Comment vérifier le foie? Quels tests pour ce besoin de passer?

Les tests hépatiques devraient, pour chaque personne moderne, devenir une mesure préventive familière, car Les médecins disent qu'absolument, tout le monde est à risque de contracter la maladie de cet organe vital du patient. Les médecins attribuent cette menace à une mauvaise écologie, à la consommation d'alcool, en particulier de mauvaise qualité, à une grande quantité d'aliments gras et à une alimentation irrégulière et malsaine. Le mode de vie passif, le travail sédentaire et le manque d'exercice augmentent également le risque de maladie.

Un autre sujet concerne les personnes qui affirment que ce sont les tests hépatiques qui ont un effet néfaste, notamment en ce qui concerne les ultrasons. La méconnaissance des méthodes de recherche n'a épargné personne de maladies graves; craindre un capteur à ultrasons n'est donc pas seulement stupide, mais aussi, dans une certaine mesure, une menace pour la vie. Après tout, c’est à l’aide de tests rapides que l’on peut non seulement guérir, mais aussi prévenir de nombreuses maladies dangereuses.

Nous tenterons ensuite de déterminer quels tests vous devez passer pour évaluer l’état du foie, ainsi que la procédure de contrôle du foie sans quitter votre domicile.

Quand les tests sont-ils le plus souvent prescrits pour tester le foie?

Malheureusement, souvent, les tests de contrôle du foie ne sont pas prescrits à des fins prophylactiques, mais en cas de suspicion de maladie, lorsque les symptômes caractéristiques d’une maladie apparaissent ou gênent une vie normale:

  • douleur dans l'hypochondre droit;
  • la lourdeur dans ce domaine;
  • une augmentation du volume de l'abdomen, en particulier non symétrique, avec un côté droit plus grand, un motif veineux prononcé est visible sur celui-ci;
  • peau jaune et yeux blancs;
  • patine tachetée jaune sur la langue;
  • peau sèche, squameuse et irritante;
  • amertume dans la bouche et nausée constante.

Encore une fois, je tiens à souligner que pour vérifier le foie, la vésicule biliaire ou le pancréas, il n’est pas nécessaire de se plaindre de leur travail, cela doit être fait à titre préventif, à tout moment et de son plein gré. Après tout, de nombreuses maladies du foie persistent pendant longtemps sans symptômes et, sans diagnostic, vous pouvez ignorer les étapes de la maladie qui peuvent être traitées.

Quels tests doivent être pris et quelles sont les normes pour leurs résultats?

Si vous souhaitez poser un diagnostic, vous devez consulter votre médecin de famille ou votre thérapeute. C'est lui qui dispose d'informations détaillées sur les tests permettant de contrôler le foie. L’examen commencera par des analyses de sang visant à identifier les marqueurs spéciaux. Plus tard, si nécessaire, vous pourrez subir une échographie et une biopsie du foie.

En faisant un test sanguin biochimique pour déterminer l’état du foie, le médecin attire l’attention sur les indicateurs:

  • la valeur totale de la protéine ne dépasse normalement pas 85 g / l, mais ne tombe pas non plus en dessous de 68 g / l;
  • ALT (alanine aminotransférase), qui se situe normalement entre 10 et 40 U / l;
  • AST (aspartate aminotransférase), qui dans l'état normal du foie correspond à 10-30 U / l;
  • Phosphatase alcaline (phosphatase alcaline), à ​​l'état normal du corps, ne dépassant pas 270 U / l;
  • albumine, qui devrait tenir dans le cadre de 35 à 50 g / l;
  • la bilirubine, qui est distribuée à son tour à:
    • total, dont le taux va de 8 et demi à 20 et demi μmol / l;
    • libre, qui ne devrait pas dépasser 17,1 µmol / l, mais ne devrait pas être inférieur à 1,7;
    • et lié, dont la valeur inférieure normale est 0,86 et la valeur maximale - 5,1 µmol / l;
  • alma-amylase, à une vitesse de 25 à 125 U / l;
  • et faites également attention au niveau de gamma-glutamyltransférase ou GTT, dont la norme est de 2 à 55 U / l de sang;
  • alpha2-gamma globulines;
  • le fibrinogène;
  • Protéines C-réactives;
  • concentration en acides sialiques et séromucoïdes;
  • ainsi que le temps de prothrombine.

Il existe un test sanguin complet, qui inclut certains des indicateurs susmentionnés de la santé du foie, il s’appelle des tests hépatiques.

Quels sont les tests hépatiques?

Les tests de la fonction hépatique sont un type de test sanguin effectué pour déterminer l'état du foie. Les tests de la fonction hépatique comprennent:

  • ALT et AST;
  • Gamma-glutamyl transférase (GTT);
  • évaluation de la concentration en bilirubine;
  • protéines totales et albumine;
  • SCHF.

En outre, l'étude d'échantillons de foie peut compléter le test au thymol.

Comment se préparer à l'analyse?

Tests hépatiques - l'un des tests qui nécessitent une préparation préalable. Pour que le résultat reflète pleinement l'état du foie:

  • faire une prise de sang sur un estomac vide;
  • 2 jours avant l'analyse prévue, ne mangez pas d'aliments gras, d'aliments préparés, de restauration rapide;
  • ne pas succomber au stress et au moment d'abandonner l'activité physique;
  • pendant deux jours, ne buvez pas d'alcool;
  • le soir précédant l'analyse, ne buvez pas de thé ni de café forts, faites un dîner de repas légers;
  • Ne fumez pas et ne buvez pas de drogues avant l'analyse si elles ne sont pas vitales.

Le refus de médicaments est nécessaire en raison de la probabilité élevée d'obtenir un résultat d'analyse erroné. En particulier, il est recommandé de refuser:

  • les antibiotiques, qui sont déjà capables d'affecter le travail du foie;
  • des agents hormonaux;
  • les antidépresseurs;
  • médicaments qui stimulent le pancréas;
  • les barbituriques;
  • L'aspirine;
  • Le paracétamol;
  • et phénytoïne.

Est-il possible de comprendre en quoi la maladie est préoccupée par les résultats des tests hépatiques?

Seul un médecin professionnel peut complètement déchiffrer l'analyse biochimique et établir un diagnostic sur la base de ses résultats. Il existe de nombreuses caractéristiques auxquelles une personne sans formation médicale ne peut prêter attention. Mais il est tout à fait possible, selon certains résultats, de suspecter une cirrhose du foie ou une hépatite.

Quels sont les indicateurs sanguins indiquent une maladie du foie?

Pour identifier correctement la pathologie du foie, vous devez adopter une approche globale du processus de contrôle du corps.

Il n’existe pas de solution universelle et il est impossible de se fier uniquement aux informations fournies par les analyses.

Mais l'analyse biochimique du sang est la méthode la plus commode pour identifier les processus pathologiques, les inflammations et autres troubles.

En utilisant les résultats, le médecin peut déterminer grossièrement la maladie, prescrire des mesures de diagnostic supplémentaires.

Lorsque des tests hépatiques sont nécessaires

Les médecins recommandent toujours de donner du sang et de procéder à un diagnostic complet, non seulement lorsque la douleur et d'autres symptômes apparaissent, mais également dans un but de prévention.

Outre le don de sang à titre prophylactique, plusieurs symptômes peuvent en dire long sur les besoins en matière de recherche.

