Calculs biliaires avec ombre acoustique

Chers lecteurs, nous continuons sur le blog à propos de la vésicule biliaire. Parlons de ce que les signes peuvent nous dire qu'il y a des pierres dans la vésicule biliaire. Cette rubrique est dirigée par un médecin expérimenté. Eugene Snegir, auteur du site Un remède pour l'âme http://sebulfin.com

Dans l'une des conversations, nous avons parlé des symptômes des calculs biliaires. Élargissez nos connaissances et discutez des autres signes de calculs biliaires.

Tout d’abord, nous répétons encore une fois que, pendant longtemps, la maladie des calculs biliaires peut être asymptomatique. La présence de petites pierres dans la vésicule biliaire pendant une longue période peut ne pas les déranger du tout. Les symptômes apparaissent principalement lors du développement d'une inflammation aiguë de la vésicule biliaire ou d'un ictère obstructif. Ce sont les symptômes de ces affections qui poussent une personne à demander de l'aide médicale.

Dans de telles situations, lors d’un examen général, le médecin peut identifier les signes suivants de la maladie.

En cas de jaunisse obstructive, le canal biliaire principal est obstrué par des calculs et la bile ne peut donc pas s'écouler de la vésicule biliaire dans l'intestin. Mais le foie ne cesse de synthétiser la bile. Il arrive un moment où la vésicule biliaire qui déborde ne peut plus absorber la bile formée. En conséquence, une hypertension biliaire survient dans les canaux intrahépatiques, ce qui entraîne la pénétration de la bilirubine dans le sang, suivie d'une coloration de la peau.

La gravité de la jaunisse peut être différente: d'une légère jaunisse sur la sclérotique des yeux, du dessous de la langue et du palais mou, à une couleur jaune-vert intense.

La jaunisse est accompagnée d'un prurit qui marque les traces de griffures sur la peau.

La palpation de l'abdomen dans la cholécystite aiguë sera une douleur marquée dans l'hypochondre droit. Normalement, le médecin est incapable de sonder la vésicule biliaire. En présence de calculs ou d'un processus aigu, il devient disponible pour la palpation et cela avertit immédiatement le médecin. Jongler le long de l'arc costal approprié peut également être très douloureux.

Dans la cholécystite chronique, l'hypochondre droit ne provoque qu'une légère douleur; le médecin sera également en mesure de détecter une vésicule biliaire de la taille d'une poire en forme de poire.

Juger indirectement la présence de calculs dans la vésicule biliaire en analysant l'analyse biochimique du sang. Ici, nous pouvons être guidés par la définition de bilirubine directe et indirecte, ALT, AST, phosphatase alcaline, amylase et protéine totale. L'écart de ces indicateurs par rapport aux valeurs normales peut indiquer des violations de la sécrétion de la bile.

La méthode la plus rapide et la plus simple de détection de la maladie des calculs biliaires est une échographie du foie et de la vésicule biliaire. Très souvent, les calculs biliaires sont une découverte inattendue lors d’un examen échographique de routine. Quel médecin voit les signes échographiques de calculs biliaires?

Tout d'abord, la taille de la vésicule biliaire, l'épaisseur des parois sont estimées. Suivant est déterminé par le contenu de sa lumière. En présence de pierres, le médecin apercevra une ou plusieurs formations hyperéchogènes et une ombre acoustique.

L’ombre acoustique est due uniquement aux propriétés physiques des ultrasons, en particulier au phénomène d’absorption. La formation d'une nuance acoustique dépend de la taille de la pierre et non de sa composition (nous avons déjà parlé du type de calculs biliaires).

Ainsi, le médecin a réalisé que la vésicule biliaire contient des calculs. Ensuite, il doit évaluer la mobilité des pierres. Elle est déterminée par une étude polypositional, à savoir dans l'étude à partir de différentes positions: à la hauteur d'une respiration profonde, sur le dos du côté gauche ou debout. La motilité est une caractéristique importante qui distingue les pierres des polypes.

Parfois, le médecin dit qu'il y a un mastic dans la lumière de la vessie. Cela signifie qu'il a vu dans la vésicule biliaire un contenu qui ne présentait aucune ombre acoustique. En règle générale, ce symptôme témoigne soit de la longue période de famine du patient, soit du fait qu’il a été administré par voie intraveineuse artificielle de mélanges nutritifs spéciaux (nutrition parentérale).

Les calculs biliaires peuvent conduire au développement d'une cholécystite aiguë. La présence de cette maladie aidera à déterminer les signes suivants. Tout d'abord, il se produit un épaississement de la paroi de la vésicule biliaire de plus de 3 mm. Il peut y avoir un œdème et une séparation du mur, la vessie peut augmenter de taille.

Si le processus de la maladie est déjà allé loin, alors il y a une cholécystite gangréneuse. Une échographie montre que la paroi de la vésicule biliaire est épaissie de manière inégale. Dans la lumière de la bulle peuvent être des particules d'une membrane muqueuse détachée.

Mais des calculs peuvent se former non seulement dans la vésicule biliaire, mais également dans les voies biliaires. Ce phénomène s'appelle la cholédocholithiase (calculs dans la voie biliaire principale). Dans le même temps, on remarquera que les voies biliaires principales sont dilatées de plus de 7 mm et que la dilatation des voies biliaires intrahépatiques est également notée. Dans la lumière du cholédoque, le calcul est visible.

Une cholangite (inflammation des voies biliaires) peut être une autre découverte. Dans ce cas, le médecin identifiera l’expansion des voies biliaires, ce peut être la présence d’air dans leur lumière (aerobilia). Les parois des canaux sont hyperéchogènes et épaissies. Avec la cholangite sclérosante, il existe une dilatation inégale des voies biliaires intrahépatiques, et avec des voies purulentes, même des abcès peuvent se former dans le foie.

Très souvent, les calculs sont accompagnés d'une hydropisie de la vésicule biliaire. Il se produit en raison du blocage du canal cystique par la pierre. Une échographie montrera une forte augmentation de la taille de la vésicule biliaire.

Une autre méthode de recherche moderne est la cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique. Avec cette technique, un agent de contraste iodé est injecté dans les canaux biliaires et pancréatiques communs, une radiographie est réalisée et la présence éventuelle de calculs dans le canal biliaire principal est déterminée. Si nécessaire, cette procédure de diagnostic peut être transformée en une procédure médicale: la technique permet d’obtenir des calculs dans les conduits.

Reconnaissance d'un objet hyperéchogène dans la vésicule biliaire

La conclusion médicale après échographie «formation hyperéchogène dans la vésicule biliaire» n’est pas encore diagnostiquée, mais indique la présence d’un objet reflétant des ondes ultrasonores. L'écran montrera un point très lumineux. De quoi s'agit-il et de quelle maladie pouvons-nous parler?

Trouver une zone hyperéchogène

Pour identifier les maladies affectant la vésicule biliaire, il est d'usage d'utiliser initialement des ondes ultrasonores. L'échographie permet de détecter avec précision la présence de tartre ou d'autres formations dans l'organe de test. De plus, ce type d’enquête présente plusieurs avantages:

  • vous permet d'évaluer la situation globale de la maladie en temps réel;
  • par rapport à d’autres types d’enquêtes, cette méthode est peu coûteuse;
  • la rapidité du diagnostic, du traitement du résultat et de la publication de l'avis d'expert;
  • pas de rayonnement nocif.

Seules les formations très denses ont une capacité accrue de réflexion des ondes ultrasonores. En raison de cette structure, il est possible de distinguer l'objet dans l'étude, il est clairement distingué, différant des tissus environnants.

Après une telle "découverte", le médecin examine soigneusement la présence d'une ombre sur la formation hyperéchogène. L'intensité de l'ombre acoustique aide à déterminer la densité de l'objet détecté. Les inclusions très dures ne traversent pas une onde ultrasonore. Par conséquent, derrière l'objet détecté, il est possible de distinguer une ombre acoustique sous la forme d'une bande sombre.

Que peut être une éducation hyperéchogène?

Corps hyperéchogène à l'intérieur de la vésicule biliaire, qu'est-ce que cela pourrait être? Il y a plusieurs options pour ce que l'objet identifié sera.

