Régime alimentaire pour hépatosis gras

L'hépatose graisseuse est une maladie du foie caractérisée par une dystrophie adipeuse des cellules du foie (accumulation de lipides dans les cellules du foie).

Les causes du développement de la maladie sont les troubles de l’alimentation, les médicaments, la dépendance à l’alcool, l’intoxication et le surpoids. Mais souvent la cause de la maladie est le végétarisme.

Le processus est réversible, sous réserve de l’identification et de l’élimination des facteurs néfastes, y compris en conformité avec le régime alimentaire.

Principes généraux de l'alimentation

Objectifs poursuivis en adhérant à un régime avec hépatose grasse:

  • règlement de toutes les fonctions hépatiques,
  • normalisation des échanges lipides-cholestérol,
  • stimulation de la production de bile, impliquée dans le processus de digestion
  • création d'un dépôt de glycogène dans le foie, ce qui a un effet bénéfique sur l'apport de glucose dans l'organisme.

Ainsi, une alimentation avec hépatites graisseuses est conçue pour expulser l'excès de graisse du foie.

Le tableau de traitement selon Pevzner avec hépatite graisseuse correspond au régime n ° 5 (maladie du foie) et au régime n ° 8 (obésité).

Caractéristiques générales de la table de traitement (par jour)

  • La valeur énergétique du régime alimentaire est de 3 000 à 3 300 kcal (en raison d'une augmentation de la teneur en fibres et en protéines);
  • 400 grammes de glucides, dont pas plus de 100 grammes. facilement digestible;
  • matières grasses ne dépassant pas 80 grammes, dont 30% sont d'origine végétale;
  • protéines 100 - 140 g. dont plus de 60% d'origine animale

Les principes de base de l'alimentation

Mode d'alimentation

Le nombre de repas devrait être fréquent 5 à 6 fois par jour (principe de la fragmentation). La nutrition fractionnée aide à combattre la faim, à prévenir les excès alimentaires et à activer le métabolisme.

En outre, le régime alimentaire pour les hépatites graisseuses doit être complet et les repas doivent être réguliers.

Il est nécessaire d'abandonner l'intention de perdre du poids rapidement, de mourir de faim, car cela nuit au travail du foie.

Prise de liquide

Chaque jour, vous devez consommer au moins 1,5 litre de liquide libre, à travers lequel le corps élimine les produits métaboliques nocifs. Cela peut être de l’eau minérale non gazeuse, des tisanes, des boissons aux fruits, des jus de fruits fraîchement préparés.

Alcool

En cas d'hépatosis gras, il est nécessaire d'abandonner complètement l'usage de l'alcool, en particulier des spiritueux. Comme on le sait, l'alcool est détruit dans le foie et la consommation de boissons alcoolisées crée une charge supplémentaire pour l'organe malade.

Le sel

Il est nécessaire de limiter la consommation de sel, jusqu'à 10 grammes. par jour L'excès de sel retient les liquides dans le corps, ce qui provoque un gonflement, ce qui nuit à la qualité de la bile (elle devient épaisse et visqueuse).

Apport en protéines

L'apport quotidien en protéines devrait être d'au moins 100 grammes, ce qui est nécessaire pour l'activation des processus métaboliques, l'accumulation de glycogène dans le foie et la normalisation du métabolisme des graisses.

Conditions de température

La température de la nourriture avec une hépatite grasse 15 - 60 degrés Celsius. Les repas trop chauds et froids sont exclus, car ils irritent la muqueuse gastrique et aggravent les troubles digestifs.

Poids

Les personnes en surpoids ou obèses doivent normaliser leur poids, ce qui facilitera non seulement le travail du foie, mais normalisera également le métabolisme des substances présentes dans l'organisme, prévenant ainsi le développement d'autres maladies chroniques.

La graisse

La teneur en matières grasses quotidienne de l'alimentation ne doit pas dépasser 80 grammes. Plus de la moitié de la quantité stipulée devrait être constituée de graisses végétales. Limiter la consommation de graisses animales normalise le foie et le tube digestif dans son ensemble, aide le foie à "perdre du poids", c'est-à-dire à se débarrasser de la graisse accumulée.

Produits interdits

La liste des produits interdits comprend

  • aliments frits (perturber la digestion),
  • plats contenant un grand nombre de graisses animales, de purines et de glucides (contribuant au développement de complications de la maladie),
  • irritant la muqueuse gastrique et intensifiant la production de suc gastrique (stimule le tractus gastro-intestinal, provoque une formation excessive de bile, ce qui augmente la charge sur le foie malade).

En outre, il est nécessaire d'abandonner les glucides facilement digestibles, car ils se transforment rapidement en graisses et ne se déposent pas dans le foie sous forme de glycogène.

Les produits qui entraînent une augmentation de la formation de gaz et une longue persistance dans l'intestin, "forçant" ainsi le foie à fonctionner en vain, doivent également être exclus.

Liste des produits interdits

  • café, cacao, boissons gazeuses et sucrées (Coca-Cola, Pepsi, limonade), le jus de raisin devrait être exclu des boissons;
  • soupes: okrochka, bouillons de viande, de poisson et de champignons, haricots, épinards, soupes d'oseille;
  • pâtes à la mayonnaise, sauce épicée ou tomate, au beurre;
  • abats (foie, cœur, langue) viandes grasses et volailles (canard, oie, porc, agneau), saucisses, viandes fumées, conserves de viande et de poisson;
  • œufs de poisson, sushis, poissons gras (truite, esturgeon, béluga, poisson-chat, lotte, anguille), poisson salé et fumé,
  • pain frais, pâte feuilletée et pâte à la levure, beignes et galettes frites;
  • fromages pointus et salés, fromage cottage gras, crème sure, crème, lait riche en matières grasses;
  • Légumes interdits: chou, chou de Bruxelles, oseille, épinard, rhubarbe, radis, radis, navets, aubergines, ail et oignons (augmentent la sécrétion de suc gastrique), asperges, poivrons, oignons verts, grignotines de légumes marinés, herbes, parsley, aneth, fenouil, basilic) en grande quantité;
  • baies et fruits crus (framboises, figues, raisins, canneberges, fraises, prunes, poires, melons, cerises et cerises, etc.);
  • œufs durs et plats avec ajout d'œufs entiers;
  • mayonnaise, ketchup, adjika, raifort, moutarde, poivre, vinaigre et autres épices;
  • confiserie à la crème et aux protéines, sucre, chocolat.

Produits autorisés pour les hépatoses grasses

Tous les plats présentant une hépatite grasse doivent être bouillis, cuits au four ou à la vapeur.

Ainsi, en premier lieu, la préservation maximale du foie est assurée, la charge sur le tube digestif est réduite. Le processus d'absorption des nutriments dans l'intestin est plus rapide, ce qui ne force pas le pancréas et la vésicule biliaire à fonctionner de manière excessive.

En outre, la liste des produits approuvés comprend ceux qui contiennent une grande quantité de substances lipotropes (dissolvant les graisses): méthionine, inositol, acide lipoïque, bétaïne, choline.

Les substances lipotropes stimulent la synthèse de la lécithine dans le foie et contribuent à l'élimination de la graisse. La consommation de fibres et de pectines en grande quantité est également recommandée (elles nécessitent un long temps de digestion, créent une sensation de satiété qui empêche de trop manger).

Liste des produits autorisés

  • thé fragile au citron avec une petite quantité de sucre ou de xylitol, bouillon de dogrose, jus de fruits et de baies sans sucre dilué au demi avec de l’eau, compotes de fruits frais ou secs râpés, gelées, mousses, tisanes;
  • soupes de légumes (pommes de terre, courgettes, potiron, carottes) et aux céréales (semoule, flocons d'avoine, sarrasin), soupes de nouilles, fruits et lait, soupe végétarienne, soupe de betterave rouge;
  • porridge en purée et visqueux à base de sarrasin, de gruau, de semoule, de porridge de riz sur de l'eau avec du lait dans un rapport 50/50;
  • graines de citrouille et de tournesol avec restriction;
  • pâtes bouillies;
  • boeuf et veau faibles en gras, poulet, lapin, dinde, boulettes de viande et viande cuite à la vapeur, petits roulés au chou, soufflés, boulettes de pâte, purée de viande;
  • poissons maigres: perche, morue, goberge, thon; côtelettes à la vapeur et boulettes de poisson, fruits de mer; huîtres, calmars, crevettes et moules avec restrictions, quenelles de veau, saumon légèrement salé;
  • pain de seigle et son, pain de blé d'hier, craquelins, biscuits salés, biscuits salés, produits de boulangerie maigres avec viande et poisson bouillis, fromage cottage, pommes, génoise séchée (pain d'épice séché en quantité limitée);
  • fromages non piquants et non salés, la crème sure à teneur réduite en matières grasses est limitée, le fromage cottage faible en gras, le kéfir ne contenant pas plus de 2% de matière grasse, le lait sure (les raviolis sont accompagnés de fromage cottage, de gâteaux au fromage, de casseroles, de soufflés), de lait jusqu'à 200 ml par jour;
  • pommes de terre au four et bouillies, chou-fleur, carottes, courgettes, potiron, betteraves, pois verts, chou chinois; salade fraîche;
  • pommes mûres et non acides (crues, cuites au four), bananes, compotes de compote de fruits en compote, grenades sucrées;
  • omelettes protéinées, 1 à 2 fois par semaine, jaune vitreux;
  • beurre pas plus de 30 grammes., huiles végétales raffinées, ajouter aux plats cuisinés;
  • légumes, produits laitiers, sauces à la crème sure (la farine n'est pas rôtie, mais séchée), cannelle, vanille, aneth et persil en petite quantité, sauce soja;
  • baies sucrées et fruits cuits et bouillis, fruits séchés, gelées, kissels, mousses, confitures pas trop sucrées, pastila, miel, guimauve (limité), un peu de sucre;
  • salades de légumes frais avec de l'huile végétale non raffinée, fruits avec du yogourt faible en gras, caviar de courge, vinaigrette, choucroute.

