Diagnostic - La cirrhose du foie est-elle visible à l'échographie?

La cirrhose est l’une des maladies les plus dangereuses du foie. La question de savoir si une cirrhose du foie est visible à l’échographie intéresse donc de nombreuses personnes.

Au fil du temps, cette pathologie progressive perturbe toutes les fonctions du foie, remplaçant les cellules fonctionnelles par du tissu conjonctif.

Lorsque vous contactez un spécialiste, passez immédiatement le diagnostic par échographie.

Ces procédures permettent au médecin traitant de poser un diagnostic précis. Sur la base de ces données, un traitement adéquat est prescrit.

Symptômes de la cirrhose

Le foie est un organe interne unique de la personne, car il peut récupérer indépendamment au niveau cellulaire.

Les cellules saines fonctionnent comme des tissus affectés, de plus en plus grands. À ce stade, de nouvelles cellules hépatiques se développent, qui remplacent avec le temps les personnes touchées.

Naturellement, cela nécessite des conditions favorables. Par conséquent, les changements pathologiques de cet organe se développent assez lentement.

Aux premiers stades, il est difficile de voir la maladie car il n’ya ni exacerbations ni complications.

D'autre part, c'est grâce au traitement dès les premiers stades que l'on peut conserver des tissus hépatiques sains et les fonctions de cet organe dans son intégralité.

Si vous ne prenez pas de mesures urgentes pour prévenir et traiter les anomalies du foie, des symptômes de ballonnements, de saignements des gencives et de changements du comportement humain apparaissent avec le temps.

Les patients se plaignent de douleurs dans l'hypochondre droit, de fatigue, de perte de poids. En même temps, l'urine s'assombrit, les matières fécales deviennent décolorées, la peau devient jaune.

Avec les changements pathologiques dans le foie, l'immunité est fortement réduite, de sorte que le corps est sensible à divers virus et infections.

Les signes évidents de l'apparition de la cirrhose sont des rougeurs sur les paumes des mains, des varicosités sur le corps et la langue de la framboise.

Dans la plupart des cas, les patients ont des problèmes respiratoires. Si de tels symptômes apparaissent, des mesures urgentes doivent être prises pour traiter cette maladie.

La cirrhose du foie est une maladie déjà développée qui a une origine différente.

On peut distinguer les causes suivantes d’apparition de cette maladie:

  • dépendance à l'alcool;
  • problèmes de vésicule biliaire et des voies biliaires;
  • troubles métaboliques;
  • hépatite virale;
  • stase veineuse du foie;
  • l'utilisation de médicaments qui empoisonnent le foie;
  • mauvaise nutrition, l'utilisation de produits avec des conservateurs et des colorants.

Aux premiers signes d'une fonction hépatique anormale, vous devez subir un examen médical.

Procédures de diagnostic

Consultez un spécialiste pour vous aider à identifier une éventuelle cirrhose du foie. Dans ce cas, il est proposé de se soumettre à un examen par ultrasons dans les premières étapes de la recherche d’une aide médicale.

L'image de la maladie disparaît après des procédures de diagnostic complètes. En particulier, l'échographie aidera à clarifier le stade de développement d'une maladie du foie.

Sur la base de ces données, le cours le plus efficace du traitement pathologique est déterminé. Si toutes les procédures sont effectuées correctement et en temps opportun, la probabilité d'un résultat thérapeutique positif est considérablement accrue.

L’étude par ultrasons est réalisée en plusieurs étapes. Trois jours avant la procédure, le patient doit abandonner les produits qui contribuent à la formation de gaz.

Si nécessaire, même un lavement est souvent utilisé avant les procédures de nettoyage des intestins.

À l’échographie, le patient s’allonge sur le dos, ouvrant son ventre aux côtes. Un gel spécial est appliqué sur la zone appropriée, puis à l'aide d'un capteur, le médecin examine la zone du foie, en se concentrant sur l'obtention d'une image plus claire du moniteur.

Lors du diagnostic, on demande au patient de prendre une profonde respiration et de retenir son souffle. Cela abaisse le foie et permet un diagnostic plus précis.

La procédure se termine par un balayage de la région péritonéale afin de déterminer la présence éventuelle de liquide à l'intérieur.

Cette méthode est la plus pratique et optimale, car elle donne un résultat bien connu des spécialistes, permettant d’évaluer l’état actuel du tissu hépatique et de l’organe lui-même.

De plus, l'utilisation de l'échographie vous permet d'observer la dynamique du processus thérapeutique et, si nécessaire, de procéder aux ajustements nécessaires du processus de traitement.

Selon le spécialiste de la photo, les segments du foie divisés déterminent les foyers possibles de la maladie. Ensuite, ces zones sont vérifiées et analysées plus en profondeur.

La description de l'image obtenue à l'aide d'une telle enquête devrait être la plus détaillée.

Obtenu à la suite d'une échographie, les signes de cirrhose doivent être analysés très attentivement.

L'échographie est devenue une méthode populaire pour identifier divers changements pathologiques dans le foie.

Cette méthode pratique vous permet de diagnostiquer facilement l’état des organes internes sans interférer avec le patient.

En utilisant cette méthode, on peut observer une augmentation inégale des parts de l’organe le plus intérieur, ses contours.

Si les contours externes du foie deviennent inégaux, il y a lieu de penser à une éventuelle pathologie en développement.

Aux derniers stades de la maladie, il y a des nodules, des phoques et une hétérogénéité du tissu hépatique.

Avec une telle maladie, un tableau clinique clair apparaît, permettant de poser un diagnostic assez précis sur la base des résultats de l'échographie.

Signes de cirrhose du foie par ultrasons

La cirrhose du foie sur les écrans de contrôle avec échographie a un aspect différent selon le stade de la maladie.

Par exemple, dans les phases initiales du développement de la maladie, on peut observer une augmentation de la taille de la glande dans le contexte de la préservation de sa consistance.

À l'avenir, la taille de ce corps est encore augmentée, avec douleur à la palpation.

Les irrégularités, les nodules, les phoques, la structure non homogène du tissu hépatique sont clairement visibles sur l’échographie avec l’évolution de la maladie.

La cirrhose des derniers stades en échographie ressemble à un organe interne à tissu hépatique hétérogène, aux multiples nœuds, buttes.

Les contours du foie sur l'image du moniteur lors du diagnostic par ultrasons apparaissent flous et inégaux.

Dans le même temps, la taille de l'organe interne devient inférieure à la normale et la rate augmente.

Les signes évidents de cirrhose sur l’écran de contrôle peuvent être considérés comme des sceaux distincts du tissu hépatique, qui apparaissent à la surface du corps sous la forme de foyers.