  1. Pierres formées à l'intérieur de l'organe chez les personnes atteintes de cholécystite ou de cholélithiase. La densité des pierres peut complètement refléter les vagues et laisser une ombre claire. Les tailles des pierres sont très différentes. Il existe de petites inclusions ne dépassant pas 2 mm et telles qu'elles remplissent toute la cavité de l'organe. Les concrétions sont simples et multiples. Si les formations occupent toute la cavité de la vésicule biliaire, l'échographie ne montrera que la paroi de l'organe et une large ombre acoustique derrière celle-ci. Une telle image signifie que l'organe ne peut plus fonctionner et que son extraction chirurgicale est nécessaire.
  2. Quelques polypes. Habituellement, les corps hyperéchogènes de cette espèce sont saturés de cholestérol, ce qui leur confère une structure dense. Un polype ordinaire est constitué de tissus mous et toutes les ondes ultrasonores ne sont pas réfléchies par celui-ci, mais seulement une petite partie d'entre eux. Une telle éducation à l'écran est grise et ne jette aucune ombre. Mais dans les cas de polypes de cholestérol, tout est différent. En remplaçant les tissus mous, le cholestérol augmente la densité de la tumeur. Son ombre acoustique sera la même que celle d'une pierre, il est donc difficile de distinguer ces deux formations. Réfléchissez le rayonnement ultrasonore d’un polype de la vésicule biliaire à une certaine taille, atteignant 10 mm, il ressemblera à une inclusion hypoéchogène.
  3. Suspension résultant de violations de l'écoulement de la bile. Le fluide stagnant change de structure, des flocons et des sédiments se forment, qui ont une échogénicité. Ensuite, les flocons sont reliés les uns aux autres, ce qui provoque la formation de caillots, déterminés par une suspension hyperéchogène par ultrasons. La formation de boues biliaires est typique du stade initial de la maladie des calculs biliaires. La composition de la bile change, épaissit et remplit progressivement la cavité de l'organe. Dans le même temps, la suspension hyperéchogène ne produit pas d'ombre acoustique et se déplace à l'intérieur de l'orgue.

La sécrétion de bile dans le syndrome des boues peut être si épaisse que sa structure ressemble au foie lors du diagnostic par ultrasons. De plus, un liquide visqueux risque de ne pas voir une tumeur pariétale. Par conséquent, dans certains cas, les patients doivent subir une nouvelle échographie après l’utilisation de médicaments cholérétiques.

Quelle est la différence entre les inclusions hyperéchogènes

Un polype est une croissance bénigne qui se forme à partir d'un mur. En règle générale, le diamètre des polypes est d'environ 3 mm et grossit rarement. Les parois de la bulle avec le polype sont étroitement liées. De telles formations hyperéchogènes restent immobiles lors de leurs déplacements. Si le médecin examine l’objet à différentes positions du corps du patient, le polype reste au même endroit où il se trouvait à l’origine. Contrairement aux calculs, les excroissances pariétales peuvent être situées non seulement au bas de l'organe, mais également sur les côtés et sur le dessus.

Les pierres ne sont attachées à rien, elles peuvent donc se déplacer dans la vésicule biliaire, ce qui leur permet de changer d’emplacement en fonction de la posture de la personne. Le mouvement de formation hyperéchogène est la caractéristique principale qui permet de distinguer les pierres des polypes.

Il est possible de confondre avec les polypes uniquement les calculs ayant une faible échogénicité. En règle générale, de telles inclusions de cholestérol ne présentent pas un grand danger et peuvent facilement être détruites et éliminées par la médecine.

Les calculs de pigments à la chaux ont une plus grande échogénicité et sont mis en évidence par des points lumineux sur l’écran. Par conséquent, leur diagnostic n'est pas si difficile et un capteur très sensible aidera à comprendre qu'il s'agit d'une ombre acoustique.

La nuance acoustique générale, caractéristique des grosses pierres ou d'une multitude de petites pierres, remplissant complètement la cavité de l'organe, peut être formée pour une autre raison. Les gaz accumulés dans la vésicule biliaire produisent un effet similaire. Si, après avoir consommé une paire de jaunes, la ré-échographie ne montre pas de points blancs, cela signifie que lors de la digestion, les gaz sont éliminés. Les pierres après la prise des œufs resteront à leur place.

Vidéo

Anatomie par ultrasons de la vésicule biliaire et des voies biliaires.

Sonographie pour la cholélithiase

La présence de calculs dans la vésicule biliaire est généralement associée à la présence d'une autre pathologie ou de conditions inhabituelles. Il peut s'agir de fibrose kystique, de malabsorption, d'anémie hémolytique, de conditions de nutrition parentérale complète, de traitement au furosémide, de résection du côlon, mais dans la plupart des cas, la cause de l'apparition de la pierre est inconnue.

Sur les échogrammes, la pierre apparaît comme un puissant écho mobile situé dans la lumière de la vésicule biliaire. Sa valeur dépend de la taille de la pierre ou de la surface occupée par plusieurs pierres. En général, en raison de sa propre gravité, la pierre est située sur le mur arrière de la vessie, mais elle peut également flotter si elle contient une grande quantité de cholestérol ou de gaz. Très rarement, la pierre est fixée au mur de la vésicule biliaire.

La sensibilité des ultrasons à la détection des calculs biliaires dépasse 95%. Une caractéristique très importante du diagnostic est la présence d’une ombre acoustique distale de la pierre. La présence de cette caractéristique dans 99% des cas indique la présence d'une pierre dans la lumière et, sans ombre, vous ne pouvez parler d'une pierre que dans 60% des cas.

La nuance acoustique dépend de la taille de la pierre, sa position par rapport au faisceau ultrasonore est beaucoup plus perceptible que sa composition chimique. Si la pierre est capturée à la périphérie du faisceau d'ultrasons, il n'y aura pas d'ombre. Si elle est située au centre ou dans la zone du foyer du faisceau, l'ombre acoustique est clairement visualisée. Cependant, les ultrasons traversent librement la pierre molle du cholestérol, de sorte qu'il n'y a pas d'ombre distale. Avec une pierre calcinée dense, les ultrasons sont entièrement réfléchis de sa surface. Par conséquent, sur l'échogramme de la lumière de la bulle, seul un puissant écho en forme d'arc est visible, toujours avec une ombre distale. C'est-à-dire que la présence ou l'absence d'ombre acoustique suggère toujours la composition chimique de la pierre. En présence de gaz dans la pierre provenant de son contenu, plusieurs petits signaux d'écho sont enregistrés, limités par la taille de la pierre, mais il est plus probable que l'ombre ait l'apparence d'un faisceau.

Les difficultés pour déterminer les calculs biliaires ne se produisent qu'en l'absence de lumière, c'est-à-dire lorsque les calculs ou la pierre remplissent complètement la vessie. Dans ce cas, un signal puissant avec une ombre distale est visible depuis le lit de la vésicule biliaire, mais la bulle elle-même n'est pas détectée. La présence d'une telle image permet de suspecter des calculs.

Les calculs dans les canaux extrahépatiques et intrahépatiques peuvent être identifiés avec un peu moins de précision. La principale difficulté de leur reconnaissance dans ces structures est l'absence fréquente de contenu liquide (bile) entre la pierre et les parois du conduit, en raison de l'étroitesse de la lumière. Les principaux critères de détection de la pierre seront la visualisation d’une structure dense dans la lumière du canal et la présence d’une ombre distale associée à cette structure hautement échogène.

Maladie biliaire

La présence de calculs dans la vésicule biliaire est généralement associée à la présence d'une autre pathologie ou de conditions inhabituelles. Il peut s'agir de fibrose kystique, de malabsorption, d'anémie hémolytique, de conditions de nutrition parentérale complète, de traitement au furosémide, de résection du côlon, mais dans la plupart des cas, la cause de l'apparition de la pierre est inconnue.

Sur les échogrammes, la pierre apparaît comme un puissant écho mobile situé dans la lumière de la vésicule biliaire. Sa valeur dépend de la taille de la pierre ou de la surface occupée par plusieurs pierres. En général, en raison de sa propre gravité, la pierre est située sur le mur arrière de la vessie, mais elle peut également flotter si elle contient une grande quantité de cholestérol ou de gaz. Très rarement, la pierre est fixée au mur de la vésicule biliaire.

