptôme presque constant de la jaunisse dans le syndrome de cholestase. Cela est dû à la teneur élevée en acides biliaires dans le sang. Certaines maladies du foie non obstructives, telles que l'hémochromatose, commencent parfois par des démangeaisons cutanées. Presque jamais se produit dans d'autres types de jaunisse (hémolytique ou parenchymateuse). Parfois, il apparaît pendant un certain temps (voire des années) avant l'apparition de la jaunisse ou d'autres signes cliniques de maladie du foie. Il peut également être accompagné d'une éruption cutanée différente.

Cela se produit à court terme et paroxystique, ou têtu et douloureux. Les zones du corps les plus touchées sont la peau du tronc, des bras et des jambes.

Sur la peau, il y a des traces de grattements, des plaques sous-cutanées arrondies de couleur jaunâtre éruptives xanthomateuses, situées dans les plis cutanés du corps, sur le visage autour des yeux.

Décoloration hépatique (jaune) de la peau ou jaunisse

Avec une augmentation du taux de bilirubine dans le sang, la peau et les muqueuses commencent à jaunir - un ictère apparaît. D'abord, le jaunâtre (subictericity) est bien visualisé sur la sclérotique et dans la cavité buccale, puis le visage est peint, les paumes des mains et la plante des pieds, puis il s'étend à tout le corps.

La jaunisse devient perceptible lorsque le niveau de bilirubine n’est pas inférieur à 34–36 µmol / L (2–3 mg%).

La répartition de la peau jaune sur le corps est généralement inégale: plus prononcée sur le corps et la sclérotique, moins - sur les membres.

Fait intéressant, la pathologie aiguë du système hépatobiliaire est souvent projetée dans la région ombilicale. Dans la cholécystopancréatite aiguë, des hémorragies peuvent apparaître ici, et lorsque la voie biliaire principale se rompt, une coloration jaune vif se produit.

"Astérisques hépatiques" - télangiectasie

Ils sont le signe de diagnostic le plus important pour les maladies du foie. Un autre nom est "varicosités". Ils représentent plusieurs petites ectasies pulsantes des vaisseaux (qui dépassent légèrement de la peau et ont une couleur rouge foncé). À partir d’eux, de petites branches vasculaires qui ressemblent aux "jambes d’une araignée" se ramifient en forme de rayon. Souvent situé sur le visage, le cou, les bras, les épaules, le dos.

Purpura hépatique

Il s’agit d’une hémorragie mineure de la peau (taches hémorragiques), localisées sur la peau du corps et les muqueuses. Lorsque vous appuyez sur ne disparaissent pas, ce qui les distingue de certains autres types d'éruptions cutanées.

Dans les maladies hépatiques, leur taille peut aller du point microscopique au plus grand (ecchymose ou ecchymose). Également fréquents saignements nasaux et utérins (chez les femmes).

Paumes du foie

La couleur rouge vif des paumes, ou érythème palmaire («paumes du foie»), est un symptôme qui survient dans presque toutes les maladies chroniques du foie. Lorsque vous appuyez sur cette touche, la couleur rouge s'estompe, puis se rétablit.

En plus de l'érythème, il existe une régularité du tenar (élévation du pouce) et de l'hypénar (élévation du petit doigt).

Le symptôme se retrouve également dans la polyarthrite rhumatoïde, pendant la grossesse, chez des adolescentes en bonne santé.

Parfois, la plante des pieds du patient (érythème plantaire) est colorée en rouge.

Langage "hépatique"

Dans les maladies hépatiques chroniques, la langue acquiert une couleur rouge vif, œdémateuse, avec une surface «laquée». Parfois, la langue devient rouge foncé, mauve, la teinte devient sèche. Ce symptôme est souvent un précurseur de l'insuffisance hépatique.

La membrane muqueuse de la bouche et des lèvres acquiert une couleur rouge carmin caractéristique.

Odeur "hépatique"

En cas de maladie du foie, l'expression «odeur hépatique» est souvent utilisée. C'est difficile à décrire. Certains le caractérisent comme sucré, comme l'odeur de fruits trop mûrs. Certains le comparent à l'odeur de viande fraîche ou de foie. Pour d'autres, cette odeur est associée aux souris - une odeur de «souris». L’émergence d’une telle odeur est associée à des troubles métaboliques des acides aminés et des composés aromatiques.

Cette odeur spécifique est ressentie lors de la respiration du patient, ainsi que par son corps en raison de la libération de sueur sur la peau.

Troubles de la pigmentation de la peau

Un symptôme commun de problèmes de foie. Une pigmentation accrue sous forme de formation excessive de taches pigmentaires accompagne presque toutes les maladies chroniques du foie. La couleur de la peau des aisselles et des mains, en particulier celle des paumes, peut devenir bronze ou gris sale. Chez les femmes, la pigmentation excessive se manifeste par le chloasma. En règle générale, l'emplacement des taches de pigment sur le visage - la surface latérale des joues avec la transition vers le cou.

Certains médecins associent l'apparition d'une diminution de la pigmentation (vitiligo) à une lésion du parenchyme hépatique avec syndrome de cholestase, une diminution de la fonction de détoxication du foie. Cependant, le mécanisme d'occurrence de cette maladie n'est toujours pas complètement divulgué.

Dommages aux cheveux et aux ongles

Chez les hommes, les poils deviennent plus minces, peut-être même complètement. Sur la tête, il y a un amincissement important du cuir chevelu, jusqu'à la calvitie complète. Chez les femmes, la croissance des poils sous les aisselles est réduite, dans la région pubienne.

Il y a une déformation des plaques à ongles, les ongles deviennent minces, cassants, des rayures blanches et des points apparaissent dessus. Les phalanges distales des doigts peuvent changer (s'épaissir) en fonction du type de "baguette".

Autres changements de peau

En règle générale, il s'agit de symptômes de troubles de certaines fonctions du foie résultant de sa maladie.

Une dermatite allergique survient souvent lors d'affections hépatiques. Une éruption cutanée, symptôme de dermatite, apparaît en liaison avec une violation de la fonction de détoxication du foie. Les manifestations cutanées de la dermatite sont différentes, mais le plus souvent il s’agit de taches ou de plaques de couleur rouge vif. La dermatite survient, en règle générale, soudainement. Traitement du complexe de la dermatite allergique.

Il existe souvent une tendance à l'apparition d'une dermatite pustuleuse sous la forme d'éruptions cutanées typiques - folliculite, furonculose. Ceci est une manifestation du déséquilibre immunitaire en réponse à une diminution de la synthèse des immunoglobulines hépatiques.

Des bandes atrophiques (vergetures ou «vergetures») se développent en tant que manifestation d'un déséquilibre hormonal secondaire dans les maladies du foie. Ils sont situés sur les cuisses, les fesses, dans le bas de l'abdomen et parfois sur les mains.

Traitement

La grande majorité des manifestations cutanées et autres sur le corps du patient régressent lors du traitement de la maladie sous-jacente.

La manifestation la plus désagréable sur le plan émotionnel de la pathologie hépatique peut être appelée prurit. Le traitement du prurit dans les maladies du foie est réduit à l'élimination des causes profondes. Cependant, selon les résultats de la recherche scientifique, les médicaments qui inhibent l'absorption des sels biliaires par les hépatocytes (rifampicine, acide fuzidinovaya) ou qui interfèrent avec la cholestase intrahépatique - le métronidazole peuvent être efficaces. L'utilisation de ces médicaments et de certains médicaments améliore considérablement la qualité de vie des patients.

La thérapie par impulsions au métronidazole a entraîné la disparition rapide du prurit chez les patients insensibles au traitement par d'autres médicaments. L'effet antipruritique du métronidazole est également associé à des modifications du métabolisme des acides biliaires par les bactéries du petit intestin. Toutefois, les démangeaisons peuvent réapparaître 4 à 6 semaines après l’arrêt du traitement par métronidazole. Un traitement répété de courte durée au métronidazole entraîne le renversement des démangeaisons.

Il est également connu que le métronidazole réduit le taux de lipoprotéines de basse densité de 10 à 20%, ce qui améliore le métabolisme des lipides. Dans le même temps, les dérivés du métronidazole n’ont pas été étudiés comme médicaments possibles pour la monothérapie des troubles du métabolisme lipidique.

La médecine moderne a obtenu un certain succès dans le traitement des maladies du foie et de leurs complications. Cependant, les possibilités de la médecine ne sont pas illimitées, de sorte que les chances de succès sont beaucoup plus grandes avec un diagnostic opportun.

Étoiles vasculaires

Le blush sur les joues a toujours été considéré comme un signe de santé et de beauté. Mais dans de nombreux cas, les joues rouges ou les varicosités sur le visage sont les raisons pour consulter un médecin. Pourquoi les lésions vasculaires apparaissent-elles sur le visage, la poitrine ou les jambes, est-ce dangereux et pouvons-nous nous en débarrasser?

Formations vasculaires - "étoiles" - qu'est-ce que c'est?

Dans la plupart des cas, les formations vasculaires elles-mêmes ne sont pas dangereuses, ne causent pas d'inconvénients et constituent un défaut esthétique.

L'araignée vasculaire est l'un des types de télangiectasie - l'expansion de petits vaisseaux sanguins, qui a une cause non inflammatoire et une nature persistante. L'expansion des capillaires, des artérioles et des veinules est normale pour le corps. Ce mécanisme est utilisé par le corps pour réguler la température - le blush sur les joues provient de la chaleur ou du froid, à la suite de la manifestation d'émotions, telles que la colère.

Avec le déroulement habituel de ce processus, le système sympathique dilate les petits vaisseaux sous-cutanés, le sang afflue à la surface de la peau, après la disparition de la nécessité, les vaisseaux se contractent à nouveau et le rougissement disparaît. Dans le cas de la télangiectasie, le vaisseau qui s'est développé une fois est resté dans cet état, brillant à travers la peau sous la forme d'un réticulum ou d'un astérisque.

Pourquoi la télangiectasie apparaît

En raison de ce qu'il y a des varicosités sur le corps - il peut y avoir plusieurs raisons. Ce phénomène est observé chez environ 35 à 40% des personnes. L'apparition de vaisseaux sanguins visibles sur le corps est sensible pour les hommes et les femmes. De telles formations peuvent apparaître même chez les nouveau-nés. Selon le sexe et l'âge, les causes de telles formations sont différentes. Chez les enfants, les causes les plus courantes sont:

  1. maladies génétiques;
  2. maladie du foie.

L'éducation vasculaire chez les enfants se produit le plus souvent sur la poitrine ou les membres.

Chez l'homme, le réseau vasculaire apparaît le plus souvent à la suite d'une insuffisance veineuse chronique.

Troubles hormonaux - c’est à cause d’eux que les étoiles vasculaires apparaissent le plus souvent sur les jambes ou le visage de la femme. Près de 80% des femmes ont une formation vasculaire pendant la grossesse, après un avortement ou à cause des contraceptifs oraux.