Le diagnostic du foie doit être effectué le plus rapidement possible en présence de certains troubles:

  • Développement de malaises dans le foie, sous les côtes. Cette condition indique la fonction altérée du corps.
  • Constriction, surpeuplement et sensation de plénitude dans le foie.
  • Syndrome douloureux d'intensité variable, au début du développement des maladies qu'ils vont entraîner, il n'est pas toujours possible de les remarquer. En règle générale, l'attaque douloureuse est marquée par des éclats de rire, des cris, des mouvements obliques et d'autres actions qui entraînent des tensions à l'abdomen.
  • Foie élargi, visible lors du sondage de l'abdomen du côté droit. Une augmentation de l'organe peut également être déterminée par échographie. En l'absence de connaissances médicales, l'augmentation est déterminée indépendamment par le bombement abdominal, la densité globale n'augmente pas et le poids corporel ne change pas. Une augmentation marquée du foie devient une personne mince.
  • L'apparition d'un goût désagréable et amer dans la cavité buccale. Les personnes présentant ce symptôme en présence d'une maladie du foie indiquent une sécheresse constante des muqueuses, ainsi que de l'amertume de la langue. Dans certains cas, le goût se change en cuivre.
  • Les goûts changent, la nourriture régulière devient désagréable, peut provoquer dégoût, nausée et vomissement. Dans un contexte de perte d'appétit, le poids corporel diminue fortement. Une personne elle-même a une humeur agressive, des changements soudains, une faiblesse et d'autres signes de processus pathologiques.

S'il y a une pathologie hépatique, l'organe commence à s'enflammer, un effet toxique négatif apparaît à la suite de processus métaboliques perturbés.

Les défaillances du métabolisme des protéines entraînent un fort effet des toxines sur le foie et le corps entier, une grande quantité d'ammoniac s'accumule dans le sang et le développement d'une hyperémérémie secondaire est possible.

En présence de jaunisse, le patient présente tout un ensemble de signes, qui se caractérisent souvent par un jaunissement de la peau et des muqueuses.

Les patients au cours de cette période peuvent avoir une urine foncée et des selles claires. Le corps est très irritant et squameux, une douleur possible aux articulations, qui signale également un dysfonctionnement du corps.

La bilirubine est l'un des indicateurs les plus importants du sang dans les pathologies du foie. La substance apparaît lors de la dégradation des globules rouges.

Ce processus est constamment présent dans le corps, mais lors du fonctionnement normal des organes, la substance est éliminée et éliminée par le foie.

L'accumulation conduit au fait que l'organe enflammé ne peut pas remplir ses conditions de base.

Un examen du foie est obligatoirement effectué lors du port de l'enfant, mais il est encore préférable de faire un test sanguin avant la conception.

Cela permettra une reconnaissance rapide des maladies des organes internes et des infections virales pouvant nuire à la grossesse et au fœtus.

Une analyse de sang lorsque les chirurgies sont nécessaires doit être rendue, une règle similaire s’applique à la thérapie conservatrice, ce qui signifie prendre des médicaments puissants.

Un test sanguin pour vérifier le foie peut déterminer ce qui suit:

  1. Fait de la maladie de l'organe.
  2. Degré de dommage.
  3. Le pouvoir d'échec des principales fonctions du corps.
  4. L'apparence des changements de cellules.
  5. Définition de l'hépatite, l'hépatose.

Un test sanguin pour une maladie du foie aide le médecin à identifier les violations sans recourir à des techniques de diagnostic sérieuses et complexes.

Une telle étude concerne la méthode universelle, donne une évaluation de nombreux organes et systèmes internes.

Les tests de maladie du foie montrent une inflammation, des processus rhumatoïdes et d'autres données.

Les principaux indicateurs responsables du travail du corps sont:

  1. Bilirubine.
  2. Aspartate aminotransférase.
  3. Indice de prothrombine.

Une fois l’étude terminée, les médecins peuvent établir un diagnostic grossier, révéler la nature de la pathologie et l’état général de l’organe. Cela vous permet de définir le schéma de traitement correctement.

Indicateurs clés

L’analyse biochimique du sang est une méthode universelle pour l’étude de l’organisme, qui permet d’évaluer divers organes et systèmes.

Il existe plusieurs indicateurs principaux responsables de l'état du foie, décrits ci-dessous, qu'ils peuvent être et ce qu'ils signifient:

  • Bilirubine commune. Une telle substance - le pigment qui apparaît dans le foie, fait référence au produit de dégradation de l'hémoglobine. Si des processus inflammatoires ou des maladies du foie apparaissent, l'indice sanguin augmente et, dans le contexte des résultats, le médecin peut révéler des maladies virales et même une cirrhose. Dans certains cas, le pigment augmente lorsque les voies biliaires sont obstruées. La valeur normale est de 8,5 à 19,5 µmol / L. L'excès indique une inflammation, à savoir la bilirubine provoque la couleur de la peau et des muqueuses au jaune.
  • Bilirubine directe. La numération sanguine est incluse dans la bilirubine totale. Cette substance est toxique pour le foie si elle dépasse la norme, mais elle est excrétée avec la bile. En cas de violation du flux sortant, une modification de l'index de test apparaît. La valeur normale est 0-3,5 µmol / L.
  • La bilirubine libre est la différence entre les deux indicateurs décrits. La valeur peut augmenter lors de la dégradation des globules rouges, ce qui débute par une cholestase, des processus inflammatoires et une anémie. La valeur de 9,5-18,5 µmol / l est normale.
  • Aspartate aminotransférase. La numération sanguine fait référence à des enzymes, une substance nécessaire au métabolisme des protéines. L'augmentation de la valeur indique une maladie du foie, ce qui peut souvent être le cas pour l'hépatite ou des tumeurs dans l'organe. Les limites maximales de la norme pour les femmes et les hommes sont différentes, elles sont respectivement de 30 et 40 unités / l.
  • L'alanine aminotransférase est une enzyme hépatique nécessaire au bon métabolisme des protéines. Une hausse de la norme parle d'hépatite ou de tumeurs. Jusqu'à 18 ans, un montant normal est considéré comme étant de 37 unités / l. À un âge plus avancé, il est de 30 unités / l chez les femmes et de 40 unités / l chez les hommes.
  • Phosphatase alcaline - une substance entrant dans les hydrolases, une telle enzyme a différentes indications d'une norme, qui diffèrent de l'âge et du sexe. Chez les hommes, le montant ne doit pas dépasser 105 unités / l, chez les femmes, jusqu'à 130 unités / l. Dans le cas de valeurs élevées, les médecins peuvent suspecter des néoplasmes malins ou une violation des voies biliaires.
  • Cholinestérase - enzymes qui sont produites dans le foie, avec l’échec de la sortie de la bile, apparaît une diminution de l’indice. En outre, la valeur peut indiquer des changements dans le foie, conduisant à la destruction de l'organe. Chez une personne en bonne santé, l'enzyme se situe dans une plage de 5 000 à 12 500 unités / l.
  • L'albumine est une protéine du sang produite par le foie: lorsque la norme est abaissée, les cellules de l'organe sont détruites et l'absorption peut échouer. L'hépatite et la cirrhose sont un phénomène similaire. La norme chez les personnes en bonne santé est de 35 à 55 g / l.
  • L'indice de prothrombine est la valeur par laquelle le temps de coagulation du sang est déterminé. Comme la substance est produite par le foie, les hépatocytes peuvent mal fonctionner à des valeurs inférieures. Pour les personnes en bonne santé, le taux sera de 75 à 142%.

Avant de faire un don de sang pour une analyse biochimique, vous devez vous préparer à la procédure.

