Traitement de la cirrhose cardiaque

Laisser un commentaire 2 027

Les troubles du muscle cardiaque (insuffisance cardiaque) sont la cause de la stagnation du sang dans tous les systèmes du corps, ce qui provoque souvent une cirrhose cardiaque du foie. C'est une maladie qui se présente sous une forme chronique, dans laquelle la structure de l'organe (cellules, canaux) et la fonctionnalité de l'organe au niveau cellulaire sont perturbées.

Description

Le foie est continuellement sensible aux substances toxiques, il est facilement vulnérable à l’alcool, à l’hépatite ou aux processus auto-immuns, mais une insuffisance du travail du cœur peut affecter l’organe. La cirrhose cardiaque est une maladie secondaire, car elle survient dans le contexte d'une autre maladie - l'insuffisance cardiaque à l'état négligé. L'hypertension, la consommation excessive d'alcool, le diabète, la myocardite, d'autres troubles du muscle cardiaque, une pression accrue peuvent provoquer une maladie primaire. Avec des problèmes cardiaques, le foie souffre presque toujours.

Dans la cirrhose cardiaque, le foie est hypertrophié et sa marge inférieure palpée près du nombril. Si l'organe est douloureux avec pression, un œdème commencera bientôt à apparaître. Parfois, vous pouvez évaluer visuellement le pouls hépatique. Avec la cirrhose d'étiologie cardiaque dans l'analyse montre que le niveau de bilirubine était plus élevé et que l'albumine dans le sang a diminué.

Le mécanisme d'occurrence et cause

L'insuffisance cardiaque est une diminution de la fonction de pompage du corps, la vitesse du sang dans un petit cercle ralentit, ce qui provoque la stagnation dans les vaisseaux. Comme le foie est un organe dans lequel il y a de nombreux vaisseaux, le poids le plus important lui tombe dessus. L'œdème provoque une privation d'oxygène. Le sang serre le corps, ce qui empêche l'élimination complète de la bile. Cela provoque une cirrhose.

L'insuffisance cardiaque est une conséquence d'une surcharge corporelle provoquée par une pression artérielle élevée ou par un dysfonctionnement des mécanismes de la circulation sanguine. La maladie affecte tous les organes, en particulier le foie, car elle contient de nombreux vaisseaux. Une telle cirrhose introduit des modifications structurelles au niveau cellulaire qui ne peuvent être ramenées.

Les pathologies du coeur et du système circulatoire peuvent causer des problèmes dus à la stase biliaire.

Les causes du foie congestif sont les maladies suivantes:

  • défaillance des valvules métalliques ou tricastorone;
  • cardiosclérose;
  • coeur pulmonaire chronique;
  • péricardite;
  • myxomes, etc.
Retour à la table des matières

Symptômes de la cirrhose cardiaque

La symptomatologie de la cirrhose cardiaque n’est pas très différente de celle des autres types de maladie. Symptômes:

  • gonflement du foie;
  • la taille du corps est plus grande que d'habitude;
  • douleur et lourdeur du côté droit sous les côtes;
  • une baisse marquée de l'IMC à un niveau extrêmement bas;
  • peau sèche;
  • le corps gonfle, surtout dans les parties inférieures;
  • la peau et les yeux acquièrent une teinte jaunâtre;
  • la structure du corps est en train de changer;
  • des taches apparaissent sur la peau;
  • des nausées;
  • la rate se développe;
  • changements fréquents de la température corporelle;
  • sur les parois extérieures de la cavité abdominale, le maillage veineux est clairement visible;
  • panne;
  • pulsion émétique;
  • essoufflement;
  • l'anémie;
  • saignements dans l'œsophage;
  • troubles du sommeil;
  • irritabilité;
  • augmentation et aiguisement de l'abdomen dans les derniers stades de la cirrhose.

Caractéristiques du formulaire

La cirrhose cardiaque est différente des autres types de cirrhose. Tout d'abord, pour diagnostiquer, le spécialiste de la maladie appuie sur l'hypochondre droit. Si un facteur cardiogénique a provoqué la maladie, la taille des veines du cou augmentera. La palpation du foie sentait sa grande taille, alors qu'au toucher il est doux, ce qui ne devrait pas l'être. Lorsque la taille d'un organe devient plus petite, elle devient plus dense. En règle générale, dans le traitement de l'insuffisance cardiaque, les symptômes de la cirrhose cardiaque s'atténuent, mais si la maladie est à un stade avancé, le traitement de la maladie cardiaque ne contribuera pas à enrayer la cirrhose.

La forme cardiaque de la cirrhose ne répond pas complètement au traitement, mais le contrôle de la maladie sous-jacente améliorera considérablement la qualité de vie du patient qui souffre de cirrhose cardiaque.

Pour prolonger la vie du patient, vous devez appliquer uniquement un traitement complet, qui comprend les produits pharmaceutiques, le régime alimentaire et l'abandon de toutes les habitudes qui affectent négativement le corps. Comme le corps du patient est affaibli, vous devez vous protéger de toutes sortes d’infections, car le système immunitaire n’est pas en mesure de les traiter.

Traitement

Il est important de respecter le traitement complexe de la maladie. Il est important de traiter en parallèle la maladie primaire. La désintoxication fait partie intégrante du traitement. L'organe est incapable de débarrasser complètement le corps des substances toxiques, de sorte qu'elles s'accumulent et peuvent mettre la vie en danger pour le patient, car elles provoquent un empoisonnement de chaque organe. Cette condition est appelée encéphalopathie hépatique, alors que le patient est irritable et constamment sur le point de l'explosion. Phénomènes fréquents - troubles du sommeil, comportement étrange, etc.

Si la cirrhose congestive est gravement négligée, le risque de saignement augmente, ce qui se traduit par du sang dans les selles ou des vomissements. Avec ce symptôme, vous devriez immédiatement consulter un médecin.

Les médecins interdisent catégoriquement les femmes enceintes atteintes de cirrhose stagnante, car elles sont dangereuses pour la vie de la mère et du fœtus.

Pour éliminer les maladies du foie dues au cœur, il est nécessaire de procéder à une bithérapie des deux organes.

Un mode de vie décontracté est un point important de la thérapie. Des émotions excessives peuvent considérablement aggraver la maladie. Si le patient est en surpoids, il est nécessaire de l’ajuster avec les régimes.

Traiter la cirrhose stagnante besoin de médicaments. Les bêta-adéno-bloquants sont utilisés pour stabiliser la pression et la fonction cardiaque. L'utilisation de glycosides est également nécessaire, car ils renforcent le cœur et aident à faire face à la maladie primaire. Les médecins prescrivent des médicaments contre l'œdème - les diurétiques (diurétiques). Les médicaments sont utilisés pour protéger le foie contre les dommages. Les antioxydants sont souvent prescrits. Le patient se voit prescrire de la vitamine C et de la vitamine B. Il lui faut un traitement chirurgical.

Pouvoir

La nutrition alimentaire est une partie importante du traitement. Il est important qu'une quantité suffisante de nutriments pénètre dans l'organisme et que l'équilibre soit maintenu: protéines 20 g pour 10 kg, graisses 15 g pour 10 kg (végétal et animal en quantités égales). La quantité de sel dans le régime alimentaire doit être limitée, car il retient l'eau et provoque un gonflement important.

Tous les aliments nuisibles sont interdits: frits, fumés, épicés, plats avec des sauces et des marinades. Ne devrait pas être mangé en grandes portions. Il faut manger 6 fois par jour petit à petit. Les allergènes et les produits intolérants ne doivent pas être consommés.

Conséquences possibles

Un foie stagnant est une maladie dangereuse qui peut être accompagnée de nombreuses complications. Étant donné que le dysfonctionnement de l'organe entraîne une augmentation de la bilirubine, le système nerveux humain peut être affecté, ce qui provoque l'apathie.