La sensibilité des ultrasons à la détection des calculs biliaires dépasse 95%. Une caractéristique très importante du diagnostic est la présence d’une ombre acoustique distale de la pierre. La présence de cette caractéristique dans 99% des cas indique la présence d'une pierre dans la lumière et, sans ombre, vous ne pouvez parler d'une pierre que dans 60% des cas.

La nuance acoustique dépend de la taille de la pierre, sa position par rapport au faisceau ultrasonore est beaucoup plus perceptible que sa composition chimique. Si la pierre est capturée à la périphérie du faisceau d'ultrasons, il n'y aura pas d'ombre. Si elle est située au centre ou dans la zone du foyer du faisceau, l'ombre acoustique est clairement visualisée. Cependant, les ultrasons traversent librement la pierre molle du cholestérol, de sorte qu'il n'y a pas d'ombre distale. Avec une pierre calcinée dense, les ultrasons sont entièrement réfléchis de sa surface. Par conséquent, sur l'échogramme de la lumière de la bulle, seul un puissant écho en forme d'arc est visible, toujours avec une ombre distale. C'est-à-dire que la présence ou l'absence d'ombre acoustique suggère toujours la composition chimique de la pierre. En présence de gaz dans la pierre provenant de son contenu, plusieurs petits signaux d'écho sont enregistrés, limités par la taille de la pierre, mais il est plus probable que l'ombre ait l'apparence d'un faisceau.

Les difficultés de détermination des calculs biliaires ne se produisent qu'en l'absence de lumière, c'est-à-dire lorsque des pierres ou des pierres remplissent complètement la bulle. Dans ce cas, un signal puissant avec une ombre distale est visible depuis le lit de la vésicule biliaire, mais la bulle elle-même n'est pas détectée. La présence d'une telle image permet de suspecter des calculs.

Les calculs dans les canaux extrahépatiques et intrahépatiques peuvent être identifiés avec un peu moins de précision. La principale difficulté de leur reconnaissance dans ces structures est l'absence fréquente de contenu liquide (bile) entre la pierre et les parois du conduit, en raison de l'étroitesse de la lumière. Les principaux critères de détection de la pierre seront la visualisation d’une structure dense dans la lumière du canal et la présence d’une ombre distale associée à cette structure hautement échogène.

Formation hyperéchogène dans la vésicule biliaire

Formation hyperéchogène dans la vésicule biliaire.

Beaucoup de mes lecteurs se demandent quelle est la formation hyperéchogène dans la vésicule biliaire. Et ce n'est pas surprenant! Parce que de telles formations ou formations se produisent assez souvent dans la vésicule biliaire.

Mais - à propos de tout dans l'ordre! Rappelons-nous ce que le mot hyperéchogène signifie.

Que signifie le terme lui-même?

Le préfixe hyper, qui fait partie de termes médicaux complexes, traduits du grec, signifie plus haut, a dépassé la norme.

La deuxième partie du mot - échogénicité - provient du mot bien connu zho et signifie la capacité de quelqu'un ou de quelque chose à réfléchir les ondes sonores. Puisque nous parlons d'échographie, le mot échogénicité signifie, dans ce cas, la capacité d'un objet à refléter les ondes ultrasonores.

Maintenant, en comprenant le sens de chaque partie de ce terme médical complexe, on peut deviner le sens du mot entier. L'expression formation hyperéchogène dans la vésicule biliaire signifie qu'il existe une certaine formation dans la vésicule biliaire avec une super-mesure accrue de la capacité à réfléchir les ondes ultrasonores. À l’écran, une telle éducation est très légère, presque blanche.

Quelle est cette éducation?

Sans réflexion particulière, on peut dire avec confiance que cette formation est très dense. Parce que seules les formations très denses reflètent les ultrasons avec un zèle accru.

Ainsi, dans la vésicule biliaire, il existe encore une formation inconnue, plutôt dense, reflétant parfaitement les ondes ultrasonores. Beaucoup plus fort que le tissu environnant.

Le docteur en échographie se préoccupe ensuite de savoir s’il existe une ombre derrière cette formation. Est-ce que cette formation de soi-disant ombre acoustique.

Pourquoi est-ce important? Parce que la présence d'une ombre acoustique derrière un objet indique que l'objet étudié est si dense qu'il ne laisse pas passer les ondes ultrasonores.

Si le médecin voit une ombre acoustique derrière une formation dense dans la vésicule biliaire, il pense d'abord à la pierre de la vésicule biliaire. D'accord, une pierre est une formation très dense, si dense que les ondes ultrasonores ne sont pas capables de la pénétrer. Et c'est pourquoi un chemin sombre, ou une ombre acoustique, se forme derrière celui-ci.

2 - vésicule biliaire

3 - ombre acoustique

Mais malheureusement, pas si simple.

Certains polypes de la vésicule biliaire ont la même densité élevée. Ce sont des polypes imbibés de cholestérol. soi-disant polypes de cholestérol.

Un polype est, de par sa nature, une formation de tissu mou et, par conséquent, il ne reflète généralement qu'une partie des ondes ultrasonores. Le reste des vagues le traverse. Dans ce cas, l'écran de l'appareil à ultrasons indique la formation d'une échogénicité moyenne, c'est-à-dire d'une formation grise. De tels polypes ne donnent jamais d'ombre acoustique derrière eux.

Et seulement dans le cas où le polype est remplacé par le cholestérol, le polype devient aussi dense que la pierre de la vésicule biliaire. Dans ce cas, il est assez difficile de distinguer un polype d'une pierre.

Comment distinguer une pierre d'un polype?

Difficile, mais tout à fait possible. Après tout, un polype est une tumeur bénigne. émanant de la paroi de la vésicule biliaire, et donc, étroitement, inextricablement lié à elle. Le polype est corrigé. Peu importe la façon dont le patient tourne, quels que soient les mouvements de son corps, le polype ne bouge pas. Il est toujours au même endroit. C'est pourquoi on peut le voir non seulement sur le mur inférieur de la vésicule biliaire (comme une pierre), mais aussi sur ses murs supérieurs ou latéraux.

Une autre chose est une pierre! Il est formé de bile. à l'intérieur de la cavité de la vésicule biliaire et n'est pas connecté avec son mur. Il est libre dans ses mouvements. Libre de communication avec les murs de la vésicule biliaire, mais pas de la loi du monde. Par conséquent, lorsque le patient se retourne ou s’allonge sur le dos, la pierre se retourne et se termine toujours sur le mur du fond. Sur le mur qui est plus proche du sol.

C'est la principale différence entre une pierre de vésicule biliaire et un polype.

Il existe bien sûr des cas où la pierre est presque impossible à distinguer d'un polype de la vésicule biliaire. De telles difficultés surviennent lorsque la pierre est très petite, 1-2 mm. Si petit et léger qu'il ne repose pas sur le fond, mais flotte dans la bile. Ou bien il colle à la paroi supérieure de la vésicule biliaire et y persiste quelque temps en raison de sa très petite masse.

Mais même dans ces cas, avec un examen minutieux et répété du patient, il est possible de distinguer assez précisément une pierre d'un polype de la vésicule biliaire.

Conclusions:

  • Les formations hyperéchogènes sont des formations de très haute densité.
  • Les formations hyperéchogènes de la vésicule biliaire sont, le plus souvent, des calculs vésiculaires.
  • Les polypes de cholestérol de la vésicule biliaire peuvent également être hyperéchogènes (c'est-à-dire denses) comme des calculs.
  • La principale différence entre une pierre et un polype de cholestérol réside dans la mobilité du premier et dans l'immobilité du second.

Alors, pour vous parler des formations hyperéchogènes de la vésicule biliaire, j’ai en fait écrit un article sur le diagnostic différentiel entre la pierre et le polype de la vésicule biliaire. J'espère que vous étiez intéressé! Bonne chance et tout le meilleur!

© Tous droits réservés.

La copie d'articles est autorisée, mais notez que mes droits d'auteur ont été confirmés, à la fois dans Google et dans Yandex.

Alors n'oubliez pas de mettre un lien actif sur mon site! Sinon, votre site tombera tôt ou tard (plutôt tôt) sous les sanctions des moteurs de recherche pour plagiat.

Vous êtes simplement jeté hors de la recherche et les ténèbres envahiront votre ressource.