Préparation à l'étude

Pour tout diagnostic d'un organe interne où un test sanguin est utilisé, il est important de se préparer.

Si possible, l'infection à caractère viral de l'hépatite, en plus du test sanguin, continue à produire des marqueurs pour les souches de virus B et C.

Au cours des résultats obtenus, un grand nombre d'indicateurs sont à l'étude et seuls les principaux indicateurs standard pour le diagnostic du foie sont décrits ci-dessus.

L’analyse elle-même est effectuée très rapidement et est considérée comme sûre si vous utilisez une seule seringue.

Le prélèvement sanguin s'effectue à partir d'une veine. Une personne doit arrêter de manger 12 heures avant le début de l'étude. L'analyse est donc effectuée le matin à jeun.

Tout aliment peut fausser les résultats du diagnostic, la quantité de protéines, de sucre et d’autres substances peut être augmentée ou diminuée.

Il n'est même pas recommandé de prendre du thé, mais vous pouvez boire jusqu'à 1 tasse d'eau. Avant de procéder à une analyse, évitez l’alcool, les jus de fruits et les sucreries et évitez également de manger des aliments gras.

Une heure avant de donner du sang, ne fumez pas. Si un traitement parallèle est effectué avec des médicaments, vous devez en informer le médecin.

En observant toutes les règles décrites, les résultats de l'étude seront corrects et précis.

Des indications

Identifier les processus pathologiques dans le foie, l'état général du corps est possible si vous utilisez toute une gamme de techniques.

Il comprend des diagnostics de laboratoire et instrumentaux. Pour cette raison, l'état du tractus gastro-intestinal est évalué, la gravité de l'évolution des maladies du foie est déterminée.

Parmi les principales indications pour les tests sanguins sont:

  1. Fatigue constante.
  2. Saignements fréquents.
  3. Nausée, vomissements, goût amer dans la bouche.
  4. Tabouret cassant
  5. Douleur et lourdeur du foie.
  6. Jaunissement des muqueuses et de la peau.
  7. Décoloration de l'urine, des matières fécales.
  8. L'apparition de poches.
  9. Réduction de poids.
  10. Sautes d'humeur.

En outre, le diagnostic du foie sera nécessaire si, lors de l'échographie, il est déterminé par un changement de la structure de l'organe.

De nombreuses maladies du foie surviennent au début du développement sans signes marqués; par conséquent, la définition des pathologies se produit lorsque le traitement évolue gravement.

Contre-indications

Tests de laboratoire pour les maladies du foie - une procédure obligatoire. L'analyse biochimique montre de nombreuses maladies et troubles et, en fait, il n'y a pas de contre-indications.

Le don de sang est possible même dans un état grave d'une personne, lorsque le risque de décès est élevé et que la personne elle-même peut ne pas être consciente.

Si l'hypocoagulation est nette, le sang doit être pris très soigneusement.

Résultats de décodage

Après avoir reçu des données sur des analyses de sang, seul un médecin peut les déchiffrer. Peu de gens connaissent l’importance de la recherche qui nous permet de déterminer les insuffisances hépatiques, le développement de maladies.

Des informations approximatives sont présentées dans la liste avec des normes pour chaque résultat:

  1. Protéines totales (64-84) - avec la croissance de l’indice peuvent développer des pathologies rhumatismales, ainsi que la présence de cellules cancéreuses dans la phase initiale. Un chiffre numérique en dessous de la norme signale une altération des fonctions du foie, des reins et d'autres organes, éventuellement du développement rapide du cancer.
  2. Glucose (3,3-5,5) - il existe un diabète ou une pancréatite, si la valeur est trop élevée, parmi d'autres pathologies émettent une hépatite chronique, ainsi que des tumeurs dans le pancréas. Avec des données réduites peuvent être une intoxication par l'alcool, les toxines et les poisons, l'hypothyroïdie et d'autres pathologies hépatiques sont possibles.
  3. Cholestérol (3,5-6,5) - la croissance indique une pathologie athéroscléreuse, une hépatite, un diabète ou un ictère. Si le taux est inférieur à la normale, une cirrhose du foie, un cancer et une hyperthyroïdie sont possibles.
  4. Bilirubine (5-20) - une augmentation des valeurs apparaît pendant l'intoxication, lorsque le corps est gravement empoisonné en raison d'une hépatite, le développement d'une cholestase est possible.
  5. ALT (jusqu'à 45) - une valeur élevée indique une cirrhose, une hépatite et la destruction générale des cellules hépatiques saines.
  6. AST (jusqu'à 45 ans) - différents types d'hépatite, cancer du foie, pancréatite, ces maladies seront à des taux trop élevés.
  7. Phosphatase alcaline (100-145) - excès signifie stagnation de la bile.
  8. Glutamyltransférase (10-71 est la norme chez les hommes et jusqu'à 42 est la norme chez les femmes) - en cas d'hépatite virale, le taux augmente, il en va de même pour la cholécystite, la jaunisse et la cirrhose.

Après avoir pris une analyse de sang, le médecin doit non seulement fournir au papier les valeurs, mais aussi déchiffrer l’état de santé, indiquer les maladies possibles, le cas échéant, d’autres méthodes de diagnostic sont appliquées.

Comment vérifier le foie? Analyses pour le diagnostic de maladie du foie

Tout d'abord, il faut dire que, dans le cadre des mesures préventives, il est nécessaire de procéder constamment à un contrôle du foie. Cette procédure devrait être introduite dans l'habitude. Cela vaut non seulement pour le foie, mais pour tout l'organisme, mais cet organe doit être pris avec précaution.

Il faut obligatoirement faire des tests!

Vérifier le foie est facile. Le travail de cet organe est affecté par un grand nombre de facteurs externes. Tels que la situation écologique de la région où la personne vit. Les mauvaises habitudes, notamment l’abus d’alcool ou de stupéfiants, laissent également des traces. En outre, les personnes qui n'adhèrent pas à une nutrition adéquate risquent également de développer des processus pathologiques dans le foie. Il n'est pas recommandé d'abuser des aliments riches en gras.

Si une personne a des habitudes de la liste ci-dessus, il est nécessaire d'effectuer une procédure telle que le dépistage du foie. Cela devrait être fait à intervalles une fois par an, et il n'y aura alors aucun problème avec le foie. Les analyses sont une méthode efficace d’examen humain. Seuls les résultats de l’étude permettent de poser un diagnostic précis.

Dans quels cas une personne est-elle soumise à des tests?

Comme mentionné ci-dessus, il convient de procéder à une enquête annuelle, en particulier pour un organe tel que le foie. Les analyses sont prescrites directement par le médecin. Pas besoin d'attendre les symptômes. Le fait est qu’il n’ya pas de terminaison nerveuse dans le foie. Par conséquent, les symptômes peuvent être complètement absents.

Pour commencer l'examen, il n'est pas nécessaire d'attendre la présence de sensations inconfortables. Connaître la présence éventuelle de changements pathologiques dans certains cas n’est possible qu’après la réussite de certains tests.

Recherche

Afin de vérifier le foie et de commencer l'examen, vous devez prendre rendez-vous avec le thérapeute. Cela peut être fait sur le lieu de résidence dans la clinique de district ou dans une clinique privée. Comment vérifier le foie? Quels tests sont prescrits? La méthode d'examen la plus courante est le test sanguin. Actuellement, plusieurs méthodes sont utilisées pour étudier le sang humain afin d'identifier ou d'exclure des processus pathologiques. Après avoir reçu les données, le médecin vous prescrira un autre examen ou débutera le processus de traitement en fonction des résultats disponibles.