En raison de l'accumulation de toxines dans le corps, le cerveau en souffre, ce qui entraîne une encéphalopathie hépatique. Cette maladie affecte sensiblement les capacités intellectuelles d'une personne, provoque des crises d'irritabilité et d'hystérie. La symptomatologie est souvent ignorée, conduisant à une aggravation de la maladie.

Les maladies du foie dues à un dysfonctionnement cardiaque entraînent des saignements internes.

La cirrhose cardiaque provoque souvent des saignements dans l'estomac ou les intestins lorsque la circulation sanguine augmente. Cela conduit à l'épuisement des vaisseaux sanguins et ils commencent à saigner. La manifestation externe de saignement est le sang dans les selles ou les vomissures, quand elles deviennent sombres, presque noires. Les saignements s'accompagnent d'une forte perte de force, de vertiges, etc.

La cirrhose consomme beaucoup d'énergie du système immunitaire, raison pour laquelle elle est épuisée et incapable de résister aux champignons, aux bactéries et aux virus. Par conséquent, le patient est exposé aux infections du système respiratoire et génito-urinaire.

Dans la cirrhose cardiaque, une endotoxémie peut se développer lorsque le foie et les intestins ne sont pas assez puissants pour combattre les micro-organismes. La condition est caractérisée par une fièvre déraisonnable. Les complications de la cirrhose cardiaque sont:

Si une complication survient, vous devriez immédiatement consulter un médecin. Le pronostic pour la cirrhose cardiaque est défavorable. Avec un traitement complexe, le patient vivra plus de 7 ans jusqu'à l'apparition de complications. Avec l'ascite, les médecins ne donnent pas plus de 36 mois de vie. Les patients meurent des suites d'un saignement ou du coma hépatique.

Cirrhose cardiaque

La cirrhose cardiaque est une maladie chronique secondaire qui survient dans le contexte d’une insuffisance cardiaque grave. La pathologie s'accompagne de la destruction de cellules de l'organe vital, entraînant des conséquences graves, parfois irréversibles. Éviter des complications dangereuses n’est possible qu’avec le dépistage rapide de la maladie.

Raisons

La cirrhose cardiaque est principalement due au stade sévère (dernier stade) de l'insuffisance cardiaque, caractérisé par une stagnation du sang dans les veines, y compris dans les vaisseaux du foie.

L’insuffisance cardiaque, à son tour, est due à une surcharge du muscle cardiaque, qui peut être due à:

  • cardiopathie ischémique;
  • l'hypertension;
  • maladie cardiaque;
  • myocardite;
  • sténose mitrale;
  • cardiomyopathie;
  • péricardite;
  • le diabète;
  • l'alcoolisme.

Dans le premier cas, on note une respiration sifflante dans les poumons, une toux, accompagnée de crachats de crachats avec du sang, du bleu de la peau des mains et des pieds, des lèvres. L'échec du ventricule droit se manifeste par un gonflement des bras et des jambes, des sensations douloureuses dans le foie. C'est une insuffisance ventriculaire droite qui provoque une cirrhose cardiaque.

Mécanisme de développement

En cas d'insuffisance ventriculaire droite, le muscle cardiaque ne fournit pas le débit nécessaire à la circulation sanguine dans la grande circulation. Il en résulte une stagnation du sang dans les tissus et les organes, ainsi qu'un œdème.

Le foie souffre surtout de la pénétration d'un ensemble de vaisseaux sanguins. Un œdème prolongé devient la cause de l'hypoxie (insuffisance en oxygène) des tissus, à la suite de laquelle les cellules du foie (hépatocytes) sont régénérées, détruites et des foyers de nécrose se forment.

Les symptômes

La cirrhose cardiaque se manifeste par tous les symptômes caractéristiques de la forme primaire de la maladie, à savoir:

Faites ce test et découvrez si vous avez des problèmes de foie.

  • dyspepsie (flatulence, nausée);
  • sensation de lourdeur et d'inconfort dans l'hypochondre droit;
  • l'acquisition de la peau, des muqueuses et de la sclérotique d'une teinte jaunâtre;
  • hypertrophie de l'abdomen (due à une hypertrophie du foie et, dans certains cas, à une rate);
  • diminution du tonus musculaire;
  • fatigue accrue, diminution des performances;
  • troubles du sommeil, irritabilité;
  • fièvre
  • saignements de l'œsophage.

Le type cardiogénique de la maladie est indiqué par les symptômes associés à l’insuffisance ventriculaire droite - essoufflement, gonflement des bras et des jambes, augmentation de la pression artérielle.

Les étapes

La cirrhose cardiaque se développe en trois étapes:

Au premier stade, la majorité des cellules hépatiques fonctionnent normalement, mais les premiers symptômes de la pathologie sont déjà marqués: nausée, flatulence, perte de poids, faiblesse et malaise. Les manifestations cliniques sont encore légères et peuvent disparaître périodiquement.

L'étape de sous-compensation est transitoire de la forme légère initiale à la décompensation. Avec la cirrhose décompensée, les cellules du foie sont presque complètement détruites et incapables de remplir leurs fonctions. Des changements structurels se produisent dans les tissus - la prévalence du tissu cicatriciel est notée, la nécrose commence.

Au stade de la décompensation, les symptômes sont prononcés. La température corporelle augmente, des saignements peuvent survenir (de l'œsophage, intestinale, utérine).

Avec une cirrhose compensée, le coma peut survenir à tout moment, ce qui dans 80% des cas aboutit au décès.

Des complications

En raison du fait que le foie cesse d'exercer des fonctions de protection, détériorant la santé générale, il existe des symptômes d'intoxication. L'immunité est également affaiblie: une personne souffre souvent d'infections virales respiratoires aiguës, de pathologies infectieuses des systèmes respiratoire et génito-urinaire.

Lorsque la cirrhose augmente la teneur en bilirubine dans le sang. Ce composé est transporté par la circulation sanguine dans tout le corps, affecte négativement le travail de tous les organes et systèmes, mais la bilirubine est particulièrement toxique pour le système nerveux central.

En outre, la cirrhose cardiaque peut être compliquée:

  • coma hépatique;
  • thrombose de la veine porte;
  • la péritonite;
  • la septicémie;
  • carcinome hépatocellulaire.

Les femmes atteintes de cirrhose cardiaque n'ont pas le droit d'accoucher, car elles sont dangereuses pour la vie de la femme enceinte et du fœtus.

Diagnostics

Le médecin sera en mesure de confirmer le diagnostic sur la base des résultats d'un examen visuel, de tests de laboratoire et de méthodes d'examen instrumentales.

À l'examen, le patient présente un jaunissement marqué de la peau et des muqueuses, un tonus musculaire réduit et un gros ventre. À la palpation, on observe une hypertrophie du foie et de la rate. Des veines dilatées sont visibles sur la peau (appelée «tête de méduse»), ce qui est causé par la stagnation du sang dans les vaisseaux sanguins avec la formation ultérieure de collatérales (en d'autres termes, des solutions de contournement).

Les résultats des tests de laboratoire pour la cirrhose sont identifiés:

  • anémie (diminution de la concentration en hémoglobine);
  • augmentation de l'ESR et du nombre de globules blancs;
  • la présence de protéines et de globules rouges dans l'urine;
  • réduction de l'albumine, augmentation de la bilirubine;
  • une diminution de la teneur en facteurs de coagulation sanguine - fibrinogène et prothrombine, une augmentation du temps de prothrombine;
  • augmentation des transaminases hépatiques.

Dans ce cas, une augmentation du niveau de transaminases provoque non seulement une inflammation du foie, mais également la destruction des cellules du muscle cardiaque provoquée par une insuffisance cardiaque.

