Quel médecin traite le foie et le pancréas

Une personne en bonne santé ne se demande jamais quel médecin traite une maladie en particulier. Malheureusement, cette ignorance conduit souvent au fait que, confronté à un problème, le patient ne sait pas à qui s'adresser pour obtenir de l'aide et perd un temps précieux à la recherche d'informations. Pour éviter de tels problèmes, il est important de savoir quel médecin traite le pancréas.

Dans toutes les conditions du déroulement de la pancréatite, la consultation de plusieurs spécialistes sera nécessaire. Quel médecin devrais-je contacter si j'ai des problèmes de pancréas? Ce problème est traité:

  • thérapeute (médecin généraliste);
  • gastroentérologue;
  • un chirurgien;
  • endocrinologue;
  • oncologue

Selon la gravité de la maladie, le traitement peut être le suivant:

  • au département de gastroentérologie;
  • dans l'unité de soins intensifs de chirurgie;
  • dans le département d'oncologie;
  • par un médecin généraliste en centre de jour ou à domicile.

Qui contacter avec la pancréatite chronique

Afin de décider par où commencer votre chemin vers la guérison, vous devez analyser votre état.

Symptômes dérangeants à surveiller:

  • douleur dans la partie supérieure de l'abdomen, ainsi que dans l'hypochondre gauche, aggravée par le fait de manger;
  • des nausées;
  • problèmes avec les selles (la diarrhée et la constipation sont possibles);
  • formation de gaz, éructations;
  • la faiblesse;
  • manque d'appétit.

Lorsque l'inflammation du pancréas blesse parfois non seulement l'hypochondre, mais aussi le côté gauche du dos, ce qui peut prêter à confusion, car ces symptômes ressemblent à de l'ostéochondrose, dans laquelle très peu de personnes consultent un médecin.

Si vous ressentez une douleur régulière mais tolérable dans la région épigastrique, la décision la plus judicieuse serait de demander l'aide d'un thérapeute. Lors de la réception, le médecin traitant procédera à un examen, prescrira les tests nécessaires et recommandera un spécialiste de ce problème, généralement un gastro-entérologue. En outre, le thérapeute attirera certainement l’attention du patient sur la nécessité de suivre un régime thérapeutique, car il s’agit de l’un des principaux moyens de lutter contre la maladie. Avec la défaite du pancréas, les plats épicés, frits, salés, sucrés, fumés, les boissons gazeuses, le café et l’alcool sont interdits. N'oubliez pas qu'en matière de santé, ne soyez pas timide. Si vous avez des doutes, vous pouvez ou ne pouvez pas utiliser tel ou tel produit, il est préférable de clarifier cela encore une fois avec votre médecin, car il connaît toutes les caractéristiques de la maladie concernée et peut donner une réponse détaillée. La même règle s'applique aux méthodes de traitement traditionnelles. Beaucoup d'entre eux sont vraiment bons et peuvent aider à soulager la maladie, mais le médecin doit toujours donner son autorisation.

Le même algorithme s'applique aux cas où le patient souffre de pancréatite chronique - il s'adresse d'abord au thérapeute.

Qui peut aider avec la pancréatite aiguë

Une attaque de pancréatite aiguë est impossible à ne pas remarquer. Au cours de celui-ci, une personne ressent une douleur perçante dans la partie supérieure de l'abdomen, ce qui indique indirectement des problèmes de pancréas. Pour pouvoir fournir des soins médicaux en temps voulu dans de tels cas, il est nécessaire d'appeler d'urgence une ambulance. Il est nécessaire de comprendre que le patient souffre actuellement d'une douleur insupportable et que le retard est lourd de complications graves pouvant aller jusqu'à la mort.

L’équipe médicale qui arrive à l’appel fournira les premiers soins nécessaires et décidera quel service est le plus raisonnable pour délivrer le patient. Le plus souvent, les personnes atteintes de pancréatite aiguë sont hospitalisées en unité de soins intensifs, mais pour certaines raisons, elles peuvent être chirurgicales, gastro-entérologiques ou thérapeutiques.