Autres sites d'auteurs:

Si vous avez trouvé une éducation hyperéchogène


Une formation hyperéchogène est une partie d'un organe ou d'un tissu qui présente une densité élevée pour les ondes ultrasonores. Ce n'est pas un diagnostic, mais simplement l'observation d'un sonologue. Sous cette phrase se cache parfois la zone calcinée, la pierre, la graisse, la formation d’os. La densité de l'écho focal ressemble à une zone de lumière (comparée au tissu environnant).

Ce qu'ils disent des changements dans la vésicule biliaire

La détection d'un site présentant une densité accrue dans la vésicule biliaire peut indiquer qu'il est:

  • pierre: le foyer dense sera dans la lumière de la bulle, donnant une ombre acoustique. Souvent, il est mobile lors des virages et de la respiration profonde, mais il peut y avoir des calculs fixes
  • un polype de cholestérol qui se développe à partir de la paroi de la vessie aura également une densité accrue. Ses caractéristiques: petit diamètre (2-4 mm), contour lisse, base large
  • Les boues de bile, c’est-à-dire une collection de bile visqueuse au fond de la bulle, ont une haute échogénicité, ne donnent pas d’ombre acoustique, leur forme changera avec le mouvement. Parfois, la bile est si visqueuse qu'elle ressemble à la structure du foie. Ensuite, vous devez procéder à une échographie supplémentaire de la vésicule biliaire après avoir pris des médicaments cholérétiques.

"Trouver" dans l'utérus

La zone à densité d'écho accrue dans l'utérus peut être un polype ou un caillot de sang, non encore libéré après la menstruation. Afin de les différencier, il est nécessaire de procéder à une échographie de l'utérus tous les 5 à 10 jours du cycle.

Si des structures hyperéchogènes se trouvent dans le muscle utérin, il s'agit parfois d'un signe de tumeur ou de fibromes utérins. Dans le cas des fibromes, le médecin notera également une augmentation de l'organe, une modification de ses contours. Le lipome utérin se manifeste également de manière similaire.

Des foyers à densité acoustique accrue dans l'épaisseur du myomètre, pouvant survenir chez les femmes atteintes de diabète sucré ménopausique, sont également observés après curetage de l'endomètre de l'utérus.

Dans ce dernier cas, ils témoignent soit de la cicatrisation des parois de l'organe, soit des restes des parties de l'ovule qui s'y trouvent.

La formation de densité accrue dans la cavité utérine indique:

  • la présence d'un contraceptif intra-utérin, c'est-à-dire des structures de formes différentes aux contours nets
  • endométrite chronique: autour du M-écho sont définies de petites inclusions claires de 1 à 2 mm de diamètre, de différentes tailles et formes, l'utérus étant élargi
  • dégénérescence graisseuse du noeud du myome
  • calcificat dans les fibromes nodaux.
  • processus tumoraux de l'endomètre, par exemple l'hyperplasie kystique glandulaire.

Changement de la structure du sein

Si une zone de densité accrue pour les ultrasons se trouve dans la glande mammaire, cela indique la présence de:

  1. hyperplasie non conventionnelle. Dans ce cas, des ombres acoustiques sont détectées derrière les régions hyperéchogènes, elles alternent avec les sections d'échogénicité moyenne.
  2. mastite nodulaire au stade du rejet du tissu enflammé
  3. le site de fibrose dû à une inflammation chronique du tissu glandulaire (il est important de savoir comment faire une échographie mammaire - debout ou couché)
  4. Calcinat.

Comment trouver les calculs dans l'urinaire

Si un foyer hyperéchogène a été trouvé dans la vessie, cela indique presque toujours qu'il y a une pierre dans la cavité de l'organe. Dans ce cas, le médecin écrit également que l’éducation a un "chemin" acoustique qui se déplace lorsque la position du corps du patient change.

Certains types de tumeurs, ainsi qu'une maladie parasitaire telle que la schistosomiase, peuvent également être décrits à l'échographie de la vessie sous la forme de zones à plus grande échogénicité. Dans ce cas, la nuance acoustique et la modification de la localisation de la mise au point ne sont généralement pas abordées.

Pathologie rénale

Lorsqu'une structure pathologique de haute densité d'écho est trouvée dans le rein, vous devez penser à:

  1. néphrolithiase
  2. Calcificata
  3. zones de tissu cicatriciel
  4. certains types de tumeurs.

Pour que le sonologue puisse avoir le moins de doute possible sur le diagnostic de votre pathologie spécifique, lisez attentivement la procédure de préparation à une échographie des reins.

Changements dans la structure de la glande thyroïde

Si une zone de densité supérieure est trouvée dans la glande thyroïde, cela peut indiquer la présence des conditions suivantes:

  • adénome de la glande
  • calcifications dans les ganglions ou les tumeurs
  • si la préparation à l'examen échographique de la glande thyroïde était adéquate, une telle conclusion peut également parler du cancer papillaire, qui n'a pas été encapsulé
  • parfois confondus avec une structure hyperéchogène, ils reçoivent un signal des anneaux cartilagineux trachéaux.

Modifications du tissu ovarien


Si le médecin décrit une échographie des ovaires. voit en eux des formations avec une densité d'écho accrue, cela peut indiquer la présence dans l'organe:

  • Calcium
  • tumeurs dans l'ovaire contenant de la graisse, des os, des cheveux (tératomes)
  • certaines tumeurs malignes.

Pathologie de la structure hépatique

Les formations hyperéchogènes dans le foie se trouvent le plus souvent dans les tumeurs bénignes provenant du tissu vasculaire - les hémangiomes. Le deuxième diagnostic le plus courant est le cancer du foie.

Si la préparation à l'échographie hépatique était suffisante, une telle formation peut indiquer la présence de métastases de toute autre tumeur maligne dans le parenchyme hépatique.

Ainsi, la formation hyperéchogène est un site dans un tissu particulier qui a une densité acoustique élevée. Ceci est généralement caractéristique des os, de la graisse et des dépôts de calcium. Dans la plupart des cas, une telle conclusion échographique nécessite une vérification histologique, qui ne constitue pas un diagnostic.

Signes d'échographie de pierres et de formations. Échographie de la vésicule biliaire

Les pierres sont généralement définies comme des structures échogènes. laissant derrière lui une ombre acoustique. L'ombre acoustique est un artefact résultant d'une différence significative de densité acoustique entre la pierre et la bile environnante. Un reflet significatif du son de la pierre indique que le son derrière ne se propage pas et ressemble à une ombre. Les critères sonographiques du calcul sont: a) une formation échogénique et b) une ombre acoustique située derrière celle-ci. Les calculs biliaires peuvent se déplacer dans la vésicule biliaire lorsque la position du corps du patient change.

Il est nécessaire d'éviter toute confusion entre des phénomènes tels que l'amplification dorsale des ultrasons et l'ombre acoustique. Le rehaussement dorsal ressemble à une zone claire apparaissant pendant la formation kystique. En revanche, l'ombre acoustique est une zone anéchoïque et sa formation est due à la présence de pierres. Rappelez-vous que votre corps jette une ombre sur le soleil. Dans le monde réel, les ombres sont noires; l'ombre des ultrasons est également noire.

Lors d'une échographie abdominale, l'apparition d'une ombre acoustique est généralement associée à des structures telles que des calcifications et des os (côtes). Le duodénum et l'estomac peuvent également laisser une ombre acoustique en raison de la présence de gaz dans leur cavité. Les gaz empêchent la propagation des ultrasons. Cela se traduit par une différence significative dans la densité acoustique du gaz et des tissus mous, ce qui conduit à la formation d'une ombre acoustique. Les tumeurs malignes du sein donnent souvent une ombre acoustique bien qu’elles ne contiennent pas de calcifications.

Les formations solides de la cavité abdominale lors de l'échographie sont peintes en différentes nuances de gris. Les tumeurs telles que les hémangiomes peuvent être définies comme des formations échogènes. La plupart des tumeurs métastatiques sont visualisées sous forme de formations hypoéchogènes ou hyperéchogènes. Les grands hépatomes ressemblent parfois à des formations hétérogènes. Les bords des formations solides peuvent être lissés, inégaux, bien ou mal délimités.

