Comprimés pour le foie. Liste des hépatoprotecteurs efficaces pour le traitement du foie. Réalité et Mythes

Le plus grand organe du corps humain, le foie remplit un certain nombre de fonctions vitales, notamment en assurant l'activité irréprochable d'autres organes et systèmes. Cela dépend de l'état du foie, de la façon dont nous nous sentons. Il n'y a donc rien d'étonnant à ce désir universel de soutenir le corps et de l'aider dans les travaux difficiles. À cette fin, les consommateurs ont recours aux méthodes et aux mesures les plus variées, allant des méthodes très douteuses et catégoriquement rejetées par la médecine officielle consistant à «nettoyer» le foie à l'aide de pilules douteuses aux médicaments officiellement approuvés et largement utilisés du groupe des hépatoprotecteurs.

Il faut reconnaître que le foie est en fait sujet à un certain nombre de maladies. Il est très vulnérable aux infections, souffre de l'accumulation de toxines dans le sang, est endommagé par certains médicaments puissants et par l'alcool. Par conséquent, il n’est pas surprenant que les hépatoprotecteurs, médicaments conçus pour protéger les cellules du foie, soient si populaires. Cependant, il convient de noter immédiatement que les médicaments de ce groupe pharmacologique ne sont pas reconnus dans tous les pays du monde. De plus, le groupe des hépatoprotecteurs dans l'ouest n'existe pas en tant que tel. Mais dans les pays de la CEI, de nombreux "défenseurs du foie" sont au sommet des ventes.

Alors, quelles sont les propriétés des hépatoprotecteurs? Quels sont ces médicaments que de nombreux médecins ne reconnaissent pas? Comment fonctionnent-ils et fonctionnent-ils du tout? Pour ces questions et bien d’autres sur les hépatoprotecteurs en comprimés et en ampoules, nous allons essayer de trouver des questions dans notre article. Et nous commençons par une description des conditions pathologiques dans lesquelles les médicaments sont prescrits pour le traitement du foie.

Foie en danger

"Quelque chose dans mon foie est méchant..." Cette remarque alarmante sonne assez souvent. Presque chaque adulte, de temps en temps, surtout après un dîner copieux ou un grand festin, souffre de lourdeur dans l'hypochondre droit et de nausées. Ce sont ces signes qui peuvent indiquer le développement de l’une des maladies hépatiques chroniques les plus courantes, l’hépatose graisseuse ou la stéatose. Alors, quelle est la stéatose du foie? C'est une maladie non inflammatoire dans laquelle les cellules hépatiques et les hépatocytes se modifient, dégénérant en tissu adipeux.

En règle générale, la stéatose se développe en raison d'une alimentation excessive, d'un excès de poids, d'une mauvaise alimentation avec une charge excessive d'aliments gras. Une autre cause fréquente d'hépatose graisseuse - l'abus d'alcool et le risque de développer la maladie n'est pas toujours proportionnelle aux doses d'alcool. Il arrive que même la consommation périodique d'une petite quantité d'alcool entraîne une stéatose du foie. En outre, la maladie peut se développer après avoir pris des médicaments qui affectent négativement le foie.

L'hépatose cholestatique est beaucoup moins fréquente, dans laquelle la formation et l'écoulement de la bile sont perturbées, ce qui entraîne l'accumulation de pigment biliaire dans les hépatocytes. Cela peut être causé par les effets négatifs des toxines ou par la charge sur le foie, par exemple pendant la grossesse. Dans la cholestase, on observe des démangeaisons cutanées prononcées, un assombrissement de la couleur de l'urine et une décoloration des matières fécales, ainsi que des paramètres sanguins biochimiques.

En parlant de maladies courantes du foie, il est impossible de ne pas mentionner l'inflammation du foie, l'hépatite. Il peut se développer à la suite d'une intoxication par l'alcool, des drogues ou des poisons et dans le contexte d'une infection virale. Les plus courantes sont l'hépatite B (environ 350 millions de personnes par an), l'hépatite A (plus de 100 millions) et l'hépatite C (140 millions de patients par an). L’hépatite C est le traitement le plus agressif. Dans de nombreux cas, la cirrhose et le cancer du foie compliquent son traitement. On connaît également les virus de l'hépatite D et E. Il est prouvé que l'infection par les virus de l'hépatite B et C est la principale cause de cancer du foie.

Principes de traitement des maladies du foie

La tactique de traitement des pathologies du foie repose sur deux approches principales:

  1. La soi-disant thérapie étiotrope, qui vise la cause de la maladie. Un bon exemple de ce type de traitement est la lutte contre le virus de l’hépatite virale. Cependant, il convient de noter que toutes les hépatites virales n'ont pas besoin d'un traitement par élimination. Donc, avec l'hépatite A, ce n'est pas nécessaire - le virus meurt tout seul. Mais avec l'hépatite, qui se transmet par le sang et sexuellement, un traitement antiviral est vraiment nécessaire.
  2. Thérapie pathogénétique, impliquant l’influence sur les différentes étapes du processus de la maladie.

Pour protéger le foie peut prescrire des médicaments de divers groupes pharmacologiques, y compris:

  • vitamines, acides aminés et autres moyens d’améliorer le métabolisme;
  • les médicaments qui augmentent la capacité de détoxification du foie (par exemple, les adsorbants);
  • signifie stimuler la formation et l'excrétion de la bile (cholérétique);
  • médicaments antiviraux;
  • signifie stimuler la réponse immunitaire (immunomodulateurs). Ils jouent un rôle important dans le traitement complexe de l’hépatite C;
  • analgésiques et anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS);
  • des antioxydants qui lient les radicaux libres et empêchent ainsi les dommages à l'organe;
  • hépatoprotecteurs, qui diffèrent par leur structure, leur origine et leur mécanisme d’action.

Classification des hépatoprotecteurs

La classification universelle des hépatoprotecteurs n’existe pas aujourd’hui. Parmi les spécialistes, même nationaux, il existe des désaccords assez graves quant aux médicaments à attribuer. Néanmoins, ils peuvent être divisés en au moins cinq groupes pharmacologiques:

  1. Préparations à base de plantes contenant des flavonoïdes de chardon-Marie. Ceux-ci incluent Gepabene, Karsil, Silibor et d'autres.
  2. D'autres plantes médicinales, notamment Hofitol, Liv-52.
  3. Hépatoprotecteurs d’origine animale, en particulier Cerepar.
  4. Fonds contenant des phospholipides essentiels. Le médicament le plus célèbre de ce groupe est Essentiale.
  5. Médicaments appartenant à différents groupes pharmacologiques.

Il convient de noter que, même si la classification et le concept même d’hépatoprotecteurs dans le monde n’existent pas, les scientifiques ont néanmoins trouvé un dénominateur commun dans la question de savoir quel devrait être le médicament idéal, le meilleur qui puisse restaurer le travail du foie. Conditions de base pour cela:

  • haute biodisponibilité;
  • la capacité de se lier aux toxines, aux radicaux libres;
  • effet anti-inflammatoire;
  • stimulation de l'auto-guérison du foie;
  • profil de haute sécurité.