Beaucoup de femmes s'intéressent à la question de l'apparition d'astérisques vasculaires pendant la grossesse. En effet, la survenue de varices sous forme d’astérisques pendant la grossesse est un scénario très probable. Premièrement, ce n’est pas la chose la plus difficile à laquelle une femme sera confrontée pendant sa grossesse. Deuxièmement, après la permission de la grossesse, c'est-à-dire lors de l'accouchement, les astérisques disparaissent généralement. Vous pouvez les "aider" en utilisant une crème cosmétique ou une pommade à l'héparine. Si la crème ou la pommade ne vous a pas aidé et qu'un mois après la grossesse, les stars sont toujours avec vous, consultez un médecin qui peut vous recommander un remède plus puissant qu'une pommade ou une crème.

Dans de nombreux cas, les formations vasculaires apparues pendant la grossesse sont un phénomène temporaire qui disparaît plusieurs mois après l’accouchement si les niveaux hormonaux redeviennent normaux.

Les causes de l'apparition d'étoiles vasculaires sur le visage ou sur d'autres parties du corps peuvent également être des modifications de la ménopause survenant dans le corps.

Il y a des raisons médicales plus sérieuses, à la suite desquelles des rougeurs apparaissent sur la peau, sous la forme de petits vaisseaux visibles. La téleangiectasia peut être acquise et congénitale. Inborn peut être un symptôme des maladies suivantes:

  1. ataxie télangiectasie Louis Bar;
  2. Maladie de Sturge-Weber;
  3. Maladie de Weber - Rendu-Osler.

Les télangiectasies acquises apparaissent comme un symptôme:

  1. maladies de l'épiderme (maladie de Wagner-Unferriht-Hepp, maladie de Libman-Sachs (lupus érythémateux), lésions inflammatoires des petits vaisseaux - sclérodermie);
  2. troubles endocriniens;
  3. La maladie de Raynaud;
  4. mastocytose dermique;
  5. les varices;
  6. la rosacée;
  7. dermatite de radiation;
  8. maladie du foie;
  9. insuffisance veineuse chronique;
  10. atrophie de l'épiderme;
  11. utilisation d'hormones et de corticostéroïdes;
  12. augmentation de la perméabilité des parois des vaisseaux sanguins en raison du manque de vitamine C.

Types d'étoiles vasculaires

Selon les navires sur lesquels les modifications ont eu lieu, il existe plusieurs types de varicosités:

  1. Arbre Cette forme a la forme de branches, apparaît le plus souvent sur les jambes, a une couleur bleue.
  2. Linéaire. Ils sont aussi appelés simples. Ils sont à la fois bleus et rouges et apparaissent généralement sur les joues et le nez.
  3. Comme une araignée. Le plus souvent de couleur rouge, ressemblant à une araignée: les rayons rayonnent du centre.
  4. Point De telles formations souvent accompagnées de diverses maladies. On dirait des taches ou des points. Avec un grand nombre peut fermer dans de vastes taches de rouge.

L'apparence dépend de la cause de l'apparence. Et cela détermine le type de traitement.

Comment se débarrasser de ce défaut et s'il faut le faire

Beaucoup, en particulier le beau sexe, qui sont plus souvent que les hommes, sont sujets à l'apparition d'un tel défaut, s'inquiètent de la manière de supprimer les astérisques.

Comment enlever les varicosités? Dans la plupart des cas, les astérisques vasculaires sur le visage, la poitrine ou les jambes sont indolores et ne nécessitent pas de traitement séparé. Si leur présence provoque une gêne, vous pouvez vous débarrasser des tumeurs, par exemple à l'aide d'un onguent à l'héparine. Aujourd'hui, en plus des onguents, ils offrent diverses procédures cosmétiques permettant d'éliminer les varicosités des jambes ou d'autres parties du corps.

Cependant, avant d'appliquer des remèdes populaires, pour utiliser un onguent à base d'héparine de veines d'araignée ou d'autres types de pommades ou de crèmes ayant un effet similaire, ou pour vous inscrire à la procédure, vous devriez consulter un spécialiste. Un phlébologue déterminera l'état de la circulation sanguine dans les vaisseaux périphériques, vous aidera à comprendre la cause de l'apparition d'étoiles vasculaires et vous indiquera comment les retirer plus efficacement - que vous ayez besoin d'intervenir ou non.

Même si la tumeur n'est pas maligne, l'intervention peut avoir des conséquences négatives. En outre, leur apparence indique nécessairement des violations du corps et la consultation en temps utile d'un médecin aidera à diagnostiquer des maladies telles que:

  1. kératose actinique;
  2. carcinome basocellulaire;
  3. violations de la synthèse de collagène et d'œstrogène.

Cela aidera également à établir toutes les maladies ci-dessus, dont les symptômes peuvent être l'apparition d'étoiles vasculaires sur les ailes du nez, des joues, de la poitrine ou des jambes.

Si des varicosités sur les jambes apparaissent sur le fond des varices, vous devez d'abord éliminer les manifestations des varices avant de procéder à une opération.

Méthodes de traitement

Si la pommade ne vous aide pas, le médecin sera en mesure de déterminer les méthodes de traitement après l'examen. Le plus souvent, la vitesse du flux sanguin et l'état des vaisseaux sont contrôlés par ultrasons Doppler. Selon les résultats de l'examen, un traitement est prescrit:

Sclérothérapie Le traitement le plus courant pour les vaisseaux dilatés est la sclérothérapie. La méthode consiste à oblitérer les veines en y introduisant une solution sclérosante. Sous son influence, la surface interne du vaisseau est irritée puis collée. Au cours de l'année, la cicatrice est absorbée. L'opération est réalisée sans intervention chirurgicale - la composition est injectée avec une aiguille fine. La sclérothérapie est le plus souvent utilisée pour éliminer les varicosités des jambes.

Thérapie au laser. La méthode est basée sur l'absorption du faisceau par les parois du vaisseau, suivie de l'oblitération. C'est la méthode de traitement la plus douce, dans laquelle les tissus voisins ne sont pas blessés. La coagulation au laser est souvent utilisée pour éliminer les varicosités du visage. Lors du choix de cette méthode, vous devez être attentif au fait qu'il peut ne pas être possible d'éliminer complètement les étoiles vasculaires sur le visage: des rechutes sont possibles et des procédures répétées peuvent entraîner le blocage des glandes sudoripares.

Électrocoagulation. La méthode de cautérisation avec un courant haute fréquence est une procédure plutôt douloureuse. De plus, cette méthode est associée à la formation de tissu cicatriciel et de taches pigmentaires. Elle convient donc particulièrement au retrait des astérisques sur la poitrine ou les jambes pendant la grossesse.

Thérapie à l'ozone. L'ozone provoque la destruction des navires endommagés et leur extinction. L'absence de lésions visibles sur la peau est pratique pour éliminer les étoiles vasculaires sur le visage.

Chirurgie par ondes radio. La méthode la plus douce pour éliminer les varicosités sur le nez et les joues. Mais son application n'est possible que sur les vaisseaux capillaires des petits vaisseaux.

Faites un choix d'une technique particulière, ainsi que choisir une crème cosmétique ou une pommade ne peut être qu'un médecin. Il convient également de rappeler qu’à l’aide de ces manipulations de médicaments, de procédures esthétiques ou de l’utilisation de pommades et de crèmes, il sera possible de se débarrasser des étoiles vasculaires sur le visage, les jambes ou la poitrine. Autrement dit, éliminer uniquement le défaut esthétique avec une crème ou une pommade, sans corriger les raisons de leur apparence. Par conséquent, ce n'est pas un remède.

"Étoiles vasculaires" est observé dans les maladies:

La cirrhose alcoolique est une maladie qui évolue de manière chronique. Elle est causée par l’empoisonnement régulier des cellules du foie par l’alcool et par leur mort. Dans le monde actuel, l'alcool est largement disponible et beaucoup de gens l'utilisent avant de prendre un apéritif. Cependant, peu de gens pensent que la consommation régulière d'alcool entraîne des lésions des cellules du foie, entraînant l'apparition d'une cirrhose. On pense généralement que seules les personnes qui boivent de l'alcool fréquemment et en grande quantité peuvent souffrir de cette pathologie. En réalité, la cirrhose alcoolique du foie peut se développer même chez les personnes qui boivent un peu, mais régulièrement.

Anasarka est un processus pathologique caractérisé par l'accumulation de liquide dans le tissu sous-cutané, qui se manifeste extérieurement sous la forme d'un œdème. Dans la plupart des cas, ce n'est pas une maladie indépendante, mais se développe dans le contexte d'autres processus pathologiques du corps.

L'angiomatose est une affection pathologique caractérisée par la prolifération des vaisseaux sanguins, à l'origine de la formation d'une tumeur. L'angiomatose se développe parallèlement à diverses anomalies congénitales et dysfonctionnements du système immunitaire. La prolifération des vaisseaux sanguins peut recouvrir la peau, les organes internes, le cerveau, les organes de la vision et d’autres systèmes organiques.

L'arthrogrypose est une pathologie systémique congénitale qui provoque une hypotrophie musculaire, des lésions de la moelle épinière et une contracture des articulations. Il y a une maladie chez 1 enfant sur 3 000 nouveau-nés, et parmi toutes les maladies ostéo-articulaires, elle est d'environ 3%.

L'hépatite auto-immune est une lésion pathologique du principal organe hématopoïétique, le foie, dont l'étiologie n'est pas claire et conduit à la destruction des cellules du foie avec le développement ultérieur de l'insuffisance hépatique. Parmi toutes les pathologies hépatiques, l'hépatite auto-immune représente environ 25% des cas, et les enfants et les adultes en souffrent. Les femmes sont sujettes à cette pathologie 8 fois plus souvent que les hommes.

Les varices (varices) sont une maladie chronique dans laquelle les veines sont sujettes à une expansion nodulaire, ce qui se produit simultanément avec une violation du processus de la circulation sanguine et avec sa stagnation dans le système veineux. Les varices, dont les symptômes se développent conformément aux effets d'un certain nombre de causes prédisposantes, se manifestent par le développement d'une saillie caractéristique de veines larges, sinueuses et adipeuses, affectent les membres inférieurs, car ce domaine particulier de dommage sera traité dans notre article d'aujourd'hui.

L'hépatite D est un autre type d'infection virale du foie. Son trait distinctif est que l’hépatite B survient le plus souvent simultanément, ce qui est moins communément considéré comme une complication des effets négatifs du VHB. Le provocateur est un microorganisme spécifique qui infecte souvent une personne par voie parentérale, c'est-à-dire par le sang. En outre, il existe un certain nombre d'autres mécanismes d'infection.

