Kyste à échinocoques: causes, symptômes, diagnostic et traitement. Échinococcose du foie

Le kyste à échinocoques est une maladie provoquée par le parasite. Actuellement, la maladie est assez répandue dans le monde entier. Et pourtant, les statistiques médicales révèlent une répartition inégale à travers le monde: la plus grande probabilité d'infection par un kyste à échinocoque est parmi ceux qui vivent dans une région où l'agriculture (et d'autres formes d'agriculture) domine parmi toutes les formes de gestion. Le parasite qui provoque cette maladie peut envahir n'importe quel organe du corps humain, mais le plus souvent, le cerveau, les poumons et le foie en souffrent.

Quel genre de parasite?

Le kyste à échinocoques est déclenché par la pénétration d’un échinocoque dans le corps humain. C'est un type de parasite dans lequel la médecine compte un très grand nombre d'espèces. Le ténia provoque un kyste à échinocoques, qui vit généralement dans les intestins des animaux canins - il peut s’agir de chiens domestiques, de renards sauvages ou de loups. Un ver n'a que quelques millimètres, mais avec un examen minutieux des tissus affectés, le parasite peut être observé même sans augmentation supplémentaire.

Le kyste à échinocoque peut être déclenché par l’un des deux types de parasites: hydatique ou alvéolaire. Lorsqu'il est infecté par le premier type, le foie souffre souvent, tandis que le second - les poumons.

Parasite: caractéristiques de la vie

Les caractéristiques du cycle de vie de l'échinocoque suggèrent la présence de plusieurs hôtes. Les larves vivent donc dans le corps humain. Dans l'étude, ils peuvent être vus sous la forme de bulles à chambre unique (typique du foie) ou à chambres multiples (de tels fourrés se trouvent dans les poumons). Cette bulle s'appelle un kyste. Il a deux coquilles et à l'intérieur se trouve un liquide avec des scolex. À l'intérieur de la bulle sur la coquille, il y a des zones qui génèrent de nouvelles générations de parasites. Au fil du temps, la bulle se dilate et s’appuie sur le tissu, ce qui entraîne une perte de fonctionnalité.

Le cycle de vie d'un échinocoque ne comprend pas seulement une étape se déroulant dans le corps humain. Les propriétaires ultimes de ce parasite parmi les animaux qui vivent à côté de l'homme sont les chiens, bien qu'il soit moins courant de trouver des chats infectés. Dans sa forme mature, le ver vit dans le tractus intestinal et produit des œufs excrétés dans les matières fécales. Ainsi, les œufs entrent dans tout ce qui concerne les matières fécales, la terre, l’eau, d’où ils infectent les légumes et les fruits.

D'où provient l'infection?

Une personne est généralement infectée par des parasites de plusieurs manières. Par exemple, de la viande d'animaux (vaches, poulets) mal transformés et infectés par l'échinocoque peut pénétrer dans les aliments. Les animaux de la ferme sont le plus souvent infectés par l'eau. Une option alternative - le jeu, tué à la chasse.

La variante la plus commune dans la réalité est le non-respect banal des règles d'hygiène. Personnes (d'âges différents!) Jouez avec les chiens et ne vous lavez pas les mains après cela, ni trop paresseux pour laver les fruits et les légumes fraîchement cueillis. Beaucoup se mordent encore les ongles, où s'accumulent toutes sortes de saletés et d'infections. Dans une telle situation, il est plus que probable que l'infection soit infectée par une grande variété de parasites, mais il faudra beaucoup de temps pour s'en débarrasser et le processus lui-même sera certainement désagréable. En particulier, le traitement moderne d'un kyste à échinocoque est un processus assez compliqué, et son retard entraîne de nombreuses complications pouvant aller jusqu'à l'issue fatale.

Comment suspecter?

Il existe plusieurs formes cliniques, chacune caractérisée par ses propres symptômes, unique et vous permettant de comprendre ce à quoi vous avez dû faire face. Une série de manifestations est propre à toutes les formes, quel que soit l'organe touché. Le diagnostic d'un kyste à échinocoques est compliqué également par le fait que la maladie ne se manifeste pas sous une forme aiguë. Souvent, une personne ne connaît pas l’infection pendant des années, voire des décennies. De nombreux patients, confrontés aux effets de l'échinococcose, se tournent vers différents médecins pour tenter d'identifier la cause des problèmes de santé, mais il est extrêmement difficile de comprendre qu'il s'agit du parasite. Dans les statistiques médicales, il existe de nombreux cas où le diagnostic a été posé au stade de la nécessité de retirer un kyste à échinocoque.

Tous les infectés ont été observés les manifestations suivantes de la maladie:

  • la faiblesse;
  • forte fatigue;
  • diminution de la capacité de travail;
  • maux de tête venant de temps en temps;
  • éruptions cutanées (petites taches rouges);
  • hyperthermie générale temporaire.

L'échinococcose du foie, des poumons ou du cerveau, qui se manifeste de cette manière, est provoquée par le fait que les produits vitaux du parasite provoquent un empoisonnement du corps humain. En outre, les organes internes, le système immunitaire, apportent la réponse à l'introduction de l'infection - mais insuffisants pour le faire eux-mêmes, sans assistance médicale, pour éliminer l'infection.

Échinococcose hépatique: symptômes

Plus de la moitié des cas de médicaments connus sont associés à des lésions hépatiques. Il y a plusieurs stades d'infection, cependant, la division est plutôt conditionnelle. Chacune de ces étapes a ses propres caractéristiques. Ainsi, au début du développement de la maladie, il n’ya généralement aucun symptôme, la maladie ne se manifeste pas, les performances ne chutent pas, mais le parasite s’enracine progressivement dans le tissu hépatique et crée une capsule dans laquelle il se multipliera à l’avenir. Il existe des cas où, au stade initial de l’infection, les personnes ressentaient de fortes sensations après un repas copieux.

À la deuxième étape, les symptômes ci-dessus apparaissent, ainsi que les manifestations caractéristiques de l'insuffisance hépatique. L'appétit disparaît progressivement, le poids diminue et la prise de médicaments s'accompagne de réactions désagréables du corps - les effets secondaires sont beaucoup plus prononcés, car le foie ne peut pas neutraliser efficacement les composés synthétiques.

Symptômes spécifiques

Kyste échinococcique du foie manifesté vomissements fréquents, nausée. Ces symptômes se poursuivent après l'ingestion de graisse, frite, épicée. À droite, sous les côtes, de fortes sensations apparaissent, le ventre dans la moitié supérieure fait parfois mal et la douleur se déplace vers la droite. Les symptômes du kyste échinococcique du foie augmentent habituellement après la nourriture ou à l'effort. Les intestins souffrent, ce qui se traduit par une diarrhée. Le corps ne supporte pas la digestion des graisses, car en raison de la défaite des parasites, le foie n'est pas en mesure de générer la quantité nécessaire de bile.

En général, le kyste à échinocoques est détecté à l'échographie. Des études montrent une augmentation du volume du foie et la croissance de l’organe est très forte. Un diagnostic plus détaillé vous permet d'identifier les sensations douloureuses lors du sondage, augmentant la densité des tissus. Souvent, l'infection à l'échinocoque est confondue avec l'hépatite en raison de la similitude du tableau clinique. Un diagnostic incorrect conduit à un traitement à long terme et inutile, associé à de nombreux effets secondaires des médicaments. En même temps, il est connu que le foie se régénère activement. Ainsi, même avec des lésions importantes dans la plupart des cas avant une insuffisance hépatique chronique, la situation n’est pas aggravée.

Progression de la maladie

En médecine officielle, code de kyste à échinocoque selon la CIM 10 - B67. C'est ce diagnostic qu'un patient peut trouver dans son dossier médical lorsqu'une infection est détectée (à moins, bien sûr, que les médecins se soient trompés dans la détermination de l'état du patient). Au troisième stade de la maladie, la personne est confrontée à de nombreuses complications. Cette étape commence lorsque le kyste est brisé et que les vers infectent tous les tissus du corps. Si auparavant on n'observait que des manifestations générales de lésions du tissu hépatique, alors au troisième stade la situation se détériorait de manière dramatique, le travail de nombreux systèmes et organes en souffrait.