Ces sceaux peuvent également être des lieux de récupération des cellules hépatiques. Par conséquent, pour obtenir un diagnostic précis, il est important de disposer des compétences d'un spécialiste qui interprétera ces écarts.

Les goulots d'étranglement du foie augmentent considérablement en taille par rapport à la norme. Une description détaillée des résultats du diagnostic par ultrasons garantira un diagnostic correct.

Lors de l'examen minutieux de l'image échographique en cas de cirrhose, on observe des signes de modifications diffuses, des zones fibreuses.

En utilisant la méthode par ultrasons, vous pouvez déterminer les signes directs et indirects du développement de la cirrhose du foie.

Les symptômes indirects incluent les varices dans le foie et la rate, une rate hypertrophiée.

Les signes directs sont l'inégalité et le flou des contours, la rondeur du bord inférieur, un changement de structure, les limites du foie, une diminution de l'élasticité des tissus du foie.

La cirrhose étant associée à des modifications structurelles profondes du foie, une échographie montre d’abord la taille et la forme de l’ensemble, la structure du tissu hépatique, les foyers de dégénérescence maligne, le diamètre de la veine porte.

Dans les cas les plus avancés, le tableau clinique de la maladie est clairement clarifié par échographie.

Pour les cas plus complexes de diagnostic nécessite un examen complet en utilisant d'autres méthodes.

Puis-je voir une cirrhose à l'échographie?

Est-il possible de voir la cirrhose du foie à l'échographie? En cas de suspicion de pathologie, un certain nombre de méthodes d’examen en laboratoire et par instruments sont prescrits. Sur la base des résultats de ces procédures et faire un diagnostic. L'échographie déterminera non seulement la présence de modifications pathologiques dans le foie, mais également le stade de leur développement.

Identification des symptômes en fonction du stade

Si vous soupçonnez une altération du foie, une échographie et une tomodensitométrie sont prescrites.

L'échographie est effectuée après un entraînement spécial. Le patient doit suivre un régime pendant trois jours avant l'examen. Il est important d'abandonner les produits responsables de la formation de gaz. Recommandez également un lavement de nettoyage.

Si une personne souhaite savoir s'il est possible de déterminer la cirrhose par échographie, un spécialiste peut répondre qu'avec des appareils modernes, il est possible d'obtenir des informations précises sur l'état de l'organe.

Les signes d'échographie de la cirrhose du foie vont montrer:

  • emplacement et taille des organes;
  • présence / absence de lésions focales;
  • la structure et la structure du corps à l'étude;
  • Y a-t-il du liquide dans l'abdomen?

Par conséquent, il est très important de subir cette procédure au tout début du développement du processus pathologique. L'échographie montrera l'absence / la présence de modifications dans les gros vaisseaux de la glande et déterminera l'état des voies biliaires.

Dans le processus de diagnostic par ultrasons, le patient doit prendre une profonde respiration et le retenir pendant un moment. De ce fait, le foie tombe un peu et il sera plus facile à apprendre. Le capteur est placé près du nombril sur la gauche et se déplace progressivement vers le centre. Au cours de l'examen, il est vérifié si du liquide s'est accumulé dans la cavité abdominale.

Lors de l’examen diagnostique, le médecin détermine d’abord la structure et la présence d’irrégularités dans l’organe considéré.

Selon la photo obtenue lors de l'examen, le médecin identifiera les principales manifestations de la maladie.

L'état de l'organe est également évalué et il est déterminé s'il est conforme aux normes. Lorsqu'un processus pathologique est détecté, il est révélé dans quelle partie du foie la lésion est située.

Dans les premiers stades du développement de la maladie, des écarts dans la taille de l'organe peuvent être observés. Mais sa consistance reste inchangée. À l'avenir, avec le développement de la pathologie du fer continue à augmenter, à sa surface, il y a des bosses, des nodules, des irrégularités. Le patient a des sensations désagréables.

Aux derniers stades de la cirrhose, la taille de l'organe diminue en fonction du fond d'une rate hypertrophiée.

En plus de l'échographie, le patient doit faire un don de sang et d'urine pour une analyse générale. Des analyses de sang biochimiques confirmeront la présence d'une cirrhose ou d'une hépatite. En cas de maladie, l'analyse déterminera une diminution du taux d'hémoglobine, une augmentation du nombre de leucocytes et une vitesse de sédimentation des érythrocytes. La présence de globules rouges et de protéines dans l'urine est également observée.

Les résultats de l'étude, en fonction du type de cirrhose

La laparoscopie est également réalisée pour confirmer la présence de la maladie. Il s'agit d'une méthode d'examen chirurgical qui évaluera avec précision l'état de la surface du foie et déterminera la maladie.

Lorsque la cirrhose sera visible, de tels changements:

  1. S'il y a des nodules de couleur rouge ou brune, dont la taille est de trois millimètres ou plus, déterminez la forme de gros noeud de la cirrhose. La forme des nodules est disproportionnée, le tissu conjonctif entre eux acquiert une couleur pâle.
  2. Si, au cours de l'étude, une forme d'organe normale est observée, sans changement visible, mais de petits nodules se forment à la surface, la forme micronodulaire est diagnostiquée.

L'expansion des veines hépatiques est caractéristique de tous les types de la maladie.

La maladie du foie, visible à l'échographie, est:

  1. Hépatite sous forme chronique.
  2. Cavités cystoïdes à la surface de l'organe.
  3. Tumeur.
  4. Lésion hépatique.
  5. Dégénérescence du corps gras.

Compte tenu des signes pertinents, le médecin établit un diagnostic. Le plus souvent, une échographie révèle des kystes. Ce sont des formations de nature bénigne, remplies de liquide clair ou purulent et sanglant. Les kystes peuvent être simples ou multiples lorsqu'ils remplissent plus du quart de l'organe.

La cirrhose du foie à l'échographie peut être détectée par la présence de liquide dans la cavité abdominale. La pathologie est visible dans les zones de l'organe de test qui transmettent mal les ondes ultrasonores.

Comment déterminer la maladie vous-même

La cirrhose se caractérise par des symptômes faibles aux premiers stades de développement. Par conséquent, le diagnostic pose souvent des problèmes. Par conséquent, si une échographie révélera une cirrhose du foie, cela dépend des qualifications du spécialiste et de la préparation correcte du patient.

Le patient a des sensations douloureuses dans le côté droit sous les côtes. En outre, la température corporelle augmente, des nausées et des vomissements, des selles anormales et une faiblesse générale. La peau pâlit en même temps, indiquant une violation des fonctions du corps.