Afin de confirmer le diagnostic principal et d'établir la présence ou l'absence de comorbidités, lors de l'admission à l'hôpital, un certain nombre de tests et d'études seront attribués:

  • test sanguin (général et biochimique);
  • analyse d'urine (analyse générale et analyse de l'amylase);
  • coprogramme;
  • ECG;
  • Échographie des organes abdominaux;
  • L'IRM, avec laquelle le médecin vérifie la présence ou l'absence de modifications tissulaires;
  • Scanner;
  • angiographie du pancréas;
  • cholécystopancréatographie rétrograde.

Qui traite un patient après avoir pris l'historique et confirmé le diagnostic? Le chirurgien et gastro-entérologue, qui s’occupe principalement de problèmes du tractus gastro-intestinal, choisit le traitement nécessaire, après quoi tout le monde reçoit nécessairement un certain nombre de recommandations concernant la prise de médicaments et l’adoption d’un régime thérapeutique. En outre, un thérapeute local surveillera l'évolution de l'état du pancréas. Si nécessaire, il donnera une référence pour examen à un gastro-entérologue, un endocrinologue ou un oncologue.

Quand dois-je contacter un endocrinologue?

Le pancréas produit les hormones vitales pour le corps humain: glucagon, insuline et somatostatine. Tous affectent directement l'échange de glucose dans le sang. L'inflammation de cet organe peut entraîner un dysfonctionnement, voire une nécrose des tissus, menaçant l'apparition du diabète. C'est pourquoi la consultation de l'endocrinologue dans de tels cas est vitale. Le médecin indiquera au patient le compte du dispensaire, sélectionnera, si nécessaire, la dose d'insuline souhaitée ou prescrira un autre traitement hormonal substitutif.

Si le thérapeute a référé à un oncologue

Beaucoup frémissent déjà à la simple mention du mot "oncologue". Mais ne paniquez pas si le thérapeute a recommandé ce spécialiste, car avec le temps, le problème détecté peut être complètement résolu à l'aide des méthodes de traitement modernes.

Le traitement tardif de la pancréatite pourrait bien entraîner des maladies tumorales. Ils peuvent être détectés à l'aide d'une échographie, d'un scanner, d'une IRM et d'autres études réalisées lors de l'admission du patient à l'hôpital. Dans les tissus pancréatiques peuvent former des kystes ou des tumeurs cancéreuses. Dans de tels cas, la consultation d'un oncologue est strictement requise, car il est le seul à pouvoir établir un diagnostic précis et à prescrire un traitement adéquat. Si nécessaire, une décision est prise concernant la chirurgie et la chimiothérapie.

L'inflammation du pancréas est une maladie grave qui nécessite au moins la consultation d'un spécialiste traitant les organes du tractus gastro-intestinal. Il ne faut pas tarder à faire appel au médecin, car outre la maladie principale, les maladies associées, dont la plus importante est le diabète, constituent un grand danger.

Quel médecin traite le pancréas

Si une gêne abdominale apparaît, les personnes s’adressent d’abord au thérapeute, mais s’il détermine une violation par des organes internes spécifiques, il peut être nécessaire d’examiner et de consulter d’autres spécialistes.

Il est important de comprendre quel médecin traite le pancréas, et dans quels cas cela aidera tel ou tel spécialiste.

Symptômes de troubles pancréatiques

Avant de déterminer quel médecin traite le pancréas, il est important de comprendre les symptômes caractéristiques du dysfonctionnement d'un organe.

Par exemple, un gastro-entérologue est un médecin qui traite toutes les maladies du tractus gastro-intestinal. La pathologie pancréatique la plus courante est la pancréatite.

La maladie se caractérise par un processus inflammatoire qui provoque une modification des cellules et des tissus, à la suite de quoi l'organe se détruit.

La pancréatite se présente sous différentes formes, parmi lesquelles il existe une phase aiguë, qui apparaît nettement, mais il peut exister un stade chronique de la maladie, lorsque la pathologie se développe pendant une longue période, elle présente des périodes d'exacerbation.

Les principales causes de pancréatite sont les suivantes:

  1. Nutrition déséquilibrée.
  2. L'abus d'alcool.
  3. Maladies concomitantes des organes internes du système digestif.
  4. Blessures et autres dommages mécaniques au pancréas.
  5. Complications après infection du corps.
  6. Mauvais traitement et utilisation de médicaments puissants.