L’hépatomégalie hépatique est le signe principal d’un dysfonctionnement dans le fonctionnement normal de cet organe. Avec la progression d'un tel état, la taille du foie augmente. La cause la plus fréquente d'hépatomégalie est l'empoisonnement du corps avec divers poisons et toxines.

La dysplasie du tissu conjonctif est un dysfonctionnement de la formation et du développement du tissu conjonctif. Peut apparaître après la naissance, ainsi qu'au stade du développement embryonnaire. En médecine, la dysplasie est appelée tout échec dans la formation des organes et des tissus du corps. La violation peut survenir après la naissance ou in utero. Il se développe en raison de facteurs génétiques qui affectent la structure fibreuse et la substance principale du tissu conjonctif.

Kuperoz est l'une des variétés de télangiectasie. Il s'agit d'une pathologie vasculaire et cutanée dans laquelle se développent des petits vaisseaux (veinules, capillaires, artérioles). En conséquence, leurs murs deviennent plus minces et perdent leur élasticité. Extérieurement, cette affection se manifeste par l'apparition sur la peau du visage et du corps de "astérisques", "réticulums" ou "taches de vin" vasculaires.

Le cancer du foie est une maladie assez grave, caractérisée par le développement d'une tumeur maligne dans le foie. Le cancer du foie, dont les symptômes présentent des caractéristiques, peut survenir à la suite d'une exposition à des facteurs majeurs tels que la cirrhose du foie, l'hépatite virale et la consommation par le patient de produits contenant de l'aflatoxine.

La sclérodermie systémique est une maladie qui affecte le tissu conjonctif et constitue, à son tour, le support de tous les organes internes. Les personnes âgées de 30 à 40 ans souffrent souvent de maladies, les femmes étant plus souvent diagnostiquées que les hommes.

Dermatite solaire - Il s'agit d'un trouble plutôt rare qui ne se développe pas tant du fait de l'influence intense des rayons du soleil que de l'arrière-plan d'une réponse individuelle de l'organisme.

La téleangiectasia est une extension de petits vaisseaux de type local ou à grande échelle. Ce type de pathologie est souvent appelé "astérisque vasculaire". Une telle violation de nature non inflammatoire est localisée uniquement dans la couche externe de la peau, ce qui facilite son élimination à l'aide d'un traitement au laser.

La fibrose hépatique est un processus pathologique irréversible, à la suite duquel les cellules hépatiques sont remplacées par du tissu conjonctif. Il convient de porter une attention particulière au fait que les cellules ne sont pas restaurées. Le processus de remplacement est lent. Les cinq premières années, le tableau clinique est presque totalement absent.

La photodermatose est un processus inflammatoire cutané résultant d'une sensibilité accrue à la lumière directe et réfléchie du soleil. L'absence de traitement peut causer de graves dommages à l'épiderme.

La cirrhose du foie est une maladie chronique causée par le remplacement progressif du tissu parenchymal du foie par du tissu conjonctif fibreux, ce qui entraîne une restructuration de sa structure et une violation des fonctions effectives. Les principaux symptômes de la cirrhose sont la jaunisse, une augmentation de la taille du foie et de la rate, des douleurs dans l'hypochondre droit.

Avec l'exercice et la tempérance, la plupart des gens peuvent se passer de médicaments.

Photo d'astérisques vasculaires avec cirrhose

Dans les premiers stades d'une maladie grave telle que la cirrhose, des araignées de sang peuvent apparaître sur la peau. Ce symptôme indésirable aide à déterminer la présence de la maladie chez une personne lors d'un examen physique. Ces varicosités avec une cirrhose peuvent être observées sur le front, dans la zone d'écoulement de la veine sexuelle supérieure, sur les épaules et l'arrière de la tête.

Images et symptômes de la maladie

Les extases ponctuelles avec appendices peuvent disparaître lorsqu'elles sont pressées avec une spatule médicale, mais elles peuvent également rester en place. Ces araignées peuvent rapidement apparaître, puis disparaître inaperçues pendant la grossesse, les femmes, diverses infections et l'intoxication. Le diagnostic différentiel aide à examiner les éléments de type angiome dans une maladie telle que la télangiectasie hémorragique héréditaire.

Il convient de noter que l'apparition de varicosités avec une cirrhose du foie peut ne pas nécessairement être observée. Ces éléments peuvent être totalement inoffensifs, par exemple chez les adolescents. Après avoir atteint l'âge de 18 ans, tous les signes de l'apparition de ces araignées disparaissent et la peau devient lisse et belle. Dans tous les cas, vous devez consulter un médecin et être examiné.

Un spécialiste des profils étroits devrait désigner:

  • livraison des tests au laboratoire
  • et aussi besoin de faire une échographie du foie.

Cela concerne en particulier les personnes âgées, lorsque le corps vieillit et est sujet à l'apparition de diverses maladies complexes. Ce groupe de personnes devrait donc s'adresser à des oncologues en Israël pour éliminer le cancer.

Tout médecin sait qu’il est presque impossible de différencier ces types d’étoiles et d’éruptions vasculaires d’un point de vue pronostique, en ne considérant que certains éléments. Par conséquent, il est nécessaire de faire cela dans un complexe qui aidera à donner des résultats concrets.

Diagnostic de la maladie

Il n'est pas nécessaire de penser immédiatement à la cirrhose lorsque de telles araignées apparaissent. Le diagnostic ne peut être posé que par un médecin à profil étroit (gastro-entérologue) et uniquement après un examen correct. En outre, cette maladie présente d'autres symptômes à prendre en compte, à savoir:

  1. une augmentation de l'organe lui-même,
  2. saignement des gencives,
  3. performance réduite
  4. urine sombre, etc.

Des varicelles apparues soudainement au cours de la cirrhose ne peuvent être observées que chez la moitié des patients. Les autres peuvent même ne pas soupçonner la présence de cette maladie, ce qui entraîne des conséquences irréversibles.

Par conséquent, il est nécessaire de passer annuellement un examen médical à un médecin pour procéder à des analyses d'urine et de sang prolongées, à une échographie et à d'autres études permettant d'identifier cette maladie désagréable au stade de l'apparition.

Les étoiles vasculaires ne constituent pas en elles-mêmes une menace pour la santé humaine comme les thrombophlébites, mais elles ne génèrent pas seulement un inconfort esthétique, les «araignées» signalent la présence de maladies graves.

Un tel défaut de peau apparaît non seulement chez les femmes, mais également chez les hommes, qui comprennent que ces capillaires sont un signe de pathologie.

En médecine, les astérisques sont appelés télangiectasies - ce sont des capillaires dilatés qui apparaissent à travers la peau. Ils sont bleus ou rouges et atteignent des tailles allant jusqu'à 1,5 mm.

Les étoiles vasculaires apparaissent n'importe où sur le corps, mais sont le plus souvent visibles sur les jambes et le visage. La raison de l'apparition, en règle générale, est une - une violation de l'hémodynamique, qui a provoqué la stagnation dans le sang. Mais les causes des troubles hémodynamiques peuvent être multiples.

Le groupe à risque comprend les personnes souffrant d'obésité, qui restent longtemps, qui font de gros efforts physiques et mènent une vie passive.

Quelle maladie disent les varicosités

Les varicosités peuvent parler de lésions du tissu conjonctif (sclérodermie). La circulation sanguine est perturbée en raison d'un raffermissement anormal de la peau. Les parois des vaisseaux sanguins sont étirées sous la pression créée pour le passage du sang, il existe donc des "araignées".

La formation de veines d'araignée se produit lors de modifications pathologiques du foie: hépatite, cirrhose, cancer. Ils apparaissent sur la peau de l'abdomen. Ils peuvent être provoqués par d'autres facteurs:

  • manque de vitamine C et P;
  • problèmes de coagulation du sang;
  • maladies cardiovasculaires;
  • le rayonnement et les effets des UV sur le corps;
  • hypertension artérielle.

Maladies du foie

Très souvent sont des signes de varicosités de l'hépatite et d'autres maladies chroniques du foie. Ce sont de petits tubercules pulsatiles des vaisseaux, qui se ramifient dans différentes directions sous la forme d'une brindille ou d'une araignée.

De diamètre, ils peuvent être de différentes tailles jusqu’à 1 cm et peuvent être situés partout: sur le cou, les épaules, les mains, les jambes, le ventre, le dos.

Dans le cas des maladies hépatiques chroniques, le nombre d'étoiles augmente. En l'absence de processus pathologiques, elles peuvent diminuer ou disparaître complètement. En plus des capillaires dilatés, les doigts rouges et le bout des doigts parlent de problèmes du foie.

L'hépatite B chronique présente les symptômes suivants:

  • faiblesse, fatigue;
  • perturbation du sommeil, diminution des performances;
  • perte de poids rapide;
  • diminution de l'appétit;
  • amertume dans la bouche;
  • douleur sourde dans l'hypochondre droit;
  • douleur dans la partie supérieure de l'abdomen.

Des changements cutanés s'observent lors du développement d'une cirrhose du foie, le plus souvent négligée, lorsque l'organe seul ne peut pas supporter la filtration sanguine.

Si les varicosités ne sont pas le signe d'une pathologie, d'une hépatite ou d'une cirrhose du foie, mais qu'elles ne provoquent qu'un inconfort externe, vous pouvez les éliminer très simplement aujourd'hui en procédant sans douleur et sans douleur.

Les personnes en bonne santé qui ne sont pas atteintes d'hépatite peuvent aussi avoir une toile d'araignée, mais elles disparaissent rapidement. Il est important de savoir à quoi ressemblent les varicosités dans l'hépatite. La photo montre très clairement ce qui ressemble à une peau malade et saine.

Lorsque de tels vaisseaux apparaissent à plusieurs endroits, il est impossible de parler d’une maladie grave, mais c’est le signe que vous devez vous rendre à l’hôpital pour y être examiné, y compris le foie.

En cas d'hépatite ou de cirrhose, la peau tolère divers changements. Il y a des écorchures, du sang grattant, des démangeaisons, principalement dans l'abdomen.

Dans les maladies du foie, la peau est sujette à de très forts changements. Des égratignures et des abrasions apparaissent dessus, des démangeaisons peuvent survenir.

Les symptômes de l'hépatite peuvent ne pas se manifester immédiatement, tout dépend de la spécificité de l'organisme, cela peut prendre 6 semaines ou peut-être 6 mois à partir du moment de l'infection.

La plupart des personnes infectées ne remarquent aucun changement dans leur corps et ne soupçonnent donc pas qu’elles sont gravement malades.

Que dire de plus des motifs bleu-lilas sur la peau

À partir de zéro, les étoiles n'apparaissent pas, bien qu'elles ne menacent pas directement la santé humaine. Chez les femmes, on les voit beaucoup plus souvent que chez les hommes, la raison en est:

  • visites fréquentes au solarium, long séjour au soleil;
  • une surabondance de l'œstrogène, une hormone féminine;
  • effets secondaires d'un certain nombre de contraceptifs stéroïdiens.