Échographie de la vésicule biliaire

Sonographe expérimenté avec l'échographie. réalisée sur un estomac vide, visualise facilement la vésicule biliaire inchangée chez la plupart des patients. Habituellement, les capteurs convexes ou sectoriels à 3,5 MHz sont préférés, ce qui constitue le meilleur moyen de scanner un organe dans l'hypochondre ou à travers les espaces intercostaux. Chez les patients minces présentant un arrangement superficiel de la vésicule biliaire, un capteur de 5,0 MHz peut être utilisé.

Si le patient est examiné l'estomac vide, la vésicule biliaire est définie comme une structure anéchoïque, à paroi mince et de forme ovale, se rétrécissant dans la direction du col de l'utérus. Le diamètre de la vésicule biliaire normale est de 3 à 4 cm et sa longueur peut atteindre 10 cm Pour une meilleure visualisation de la vésicule biliaire, le patient doit être examiné à jeun afin que la vessie soit suffisamment remplie de bile. Pour se préparer à l'étude, il est demandé au patient de s'abstenir de manger et de boire pendant 8 heures Si, après 8 heures de jeûne, la vésicule biliaire n'est pas visualisée ou n'est pas suffisamment remplie, il est probable que près de 96% indiquent des modifications pathologiques.

Dans 70% des cas, vous pouvez voir le sillon lobaire principal du foie, qui est déterminé par balayage longitudinal sous la forme d'une structure linéaire échogène, s'étendant de la branche droite de la veine porte à la vésicule biliaire. L'échostructure linéaire peut être utilisée comme guide lors de la recherche de la vésicule biliaire, ce qui est particulièrement utile lorsque vous essayez de trouver des calculs dans la vésicule biliaire contractée.

Formation hyperéchogène dans la vésicule biliaire

Calculs biliaires pour l'échographie

Les calculs de la vésicule biliaire sont parfaitement détectés par ultrasons. Ce sont des structures denses (hyperéchogènes) avec une ombre acoustique. Pour toutes les pierres, une piste ultrasonore doit être détectée sur l'échographie, en suivant la structure hyperéchogène. Si ce n'est pas là, alors il est impossible de parler de manière fiable de la pierre.

Ombre ou trajet acoustique - détectés derrière des structures très denses (pierres) ou, par exemple, des os, en raison du fait que l'onde ultrasonore est incapable de traverser cette structure et que nous ne voyons que sa partie supérieure, suivie d'une ombre.

Les pierres (concrétions) de la vésicule biliaire sont simples ou multiples, de tailles différentes. La taille minimale est de 2 mm. Si plusieurs calculs biliaires sont détectés, le médecin indique généralement leur taille, du minimum au maximum. Il arrive que les pierres remplissent complètement toute la lumière de la vésicule biliaire. Dans ce cas, seul un mur de vésicule biliaire est visible sur l'échographie, derrière lequel se trouve une ombre acoustique puissante. Le médecin mesure la largeur de cette ombre. Dans ce cas, l'échographie ne peut pas dire que l'on est une pierre ou un ensemble de pierres. Dans tous les cas, cette vésicule biliaire ne fonctionne pas normalement, est une source d’infection et est susceptible d’un retrait chirurgical.

Il arrive que la bile devienne très épaisse, hyperéchogène, mais n'acquiert pas les propriétés d'une pierre. Une échographie sur la paroi arrière de la vésicule biliaire révèle une structure hyperéchogène, sans ombre acoustique, qui peut se déplacer lentement lorsque la position du corps de la patiente change. Derrière une telle bile de mastic peut se trouver une tumeur.

Petites pierres de la vésicule biliaire:

Pierre de vésicule biliaire grosse (structure hyperéchogène, donne une ombre puissante):

Si vous avez trouvé une éducation hyperéchogène

Une formation hyperéchogène est une partie d'un organe ou d'un tissu qui présente une densité élevée pour les ondes ultrasonores. Ce n'est pas un diagnostic, mais simplement l'observation d'un sonologue. Sous cette phrase se cache parfois la zone calcinée, la pierre, la graisse, la formation d’os. La densité de l'écho focal ressemble à une zone de lumière (comparée au tissu environnant).

Ce qu'ils disent des changements dans la vésicule biliaire

La détection d'un site présentant une densité accrue dans la vésicule biliaire peut indiquer qu'il est:

  • pierre: le foyer dense sera dans la lumière de la bulle, donnant une ombre acoustique. Souvent, il est mobile lors des virages et de la respiration profonde, mais il peut y avoir des calculs fixes
  • un polype de cholestérol qui se développe à partir de la paroi de la vessie aura également une densité accrue. Ses caractéristiques: petit diamètre (2-4 mm), contour lisse, base large
  • Les boues de bile, c’est-à-dire une collection de bile visqueuse au fond de la bulle, ont une haute échogénicité, ne donnent pas d’ombre acoustique, leur forme changera avec le mouvement. Parfois, la bile est si visqueuse qu'elle ressemble à la structure du foie. Ensuite, vous devez procéder à une échographie supplémentaire de la vésicule biliaire après avoir pris des médicaments cholérétiques.

"Trouver" dans l'utérus

La zone à densité d'écho accrue dans l'utérus peut être un polype ou un caillot de sang, non encore libéré après la menstruation. Afin de les différencier, il est nécessaire de procéder à une échographie de l'utérus tous les 5 à 10 jours du cycle.

Si des structures hyperéchogènes se trouvent dans le muscle utérin, il s'agit parfois d'un signe de tumeur ou de fibromes utérins. Dans le cas des fibromes, le médecin notera également une augmentation de l'organe, une modification de ses contours. Le lipome utérin se manifeste également de manière similaire.

Des foyers à densité acoustique accrue dans l'épaisseur du myomètre, pouvant survenir chez les femmes atteintes de diabète sucré ménopausique, sont également observés après curetage de l'endomètre de l'utérus.

Dans ce dernier cas, ils témoignent soit de la cicatrisation des parois de l'organe, soit des restes des parties de l'ovule qui s'y trouvent.

La formation de densité accrue dans la cavité utérine indique:

  • la présence d'un contraceptif intra-utérin, c'est-à-dire des structures de formes différentes aux contours nets
  • endométrite chronique: autour du M-écho sont définies de petites inclusions claires de 1 à 2 mm de diamètre, de différentes tailles et formes, l'utérus étant élargi
  • dégénérescence graisseuse du noeud du myome
  • calcificat dans les fibromes nodaux.
  • processus tumoraux de l'endomètre, par exemple l'hyperplasie kystique glandulaire.

Changement de la structure du sein

Si une zone de densité accrue pour les ultrasons se trouve dans la glande mammaire, cela indique la présence de:

  1. hyperplasie non conventionnelle. Dans ce cas, des ombres acoustiques sont détectées derrière les régions hyperéchogènes, elles alternent avec les sections d'échogénicité moyenne.
  2. mastite nodulaire au stade du rejet du tissu enflammé
  3. le site de fibrose dû à une inflammation chronique du tissu glandulaire (il est important de savoir comment faire une échographie mammaire - debout ou couché)
  4. Calcinat.

Comment trouver les calculs dans l'urinaire

Si un foyer hyperéchogène a été trouvé dans la vessie, cela indique presque toujours qu'il y a une pierre dans la cavité de l'organe. Dans ce cas, le médecin écrit également que l’éducation a un "chemin" acoustique qui se déplace lorsque la position du corps du patient change.

Certains types de tumeurs, ainsi qu'une maladie parasitaire telle que la schistosomiase, peuvent également être décrits à l'échographie de la vessie sous la forme de zones à plus grande échogénicité. Dans ce cas, la nuance acoustique et la modification de la localisation de la mise au point ne sont généralement pas abordées.

Pathologie rénale

Lorsqu'une structure pathologique de haute densité d'écho est trouvée dans le rein, vous devez penser à:

  1. néphrolithiase
  2. Calcificata
  3. zones de tissu cicatriciel
  4. certains types de tumeurs.

Pour que le sonologue puisse avoir le moins de doute possible sur le diagnostic de votre pathologie spécifique, lisez attentivement la procédure de préparation à une échographie des reins.

Changements dans la structure de la glande thyroïde

Si une zone de densité supérieure est trouvée dans la glande thyroïde, cela peut indiquer la présence des conditions suivantes:

  • adénome de la glande
  • calcifications dans les ganglions ou les tumeurs
  • si la préparation à l'examen échographique de la glande thyroïde était adéquate, une telle conclusion peut également parler du cancer papillaire, qui n'a pas été encapsulé
  • parfois confondus avec une structure hyperéchogène, ils reçoivent un signal des anneaux cartilagineux trachéaux.

