Quelle fonction n'effectue pas le foie

Le foie est l'un des principaux organes du corps humain. L'interaction avec l'environnement externe est assurée avec la participation du système nerveux, du système respiratoire, du tractus gastro-intestinal, des systèmes cardiovasculaire, endocrinien et du système des organes en mouvement.

Une variété de processus se produisant dans le corps est due au métabolisme ou au métabolisme. Les systèmes nerveux, endocrinien, vasculaire et digestif sont particulièrement importants pour le bon fonctionnement du corps. Dans le système digestif, le foie occupe l’une des positions dominantes et remplit les fonctions de centre de traitement chimique, de formation (synthèse) de nouvelles substances, de centre de neutralisation de substances toxiques (nocives) et de l’organe endocrinien.

Le foie participe aux processus de synthèse et de décomposition des substances, aux interconversions d'une substance en une autre, à l'échange des composants principaux du corps, à savoir le métabolisme des protéines, des graisses et des glucides (sucres), et est un organe à activité endocrinienne. Nous notons en particulier que le foie se décompose, synthétise et dépose des glucides et des graisses, décompose les protéines en ammoniaque, synthétise des gemmes (base de l'hémoglobine), synthétise de nombreuses protéines sanguines et un métabolisme intensif en acides aminés.

Les composants alimentaires préparés lors des étapes de traitement précédentes sont absorbés dans le sang et distribués principalement au foie. Il convient de noter que si des substances toxiques pénètrent dans les composants alimentaires, elles entrent également dans le foie. Le foie est la plus grande usine de traitement chimique primaire du corps humain, où se déroulent des processus métaboliques qui affectent tout le corps.

Fonction hépatique

1. Les fonctions de barrière (de protection) et de neutralisation consistent en la destruction de produits toxiques du métabolisme des protéines et de substances nocives absorbées dans l'intestin.

2. Le foie est la glande digestive qui produit la bile qui entre dans le duodénum par le canal excréteur.

3. Participation à tous les types de métabolisme dans le corps.

Considérez le rôle du foie dans les processus métaboliques du corps.

1. Métabolisme des acides aminés (protéines). Synthèse d'albumine et de partiellement des globulines (protéines sanguines). Parmi les substances qui passent du foie dans le sang, en premier lieu en raison de leur importance pour le corps, vous pouvez ajouter des protéines. Le foie est le site principal de la formation d'un certain nombre de protéines sanguines, fournissant une réaction complexe de coagulation du sang.

Un certain nombre de protéines synthétisées dans le foie sont impliquées dans les processus d'inflammation et de transport de substances dans le sang. C'est pourquoi l'état du foie affecte de manière significative l'état du système de coagulation du sang, la réponse du corps à tout effet, accompagnée d'une réaction inflammatoire.

Par le biais de la synthèse de protéines, le foie participe activement aux réactions immunologiques du corps, qui sont à la base de la protection du corps humain contre l'action de facteurs infectieux ou d'autres facteurs immunologiquement actifs. De plus, le processus de protection immunologique de la muqueuse gastro-intestinale comprend l’atteinte directe du foie.

Des complexes protéiques se forment dans le foie avec des lipides (lipoprotéines), des glucides (glycoprotéines) et des complexes vecteurs (transporteurs) de certaines substances (par exemple, la transferrine de fer).

Dans le foie, les produits de dégradation des protéines entrant dans l'intestin avec de la nourriture sont utilisés pour synthétiser de nouvelles protéines dont le corps a besoin. Ce processus s'appelle la transamination des acides aminés et les enzymes impliquées dans le métabolisme sont appelées transaminases.

2. Participation à la décomposition des protéines en leurs produits finaux, à savoir l'ammoniac et l'urée. L'ammoniac est un produit permanent de la dégradation des protéines, tout en étant toxique pour le système nerveux. systèmes de substances. Le foie fournit un processus constant de conversion de l'ammoniac en une substance peu toxique, l'urée, cette dernière étant excrétée par les reins.

Lorsque la capacité du foie à neutraliser l'ammoniac diminue, son accumulation dans le sang et le système nerveux se produit, ce qui s'accompagne de troubles mentaux et se termine par un arrêt complet du système nerveux - le coma. Ainsi, nous pouvons affirmer sans crainte que l’état du cerveau humain est fortement dépendant du travail correct et complet de son foie;

3. Échange de lipides (graisses). Les plus importants sont les processus de scission des graisses en triglycérides, la formation d’acides gras, le glycérol, le cholestérol, les acides biliaires, etc. Dans ce cas, les acides gras à chaîne courte se forment exclusivement dans le foie. De tels acides gras sont nécessaires au plein travail des muscles squelettiques et du muscle cardiaque en tant que source d'obtention d'une proportion importante d'énergie.

Ces mêmes acides sont utilisés pour générer de la chaleur dans le corps. Le cholestérol est synthétisé dans le foie à 80-90%. D'une part, le cholestérol est une substance nécessaire à l'organisme, d'autre part, le cholestérol en violation de son transport se dépose dans les vaisseaux et provoque le développement de l'athérosclérose. Tout cela permet de tracer le lien du foie avec le développement de maladies du système vasculaire;

4. Métabolisme des glucides. Synthèse et décomposition du glycogène, conversion du galactose et du fructose en glucose, oxydation du glucose, etc.

5. Participation à l'assimilation, au stockage et à la formation de vitamines, notamment de A, D, E et du groupe B;

6. Participation au métabolisme du fer, du cuivre, du cobalt et d'autres oligo-éléments nécessaires à la formation du sang;

7. Implication du foie dans l'élimination des substances toxiques. Les substances toxiques (en particulier celles de l’extérieur) sont soumises à une distribution inégale dans le corps. Une étape importante de leur neutralisation est l'étape de modification de leurs propriétés (transformation). La transformation conduit à la formation de composés ayant une capacité toxique moindre ou supérieure à celle de la substance toxique ingérée dans le corps.

Élimination

1. Échange de bilirubine. La bilirubine est souvent formée à partir des produits de dégradation de l'hémoglobine libérée par le vieillissement des globules rouges. Chaque jour, 1 à 1,5% des globules rouges sont détruits dans le corps humain. En outre, environ 20% de la bilirubine est produite dans les cellules du foie.

Une perturbation du métabolisme de la bilirubine entraîne une augmentation de son contenu dans le sang - une hyperbilirubinémie, qui se manifeste par un ictère;

2. Participation aux processus de coagulation du sang. Les cellules du foie produisent des substances nécessaires à la coagulation du sang (prothrombine, fibrinogène), ainsi qu'un certain nombre de substances qui ralentissent ce processus (héparine, antiplasmin).

Le foie est situé sous le diaphragme, dans la partie supérieure droite de la cavité abdominale. Normalement, il n'est pas palpable chez l'adulte, car il est recouvert de côtes. Mais chez les petits enfants, il peut dépasser sous les côtes. Le foie a deux lobes: droit (grand) et gauche (plus petit) et recouvert d'une capsule.

La surface supérieure du foie est convexe et la partie inférieure légèrement concave. Sur la face inférieure, au centre, se trouvent des portes particulières du foie à travers lesquelles passent les vaisseaux, les nerfs et les voies biliaires. Dans la cavité sous le lobe droit se trouve la vésicule biliaire, qui stocke la bile, produite par les cellules du foie, appelées hépatocytes. Par jour, le foie produit de 500 à 1200 millilitres de bile. La bile se forme continuellement et son entrée dans l'intestin est associée à la prise de nourriture.