Le besoin de suivre un régime

Le respect du tableau de traitement des hépatites grasses normalise tous les processus métaboliques de l'organisme, en particulier les graisses, ce qui aide à éliminer l'excès de graisse du foie, l'accumulation de glycogène utile et nécessaire (source de glucides), dans la plupart des cas, permet de récupérer et de normaliser le poids.

Une charge réduite sur le foie aide à atténuer le travail de l'estomac, des intestins et du pancréas, réduit le risque de développer un diabète et des maladies du tractus gastro-intestinal.

En outre, un régime élimine le besoin de médicaments, ce qui a également un effet bénéfique sur le foie.

Conséquences de ne pas suivre le régime

Si le régime n'est pas suivi, une hépatite grasse peut avoir les conséquences suivantes:

  • cholécystite chronique avec formation de calculs biliaires;
  • cirrhose du foie;
  • diabète sucré;
  • maladie vasculaire (hypertension artérielle, varices);
  • l'athérosclérose;
  • maladies chroniques du tube digestif;
  • manque d'immunité;
  • tumeurs de la sphère génitale (dans la couche adipeuse contient des récepteurs d'oestrogènes).

Régime alimentaire pour l'hépatose du foie: un menu approximatif pour la semaine

L'hépatose est le nom donné à l'état du foie, dans lequel des modifications histopathologiques de l'organe et des perturbations métaboliques se produisent dans les hépatocytes, entraînant divers dysfonctionnements. Le régime hépatique hépatique, l’un des moyens les plus avancés de traiter une maladie, est conçu pour aider à normaliser le processus métabolique.

Dans la thérapie complexe visant à éliminer les effets négatifs de la maladie et à restaurer les processus métaboliques du foie, les règles de base pour l'alimentation du patient sont distinguées.

Principes de la diététique

Le foie n'est pas l'organe qui aime l'exposition aux médicaments. Il est important de préserver le corps et de protéger ses cellules contre la surcharge. Le régime alimentaire est donc le plus important dans le traitement de l'hépatose.

Les principes de base du régime alimentaire dans l'hépatose du foie:

  1. élimination complète de l'alcool - environ 98% de l'éthanol est traité par le foie, de sorte que le choc toxique principal tombe sur cet organe;
  2. respect du régime de consommation - vous devez boire au moins 1 à 1,5 litre de liquide par jour. Il peut s'agir d'eau purifiée habituelle, de thé vert non sucré, de compote, de jus de fruits;
  3. la nourriture doit être fractionnée, en petites portions toutes les 1,5 à 2 heures. En raison du régime alimentaire, le corps n'est pas surchargé, la nourriture est digérée plus rapidement et, en conséquence, la toxicité corporelle diminue;
  4. menu quotidien doit contenir au moins 100 g de protéines. Dans le même temps, la consommation de graisse est limitée (pas plus que l'alimentation quotidienne). De préférence, il y a des protéines d'origine animale: viande, poisson, volaille, œufs, lait. Ce sont les protéines les plus «complètes»;
  5. nécessité de réduire considérablement la consommation de conservateurs et de glucides;
  6. Le menu hebdomadaire doit être varié et inclure une gamme complète d'aliments riches en nutriments.

Produits autorisés et interdits

Pour accélérer la guérison, le patient doit respecter les règles de la nourriture et de la cuisine.

Avec l'hépatose, vous pouvez manger les aliments suivants:

  • variétés de poisson et de viande faibles en gras. Le poulet, la dinde, le veau et la viande de lapin sont riches en acides aminés et sont bien absorbés par l'organisme. Vous pouvez manger du poisson-chat, de la carpe, de la carpe argentée, du brochet, de la perche de poissons à faible teneur en matière grasse. Leur viande est enrichie d'un ensemble d'oligo-éléments et de certaines vitamines des groupes B, A, PP, E, D;
  • fruits et légumes très utiles. Les légumes (carottes, citrouilles, betteraves, concombres, tomates, courgettes, légumes verts) aident le foie à remplir sa fonction de détoxication en éliminant les substances nocives. Les fruits sont un entrepôt de vitamines et, en outre, sont capables de digérer rapidement le corps. Il est nécessaire de répartir les abricots secs contenant des substances phénoliques. Des scientifiques américains ont prouvé que les composants des abricots secs sont une arme efficace dans la lutte contre l'hépatose graisseuse du foie.
  • Il est recommandé d’enrichir le menu de céréales: sarrasin, orge, orge perlé, riz;
  • des boissons sont très utiles kéfir, boire du yaourt, Ryazhenka, yaourt, lait faible en gras. Ils ont un effet positif sur la microflore intestinale. Les jus fraîchement pressés dilués avec de l'eau ne sont pas interdits. Montre l'utilisation de décoctions d'herbes: rose sauvage, chardon-Marie, artichaut.

La nourriture doit être cuite à la vapeur, bouillie ou cuite au four. Pour conserver le goût, vous pouvez ajouter des herbes. Les aliments doivent être servis chauds, car les aliments froids blessent l'œsophage et nuisent à l'estomac.

Il est interdit de manger:

  • produits fumés, frits, marinés, salés, en conserve, assaisonnés d'épices chaudes (poivre, moutarde, raifort);
  • produits de boulangerie frais, pâtisseries. La consommation de sucre est limitée.
  • viandes grasses (vieux boeuf, poulet à la peau, agneau) et poissons (saumon, hareng, maquereau, sardines, morue, truite et autres). Il est également interdit de manger des soupes dans des bouillons de poisson et de viande riches;
  • produits laitiers avec un pourcentage élevé de matières grasses (lait, fromage, crème);
  • Certains types de légumes verts: oignons verts, ail, oseille, épinards;
  • thé (sauf le thé vert) et café, boissons sucrées non naturelles.

Les principaux types de régimes

Le régime n ° 5 est utilisé pour normaliser le travail du principal organe d'infiltration impliqué dans les processus de neutralisation et d'élimination des substances toxiques. Il a été mis au point par le scientifique soviétique M.I. Pevznerom et est habitué à ce jour. Semblable à son régime lipotrope, ainsi nommé en raison de la teneur élevée en substances similaires.

Il a été constaté qu'un tel régime contribue à l'infiltration de l'excès de graisse et empêche la dégénérescence des hépatocytes dans le tissu adipeux. Les substances lipotropes les plus actives: méthionine, choline, inositol, lécithine, caséine.

Selon le régime numéro 5, il est nécessaire d'utiliser de la farine d'avoine et du sarrasin, du fromage cottage, de la farine de soja, de la viande maigre et du poisson - ils contiennent des protéines riches en méthionine et en choline. Les acides gras insaturés et la lécithine sont présents dans les protéines d'origine végétale (principalement dans les huiles végétales). Vous pouvez boire des bouillons de rose sauvage, manger des baies, des agrumes et d'autres fruits, car ils sont enrichis en vitamines (en particulier C, P).

Le régime lipotropique sur les principes de construction est similaire au régime Pevsner. Son menu du jour comprend: 140 g de protéines, 80 g de matières grasses, 500 g de glucides, 5 g de méthionine, 4 g de choline, 12 g de lécithine, 150 g de cholestérol, 8,4 g de thiamine, 2,5 mg de vitamine A, carotène. 7 mg, riboflavine 8 mg, acide ascorbique 100 mg. Les calories quotidiennes ne doivent pas dépasser 330 kcal.