Modifications du tissu ovarien

Si le médecin décrivant l'échographie des ovaires, y voit une éducation avec une densité d'écho élevée, cela peut indiquer la présence dans le corps:

  • Calcium
  • tumeurs dans l'ovaire contenant de la graisse, des os, des cheveux (tératomes)
  • certaines tumeurs malignes.

Pathologie de la structure hépatique

Les formations hyperéchogènes dans le foie se trouvent le plus souvent dans les tumeurs bénignes provenant du tissu vasculaire - les hémangiomes. Le deuxième diagnostic le plus courant est le cancer du foie.

Si la préparation à l'échographie hépatique était suffisante, une telle formation peut indiquer la présence de métastases de toute autre tumeur maligne dans le parenchyme hépatique.

Ainsi, la formation hyperéchogène est un site dans un tissu particulier qui a une densité acoustique élevée. Ceci est généralement caractéristique des os, de la graisse et des dépôts de calcium. Dans la plupart des cas, une telle conclusion échographique nécessite une vérification histologique, qui ne constitue pas un diagnostic.

Partager des informations avec des amis:

ATTENTION! Les informations sur ce site sont de référence ou populaires, à titre informatif seulement. Le traitement et la prescription appropriés des médicaments ne peuvent être effectués que par un spécialiste qualifié, en tenant compte du diagnostic et de l'historique de la maladie.

Diagnostic et traitement réussis, santé et bien-être! Votre uzilab.ru.

Inclusions hyperéchogènes dans le corps humain

Une formation appelée hyperéchogène n’est rien d’autre qu’une zone de tissu ou d’organe présentant une densité accrue pour la pénétration des ultrasons. Souvent, son rôle est joué par la formation d'os, la pierre, la graisse ou la zone calcinée. Sur l'image ultrasonore, la zone hyperéchogène est représentée par un point lumineux (par rapport aux autres tissus). Il faut comprendre que sa présence n’est que l’observation d’un médecin Uzist, mais pas une phrase.

Pathologie de la vésicule biliaire

La suspension hyperéchogène révélée dans l'organe indiqué est:

  • Des pierres. La zone lumineuse située dans la lumière de la bulle donne une ombre acoustique. Change la situation si le patient tourne ou respire profondément, mais il existe également des grappes fixes.
  • Croissance du cholestérol. Polype d'un diamètre de 2 à 4 mm avec une base large et des bords lisses. Se développe à partir du mur de la vésicule biliaire.
  • Syndrome des boues. Les sédiments biliaires s’accumulent au fond de la bulle, ont une consistance visqueuse. La nuance acoustique ne coule pas, le mouvement du patient change de forme. Parfois, selon les indications, une échographie de la vésicule biliaire est nécessaire.

Lorsqu'ils sont détectés dans le syndrome des boues étudié, des médicaments cholérétiques sont parfois prescrits. Ceci est justifié dans les cas où la sécrétion de bile est si collante que sa structure est semblable à celle du foie. Après le traitement médicamenteux, il est nécessaire de procéder à une étude répétée afin d'exclure ou de confirmer une formation hyperéchogène détectée précédemment dans la vésicule biliaire.

Examen de l'utérus

Dans l'utérus, il y a aussi une inclusion dont la densité d'écho est augmentée. Il est conseillé de réaliser une étude tous les 5 à 10 jours du cycle, car les polypes ou les caillots sanguins subsistant après la menstruation peuvent jouer le rôle de structures hyperéchogènes.

Lorsqu'une structure présentant une haute densité d'écho est trouvée dans la couche de muscle utérin, un éventuel gonflement d'un myome ou d'un organe doit être exclu, une échographie de l'utérus doit être réalisée. Les symptômes caractéristiques du premier sont l’augmentation de la taille de l’utérus et la déformation de sa forme. Un tableau clinique similaire est observé dans le cas d'un lipome d'organe.

La présence d'une cavité utérine chez une patiente présentant des inclusions hyperéchogènes indique ce qui suit:

  • La contraception intra-utérine est présente dans l'utérus. Les contours sont clairs, la forme est diverse.
  • Le patient souffre d'endométrite chronique. La cavité utérine est agrandie, la structure non homogène du myomètre est caractéristique, le diamètre des formations peut aller jusqu'à 2 mm, la forme et la taille varient.
  • Sur le remplacement des formations bénignes de cellules graisseuses.
  • Sur le dépôt de sels de calcium dans le noeud du myome.
  • Sur la présence d'hyperplasie glandulaire-kystique et d'autres tumeurs de la couche interne des parois de l'organe.

La cause de la formation hyperéchogène dans la couche musculaire de l'utérus pourrait bien être le diabète chez les patientes ménopausées, ainsi que le curetage de l'endomètre. Dans cette dernière version, on suppose soit une cicatrisation des parois de l'organe, soit la présence de quelques fragments de l'ovule.

Examen des seins

Lorsque dans la glande mammaire on détecte une formation de densité accrue pour les ondes ultrasonores, la tâche du spécialiste est d'exclure les pathologies suivantes:

  • Hyperplasie non normale (excroissances bénignes des tissus). L'inclusion hyperéchogène jette une ombre acoustique.
  • Mastite nodulaire dans le processus de rejet des zones enflammées.
  • L'accumulation de sels de calcium.
  • Fibrose résultant d'un processus inflammatoire négligé dans le tissu glandulaire.

Dans ce dernier cas, la position de la patiente au cours de l'examen joue un rôle important: debout ou couchée, lisez comment une échographie du sein est réalisée.

Pathologie de la vessie

Il y a souvent des situations où la mise au point hyperéchogène est détectée dans l'organe spécifié. Dans ce cas, nous pouvons parler en toute sécurité de la présence d'une pierre dans la cavité de la vessie, qui projette une ombre acoustique et se déplace pendant l'activité motrice du patient. Le sonologue est sûr de mentionner ce fait dans la conclusion d'une échographie.

Cependant, l'augmentation de l'échogénicité est également caractéristique de la schistosomiase (une maladie parasitaire) et de certains types de tumeurs pouvant être détectés par échographie de la vessie. Bien que, contrairement aux pierres, ces pathologies ne créent pas d'ombre et soient localisées de manière permanente.

Modifications de la structure des reins

Les inclusions hyperéchogènes dans les reins sont classées en:

  • Grande ombre acoustique coulée (pierres et autres bétons). Le traitement est conservateur, avec l'utilisation de médicaments, de régimes spéciaux. Le passe-temps du sanatorium est montré.
  • Grande densité uniforme, sans ombre (hémangiomes, fibromes et autres tumeurs bénignes). Le traitement est opérationnel avec l'examen ultérieur du matériau.
  • Inclusions hyperéchogènes à point lumineux ne projetant pas d'ombre (sable aux reins, petites pierres, corps pseudeux).

Si des inclusions hyperéchogènes ont été trouvées dans les reins, vous devez penser à la présence possible de:

  • Néphrolithiase (maladie rénale).
  • Dépôts de sel de calcium.
  • Zones de tissu cicatriciel.
  • Certaines variétés de tumeurs.

Pour effectuer un diagnostic précis et obtenir les résultats les plus détaillés, il est utile de se familiariser avec la préparation adéquate pour la procédure échographique.

Déformation de la structure de la glande thyroïde

La glande thyroïde n'est pas moins que d'autres organes sujets à l'apparition d'une structure hyperéchogène. Dans le cas de sa détection, des diagnostics devraient être réalisés pour les pathologies suivantes:

  • Adénome (bénin).
  • Caillots de calcium dans les tumeurs ou les nœuds.
  • Cancer papillaire. En fait, si le patient aborde de manière adéquate la question de la préparation à la procédure.

Il existe des situations dans lesquelles les anneaux cartilagineux de la trachée sont confondus avec une formation hyperéchogène. Vous devez donc être bien préparé pour une échographie de la glande thyroïde.

Test de tissu ovarien

Si le sonologue diagnostique une formation hypervasculaire lors d'une échographie de l'ovaire, il convient d'éliminer les éventuelles pathologies:

  • L'accumulation de sels de calcium.
  • Tumeur contenant des os, des cheveux, de la graisse (tératome ou kyste dermoïde).
  • Quelques variations de tumeurs malignes.