Très souvent, les patients subissent une suppuration et la partie interne du néoplasme est remplie de liquide purulent. Lorsqu'un intervalle apparaît, ces cellules se trouvent dans la cavité abdominale, ce qui provoque une péritonite - un processus inflammatoire aigu. Si un kyste se développe dans les poumons, une telle rupture peut provoquer une pleurésie purulente. En même temps, la structure d'un kyste à échinocoques est telle que, lors d'une rupture, son contenu se propage dans tout le corps, infectant le sang. Cela provoque une forte réaction allergique, les tissus gonflent, des éruptions cutanées apparaissent, la lumière du système respiratoire se rétrécit et un essoufflement est enregistré. Le parasite se répand dans tout le corps humain. Forte probabilité d'infection rapide du cerveau et des poumons. L'échinocoque se trouve souvent dans les os et autres tissus et organes.

Kyste: effet sur le tissu le plus proche

Si le kyste atteint une taille assez importante, il serre les tissus de l'organe dans lequel le parasite niche. Cela affecte la veine porte, les canaux biliaires à l'intérieur du foie. Cette situation est caractérisée par des symptômes particuliers, notamment dus à la stagnation de la bile. Une augmentation de la pression peut être détectée dans le tissu hépatique. Au cours du fonctionnement normal de l'organe, la bile est produite à partir d'acides, les globules rouges, passe dans une vessie spéciale, d'où elle est envoyée à l'intestin. Cette substance est nécessaire à la digestion normale des graisses entrant dans le corps avec de la nourriture. Si le cycle est violé, la bile se presse contre les canaux, s'infiltre dans le système circulatoire, ce qui provoque un ictère obstructif. Visuellement, cela se voit par le changement de ton de peau - une personne devient jaune, verdâtre. La maladie s'accompagne de démangeaisons cutanées et d'un changement de couleur de l'urine - elle ressemble à un thé fort infusé.

Si la lumière de la veine porte souffre d'un kyste, cela entraîne une augmentation de la pression dans les tissus et un gonflement des organes situés dans la cavité abdominale. Les symptômes les plus caractéristiques détectés dans le cadre du diagnostic médical seront l’ascite, une rate disproportionnée. Si la veine cave inférieure, qui fournit le sang au cœur, se chevauche partiellement, des symptômes caractéristiques de l'insuffisance cardiaque sont enregistrés, car les poumons et le cœur ne reçoivent pas l'oxygène nécessaire. Une personne perd souvent conscience, ressent une douleur cardiaque qui se superpose à une insuffisance rénale.

Echinococcose des poumons

La défaite des poumons a ses propres caractéristiques cliniques. Il existe également plusieurs étapes principales dans l'évolution de la maladie. Tout d'abord, un petit kyste apparaît dans les tissus des poumons, qui se développent lentement. Assez souvent, une lésion est multiple: il existe plusieurs kystes. Dans une telle situation, la maladie progresse plus rapidement. Le patient se plaint d'une indisposition, d'une fatigue, d'une diminution des performances, accompagnée de symptômes caractéristiques d'une insuffisance pulmonaire - d'abord faibles, puis de plus en plus prononcés.

La première étape est accompagnée d'une toux sèche et, au fil du temps, une odeur désagréable plutôt étrange apparaît et la toux elle-même se change en une mousse mousseuse et humide. Avec les progrès de la maladie, des traînées de sang peuvent être observées, ce qui conduit à un diagnostic erroné - le tableau clinique est similaire à celui de la tuberculose et du cancer du tissu pulmonaire. En cas d'examen minutieux du patient insuffisant, il est possible qu'une détermination incorrecte de la pathologie soit possible. Dans ce cas, le patient se plaint de douleurs à la poitrine. Le plus souvent, il est caractéristique de ceux qui ont un kyste a grandi, à cause de laquelle la plèvre est comprimée. Ce tissu étant riche en récepteurs d'hypersensibilité, la maladie s'accompagne de fortes sensations désagréables.

Et ensuite?

Le développement d'une maladie parasitaire est associé à un certain nombre de symptômes graves. Le kyste grossit progressivement, ce qui entraîne une compression des tissus des poumons, ce qui peut provoquer une rupture. Lorsque cela se produit, le parasite se trouve dans le système circulatoire et est réparti dans tout le corps, comme dans le cas de dommages au foie. Si la suppuration a eu lieu, alors un processus inflammatoire aigu commence. Il peut être suspecté par une pneumonie à long terme avec une évolution sévère, accompagnée d'allergies sévères.

Les parasites: danger mortel

Dans certains cas, la percée de la membrane kystique affecte la membrane cardiaque car l'organe est situé près des poumons. Cela provoque un choc et peut être fatal. Si le cœur n'est pas blessé, le choc ne s'est pas développé et la pleurésie exsudative commence, c'est-à-dire un processus inflammatoire dans lequel un volume important de liquide s'accumule dans les poumons. Les poumons sont sous pression, ils ne peuvent normalement pas supporter le processus respiratoire. Cela se traduit par des symptômes d'empoisonnement, d'hyperthermie, de douleurs musculaires, de fièvre, d'essoufflement. Le patient commence à s'étouffer.

Comment déterminer?

Le diagnostic consiste en une série de tests et d’examens instrumentaux des organes du patient. Habituellement, ils font un échantillon de Katzoni et des analyses de RSK, RNGA. De plus, les organes affectés sont examinés pour rechercher les modifications caractéristiques de l'échinococcose. Assurez-vous de prendre une numération sanguine complète.

Un examen instrumental est nécessaire pour déterminer la forme et la taille des organes internes. Si un organe est disproportionné par rapport à l'un ou l'autre organe, on peut suspecter la présence d'un parasite et détecter un kyste. Elle est considérée comme l’échographie la plus efficace, mais on a souvent recours à la laparoscopie par rayons X.

Comment traiter?

Éliminer cette maladie parasitaire n’est possible qu’avec une assistance médicale, elle ne disparaîtra pas d'elle-même. L'utilisation de la pharmacothérapie seule donne un certain progrès, mais n'aboutit presque jamais à l'élimination complète de l'infection. La chirurgie est la seule option efficace et productive connue de la médecine moderne. Après la chirurgie, il est nécessaire de suivre un cours thérapeutique avec l'utilisation d'anti-vermifuges. La posologie est choisie en fonction de l'état du patient. Pendant l'opération, un kyste est découpé et les tissus affectés proches. Le retrait est possible si le kyste est petit et situé à la surface de l'organe infecté. Pour les lésions profondes, il faut d'abord aspirer le contenu, puis nettoyer les couches internes et traiter la cavité. Au stade final, le kyste est suturé.

Échinococcose du foie

L'échinococcose hépatique est l'une des maladies parasitaires les plus courantes, basée sur la formation de kystes dans le foie. Les principaux symptômes de cette pathologie sont une faiblesse générale, une diminution significative de l'appétit, une diminution du poids corporel, une sensation de lourdeur du foie, des nausées après avoir mangé des aliments frits ou gras, des selles bouleversées. Pour le diagnostic de l'échinococcose hépatique, on utilise une numération sanguine complète, des méthodes immunologiques, une échographie des organes abdominaux, une imagerie par résonance magnétique, une tomodensitométrie du foie, une laparoscopie, etc. les médicaments antihelminthiques sont également utilisés.

Échinococcose du foie

L'échinococcose du foie est une pathologie parasitaire causée par le ténia Echinococcus. Ses larves envahissent et se reproduisent dans les tissus des organes, formant des kystes. Cette maladie est considérée comme l'une des infections à helminthes les plus courantes. L'incidence de l'échinococcose dans les différents pays du monde varie considérablement. La maladie est principalement observée dans les régions où ils exercent une activité agricole. Echinococcus parasite le corps humain exclusivement sous forme de larve, affectant non seulement le foie, mais également d'autres organes, tels que le cerveau et les poumons. Dans le même temps, 65% des cas de cette maladie sont impliqués dans le processus hépatique. La pathologie est étudiée par la gastro-entérologie, l'infectologie. Le traitement de l'échinococcose est inclus dans le champ d'action de spécialistes en maladies infectieuses, gastro-entérologue, hépatologue et chirurgien.