La méthode instrumentale principale pour le diagnostic de la cirrhose est l'échographie, qui révèle un foie hypertrophié avec de petits ou de gros nœuds, des foyers de nécrose. Le diagnostic final est établi après avoir reçu les résultats de l'examen histologique du tissu hépatique.

Traitement

Dans une forme de cirrhose compensée, le traitement de la maladie vise à protéger les cellules et à maintenir la fonction hépatique, ainsi qu'à traiter la maladie qui a provoqué le processus pathologique.

Pour maintenir les fonctions du foie et restaurer la structure des hépatocytes, il est prescrit des hépatoprotecteurs d’origine animale - Sirepar, Hepatosan. Les médicaments contenant des métabolites de faible masse moléculaire, des fragments de facteurs de croissance du foie, des acides aminés, sont utilisés dans le strict respect des recommandations du médecin.

Dans le traitement de l'insuffisance cardiaque, utilisez:

  • bêta-bloquants (métoprolol, aténolol, nébivolol) - normalisent la pression artérielle et la fréquence cardiaque;
  • glycosides cardiaques (digoxine) - soutiennent le muscle cardiaque, soulagent les symptômes d'insuffisance cardiaque;
  • diurétiques (furosémide, lasix, hypothiazide, hydrochlorothiazide) - éliminent l’enflure.

Au stade de la décompensation ne peut que contribuer à la chirurgie - la transplantation du foie. Mais même après l'opération, le processus de destruction de l'organe peut continuer.

Les patients souffrant d'insuffisance cardiaque et de cirrhose cardiaque doivent également:

  • surveiller le poids corporel;
  • suivre un régime thérapeutique pour réduire la charge sur le foie (du régime, vous devez éliminer complètement les viandes fumées, les cornichons, les cornichons, les aliments frits et gras);
  • arrêter complètement de fumer et de boire de l'alcool;
  • éliminer le stress physique et mental.

Prévisions

Le pronostic de la cirrhose cardiaque dépend du stade de la maladie. Avec un traitement complexe approprié de la cirrhose compensée, l'espérance de vie moyenne est de 10 ans, ce chiffre ne dépassant pas 3 ans au stade de la décompensation. En cas de saignement des varices de l'œsophage et d'accumulation de liquide dans la cavité abdominale (ascite), le pronostic est plus déplorable: dans 40 à 75% des cas, le bilan létal se produit encore plus rapidement.

La cirrhose cardiaque est une maladie chronique irréversible qui ne peut être complètement guérie. Mais au moment de vous tourner vers un médecin et de suivre un avis médical, vous pourrez soutenir le travail d’un organe vital. Les médecins sont en mesure d’atténuer considérablement l’état pathologique et de prolonger la vie du patient de 7 ans ou plus, mais seulement si la maladie est diagnostiquée à un stade précoce.

Conséquences de la cirrhose cardiaque

La cirrhose cardiaque appartient au groupe des cirrhoses secondaires. Cela signifie que la principale raison de la violation de la structure du corps et de la réduction de ses fonctionnalités n'est pas la pathologie hépatique primaire. Dans ce cas, il s’agit d’une insuffisance cardiaque chronique et prolongée. Les autres noms de la cirrhose cardiaque sont cardiaque ou cardiogénique.

Les causes

Tous les organes souffrent d'une diminution de la fonction de pompage du cœur, mais c'est surtout le foie, riche en vaisseaux sanguins. La congestion veineuse entraîne une compression du tissu hépatique, une altération de la circulation sanguine et une évacuation de la bile. Si cette condition persiste longtemps, la structure de l'organe change de façon irréversible.

L'insuffisance cardiaque chronique et, par conséquent, la cirrhose cardiaque se développe lorsque le cœur est soumis à un stress accru. Cette situation est sur le fond

  • l'hypertension;
  • myocardite;
  • péricardite;
  • pathologies des valves cardiaques;
  • maladie ischémique;
  • troubles systoliques;
  • rétrécissement de la lumière de l'aorte.

Hypertendus, survivants d'un infarctus du myocarde, atteints de malformations cardiaques (congénitales ou acquises), de maladies chroniques - ceux qui risquent le plus de contracter une cirrhose cardiaque. Les personnes âgées dont les organes sont usés depuis des années sont plus sujettes à la maladie.

L'insuffisance cardiaque est la cause de l'hypertension artérielle dans les vaisseaux et de la stagnation de la circulation sanguine. La cirrhose a plusieurs étapes dans son développement:

  1. L’hépatomégalie est une surdistension, c’est-à-dire une augmentation de la taille de l’organe due à la surpopulation.
  2. Violation de l'apport en oxygène des tissus en raison de la stagnation du sang, de la survenue d'une ischémie.
  3. Nécrose, mort des cellules du foie (hépatocytes).
  4. Fibrose, remplacement des cellules mortes par du tissu conjonctif. Dans les tissus fibreux, l'irrigation sanguine est complètement absente, ces zones sont complètement non fonctionnelles.

Le stade final de la maladie a un pronostic décevant. La cirrhose commence, c'est-à-dire que la structure du foie change.

Congestif, enflé, avec une abondance de sang et un manque d'oxygène, le foie est l'un des signes d'insuffisance cardiaque chronique. Un tel état d'organe est un indicateur d'un risque élevé de cirrhose.

Symptômes de la maladie

Si la maladie du système cardiovasculaire est diagnostiquée chez un patient dans les derniers stades, alors le développement d'une cirrhose cardiaque est tout à fait attendu. La maladie se distingue par des symptômes inhérents à d'autres types de cirrhose. Ceux-ci comprennent:

  • hypertrophie du foie dans le foie due au gonflement de l'organe;
  • lourdeur dans la marge droite;
  • jaunissement caractéristique de la peau et de la sclérotique oculaire;
  • astérisques variqueux;
  • problèmes digestifs: manque d'appétit, nausée, flatulence;
  • réduction de poids;
  • gonflement du corps, en particulier dans sa moitié inférieure;
  • fatigue, fatigue, manque d'énergie;
  • mauvais sommeil;
  • caillots sanglants dans les matières fécales et les vomissures.

Le dernier symptôme est caractéristique au stade de la destruction d'un grand nombre de cellules.

En même temps, le foie lui-même n’est pratiquement pas blessé, la douleur survient lorsqu’elle est sondée ou au moment où elle est pressée (par exemple, pendant le sommeil sur le côté).

L'état stagnant peut être jugé par les caractéristiques suivantes:

  • La palpation détecte le corps élargi et doux à la fois, pas dense;
  • les veines cervicales gonflent à la palpation;
  • le traitement efficace des maladies cardiovasculaires entraîne une diminution de la douleur dans la région du foie. (Le traitement des lésions cardiaques ne permet plus d'arrêter le stade avancé de la maladie);
  • les tests sanguins montrent une diminution de l'hémoglobine et des globules rouges (anémie) ou une augmentation du nombre de leucocytes (leucocytose).

Complications possibles

La stagnation du sang et la destruction des hépatocytes ont un effet extrêmement négatif sur le travail de tout l'organisme. Tout d’abord, le système nerveux en souffre, ce qui se traduit par des troubles du sommeil, des sautes d’humeur, une conscience perturbée, une détérioration de l’activité cérébrale, des attaques de panique et des troubles neurologiques. Les troubles mentaux et nerveux associés aux maladies du foie sont appelés encéphalopathies hépatiques et sont potentiellement réversibles.

Le foie perd sa capacité à filtrer et ne protège plus le corps des effets néfastes. Une personne devient vulnérable aux maladies, notamment infectieuses et virales, et est beaucoup plus susceptible de tomber malade.

L'hypertension artérielle usure les vaisseaux sanguins du système circulatoire et le risque de saignement interne est élevé. Ils peuvent conduire au coma hépatique et à la mort.