Comme dans le cas d'autres organes, la conclusion d'une échographie ne constitue pas un diagnostic. Pour clarifier l'état du patient, il est nécessaire de consulter un gynécologue.

Déformation de la structure du foie

Lorsqu'une formation très dense est détectée dans la structure du foie, il est souvent nécessaire de parler d'hémangiomes (tumeurs bénignes provenant d'un tissu vasculaire). Si cette option est exclue, cela devrait confirmer ou infirmer le deuxième diagnostic le plus probable - carcinome (cancer du foie).

Avec une préparation appropriée des ultrasons du foie, il est possible d'identifier les métastases d'une tumeur maligne différente dans le tissu hépatique.

Remarque: l'inclusion avec une densité acoustique accrue peut être observée dans n'importe quel organe ou tissu. Il est important de se rappeler que la conclusion d'une échographie ne constitue pas un diagnostic définitif et nécessite toujours une confirmation histologique et des conseils d'experts.

Méthode de diagnostic différentiel de la maladie des calculs biliaires, du cholestérose et des polypes de la vésicule biliaire

L'invention concerne la médecine, en particulier un gastro-entérologue et l'hépatologie, et concerne le diagnostic différentiel de la cholélithiase, de la cholestérose et des polypes de la vésicule biliaire. Pour ce faire, identifiez les formations proches de la vésicule biliaire présentant une échogénicité accrue près de la paroi, puis administrez au patient Ursosan à une dose de 8 à 12 mg / kg une fois tous les 14 à 18 jours. Le cholestérose de la vésicule biliaire est diagnostiquée en réduisant l’échogénicité et le déplacement des formations de la vésicule biliaire. Au déplacement de la formation de la vésicule biliaire dans le contexte d'augmentation de son volume, la maladie de calcul biliaire est diagnostiquée. En présence d'une formation non biaisée, un polype de la vésicule biliaire est diagnostiqué. La méthode offre une grande précision dans le diagnostic de la maladie des calculs biliaires, du cholestérose et des polypes de la vésicule biliaire.

L'invention concerne un médicament et peut être appliquée comme méthode de diagnostic différentiel de la maladie des calculs biliaires, du cholestérose et des polypes de la vésicule biliaire.

Il existe une méthode de diagnostic par échographie de la maladie des calculs biliaires, prise comme analogue (1 - Maladies de l'appareil digestif chez les enfants. P / p Mazurina AV, M., 1984. - 630 p.).

Une méthode connue pour le diagnostic de la cholélithiase par cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique (2 - P.Ya. Grigoriev, E.P. Yakovenko. Un bref guide de formulaire pour la gastro-entérologie et l'hépatologie. M., 2003. - 128 p.), Adopté pour le prototype.

Cependant, la méthode de cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique n'est pas une méthode de recherche accessible au public et ne permet pas le diagnostic différentiel de la cholélithiase, du cholestérose et des polypes de la vésicule biliaire.

Le but de l’invention est d’améliorer la précision du diagnostic de la maladie des calculs biliaires, du cholestérose et des polypes de la vésicule biliaire.

Le résultat technique est obtenu en déterminant la fonction contractile de la vésicule biliaire, en détectant les formations proches de la paroi de la vésicule biliaire de haute échogénicité, en administrant à la patiente une dose de 8-12 mg / kg Ursosan une fois pendant 14 à 18 jours et en diagnostiquant un cholestérol entraînant une diminution de l’échogénicité et un déplacement de la formation de vésicule biliaire. la vésicule biliaire, avec un déplacement de la formation de la vésicule biliaire face à une augmentation de son volume, une maladie des calculs biliaires est diagnostiquée et, en présence d'une formation non biaisée, un polype biliaire est diagnostiqué Yzyrya

La méthode est la suivante.

Les patients à l'admission présentent des signes d'intoxication chronique: maux de tête, fatigue, troubles du sommeil, appétit et parfois une température subfébrile. Parfois, les patients souffrent de douleurs récurrentes dans l'hypochondre droit et d'une sensation d'amertume dans la bouche - symptômes de dyspepsie biliaire. Dans certains cas, le syndrome de la douleur et de l'intoxication est absent.

De l'anamnèse, il est connu que les douleurs épigastriques perturbent périodiquement pendant plusieurs années.

Effectuer une échographie du foie et des voies biliaires. Le foie n'est pas élargi, l'écho est augmenté de manière diffuse. Une étude par ultrasons montre une diminution de la fonction contractile de la vésicule biliaire. Vésicule biliaire de taille 5,8 × 3 cm, pliée dans le corps ou le cou; paroi - 2,8-3,3 mm, floue; sur le mur, il y a trois formations non déplaçables de 8 à 10 mm, sans ombre ou en présence d'ombre acoustique. Calculez le volume initial de la vésicule biliaire et sa fonction contractile.

L'état de la paroi de la vésicule biliaire sur la base des ultrasons peut être:

- inchangé: l'épaisseur de la paroi la plus proche du capteur n'excède pas 3 mm, la paroi est uniforme pour tous les échos, monocouche, ses contours intérieur et extérieur sont uniformes (normal);

- modifications inflammatoires de la paroi de la vésicule biliaire (cholécystite chronique): l'épaisseur de la paroi est supérieure à 3 mm, son contour interne ou externe est irrégulier, indistinct, son échogénicité est accrue ou / et hétérogène, une stratification est notée;

- cholestérose de la vésicule biliaire: forme réticulaire - dans l'épaisseur de la paroi sont visualisées de nombreuses petites inclusions hyperéchogènes (jusqu'à 1-3 mm), qui ne donnent généralement pas d'ombre acoustique;

- sous forme polypeuse, une ou plusieurs formations massives hyperéchogènes de forme ronde-ovale adjacentes à l’une des parois de la vésicule biliaire, présentant des contours quelque peu irréguliers, une structure à peu près uniforme, inamovible, sans ombre acoustique; forme de maille polypeuse - une combinaison de signes échographiques de forme polypeuse et de maille.

Selon l'image échographique de la vésicule biliaire, 3 formes principales de l'état biliaire de la vésicule biliaire (boue biliaire) ont été distinguées:

Suspension de particules hyperéchogènes: formations hyperéchogènes ponctuelles, simples ou multiples qui ne peuvent pas donner d'ombres acoustiques, détectées lorsque le patient modifie la position du corps;

Bile échogène-homogène avec présence de zones uniques ou multiples de plus grande échogénicité, contours nets ou flous, décalée, localisée en règle générale sur le mur arrière de la vésicule biliaire, sans ombre acoustique derrière le caillot;

Bile unie (ZZH): bile homéohomogène avec présence de zones s'approchant de l'échogénicité du parenchyme hépatique, déplacée, à contours nets, ne donnant pas d'ombre acoustique ou, dans de rares cas, affaiblissant l'arrière du caillot. Dans certains cas, un remplissage complet de la vésicule biliaire avec une bile de mastic a été révélé, tandis que les sites anéchoïques de la lumière de la vésicule biliaire n'étaient pas visualisés.

La formation de boues biliaires dans la vésicule biliaire se produit dans un contexte de changements importants dans la composition biochimique de la bile de vésicule biliaire, ce qui indique des propriétés lithogènes. De plus, chez les patients présentant des boues biliaires sous forme de bile homéohomogène avec présence de caillots et de bile ressemblant à du mastic dans 100% des cas, une diminution du pool d’acides biliaires et une augmentation du niveau de cholestérol et de phospholipides dans la bile sont détectées, ainsi qu’une hypercholestérolémie dans le sérum sanguin. Chez les patients présentant une boue biliaire sous forme de suspension de particules échogènes, les propriétés lithogènes de la bile sont dues à une diminution du taux de phospholipides; 45% des patients de ce groupe ont présenté une augmentation du taux de cholestérol et une diminution du pool d'acides biliaires dans la bile et du sérum sanguin - une hypercholestérolémie.

Avant le début du traitement par ursothérapie, le médicament ursosan était administré à une dose de 8 à 12 mg / kg une fois tous les 14 à 18 jours, le volume de la vésicule biliaire étant de 12,5 ± 2,6 cm3; fraction d'éjection - 41,8 ± 11,6%; le volume moyen de la vésicule biliaire après l'achèvement du cycle de traitement de trois mois était de 24,1 ± 5,6 cm3, la fraction d'éjection était de 64,2 ± 12,1%.

