D'où viennent les parasites dans le foie humain: symptômes et traitement, danger d'infections parasitaires

Les parasites dans le foie humain frappent le corps de l'intérieur. Pendant longtemps, les infections parasitaires étant bénignes, il est difficile de comprendre pourquoi la peau est recouverte d'acné ou d'une odeur désagréable de la bouche. Lors d’un examen approfondi, les médecins découvrent la véritable cause: la reproduction active de parasites dans le foie.

Pourquoi un organe important est-il habité par des vers et des protozoaires? Comment traiter les maladies parasitaires? Les parasitologues et les gastro-entérologues répondent aux questions, donnent des recommandations.

Causes de

Les amibes, les vers ronds, les Giardia et d’autres parasites pénètrent dans le corps dans les cas suivants:

  • utiliser de l'eau non bouillie;
  • manque d'hygiène (de nombreux enfants et adultes ne se lavent souvent pas les mains après être allé aux toilettes, avoir marché à pied ou visité des lieux publics);
  • traitement thermique inadéquat de la viande et du poisson, dépendance aux sushis;
  • communiquer avec les animaux qui ont identifié des vers dangereux;
  • occupation de médicaments vétérinaires, chasse, traitement des peaux;
  • travailler dans le jardin, dans le jardin sans respecter les règles relatives au lavage en profondeur des mains après un contact avec le sol, où les larves de parasites dangereux peuvent être localisées.

Au cours de l'examen, le plus souvent, il s'avère que les types de parasites suivants vivent dans le foie:

  • les amibes;
  • Giardia;
  • les vers ronds;
  • échinocoque alvéolaire et à chambre unique;
  • schistosome;
  • patte de chat.

Apprenez à lutter contre la mouche de l’oignon et à protéger la culture des attaques des ravageurs.

Sur l'utilisation de bombes à fumée pour désinfecter la serre en automne contre les parasites et les nuisibles est écrit sur cette page.

Infections parasitaires courantes

La maladie provoque un certain type de vers ou de protozoaires. Quel que soit le type d'agent pathogène, il est impossible de différer le début du traitement: les infections parasitaires affaiblissent le corps, les toxines sont activement répandues dans tous les départements. En l'absence de traitement approprié, l'état du patient se détériore considérablement.

Caractéristiques des maladies parasitaires courantes:

  • ascaridiose Lorsque les parasites sont installés, la microabcès du foie se produit, les tissus meurent. L'agent causal est l'ascaride (ascaris). Les helminthes jusqu’à 40 cm de long migrent activement à travers le corps, empoisonnent le foie, les voies biliaires, développent souvent une inflammation. Dans les stades sévères de l'ascaridiase, non seulement le tractus gastro-intestinal est touché, mais aussi les troubles nerveux, les hallucinations, le patient fait des cauchemars;
  • échinococcose. La maladie est souvent observée chez les propriétaires d’animaux, les vétérinaires, les zoologues et les chasseurs. Avec les poils d'animaux sauvages, de chats ou de chiens, des parasites pénètrent dans le corps mais, heureusement, aucun autre membre de la famille n'est transmis. Les œufs d'Echinococcus dans l'estomac sont cassés, les helminthes pénètrent dans le sang et se propagent vers divers organes. Aux stades sévères, des complications dangereuses sont possibles, notamment un choc anaphylactique. La durée du premier stade est de 5 à 15 ans, plus tard la maladie est plus active;
  • la giardiase. De minuscules parasites flagellés s'attachent aux parois intestinales. De nombreux chercheurs pensent que Giardia a infecté la moitié de la population de la planète. Avec la division active des parasites, la fonction intestinale est altérée, des dommages au foie sont souvent constatés. Les canaux sont bloqués, le processus inflammatoire se développe, les hépatocytes sont épuisés. Apparaissent souvent des éruptions cutanées sur la peau. Les enfants constituent la principale catégorie de patients présentant des symptômes aigus.
  • la schistosomiase. Une maladie dangereuse se développe après la pénétration de trématodes. Les douves de sang migrent vers la vessie et le foie. Les parasites sont petits - jusqu'à 20 mm de longueur. Les schistosomes pénètrent dans le corps à travers la peau après un bain dans un réservoir infecté. Le danger de dommages au foie - blocage des veinules, augmentation de la pression. Dans le contexte de la schistosomiase, l'hypertension portale est souvent résolue;
  • l'amibiase. Les organismes unicellulaires pénètrent dans le corps humain par l’eau sale, les mains non lavées, en raison du manque d’hygiène lors de l’utilisation des toilettes. Les protozoaires pénètrent dans le foie à partir du gros intestin et développent une hépatite aiguë amibienne ou un abcès amibien. La température monte à 38 degrés et plus, le foie s'épaissit, le corps est douloureux au toucher.

Signes et symptômes

Après l’infection, les parasites s’adaptent aux nouvelles conditions, occupent progressivement les intestins, le foie et, dans les formes sévères d’infections parasitaires, pénètrent dans d’autres organes. À un stade précoce de la maladie, des signes indiquent des dysfonctionnements dans le corps, mais seul un faible pourcentage de personnes cherche rapidement de l'aide. Beaucoup ne savent tout simplement pas ce que certains symptômes indiquent.

Il est temps de faire appel au thérapeute, au gastro-entérologue ou au parasitologue dans les cas suivants:

  • des anguilles sont apparues sur le corps;
  • la peau est devenue sèche, craquelée;
  • teint détérioré;
  • augmentation de la teneur en graisse ou de la sécheresse de la peau du cuir chevelu;
  • les cheveux ont commencé à tomber;
  • les ongles ont commencé à exfolier.

Aux stades avancés de la maladie, les symptômes sont prononcés:

  • nervosité;
  • douleur dans le foie;
  • nausée, vomissement;
  • odeur désagréable de la bouche;
  • perte de poids nette;
  • sentiment constant de faim;
  • l'insomnie;
  • inconfort dans l'anus;
  • goût étrange dans la bouche.

Diagnostics

Les tests complexes aident à identifier les parasites:

  • numération sanguine détaillée;
  • examen des selles et de l'urine;
  • Méthodes ELISA et PCR (les tests révèlent des antigènes dans le sang, montrent le type d'agent pathogène);
  • analyse microscopique de la bile;
  • radiographie générale du foie et de la vésicule biliaire;
  • examen endoscopique;
  • sonnant.

Quels sont les parasites dangereux dans le foie?

Les conséquences des maladies parasitaires:

  • immunité réduite;
  • problèmes digestifs;
  • intoxication toxique du corps par des parasites;
  • maladies de la peau;
  • constipation, diarrhée, digestibilité médiocre des aliments;
  • réduction de poids;
  • ongles cassants;
  • l'anémie;
  • dommages à divers organes;
  • perturbation du foie, du cœur, du cerveau, des poumons, de la vessie et de certaines parties du système reproducteur;
  • irritabilité, manque de sommeil, cauchemars et hallucinations.

