Causes de brûlures d'estomac et de douleurs dans l'hypochondre droit

Une douleur constante dans l'hypochondre droit est un symptôme grave qui ne peut être ignoré pendant longtemps. Cela peut indiquer diverses maladies graves, y compris le cancer, et en déterminer la cause peut devenir une question de vie ou de mort.

Qu'est-ce qui est à droite...

Le foie, la vésicule biliaire, une partie du gros intestin, la partie droite du diaphragme et le lobe inférieur du poumon droit sont projetés dans la région sous-costale droite. Les maladies ou les lésions de ces organes peuvent provoquer des douleurs du côté droit du péritoine, dont la nature et les manifestations dépendent des conséquences.

Les causes de douleur dans le quadrant supérieur droit, non liées au fonctionnement du tube digestif, peuvent être:

  1. inflammation du côté droit du péritoine dit pariental qui tapisse la cavité abdominale de l'intérieur;
  2. prééclampsie (chez la femme enceinte) à la suite d'une lésion vasculaire généralisée;
  3. hémorragie sous la capsule du foie, son abcès;
  4. une pneumonie;
  5. infarctus du myocarde;
  6. pyélonéphrite droite;
  7. infarctus du myocarde, défaillance du ventricule droit du cœur.

Les douleurs irrégulières dans le quadrant supérieur droit sont parfois le résultat d'une dystonie végétovasculaire. Une toux associée à une douleur au côté droit peut être un signe de pneumonie du lobe inférieur droit causée par un pneumocoque. Son traitement ambulatoire est actuellement possible.

Causes des exacerbations

La douleur dans le côté droit peut provoquer une exacerbation soudaine de maladies chroniques, dont le "déclencheur" sont:

  • perte de force associée à une diminution de l'immunité;
  • surcharge de travail, surcharge physique et émotionnelle;
  • modifications du statut hormonal du corps (grossesse, hormonothérapie et radiothérapie, chirurgie), affectant la production qualitative et quantitative d'enzymes digestives;
  • La perturbation saisonnière de «l'horloge» biologique du corps, associée à des sauts de température et de pression atmosphérique, modifie la durée de la journée.

Pendant la saison morte, vous devez respecter scrupuleusement les schémas posologiques des médicaments prescrits.

Provocateurs du système digestif

L’inconfort et les douleurs dans l’hypochondre droit, en particulier les brûlures d’estomac, sont un symptôme frappant et caractéristique de maladies du système digestif, telles que:

  1. colite ulcéreuse, inflammation du côlon (en particulier son segment adjacent à la boîte à garniture), obstruction du gros intestin;
  2. maladie des calculs biliaires, cholécystite;
  3. dyskinésie des voies biliaires et spasmes du sphincter d’Oddi - «porte de sortie» des voies biliaires;
  4. inflammation ou ulcère du duodénum, ​​de l'estomac;
  5. inflammation du pancréas;
  6. appendicite aiguë.

C'est important! La colite et l'appendicite sont caractérisées par une douleur intense pouvant être localisée dans différentes parties du péritoine.

Aspects diagnostiques de la douleur dans l'hypochondre droit

En informant un médecin, il est extrêmement informatif pour un médecin:

  • nature de la douleur (intensité, fréquence, fréquence des crises, durée des épisodes);
  • son lien avec la prise de nourriture, le mouvement, le changement de position du corps, le rythme respiratoire, l'heure du jour;
  • nature de la douleur (spastique, cambrée, oppressante);
  • des informations sur le soulagement ou l'affaiblissement de la douleur par la suite;
  • quels phénomènes l'accompagnent (vomissements, brûlures d'estomac, éructations, transpiration, fièvre);
  • le degré d'augmentation de l'intensité.

Par exemple, la douleur sourde caractéristique de l'ulcère duodénal survient 2 à 3 heures après avoir mangé, la nuit. L'infection à Helicobacter pylori augmente considérablement le risque d'ulcères d'estomac et d'ulcères duodénal.

Me trouver

Un certain nombre de maladies sont déterminées par la place du rayonnement douloureux aigu et par un certain nombre d'autres symptômes:

Les causes de douleur aiguë intolérable qui nécessitent des soins médicaux immédiats sont les suivantes:

  • rupture de la vésicule biliaire;
  • rupture de la trompe de Fallope ou du kyste ovarien;
  • pyélonéphrite aiguë;
  • opisthorchiase;
  • colique hépatique.

Dans de telles situations, il est nécessaire de rester avec le patient avant l'arrivée de l'ambulance.

En vedette

Signes de pathologie hépatique avec douleur peu claire dans l'hypochondre droit:

  • leur lien évident avec les troubles alimentaires (principalement manger des aliments gras);
  • irradiation caractéristique de la douleur;
  • démangeaisons de la peau sur une zone limitée;
  • faiblesse et fatigue, amertume dans la bouche;
  • floraison jaune sur la langue, urine foncée, excréments légers;
  • brûlures d'estomac et éructation amère.

Le foie filtre le sang, étant sur le chemin de son courant, à partir de produits toxiques du métabolisme, formé dans le corps de toxines, de substances étrangères provenant du tube digestif sur toute sa longueur. Le foie produit en permanence de la bile, sans laquelle la digestion et l'absorption des nutriments seraient impossibles. C’est la raison pour laquelle la moindre interruption de la production de bile ou son admission rapide dans le duodénum ont des conséquences énormes pour le fonctionnement du tractus gastro-intestinal. Avec la rate et la moelle osseuse, le foie est impliqué dans les réponses immunitaires du corps.

Tout cela est dû à la grande importance du foie et à la norme physiologique, ainsi qu’aux pathologies du caractère hépatique inflammatoire (hépatite) et dystrophique (hépatose).

Facteur biliaire

La bile a des propriétés bactéricides et constitue un puissant catalyseur pour les enzymes pancréatiques. Des changements dans sa composition et (ou) sa quantité affectent fondamentalement l'intensité et la qualité de la digestion.

Les voies biliaires principale et pancréatique s'ouvrent presque en un point du duodénum. Par conséquent, lorsque la pierre bloque les voies biliaires, l'inflammation du pancréas se développe jusqu'à la nécrose pancréatique. Apparaissent non seulement des douleurs au foie, mais également des douleurs aiguës, caractéristiques de la pancréatite aiguë.

Causes de "chutes de pierres"

La formation normale et la sécrétion de la bile sont dues à de nombreux facteurs dans une relation complexe. La perturbation de leur équilibre entraîne des pathologies de formation de bile et de sécrétion de bile.

Les changements pathologiques dans le tissu hépatique, les troubles du métabolisme général (métabolisme) modifient la composition de la bile excrétée. Il en résulte une libération de cholestérol dans des conditions chimiques empêchant sa rétention dans la solution (bile). Réduire la capacité du cholestérol à former une solution conduit à la formation de sédiment de cholestérol, il devient la base des calculs de cholestérol.

La deuxième cause de la formation de calculs est la stagnation de la bile - un arrêt complet pour diverses raisons de son courant dans le tractus biliaire, la soi-disant stase.