Teint jaune

Quels signaux peuvent indiquer à une personne qu'elle doit consulter un spécialiste pour un examen du foie? Il existe un certain nombre de signes qu'une personne peut remarquer dans son corps, indiquant que des changements pathologiques ont lieu dans le foie. Dans ce cas, les tests doivent réussir de manière urgente. Regardons ces signes.

Une teinte jaune de la peau apparaît lorsque la bilirubine commence à se former dans le corps humain. Dans le fonctionnement normal du foie, cette substance est traitée par elle et quitte le corps humain. Si la bilirubine commence à être présente dans le sang du patient, cela signifie que le foie est défaillant. Autrement dit, il ne fait pas face à ses fonctions. L'hémoglobine se décompose également dans le corps. La plupart des gens ont entendu dire qu'avec un déficit en hémoglobine, l'état général du corps se détériore. Mais vous devez savoir que, à fortes doses, cette substance est également dangereuse pour la santé humaine. Le fait est que l'hémoglobine a une propriété telle que la toxicité, vous devez donc absolument commencer l'examen pour éviter de graves problèmes de santé. Il faut aussi dire que le foie est un organe important pour la vie humaine, il n’est donc pas impossible de vous pousser à l’extrême. Il est préférable de procéder à un dépistage à des fins préventives plutôt que de se battre pour sa vie. La couleur de la peau jaune est un signal que vous devez vous rendre d'urgence dans un centre médical.

Douleur au côté droit

Considérez le malaise dans le côté droit du corps. Lorsqu'une personne ressent de la lourdeur ou des picotements au côté droit, elle devrait également consulter un médecin. De telles sensations sont particulièrement aiguës après qu'une personne ait mangé des aliments riches en graisse. En outre, la gravité se produit lorsque vous buvez des boissons contenant de l'alcool. Si le patient commence à se blesser du côté droit, il devrait alors subir un test de diagnostic de maladie du foie.

Dysfonctionnement intestinal

Habituellement, ils se manifestent par un symptôme tel qu'une violation de la chaise. Le fait est que les processus pathologiques du foie affectent la fonction intestinale. Lorsque les tâches fonctionnelles du foie sont violées, il y a moins d'excrétion de bile. Il est bien connu que la bile est impliquée dans le traitement des aliments. Par conséquent, sa quantité insuffisante affecte le travail des organes digestifs humains. En raison du fait que la nourriture est mal digérée, le patient a une violation des selles, à savoir la constipation, il ne peut normalement pas aller aux toilettes. En outre, la diarrhée peut également commencer, les masses fécales ayant une couleur inhabituelle. Ce comportement du corps est également un signe qu’une personne ne devrait pas tarder à se rendre dans un établissement médical.

Gros ventre

Les personnes qui ont des problèmes de foie auront un estomac plus gros. Le fait est que si ce corps commence à s’effondrer, il augmente alors en volume. À la suite de ce processus, le ventre d'une personne se développe. Les proportions du corps deviennent non naturelles, puisque le reste de ses parties n'augmente pas de volume. Dans ce cas, sur le ventre, vous pouvez voir les veines, à savoir leur dessin.

Détérioration de la peau

Des problèmes tels que des éruptions cutanées, des démangeaisons, etc., apparaissent sur la peau d'une personne. Un mauvais état de la peau indique toujours qu'il y a une pathologie dans le corps. Le foie malade ne fait pas exception.

Comme mentionné ci-dessus, la maladie du foie affecte l'intestin et le système digestif. Cela signifie que les substances toxiques s'accumulent dans le corps. Lorsque cela se produit, l'état de la peau change. Des réactions allergiques peuvent également se produire. Les signes évidents qu'une personne n'est pas en bonne santé, est une peau sèche et une desquamation. En outre, la peau commence à démanger.

Faites attention à l'état de la langue. Comment est-il?

La langue est une autre indication d'un problème avec le foie. Si une patine commence à se former et que sa couleur change, vous devez contacter immédiatement un établissement médical. Des langues de teinte jaune peuvent apparaître sur la langue et une plaque peut également se former. C'est blanc ou marron. Une autre caractéristique du processus pathologique est l'apparition de fissures dans la langue.

Biochimie sanguine

Quels sont les tests prescrits pour les maladies du foie? Si une personne a adressé à une institution médicale avec des plaintes pour lesquelles il a été mentionné ci-dessus, le médecin lui donnera une référence pour des examens, dont les résultats confirmeront ou réfuteront le diagnostic allégué.

Quelle est la nécessité de faire un test sanguin pour vérifier le foie? Tout d'abord, le thérapeute enverra une personne donner du sang pour la biochimie. Cette étude vous permet de voir efficacement et rapidement s’il ya des changements pathologiques dans le foie.

Quels sont les indicateurs de l'analyse biochimique du sang qui retiennent l'attention?

Il existe plusieurs indicateurs, dont le changement suggère que le foie est dans un état insalubre:

  1. Enzymes du foie. Indicateurs du niveau d'enzymes impliquées dans le métabolisme des protéines. Ces enzymes comprennent l'ALT et l'AST. Avec les processus destructeurs dans le foie humain, une augmentation de ces indicateurs dans le sang du patient se produit. Il faut également savoir que plus leur nombre dans le sang est important, plus le processus de destruction dans le foie est aggravé. Les deux indicateurs augmentent les mêmes. Si une analyse sanguine montre que ces enzymes hépatiques sont présentes en grande quantité dans le matériel de la personne étudiée, cela signifie qu'il a un cancer du foie ou une hépatite. L'analyse du foie pour AST est une étude importante pour le diagnostic.
  2. Si une substance telle que la bilirubine est détectée dans le sang d’une personne, cela signifie que le foie ne peut pas s’acquitter de ses tâches. Chez une personne en bonne santé, la bilirubine est constamment excrétée du corps. Si elle s'accumule, la peau devient une nuance jaune. De grands indicateurs de bilirubine dans l’étude du sang du patient peuvent indiquer que le foie présente de graves modifications pathologiques. Cependant, un niveau élevé de cette substance peut indiquer une légère déviation du fonctionnement normal du foie. Par conséquent, il est possible que des médicaments ou des recommandations sur la nutrition soient prescrits au patient. Ensuite, son état se normalise rapidement.
  3. La coagulation sanguine indique également une maladie du foie. Cet indicateur a un nom spécifique, à savoir - l’indice de prothrombine. Il montre comment fonctionnent les vaisseaux humains, ainsi que ses veines.
  4. Une protéine comme l'albumine est également un indicateur de la fonction hépatique. Si cela ne suffit pas dans le sang, cela suggère que le corps le produit en petites quantités. Et cela, à son tour, indique un échec dans son travail. En règle générale, dans les processus destructifs, le foie n'est pas en mesure de produire suffisamment de cette protéine. Une diminution de cet indicateur indique une probabilité plus élevée de la présence d'une maladie telle que la cirrhose chez une personne.
  5. L'excès de contenu d'une enzyme telle que la phosphatase alcaline dans le sang d'une personne indique qu'un processus inflammatoire est en cours dans le corps du patient. Cette enzyme est responsable de la production d'acide phosphorique.

Conseils aux patients

Il est important de savoir que le dépassement de certains indicateurs séparément ne prouve pas qu'une personne est malade. Peut-être dans le corps il y avait un petit échec.