Causes de l'échinococcose du foie

L'échinococcose du foie peut être infectée de trois manières. Avant l'introduction dans le corps humain, le cycle de vie de l'échinocoque comprend plusieurs étapes qui se succèdent. Les derniers propriétaires d'animaux sont les chiens et moins souvent les chats. Le parasite vit dans les intestins de ces animaux sous la forme de vers matures. Leurs œufs contenant des matières fécales sont transférés dans des réservoirs, de la terre, des fruits, des légumes, etc. À l'avenir, il existe plusieurs options pour les œufs dans le corps humain. Certains œufs sont avalés par des rongeurs de petite taille. Dans le foie de ces animaux, les larves d’échinocoques commencent à mûrir. Après avoir mangé des rongeurs par des prédateurs sauvages, ces derniers sont également infectés par des parasites. Par conséquent, avec un traitement thermique médiocre du gibier, les chasseurs peuvent contracter une échinococcose du foie.

Une autre partie des œufs d'échinocoques se trouve dans le système digestif des animaux à vocation agricole, tels que les porcs, les bovins, etc. Les œufs pénètrent dans l'organisme d'un mammifère avec l'aliment, l'herbe ou l'eau, affectant ses organes. Par conséquent, manger de la viande sans traitement approprié peut provoquer le développement d'une échinococcose du foie.

La plus commune et pertinente pour les humains est la troisième voie par laquelle le parasite pénètre dans le corps. Il est célébré avec une hygiène insuffisante, ce qui est particulièrement important pour les enfants. L'échinocoque peut pénétrer dans le tractus gastro-intestinal en mangeant des fruits non lavés ou en jouant avec des animaux domestiques, après quoi les mains n'ont pas été soigneusement lavées. Dans le corps humain, les larves sont initialement absorbées dans le sang de l'intestin et passent dans le foie. À l'avenir, ils contribuent à l'apparition de l'échinococcose du foie. Cependant, de nombreux parasites ne passent pas du sang à travers la barrière hépatique, mais se propagent par la circulation sanguine vers d'autres organes.

Symptômes de l'échinococcose du foie

L'échinococcose hépatique est une maladie chronique qui ne présente pas de symptômes prononcés, obligeant une personne à consulter un médecin à temps. Après infection, les symptômes commencent à apparaître non pas immédiatement, mais après quelques mois ou quelques années. Le plus souvent, les patients s'inquiètent d'une faiblesse générale, d'une tolérance réduite à l'effort physique, d'une diminution des performances, d'une douleur à la tête, d'une petite éruption cutanée sur la peau et d'une légère fièvre occasionnelle. Ces signes cliniques résultent des résidus toxiques de l’échinocoque et de la réaction de l’organisme à l’introduction de parasites.

Le développement de l'échinocoque dans le foie se déroule en plusieurs étapes, chacune ayant ses propres caractéristiques cliniques. Au premier stade, les symptômes peuvent ne pas être observés du tout. Par conséquent, une personne infectée se sent normale et mène une vie active. À ce stade, l'échinocoque envahit le tissu hépatique et forme une capsule protectrice. La seule manifestation de la maladie peut être un léger inconfort dans l'hypochondre droit après l'ingestion d'une grande quantité de nourriture. La deuxième étape est caractérisée par des symptômes cliniques clairs. Chez les patients souffrant d’appétit altéré et de perte de poids progressive. Lors de la prise de médicaments par des personnes infectées, des réactions indésirables plus fréquentes peuvent être associées à une diminution de la fonction de détoxication du foie sur fond d'échinococcose.

Les symptômes spécifiques caractéristiques de l'échinococcose du foie sont les nausées ou les vomissements, la lourdeur de l'hypochondre droit et la diarrhée. La nausée se développe généralement après avoir mangé des aliments gras, frits et épicés. La gêne dans la moitié droite de l'abdomen inquiète après avoir mangé ou au cours d'un effort physique. Les patients atteints d’échinococcose hépatique notent périodiquement une diarrhée, associée à une altération de la digestion des acides gras dans l’intestin en raison de l’inhibition de la production de bile par les hépatocytes.

Au troisième stade de développement de l'échinococcose hépatique, celle-ci se manifeste par des complications associées à la violation de l'intégrité du kyste hydatique et à la propagation des œufs de parasite à d'autres organes. En règle générale, lorsque le parasite pénètre dans le sang, une réaction allergique se produit, qui s'accompagne d'un spasme des bronches et du développement d'une insuffisance respiratoire. En outre, les échinocoques peuvent se propager au tissu osseux, au cerveau, aux poumons et à d’autres organes, entraînant une violation de leurs fonctions.

L'une des complications les plus fréquentes est la suppuration du contenu du kyste qui, lorsqu'il est rompu, peut pénétrer dans la cavité abdominale ou pleurale, provoquant une péritonite purulente ou une pleurésie. Avec une grande taille de la cavité kystique, il peut endommager les vaisseaux et les voies biliaires situés à proximité. À partir des vaisseaux sanguins, la veine porte est le plus souvent comprimée, ce qui se manifeste par une augmentation de la pression dans le système veineux des organes abdominaux. En conséquence, la rate est agrandie et une ascite apparaît. Plus rarement, un kyste à échinocoques serre la veine cave inférieure, ce qui conduit à l'apparition d'une insuffisance cardiaque. Cette complication est exprimée par un essoufflement, un œdème des membres inférieurs, un dysfonctionnement rénal et une insuffisance de l'apport sanguin aux organes internes. Une complication fréquente de l'échinococcose du foie est la compression des voies biliaires, accompagnée d'une violation de l'écoulement de la bile. Symptômes de stagnation de la bile - jaunissement de la peau, démangeaisons et bouleversement du fauteuil avec changement de couleur.

Diagnostic de l'échinococcose hépatique

Pour diagnostiquer l’échinococcose hépatique, des méthodes d’examen en laboratoire et par instruments sont utilisées. Également effectué un interrogatoire approfondi du patient, ce qui permet de clarifier les voies possibles d'infection de ce parasite. En règle générale, on observe un risque élevé de maladie chez les personnes qui travaillent dans l'agriculture et qui sont souvent en contact avec des animaux domestiques. À partir de méthodes de laboratoire, une numération sanguine complète, une analyse d’urine, des tests immunologiques (réaction de fixation du complément, test d’agglutination indirecte) et un test allergique de Katsoni sont effectués. En général, l'analyse du sang montre une augmentation du nombre d'éosinophiles et une augmentation du taux de sédimentation des érythrocytes. Des tests immunologiques sont utilisés pour déterminer la présence d'anticorps anti-échinocoque dans le sang et le contenu du kyste. Ils vous permettent de diagnostiquer avec précision l'échinococcose du foie. Étant donné que la fonction hépatocytaire peut être altérée dans cette maladie, des tests biochimiques du foie sont effectués pour l’évaluer.

Parmi les méthodes instrumentales, les ultrasons du foie et de la vésicule biliaire, la radiographie des organes abdominaux, l’imagerie par résonance magnétique et la tomographie par émission de photons unique du foie (SPECT du foie) jouent un rôle important. Ces méthodes d'examen de visualisation vous permettront d'identifier un kyste et de déterminer sa taille. Ils offrent également l’occasion d’évaluer la taille du foie, de visualiser les voies biliaires élargies, la rate élargie ou l’ascite. Ces changements peuvent être observés avec une évolution compliquée de l'échinococcose du foie. Afin d'obtenir le contenu du kyste et de détecter les parasites, une biopsie du foie par ponction est recommandée, à condition toutefois de respecter une technique empêchant la contamination des tissus environnants par des larves d'échinocoques. Laparoscopie est une technique invasive qui permet d’examiner directement les organes abdominaux à l’aide d’un endoscope vidéo.