Exemple de menu

Les nutritionnistes ont proposé un régime approximatif pouvant être appliqué en fonction de la semaine:

Régime alimentaire pour l'hépatose grasse du foie: principes de la nutrition. Ce que vous pouvez et ne pouvez pas manger pendant un régime avec une hépatose grasse du foie

L'hépatose grasse fait référence à des maladies qui affectent le foie humain. L'une des méthodes les plus efficaces pour lutter contre cette maladie est la diète diététique. Examinons plus en détail les principes de l'alimentation avec hépatose graisseuse du foie.

Régime alimentaire pour les hépatoses grasses du foie: que peut-on

Il existe de tels aliments et plats autorisés avec hépatose du foie:

1. Huiles végétales (pas plus de 40 g par jour).

2. Légumes. Ils sont souhaitables pour manger bouilli ou bouilli. Les soupes et les ragoûts de légumes sont également autorisés.

3. Les soupes devraient être présentes dans le menu diététique presque tous les jours. Vous pouvez ajouter des légumes et des céréales.

4. Pêcher les variétés faibles en gras. On peut le manger bouilli. Aussi en petites quantités a permis l'utilisation de harengs trempés.

5. Les bouillies sont très utiles, en particulier le sarrasin, l'avoine et l'orge.

6. Vous pouvez manger des fruits de mer, mais pas salés.

7. Autorisé à utiliser des biscuits Galetny et du pain au son. Il doit être séché, pas frais.

8. Vous pouvez boire des compotes de fruits à partir de boissons, mais pas de thé vert fort, de teintures à base de plantes et de gelée. Vous pouvez également utiliser des jus maison fraîchement pressés à partir de fruits et de légumes non acides.

9. Des épices ont permis l'utilisation de verts et de feuilles de laurier.

10. Il est très important de manger souvent des produits à base de lait fermenté. Ils ne devraient pas être gros. Particulièrement utile pour manger des plats du lait caillé, boire du kéfir, du ryazhenku et du yaourt.

11. Œufs. Seule une omelette protéinée de blanc d'œuf à la coque et rarement cuite à la vapeur est autorisée.

12. La viande ne peut contenir que des variétés non grasses - poulet, boeuf, dinde, lapin. En même temps, vous ne devez manger que de la viande. Le cartilage, la peau de poulet et les tendons ne doivent pas être consommés.

13. Le foie ne peut être consommé que sous forme de pâté maison, puis en quantité limitée.

14. Parmi les légumes, il est très utile de manger de la citrouille bouillie, des betteraves, des carottes, du brocoli et des pommes de terre.

15. De bonbons peuvent être un peu de miel et de gelée. L'utilisation de puddings et de casseroles à la pâte légère est également autorisée.

16. Les pâtes peuvent être consommées uniquement à partir de blé dur. Ils sont également autorisés à cuisiner des soupes au lait.

17. Les fruits peuvent être presque tout sauf acides.

Régime alimentaire pour les hépatoses grasses du foie: ce qui ne devrait pas être consommé

Les aliments et plats interdits avec cette maladie du foie incluent:

1. Toute boisson alcoolisée (vin, brandy, rhum, gin, etc.). C'est un tabou pour les maladies du foie, car l'alcool contient des toxines dangereuses qui ont un effet très négatif sur les cellules hépatiques humaines.

2. Les boissons gazeuses sucrées et les jus achetés.

3. Bouillons de viande et de poisson riches, ainsi que gelées.

4. Champignons et leurs soupes.

5. Les oignons frais, le raifort et l'ail ne peuvent pas être utilisés car ils irritent les muqueuses du système digestif.

6. Les pois et les légumineuses ne peuvent pas être consommés, car ils rendent la digestion difficile.

7. De légumes a interdit l'utilisation de tomates et de chou.

8. Il est interdit d'utiliser des confiseries sucrées (gâteaux, pâtisseries, glaces, chocolats, bonbons, gaufres, gâteaux sucrés de toutes sortes).

9. Ne mangez pas toutes les saucisses, y compris les saucisses.

10. Marinades salées et légumes en conserve.

14. Viande grasse et poisson (porc, oie, canard, poisson gras).

15. Produits semi-finis (raviolis, tartes, galettes achetées, boulettes de pâte, pancakes, etc.).

16. Crème sure grasse.

18. Sauces et assaisonnements épicés (moutarde, mayonnaise, vinaigre, ketchup).

19. Crèmes sucrées.

Régime pour les hépatoses grasses du foie: le menu de la semaine

La nutrition pour cette maladie est basée sur le numéro de régime 5. Le menu de la semaine est le suivant:

Lundi:

1. Pour le petit-déjeuner, servir des flocons d'avoine avec des fruits et des noix. De boissons - hanches de bouillon ou thé à la menthe.

2. Au deuxième petit déjeuner - gâteaux au fromage avec du miel et compote de fruits.

3. Pour le déjeuner, préparez une soupe de légumes avec du pain de seigle. Au deuxième, servir la bouillie de sarrasin avec la salade de betteraves.

4. Snack - pommes cuites au four avec de la cannelle.

5. Pour le dîner, préparez une purée de pommes de terre, des escalopes de poulet cuites à la vapeur et du brocoli cuit. De boissons - thé vert.

6. Boire un verre de kéfir avant le coucher.

Mardi:

1. Pour le petit-déjeuner, préparez une soupe avec des vermicelles et des légumes verts. Buvez du yaourt.

2. Déjeuner - salade de fruits.

3. Pour le déjeuner, servez du poisson aspic, du porridge au sarrasin et de la gelée.

4. Snack - casserole de lait caillé.

5. Pour le dîner, cuire les aubergines farcies, le porridge de riz et la compote de fruits.

6. Avant l'heure du coucher, buvez du yaourt et mangez des biscuits à l'avoine.

Mercredi:

1. Au petit-déjeuner, préparez du bouillon de lait et du bouillon de hanches

2. Déjeuner - fruits secs et thé vert.

3. Pour le déjeuner, préparez un plat de fruits de mer, du chou marin et du riz.

4. L'heure du thé - jus de carotte-pomme et biscuits.

5. Pour le dîner, servez une galette de bœuf cuite à la vapeur, une purée de pommes de terre et un ragoût de légumes.

6. Boire du thé à la menthe avant le coucher.

Jeudi:

1. Au petit-déjeuner, servez du porridge, du jus de citrouille et de la gelée.

2. Le deuxième petit-déjeuner - yaourt aux fruits.

3. Pour le déjeuner, préparez une soupe à la courgette, du porridge au sarrasin et un lapin braisé.

4. Snack - gelée de fruits avec des biscuits à l'avoine.

5. Pour le dîner, préparez une casserole de légumes et du poisson cuit à la vapeur avec une sauce au lait.

6. Boire un verre de kéfir avant le coucher.

Vendredi:

1. Pour le petit-déjeuner, préparez une casserole au fromage cottage, une pomme au four et un bouillon d'églantier.

2. Le deuxième petit-déjeuner - thé au lait, noix, fruits secs.

3. Pour le déjeuner, servez du poisson farci de légumes cuits à la vapeur et d’œufs à la coque. De boissons - thé à la lime.

4. Le déjeuner est un verre de ryazhenka.

5. Pour le dîner, préparez une purée de pommes de terre avec des boulettes de poulet et une sauce.

6. Avant d'aller au lit, boire du lait aigre.

Samedi:

1. Pour le petit-déjeuner, préparez une soupe de sarrasin et du thé vert sans sucre.

2. Le deuxième petit déjeuner - gâteaux au fromage, compote.

3. Pour le déjeuner, préparez une salade de légumes et légumes verts, de fromage à pâte dure, de ragoût de bœuf et de porridge. De boissons, vous pouvez prendre des hanches de bouillon ou de kéfir.

4. Collation de l'après-midi - yaourt et farine d'avoine.

5. Pour le dîner, faites cuire une soupe à la citrouille, du poisson cuit au four avec du citron et des légumes. De boissons - compote.

6. Boire un verre de kéfir avant le coucher.

Dimanche:

1. Pour le petit-déjeuner, servir un plat de fromage cottage et de fruits, du thé vert.

2. Le deuxième petit-déjeuner - noix, yaourt, pomme au four.

3. Pour le déjeuner, préparez un poisson en gelée, des pâtes avec une sauce à la crème sure et un ragoût de légumes.

4. Goûter - salade de fruits, Ryazhenka.

5. Au dîner, faites cuire la bouillie de sarrasin, le lapin bouilli et le pudding aux pommes.

6. Boire un verre de lait chaud avant le coucher.

Régime alimentaire pour les hépatoses grasses du foie: habitudes alimentaires

Ce régime a les principes suivants:

1. Il est recommandé à une personne malade de boire jusqu'à deux litres d'eau sans gaz pendant une journée. Ce mode vous permettra de maintenir un équilibre hydrique normal dans le corps.