Vous pouvez déterminer la maladie pour certains des principaux symptômes:

  1. Douleur sur le côté gauche sous les côtes qui apparaissent après avoir mangé et indépendamment de celle-ci.
  2. Perte d'appétit.
  3. Le développement de la nausée, dans certains cas, des vomissements.
  4. Météorismes et ballonnements.
  5. Troubles de la chaise.

Les symptômes décrits se manifestent différemment chez chaque personne et leur gravité dépend de la lésion du pancréas et de l'évolution générale de la maladie.

Au tout début du développement de la pathologie, le corps manque de nutriments, mais l'appétit ne disparaît pas.

Les gens commencent à perdre du poids, il n’ya pas assez de vitamines et de nutriments, ce qui conduit à des ongles cassants, des cheveux et une peau sèche.

En plus de la pancréatite dans le pancréas, des calculs peuvent apparaître dans ses canaux, il existe également des cas d'adénocarcinome de la glande.

De nombreuses maladies de l'organe sont accompagnées d'un syndrome douloureux de force différente et de la nature de la manifestation.

Si la douleur apparaît fortement et nettement, cela peut indiquer une pancréatite. Un tel symptôme peut être attribué à d'autres parties du corps, par exemple le dos, les omoplates.

Avec les mouvements obliques, le symptôme disparaît un peu, mais les médicaments antispasmodiques n’aident pas.

Dans la forme aiguë de la maladie, les vomissements commencent, ce qui entraîne une amélioration à court terme.

En phase chronique, les signes sont moins prononcés, mais ils augmentent avec l'exacerbation de la maladie.

Si la nécrose du pancréas commence, la sécrétion d'enzymes augmentera en raison de la mort des cellules et des tissus.

La nécrose peut être déterminée par des vomissements, de la fièvre et de la diarrhée. En outre, le patient développe une cyanose dans le nombril et sur les côtés de la cavité abdominale.

Même si un ou plusieurs signes de déficience apparaissent, vous devez consulter un médecin qui diagnostiquera et traitera.

Thérapeute

S'il est difficile de savoir quel médecin traite le pancréas, la première chose à faire est de faire appel à un thérapeute.

Dans certains cas, les symptômes de la maladie coïncident avec d'autres pathologies, notamment l'ostéochondrose, la pyélonéphrite et d'autres. L'examen du thérapeute est nécessaire pour la pancréatite chronique, lorsqu'il n'y a pas d'exacerbation.

Ce médecin est considéré comme universel. Dans un premier temps, il collectera les plaintes, la palpation de la cavité abdominale, afin de déterminer l'emplacement et la force de la douleur.

En outre, des diagnostics instrumentaux peuvent suivre, par exemple, une échographie est utilisée et des analyses de sang et autres sont nécessaires.

Après avoir recueilli les données nécessaires, le thérapeute peut établir un diagnostic exact ou approximatif, indiquer le médecin à consulter pour un examen plus approfondi et une prescription de traitement.

À propos de la pancréatite et d'autres maladies du pancréas peuvent dire une augmentation de la taille de la glande.

Après le traitement de la phase aiguë de la maladie, les patients doivent procéder à un examen et à un contrôle de la maladie par le thérapeute. Il sera parfois nécessaire de consulter un médecin étroitement ciblé.

Après la sortie de l'hôpital, les personnes atteintes de pancréatite sont enregistrées et peuvent être hospitalisées lors des attaques suivantes dans le service de chirurgie ou de gastro-entérologie.

Si une tumeur est décelée, le traitement est effectué par un oncologue. Dans la pancréatite aiguë avec complications, intoxication et traitement, les chirurgiens sont impliqués.

Gastro-entérologue

La pancréatite chronique peut être traitée non seulement par un thérapeute, mais également par un gastro-entérologue.

En outre, le dernier médecin traite de l'évolution aiguë de la maladie, c'est lui qui déterminera le type, la forme, le stade de la maladie et la présence de complications, prescrira le traitement approprié et les mesures préventives.

Un gastro-entérologue est un médecin étroitement centré sur les organes du système digestif, y compris le pancréas.

Ces médecins sont essentiels pour le traitement de la pancréatite. Les autres prédictions, étapes de récupération et fonction du corps dépendent de leurs qualifications et de leurs interventions.