La troisième cause est l'infection et l'inflammation des muqueuses des canaux (angiocholite) et de la vessie (cholécystite). Les voies biliaires sont parfois infectées par le bas en cas de stagnation de la bile et parfois du côté des voies intrahépatiques (ci-dessus). Dans une solution visqueuse sursaturée, des morceaux d'épithélium décollé, produits d'inflammation, les plaques de fibrine deviennent des centres de cristallisation autour desquels des calculs commencent à se former.

Les processus pathologiques secondaires après la formation de calculs ne font que compliquer la situation.

Conséquences du "rockfall"

La formation de calculs provoque des repas rares, une stagnation du système biliaire. Prévention de la stagnation de la bile - aliments au moins 5 fois par jour, la consommation d'aliments riches en fibres alimentaires.

Parfois, la présence de pierres ne provoque pas de symptômes significatifs, mais la formation de pierres a dans la plupart des cas de dangereuses conséquences, qui sont:

  • attaques de douleurs à la couture avec irradiation caractéristique (en combinaison avec une cholécystite) à la suite de contractions spastiques des voies biliaires, appelées coliques;
  • augmentation de la température;
  • blocage complet des conduits.

Pristupoobraznye douleur sévère surviennent dans les maladies des voies biliaires à la suite de violations de l'écoulement de la bile et l'augmentation de la pression dans leur lumière. Pincer une pierre dans le col de la vessie rend la douleur insupportable. Le blocage des voies biliaires provoque une jaunisse, qui peut alors apparaître ou disparaître en fonction de l'orientation de la pierre, de sa forme et de son degré d'obstruction de la lumière du canal biliaire.

Jaunisse

Un obstacle à l'écoulement de la bile peut créer non seulement une pierre, mais également une bile fortement condensée, une tumeur qui serre le canal et un processus inflammatoire se développant dans le duodénum. Les conduits situés au-dessus d’un liège débordent de bile et d’étirement. En raison de leur proximité avec les vaisseaux lymphatiques, l'absorption commence par la bile dans le système lymphatique, puis dans le sang. Les pigments biliaires emprisonnés dans le sang se déposent dans la peau et tachent les muqueuses, la sclérotique et, dans une certaine mesure, tous les organes internes. Un tel ictère est appelé mécanique.

La survenue d'une jaunisse n'est pas toujours associée au canal qui se chevauche. Une pierre qui passe peut blesser les voies biliaires. En conséquence, l'infection chez eux, qui ne s'était pas manifestée auparavant (latente), se propage et conduit à des modifications pathologiques des tissus du foie et au développement de la jaunisse hépatique.

Les pathologies hépatiques ne sont parfois pas accompagnées d'ictère et de douleurs sévères - c'est leur ruse et leur principal danger.

Brûlures d'estomac dues à des pathologies du foie

Les brûlures d'estomac sont une décharge aiguë de gruau de nourriture liquide dans l'œsophage. Ce phénomène est appelé reflux et devient possible lorsque la pression dans la cavité gastrique devient plus élevée que dans le tube oesophagien. La sensation de brûlure se produit lorsque la membrane muqueuse de l'œsophage est irritée et une irritation prolongée augmente à la fois la douleur et le degré de lésion de l'œsophage, même l'ulcération.

Les violations de la fonction biliaire du foie provoquent un trouble général de la digestion gastrique et intestinale dû à un manque de bile au moment de l'introduction d'aliments dans le duodénum. La masse alimentaire s'accumule dans l'intestin grêle, entraînant des processus de surcharge, d'intoxication, de fermentation et de décomposition, accompagnée de la séparation des gaz et d'une pression accrue à l'intérieur du péritoine. L'intestin débordant commence à «soulever» l'estomac par le bas, en modifiant sa position et en ouvrant la valve par laquelle la nourriture pénètre.

La congestion de l'estomac et de l'intestin grêle, associée à une pression péritonéale accrue, entraîne un mouvement en arrière des premiers gaz accumulés (reflux gazeux ou éructations), puis du contenu liquide provoquant des brûlures d'estomac.

Des douleurs au foie associées à des brûlures d'estomac indiquent une dysmotilité persistante du tractus gastro-intestinal supérieur et des pathologies de la sécrétion biliaire. La nature de ces douleurs et des symptômes qui l'accompagnent, ainsi qu'un examen clinique, permettront de diagnostiquer avec précision et de déterminer l'approche thérapeutique.

Douleur dans l'hypochondre droit et brûlures d'estomac

Pourquoi les brûlures d'estomac et la douleur dans l'hypochondre droit

Accueil> Qu'est-ce que les brûlures d'estomac?

Peu de gens pensent à la relation de certains des divers symptômes. Il semble que la douleur à l'estomac ne puisse pas être perturbée si l'appendicite commence, car elle se situe sur le côté. L'amertume de la bouche n'est caractéristique que pour les maladies de l'appareil digestif, mais pas pour les maladies du SRAS.

Beaucoup pensent que les brûlures d'estomac et la douleur dans l'hypochondre droit ne sont en aucun cas compatibles. C'est une erreur qui ne peut être clarifiée que par une personne liée à la médecine.

Les brûlures d'estomac et la douleur dans l'hypochondre droit peuvent être corrélées. Voyons dans quels cas des douleurs à la poitrine qui brûlent peuvent être accompagnées d'une douleur au côté.

Dans quel cas l'hypochondre droit fait mal

Afin de comprendre cette question, rappelons quelques situations à la suite desquelles une douleur brûlante apparaît. Le plus souvent - c'est une maladie du tractus gastro-intestinal. Dans l'hypochondre droit se trouvent des organes importants pouvant être enflammés:

  • le foie;
  • vésicule biliaire;
  • duodénum.

De plus, lorsqu'un ulcère pylorique apparaît (c'est la partie de celui-ci qui se trouve à la frontière avec l'intestin grêle), il n'est pas rare que la douleur apparaisse dans l'hypochondre droit.

Mais toutes les inflammations et maladies ne conduisent pas à des brûlures d'estomac. Quand le développement d'un symptôme de brûlure d'estomac brûlant sera-t-il le résultat de la défaite de l'un de ces départements? Nous apprenons à ce sujet.

Comment les brûlures d'estomac et la douleur dans l'hypochondre droit

Le développement des brûlures d'estomac est directement lié à la défaite de l'un des oesophages - le sphincter inférieur de l'œsophage. Ce muscle est situé à la frontière avec l'estomac et limite le retour de la nourriture. Avec son échec, c'est-à-dire l'affaiblissement, de petits morceaux de nourriture ou une partie du suc gastrique entrent dans l'œsophage, il y a une sensation de brûlure dans la poitrine. Maintenant, il ne reste plus qu'à découvrir comment la douleur dans l'hypochondre droit et les brûlures d'estomac sont liées.

Le fait est que non seulement l'injection d'acide chlorhydrique ou d'aliments dans l'œsophage entraînera un symptôme de brûlure désagréable. L'une des causes des brûlures d'estomac est l'effet de la bile sur la membrane muqueuse de cet organe. Cela se produit avec les complications suivantes.