Règles générales et méthodes de traitement

La règle principale: pas d'auto-traitement! Certains parasites s’adaptent à de faibles doses de médicaments ou à des médicaments mal choisis, la maladie devient chronique.

Aux stades avancés des maladies parasitaires, la thérapie est longue et pas toujours couronnée de succès. Dans certains cas, les parasites sont tellement enracinés, pénétrés dans de nombreux organes et tissus, que seul un traitement palliatif est possible, facilitant ainsi l'état du patient.

Comment nettoyer le foie des parasites: recommandations:

  • rendre visite à un spécialiste (gastro-entérologue ou parasitologue), passer des tests, connaître le diagnostic;
  • réduire la charge sur le foie: régime recommandé, éviter les aliments frits, épicés, gras, cesser l'utilisation incontrôlée de drogues;
  • boire un traitement médicamenteux pour éliminer un agent pathogène spécifique. Il est impossible, à la discrétion du patient, de choisir un médicament: cela doit être fait par un médecin expérimenté;
  • après le traitement, le patient doit suivre les recommandations, abandonner les mauvaises habitudes, soutenir le corps avec des complexes de vitamines et de minéraux. Il est important de ne pas répéter les erreurs contre lesquelles les maladies parasitaires se sont développées, de respecter les règles d'hygiène.

Selon la gravité du cas, une thérapie ambulatoire ou hospitalière sans intervention chirurgicale est nécessaire. Lors de l'exécution de pathologies, une opération est effectuée. Parfois, le traitement est inefficace, la thérapie palliative aide à soulager la souffrance du patient.

Informez-vous sur les symptômes caractéristiques et les méthodes de traitement des vers chez les enfants, ainsi que sur la prévention des infections parasitaires.

Comment fabriquer un piège pour souris avec une bouteille en plastique et comment l’utiliser ainsi qu’il est décrit sur cette page.

Suivez le lien http://parazitam-stop.com/nasekomye/drugie/belevye-vshi.html pour en savoir plus sur l'origine des poux du lin et sur la façon de vous en débarrasser.

Les principaux types de drogues:

  • avec la giardiase. Agents antiparasitaires efficaces, montrés Tinidazole, Trichopol. Compositions obligatoires pour la normalisation de la digestion, antihistaminiques, probiotiques, restauration de la microflore intestinale;
  • avec l'amibiase. Agents antiparasitaires puissants recommandés: métronidazole, tinidazole, ornidazole, delagil, nifuratel. Des fonds supplémentaires - des compléments alimentaires qui renforcent le corps, améliorent le métabolisme des cellules du foie, lancent le processus de régénération;
  • avec la schistosomiase. Le médicament Praziquantel est efficace. La posologie est calculée en fonction du poids du patient;
  • lorsqu'il est infecté par l'échinocoque. Traitement antiparasitaire obligatoire, élimination des néoplasmes kystiques au niveau du foie;
  • avec ascaridiose. La tâche principale: éliminer les dommages toxiques causés au corps. Pour l'élimination des vers médicaments appropriés: Pirantel, Pipérazine, Albendazole, Lévamisole. Vitamines requises, préparations à base de fer pour augmenter le taux d'hémoglobine, sirops et pilules contre les allergies. Le test de contrôle est effectué trois semaines après le début du traitement.

Directives de prévention

Les infections parasitaires affaiblissent le système immunitaire, perturbent l'activité de nombreux organes, réduisent l'activité humaine et provoquent des complications. Des mesures simples réduiront le risque de pénétration des helminthes et des organismes unicellulaires dans le foie, l'estomac, le sang, le cœur et le cerveau.

Dix règles importantes:

  • rappelez-vous l'hygiène personnelle;
  • lavez-vous toujours les mains après le travail, après le retour de la rue, après avoir utilisé les toilettes;
  • utilisez uniquement des fruits et des légumes lavés;
  • oubliez l'eau brute, lorsque vous vous baignez dans une rivière ou un lac, essayez de ne pas avaler de liquide d'un réservoir;
  • bien cuire ou frire le poisson, la viande. Une attention particulière - les poissons de rivière;
  • utilisez les sushis uniquement dans des établissements bien réputés;
  • après avoir discuté avec des chats, des chiens et des animaux sauvages, veillez à vous laver les mains à l'eau et au savon;
  • les aliments cuits doivent être conservés séparément des aliments crus, en particulier de la viande et du poisson;
  • après les travaux de jardinage, se laver et se désinfecter les mains;
  • sous une forme accessible afin d'expliquer aux enfants les méfaits des parasites, les règles d'hygiène, de donner l'exemple lors de la mise en oeuvre des procédures d'hygiène quotidiennes.

Conseils utiles d'Elena Malysheva sur la façon de protéger votre foie contre les parasites:

Les parasites du foie que de traiter

Parasites hépatiques

  • 1 Quels parasites affectent le foie?
    • 1.1 Schistosomes
    • 1.2 Echinocoque à chambre unique
    • 1.3 Giardia dans le foie
    • 1.4 Échinocoque Alvéolaire
    • 1.5 ascariose
    • 1.6 Amibes et amibiase
  • 2 Quel est le diagnostic et quels tests réussir?
  • 3 Symptômes et comment identifier les parasites dans le foie humain?
  • 4 Comment se débarrasser des vers?
    • 4.1 comprimés de ver
    • 4.2 Remèdes populaires pour les vers
      • 4.2.1 Herbes médicinales
      • 4.2.2 Comment éliminer les parasites avec un arc?
      • 4.2.3 Traitement avec d'autres méthodes
  • 5 mesures préventives

Le foie est envahi par divers parasites et microorganismes. Les parasites dans le foie apparaissent car le corps crée des conditions favorables à la vie et à la reproduction. Dans l'organe, les listes d'œufs se transforment en individus sexuellement matures qui infectent les membranes et les cellules. L'infection se caractérise par une diminution du débit sanguin et la formation de thrombose. Auparavant, les invasions helminthiques étaient traitées avec des remèdes traditionnels. Il existe maintenant un grand choix de médicaments pour guérir rapidement.

Le foie est un lieu de prédilection pour la localisation temporaire ou permanente des vers.

Quels parasites affectent le foie?

Les parasites pénètrent dans le corps principalement par voie orale avec les mains sales et des aliments mal transformés. Les personnes vivant dans des régions où l'agriculture est développée sont à risque. Le stade initial de l'invasion est souvent asymptomatique, ce qui rend difficile le diagnostic précoce. Les parasites dans le foie humain se multiplient rapidement, absorbant les produits bénéfiques et vitaminés des cellules du foie. Le ver du foie s'adapte aux changements des conditions de vie et résiste à de nombreux médicaments. Helminthes vivant dans le foie:

  1. Schistosome. Le ver est colonisé dans les vaisseaux sanguins.
  2. Vers rond La cause de la nécrose de l'épithélium du foie, conduisant à des abcès et des inflammations.
  3. Giardia - vers affectant le foie. La giardiase est caractérisée par des symptômes graves.
  4. Amoebas. Violer la circulation systémique et contribuer à la formation de caillots sanguins.
  5. Echinocoque. L'invasion s'accompagne d'une expansion du parenchyme qui provoque une compression des vaisseaux et des voies biliaires. Le foie atteint se contracte.