Malheureusement, malgré la liste assez impressionnante d’hépatoprotecteurs modernes, qui regorgent d’étagères de pharmacies russes, aucune d’entre elles ne répond aux exigences ci-dessus.

Dans le monde de la médecine moderne, on pense que les médicaments capables de «lancer» le processus de régénération du foie n'existent tout simplement pas. Oui, et pourquoi courir, si le foie lui-même est parfaitement restauré, il suffit de créer les conditions appropriées, en réduisant au minimum la charge en aliments gras et en toxines.

A propos de la régénération du foie

Cette section s’adresse davantage à ceux qui aiment «nettoyer» le foie, «bouché» avec des scories et d’autres déchets, à l’aide de comprimés. Beaucoup de nos compatriotes croient sincèrement qu'au fil des années de travail au service de notre corps, le foie "s'use" et nécessite un redémarrage - un nettoyage. À cette fin, on utilise des hépatoprotecteurs qui ont également un effet cholérétique, des procédures thermiques et des médicaments traditionnels, tels que l'huile végétale avec du jus de citron. Après les procédures, certains citoyens particulièrement zélés trouvent le calcul dans les matières fécales d’une espèce étrange qu’ils considèrent sincèrement comme «des pierres, des scories et des déchets comprimés» qui ont laissé l’organe qui souffre depuis longtemps sous l’action de médicaments hépatoprotecteurs efficaces et d’autres mesures actives. En fait, ces pierres sont formées à la suite de la transformation de l'huile et du jus de citron, qui agissent comme des «nettoyants» locaux. «Et le foie? - le lecteur demandera, - n'avez-vous vraiment pas besoin de le restaurer? "Bien sûr que non!

Le foie est le seul organe doté d'une capacité de régénération vraiment remarquable. On sait que seulement 25% de la masse initiale du foie peut retrouver sa taille normale.

La restauration du corps est due à la réplication, c'est-à-dire à la reproduction des cellules du foie, des hépatocytes, ainsi que de l'épithélium biliaire et de quelques autres cellules. De cette manière, le foie régénère ses propres tissus endommagés, empêchant ainsi ses dommages. Mais revenons aux médicaments qui, en fait, devraient stimuler la régénération du foie et aider celui-ci à "s'auto-réparer", et essayons d'élaborer sur les plus célèbres d'entre eux.

Flavonoïdes de chardon-Marie

Et commençons par les remèdes à base de plantes populaires contenant des flavonoïdes de chardon-Marie, dont Carsil, Carsil Forte, Legalon, Silimar, Silymarine et Silibinine.

Le chardon-Marie est une plante largement répandue en Méditerranée et au Moyen-Orient. Les propriétés médicinales des fruits de chardon-Marie contenant des composés flavonoïdes, en particulier la silymarine, auraient un effet hépatoprotecteur.

Mécanisme d'action

Les silymarines contenues dans les fruits du chardon-Marie interagissent avec les radicaux libres formés dans le foie et arrêtent leur effet destructeur. De plus, dans les cellules hépatiques endommagées, ils stimulent la synthèse de diverses protéines et phospholipides, composants de la membrane cellulaire qui assurent le fonctionnement des cellules (ici des hépatocytes). La silymarine accélère également la régénération des cellules hépatiques et empêche la pénétration de certaines substances toxiques dans celles-ci.

On pense que les préparations de silymarine aident à améliorer l'état des maladies du foie, à normaliser les paramètres de laboratoire et même à augmenter le taux de survie des patients atteints de cirrhose.

Quand est-il prescrit?

Les indications d'utilisation de Karsil et d'autres hépatoprotecteurs à base de silymarine sont des lésions hépatiques toxiques (dues à l'exposition à l'alcool, à divers poisons et à des médicaments), à l'hépatite chronique, à la stéatose hépatique, à la cirrhose.

Les avantages

Les avantages des médicaments à base d'extraits de chardon-marie incluent leur sécurité: ils n'ont pratiquement pas de contre-indications et les effets secondaires associés à leur utilisation sont extrêmement rarement enregistrés.

Efficacité en termes de médecine factuelle

Un examen de ces études sur l'efficacité des médicaments à base de chardon-Marie pour le traitement de l'hépatite alcoolique, des hépatites B et C a montré qu'ils n'avaient pas d'effet significatif sur l'évolution de ces maladies, sur l'état du foie et, en particulier, sur la mortalité.

Bien que certaines études aient démontré l'effet positif possible de la silymarine en cas d'atteinte du foie par des toxines industrielles, la médecine occidentale est extrêmement restreinte dans son utilisation.

Autres préparations à base de plantes

Les possibilités de la phytothérapie dans la protection du foie avec l'extrait de chardon-Marie ne sont bien sûr pas épuisées et il existe sur le marché intérieur un certain nombre de préparations à base de plantes très demandées, à base d'autres extraits naturels.

Ceux-ci comprennent:

  1. Préparations à base d'extrait d'artichaut - Hofitol, Cholebil, Extrait d'artichaut
  2. Préparations à base de plantes combinées - Gepabene, Sibektan, Gepafor, Dipana, Liv-52.

Apprenons à mieux les connaître.

Avant de continuer la lecture: Si vous recherchez une méthode efficace pour vous débarrasser d'un rhume, d'une pharyngite, d'une amygdalite, d'une bronchite ou d'un rhume, assurez-vous de consulter cette section du site après avoir lu cet article. Cette information a aidé beaucoup de gens, nous espérons aussi vous aider! Revenons maintenant à l'article.

Artichaut Hépatoprotecteurs

Propriétés médicinales du champ d'artichaut en raison du contenu dans ses feuilles d'un composé chimique appelé tsinarine. Les plus fortes concentrations de tsinarine se trouvent dans le feuillage frais, non traité, beaucoup plus petit - dans les matières végétales sèches.

Mécanisme d'action

On peut supposer que l'extrait d'artichaut présente un effet cholérétique en stimulant la production et la sécrétion de bile par le foie. De plus, l'effet hypolipémiant est attribué aux médicaments à base d'artichaut - ils aident à réduire le niveau de "mauvais" cholestérol dans le sang.

Quand est-il prescrit?

Selon les instructions d'utilisation des médicaments hépatoprotecteurs Hofitol et d'autres moyens à base d'artichaut, ils sont utilisés dans des conditions associées à une altération de la formation du choléra, en particulier une lourdeur dans la région épigastrique, des flatulences, des nausées, des éructations.