En cas de violation des selles du patient, d'appétit perdu, de vomissements et de nausées, le gastro-entérologue peut procéder à un examen primaire, similaire à l'accueil du thérapeute.

Ensuite, des tests de laboratoire permettent d’estimer la quantité d’enzymes et une analyse des selles et de l’urine est réalisée.

Pour un diagnostic précis, le gastro-entérologue utilise les méthodes de diagnostic suivantes:

  1. Gastroscopie - montre les problèmes du tube digestif avec une inflammation du pancréas.
  2. Un examen aux rayons X à l'aide d'éléments de contraste montre l'état des tissus de l'organe touché et de ses canaux, ce qui permet de confirmer le diagnostic.
  3. Échographie de la cavité abdominale et de la glande - indique une échogénicité élevée dans la maladie et une expansion des canaux.
  4. CT et IRM - les méthodes vous permettent de voir le développement de kystes, une atrophie des tissus, des phoques et d’autres tumeurs malignes.
  5. Les méthodes de diagnostic endoscopique permettent au médecin d’évaluer l’état des canaux, les tumeurs qu’ils contiennent.

Après un diagnostic approfondi, le médecin traitant détermine le schéma de traitement et, si nécessaire, peut diriger le patient vers un autre médecin.

Endocrinologue

Avec la pancréatite, il existe un risque de diabète et l’endocrinologue peut déterminer s’il existe une complication de ce type et peut suggérer un traitement permettant d’éviter les effets de l’inflammation du pancréas.

Dans l'organisme, il y a des cellules responsables de la production d'insuline et d'autres substances nécessaires pour ajuster le taux de sucre dans le sang.

Avec la pancréatite, il est possible d’affecter les parties du pancréas responsables de la sécrétion d’insuline.

En outre, le processus inflammatoire peut provoquer une nécrose des tissus, ce qui conduit également au diabète, d'autres pathologies traitées par les endocrinologues.

La croissance de la glycémie et son apparition dans les tests d’urine indiquent l’apparition du diabète. Avec l'exacerbation de la pathologie augmente le taux d'amylase dans l'urine.

Un endocrinologue avec une complication peut prescrire un traitement avec des médicaments hormonaux pouvant arrêter le processus de développement de ce dernier.

De plus, c'est l'endocrinologue qui enregistre une personne et surveille son état de santé à l'avenir. Dans certains cas, un traitement dans des conditions de patients, en endocrinologie peut être nécessaire.

Chirurgien

Dans la forme aiguë de la pancréatite, avec un état grave de la personne, l'hospitalisation est souvent effectuée, où une assistance supplémentaire des chirurgiens est nécessaire.

Une référence à un chirurgien peut être prescrite par un thérapeute, un oncologue ou un gastro-entérologue. Un traitement chirurgical est possible dans les cas de blocage des canaux par des calculs, de tumeurs de différents types ou de kystes.

Les chirurgiens procèdent à l'enlèvement des tumeurs, des calculs, d'une partie ou de la totalité du corps. Pour éliminer les crises aiguës, le médecin prescrit des médicaments qui régulent la sécrétion d’enzymes, des compte-gouttes et des analgésiques prescrits.

Les patients peuvent consulter les chirurgiens selon le plan, pendant le diagnostic, le traitement de la pancréatite ou d'urgence, en cas d'appel d'une ambulance et si le patient présente des douleurs aiguës et d'autres symptômes caractéristiques de la maladie.

Vous pouvez vous rendre chez le chirurgien si la maladie est négligée et que des processus purulents apparaissent, auquel cas un traitement conservateur ne produira aucun résultat, une opération est nécessaire.

Pendant l'opération, non seulement le pancréas peut être retiré, des tumeurs y sont présentes, mais il existe des cas d'ablation d'une partie de l'estomac.

Le traitement chirurgical permet de stopper la progression de la maladie, mais ne permet pas de guérir 100% des pancréatites. À l'avenir, vous aurez besoin d'un traitement, qui est prescrit par les médecins décrits ci-dessus.

Oncologue

Pancréatite sans traitement approprié, le recours à des mesures préventives entraîne un certain nombre de complications, notamment des kystes et des tumeurs.