La bile

La bile est un liquide jaune composé d’eau, de pigments et d’acides biliaires, de cholestérol et de sels minéraux. Par le canal biliaire commun, il est sécrété dans le duodénum.

La libération de bilirubine par le foie via la bile assure l'élimination du sang toxique pour le corps, résultant de la dégradation naturelle constante de l'hémoglobine (la protéine des globules rouges). Pour les violations sur. À n'importe quel stade de l'extraction de la bilirubine (dans le foie même ou la sécrétion biliaire le long des canaux hépatiques), la bilirubine s'accumule dans le sang et les tissus, ce qui se manifeste sous la forme d'une peau et d'une sclérotique jaunes, c'est-à-dire du développement d'un ictère.

Acides biliaires (cholates)

Les acides biliaires (cholates), associés à d'autres substances, assurent un métabolisme stationnaire du cholestérol et son excrétion dans la bile, tandis que le cholestérol dans la bile est dissout ou plutôt enfermé dans les plus petites particules assurant l'excrétion du cholestérol. Des perturbations dans le métabolisme des acides biliaires et d'autres composants qui assurent l'élimination du cholestérol s'accompagnent de la précipitation de cristaux de cholestérol dans la bile et de la formation de calculs biliaires.

Le maintien d'un échange stable d'acides biliaires implique non seulement le foie, mais également l'intestin. Dans les parties droites du gros intestin, les cholates sont réabsorbés dans le sang, ce qui assure la circulation des acides biliaires dans le corps humain. Le réservoir principal de la bile est la vésicule biliaire.

La vésicule biliaire

Lorsque les violations de ses fonctions sont également des violations marquées de la sécrétion de la bile et des acides biliaires, ce qui est un autre facteur contribuant à la formation de calculs biliaires. Dans le même temps, les substances de la bile sont nécessaires à la digestion complète des graisses et des vitamines liposolubles.

Avec un manque prolongé d'acides biliaires et de certaines autres substances de la bile, il se forme un manque de vitamines (hypovitaminose). L'accumulation excessive d'acides biliaires dans le sang en violation de leur excrétion avec la bile s'accompagne de démangeaisons douloureuses de la peau et de modifications du pouls.

Une caractéristique du foie est qu’il reçoit le sang veineux des organes abdominaux (estomac, pancréas, intestins, etc.) qui, agissant par la veine porte, est débarrassé des substances nocives par les cellules du foie et pénètre dans la veine cave inférieure. le coeur Tous les autres organes du corps humain ne reçoivent que du sang artériel et veineux.

L'article utilise des matériaux de sources ouvertes: Auteur: Trofimov S. - Livre: "Maladies du foie"

Enquête:

Si vous trouvez une erreur, sélectionnez le fragment de texte et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Partager la publication "Fonctions du foie dans le corps humain"

Fonctions du foie: son rôle principal dans le corps humain, leur liste et leurs caractéristiques

Le foie est l'organe glandulaire abdominal du système digestif. Il est situé dans le quadrant supérieur droit de l'abdomen sous le diaphragme. Le foie est un organe vital qui soutient presque tous les autres organes à un degré ou à un autre.

Le foie est le deuxième plus grand organe du corps (la peau est le plus grand organe), pesant environ 1,4 kg. Il a quatre lobes et une structure très douce, de couleur rose-marron. Contient également plusieurs canaux biliaires. Il existe un certain nombre de fonctions importantes du foie, qui seront abordées dans cet article.

Physiologie du foie

Le développement du foie humain commence au cours de la troisième semaine de grossesse et atteint une architecture mature jusqu'à 15 ans. Il atteint sa plus grande taille relative, environ 10% du poids du fœtus, vers la neuvième semaine. Cela représente environ 5% du poids corporel d'un nouveau-né en bonne santé. Le foie représente environ 2% du poids corporel chez l'adulte. Il pèse environ 1400 g chez une femme adulte et environ 1800 g chez un homme.

Il est presque complètement derrière la cage thoracique, mais le bord inférieur se fait sentir le long de l’arc costal droit pendant l’inhalation. Une couche de tissu conjonctif, appelée capsule de Glisson, recouvre la surface du foie. La capsule s'étend à tous les vaisseaux du foie sauf les plus petits. Le ligament en croissant attache le foie à la paroi abdominale et au diaphragme, le divisant en un grand lobe droit et un petit lobe gauche.

En 1957, le chirurgien français Claude Kuinaud a décrit 8 segments du foie. Depuis lors, une moyenne de vingt segments sont décrits dans les études radiographiques, basées sur la distribution de l'apport sanguin. Chaque segment a ses propres branches vasculaires indépendantes. La fonction excrétrice du foie est représentée par les branches biliaires.

Chaque segment est ensuite divisé en segments. Ils sont généralement représentés sous forme d'amas hexagonaux distincts d'hépatocytes. Les hépatocytes sont collectés sous forme de plaques qui s'étendent de la veine centrale.

De quoi est responsable chacun des lobes hépatiques? Ils desservent les vaisseaux artériels, veineux et biliaires situés à la périphérie. Les tranches d'un foie humain ont un petit tissu conjonctif qui sépare un lobe d'un autre. L'absence de tissu conjonctif rend difficile l'identification des voies portales et des limites des lobes individuels. Les veines centrales sont plus faciles à identifier en raison de leur grande lumière et du manque de tissu conjonctif qui enveloppe les vaisseaux du processus porte.

  1. Le rôle du foie dans le corps humain est divers et remplit plus de 500 fonctions.
  2. Aide à maintenir la glycémie et d'autres produits chimiques.
  3. L'excrétion de bile joue un rôle important dans la digestion et la détoxification.

En raison du grand nombre de fonctions, le foie est susceptible de subir des dommages rapides.

Quelles sont les fonctions du foie

Le foie joue un rôle important dans le fonctionnement du corps, la détoxification, le métabolisme (y compris la régulation du stockage du glycogène), la régulation des hormones, la synthèse des protéines, la décomposition et la décomposition des globules rouges, même brièvement. Les principales fonctions du foie comprennent la production de bile, un produit chimique qui détruit les graisses et les rend plus faciles à digérer. Réalise la production et la synthèse de plusieurs éléments importants du plasma et stocke également certains nutriments essentiels, notamment les vitamines (notamment A, D, E, K et B-12) et le fer. La fonction suivante du foie consiste à stocker le sucre de glucose simple et à le transformer en glucose utile si le taux de sucre dans le sang baisse. L'une des fonctions les plus connues du foie est le système de désintoxication: il élimine les substances toxiques présentes dans le sang, telles que l'alcool et les drogues. Il détruit également l'hémoglobine, l'insuline et maintient l'équilibre des hormones. De plus, il détruit les vieilles cellules sanguines.

Quelles sont les autres fonctions du foie dans le corps humain? Le foie est vital pour une fonction métabolique saine. Il convertit les glucides, les lipides et les protéines en substances utiles, telles que le glucose, le cholestérol, les phospholipides et les lipoprotéines, qui sont ensuite utilisées dans diverses cellules du corps. Le foie détruit les parties non appropriées de protéines et les transforme en ammoniac et finalement en urée.