Traitement de l'échinococcose du foie

L'échinococcose du foie est une maladie parasitaire qui ne disparaît jamais d'elle-même. Dans le même temps, les méthodes conservatrices ne permettent pas une récupération complète. Par conséquent, le seul traitement efficace est la chirurgie. Au stade préparatoire, avant l'opération et dans la période postopératoire, la nomination du médicament anthelminthique mébendazole est indiquée. Ce médicament inhibe la croissance des kystes, réduit sa taille, réduit considérablement le risque de récurrence de la pathologie.

Le traitement le plus efficace est l'ablation chirurgicale du parasite. L'opération est associée à un risque élevé de dissémination des larves dans les tissus environnants. Elle doit donc être réalisée par un spécialiste connaissant les techniques d'interventions aparasitiques minimalement invasives utilisant des outils modernes. Des techniques chirurgicales, l'excision de kystes du foie et le drainage endoscopique du kyste du foie sont utilisés. Après élimination d'un kyste, les germicides sont injectés dans la cavité résultante (80-100% de glycérine et 30% de solution de chlorure de sodium sont les plus efficaces pour prévenir la récurrence de l'échinococcose du foie).

Pronostic et prévention de l'échinococcose du foie

La prévention de l'échinococcose du foie vise à prévenir l'infection par ce parasite. Il est nécessaire de bien se laver les mains après le contact avec les animaux et avant toute utilisation d'aliments. Vous devez également procéder à un traitement thermique complet de la viande, ce qui vous permet de détruire les larves d’échinocoques.

L'échinococcose du foie peut être guérie si elle est détectée aux derniers stades de la maladie, même dans le contexte du traitement, ce qui réduit considérablement la qualité de la vie et, dans certains cas, la pathologie peut entraîner la mort du patient. Une rechute survient chez environ 7% des patients.

Kyste échinococcique du foie

Pathologie parasitaire du foie - kyste hydatique. La maladie est courante en médecine, les principaux symptômes sont la faiblesse, la perte d’appétit, la diarrhée.

Le plus souvent, la pathologie apparaît chez les personnes qui traitent avec des animaux, mais il peut y avoir une infection par des animaux domestiques.

Pour le diagnostic, des méthodes instrumentales et de laboratoire sont utilisées, et le meilleur traitement est la chirurgie et les remèdes populaires.

Informations générales sur la maladie

L'échinococcose du foie se développe en raison d'une infection du corps par des larves de ténia.

En médecine, il existe 2 types principaux:

La pathologie est courante en Europe, en Russie et dans les pays de la CEI. Lorsqu’il est infecté, un kyste apparaît souvent du côté droit du foie, mais plusieurs kystes peuvent se former simultanément.

En pathologie, il existe une forte pression sur le foie et les organes voisins. Les organismes parasites libèrent des toxines qui empoisonnent le corps.

Le kyste à échinocoques se présente sous la forme d'une vessie à la structure inhabituelle. La partie externe est recouverte d'une cuticule, d'une épaisseur allant jusqu'à 5 mm. Sous la coquille se trouve une autre coquille qui favorise la croissance du kyste.

Raisons

La principale cause de kyste hydatique est l'ingestion de parasites dans le corps, qui doivent constamment changer l'hôte.

Cette personne est un endroit formidable pour la croissance et la progression. Parmi les méthodes possibles de pénétration de parasites peuvent être identifiés:

  1. Non-respect de l'hygiène après le contact avec des chiens. Souvent, l'infection se produit au contact d'animaux domestiques, mais les cas de contact avec le chien domestique ne sont pas exclus.
  2. Utilisez des aliments végétaux non lavés qui poussent dans la nature. Une règle similaire s'applique à l'eau. Pour cette raison, les enfants sont le plus souvent infectés.
  3. Chasse aux animaux sauvages et utilisation ultérieure de leur viande. L'infection est possible même après avoir coupé l'animal, les vers pénètrent dans la personne à travers les organes internes de la laine.
  4. Les personnes qui travaillent avec des animaux de ferme sont constamment en danger.

Après l'infection, les larves pénètrent d'abord dans l'estomac, puis par la circulation sanguine dans le foie, où la reproduction active et le développement commencent.

Le processus de formation du kyste est assez long, commence à partir de 5 semaines et peut passer inaperçu pendant des années. Tout dépend du type de maladie.

Les parasites eux-mêmes sont de petite taille, mais grâce à eux, le kyste peut atteindre 50 cm et un tissu épais apparaît autour de cette formation.

La taille du kyste hydatique dépend de la gravité de la pathologie et le nombre de néoplasmes n'est pas limité à un.

Dans la pratique médicale, il existe plusieurs types de kyste hydatique avec une évolution différente de la maladie:

  1. Cystique - une pathologie au stade précoce, à laquelle ne sont pas attribués les symptômes caractéristiques. Les signes d'infection apparaissent après la croissance du kyste lui-même à la taille du patient. La personne commence à ressentir une douleur légère persistante dans la région du foie. Avec une forte croissance de l'éducation, il y a une saillie du côté droit de l'abdomen.
  2. Alvéolaire - cette espèce, caractérisée par un long cours de la maladie, peut atteindre 10 ans. Au début du développement, il n'y a aucun signe, pendant la progression de la jaunisse apparaît - le symptôme principal de la pathologie. Il affecte non seulement le foie, mais également d'autres organes importants pour la vie et la santé. Ceux-ci incluent les reins, les poumons, les os, le cerveau et les organes du tube digestif.

Pour bien diagnostiquer une maladie, il est important de connaître l'étendue de la lésion:

  1. Le premier n'a aucun symptôme. En fonction de la forme de la maladie, celle-ci peut durer de 2-3 semaines à 5 ans.
  2. Moyen - il y a de légers signes d'infection, pendant l'inspection et l'absence de palpation de la douleur. Éducation en croissance constante, en raison de laquelle une pression accrue sur le foie et les organes voisins.
  3. Sévère - caractérisé par des symptômes graves, des complications se développent.

Afin de ne pas déclencher la maladie, vous aurez besoin de connaître les principaux symptômes qui devraient alerter toute personne.

Les symptômes

Le kyste à échinocoque est une pathologie chronique qui ne présente souvent aucun signe au début de son apparition.

Les principaux symptômes apparaissent lorsque la formation devient importante et commencent à faire pression.

En fonction du stade et de la forme de la maladie, l’intensité des symptômes change. Les principaux types de manifestations par lesquelles la pathologie est déterminée peuvent être divisés en étapes:

  1. Au début du développement, lorsque les parasites n'entrent que dans l'organisme, les personnes ne présentent aucun symptôme. Le néoplasme lui-même est petit et diagnostiqué lors d'une inspection de routine, par hasard. Le seul signe qui n'apparaît pas toujours, pas tous - une éruption cutanée qui démange et cuit.
  2. Avec le développement de la maladie, une personne présente déjà les symptômes caractéristiques d'infection du foie. Cela provoque des nausées et des vomissements après avoir mangé et utilisé certains aliments, une lourdeur du foie et des douleurs intermittentes dans la partie supérieure de l'abdomen. Les signes se font souvent sentir après le repas, des charges. Dans certains cas, l'apparition de: toux, brûlure de l'œsophage, diarrhée avec changement de couleur des matières fécales. Au cours du diagnostic, les médecins peuvent remarquer une augmentation du foie.
  3. Au dernier stade, des complications apparaissent. Un processus purulent commence, une rupture de la formation est possible, ainsi qu'un dysfonctionnement du foie. La possibilité d'insuffisance hépatique n'est pas exclue. La peau et la muqueuse du patient deviennent jaunes. En outre, les patients émettent une détérioration de l'appétit, réduisant ainsi le poids, il y a une faiblesse dans le corps, une fatigue chronique.

Si des symptômes sont décrits, vous devez consulter un médecin aussi rapidement que possible.