En pratique, l'éventail des prescriptions de ces médicaments est beaucoup plus large. Ainsi, Hofitol est souvent utilisé en obstétrique pour réduire la sévérité de la toxicose pendant la grossesse, ainsi que pour maintenir le foie en cas d'hépatite, d'hépatose graisseuse du foie, d'athérosclérose, de cirrhose du foie, d'intoxication chronique, d'obésité et de défaillance rénale chronique. En outre, Hofitol a prescrit une maladie aussi controversée que la dyskinésie biliaire, qui n'existe pas dans la plupart des pays développés.

Les avantages

Bien sûr, comme dans le cas de nombreux autres hépatoprotecteurs de plantes, les produits à base d’extrait d’artichaut sont hautement sécurisés. Ils sont prescrits aux enfants, femmes enceintes et allaitantes, ce qui, bien sûr, est une preuve exhaustive de leur excellente endurance.

NB! Depuis Hofitol et d'autres hépatoprotecteurs contenant de l'extrait d'artichaut, stimulent la formation de bile, ils sont strictement contre-indiqués dans la cholélithiose. Par conséquent, avant de prendre ces fonds, vous devez vous assurer qu'il n'y a pas de concrétions dans les voies biliaires! En outre, l'extrait d'artichaut n'est pas recommandé pour une utilisation dans les maladies aiguës des reins, du foie, des voies biliaires et du système urinaire.

Efficacité en termes de médecine factuelle

Bien que les instructions relatives aux préparations d'artichauts contiennent de nombreuses indications couvrant le plus large éventail de maladies du système hépatobiliaire et même d'hyperlipidémie (augmentation du taux de cholestérol dans le sang), les études cliniques n'ont pas confirmé la quasi-totalité des effets allégués de ces hépatoprotecteurs. À ce jour, il n’existe pas un seul certificat médical complet démontrant l’effet positif des préparations contenant de l’extrait d’artichaut sur les taux de cholestérol sanguin et la formation de choléra. En médecine occidentale, l'artichaut ne s'applique pas du tout.

Combinaison de plantes médicinales pour les maladies du foie

Cette catégorie comprend une gamme assez hétérogène de médicaments qui, selon les instructions, ont également un effet hépatoprotecteur.

Gepabene est l’un des leaders des médicaments cholérétiques et hépatoprotecteurs. Il contient deux composants actifs:

  • extrait de chardon-Marie;
  • extrait de fumée yeux.

Comme nous l'avons dit, le premier principe actif présente un effet hépatoproteur dans les états d'intoxication aiguë et chronique. Le deuxième composant, extrait de fumée, contient de la fumarine, un alcaloïde, qui a un effet cholérétique et réduit les spasmes des voies biliaires, ce qui facilite la circulation de la bile du foie dans l'intestin.

Les indications pour prescrire Gepabene sont des lésions hépatiques chroniques d'origines diverses et une dyskinésie du tractus excréteur. Le médicament ne doit pas être utilisé dans les maladies aiguës du foie et du système biliaire (cholécystite aiguë, hépatite aiguë), ainsi que chez les enfants de moins de 18 ans en raison du manque de tests pour cette catégorie de patients.

Sibektan est une préparation complexe à base de plantes du développement national. Il se compose d'extraits de tanaisie, de chardon-Marie, de millepertuis et de bouleau. Il protège les cellules du foie, les membranes des cellules hépatocytes, présente un effet antioxydant et cholérétique. Une cholélithiase est une contre-indication à l'utilisation de ces pilules. Les indications sont diverses lésions chroniques du foie et des voies biliaires.

La composition d'un autre médicament russe, Gepaphor, ainsi que l'extrait de chardon-Marie comprend des bifidobactéries et des lactobacilles, conçues pour restaurer la flore intestinale et ainsi normaliser le travail de l'intestin.

Dipana, Liv-52 - moyens de production de sociétés pharmaceutiques indiennes, contenant une variété d'ingrédients à base de plantes utilisés dans la médecine ayurvédique. Selon le mode d'emploi, les deux médicaments ont un effet hépatoprotecteur, rétablissent la fonction du foie, stimulent la régénération de ses cellules, présentent un effet cholérétique, protègent l'organe de l'action des toxines.

Efficacité en termes de médecine factuelle

Une certaine base de preuves a été accumulée concernant certains médicaments hépatoprotecteurs à base de plantes, en particulier Gepabene et Liv-52. Le premier était principalement étudié en russe, le second, y compris occidental. Des preuves des effets bénéfiques de ces hépatoprotecteurs sur la fonction hépatique ont été obtenues, mais de nombreux experts occidentaux ne les considèrent pas comme exhaustives. Cette opinion est confirmée par les données de certains travaux qui démontrent le manque d'efficacité de Liv-52 dans l'hépatite alcoolique.

NB! Une étude scandaleuse portant sur des patients atteints d'hépatite alcoolique était liée à Liv-52. Il en ressort que le taux de survie dans le groupe de patients ayant reçu Liv-52 était 12% plus bas que dans le groupe de patients ayant pris des comprimés factices (74% contre 86%). Sur les 23 décès du groupe Liv-52, 22 étaient associés à une insuffisance hépatique aiguë. Les résultats de ces travaux sont devenus une raison de poids pour le retrait immédiat de fonds du marché américain.

Ainsi, l'efficacité des hépatoprotecteurs de plantes combinées en termes de médecine factuelle reste très discutable. Et pourtant, dans la pratique nationale, les médicaments de ce groupe sont largement utilisés et sont très populaires.

Hépatoprotecteurs d'origine animale

En Russie, il n'y a que deux hépatoprotecteurs d'origine animale enregistrés, Sirepar et Hepatosan.

Syrepar contient un hydrolysat d'extrait hépatique enrichi en vitamine B12. Selon le fabricant, le médicament aide à restaurer le tissu hépatique et présente un effet de désintoxication. Il est administré uniquement par voie intraveineuse ou intramusculaire, la forme orale n'existe pas. Dans ce cas, Sirepar est catégoriquement contre-indiqué dans les maladies hépatiques aiguës et n’est utilisé qu’au stade de la rémission pour le traitement de l’hépatite chronique et d’autres pathologies.

La composition du deuxième hépatoprotecteur, Hepatosan, comprend des cellules séchées du foie de porc donneur. On suppose qu'ils sont biologiquement compatibles avec les macromolécules du corps humain. Selon le fabricant, l'hépatosan a un effet hépatoprotecteur et détoxifiant, présente également des propriétés adsorbantes et stabilise les membranes cellulaires. La cirrhose, l'hépatite, l'insuffisance hépatique, les lésions hépatiques liées à la drogue et à l'alcool, etc.

Efficacité en termes de médecine factuelle

Rien n'indique que les produits d'origine animale aient au moins un effet bénéfique sur la fonction hépatique. Mais le danger potentiel qu'ils portent définitivement. Tout d'abord, ces outils ne doivent pas être utilisés dans la période aiguë de la maladie, car cela peut conduire à l'activation du processus pathologique.