  1. La douleur dans l'hypochondre droit peut être due à une inflammation ou à des ulcères du duodénum et de l'estomac pylorique (ils se situent dans cette zone). Chacun de ces processus peut commencer en raison d'un excès d'acide chlorhydrique, qui affecte le sphincter inférieur de l'œsophage et provoque des brûlures d'estomac.
  2. Dans le syndrome postcholécystectomie, après le retrait de la vésicule biliaire. Il s'avère donc que la bile est normalement collectée dans la vessie et lorsqu'elle pénètre dans les aliments gras, elle est sécrétée dans l'intestin grêle. Si la bulle est supprimée, alors qu'elle n'a nulle part où s'accumuler, la sélection se fait constamment par petites portions. Dans le cas où la nourriture n'est pas encore entrée dans l'estomac, la bile agit sur la muqueuse duodénale, l'estomac et atteint même l'œsophage. C'est-à-dire qu'une personne s'inquiète de la douleur dans l'hypochondre et qu'il y a une sensation de brûlure.
  3. Les dommages au foie peuvent, dans des cas extrêmes, provoquer des brûlures d'estomac. Il ne s'agit pas plutôt d'un effet direct sur l'œsophage, mais de complications graves. Par exemple, en cas de cirrhose du foie, les veines de l'œsophage se développent, des nausées et des ballonnements se produisent. Le foie ne fait pas face à ses responsabilités - décontamination des aliments et des médicaments ingérés, ce qui ne peut qu'affecter d'autres organes. Les brûlures d’estomac peuvent être gênantes et, puisque le fonctionnement normal de l’œsophage est perturbé, le sphincter s’affaiblit progressivement. Mais, comme cela a déjà été noté, cette condition ne survient que dans des cas très négligés.
  4. Une autre option est lorsque la douleur dans le quadrant supérieur et les douleurs à la poitrine qui brûlent sont des symptômes de deux processus sans rapport: l'inflammation de la vésicule biliaire et des lésions de l'œsophage.

Les brûlures d'estomac et la douleur dans l'hypochondre droit peuvent être les manifestations d'un processus ou de différentes maladies, mais dans tous les cas, il s'agit d'un symptôme alarmant! Afin de ne pas deviner, et il est important d'être traité correctement pour la situation actuelle tout en étant examiné par un médecin.

Douleur dans les côtés gauche et droit des brûlures d'estomac

Des symptômes tels que brûlures d'estomac, douleur à gauche ou à droite sont liés par une seule pathologie. Avant de commencer le traitement, vous devriez comprendre pourquoi cela fait mal dans l'hypochondre droit ou gauche. Des examens médicaux complets aideront à déterminer la cause exacte. Grâce au bon diagnostic, le médecin sera en mesure de prescrire le traitement approprié et d’éliminer les symptômes en peu de temps.

Des douleurs latérales peuvent provoquer une altération de l'acidité de l'estomac, car la sécrétion attaque les organes voisins, provoquant un inconfort.

Pourquoi ça fait mal dans le bon hypochondre?

Pour déterminer la cause fondamentale de la douleur, vous devez savoir quels maux et affections entraînent un tel symptôme. Nous parlons souvent de maladies du tube digestif. Sur le côté droit (dans l'hypochondre), il y a des organes, avec une inflammation dont les douleurs et autres manifestations désagréables sont possibles. Ainsi peut être une maladie du foie, la vésicule biliaire, 12 ulcère duodénal. Un ulcère peptique de l’une des parties de l’estomac (situé près de l’intestin grêle) provoque souvent une douleur sous les côtes du côté droit. Cependant, les brûlures d'estomac peuvent ne pas se produire avec tous les processus inflammatoires. Quand ce signe apparaît-il?

La relation des brûlures d'estomac et de la douleur dans le côté droit

Chez les personnes souffrant de brûlures d'estomac, ce symptôme survient à cause d'une lésion de l'œsophage située juste à côté de l'estomac et limitant le rejet des particules alimentaires. En raison de l'affaiblissement du sphincter, ces particules et la sécrétion de l'estomac pénètrent dans l'œsophage, ce qui entraîne une sensation de brûlure. La douleur dans l'hypochondre du côté droit et les brûlures d'estomac sont causées par des sécrétions biliaires à la surface de la muqueuse de l'organe. La combinaison des symptômes est caractéristique du processus inflammatoire ou de l'ulcère duodénal et de l'une des parties de l'estomac, de la cirrhose du foie, d'une inflammation de la vésicule biliaire ou de son ablation.

Causes des brûlures d'estomac et des douleurs dans l'hypochondre gauche

Pour les brûlures d’estomac, les malaises sous les côtes, il est important de consulter un médecin dès que possible. Les experts aideront à déterminer pourquoi le côté gauche et l'hypochondre sont douloureux, ainsi que des éructations et autres symptômes déplaisants. Pour ne pas deviner et pour être traité correctement dans la situation actuelle, il est important de consulter un médecin à temps:

  • Maladies du diaphragme. La douleur du côté gauche peut être causée par des maladies du diaphragme, comme une hernie.
  • Gastrite. Aujourd'hui, de nombreuses personnes souffrent de cette maladie, car les produits fabriqués par la plupart des entreprises contiennent des composants nocifs qui contribuent à la perturbation du système digestif. La membrane muqueuse de la cavité abdominale réagit brusquement aux stimuli et en contient beaucoup dans l'alimentation quotidienne. La gastrite se caractérise par des symptômes tels que des éructations, des douleurs du côté gauche, des nausées, des haut-le-cœur, des brûlures d'estomac, une sensation de lourdeur. Les symptômes ci-dessus apparaissent après l’alimentation, avec la pâleur possible de la peau, la faiblesse, la nervosité, la sécheresse de la bouche, des troubles des selles
  • Un ulcère à l'estomac. Pour l’ulcère peptique caractérisé par des symptômes similaires aux signes de gastrite. Ils apparaissent en fonction de la durée, du stade de la maladie. Les patients atteints d'un ulcère duodénal se plaignent de douleurs à l'estomac vide et, en cas d'ulcère d'estomac, la douleur survient immédiatement après un repas. En outre, des brûlures d'estomac apparaissent, le patient est malade, son appétit diminue, son poids. L'ulcère peptique perforé présente d'autres signes. Parmi eux, douleur aiguë soudaine sur le côté gauche, évanouissement, diminution du tonus général du corps.
  • Pancréatite Les symptômes les plus courants de la pancréatite aiguë sont des douleurs aiguës sous les côtes du côté gauche, accompagnées de vomissements et de fièvre. Le patient ressent de l'amertume dans la bouche, des nausées et des vomissements de bile.

Diagnostic et thérapie

Si vous ressentez une gêne du côté droit, en particulier si de tels symptômes apparaissent après le repas, vous devez contacter un spécialiste dès que possible. Le médecin examinera, palper l'abdomen, le foie, évaluera l'état de la peau du patient, lui posera des questions sur les symptômes et le régime alimentaire. Ensuite, le médecin informera le patient souffrant de sensations douloureuses sous les côtes d'un diagnostic complet. Si nécessaire, des experts procéderont à des prélèvements dans le tractus gastrique: sécrétion de l'estomac, du contenu du duodénum 12, de la bile.

Ils peuvent prescrire un scanner et une IRM (les méthodes les plus préférées pour diagnostiquer les patients atteints de maladies du tractus gastro-intestinal). La radiographie est un moyen plus abordable de diagnostiquer les patients, mais les résultats les plus précis peuvent être obtenus à l'aide de la résonance magnétique et de la tomodensitométrie. En outre, le médecin prescrit une échographie.