Le développement de la pathologie montre la présence de signes:

  • augmentation de la température corporelle à 37 degrés;
  • perte de poids soudaine;
  • manque complet d'appétit;
  • faiblesse et fatigue graves;
  • une augmentation du volume de l'abdomen;
  • gonflement des membres inférieurs;
  • formation d'astérisques vasculaires sur le visage;
  • augmentation des glandes mammaires chez les hommes.

Seul l'examen peut montrer la pathologie plus en détail.

Traiter indépendamment des violations ne peut en aucun cas être. Mais il existe un certain nombre de manifestations caractéristiques de la maladie, qui permettront de constater à temps que le foie a affecté le processus pathologique, obligeront à consulter un médecin pour confirmer la présence de maladies du système digestif.

Une personne d’urgence devrait contacter un spécialiste si:

  1. Il a brusquement perdu quelques kilos sans régime.
  2. Performances considérablement diminuées.
  3. La surface de la peau a pris une teinte jaunâtre.
  4. La douleur survient dans le foie, qui ne s’arrête pas longtemps et s’accompagne de nausées et d’un changement des selles.

Avec des pathologies de forme chronique, telles que l'hépatite B ou C, un dysfonctionnement de la vésicule biliaire, il est nécessaire d'écouter attentivement vos sentiments.

Si un processus pathologique tel que la cirrhose est observé lors d'une étude par ultrasons, seul un médecin sera en mesure de le dire avec précision. Si des changements dans la structure du corps sont constatés à l'échographie, il est urgent de suivre un traitement. Le manque d'assistance opportune conduit au développement de l'encéphalopathie hépatique, du cancer et du coma, qui sont fatals. Le pronostic aux derniers stades du développement de la maladie étant défavorable, il est conseillé de détecter les violations le plus tôt possible.

Une échographie du foie montrera ou non une cirrhose du foie.

La cirrhose du foie est l’une des conséquences les plus tristes et mortelles d’un abus prolongé d’alcool. Cette maladie est basée sur la mort massive d'hépatocides (cellules du foie). Peu à peu, le corps renaît et cesse de fonctionner, ce qui conduit à une intoxication complète du corps et à la mort.

La cirrhose est une maladie dangereuse et insidieuse. Pendant longtemps, une personne peut ne pas être au courant du problème. Mais plus tôt le traitement commencera, plus il sera efficace et il sera garanti que le foie pourra reprendre son activité vitale. Mais comment reconnaître la maladie à temps, est-il possible de voir la cirrhose du foie à l’échographie et certains symptômes évidents parlent du développement d’une pathologie?

Détection de la cirrhose lors de l'examen

Au fur et à mesure que la maladie progresse, le patient présentera des symptômes typiques. Même si la pathologie a un type compensé (stade initial de la maladie) et que la personne ne ressent aucune gêne, il reste des signes. Tels que:

  • perte de poids stable;
  • se sentir légèrement nauséeux;
  • détérioration (faiblesse, léthargie);
  • manifestation de douleurs faibles de caractère terne, ils sont déployés dans la région du côté droit.

Selon les statistiques, les personnes de plus de 40 ans sont plus susceptibles de souffrir de cirrhose du foie, alors que les femmes sont deux à trois fois moins malades que les hommes.

Avec le développement de la maladie et le passage de la cirrhose au stade de la sous-compensation, les manifestations de la maladie deviennent de plus en plus distinctes. À ce stade, le patient devra faire face à des symptômes tels que:

  • des nausées;
  • vomissements abondants;
  • diminution de l'appétit;
  • démangeaisons de la peau;
  • flatulence accrue;
  • fatigue constante et constante;
  • invalidité totale;
  • diarrhée prolongée (ou constipation);
  • douleur constante dans le côté droit;
  • jaunissement de la peau et de la sclérotique oculaire (rarement).

Ces signes sont fortement renforcés lorsque la pathologie évolue vers une phase de décompensation. Outre les problèmes déjà énumérés, l'apparition de saignements internes, une augmentation du volume du péritoine rejoignent le patient. Il existe diverses violations dans le comportement et la pensée des malades. Un certain nombre de signes apparaissent assez clairement, en particulier lors du développement de la maladie:

  • forte perte de poids;
  • expansion des phalanges des doigts;
  • rougeur de la peau sur les paumes;
  • gonflement des membres inférieurs;
  • l'apparition de varicosités;
  • l'apparition d'une hernie dans le nombril et l'aine;
  • coloration de la langue en rouge vif;
  • varices dans l'abdomen, son augmentation;
  • capillaires prononcés dans le visage;
  • éruption hémorragique (éruption rouge foncé sur la peau qui ne disparaît pas lorsqu'on la presse).

En ressentant l'abdomen (palpation), le médecin peut également suspecter une cirrhose. Si dans les premières phases de la pathologie, le foie augmente légèrement, puis avec le développement de sa taille, change radicalement dans le sens de l'augmentation.

Il a été établi que la cirrhose touche le plus souvent les abuseurs de bière brune. Après la boisson enivrante, liqueurs, eaux-de-vie et vodka disparaissent, car les effets sur le foie sont nocifs.

Lorsqu'un diagnostic est établi, le médecin discute avec un patient, découvre son état, écoute les plaintes et découvre les autres fonctionnalités nécessaires. Malheureusement, les gens commencent à comprendre que quelque chose ne va pas avec leur foie seulement dans les derniers stades de la maladie. Mais il existe des méthodes plus modernes pour déterminer la maladie. Par exemple, une échographie hépatique montrera une cirrhose dans les tout premiers stades de la maladie.

L'essence du diagnostic par ultrasons

L'échographie est une procédure importante et nécessaire, car cette méthode de diagnostic permet aux médecins d'examiner de plus près l'organe et de détecter les modifications même mineures survenant dans le foie. Bien entendu, il est difficile de reconnaître la cirrhose au stade initial de la maladie. Le résultat dépend du niveau de formation et de qualification du spécialiste. Que donne l'échographie?

  1. Identifie les changements focaux.
  2. Affiche l'emplacement du corps.
  3. Indique la forme et la taille du foie, sa densité et sa structure.
  4. Détermine l'état des gros vaisseaux sanguins du foie, les voies biliaires.
  5. Définit la présence de calculs dans le foie et la présence de fluide dans celui-ci.

S'agissant de la possibilité de déterminer la cirrhose du foie par échographie, il convient de se concentrer sur le degré de qualification du spécialiste effectuant le diagnostic et sur le niveau de préparation à la procédure du patient. Bien entendu, l'échographie la plus efficace se situe au stade décompensé (initial) de la maladie.

Comment se passe la préparation à l'échographie

La préparation du patient pour l'analyse commence quelques jours avant le jour de l'étude et comprend plusieurs étapes. Dans ce cas, le patient devra adhérer à un certain régime alimentaire, à son régime de consommation d'alcool et à la prise de certains médicaments (si nécessaire).