L'apparition soudaine de varicosités en grand nombre peut indiquer un cancer des organes internes.

Il est possible à la maison de vérifier le danger des "araignées" ou elles ne représentent rien de sinistre. Vous devez prendre un verre transparent, de taille telle qu'il soit pratique de le fixer au corps. Si les capillaires disparaissent en dessous, il s'agit alors d'une télangiectasie courante, sinon - d'un besoin urgent d'aller chez le médecin.

Une méthode éprouvée de traitement des varices à la maison pendant 14 jours!

Il y a des contre-indications. Consultez un médecin.

Souvent, les premiers stades de la cirrhose se développent secrètement, de sorte qu'il n'y a pratiquement aucun symptôme de la maladie. Les premiers signes externes de cirrhose apparaissent aux stades avancés, lorsque la maladie frappe des parties importantes de l'organe. Les principales manifestations externes sont associées à un changement de couleur du visage, des paumes, de l'atrophie musculaire et des phalanges. En cas d'apparition d'une cirrhose compliquée d'ascite, un abdomen élargi apparaît, les glandes mammaires se densifient et augmentent chez les hommes, les poils de l'abdomen, du pubis et des jambes tombent et les membres gonflent.

Au début, la cirrhose "ne se manifeste pas" elle-même, mais en se développant, elle affecte la couleur et la forme du tégument, elle gonfle l'estomac.

Signes externes de la cirrhose

Outre les symptômes courants, tels que douleur dans l'hypochondre droit, coliques, nausées avec vomissements, diminution du tonus et de la force musculaires, démangeaisons, diarrhée et épuisement, l'apparence des patients atteints de cirrhose varie considérablement. Ce sont les signes visuels spécifiques à la cirrhose.

Les manifestations externes les plus caractéristiques des lésions hépatiques cirrhotiques sont les suivantes:

  • peau jaunâtre;
  • séchage du derme avec une forte desquamation;
  • Xanthélasma - taches pigmentaires jaune-brun autour des yeux;
  • épaississement des doigts sur les membres supérieurs avec gonflement des articulations inférieur et évident des articulations;
  • "étoiles" et "réseau" vasculaires sur l'abdomen, les membres, les articulations;
  • gonflement de la langue.

Au dernier stade terminal, la plupart des patients cirrhotiques développent une ascite, une accumulation excessive de liquide dans la cavité abdominale. Le symptôme principal de cette complication est un abdomen élargi avec un réseau de vaisseaux prononcé, similaire à la «tête de méduse». Dans le même temps, la peau est lisse, miroir sans pilosité.

Certains des symptômes parlent de maladies concomitantes qui se sont développées sur le fond de la cirrhose.

Les premières manifestations externes de la cirrhose sont visibles sur le visage, qui devient très émacié et se distingue:

Les modifications de la peau de la partie faciale et des réseaux sanguins vasculaires ne peuvent masquer les produits cosmétiques et la sécheresse n'est pas éliminée avec les crèmes ne contenant pas de matières grasses.

Avec la cirrhose du foie, la peau souffre énormément. De nombreuses éruptions cutanées de différentes natures se forment, l’ombre devient jaunisse. La peau sèche en permanence, elle démange, fronce les sourcils et s'écaille. Cette sensation est associée à un excès du niveau des composants de la bile dans le sang en raison de lésions obstructives du foie. Des antihistaminiques et une alimentation enrichie en acides gras insaturés et en cholestyramine aident à réduire les démangeaisons.

La cirrhose, associée à une éruption cutanée diversifiée, provoque l'apparition "d'étoiles" sur la peau dans la partie supérieure du corps, ce qui est associé à la dilatation des vaisseaux sanguins. La peau des paumes et des pieds, qui devient anormalement rouge, est exposée à un fort changement visuel. Ce symptôme s'appelle érythème palmaire. Parfois, des rougeurs sont observées sur les plis des phalanges des doigts.

Avec une inflammation du foie, la peau perd de son élasticité, des démangeaisons, jaunit.

Sur le corps, des taches pigmentaires apparaissent graduellement, qui, lorsqu'elles sont pressées, pâlissent rapidement mais reviennent rapidement lorsque la pression cesse. Il développe également le purpura, qui se caractérise par une petite éruption hémorragique. Un symptôme sur les membres inférieurs et les jambes inférieures.

Si le système hépatobiliaire est affecté, des taches grises sales apparaissent sur les grandes surfaces de la peau. En cas de troubles hormonaux secondaires, des bandes atrophiques apparaissent dans la région de la cuisse, sur les jambes, sur les fesses et dans le bas de l'abdomen.

En cas de cirrhose, des ampoules, des cicatrices superficielles et d'autres taches pigmentaires peuvent apparaître sur les zones cutanées ouvertes.

Jaunisse

Un signe caractéristique de la cirrhose progressive est la couleur ictérique de la peau, des muqueuses et de la sclérotique oculaire. Cette affection est associée à la perte de la capacité de l'organe affecté à réutiliser la bilirubine. Cette substance commence à être libérée dans le sang et l'urine. La peau jaunit et le liquide émis par l'urée s'assombrit.

Dans les dernières étapes, cet organe chez les personnes atteintes de cirrhose acquiert une teinte rouge anormalement brillante. Lorsque la situation empire, la couleur s'assombrit en violet. Le corps s'assèche et gonfle fortement, ce qui signale le développement d'une insuffisance hépatique.

Étoiles vasculaires

Ce terme fait référence à une condition dans laquelle les vaisseaux hypodermiques s'élargissent considérablement, ce qui se manifeste par l'apparition d'une toile d'araignée provenant des vaisseaux ou "étoiles" vasculaires. La toile d'araignée est un amas de veines non caractéristique localisé sur la peau du corps, du visage et des mains.

L'inflammation du foie se fait sentir la formation de "toiles d'araignées" de sang sur la peau.

Lorsque vous appuyez sur l'angiome au centre, un point rouge «astérisque» - l'artériole centrale - clignote. Lorsque le sang diverge à travers les capillaires, le point disparaîtra.

Les "étoiles" vasculaires indiquent une atteinte hépatique grave. Cependant, le symptôme peut se manifester non seulement avec la maladie, mais également pendant la grossesse, la malnutrition grave et chez les personnes en bonne santé.

Xanthomes

Ce terme désigne les modifications de la peau causées par une violation du métabolisme des lipides. Les xanthomes sont des plaques jaunâtres et molles localisées autour des yeux sur les paupières. Ce symptôme se développe souvent chez les femmes atteintes de cirrhose.

Rougeur des paumes

Une manifestation externe spécifique de la cirrhose est la rougeur des paumes, également appelée hépatique ou érythrémale. Le symptôme ressemble à une éruption rouge tachetée prononcée. Les rougeurs sont localisées principalement à l'extérieur de la paume dans la direction allant du pouce au petit doigt. L'état est lié à une modification du métabolisme des hormones, des modifications vasculaires sur le fond de la cirrhose.

Les autres maladies manifestées par ce symptôme sont les suivantes:

  • la polyarthrite rhumatoïde;
  • l'hyperthyroïdie;
  • cancer du sang.

Ladoski peut rougir chez la femme enceinte en raison d'un ajustement hormonal.

Les ongles

L'inflammation du foie endommage également la cornée humaine.

Avec les lésions cirrhotiques du foie avec une obstruction massive, les ongles sont gravement touchés. La modification de la structure de la plaque à ongles est associée à un trouble métabolique important, à une synthèse protéique faible et à une capacité d'absorption insuffisante des vitamines avec des minéraux. Dans ce contexte, la plaque à ongles est détruite au niveau cellulaire en raison de la violation des processus de maturation de la base. Avec la destruction progressive du tissu hépatique et l'apparition de dysfonctionnements persistants, les ongles deviennent:

  • mince, fragile;
  • grandir faiblement;
  • couvert de taches blanchâtres et de rayures de différentes tailles.

Il y a plusieurs états:

  • Ongles de lait, lorsque la plaque devient une nuance blanche solide avec un trou invisible. La cause fondamentale du symptôme est une violation de la production de kératine - une protéine impliquée dans la maturation de l'ongle.
  • Les lignes de Murke, lorsque des bandes blanchâtres apparaissent sur la plaque, s'étendent parallèlement à son trou. Ceci est dû à une réduction de la concentration d'albumine produite par le foie.
  • Les ongles de Terry, lorsque la moitié inférieure de l'ongle prend une couleur sombre, et le dessus - laiteux. Elle est causée par un œdème développé et une mauvaise circulation. Entre ces zones, il se forme sur la plaque une bande rose ou marron dont la largeur est comprise entre 0,3 et 0,5 mm.
  • «Lunettes de montre», lorsque les ongles deviennent convexes et trop lisses, comme un miroir. Ceci est dû au remplacement des tissus sains entre l'os et la plaque de l'ongle.

Phalanges

La condition s'appelle «baguettes» lorsque les phalanges d'extrémité sont arrondies et gonflées et que la plaque de l'ongle se gonfle. La partie musculaire de la longue phalange «se contracte» progressivement et l'articulation se gonfle. Les doigts deviennent accrochés.

Les causes profondes du développement des symptômes sont:

  • troubles métaboliques sous l'influence de lésions hépatiques graves;
  • manque d'oxygène dû à une circulation sanguine altérée des phalanges terminales et à l'apparition d'anastomoses pour améliorer le flux sanguin.

Les «baguettes» indiquent souvent le développement d'une maladie hépatique biliaire.

Gonflement des jambes

Avec la cirrhose du foie, l'équilibre sel-eau se produit, le liquide commence à s'accumuler dans les tissus, ce qui entraîne un gonflement grave des jambes. À mesure que la maladie progresse, l'œdème remonte des pieds à l'estomac. Le plus important est le gonflement des jambes le soir.

Astérixis

Le terme se réfère à la jonglerie musculaire asymétrique associée à une forte tension dans les muscles des bras, des jambes, du cou et du corps. L'astérix se manifeste par une contraction arbitraire des muscles et n'est donc pas visible dans le coma.

Le symptôme est dû au développement d'une encéphalopathie métabolique. L'astérixis peut être unilatéral ou bilatéral. Vous pouvez l'identifier en étirant les mains devant le corps. Après quelques secondes, un tremblement arbitraire des membres se produira avec un retour rapide à sa position initiale.

Gynécomastie

Le terme décrit une affection dans laquelle le tissu glandulaire du sein se développe chez l'homme. Cela est dû à un saut d'estradiol et à une baisse de la testostérone dans le sang et à la prolifération glandulaire. Sous le mamelon est formé par une grappe de tissu compacté, qui est situé asymétriquement.

À mesure que les complications se développent, d'autres symptômes apparaissent:

  • l'impuissance;
  • infertilité;
  • perte de libido;
  • atrophie testiculaire.

