Pierres biliaires

La maladie biliaire est une maladie assez commune associée à des modifications de la composition de la bile, qui provoque l'apparition de calculs dans la vésicule biliaire.

La maladie des calculs biliaires affecte généralement les adultes, surtout les plus âgés. Chaque patient sur dix souffre de la présence d'une pathologie. Les cas de maladie chez les enfants sont extrêmement rares, car la formation d'un corps étranger dans le corps prend du temps.

Pourquoi la maladie apparaît

Les causes de la formation de calculs biliaires sont un déséquilibre des substances contenues dans la bile, leur stagnation. Causes de la stagnation de la bile dans le corps:

  1. Le foie est incapable de traiter de grandes quantités de graisse animale.
  2. Après avoir souffert d'une maladie du foie, par exemple d'une hépatite virale, l'organisme ne peut plus fonctionner correctement.
  3. Par un trouble métabolique général des graisses due à des maladies: diabète sucré, maladie de la thyroïde.
  4. Les femmes pendant la grossesse ou la ménopause font partie du «groupe à risque». Dans un tel état, le niveau hormonal change.
  5. Avec une forte baisse de globules rouges.
  6. En cas de tendance héréditaire à la pathologie spécifiée.

Accélère l'apparition de la stagnation:

  • Adhésions, anomalies anatomiques qui empêchent l'écoulement de la bile.
  • Manque ou manque d'activité physique.
  • Compression des voies biliaires due à la grossesse.
  • Long jeûne, blessures diverses de la moelle épinière.
  • Maladies parasitaires, inflammation du tube digestif.
  • Alcool et maladies chroniques.

Comment se forment les pierres

Le processus de formation de calculs est asymptomatique. La violation de la réglementation des substances solubles entraîne la précipitation de sel dans les sédiments, la formation progressive de cailloux, se développe JCB. Le diagnostic de la maladie dépend de la composition des calculs de nature différente.

Types de pierres

La vésicule biliaire est un petit sac situé sous le foie. Le corps est rempli de bile, qui joue un rôle important dans la digestion des aliments. Une pierre est formée dans la bulle. Plusieurs types de pierres sont connus, jusqu'à ce que l'on détermine par quels signes se forment les formations.

Pierres formées sous l'influence du cholestérol

Les cas les plus typiques sont ceux où des calculs de cholestérol se forment sous l'action du cholestérol. Malheureusement, les peuples du monde suivent le type de nourriture occidental, qui se distingue par une abondance de cholestérol dans les aliments.

La formation de calculs dans la vésicule biliaire se produit par la stagnation de la bile, une perte de poids rapide, un grand nombre d'opérations.

Pierres pigmentaires

Ce type de formation est associé à des maladies du sang lorsque le niveau de cellules sanguines change.

Pierres calcaires

Dans la composition des pierres, on détecte de la chaux. Les formations apparaissent après une inflammation des parois de la vessie. Au centre des sédiments - sels de calcium.

Pierres mélangées

Si une pierre présente une structure en couches, cela signifie un mélange de look mixte. Ces formations sont difficiles à dissoudre, une intervention chirurgicale est prescrite.

Le classificateur international CIM-10 (K80) classe le JCB comme «Maladies de la vésicule biliaire et du pancréas».

Stades de développement de la maladie

La classification moderne divise la maladie en quatre étapes:

  1. Dokamena, stade initial au cours duquel la concentration de sel en solution dans la bile change.
  2. Caché, pas de symptômes. Des changements dans la composition de la bile sont déjà détectés.
  3. Manifestation clinique. Les symptômes indiquent la présence de pierres.
  4. Complications entraînant des maladies concomitantes.

Comment diagnostiquer une maladie

Les stades initial et latent de la maladie sont plus souvent identifiés avec d'autres maladies. Par exemple, la maladie de calculs biliaires est déterminée par un test sanguin. Avec l'aide des études biochimiques reconnaissent la concentration des substances contenues dans la composition de la bile.

Une concentration élevée de sel dans la bile aide à établir une intubation duodénale. À l'aide de rayons X, on voit l'évolution du volume de la vésicule biliaire, des parois du phoque, de la présence de pierres.

En utilisant des ultrasons pour déterminer les dommages mécaniques, la présence de calculs s’est formée à la suite d’une obstruction de la bile.

Il existe d'autres moyens d'établir le diagnostic, coûteux par rapport à ce qui précède, dans les cas extrêmes.

Quand la maladie se manifeste

La maladie se manifeste par une augmentation de la taille des calculs qui, lors du mouvement, violent la perméabilité de la bile et endommagent les parois de l'organe. La situation est aggravée par la consommation d'aliments gras, d'alcool. L'exercice intensif peut provoquer une exacerbation de la maladie de calculs biliaires. Parfois, une attaque se produit par vibrations lors d’un voyage en train.

Quels sont les symptômes d'avoir des calculs biliaires?

Les symptômes peuvent survenir de manière inattendue:

  • La douleur est répétée systématiquement, ressentie dans l'hypochondre droit. Les impulsions de douleur atteignent l'omoplate droite.
  • Les douleurs sont accompagnées de nausées et de vomissements. Le vomissement devient jaune.
  • Apparaît peau jaune.
  • L'urine devient sombre, les matières fécales claires.
  • Les changements de température, avec une augmentation de l'intoxication peuvent monter à 38 degrés.
  • Des formations jaunâtres apparaissent sur la peau et la langue.

Des douleurs dans les calculs de la vésicule biliaire apparaissent souvent après la consommation d'alcool et d'aliments gras. Parfois déclenchée par le stress, la musculation. Le traitement de la maladie des calculs biliaires est dans ce cas réduit à l’utilisation d’antispasmodiques.

Si après quatre heures la douleur ne disparaît pas, cela indique une détérioration de l'état. État évalué par le médecin traitant.

En raison de l'entrée de la bile dans l'estomac, le patient se sent amer dans la bouche. Il y a flatulence ou constipation. La chaise dégage une odeur désagréable. Les patients ne tolèrent pas le lait et les produits laitiers.

Au troisième stade, la douleur liée à la cholélithiase affecte parfois la région du cœur. Apparaissent souvent dans les articulations. Dans ce cas, le malaise disparaît immédiatement après le retrait des pierres. La durée des attaques augmente et le syndrome névrotique apparaît sur le fond de la douleur.

Ces symptômes de calculs dans la vésicule biliaire indiquent la nécessité de réfléchir au traitement. Les pierres auto-enlevantes menacent la vie. Un médecin exceptionnellement compétent est capable de déterminer avec précision le diagnostic, de prescrire un traitement.

Conséquences dangereuses

Les signes de la maladie des calculs biliaires sont caractérisés par un pourcentage élevé de troubles fonctionnels. De telles formations contribuent souvent à l'inflammation des organes voisins. Les pierres endommagent les parois de la vessie et ferment les voies biliaires.

Dans le pire des cas, les calculs gênent la circulation de la bile, entraînant souvent de graves problèmes de santé. Par exemple, une inflammation des voies biliaires provoque une cirrhose biliaire. La maladie n'est pas traitée et conduit souvent à la mort. Dans le cas du respect des prescriptions du médecin, les projections de survie sont assez élevées.