Le diagnostic opportun et la sélection du traitement vous permettent d’éviter des conséquences graves, voire mortelles.

Des complications

Outre les variantes de conséquences déjà décrites, dans les cas graves de kyste à échinocoques, d'autres effets peuvent survenir.

Tous apparaissent en raison du manque de thérapie:

  1. Dépôt d'amyloïde.
  2. Abcès
  3. Cirrhose
  4. Saignement interne.
  5. L'épilepsie, due à la pression de l'éducation sur le système nerveux.
  6. Rupture ventriculaire cardiaque.
  7. Choc
  8. Distribution de parasites à d'autres organes.
  9. Allergies sévères.
  10. Effondrement.
  11. Évanouissements fréquents.
  12. Paralysie
  13. Perte de vision
  14. Liquide dans l'abdomen.

Les conséquences décrites peuvent entraîner une invalidité ou la mort, raison pour laquelle il est nécessaire de poser rapidement un diagnostic et de commencer le traitement.

Diagnostiquer

Pour mener une enquête, vous devez contacter un gastro-entérologue. Établir le diagnostic en utilisant des techniques complexes, consistant en des méthodes de laboratoire et instrumentales.

Avant l'examen, le médecin examine attentivement les antécédents de la maladie, détermine le mode de vie de la personne, ainsi que l'étendue du travail.

Après cela, les méthodes suivantes sont utilisées:

  1. Une inspection visuelle détaillée est effectuée. Il comprend la palpation de l'abdomen, la définition de l'état des muqueuses et de la peau. Assurez-vous de spécifier l'état, les symptômes inhabituels pour une personne en bonne santé. La technique permet d'établir approximativement le diagnostic, le degré de la pathologie.
  2. Il est très important de dire correctement quand les premiers symptômes de l’échinococcose sont apparus.
  3. À l'avenir, le médecin prélèvera du sang pour analyse, ce qui vous permettra de remplacer les modifications du corps. En outre, l'urine est soumise à l'analyse. Les résultats permettent de déterminer les particules de vers, ainsi que les expectorations.
  4. Des tests immunologiques sont effectués pour déterminer les anticorps dans le corps.
  5. L'échographie du foie peut être attribuée à des méthodes de diagnostic instrumentales, qui permettront de voir la localisation du kyste, sa taille et son nombre. L'IRM et la TDM permettent d'évaluer la pathologie, la déformation de l'organe, la structure et la densité du kyste.

Pour l'examen histologique, un prélèvement de tissu hépatique est effectué (biopsie). Dans le cadre de l’étude, le médecin traitant établit un schéma thérapeutique.

Traitement principal

Le traitement du kyste hydatique du foie consiste à utiliser une approche intégrée. La liste comprend:

  1. Ajustement nutritionnel, il est important d'utiliser un tableau diététique dans lequel il n'y aura pas d'aliments gras et épicés. Il est préférable de privilégier les aliments faciles à digérer et riches en nutriments.
  2. Utilisation de médicaments.
  3. Traitement chirurgical.

Le traitement de la maladie à l'aide de produits pharmaceutiques consiste à utiliser des analgésiques, ainsi que des antiémétiques.

En outre, les comprimés sont utilisés pour restaurer la fonction hépatique et la protéger.

Les médicaments anti-inflammatoires pour cette pathologie ne donneront pas le résultat souhaité, mais ils sont utilisés de manière à ce que les vers ne se propagent pas et ne soumettent pas d’autres organes à une infection.

L'utilisation de comprimés et autres moyens nécessaires avant et après la chirurgie. L'opération pour enlever le kyste peut être différente.

Parmi les options possibles pour le traitement chirurgical sont:

  1. Radical - élimination d'une tumeur sur le foie, avec une partie de l'organe lui-même.
  2. Conditionnellement radicale - le médecin au cours de l'opération ne retire que le kyste et les parties endommagées du scalpel sont traitées avec un médicament spécial. Après un tel traitement, il existe un risque de récidive.
  3. Palliatif - le rétablissement complet et le traitement ne peuvent être atteints, mais après l'opération, la personne ressent un soulagement, les symptômes et l'état de santé se normalisent. Dans ce cas, la chimiothérapie est utilisée, ainsi que l'effet du froid.

Le choix d'une variante de l'opération dépend des complications, qu'elles soient présentes ou non, ainsi que de leur déroulement. Le plus souvent, les médecins parviennent à éliminer complètement le kyste et à traiter 1005 patients.

Les rechutes de pathologie sont rares. Après l'opération, vous devez suivre toutes les recommandations du médecin, suivre le régime et utiliser des aides pour la régénération rapide du foie et la reprise de son fonctionnement normal.

Remèdes populaires

Le kyste nécessite un traitement à long terme. La technique principale est la chirurgie, au cours de laquelle la formation est supprimée.

Après cela, une personne doit utiliser des médicaments ou des médicaments traditionnels pour rétablir l'état et la fonction du foie.

En outre, la méthode de traitement populaire élimine la récurrence de la maladie.

Parmi les recettes folkloriques efficaces distinguent:

  1. Infusion de tanaisie. Pour le créer, vous devez disposer de 2 cuillères à soupe. les plantes à fleurs séchées ajoutent 500 ml d’eau bouillante et laissent reposer quelques heures. Après la préparation, boire 1 c. une demi-heure avant le début du repas. Le jour où vous devez boire 4 fois. La plante contient des composants toxiques, en raison desquels il est interdit de dépasser la dose et d'utiliser indépendamment l'agent pour le traitement.
  2. Teinture de chélidoine et de bouleau. Le processus de préparation n’est pas compliqué: les bourgeons de bouleau et de chélidoine sont joints à parts égales et placés dans un bocal en verre. Ajoutez 5 parties de vodka à 1 partie des composants végétaux, fermez le récipient et laissez reposer une semaine dans le noir. Appliquez le médicament chaque jour pendant 1 c. avant les repas ou après les repas 3 fois par jour. La durée du traitement est de 2 semaines.

Il faut dire qu'il est possible d'utiliser des produits à base d'alcool en présence d'organismes parasites dans le foie, mais leur réception produira des résultats s'il y a peu de vers et que leur taille est petite.

Pour la prévention de la maladie décrite, il est important d’exclure la probabilité et la possibilité que des organismes parasites pénètrent à l’intérieur de la personne.

Pour cela, des règles simples sont utilisées:

  1. Au contact des animaux, des chiens de jardin, il est important de respecter les règles d'hygiène. Lavez-vous constamment les mains.
  2. Assurez-vous de vous laver les mains avant de manger, ainsi que de laver les produits végétaux cassés dans la nature.
  3. Si le travail implique un contact avec des animaux de la ferme, une personne doit subir des diagnostics plus fréquents, notamment des examens du foie, de la présence de vers et de vers.
  4. Pour refuser l'eau provenant de sources non contrôlées, ne buvez pas l'eau des réservoirs.
  5. Tout type de viande doit être soigneusement traité au feu, sous réserve de tout traitement thermique.

Les statistiques montrent qu’avec le dépistage rapide de la maladie et le début de son traitement, le pronostic est favorable.

Si des complications apparaissent, le traitement devient plus difficile et plus long, un handicap possible et même la mort.

Qu'est-ce que l'échinococcose hépatique et comment la traiter?

L'échinococcose hépatique se développe à la suite de lésions organiques causées par des larves d'échinocoque. Le plus souvent, les helminthiases se produisent dans les zones rurales, le groupe à risque comprend les ouvriers agricoles, les chasseurs. La maladie est dangereuse, des pathologies graves se développent à son origine et les greffes du foie sont nécessaires pour les formes avancées.

Agent causal de l'échinococcose

Qu'est-ce que l'échinocoque? Ce ténia n’a pas plus de 5 mm de largeur, jusqu’à 0,8 mm de largeur, il est présent dans les matières fécales; vous pouvez en étudier l’aspect et la structure sur la photo ci-dessous.