Ils se développent non seulement dans l'organe affecté, mais également dans d'autres parties activement impliquées dans le travail digestif.

Un oncologue peut évaluer l'étendue de la lésion, les types de tumeur et les méthodes de traitement ultérieur. Un traitement chirurgical, ainsi qu'une radiothérapie ou une chimiothérapie sont prescrits au patient.

Pour exclure le développement de la pancréatite et de ses complications, il est important de suivre les recommandations du médecin, d'adhérer à une nutrition adéquate et d'avoir un mode de vie sain.

La maladie est difficile à guérir et, lorsqu'elle est diagnostiquée tardivement, les gens doivent vivre avec elle toute leur vie. Tous les facteurs qui causent des exacerbations doivent donc être évités.

Quel médecin va avec le pancréas

Quel médecin traite le pancréas? Dans cet article, nous analyserons en détail les domaines dans lesquels vous devez vous tourner si vous rencontrez des problèmes.

Thérapeute

Avec les premiers symptômes de la maladie, vous devez vous rendre au service thérapeutique. Elle devrait nommer des examens primaires, poser un diagnostic et en comprendre la raison. Le médecin recueille les antécédents de la maladie (quand et après l'apparition des premiers symptômes), clarifie la clinique de pathologie (troubles digestifs, douleur dans l'hypochondre gauche, stéatorrhée). Un point important sera la présence de diagnostics concomitants (pathologie du foie, de la vésicule biliaire, de l'estomac et du duodénum).

Après cela, le thérapeute doit prescrire un ensemble d’examens qui permettront d’évaluer la nature de la maladie du pancréas. Il devrait inclure:

  • tests généraux (sang, urine et cardiogramme);

Un électrocardiogramme permet de différencier les maladies de la cavité abdominale et les pathologies cardiaques. Après tout, la crise cardiaque et l'angine sont abdominales.

  • analyse biochimique (protéines totales, enzymes des glandes et du foie, glucose);
  • coprogramme (montre la présence de fibres non digérées et de gouttelettes de graisse dans les selles).

Parmi les méthodes instrumentales, il faut avant tout procéder à une échographie des organes abdominaux et à une endoscopie de l'estomac. La première étude montrera des changements dans le pancréas, la formation de tumeurs, des kystes et des anomalies dans la structure de l'organe. En outre, une échographie aidera à prendre en compte la pathologie du foie et de la vésicule biliaire (polypes, calculs, épaississement des parois inflammatoires).

Les résultats de la recherche permettent d'établir le diagnostic et de prescrire un traitement. Dans les cas de pancréatite chronique, de troubles digestifs et de diagnostics gastro-intestinaux associés, le thérapeute peut référer le patient à un spécialiste (gastro-entérologue). Si le traitement nécessite une intervention chirurgicale, le chirurgien deviendra le consultant. En outre, ce spécialiste est obligé d'examiner un patient chez qui on a diagnostiqué une pancréatite aiguë.

Chirurgien

Tous les patients atteints de pancréatite aiguë sont à l'hôpital chirurgical. Le traitement comprend des méthodes conservatrices, mais avec des complications possibles, le patient a une chance de recevoir des soins chirurgicaux d'urgence. Cela est particulièrement vrai lorsque la pancréatite survient sous forme sévère. Dans la glande se forment des kystes, des foyers de désintégration pouvant se transformer en abcès d'organes. Les chirurgiens tentent d'éviter une chirurgie ouverte lors d'une exacerbation de la maladie. Heureusement, il existe de nombreuses techniques peu invasives (ponction sous contrôle ultrasonore avec mise en place d'un drainage).

Après la sortie, le chirurgien doit traiter le patient si, au cours de la pancréatite, le tissu a été détruit et que la glande présente des modifications secondaires (kystes, infiltrats).

Nous vous rappelons que, dans certains cas, l’état du patient lors d’une attaque peut être très grave. En cas de pancréatite sévère avec nécrose étendue, le patient doit être conduit en unité de soins intensifs et en réanimation. Il est dirigé par des médecins en réanimation et des chirurgiens. Lorsque la menace pour la vie est terminée, elle peut être transférée à la chambre générale.