Les médicaments contre la douleur (par exemple, «Nosh-Pa») aideront à éliminer les sensations douloureuses, mais seul un médecin peut les prescrire. L'auto-traitement est extrêmement dangereux pour la santé! Sinon, la probabilité de complications et d'autres conséquences imprévisibles.

Dans les maladies du tractus gastro-intestinal, il est important de suivre un régime alimentaire strict, de privilégier les aliments mous, les produits laitiers, les yaourts, les soupes faibles en gras et la bouillie en poudre. Dans les gastrites aiguës, les sensations douloureuses peuvent être éliminées à l'aide d'une crème contenant un pourcentage élevé de graisse. Le liquide va commencer à envelopper les parois de la cavité abdominale, ne permettant pas à l'acide d'irriter les muqueuses. Toute la thérapie doit être gérée par un spécialiste expérimenté après un diagnostic complet, ce qui aidera à déterminer la cause de la mauvaise santé du patient. Frissons et inconfort sur le côté - un signe qui peut indiquer la présence d'une maladie grave. Il est nécessaire de commencer le traitement à temps, cela aidera le patient à retrouver un style de vie normal et à éviter des conséquences graves.

Brûlures d'estomac et douleurs dans l'hypochondre droit - causes, traitement

Une douleur constante dans l'hypochondre droit est un symptôme grave qui ne peut être ignoré pendant longtemps. Cela peut indiquer diverses maladies graves, y compris le cancer, et en déterminer la cause peut devenir une question de vie ou de mort.

Qu'est-ce qui est à droite...

Le foie, la vésicule biliaire, une partie du gros intestin, la partie droite du diaphragme et le lobe inférieur du poumon droit sont projetés dans la région sous-costale droite. Les maladies ou les lésions de ces organes peuvent provoquer des douleurs du côté droit du péritoine, dont la nature et les manifestations dépendent des conséquences.

Les causes de douleur dans le quadrant supérieur droit, non liées au fonctionnement du tube digestif, peuvent être:

  1. inflammation du côté droit du péritoine dit pariental qui tapisse la cavité abdominale de l'intérieur;
  2. prééclampsie (chez la femme enceinte) à la suite d'une lésion vasculaire généralisée;
  3. hémorragie sous la capsule du foie, son abcès;
  4. une pneumonie;
  5. infarctus du myocarde;
  6. pyélonéphrite droite;
  7. infarctus du myocarde, défaillance du ventricule droit du cœur.

Les douleurs irrégulières dans le quadrant supérieur droit sont parfois le résultat d'une dystonie végétovasculaire. Une toux associée à une douleur au côté droit peut être un signe de pneumonie du lobe inférieur droit causée par un pneumocoque. Son traitement ambulatoire est actuellement possible.

Causes des exacerbations

La douleur dans le côté droit peut provoquer une exacerbation soudaine de maladies chroniques, dont le "déclencheur" sont:

  • perte de force associée à une diminution de l'immunité;
  • surcharge de travail, surcharge physique et émotionnelle;
  • modifications du statut hormonal du corps (grossesse, hormonothérapie et radiothérapie, chirurgie), affectant la production qualitative et quantitative d'enzymes digestives;
  • La perturbation saisonnière de «l'horloge» biologique du corps, associée à des sauts de température et de pression atmosphérique, modifie la durée de la journée.

Pendant la saison morte, vous devez respecter scrupuleusement les schémas posologiques des médicaments prescrits.

Provocateurs du système digestif

L’inconfort et les douleurs dans l’hypochondre droit, en particulier les brûlures d’estomac, sont un symptôme frappant et caractéristique de maladies du système digestif, telles que:

  1. colite ulcéreuse, inflammation du côlon (en particulier son segment adjacent à la boîte à garniture), obstruction du gros intestin;
  2. maladie des calculs biliaires, cholécystite;
  3. dyskinésie des voies biliaires et spasmes du sphincter d’Oddi - «porte de sortie» des voies biliaires;
  4. inflammation ou ulcère du duodénum, ​​de l'estomac;
  5. inflammation du pancréas;
  6. appendicite aiguë.

C'est important! La colite et l'appendicite sont caractérisées par une douleur intense pouvant être localisée dans différentes parties du péritoine.

Aspects diagnostiques de la douleur dans l'hypochondre droit

En informant un médecin, il est extrêmement informatif pour un médecin:

  • nature de la douleur (intensité, fréquence, fréquence des crises, durée des épisodes);
  • son lien avec la prise de nourriture, le mouvement, le changement de position du corps, le rythme respiratoire, l'heure du jour;
  • nature de la douleur (spastique, cambrée, oppressante);
  • des informations sur le soulagement ou l'affaiblissement de la douleur par la suite;
  • quels phénomènes l'accompagnent (vomissements, brûlures d'estomac, éructations, transpiration, fièvre);
  • le degré d'augmentation de l'intensité.

Par exemple, la douleur sourde caractéristique de l'ulcère duodénal survient 2 à 3 heures après avoir mangé, la nuit. L'infection à Helicobacter pylori augmente considérablement le risque d'ulcères d'estomac et d'ulcères duodénal.

Me trouver

Un certain nombre de maladies sont déterminées par la place du rayonnement douloureux aigu et par un certain nombre d'autres symptômes:

Pourquoi les brûlures d'estomac et la douleur dans l'hypochondre droit

Peu de gens pensent à la relation de certains des divers symptômes. Il semble que la douleur à l'estomac ne puisse pas être perturbée si l'appendicite commence, car elle se situe sur le côté. L'amertume de la bouche n'est caractéristique que pour les maladies de l'appareil digestif, mais pas pour les maladies du SRAS.

Beaucoup pensent que les brûlures d'estomac et la douleur dans l'hypochondre droit ne sont en aucun cas compatibles. C'est une erreur qui ne peut être clarifiée que par une personne liée à la médecine.

Les brûlures d'estomac et la douleur dans l'hypochondre droit peuvent être corrélées. Voyons dans quels cas des douleurs à la poitrine qui brûlent peuvent être accompagnées d'une douleur au côté.

Dans quel cas l'hypochondre droit fait mal

Afin de comprendre cette question, rappelons quelques situations à la suite desquelles une douleur brûlante apparaît. Le plus souvent - c'est une maladie du tractus gastro-intestinal. Dans l'hypochondre droit se trouvent des organes importants pouvant être enflammés:

  • le foie;
  • vésicule biliaire;
  • duodénum.

De plus, lorsqu'un ulcère pylorique apparaît (c'est la partie de celui-ci qui se trouve à la frontière avec l'intestin grêle), il n'est pas rare que la douleur apparaisse dans l'hypochondre droit.

Mais toutes les inflammations et maladies ne conduisent pas à des brûlures d'estomac. Quand le développement d'un symptôme de brûlure d'estomac brûlant sera-t-il le résultat de la défaite de l'un de ces départements? Nous apprenons à ce sujet.

Comment les brûlures d'estomac et la douleur dans l'hypochondre droit

Le développement des brûlures d'estomac est directement lié à la défaite de l'un des oesophages - le sphincter inférieur de l'œsophage. Ce muscle est situé à la frontière avec l'estomac et limite le retour de la nourriture. Avec son échec, c'est-à-dire l'affaiblissement, de petits morceaux de nourriture ou une partie du suc gastrique entrent dans l'œsophage, il y a une sensation de brûlure dans la poitrine. Maintenant, il ne reste plus qu'à découvrir comment la douleur dans l'hypochondre droit et les brûlures d'estomac sont liées.