Ventre

Zone abdominale en violation du foie activement rempli de liquide.

La phase terminale de la cirrhose est souvent accompagnée d'une ascite, caractérisée par l'accumulation de liquide en excès dans la cavité péritonéale. Dans ce contexte, développe un gonflement grave des membres, de l'abdomen, de l'essoufflement.

"Ventre de grenouille"

La paroi frontale de la cavité abdominale augmente considérablement et le bien-être général du patient se dégrade considérablement. L'abdomen devient anormalement lisse, légèrement élargi dans la partie inférieure. Le nombril bosse beaucoup.

La stagnation prolongée des liquides entraîne:

  • le développement de processus inflammatoires;
  • augmentation du stress sur les reins;
  • assombrissement et turbidité de l'urine;
  • rétention urinaire.

L'inflammation du foie déforme gravement l'estomac.

  • l'incapacité de l'organe malade à laisser passer un volume suffisant de liquide, ce qui entraîne un excès de liquide du système circulatoire dans les tissus voisins du péritoine;
  • manque de fonctions responsables de la synthèse des protéines, donc, dans le contexte du déficit en albumine, la partie liquide du sang n'est pas retenue et est versée de la veine dans la cavité abdominale;
  • augmentation des niveaux de sodium en raison de la rétention d'eau dans le corps et de l'incapacité du foie à détoxifier les toxines;
  • défaillance du système lymphatique en raison d'une production réduite de lymphe par le foie.

"La tête d'une méduse"

Une condition dans laquelle les veines superficielles apparaissent sur l'abdomen gonflé, élargi avec le développement des varices. Avec le développement de l'hypertension portale et des varices de la veine porte, le sang se déroule dans les veines ombilicales, puis dans les vaisseaux superficiels de l'abdomen. Par conséquent, ils font saillie et sont bien visualisés sur la peau de la paroi abdominale antérieure.

Ventre chauve

La condition est caractéristique des hommes atteints de cirrhose. On observe une alopécie de la partie abdominale de l'abdomen, y compris les jambes et l'aine. Le symptôme peut ne pas être dû à la cirrhose, ni à la prise de médicaments puissants, parmi lesquels des préparations hormonales sont prises.

Chez l'homme, tout est interconnecté. Les maladies du foie et la peau sur laquelle elles se manifestent constituent un exemple frappant. Les options peuvent être nombreuses. Commençant par les veines d'araignée habituelles et se terminant par des manifestations plus vives de maladies graves.

Causes possibles

De nombreuses causes peuvent perturber le fonctionnement normal du foie. Les principaux incluent:

  • les virus;
  • intoxication par des métaux lourds et des produits chimiques;
  • médicaments qui affectent le foie;
  • abus d'alcool;
  • coup de parasites dans le foie;
  • mauvaise alimentation, la prédominance des aliments frits et gras dans le régime alimentaire;
  • prédisposition génétique;
  • thrombose veineuse hépatique;
  • blessures traumatiques.

Changements d'âge sur la peau

Avec l'âge, des taches commencent à apparaître sur la peau, qui diffèrent par la couleur des tissus environnants. Parfois, ils sont aussi appelés "taches de foie". Mais ils n'ont rien à voir avec ce corps. Ce nom a été donné à l'éruption en raison de sa couleur, qui ressemble au foie.

Ces taches sur le corps sont de forme ovale et s’élèvent légèrement au-dessus de la surface de la peau. L'âge moyen auquel ils commencent à apparaître est de 40 à 50 ans. Les "taches du foie" se forment sous l'influence des rayons ultraviolets. Lorsque le soleil frappe la peau exposée, il se produit une formation excessive de pigment mélanique, responsable du changement de couleur. De tels changements se produisent sur le visage, les mains et les avant-bras.

Très souvent, ces formations sont confondues avec les taupes. Les marques de naissance ont également une couleur brune et sont situées sur toutes les parties du corps. Il se trouve qu'il n'est pas si facile de faire la distinction entre eux. Seul un dermatologue peut dire exactement quel type d'éruption cutanée est apparu sur la peau.

Le traitement des taches de foie ne nécessite pas. La suppression ne s'applique que pour des raisons purement esthétiques. À ces fins, utilisation de la cryodestruction ou du laser.

En cas de changement de forme, de taille ou de couleur, vous devez contacter immédiatement le dispensaire dermatovénérologique pour exclure le cancer.

Changements dans la peau avec des maladies du foie

Les manifestations cutanées dans les maladies du foie sont très diverses. Il est intéressant d'examiner chaque option plus en détail.

Le prurit se développe dans le contexte de violations de l'écoulement de la bile. C'est un symptôme caractéristique sur la peau avec jaunisse. Avec une excrétion insuffisante de la bile dans le tube digestif, les acides biliaires commencent à pénétrer dans le sang. En conséquence, le patient commence à avoir un malaise sur la peau.

Parfois, l'apparition de tels signes commence même avant le développement des principales manifestations cliniques de la maladie. Les démangeaisons elles-mêmes peuvent être de courte durée, comme paroxystiques, ou durer longtemps sans aucun changement.

Coloration jaune de la peau

Certaines maladies du foie s'accompagnent d'une augmentation des taux de bilirubine dans le sang. En conséquence, toute la peau et les muqueuses deviennent jaunâtres. Cela se voit très bien sur les sclérotiques des yeux, de la muqueuse buccale et des mains.

La dispersion du pigment est inégale, vous pouvez donc trouver des zones plus ou moins colorées.

Étoiles vasculaires

Leur autre nom est "étoiles du foie". Ils constituent un critère de diagnostic très important. Extérieurement, les varicosités ressemblent à de petits points rouges pulsés qui s'élèvent un peu au-dessus de la peau. Une caractéristique caractéristique est la divergence radiale des fils vasculaires minces. Le plus souvent, les étoiles se trouvent sur le visage, les épaules, les membres.

Les astérisques sur le corps, en particulier, leur apparition sur l'estomac indique le développement d'une cirrhose dans le foie et nécessite davantage d'attention de la part du médecin.

Différence de varicosités avec des maladies du foie

Les causes des étoiles sur le corps d'une grande variété. Troubles hormonaux, insuffisance du système veineux, carence en vitamine C, tout cela peut avoir un impact.

L'apparence des varicosités est toujours la même. La couleur rouge caractéristique et la divergence radiale des petits vaisseaux sont présentes dans tous les cas. Seul le mécanisme d'occurrence diffère. Dans le cas de troubles hormonaux, leur formation sera associée au métabolisme des œstrogènes.

Lorsque l’insuffisance veineuse est caractérisée par la formation d’étoiles sur les jambes, c’est là que se manifestent clairement les violations de l’écoulement veineux. Avec la carence en vitamine C, leur formation est associée à un affaiblissement des parois des vaisseaux sanguins.

Purpura

Avec ce type de manifestations cutanées, des hémorragies de petite taille apparaissent et peuvent être détectées sur le corps et les muqueuses. Leur couleur varie du rubis au rose. Un trait caractéristique est la disparition de la surface de la peau avec la pression, ce qui n'est pas observé avec d'autres types de taches.

Changements dans la cavité buccale

La muqueuse buccale est l'une des premières à répondre à tous les processus qui se produisent dans le tractus gastro-intestinal. Dans les maladies du foie, la langue ressort le plus souvent. Il devient rouge, gonflé. Les mamelons de la langue sont lissés, raison pour laquelle on parle de «vernis». Aussi dans la cavité buccale peut être observé une sécheresse constante.

Lorsqu'ils parlent avec un patient, les autres remarquent parfois une odeur désagréable caractéristique. Décrivez-le de façon ambiguë. Pour certains, cela ressemble à un fruit trop mûr, et pour d'autres, c'est comme de la viande crue ou du foie. Cela est dû à une violation de l'excrétion d'acides aminés dans le corps.

L'apparition des paumes

Changer la couleur des paumes en rouge vif est un symptôme très important pour la détection d'anomalies dans le corps. Ce changement s'appelle "paumes du foie". Ils seront caractéristiques de tous les processus de longue durée dans le foie. Lorsque vous cliquez sur la couleur s'estompe, après 3-5 minutes sera entièrement restauré.

Changements dans la pigmentation de la peau

Les changements hépatiques sur la peau sont le symptôme le plus commun indiquant des problèmes caractéristiques. Les taches sur la peau présentant des maladies du foie commencent à augmenter leur intensité et se forment très rapidement. Il y a une coloration des aisselles, des surfaces palmaires de couleur bronze. Sur le visage, l'emplacement caractéristique est les joues.

Certaines personnes ont un trouble congénital de la pigmentation de la peau, appelé vitiligo. Dans cette maladie, la couleur de la peau est moins intense que dans d’autres. Parfois, le contraste peut atteindre une différence significative. Les scientifiques attribuent cela à une détoxification hépatique altérée.

Mais ce n'est qu'une des théories. Ce qui a conduit à de tels changements n’a pas été complètement clarifié.

Cheveux et ongles

Les dommages causés aux cheveux et aux ongles ne font pas exception. Les cheveux deviennent fins, cassants et commencent à tomber progressivement. En conséquence, la calvitie possible presque complète.

Les ongles, à leur tour, sont sujets à la déformation. Ils forment des taches et des rayures en blanc. Les phalanges distales des doigts peuvent changer d’épaisseur et ressemblent beaucoup à des "baguettes".

Quoi d'autre peut être des changements sur la peau?

L'insuffisance hépatique se reflète également sur la peau. Très souvent, une éruption cutanée apparaît lorsque la fonction de détoxication est insuffisante. Il y a des taches rouges ou des plaques. Détectez-les, en règle générale, soudainement. Le traitement de cette dermatite doit être complexe.

Les manifestations dermatologiques peuvent être sous la forme de pustules. Il existe de nombreuses furoncles, folliculites. Ceci est dû à une diminution du travail immunitaire avec une synthèse insuffisante des immunoglobulines par le foie.

Parfois, il y a des vergetures, qui sont une manifestation d'un déséquilibre des hormones. Ils peuvent être trouvés sur l'abdomen, la poitrine ou les cuisses.

Traitement

Traitement des manifestations cutanées associées à l'élimination de la maladie sous-jacente qui les a provoquées. L'intensité des manifestations ne peut qu'être affaiblie, mais pas plus.

  • Lorsque des démangeaisons surviennent, le traitement par des médicaments réduisant la pénétration des acides biliaires dans les hépatocytes, tels que l'acide fuzidinique, est efficace. L'utilisation du métronidazod pour réduire la cholestase est également efficace.
  • Hepatoprotectors peut être utilisé pour traiter les manifestations cutanées, ce qui facilitera l'état général du patient.