NB! Il est important de prendre en compte l’allergénicité des hépatoprotecteurs d’origine animale. Pour exclure les réactions d'hypersensibilité, un test allergénique doit être effectué avant le traitement et assurez-vous que le médicament ne provoque pas d'allergies.

En outre, certains experts estiment que l'utilisation d'hydrolysats de foie de bovin augmente le risque d'infection par le prion, associé à la maladie mortelle de Creutzfeldt-Jakob.

Riche et célèbre: les phospholipides essentiels

Les phospholipides sont un composant important de chaque membrane cellulaire, assurant son intégrité et son fonctionnement. Le corps en a besoin augmente considérablement avec l'augmentation de la charge et des dommages causés à certains organes, en particulier le foie. En même temps, un défaut se forme dans la paroi des hépatocytes, des cellules du foie, qui peut être reconstitué par des préparations contenant des phospholipides essentiels.

Un certain nombre d'hépatoprotecteurs contenant ce principe actif sont enregistrés sur le marché moderne:

  • Essentiale forte H;
  • Couper le pro;
  • Essliver;
  • Phosphonica;
  • Phosphogliv;
  • Brenziale forte;
  • Livolife Forte;
  • Anthrall;
  • Liventsiale et autres.

Tous sont d'origine naturelle: les phospholipides essentiels sont obtenus à partir du soja en transformant leur huile.

Mécanisme d'action

Les propriétés des phospholipides essentiels sont dues à leur similitude avec les phospholipides du corps humain. Ils sont facilement incorporés dans la membrane cellulaire, fournissant un effet thérapeutique complet. Les hépatoprotecteurs de ce groupe stimulent la restauration des cellules du foie et les protègent de l'action des toxines, notamment de l'alcool, des produits chimiques, des médicaments agressifs, etc. Selon certains rapports, les phospholipides essentiels aident également à réduire le taux de «mauvais» cholestérol et, par conséquent, à réduire le risque d'athérosclérose. De plus, leur utilisation prévient la formation de calculs biliaires de cholestérol.

Quand est-il prescrit?

Les hépatoprotecteurs contenant des phospholipides essentiels sont utilisés dans diverses maladies du foie, à la fois en phase aiguë et au stade de la rémission. Parmi les indications pour leur utilisation figurent l'hépatite aiguë et chronique, la dégénérescence graisseuse du foie, quelle que soit son origine, les lésions alcooliques, la cirrhose, l'intoxication, y compris la drogue, les troubles du foie dans d'autres pathologies.

Il convient de noter que l'efficacité du traitement par les phospholipides essentiels dépend en grande partie de la durée du traitement: selon le mode d'emploi, ces hépatoprotecteurs sont prescrits à forte dose (600 mg jusqu'à trois fois par jour) pendant au moins trois mois. Si nécessaire, le traitement est répété et prolongé jusqu'à plusieurs années d'utilisation continue.

NB! Les cliniciens pensent que la thérapie parentérale avec les phospholipides essentiels donne les meilleurs résultats. Ainsi, Essentiale Forte N et ses génériques sont administrés par voie intraveineuse, en diluant préalablement le médicament avec le sang du patient dans un rapport de 1: 1.

Efficacité en termes de médecine factuelle

Au fil des années, les phospholipides essentiels et leur efficacité ont été étudiés dans de nombreuses études cliniques. Néanmoins, les conclusions des spécialistes concernant l'opportunité de leur nomination restent ambiguës.

D'une part, de nombreux travaux témoignent de l'effet positif des phospholipides essentiels sur le foie, confirmant ainsi leur mécanisme d'action, leur efficacité thérapeutique et leur absence de toxicité. Certaines études ont démontré que les phospholipides essentiels accélèrent l’amélioration ou la normalisation des symptômes de la maladie et contribuent à la restauration des paramètres biochimiques sanguins.

Cependant, par contre, ni Essentiale ni aucun autre médicament contenant des phospholipides essentiels ne sont inclus dans la pharmacopée des pays développés du monde. Aux États-Unis et dans certains pays européens, ils peuvent être achetés comme complément alimentaire et rien de plus.

Dans les protocoles internationaux officiels de prise en charge des patients atteints d'une maladie du foie, les phospholipides essentiels, respectivement, ne sont pas non plus inclus. La position des collègues occidentaux est soutenue par certains médecins locaux. Ainsi, le comité officiel de l'Académie des sciences de Russie a inclus Essentiale dans la liste des médicaments à l'efficacité non prouvée.

Malheureusement, la situation actuelle concernant les moyens de cette série reste controversée: les études démontrant leur efficacité ne répondent généralement pas aux exigences de la médecine factuelle et ne sont pas perçues par les experts comme une preuve de l’efficacité du médicament.

Et dans le même temps, Essentiale et ses homologues plus économiques restent les hépatoprotecteurs les plus désignés, très populaires parmi les médecins et les consommateurs, et occupent une position de leader dans les médicaments les plus vendus.

Hépatoprotecteurs de différents groupes pharmacologiques

Tous les autres médicaments sont difficiles à systématiser sur une base commune, ils sont donc considérés séparément.

Heptral

Heptral, un médicament de la société italienne Abbot, ainsi que ses génériques (Heptor, Ademetionin) contiennent un acide aminé, un dérivé de la méthionine, l'adémétion.

Mécanisme d'action

Vraisemblablement, le médicament a un effet complexe sur le corps.

  1. Il empêche la stagnation de la bile en stimulant les phospholipides dans les cellules du foie et en améliorant ainsi leur fonction.
  2. Lie les radicaux libres, empêchant ainsi les dommages oxydatifs au foie et aux toxines.
  3. Stimule la régénération du foie.
  4. Il a un effet antidépresseur, notamment lors de dépressions prolongées résistant à l'action de l'amitriptyline.

Chez les patients atteints de cholestase (violation de l'excrétion de la bile, accompagnée de la libération d'acides biliaires dans le sang et de démangeaisons douloureuses), l'adémététine réduit la gravité des démangeaisons et aide à normaliser les indicateurs hépatiques, notamment la concentration directe en bilirubine, l'activité de la phosphatase alcaline, etc. Dans le même temps, conformément au mode d'emploi, l'effet hépatoprotecteur de Heptral persiste trois mois après la fin du traitement.

Quand est-il prescrit?

Heptral ou ses analogues sont utilisés pour les dommages au foie de diverses origines, notamment toxique, alcoolique, virale, médicinale, insuffisance hépatique. Une indication importante du médicament est la cholestase intrahépatique.

En raison de ses propriétés antidépressives, Heptral est utilisé pour traiter le syndrome d’abstinence dans l’alcoolisme et la toxicomanie, en particulier chez les patients présentant des lésions hépatiques.

NB! La biodisponibilité de la forme orale d’hépatoprotecteurs contenant de l’adémétionine est faible. Par conséquent, la plupart des cliniciens préfèrent les injections intraveineuses d'Heptral, qui ont un effet plus prononcé.