Échange

Quelle est la fonction métabolique du foie? C'est un organe métabolique important dont la fonction métabolique est contrôlée par l'insuline et d'autres hormones métaboliques. Le glucose est converti en pyruvate par glycolyse dans le cytoplasme, puis le pyruvate est oxydé dans les mitochondries pour produire de l'ATP au cours du cycle du TCA et de la phosphorylation par oxydation. À l'état fourni, les produits glycolytiques sont utilisés pour la synthèse des acides gras par lipogenèse. Les acides gras à longue chaîne sont inclus dans le triacylglycérol, les phospholipides et / ou les esters de cholestérol dans les hépatocytes. Ces lipides complexes sont stockés dans des gouttelettes lipidiques et des structures membranaires ou sont sécrétés dans la circulation sous forme de particules avec une faible densité de lipoprotéines. À l'état de faim, le foie est capable d'excréter le glucose par glycogénolyse et gluconéogenèse. Au cours d'un court jeûne, la gluconéogenèse hépatique est la principale source de production de glucose endogène.

La faim contribue également à la lipolyse du tissu adipeux, ce qui entraîne la libération d’acides gras non estérifiés, qui sont convertis en corps cétoniques dans les mitochondries hépatiques, malgré la β-oxydation et la cétogenèse. Les corps cétoniques fournissent un carburant métabolique pour les tissus extrahépatiques. Basé sur l'anatomie humaine, le métabolisme énergétique du foie est étroitement régulé par des signaux neuronaux et hormonaux. Alors que le système sympathique stimule le métabolisme, le système parasympathique supprime la gluconéogenèse hépatique. L'insuline stimule la glycolyse et la lipogenèse, mais inhibe la gluconéogenèse et le glucagon s'oppose à l'action de l'insuline. De nombreux facteurs de transcription et co-activateurs, notamment CREB, FOXO1, ChREBP, SREBP, PGC-1α et CRTC2, contrôlent l'expression d'enzymes qui catalysent des étapes clés des voies métaboliques, contrôlant ainsi le métabolisme énergétique dans le foie. Un métabolisme énergétique aberrant dans le foie contribue à la résistance à l'insuline, au diabète et aux maladies du foie gras sans alcool.

De protection

La fonction de barrière du foie est de fournir une protection entre la veine porte et les circulations systémiques. Le système réticulo-endothélial constitue une barrière efficace contre l’infection. Agit également en tant que tampon métabolique entre les contenus intestinaux très variables et le sang portail et contrôle étroitement la circulation systémique. En absorbant, en préservant et en libérant du glucose, des acides gras et des acides aminés, le foie joue un rôle vital dans l'homéostasie. Il stocke et libère également les vitamines A, D et B12. Métabolise ou neutralise la plupart des composés biologiquement actifs absorbés par les intestins, tels que les médicaments et les toxines bactériennes. Il remplit bon nombre des mêmes fonctions lorsqu’il administre du sang systémique de l’artère hépatique, soit un total de 29% du débit cardiaque.

La fonction protectrice du foie consiste à éliminer les substances nocives du sang (telles que l'ammoniac et les toxines), puis à les neutraliser ou à les transformer en composés moins nocifs. De plus, le foie transforme la plupart des hormones et les transforme en d'autres produits plus ou moins actifs. Le rôle de barrière du foie est représenté par les cellules de Kupffer - des bactéries absorbantes et d’autres substances étrangères du sang.

Synthèse et clivage

La plupart des protéines plasmatiques sont synthétisées et sécrétées par le foie, l’albumine étant la plus courante. Le mécanisme de sa synthèse et de sa sécrétion a récemment été présenté plus en détail. La synthèse de la chaîne polypeptidique est initiée sur des polyribosomes libres avec de la méthionine en tant que premier acide aminé. Le segment suivant de la protéine produite est riche en acides aminés hydrophobes, qui interviennent probablement dans la liaison des polyribosomes synthétisant l'albumine à la membrane endoplasmique. L'albumine, appelée préproalbumine, est transférée dans l'espace interne du réticulum endoplasmique granulaire. La préalbumine est réduite en proalbumine par coupure hydrolytique de 18 acides aminés à partir de l'extrémité N-terminale. La proalbumine est transportée dans l'appareil de Golgi. Enfin, il est converti en albumine immédiatement avant la sécrétion dans le sang en retirant six autres acides aminés N-terminaux.

Certaines fonctions métaboliques du foie dans le corps effectuent la synthèse des protéines. Le foie est responsable de nombreuses protéines différentes. Les protéines endocrines produites par le foie comprennent l'angiotensinogène, la thrombopoïétine et le facteur de croissance analogue à l'insuline. Chez l'enfant, le foie est principalement responsable de la synthèse de l'hème. Chez l'adulte, la moelle osseuse n'est pas un appareil de production d'hème. Néanmoins, un foie adulte effectue 20% de synthèse de l'hème. Le foie joue un rôle crucial dans la production de presque toutes les protéines plasmatiques (albumine, glycoprotéine de l'acide alpha-1, majeure partie de la cascade de la coagulation et des voies fibrinolytiques). Exceptions connues: gamma globulines, facteur III, IV, VIII. Protéines produites par le foie: protéine S, protéine C, protéine Z, inhibiteur de l'activateur du plasminogène, antithrombine III. Les protéines dépendantes de la vitamine K synthétisées par le foie comprennent: les facteurs II, VII, IX et X, les protéines S et C.

Endocrinien

Chaque jour, environ 800 à 1000 ml de bile sont sécrétés dans le foie, qui contient des sels biliaires, nécessaires à la digestion des graisses dans l’alimentation.

La bile est également un moyen de libérer certains déchets métaboliques, médicaments et substances toxiques. À partir du foie, le système canalaire achemine la bile vers le canal biliaire principal, lequel est vidé dans le duodénum de l'intestin grêle et se connecte à la vésicule biliaire, où il est concentré et stocké. La présence de graisse dans le duodénum stimule le flux de bile de la vésicule biliaire vers l'intestin grêle.

La production d'hormones très importantes appartient aux fonctions endocriniennes du foie humain:

  • Facteur de croissance analogue à l'insuline 1 (IGF-1). L'hormone de croissance libérée par l'hypophyse se lie aux récepteurs situés sur les cellules du foie, ce qui leur permet de synthétiser et de sécréter de l'IGF-1. L'IGF-1 a des effets similaires à ceux de l'insuline, puisqu'il peut se lier au récepteur de l'insuline et stimuler la croissance du corps. Presque tous les types de cellules répondent à IGF-1.
  • L'angiotensine. C'est le précurseur de l'angiotensine 1 et fait partie du système rénine-angiotensine-aldostérone. Il se transforme en angiotensine rénine qui, à son tour, se transforme en d'autres substrats qui agissent pour augmenter la pression artérielle pendant l'hypotension.
  • Thrombopoïétine. Le système de rétroaction négative fonctionne pour maintenir cette hormone à un niveau approprié. Permet aux cellules progénitrices de la moelle osseuse de se développer en mégacaryocytes, précurseurs des plaquettes.