2. Le jour devrait être trois repas complets et deux ou trois collations des repas légers.

3. La taille des portions ne devrait pas être grande, mais ceci est compensé par la fréquence des repas. Le jeûne avec hépatose du foie est strictement interdit.

4. Tous les plats doivent être servis principalement sous forme bouillie. La trempe et le traitement à la vapeur sont également autorisés. Quant aux produits frits, fumés et salés, ils doivent être complètement abandonnés.

5. Les plats de viande et de poisson peuvent être consommés cuits au four, mais pas la couche dorée supérieure - la croûte.

6. En cas d'hépatosis gras du foie, il est recommandé d'organiser régulièrement des journées de jeûne - alimentation sur un caillé, du fromage ou des pommes. Malgré cela, il est préférable de consulter un médecin avant cet événement.

7. Il n'est pas nécessaire de combiner des aliments difficiles à digérer, tels que le poisson et la viande, les légumineuses, les fromages et le foie, pour un repas. Ils sont mieux divisés en repas et compléments de légumes.

8. Les produits laitiers doivent être présents quotidiennement dans le menu d'une personne malade. Il peut s'agir de casserole de fromage cottage ou de kéfir. L'essentiel est que des bactéries d'acide lactique en bonne santé tombent régulièrement dans le tube digestif.

9. Il est nécessaire de minimiser la consommation de sucre et d'éliminer complètement le sel de l'alimentation.

10. Les plats doivent être servis sous forme de sol moulu.

11. Etant donné que ce régime repose sur la normalisation des fonctions du foie, il convient de porter une attention particulière au refus de prendre les produits dits "cholestérol". Ceux-ci comprennent tous les aliments gras et frits, ainsi que leurs plats.

12. Un malade ne doit pas manger de plats trop chauds ou trop froids.

13. Le menu pour les hépatoses grasses du foie doit être bien équilibré. Dans le même temps, la quantité de protéines, de vitamines, de lipides et de glucides doit être raisonnablement comparée, de sorte qu'une personne reçoive toutes les substances nécessaires, sans toutefois trop manger. Cette question devrait être adressée à un nutritionniste expérimenté ou à un gastro-entérologue.

14. Le dernier repas devrait être au plus tard deux heures avant le coucher. La nuit, vous ne pouvez pas manger.

15. Beaucoup de patients avec ce diagnostic veulent perdre du poids de façon spectaculaire et c'est leur grosse erreur, parce que si vous suivez le régime irrationnel du foie, un coup encore plus grand sera porté. Perdre du poids est préférable de commencer avec des charges sportives - course, entraînement, longues marches.

16. Le taux de matières grasses pouvant être consommées par jour ne doit pas dépasser 70 g.

17. Le régime alimentaire contre les hépatites grasses du foie devrait être constitué de céréales, de soupes, de viande, de poisson, de légumes et de produits laitiers.

18. L'utilisation d'aliments faciles à digérer doit être réduite au minimum, car ils affecteront négativement le foie et favoriseront la prise de poids.

En outre, lors du traitement de cette maladie du foie, il est recommandé d’arrêter de fumer car cela a également un effet néfaste sur toutes les fonctions du corps et réduit le système immunitaire.

Ce que vous pouvez et ne pouvez pas manger avec une hépatose du foie gras

L’alimentation est l’un des facteurs les plus importants du traitement complexe de l’hépatose graisseuse, quelle que soit sa gravité. Un régime alimentaire particulier est généralement complété par le rejet des mauvaises habitudes sous forme d’alcool et du tabagisme, ainsi que par un traitement médical conservateur. Pourquoi le régime est-il si important pour l'hépatose? Quels sont ses principes de base et comment, en cas de dégénérescence graisseuse du foie, manger non seulement correctement, mais aussi goûteux? Vous pouvez lire à ce sujet et beaucoup d'autres choses dans notre article.

Pourquoi la nutrition est-elle importante dans le foie gras?

Cette pathologie se développe du fait de l’accumulation par les cellules hépatiques d’excès de graisse. Les hépatocytes sains, d’abord sur la surface externe puis sur les structures internes de l’organe, sont progressivement remplacés par une formation externe de texture lâche.

Comme le montre la pratique médicale actuelle, le principal facteur négatif du processus pathologique décrit ci-dessus est un régime alimentaire mal équilibré, qui non seulement augmente le poids corporel et constitue une condition préalable au ralentissement des mécanismes métaboliques des lipides, mais qui affecte également gravement le foie.

À son tour, un régime strictement respecté, même en cas de complications, peut considérablement améliorer l’état de l’organe, ralentir ou arrêter complètement la croissance des dépôts graisseux, après quoi les médicaments utilisés et d’autres méthodes de traitement conservateur viendront compléter le processus de guérison.

Mode d'alimentation et principes de base

Les experts domestiques modernes recommandent que, dans le cas de l'hépatose grasse du foie, le régime n ° 5 soit suivi - un régime alimentaire à base scientifique mis au point par le brillant nutritionniste Manuel Pevzner au cours du siècle dernier. Cette option est optimale pour tous les patients souffrant de problèmes de foie.

Les principes de base du régime alimentaire - les repas fractionnés 5-6 fois par jour en petites portions, la cuisson par ébullition, cuisson à la vapeur ou au four, ainsi qu'une réduction significative de l'utilisation de graisses polysaturées et de glucides simples.

La ration quotidienne de base devrait comprendre jusqu'à 120 grammes de protéines, environ 80 grammes de matières grasses (dont la plupart sont polyinsaturées), jusqu'à 300 grammes de glucides (la plupart d'entre eux sont complexes, le sucre ne dépassant pas 50 grammes), pas plus de 6 grammes de sel et environ 2 litres. liquides sans eau dans les aliments.

Nourriture permise

Vous trouverez ci-dessous une liste complète de ce que vous pouvez manger avec une hépatose grasse du foie, qui doit obligatoirement être incluse dans l'alimentation quotidienne.

  • Viande - espèces maigres. La viande contient beaucoup de protéines, une sorte de "matériau de construction" pour le renouvellement des cellules hépatiques endommagées. Le bœuf et le porc sont autorisés à utiliser, mais sans tendons, tissus adipeux, cartilagineux, en morceaux ou en morceaux. Parmi les sous-produits de viande, il est possible d’utiliser uniquement de la langue fraîche bouillie;
  • Oiseau Viande de poulet ou de dinde de qualité sans gras, sans peau, sans os et sans pellicule. Les espèces grasses (par exemple, l'oie) ne doivent pas être consommées;
  • Poisson Le poisson contient beaucoup d'éléments nutritifs et de phosphore irremplaçable. Vous devez donc l'utiliser régulièrement. Les nutritionnistes recommandent l'utilisation de la morue, du bar, de la perche, du navaga et d'autres sous-espèces de poisson maigre, ainsi que du caviar noir et du hareng trempés dans une solution légèrement salée;
  • Des oeufs Sans restrictions particulières, vous pouvez utiliser les protéines des œufs de poule. En tout (avec le jaune) - pas plus de 1-2 pièces par jour;
  • Soupe Les soupes de légumes légères sans gras et faibles en gras avec des céréales, de l'eau ou du lait faible en gras sont autorisées. Le bortsch et d'autres types de plats liquides gras sont indésirables;
  • Produits de boulangerie. Il est recommandé d’utiliser du pain de seigle ou de blé en petite quantité, de préférence non fraîche, de sorte qu’il soit moins nocif pour l’estomac. Parmi les autres produits proposés, citons les craquelins, les biscuits secs et les biscuits secs;
  • Produits laitiers. Il est important et nécessaire à la normalisation de la digestion et à la saturation de l'intestin avec une microflore bénéfique, ainsi que comme une décharge pour le foie. Presque tous les types de produits sont autorisés, à l'exception des produits trop gras - fromages à pâte dure, au lait, au fromage blanc, à la crème sure et à la crème (les deux dernières positions sont restreintes);
  • Kashi. Il est permis d'utiliser des céréales friables, des puddings pour un couple ou à l'état cuit au four;
  • Des pâtes. Seulement du blé dur en quantités limitées. Avec l'obésité sévère, complètement exclu du régime alimentaire;
  • Les légumes. Un type de produit utile et facile à digérer. Autorisé à utiliser tous les types sauf sour. Dans les maladies chroniques associées à des dysfonctionnements du tractus gastro-intestinal, il est rationnel d'exclure le chou blanc de l'alimentation, à l'état frais ou bouilli;
  • Les verts Une source utile de vitamines et d’éléments micro-nutritifs est certainement incluse dans le régime alimentaire; seuls certains de leurs types énumérés dans la liste des produits indésirables sont utilisés de manière limitée;
  • Fruits et baies Il est conseillé de les utiliser frais, ainsi que de les ajouter aux plats avec un traitement thermique minimum. Seules les variétés acides de ce produit sont interdites.
  • Bonbons Ce type de nourriture est principalement interdit à la consommation en raison de la grande quantité de glucides simples. L'exception concerne des quantités limitées et, sur une base naturelle, uniquement des bonbons, de la marmelade, du miel et du sucre;
  • Les épices Vous pouvez consommer le régime, le girofle, le girofle, la vanille, le persil, la coriandre et la cannelle dans le large éventail d'épices du régime n ° 5, bien sûr, tout en prenant la mesure;
  • Les fluides. En plus de l'eau habituelle dans l'alimentation quotidienne peut inclure jus de légumes et de fruits, décoctions d'églantier, gelée de baies sucrées. Rarement - café et thé faibles;
  • L'huile. Légume, extraction naturelle (tournesol, maïs, olive). Très limité - beurre. Pâtes à tartiner et margarine interdites.