Comment traiter une maladie

Les symptômes, le traitement et le régime alimentaire dépendent directement du stade de JCB. Bien que les calculs ne soient pas ressentis, des médicaments pouvant modifier la composition de la bile et aider le foie sont prescrits. En cas de malaise dans l'hypochondre droit, le traitement de la cholélithiase est prescrit, empêchant ainsi l'apparition de complications.

Prévenant une autre attaque, le patient doit suivre les instructions du médecin. Les difficultés de digestion exigent une stricte observance du régime alimentaire. Nous devrons nous limiter strictement aux aliments frits, salés, épicés et acides. L'alcool et les boissons gazeuses sont particulièrement dangereux dans cette situation. Il est préférable de refuser la confiserie avec de la crème.

Donne des avantages aux plats cuits à la vapeur, aux céréales, aux légumes et aux produits laitiers. Parmi les boissons sont utiles dans le diagnostic de tisane sont considérés, le bouillon des hanches.

Médicaments pour éviter les crises:

  • Afin de réduire la douleur aux calculs, les experts prescrivent des antispasmodiques: atropine, sans shpa.
  • Les nausées et l'intoxication permettront d'éliminer les antibiotiques.

Le patient doit clairement comprendre qu'il est possible de se débarrasser complètement des calculs exclusivement par chirurgie. Avec l’augmentation des tailles, l’efficacité du traitement conservateur commence à tendre à zéro.

Comment effectuer une opération pour enlever les pierres

L'opération est réalisée à l'aide de dispositifs endoscopiques. Dans certains cas, il existe des complications graves, par exemple un empyème de la vessie, une péritonite. Des fistules se forment parfois entre le canal biliaire et les intestins.

Pendant l'opération, la vésicule biliaire est souvent enlevée avec les calculs. Il existe plusieurs méthodes d'intervention chirurgicale:

  • la manière classique est la suppression de la bulle;
  • cholécystolithotomie laparoscopique, les restes d'organes, seules les pierres sont enlevées.

Est-il possible de traiter la maladie sans chirurgie?

Le traitement sans chirurgie JCB est possible, au premier stade, est réduit à l'utilisation de médicaments contenant des acides biliaires.

Il est prescrit pour traiter la maladie des calculs biliaires avec des médicaments capables de dissoudre les sels biliaires. La méthode est prescrite en cas d'échec du patient de l'opération.

Dissolution locale de pierres - litholyse

La procédure consiste en l'introduction d'un solvant spécial dans les voies biliaires ou la vessie qui élimine enfin les calculs de cholestérol.

Lithotripsie extracorporelle

Une technique basée sur le broyage de pierres dans le corps. La procédure est assignée en cas de perméabilité des voies biliaires. Les dimensions des pierres ne dépassent pas trois centimètres.

Comment éviter les rechutes lors de la formation de calculs

Afin d'éviter les rechutes, il sera nécessaire de suivre les instructions du médecin pendant plusieurs mois afin d'éviter l'utilisation de médicaments interdits par le médecin. Pendant le traitement, vous devrez réduire votre poids en raison du rejet des produits contenant un excès de cholestérol. Dans cet état, il est extrêmement important d'éviter les régimes de famine et le nettoyage du corps.

Protégez-vous de l'apparition de calculs biliaires avec du café. Une personne qui consomme plus de quatre tasses de boisson par jour est moins susceptible de contracter la maladie des calculs biliaires.

La caféine a un effet bénéfique sur la vésicule biliaire en stimulant la contraction. Mais le café n’aidera qu’en l’absence de pierres et, en présence de formations, il est préférable de passer au tisane.

Un certain «groupe à risque» est décrit, comprenant les patients les plus susceptibles à la formation de calculs: personnes en surpoids, femmes qui ont accouché, patients d'âge.

Une pathologie similaire peut survenir chez les jeunes menant une vie sédentaire. Système de nutrition moderne composé de produits bourrés de cholestérol, exacerbe les statistiques. En raison d'un métabolisme inapproprié dans le corps reste un excès de substance, formant des calculs de cholestérol.

Les causes de la maladie sont différentes. Tous, indépendamment de leur origine, affectent négativement l’état de la vésicule biliaire et d’autres organes. La maladie n'épargne pas les gens. Les patients doivent savoir qu'il est plus facile de prévenir la maladie que de s'en débarrasser, il est recommandé de prendre soin de sa santé.

Calculs biliaires - Causes, symptômes et traitement

La vésicule biliaire est un organe qui accumule la bile produite par le foie. Ce dernier est nécessaire à la digestion des aliments. Si nécessaire, il est jeté dans le duodénum. La bile est une substance complexe contenant une grande quantité de bilirubine et de cholestérol.

Des calculs dans la vésicule biliaire sont formés en raison de la stagnation de la bile, au cours de laquelle le cholestérol est retenu dans la vessie et précipite. Ce processus est appelé processus de formation de "sable" - pierres microscopiques. Si vous n'éliminez pas le "sable", les pierres s'emboîtent les unes dans les autres pour former des pierres. Les pierres dans les conduits de la vésicule biliaire et de la vésicule biliaire se forment longtemps. Cela prend 5 à 20 ans.

Les pierres dans la galle ne peuvent pas se manifester pendant longtemps, mais il n'est toujours pas recommandé de déclencher la maladie: la pierre peut blesser la paroi de la vésicule biliaire et l'inflammation se propage aux organes voisins (les patients souffrent souvent de gastrite, d'ulcères, de pancréatite). Que faire en cas de calculs biliaires, et comment traiter ce problème sans opération, nous examinerons dans cet article.

Comment se forment les calculs biliaires?

La vésicule biliaire est un petit sac contenant 50 à 80 ml de bile, un liquide dont le corps a besoin pour digérer les graisses et maintenir une microflore normale. Si la bile stagne, ses composants commencent à précipiter et à cristalliser. Ainsi se forment des pierres qui, au fil des années, augmentent en taille et en quantité.

De plus, l’une des causes les plus courantes de la maladie est:

  1. Inflammation sévère dans la vésicule biliaire.
  2. La contractilité de la vésicule biliaire diminue, ce qui entraîne une stagnation de la bile.
  3. Lorsque la bile contient une grande quantité de calcium, de cholestérol et de pigment biliaire, il s'agit d'une bilirubine insoluble dans l'eau.
  4. Le plus souvent, la maladie de la femme est provoquée par l'obésité, un grand nombre d'accouchements et les hormones œstrogènes.
  5. L'hérédité. La formation de calculs biliaires est due à un facteur génétique. Si les parents ont souffert de la maladie, leur enfant risque également de développer une pathologie.
  6. Traitement médicamenteux - cyclosporine, clofibrate, octréotide.
  7. Mode d'alimentation. Le jeûne ou de longs intervalles entre les repas peuvent provoquer une cholélithiase. Vous limiter à un apport en liquide n'est pas recommandé.
  8. Les calculs biliaires peuvent être dus au diabète, à l'anémie hémolytique, au syndrome de Caroli, à la maladie de Crohn et à la cirrhose du foie.
  9. À la suite de la chirurgie, qui enlève la partie inférieure de l'intestin.
  10. Alcool Son abus provoque la stagnation de la vessie. La bilirubine cristallise et des concrétions apparaissent.