La cirrhose est l'une des principales causes de l'hydropisie abdominale (ascite). L'accumulation de liquide dans la cavité abdominale s'accompagne d'une distension abdominale sans précédent, de problèmes de digestion et d'urination, de douleurs à l'abdomen et au pelvis, d'un essoufflement grave. Des volumes excessifs de fluide augmentent la pression, ce qui affecte le fonctionnement des organes internes. L'état du patient devient critique et nécessite une intervention médicale.

Vous pouvez sauver des vies en contactant des spécialistes à temps. Le foie congestif est un syndrome réversible. Si la cirrhose s'est déjà développée, il y a des chances de vivre encore au moins 10 ans avec le traitement nécessaire.

Traitement

La cirrhose cardiaque est incurable. Sa thérapie consiste à améliorer le bien-être du patient et à maintenir son corps. La tâche consiste à inclure le processus de désintoxication, à éliminer le gonflement, à arrêter le développement de la maladie.

Le soutien aux médicaments comprend la prescription de médicaments du groupe B et d’hépatoprotecteurs. Éliminer les poches avec les diurétiques.

L'objectif principal du traitement est de réduire l'impact du principal, ce qui a causé des dommages à la maladie du foie. Les médicaments normalisent la pression artérielle et la fréquence cardiaque, soutiennent le muscle cardiaque et stimulent son travail en mode normal.

L'un des éléments importants du processus est l'ajustement de la nutrition du patient. Le régime alimentaire qui charge le foie et le tractus gastro-intestinal (gras, sucré, à forte teneur en sel, marinades, aliments en conserve) est exclu du régime. Une interdiction complète de l'alcool est introduite. Le régime alimentaire du patient repose sur des aliments faibles en gras, bouillis ou cuits à la vapeur, ainsi que sur des soupes de légumes ou de lait avec des céréales. La préférence est donnée aux soupes faibles en gras, aux bouillies, au poisson, à la gelée, au lait aigre. Les aliments doivent être consommés bouillis et en mauvais état.

En général, les recommandations pour les patients sont réduites aux points suivants:

  • suivez les instructions du médecin;
  • s'en tenir à un régime;
  • marcher plus souvent à l'air frais pour compenser le manque d'oxygène;
  • se soumettre à un examen opportun.

La cirrhose cardiaque réduit la vie d'une personne et sa prolongation n'est possible qu'avec l'aide d'un traitement sous la surveillance d'un spécialiste, le mode de vie correct du patient et son activité.

Traitement de la cirrhose cardiogénique

Le foie nettoie le sang, il est donc sensible aux toxines, aux substances nocives qui y pénètrent. Lorsque la circulation sanguine est perturbée, un organe vital fonctionne mal. Ainsi, le travail du cœur affecte l’état du foie. Un cœur faible provoque une stase sanguine dans les vaisseaux, ce qui peut provoquer une cirrhose cardiaque du foie. Lorsque cela se produit, la destruction des cellules du foie.

Les causes de la maladie, les symptômes de sa manifestation

Un cœur malade pompe lentement le sang, il est mal nettoyé, stagne dans les organes et les parois des vaisseaux sanguins s'étirent. Le foie a la plus grande circulation sanguine, donc les cellules sont comprimées en raison du ralentissement de la circulation sanguine. Flux violé de bile et de sang. La cirrhose cardiaque se développe. Ce sont des processus destructeurs irréversibles dans les cellules. Le foie cesse d’assumer sa fonction de nettoyage du sang, ce qui complique le travail du système cardiovasculaire.

Le foie obstrué par la bile ne permet pas au sang de passer à travers, ce qui fait son chemin en dehors de l'organe de nettoyage - dans les veines du tractus gastro-intestinal et les veines saphènes. L'abdomen est élargi, les vaisseaux gonflent, une peau jaune et les muqueuses apparaissent. Une couleur jaunâtre apparaît sur le blanc des yeux. Il y a une sensation de lourdeur et de douleur dans le côté droit.

Le mauvais sang entraîne des complications dans le travail de tous les organes, ce qui affecte l’état général du corps. Les systèmes vitaux ne reçoivent pas suffisamment d'oxygène et de nutriments.

Symptômes de la cirrhose du foie:

Œdème des membres; L'épuisement des tissus musculaires; La dermatite; Éclater des capillaires sur le visage et le corps; Rougeur de la langue et des paumes.

Quelle est la maladie dangereuse

L'augmentation de la teneur en bilirubine affecte négativement le système nerveux central. Les cellules du cerveau sont empoisonnées par des substances nocives provenant du sang impur et une encéphalopathie hépatique se produit. Elle se traduit par une diminution des indicateurs intellectuels, des réactions inhibées et des troubles neuromusculaires.

Ces symptômes sont difficiles à associer à une maladie du foie. La vraie cause peut être établie par un médecin spécialisé dans ces maladies. En plus de ces signes, il existe l'insomnie, l'irritabilité, les accès de colère sans raison, les sautes d'humeur. Les changements dans le comportement mental d'une personne deviennent apparents. Cela suscite l'inquiétude des autres et du patient lui-même.

Les causes d'insuffisance cardiaque sont:

l'hypertension; l'ischémie; malformations cardiaques; diabète sucré; myocardite

Il y a une surcharge des vaisseaux sanguins, des muscles et des valves du cœur. Un travail médiocre du ventricule gauche du coeur provoque la stagnation dans le petit cercle de la circulation sanguine.

Les signes d'une telle pathologie sont:

le bleu des lèvres; le bleu des doigts; crachats de sang; enrouement dans les poumons.

Une défaillance du ventricule droit provoque une stagnation de la circulation systémique. En même temps, gonflement des membres, douleur dans l'hypochondre droit. La pathologie du ventricule droit provoque une cirrhose cardiaque.

Un cœur faible n'est pas en mesure de fournir le taux de circulation sanguin souhaité. Les processus congestifs se produisent dans le foie et les tissus manquent d'oxygène. En conséquence, les cellules meurent.

La cirrhose en développement entraîne la destruction du système circulatoire. Les vaisseaux augmentent de tension, les murs éclatent et saignent. Le sang pénètre dans l'œsophage et l'estomac, provoquant de nombreux vomissements. Les selles contiennent également beaucoup de sang.

Des hémorragies internes sont possibles. Dans ce cas, le patient ressent une faiblesse soudaine, perd conscience.

Le foie malade cesse d'exercer une fonction protectrice du corps. Les organes et systèmes internes sont affaiblis, l'immunité est réduite. Une personne est sujette aux infections virales, souvent malades. Tout d'abord, le système respiratoire et le système génito-urinaire échouent. Lorsque le foie et les intestins ne font pas face aux toxines et aux microbes, la température augmente fortement.

Façons d'identifier et de traiter une maladie

La cirrhose cardiaque se produit sur le fond des maladies cardiovasculaires. Pour le diagnostic correct doit être exclu:

libération de substances toxiques dans le sang (abus d'alcool, production nocive); la possibilité d'une hépatite; processus inflammatoires; autres types de cirrhose.

Pour déterminer le diagnostic doit être testé pour les anticorps, subissent une échographie - examen.

Au premier stade de la maladie, vous pouvez arrêter le processus de destruction et maintenir des cellules hépatiques saines. Le traitement revient à exactement cela.

Le sang diminue le contenu des globules rouges, augmente le nombre de globules blancs, réduit la coagulation du sang. Dans l'urine, la protéine apparaît. Échographie montre une hypertrophie du foie et de la rate. Des foyers de tissu mort sont visibles dans le foie. L'histologie du tissu hépatique aidera à confirmer ou à nier le diagnostic.

Comment ce type de cirrhose peut-il être distingué d'un autre type de cette maladie?

Le traitement de la cause fondamentale, c’est-à-dire du cœur, entraîne une amélioration de l’état du patient. Dans la première étape, le foie est élargi, mais a une densité molle. De plus, sa taille diminue, il devient solide. Avec un fort effet sur le foie, les veines du cou gonflent.