Produits interdits

La liste des principaux aliments interdits qui ne peuvent pas être consommés pendant l'hépatose du foie et doit être complètement exclue du régime ou au moins en limiter considérablement l'utilisation:

  • Viande grasse, volaille et poisson;
  • Pâtisseries fraîches, y compris tartes, pain, feuilletés, etc., cacao et chocolat noir;
  • Bouillon riche à haute teneur en matières grasses;
  • Saucisse sous toutes ses formes, produits fumés;
  • Abats à base de viande ou de poisson;
  • Conserves, sauces grasses, marinades de toutes sortes;
  • Toutes les variétés de fruits aigres, y compris les pamplemousses, les canneberges, les pommes pas très mûres, les mandarines et les oranges;
  • Vert et oignons, ail, tomates marinées et marinées, oseille;
  • Tous les types de champignons et de bouillons à base de ceux-ci;
  • Toutes les légumineuses et les lentilles;
  • Légumes aigres, y compris le radis, le poivre et le radis;
  • Vinaigrettes pour plats à la fois à la tomate et à la mayonnaise, au raifort, à la moutarde;
  • Toutes les épices, à l'exception de la liste restreinte des catégories ci-dessus, pouvaient être utilisées à des doses limitées;
  • Alcool sous quelque forme et concentration que ce soit, bicarbonate de soude, café fort et thé;
  • Autres groupes et types de produits, signalés individuellement par votre nutritionniste comme indésirables dans chaque cas.

Exemple de menu pour la semaine

La ration journalière est conçue pour 5 repas. Vous pouvez entrer 6, si nécessaire, en divisant le volume quotidien par le nombre de séances requis. Les intervalles entre les repas - environ 2-3 heures.

Le lundi

  1. Petit déjeuner - soupe à base de flocons d'avoine, un petit morceau de pain et du fromage à pâte dure;
  2. Le deuxième petit-déjeuner est un fruit de taille moyenne, juteux et non acide;
  3. Déjeuner - un bol de riz cuit à la vapeur, 2 petites boulettes de poisson, compote de fruits secs;
  4. L'heure du thé - 1 verre de lait et quelques craquelins;
  5. Dîner - salade avec 1 cuillère à thé d'huile végétale, 1 œuf, une tasse de yogourt avec 20 grammes d'abricots secs.

Mardi

  1. Petit-déjeuner - semoule avec confiture de fraises, 1 verre de jus de banane lactée au muesli;
  2. Le deuxième petit déjeuner - une soucoupe de fromage cottage faible en gras avec 1 cuillère à café de crème sure;
  3. Déjeuner - soupe de riz à la crème sure, pain de viande sans vinaigrette, 1 tasse de bouillon d'églantier;
  4. Snack - un bol de carottes râpées avec un minimum de sucre;
  5. Dîner - riz avec des morceaux de poulet, une salade avec des betteraves et des pruneaux, 1 tasse de thé noir.

Le mercredi

  1. Petit-déjeuner - une assiette de semoule aux raisins secs, un morceau de pouding aux fruits avec du fromage cottage, un verre de café au lait;
  2. Le deuxième petit déjeuner - un bol de purée de fruits;
  3. Déjeuner - soupe de sarrasin avec 2 petits morceaux de boeuf, salade de légumes;
  4. Snack - quelques pommes douces et mûres cuites au four sans aigre sur le miel;
  5. Dîner - purée de pommes de terre, perche cuite au four sous crème sure, 1 tasse de gelée.
Articles liés NutritionDiet et règles nutritionnelles pour le syndrome de Gilbert

Jeudi

  1. Petit déjeuner - bouillie de sarrasin, 2 gâteaux au fromage avec abricots secs, 1 petite tranche de fromage à pâte dure et un verre de bouillon d'églantier;
  2. Le deuxième petit déjeuner - une soucoupe de fromage cottage faible en gras et 1 verre de fruits frais;
  3. Déjeuner - bouillie de citrouille, un morceau de filet de porc cuit au four, ainsi que 1 tasse de thé avec une cuillerée à thé de miel;
  4. Snack - une omelette classique de 2 œufs;
  5. Dîner - une assiette de riz cuit à la vapeur, une salade de calamars et de chou, 1 verre de fruits frais.

Vendredi

  1. Petit déjeuner - une omelette de 2 œufs avec l'addition des légumes autorisés, hachés finement, 100 grammes de salade de carottes au fromage, compote;
  2. Le deuxième petit-déjeuner - un bol de salade de fruits avec du yogourt faible en gras;
  3. Déjeuner - soupe de légumes à base de courgettes, la moitié de la morue cuite au four, 1 tasse de lait;
  4. Snack - quelques morceaux de riz au lait;
  5. Dîner - une casserole à base de poulet et de légumes, 1 guimauve de taille moyenne, un verre de fruit frais.

Samedi

  1. Petit-déjeuner - porridge au lait, une demi-assiette de fromage cottage faible en gras, 1 verre de gelée de baies;
  2. Le deuxième petit déjeuner - 1 verre de kéfir, quelques craquelins;
  3. Déjeuner - soupe de sarrasin avec boulettes de boeuf, 1 verre de fruits frais, une tranche de pain rassis;
  4. Coffre-fort, - purée de légumes;
  5. Dîner - quelques morceaux de bœuf avec sauce au lait, chou braisé avec carottes râpées, jus de baies.

Le dimanche

  1. Petit-déjeuner - une omelette de plusieurs blancs d’œufs, 2 tomates fraîches sans pelure, une assiette avec des fruits râpés, un milkshake;
  2. Le deuxième petit déjeuner - une assiette de vinaigrette;
  3. Déjeuner - purée de pommes de terre, salade de légumes, 2 ou 3 petites galettes de poisson et œufs brouillés;
  4. Casserole de pâtes et de fromage, 1 tasse de bouillon d'églantier;
  5. Dîner - soupe de poisson, salade de légumes, 1 verre de lait.

Conséquences de ne pas suivre un régime

Le régime alimentaire dans le cas des hépatoses grasses du foie est la principale partie du traitement - le traitement conservateur n’est qu’un facteur supplémentaire d’accélération de la récupération du foie, tandis que les mesures opératoires dans le cas de la pathologie décrite ci-dessus ne sont pas efficaces.

La prochaine étape de l'hépatose graisseuse sera la fibrose - des changements structurels se produisent à la surface et à l'intérieur du corps, le tissu conjonctif externe se forme rapidement, des cicatrices et des adhérences se forment. Après un certain temps, la dégénérescence focale est remplacée par une lésion globale des deux lobes, les hépatocytes sont modifiés génétiquement et reproduisent des cellules déjà endommagées - la cirrhose est en train d'émerger rapidement, aux stades terminaux aboutissant au décès du patient.

Étant donné que le foie cesse de remplir ses fonctions essentielles et entraîne une destruction partielle ou complète, le seul mécanisme de traitement efficace pour le dernier stade du développement de la dystrophie adipeuse d'un organe est sa transplantation complète d'un donneur présentant peu de chances de guérison.

Régime alimentaire pour hépatose grasse du foie

Le foie dans notre corps agit comme une sorte de filtre. Il recycle les déchets métaboliques, composés toxiques et toxiques, produit de la bile pour la digestion des aliments, produit et stocke des vitamines, des hormones et du cholestérol. En cas de violation du métabolisme lipidique dans le foie, une hépatite graisseuse se développe. Les cellules hépatiques perdent leur structure et sont remplies de graisse. Le régime alimentaire pour les hépatoses grasses du foie aide à restaurer les fonctions perdues.