Comme vous le savez, la bile est constituée de divers composants, de sorte que la composition des pierres peut varier. Les types de pierres suivants sont distingués:

  1. Cholestérol - ont une forme arrondie et un petit diamètre (environ 16-18 mm);
  2. Limy - contiennent beaucoup de calcium et sont assez rares;
  3. Mixte - une structure en couches différente, composée dans certains cas d’un centre pigmenté et d’une coquille de cholestérol.

De plus, des calculs de bilirubine peuvent être formés dans la vésicule biliaire, qui sont de petite taille et localisés à la fois dans le sac et dans les canaux. Cependant, le plus souvent, les pierres sont mélangées. En moyenne, leurs tailles vont de 0,1 mm à 5 cm.

Symptômes de calculs biliaires

Le tableau clinique des symptômes avec l’apparition de calculs biliaires est très divers. La symptomatologie dépend de la composition, du nombre et de la localisation des calculs. La plupart des patients avec de gros calculs simples situés directement dans la vésicule biliaire, ignorent souvent leur maladie. Cette condition est appelée la forme latente (latente) de JCB.

En ce qui concerne les signes spécifiques, des calculs dans la vésicule biliaire se font sentir avec de tels symptômes:

  • douleur dans l'hypochondre droit (projection du foie et des voies biliaires) - intensité d'un inconfort non exprimé jusqu'à une colique hépatique;
  • syndrome dyspeptique - manifestations de troubles digestifs - nausée, ballonnements, selles instables;
  • L'augmentation de la température corporelle est une conséquence de l'apparition d'une infection bactérienne secondaire.
  • si la pierre descend dans les voies biliaires, la douleur est localisée dans le bas de l'abdomen, dans l'aine, donne à la partie fémorale.

Chez 70% des personnes, cette maladie ne provoque aucun inconfort, une personne ne commence à ressentir de l'inconfort que lorsque les calculs ont déjà poussé et obstrué le canal biliaire et que la manifestation typique est une colique biliaire, une attaque de douleur aiguë avec blocage occasionnel du canal biliaire avec une pierre. Cette attaque de douleur aiguë, c'est-à-dire de colique, peut durer de 10 minutes à 5 heures.

Diagnostics

Le diagnostic a impliqué un gastro-entérologue. Le diagnostic est établi à l'aide de plaintes de patients et de recherches supplémentaires.

Pour commencer, le patient fait une échographie des organes abdominaux. - la méthode principale et la plus efficace pour le diagnostic de la cholélithiase. Détecte la présence de calculs biliaires, l'épaississement des parois de la vésicule biliaire, sa déformation, l'expansion des canaux biliaires. Ses principaux avantages sont le caractère non invasif, la sécurité, l’accessibilité et la possibilité de détention multiple.

Si la situation est plus grave, les médecins ont alors recours à la cholécystocholangiographie (examen aux rayons X avec introduction d'un agent de contraste).

Les conséquences

La maladie de calculs biliaires peut être compliquée par les conditions suivantes:

  • cellulite de la paroi de la vésicule biliaire;
  • la fistule biliaire;
  • Syndrome de Miritsi (compression de la voie biliaire principale);
  • perforation de la vésicule biliaire;
  • pancréatite biliaire;
  • cholécystite aiguë et chronique;
  • hydropisie de la vésicule biliaire;
  • obstruction intestinale;
  • cancer de la vésicule biliaire;
  • inflammation purulente aiguë (empyème) et gangrène de la vésicule biliaire.

En général, la présence de calculs dans la vessie n’est pas dangereuse dans la mesure où elle ne bloque pas les voies biliaires. De petites pierres sortent d'elles-mêmes et si leur taille est comparable au diamètre du canal (environ 0,5 cm), alors une douleur - colique - apparaît au passage. Le grain de sable "a glissé" plus loin dans l'intestin grêle - la douleur disparaît. Si le caillou est si gros qu'il reste coincé, cette situation nécessite déjà une intervention médicale immédiate.

Calculs biliaires: traitement sans chirurgie

La détection de calculs biliaires n'implique pas toujours une intervention chirurgicale obligatoire; dans la plupart des cas, un traitement sans intervention chirurgicale est indiqué. Cependant, l'auto-traitement non contrôlé à la maison se heurte à une obstruction des voies biliaires et à un coup d'urgence sur la table d'opération pour le chirurgien en service.

Par conséquent, il est préférable de ne pas utiliser de cocktails douteux d'herbes et d'huile végétale cholérétiques catégoriquement interdites, recommandés par certains guérisseurs traditionnels, mais de s'inscrire pour une consultation avec un gastro-entérologue.

Les médicaments suivants sont prescrits pour le traitement conservateur de la maladie des calculs biliaires:

  1. Préparations contribuant à la normalisation de la composition de la bile (ursofalk, liobil);
  2. Préparations enzymatiques qui améliorent les processus de digestion, en particulier - les processus de digestion des lipides (créon).
  3. En cas de douleur causée par la contraction de la vésicule biliaire, il est recommandé aux patients divers relaxants musculaires (platafilline, drotavérine, non-spa, métacine, pyrencipine).
  4. Stimulateurs de la sécrétion d'acide biliaire (phénobarbital, zixorine).

Le traitement conservateur moderne, qui permet de préserver l’organe et ses canaux, comprend trois méthodes principales: la dissolution de calculs avec des médicaments, le concassage de calculs avec des ultrasons ou au laser et la cholélitolyse percutanée (méthode invasive).

Dissolution de la pierre (thérapie litholytique)

La dissolution des calculs biliaires avec des médicaments aide à guérir les calculs biliaires sans chirurgie. Les principaux médicaments utilisés pour dissoudre les calculs dans la vésicule biliaire sont l'acide ursodésoxycholique (Ursosan) et l'acide chénodésoxycholique (Henofalc).

La thérapie litolytique est indiquée dans les cas suivants:

  1. Les calculs sont de petite taille (de 5 à 15 mm) et ne remplissent pas plus de la moitié de la vésicule biliaire.
  2. La fonction contractile de la vésicule biliaire est normale, la perméabilité des voies biliaires est bonne.
  3. Les pierres ont une nature de cholestérol. La composition chimique des calculs peut être déterminée par sondage duodénal (ulcère duodénal) ou cholécystographie orale.

Ursosan et Henofalk réduisent le niveau de substances qui contribuent à la formation de calculs (cholestérol) dans la bile et augmentent le niveau de substances qui dissolvent les calculs (acides biliaires). Le traitement litolytique n’est efficace qu’en présence de petites pierres de cholestérol, aux premiers stades de la maladie. La dose et la durée du traitement sont déterminées par le médecin à partir de données échographiques.

Concassage de pierre (lithotripsie extracorporelle)

La lithotripsie extracorporelle par ondes de choc (pulvérisation) est une technique basée sur la génération d’une onde de choc, qui permet de broyer une pierre en plusieurs grains de sable. Actuellement, cette procédure est utilisée comme étape préparatoire avant le traitement litholytique oral.

  1. Troubles de la coagulation sanguine;
  2. Maladies inflammatoires chroniques du tube digestif (cholécystite, pancréatite, ulcères).

Les effets secondaires de la lithotripsie par ultrasons comprennent:

  1. Risque d'obstruction des voies biliaires;
  2. Dommages causés aux murs par des fragments de pierres de la vésicule biliaire à la suite de vibrations.