Il est important d'intensifier le traitement des maladies cardiaques, responsables de la cirrhose cardiaque.

Le respect des instructions du médecin peut enrayer la maladie et améliorer l'état du patient. Une personne va se débarrasser de l'œdème, une intoxication du corps. L'état général s'améliorera considérablement.

Un traitement complet est appliqué: médicaments, régime thérapeutique, mode de vie sain. Les personnes malades doivent adhérer à un rythme de vie modéré et ne pas s'embarrasser d'efforts physiques et mentaux excessifs. Il est interdit aux femmes malades d'accoucher.

Astuce! L'automédication peut aggraver la maladie. Mais dans tous les cas, la nutrition sera bénéfique: une alimentation équilibrée vous permettra de contrôler votre poids normal. Prendre des diurétiques réduira les poches.

Il est impossible de parvenir à un rétablissement complet, mais les médecins sont en mesure de prolonger la vie du patient et de soulager son état. L'espérance de vie de ces patients est de 3 à 7 ans. La mort est due à un coma hépatique ou à une hémorragie interne.

Le soulagement apporte un traitement de sangsue au foie.

Les produits à charge hépatique tels que la viande fumée, les cornichons et cornichons, les épices, l'alcool, les aliments frits et gras sont contre-indiqués.

En plus des médicaments thérapeutiques déterminés par le médecin, des vitamines et des hépatoprotecteurs sont prescrits.

La cirrhose cardiaque est une maladie secondaire. Les causes ne sont pas les pathologies du foie, mais des maladies d'autres organes, en l'occurrence le cœur. La cirrhose cardiogénique survient dans le contexte d’une insuffisance cardiaque négligée. La maladie du système cardiovasculaire provoque une stase du sang non seulement du cœur mais également d'autres organes. Lorsque cela se produit dans les veines du foie, une cirrhose cardiaque se développe. Afin de prévenir le développement d'une maladie grave et d'éviter les conséquences, il est important de connaître les causes de l'apparition d'une telle pathologie, les symptômes de la manifestation et les méthodes de traitement de la maladie.

Les causes

Le diagnostic d'insuffisance cardiaque indique un dysfonctionnement du muscle cardiaque et son incapacité à alimenter complètement en sang les organes de l'ensemble du corps humain. Avec le développement de l'insuffisance cardiaque, la circulation sanguine dans le grand et le petit cercle ralentit ou s'arrête complètement. Cela provoque la stagnation dans les tissus des organes internes. La pression dans les vaisseaux augmente et le liquide pénètre dans le foie, le faisant gonfler. Un œdème prolongé conduit à une hypoxie et, par conséquent, à une privation d'oxygène et à la mort des tissus. Le tissu fibreux du foie se développe et des nœuds de régénération apparaissent.

Les maladies du système cardiovasculaire suivantes peuvent entraîner la mort des hépatocytes et la destruction du foie:

péricardite; sténose de la valve mitrale; augmentation du muscle cardiaque; insuffisance de la valve tricuspide; troubles systoliques.

Les troubles du muscle cardiaque droit sont plus susceptibles d’endommager le foie. De plus, la cause de la cirrhose peut être:

myocardite; l'hypertension; cardiopathie ischémique; cardiomyopathie.

Parfois, une perturbation du cœur et une cardiocirrose peuvent provoquer des maladies endocriniennes, telles que le diabète. Il peut aussi s'agir de mauvaises habitudes, en particulier d'alcool. Il est généralement la cause de la cirrhose du foie, mais provoque également des dommages importants au coeur et provoque le développement du type cardiaque.

Les facteurs externes et les maladies internes entraînent un stress constant sur le cœur et conduisent progressivement à de graves troubles, notamment une insuffisance cardiaque.

Symptômes de la maladie

Les symptômes de la cirrhose cardiaque ne constituent pas une méthode de diagnostic précise. Pour lui, même difficile à assumer la maladie. Ce type présente les mêmes symptômes caractéristiques que les autres types de cirrhose.

Les principales caractéristiques de la cirrhose cardiaque incluent:

lourdeur et douleur dans l'hypochondre droit; des nausées; trouble intestinal; peau jaune et sclérotique des yeux; température corporelle basse et constante; augmenter le volume de l'abdomen; perte de poids nette; troubles de la coordination; mauvais sommeil; changement de comportement; saignements d'estomac.

Ce dernier se produit au stade de la destruction d'un grand nombre de cellules hépatiques. A ce stade, le foie est bien palpable et on peut constater une augmentation de la palpation et de l'inspection visuelle. En outre, une augmentation de la cavité abdominale et une diminution de la masse musculaire sont perceptibles. Avec une hypertrophie du foie, on peut observer un œdème de la rate.

La stagnation du sang incite le sang à rechercher d'autres moyens, et certains vaisseaux doivent fonctionner de manière accrue. Pour cette raison, les veines élargies deviennent visibles sur l'abdomen, formant un maillage caractéristique.

Les modifications et perturbations survenant dans le travail du cœur et du foie sont affichées sur des indicateurs de sang cliniques. Une anémie se développe dans le contexte de l'insuffisance cardiaque, la vitesse de sédimentation des érythrocytes augmente. Toutes les enzymes hépatiques en analyse biochimique dépassent la norme. La coagulabilité du sang est rompue, la prothrombine est abaissée et le temps de prothrombine augmenté. On trouve des protéines et des globules rouges dans l'urine.

Les transaminases sont élevées non seulement à cause de la perturbation du foie, mais aussi du cœur. Leur nombre augmente en raison de la dégradation des cellules du foie et de la membrane cardiaque - le myocarde.

L'échographie établit une hypertrophie du foie et la présence de nodules, ainsi que de zones visibles du foie atteintes de nécrose. Seuls les symptômes de la cirrhose, associés à des signes d'insuffisance cardiaque, peuvent indiquer un type cardiaque.

En outre, l’insuffisance hépatique caractéristique se manifestait:

gonflement des membres inférieurs; essoufflement; douleur à la poitrine; palpitations cardiaques même au repos.

La cirrhose cardiaque se développe chez les patients hypertendus, les personnes ayant subi un infarctus du myocarde. Les personnes atteintes de malformations cardiaques congénitales et acquises et de troubles cardiaques chroniques sont également à risque. La maladie se développe principalement à un âge avancé, lorsque le cœur et le foie sont déjà usés par le temps. Les symptômes de lésions hépatiques chez les personnes âgées peuvent parler du développement d'autres pathologies, et il sera plus difficile à diagnostiquer.

Méthodes de traitement

La cirrhose cardiaque ne peut pas être traitée et le traitement vise à soulager l’état général et à soutenir le corps. Il est important d'éliminer le gonflement et les signes de détoxification du corps, ainsi que d'arrêter la progression de la maladie. La cirrhose cardiaque, dont le traitement ne comprend que le traitement d'entretien, n'est pas encore une phrase.

La thérapie repose non seulement sur un soutien médical, mais nécessite également certains changements de mode de vie. Pour les femmes, ce type de cirrhose devient une contre-indication définitive à la grossesse et à l'accouchement.

Le traitement est prescrit sur la base des résultats de l'enquête. À bien des égards, le schéma dépend des causes du processus pathologique, et toutes les forces visent à supprimer ces causes. Tout en éliminant la cause, il est important de ralentir la destruction des cellules du foie et de soutenir le muscle cardiaque.

Pour soutenir le foie, prescrire des vitamines B et des hépatoprotecteurs. Les diurétiques sont utilisés pour réduire l'œdème. Et pour réduire les symptômes d'insuffisance cardiaque, un traitement complexe avec des glycosides et des bêta-bloquants est prescrit. Il est important de réduire la pression et de stimuler le cœur à fonctionner correctement.