Dans ce cas, le spécialiste vous prescrira un nouvel examen du sang du patient au fil du temps. Mais un écart par rapport à la norme de plusieurs indicateurs ou tout à la fois indique qu'une personne dans le corps est en train de subir un processus pathologique qui nécessite un traitement immédiat.

Petite conclusion

Vous savez maintenant quand et comment vérifier le foie. Les analyses utilisées à ces fins sont nommées dans l'article, leur décodage a également été pris en compte. Nous espérons que cette information vous a été utile. Vous bénisse!

Comment vérifier le foie et ce qui doit être testé?

Comment vérifier le foie en cas de suspicion d'une maladie grave de cet organe essentiel? Les problèmes de foie peuvent passer inaperçus pendant longtemps, car il n’ya pas de terminaison nerveuse dans les tissus et le syndrome douloureux se manifeste déjà dans les phases finales de la lésion, lorsque le corps grossit, se déforme et commence à exercer une pression sur sa propre coquille (capsule de glisson).

Aujourd'hui, nous allons parler de la manière de vérifier l'état du foie, des tests que vous devez passer pour passer cela et des symptômes alarmants auxquels vous devez faire attention afin de rechercher rapidement une aide médicale.

Signes caractéristiques de problèmes de foie

Le foie est le filtre principal de notre corps. C'est la plus grande glande, qui joue un rôle important dans les processus de digestion et de métabolisme, est responsable du nettoyage du sang d'allergènes, de composés toxiques et toxiques, est une sorte de "dépôt" dans lequel se déposent des réserves de glycogène, des vitamines, des oligo-éléments nécessaires à l'alimentation du corps. Parmi ses fonctions figurent la neutralisation et l'élimination de l'excès d'hormones et de vitamines, la régulation du métabolisme des glucides, la synthèse du cholestérol, des lipides, de la bilirubine, ainsi que de la bile et d'autres hormones et enzymes impliqués dans le processus de digestion.

Ces dernières années, les médecins ont noté avec inquiétude une augmentation significative du nombre de maladies associées au foie. Hépatites graisseuses, lésions toxiques et alcooliques le plus souvent diagnostiquées, dont le développement entraîne une mauvaise alimentation, de mauvaises habitudes de vie et un mode de vie malsain.

En violation des fonctions du foie, le volume de toxines et d'autres substances nocives dans le sang augmente et le corps, au sens littéral du terme, commence à s'empoisonner. Dans le contexte de l'ivresse, l'état de santé général se dégrade et des plaintes caractéristiques apparaissent.

Les symptômes

Comment vérifier si le foie est en bonne santé et quels symptômes devraient alerter et devenir un motif pour obtenir des soins médicaux?

  • Peau et sclérotique jaunes. On l'observe en raison d'un excès de bilirubine dans le sang. Ce pigment est formé par la dégradation de l'hémoglobine, puis est détruit et excrété par le foie. Dans de grandes quantités, la biirubine est toxique et si elle n’est pas neutralisée et s’accumule, c’est la preuve directe que le foie ne fait pas face à ses fonctions.
  • Gêne et sensation de lourdeur au côté droit. Ces symptômes deviennent plus prononcés après un repas copieux avec de l'alcool, des aliments gras, épicés ou frits. Plus tard, des douleurs persistantes apparaissent, ce qui est un signe direct de dommages au foie.
  • Problèmes digestifs. Dans les pathologies hépatiques, la production de bile est altérée, ce qui entraîne une mauvaise digestion et assimilation des aliments, une irritation de l'intestin et des selles en désordre (constipation ou diarrhée). Cela change la couleur des matières fécales, il se décolore et la quantité d'urine libérée.
  • Amertume constante dans la bouche, manque d'appétit, nausée. Plaque blanche ou jaunâtre sur la langue, apparition d'une odeur «foie» désagréable et sucrée.
  • Faiblesse inexpliquée, somnolence, fatigue.
  • Irritabilité, troubles du sommeil (insomnie), états dépressifs.
  • Saignement des gencives, l'apparition d'hématomes et de varicosités sur la peau.
  • L'augmentation de l'abdomen. Le symptôme survient lorsque le foie est gravement endommagé, alors que l'abdomen du patient gonfle, mais sans prise de poids. Sur la peau dans le nombril montre un motif veineux.
  • Eruption cutanée, démangeaisons. La peau devient excessivement sèche, irritée, s'écaillant constamment, des démangeaisons. La sensation de démangeaison s'amplifie généralement le soir, les symptômes de la dermatite sont montrés, les réactions allergiques se produisent plus souvent.

Si vous avez remarqué plusieurs des symptômes ci-dessus, vous devez être examiné dès que possible et commencer le traitement. Quel médecin vérifie le foie et quel spécialiste consulter au début?

Vous devez d'abord prendre rendez-vous avec le médecin de district. Il devrait examiner le patient, écouter ses plaintes et recueillir les antécédents nécessaires. Pour poser un diagnostic correct, il est nécessaire de passer une série d’études de laboratoire et d’instruments. Sur la base des résultats des procédures de diagnostic, un diagnostic final est établi et le patient est référé à des spécialistes restreints - un médecin - un hépatologue (un spécialiste des pathologies hépatiques), un chirurgien, un spécialiste des maladies infectieuses ou un oncologue.

Quels tests doivent passer pour vérifier le foie?

Le moyen le plus rapide et le plus simple de détecter les dommages au tissu hépatique est un test sanguin biochimique. Que fait cette étude? La biochimie sanguine permet d'identifier plusieurs indicateurs caractéristiques de la violation des fonctions de l'organe le plus important:

  • Le niveau des enzymes hépatiques AST et ALT. Leur augmentation indique la destruction des hépatocytes et peut être un signe d'hépatite, de cirrhose ou de cancer du foie. Plus le score est élevé, plus l'organe est endommagé.
  • Bilirubine. Une augmentation de son niveau suggère que la bilirubine n'est pas excrétée de l'organisme, mais s'accumule dans le sang, ce qui entraîne une jaunisse obstructive et peut être le signe de problèmes hépatiques graves.
  • Albumine. Protéine produite par le foie. Avec la cirrhose et d'autres dommages aux cellules du foie, son taux sanguin diminue.
  • Phosphatase alcaline. Des niveaux accrus de cette enzyme peuvent indiquer le développement d'une tumeur dans le foie.

En outre, ils font un test sanguin pour les marqueurs de l'hépatite virale, prélèvent du sang pour une analyse générale. Pour vérifier le foie et le pancréas, analysez l'activité de l'enzyme, déterminez le niveau de gamma globuline et de bilirubine, examinez les matières fécales, le sang et l'urine.

Méthodes de diagnostic

Le meilleur moment pour passer des tests est le matin, il est nécessaire de donner du sang sur un estomac vide. Un jour avant de donner du sang pour analyse, il est nécessaire de refuser de prendre de l'alcool. Voir plus précisément le tableau clinique de la maladie aidera un certain nombre d'études instrumentales:

  • Échographie du foie. Il s'agit d'une procédure totalement indolore et sûre qui vous permet de déterminer la taille du foie, la présence d'une tumeur ou d'un kyste, afin de déterminer l'étendue des dommages causés à ses tissus. La procédure ne nécessite pas de préparation spéciale. Cependant, la veille, il est nécessaire de s'abstenir d'utiliser des aliments qui entraînent une formation accrue de gaz dans l'intestin.
  • Tomodensitométrie (TDM) et imagerie par résonance magnétique (IRM). Les méthodes de recherche les plus modernes et les plus informatives permettant d’obtenir une image multidimensionnelle du foie et de déterminer avec précision l’étendue de ses dommages.
  • Biopsie du foie. C'est une procédure très désagréable et douloureuse, elle n'est prescrite que dans les cas graves, en cas de suspicion de tumeur maligne ou d'hépatite C. Elle est réalisée à l'aide d'une aiguille, qui est insérée dans la cavité abdominale afin de recueillir du matériel de biopsie pour des recherches ultérieures.
  • Scan du foie (radionucléide). La méthode est basée sur l'introduction d'un agent de contraste spécial dans une veine, qui traverse le corps par la circulation sanguine et pénètre dans le foie. Cela vous permet d'examiner le corps avec un scanner spécial et de détecter la présence de kystes, de tumeurs, de déterminer la taille de l'organe malade et le nombre de cellules affectées.