Gastro-entérologue

L'inflammation chronique du pancréas pose beaucoup de problèmes. Souvent, le thérapeute ne peut pas ajuster le traitement avec précision. Dans ce cas, un gastro-entérologue viendra à la rescousse. Un spécialiste étroit aidera à développer un bon régime alimentaire, parler de la multiplicité des aliments dans cette maladie. En outre, un gastro-entérologue est indispensable lors du choix de la dose d'enzymes. Une bonne digestion après une attaque en dépend en grande partie. Un traitement étroit, comprenant des probiotiques, des complexes de vitamines et des médicaments améliorant le système immunitaire, est également recommandé.

Endocrinologue

Dans certains cas, la destruction dans le pancréas saisit un appareil à îlots produisant des hormones. Ensuite, le thérapeute vous dirigera vers un endocrinologue. Il est important d'établir si le diabète est apparu sur le fond d'une pancréatite ou s'il était dû à un régime alimentaire inadéquat. Après tout, la maladie dans le processus chronique de la glande est très difficile et nécessite un traitement hormonal spécifique (insuline).

Quel médecin traiter le pancréas

Quand une personne est en bonne santé, il ne se soucie pas de savoir combien un médecin traite une maladie particulière. Cependant, ce manque de conscience conduit souvent au fait que, lorsqu'un problème survient, le patient ne sait pas à quel médecin s'adresser, passant du temps à rechercher des informations. Pour éviter cela, il est important de savoir quel médecin traiter le pancréas.

Médecins dans le domaine du traitement du pancréas

L'inflammation du pancréas est dangereuse et nécessite un traitement complexe. Pour cette raison, il est très difficile d'entrer en contact avec quel médecin pour répondre avec précision. Dans chaque situation, une approche individuelle.

Dans la formation de la pancréatite, la consultation d'un certain nombre de médecins est nécessaire. Qui traite la pathologie:

Seul un médecin exerçant dans ce domaine peut assurer un traitement réussi et avancé. Lors de l'examen initial du patient, le médecin révélera s'il existe un lien entre les sensations douloureuses et la pathologie pancréatique, ou si d'autres maladies jouent un rôle dans leur développement.

Pour identifier avec précision l'évolution de la douleur dans le pancréas, une échographie est prescrite, elle aidera à déterminer l'état du pancréas.

  1. Magnitude.
  2. Échogénicité
  3. La présence de kystes, de tumeurs.
  4. Stage, profondeur et zone de dommage.

En fonction de la gravité de la pathologie, le traitement est effectué dans les services de chirurgie, de gastroentérologie ou de thérapie. Si, à la suite de l'échographie, une formation de tumeur est détectée, la victime doit consulter un oncologue.
Avec le développement de l'inflammation dans le pancréas, quel médecin traite la maladie.

Thérapeute

Aux premières manifestations de la maladie du pancréas assiste le thérapeute. Il publiera un premier sondage, tirera une conclusion et identifiera le facteur.

Le médecin recueille des antécédents de pathologie, déterminant à quel moment et dans quelles circonstances les premiers signes sont apparus, s'il y a eu des changements au cours de la digestion, une douleur à la côte.

Un phénomène important est la présence de diagnostics complémentaires (maladies du foie, de l’estomac, de la vésicule biliaire).

Ensuite, le médecin prescrit une série d’examens qui permettront d’évaluer l’évolution de la maladie du pancréas.

  1. Analyser le sang, l'urine.
  2. ECG - permettra de faire la distinction entre une maladie cardiaque et une maladie péritonéale.
  3. Indicateurs biochimiques.
  4. Coprogramme - détecte la présence de fibres continues ou de gouttelettes de graisse dans les selles.

L'échographie des organes du péritoine, l'endoscopie de l'estomac sont des méthodes instrumentales. Sur la base des résultats des tests, le médecin établit un diagnostic et prescrit le traitement à effectuer dans l'unité de thérapie ou de gastroentérologie. Le gastro-entérologue assistera dans la forme chronique de la maladie, le trouble digestif perturbé et les diagnostics connexes liés aux intestins et à l'estomac.

Lorsque le traitement ne peut pas sans chirurgie, envoyé au chirurgien.