  1. Skoleks en forme de poire, sur lesquels se trouvent 4 ventouses et 2 rangées de petits crochets, aidant ainsi le parasite à s'accrocher aux muqueuses.
  2. Cou court.
  3. Les segments Les 2 premiers sont immatures, le troisième est hermaphrodite. Dans le quatrième segment mature, l'utérus présente des œufs d'apparence similaire à ceux des œufs de bovin et de porc, leur nombre pouvant atteindre 600 unités.

Un échinocoque sexuellement mature ne peut vivre que dans le corps d'une canine, ce sont les derniers hôtes du parasite. La forme larvaire - kyste hydatique, parasite dans le corps des animaux à sabots. L'homme est un hôte intermédiaire pour l'échinocoque, une impasse biologique.

Avec les masses fécales, les oncosphères d’échinocoques pénètrent dans l’environnement, où ils peuvent vivre environ un mois, puisqu’ils restent viables à des températures comprises entre -30 et +38 degrés. Les moutons et les autres bovins consomment de l'eau et de l'herbe contaminées, la sphère de leur corps éclate et les parasites commencent à se développer.

Une partie des œufs de parasites vit dans le corps de petits rongeurs - le chien deviendra un colporteur d’helminthiases s’il mange une souris infectée.

L'échinococcose est une maladie des animaux de race canine, mais si les précautions ne sont pas suivies, les parasites pénètrent dans le corps humain, les personnes souffrent de la maladie. Le code de maladie pour ICD-10 - B67.

Dommages au foie

L'échinocoque infecte divers organes de la personne - le foie, les poumons, moins souvent les larves pénètrent dans les tissus des reins, du cerveau et de la moelle épinière.

Comment les échinocoques se développent-ils dans le corps humain:

  1. L'infection d'une personne survient le plus souvent chez des chiens: les larves pénètrent dans le corps par voie orale par le biais de mains non lavées, lorsqu'elles mangent de la viande mal traitée, des baies, des légumes et des légumes salissés.
  2. Immédiatement après l'infection, les larves pénètrent dans l'intestin, perturbent la muqueuse de l'organe, se propagent dans tout le corps et pénètrent dans le foie, où elles continuent à se développer.
  3. Dans le corps humain, l'échinocoque est au stade larvaire - la larve est enfermée dans une capsule dans laquelle se trouvent un liquide et un grand nombre de germes de vers. L'enveloppe de la vessie a 2 parois, de nouvelles larves se forment constamment dans la partie interne, ce qui conduit à la croissance de la capsule et des kystes se forment.

Le danger des kystes hydatiques - leur croissance constante, ils commencent à serrer le foie, ce qui empêche le corps à remplir leurs fonctions normalement.

Symptômes de l'échinococcose du foie

Lorsque l'helminthiase est infectée par l'échinocoque, elle se développe lentement. Pendant longtemps, une personne peut même ne pas soupçonner qu'elle est infectée.

Même tous les médecins ne peuvent diagnostiquer la maladie en temps voulu, la confondre souvent avec d’autres pathologies, prescrire le mauvais traitement.

Après une longue période, les ultrasons montrent les kystes situés dans les organes internes.

Signes d'infection à l'échinocoque:

  • au stade initial - douleurs rares dans la région de l'hypochondre droit;
  • lorsque la maladie se développe, il existe des signes de dysfonctionnement hépatique - perte d'appétit, perte de poids, souvent des réactions allergiques, même aux médicaments habituels, douleur au foie accrue, est chronique;
  • après les aliments frits et gras, les gens souffrent de nausées et de vomissements;
  • Si vous ne commencez pas le traitement à temps, le kyste se rompra, les larves et le pus se répandront avec du sang dans tout le corps, ce qui entraînera de graves complications.

Les stades lancés de l'échinococcose se produisent sur le fond de la faiblesse grave, la performance diminue, la température peut augmenter pendant plusieurs jours sans autres signes du rhume. Une personne infectée par les larves de vers souffre de migraine constante, de démangeaisons et d'une éruption cutanée sur le corps.

Un œdème grave, des allergies, des ulcères cutanés et de fortes démangeaisons indiquent une rupture du kyste à échinocoque. En outre, il existe un essoufflement, une forte toux, qui indique la pénétration des larves dans le système respiratoire.

Méthodes de diagnostic de la maladie

L'examen externe ne permet pas toujours au médecin d'identifier la présence d'échinocoques dans le corps, un spécialiste peut faire attention à une hypertrophie du foie et le patient se plaint de douleurs aiguës à la palpation d'un organe. Mais ces signes sont indirects, ne permettent pas de faire un diagnostic à coup sûr.

Quels types de diagnostics d'échinococcose sont utilisés:

  • numération globulaire complète - augmentation de 20% du nombre d'éosinophiles;
  • Test de Katsoni - le liquide stérile d'une vessie à échinocoques est injecté par voie intracutanée, la précision de la méthode est comprise entre 75 et 85%; une réaction négative se produira un an seulement après le retrait des larves;
  • tests sanguins pour la détection des anticorps - ELISA, RNGA, RNIF, ils peuvent être utilisés pour établir le nombre approximatif de parasites dans le corps;
  • Une petite quantité d’urine ou de crachat est placée sur la microplaque; au microscope, vous pouvez voir des particules de parasites dans le matériel de test;
  • biopsie - une petite partie de l'organe touché est séparée pour un examen histologique;
  • Échographie - permet d’identifier la taille, le volume, le nombre de kystes et leur emplacement;
  • L'IRM est réalisée pour détecter les changements pathologiques dans les tissus mous;
  • CT - déterminer la taille des tumeurs, sa structure, sa densité;
  • Rayon X, laparoscopie des organes abdominaux et respiration.

Lors du diagnostic, le médecin différencie l’échinococcose en alvéocoque, les tumeurs bénignes et malignes d’origine non parasitaire, les autres maladies du foie.

Traitement de l'échinococcose

Dans le traitement de l'échinococcose, une approche intégrée est utilisée, qui vise à éliminer les kystes, à éliminer les larves, à normaliser le fonctionnement du foie et du système digestif et à renforcer les défenses de l'organisme.

Sans traitement approprié, les larves d'échinocoques empoisonneront constamment le corps avec des substances toxiques. Dans le contexte d'intoxication grave, des conséquences irréversibles commenceront à se développer. Avec une pression mécanique constante sur le foie, les tissus meurent dans l'organe, ce qui entraîne une perte complète de la fonction.

Traitement conservateur

Les médicaments sont efficaces au stade initial de la maladie, alors que les kystes sont petits, les substances actives des médicaments peuvent pénétrer dans la membrane de la vessie. Les médicaments antiparasitaires sont prescrits après une intervention chirurgicale pour prévenir la réinfection.

En présence de tumeurs parasites dans les os du pelvis, de la colonne vertébrale, d’un grand nombre de petits kystes dans différents organes, le traitement conservateur est le seul moyen d’éliminer l’échinococcose.

Les principaux types de médicaments pour le traitement de l'échinococcose:

Échinococcose du foie

L'échinococcose du foie est une maladie parasitaire courante qui se manifeste par la formation de kystes dans la glande. Cette pathologie est accompagnée de faiblesse, perte d'appétit, perte de poids, poids à droite sous les côtes, nausée et autres symptômes. Après l'apparition de ces symptômes, vous devez consulter un médecin, car l'échinococcose menace des complications dangereuses.

Pour identifier la maladie, des études de laboratoire et instrumentales sont effectuées. Les médecins étudient l’analyse générale et biochimique du sang, de l’urine, prescrivent des ultrasons, une informatisation, ainsi que l’imagerie par résonance magnétique, etc. Après confirmation du diagnostic, un traitement complexe est mis en oeuvre: régime alimentaire, médicaments, éventuellement chirurgie. Les complications de l'échinococcose peuvent entraîner une invalidité, voire la mort.

Description de la pathologie

L'agent causatif de la pathologie est un échinocoque du ténia. Des photos du parasite peuvent être vues ci-dessous. L'infection est due à la pénétration de larves d'helminthes dans le corps. Plus tard, le jus de sel de l'estomac détruit les parois des œufs et les jeunes vers se propagent dans tout le corps avec le sang. Le plus souvent, les échinocoques vivent dans le foie et les poumons.