Comment vérifier le foie pour la cirrhose?

Comment vérifier le travail du foie, s'il y a suspicion de cirrhose? La méthode de diagnostic dans ce cas est très similaire. Le patient doit donner du sang pour analyse biochimique générale et des marqueurs de l'hépatite virale, analyse PCR. Si nécessaire, effectuez une échographie ou un scanner du corps, appliquez la méthode de recherche par radio-isotopes (scintigraphie).

Fibrogastroduodénoscopie et biopsie du foie constituent des mesures de diagnostic supplémentaires. La laparoscopie est une autre méthode de recherche instrumentale moderne. Il est réalisé sous anesthésie générale. Au cours de la procédure, un tube optique est inséré à travers une petite incision dans la cavité abdominale, ce qui permet non seulement d'examiner la surface du foie et de voir les changements pathologiques, mais également de prélever un morceau de tissu à des fins de recherche.

Comment vérifier le foie à la maison?

Les médecins demandent instamment à être plus attentifs à leur santé et à être examinés périodiquement (au moins une fois par an) afin d'identifier les pathologies dangereuses en temps utile. Comment vérifier le foie chez l'homme à la maison? L’apparence des signes précités énumérés ci-dessus devrait alerter. De plus, veillez à faire attention à l'état de la peau. Les paumes du foie rouges, l'apparition de l'embonpoint, la cellulite et des éruptions cutanées peuvent indiquer des dommages au foie.

Si vous avez des problèmes de foie, le volume de l'estomac augmente sensiblement, il y a une odeur désagréable de la bouche, des saignements des gencives, la langue est généralement recouverte. La miction devient plus fréquente, l'urine devient jaune foncé ou rougeâtre et les matières fécales deviennent décolorées. La peau devient trop sèche, les cheveux sont rapidement pollués.

Au matin, une amertume apparaît dans la bouche, pas d’appétit, une sensation de nausée. Pendant le jour, on ressent la faiblesse, la somnolence, la faiblesse et la nuit, une personne ne peut s'endormir et souffre d'insomnie. Lorsque des douleurs sourdes et persistantes dans l'abdomen (à droite) se joignent à ces sensations, lourdeur, gêne après le repas, troubles digestifs et selles, la peau et la sclérotique des yeux deviennent jaunâtres.

Vérifiez le foie de betterave

Pour vous assurer qu'il y a des problèmes de foie, vous pouvez faire un petit test à la maison. Par exemple, vérifiez le foie betterave. Il est très facile à préparer, il suffit de manger une betterave bouillie, de préférence le matin. Si le foie est en ordre, l'urine ne deviendra rougeâtre qu'après 12 à 16 heures. Si l'organe a subi des dommages, vous remarquerez un changement de couleur de l'urine après 3 à 4 heures.

Bandes de foie

Une autre méthode populaire consiste à utiliser des bandelettes réactives spéciales pour le foie, qui peuvent être achetées à la pharmacie. Cette méthode rapide ne diffère pas beaucoup d'un test similaire permettant de déterminer la grossesse. Il suffit de plonger la bandelette dans un pot d’urine et de regarder la réaction qui s’ensuit. Si la bandelette réagit, cela confirmera l'existence de problèmes de foie.

Cette bandelette est sensible à deux enzymes hépatiques - la bilirubine et l’urobilinogène. Si leur niveau est élevé, le test le montrera immédiatement. Si l'organe est en bonne santé, le test de la bilirubine devrait être négatif. Dans les cas où le niveau d'urobilinogène est différent de la norme, des troubles circulatoires du foie ou une thrombose de la veine hépatique sont possibles. Les résultats du test doivent être sûrs d'informer le médecin lors de la consultation.

Ainsi, au stade préliminaire, il est possible d'évaluer l'état du foie indépendamment. À l'avenir, il est nécessaire de subir un examen complet et de procéder au traitement le plus rapidement possible.

Des tests sanguins pour vérifier le foie

Le foie est l'une des plus grandes glandes du corps humain. Puisqu'il est presque complètement absent des terminaisons nerveuses, la douleur caractéristique dans les maladies du corps, une personne ne ressent pas. Le plus souvent, la pathologie est détectée dans les stades ultérieurs. Quel test sanguin montre l'état du foie? Ce sera discuté.

Indications pour l'étude

Certains signes indiquent des dommages au foie. En règle générale, les symptômes caractéristiques apparaissent déjà à un stade avancé, ce qui complique le traitement de la pathologie. La biochimie sanguine pour vérifier le foie est nommée dans le cas suivant:

  • Jaune de la peau. Un signe typique d'augmentation des taux de bilirubine. La jaunisse de la sclérotique cutanée / oculaire indique une inflammation persistante.
  • Augmente la taille du corps. Identifier l'écart au stade initial peut être en utilisant des études par ultrasons. Avec une forte augmentation de l'organe du patient, une augmentation de l'abdomen est observée en l'absence de changements dans le poids total.
  • Minceur Pour les pathologies du foie, les nausées et le refus de manger sont typiques, entraînant une perte de poids.
  • Goût amer dans la bouche. Pour les maladies du foie, un goût amer dans la bouche, une langue avec fourrure, une patine dense de couleur jaune-brun ou blanche, des fissures à la surface de la langue sont typiques.

Indicateurs clés pour les maladies du foie

L'état du foie vous permet de suivre certaines enzymes. C'est:

  • l'albumine;
  • la bilirubine;
  • aminotransférases (AST et ALT)
  • phosphatase alcaline (phosphatase alcaline)
  • glutamate déshydrogénase (GLDG)
  • sorbitol déshydrogénase (SDG)
  • γ-glutamyltransférase (GGT)
  • fructose monophosphate aldolase (FMFA).

Albumine

C'est la principale protéine produite par les tissus du foie. Un organe en bonne santé produit 24 à 250 mg / kg d'albumine dans les 24 heures. Le taux pour un adulte est compris entre 35 et 53 g / l. Si l'étude a montré une diminution, alors la cause peut être: insuffisance hépatique, hépatite chronique, cirrhose.

Bilirubine

C'est un pigment jaune résultant de la dégradation de l'hémoglobine. La bilirubine indirecte qui en résulte pénètre dans le foie, se neutralise et est excrétée naturellement. Normalement, 250 à 300 mg (bilirubine totale) se forment dans le corps humain pendant la journée. L’intérêt diagnostique est un indicateur de bilirubine directe. Norme - pas plus de 5,1 microns / l.

Dépasser les valeurs autorisées dans le test sanguin indique les pathologies suivantes:

  • inflammation de la glande d'origine virale;
  • la cirrhose;
  • intoxication alcoolique;
  • cholangite;
  • concrétions dans les canaux biliaires.