Il est nécessaire de consulter un médecin. Il effectuera un diagnostic complet et expliquera exactement pourquoi certains changements se sont produits dans le corps. En conséquence, un traitement médical approprié sera prescrit, ce qui empêchera le développement de la maladie sous-jacente.

Régime prescrit

En plus de la consommation de drogues, vous devez modifier votre régime alimentaire.

  • l'alcool, gras, frit et fumé est complètement exclu;
  • les légumineuses, les tomates et les aliments acides ne sont également pas autorisés;
  • les produits laitiers sont limités;
  • café, les thés forts ont un effet cholérétique, qui peut aggraver l’état du patient;
  • le chocolat n'est pas autorisé.

L'utilisation de viande maigre, de poisson, de pain de seigle, de légumes, de céréales et de pâtes est recommandée. Tout devrait être bouilli ou cuit à la vapeur. Parfois, vous pouvez cuire au four.

Tous les médicaments doivent être associés à un régime. Seule leur combinaison donnera le résultat souhaité.

Le foie est un organe très important. Sans cela, un mode de vie normal est impossible. Lorsque les premiers signes de sa défaite apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Que faut-il se méfier?

Bien entendu, le foie est extrêmement résistant aux influences extérieures. En outre, il a la capacité de se régénérer. Mais toujours il y a des facteurs qui peuvent causer une maladie "laboratoire du corps".

  • Substances toxiques. Ceux-ci incluent les métaux lourds et la chimie. Avec leur entrée constante dans le corps, divers dommages au foie se produisent. Une fois, mais leur impact brutal est également dangereux.
  • Virus. Cause des processus inflammatoires dans les formes aiguës ou chroniques. L'hépatite est souvent le résultat d'une infection virale de la glande.
  • Alcool L'abus de boissons contenant de l'alcool a un effet néfaste sur les cellules du foie. La cirrhose survient souvent lorsqu’elle consomme de l’alcool de manière incontrôlée, une maladie qui peut être fatale.
  • Drogues L'utilisation d'hormones, d'antibiotiques et d'agents chimiothérapeutiques a un effet négatif sur le travail du foie.
  • Mauvaise nutrition. Des aliments gras, frits et fumés en excès constituent une violation de la sortie de la bile. Une consommation excessive d'épices peut également y conduire. Le résultat - la formation de calculs dans le canal biliaire.
  • Les parasites et les infections. Les plus dangereux sont les vers ronds, les alvéocoques, les échinocoques. Ils agissent comme des sources de changements pathologiques de l'organe, peuvent provoquer sa transformation kystique.
  • Maladies de la cavité abdominale. Les processus de suppuration peuvent se propager à la veine porte du foie. Une thrombose apparaît souvent à la suite de ces troubles.
  • L'hérédité. Souvent la cause de maladies "laboratoire du corps" sont des maladies génétiques.
  • Les rayonnements ionisants, des substances cancérogènes chimiques qui favorisent le cancer du foie.
  • Blessures à l'abdomen. Peu importe combien de temps vous avez subi un coup sérieux ou avez été blessé dans la cavité abdominale. Les kystes ou les accumulations de liquide dans le parenchyme hépatique peuvent être détectés même après plusieurs années.

Les maladies de l'une des glandes les plus importantes de notre corps accompagnent les symptômes cutanés. Tout d'abord, il est possible de distinguer la nuance jaunâtre de la peau. Les patients se plaignent de nausées et de brûlures d'estomac. La transpiration est accrue et la sueur dégage une odeur forte et extrêmement désagréable. Lorsqu'il s'adresse à un hôpital pour ces raisons, le médecin diagnostique facilement les anomalies du foie.

On devrait penser à consulter un médecin même si la taille de la glande est agrandie. Dans la région de l'organe, il y a douleur et malaise, inquiétude de faiblesse, d'enflure et de mal de tête. Une éruption cutanée, des démangeaisons, une perte de poids, des selles instables ou des modifications des caractéristiques des masses fécales, un goût amer dans la bouche, une plaque blanche ou brune sur la langue, des fissures sont une source de préoccupation directe. Un tirage veineux sur l'abdomen, une augmentation de l'abdomen, la température, l'acné indiquent également la présence de maladies dans le corps.

Comment le foie fait-il mal?

Presque toutes les pathologies de la glande se reflètent sur le visage et le corps d'une personne. Souvent, ils sont accompagnés d'une sensation de douleur. La nature de ces sensations est très différente:

  • Légère douleur dans l'hypochondre droit. En règle générale, il a un caractère harcelant ou arqué. Parler de processus inflammatoire lent. La gêne est causée par l’étirement de l’organe ou l’agrandissement de la capsule hépatique.
  • Inconfort intense dans l'hypochondre droit. Une sorte de douleur plutôt rare. Signaux concernant le processus purulent-inflammatoire exprimé. Dans certains cas, il apparaît sur des calculs dans le canal biliaire.
  • Douleur ponctuelle sévère dans le foie. Il est caractéristique de la pathologie de la vésicule biliaire ou des conduits extrahépatiques.

Cependant, dans les maladies du «laboratoire du corps», le patient ne ressent pas toujours la douleur. En règle générale, cela s’observe dans le cas d’une maladie atone qui reste longtemps inaperçue. En l'absence de douleur, les problèmes avec l'organe interne ne sont indiqués que par une éruption cutanée sur la peau.

Dans les maladies du foie, la peau subit une série de modifications. La peau devient anormalement pâle ou foncée, la transpiration augmente et on observe un gonflement du visage et des extrémités. Il arrive parfois que la peau pèle. Dans ce cas, sa surface est recouverte de rayures et de fissures.

Une attention particulière doit être accordée à la couleur jaune de la peau. Son degré modéré avec une teinte orange parle de problèmes de foie. Le marron indique des dommages mécaniques à l'organe. Mais la couleur jaune citron apparaît avec des troubles hémolytiques.

Étirer la peau de l'abdomen sous forme de rayures cyanotiques n'est pas rare pour les maladies du foie. La cause de leur apparition est un déséquilibre hormonal, dans lequel il ne peut pas neutraliser les hormones stéroïdiennes. Ils sont typiques pour le corps féminin et masculin.

Cependant, non seulement le changement de la nature de la peau parle de maladies du "laboratoire du corps". Un signe commun est une éruption cutanée.

Elle peut porter le personnage suivant:

  • Éléments pustulaires. La source est un déséquilibre immunitaire. Il apparaît dans le corps en raison d'une fonction hépatique réduite. Cela signifie que le corps ne peut pas synthétiser suffisamment d'immunoglobuline.
  • Manifestations allergiques. Les taches et les papules résultent d'une altération de la fonction de détoxification. C'est pourquoi une personne présente une réaction allergique aux conditions habituelles.
  • Éruption hémorragique. Exprimé dans les petites hémorragies sur la peau. Ils sont un indicateur d'une diminution de la fonction synthétique du foie. Les protéines qui font partie du système de coagulation sanguine sont les premières touchées. Les patients ont tendance à former des hématomes.
  • Forte rougeur des paumes. Accompagné d'une augmentation de la température. Il peut être transmis aux pieds.
  • Étoiles vasculaires. Localisé sur le visage, le cou, le dos et les bras. Ce sont de petits vaisseaux sanguins saillants au-dessus de la peau. Taille - de 1 mm à 2 cm.
  • Plaques jaunes. La formation de couleurs jaunes. Se lever sur les aisselles, les bras, les jambes, les pieds, les paupières.
  • Érythème parmal - éruption rouge, disparaissant lorsque vous appuyez dessus. Puis réapparaissent.
  • Le psoriasis. Maladie absolument indolore. Formé sur le front, les sourcils, les bras et les jambes. Il apparaît des taches roses, qui sont ensuite recouvertes d'écailles argentées.
  • Urticaire - une réaction allergique après une hépatite.
  • "Palmiers hépatiques." L'éruption a le caractère de petites traînées. Localisation - pouce et petit doigt.

Toute éruption cutanée est accompagnée de démangeaisons. Il est particulièrement prononcé avec une combinaison d'éruption cutanée et de jaunissement de la peau. Cela est dû au fait que la bilirubine, qui n'est pas neutralisée par le foie, se dépose dans l'épiderme, provoquant ainsi une irritation. D'autres produits toxiques du métabolisme s'accumulent dans la peau, l'irritant davantage.

Bien entendu, l'apparition de lésions cutanées ne signale pas toujours des maladies du foie. Ils peuvent être provoqués pour un certain nombre d'autres raisons. Mais c’est une raison de penser à l’état du corps. En cas d'apparition d'éruptions cutanées, en particulier en association avec des syndromes douloureux, vous devez immédiatement consulter un médecin. Cela aidera à établir un diagnostic précis et à prescrire un traitement. Le foie est un organe vital. Et il est plus facile d'identifier et de sauver la maladie à un stade précoce que de perdre pour toujours!

Manifestations cutanées dans les maladies du foie

La santé de notre peau dépend en grande partie du travail du foie - le système de nettoyage principal du corps, qui neutralise toutes les toxines et les poisons, élimine leurs résidus à travers le système urinaire. Dans le cas où le fonctionnement des cellules hépatiques est perturbé, toutes les toxines entrant dans le corps retournent dans le sang, puis dans les reins et empoisonnent intensément le corps. Le résultat de ce processus pour les maladies du foie peut être divers types de manifestations cutanées, telles que: lésions cutanées, éruptions cutanées, prurit, décoloration de la peau, hémorragies, troubles de la pigmentation, etc. Examinons certains d’entre eux plus en détail.

Prurit cholestatique «hépatique»

Le prurit est le symptôme le plus courant de la jaunisse dans le syndrome de cholestase. Presque jamais se produit avec d'autres types de jaunisse (parenchymateux et hémolytique). Principalement les zones du corps touchées, telles que la peau des mains, des jambes et du torse. La survenue de cette manifestation cutanée est associée à une augmentation du contenu en acides biliaires dans le sang. Des cicatrices et des éruptions cutanées xanthomateuses sont observées sur la peau - des plaques sous-cutanées de couleur jaunâtre, de forme arrondie, situées sur le visage autour des yeux et dans les plis de la peau. Les démangeaisons de la peau sont paroxystiques et à court terme, ou au contraire douloureuses, têtues.

"Étoiles hépatiques (vasculaires)"

Ces manifestations cutanées sont des ectasies multiples et pulsées de vaisseaux sanguins de couleur rouge foncé, d’un diamètre de 01 à 0,5 cm, qui se ramifient sur les bras, le visage, le cou, le dos et les épaules. Ce symptôme est l’un des signes diagnostiques les plus importants de la maladie du foie.

Jaunisse (couleur jaune de la peau)

La peau et les muqueuses sont colorées en jaune avec une augmentation du taux de bilirubine dans le sang, ce qui entraîne une jaunisse. Il devient visible lorsque le niveau de bilirubine n’est pas inférieur à 34-36 µmol / l. Au début, la subictère (jaunisse) est clairement visible dans la cavité buccale et sur la sclérotique, puis les paumes sur les mains, la plante des pieds, le visage et ensuite le corps entier sont peints. En même temps, dans la zone para-ombilicale, il existe une pathologie aiguë du système hépatobiliaire.