Quelles sont les causes du développement de foie hépatique gras

L'hépatose grasse (stéatose) progresse le plus souvent avec la destruction alcoolique du foie. Plus rarement, l’hépatose est causée par une intoxication par des substances toxiques, des infections bactériennes, des troubles métaboliques (obésité, diabète sucré et maladies de la glande thyroïde). Ils provoquent une transformation graisseuse du tissu hépatique avec des erreurs nutritionnelles - des aliments frits gras avec des conservateurs et des colorants, un ensemble pointu ou une perte de poids. Un dysfonctionnement de la régulation hormonale (excès d’œstrogènes) pendant la grossesse peut provoquer le développement d’une hépatose graisseuse et constitue une toxicose dangereuse avec le développement d’une insuffisance hépatique. Le régime alimentaire pour l'hépatose chez la femme enceinte préserve la santé de la mère et de l'enfant.


La douleur hépatique survient lorsque la stéatose progresse (photo: www.1popecheni.ru)

Au stade initial, les symptômes sont minimes - malaise général, nausée, goût désagréable dans la bouche. Un signe d'atteinte hépatique est une douleur sourde dans l'hypochondre droit. Vomissements, prurit et jaunisse. Le médecin traitant, avec la nomination des médicaments, recommande le respect de la nutrition en cas d'hépatose graisseuse du foie - tableau de Pevzner numéro 5. Le pronostic pour le respect de tous les rendez-vous est généralement favorable, l'hépatose graisseuse du foie est guérie, les symptômes disparaissent et le traitement donne rapidement effet. En cas de violation du traitement médicamenteux et du régime alimentaire, les cellules hépatiques normales sont remplacées par du tissu conjonctif et une dystrophie adipeuse et protéique du tissu se développe.

Régime alimentaire pour hépatosis gras

Un régime alimentaire pour les hépatoses grasses du foie peut être recommandé comme facteur thérapeutique principal, quelle que soit la cause qui l’a provoquée. Constitue un régime thérapeutique avec restriction de cholestérol, graisses animales, enrichi en fibres, vitamines. Toutes ces normes correspondent au tableau numéro cinq. Il est nécessaire de respecter le taux d'eau potable - plus de deux litres par jour. Suivez le nettoyage intestinal régulier. Mangez souvent de petits repas - six fois par jour. Il stimule le métabolisme général et l'élimination des excès de graisse du corps. Calorie dans la gamme de 2500 kcal. En plus de la diète grasse avec stéatose du foie, limite la consommation de glucides simples, de sucre et de sel. Lors de la cuisson, ne faites pas frire ou mijoter avec de l'huile. Recommandé rôtir au four, bouillir dans l'eau et cuit à la vapeur.

Quoi ne pas manger avec l'hépatose

Les aliments qui irritent les tissus du foie et favorisent l’accumulation de graisse doivent être exclus pendant une longue période. Dommages au foie:

  • Boissons alcoolisées de toute force (interdiction sévère).
  • Viande grasse (agneau, boeuf avec graisse, porc, lard).
  • Les reins, le cerveau et le foie.
  • Poissons à haute teneur en matières grasses (hareng gras, maquereau, cimier, carpe argentée, poisson-chat).
  • Sushi, petits pains, bâtonnets de crabe.
  • Bouillons de viande et de poisson forts.
  • Le beurre doit être limité à 30 g, la teneur en graisse de la crème sure ne doit pas dépasser 15%, le fromage cottage 5%, le fromage à pâte dure 45% ne dépassant pas 75 g par jour.
  • Œufs durs et frits.
  • Produits fumés, marinades, conserves.
  • Boulettes de magasin, saucisses, saucisses et saucisses.
  • Tous les haricots.
  • Limitez l'orge et le gruau de maïs.
  • Radis, radis, daikon, épinards, roquette, oseille.
  • Limitez le chou frais, les tomates et les aubergines.
  • Cuisson au four et gâteaux à la crème, pain frais.
  • Mayonnaise, sauce soja, ketchup, moutarde, raifort, poivre, vinaigre.
  • Jus et boissons gazéifiés, chocolat, cacao, café.

Produits autorisés

La thérapie diététique de l'hépatose grasse du foie a pour objectif d'assurer une réduction en douceur de l'excès de poids, de stimuler la sécrétion de bile, de nettoyer les voies biliaires et les intestins. Dans le même temps, les aliments doivent être facilement digérés et ménageant l'estomac et le foie. Le régime implique de faire bouillir la viande et le poisson avant la cuisson, vous pouvez faire des côtelettes, des côtelettes et des boulettes de viande. Il est préférable de mijoter les légumes dans l’eau ou de les cuisiner pour un couple. Assurez-vous de manger au déjeuner le premier plat. Potages végétariens ou viande ou poisson pré-bouilli. De la crème sure et du beurre en quantités limitées peuvent être ajoutés aux plats préparés. Permis d'être inclus dans le menu pour la semaine:

  • Poulet, dinde, langouste, veau et bœuf sans graisse.
  • Sandre, merlu, daurade, morue (le foie de morue est impossible).
  • Betteraves, pommes de terre, courgettes et courgettes, citrouille, carottes. Ainsi que des variétés de chou (brocoli, chou-rave, chou-fleur, chou de Bruxelles, chou blanc).
  • Sarrasin, flocons d'avoine, riz, céréales de blé. Avec une bonne portabilité, vous pouvez ajouter une cuillère à café de son cuit à la vapeur ou de fibres à l'eau bouillante.
  • Un œuf à la coque ou une omelette.
  • Framboises, prunes, fraises, abricots, groseilles, pommes et poires.
  • Pain séché, craquelins faits maison, biscuits.
  • Compote, gelée, thé faible, chicorée. Vous pouvez jus de fruits non acides fraîchement acides.

Un exemple de fabrication de menus avec stéatose et recettes

Le régime alimentaire pour l'hépatose du foie fournit une nourriture variée, saine et savoureuse. Exemple de menu pour la préparation d'une ration individuelle:

  1. Petit déjeuner à 8 heures: céréales de sarrasin friables au lait, chicorée.
  2. Snack à 10h: cocotte de potiron, poire et raisins secs, thé vert.
  3. Déjeuner à 13 heures: soupe composée d'un mélange de légumes et de pâtes, boulettes de poisson à la sauce légère, purée de pommes de terre, compote.
  4. Snack à 15 heures: fromage cottage avec une cuillère à café de crème sure et abricots secs cuits à la vapeur, gelée.
  5. Dîner à 18 heures: poulet bouilli et ragoût de légumes de carottes et de chou-fleur avec des légumes verts, thé.
  6. Avant de se coucher à 21 heures: des biscuits et un verre de yaourt.

Recette pour la cuisson d'une cocotte de potiron-poire avec des raisins secs.

  • Citrouille 300 g;
  • poire 1 pc;
  • oeuf 1 pc;
  • riz 50 g;
  • sucre 1 c. une cuillère;
  • raisins secs 20 g;
  • huile végétale pour lubrification.
  1. Raisin verser de l'eau bouillante pendant 15 minutes.
  2. Cuire le riz jusqu'à la moitié cuite.
  3. Pelez et râpez la citrouille et la poire.
  4. Mélangez le riz refroidi avec le potiron et la poire, ajoutez le sucre, les raisins secs et l'œuf.
  5. Graisser le plat à four avec de l'huile végétale et mettre le tout au four pendant 30 minutes.

Boulettes de poisson à la sauce légère.

  • Filet de sandre 300 g;
  • semoule 2 cuillères à soupe;
  • un oeuf;
  • oignon - un demi-petit oignon;
  • persil 20 g;
  • sel 5 g;
  • crème sure 10% de matières grasses 50 g
  1. Hacher finement l'oignon et laisser mijoter dans l'eau.
  2. Emincer le filet de poisson et l'oignon, ajouter la semoule et l'oeuf, saler et laisser reposer 15 minutes.
  3. Former les boulettes de viande et les déposer dans un plat allant au four. Verser la crème sure, saupoudrer d'herbes. Cuire au four pendant 25 minutes.

Une telle ration normalise l'état de santé des patients atteints de steotose, aide à traiter les désordres de tous les types de métabolisme dans le corps, réduit l'excès de poids et déclenche les mécanismes d'auto-guérison du tissu hépatique.

Découvrez les remèdes populaires pour le traitement de l’hépatose du foie gras à partir de la vidéo ci-dessous.

Ce que vous pouvez manger avec une hépatose grasse du foie: régime et menu

L'hépatose grasse du foie est une pathologie dangereuse, représentant des modifications dystrophiques de l'organe associées à la croissance du tissu adipeux. Peu à peu, les cellules hépatiques saines meurent et la graisse se forme à leur place.