Retour à la table des matières

Schistosomes

La schistosomiase se caractérise par un début aigu et une évolution chronique, la cause en est des douves sanguines, des trématodes du genre Shistosoma, qui sont des parasites du foie. Les schistosomes pénètrent dans les organes à l'aide de pointes et sont fixés aux parois de l'organe à l'aide d'une ventouse. Le cycle de vie nécessite un hôte intermédiaire - un mollusque d'eau douce, le porteur ultime étant un être humain et certains animaux à sang chaud. L'activité vitale et l'accouplement se produisent dans le sang veineux.

Retour à la table des matières

Echinocoque à chambre unique

La forme larvaire du ténia d'un échinocoque conduit au développement d'une pathologie - l'échinococcose. Les bovins, les moutons et les porcs sont des porteurs de Finn. Les excréments d'animaux malades infectent les bases fourragères du bétail et des masses d'eau douce. Une fois dans l’estomac humain, les larves d’échinocoques sont transportées par le sang dans le corps. Le foie, les poumons et le cerveau souffrent. La surface interne du ver est recouverte de têtes à partir desquelles se développent les formes en ruban du parasite. Les larves d'Echinococcus sont résistantes aux températures extrêmes, mais sensibles à l'humidité.

Retour à la table des matières

Giardia dans le foie

Giardia - parasites unicellulaires, dont l'activité vitale se produit dans le foie et les intestins. Dans les intestins, les helminthes forment des kystes à l'aide desquels la reproduction a lieu et, sous cette forme, le parasite éprouve des conditions de vie défavorables. Dans le corps du porteur, l'activité vitale des kystes commence après la libération de la coquille. Signes de pathologie - apparition aiguë avec indigestion et douleur dans l'hypochondre droit.

Retour à la table des matières

Echinocoque Alvéolaire

L’introduction d’œufs de ténia alveococcus dans le corps entraîne l’évolution de la maladie - alvéococcose. Une fois dans le tractus gastro-intestinal, les larves sont libérées de la coquille et pénètrent dans la circulation sanguine pour se disperser dans les organes internes. Chez l'homme, la majorité des feuilles d'œufs s'accumulent dans le foie, germent sur d'autres tissus et se propagent aux organes voisins. À la suite de la pression sur la membrane interne entraîne une dégénérescence et une atrophie des organes. Les larves mûres contenant des matières fécales sont rejetées dans l'environnement et le sol.

Retour à la table des matières

Ascaridiose

Infection parasitaire du foie - ascarisose - se développe avec l’introduction d’helminthes ronds - ascaris. Dans le sol, les larves vivent 10 ans et plus. Le développement ne commence que dans le corps humain. La pénétration orale des œufs dans l'intestin et là, envahissant les parois, atteignent la circulation sanguine et se dirigent vers le foie. Causer divers types de dysfonctionnements. La maladie est facile à traiter, l'auto-traitement se produit souvent, car les individus matures meurent dans l'année. La mort simultanée d'un grand nombre d'ascaris entraînera le blocage des vaisseaux sanguins.

Retour à la table des matières

Amibes et amibiase

Amibiase - une maladie des "mains sales" causée par un organisme unicellulaire - l'amibe. Les kystes d'helminthes sont introduits dans le tube digestif avec de la nourriture. Une fois dans l'intestin, la membrane du kyste se dissout sous l'influence d'enzymes et 8 amibes mononucléées apparaissent. Les kystes sont souvent résistants au traitement antimicrobien. Les maladies hépatiques parasitaires affectent plus les adultes que les femmes et les enfants. Les grandes lésions conduisent à l'hépatite et à la péritonite.

Retour à la table des matières

Quel est le diagnostic et quels tests passer?

  • le diagnostic primaire est réalisé en interrogeant le patient pour rechercher des signes de lésion;
  • les masses fécales sont vérifiées visuellement pour la présence de listes d’œufs;
  • Le diagnostic LCP permet de déterminer l'agent causal de la maladie dans du matériel biologique;
  • le diagnostic endoscopique et fluoroscopique confirme la présence de parasites dans le foie;
  • il est nécessaire de passer un test sanguin pour détecter les antigènes et les anticorps dirigés contre les helminthes afin de déterminer le parasite à l'origine des déviations;
  • réussir les tests de plasma et de selles pour les tests sérologiques.

Retour à la table des matières

Symptômes et comment identifier les parasites dans le foie humain?

Identifier les parasites dans le foie à un stade précoce est assez difficile, car l'apparition de la maladie se caractérise par l'absence de symptômes, cela conduit à une visite tardive chez le médecin. Les lésions parasites du foie provoquent un arôme désagréable de la bouche et un goût désagréable. Les maladies helminthiques sont accompagnées d’anorexie, d’une sensation permanente de faim et d’éruptions cutanées. Les principaux symptômes de parasites dans le foie:

  • une forte diminution du poids corporel, jusqu'à la dystrophie;
  • nausées, vomissements, diarrhée et déshydratation;
  • violation du métabolisme des minéraux;
  • fièvre, avec une augmentation de la température de 37-39 degrés et plus;
  • éruption cutanée: acné, séborrhée, taches de vieillesse;
  • irritabilité nerveuse et troubles du sommeil;
  • douleur lors de l'inhalation du côté droit;
  • changer la taille du foie;
  • couleur jaune de la peau et de la sclérotique;
  • chute des cheveux et fragilité de la plaque à ongles.

Retour à la table des matières

Comment se débarrasser des vers?

Les premiers signes de détection des helminthes nécessitent une surveillance sérieuse. Il est nécessaire de se débarrasser des parasites du foie afin de réduire rapidement les effets négatifs. Un médicament spécial supprime les parasites en quelques jours, bien que le processus d'élimination de certains vers prenne une longue période. Le nettoyage pharmaceutique du foie affecte négativement le fonctionnement des systèmes internes. Le complexe de traitement doit inclure l’utilisation de probiotiques et d’entérosorbants, qui réduisent les effets toxicologiques sur le corps. Le choix et la posologie dépendent du degré de dommage et des vers ayant causé la maladie. Prendre des médicaments seulement après la nomination d'un médecin. Le traitement des vers ressemble à ceci:

  • actions préparatoires qui préparent le corps à se débarrasser des parasites;
  • médicaments antihelminthiques;
  • procédures pour la restauration du corps.