Efficacité en termes de médecine factuelle

La situation concernant la base de preuves de Heptral est quelque peu similaire à celle des phospholipides essentiels. Et dans ce cas, plusieurs études ont démontré les effets positifs du médicament sur le foie. De même, ni Heptral ni aucun autre médicament contenant de l'adémétionine n'est enregistré aux États-Unis et dans la plupart des pays européens (à l'exception de l'Italie, où il est produit). Mais il est vendu avec succès dans les pharmacies en Malaisie, en Inde, en Bulgarie, en Argentine, en Géorgie, en Ukraine, au Mexique et en République tchèque. Et oui, en Australie et en Nouvelle-Zélande, il est enregistré en tant que médicament vétérinaire.

Ainsi, le monde occidental n’a pas accepté Heptral et ne l’a pas introduit dans les normes de traitement des maladies du foie, en raison de l’absence d’études cliniques fiables confirmant son efficacité. Et ceci dans le contexte de la grande popularité de ce médicament en Russie et dans d'autres pays de la CEI, où l'adémétéline est utilisée à la fois pour le traitement des patients ambulatoires et dans les hôpitaux.

Hepa-Mertz

Hepa-Mertz est une préparation originale contenant le composé complexe L-ornithine-L-aspartate. Dans l'organisme, il se transforme rapidement en deux substances actives indépendantes: l'ornithine et l'aspartate. Les hépatoprotecteurs de ce groupe sont produits sous forme de granulés pour la préparation de solutions buvables, ainsi que d’ampoules pour les injections intramusculaires et intraveineuses. En plus de Gepa-Mertz, ses analogues Ornicetil, Larnamin et Ornilutex sont enregistrés en Russie.

Mécanisme d'action

Le médicament agit en raison de la capacité des acides aminés formés lors de sa dissolution, de réduire la concentration d'ammoniac dans le plasma sanguin, de normaliser la composition acido-basique du corps, exerçant ainsi un effet de détoxification. En outre, Gepa-Mertz aide à réduire la douleur et le syndrome dyspeptique en cas d'empoisonnement, ainsi qu'à normaliser beaucoup de choses (par exemple, en cas d'infiltration graisseuse du foie).

Quand est-il prescrit?

Les hépatoprotecteurs contenant cet ingrédient actif sont prescrits pour les pathologies hépatiques aiguës et chroniques dans lesquelles les taux sanguins d'ammoniac augmentent. Parmi les indications de Gepa-Mertz figure également une dégénérescence graisseuse du foie d'origines diverses.

Efficacité en termes de médecine factuelle

La situation concernant les preuves dans l'affaire Gepa-Mertz et ses analogues est aussi vague que chez nos héros précédents. D'une part, plusieurs études ont démontré son efficacité dans la cirrhose du foie, accompagnée d'une augmentation de la concentration d'ammoniac dans le sang. D'autre part, les résultats de l'utilisation de cet hépatoprotecteur dans le traitement de l'hépatite, des lésions hépatiques d'origine alcoolique et d'autres pathologies demeurent hautement douteux. Encore une fois, en médecine occidentale, l'hépatoprotecteur, qui contient du L-ornithine-L-aspartate, n'existe pas.

Remèdes homéopathiques et compléments alimentaires

Le mécanisme d'action des agents à «effet hépatoprotecteur» appartenant à cette catégorie reste extrêmement vague. Les médicaments homéopathiques ont un effet tellement inexplicable du point de vue de la médecine qu'il est souvent impossible pour les homéopathes d'expliquer eux-mêmes.

En ce qui concerne les compléments alimentaires, la situation pourrait théoriquement être plus transparente, mais leur composition n'est pas soumise à un contrôle pharmacologique. Ce qu’ils contiennent, à quelles doses - le secret derrière sept sceaux.

En termes de médecine factuelle, l'homéopathie est une grosse bulle de savon. De nombreuses études à grande échelle témoignent de l’échec complet des médicaments homéopathiques. Sur les compléments alimentaires et ne pas avoir à dire, car même leur composition est peu fiable.

Les consommateurs qui préfèrent supporter le foie avec l'aide d'hépatoprotecteurs homéopathiques (Hepel, Galstena et autres) ou de suppléments alimentaires doivent comprendre qu'ils jouent à la roulette. S'ils ont de la chance, par exemple ceux qui subissent l'effet placebo, ils peuvent se sentir soulagés. Pas de chance - pas de sensation. Mais il ne faut pas perdre de vue la possibilité que l'effet soit négatif, car les réactions allergiques ou les effets secondaires (en particulier dans le cas de compléments alimentaires de composition douteuse) n'ont pas été annulés.

UDCA - corbeau blanc parmi les hépatoprotecteurs

Et puis, enfin, le tour vient de parler de la drogue, qui occupe une place particulière dans la série des hépatoprotecteurs. Nous faisons immédiatement une réservation afin de ne pas tourmenter le lecteur, une particularité du point de vue positif.

L'acide ursodésoxycholique est un acide biliaire produit en petites quantités dans le corps humain. Pour la première fois, le médicament a été obtenu à partir de la bile d'ours, mais il est aujourd'hui obtenu par synthèse.

Dans les pharmacies nationales, cet hépatoprotecteur est représenté par une pléiade de noms commerciaux, notamment:

  • Ursofalk, le médicament original le plus cher
  • Urososan
  • Ursodez
  • Livodexa
  • Urdoksa
  • Ursoliv
  • Grinterol
  • Choludekasan
  • Ursodex et d'autres.

Mécanisme d'action

L'acide ursodésoxycholique (UDCA) présente un effet complexe immunomodulateur, hépatoprotecteur, cholérétique. En outre, il réduit le cholestérol dans le sang et prévient la stagnation de la bile.

Les propriétés de l'hépatoprotecteur sont dues à sa capacité à stabiliser les membranes des cellules du foie et à protéger les hépatocytes eux-mêmes. Il inhibe l'absorption du cholestérol dans l'intestin, ce qui entraîne une diminution de son contenu dans la bile et augmente également la solubilité du cholestérol. Cette qualité permet aux préparations d'UDCA non seulement de protéger le foie, mais aussi de dissoudre les calculs de cholestérol existants dans la vésicule biliaire et les voies biliaires et d'empêcher la formation de nouveaux.

Quand est nommé?

Les hépatoprotecteurs contenant de l'acide ursodésoxycholique sont utilisés dans la cholélithiase (uniquement dans le cas de calculs confirmés de cholestérol, observés dans 80 à 90% des cas), ainsi que dans l'hépatite aiguë et chronique, lésions hépatiques toxiques, quel que soit le type de substance toxique ayant provoqué la maladie, l'alcool dyskinésie hépatique des voies biliaires. De plus, l'acide ursodésoxycholique est utilisé en association dans le traitement de la fibrose kystique.