Le fait est que non seulement l'injection d'acide chlorhydrique ou d'aliments dans l'œsophage entraînera un symptôme de brûlure désagréable. L'une des causes des brûlures d'estomac est l'effet de la bile sur la membrane muqueuse de cet organe. Cela se produit avec les complications suivantes.

  1. La douleur dans l'hypochondre droit peut être due à une inflammation ou à des ulcères du duodénum et de l'estomac pylorique (ils se situent dans cette zone). Chacun de ces processus peut commencer en raison d'un excès d'acide chlorhydrique, qui affecte le sphincter inférieur de l'œsophage et provoque des brûlures d'estomac.
  2. Dans le syndrome postcholécystectomie, après le retrait de la vésicule biliaire. Il s'avère donc que la bile est normalement collectée dans la vessie et lorsqu'elle pénètre dans les aliments gras, elle est sécrétée dans l'intestin grêle. Si la bulle est supprimée, alors qu'elle n'a nulle part où s'accumuler, la sélection se fait constamment par petites portions. Dans le cas où la nourriture n'est pas encore entrée dans l'estomac, la bile agit sur la muqueuse duodénale, l'estomac et atteint même l'œsophage. C'est-à-dire qu'une personne s'inquiète de la douleur dans l'hypochondre et qu'il y a une sensation de brûlure.
  3. Les dommages au foie peuvent, dans des cas extrêmes, provoquer des brûlures d'estomac. Il ne s'agit pas plutôt d'un effet direct sur l'œsophage, mais de complications graves. Par exemple, en cas de cirrhose du foie, les veines de l'œsophage se développent, des nausées et des ballonnements se produisent. Le foie ne fait pas face à ses responsabilités - décontamination des aliments et des médicaments ingérés, ce qui ne peut qu'affecter d'autres organes. Les brûlures d’estomac peuvent être gênantes et, puisque le fonctionnement normal de l’œsophage est perturbé, le sphincter s’affaiblit progressivement. Mais, comme cela a déjà été noté, cette condition ne survient que dans des cas très négligés.
  4. Une autre option est lorsque la douleur dans le quadrant supérieur et les douleurs à la poitrine qui brûlent sont des symptômes de deux processus sans rapport: l'inflammation de la vésicule biliaire et des lésions de l'œsophage.

Les brûlures d'estomac et la douleur dans l'hypochondre droit peuvent être les manifestations d'un processus ou de différentes maladies, mais dans tous les cas, il s'agit d'un symptôme alarmant! Afin de ne pas deviner, et il est important d'être traité correctement pour la situation actuelle tout en étant examiné par un médecin.

Causes des brûlures d'estomac dans l'hypochondre et la poitrine

C'est important! Un remède contre les brûlures d'estomac, la gastrite et les ulcères, ce qui a aidé un grand nombre de nos lecteurs. En savoir plus >>>

Les brûlures d'estomac dans la poitrine sont courantes. En règle générale, il est associé à des problèmes gastro-intestinaux. Ce symptôme n'apparaît pas immédiatement. Il confirme que les processus pathogènes se produisent longtemps dans le corps.

Le gastro-entérologue Mikhail Vasilyevich:

"On sait que pour le traitement du tractus gastro-intestinal (ulcères, gastrite, etc.), il existe des médicaments spéciaux prescrits par les médecins. Mais ce n’est pas à propos d’eux, mais à propos des médicaments qui peuvent être utilisés à la maison." >>

Causes de douleur sous le bord droit et éructations "aériennes"

De nombreuses maladies digestives s'accompagnent de brûlures d'estomac dans l'hypochondre droit et de vomissements d'air. La douleur indique toujours que certains processus destructeurs ont commencé à l'intérieur du corps. Des éructations d'air peuvent se produire même chez les personnes en bonne santé. Séparément, cela ne présente aucun danger, mais avec la douleur, on parle de certains problèmes du tractus gastro-intestinal.

Une douleur sous la côte droite et des éructations surviennent le plus souvent si le patient:

  • souffre de maladies du foie de nature différente (chronique, aiguë, etc.);
  • a des problèmes avec le travail des voies biliaires et de la vésicule biliaire;
  • est un porteur de cancer latent, dont le foyer est situé dans le système digestif.

La douleur sous le côté droit apparaît dans de rares cas à 2-3 trimestres de la grossesse. Les médecins ne considèrent pas ce symptôme comme alarmant si la douleur survient rarement. Cependant, si le syndrome douloureux devient excessivement prononcé, il peut y avoir plusieurs raisons à cela:

  • l'utérus se développe et appuie sur les organes environnants. Ils se déplacent vers le haut. C'est la cause de la gêne. Temporairement, il y a des excès dans la région des voies biliaires et de la vésicule biliaire. Dans certains cas, cette position non naturelle du corps affecte le processus de digestion. L'écoulement de la bile devient irrégulier et stagne généralement dans la vessie. Pour cette raison, il y a des douleurs sous le bord droit et des éructations;

  • exacerbation de problèmes existants du tractus gastro-intestinal. Pour cette raison, il est recommandé à toutes les femmes enceintes de planifier leur grossesse et de subir un examen complet. Dans 70% des cas, les problèmes cachés dans le travail des organes, il aggrave, y compris dans le tube digestif. Cela est dû au fait que la charge sur le corps féminin augmente;
  • le foie souffre également pendant la grossesse. Le plus souvent, les premières violations de son travail peuvent être identifiées au deuxième trimestre, en donnant du sang pour la biochimie. La douleur augmente si vous mangez trop ou si vous déviez du régime classique.
  • La douleur sous la côte droite peut indiquer des ulcères duodénaux et des inflammations. En principe, toute maladie associée à une production accrue d'acide chlorhydrique peut se manifester de cette manière. Les calculs dans les voies biliaires se caractérisent même par une douleur coupante. Cela est dû au fait qu'ils retiennent l'urine à l'intérieur du corps et interfèrent avec son débit normal. Également semblable aux symptômes de la cholécystite. Les aliments gras et frits conduisent souvent à la sensation de brûlure dans l'hypochondre droit pendant cette affection. Si la douleur est exacerbée par un penchant, une faiblesse et des nausées, cela indique également que le patient est atteint de cholécystite. La douleur peut migrer de droite à gauche.

    Les infections virales aiguës, l'hépatite chronique, la cirrhose peuvent se traduire par des brûlures d'estomac dans l'hypochondre droit. En plus d'elle, les patients présentent d'autres symptômes:

    • la température augmente;
    • le poids diminue considérablement;
    • changements de comportement dus aux fluctuations des niveaux hormonaux;
    • des éructations de bile apparaissent;
    • on observe une hypovitaminose et une desquamation de la peau;
    • chaise à langer

    Le médecin peut déterminer la cause exacte des symptômes. Ne remettez pas la visite à la clinique si vous êtes constamment tourmenté par des brûlures d’estomac et des éructations, car de nombreuses maladies du tractus gastro-intestinal peuvent être guéries avant qu’elles ne deviennent chroniques.