Retour à la table des matières

Worms comprimés

  1. des préparations à large spectre d'action sont utilisées dans la détection des schistosomes et des échinocoques: Prazakvantel, Mebendazole, Alendazole;
  2. avec ascaridiose, Pirintel et Lévamisole sont prescrits, la pipérazine est utilisée pour traiter l'helminthiase chez les nourrissons et chez la femme enceinte;
  3. La giardiase et l'amibiase sont traitées avec des médicaments antimicrobiens et antiprotozoaires - «Trichopol», «Fazizin», «Hiniofon»;
  4. Pour réduire les effets toxiques associés à la mort des vers, choisissez des sorbants "Smekta", "Sorbeks", "Enterosgel", "Charbon activé";
  5. contre la dysbiose prescrire des complexes de bactéries bénéfiques - "Linex", "Biogaya", "Bifidum", "Lactobacterin";
  6. Il est possible de restaurer le travail du foie en utilisant des médicaments pour le foie - Kars, Gépabène, Silymarine.

Retour à la table des matières

Remèdes populaires pour les vers

Pour nettoyer le foie des parasites, vous pouvez utiliser les recettes de la médecine traditionnelle. Le plus souvent à ces fins, utilisez des graines de citrouille, des oignons, des pignons de pin et de l'ail. Pour éliminer les parasites du foie, appliquez une herbe médicinale - absinthe ou tanaisie. Les remèdes populaires pour les parasites dans le foie n'ont pratiquement aucune contre-indication et n'ont pas d'effet toxicologique sur l'homme. Mais être traité sans consulter un spécialiste est dangereux.

Retour à la table des matières

Herbes médicinales

Auparavant, lorsque l'on soupçonnait une invasion helminthique dans le foie et les voies biliaires, des herbes médicinales telles que la tanaisie, l'achillée millefeuille, les fleurs de millepertuis, l'immortelle et la camomille étaient recommandées. Pour la préparation du bouillon de nettoyage, prenez une cuillère à soupe d'herbes séchées dans un demi-litre d'eau bouillante et laissez reposer pendant 12 heures. Cette quantité de teinture durera 4 jours si vous prenez 100 ml tous les matins. Boire à jeun pendant 12 jours. Répétez deux fois avec un intervalle de 3 jours. La prévention est effectuée une fois par an.

Retour à la table des matières

Comment enlever les parasites avec un arc?

Si une analyse sanguine des parasites confirme la présence d'helminthes dans le foie, la médecine traditionnelle suggère d'utiliser une recette de teinture d'oignon. Un gros oignon râpé est cuit à la vapeur dans un litre d’eau bouillante et vieilli 12 heures dans un thermos. Avant de le prendre, il est filtré et pris le matin à jeun. Le traitement dure 10 jours et est effectué quotidiennement. Pour la prévention, répété tous les six mois.

Les parasites dans le foie humain peuvent être éliminés par des remèdes populaires, mais en respectant scrupuleusement les prescriptions. Retour à la table des matières

Traitement par d'autres méthodes
  • Les maladies hépatiques parasites sont également traitées avec un assaisonnement au clou de girofle, moulu dans un moulin à café et pris en quantité avec une tête d’allumette matin et soir.
  • La teinture à l'alcool sur les cloisons en coquille de noix est infusée une semaine, prise à jeun dans une cuillère à thé.
  • La méthode la plus connue est la graine de citrouille. Prise unique - 300 grammes de graines de tournesol moulues, remplies d'eau, avec une cuillère à café de miel.

Retour à la table des matières

Mesures préventives

  • se laver les mains soigneusement avant de manger et après avoir utilisé les toilettes;
  • pendant la journée, ne touchez pas les muqueuses avec les mains sales;
  • traiter les produits consommables;
  • ne pas acheter de viande n'ayant pas passé l'inspection sanitaire;
  • Avant de cuisiner, vérifiez la viande pour Finn;
  • Les aliments crus, en particulier la viande et les œufs, sont mieux conservés séparément;
  • ne nagez pas dans des eaux douces inconnues;
  • ne buvez pas d'eau brute.

La principale raison pour laquelle les parasites du foie tombent dans le corps est le non-respect des normes sanitaires et hygiéniques. Les propriétaires de chats et de chiens sont à risque. Ces animaux sont porteurs de la maladie. L'animal devient facilement infecté par des parasites, malgré les médicaments antihelminthiques reçus. La recolonisation des helminthes se produit rapidement après le traitement. Rappelez-vous que toutes les méthodes de traitement traditionnel nécessitent un appel à un médecin.

Symptômes et traitement des vers dans le foie

Les invasions du foie par le ver au 21ème siècle font partie des dix principales maladies de cet organe, devant la cirrhose et l'hépatite. Il est difficile de les traiter, souvent le traitement n’est réduit qu’à l’amélioration de la qualité de vie du patient. Les vers dans le foie provoquent la transformation de ses tissus. À l'avenir, si vous ne faites pas appel à un spécialiste, le corps subit une perturbation complète des fonctions et la mort. Comment éliminer les parasites du foie? Consultez un médecin, soyez examiné et prescrit un traitement avec des médicaments spéciaux. Certes, beaucoup préfèrent le traitement des remèdes populaires. Cette option est valide, mais doit encore être diagnostiquée. Cela est nécessaire pour déterminer les symptômes provoqués par les parasites dans le foie et le traitement le plus approprié.

Helminth Variétés

Quels parasites vivent dans le foie humain? Ce sont des trématodes - clonorchs, opisthorchias, hépatiques et gigantiques fasciola, cestodes - échinocoques et alvéocoques et nématode toxocar. Le premier appartient à plat, le second à la bande, le troisième aux vers ronds. Tous ces parasites dans le foie humain détruisent et détruisent les tissus des organes, provoquant une certaine symptomatologie. Malheureusement, cela ne peut pas être qualifié de caractéristique, il y a donc toujours des difficultés de diagnostic.

Pour protéger le foie des parasites, vous devez suivre les règles de la cuisine et de l'hygiène personnelle. Cela signifie que:

  • La viande et le poisson doivent être bien traités thermiquement.
  • Des steaks avec du sang et des sushis devront abandonner pour toujours.

Dans le foie humain peut vivre comme tout le monde, un certain type d'helminthes, et plusieurs à la fois. Dans le second cas, l'invasion est très difficile avec des symptômes mixtes et un nombre maximal de complications.

Pour imaginer quels parasites vivent dans le foie humain, vous devez en savoir un peu plus à leur sujet.

Clonorh

Ce ver du foie est également appelé Clonorchis sinensis et appartient à la famille des opistorchis (Opisthorchidae). On l'appelle aussi la douve chinoise ou douve du foie. Le cycle de vie du parasite se poursuit avec le changement de deux hôtes intermédiaires. Au départ, il s’agit de mollusques d’eau douce - les cercaires se forment à partir de leurs œufs, puis de poissons se nourrissant de mollusques (principalement les carpes - gardons, asperges, carpes, carpes argentées, amur blanc et noir, sabre, vairons) - ils se transforment en corps, métacercaires. L'écrevisse d'eau douce est également le deuxième hôte intermédiaire du Clonorch.