L’indication de l’exécution d’une PSE est l’absence de violation de la perméabilité des voies biliaires, de calculs simples et multiples de cholestérol dont le diamètre n’excède pas 3 cm.

Cholélitholyse percutanée transhépatique

Il est rarement utilisé car il fait référence à des méthodes invasives. Un cathéter est introduit dans la vésicule biliaire à travers la peau et le tissu hépatique, à travers lequel 5 à 10 ml d'un mélange de préparations spéciales sont injectés. La procédure doit être répétée, dans 3-4 semaines, il est possible de dissoudre jusqu'à 90% des concrétions.

Vous pouvez dissoudre non seulement le cholestérol, mais également d’autres types de calculs biliaires. Le nombre et la taille des pierres importent peu. Contrairement aux deux précédentes, cette méthode peut être utilisée non seulement chez les personnes atteintes de cholélithiase asymptomatique, mais également chez les patients présentant des manifestations cliniques prononcées de la maladie.

Chirurgie pour enlever les calculs de la vésicule biliaire

Néanmoins, il faut comprendre que le traitement chirurgical ne peut pas être fait avec:

  • coliques biliaires fréquentes;
  • Bulle "déconnectée" (capacité contractile perdue);
  • grosses pierres;
  • exacerbations fréquentes de cholécystite;
  • complications.

Dans la plupart des cas, une intervention chirurgicale visant à retirer les calculs de la vésicule biliaire est recommandée chez les patients pour lesquels la maladie est accompagnée de rechutes fréquentes, de fortes douleurs, de gros calculs, d'une température corporelle élevée et de diverses complications.

Le traitement chirurgical peut être laparoscopique et ouvert (cholécystolithotomie, cholécystectomie, papillosphinctérotomie, cholécystostomie). L'option de la chirurgie est déterminée pour chaque patient individuellement.

Pouvoir

Habituellement, un régime est prescrit dès l'apparition des premiers signes de calculs biliaires. Il est spécialement conçu pour ces patients, il s’appelle - régime diététique numéro 5, il doit être respecté en permanence.

Lorsque des pierres dans la galle n'est pas recommandé l'utilisation de tels produits:

  • viande grasse;
  • diverses viandes fumées;
  • la margarine;
  • assaisonnements épicés;
  • œufs durs;
  • café fort;
  • viande et poisson en conserve;
  • aliments marinés;
  • bouillons: viande, poisson et champignons;
  • pain frais et pâtisseries à la levure;
  • boissons gazeuses;
  • alcool

Les aliments sont préparés en les faisant bouillir ou en les cuisant, et vous devez souvent manger 5 à 6 fois par jour. Le régime alimentaire pour les calculs dans la vésicule biliaire doit contenir un maximum de légumes et d’huiles végétales. Les légumes aux dépens des protéines végétales stimulent la dégradation du cholestérol en excès, tandis que les huiles végétales améliorent la motilité intestinale, aident à réduire la vessie et empêchent ainsi l’accumulation de bile dans celle-ci.

Maladie biliaire

Les concrétions constituées d'un seul type de pierre sont relativement rares. La partie principale des calculs biliaires détectés est de type mixte. Surtout dans les calculs mixtes, cholestérol (90%), sels de calcium (3%) et bilirubine (5%). Le noyau d'une telle pierre est généralement pigmenté.

Un patient présente des calculs dans les voies biliaires de structure et de composition chimique différentes. La taille du béton peut aller de quelques millimètres à la taille de la vésicule biliaire.

Le poids des pierres peut atteindre 80g. Leur forme est également diverse - des lignes arrondies lisses aux extrémités acérées et inégales.

Structure en béton:

Les principaux types de composition en pierre

Le cholestérol

En structure, ils sont plus souvent homogènes. Apparaissent en raison de troubles métaboliques. La plupart d'entre eux se trouvent chez des patients prédisposés à l'obésité.

Les calculs biliaires de cholestérol ont une forme ronde avec un diamètre allant jusqu'à 20 mm.

Pigment

Ils peuvent être formés sans la participation de processus inflammatoires des voies biliaires. La principale raison de leur apparition est la dégradation accrue des globules rouges due à des anomalies congénitales.

Leurs tailles par rapport aux autres pierres sont petites. Ils peuvent être situés à la fois dans les canaux biliaires et dans la vésicule biliaire.

Calcaire

Ce type de pierres est moins commun que tous les autres. Le calcium est la base des calculs biliaires calcaires.

Mixte

Trouvé dans 80% de tous les patients atteints de maladie de calculs biliaires. Leur noyau est organique et autour de celui-ci se trouvent des couches d'autres types de calculs (sels de calcium, cholestérol, bilirubine).

Pierres difficiles

Détecté dans 10% des cas de cholélithiase. Ils ont un noyau de cholestérol, autour duquel différents composés chimiques sont superposés.

Des calculs difficiles dans la vésicule biliaire surviennent souvent en raison de processus inflammatoires.

Causes des calculs biliaires

  1. La cause la plus courante de concrétions est le dysfonctionnement de la vésicule biliaire. Lorsque son activité de contraction diminue, il ne peut pas être complètement drainé de la bile. En conséquence, la bile restante commence à s'épaissir avec le temps et devient visqueuse.
  2. Âge Les personnes âgées de plus de 50 ans souffrent le plus de calculs biliaires.
  3. Long jeûne impropre. La vésicule biliaire pousse la bile après l'ingestion de nourriture. Si la nourriture n'est pas reçue - la bile s'accumule dans la vésicule biliaire.
  4. Activité physique réduite (grossesse, maladie).
  5. Sexe féminin Plus souvent, les femmes sont malades que les hommes. Une des raisons de ce phénomène est que la quantité d'œstrogène augmente pendant la grossesse. Ce qui augmente l'absorption du cholestérol par les intestins. Puis, avec la bile, il se déplace le long du tractus biliaire.
  6. Trop manger, manger des aliments riches en calories riches en graisses animales. Consommation excessive d'alcool.
  7. Les changements hormonaux qui ont eu lieu en raison de violations de la glande thyroïde.
  8. Facteur héréditaire. Si l’un des parents est atteint d’une maladie des calculs biliaires, il est fort probable que les enfants souffrent de calculs biliaires.
  9. Maladies du foie, de la vésicule biliaire, des conduits.
  10. Acceptation de certains médicaments.

Causes de nutrition

Le travail du corps humain dépend directement de sa nutrition.

Et toute maladie, y compris la cholélithiase, est le résultat de:

  • trop manger régulièrement;
  • manque de nutrition;
  • manger des repas lourds régulièrement pour le dîner;
  • consommation excessive d'aliments riches en protéines;
  • maintenir un régime alimentaire faible en gras et de nombreuses autres raisons.

Raisons de prendre des médicaments

La prise de médicaments n'est pas sécuritaire. Guérir une maladie, ils contribuent à la formation d'une autre. Les femmes qui prennent ou ont déjà pris des contraceptifs oraux sont les plus susceptibles à la formation de calculs biliaires. Ces médicaments contiennent une grande quantité d’estragon, ce qui augmente la production de cholestérol dans la bile et empêche la vésicule biliaire de se vider.

Au même effet, le plomb et les médicaments qui, curieusement, aident à réduire le cholestérol dans le sang. Ils réduisent la concentration de cette substance dans le sang, mais l’augmentent dans la bile. Le résultat est la maladie de calculs biliaires.