Les helminthes sont introduits dans la glande, ce qui entraîne la destruction du tissu hépatique et la formation de kystes à sa surface, qui augmentent rapidement et peuvent atteindre des tailles énormes.

La paroi externe de la formation se compose d'une coquille chitineuse, dont l'épaisseur atteint parfois 1 cm et se développe dans le tissu hépatique. La membrane muqueuse du kyste produit le liquide dont il est rempli. Des bulles filles se forment dans la tumeur, dans laquelle se forme du sable hydatique.

Comme mentionné précédemment, les vers peuvent toucher non seulement le foie, mais également les reins, les poumons, le cerveau, les intestins, le cœur, les os et les glandes mammaires.

Faites ce test et découvrez si vous avez des problèmes de foie.

  1. Primaire ou latent dure du début de l’infection jusqu’aux premiers signes.
  2. La deuxième étape a un cours effacé, c'est-à-dire que les symptômes ne sont pas exprimés.
  3. Au stade 3, il y a des manifestations cliniques lumineuses.
  4. Pour le stade 4 se caractérise par l'apparition de complications.

Il est difficile de prédire le développement de n'importe quel stade de la pathologie, car le kyste hydatique du foie se développe lentement. De plus, le taux de symptômes dépend de l'emplacement de la formation.

Le plus souvent, la pathologie est diagnostiquée chez les résidents des régions où ils travaillent dans l'agriculture.

Raisons

La principale cause de l'apparition d'une vessie à échinocoques dans le foie est l'entrée d'un helminthe dans le corps humain.

Avant de pénétrer dans le corps humain, l'helminth doit constamment changer de propriétaire. Souvent, l'infection provient de chats ou de chiens domestiques. Les vers matures vivent dans leurs intestins et leurs larves, ainsi que leurs fèces, pénètrent dans l'environnement (plans d'eau et sol).

Certaines larves peuvent être avalées par de petits rongeurs, dans l'organisme desquels elles se développent activement. Les animaux sauvages sont infectés par l'échinococcose après avoir mangé des rongeurs. Cette chaîne est complétée par les chasseurs susceptibles d'être contaminés après avoir consommé de la viande de prédateur n'ayant pas subi de traitement thermique suffisant.

Les œufs de ténias pénètrent dans le corps des animaux de la ferme (vaches, porcs, chèvres, etc.) avec l'herbe et l'eau. Si une personne consomme de la viande d'animaux infectés insuffisamment transformée, elle obtient également sa part de larves.

Le plus souvent, l'infection se produit si une personne ne respecte pas l'hygiène personnelle. Cette voie d'infection est pertinente pour les enfants. Les œufs de parasites pénètrent dans le corps à travers des fruits et des légumes sales, après un contact avec des animaux domestiques, si une personne ne se lave pas les mains.

La taille de l'helminth est petite, mais elle contribue à la formation d'un kyste du foie échinococcique de 1 à 50 cm La taille de la tumeur dépend de la gravité de la maladie et le nombre de croissances peut augmenter constamment

Les symptômes

Le danger de l'échinococcose est que cette pathologie ne se manifeste pas par des symptômes graves, de sorte que le patient n'est même pas au courant de son état. Après infection, les symptômes n'apparaissent pas immédiatement, mais après quelques semaines voire quelques années. Au deuxième stade de la maladie, le patient ressent une faiblesse générale, il n'est pas capable de supporter un effort physique, même mineur, et ne peut pas se concentrer sur le travail. Le mal de tête infecté, il y a une petite éruption cutanée sur la peau, de temps en temps la température corporelle augmente légèrement. Ces symptômes d'échinococcose du foie indiquent une intoxication de l'organisme due à la pénétration de toxines parasitaires dans le sang.

Comme mentionné précédemment, la maladie parasitaire est divisée en plusieurs étapes, qui se distinguent par des symptômes. Au stade 1, les signes cliniques peuvent être totalement absents. Pour cette raison, le patient se sent bien.

À ce stade, les vers pénètrent dans le tissu glandulaire, formant une capsule protectrice. Le seul symptôme suspect est la lourdeur à droite sous les côtes, qui survient le plus souvent après avoir trop mangé.

Au stade 2, les premiers symptômes apparaissent: perte d'appétit, perte de poids progressive. Après la prise du médicament, les patients ont des effets indésirables plus rapidement et plus souvent. Cela est dû au fait que la fonction de barrière du foie est réduite dans le contexte des helminthiases.

Les symptômes spécifiques de l'échinococcose comprennent des nausées, une éruption de vomissures, une sensation de lourdeur à droite sous les côtes, une diarrhée. Le patient est malade après avoir mangé des plats gras, frits et épicés. La gravité dans le côté droit apparaît après un repas ou une activité physique. La diarrhée survient périodiquement en raison du fait que la dégradation des acides gras dans l'intestin est perturbée dans le contexte d'une diminution de la production de sécrétions hépatiques (bile).

Au 3ème stade, les complications commencent à se développer. Il existe un risque de suppuration ou de rupture de la tumeur. Le fonctionnement normal du foie est perturbé, le syndrome de la jaunisse se produit.

Les manifestations cliniques de l'échinococcose dépendent de la forme de la maladie:

  • Dans le type kystique de la maladie, les symptômes apparaissent lorsque la capsule est agrandie. En raison du fait qu'il serre le foie et les organes voisins, il y a une douleur de caractère terne à droite sous les côtes ou dans la poitrine. Le patient a souvent la diarrhée, une éruption allergique sur la peau. Cela est dû à l'empoisonnement du corps par les toxines des helminthes. Lors de la palpation du foie, une tumeur ronde se fait sentir.
  • L'hépatomégalie survient dans la forme alvéolaire de l'échinococcose (augmentation du foie). La splénomégalie est diagnostiquée chez de nombreux patients (la rate est hypertrophiée), la peau et les muqueuses acquièrent une teinte jaunâtre.

Mesures de diagnostic

Avec l'apparition des symptômes caractéristiques de l'échinococcose, il est nécessaire de consulter un gastro-entérologue. Le médecin procédera à un examen approfondi pour identifier la cause du trouble.

Pour établir le diagnostic, vous devez passer par des études de laboratoire et instrumentales. Mais avant tout, le spécialiste doit effectuer les manipulations suivantes:

  • Recueillir l'histoire.
  • Examen physique, palpation de la glande.

Un examen préliminaire est effectué pour identifier la gravité des symptômes de la maladie, pour établir le degré de son évolution. Il est important de détecter les manifestations cliniques de l'échinococcose le plus tôt possible.

Suit des mesures de diagnostic en laboratoire:

  • Etude clinique du sang et de l'urine.
  • Biochimie sanguine.
  • Tests immunologiques.
  • Test d'expectoration.

Le diagnostic en laboratoire aide à identifier l'agent responsable des helminthiases. Une étude clinique du sang peut révéler des modifications dans sa composition, par exemple une augmentation de la concentration en éosinophiles, une augmentation de l'activité de la RSE (vitesse de sédimentation des érythrocytes). Avec l'aide d'un examen général du spécialiste de l'urine détectera les particules d'un helminth. Et les tests immunologiques aident à détecter les anticorps anti-parasite. La biochimie du sang est réalisée pour identifier les violations de la fonctionnalité des cellules du foie.

  • Échographie.
  • Imagerie par résonance magnétique.
  • CT
  • Examen aux rayons X des organes abdominaux.
  • Biopsie (prélèvement intravital de fragments de tissus de glandes en vue d'un examen histologique supplémentaire).

Avec l'aide de ces techniques de visualisation, vous pouvez détecter un néoplasme, établir sa taille. Ils vous permettent également d’évaluer les dimensions de la glande, de déterminer l’expansion des voies biliaires, la splénomégalie, ainsi que l’ascite (accumulation de liquide libre dans l’espace abdominal).