Les gens sont infectés en mangeant du poisson ou des écrevisses avec les larves de ces vers.

  • L'homme infesté.
  • Les chats et les chiens domestiques qui mangent du poisson cru.
  • Poisson et écrevisse infectés.

Opistorch

Cet helminthique vivant dans le foie s'appelle également Opisthorchis felineus, douve de Sibérie (chat), douve du foie. Comme leur nom l'indique, les parasites Clonorch et Opistorch sont des parents proches, ils ont des habitats différents, avec le même cycle de vie.

Opistorch, pour devenir adulte, il est nécessaire de demeurer dans des hôtes différents. Tout d'abord, il doit pénétrer dans le corps d'un mollusque d'eau douce - les coléoptères, dans le corps desquels un cercarium poussera à partir de l'œuf, puis dans un poisson qui avalera le mollusque. Dans son corps, une cercaire contient des métacercaires qui se transforment en kyste des muscles ou des écailles. Un chat, un chien ou une personne mangeront du poisson malade, ils auront un ver dans le foie provenant de métacercaires. Ensuite, les œufs d’opistorch entreront dans l’environnement par les intestins. Il en va de même pour la vie du parasite.

Les voies d'infection sont les mêmes que dans Clonorh.

Echinocoque et alvéocoque

Les deux types de vers provoquent des dommages hépatiques parasites. Les échinocoques et les alvéocoques sont des cestodes. Ils provoquent des maladies symptomatiques - échinococcose et alvéococcose.

Voies d'infection par ces parasites - non-respect des règles d'hygiène lors du contact avec des animaux infectés, principalement des chiens, bien que la fourrure du chat puisse également contenir des œufs de ces vers, tout en consommant de la viande infectée à moitié infectée (viande de bœuf, d'agneau ou de chèvre).

Fasciola hepatika et Fasciola gigantesque

Le nom de ce ver parasite du foie humain est hépatique et douve géante (douve hépatique). Le ver a un cycle de vie complexe. Au début, il réside sous une forme partogénétique (il se multiplie sans la présence de cellules mâles), puis dans une hermafordite.

Modes d'infection des humains et des animaux - utilisation de plantes mal lavées, qui sont des adoleskarii, ainsi que d'eau brute.

Toksokara

Ce type de parasite est divisé en 2 sous-espèces - le chat (Thoxara mystax) et le chien (Thoxara canis). Dans le corps de ces animaux, le ver devient un individu mature. L'homme de Toxocara est un hôte sans issue. Dans son corps, un ver ne peut pas devenir un adulte.

La localisation du parasite dépend de l'endroit où les larves sont fixées. Très souvent c'est le foie, le coeur, il peut y avoir des poumons, des reins, du système nerveux, des yeux.

Voies d'infection humaine:

  • Non-respect des règles d'hygiène personnelle après un contact avec un animal malade, infecté par des produits (légumes, fruits).
  • Boire de l'eau brute.

Enfants à risque, vétérinaires, chasseurs travaillant avec des chiens, ouvriers dans des débits de légumes.

Types d'helminthiases hépatiques

Selon les types de vers énumérés, les symptômes du parasite dans le foie peuvent être très différents. Ceci est généralement:

  • Douleur dans l'hypochondre droit (dans le foie).
  • Nausée
  • Problèmes digestifs.
  • Réactions allergiques (urticaire).
  • Faiblesse inexpliquée, détérioration du bien-être général.

Indépendamment de ce que les vers ont dans le foie, ce sont des symptômes courants qui montrent que quelque chose ne va pas. Cependant, établir un diagnostic approximatif sur eux ne fonctionnera pas, même avec un médecin hautement qualifié.

Les maladies hépatiques parasitaires portent le nom de l'agent pathogène:

  • la clonorchose;
  • opisthorchiase;
  • l'échinococcose;
  • l'alvéocose;
  • la fasciolose;
  • toxocarose

Tous, en l’absence de traitement ou en raison d’une tentative d’auto-traitement, peuvent avoir des conséquences désastreuses, voire la mort.

Identifier une maladie hépatique parasitaire est difficile. Pour chacun d'entre eux, il existe un certain ensemble de tests et d'études.

Clonorchose et opisthorchiase

L'évolution des deux maladies est divisée en stades aigus et chroniques. Symptômes de la première:

  • Fièvre, fièvre.
  • Urticaire
  • Problèmes de foie et de poumon.
  • Douleurs musculaires.
  • Nausées, vomissements, selles bouleversées.
  • Ganglions lymphatiques enflés et tendres.
  • Signes de lésions aux organes internes, en particulier au foie.

L'évolution chronique de la clonorchiase et de l'opisthorchiase survient généralement chez les résidents des zones d'endémie et se caractérise par une multiplicité de manifestations très différentes:

  • Hépatite, pas susceptible de guérison complète.
  • Cirrhose du foie, même si une personne mène une vie complètement saine.
  • Carcinome hépatocellulaire.
  • Cholécystite (inflammation de la vésicule biliaire).
  • Cholangite (inflammation des voies biliaires).
  • Fortes réactions toxiques et allergiques.

Le diagnostic consiste à interroger le patient (il est important de déterminer si la personne était dans une zone d'endémie) et à le renvoyer aux études suivantes:

  • Vérifiez les matières fécales pour les oeufs d'opistorh et de clonorch. Si vous êtes chanceux, le parasite identifié sera identifié.
  • Enquêter sur le contenu duodénal (jus duodénal).

Il est également nécessaire de réussir les tests ELISA (dosage immuno-enzymatique) et PCR (réaction en chaîne de la polymérase). Parmi les méthodes instrumentales qui aident le mieux à déterminer les parasites dans le foie:

  • Endoscopie.
  • Cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique.
  • Échographie du foie.
  • CT et IRM.
  • Radiographie du foie et des voies biliaires.

Echinococcose et Alvéococcose

Les deux maladies passent par 4 étapes - légère, modérée, sévère et complications. La localisation des vers dans le foie provoque les symptômes correspondants:

  • Jaunisse.
  • Colique hépatique.
  • Vomissements.
  • Fièvre et frissons.
  • Obstruction des voies biliaires (symptômes de cholangite et de cholécystite).
  • L'hépatite.

Lorsque l'alvéococcose est caractérisée par la germination d'un groupe de bulles dans les tissus et les organes adjacents, des symptômes supplémentaires ne sont pas associés au foie.

Le diagnostic des parasites repose sur la tomodensitométrie et l'IRM, des analyses sérologiques et la détermination d'anticorps anti-échinocoques et alvéocoques, ainsi que des tests d'allergie (réaction de Kazoni). Le diagnostic clinique des helminthiases est difficile.