Trois jours avant la procédure

Une personne au cours de cette période devra abandonner les cornichons, les aliments gras et les viandes fumées. Il est nécessaire de limiter la consommation de fast-food, de boissons gazeuses et d'alcool. À ce moment-là, vous devriez manger des soupes faibles en gras, au lieu du pain habituel pour utiliser du pain ou du son. Vous pouvez manger du porridge, de la viande cuite à la vapeur, des pommes de terre bouillies. Mais les fruits et les légumes crus doivent être oubliés pendant un moment.

La veille de la procédure

En cas de surpoids, le patient doit subir un lavement nettoyant ou prendre un bon médicament laxatif. Il faut se rappeler que les intestins ne doivent pas être nettoyés à la veille de l'échographie, mais 20 à 24 heures avant la procédure. Après le nettoyage, vous devez prendre un absorbant qui aidera à nettoyer le corps des toxines nocives (les substances toxiques peuvent altérer les résultats des ultrasons).

Le jour de la procédure

La procédure pour des résultats précis doit être effectuée sur un estomac vide. Dans la plupart des cas, l'événement a lieu le matin. Avant l'échographie, vous pouvez utiliser de l'eau de boisson, mais en quantité ne dépassant pas le verre. Si l'étude est prévue pour la soirée, un petit-déjeuner léger est autorisé.

Vous devez savoir que le dernier repas avant l'échographie devrait prendre au moins 5 à 6 heures. Sinon, les résultats de l'enquête risquent d'être faussés.

Comment est le diagnostic

La médecine moderne utilisant des équipements de meilleure qualité et plus modernes est capable d'utiliser des ultrasons pour détecter les modifications du foie, même au début de sa destruction. Par conséquent, l'échographie est en train de devenir l'une des procédures les plus importantes pour la détection de la cirrhose. Simultanément aux diagnostics par ultrasons, de tels examens sont également effectués, tels que:

  1. Prise de sang (général). L'étude est soumise à un fluide biologique prélevé dans une veine. Si un nombre accru de leucocytes et d’anémie est détecté dans le plasma sanguin, une ESR accélérée indique les problèmes existants.
  2. Analyse d'urine En présence de cirrhose, il est constaté que le patient a un taux élevé de protéines et de globules rouges.

Lors d’une échographie du foie, le patient doit prendre une profonde respiration et la retenir. Cela permettra à l'organe de s'enfoncer légèrement dans le péritoine et facilitera le diagnostic. Le spécialiste installe le capteur de l'appareil à gauche de la région ombilicale et le déplace progressivement vers le centre.

La procédure elle-même se déroule en plusieurs étapes:

  1. Premièrement, les médecins identifient les irrégularités existantes et déterminent la structure du corps.
  2. Après cela, sur la photo prise à l’échographie, le médecin diagnostique les principaux symptômes de la maladie. Considéré comme huit segments différents du foie, qui sont comparés à la norme.

Pour la confirmation finale du diagnostic, un diagnostic supplémentaire par laparoscopie est effectué. Cette procédure fait référence à des interventions chirurgicales. Dans l'étude, un spécialiste examine la surface de l'organe du foie et confirme ou nie la présence de la maladie.

Résultats de l'enquête

Après la procédure, le médecin donne une description complète de l'échographie, avec une cirrhose du foie (même au tout début de la maladie), le corps a déjà un aspect modifié. Le spécialiste décrit les images obtenues de manière détaillée et détaillée afin que l’on puisse affirmer avec certitude la présence (ou l’absence) de certains signes de cirrhose.

  1. Au stade initial. L'agrandissement du foie est déterminé, mais la structure et la consistance de l'organe restent inchangées.
  2. Avec le développement de la cirrhose, le foie est déjà considérablement grossi, on trouve à sa surface des tubercules, des nodules, des irrégularités.
  3. Au cours des derniers stades de la maladie, le foie devient plus petit que la norme, mais la rate augmente considérablement.

Variétés de pathologie

La cirrhose du foie a différentes formes. Ils sont également détectés lors du processus d'examen d'un organe par le biais d'un diagnostic par ultrasons. En particulier:

Cirrhose CLP. Cette forme de la maladie se manifeste par la présence de nodules aux reflets bruns ou rouges. Ils sont disproportionnés, ont des tailles de 3 mm. Les formations nodulaires ont entre le tissu conjonctif de couleur pâle.

Cirrhose micrologique. Ce type de pathologie est caractérisé par un organe qui ne change pas de forme. Mais à sa surface, un grand nombre de petites formations nodales sont révélées.

Quel que soit le type de cirrhose du foie, l’échographie détermine la dilatation des veines sanguines hépatiques.

Présence de problèmes connexes

En outre, l'échographie détermine la présence de cirrhose et de complications associées à la maladie. Ceux-ci peuvent être:

  • kystes hépatiques;
  • les néoplasmes dans l'organe;
  • hépatite chronique;
  • la présence de renaissance grasse.

La présence de cirrhose est également indiquée par la présence de liquide dans le péritoine. À propos, c'est souvent sur cette base que la pathologie est diagnostiquée pour la première fois. En cas de dégénérescence graisseuse dans les zones du corps qui transmettent mal les ultrasons. Il est également détecté lors du diagnostic.

Méthodes d'autodiagnostic

Au tout début du développement de la pathologie mortelle chez l'homme, il n'y a aucun signe évident qui parle de problème. Ou ils sont si faibles que le patient ne perçoit pas les signaux. Par conséquent, il est parfois extrêmement difficile pour un médecin de déterminer une maladie.

Lors du diagnostic de la cirrhose, la volonté du médecin et son attitude attentive au mode de vie du patient, la consultation rapide et le passage de tous les examens nécessaires jouent un rôle important.

Il est important de connaître tous les symptômes pouvant indiquer le développement de cette pathologie. Et faites attention aux changements les plus insignifiants à première vue.

Les premiers signes de la cirrhose:

  • léthargie et nausée;
  • douleur légère dans l'hypochondre droit;
  • troubles gastro-intestinaux (constipation ou diarrhée possibles);
  • élévation de la température jusqu’aux marques sous-fébriles (+ 37–37,2 ° C).

Avec le développement de la maladie:

  • manque d'appétit;
  • faiblesse constante;
  • perte de poids;
  • une augmentation de l'abdomen;
  • augmentation mammaire (chez les hommes);
  • gonflement des membres inférieurs;
  • augmentation de la température de + 37,5 ° C;
  • faiblesse musculaire et douleur;
  • apparition de varicosités sur le visage.