Les médicaments hépatoprotecteurs UDCA sont également utilisés pour la cholestase, y compris pour les femmes enceintes - leur profil de sécurité permet de prescrire aux catégories de consommateurs les plus vulnérables, y compris les jeunes enfants.

Efficacité en termes de médecine factuelle

Les hépatoprotecteurs contenant de l'UDCA sont presque les seuls représentants de ce groupe pharmacologique à ne pas être en désaccord avec la médecine factuelle. De nombreuses études démontrent que ce médicament agit efficacement contre les lésions du foie de diverses origines, la cholestase intrahépatique, la cirrhose alcoolique (amélioration du pronostic de la maladie), le stéatose et d'autres pathologies du foie.

Et la reconnaissance mondiale de ces hépatoprotecteurs basés sur l'UDCA n'est pas moins évidente. Les fonds de ce groupe sont enregistrés et largement utilisés dans les pays développés du monde, notamment en Suisse, en Italie, en France, au Japon, en Allemagne et dans d’autres. Certes, il convient de noter qu'il est inclus dans le groupe des cholérétiques qui contribuent à la dissolution des calculs biliaires, et non des hépatoprotecteurs. Mais au final, cet aspect n’a aucun effet sur le résultat.

Ainsi, si vous cherchez la réponse à la question qui se pose souvent chez les consommateurs - quel hépatoprotecteur est le plus puissant, le plus efficace et généralement le plus efficace - la réponse sera sans équivoque: celle dont l'efficacité est prouvée et qui ne fait pas de doute, même avec l'attitude la plus sceptique. Et cette exigence ne répond qu’à un ingrédient actif, l’acide ursodésoxycholique.

«Mais qu'en est-il des autres hépatoprotecteurs? - le lecteur hésitera - après tout, le médecin a dit (cela a été écrit dans l'article, ont-ils dit à la télévision) que leur efficacité était également prouvée? »Oui, effectivement, de telles situations se produisent. Et voici pourquoi.

Recherche clinique: tout ce qui brille n'est pas or

En alimentant notre conversation sur les hépatoprotecteurs modernes, nous allons pointer le doigt dans une question qui déroute de nombreux consommateurs (et, malheureusement, même des médecins), et leur donne de fausses idées sur l'efficacité de ces médicaments.

Le fait est que les résultats de diverses études sur les médicaments ne sont pas toujours fiables. Pour exclure la possibilité d'obtenir de fausses données, le travail doit être effectué conformément aux exigences spécifiques formulées dans les principes de base de la médecine fondée sur des preuves. Ainsi, les plus fiables sont les études dans lesquelles les participants sont divisés en plusieurs groupes prenant le médicament à l'étude et les nuls ou d'autres moyens de comparaison (étude randomisée). Aucun patient ne devrait savoir qu'il reçoit un médicament ou un placebo (étude à l'aveugle), mais il est préférable que même un médecin ne le sache pas (étude à double insu). Une condition importante de la crédibilité est l'inclusion d'un grand nombre de participants au travail - dans les travaux à grande échelle, nous parlons de milliers de volontaires. Et ce n’est pas toutes les exigences de la recherche moderne.

De telles expériences nécessitent du temps et d’énormes coûts matériels. En outre, aucune entreprise pharmaceutique ne les mènera s'il existe des doutes sérieux quant aux résultats, car l'objectif du travail est de confirmer l'efficacité, d'enregistrer le produit sur le nombre maximum de marchés, d'augmenter les ventes et de générer le profit maximum.

Afin de sortir de la situation et de présenter au moins quelques «preuves de l'efficacité» des sociétés qui produisent des médicaments avec une efficacité douteuse, elles ont recours à des astuces: elles lancent une recherche avec des résultats pratiquement positifs. Au mieux, ces expériences sont réalisées sur plusieurs dizaines de patients et les exigences de la médecine factuelle sont modifiées à leur manière. Les données obtenues, répondant aux intérêts du fabricant, sont utilisées pour promouvoir le médicament - elles sont utilisées dans des publicités, décorent des brochures et déroutent les consommateurs.

Hélas, une situation similaire dans les pays de la CEI est la règle plutôt que l'exception. Et donc, dans le choix des médicaments en vente libre, la loi d'un marché cruel devrait agir: tout n'est pas or qui brille. Surtout lorsqu'il s'agit d'hépatoprotecteurs.

L'article ci-dessus et les commentaires écrits par les lecteurs sont à titre informatif seulement et n'appellent pas à l'auto-traitement. Parlez à un spécialiste de vos propres symptômes et maladies. Lorsque vous traitez avec un médicament, vous devez toujours utiliser les instructions fournies dans l'emballage, ainsi que les conseils de votre médecin, comme principale recommandation.

Afin de ne pas manquer de nouvelles publications sur le site, il est possible de les recevoir par courrier électronique. Abonnez-vous

Vous voulez vous débarrasser de votre nez, de votre gorge, de vos poumons et du rhume? Alors assurez-vous de jeter un coup d'oeil ici.

Il convient de prêter attention à d'autres articles intéressants:

Les meilleurs médicaments pour le foie selon les commentaires des clients

Les préparations pour le foie (hépatoprotecteurs) sont un groupe de médicaments conçus pour améliorer le fonctionnement d'un organe. Aucun essai clinique n'a été mené pour la plupart d'entre eux, ce qui pourrait susciter des doutes quant à leur efficacité et à leur innocuité.

Un médicament pour le foie de quelle entreprise choisir

Compagnie pharmaceutique Himalaya

Himalaya Drug Company fondée en 1930. La société mère est située en Inde à Bangalore. La société est spécialisée dans les produits pour la santé et la beauté, créés selon les traditions indiennes à l'aide de matières premières naturelles.

Abbott S. R. L.

La société pharmaceutique Abbott S. L. L. est largement connue sur le marché international. La coopération avec l'URSS a débuté dans les années 70. du siècle dernier. Abbott produit non seulement des médicaments, mais également des appareils de diagnostic, des aliments pour les malades et les enfants.

Sopharma JSC

Existe depuis 1933 sous la forme de la Société coopérative de pharmacie bulgare. Outre la production de produits de cosmétologie et de médicaments, l’entreprise s’engage dans la stérilisation industrielle des déchets à l’aide des radiations de Bulgamma.

"Evalar"

Parmi les plus grandes sociétés pharmaceutiques nationales. Elle est engagée dans le développement et la distribution de médicaments et de compléments alimentaires (BAA). Commence la production avec la culture des plantes, finit l’emballage des produits naturels tout préparés.

Pharmstandard - Leksredstva OJSC

La société pharmaceutique russe produit des médicaments populaires parmi la population. Par exemple, Arbidol, Complivit, Pentalgin. La production répond aux normes européennes.
Doctor Falk Pharma GmbH est spécialisée dans les médicaments pour le foie et les autres organes digestifs. Il mène son histoire depuis 1960.