Manifesté sous la forme de petites hémorragies cutanées (taches hémorragiques) situées sur la peau du corps et les muqueuses. Lorsqu'elles sont pressées, ces hémorragies ne disparaissent pas, ce qui les distingue des autres types d'éruptions cutanées. Leurs tailles peuvent être différentes: des points microscopiques aux plus gros (ecchymoses et ecchymoses).

Dans les maladies hépatiques chroniques, la langue devient œdémateuse, avec une surface «laquée» et acquiert une couleur rouge vif. Si la membrane muqueuse de la bouche et des lèvres devient rouge carmin et que la langue devient rouge foncé, une couleur violette peut parfois indiquer une insuffisance hépatique.

L'érythème palmaire - la couleur rouge vif des paumes se retrouve dans presque toutes les maladies chroniques du foie. La couleur rouge s'estompe lorsqu'elle est pressée, mais ensuite restaurée. De plus, en plus de l'érythème, il existe une éminence du pouce et du petit doigt, et parfois la plante des pieds du patient (érythème plantaire) est colorée en rouge. Ce symptôme peut survenir pendant la grossesse, la polyarthrite rhumatoïde, chez des adolescentes en bonne santé.

Troubles de la pigmentation de la peau

Fondamentalement, toutes les maladies hépatiques chroniques sont accompagnées d'une pigmentation accrue de la peau et de la formation de taches pigmentaires. La couleur de la peau sur les mains, en particulier les paumes et les aisselles, peut devenir gris sale ou bronze. Dans la zone du visage, les taches pigmentaires sont généralement situées sur la surface latérale des joues avec une transition vers le cou. Selon l'opinion des médecins, l'apparition d'une diminution de la pigmentation est associée à des lésions du parenchyme du foie avec syndrome de cholestase et à une diminution de la fonction de détoxication du foie.

Autres changements de peau

Un symptôme courant d'une violation de certaines fonctions du foie résultant de sa maladie est une dermatite allergique, due à une violation de la fonction de détoxication du foie. Le plus souvent, les manifestations cutanées de la dermatite sont des taches et des plaques de couleur rouge vif, parfois une dermatite pustuleuse avec éruptions cutanées (folliculite, furonculose).

Manifestations de déséquilibre hormonal secondaire dans les maladies du foie - bandes atrophiques (vergetures ou vergetures) situées sur les fesses, les cuisses et le bas de l'abdomen.

Le traitement des manifestations cutanées est réduit à l'élimination de la cause fondamentale avec un diagnostic opportun. La grande majorité des manifestations cutanées sur le corps du patient disparaissent lors du traitement de la maladie sous-jacente.

Changements cutanés liés à l'âge (troubles de la pigmentation)

Ces éruptions cutanées portent plusieurs noms à la fois: taches pigmentaires ou séniles, lentigo solaire ou sénile et, bien sûr, taches hépatiques. Ce nom n'est pas associé aux fonctions du foie, mais à une éruption cutanée de couleur brune ressemblant à celle du foie.

À la surface de la peau, ces éruptions ressemblent à des taches ovales plates ou légèrement surélevées ou à des plaques de couleur brun clair ou foncé. Se produit chez les personnes âgées de 40 à 50 ans. Ils sont situés sur les zones de la peau exposées au soleil, le plus souvent sur le visage, les mains (mains, bras), les épaules. Peut parfois fusionner. Ils sont le résultat du vieillissement et de l'exposition prolongée au rayonnement ultraviolet.

Le lentigo est souvent confondu avec les taupes. La formation de taupes peut également être provoquée par une insolation prolongée. Les taupes sont situées sur tout le corps, le visage et les mains ne font pas exception. La couleur des taupes est également brune. Parfois, seul un dermatologue peut distinguer un grain de beauté du lentigo.

Les taches pigmentaires et les taupes sont indolores et, en règle générale, sans danger. Le traitement obligatoire ne peut pas être. La cryothérapie et le traitement au laser sont parfois utilisés.

Si l'apparence de taches ou de grains de beauté commençait à changer, pour acquérir une forme irrégulière, vous devriez contacter le dermatologue oncologue pour exclure une transformation maligne - le mélanome.

Vraiment "foie" dommages à la peau et ses annexes

Les problèmes de peau résultant de violations du foie sont très divers: ils vont de la dermatite à des éruptions cutanées et se terminent par des lésions presque irréversibles. Considérez le plus commun d'entre eux.

Prurit hépatique (cholestatique)

Les démangeaisons cutanées sont un symptôme presque constant de la jaunisse dans le syndrome de cholestase. Cela est dû à la teneur élevée en acides biliaires dans le sang. Certaines maladies du foie non obstructives, telles que l'hémochromatose, commencent parfois par des démangeaisons cutanées. Presque jamais se produit dans d'autres types de jaunisse (hémolytique ou parenchymateuse). Parfois, il apparaît pendant un certain temps (voire des années) avant l'apparition de la jaunisse ou d'autres signes cliniques de maladie du foie. Il peut également être accompagné d'une éruption cutanée différente.

Cela se produit à court terme et paroxystique, ou têtu et douloureux. Les zones du corps les plus touchées sont la peau du tronc, des bras et des jambes.

Sur la peau, il y a des traces de grattements, des plaques sous-cutanées arrondies de couleur jaunâtre éruptives xanthomateuses, situées dans les plis cutanés du corps, sur le visage autour des yeux.

Décoloration hépatique (jaune) de la peau ou jaunisse

Avec une augmentation du taux de bilirubine dans le sang, la peau et les muqueuses commencent à jaunir - un ictère apparaît. D'abord, le jaunâtre (subictericity) est bien visualisé sur la sclérotique et dans la cavité buccale, puis le visage est peint, les paumes des mains et la plante des pieds, puis il s'étend à tout le corps.

La jaunisse devient perceptible lorsque le niveau de bilirubine n’est pas inférieur à 34–36 µmol / L (2–3 mg%).

La répartition de la peau jaune sur le corps est généralement inégale: plus prononcée sur le corps et la sclérotique, moins - sur les membres.

Fait intéressant, la pathologie aiguë du système hépatobiliaire est souvent projetée dans la région ombilicale. Dans la cholécystopancréatite aiguë, des hémorragies peuvent apparaître ici, et lorsque la voie biliaire principale se rompt, une coloration jaune vif se produit.

"Astérisques hépatiques" - télangiectasie

Ils sont le signe de diagnostic le plus important pour les maladies du foie. Un autre nom est "varicosités". Ils représentent plusieurs petites ectasies pulsantes des vaisseaux (qui dépassent légèrement de la peau et ont une couleur rouge foncé). À partir d’eux, de petites branches vasculaires qui ressemblent aux "jambes d’une araignée" se ramifient en forme de rayon. Souvent situé sur le visage, le cou, les bras, les épaules, le dos.

Purpura hépatique

Il s’agit d’une hémorragie mineure de la peau (taches hémorragiques), localisées sur la peau du corps et les muqueuses. Lorsque vous appuyez sur ne disparaissent pas, ce qui les distingue de certains autres types d'éruptions cutanées.

Dans les maladies hépatiques, leur taille peut aller du point microscopique au plus grand (ecchymose ou ecchymose). Également fréquents saignements nasaux et utérins (chez les femmes).

Paumes du foie

La couleur rouge vif des paumes, ou érythème palmaire («paumes du foie»), est un symptôme qui survient dans presque toutes les maladies chroniques du foie. Lorsque vous appuyez sur cette touche, la couleur rouge s'estompe, puis se rétablit.

En plus de l'érythème, il existe une régularité du tenar (élévation du pouce) et de l'hypénar (élévation du petit doigt).

Le symptôme se retrouve également dans la polyarthrite rhumatoïde, pendant la grossesse, chez des adolescentes en bonne santé.

Parfois, la plante des pieds du patient (érythème plantaire) est colorée en rouge.

Langage "hépatique"

Dans les maladies hépatiques chroniques, la langue acquiert une couleur rouge vif, œdémateuse, avec une surface «laquée». Parfois, la langue devient rouge foncé, mauve, la teinte devient sèche. Ce symptôme est souvent un précurseur de l'insuffisance hépatique.

La membrane muqueuse de la bouche et des lèvres acquiert une couleur rouge carmin caractéristique.

Odeur "hépatique"

En cas de maladie du foie, l'expression «odeur hépatique» est souvent utilisée. C'est difficile à décrire. Certains le caractérisent comme sucré, comme l'odeur de fruits trop mûrs. Certains le comparent à l'odeur de viande fraîche ou de foie. Pour d'autres, cette odeur est associée aux souris - une odeur de «souris». L’émergence d’une telle odeur est associée à des troubles métaboliques des acides aminés et des composés aromatiques.

Cette odeur spécifique est ressentie lors de la respiration du patient, ainsi que par son corps en raison de la libération de sueur sur la peau.

Troubles de la pigmentation de la peau

Un symptôme commun de problèmes de foie. Une pigmentation accrue sous forme de formation excessive de taches pigmentaires accompagne presque toutes les maladies chroniques du foie. La couleur de la peau des aisselles et des mains, en particulier celle des paumes, peut devenir bronze ou gris sale. Chez les femmes, la pigmentation excessive se manifeste par le chloasma. En règle générale, l'emplacement des taches de pigment sur le visage - la surface latérale des joues avec la transition vers le cou.

Certains médecins associent l'apparition d'une diminution de la pigmentation (vitiligo) à une lésion du parenchyme hépatique avec syndrome de cholestase, une diminution de la fonction de détoxication du foie. Cependant, le mécanisme d'occurrence de cette maladie n'est toujours pas complètement divulgué.

Dommages aux cheveux et aux ongles

Chez les hommes, les poils deviennent plus minces, peut-être même complètement. Sur la tête, il y a un amincissement important du cuir chevelu, jusqu'à la calvitie complète. Chez les femmes, la croissance des poils sous les aisselles est réduite, dans la région pubienne.

Il y a une déformation des plaques à ongles, les ongles deviennent minces, cassants, des rayures blanches et des points apparaissent dessus. Les phalanges distales des doigts peuvent changer (s'épaissir) en fonction du type de "baguette".

Autres changements de peau

En règle générale, il s'agit de symptômes de troubles de certaines fonctions du foie résultant de sa maladie.

Une dermatite allergique survient souvent lors d'affections hépatiques. Une éruption cutanée, symptôme de dermatite, apparaît en liaison avec une violation de la fonction de détoxication du foie. Les manifestations cutanées de la dermatite sont différentes, mais le plus souvent il s’agit de taches ou de plaques de couleur rouge vif. La dermatite survient, en règle générale, soudainement. Traitement du complexe de la dermatite allergique.