Fasciolose

Une maladie rare chez l'homme. La période d'incubation de 2 semaines à 1 mois. À ce stade, le patient peut avoir de la fièvre, une toux et de la fièvre. Un mois plus tard, la palpation révèle une augmentation significative du foie et de ses douleurs. La maladie est complétée par une mauvaise santé générale, un manque d'appétit, des douleurs abdominales d'une localisation incompréhensible. L'hépatite survient plus tard.

  • RIF (réaction d'immunofluorescence).
  • RSK (réaction de liaison d'un compliment).
  • Collection de contenus duodénaux du duodénum.
  • Clôture des matières fécales des œufs en fasciol.

Toksokaroz

Les symptômes de la maladie dépendent de la localisation des parasites. Si un foie est atteint, des symptômes hépatiques sont observés, en particulier lors de la palpation, la taille de l'organe est plus grande que la normale, le tissu excessivement dense, le patient ressent une douleur. De plus, il y a toujours des symptômes d'intoxication (fièvre, réactions allergiques).

Le diagnostic est compliqué par l'absence de symptômes spécifiques à ce type d'helminthiase. Habituellement nommés RAC et ELISA. Assurez-vous de donner du sang pour l'analyse générale et la biochimie. Parmi les méthodes instrumentales, la préférence est donnée à l'échographie abdominale et à un foie et à un scanner / IRM séparés.

Traitement

Comment nettoyer le foie des parasites? Voir un médecin, être examiné et obtenir un traitement professionnel. De nombreux patients tentent indépendamment de traiter les parasites du foie. Une telle décision est non seulement fausse, mais elle met également la vie en danger. Le foie est un organe hématopoïétique capable de s'auto-guérir, mais une méthode de traitement mal choisie peut avoir des conséquences imprévisibles.

Méthodes traditionnelles

Comment se débarrasser des parasites dans le foie? Appliquer des antiparasitaires prescrits par le médecin traitant. Ceci est généralement:

  • Médicament à base de praziquantel recommandé en cas de clonorchose / opisthorchiase - Biltricid, Azinoks, Tsesol. Il s'agit d'un moyen éprouvé à large spectre pour la destruction de parasites non seulement dans le foie.
  • Albendazole, mebendazole, Vermox administré avec échinococcose / alvéococcose.
  • Chloxyl déchargée avec clonorchose / opisthorchiase, fascioliasis.
  • Mebendazole, Medamin, Albendazole - avec toxocarose, mais uniquement contre les larves migratrices. Ces médicaments ne fonctionnent pas sur les formes kystiques.

En cas d'atteinte hépatique parasitaire, un traitement antihistaminique est obligatoirement effectué. Le patient se voit prescrire des complexes de vitamines et de minéraux, des enterosorbants pour accélérer l'élimination des toxines et des corps des vers morts (le foie est également nettoyé).

Avant de se débarrasser des parasites, un régime spécial est généralement prescrit. Cela aide à desserrer les vers. Les bulles d'échinocoques et les grappes d'alvéocoques de grande taille ne sont enlevées que par chirurgie.

Il est très difficile de se débarrasser des clonorks et des opistorchs dans le foie. Souvent, il n’est pas possible de les enlever complètement du corps. Dans ce cas, le patient devra vivre avec des parasites dans le foie, sous traitement constant et sous la surveillance d'un médecin.

Méthodes folkloriques

Nettoyer le foie des vers est la tâche principale de toute maladie parasitaire. La procédure doit être effectuée correctement, de préférence sous la surveillance d'un médecin. Le nettoyage du foie des parasites chez l'homme est associé à un certain risque, par exemple le blocage des voies biliaires ou le mouvement des calculs biliaires. Les deux conditions sont dangereuses et nécessitent une hospitalisation immédiate.

Vous devriez savoir qu'il est très difficile d'éliminer les parasites par des remèdes populaires, si nous parlons de clonorcs et d'opistorchs.

Comment nettoyer le foie de ces parasites ne devrait recommander qu'un spécialiste. Après le traitement, il est nécessaire de passer une série de tests de contrôle pour s'assurer qu'il n'y a pas de vers dans le foie.

Hercule

Nettoyage du foie de parasites gruau:

  • Versez un paquet de flocons d'avoine dans un bocal de 3 litres.
  • Versez 1 tasse de kéfir dans le pot.
  • Ajouter à la ceinture le contenu du pot avec de l'eau bouillie tiède.
  • Mélangez le mélange et placez-le dans un endroit chaud pendant 3 jours.
  • Égoutter le liquide résultant à travers plusieurs couches de gaze, jeter les grains.
  • Porter à ébullition dans une petite casserole 0,5 tasse d'eau, verser la même quantité de levain à l'avoine. Remuer et attendre jusqu'à ébullition, puis éteindre immédiatement le feu.

Mangez de la gelée l'estomac vide. Vous ne pouvez pas manger plus tôt que 2 heures. C'est un moyen éprouvé de nettoyer le foie avec des remèdes populaires contre les parasites, mais pas le seul.

De plus, vous pouvez passer du nettoyage à la soude. Certes, cette méthode ne convient que pour les parasites vivant dans les intestins. Avec des laves à la soude, utilisez cette substance à l'intérieur. Lorsque vous utilisez cette méthode, vous devez faire très attention - la soude alcalinise le corps (acidité inférieure). Si une personne souffre de constipation chronique en raison d'une mauvaise production de suc gastrique ou de son absence totale (acidité nulle), cette méthode n'est pas recommandée.

La médecine traditionnelle propose de nombreuses recettes pour se débarrasser des parasites (herbes, épices, produits apicoles, etc.), mais vous ne devez pas leur faire entièrement confiance. Avant de commencer le traitement, consultez votre médecin et faites-vous tester. En éliminant les vers parasites du foie, il est nécessaire de mener une thérapie complète qui permettra au corps de récupérer le plus rapidement possible.

Traitement des remèdes populaires ascaris dans le foie

Les vers ronds sont des vers ronds qui parasitent un seul hôte, un être humain. La longueur des femelles atteint 40 cm, celle des mâles - 25 cm.Les œufs qui sortent de l'intestin humain avec des fèces mûrissent dans le sol à une certaine température et humidité.

Si les paramètres de température et d'humidité du sol sont inférieurs à ceux auxquels la maturation est possible, ils cessent de se développer, mais restent viables pendant 10 ans.

Les symptômes

Le cycle de vie des ascaris commence dans l’intestin humain, où leurs œufs mûrs s’obtiennent lorsqu’ils sont infectés. Sous l'action du suc gastro-intestinal, les embryons se débarrassent de la membrane, pénètrent dans les vaisseaux sanguins de la paroi intestinale et commencent à migrer à travers le corps avec le flux sanguin. Tout d'abord, les larves pénètrent dans le foie par la veine porte.