Classement des meilleurs médicaments

Dans cette évaluation, sur la base des commentaires des patients et des médecins, ont été pris en compte:

  • L'effet positif du traitement;
  • La sécurité;
  • Coût;
  • Facilité d'utilisation;
  • Efficacité prouvée

Les meilleurs médicaments pour le foie

Le meilleur outil pour les femmes enceintes et allaitantes

Ovesol de la société russe "Evalar" est créé à partir d'ingrédients naturels. Son action vise à éliminer le spasme, l'inflammation. La contre-indication est l'intolérance individuelle.

Avantages:

  • favorise la sécrétion de la bile;
  • ingrédients végétaux naturels;
  • disponible sous forme de sachets de thé, de gouttes et de comprimés;
  • Le médicament est utile pour les mères enceintes et allaitantes.

Inconvénients:

  • déconseillé chez les patients présentant des calculs dans la vésicule biliaire ou le conduit, ainsi que lors de la flexion de la vessie;
  • doit être pris dans un mois chaque trimestre;
  • Ne prenez pas d'enfants à cause de l'alcool éthylique contenu.

Les avis suggèrent que les acheteurs d'Ovesol sont attirés par le prix abordable et la facilité d'utilisation.

Le médicament le plus recommandé par les médecins

Ursofalk contient de l'acide ursodésoxycholique. Son efficacité a été prouvée par des essais cliniques. Ursofalk est utilisé pour traiter le foie dans le monde entier.

Avantages:

  • dissout les calculs de cholestérol;
  • Ursofalk traite l'hépatite, la cirrhose, l'alcoolisme, les maladies de la vésicule biliaire et des conduits;
  • l'efficacité est établie dans le monde entier
  • les capsules sont pratiques à utiliser
  • Ursofalk est sans danger lorsque vous dépassez la dose.

Inconvénients:

  • ne peut pas être utilisé avec un poids inférieur à 35 kg;
  • prix élevé;
  • ne devrait pas être utilisé par les femmes enceintes et les mères allaitantes.

Des années d'expérience dans le traitement des maladies du foie ont prouvé qu'Ursofalk fonctionnait vraiment. Les examens des patients confirment qu'ils ont un effet notable du traitement.

Le meilleur médicament pour les maladies du foie, accompagné de dépression

L'adéméthionine est un ingrédient actif de Heptral, fabriqué par Abbott S. R. L.

Avantages:

  • a des propriétés anti-toxiques;
  • protège les cellules nerveuses;
  • protège les hépatocytes;
  • aide à améliorer le flux de la bile;
  • réduit le niveau de dépression;
  • a des propriétés antioxydantes;
  • le médicament est utile pour les femmes enceintes après le premier trimestre;
  • aide à restaurer le cartilage;
  • essais cliniques réussis;
  • Disponible en comprimés et en poudre pour administration parentérale.

Inconvénients:

  • contre-indiqué chez les enfants de moins de 18 ans;
  • ne peut pas être pris pendant l'allaitement;
  • prix élevé;
  • convient uniquement au traitement de la maladie au stade bénin.

Les critiques suggèrent que Heptral aide beaucoup à la cholécystite avec calcul et après l'abus d'alcool.

Le meilleur hépatoprotecteur pour les enfants

Sopharma JSC fabrique le médicament Kars à base d'extrait de chardon-Marie tacheté.

Avantages:

  • peut les enfants de 12 ans;
  • prix raisonnable;
  • prescrit pour l'hépatite, la fibrose et la cirrhose;
  • aide à protéger le foie chez les alcooliques.

Inconvénients:

  • un traitement à long terme d'au moins 3 mois est nécessaire.

Les patients prenant Karsil ressentent rapidement des changements positifs dans leur état de santé. Dans les commentaires, les clients recommandent ceux qui n'ont pas essayé Kars.

L'hépatoprotecteur le plus populaire

Le nom Essentiale forte H est largement connu grâce à une large publicité. Un grand nombre de personnes associent la protection du foie contre ses effets néfastes.

Avantages:

  • effet secondaire très rare;
  • peut être appliqué aux enfants de 12 ans;
  • la durée du traitement n'est pas limitée.

Inconvénients:

  • ne peut pas être traité avec un poids corporel inférieur à 45 kg;
  • les essais cliniques à l'étranger n'ont révélé aucun effet thérapeutique;
  • emballage rapide;
  • prix élevé;
  • par jour, vous devez avaler 6 capsules.

La plupart des revues expriment un enthousiasme pour les résultats du traitement, bien que les phospholipides soient mondialement reconnus comme une sucette (placebo). Les médecins diligents ne doivent pas administrer Essentiale forte N aux patients.

Le meilleur hépatoprotecteur dans le diabète

Berlition 300 ou Berlithion 600 de Menarini sont les moyens préférés des endocrinologues. Contient de l'acide thioctique.

Avantages:

  • améliore l'effet des médicaments qui réduisent la glycémie;
  • lors de la prise de Berlition, la nécessité de prendre de fortes doses d'agents hypoglycémiques peut être réduite;
  • Il existe des comprimés, il est également possible par voie intraveineuse;
  • Berlition est indiqué pour l'alcoolisme chronique.

Inconvénients:

  • Les personnes de moins de 18 ans ne devraient pas être nommées en raison de l'absence d'essais cliniques;
  • Berlition est contre-indiqué chez la femme enceinte et allaitée;
  • pendant le traitement avec Berlition, les boissons alcoolisées ne doivent pas être consommées;
  • chez les personnes recevant de l'insuline peut provoquer une hypoglycémie.

Les patients atteints de diabète remarquent une amélioration de leur état de santé lorsqu'ils prennent Berlition.

Le meilleur hépatoprotecteur pour la prévention

Liv 52 de Himalaya Drug Co. fabriqué à partir de matières premières naturelles. La composition comprend les câpres, l'achillée millefeuille, la chicorée et d'autres plantes.

Avantages:

  • ingrédients naturels;
  • Liv 52 enfants peuvent avoir déjà 5 ans;
  • n'affecte pas la conduite et l'attention;
  • peut être utilisé pour prévenir l'hépatotoxicité des contraceptifs oraux, des médicaments antituberculeux, des analgésiques et des antibiotiques.

Inconvénients:

  • risque élevé d'allergies;
  • pas pour les femmes enceintes et allaitantes;
  • détérioration possible des patients présentant une pathologie du tractus gastro-intestinal.

Un examen de Liv 52 indique qu’il a un effet excellent sur le foie de personnes relativement en bonne santé. Habituellement, les acheteurs le prennent après un festin intense ou à la fin du traitement avec des médicaments nocifs pour le foie.

Quel médicament acheter pour le foie

1. Si vous souhaitez acheter des médicaments pour le foie d'un enfant, alors, selon votre âge, Liv 52 (à partir de 5 ans) ou Karsil (à partir de 12 ans) fera l'affaire.