En liaison avec ces changements, l’organe cesse de fonctionner normalement, ce qui affecte négativement l’organisme tout entier, ses systèmes et ses services. De nombreuses maladies peuvent entraîner une hépatite graisseuse: diabète, troubles endocriniens, mais le plus souvent, la maladie se développe dans le contexte de l'alcoolisme, d'une intoxication grave et du surpoids. Cette maladie peut être traitée si elle est détectée à temps et si le traitement est commencé immédiatement.

L'alimentation est un aspect important de la thérapie. Sans restrictions alimentaires, aider le corps à récupérer ne fonctionnera pas.

En raison du fait que le foie a une capacité unique à se régénérer, la stéatohépatose est réversible. Un traitement approprié, le respect par le patient de toutes les recommandations du médecin traitant et l’élimination des facteurs négatifs qui ont conduit à la dystrophie organique sont le moyen de récupérer. Même après le recul de la maladie, le régime alimentaire doit être respecté, car tout facteur provoquant peut perturber le foie et la maladie réapparaîtra.

Comment équilibrer le régime?

Chaque personne a besoin dans le régime d'éléments utiles. Pendant le régime, ces substances sont présentes dans le régime, mais leur nombre est strictement limité. Lorsque la stéatose est recommandée pour réduire la consommation de certains composants, en particulier les graisses, et en contrôler strictement la posologie.

Recommandations diététiques pour les maladies du foie

Certains patients, cherchant à améliorer leur état de santé, restructurent radicalement leur alimentation en minimisant les graisses et les glucides. De tels changements peuvent avoir des conséquences désastreuses, car l'évolution de la maladie est souvent aggravée par une telle influence.

Entre autres choses, la perte de poids rapide sera accompagnée par la libération d’acides gras, ce qui affectera l’activité du foie et sa structure. Afin de ne pas vous faire du mal, vous devez suivre à la lettre les recommandations du médecin en matière de nutrition.

Les écureuils

La norme protéique dans la dystrophie adipeuse ne diffère pas de la norme physiologique habituelle, à savoir 1 gramme pour 1 kg de poids humain. Pour limiter le taux de protéines dans le cas où une telle maladie est impossible, une carence en cette substance entraînera une dégénérescence des tissus du foie, ce qui aggravera l'évolution de l'hépatose.

La moitié du volume quotidien de protéines doit être ingérée avec des aliments d'origine végétale et le reste avec des aliments d'origine animale.

Produits à teneur en protéines essentielle:

  1. Poisson
  2. La viande de volaille (dinde, poulet), vous pouvez manger ce produit sans peau.
  3. Des oeufs
  4. Viande de lapin et veau.
  5. Bouillie de sarrasin.
  6. Produits laitiers. Il est nécessaire d'inclure du fromage cottage, du fromage, du kéfir dans la ration et tous les produits doivent être sans gras.
  7. Gruau
  8. Farine de soja

La consommation de graisse dans cette maladie est réduite à 70 grammes par jour. Cette interdiction s’applique aux aliments riches en mauvais cholestérol, en acides gras insaturés et en graisses d’origine animale de type réfractaire.

Produits contenant de la graisse:

  • produits fumés;
  • graisse de mouton et de porc;
  • le jaune d'oeuf;
  • viande de porc et de mouton;
  • margarine dure;
  • le canard;
  • sous-produits de viande sous forme de cervelle de bœuf, de rognons de toutes préparations et de foie;
  • produits laitiers riches en matières grasses;
  • oie
  • caviar
Menu pour hépatites grasses du foie pendant 3 jours

La majeure partie des graisses entrantes devrait être d'origine animale. Il est préférable de consommer des aliments à haute teneur en acides gras polyinsaturés, en particulier docosahexaénoïque, et d’autres éléments similaires. Ces substances stabilisent les processus métaboliques des graisses dans le corps. Ces éléments sont contenus dans des produits spéciaux:

  1. Huile de poisson (la race de poisson doit être marine).
  2. Tous les fruits de mer.

La troisième partie de la matière grasse, nécessairement nécessaire à cette affection, doit provenir de produits d'origine végétale. Les patients doivent consommer diverses huiles végétales (graines de lin, graines de coton, olives).

Il est nécessaire de cuire des aliments, de les laisser mijoter ou de les faire cuire Un arrêt brutal de la consommation de graisse peut entraîner une détérioration de l'état général d'une personne, des hormones, un tonus de la peau et de nombreuses autres conséquences désagréables et dangereuses qui commencent à changer.

Glucides

Dans cette maladie, les glucides simples doivent être réduits. Le type complexe de glucides contenus dans les légumes réduit l’absorption des graisses par les parois intestinales et stabilise également le taux de cholestérol. La quantité totale de glucides ne doit pas dépasser 250 à 300 grammes par jour et le sucre ne peut pas être consommé plus de 40 à 60 grammes.

Pour réduire la consommation de glucides simples, il est nécessaire de minimiser la consommation de sucre, car cette substance contribue à la formation du tissu adipeux.

Où sont les glucides simples:

  1. Fig.
  2. Bouillie de semoule.
  3. Glace
  4. Toute cuisson au four.
  5. Pain et autres produits à base de farine 1 ou premium.
  6. Bonbons

Les aliments doivent être enrichis en glucides complexes. Ces fibres alimentaires réduisent le pourcentage de graisse absorbée par les intestins. Où glucides complexes sont:

  • baies (framboises ou cassis);
  • toutes les variétés de légumineuses;
  • les noix;
  • chou marin;
  • légumes sous toutes leurs formes, nommément: plats à base de betterave, de chou, de salade de carottes, de panais, de céleri, de navets).
  • son de différentes espèces, préparé à base de blé, seigle, soja;
  • fruits sous forme de pommes, d'oranges, de prunes, de poires et autres;
  • grain non déchiqueté.

La valeur énergétique de la nourriture dans l'hépatose dépend de la masse corporelle de la personne. Si le poids du patient varie dans la plage normale, les calories sont calculées en fonction des besoins physiques et de la dépense énergétique réelle du patient. La quantité totale de calories consommées par jour ne doit pas dépasser 1500 kcal chez l'homme et 1200 kcal chez la femme.

Tableaux numéros 5 et 8

Le menu d'une personne présentant une hépatite grasse dépend de l'ampleur du processus pathologique. Si la maladie en est au stade initial de développement, le régime n ° 5 est alors prescrit au patient. Lorsque la maladie progresse et que le stade a augmenté, le médecin vous prescrira un régime n ° 8 plus strict.

Aliments interdits avec le numéro de régime 5

Le numéro de régime 5 est prescrit pour tous les maux de foie. En suivant les règles d'une telle nutrition, il est possible d'améliorer l'état de l'organe et d'accroître l'efficacité du traitement médicamenteux. Le principe de base du régime numéro 5 est la réduction maximale de la consommation de sel, de sucre et de matières grasses. Le sel est autorisé à raison de 6 à 8 grammes par jour, compte tenu de sa teneur dans les produits. Le sucre est autorisé à raison de 40 à 60 grammes par jour.

Quels produits choisir?

  • Produits à base de viande de variétés à faible teneur en matière grasse (de toutes les variétés de sous-produits, seule la langue est autorisée à être consommée).
  • Oiseau, sans gras et sans peau, il peut s'agir de plats à base de dinde, ainsi que de poulet.
  • Les soupes, cuites sans viande, mais seulement sur les légumes.
  • Fruits de mer d'espèces allégées: sandre, hareng salé, pré-trempé, caviar noir.
  • Le pain d'hier et certaines variétés de pâtisseries (biscuits secs, secs, craquelins).
  • Les œufs sont autorisés, mais pas plus d'une pièce par jour. Les plats protéinés peuvent être consommés sans restriction.
  • Toutes les variétés de produits laitiers et de produits laitiers dans lesquels le pourcentage de matière grasse est minime: fromage cottage, pas de fromages à pâte forte, crème sure, mais quantité limitée.
  • Vous pouvez manger des pâtes, mais vous devez acheter des produits à base de farine de blé dur et la consommation quotidienne de plats à base de ces farines est limitée.
  • Céréales cuites dans de l'eau additionnée de lait.
  • Verts et légumes frais. S'il existe des pathologies du système digestif, le chou est interdit.
  • Les fruits et les baies sont autorisés à manger sans restrictions, à l'exception des variétés aigres.
  • Les boissons peuvent être consommées de manière très diverse: thé noir faible, décoction de cynorrhodon, jus de fruits et de légumes frais, le café peut être bu, mais rarement.
  • Les sucreries sont autorisées dans le régime alimentaire, mais en quantités très limitées (miel, bonbons aux fruits, gelée de fruits).
  • Quelques épices: aneth, feuille de laurier, persil, coriandre.

Interdictions de base

Il existe une liste d'aliments interdits, qui est assez longue. Il est impossible de violer l'interdiction d'utiliser de tels aliments, elle est lourde de conséquences pour la détérioration de l'état du patient et la progression de l'hépatose graisseuse.