Une biopsie prend une petite partie de la région du foie touchée et du contenu de la formation. Cependant, au cours de l'étude, il est nécessaire de suivre une technique qui élimine le risque d'infection des tissus environnants par des œufs d'helminthes. En outre, la laparoscopie (examen invasif des organes abdominaux avec un vidéo-endoscope) peut être prescrite pour identifier les échinocoques.

Méthodes de traitement

L'échinococcose est une maladie dangereuse qui ne disparaît jamais d'elle-même. Pour traiter cette pathologie, vous devez contacter un gastro-entérologue, un spécialiste des maladies infectieuses, un hépatologue, un chirurgien.

Le traitement de l'échinococcose hépatique doit être complexe:

  • Régime alimentaire Rejet des aliments gras et épicés. Il est nécessaire de consommer quotidiennement des aliments riches en protéines, vitamines et minéraux faciles à digérer.
  • Réception de préparations médicales.
  • Intervention chirurgicale.

Les méthodes conservatrices ne guérissent pas complètement la maladie. Des médicaments analgésiques et antiémétiques sont prescrits au patient, des médicaments qui soutiennent et restaurent la fonctionnalité du foie. Les anti-inflammatoires sont utilisés pour prévenir la propagation de l'échinocoque dans le corps. En outre, il est recommandé de les prendre après la chirurgie pour éviter toute infection du corps.

Les méthodes de traitement chirurgical de l'échinococcose du foie comprennent les types d'opérations suivants:

  • Radical. La tumeur est retirée de la glande touchée.
  • Conditionnellement radical. Le kyste est excisé et la zone opératoire est traitée avec des antiseptiques. Après cette procédure, il existe un risque de re-formation des excroissances.
  • Palliatif. Le patient continue à être traité pour soulager son état. Aussi sur le corps peut affecter les produits chimiques et les basses températures.
  • Traitement chirurgical pour éliminer les complications. Le médecin décide du choix de la méthode de traitement chirurgical en tenant compte des complications existantes.

L'échinococcectomie est le traitement le plus efficace contre les pathologies parasitaires. Une échinococcectomie complète (ablation d'un kyste sans l'ouvrir) est rarement pratiquée. Une telle opération est réalisée si la tumeur est localisée dans les zones marginales de la glande. Le plus souvent, la formation est enlevée avec la coque externe et interne. Avant cela, le contenu accumulé est aspiré par ponction visuelle et la zone d'opération est traitée avec des médicaments antiparasitaires. En utilisant cette méthode, vous pouvez éviter de casser la capsule, ainsi que la propagation de l'agent pathogène à partir du foyer principal dans tout le corps.

Une fois le kyste retiré, la capsule fibreuse a été lavée avec des antiseptiques (solution de glycérine à 85% et chlorure de sodium à 20%). Ensuite, des sutures sont cousues dans la cavité de la formation, en vissant les bords de la gaine fibreuse à l'intérieur. Sur les parois de la gaine fibreuse restent souvent des bulles filles qui provoquent une rechute.

Lors de la suppuration du kyste après l'opération, la partie restante de la formation doit être drainée. Si la tumeur est volumineuse et qu'il y a des dépôts de calcaire sur ses parois, la marsupialisation est prescrite. Pendant l'opération, l'incision est disséquée, elle est vidée et les bords du mur sont cousus dans les bords de l'incision de la paroi abdominale. Après cela, le néoplasme est en cicatrisation.

La jaunisse mécanique se développe lorsqu'un kyste se rompt dans la direction des voies biliaires. Ensuite, prescrire une papillosphinctéromie endoscopique (dissection de la papille duodénale principale et du canal proximal) ou une cholangiostomie (introduction d'un drainage dans la lumière du canal biliaire) pour rétablir le flux biliaire. Mais plus tard, vous devez effectuer une opération sur le kyste lui-même.

Vous pouvez être traité en utilisant des techniques peu invasives. Si l'échinocoque est vivant et qu'il n'y a pas de dépôt de calcaire sur les parois de sa capsule, lors d'une tomodensitométrie ou d'une échographie, la ponction de l'hypochondre droit est effectuée pour introduire des solutions antiparasitaires dans la cavité pathologique. Après 7 à 10 minutes, les médecins effectuent un drainage percutané de la tumeur, après quoi sa taille diminue pendant plusieurs jours. Ensuite, le drainage externe est remplacé par un tube plus épais (8 - 10 mm), à travers la lumière duquel, à l’aide de l’endoscope à fibres fibreuses, la capsule externe de l’échinocoque est retirée.

Le retrait de la membrane chitineuse est effectué par laparoscopie. Il s’agit d’une opération moderne, peu traumatique, bien tolérée par les patients. Après la procédure, le corps du patient récupère plus rapidement. Cette méthode n'est pas utilisée en présence de 5 tumeurs ou plus.

On utilise la chimiothérapie pour l'échinococcose si la taille de la tumeur ne dépasse pas 3 cm, puis on utilise des médicaments de la série du mébendazole, tels que le tinidazole, l'albendazole. Ils aident à guérir la maladie par une méthode conservatrice, afin de prévenir la propagation du Skex (partie antérieure du corps des ténias) dans le corps avec du sang.

Des complications

En l'absence de thérapie compétente, il existe un risque de complications suivantes:

  • L'amyloïdose est un dépôt d'amyloïde qui perturbe la structure et les fonctions de la glande.
  • Suppuration des kystes.
  • Cirrhose
  • Hémorragie interne abondante.
  • Crises d'épilepsie dues à l'effet des kystes sur le système nerveux.
  • Rupture des parois des ventricules du coeur.
  • La propagation de l'infection.
  • Allergies sévères.
  • L'effondrement est une maladie mortelle résultant d'une forte chute de la pression artérielle.
  • Évanouissement
  • Cécité totale
  • Formation de petites tumeurs après le retrait du kyste.
  • Ascite

Les conséquences de l'échinococcose sont terribles, car elles provoquent une invalidité ou la mort.

Prévisions

Si un traitement adéquat et opportun est effectué, le pronostic pour le patient est favorable. Si le patient tarde à chercher de l'aide médicale, sa qualité de vie diminue et, parfois, la pathologie aboutit à la mort. Selon les statistiques médicales, la formation répétée de kystes est diagnostiquée chez 7% des patients.

Si l'échinococcose n'est pas compliquée, la mortalité après la chirurgie survient dans 1 à 2% des cas. En présence de complications, ce pourcentage augmente 10 fois. Après une opération compétente, au cours de laquelle toutes les tumeurs ont été enlevées, la guérison est totale.

L'immunité à l'échinococcose n'étant pas développée, le patient doit observer les règles suivantes pour éviter la re-formation de sa croissance:

  • Se laver les mains après un contact avec des animaux domestiques, ainsi qu'avant les repas.
  • Examiné régulièrement par un médecin si le travail d’une personne est lié à l’agriculture.
  • Ne buvez que de l'eau purifiée ou bouillie.
  • Avant utilisation, bien laver les légumes crus, les fruits et les baies.
  • Ne pas oublier le traitement thermique complet de la viande.

L'échinococcose du foie est une maladie dangereuse et insidieuse, car ses symptômes apparaissent assez tardivement. La pathologie est confrontée à des complications graves, voire mortelles. Il est donc important d’examiner attentivement votre état de santé et de consulter un médecin dès que les premiers signes suspects apparaissent. Si la maladie a été détectée à un stade avancé, la qualité de vie du patient est considérablement réduite.


Plus D'Articles Sur Le Foie

Cholécystite

Dans quels poissons se produit l'opisthorchiase?

Le nombre de personnes atteintes d’opisthorchiase augmente chaque année. Le porteur de douve de chat est un poisson d'eau douce.Quel type de poisson pouvez-vous attraper?
Cholécystite

Traitement du glucose pour la jaunisse chez les nouveau-nés

La jaunisse est souvent diagnostiquée chez les enfants après la naissance en raison de l'accumulation de bilirubine dans le sang et les tissus.