Après le traitement, les ultrasons ont montré la présence des modifications suivantes de l’état de la vésicule biliaire: formations en masse hyperéchogènes rondes-ovales simples ou multiples adjacentes à l’une des parois de la vésicule biliaire, présentant des contours quelque peu irréguliers, une structure relativement uniforme, non déplaçable, sans ombre acoustique la présence de polypes.

Chez certains patients après le traitement, il y avait une diminution du nombre et du déplacement de petites inclusions hyperéchogènes dans la paroi de la vésicule biliaire, ce qui ne donnait pas d'ombre acoustique, ce qui indique la présence de boue biliaire.

Chez un certain nombre de patients, le traitement a conduit à un renforcement du contour et à un déplacement de la formation hyperéchogène sur fond d’une diminution de l’échogénicité de la bile, ce qui indique la présence d’une cholélithiase.

La méthode est confirmée par les exemples suivants.

Le patient A-sky, âgé de 37 ans, a été admis avec des plaintes de flatulences mal contrôlées par les médicaments et la sclérotique subicterique, des maux de tête, de la fatigue et une sensation d'amertume dans la bouche.

Vue de la peau de la couleur habituelle, la sclérotique est un peu ictérique. La palpation de la région épigastrique est douloureuse.

De l'anamnèse, il est connu que des douleurs épigastriques perturbent périodiquement les derniers mois.

Effectuer une échographie du foie et des voies biliaires. Le foie n'est pas élargi, l'écho est augmenté de manière diffuse. Taille de la vésicule biliaire de 5,8 × 3 cm, la flexion dans le corps; paroi - 2,8 mm, floue; sur le mur il y a deux formations non mobiles de 6 à 8 mm, sans ombre acoustique. Calculez le volume initial de la vésicule biliaire et sa fonction contractile. Le volume de la vésicule biliaire était de 9,9 cm3; fraction d'éjection - 43,4%.

L'état de la paroi de la vésicule biliaire sur la base des ultrasons: modifications inflammatoires de la paroi de la vésicule biliaire: épaisseur de paroi de 3,5 mm, son contour interne ou externe est irrégulier, indistinct, l'augmentation de l'échogénicité, la stratification est notée.

L'image échographique de la bile de la vésicule biliaire est caractérisée par la présence de deux formations non déplaçables sans ombre acoustique.

Une analyse biochimique de la composition de la bile kystique montre une légère augmentation des taux de cholestérol.

Ursosan est traité avec le médicament à une dose de 8 mg / kg une fois tous les 14 jours. Le volume moyen de la vésicule biliaire après la fin du traitement par Ursosan était de 18,5 cm3, la fraction d'éjection était de 52,1%.

Après le traitement, une étude par ultrasons a montré les changements suivants dans l’état de la vésicule biliaire: simple ou multiple, formation de masse hyperéchogène de forme arrondie-ovale adjacente à l’une des parois de la vésicule biliaire, présentant des contours quelque peu irréguliers, une structure relativement uniforme, non déplaçable, sans ombre acoustique sur la présence de polypes.

Le patient C. 40 ans d’admission se plaint de fièvre légère, de troubles du sommeil, d’appétit; perturbé par une douleur récurrente dans l'hypochondre droit, qui a été perturbé au cours des deux dernières années.

À l'examen, la langue est recouverte d'une fleur jaunâtre, la sclérotique est propre. La palpation de la vésicule biliaire est douloureuse.

Effectuer une échographie du foie et des voies biliaires. L'échogénicité hépatique est augmentée de manière diffuse. Taille de la vésicule biliaire 6,2 × 3,4 cm, plié dans le cou; paroi - 3-4 mm, floue; Sur le mur, il y a trois formations non déplaçables avec des tailles de 4 à 6 mm avec la présence d'une nuance acoustique.

L’état de la paroi de la vésicule biliaire sur la base des ultrasons est caractérisé par la présence de modifications inflammatoires de la paroi de la vésicule biliaire: l’épaisseur de la paroi est supérieure à 3 mm, son contour interne est irrégulier, indistinct, l’échogénicité est accrue.

L'image échographique de la bile kystique est caractérisée par son hétérogénéité, avec la présence de zones de compactage.

Avant le début du traitement par ursothérapie, le médicament ursosan à une dose de 12 mg / kg une fois tous les 18 jours, le volume de la vésicule biliaire était de 10,5 cm3; fraction d'éjection - 30,2%; le volume moyen de la vésicule biliaire après l'achèvement du traitement de trois mois était de 29,7 cm3, la fraction d'éjection était de 76,3%.

Après le traitement, une étude par ultrasons a montré la présence des modifications suivantes de l'état de la vésicule biliaire: le déplacement de trois formations de masse hyperéchogène avec une ombre acoustique adjacente à l'une des parois de la vésicule biliaire, ce qui permet de déterminer la présence d'une cholélithiase chez un patient.

Le patient a été traité avec de l'acide ursodésoxycholique avec un résultat positif. Le patient a été libéré dans un état de rémission clinique.

Le patient T. 44 ans se plaint de fatigue, de troubles du sommeil, d'appétit, de sensation d'amertume dans la bouche. De l’anamnèse, il est connu que la douleur épigastrique n’est pas perturbée.

Aux ultrasons, le foie n'est pas élargi, l'écho est augmenté de manière diffuse. Taille de la vésicule biliaire 6,5 × 3,5 cm, courbure cervicale; paroi - 3,3 mm, floue; sur le mur une formation avec une taille de 2-3 mm, sans ombre acoustique.

La bile écho-homogène avec la présence de zones approchant de l'échogénicité du parenchyme hépatique ne produit pas d'ombre acoustique.

Avant le début du traitement par ursothérapie, le médicament ursosan à une dose de 10 mg / kg une fois tous les 16 jours, le volume de la vésicule biliaire était de 15,1 cm3; fraction d'éjection - 53,8%; le volume moyen de la vésicule biliaire après l'achèvement du traitement de trois mois était de 26,6 cm3, la fraction d'éjection était de 76,3%.

Après le traitement, une étude par ultrasons a montré un déplacement de la formation révélée, une diminution de l'échogénicité de la bile, indiquant la présence d'une cholestérose de la vésicule biliaire.

Le patient a reçu un traitement par la méthode standard. Après le traitement, on note la disparition des symptômes cliniques et la dynamique positive de l'image échographique de la vésicule biliaire.

L'observation de suivi pendant 16 mois n'a pas révélé la formation de calculs vésiculaires.

Un diagnostic différentiel de cholélithiase, de cholestérose et de polypes de la vésicule biliaire a été réalisé chez 52 patients. Une cholélithiase a été diagnostiquée à un stade précoce chez 18 patients, tandis que 8 patients avaient des polypes de la vésicule biliaire, dans les autres cas, une cholestérose.

Méthode de diagnostic différentiel de la cholélithiase, de la cholestérose et des polypes de la vésicule biliaire par ultrasons, caractérisée en ce que la fonction contractile de la vésicule biliaire est déterminée, les formations pariétales de la vésicule biliaire de forte échogénicité sont détectées, le patient se voit prescrire de l'urososan à une dose de 8-12 mg / kg une fois sur 14 18 jours et avec une diminution de l'échogénicité et du déplacement des formations de la vésicule biliaire, un diagnostic de cholestérose de la vésicule biliaire est diagnostiqué, tandis que la formation d'une vésicule biliaire est déplacée en raison de son augmentation bemsya diagnostiqué cholélithiase et dans l'éducation présence nesmeschaemaya polype de la vésicule biliaire diagnostiquer.


Plus D'Articles Sur Le Foie

Cholestase

Adultes vaccinés contre l'hépatite B

Laisser un commentaireL'hépatite B est très contagieuse et peut se transmettre d'une personne à l'autre. La vaccination aidera à prévenir l'infection. La vaccination contre l'hépatite B chez les adultes n'est pas requise.
Cholestase

Régime "Table 5" - menu pour tous les jours

Aujourd’hui, nous analyserons en détail le menu pour chaque jour du régime «Tableau 5», ses caractéristiques, une liste des aliments permis et interdits, ainsi que des recettes.