Chirurgien

Le traitement de la glande consiste à utiliser des méthodes conservatrices. Cependant, avec d'éventuelles complications, le patient a une chance d'obtenir une intervention chirurgicale urgente.

En particulier, il est significatif dans les formes sévères de pathologie. Dans la glande est la formation de kystes, des centres de désintégration, capables de renaître en ulcères.

Les médecins chirurgiens essaient d’éviter les chirurgies à ciel ouvert en cas d’exacerbation de la pathologie. Appliquez ensuite des techniques mini-invasives. Par exemple, perforez avec la résolution du drainage sous le contrôle des ultrasons. Le traitement après la sortie par un chirurgien est effectué si la maladie a provoqué la destruction des tissus et qu'il y a des modifications répétées de la glande pancréatique.

Aux stades sévères de la maladie, accompagnés d'une immense nécrose, la victime est livrée à l'unité de soins intensifs. La cure est effectuée par des spécialistes en réanimation, des chirurgiens. Après avoir établi son bien-être, la victime est transférée dans un simple pavillon.

Endocrinologue

Lorsque la maladie se propage dans les îlots de Langerhans, la glande est incapable de produire l'insuline autant que nécessaire et des problèmes endocriniens apparaissent. En outre, le patient diminue la synthèse du glucagon, la somatostatine. Ils sont responsables de la digestibilité des glucides et des protéines. Cela indique qu’en plus de la pancréatite, la victime développera un diabète et d’autres pathologies.

Pour éviter cette situation, vous devrez consulter un endocrinologue. Le médecin surveille la santé de la victime et détermine la dose de glucose requise. Et effectue également un ajustement du régime alimentaire avec la maladie et l'utilisation de médicaments hormonaux.

Le thérapeute peut également faire appel à l’endocrinologue si l’analyse sanguine révèle une violation du taux de sucre.

Gastro-entérologue

L'évolution inflammatoire chronique de la glande pancréatique pose de nombreux problèmes. Souvent, le thérapeute n’est pas en mesure d’ajuster le traitement correctement. L’aide d’un gastroentérologue est donc nécessaire.

Le médecin vous aidera à élaborer le bon tableau de régime et vous informera de la fréquence de la prise de nourriture en pathologie. De plus, le médecin est indispensable dans le choix du dosage des enzymes. Le processus digestif normal dépend de la dose correcte au moment du passage de l'attaque.

Un traitement supplémentaire, consistant en la prise de probiotiques, de complexes vitaminiques et de médicaments améliorant le système immunitaire, est également administré par un gastro-entérologue.

Oncologue

En cas de développement à long terme de la maladie sans traitement, les cellules du pancréas et d’autres organes digestifs en souffrent.
Il a été révélé que c’est lors de la non-guérison de la pancréatite que se développent les tumeurs cancéreuses du pancréas, de l’estomac et du foie.
La détection d'une tumeur est la suivante:

  • Échographie;
  • tomographie par ordinateur;
  • imagerie par résonance magnétique.

Si la victime ne respecte pas l'ordonnance du médecin, des kystes et des tumeurs de mauvaise qualité se forment dans les tissus des glandes pancréatiques. Si une telle condition est supposée, il est recommandé de consulter un médecin oncologue. Sur la base des résultats de l'examen, le médecin détectera la probabilité de formation de cancers sur le pancréas, dans l'estomac, dans le foie, car ils sont interconnectés.

Symptômes de maladies du pancréas

En commençant à rechercher des informations sur ce à quoi le médecin s'adressera quand le pancréas fera mal, vous devriez écouter les symptômes de la pathologie. Il y a des situations où le patient est torturé par les reins et il va chez le gastro-entérologue.
Manifestations de la maladie dans la pancréatite chronique:

  1. Phénomènes douloureux dans l'abdomen, sous la côte du côté gauche, aggravés par la consommation d'aliments.
  2. Nausée
  3. Diarrhée, constipation
  4. Faiblesse
  5. Formation de gaz, éructations.
  6. Mauvais appétit.

Si le pancréas est enflammé, la douleur survient à la fois sous le bord gauche et dans le dos à gauche. De telles manifestations sont souvent déroutantes, car on présume de l'ostéochondrose et les victimes vont rarement chez le médecin.