Ici, certains s’installent, d’autres vont plus loin - le long des veines hépatiques jusqu’à la cavité cardiaque droite et aux poumons. Ensuite, ils remontent dans le larynx le long de l'épithélium des voies respiratoires, sont avalés par un humain et pénètrent à nouveau dans l'intestin, où ils se développent pour devenir des adultes.

Les symptômes dépendent de la phase d'invasion, de l'intensité de l'infection, de la présence ou de l'absence de complications et du statut immunitaire de l'hôte. Dans le cycle de vie des parasites, on distingue clairement deux stades de développement: la migration (précoce) et l’intestin (tardif).

Symptômes de la phase de migration

La phase précoce se manifeste principalement par une sensibilisation (sensibilité accrue) du corps en réponse aux produits métaboliques des larves migratrices libérées dans le sang et les tissus de divers organes. En tant qu'allergènes puissants, ils provoquent diverses réactions allergiques.

Le long du trajet des larves, des lésions localisées apparaissent: granulomes dans le foie, infiltrats éosinophiles dans les poumons, tissus lésés et vaisseaux endommagés. Lorsque les larves des capillaires pulmonaires se brisent, des hémorragies se forment, souvent de manière importante. Un test sanguin révèle une éosinophilie.

Patients présentant de la fièvre, des maux de tête, un essoufflement et des symptômes d'asthme bronchique. Insuffisance hépatique et cardiovasculaire. Les patients se plaignent d'une faiblesse générale, d'un handicap, d'une éruption cutanée avec démangeaisons.

Manifestations au stade intestinal

Si le degré d'infection est faible (jusqu'à 10 parasites), l'ascaridiose peut ne pas se manifester par des symptômes graves. Avec une intensité d'infection moyenne et forte, le stade avancé se manifeste par des problèmes du tractus gastro-intestinal. Le patient ressent les signes suivants de la maladie.

  • Sévérité et douleur à l'abdomen.
  • Affaiblir l'appétit.
  • Salivation abondante.
  • Nausées et vomissements.
  • Selles perturbées (constipation alternant avec diarrhée).
  • Minceur

Les troubles systémiques suivants sont moins caractéristiques.

  • Hypotension avec vertiges et faiblesse.
  • Altération de la mémoire
  • Attaques de maux de tête.
  • Les échecs du système nerveux.

Symptômes de l'ascaridiase du système hépatobiliaire en cas de complications

Les manifestations de la maladie au stade intestinal avec complications ressemblent aux symptômes de la maladie des calculs biliaires. Les adultes peuvent pénétrer dans le cholédoque, les canaux hépatiques (moins souvent en raison de leur étroitesse), la vésicule biliaire (encore moins souvent), à la suite de laquelle se développent des abcès.

La pénétration des vers dans le cholédoc provoque généralement une douleur intense dans l'hypochondre et la jaunisse mécanique. Mais parfois, la jaunisse peut être absente. Cela se produit pendant l'étirement (expansion) du canal biliaire, ce qui permet de ne pas perturber la sécrétion biliaire, malgré la présence de parasites dans les canaux.

Des nausées et des vomissements avec développement sévère de l'invasion au stade intestinal sont observés chez environ 80% des patients. Dans le même temps, on trouve des adultes chez 40% des patients des masses émétiques.

Des abcès peuvent se développer à cause de micro-organismes exotiques, ainsi que des toxines formées pendant l'activité vitale de la vie et la décomposition des vers morts.

L'abcès d'ascariose est généralement difficile à diagnostiquer. En raison de la similitude du tableau clinique, un diagnostic est souvent posé avec une indication de maladies autres que des parasites - cholangite, hépatite, cholécystite, abcès sous-phrénique. Cependant, si on trouve des ascaris dans un pus qui s'est propagé lors de la rupture d'un abcès, tous les doutes sur son origine disparaîtront.

Diagnostics

Le tableau clinique dans les premiers stades est divers et incertain. Par conséquent, le diagnostic n'est pas une tâche facile. Lors de l'établissement du type d'invasion, il est nécessaire de prendre en compte non seulement les tests de laboratoire et les diagnostics du matériel, mais également les informations épidémiologiques. Ces derniers comprennent:

  • déterminer la source d'infection prévue;
  • paramètres temporaires d'invasion (lorsque les premiers signes d'infection sont apparus);
  • contacts du patient avec d'autres personnes avant d'aller chez le médecin.

Méthodes de diagnostic

Pour détecter les vers dans le système hépatobiliaire, les types de diagnostics de laboratoire et de matériel suivants sont utilisés.

  • Tests biochimiques. Ils vous permettent de déterminer la présence d'un ictère obstructif, qui se produit lorsque les voies biliaires se chevauchent avec des parasites.
  • Échographie pour identifier les foyers d'inflammation, les abcès du foie, les lieux d'accumulation de vers;
  • Tomographie par ordinateur.
  • Test sanguin immunologique. En examinant les complexes antigène-anticorps résultant de la réponse immunitaire de l'organisme aux corps étrangers, il est possible d'établir la phase au cours de laquelle l'invasion se produit.

Selon les résultats du test sanguin général, on peut juger indirectement de la présence de vers dans le corps. En règle générale, l'infestation par les vers se manifeste par une anémie et une éosinophilie.

L'anémie est une diminution de l'hémoglobine dans le sang (une protéine présente dans les globules rouges qui fournit de l'oxygène au corps). L'anémie est due à des carences nutritionnelles et à un empoisonnement du corps par des toxines sécrétant des parasites. L'hémoglobine devrait normalement être de 120... 140 g / l, le nombre de globules rouges étant de 3,5... 5,5 millions / ml.

Éosinophilie - augmentation au-dessus du nombre normal d’éosinophiles (sous-espèce de leucocytes, en lutte avec des corps étrangers). La croissance des éosinophiles est associée à la neutralisation de l'histamine libre, qui augmente avec l'invasion. Normalement, le niveau d’éosinophiles doit être compris entre 0 et 5%. Avec le long cours de la maladie, leur nombre augmente constamment, atteignant 15... 25% ou plus.

L'anémie et l'éosinophilie ne peuvent servir que de preuve indirecte d'helminthiase. Ils se produisent avec d'autres infections à helminthes, ainsi que des maladies et des réactions allergiques non liées aux parasites.

Examens aux rayons x

La radiographie des poumons peut, bien qu'indirectement, mais de manière convaincante, indiquer la possibilité d'ascaris dans le corps.

Les images radiographiques des poumons sont capables de fixer de petits foyers d'inflammation qui se produisent lors de la migration des larves par le système respiratoire. Et si cette analyse établit l’éosinophilie et d’autres preuves de la présence de vers dans le corps, il est très probable que l’on parle d’ascariose. Et même déterminer le stade de l'invasion - migratoire ou intestinale.

Analyse des selles

La phase d'infection intestinale est plus facile à diagnostiquer que la phase migratoire. L'analyse des matières fécales, associée à la présence d'un syndrome gastro-intestinal (dyspepsie, ulcères et érosions dans le tractus gastro-intestinal), permet de détecter relativement facilement les parasites dans l'intestin.