Hématopoïétique

Quelles sont les fonctions du foie dans le processus de formation du sang? Chez les mammifères, peu de temps après que les cellules progénitrices du foie envahissent le mésenchyme environnant, le foie du fœtus est colonisé par des cellules progénitrices hématopoïétiques et devient temporairement le principal organe hématogène. Les recherches dans ce domaine ont montré que les précurseurs de foie immatures peuvent générer un environnement propice à l'hématopoïèse. Cependant, lorsque les cellules progénitrices du foie sont amenées à entrer dans la forme mature, les cellules résultantes ne peuvent plus soutenir le développement des cellules sanguines, ce qui est compatible avec le mouvement des cellules souches hématopoïétiques du foie du fœtus vers la moelle osseuse adulte. Ces études montrent qu'il existe une interaction dynamique entre le sang et les compartiments parenchymateux dans le foie du fœtus, qui contrôle le moment de l'hépatogenèse et de l'hématopoïèse.

Immunologique

Le foie est l'organe immunologique le plus important, fortement exposé aux antigènes circulants et aux endotoxines du microbiote intestinal, particulièrement enrichi en cellules immunitaires innées (macrophages, cellules lymphoïdes innées associées à la membrane muqueuse des cellules T invariantes). Dans l'homéostasie, de nombreux mécanismes suppriment les réponses immunitaires, ce qui entraîne une dépendance (tolérance). La tolérance est également pertinente pour la persistance chronique des virus hépatotropes ou la prise d'allogreffe après une greffe de foie. La fonction neutralisante du foie peut rapidement activer l’immunité en réponse à des infections ou à des lésions tissulaires. Selon la maladie hépatique sous-jacente, telle que l'hépatite virale, la cholestase ou la stéatohépatite non alcoolique, divers déclencheurs interviennent dans l'activation d'une cellule immunitaire.

Des mécanismes conservateurs, tels que les modèles de risque moléculaire, les signaux de récepteurs à péage ou l'activation de l'inflammation, déclenchent des réactions inflammatoires dans le foie. L'activation excitatrice de l'hépatocellulose et des cellules de Kupffer entraîne une infiltration de neutrophiles, de monocytes, de cellules tueuses naturelles (NK) et de cellules T tueuses naturelles (NKT) induite par des chimiokines. Le résultat final de la réponse immunitaire intrahépatique à la fibrose dépend de la diversité fonctionnelle des macrophages et des cellules dendritiques, mais également de l'équilibre entre les populations pro-inflammatoires et anti-inflammatoires des cellules T. Les énormes progrès de la médecine ont permis de comprendre la précision des réactions immunitaires dans le foie, de l’homéostasie à la maladie, ce qui indique des objectifs prometteurs pour les futurs traitements des maladies du foie aiguë et chronique.

Quelle fonction n'effectue pas le foie

Quelles sont les fonctions du foie

Premièrement, il s’agit d’une fonction protectrice ou barrière. Nous avons déjà parlé de l'unicité et de l'intensité du flux sanguin hépatique. Ce sont ces caractéristiques qui permettent au foie d’assumer la tâche d’une puissante combinaison pour le traitement de diverses substances. Le foie filtre et traite le sang toute la journée et toute la nuit, le nettoyant des substances provenant de l'extérieur et des produits formés dans le corps même. Dans les cellules du foie, les substances nocives subissent des réactions biochimiques spéciales et deviennent des substances inoffensives. Ensuite, ils sont excrétés par les reins avec l'urine ou pénètrent dans l'intestin avec la bile et sont extraits du corps avec les selles. Il est très important que jusqu'à 90% de tous les médicaments consommés par l'homme passent par le foie. Et presque tous ont un effet néfaste sur le foie, réduisant ses propres mécanismes de protection. En conséquence, le foie devient plus susceptible aux facteurs défavorables et la maladie se développe facilement.

Deuxièmement, le foie est très activement impliqué dans tous les types de métabolisme dans le corps. Il est impliqué dans la protéine, la graisse, la forme glucidique du métabolisme, dans le métabolisme des vitamines, des minéraux et des oligo-éléments; régule le métabolisme des pigments.

Le foie occupe une place prépondérante dans le métabolisme des glucides. C'est un immense dépôt dans lequel des réserves de glucides - glycogène sont déposées. En fonction de son contenu, le foie est en premier lieu (en second lieu sont les muscles). Si nécessaire, par exemple, en cas de travail musculaire accru ou de stress, le glycogène se décompose en glucose et permet de répondre aux besoins énergétiques croissants du corps. Si le besoin en glucides disparaît, le glycogène commence à se stocker à nouveau sous l'influence de mécanismes neuro-hormonaux complexes dans le foie. Le foie doit maintenir le glycogène à un certain niveau, car ce n'est que dans cette condition que sa résistance à l'influence de facteurs environnementaux nocifs est maintenue. Par conséquent, dans les maladies du foie, il est particulièrement important de veiller à ce que le corps fournisse une quantité suffisante de glucose.

La désintégration et la synthèse des protéines ont lieu dans le foie. Dans ce cas, le foie contient les protéines dites de réserve, que le corps stocke les «jours de pluie». Ils ne sont utilisés que dans des situations critiques (par exemple, lors d'un jeûne prolongé ou d'un stress chronique). Des protéines plasmatiques telles que l'albumine et les globulines se forment dans le foie, ainsi que des protéines responsables du maintien d'une coagulation sanguine normale (prothrombine, fibrinogène, héparine).

Le rôle du foie dans le métabolisme des graisses est très important. Les graisses qui s'y trouvent ne s'accumulent pas, mais sont utilisées pour former de nouveaux composés. Ainsi, des acides gras supérieurs, des graisses complexes, particulièrement nécessaires à la construction et au fonctionnement des cellules nerveuses, et bien sûr du cholestérol, se forment dans le foie. Si une personne mange mal, mange une grande quantité de graisse (en particulier d'origine animale), le foie perd la capacité de transformer et de synthétiser de nouvelles substances grasses. En conséquence, les graisses s'accumulent dans le foie même et une maladie appelée infiltration du foie gras se développe. Par conséquent, il est si important pour nous de manger rationnellement pour que le foie soit en bonne santé.

Le foie joue un rôle important dans la formation du cholestérol, un sujet sur lequel on peut beaucoup entendre en raison de l'incidence croissante de l'athérosclérose. Cependant, le cholestérol à des doses physiologiques est vital pour le corps, car il participe à la construction de différentes cellules (y compris nerveuses), fait partie de la bile, participe à la synthèse de nombreuses hormones, dont les hormones sexuelles. Au cours de la journée, le foie normal forme jusqu'à 1 g de cholestérol. C'est assez pour couvrir les besoins du corps.

Le foie participe activement à la formation de vitamines liposolubles, telles que la vitamine A (rétinol), la vitamine D (calciférol), la vitamine E (tocophérol) et la vitamine K (cartoquinone). Tous stimulent les fonctions antitoxiques du foie, augmentent sa protection et son potentiel énergétique. La vitamine K est également activement impliquée dans la formation d'un certain nombre de facteurs de coagulation du sang. Vitamine B sous forme de dépôt dans le foie12 (cyanocobalamine). Avec sa carence, l'anémie se développe car cette vitamine favorise la formation et la maturation des globules rouges (érythrocytes). D'autres vitamines du groupe B participent également activement à la vie du foie, ce qui l'aide à faire face à toutes les difficultés. En cas de maladies du foie dans le corps, le contenu correct en vitamines est perturbé, ce qui signifie que non seulement le foie lui-même en souffre, mais également l’ensemble du corps. Par conséquent, dans le traitement des maladies du foie, il est nécessaire de faire très attention à l’apport suffisant et opportun de vitamines dans le corps.