Une augmentation des fractions directes / indirectes de la bilirubine peut être causée par:

  • inflammation toxique / virale de la glande;
  • suppuration, tumeurs malignes du foie;
  • lésions d'organes cirrhotiques;
  • la mononucléose;
  • échinococcose.

Alanine aminotransférase (ALT, ALT)

Les taux d'ALAT dépendent du sexe du patient: pour les hommes - 10–40 unités / l, pour les femmes - 12–32 unités / l. Une augmentation du nombre d'enzymes dans le sang peut être accompagnée d'une hépatite aiguë ou d'un jaunisse obstructif. L'augmentation du taux d'ALAT par rapport au tolérable est fixée en cas de cirrhose et sur le fond du traitement avec des médicaments hépatotoxiques.

Une augmentation de l'activité de l'enzyme 4 à 6 fois et plus indique une maladie grave du foie. Une déviation est révélée avant l'apparition des symptômes typiques - jaunisse, syndrome de la douleur et autres - dans environ 1-4 semaines. Après l’évolution du tableau clinique, les valeurs élevées d’ALT ne persistent pas plus de 2 semaines, ce qui est un signe de lésion importante des organes.

Aspartate aminotransférase (AST, AsAT)

Le taux dépend du sexe: pour les hommes - 15–31 unités / l, pour les femmes - 20–40 unités / l. Une activité accrue de l'AST est enregistrée en cas de décès d'hépatocytes. Cependant, plus les dommages causés au corps sont importants, plus les performances enzymatiques sont élevées. L'augmentation des indicateurs quantitatifs se produit également dans les cas d'hépatite infectieuse et toxique aiguë.

Le diagnostic des pathologies du foie implique le calcul du coefficient de Rytis - le rapport des nombres AST / ALT. Normalement, il est égal et supérieur au nombre 1.3. Le changement de numéro dans la partie inférieure de l'indicateur indique la défaite de l'organe.

Phosphatase alcaline (phosphatase alcaline)

L'activité enzymatique dépend du sexe et du groupe d'âge. Chez un adulte en bonne santé - 30–90 unités / l. L'augmentation de la phosphatase alcaline se produit chez les adolescentes (jusqu'à 400 unités / l) et les femmes enceintes (jusqu'à 250 unités / l). Une augmentation significative de la phosphatase alcaline - 10 fois ou plus - se produit avec le développement de la jaunisse obstructive. À un excès moins important, il est possible de suspecter l’une des formes d’hépatite.

Glutamate déshydrogénase (GLDG)

Normalement, l'analyse biochimique du sang montre des taux insignifiants de GLDH. La raison en est que c'est l'une des enzymes du foie situées à l'intérieur de la cellule. Et l'augmentation de son activité permet d'établir la force de la lésion du corps. Une augmentation des résultats indique l’apparition de processus dystrophiques dans les tissus du foie, causés à la fois par des facteurs externes et internes.

  • les néoplasmes;
  • métastases hépatiques;
  • substances toxiques;
  • pathologie infectieuse.

Le calcul du coefficient de Schmidt aide considérablement à établir le diagnostic: KS = (AST + ALT) / GLDG. Avec le développement de la jaunisse obstructive, il se situe entre 5 et 15; pour l’hépatite aiguë, l’indice atteint 30, avec des métastases - environ 10.

Sorbitol déshydrogénase (SDH)

La norme est un indicateur n'excédant pas 0,4 unités / l. Si l'enquête a montré une augmentation de SDH 10 à 30 fois, il s'agit d'un signe clair d'hépatite aiguë.

γ-glutamyltransférase

Chez une personne en bonne santé, la concentration admissible de y-glutamyltransférase est la suivante: chez l’homme - 250–1800 nmol / l * s, chez la femme moitié - 167–1100 nmol / l * s. Une augmentation de la performance enzymatique est possible avec les problèmes suivants:

  • jaunisse obstructive, cholestase - ils sont typiques d'une augmentation de 10 fois ou plus;
  • Tumeurs malignes - l'activité de l'enzyme augmente de 10 à 15 fois;
  • hépatite chronique - 7 fois.

Fructose monophosphate aldolase (FMFA)

La FMF doit être présente dans le sang uniquement à l'état de traces. La définition de cet indicateur est nécessaire pour diagnostiquer la forme aiguë de l'hépatite. Dans la plupart des cas, il est utilisé pour évaluer la fonction hépatique chez des personnes dont l'activité professionnelle est provoquée par un contact direct avec des substances toxiques pour le foie.

Test sanguin pour tumeurs malignes

Le cancer du foie et l'hépatite sont déterminés en identifiant les antigènes de certaines maladies. Marqueurs de l'hépatite: A (VHA) - Anticorps anti-VHA-IgM, IgM dirigés contre le virus A; B (VHB) - Anticorps anti-HBs dirigés contre l'antigène HBs du virus B; C (HCV) - Anticorps totaux anti-HCV contre les antigènes du virus C.

Le marqueur du cancer est le marqueur tumoral AFP. La confirmation de la maladie est le résultat de plus de 10 UI. Une augmentation de l'indice peut indiquer la présence d'une tumeur maligne dans l'organe lui-même, la présence de métastases, un cancer embryonnaire.

Avec un léger excès peut être suspecté:

  • la cirrhose;
  • l'hépatite;
  • insuffisance rénale.

Préparation à l'analyse

La biochimie sanguine est prescrite s'il est nécessaire de vérifier le fonctionnement du foie. Une préparation appropriée au don de sang aidera à obtenir les résultats les plus précis possible. Deux ou trois jours avant la visite au laboratoire, vous devez exclure du menu les graisses, les plats frits, la restauration rapide, les sucreries, les viandes fumées, le cacao, le café, les cornichons.

La consommation d'alcool doit être abandonnée une semaine avant l'analyse. Ethyl affecte non seulement l'état des hépatocytes, mais également l'indice de coagulation du sang. Le matin du don de sang, le patient ne doit pas fumer. Mais il vaut mieux renoncer à la nicotine 10 à 12 heures avant de se rendre au laboratoire.

7 jours avant l'analyse, vous devez arrêter de prendre tout médicament, y compris les complexes de vitamines. Si ce n'est pas possible, vous devez abandonner les médicaments au moins le matin du don de sang. Une femme doit être sûre de ne pas être en état de grossesse. Dans le contexte de la gestation, l’excès de normes admissibles n’est pas exclu. Et cela ne peut pas être considéré comme un symptôme d'un état pathologique.

Le matin du don de sang, vous devez refuser d'effectuer des exercices matinaux, car une augmentation de l'activité physique peut affecter la numération globulaire. La remise des biomatériaux est effectuée le matin à jeun. Le dernier repas devrait avoir lieu la veille. Le dîner devrait être léger.

Le prélèvement sanguin est effectué à partir de la veine cubitale. La procédure est indolore, mais peut être accompagnée de légers vertiges. Le décodage de l'analyse doit être effectué par le médecin traitant, car seul un spécialiste qualifié est en mesure de comparer toutes les données obtenues et de déterminer la présence ou l'absence de pathologie.

Quels tests faut-il prendre pour vérifier le foie?

Un inconfort ou des douleurs récurrentes dans l'hypochondre droit peuvent signaler des problèmes hépatiques. Afin de détecter la pathologie en temps opportun, il est nécessaire de procéder à un examen complet. Comment vérifier le foie, quels tests passer et quel médecin contacter - ces questions se posent à toutes les personnes confrontées à la nécessité de contrôler cet organe.