Les premiers signes de la maladie de calculs biliaires

La formation de composés cristallins (calculs) dans la vésicule biliaire ne peut rester inaperçue, car elle contribue à la manifestation d'un syndrome douloureux intense - une attaque de coliques biliaires ou, comme on l'appelle, une attaque de coliques hépatiques.

La formation du syndrome douloureux est associée à la violation du composé cristallin dans le canal kystique à la suite de la contraction spasmodique du muscle lisse de l'organe, ce qui se produit lors d'une tentative de le vider (libération de la bile dans le duodénum).

Souvent, dans ce processus implique le mamelon Vater, situé sur le duodénum. Les pierres peuvent y pénétrer, provoquant ainsi une douleur intense chez une personne.

En règle générale, une attaque est observée plusieurs heures après avoir consommé des aliments lourds (pâtisserie, viande grasse et saindoux, blanc d'œuf en grande quantité, etc.). Chez les hommes, la douleur peut être observée après une longue conduite dans un véhicule, provoquée par le mouvement de calculs le long des voies biliaires à la suite de tremblements.

Et comme aujourd’hui les femmes prennent également une part active dans la conduite de voitures, elles peuvent également avoir ces manifestations de la maladie pour la même raison.

Symptômes lors de coliques

Le signe le plus commun du développement de la maladie de calculs biliaires est la colique hépatique. En règle générale, ses symptômes commencent à se manifester soudainement et renforcent rapidement son caractère. Il s'accompagne d'un syndrome douloureux très fort qu'une personne souffre énormément. Il y a des situations où le patient perd même conscience de douleur.

Les symptômes de la colique biliaire sont les suivants:

  • il y a une douleur dans la région de l'épigastre et de l'hypochondre droit, ce qui peut donner au cou, à l'omoplate et même au cou;
  • en même temps, on peut observer une distension abdominale et une douleur accrue en appuyant sur l’organe malade;
  • nausées et vomissements.

Le plus souvent, les patients ne présentent pas de signes d'irritation péritonéale et la tension musculaire protectrice peut également être absente. Mais en même temps, tous les symptômes de la tachycardie peuvent apparaître. Le rythme cardiaque peut atteindre 100 battements par minute ou plus.

Tous ces signes de coliques biliaires peuvent également disparaître soudainement au début. En règle générale, leur durée n'excède pas 30 minutes. Cependant, même après la disparition complète de l'attaque, la douleur dans l'hypochondre droit peut persister encore 20 à 40 heures.

Si les symptômes de colique hépatique sont observés pendant une longue période (plus de 1-2 heures), on parle alors d'un ajustement sans blocage. Cela donne déjà raison de supposer que le patient développe une maladie plus grave, la cholécystite, à laquelle le processus inflammatoire commence à se développer.

  1. Le développement de l'environnement bactérien dans les intestins et la vésicule biliaire;
  2. Utilisation à long terme de médicaments qui améliorent la fonctionnalité du foie et d'autres organes digestifs;
  3. L'impact de facteurs mécaniques (étirement des parois du corps du patient, augmentation de la pression sur eux, etc.).

Stade de la maladie

Initiale

Caractérisé par un changement dans la composition de la bile. Les pierres ne sont pas encore formées. Le début de la maladie peut être détecté par analyse biochimique de la bile.

Concrétion

Les signes prononcés de calculs biliaires sont absents, mais les calculs commencent déjà à se former.

Cette étape de la maladie peut être détectée à l'aide de méthodes de diagnostic instrumentales.

Les symptômes

Symptômes prononcés de la maladie. Une cholécystite aiguë ou chronique peut se développer.

Maladie aiguë

Avec un traitement inadéquat et inopportun, la douleur est exacerbée, la maladie des calculs biliaires peut entraîner diverses complications.

Diagnostic de la maladie de calculs biliaires

Le diagnostic correct des maladies des voies biliaires est basé sur l'historique de la maladie, la recherche et les indications de laboratoire. En raison du diagnostic opportun et du traitement approprié, les complications de la maladie de calculs biliaires peuvent être évitées.

Essais cliniques généraux

De telles analyses sont informatives uniquement lors de coliques biliaires. Pendant cette période, le nombre de VS et de leucocytes sera augmenté. Analyse biochimique - montrera une augmentation de la bilirubine. Dans l'analyse clinique générale de l'urine, l'urobiline sera présente lors de l'attaque et la stérocobiline sera absente dans les fèces.

Etudes instrumentales obligatoires

Échographie

L'échographie abdominale est la méthode la plus efficace pour confirmer un diagnostic. Grâce à cette méthode, le médecin reçoit des informations sur la présence et l'absence de cholécystite aiguë ou chronique. L'échographie peut être réalisée lors d'une crise de colique biliaire.

Sensibilité aux ultrasons pour les calculs dans la vésicule biliaire et les conduits - 89%, spécificité -97%, pour les calculs dans les voies biliaires principales - jusqu'à 50%, spécificité - 95%. Lors de l'utilisation des ultrasons, des calculs se trouvent dans les conduits de la vésicule biliaire d'un diamètre inférieur à 1 mm. Également déterminé la forme, la structure, la position de la vésicule biliaire. De plus, la perméabilité des voies biliaires est analysée.

Avant la procédure échographique, vous devez vous préparer. La nuit avant le dîner jusqu'à 18h00. Après cela, faire un lavement (nettoyé à l'eau claire). Les ultrasons ont-ils besoin de jeûner? Il n'est même pas recommandé de boire de l'eau.

Radiographie

Les rayons X sont rarement réalisés par rapport à l'utilisation des ultrasons. Cela est dû au fait que de nombreux calculs biliaires sont négatifs aux rayons X.

La sensibilité de la méthode est inférieure à 20%.

Fibroesophagogastroduodenoscopy

FEGDS - mené pour évaluer l'état de l'estomac et du duodénum. Fournit également des informations sur le statut de la principale papille du duodénum en cas de suspicion de cholédocholithiase.

Méthodes supplémentaires de recherche instrumentale

Cholécystographie orale et interne

Les voies biliaires extrarénales sont contrastées et la bulle n'est pas définie. Cela en dit long sur le blocage possible des canaux cystiques.

Tomographie

CT est une détermination quantitative du coefficient d'atténuation des calculs biliaires selon Hounsfield.

La méthode peut indiquer indirectement la composition et la densité de la formation de pierre.

Cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique

La CPRE est une méthode très efficace pour étudier les conduits extrahépatiques en vue de la formation éventuelle de calculs dans les voies biliaires principales. Trouve également les causes de la jaunisse obstructive.

MRCP

Cholangiopancréatographie par résonance magnétique. Il détecte les calculs biliaires non détectés par l'appareil à ultrasons.

Sa sensibilité est de 92%, sa spécificité est de 97%.

Méthodes de traitement des calculs biliaires

Comment traiter les calculs biliaires? La principale méthode est une opération et il existe aujourd'hui de nombreuses techniques chirurgicales mini-invasives qui permettent de prélever la vésicule biliaire sans complications. Les calculs biliaires peuvent considérablement retarder la formation de grosses pierres.