Indépendamment rendre un diagnostic terrible impossible. Mais si les symptômes énumérés ci-dessus sont observés pendant une longue période et que la personne abuse également de l'alcool, vous devez immédiatement consulter un médecin pour un diagnostic plus complet et plus précis.

Quelles sont les conclusions

Perte de poids soudaine, perte d'intérêt pour la nourriture, jaunissement de la peau, douleur dans l'hypochondre droit, problèmes de selles, nausées et vomissements occasionnels - tout cela suggère que vous devez consulter un médecin. Et surveiller particulièrement leur santé est nécessaire pour les personnes qui ont déjà identifié des maladies telles que:

  • hépatite C et B;
  • autres maladies du foie;
  • pathologie de la vésicule biliaire.

Il convient de rappeler que la cirrhose est une maladie mortelle. Si vous ne faites pas attention aux signes évidents d'une telle pathologie, vous devrez quand même aller chez le médecin, mais déjà chez un oncologue. Après tout, le cancer est une conséquence fréquente de la cirrhose. Par conséquent, vous ne devez pas reporter la visite au médecin et en aucun cas essayer de vous soigner vous-même. Les conséquences de la frivolité dans ce cas peuvent amener une personne à une mort rapide.

Est-il possible de voir la cirrhose du foie à l'échographie?

La cirrhose est une pathologie dangereuse dans laquelle le foie est perturbé. Cette maladie nécessite un traitement rapide, il est donc important que les médecins la diagnostiquent le plus rapidement possible. L’étude par ultrasons est l’étude la plus rapide et la plus sûre, mais est-il possible de déterminer la cirrhose du foie par échographie?

L'essence de l'échographie

Le diagnostic par ultrasons est la méthode de recherche la plus sûre. Il est donc couramment utilisé pour détecter diverses maladies. Grâce à une telle enquête, il est possible d’examiner en détail l’état de l’organe, de déterminer le degré et la gravité de la pathologie et de prescrire un traitement.

Le déroulement de l’enquête affecte sa préparation et l’expérience du diagnosticien. Cependant, même si toutes les règles sont respectées et qu'un examen approfondi est effectué par un spécialiste, il existe un risque de ne pas remarquer la maladie à temps.

Visiter un médecin avant de procéder à une échographie

Si des symptômes de cirrhose apparaissent, le patient doit consulter le bureau du médecin, qui procédera à une enquête et à un examen du patient, identifiant des symptômes spécifiques:

  • couleur jaune de la peau, de la sclérotique et des muqueuses;
  • maigreur;
  • vaisseaux et capillaires sur le visage;
  • une augmentation de l'abdomen;
  • gonflement des glandes mammaires chez les hommes;
  • gonflement et hernie;
  • couleur inhabituelle des paumes;
  • langage écarlate et "laqué" brillant;
  • augmentation des phalanges des doigts;
  • éruptions cutanées.

Après examen et entretien, le médecin prescrit une échographie pour identifier les éventuels écarts par rapport aux normes.

Préparation à la procédure

L'échographie nécessite une formation spéciale. Sinon, ses résultats risquent d'être faussés.

  1. Pendant trois jours avant la procédure, le patient est obligé de suivre un régime. La nourriture doit être fractionnée, en petites portions 4 fois ou plus par jour. La viande grasse, le poisson, les légumineuses, les produits laitiers, les sucreries et les aliments provoquant des ballonnements et des flatulences sont interdits.
  2. Il est nécessaire de limiter la consommation de liquide (pas plus de 1,5 litre par jour). Pour le moment, il faut exclure du régime le thé et le café forts et oublier complètement l'alcool.
  3. Avant la procédure ne peut pas manger au moins 8 heures.
  4. Il est conseillé de vider les intestins. Les personnes ayant des problèmes de selles sont encouragées à utiliser un lavement ou un laxatif.

Comment se passe l'échographie?

Lors du diagnostic par ultrasons, une personne doit être allongée sur un canapé, en position horizontale. Il est nécessaire de mettre le ventre à nu et de retenir votre souffle. Prendre une profonde respiration aide à faire descendre le foie un peu, facilitant ainsi la vision de l'organe.

Ensuite, un gel spécial est appliqué sur l'estomac du patient, dans la région du foie, et l'organe est examiné à l'aide d'un capteur par des mouvements dans une certaine direction. Le médecin effectue une étude du foie et vérifie également l'état des organes voisins de la cavité abdominale.

Par ultrasons, vous pouvez déterminer la déformation de l’organe, la localisation de l’inflammation, les lésions tissulaires, les kystes, les cicatrices, les nœuds, les abcès et visualiser l’état des vaisseaux. La présence de liquide dans la cavité abdominale est également détectée.

L'inconvénient de cette étude est l'impossibilité de détecter des tumeurs malignes.

La cirrhose du foie est-elle visible à l'échographie?

Aux premiers stades de la maladie du foie, l'échographie est pratiquement inutile. Aux derniers stades de la maladie, ses signes, que l’étude montrera, sont divisés en direct et indirect.

Les signes directs comprennent:

  • cicatrices et nœuds résultant de la destruction du tissu hépatique;
  • contours bosselés du foie;
  • violation de la structure d'écho du corps. Si la maladie est grave, l’échogénicité diminue à mesure que l’atrophie du foie progresse;
  • augmentation de la veine porte. Malheureusement, cette fonctionnalité n'est pas toujours visible dans l'étude.
  • épaississement des parois du foie, ce qui conduit à une mauvaise conduction du son dans le corps.

Les signes indirects sont:

  • fibrose de la zone porte du foie;
  • hypertension portale;
  • jaunisse provoquée par le problème de l'élargissement des voies biliaires;
  • une augmentation du volume de la rate;
  • remplissage de la cavité abdominale avec des masses liquides (ascite).

Pour le diagnostic doit être visible 3 signes directs. Si leur nombre est 2, il en faudra deux autres indirects.

Avec la cirrhose, le foie diminue de taille et devient plus dense, et son côté gauche est nettement élargi.

Echographie et autres méthodes de recherche

L’échographie devient rarement la seule méthode d’examen d’un patient, car elle ne révèle généralement pas la présence d’une pathologie hépatique, en particulier aux stades précoces. Mais cela devient utile au stade de la décompensation.

Pour une détection précise de la cirrhose, les symptômes externes sont également importants, tels que:

  • couleur jaune de la peau et de la sclérotique;
  • légère douleur sourde dans l'hypochondre droit;
  • perte de poids soudaine, accompagnée d'une atrophie musculaire et d'un manque d'appétit;
  • faiblesse générale et léthargie du patient;
  • l'hyperthermie;
  • expansion visuelle des vaisseaux sanguins et des veines;
  • une forte augmentation du volume de l'abdomen;
  • violation des processus mentaux et du comportement;
  • irritation ou démangeaisons;
  • nausée, vomissement, flatulence, diarrhée ou constipation;
  • rougeur des paumes.