Diagnostic général

Il existe de nombreuses pathologies du foie. Ce sont des troubles fonctionnels et des processus inflammatoires. Les maladies peuvent toucher non seulement le parenchyme, mais également les voies biliaires, le système circulatoire et les systèmes associés. De quoi avez-vous besoin pour vérifier le foie?

Pour le diagnostic principal, vous devez contacter votre médecin, votre gastro-entérologue ou votre hépatologue pour élaborer un plan d’enquête. Le médecin recueille l'anamnèse, effectue une inspection visuelle, palpe l'abdomen et révèle les signes extérieurs de la présence de pathologies hépatiques. Lors de la première admission, le thérapeute rédige les instructions pour les analyses de sang en laboratoire.

Un pourcentage élevé des maladies du foie est déterminé en prenant une numération sanguine complète lors du prochain examen médical ou lors du diagnostic d'autres pathologies.

Diagnostic de laboratoire

Les maladies du foie et de la vésicule biliaire sont diagnostiquées à l'aide de tests sanguins de laboratoire.

À la première étape de l’enquête, trois analyses sont nécessaires:

  • numération globulaire complète;
  • dépistage biochimique;
  • analyse des marqueurs de l'hépatite.

Selon les résultats de ces études, le spécialiste détermine l’état du corps. En présence de déviations, des tests de laboratoire et instrumentaux supplémentaires sont prescrits pour clarifier la nature de la maladie.

Test sanguin général

L'analyse clinique générale du sang (UAC) permet d'évaluer l'état des principaux indicateurs, ce qui peut indiquer la présence d'un processus négatif dans le foie et les organes apparentés.

Les indicateurs suivants sont importants pour le diagnostic:

  1. ESR. Les valeurs élevées de cet indicateur (de 8 et plus) indiquent la présence d'un processus inflammatoire dans le corps.
  2. Hémoglobine (HB). Un faible niveau (de 110 et moins) est un indicateur d'anémie pouvant survenir lors d'une mort massive de globules rouges. Une hémochromatose peut entraîner des taux élevés d'hémoglobine.
  3. Plaquettes. Un contenu faible indique une violation du foie et des saignements internes possibles.
  4. Les leucocytes. Les neutrophiles et les basophiles sont en excès dans les processus inflammatoires chroniques et aigus du parenchyme.

Le coagulogramme, qui est l'un des indicateurs de l'ALK, vous permet d'évaluer la coagulation du sang. Si l'étude révèle un trouble de la coagulation, cela indique également un développement possible de maladies du foie.

Criblage biochimique

Si une numération globulaire complète suggère la présence d'une maladie du foie, le dépistage biochimique fournit un tableau diagnostique plus complet. Quelles analyses sont biochimiques? Déterminer les indicateurs en utilisant le test de cinétique UV et les dosages immunologiques enzymatiques (méthodes colorimétriques, photométriques et enzymatiques).

L'analyse biochimique inclut la détermination d'échantillons de foie et d'indicateurs supplémentaires:

  • aminotransférase ALT et AST;
  • phosphatase alcaline (phosphatase alcaline);
  • la gamma-glutamyl transpeptidase (GGT);
  • la bilirubine totale;
  • bilirubine directe (conjuguée conjuguée);
  • la bilirubine libre;
  • albumine.

Dans le dépistage avancé incluent la définition de lipase, cholinestérase, urée, indice de prothrombine. L'analyse biochimique révèle des troubles fonctionnels du foie et de la vésicule biliaire et permet également de différencier les pathologies hépatiques des maladies d'autres organes de la cavité abdominale.

Aminotransférase

L'alanine aminotransférase (ALT) et l'aspartate aminotransférase (AST) appartiennent à un groupe d'enzymes impliquées dans l'interaction du métabolisme des protéines et des glucides. Les réactions les plus actives impliquant ces transaminases se produisent dans le foie. En présence de dommages ou d'inflammation dans la glande, les cellules sont activement détruites.

En conséquence, les transaminases ALT et AST sont activement libérées dans le sang en quantité bien supérieure à la norme.

Une ALT élevée est un marqueur direct de la présence de lésions du parenchyme et indique une lésion massive d'hépatocytes. L'AST peut augmenter à la fois dans les maladies du foie (hépatite, cirrhose) et dans les pathologies cardiaques.

Différencier la valeur des transaminases aide ratio d'indicateurs:

  • si ALT et AST augmentent parallèlement ou si la valeur de l'ALAT est plus élevée, il s'agit d'une conséquence de lésions hépatiques;
  • si le niveau d'AST augmente, avec une valeur normale d'ALAT, c'est le signe du développement d'une pathologie cardiaque.

Gamma-glutamyl transpeptidase

Cette enzyme est analysée pour évaluer l'état fonctionnel du foie et du système biliaire. La norme GGT va de 5 à 60 UI / l. La concentration principale de l'enzyme est concentrée dans le foie et les reins. Les processus inflammatoires dans les tissus parenchymateux et les voies biliaires provoquent une forte libération de GGT dans la circulation sanguine, où son niveau élevé est observé.

Phosphatase alcaline et lipase

Ces enzymes vous permettent d’en savoir plus sur l’état de la vésicule biliaire et des conduits. Un excès du taux de phosphatase alcaline (20 à 140 UI / l) apparaît si les voies biliaires deviennent enflammées ou si le conduit est obstrué. La lipase fonctionne en parallèle avec la bile. Il aide à décomposer les graisses et à transporter les acides gras jusqu'aux tissus. Des taux accrus de lipase sont observés dans la cholécystite, cirrhose biliaire primitive.

Bilirubine

Le composant principal de la bile. L'augmentation de la bilirubine totale et directe supérieure à la norme (5 - 30 µmol / l) résulte d'une lésion des hépatocytes, d'une mort excessive de globules rouges ou d'une obstruction des voies biliaires.

Albumine

L'albumine sérique est produite dans le foie et sert à lier la bilirubine, les acides gras et les sels. La valeur de référence de l'albumine est comprise entre 25 et 50 g / l. La diminution de cet indicateur entraîne la formation d'une grande quantité de bilirubine toxique non liée et indique une inflammation du foie.

Marqueurs de l'hépatite

Un test hépatique doit inclure un test d'hépatite. Elle est réalisée en utilisant la définition des marqueurs - anticorps spécifiques qui apparaissent dans le sang en présence d’agents pathogènes de l’hépatite.

Les immunoglobulines, qui sont produites par l'organisme en réponse à l'activité d'agents viraux étrangers, jouent un rôle dans les marqueurs. Le sang pour l'hépatite peut être examiné à l'aide de tests spéciaux utilisant les méthodes PCR et ELISA.

Le tableau indique les types d'hépatite et les types de tests à vérifier:


Plus D'Articles Sur Le Foie

Cholécystite

Nettoyage du foie selon la méthode Neumyvakina - mesures préventives et thérapeutiques

Ivan Pavlovich Neumyvakin - professeur, scientifique, inventeur, guérisseur populaire, le luminaire de la médecine spatiale; est connu pour ses méthodes de purification et de guérison du corps protégées par le droit d'auteur avec des moyens simples et abordables.
Cholécystite

Que la cirrhose du foie soit traitée ou non

Une des conséquences les plus terribles et désagréables de l'abus d'alcool est un dommage profond et irréversible au foie, la cirrhose. Non seulement l'éthanol est à l'origine de cette pathologie, mais aussi d'une exposition prolongée à divers produits chimiques, toxines industrielles et même à certains médicaments (en particulier les isoniazides et les méthotrexates).