Traitement chirurgical

Il existe plusieurs méthodes de traitement chirurgical de la maladie de calculs biliaires:

  • Cholécystectomie, ou ablation complète de la vésicule biliaire. C'est le traitement le plus efficace pour cette maladie.
  • Cholécystotomie, dans laquelle la vésicule biliaire est coupée, des pierres en sont retirées, puis cousues. En raison de récidives fréquentes et de complications, cette méthode n’est pratiquement pas utilisée aujourd’hui.
  • Cholécystostomie. Au cours de cette opération, un drainage temporaire est installé dans la vésicule biliaire, ce qui vous permet d'éliminer l'excès de bile (particulièrement vrai pour l'hydropisie de la vésicule biliaire).
  • Cholédochostomie. Opération difficile, effectuée dans le cas où la pierre a obstrué la lumière du canal biliaire principal. Il est inséré dans le drainage, avec lequel il est possible de "décharger" l'arbre biliaire. Ensuite, le drainage est éliminé et la plaie est suturée.

Les tactiques chirurgicales sont déterminées par les caractéristiques de l'évolution de la maladie chez un patient particulier. Dans la plupart des cas, les opérations sont effectuées par le biais d'approches mini-invasives à l'aide d'une laparoscopie, ce qui garantit de courtes périodes de récupération et un retour rapide à la vie normale.

Traitement conservateur

Les indications pour le traitement médical de la cholélithiase sont:

  • Période d'exacerbation de la maladie des calculs biliaires, lorsqu'un traitement chirurgical n'est pas recommandé.
  • Sable dans la lumière de la vésicule biliaire.
  • La petite taille des pierres (moins de 0,3-0,5 cm), quand ils peuvent être enlevés sans chirurgie.

Dans le traitement de la cholélithiase en période d'exacerbation, on utilise des médicaments qui stimulent la formation et l'écoulement de la bile, améliorent la motilité des voies biliaires et soulagent les symptômes désagréables qui accompagnent cette maladie. Les remèdes les plus populaires et les plus efficaces sont les comprimés contenant de l’acide ursodésoxycholique (Ursosan, Ursofalk et autres). Ils protègent les cellules du foie et des voies biliaires et aident à dissoudre les petits calculs biliaires, en particulier le cholestérol. Le traitement conservateur de la cholélithiase dans les stades précoces peut être effectué avec succès à la maison.

Le traitement de l'inflammation de la vésicule biliaire est également traditionnellement effectué à l'aide d'antibiotiques. Le cours dure généralement 1-2 semaines. Un gastro-entérologue est déterminé par le choix du médicament, en fonction des résultats des tests.

Régime pour la cholélithiase

La maladie biliaire ne peut être guérie sans adhérer à un régime alimentaire spécial. Les patients atteints de cette maladie doivent suivre scrupuleusement certaines recommandations diététiques, car de nombreux produits ont un effet irritant direct sur le foie et les voies biliaires, peuvent provoquer un mouvement inattendu de la pierre et conduire à une nouvelle attaque de colique hépatique.

  • Aliments gras: saindoux, viande et poisson gras, abats, beurre.
  • Légumes riches en huiles essentielles et en acide oxalique: radis, oignon, ail, radis, oseille, épinard.
  • Produits à base de farine et sucreries, en particulier en surpoids.

Un bon effet dans la cholélithiase a un régime de magnésium. Il est basé sur l'utilisation quotidienne d'aliments riches en cette microcellule. Le magnésium a un effet bénéfique sur l'état des voies biliaires en éliminant les spasmes des muscles lisses, en stimulant le péristaltisme et en fournissant un effet anti-inflammatoire. Ce régime est particulièrement efficace dans le traitement des patients atteints de cholélithiase présentant une constipation.

Le régime de magnésium consiste en trois rations consécutives d'une durée de trois à quatre jours, chacune contenant au moins 0,8 gramme de magnésium. Un patient qui suit ce régime devrait éliminer complètement le sel de table, les bouillons de viande et de poisson et limiter sa consommation de liquide.

Prévention

Afin de prévenir la pathogenèse de la maladie des calculs biliaires, il faut prêter attention à la prévention. Tout d'abord, une bonne nutrition est importante. Il est nécessaire de manger lentement en mâchant soigneusement tout. Les intervalles entre les réceptions ne doivent pas dépasser 3 heures.

Une plus grande quantité de nourriture consommée devrait être des légumes et des fruits. Il n’est pas souhaitable de manger appétissant, mais si difficile à digérer, fumé, gras et épicé.

Buvez au moins 1,5 à 2 litres d'eau. C'est de l'eau, pas du thé ou du jus. Les boissons contenant de la caféine sont également indésirables. L'alcool avec la cholélithiose devrait, si ce n'est complètement éliminer, du moins limiter la consommation.

En outre, les médecins recommandent de prendre des médicaments prophylactiques biliaires.

En plus de la nutrition, il est important de maintenir un mode de vie actif. L'exercice doit être fait tous les jours. Mais cela ne signifie pas qu'il soit utile de transporter des sacs de sable ou de lourds achats sur le marché. L'exercice devrait être réparti dans tous les muscles du corps. Il est utile de faire des exercices quotidiens, de faire du sport.

S'il est difficile de vous forcer à faire quelque chose, vous devez vous inscrire à un groupe (aérobic, yoga, danse). Si vous payez la leçon à l'avance, alors vous êtes désolé que l'argent disparaisse - vous devrez y assister.

N'oubliez pas que la prévention rapide de la cholélithiase facilitera son traitement ultérieur.

Calculs biliaires - en cas de besoin urgent d'un traitement

Les calculs dans la vésicule biliaire sont une affection pathologique du corps qui se développe sur le fond d’une violation de la composition chimique de la bile.

Cette maladie se développe principalement à l'âge adulte chez les hommes et les femmes. Les bétons sont capables de se localiser dans les conduits et dans l’organe biliaire.

Pourquoi les pierres se forment-elles?

La vésicule biliaire est la cavité où le secret est produit par le foie. Pour un traitement alimentaire normal, il est nécessaire que celui-ci contienne une quantité normale de produits chimiques et présente une certaine viscosité.

En outre, il doit être à l'état liquide et à temps pour pénétrer dans l'intestin pour digérer les aliments. Mais s'il y a un retard de la bile dans l'organe, alors le calcul commence à se former.

Pour cette raison, le risque d'apparition de calculs biliaires pendant la grossesse augmente en raison de changements hormonaux dans le corps. "Blame" sur cette progestérone.

Si son contenu augmente, les muscles de la vessie commencent à se relâcher, ce qui conduit à la stagnation et à la formation de calculs.

Parmi les raisons de la formation de calculs biliaires, se distinguent les suivantes:

  • haute concentration de cholestérol dans un secret - la formation de "sable" commence, qui, ayant un contact constant avec la bile épaisse, commence à "croître", se transformant en réalisations concrètes;
  • déficience hormonale chez la femme ou dysfonctionnement hépatique - à la suite de ce processus, une perturbation de la composante chimique normale de la bile apparaît, ce qui entraîne une diminution de la quantité d'acides biliaires;
  • la contraction musculaire de l'organe biliaire est perturbée - une stagnation de la bile se produit. Le cholestérol, les protéines et les sels de calcium contenus dans le secret commencent à précipiter et à persister dans le corps;
  • inflammation dans les voies biliaires - le processus de sécrétion dans l'intestin, conduisant à l'apparition de calculs, est interrompu.