Le foie dépose un certain nombre d'oligo-éléments, principalement du fer, du cuivre et du zinc, ainsi que des ultramicroéléments essentiels comme le molybdène, l'or, le manganèse, le nickel et le cobalt. Pour le fonctionnement du foie sont des minéraux extrêmement importants: calcium, potassium, sodium, chlore, magnésium, phosphore. Ils forment la constance de l'environnement interne du corps, stimulent tous les types de métabolisme (en particulier les glucides), participent au travail de toutes les cellules. Avec les maladies du foie, l'absorption des micro-éléments et des minéraux est perturbée et le travail du corps est dégradé.

La participation du foie au métabolisme des glucides et des protéines est étroitement liée à sa fonction énergétique et au maintien de l'équilibre eau-sel. Le glycogène est utilisé par le corps comme source d’énergie, et l’albumine et les globulines formées dans le foie retiennent l’eau dans le sang. Par conséquent, avec des défauts dans le foie, une faim énergétique se développe et un œdème se produit.

La fonction la plus importante du foie est sa participation à la formation de la bile, car sans la bile dans l'intestin, une digestion normale et une absorption correcte des nutriments sont impossibles. Au cours de la journée, le foie produit environ 1,5 litre de bile, dont la plupart pénètre dans la vésicule biliaire. Il agit comme un réservoir, où la bile est concentrée et contenue jusqu'à ce que cela devienne nécessaire, c'est-à-dire jusqu'à ce qu'une personne mange. Normalement, la bile contient de l'eau, ce qui lui donne de la fluidité, du cholestérol formé par le foie lui-même, des acides biliaires, qui aident les graisses à absorber les intestins, ainsi que d'autres composants.

De plus, le foie régule activement l’équilibre acido-basique et la composition électrolytique du sang, l’équilibre eau-sel, participe au processus de formation du sang et de la coagulation du sang, assure le réchauffement du sang lorsqu’il passe dans le foie.

N'est-ce pas un organe extraordinaire! Et c’est la multifonctionnalité du foie qui détermine son importance pour la cohérence du travail de l’organisme tout entier, et c’est pourquoi nous devons prendre soin de notre foie et l’aider.

Voici comment savoir que votre foie est malade et ne remplit pas ses fonctions! Ces conseils vous aideront à résoudre ce problème!

Il convient de porter une attention particulière à la santé du foie! Et c'est pourquoi...

Pour avoir un corps en bonne santé, il est très important que le foie fonctionne correctement. Un foie malade peut causer de graves problèmes et des maladies affectant la qualité de vie de nos vies.

Il est très important de prendre soin de la santé de votre foie. En dépit du fait que son potentiel de récupération est élevé, le foie peut subir une usure plus importante, ce qui peut causer des lésions irréparables au foie et à notre santé.

Prends soin de toi, utilise des remèdes naturels et SERA SAIN!

Vous pouvez détecter les problèmes de foie tôt, surveillez simplement ces 15 symptômes:

1. Gain de poids sans raison
2. Déséquilibre hormonal
3. Acné, peau grasse ou autres problèmes de peau.
4. Douleurs musculaires et articulaires
5. Symptômes de dépression et d'anxiété
6. maux de tête fréquents
7. Fatigue, perte de force et d'énergie
8. Manque de concentration, oubli
9 yeux jaunâtres
10. somnolence
11. transpiration excessive
12. Diarrhée, constipation et formation de gaz
13. urine brune
14. douleur abdominale
15. mauvaise haleine

Afin d'éviter les problèmes et d'améliorer la fonction hépatique, il est nécessaire de modifier certaines habitudes alimentaires et de mode de vie.

Nous vous proposons des conseils pour améliorer le foie et l'aider à se débarrasser des toxines et des graisses.

Buvez 6 à 8 verres d'eau purifiée par jour;
Ajoutez des graines (graines de sésame, de tournesol, de citrouille, de lin, de chia, de pavot, etc.) à votre alimentation, protéines maigres d’origine animale, légumineuses et céréales;

Mangez des aliments riches en fibres tels que le brocoli, le chou frisé, les blettes, les artichauts, la laitue, les carottes, les betteraves;
Ne bois pas d'alcool;

Mangez des aliments riches en soufre tels que les œufs, l'ail, les oignons et le chou;
Il est recommandé de boire un verre d'eau tiède avec du jus de citron à jeun.
Ne consommez pas de produits à base de soja et d'huile de soja;

Minimiser l'utilisation de sucre et de produits à base de farine blanche;
Ne pas manger des aliments transformés, en particulier de la viande;
Il est préférable d’utiliser chaque jour des légumes à feuilles vertes contenant du magnésium, de l’acide folique, de la vitamine B et C.

Appuyez sur "J'aime" et obtenez uniquement les meilleurs messages sur Facebook

Fonction hépatique dans le corps humain

Le foie peut remplir de nombreuses fonctions.

Quelles sont les fonctions du foie

Le foie est un organe glandulaire non apparié du corps humain capable de remplir de nombreuses fonctions. Le foie est situé dans la cavité abdominale du côté droit de l'hypochondre. Un organe en bonne santé a une texture dense et douce, de couleur rouge foncé.

Dans un état douloureux, le foie fait saillie au-delà de l'arc costal et la personne ressent de la douleur lors de la palpation de l'organe. C'est le seul organe qui ne puisse pas être remplacé par un implant artificiel et capable de se restaurer après avoir bloqué l'impact négatif sur sa fonctionnalité.

Le foie est un filtre pour le corps, participe à la digestion des substances entrantes, régule les processus métaboliques, accumule et stocke les cellules sanguines, les vitamines et les oligo-éléments afin de fournir au corps une réserve au bon moment.

Au cours de la période de maturation des embryons, le foie remplit une fonction hématopoïétique - il produit des globules rouges - des cellules sanguines. Ainsi, le foie est un organe humain indispensable, doté de nombreuses fonctions physiologiques.

Ingrédients: Ledipasvir 90 mg et Sofosbuvir 400 mg

Forme de libération: comprimés

Cours de traitement: 12-24 semaines

Consommation d'alcool: incompatible

Évaluation du produit:

Disponibilité des marchandises: en stock

Prix: 115000 RUB 1 pot contenant 28 comprimés

Barrière

Le foie protège le corps de la pénétration de la flore pathogène et de la pénétration de substances toxiques dans le sang. Les hépatocytes (cellules du foie) sont capables de neutraliser les bactéries et les virus qui sont tombés, les produits de décomposition et autres particules dangereuses.

Une fois dans le sang, une flore ou des poisons dangereux traversent le foie, où ils sont détruits par les cellules du foie. En d'autres termes, la glande hépatique constitue une barrière à la propagation et au mouvement des substances dangereuses le long du flux sanguin vers les organes et les tissus du corps humain.

Digestif

Le foie et la digestion sont une relation étroite. La glande produit la bile nécessaire à la dégradation des aliments et à leur élimination par les voies biliaires et l'intestin. À la suite de la décomposition des protéines, des acides aminés, des acides gras en glucose, un métabolisme énergétique se produit, ce qui donne au corps force et énergie pour l'activité physique et mentale.