En outre, le patient peut avoir des saignements internes.

Comme les échographies en cas de cirrhose du foie ne donnent pas toujours des résultats précis, les médecins recommandent ce type de recherche à des méthodes supplémentaires. Dans tous les cas, le patient doit être examiné par un médecin et le sang prélevé pour analyse (tests de la fonction hépatique). On peut lui prescrire une laparoscopie, ce qui aidera plus en détail à envisager la défaite de l'organe. Et les résultats les plus précis sont la biopsie et l'examen histologique.

À l’échographie, la cirrhose n’est pas toujours visible car l’écran de l’appareil ne montre pas la pathologie au complet.

Diagnostic différentiel

Selon le stade, les causes et les symptômes de la maladie, plusieurs types de diagnostic différentiel sont distingués:

  1. hypertension portale. Son apparence est affectée par les tumeurs formées dans le foie, les métastases, la thrombose, la fibrose, la veine porte diminuée, la croissance des ganglions lymphatiques et les endoflébites oblitérantes;
  2. cirrhose du foie avec dégradation rapide de la masse;
  3. Cirrhose provoquée par l'hépatite B, C, D.

L'échographie est une méthode assez détaillée pour diagnostiquer la cirrhose du foie, mais elle ne se démarque jamais des autres études, car elle ne permet de mettre en évidence qu'une pathologie tardive. Par conséquent, il est très important de surveiller les symptômes externes de la maladie et de demander rapidement conseil à votre médecin. De telles actions peuvent non seulement empêcher le développement de la pathologie, mais aussi se protéger des conséquences graves.

Diagnostic de la cirrhose du foie par ultrasons - une méthode moderne et informative

L’échographie du foie dans le diagnostic de la cirrhose est une technique très informative. L'échographie du foie vous permet de déterminer l'écart par rapport aux principales caractéristiques du corps par rapport à la norme. Cependant, il convient de rappeler que cette technique de diagnostic ne garantit pas une confirmation fiable du diagnostic de cirrhose. La conclusion finale est donnée sur la base d'une enquête complète.

Échographie du foie

Pour le diagnostic de la plupart des maladies, une technique à ultrasons est utilisée. Cette méthode vous permet d’établir un diagnostic précis, d’identifier les causes de la pathologie et de choisir une méthode de traitement efficace. Aujourd'hui, les ultrasons sont largement utilisés dans les cliniques médicales et les centres de diagnostic et sont des méthodes de diagnostic largement disponibles.

L'échographie comme moyen de diagnostiquer une maladie du foie

Le diagnostic de cirrhose du foie est l’une des questions les plus controversées. L'objectivité de l'évaluation du tableau clinique de la cirrhose par échographie suscite beaucoup de controverses. Il convient de noter que les stades précoces de la cirrhose du foie sont les plus difficiles à diagnostiquer par échographie. Dans le même temps, la qualification du diagnosticien et la préparation compétente du patient à la procédure ne sont pas les dernières. Selon les statistiques, la précision de la détection de la maladie par ultrasons varie autour de 70%. Les appareils à ultrasons modernes permettent de déterminer la plupart des paramètres des organes internes.

Dans l’étude du foie, les caractéristiques générales de l’organe, les modifications de forme, de taille, d’emplacement et de focalisation, l’évolution du processus inflammatoire et les néoplasmes sont évalués. Une attention particulière est portée aux modifications vasculaires et biliaires du foie.

  • structure homogène, bords lisses;
  • taille du lobe droit - 13 cm;
  • la taille du lobe gauche ne dépasse pas 7 cm;
  • diamètre de la veine porte - pas plus de 1,2 cm;
  • diamètre de la voie biliaire principale - 0,7 cm.

Préparation à l'échographie hépatique

L'échographie du foie en cas de suspicion de cirrhose n'est effectuée qu'après une préparation minutieuse. Le bon processus de préparation est très important car il dépend de la fiabilité des résultats obtenus dans l’étude.

Il est nécessaire de suivre le régime recommandé: mangez des fractions fractionnées, au moins quatre fois par jour, trois heures avant le repos de la nuit. Ne buvez pas plus de 1,5 litre. fluide par jour. S'abstenir de toute ingestion de légumineuses, de viande grasse et de poisson, de produits laitiers, de thé sucré, de thé fort et de café, de boissons alcoolisées et gazéifiées.

Une échographie du foie pour la détection de la cirrhose est effectuée le matin à jeun, ou 8 heures après le dernier repas.

Technique de diagnostic

Cette procédure est effectuée en position couchée ou sur le côté gauche. La dernière posture facilite grandement la collecte des informations nécessaires, car elle aide à retirer le foie de la zone sous-costale. Une pose avec une blessure à la main droite derrière la tête contribue à élargir les espaces entre les côtes et à améliorer le contact du capteur à ultrasons. Le diagnostic du foie dans différentes poses permet de maximiser l'étude de la structure de l'organe.

Au moment de la procédure, le patient doit retenir sa respiration en inspirant profondément. Cela améliore également l'accès du capteur à l'organe de test. Le dispositif est en contact avec la peau de l'abdomen, à gauche du nombril, et se déplace progressivement vers le nombril.

Dans le diagnostic de la cirrhose, il est indispensable de déterminer l’accumulation de liquide dans la cavité péritonéale. L'étude de la cavité du péritoine sur l'existence de fluide dans celle-ci est réalisée en position debout. Si ses volumes sont insignifiants, ils s'accumulent autour du foie.

Signes échographiques de la cirrhose du foie

Il est très difficile d'établir une description de la cirrhose du foie à l'aide d'études échographiques au stade initial, car il n'y a pas de signes spécifiques. Cependant, il existe un certain nombre de paramètres dont le changement peut indiquer une cirrhose du foie. Les signes communs de la maladie sont généralement divisés en direct et indirect.

Les signes d'une focalisation directe:

  • Augmentation notable de la taille: le développement du tissu conjonctif se produit sur le site des cellules hépatiques mortes.
  • Bords du foie inégaux: sur l'échographie, on voit clairement le bord inférieur arrondi du foie.
  • Modifications de la structure échogène du foie. Au premier stade de la maladie, cela est dû à un changement de la structure du foie, la prédominance du tissu conjonctif. L'échostructure devient hétérogène, l'échographie montre la présence de multiples lésions hyperéchogènes et hypoéchogènes. Au cours des stades avancés de la maladie, l'intensité des signaux d'écho diminue en raison de la progression des processus atrophiques dans le foie.
  • Changement de schéma vasculaire. Portail portail à visibilité réduite, malgré l’épaississement de ses murs. Les petits et moyens vaisseaux de visualisation ne sont pas disponibles.