    L'exercice comme cause des brûlures d'estomac et des éructations

    Les personnes non formées choisissent souvent une charge qui ne correspond pas au niveau de formation. Le foie en est rempli de sang et la coque externe est étirée. L'adrénaline pénètre dans la circulation sanguine, les canaux biliaires deviennent moins actifs et s'étirent par la bile stagnante. Ces deux réactions corporelles provoquent des brûlures d'estomac dans l'hypochondre droit. Ne vous inquiétez pas, car Cette condition n'est pas dangereuse pour l'homme.

    Si la douleur vous a dépassé pendant votre séance d’entraînement, respirez à fond. Le ventre doit être tiré en respirant. Si la douleur s'est manifestée lors de l'exécution d'un exercice physique, vous devez en réduire le rythme. En aucun cas, ne peut pas arrêter complètement, même si vous avez terminé la formation. Il faut être un peu pour stabiliser le corps. Une autre cause de brûlures d'estomac et d'éructations pendant l'exercice est une alimentation excessive. Avant toute activité physique (courir, déplacer des meubles, nettoyer), vous devez manger en 2-3 heures. Plus tard, vous ne pouvez pas manger.

    Que faire avant de consulter le médecin?

    Dès que vous sentez que sous le bord droit commence à brûler, réfléchissez à la cause de cette affection. Un entraînement trop lourd, des médicaments mal choisis ou un gros repas peuvent le déclencher. Si le symptôme devient plus vif, des coliques y sont ajoutées sur le côté et chaque mouvement est accompagné de spasmes, puis appelez une ambulance. Le contact avec le médecin devrait se produire si les brûlures d'estomac dans l'hypochondre droit sont accompagnées de vertiges, de tachycardie et d'insuffisance respiratoire.

    Si la douleur sous les côtes n'est pas très forte et qu'il n'y a pas de symptômes indésirables, vous ne pouvez pas vous précipiter pour appeler un médecin. En ce jour tout de même, ça vaut la peine d'aller à la clinique et voir un thérapeute. Si vous ne pouvez pas aller à l'hôpital en raison de vacances ou de week-ends, excluez du menu les plats excessivement sucrés, salés et fumés. Nécessite un régime d'épargne. Il devrait y avoir de courtes pauses entre les repas, mais le nombre de portions devrait être réduit. Ne prenez aucun médicament sans l'avis d'un médecin. Dans les cas extrêmes, vous pouvez boire du thé à la menthe. Il va temporairement éliminer les brûlures d'estomac et soulager la tension nerveuse.

    Caractéristiques du traitement des brûlures d'estomac dans l'hypochondre droit

    Le traitement de la douleur sous la côte droite dépend de la maladie qui l’a provoquée. Bien sûr, vous devez suivre un régime pendant un moment. Certaines maladies ne disparaîtront pas de la correction de la nutrition, mais cela peut ralentir leur croissance. L'inflammation des voies biliaires et de la vésicule biliaire est traitée avec des médicaments antibactériens et analgésiques. Dans les cas particulièrement avancés, le cholagogue est prescrit. Si les exacerbations se produisent fréquemment, la courbure du corps est enlevée chirurgicalement.

    La cirrhose du foie, caractérisée par des éructations et des brûlures d'estomac dans l'hypochondre droit, est éliminée à l'aide d'un traitement antiviral et de médicaments renforçant la structure de l'organe. En outre, un régime alimentaire est prescrit aux patients afin de ne pas surcharger l'organe endommagé. Attribuer un traitement vitaminique. Si les modifications dans les cellules deviennent incompatibles avec le fonctionnement normal de l'organe, ce sont les médecins qui procèdent à l'opération.

    Le cancer gastro-intestinal comprend de nombreuses maladies caractérisées par des brûlures d'estomac et des éructations. Ces signes prouvent que la maladie a beaucoup progressé. La personne perd rapidement du poids, la digestion devient difficile. Dans ce cas, le traitement comprend:

    • radiothérapie;
    • prendre des médicaments puissants;
    • une opération.

    En général, de nombreuses maladies se manifestant par des éructations et des douleurs au côté droit sont facilement corrigées. Mais les patients doivent contacter immédiatement les médecins après l'apparition de ces symptômes.

    Fatigué de la douleur dans l'abdomen, l'estomac.

    • maux d'estomac;
    • vomissements;
    • la diarrhée;
    • brûlures d'estomac;

    Perdu, quand était la bonne humeur et encore plus de bien-être?
    Oui, des problèmes digestifs peuvent sérieusement ruiner votre vie!

    Mais il y a une solution: le médecin gastro-entérologue, le chef du département de gastroentérologie Mikhail Vasilyevich Arkhipov, explique les détails. >>>

    Douleur dans les côtés gauche et droit des brûlures d'estomac

    Laisser un commentaire

    Des symptômes tels que brûlures d'estomac, douleur à gauche ou à droite sont liés par une seule pathologie. Avant de commencer le traitement, vous devriez comprendre pourquoi cela fait mal dans l'hypochondre droit ou gauche. Des examens médicaux complets aideront à déterminer la cause exacte. Grâce au bon diagnostic, le médecin sera en mesure de prescrire le traitement approprié et d’éliminer les symptômes en peu de temps.

    Pourquoi ça fait mal dans le bon hypochondre?

    Pour déterminer la cause fondamentale de la douleur, vous devez savoir quels maux et affections entraînent un tel symptôme. Nous parlons souvent de maladies du tube digestif. Sur le côté droit (dans l'hypochondre), il y a des organes, avec une inflammation dont les douleurs et autres manifestations désagréables sont possibles. Ainsi peut être une maladie du foie, la vésicule biliaire, 12 ulcère duodénal. Un ulcère peptique de l’une des parties de l’estomac (situé près de l’intestin grêle) provoque souvent une douleur sous les côtes du côté droit. Cependant, les brûlures d'estomac peuvent ne pas se produire avec tous les processus inflammatoires. Quand ce signe apparaît-il?

    La relation des brûlures d'estomac et de la douleur dans le côté droit

    Chez les personnes souffrant de brûlures d'estomac, ce symptôme survient à cause d'une lésion de l'œsophage située juste à côté de l'estomac et limitant le rejet des particules alimentaires. En raison de l'affaiblissement du sphincter, ces particules et la sécrétion de l'estomac pénètrent dans l'œsophage, ce qui entraîne une sensation de brûlure. La douleur dans l'hypochondre du côté droit et les brûlures d'estomac sont causées par des sécrétions biliaires à la surface de la muqueuse de l'organe. La combinaison des symptômes est caractéristique du processus inflammatoire ou de l'ulcère duodénal et de l'une des parties de l'estomac, de la cirrhose du foie, d'une inflammation de la vésicule biliaire ou de son ablation.