Grâce à la bile produite, le corps humain transforme tous les aliments et élimine les substances toxiques après la décomposition des produits, ainsi que le contenu acide de l'estomac.

Désintoxication

Des substances nocives peuvent pénétrer dans le corps de l'extérieur et se former à l'intérieur pendant l'activité vitale. Le foie peut neutraliser les toxines, les poisons et les produits de décomposition. À la suite d'une digestion incomplète des aliments, les protéines et les graisses s'accumulent dans les intestins et le processus de décomposition des aliments commence. Le secret de la glande est capable de neutraliser le processus pathologique et d'éliminer les excédents dangereux du corps.

Des substances chimiques et synthétiques toxiques (phénol, acétone, ammoniac) pénètrent dans le sang à partir de l’environnement et sont envoyées par le sang vers le foie. Là, les hépatocytes absorbent les substances nocives, les neutralisent et éliminent les réactions résiduelles avec la bile du corps.

Autres fonctionnalités

Les fonctions du foie dans le corps sont diverses. C’est un organe qui exerce non seulement des activités défensives et digestives, mais qui participe également aux processus métaboliques, synthétise de manière indépendante les substances et les accumule pour une aide d’urgence aux cellules des organes dans une situation douloureuse et critique.

Fonction hépatique significative:

  • synthèse de la bile, enzymes, hormones, cholestérol;
  • approvisionnement en sang;
  • la conversion des glucides en glycogène et son stockage (pour nourrir les cellules en situation de stress, de faim);
  • dans la période prénatale améliore la formation du sang grâce à la production de globules rouges, les principales cellules sanguines impliquées dans le transport de l'oxygène.

Signes et causes de dysfonctionnement hépatique

Le foie est un organe interne et son état peut être malsain pendant longtemps, mais une personne ne prête pas toujours attention à cela. Une visite chez le médecin est généralement accompagnée d'un état de santé douloureux et lumineux et de modifications externes du corps provoquées par la douleur.

Cela est dû à l'absence de récepteurs nerveux sur le tissu hépatique. Si cela ne fait pas mal, la personne pense que son foie est en bonne santé. En fait, la douleur survient lorsque la capsule de la glande est endommagée, s’étire et s’appuie contre la paroi abdominale et les organes adjacents, en produisant un symptôme douloureux. Le foie peut changer sous l'influence de facteurs externes et internes.

Ces provocateurs de pathologie du foie incluent:

Symptômes typiques

Symptômes typiques - signes courants de malaise

  1. faiblesse, fatigue, dépression;
  2. insomnie ou somnolence;
  3. manque d'appétit, troubles digestifs (brûlures d'estomac, nausée, éructations);
  4. lourdeur dans le côté droit après un repas nourrissant;
  5. l'apparition d'éruptions cutanées, de démangeaisons, de varicosités sur le corps.

Plus les hépatocytes sont touchés et le foie perturbé, plus les symptômes de la pathologie deviennent clairs:

  1. douleur constante ou rare, mais intense, dans l'hypochondre droit, aggravée après un repas ou un effort physique;
  2. mauvaise haleine;
  3. l'apparition de taches de vieillesse sur la peau, symptôme ictérique, paumes rouges, peau pâle;
  4. troubles dyspeptiques - ballonnements, constipation, diarrhée, vomissements, nausées.

Les symptômes de l'état pathologique du foie peuvent changer d'intensité en fonction des causes des lésions hépatocytaires et de l'état de l'organe dans son ensemble. Dans les maladies infectieuses et inflammatoires, des tests et des études diagnostiques seront nécessaires pour confirmer le dysfonctionnement du foie.

La présence de certaines maladies

La présence de certaines maladies peut perturber le fonctionnement du foie et provoquer une dégradation des processus métaboliques, du métabolisme, de la formation et de l'excrétion de la bile, réduisant ainsi la fonction de barrière de l'organisme.

Une hypertension artérielle survient dans les troubles hypertensifs et le foie doit s’adapter au transport du sang dans le corps, c’est-à-dire en utilisant une réserve. Cette circonstance oblige le corps à travailler avec une plus grande efficacité. La surcharge du foie entraîne de nombreuses violations de son état et la mort des hépatocytes.

Débarrassez-vous des médicaments d'aide contre l'hypertension, sélectionnés par un médecin. Ils doivent être pris régulièrement, tout en utilisant des hépatoprotecteurs qui protègent le foie de l'intoxication médicamenteuse.

La dysbiose intestinale accélère la destruction du foie. Les bactéries nocives présentes dans l'intestin grêle produisent des toxines. Le foie doit neutraliser les substances nocives, mais avec un excès de substances dangereuses, le foie n’est pas en mesure de les neutraliser complètement, le dysfonctionnement des glandes et les conséquences négatives commencent avec le bien-être de la personne.

Il est nécessaire d’utiliser des médicaments contenant des bactéries utiles et certains produits peuvent avoir un effet antibactérien et restaurer le fonctionnement du foie. La nutrition est dans ce cas un moyen important de restaurer le foie.

L'ostéochondrose et les maladies des articulations peuvent être traitées avec des médicaments. Mais afin de préserver la santé du foie, il est préférable de suivre une physiothérapie ou de choisir des médicaments à action locale (crème, pommade), car ils ne pénètrent pas dans le sang (comme les comprimés) et ne détruisent pas les hépatocytes.

Les calculs biliaires et le dysfonctionnement du foie sont presque toujours liés. Le disbolisme conduit inévitablement à la formation de calculs dans la vésicule biliaire et au travail accru du foie dans la production de bile, afin de décomposer le flux de substances dans le corps et d’exercer une fonction naturelle. Mais la vésicule biliaire, étant dans un état pathologique, peut serrer le foie et perturber son état de santé. Cela peut conduire à la stagnation de la cholestase biliaire.

L'obésité humaine est lourde d'accumulation de tissu adipeux dans le foie - hépatose graisseuse. Avec l'excès de masse corporelle, tous les systèmes fonctionnent avec une charge et les processus métaboliques ralentissent. Le foie souffre également de la graisse entrante, car sa décomposition et son transport requièrent beaucoup d’activité.

Les hépatocytes commencent à diminuer leur fonctionnement et il se produit une maladie du foie, dans laquelle un tissu glandulaire sain renaît en couche graisseuse.

Si une personne présente certaines pathologies dans l’état de santé et que les symptômes de modifications hépatiques deviennent perceptibles, il convient d’examiner un organisme et l’état du foie.

Facteurs négatifs

Pour que le foie remplisse pleinement ses nombreuses fonctions, il ne faut pas permettre un impact négatif sur ses cellules et son enveloppe.

Les facteurs les plus insidieux pour le foie sont les suivants:

Quelles sont les fonctions du foie dans le corps humain

Le foie est un organe qui remplit de nombreuses fonctions vitales, dont la principale est la synthèse de la bile. En outre, cet organisme est impliqué dans la régulation des processus immunitaires, digestifs, antibactériens et autres. Nous examinerons ensuite les fonctions principales du foie, leur rôle dans le corps et les éventuelles déviations par rapport au travail normal.

Le foie est situé dans l'hypochondre droit, capturant partiellement les contours de la gauche. Le corps consiste en un ensemble de micro-sites, chacun ayant une structure spécifique. Le centre conditionnel de chaque site a sa propre veine, qui consiste à son tour en plusieurs rangées de cellules et barres transversales. Les cellules des veines, couvrant tout le foie, sont directement impliquées dans la production de bile. La bile, à son tour, à travers les capillaires forme une sorte de canaux. Les canaux sont le canal biliaire.