Indications indirectes:

  • Hypertension portale. Le syndrome d'hypertension s'accompagne d'une expansion anormale de la veine splénique jusqu'à 1 cm, la veine porte étant supérieure à 1,5 cm.
  • L'élargissement pathologique de la rate: se développe souvent à la suite d'une hypertension portale. L'échographie de la rate met en évidence une taille élargie de l'organe: en épaisseur - plus de 6 cm., En longueur - plus de 12 cm., En surface - plus de 60 cm2. Une augmentation de la rate est observée dans 70% des cas de cirrhose, mais ne s'applique pas à des signes spécifiques.
  • Ascite: environ un litre de liquide en excès se trouve dans la cavité péritonéale. La cirrhose est associée à une ascite dans 75% des cas.
Détection de signes de cirrhose à l'échographie

Diagnostic différentiel

Les lésions hépatiques cirrhotiques présentent des symptômes similaires avec hépatite virale et chronique, maladies du sang, troubles métaboliques.

La différenciation de la cirrhose du foie sur la base des données échographiques est réalisée avec les maladies suivantes:

  • hypertension portale, dont la cause était une thrombose, des lésions tumorales et métastatiques, une endoflebitaire oblitérante;
  • fibrose portale caractérisée par l'apparition de ganglions lymphatiques modifiés de la transformation caverneuse de la veine porte;
  • lésions hépatiques multiples;
  • l'hépatite.

Il est nécessaire de déterminer la vitesse linéaire du flux sanguin dans le tronc et les branches hépatiques de la veine porte.

uziprosto.ru

Encyclopédie de l'échographie et de l'IRM

À quoi ressemble la cirrhose sur les images échographiques?

Description de la maladie

La cirrhose est une maladie caractérisée par la prolifération de tissu conjonctif dans le foie, ce qui entraîne des processus pathologiques pouvant entraîner une insuffisance hépatique et une hypertension portale. La structure physiologique normale du foie est également altérée. La cirrhose est chronique.

Les cellules hépatiques mortes sont éliminées par les cellules du système immunitaire et remplacées par du tissu fibreux. Les cellules vivantes restantes commencent à augmenter activement en quantité. Si les cellules individuelles meurent, les modifications fibreuses sont minimes, il y a une restauration complète du foie. Cependant, si la perte de cellules est significative et que la structure des lobules hépatiques est perturbée, des complexes cellulaires désordonnés (nœuds régénératifs) apparaissent, ils ont une structure irrégulière et ne peuvent donc pas remplir pleinement leurs fonctions en tant que tissu hépatique sain.

La cirrhose du foie est l’une des principales causes de décès chez les patients atteints de maladies du tractus gastro-intestinal. La cirrhose du tissu hépatique conduit souvent au cancer du foie. De plus, la cirrhose d'origine virale (provoquée par les virus de l'hépatite B et C) se transforme souvent en cancer du foie.

La cirrhose est une maladie irréversible, mais avec un traitement bien choisi et l'élimination de sa cause, le patient peut vivre longtemps.

Pourquoi la cirrhose se développe-t-elle?

Plusieurs causes sont à l’origine de cette affection du foie:

  • hépatite virale,
  • abus d'alcool
  • accumulation de toxines
  • pathologie immunitaire
  • maladies des voies biliaires,
  • troubles métaboliques,
  • thrombose du foie,
  • et d'autres.

Il est impossible de déterminer la cause de la cirrhose par échographie, bien que certains symptômes puissent être utiles.

Quels sont les symptômes de la cirrhose du foie?

Au début de la maladie, avant l'apparition des signes de décompensation, le patient s'inquiète de la faiblesse, de la fatigue. Souvent, au stade initial, les patients ne considèrent pas qu’ils sont atteints d’une maladie. Peut-être une légère fièvre, des douleurs dans les articulations. L'un des premiers signes cliniques de la maladie est la somnolence pendant le jour et l'insomnie pendant la nuit.

Avec l’apparition de décompensation, augmentation de la taille de l’abdomen due à une accumulation de liquide libre (ascite), jaunissement de la peau et des muqueuses, démangeaisons de la peau, dilatation de la veine saphène sur l’estomac, perte de poids, perte de poids, perte de poids, évocations musculaires évidentes.

Quelles méthodes de diagnostic sont utilisées pour la suspicion de cirrhose?

Les analyses de sang montrent des changements caractéristiques de cette maladie.
La détermination des marqueurs des antigènes des hépatites virales B, C, D et des anticorps anti-cirrhoses chez le patient revêt une importance fondamentale pour le diagnostic, le traitement et le pronostic de la cirrhose du foie.

Parmi les méthodes instrumentales d’examen, sans compter l’échographie, pour le diagnostic de la cirrhose, on utilise l’œsophagogastroduodénoscopie (EGDS), dans laquelle sont visibles les veines dilatées de l’œsophage et de l’estomac. Les modifications de la forme, de la taille et de la structure du foie, ainsi que l’apparition des anastomoses collatérales, sont enregistrées avec la tomodensitométrie et l’IRM.
L'IRM avec contraste permet de distinguer les nœuds de régénération et de cancer du foie.
La méthode principale et la plus fiable pour le diagnostic de la cirrhose est la biopsie du foie par ponction, qui est le plus souvent effectuée sous le contrôle d'une image échographique.

Dans cet article, nous examinerons de plus près les possibilités d'échographie en cas de cirrhose du foie et la description des signes échographiques de la cirrhose.

Quels sont les signes d'écho de la cirrhose et comment est-elle décrite?

Les principales manifestations à l’échographie sont les signes échographiques de cirrhose suivants:

  • Foie redimensionnable. On observe d’abord une augmentation de la taille, puis, au stade terminal, une atrophie du foie, principalement du lobe droit. Il y a une diminution de la taille du lobe droit par rapport au gauche, une augmentation du lobe gauche du foie. Normalement, le rapport entre la largeur du lobe droit et la largeur du gauche avec une section transversale est d’environ 1,44. La cirrhose du foie est diagnostiquée si ce rapport est inférieur à 1,3. La sensibilité du diagnostic de cirrhose est de 75%, la spécificité est de 100%.
  • Augmentation du lobe caudé: son épaisseur est supérieure à 3,5 - 4,0 cm.
  • Le bord inférieur du foie devient émoussé - plus de 75 ° au lobe droit du foie et 45 ° au lobe gauche avec une augmentation du foie.
  • Contour grumeleux du foie dû aux nœuds de régénération. Avec la cirrhose micronodulaire, ce symptôme est absent. Dans le cas de la localisation de petits nodules sous la capsule, un «symptôme de la ligne pointillée» est possible, qui se manifeste par une représentation irrégulière et intermittente de la capsule du foie. Lors de l'enregistrement de ce symptôme, la présence de nœuds de régénération est vérifiée de manière convaincante par le contour irrégulier du foie. Chez environ la moitié des patients atteints de cirrhose du foie avec échographie, les ganglions de régénération ne sont pas visualisés, mais s’ils sont détectés, le risque de cirrhose du foie est presque hors de doute si l’on exclut d’autres pathologies. Autrement dit, si le problème «hépatite ou cirrhose» est en cours de résolution, la découverte de la surface bosselée du foie témoigne clairement en faveur de la cirrhose.
  • Épuisement du schéma vasculaire du foie. Chez les personnes en bonne santé, les vaisseaux sont normaux: le tableau est petit, mais chez les patients avec des patients, le tableau est différent, ce qui permet de tirer les conclusions appropriées.
  • Largeur irrégulière des veines intrahépatiques.
  • Modifications de la structure du parenchyme hépatique. Les modifications de l'échostructure du parenchyme hépatique sont une conséquence de la dégénérescence cicatricielle du tissu hépatique et de la formation de ganglions régénératifs dont la taille varie de quelques millimètres (cirrhose des ganglions petits et moyens) à quelques centimètres (cirrhose des ganglions gros). La cirrhose contribue à l'hétérogénéité du parenchyme dont la densité peut varier considérablement. L'échogénicité du parenchyme est généralement modérément augmentée, bien qu'elle puisse être significativement augmentée lorsque la cirrhose se forme dans le contexte d'une hépatite graisseuse. Les modifications de la structure hépatique, qui deviennent granulaires et hétérogènes par diffusion, sont plus spécifiques à la cirrhose. L'hétérogénéité du parenchyme peut atteindre un tel degré que dans ce «chaos d'échostructural», il est facile de voir la tumeur ou, au contraire, de la diagnostiquer par erreur. Il faut garder à l'esprit que même avec une cirrhose du foie négligée, en particulier un petit noeud, l'échostructure peut être complètement normale. Cependant, le plus souvent aux échographies, le parenchyme hépatique est décrit comme mixte ou augmenté.
  • Augmentation de la taille de la rate. La surface de la rate devient supérieure à 50 cm2. Parfois, la splénomégalie est absente chez 5 à 10% des patients.
  • Signes d'hypertension portale. L'augmentation du diamètre de la veine porte de plus de 12 - 14 mm, les veines spléniques de plus de 9 mm. Réduire la vitesse du flux sanguin dans la veine porte jusqu’à son courant d’arrêt ou de retour.
  • Visualisation des veines dilatées, non visible chez les personnes en bonne santé. En cas d'hypertension portale, la veine ombilicale est restaurée dans le ligament rond du foie. En outre, il y a l'expansion des veines de l'estomac, le développement de composés supplémentaires (anastomoses) entre les vaisseaux de la cavité abdominale.
  • Il y a une augmentation du diamètre de la branche gauche de la veine porte par rapport à la droite. Normalement, le diamètre de la branche porte droite est plus grand que le diamètre de la branche gauche.
  • Avec l'échographie Doppler, les modifications hémodynamiques sont enregistrées dans les vaisseaux du foie. Une augmentation de la vitesse et du volume du flux sanguin dans l'artère hépatique, une modification de la forme du flux porte, un flux sanguin lent, parfois inversé, est détecté.
  • Expansion de l'artère hépatique.
  • Gonflement de la paroi de la vésicule biliaire, de l'estomac et des intestins.
  • Liquide libre dans l'estomac - ascite. Détecté au stade final de la cirrhose. En même temps, un petit foie ressemble à une barre de bois flottant dans l’eau.
  • Dans une cause auto-immune de cirrhose, on observe une augmentation des ganglions lymphatiques régionaux, parfois de grande taille, lorsque leur longueur atteint 50 à 60 mm. Leur forme est oblongue, le rapport longueur sur diamètre dépasse 2, contrairement aux cas de tumeur maligne avec métastase, lorsque les ganglions lymphatiques sont arrondis.

Les formations grumeleuses sur le foie chez cette patiente parlent de cirrhose.

Des erreurs sont-elles possibles avec l'échographie et pourquoi?

L'image échographique de la cirrhose du foie dépend du variant et du stade de développement de la pathologie, mais l'échographie hépatique dans le diagnostic de cette maladie indique une valeur de précision de l'ordre de 75%. Très souvent, une échographie peut montrer une splénomégalie (élargissement de la rate) et une hépatomégalie (élargissement du foie) en même temps qu'un taux modéré d'hypertension portale. Il semblerait que le diagnostic soit fiable: cirrhose du foie! Mais non, une image similaire est possible dans d'autres cas, par exemple dans les maladies lymphoprolifératives.

À son tour, la situation suivante peut être trompeuse: l’histologie a montré de manière confiante: le diagnostic est une cirrhose à un stade précoce, mais l’échographie n’a pas été convaincante lorsqu’il a posé ce diagnostic, car la maladie continue de se développer et des transformations anormales dans l’organe se produisent progressivement. Le remplacement de la fibrose par de petits ganglions par un tissu hépatique normal ne provoque pas initialement de modifications prononcées de la structure du foie lors des ultrasons. L'apparition de tissu fibreux s'accompagne d'une augmentation de l'échogénicité du parenchyme hépatique, ce qui se produit dans d'autres pathologies du foie.

Lors de l’échographie d’un patient souffrant de cirrhose du foie, vous devez être conscient du fait que tous les symptômes de l’échographie ne doivent pas nécessairement être présents. Dans le même temps, les principaux symptômes de la preuve doivent être enregistrés.

Malgré les nombreux signes échographiques caractéristiques de la cirrhose du foie, les données obtenues par échographie sont insuffisantes pour permettre un diagnostic fiable de la cirrhose dans les premiers stades de la maladie et des modifications morphologiques insuffisamment prononcées de l'organe. Un critère de diagnostic important est la comparaison cumulative des données échographiques avec le tableau clinique et les analyses de laboratoire.


Plus D'Articles Sur Le Foie

La cirrhose

D'où vient l'hépatite C et comment pouvez-vous vous en protéger?

Selon l'Organisation mondiale de la santé, 130 à 150 millions de personnes dans le monde souffrent d'hépatite C chronique virale. Une proportion significative de patients souffrent de cirrhose ou de cancer du foie.
La cirrhose

Raisons de la réduction de la taille de la vésicule biliaire

Vésicule biliaire raccourcie Qu'est-ce que cela signifie? La question est posée après le passage de l'échographie. Le moniteur affiche les modifications de la taille et de la forme de la galle.