Il faut savoir que l'absence d'œufs dans les matières fécales lors d'une seule analyse ne signifie pas un diagnostic négatif. Il existe plusieurs options pour lesquelles la maladie ne se manifeste pas sous forme d'oeufs dans les matières fécales.

  • Les embryons d'helminthes peuvent être absents s'il n'y a que des individus de même sexe dans l'intestin - hommes ou femmes.
  • La reproduction des parasites est impossible si les vers ne sont pas encore parvenus à maturité. Ou, au contraire, leur cycle de développement est terminé et ils ont déjà perdu la capacité de se reproduire.
  • Les œufs de parasites peuvent être absents après la prise de certains médicaments dirigés contre d'autres maladies. Dans les cas où ces médicaments violent le métabolisme des vers et les empêchent de se multiplier.

En l'absence d'œufs dans les matières fécales pour confirmer la pathologie, reportez-vous à l'analyse biochimique de l'urine. En présence de vers dans le corps dans l'urine apparaissent des acides gras - produits du métabolisme des vers.

La maladie considérée est diagnostiquée avec le tableau clinique suivant.

  • L'ascariose de l'intestin est établie.
  • Il y a une douleur aiguë et persistante dans l'hypochondre.
  • Dans le vomi trouvé le corps de parasites.

Traitement

Le traitement est effectué médicalement et / ou rapidement. Le choix du traitement dépend de la phase d'invasion, de l'intensité de l'infection, de la présence ou de l'absence de complications. Dans les cas bénins, l'utilisation de la médecine traditionnelle est possible.

Traitement médicamenteux

Pour la destruction des colonies d'ascaris et de leurs larves, on a utilisé des médicaments, notamment:

L'utilisation d'agents anthelminthiques pour le contrôle des helminthes localisés dans le système hépatobiliaire peut non seulement être inefficace, mais également nocive en raison de leur toxicité. Par conséquent, lors de la prescription de vermifuges, des sorbants et des médicaments sont souvent utilisés pour protéger les organes et les systèmes souffrant d’ascaris et de la toxicité des anthelminthiques.

Traitement chirurgical

Les abcès hépatiques ne sont traités que de manière chirurgicale. Si l'opération est retardée, les patients décèdent des suites d'un abcès et d'une péritonite.

Si les données indiquent un blocage du cholédoque ou un abcès et qu'il existe des antécédents d'ascaris, il peut être indiqué d'effectuer une opération urgente avec une révision des voies biliaires.

Traitement des remèdes populaires

Le traitement des remèdes populaires n'est efficace qu'en cas de maladie bénigne. Pour lutter contre les vers, utilisez des pignons de pin, des oignons et des graines de citrouille.

Les noix de pin sont prises dans les 2 mois à raison de 100 g par jour. Il est recommandé de suivre un régime, de ne pas manger de viande et d'aliments gras.

Les graines de citrouille sont préparées selon la recette suivante: 300 g de graines pelées et moulues sont mélangés à une cuillère à soupe de miel et à un quart de tasse d’eau pure. La composition est prise le matin à jeun dans l'heure. Après avoir pris une pause de 3 heures, ils prennent du sulfate de magnésie comme laxatif - une cuillerée et demie pour un demi-verre d’eau. Après avoir attendu une demi-heure, mettez un lavement. Après un mois, la procédure doit être répétée. À des fins préventives, il est recommandé de le réaliser une fois par an.

Les oignons sont pris sous forme de bouillon. Pour un cours de 10 jours, 10 grosses ampoules sont nécessaires. Chaque soir, une infusion est préparée pour la réception le matin. 1 oignon est finement émietté, rempli d'un verre d'eau bouillante dans un thermos et infusé pendant la nuit. Le matin, la solution est filtrée et bue à jeun.

Les remèdes populaires sont disponibles et sûrs, mais ne garantissent pas la destruction des vers. La méthode de traitement prioritaire reste le médicament et / ou la chirurgie.

Les conséquences

Si elle n’est pas traitée, environ un an plus tard, une auto-guérison se produit. Mais cela n'arrive qu'avec un léger parcours d'invasion. Avec un cours compliqué de la maladie, les conséquences peuvent être très graves, voire mortelles. Parmi les complications les plus dangereuses figurent les suivantes.

  • Asphyxie, qui peut survenir quand un adulte ascaris dans les voies respiratoires.
  • Ictère mécanique causée par le chevauchement des helminthes du canal biliaire.
  • La péritonite, qui est une conséquence de la pénétration de vers dans la cavité abdominale.
  • Obstruction intestinale due au blocage de l’intestin grêle.
  • Pleurésie purulente.
  • Suppuration dans la cavité abdominale.
  • Sepsis

Il peut y avoir des abcès dans la vésicule biliaire et le foie, des lésions mécaniques des tissus lors de la migration des larves et l’activité des vers adultes dans l’intestin. Les vaisseaux sanguins sont souvent touchés, des nécroses et des ulcérations se produisent dans les poumons, le foie et les intestins.

Les abcès du foie sont parfois dus à la pénétration de vers adultes dans le parenchyme hépatique des voies biliaires. La mort et la décomposition ultérieures du parasite provoquent un processus inflammatoire.

Le développement d'un abcès peut survenir non seulement à cause des effets mécaniques et toxiques des helminthes eux-mêmes, mais également à cause de l'introduction d'autres microorganismes pathogènes par ceux-ci.

Vidéo

Le cycle de vie des vers ne permet pas l’apparition de la prochaine génération de parasites dans le corps humain. Pour commencer une nouvelle vie, leurs œufs doivent quitter le corps de l’hôte et mûrir dans le sol. L’existence d’une génération d’Ascaris dure environ un an. S'il n'y a pas d'infection secondaire, en l'absence de complications, après environ un an, une auto-guérison se produit.

Cependant, il ne faut pas compter sur cela, car l'invasion peut s'accompagner de complications graves menaçant la vie. Par conséquent, dès que vous soupçonnez des helminthiases, vous devez vous rendre à la clinique, vous faire tester pour le diagnostic et suivre toutes les instructions du médecin concernant la prise de médicaments et les mesures de réparation. Cela garantit l'élimination des vers et une récupération rapide du corps.


Plus D'Articles Sur Le Foie

Cholestase

Comment traiter un polype du foie et que faire s'il se trouve dans le diagnostic

Le foie est un organe parenchymal, c’est-à-dire qu’il n’a pas de cavité. Les polypes, quant à eux, se forment sur la muqueuse de la paroi interne des organes creux.
Cholestase

Comment se manifeste la fibrose hépatique: qu'est-ce que c'est et comment traiter cette maladie?

La maladie du foie est souvent asymptomatique et est détectée soit par accident lors d’un examen médical, soit lorsqu’il existe déjà des signes évidents de complications graves.