Les voies biliaires traversent presque tout le système digestif. Un faisceau de conduits arrive à la vésicule biliaire, l'autre au duodénum et de l'intestin passe dans l'intestin, remplissant des fonctions digestives de base.

La chambre de compensation, comme mentionné ci-dessus, a un grand nombre de fonctions, pour simplifier la perception, elles sont divisées en:

  • fonctions de nature digestive;
  • Les fonctions ne sont pas de nature digestive.

Ensuite, nous examinons plus en détail chacun des groupes et leurs composants spécifiques.

L'ensemble du processus digestif présente également une certaine division en: intestinal et gastrique. Pour passer d'un type à un autre (ce qui est nécessaire pour l'assimilation par étapes des substances utiles - d'abord dans l'estomac, puis dans l'intestin), une quantité suffisante de bile est nécessaire.

La bile est produite par le foie - c'est sa principale fonction digestive. La synthèse de la bile se produit par la dégradation de l'hémoglobine au niveau cellulaire. La bile est nécessaire pour:

  • Fission et digestion des graisses.
  • Améliorer la fonctionnalité des enzymes intestinales.
  • Hydrolyse des protéines et des glucides. Hydrolyse - processus d’absorption des nutriments, réalisé en mélangeant de l’eau et des nutriments, pour faciliter leur absorption ultérieure.
  • Régulation du niveau d'acide des sucs gastriques.
  • Participation aux processus du travail musculaire de l'intestin (relaxation, réduction).

Si la production de bile n'est pas suffisante pour décomposer les aliments consommés, une série de pathologies entraînant la mort peut survenir.

  • Fonction de protection - bloque l'ingestion de micro-organismes nuisibles. En outre, élimine les toxines et les éléments à base d'azote (produits de décomposition résiduels après la dégradation des protéines). Avec le passage du sang dans le foie, les bactéries qui affectent négativement le corps, sont retardées, neutralisées et éliminées.
  • La fonction de régulation - contrôle le niveau de divers oligo-éléments dans le corps. Il accumule du glycogène, ce qui est nécessaire pour contrôler le pourcentage de glucose dans le sang.
  • Fonction de synthèse - le foie est capable de produire des protéines, du cholestérol, de la créatine, de l'urée, des vitamines du groupe A, d'accumuler des sels et de les jeter dans le sang, si nécessaire.
  • La fonction métabolique - est impliquée dans l'interaction des éléments ci-dessus.
  • Fonction immunitaire - soutient l'immunité générale, fournit les réactions nécessaires lorsque des allergènes pénètrent dans le sang.
  • La fonction hormonale - régule le niveau des hormones, est impliqué dans leur métabolisme. Ces hormones comprennent la thyroïde, les stéroïdes, l'insuline.
  • La fonction de la formation du sang - aide à la formation des cellules sanguines, a une réserve de sang en cas de perte de sang extrême.

L'action du foie, qui limite les effets de substances nocives d'un type toxique ou chimique, est appelée fonction de barrière. La neutralisation elle-même est due à la succession de processus biochimiques complexes impliquant des enzymes (oxydation, dissolution de particules nocives dans l'eau, division des mêmes substances avec de l'acide glucuronique et de la taurine).

Pour les intoxications plus complexes (dues, par exemple, à une consommation irrégulière de médicaments puissants), le foie synthétise la créatine. Les bactéries et les parasites peuvent être éliminés avec de l'urée. En partie, ce corps fournit l'homéostasie, jetant des oligo-éléments produits dans le foie dans le sang.

Les éléments neutralisés par le foie comprennent:

Pour améliorer la fonction de barrière, une quantité suffisante de protéines doit être fournie à l'organisme. Pour cela, il est nécessaire d'adhérer au bon régime alimentaire et de suivre le régime de consommation d'alcool.

Il devient évident que le foie, comme les autres organes, est extrêmement nécessaire à notre corps. Toutes les actions associées au traitement des aliments, à l'absorption des nutriments associés au foie. Dans certains cas, il peut y avoir une violation du fonctionnement normal, dans laquelle nous examinerons ci-dessous.

Tous les écarts sont définissables:

  • Déviations associées à des formations purulentes et à des inflammations.
  • Maladies du sang, des veines et des vaisseaux sanguins.
  • Formations tumorales.
  • Déviations de type infectieux.
  • Pathologies du foie découlant de maladies d'autres organes du tractus gastro-intestinal.
  • Déformation tissulaire.
  • Maladies de type auto-immune.
  • Résistance réduite au stress.
  • L'obésité (est une conséquence de la surcharge constante du foie en substances cancérigènes et toxiques).
  • Changement de pression.
  • Varices et autres manifestations de maladies vasculaires et veineuses.
  • Eruptions cutanées, rougeurs, dessèchement.
  • Changements de couleur et de consistance des matières fécales et de l'urine.
  • Douleur dans le côté droit.
  • Perte de cheveux
  • Déficience visuelle.
  • Tests négatifs.

Pas toujours de problèmes de foie associés à une infection dans le corps. Le plus souvent, la personne elle-même se retrouve dans une impasse. Un travail nocif (avec des produits chimiques), une alimentation malsaine, de mauvaises habitudes, un abus d'alcool, une activité physique réduite - tout cela conduit à des problèmes de foie.

Pour être en bonne santé, faites faire à votre corps un exercice modéré, buvez au moins 1,5 litre d'eau pure par jour. Limitez votre consommation d'alcool, d'aliments frits et d'aliments contenant beaucoup d'épices. Passez régulièrement un examen médical et ne vous soignez pas si des symptômes apparaissent.

Quelle est la fonction du foie dans le corps humain?

Les fonctions du foie dans le corps humain sont très importantes. Le principal est la synthèse de la bile et la détoxification. En outre, cet organisme régule les processus immunitaires, antibactériens et digestifs.

Qu'est ce qu'un foie

Le foie est un organe vital du corps humain. Avec son aide, des transformations chimiques de diverses substances sont effectuées. Dans quelle mesure le bon fonctionnement de ce corps est-il nécessaire et quelle fonction remplit-il?

Le foie participe à la détoxication, au métabolisme et au stockage de nombreuses substances dans le corps.

L'emplacement de son emplacement tombe sur la zone de l'hypochondre droit, sous le diaphragme. Sa couleur dans des conditions normales devrait être brun foncé. Il se compose des lobes droit et gauche, séparés par une bande.

Le foie est constitué de tissus mous et élastiques, formant de nombreuses tranches de structure individuelle. Leur taille moyenne est en moyenne de 2 ml. Ils sont formés d'hépatocytes. Au centre de ces tranches se trouve sa propre veine, constituée de cellules et de barres transversales.

Ces cellules sont directement impliquées dans la production de la bile, qui traverse les voies biliaires. La plupart du tractus gastro-intestinal est traversé par de tels conduits. Certains vont à la vésicule biliaire, et d'autres - au duodénum, ​​à partir duquel ensuite dans l'intestin.

Le foie est considéré comme l'un des plus grands organes et glandes humains. Il est responsable non seulement de la production de bile, mais également du métabolisme. Il est donc directement impliqué dans la restauration du niveau requis de glucides, de lipides et de protéines.