Il existe souvent une tendance à l'apparition d'une dermatite pustuleuse sous la forme d'éruptions cutanées typiques - folliculite, furonculose. Ceci est une manifestation du déséquilibre immunitaire en réponse à une diminution de la synthèse des immunoglobulines hépatiques.

Des bandes atrophiques (vergetures ou «vergetures») se développent en tant que manifestation d'un déséquilibre hormonal secondaire dans les maladies du foie. Ils sont situés sur les cuisses, les fesses, dans le bas de l'abdomen et parfois sur les mains.

Traitement

La grande majorité des manifestations cutanées et autres sur le corps du patient régressent lors du traitement de la maladie sous-jacente.

La manifestation la plus désagréable sur le plan émotionnel de la pathologie hépatique peut être appelée prurit. Le traitement du prurit dans les maladies du foie est réduit à l'élimination des causes profondes. Cependant, selon les résultats de la recherche scientifique, les médicaments qui inhibent l'absorption des sels biliaires par les hépatocytes (rifampicine, acide fuzidinovaya) ou qui interfèrent avec la cholestase intrahépatique - le métronidazole peuvent être efficaces. L'utilisation de ces médicaments et de certains médicaments améliore considérablement la qualité de vie des patients.

La thérapie par impulsions au métronidazole a entraîné la disparition rapide du prurit chez les patients insensibles au traitement par d'autres médicaments. L'effet antipruritique du métronidazole est également associé à des modifications du métabolisme des acides biliaires par les bactéries du petit intestin. Toutefois, les démangeaisons peuvent réapparaître 4 à 6 semaines après l’arrêt du traitement par métronidazole. Un traitement répété de courte durée au métronidazole entraîne le renversement des démangeaisons.

Il est également connu que le métronidazole réduit le taux de lipoprotéines de basse densité de 10 à 20%, ce qui améliore le métabolisme des lipides. Dans le même temps, les dérivés du métronidazole n’ont pas été étudiés comme médicaments possibles pour la monothérapie des troubles du métabolisme lipidique.

La médecine moderne a obtenu un certain succès dans le traitement des maladies du foie et de leurs complications. Cependant, les possibilités de la médecine ne sont pas illimitées, de sorte que les chances de succès sont beaucoup plus grandes avec un diagnostic opportun.

Quelle maladie disent les varicosités

Les varicosités peuvent parler de lésions du tissu conjonctif (sclérodermie). La circulation sanguine est perturbée en raison d'un raffermissement anormal de la peau. Les parois des vaisseaux sanguins sont étirées sous la pression créée pour le passage du sang, il existe donc des "araignées".

La formation de veines d'araignée se produit lors de modifications pathologiques du foie: hépatite, cirrhose, cancer. Ils apparaissent sur la peau de l'abdomen. Ils peuvent être provoqués par d'autres facteurs:

  • manque de vitamine C et P;
  • problèmes de coagulation du sang;
  • maladies cardiovasculaires;
  • le rayonnement et les effets des UV sur le corps;
  • hypertension artérielle.

Maladies du foie

Très souvent sont des signes de varicosités de l'hépatite et d'autres maladies chroniques du foie. Ce sont de petits tubercules pulsatiles des vaisseaux, qui se ramifient dans différentes directions sous la forme d'une brindille ou d'une araignée.

De diamètre, ils peuvent être de différentes tailles jusqu’à 1 cm et peuvent être situés partout: sur le cou, les épaules, les mains, les jambes, le ventre, le dos.

Dans le cas des maladies hépatiques chroniques, le nombre d'étoiles augmente. En l'absence de processus pathologiques, elles peuvent diminuer ou disparaître complètement. En plus des capillaires dilatés, les doigts rouges et le bout des doigts parlent de problèmes du foie.

L'hépatite B chronique présente les symptômes suivants:

  • faiblesse, fatigue;
  • perturbation du sommeil, diminution des performances;
  • perte de poids rapide;
  • diminution de l'appétit;
  • amertume dans la bouche;
  • douleur sourde dans l'hypochondre droit;
  • douleur dans la partie supérieure de l'abdomen.

Des changements cutanés s'observent lors du développement d'une cirrhose du foie, le plus souvent négligée, lorsque l'organe seul ne peut pas supporter la filtration sanguine.

Si les varicosités ne sont pas le signe d'une pathologie, d'une hépatite ou d'une cirrhose du foie, mais qu'elles ne provoquent qu'un inconfort externe, vous pouvez les éliminer très simplement aujourd'hui en procédant sans douleur et sans douleur.

Les personnes en bonne santé qui ne sont pas atteintes d'hépatite peuvent aussi avoir une toile d'araignée, mais elles disparaissent rapidement. Il est important de savoir à quoi ressemblent les varicosités dans l'hépatite. La photo montre très clairement ce qui ressemble à une peau malade et saine.

En cas d'hépatite ou de cirrhose, la peau tolère divers changements. Il y a des écorchures, du sang grattant, des démangeaisons, principalement dans l'abdomen.

Dans les maladies du foie, la peau est sujette à de très forts changements. Des égratignures et des abrasions apparaissent dessus, des démangeaisons peuvent survenir.

Les symptômes de l'hépatite peuvent ne pas se manifester immédiatement, tout dépend de la spécificité de l'organisme, cela peut prendre 6 semaines ou peut-être 6 mois à partir du moment de l'infection.

La plupart des personnes infectées ne remarquent aucun changement dans leur corps et ne soupçonnent donc pas qu’elles sont gravement malades.

"Étoiles", "mailles", "araignées" - tous ces mots sont souvent utilisés pour décrire un phénomène assez courant: les maladies des petits vaisseaux proches de la surface de la peau. Le nom scientifique de ce phénomène est la télangiectasie. La nature de la maladie est due à l’expansion du réseau des plus petits capillaires et vaisseaux sanguins, un très grand nombre qui pénètrent dans notre corps, transportant le sang vers les plus grandes artères et veines.

Les «araignées» vasculaires peuvent apparaître sur n’importe quelle partie de la peau, mais elles «adorent» surtout les espaces ouverts de notre corps (visage, jambes, région du cou). Beaucoup de gens ont tendance à n'y voir qu'un défaut de nature esthétique, mais en réalité, tout est beaucoup plus grave. La base de ce phénomène réside le plus souvent dans des anomalies de l'hémodynamique (processus de circulation du sang dans les vaisseaux) ou dans la perte de tonus musculaire dans les parois des vaisseaux sanguins. Parfois, les problèmes résident dans une maladie plutôt mortelle - la cirrhose du foie.

Dans notre centre médical, vous pouvez subir un examen complet visant à diagnostiquer et à traiter les maladies du foie. Des médecins expérimentés et les équipements médicaux les plus modernes permettent, dans les meilleurs délais, de poser le bon diagnostic et de choisir le traitement médicamenteux approprié. Un aspect important est le prix du traitement. Dans notre clinique, le coût du traitement étant économiquement justifié, les services que nous proposons sont disponibles même pour les personnes ayant un niveau de revenu moyen. Nous veillons à ce que les couches non protégées de la population (personnes âgées et enfants) aient la possibilité de recevoir des soins médicaux peu coûteux et de grande qualité.

Les astérisques vasculaires avec cirrhose sont un phénomène naturel. Le fait est que les tissus du foie endommagés ne passent guère de sang, ce qui entraîne une augmentation significative de la pression dans les vaisseaux sanguins. Cela conduit à l'expansion des capillaires sous-cutanés et des "éruptions cutanées" sur la peau sous la forme d'un réseau vasculaire. Le plus souvent, ils sont localisés dans l'abdomen et la poitrine. Quand ils sont pressés, ils disparaissent. Après, lorsque le flux sanguin reprend, le schéma devient encore intense et prononcé.

Comment traiter les varicosités avec la cirrhose?

En règle générale, le traitement complexe de la cirrhose est le moyen le plus efficace de traiter les capillaires dilatés. Afin de normaliser l’état du réseau élargi de vaisseaux, le patient doit établir le travail du foie lui-même. Une fois que le médecin a reçu les données du diagnostic par ultrasons et de l'analyse sanguine biochimique, le patient reçoit un traitement médicamenteux puissant, comprenant des hépatoprotecteurs et des médicaments, visant à améliorer le fonctionnement du système cardiovasculaire. Si la cirrhose est causée par un virus, le patient suit un traitement antiviral.

Si nécessaire, on prescrit au patient un moyen de réduire la pression et une télangiectasie prononcée - des onguents et des gels améliorant le trophisme dans les tissus. La cirrhose apparaissant le plus souvent à un âge assez avancé, elle coexiste inévitablement avec une insuffisance veineuse, plus ou moins exprimée. Les membres inférieurs souffrent le plus. Afin de normaliser l'état du patient, il est recommandé, dans le contexte d'une thérapie complexe visant à lutter contre la cirrhose, d'appliquer un certain nombre de procédures permettant de rétablir une circulation sanguine normale. Pour ce faire, le patient effectue un diagnostic par ultrasons des veines et détermine le degré de varices. En cas de maladie bénigne, les mesures suivantes peuvent être supprimées:

• Frotter une pommade d'utilisation externe pour améliorer le trophisme des navires;

• Évitez de rester assis ou debout de façon prolongée;

• effectuer une gymnastique corrective;

• Évitez de soulever des poids avec des exercices physiques.

Si le traitement médicamenteux rendu ne donne pas l'effet escompté, il est conseillé au patient de subir une sclérothérapie des vaisseaux superficiels affectés. Au cours de son exécution, un sclérosant est injecté dans une veine - une substance qui provoque la destruction de la zone touchée. La lumière du vaisseau se rétrécit et empêche le flux sanguin. Le sang est à son tour distribué aux veines superficielles saines avoisinantes. N'oubliez pas que votre santé est entre vos mains et n'hésitez pas à demander conseil à un médecin. Dans notre centre, vous pourrez suivre un traitement des varicosités en cas de cirrhose et de cirrhose même dans des conditions parfaitement anonymes. Si la maladie est causée par la dépendance à l'alcool, vous pouvez vous en débarrasser. Des narcologues expérimentés travaillent sur la base de notre clinique pour aider à briser le cercle vicieux et commencer une nouvelle vie en bonne santé!


Plus D'Articles Sur Le Foie

Régime alimentaire

Comment détecter le cancer du foie?

Laisser un commentaireLe diagnostic du cancer du foie est difficile car le stade initial est asymptomatique. Un test sanguin pour le cancer du foie aide à identifier la maladie.
Régime alimentaire

Numéro de régime 5, le menu pour tous les jours

Pour organiser l'alimentation des patients dans les hôpitaux, même les médecins soviétiques ont mis au point plusieurs types de régimes. Le plus célèbre d'entre eux - le numéro de régime 5.