Le point important est toujours le rejet des mauvaises habitudes et une nutrition adéquate. Les régimes amaigrissants sont l’un des facteurs importants dans l’arrêt du processus de destruction. Il est nécessaire de limiter la consommation d'aliments salés, qui retiennent le liquide. Refusez les aliments gras et fumés pour éviter le colmatage des vaisseaux sanguins et réduire la charge sur le cœur, le foie et la rate. Il est nécessaire de limiter l'activité physique, d'éviter le surmenage et d'éviter les situations stressantes.

Les projections après le diagnostic de cirrhose cardiaque ne sont pas les plus favorables. La perturbation du travail du cœur et du foie entraîne une défaillance des autres systèmes et, si elle ne ralentit pas ce processus, les conséquences ne peuvent être évitées.

Complications possibles

L'augmentation de toutes les enzymes dans le sang en raison de sa stagnation entraîne une perturbation de tout le corps. Des taux élevés de bilirubine entraînent un dysfonctionnement du système nerveux. Une intoxication par les toxines dans le contexte d'une cirrhose et d'une insuffisance cardiaque conduit à une activité cérébrale altérée et provoque souvent une encéphalopathie hépatique. Les troubles mentaux, les troubles du sommeil ne sont pas pris en charge et la maladie progresse progressivement.

Il y a une forte probabilité de saignement du tractus gastro-intestinal. Une pression élevée entraîne une usure rapide des navires, qui ne supportent pas la charge.

Le foie ne peut pas protéger le corps des influences extérieures et cesse de fonctionner comme un filtre. Une personne commence à souffrir de maladies infectieuses et virales plusieurs fois plus souvent.

Si le traitement a commencé à temps, la maladie peut être arrêtée et la vie du patient peut être prolongée de plusieurs années. L'issue fatale est possible en cas de saignement grave ou de coma hépatique.

L’approche correcte du traitement compensatoire prolonge la vie d’un patient atteint de cirrhose cardiaque de plus de 7 à 8 ans. Si une ascite s'est développée, même en maîtrisant la maladie, peu de personnes vivent plus de trois ans. La cirrhose cardiaque, dont le traitement est capable de prolonger la vie, devrait être sous la surveillance constante d'un spécialiste.

Jusqu'à l'apparition des complications de ce type de cirrhose, une personne peut mener une vie et un travail normaux. Dans la phase active de la maladie, il attend une invalidité.

Cirrhose cardiaque: traitement, symptômes, nutrition

Laisser un commentaire 459

Les troubles du muscle cardiaque (insuffisance cardiaque) sont la cause de la stagnation du sang dans tous les systèmes du corps, ce qui provoque souvent une cirrhose cardiaque du foie. C'est une maladie qui se présente sous une forme chronique, dans laquelle la structure de l'organe (cellules, canaux) et la fonctionnalité de l'organe au niveau cellulaire sont perturbées.

Description

Le foie est continuellement sensible aux substances toxiques, il est facilement vulnérable à l’alcool, à l’hépatite ou aux processus auto-immuns, mais une insuffisance du travail du cœur peut affecter l’organe. La cirrhose cardiaque est une maladie secondaire, car elle survient dans le contexte d'une autre maladie - l'insuffisance cardiaque à l'état négligé. L'hypertension, la consommation excessive d'alcool, le diabète, la myocardite, d'autres troubles du muscle cardiaque, une pression accrue peuvent provoquer une maladie primaire. Avec des problèmes cardiaques, le foie souffre presque toujours.

Dans la cirrhose cardiaque, le foie est hypertrophié et sa marge inférieure palpée près du nombril. Si l'organe est douloureux avec pression, un œdème commencera bientôt à apparaître. Parfois, vous pouvez évaluer visuellement le pouls hépatique. Avec la cirrhose d'étiologie cardiaque dans l'analyse montre que le niveau de bilirubine était plus élevé et que l'albumine dans le sang a diminué.

Le mécanisme d'occurrence et cause

L'insuffisance cardiaque est une diminution de la fonction de pompage du corps, la vitesse du sang dans un petit cercle ralentit, ce qui provoque la stagnation dans les vaisseaux. Comme le foie est un organe dans lequel il y a de nombreux vaisseaux, le poids le plus important lui tombe dessus. L'œdème provoque une privation d'oxygène. Le sang serre le corps, ce qui empêche l'élimination complète de la bile. Cela provoque une cirrhose.

L'insuffisance cardiaque est une conséquence d'une surcharge corporelle provoquée par une pression artérielle élevée ou par un dysfonctionnement des mécanismes de la circulation sanguine. La maladie affecte tous les organes, en particulier le foie, car elle contient de nombreux vaisseaux. Une telle cirrhose introduit des modifications structurelles au niveau cellulaire qui ne peuvent être ramenées.

Les pathologies du coeur et du système circulatoire peuvent causer des problèmes dus à la stase biliaire.

Les causes du foie congestif sont les maladies suivantes:

  • défaillance des valvules métalliques ou tricastorone;
  • cardiosclérose;
  • coeur pulmonaire chronique;
  • péricardite;
  • myxomes, etc.

Symptômes de la cirrhose cardiaque

La symptomatologie de la cirrhose cardiaque n’est pas très différente de celle des autres types de maladie. Symptômes:

  • gonflement du foie;
  • la taille du corps est plus grande que d'habitude;
  • douleur et lourdeur du côté droit sous les côtes;
  • une baisse marquée de l'IMC à un niveau extrêmement bas;
  • peau sèche;
  • le corps gonfle, surtout dans les parties inférieures;
  • la peau et les yeux acquièrent une teinte jaunâtre;
  • la structure du corps est en train de changer;
  • des taches apparaissent sur la peau;
  • des nausées;
  • la rate se développe;
  • changements fréquents de la température corporelle;
  • sur les parois extérieures de la cavité abdominale, le maillage veineux est clairement visible;
  • panne;
  • pulsion émétique;
  • essoufflement;
  • l'anémie;
  • saignements dans l'œsophage;
  • troubles du sommeil;
  • irritabilité;
  • augmentation et aiguisement de l'abdomen dans les derniers stades de la cirrhose.

Caractéristiques du formulaire

La cirrhose cardiaque est différente des autres types de cirrhose. Tout d'abord, pour diagnostiquer, le spécialiste de la maladie appuie sur l'hypochondre droit. Si un facteur cardiogénique a provoqué la maladie, la taille des veines du cou augmentera. La palpation du foie sentait sa grande taille, alors qu'au toucher il est doux, ce qui ne devrait pas l'être. Lorsque la taille d'un organe devient plus petite, elle devient plus dense. En règle générale, dans le traitement de l'insuffisance cardiaque, les symptômes de la cirrhose cardiaque s'atténuent, mais si la maladie est à un stade avancé, le traitement de la maladie cardiaque ne contribuera pas à enrayer la cirrhose.

La forme cardiaque de la cirrhose ne répond pas complètement au traitement, mais le contrôle de la maladie sous-jacente améliorera considérablement la qualité de vie du patient qui souffre de cirrhose cardiaque.

Pour prolonger la vie du patient, vous devez appliquer uniquement un traitement complet, qui comprend les produits pharmaceutiques, le régime alimentaire et l'abandon de toutes les habitudes qui affectent négativement le corps. Comme le corps du patient est affaibli, vous devez vous protéger de toutes sortes d’infections, car le système immunitaire n’est pas en mesure de les traiter.

Traitement

Il est important de respecter le traitement complexe de la maladie. Il est important de traiter en parallèle la maladie primaire. La désintoxication fait partie intégrante du traitement. L'organe est incapable de débarrasser complètement le corps des substances toxiques, de sorte qu'elles s'accumulent et peuvent mettre la vie en danger pour le patient, car elles provoquent un empoisonnement de chaque organe. Cette condition est appelée encéphalopathie hépatique, alors que le patient est irritable et constamment sur le point de l'explosion. Phénomènes fréquents - troubles du sommeil, comportement étrange, etc.