2. Pour une amélioration rapide du bien-être, Heptral est recommandé par voie parentérale.

3. Pour protéger le foie chez les diabétiques ont besoin d'un hépatoprotecteur Berlition.

4. En cas de maladie hépatique grave, Ursofalk produira le meilleur effet.

5. Les femmes enceintes et allaitantes ne feront pas de mal à Ovesol.

6. Le traitement de l'alcoolisme est souvent accompagné de dépression et d'humeur dépressive, c'est pourquoi Geptral est utilisé dans ce cas.

7. Pour le traitement de la cholélithiase avec des calculs de cholestérol, Ursofalk convient. Grâce à sa réception, les pierres peuvent disparaître sans intervention chirurgicale.

8. Les amateurs de préparations à base de plantes devraient prêter attention à Ovesol et à Liv 52.

Comprimés de récupération du foie: Les meilleurs médicaments abordables

Le foie est un organe unique qui remplit une fonction protectrice: il nettoie le sang des toxines, des toxines et d'autres éléments chimiques nocifs pour le corps humain. Cependant, il est capable de s'auto-guérir, mais parfois, pour diverses raisons expliquant son propre potentiel de protection, il ne suffit pas. Ensuite, la pharmacologie moderne suggère l'utilisation d'hépatoprotecteurs. Il est nécessaire de prendre de tels médicaments conformément aux instructions et sur recommandation d'un médecin.

Qu'est-ce qu'une pilule pour restaurer le foie

Les hépatoprotecteurs - une classe étendue de médicaments qui ont un effet stimulant sur les cellules du foie, contribuent à la restauration de sa structure et de sa fonctionnalité. Ces médicaments sont produits sous forme de comprimés, de pilules ou de dragées. Ils aident à préserver l'intégrité des hépatocytes, à établir l'élimination des substances nocives, à améliorer le flux de la bile et à restaurer l'absorption des vitamines par l'organisme.

Groupes

Il y a beaucoup de différents hépatoprotecteurs aujourd'hui. Chacune de ces préparations dans son ensemble est responsable d'une fonction - la restauration de la capacité de travail de l'organe et la réduction au minimum des dommages qui lui sont causés, mais les actions peuvent en réalité différer quelque peu l'une de l'autre. Selon la substance active, toutes les préparations pour la récupération du foie peuvent être divisées en plusieurs classes:

  • Les phospholipides sont des substances produites par un traitement spécial du soja. Leur action consiste à améliorer l'état des parois cellulaires au niveau lipidique, augmenter l'activité enzymatique, augmenter le risque de réponse à l'interféron α. Les comprimés de réparation du foie à base de phospholipides comprennent: Essentiale N, Essentiale Forte N, Essliver Forte, Fosfontsiale, Gepagard, Phosphogliv, Rezalyut.
  • Acides aminés dérivés. Les composants actifs des médicaments participent à la production de phospholipides et aux processus d'assimilation de substances biologiquement actives, réduisent les niveaux d'ammoniac, lancent les processus d'auto-guérison des cellules glandulaires et de purification. Médicaments contenant des acides aminés: Hepa-Mertz (aspartate d'ornithine), Heptral, Heptor.
  • Médicaments d'origine animale. La composition comprend du foie de porc hydrolysé. Médicaments célèbres: Sirepar, Prohepar, Hepatosan.
  • Médicaments avec adjonction de plantes médicinales. Utilisé pour les lésions du corps avec des toxines, des poisons ou des médicaments, avec une cholécystite, une hépatite, une maladie de calculs biliaires et en tant que mesure préventive. Il s'agit notamment des produits à base de chardon-Marie (Legalon, Karsil, Gepabene, Silimar), d'artichaut (Tsinariks, Hofitol), d'huile de pépin de courge (Tykveol, Peponen), de racine ou de bardane, d'herbe de volodouchka, d'agape, de soie de maïs.
  • Remèdes homéopathiques. Les médicaments aident à éliminer de nombreux symptômes, à améliorer la fonctionnalité du corps, sont utilisés pour le nettoyer. Les meilleures pilules: Hepel, Galsthena, May chélidoine et chardon-Marie.
  • Suppléments Les compléments alimentaires biologiquement actifs aident à mieux assimiler les vitamines, à nettoyer le foie, à restaurer sa structure. Suppléments populaires: Hépatamine, Hepatotransit, extrait d'artichaut, Hépatotransit, Milona 10, Ovesol, Dipana, Hépatrine.
  • Acides biliaires. Les médicaments ont un effet hypoglycémique et cholérétique, réduisent le taux de cholestérol, augmentent la sécrétion du suc gastrique, affectent les réactions immunologiques. Tablettes populaires: Ursosan, Urdoksa, Livodeksa, Ursodez, Ursofalk, Ursoliv.

Indications d'utilisation

Les hépatoprotecteurs ne peuvent être traités qu’après avoir consulté un médecin. Ils sont prescrits pour les diagnostics suivants:

  • L'hépatite alcoolique, qui augmente le risque de développer une cirrhose. Pour que le traitement médicamenteux soit un succès, il est nécessaire que le patient abandonne complètement la consommation de boissons alcoolisées.
  • Hépatite grasse - à condition que ce ne soit pas le résultat de l'alcoolisme - la prolifération de cellules adipeuses. Les personnes atteintes de diabète de type 2 ou d'obésité souffrent souvent de cette maladie.
  • Étiologie virale de l'hépatite - le traitement primaire est effectué avec des médicaments antiviraux. Les hépatoprotecteurs prescrits uniquement lorsque le premier traitement n’a pas donné les résultats escomptés.
  • Hépatite toxique ou cirrhose biliaire primitive - les hépatoprotecteurs sont prescrits comme base d'un traitement complexe de la maladie et sont soumis à un régime alimentaire.

Hépatoprotecteurs pour le foie

En plus de la restauration des parois cellulaires du corps, les bons hépatoprotecteurs devraient réguler le métabolisme intracellulaire, stimuler la circulation de la bile, éliminer les toxines et les toxines, prévenir la propagation de l'infection, suspendre le processus inflammatoire. Pour obtenir de bons résultats, vous devez suivre un régime, abandonner les mauvaises habitudes et mener une vie active. Les médicaments suivants ont fait leurs preuves: Heptral, Essentiale, Liv 52, Osalmead et quelques autres.


Plus D'Articles Sur Le Foie

Cholestase

Traitement de foie d'avoine

Le foie est un organe qui remplit plusieurs fonctions importantes dans l'organisme: synthèse des substances nécessaires à l'activité vitale, participation au processus de digestion, en particulier conversion de diverses substances en glucose, élimination des substances inutiles, toxines, par l'organisme.
Cholestase

Comment prendre de l'huile de chardon-Marie pour traiter le foie

Utilisation appropriée de l'huile de chardon-Marie pour traiter le foieAccueil → Herbes médicinales → Chardon MarieLes avantages pour le foie de l'huile de chardon-MarieQuel est l'avantage pour le foie de cet outil?