Outre les raisons qui ont conduit à la formation de pierres, de nombreux facteurs jouent également un rôle important dans ce processus:

  • métabolisme pathologique en raison de trop manger, manger des aliments avec un taux de cholestérol élevé;
  • perte de poids nette;
  • augmentation du poids corporel;
  • régimes de perte de poids incontrôlés;
  • inflammation du foie, du pancréas;
  • troubles endocriniens;
  • hérédité génétique;
  • âge mûr;
  • mode de vie sédentaire.

Pourquoi les calculs de vésicule biliaire se forment-ils davantage chez les femmes que chez les hommes, et à quoi sert ce processus? Le corps de la femme, dans les périodes fertiles ou ménopausiques de la vie, dépend de la quantité de progestérone et d’œstrogènes, dont la teneur en hommes est bien moindre.

Par conséquent, il existe un risque accru de concrétions lors de grossesses répétées ou de la prise de contraceptifs.

Types de pierres

Les concrétions peuvent être variées en quantité, forme, taille et structure. Simple et multiple, arrondi et oblong, petit et grand.

Par la forme des pierres sont divisées:

  • cholestérol - contient des cristaux de cholestérol;
  • pigment - contient de la bilirubine et des sels de calcium;
  • formations mixtes - composées de cholestérol, bilirubine, sels de calcium.

Les calculs de cholestérol courants et communs sont. Le processus de leur formation, dans la vésicule biliaire, peut durer de nombreuses années, et durer souvent jusqu'à 10 ans.

La maladie, aux premiers stades du développement, est latente et se découvre par hasard au cours de l'examen pour d'autres raisons. À mesure que les calculs biliaires augmentent et pénètrent dans les canaux, les symptômes cliniques commencent à apparaître.

Symptômes de la maladie

Les concrétions dans l'organe ne gênent parfois pas le patient pendant longtemps. Les premiers signes du processus pathologique commencent à apparaître lorsqu'il y a des erreurs dans le régime alimentaire, accompagnées de certains symptômes:

  • douleur et lourdeur à l'estomac à droite - au début du développement de la maladie, insignifiante, mais avec le temps, son intensité augmente;
  • amertume dans la bouche;
  • des nausées;
  • brûlures d'estomac;
  • trouble intestinal sous forme de selles molles;
  • augmentation de la température jusqu'à 37,1 - 37,3;
  • tension et ballonnements.

Mais les symptômes de la maladie apparaissent lorsque les calculs de la vésicule biliaire commencent à se déplacer dans les canaux ou, en raison de leur nombre important, les parois de la vessie commencent à s'étirer.

Apparaît une douleur aiguë paroxystique, des crampes, localisée dans l'hypochondre droit, avec recul dans le bras, sous l'omoplate, la mâchoire.

Si les calculs dans le canal biliaire sont de petite taille, ils peuvent ensuite, après les avoir traversés, pénétrer dans le duodénum. Dans ce cas, le syndrome douloureux s’arrête immédiatement et les calculs sortent avec les selles.

Parfois, des symptômes atypiques de coliques sont possibles. Dans ce cas, la douleur est projetée dans la poitrine et est accompagnée d'une tachycardie, simulant une attaque d'angine.

La durée d'une attaque dépend de la taille de la pierre. Mais si la colique dure plusieurs heures, la douleur commence alors à se localiser spécifiquement dans la projection de l'organe biliaire. La cause de cette attaque est un spasme des muscles lisses du conduit ou des parois de la vessie.

Entre les crises, la douleur de la capsule hépatique provoquée par la stagnation de la bile dans les petits conduits persiste. Le syndrome douloureux provoque l'apparition de nausées et de vomissements.

Ces symptômes sont caractérisés par des signes d’intérêt pour le processus pathologique du pancréas. Plus son implication est importante, plus le tableau clinique de la maladie sera solide. La nausée est souvent constante et la bile est présente dans les vomissures.

Symptômes aigus

Si la pierre dans la vésicule biliaire commence à bouger et bloque le conduit, un ictère se développe lorsque la sclérotique des yeux devient jaune. Cela est dû à la bilirubine qui pénètre dans le sang de la vessie.

En raison du manque de stercobiline dans l'intestin, il n'y a pas de taches sur les matières fécales, de sorte que les selles ont une couleur claire. L'urine s'assombrit et prend une teinte de bière en raison de la concentration élevée en urobiline.

Processus pathologique à long terme dans la vessie, accompagné d'une modification de la composition quantitative du cholestérol. Il se manifeste des éruptions cutanées sur la peau des mains, des épaules, des paupières en forme de grains.

Avec le développement de l’inflammation, c’est-à-dire la cholécystite calcique, il est possible que le corps réagisse à la température jusqu’à 39 degrés, avec une détérioration générale de l’état sous forme de maux de tête, de faiblesse et d’appétit.

Le manque de bile, nécessaire aux processus digestifs normaux, affecte la fonction intestinale. Les constipations sont souvent remplacées par des selles liquides et accompagnées d'une distension abdominale.

Les problèmes de nature hépatique donnent lieu à des violations dans le contexte émotionnel du patient. Au fil du temps, il se produit un changement de caractère, de l'irritabilité, des conflits, des sautes d'humeur, qui dépendent directement du bien-être général du patient.

Un examen objectif a révélé:

  • langue sèche, recouverte de fleurs jaunâtres;
  • sclérotique jaune des yeux;
  • l'abdomen est tendu à droite dans l'hypochondre, où une hyperesthésie cutanée est constatée (hypersensibilité);
  • lors de l'inspection palpatique, on observe la vésicule biliaire accrue et douloureuse.

Les symptômes indiquant des calculs biliaires nécessitent un examen et un traitement du patient en milieu hospitalier.

Complications possibles

Exacerbation provoquée de la maladie pour plusieurs raisons, à savoir:

  • violation du régime alimentaire;
  • abus d'alcool;
  • travail physique pénible;
  • situations stressantes.

Si le syndrome douloureux est permanent, cela indique alors un processus inflammatoire, c'est-à-dire une cholécystite ou une cholangite. Les mouvements actifs du patient contribuent à l’augmentation de la douleur. L'exacerbation de la maladie provoque une forte fièvre.

Si le syndrome douloureux est long et s'accompagne de changements de la formule sanguine liés à la température, alors cette symptomatologie clinique indiquera phlegmon. Le béton, exerçant une pression sur la paroi du corps, provoque des changements dystrophiques, ce qui conduit à son amincissement.

Si une bulle se rompt, une péritonite se développe. Il s'agit d'une affection aiguë mettant la vie en danger qui nécessite une assistance immédiate.

Une complication de la cholélithiase peut être la formation d'une fistule entre le duodénum 12 et la vessie. Si le tartre lui-même en sort et pénètre dans l'intestin, il est possible qu'une obstruction intestinale se développe, accompagnée d'une douleur aiguë à l'abdomen lors de l'arrêt des gaz et de l'écoulement des selles.

Une longue période de la maladie peut conduire au développement d'une oncologie, d'une pancréatite aiguë ou chronique. Si les conduits intra-hépatiques sont longs ou partiellement impraticables, il est possible que le développement de la cirrhose secondaire du foie.

Toute complication dans l'évolution de la maladie constitue une menace pour la vie du patient. Le traitement précoce de la maladie évite la propagation du processus pathologique.