Qu'est-ce que vous devriez abandonner:

  • pain frais, pâte feuilletée ou pâte au beurre, types de pâtisseries frites;
  • bouillon de légumes, de viande ou de poisson;
  • aliments frits, poisson fumé, viande;
  • crème glacée, chocolat et ses produits, cacao;
  • conserves, saucisses de toute sorte, abats;
  • oignons, ail (vous pouvez manger de l'échalote ou des oignons blanchis);
  • fruits au goût acidulé (oranges, pommes Antonov, mandarines, surtout non mûres, canneberges, pamplemousse);
  • les champignons;
  • radis et radis;
  • boissons au gaz;
  • l'alcool;
  • légumineuses (sauf les pois verts);
  • la mayonnaise, la moutarde et le raifort;
  • épices chaudes;
  • bortsch (car il contient beaucoup de tomates);
  • tomates fraîches, oseille (si une personne tolère normalement les tomates, alors ce légume est autorisé dans le régime alimentaire, mais en quantité limitée et sans écorce).

Le numéro de régime 8 est légèrement différent du numéro de régime 5. Le premier élimine complètement le sel et le sucre du régime et la consommation de légumes frais augmente au maximum. Le taux quotidien d'eau est réduit à 1 litre, la valeur énergétique de tous les plats est divisée par deux.

La nutrition pour les hépatites graisseuses doit être adaptée de manière particulière: elle doit être fractionnée, la prise de nourriture étant effectuée 5 à 6 fois par jour. Cela aidera à améliorer le métabolisme. Il faut également faire attention à la consommation de liquide, son volume quotidien doit être d’au moins 2 litres, sans compter les plats liquides.

Exemple de menu pour le jour et la semaine

Pour diversifier votre alimentation, vous devez essayer de créer un menu exemplaire pendant quelques jours afin que les gens puissent naviguer plus facilement tout en cuisinant et contribuer à rendre les plats savoureux et intéressants (tableau 1).

Tableau 1 - Exemple de menu pour la semaine

  1. Petit-déjeuner: omelette à base de 2 protéines, cuite au bain-marie, une tranche de pain d'hier au fromage, thé vert.
  2. 2ème petit-déjeuner: banane, bouillon de hanches.
  3. Déjeuner: soupe de légumes, avec l'ajout de toutes les céréales et les carottes, les pâtes et les boulettes de viande de poulet avec du riz, cuit à la vapeur, salade de concombre, saupoudrer de n'importe quelle huile végétale.
  4. Déjeuner: thé au lait, craquelins.
  5. Dîner: bouillie de mil avec du lait, décoction d’églantines séchées.
  1. Petit déjeuner: ragoût de fromage cottage avec une cuillère de crème sure, thé noir au lait plutôt faible.
  2. Le deuxième petit déjeuner: gelée de baies, biscuits.
  3. Déjeuner: soupe au brocoli, poisson cuit à la vapeur, purée de pommes de terre, thé vert.
  4. Coffre-fort: salade de légumes avec l'ajout de n'importe quelle huile végétale.
  5. Dîner: goulache de bœuf, porridge de sarrasin, bouillon d'églantier.
  1. Petit déjeuner: yaourt naturel, 1 œuf à la coque, concombre.
  2. 2ème petit-déjeuner: gelée de fruits secs, galette.
  3. Déjeuner: soupe aux choux, viande de dinde à la crème sure compotée, ragoût de légumes.
  4. Coffre-fort, banane, pomme.
  5. Souper: côtelettes de poisson de sandre, pommes de terre au four, thé au citron.
  1. Petit déjeuner: soupe au lait, avec l'ajout de céréales de blé, bouillon hanches.
  2. Le deuxième petit déjeuner: jus de légumes, biscuits.
  3. Déjeuner: soupe avec n'importe quels fruits de mer, poulet bouilli, chou braisé, thé.
  4. Déjeuner: jus de fruit, un morceau de biscuit sec.
  5. Dîner: cocotte avec du fromage cottage et des fruits secs, gelée.
  1. Petit déjeuner: pain grillé avec du fromage, de la bouillie de lait.
  2. Deuxième petit déjeuner: pomme au miel, yaourt.
  3. Déjeuner: soupe de nouilles aux petits pois et aux légumes verts. Lapin cuit à la crème sure, purée de pommes de terre, salade de betteraves, assaisonné à l'huile d'olive.
  4. Abricots secs et sûrs, fromage cottage avec crème sure.
  5. Dîner: poisson, cuit au four avec courgettes, riz, bouillon d'églantier.
  1. Petit déjeuner: flocons d'avoine au lait, thé avec du pain grillé.
  2. Le deuxième petit déjeuner: jus de carotte, chant galetny.
  3. Déjeuner: soupe de pommes de terre à la crème sure, salade au cocktail de fruits de mer, pommes de terre au four, thé.
  4. Déjeuner: omelette protéinée, pomme.
  5. Dîner: salade au céleri et à la betterave, assaisonnée à l'huile de tournesol, côtelettes de veau.
  1. Petit déjeuner: yaourt à la fraise, un morceau de gâteau éponge sec.
  2. Le deuxième petit déjeuner: des biscuits et de la gelée.
  3. Déjeuner: soupe de sarrasin aux légumes, pâtes au plat à la dinde, salade de concombre.
  4. Déjeuner: fromage cottage et baies.
  5. Dîner: compote de morue avec courgettes et carottes, purée de pommes de terre.

Tout le monde peut choisir un plat à goûter, l'essentiel est d'éviter les aliments et les méthodes de cuisson nocifs. Les repas autorisés avec les régimes 5 et 8, peuvent être très variés.

Expérience du patient

Le régime alimentaire du patient atteint de fibrose hépatique doit être complet. Refuser des plats savoureux ne devrait pas être, et réduire complètement la consommation de nourriture est dangereux. Les personnes atteintes d'hépatose et soucieuses de leur santé confirment qu'il est possible de manger sainement et de manière saine. Ils offrent beaucoup de recettes intéressantes (tableau 2).

Tableau 2 - Recettes pour l'hépatose

  • crevettes - 100 grammes;
  • oeuf - 1 pièce;
  • pois verts - 2 cuillères à soupe;
  • pommes de terre bouillies - 1 pomme de terre moyenne;
  • 1 concombre frais;
  • crème sure pour la vinaigrette - 3 cuillères à soupe.

Faites bouillir les crevettes, épluchez, coupez les pommes de terre, les œufs, le concombre en cubes, mélangez le tout, ajoutez les petits pois et la crème sure.

  • 1 kg de poulet haché;
  • 2 œufs (protéines);
  • épices - noix de muscade, origan;
  • 2 cuillères à soupe de semoule.

Battez les blancs d'œufs et ajoutez-les à la viande hachée, salez, mettez les épices et la semoule, mélangez le tout. Prenez une pellicule de plastique, mettez un peu de farce dessus et faites une paille. Cuisinez des saucisses pour un couple.

  • 800 à 900 grammes de pulpe de viande (lapin, dinde ou poulet);
  • 40 à 50 grammes de beurre;
  • épices (origan, noix de muscade);
  • les verts;
  • du fromage.

Tous les composants sont pliés dans un mélangeur et hachés à l’état de bouillie. Le beurre, qui est présent dans la recette, ne rend pas ce produit interdit, car cet ingrédient est très peu important, et le pâté doit être tartiné en petites portions sur le pain. En conséquence, une personne consomme quelques grammes de produit par jour, ce qui n’est pas dangereux.

Pour comprendre l’efficacité de la nutrition pour le traitement de l’hépatose, considérons les examens des patients:

Maxim Yusupov, 29 ans: «J'ai la stéatose parce que j'ai trop de poids. J'ai un poids de 93 kg et une hauteur de 172 cm.Oui, et j'ai tout mangé plus tôt, je ne dédaignais pas le fast-food ni les autres ordures. On m'a prescrit un traitement, mais quand j'ai découvert le régime, j'ai été abasourdi.

Une limitation aussi stricte est difficile à maintenir. Bien sûr, je veux vivre, je devais manger la bonne nourriture. Maman a cuisiné pour moi des plats spéciaux qui se sont avérés très savoureux. Jusqu'à présent, le résultat du diagnostic a montré qu'il y avait des améliorations, mais elles sont insignifiantes, car seulement 2 mois se sont écoulés depuis le début du traitement. "

La nutrition joue un rôle crucial dans le traitement de l'hépatose graisseuse. Si vous refusez de suivre le régime thérapeutique, il n'y aura aucun résultat positif du traitement. Même les meilleurs moyens modernes ne sont pas en mesure d'éliminer cette maladie sans restrictions dans l'utilisation de certains aliments.


Plus D'Articles Sur Le Foie