En cas d'attaque aiguë, une douleur abdominale perçante se forme dans la zone supérieure, ce qui indique une maladie de la glande. Pour pouvoir intervenir à temps avec une attaque, il est nécessaire de faire appel à une assistance médicale, car une attaque douloureuse est tellement insupportable et entraîne des complications graves, pouvant être fatales. Les médecins montreront les premiers soins médicaux et conduiront la victime à l'hôpital.

Le choix du médecin qui suivra le traitement de suivi est dû au passage complet de l'examen requis. Dans l'institution de médecine, le traitement du pancréas est effectué en chirurgie, en gastroentérologie ou en thérapie.

Comment se manifeste la pancréatite aiguë et que faire

La pancréatite est l'une des pathologies les plus courantes du système digestif. Il se forme en raison de la consommation irrationnelle d'aliments, sans la consommation contrôlée de boissons alcoolisées, en prenant certains types de médicaments.

L'évolution inflammatoire de la glande est transmise par des symptômes qui font écho aux symptômes d'une intoxication grave. Les enzymes avec la maladie sont dans les canaux de la glande ou en soi, la détruisant de l'intérieur.

De plus, les enzymes peuvent être absorbées dans le sang, ce qui entraîne une intoxication.

Au stade aigu de la pancréatite, le patient est constamment tourmenté par une douleur insupportable dans la zone digestive. Ils ont un courant émoussé ou coupant. Les douleurs sont si fortes qu'elles vont provoquer un choc douloureux. Syndrome localisé à droite ou à gauche sous le bord, ou situé juste en dessous du milieu de la poitrine. La zone de douleur dépend de la partie du corps qui a subi un phénomène inflammatoire. En cas de lésion du syndrome douloureux pancréatique dans son ensemble, il a un effet ambiant.
Le moyen le plus simple de soulager la douleur dans le pancréas est de se pencher légèrement en avant.

Suivant nécessite une hospitalisation, pour la prise de diagnostic et le traitement. Les tactiques de thérapie seront:

  • en éliminant l'inflammation;
  • élimination des toxines du corps;
  • effectuer un traitement médical.

Dans les 3 premiers jours, une famine totale est requise. Cela permettra au corps de récupérer et de commencer les activités habituelles. Ensuite, vous ne pouvez que des repas légers, de sorte qu'il est préférable de diviser. Si vous suivez le régime, il est possible de réduire le risque de développer de nouvelles attaques et d'augmenter la possibilité de récupérer complètement.

Traitement de la pancréatite

Un médecin souffrant de maladies associées à des pathologies pancréatiques dira que la maladie est traitée immédiatement, dès les premiers signes. Le traitement de la maladie dépendra des facteurs qui causent les attaques, ainsi que de la forme de leur survenue. Les thérapies sont menées par un thérapeute ou un gastro-entérologue.

La condition initiale du traitement est considérée comme un régime strict. Dans un premier temps, le patient doit boire du liquide afin que la fonction de l'organe soit restaurée. Ensuite, le médecin vous informera quand commencer à manger. Il est interdit de manger des plats frits, gras, coupants et sucrés.

Et aussi le médecin vous prescrira les médicaments enzymatiques nécessaires. Ils aideront le corps à fonctionner de manière autonome.
Peut-être l'utilisation de méthodes traditionnelles pour le traitement du corps, alors qu'il était initialement nécessaire de consulter un médecin.
Lorsque des problèmes surviennent au niveau de l’organe digestif, il faut d’abord se rendre chez le thérapeute du pancréas. Sur la base de l'examen initial et des tests, le médecin commencera le traitement de manière indépendante ou rédigera une recommandation à un autre médecin pour corriger le problème.


Plus D'Articles Sur Le Foie

La cirrhose

Causes des calculs biliaires à un jeune âge

Au cours des dernières années, les médecins ont constaté avec consternation que de nombreuses maladies caractéristiques de la catégorie de personnes âgées sont en train de rajeunir rapidement.
La cirrhose

Gepabene

Hépabène désigne les hépatoprotecteurs et les substances cholérétiques d’origine végétale.Il est utilisé pour le traitement de diverses pathologies du foie et des voies biliaires. La base de la formule médicinale est le chardon-Marie et le médicament fumé.