    Causes des brûlures d'estomac et des douleurs dans l'hypochondre gauche

    Pour les brûlures d’estomac, les malaises sous les côtes, il est important de consulter un médecin dès que possible. Les experts aideront à déterminer pourquoi le côté gauche et l'hypochondre sont douloureux, ainsi que des éructations et autres symptômes déplaisants. Pour ne pas deviner et pour être traité correctement dans la situation actuelle, il est important de consulter un médecin à temps:

    • Maladies du diaphragme. La douleur du côté gauche peut être causée par des maladies du diaphragme, comme une hernie.
    • Gastrite. Aujourd'hui, de nombreuses personnes souffrent de cette maladie, car les produits fabriqués par la plupart des entreprises contiennent des composants nocifs qui contribuent à la perturbation du système digestif. La membrane muqueuse de la cavité abdominale réagit brusquement aux stimuli et en contient beaucoup dans l'alimentation quotidienne. La gastrite se caractérise par des symptômes tels que des éructations, des douleurs du côté gauche, des nausées, des haut-le-cœur, des brûlures d'estomac, une sensation de lourdeur. Les symptômes ci-dessus apparaissent après l’alimentation, avec la pâleur possible de la peau, la faiblesse, la nervosité, la sécheresse de la bouche, des troubles des selles
    • Un ulcère à l'estomac. Pour l’ulcère peptique caractérisé par des symptômes similaires aux signes de gastrite. Ils apparaissent en fonction de la durée, du stade de la maladie. Les patients atteints d'un ulcère duodénal se plaignent de douleurs à l'estomac vide et, en cas d'ulcère d'estomac, la douleur survient immédiatement après un repas. En outre, des brûlures d'estomac apparaissent, le patient est malade, son appétit diminue, son poids. L'ulcère peptique perforé présente d'autres signes. Parmi eux, douleur aiguë soudaine sur le côté gauche, évanouissement, diminution du tonus général du corps.
    • Pancréatite Les symptômes les plus courants de la pancréatite aiguë sont des douleurs aiguës sous les côtes du côté gauche, accompagnées de vomissements et de fièvre. Le patient ressent de l'amertume dans la bouche, des nausées et des vomissements de bile.
    Retour à la table des matières

    Diagnostic et thérapie

    Si vous ressentez une gêne du côté droit, en particulier si de tels symptômes apparaissent après le repas, vous devez contacter un spécialiste dès que possible. Le médecin examinera, palper l'abdomen, le foie, évaluera l'état de la peau du patient, lui posera des questions sur les symptômes et le régime alimentaire. Ensuite, le médecin informera le patient souffrant de sensations douloureuses sous les côtes d'un diagnostic complet. Si nécessaire, des experts procéderont à des prélèvements dans le tractus gastrique: sécrétion de l'estomac, du contenu du duodénum 12, de la bile.

    Ils peuvent prescrire un scanner et une IRM (les méthodes les plus préférées pour diagnostiquer les patients atteints de maladies du tractus gastro-intestinal). La radiographie est un moyen plus abordable de diagnostiquer les patients, mais les résultats les plus précis peuvent être obtenus à l'aide de la résonance magnétique et de la tomodensitométrie. En outre, le médecin prescrit une échographie.

    Les médicaments contre la douleur (par exemple, «Nosh-Pa») aideront à éliminer les sensations douloureuses, mais seul un médecin peut les prescrire. L'auto-traitement est extrêmement dangereux pour la santé! Sinon, la probabilité de complications et d'autres conséquences imprévisibles.

    Dans les maladies du tractus gastro-intestinal, il est important de suivre un régime alimentaire strict, de privilégier les aliments mous, les produits laitiers, les yaourts, les soupes faibles en gras et la bouillie en poudre. Dans les gastrites aiguës, les sensations douloureuses peuvent être éliminées à l'aide d'une crème contenant un pourcentage élevé de graisse. Le liquide va commencer à envelopper les parois de la cavité abdominale, ne permettant pas à l'acide d'irriter les muqueuses. Toute la thérapie doit être gérée par un spécialiste expérimenté après un diagnostic complet, ce qui aidera à déterminer la cause de la mauvaise santé du patient. Frissons et inconfort sur le côté - un signe qui peut indiquer la présence d'une maladie grave. Il est nécessaire de commencer le traitement à temps, cela aidera le patient à retrouver un style de vie normal et à éviter des conséquences graves.

    Douleur, brûlures d'estomac, crampes dans l'estomac - ce qui dira les symptômes

    Douleur, brûlures d'estomac, crampes d'estomac - qu'est-ce qui va dire les symptômes?

    Les sensations désagréables dans l'estomac ou les intestins sont familières à presque tout le monde.

    Avec le mode de vie moderne, caractérisé par une mauvaise alimentation et un grand nombre de stress, des symptômes tels que des brûlures d'estomac, une sensation de lourdeur dans l'estomac et des douleurs apparaissent souvent. Souvent, ils sont attribués à une mauvaise alimentation irrégulière ou, inversement, à des excès nutritionnels qui précèdent des sensations désagréables dans l'estomac. Dans la plupart des cas, les symptômes disparaissent d'eux-mêmes ou après l'utilisation des médicaments les plus simples, la cause de l'anxiété disparaît et la personne continue de vivre de la même façon, jusqu'au prochain épisode de brûlure d'estomac ou de douleur abdominale. Tout le monde ne comprend pas que la reprise de symptômes désagréables soit une raison pour consulter un médecin, et des médicaments non systématiques ne peuvent qu'aggraver le problème.
    Les symptômes les plus courants du système digestif

    Le symptôme le plus courant qui pousse une personne à faire quelque chose en urgence est la douleur. Douleur dans le haut ou le bas de l'abdomen, avant de manger ou après le repas, juste sous les côtes ou renversée, à peine perceptible, sur tout le bas de l'abdomen. La douleur abdominale peut être accompagnée d'autres symptômes - brûlures d'estomac, éructations, amertume dans la bouche, nausées, selles bouleversées.
    Une douleur obsessionnelle et douloureuse dans la partie supérieure de l'abdomen survient généralement lors d'une gastrite chronique. Une caractéristique très caractéristique des douleurs à l'estomac au cours d'une gastrite est leur lien évident avec l'ingestion d'aliments irritants - épicés, marinés, gras, frits. La douleur après avoir mangé apparaît avec des sensations de lourdeur et de plénitude dans l'abdomen, il est également possible de brûlures d'estomac, de goût désagréable dans la bouche. Des épisodes de telles douleurs peuvent être associés à la suralimentation banale ou à une prise inhabituelle pour le régime habituel. Dans ce cas, la douleur disparaît d'elle-même après le retour à un régime normal. Si la douleur dans l'estomac ne passe pas, alors vous devez aller chez le médecin. La gastrite chronique est une maladie bien étudiée qui est traitée avec succès. Seul un médecin après une gastroscopie peut confirmer le diagnostic et prescrire le traitement approprié.
    Une douleur à l'estomac sévère peut être associée à un ulcère peptique. Ils peuvent être "affamés" en dehors des repas, la nuit, et aussi après avoir mangé. Dans le cas de l'ulcère peptique, la douleur ne survient pas aussi rapidement que la gastrite et après quelques heures. La réduction de la douleur est possible après l'ingestion d'aliments légers ou de produits laitiers. En l'absence de traitement, l'ulcère gastroduodénal procure beaucoup de sensations extrêmement désagréables, tandis que, avec une approche compétente, il est possible de le traiter. Avec l'abondance actuelle de médicaments et la participation d'un médecin qualifié, vous pouvez oublier l'ulcère et les maux d'estomac pendant longtemps.
    Les brûlures d'estomac, seules ou associées à des sensations désagréables dans le haut de l'abdomen, peuvent être le résultat d'une alimentation excessive, de l'ingestion d'aliments exotiques et de l'alcool. C'est un symptôme courant qui se produit chez des personnes d'âges différents et qui est considéré comme n'étant pas «suffisamment grave» pour consulter un médecin. Cependant, avec l'apparition fréquente de brûlures d'estomac, surtout si elle est associée à des éructations, elle ne peut être ignorée. Les brûlures d'estomac résultent de l'ingestion du contenu de l'estomac dans l'œsophage, le pharynx et la bouche, tandis que les aliments sont mélangés à de l'acide chlorhydrique et des enzymes digestives, ce qui signifie que la membrane muqueuse de l'œsophage, de la bouche et de l'émail des dents en souffre. Les brûlures d'estomac peuvent être un symptôme de gastrite chronique, de reflux gastro-oesophagien (RGO), etc.