Diagnostics

S'il y a des problèmes de système digestif, le patient a souvent une question à poser au médecin. Le patient est envoyé chez le médecin traitant pour un examen primaire, qui permettra de recueillir l'anamnèse et des données objectives sur la maladie.

Ensuite, prenant en compte le polymorphisme des symptômes, des méthodes de recherche de laboratoire sont mises en oeuvre pour la clarification et le diagnostic différentiel:

  • sang pour l'ESR, l'hémoglobine, la leucocytose;
  • analyse fécale générale;
  • l'urine pour l'analyse générale;
  • biochimie sanguine pour les tests de la fonction hépatique.

Après l'examen initial et l'examen de laboratoire, le patient est envoyé à un gastro-entérologue, qui lui prescrit des méthodes d'examen instrumentales pour clarifier le diagnostic:

  • Échographie;
  • radiographie ou fluoroscopie de la cavité abdominale;
  • Scanner ou IRM;
  • La cholécystographie orale est une méthode alternative d’échographie, mais moins informative.

Traitement

Est-il nécessaire d'éliminer chirurgicalement les calculs ou un traitement conservateur est-il préférable? Cette question n’est résolue que par le médecin traitant, en tenant compte des symptômes cliniques et des résultats de l’examen.

Le traitement de la maladie vise à améliorer la composition de la bile, à réduire la viscosité, à accélérer l'écoulement de la vessie, ainsi qu'à prévenir la formation de nouveaux calculs et à réduire la taille des calculs existants.

Le traitement de la maladie comprend l'utilisation des médicaments suivants:

  • contribuer à la circulation de la bile - Allohol, Holosas, Urolesan, Flamin;
  • soulager les spasmes des muscles lisses - Spasmalgon, No - shpa, Duspatalin;
  • analgésiques - Analgin, Tempalgin, Novigan;
  • anti-inflammatoire - ibuprofène, paracétamol;
  • antibiotiques - par indications;

Le traitement conservateur est prescrit par un médecin en tenant compte de l'état du patient, du moment de la maladie, de la présence de complications. Le gastro-entérologue sélectionne les médicaments en fonction des caractéristiques individuelles du patient, en déterminant la dose et le déroulement du traitement.

En outre, on utilise un traitement médical avec une lithotripsie à onde de choc avec une seule pierre, de la taille de trois centimètres, ou trois pierres, de la taille de 15 mm.

Cette méthode peut être utilisée pour broyer des pierres jusqu’à trois mm par ultrasons, puis pour les dissoudre à l’aide d’Ursofalk. La méthode nécessite des preuves, mais est rarement utilisée.

Dissolution des calculs biliaires

Pour la dissolution du calcul appliqué en hénothérapie. La méthode est basée sur l'utilisation de préparations contenant de l'acide ursodésoxycholique, qui dissolvent les cristaux de cholestérol et réduisent son absorption dans l'intestin grêle. Ces médicaments comprennent:

Avec l'aide de ces médicaments, il est possible de dissoudre uniquement des calculs de cholestérol, qui ne peuvent pas être enlevés chirurgicalement. Ils ne devraient pas être plus de deux centimètres de taille.

L'effet positif de ce type de traitement est observé dans le cas de calculs formés, mais en l'absence de symptômes de la maladie.

L'outil est attribué en fonction des indications, individuellement. Le cours et la durée du traitement sont déterminés par le médecin. Une condition préalable au traitement consiste à contrôler les échantillons de foie une fois par trimestre et à contrôler les ultrasons une fois tous les six mois.

Traitement chirurgical

L'opération pour les calculs biliaires a ses propres indications:

  • les grandes formations qui remplissent plus du tiers des calculs biliaires;
  • accès fréquents de coliques;
  • organe biliaire inactif;
  • maladie de calculs biliaires, accompagnée de diverses complications.

L'opération de cholécystectomie, éventuellement de plusieurs manières:

  • accès classique étendu à l’organe en ouvrant le péritoine;
  • méthode laparoscopique, qui est préféré. L'avantage est une petite invasion, une courte période de récupération, une durée de séjour réduite à l'hôpital.

La cholécystectomie peut guérir le patient de la cholélithiase. Cependant, la possibilité de l'apparition de calculs dans les voies biliaires demeure. Par conséquent, il est nécessaire de suivre strictement les recommandations du médecin, de suivre un régime et d'être examiné régulièrement.

Régime alimentaire

Après avoir clarifié le diagnostic, un traitement est prescrit. Mais tout d’abord, avec des calculs dans la vésicule biliaire, on montre le régime alimentaire. En cas de violation du métabolisme du cholestérol, la nutrition thérapeutique est une condition préalable à la prévention des exacerbations et des complications au cours de l'évolution de la maladie.

Sans respect du régime alimentaire, le traitement médicamenteux ne sera pas efficace. Les patients atteints de maladie des voies biliaires doivent suivre les règles de la nutrition:

  • des repas fractionnés, jusqu'à six fois par jour;
  • adhésion à la nourriture;
  • des portions uniques de nourriture ne dépassent pas 300 grammes;
  • le traitement des aliments ne s'effectue qu'à la vapeur, par cuisson ou par ébullition;
  • la nourriture est chaude, pas plus haut que 30 - 35 degrés;
  • un régime de sel réduit est introduit, pas plus de 10 grammes de sel par jour;

Les patients présentant des calculs dans la vésicule biliaire ont une nutrition correspondant au tableau n ° 5, dont la valeur énergétique est de 2500 kilocalories.

Le régime alimentaire des patients atteints de foie est basé sur des produits qui peuvent ou ne peuvent pas être consommés.

Produits interdits

La présence de calculs nécessite l'exclusion du régime de certains aliments augmentant la production de bile. Ceux-ci comprennent:

  • boeuf gras, agneau, porc;
  • bouillons de viande et de champignons forts;
  • pain de blé frais et pâtisseries;
  • pois, haricots;
  • aliments fumés et en conserve;
  • fromages aiguisés;
  • café et boissons gazeuses colorées;
  • chou blanc et chou de Bruxelles;
  • sauces chaudes;
  • épices et épices.

Produits autorisés

Le régime alimentaire d'un patient souffrant de cholélithiase doit être complet et nutritif, y compris tout ce dont vous avez besoin.

Les produits autorisés comprennent:

  • viande diététique de poulet, dinde, lapin;
  • sarrasin, riz, semoule, flocons d'avoine, cuits à l'eau;
  • pain séché d'hier, biscuits;
  • les pâtes;
  • variétés de poisson maigres (sandre, morue, goberge);
  • produits laitiers faibles en gras;
  • protéines de poulet;
  • légumes bouillis;
  • compotes ou gelées;
  • eau minérale sans gaz telle que Borjomi, Essentuki.

Plus D'Articles Sur Le Foie

Kyste

Maladies du foie et des reins chez l'homme

Symptômes et signes d'insuffisance rénale chez l'hommeLes reins sont l'un des organes les plus importants qui remplissent de nombreuses fonctions différentes, assurant ainsi le fonctionnement normal de l'organisme.
Kyste

Recettes pour un régime délicieux pour 5 tables par jour

Diet 5 est un aliment complet, prescrit pour les maladies du pancréas et de la vésicule biliaire. En plus des médicaments, l’alimentation est une condition essentielle du rétablissement.