Si la cirrhose congestive est gravement négligée, le risque de saignement augmente, ce qui se traduit par du sang dans les selles ou des vomissements. Avec ce symptôme, vous devriez immédiatement consulter un médecin.

Les médecins interdisent catégoriquement les femmes enceintes atteintes de cirrhose stagnante, car elles sont dangereuses pour la vie de la mère et du fœtus.

Pour éliminer les maladies du foie dues au cœur, il est nécessaire de procéder à une bithérapie des deux organes.

Un mode de vie décontracté est un point important de la thérapie. Des émotions excessives peuvent considérablement aggraver la maladie. Si le patient est en surpoids, il est nécessaire de l’ajuster avec les régimes.

Traiter la cirrhose stagnante besoin de médicaments. Les bêta-adéno-bloquants sont utilisés pour stabiliser la pression et la fonction cardiaque. L'utilisation de glycosides est également nécessaire, car ils renforcent le cœur et aident à faire face à la maladie primaire. Les médecins prescrivent des médicaments contre l'œdème - les diurétiques (diurétiques). Les médicaments sont utilisés pour protéger le foie contre les dommages. Les antioxydants sont souvent prescrits. Le patient se voit prescrire de la vitamine C et de la vitamine B. Il lui faut un traitement chirurgical.

Pouvoir

La nutrition alimentaire est une partie importante du traitement. Il est important qu'une quantité suffisante de nutriments pénètre dans l'organisme et que l'équilibre soit maintenu: protéines 20 g pour 10 kg, graisses 15 g pour 10 kg (végétal et animal en quantités égales). La quantité de sel dans le régime alimentaire doit être limitée, car il retient l'eau et provoque un gonflement important.

Tous les aliments nuisibles sont interdits: frits, fumés, épicés, plats avec des sauces et des marinades. Ne devrait pas être mangé en grandes portions. Il faut manger 6 fois par jour petit à petit. Les allergènes et les produits intolérants ne doivent pas être consommés.

Conséquences possibles

Un foie stagnant est une maladie dangereuse qui peut être accompagnée de nombreuses complications. Étant donné que le dysfonctionnement de l'organe entraîne une augmentation de la bilirubine, le système nerveux humain peut être affecté, ce qui provoque l'apathie.

En raison de l'accumulation de toxines dans le corps, le cerveau en souffre, ce qui entraîne une encéphalopathie hépatique. Cette maladie affecte sensiblement les capacités intellectuelles d'une personne, provoque des crises d'irritabilité et d'hystérie. La symptomatologie est souvent ignorée, conduisant à une aggravation de la maladie.

Les maladies du foie dues à un dysfonctionnement cardiaque entraînent des saignements internes.

La cirrhose cardiaque provoque souvent des saignements dans l'estomac ou les intestins lorsque la circulation sanguine augmente. Cela conduit à l'épuisement des vaisseaux sanguins et ils commencent à saigner. La manifestation externe de saignement est le sang dans les selles ou les vomissures, quand elles deviennent sombres, presque noires. Les saignements s'accompagnent d'une forte perte de force, de vertiges, etc.

La cirrhose consomme beaucoup d'énergie du système immunitaire, raison pour laquelle elle est épuisée et incapable de résister aux champignons, aux bactéries et aux virus. Par conséquent, le patient est exposé aux infections du système respiratoire et génito-urinaire.

Dans la cirrhose cardiaque, une endotoxémie peut se développer lorsque le foie et les intestins ne sont pas assez puissants pour combattre les micro-organismes. La condition est caractérisée par une fièvre déraisonnable. Les complications de la cirrhose cardiaque sont:

Si une complication survient, vous devriez immédiatement consulter un médecin. Le pronostic pour la cirrhose cardiaque est défavorable. Avec un traitement complexe, le patient vivra plus de 7 ans jusqu'à l'apparition de complications. Avec l'ascite, les médecins ne donnent pas plus de 36 mois de vie. Les patients meurent des suites d'un saignement ou du coma hépatique.

Attention! Les informations publiées sur le site sont fournies à titre informatif uniquement et ne constituent en aucun cas une recommandation d'utilisation. Assurez-vous de consulter votre médecin!

La cirrhose est l’un des désastres du XXIe siècle, une maladie dans laquelle les cellules hépatiques normales sont remplacées par du tissu conjonctif fibreux qui nuit au bon fonctionnement du foie.

Il existe de nombreux types de cirrhose, tels que: virale, drogue, alcool, congénitale, cirrhose avec troubles métaboliques. Mais aujourd'hui, nous ne parlerons que de la cirrhose stagnante et de ses caractéristiques.

La cirrhose cardiaque est une maladie qui dépend directement de l'état du système cardiovasculaire, et plus précisément de la pression élevée dans l'oreillette droite.

Ainsi, si une insuffisance cardiaque chronique est observée, alors progressivement, en l’absence de traitement approprié, l’insuffisance cardiaque se complique de cirrhose du foie. Pas à pas, les manifestations cliniques vont augmenter. Cela est dû au fait que le foie est abondamment alimenté en sang et qu’avec le moindre déficit en sang, il inclut un mode économique qui ralentit tous les processus qui s’y déroulent. Il y a une stagnation de la bile, un manque de développement de facteurs de coagulation et de vitamines, une détoxification avec facultés affaiblies du foie.

De ce qui précède, nous pouvons conclure que le traitement des problèmes cardiaques facilitera grandement l’état du foie.

Tout le processus commence par le coeur. Dès que cela commence à mal fonctionner, il ne suffit pas de pomper le sang, il déborde immédiatement du sang des veines centrales des lobules hépatiques (hypertension portale en cas de cirrhose), ce qui provoque un étirement des vaisseaux.

Il y a une mort progressive (nécrose) des cellules du foie, qui sont remplacées par du tissu fibreux.

La structure interne du foie est perturbée, ce qui est le début de la cirrhose cardiaque. Cela conduit à une perturbation du flux normal de la bile. Ces processus sont irréversibles.

En conséquence, le foie se détache progressivement du travail, ce qui signifie qu'une personne doit maintenant penser à nettoyer son corps elle-même. Dans ce contexte, l’abdomen d’une personne se développe en raison de l’apparition d’un liquide dans la cavité abdominale (ascite).

Dans le sillage derrière lui, des veines saphènes élargies apparaissent sur la paroi abdominale antérieure et la peau et les muqueuses deviennent jaunâtres. Il y a des plaintes de lourdeur dans l'hypochondre droit (foie élargi). L'état général du patient en souffre. Les organes restants ne reçoivent pas la quantité appropriée d'oxygène du sang, leur travail devient donc également insuffisant. Il y a une faiblesse, un essoufflement seul.

La cirrhose cardiaque a de nombreux symptômes, ils peuvent être divisés en symptômes spécifiques et non spécifiques.

Comprennent notamment:

  • Foie élargi et modifications de sa densité;
  • En appuyant sur la région de l'hypochondre droit, il se produit une douleur intense;
  • Lourdeur dans le foie et ballonnements;
  • Lorsque les pressions exercent une pression sur la région du foie, les veines du cou gonflent;
  • Couleur jaune de la peau et des muqueuses, accompagnée de prurit;
  • Mains rouges, langue écarlate;
  • Éclater des capillaires sur le corps et le visage;
  • Sur la paroi abdominale antérieure, un motif veineux est clairement visible (symptôme «tête de méduse»);
  • Liquide dans la cavité abdominale (ascite);
  • Saignement des veines de l'œsophage (hématémiesh).