Cette glande est responsable des fonctions suivantes:

  • désintoxication;
  • production quotidienne de bile;
  • neutralisation et élimination des quantités excessives de vitamines, d'hormones et de produits métaboliques résiduels dans le corps;
  • normalisation de la digestion;
  • régulation des niveaux d'hormones;
  • stockage de glycogène;
  • normalisation du métabolisme des vitamines;
  • dégénérescence du carotène en vitamine A;
  • métabolisme des glucides;
  • synthétiser le cholestérol et les lipides;
  • normalisation du métabolisme lipidique;
  • la transformation de l'ammoniac en urée;
  • synthétiser des hormones et des enzymes impliquées dans les processus digestifs;
  • accumulation et stockage d'un certain nombre de vitamines;
  • maintenir le système immunitaire;
  • normalisation de la coagulation du sang;
  • élimination des substances endogènes et exogènes;
  • thermorégulation;
  • production de protéines plasmatiques.

Il est impossible de survivre sans foie si plus de la moitié de ses tissus ont été perdus. Cependant, ce corps a une capacité unique à récupérer.

Quel est le rôle du foie dans le corps

Le foie remplit les fonctions de caractère digestif, non digestif et de barrière. En une minute, elle traverse jusqu'à 1,5 litre de sang. Sur ce volume, 75% pénètrent dans les vaisseaux du tube digestif et les 25% restants participent à l’apport d’oxygène, c’est-à-dire Cet organe est responsable de la filtration du sang, préservant ainsi la santé du corps.

Fonction digestive

Le processus digestif est divisé en actions gastriques et intestinales. Toutes les substances qui pénètrent dans le corps humain passent par plusieurs étapes d'assimilation, allant de l'estomac à l'intestin. C'est ce que la bile est nécessaire pour. Il est produit par le foie. Et sa synthèse est réalisée avec la participation de l'hémoglobine.

La fonction principale de la bile est la suivante:

  • dédoublement de la graisse;
  • absorption des graisses;
  • normalisation de la fonctionnalité des enzymes intestinales;
  • hydrolyse (absorption) des glucides et des protéines;
  • participation à la contraction et à la relaxation des muscles intestinaux;
  • régulation de l'acidité du suc gastrique.

Avec une violation de la production de bile dans la quantité requise de pathologies graves se développent dans la digestion.

Fonction non digestive

Les fonctions de la bile ne sont pas de nature digestive comprennent:

  • Propriété protectrice. Elle consiste à empêcher la pénétration de substances nocives dans le corps et à éliminer les produits de dégradation. Toutes les bactéries nocives qui passent par le foie sont neutralisées et éliminées du corps.
  • Propriété réglementaire, c'est-à-dire contrôle du niveau de microéléments. Cette fonction est responsable de l’accumulation de glycogène, nécessaire au contrôle de la glycémie, ainsi que des vitamines A, B12, C, D et F, du fer et des graisses. Ces éléments entrent alors dans le sang dans la quantité requise.
  • Propriété de synthèse, exprimée dans la production de protéines du foie, de créatine, de cholestérol, de vitamine A et d'urée, ainsi que dans l'accumulation de sel. À l'avenir, ces substances devront entrer dans le sang.
  • La fonction d'échange impliquée dans l'interaction des composants ci-dessus.
  • Fonction immunitaire, qui consiste à maintenir l'immunité et à éliminer les allergènes dans le sang.
  • Formation de sang
  • Propriété hormonale qui régule les hormones (stéroïdes, thyroïdine, insuline) et contrôle leur métabolisme.

Fonction de barrière

Le foie a également une fonction de barrière. Il s'agit de limiter les effets de substances chimiques ou toxiques nocives.

Ils sont neutralisés à l'aide de plusieurs processus biochimiques que les enzymes effectuent. Ils aident à neutraliser les oligo-éléments nocifs. Ces processus incluent la dissolution dans l'eau, l'oxydation et la décomposition de substances nocives avec la taurine et l'acide glucuronique.

Alors, quelle est la fonction de barrière du foie? Par exemple, l'abus de drogues puissantes peut entraîner une intoxication grave. Dans ce cas, le foie commence à synthétiser la créatine. Et les parasites et les bactéries sont éliminés du corps avec l'urée.

En outre, cet organe est responsable de la réalisation partielle de l'homéostasie, dans laquelle la libération de micro-éléments synthétisés dans le foie dans le sang.

Le foie neutralise les éléments suivants:

  • l'ammoniac;
  • une skatole;
  • le phénol;
  • indole;
  • des acides;
  • la bilirubine;
  • l'alcool;
  • des hormones;
  • substances narcotiques;
  • la caféine;
  • toxines végétales et animales;
  • conservateurs.

Pour que le foie remplisse bien sa fonction de barrière, le corps a besoin d'une certaine quantité de protéines, qui doit être ingérée régulièrement. Cela peut être réalisé en adhérant à une nutrition adéquate et en buvant beaucoup d'eau chaque jour.

Cet organisme, qui exerce des fonctions aussi importantes que le traitement des aliments, l'assimilation des substances utiles et la neutralisation des substances nocives, assure le fonctionnement normal de l'organisme.

Dysfonctionnement du foie

Toutes les anomalies dans le foie sont divisées en différents types:

  • violations de l'activité en raison de la formation d'inflammation et de foyers purulents;
  • les néoplasmes;
  • maladies infectieuses;
  • déformation des tissus;
  • maladie du foie, est apparu sur le fond des violations dans le tractus gastro-intestinal;
  • anomalies auto-immunes.

Avec le développement de troubles dans le foie, les symptômes suivants apparaissent:

  • excès de poids, qui se forme à la suite d'une charge supplémentaire sur le foie;
  • écarts de pression artérielle par rapport à la norme;
  • résistance réduite au stress;
  • maladies des veines et des vaisseaux sanguins (varices, etc.);
  • syndrome de douleur du côté droit;
  • changement dans l'urine et les matières fécales;
  • vision réduite;
  • des éruptions cutanées et des rougeurs sur la peau;
  • détérioration des résultats des tests.

Prévention

Parfois, la violation des fonctions du foie est associée à des maladies infectieuses. Mais dans la plupart des cas, des déviations sont dues à un mode de vie inapproprié, c.-à-d. l'utilisation de produits nocifs, de l'alcool et des cigarettes, ainsi que le manque total d'activité physique.

Pour maintenir le corps en bon état, vous devez boire au moins 1,5 litre par jour. l'eau, et adhérer à une activité physique modérée. Il est également nécessaire d'abandonner complètement ou de limiter la consommation d'aliments frits, d'épices et d'alcool. Des examens médicaux réguliers révéleront une maladie du foie à un stade précoce.


Plus D'Articles Sur Le Foie

Cholestase

Produits qui n'aiment pas la vésicule biliaire

Qu'est-ce que le pancréas aime?Si vous voulez éviter les problèmes de pancréas, vous devez vous rappeler que c'est nocif et que c'est bon. Guidé par les conseils de l'article, vous pouvez garder votre pancréas en bonne santé.
Cholestase

Congestion biliaire dans la vésicule biliaire: symptômes et traitement

La stagnation de la bile dans la vésicule biliaire indique une violation du système biliaire et d'un organe vital tel que le foie. Cela peut aussi être une manifestation d'autres maladies.