    La douleur dans l'hypochondre droit n'est le plus souvent pas associée à la prise de nourriture ou à l'heure de la journée. De telles douleurs ne peuvent pas être qualifiées de aiguës, elles sont plutôt lancinantes, douloureuses, cambrées. Elles peuvent être causées par une cholécystite chronique - une maladie inflammatoire de la vésicule biliaire, une dyskinésie biliaire - une contraction excessive ou au contraire insuffisante de la vésicule biliaire et des conduits, entraînant une violation de l'excrétion de la bile. En règle générale, la douleur sous les côtes n'apparaît pas «seule», mais le patient souffre de lourdeur à l'estomac et d'hypochondre droit, de ballonnements et de selles - en bref, de signes de perturbation du processus de digestion.
    Une douleur aiguë dans l'hypochondre droit peut survenir lors de coliques biliaires ou hépatiques. Cette condition se développe avec des pierres ou du sable dans la vésicule biliaire (cholécystite calcique). La promotion de la pierre le long des voies biliaires provoque une réduction nette, provoquant une douleur intense.
    Une douleur lancinante dans le bas de l'abdomen est souvent observée dans les maladies inflammatoires de l'intestin. Habituellement, ils sont accompagnés de selles avec facultés affaiblies (diarrhée ou constipation) et de distensions abdominales.

    Que devez-vous savoir d'autre sur les symptômes gastriques et intestinaux?

    La douleur du tube digestif n'indique pas nécessairement la présence d'une maladie. Le rythme de vie stressant associé à une mauvaise alimentation est une combinaison fondamentale pour la formation de maladies de l'estomac et des intestins, mais selon le niveau initial de santé humaine, ce «duo» ne déclenche pas toujours le développement de maladies. Il existe un terme de ce type: douleurs abdominales stressantes, provoquées par de graves surcharges émotionnelles et ne nécessitant aucun traitement, à l'exception du repos et du traitement sédatif.
    En général, la douleur à l'estomac ou à n'importe quelle partie de l'abdomen est le symptôme le plus courant chez les personnes de différents âges et modes de vie. La douleur à l'estomac peut être associée à diverses maladies - à la fois le système digestif et d'autres systèmes corporels (cardiovasculaires, respiratoires). Dans ce dernier cas, les fonds dits gastriques sont inefficaces. Vous devez donc consulter un médecin pour déterminer la véritable cause du malaise à l’estomac.

    Prenez rendez-vous et obtenez des informations détaillées
    Vous pouvez toujours contacter les spécialistes de notre service conseil par téléphone:
    +7 (495) 210-02-48; +7 (495) 799-02-06

    Les maladies les plus courantes du tractus gastro-intestinal et leur traitement

    La gastrite chronique est un processus inflammatoire de la muqueuse gastrique, qui se développe le plus souvent sous l'influence de la bactérie Helicobacter pylori. Le traitement comprend, outre les remèdes classiques pour l’élimination des symptômes désagréables, des médicaments anti-inflammatoires et antibactériens.
    Ulcère peptique et ulcère duodénal 12 - la formation d'ulcères sur la membrane muqueuse à la place de son défaut, qui se forme sous l'influence de facteurs excessivement agressifs. La maladie est également appelée «maladie de stress», car son développement est caractérisé par un niveau de charge de stress (associé à une mauvaise alimentation et à l'utilisation de certains médicaments). Outre les médicaments, le traitement au repos et l’absence de surcharge neuro-émotionnelle sont l’une des principales orientations du traitement.
    RGO (reflux gastro-oesophagien) caractérisé par un retour régulier du contenu de l'estomac dans l'œsophage. Les éructations, les brûlures d'estomac, la douleur dans l'œsophage et l'estomac sont des manifestations significatives de la maladie. Il existe différentes formes de la maladie dont le traitement est différent. La thérapie repose sur l'utilisation d'un complexe de médicaments et sur la thérapie dite comportementale, qui empêchent le contenu de l'estomac de retourner dans l'œsophage (par exemple, manque de nourriture avant le coucher, pas de se coucher immédiatement après avoir mangé, etc.).
    Intolérance alimentaire (intolérance alimentaire) - l'apparition de douleurs abdominales et d'autres symptômes liés à l'utilisation de certains aliments dans les aliments, le plus souvent des produits laitiers. Le traitement consiste à exclure ces produits du régime alimentaire et à normaliser les processus digestifs à l'aide de probiotiques, de prébiotiques et d'entérosorbants.
    Colite - maladies inflammatoires du côlon, se développant à la suite de diverses causes - infections, malnutrition, alcoolisme, médicaments à long terme, etc. Selon le type de colite, des médicaments de différents groupes sont utilisés.

    Un régime alimentaire spécialisé est prescrit pour toutes les maladies gastro-intestinales. Le régime alimentaire est la direction la plus importante du traitement, il suffit souvent de suivre un régime bien choisi pour améliorer le bien-être. Les restrictions nutritionnelles (absence d'aliments nocifs dans le régime) et le maintien du poids dans des limites normales sont importants pour la santé du système digestif, car, en présence de kilos superflus, le métabolisme se détériore progressivement, ce qui nuit au travail de l'estomac, du foie et des intestins.

    Les maladies les plus courantes du système digestif sont très bien étudiées, répondent avec succès au traitement, il est important de consulter un médecin à temps, de subir un examen approfondi, puis de recevoir des recommandations pour le traitement et le style de vie.

    Si vous avez un problème de santé. Vous ne savez pas quel médecin est engagé dans le traitement de cette pathologie et à qui s'adresser mieux.

    Appelez-nous par téléphone: +7 (495) 210-02-48; +7 (495) 799-02-06.

    Les médecins du centre d'appels vous conseilleront et vous dirigeront vers le spécialiste approprié.


    Plus D'Articles Sur Le Foie

    Régime alimentaire

    Syndrome de cytolyse (syndrome cytolytique)

    Syndrome de cytolyse, la cytolyse est une maladie du foie courante. Ce nom est de nature générique et décrit uniquement les changements nécrotiques ou dystrophiques dans l’organe.
    Régime alimentaire

    Régime "Table 5" - menu pour tous les jours

    Aujourd’hui, nous analyserons en détail le menu pour chaque jour du régime «Tableau 5», ses caractéristiques, une liste des aliments permis et interdits, ainsi que des recettes.