Les symptômes non spécifiques, comme leur nom l'indique, ne parlent pas directement de maladie du foie, mais leur présence joue un rôle important et aide le médecin à déterminer l'étendue du processus pathologique. Ceux-ci comprennent:

  • Amertume dans la bouche, nausée, vomissements;
  • Selles molles fréquentes ou vice versa; constipation
  • Déposition de lipides autour des yeux;
  • Gonflement des articulations (rhumatisme biliaire);
  • Puffiness ou pastos des jambes;
  • Peau sèche avec des fissures (manque de vitamines) "
  • Épuisement général du corps;
  • Augmentation mammaire masculine (gynécomastie);
  • Faiblesse sexuelle chez les hommes, troubles menstruels chez les femmes.

Il est très important de reconnaître les maladies qui peuvent évoluer vers des formes plus graves au fil du temps.

Par exemple, un bon taux de survie pour l'insuffisance cardiaque est d'environ 15 ans; si l'on y ajoute une cirrhose avec des symptômes d'ascite, l'espérance de vie est environ divisée par deux.

  • CBC: augmentation de la RSE, diminution du taux d'hémoglobine et de globules rouges, augmentation du nombre de globules blancs, formule des leucocytes déplacée vers la gauche.
  • Analyse d'urine: présence de protéines, d'un grand nombre de globules rouges dans le champ de vision et également augmentation du nombre de cylindres.
  • Biochimie sanguine: augmentation de la phosphatase alcaline, du GGTT, de l'AsAT, de l'Albumine, diminution de l'albumine et de la prothrombine, augmentation de la bilirubine directe et indirecte, diminution de la quantité de protéines totales, augmentation du test au thymol, diminution des indicateurs de sublimation de l'échantillon, diminution de l'urée et du cholestérol. Augmentation de l'haptoglobine, de la fibrine, des acides sialiques, de la séromucoïde.
  • Test sanguin immunologique: hypersensibilité des lymphocytes T à une lipoprotéine hépatique spécifique.
  • Hémostase: augmentation du temps de prothrombine.
  • Échographie du foie: augmentation de la taille du corps et présence de ganglions de différentes tailles, ainsi que de zones de nécrose.
  • La laparoscopie diagnostique montrera quel type de cirrhose: macro - ou micro-noeud.
  • Biopsie du foie à l'aiguille pour confirmer le diagnostic.
  • Une analyse radio-isotopique du foie déterminera la nature des changements et le niveau de dégradation de la fonction hépatique.
  • Les FGD détectent les varices de l'œsophage.

Si nous parlons du traitement de la cirrhose du foie, il faut immédiatement noter que l’objectif principal est de traiter les maladies cardiaques, et le second - de maintenir le foie et son traitement.

La première étape importante devrait être un mode de vie sain, l’arrêt du tabac et de la consommation d’alcool, un régime alimentaire équilibré.

Chez le malade, l’immunité est toujours affaiblie, il faut donc se méfier de l’hypothermie et du contact avec des infections transmises par l’air.

Étant donné que le foie ne s’acquitte pas de sa tâche de traitement et d’élimination des toxines du corps, des mesures de désintoxication fréquentes doivent être prises.

Traitement médicamenteux

1. Traitement de l'insuffisance cardiaque chronique:

  • Pour la normalisation de la pression artérielle: captopril, enalapril, ramipril. S'il reste une insuffisance rénale, le fosinopril, car il a une double voie d'excrétion. Et avec l'insuffisance hépatique, comme c'est le cas avec la cirrhose cardiaque, le lisinopril est nécessaire. Avec l'intolérance du captopril et des médicaments de ce groupe, le valsartan, le losartan. Il est également souhaitable de prendre des bêta-bloquants: bisoprolol, carvedilol, métoprolol.
  • Soutien aux diurétiques: spironolactone, éplérénone. Avec œdème prononcé et rétention hydrique dans le corps: torasémide, hydrochlorothiazide, si ces médicaments ne suffisent pas, de l’acétazolamide est ajouté.
  • Avec une fréquence cardiaque de plus de 75 battements. par minute en outre recommandé ivabradine réception.
  • À la fibrillation auriculaire avec une fréquence cardiaque accélérée, la digoxine est nécessaire.
  • En présence d'un syndrome douloureux - mononitrate d'isorbide (prolongé).
  • Pontage coronarien, remplacement de la valve, implantation mécanique, transplantation cardiaque.

2. Traitement de la cirrhose du foie:

  • Restriction des médicaments ayant un effet toxique sur le foie.
  • Médicaments à base d'acides aminés ramifiés.
  • S'il y a un processus actif de la maladie - la silymarine.
  • Avec cholestase marquée - acide ursodésoxycholique, adémétionine.
  • Traitement des ascites: spironolactone, furosémide.
  • Si la péritonite bactérienne a rejoint: céfotaxime, ofloxacine.
  • Dans les graves souffrances rénales - l'abolition des médicaments dans lesquels la voie d'élimination - les reins. Spironolactone, AINS.
  • Préparations vasculaires: dopamine, midodrine, terlipressine.
  • Pour éliminer les toxines du corps - lactulose.

3. Traitement des saignements des varices oesophagiennes:

  • Préparations à action active sur les vaisseaux: octréotide.
  • Récupération du volume de sang perdu - transfusion de globules rouges.
  • Antibiotiques: norfloxacine, ceftriaxone.
  • Tamponnade de veines saignantes avec ballon.

Avec une accumulation excessive de toxines dans le corps, le cerveau commence à en souffrir. La soi-disant encéphalopathie hépatique (démence, irritabilité, agression non motivée envers autrui, comportement inexplicable, insomnie) est assez courante sous la forme d'une complication de la cirrhose du foie.

En outre, en raison de la pression accrue dans les veines de l'œsophage, il se produit des vomissements de sang, des selles présentant des signes de saignement. On sait de manière fiable qu'en cas de saignement œsophagien apparu pour la première fois, le taux de mortalité sera de 50% et, dans le cas répété, de 80%.

Faire face indépendamment à cet impossible. Besoin de l'aide des chirurgiens dans la formulation d'un récipient spécial pour le serrage de ces veines, à partir duquel il y a du sang.

En règle générale, ces patients forment un groupe de personnes handicapées, il est recommandé d'éviter les efforts physiques et le stress excessif. Si une telle cirrhose survient chez les jeunes filles, leur grossesse peut alors être fatale.

La cirrhose cardiaque est une maladie très difficile à traiter. Beaucoup de temps et d’efforts sont consacrés au choix du traitement approprié et adéquat avec le meilleur effet pour le patient.

Il est impossible de sauver le foie sans traiter l'insuffisance cardiaque chronique. Un effet positif notable sera observé chez les patients adhérant à des régimes avec restriction en sel, ainsi qu’avec de grandes quantités de protéines.

Il convient de noter que le foie traite les toxines qui pénètrent dans notre corps de l'extérieur. En cas de travail insuffisant, il commence à produire lui-même des substances nocives, dont le traitement tombe dans les reins. Et s’ils ne s’acquittent pas de la tâche qui leur est confiée, le cerveau commence à en souffrir et le fait de handicaper au moins une petite partie de celle-ci entraîne des conséquences irréversibles pour une personne.

Dans le corps, la nature a établi les mécanismes de la mort au niveau cellulaire et ces processus sont inévitables. Au fil du temps, chaque corps perd sa force et ses performances. Et si l’un est retiré du travail, une partie de ses tâches consiste à remplacer l’autre. Le niveau de soutien mutuel, ainsi que de destruction mutuelle, est très élevé dans notre corps. Ainsi, il convient de noter que le traitement d'un organe est impossible sans le traitement d'un autre.

Médecin thérapeute. Elle est diplômée de la Gomel State Medical University. Lieu de travail GOKB. RB. Expérience 4 ans.


Plus D'Articles Sur Le Foie