Vésicule biliaire: tout sur un organe important

La vésicule biliaire est un organe creux de couleur verte, de 6 à 10 cm de long, situé du côté droit (dans l'hypochondre droit) du tractus gastro-intestinal et partiellement dissimulé sous le foie. Son volume varie au niveau de 40 ml, il sert de stockage pour la bile produite dans le foie. En fonction du degré de remplissage que l'on peut changer de forme, il peut être:

Si nécessaire, la bile est libérée dans les intestins pour aider le corps à transformer les graisses contenues dans les aliments et à les préparer pour un traitement ultérieur. En général, il est impossible de sentir un organe: une personne ne commence à y penser que dans les cas où elle est atteinte d'un mal qui lui est associé. Il devient intéressant de savoir ce qu'est une vésicule biliaire, ce qui affecte son état et comment se débarrasser de son inconfort.

La structure de la vésicule biliaire

Le bas de la bulle - sa partie large - dépasse légèrement du foie. La partie étroite se transforme progressivement en un petit canal qui fait partie du canal biliaire principal après la connexion avec le canal du foie. Il a un trou d'épingle situé dans le duodénum, ​​où, en fait, la quantité requise de bile tombe.

La taille normale du corps affecte l'âge de la personne. Chez l’adulte, la vésicule biliaire a une longueur de 6 à 10 cm, une largeur de 3 à 3 cm, une épaisseur de paroi jusqu’à 3 cm et un diamètre de conduits principaux d’environ 6 à 8 mm. Le même organe chez l'enfant a d'autres paramètres: la longueur est d'environ 7 à 8 cm, la largeur est de 3,5 cm et le diamètre des conduits est de 8 mm.

Fonction de la vésicule biliaire

Malgré sa petite taille, la vésicule biliaire remplit des fonctions très importantes:

  • Accumulation de bile. La sécrétion de la bile par le foie est réalisée en continu, et l'endroit où elle est stockée est juste la vésicule biliaire. Il ne se vide qu'après la libération de ce liquide dans l'intestin.
  • Concentration de bile. La quantité totale de bile rejetée dépend directement de la quantité de nourriture ingérée et de ses propriétés nutritionnelles (quantité de graisses, de glucides, etc.).
  • La libération de bile dans les intestins. Dès que la nourriture pénètre dans l'œsophage, les parois de la vésicule biliaire commencent à se contracter progressivement. Si la nourriture est très grasse, les contractions deviennent de plus en plus puissantes, ce qui signifie qu'une plus grande quantité de sécrétion commence à affluer dans l'intestin. Une telle concentration de bile dans l'intestin grêle aide le corps à digérer les aliments lourds plus rapidement et plus facilement.
  • La protection du corps. La bile est un secret unique. La composition de ce liquide comprend un grand nombre de substances actives: calcium, acides, chlore, bilirubine, etc. En raison de leur impact, la quantité et la qualité des acides hypotoxiques dans l'intestin grêle sont considérablement réduites, ce qui permet de protéger efficacement la vésicule biliaire et le foie.

Causes de la maladie de la vésicule biliaire

Un dysfonctionnement de cet organe peut survenir si les facteurs suivants affectent:

  • La pénétration de diverses infections dans la vésicule biliaire. Il peut s’agir d’agents infectieux staphylococciques ou streptococciques, à bâtonnet pyocyanique. Les bactéries initient un processus inflammatoire qui affecte la membrane muqueuse de la vésicule biliaire, entraînant une cholécystite.
  • La concentration de la bile en raison de changements dans la composition chimique. Cela conduit au fait que la concentration en acides biliaires, en minéraux et en cholestérol (en particulier le cholestérol) augmente de manière significative, après quoi des calculs commencent à apparaître dans le corps et une maladie des calculs biliaires se développe.
  • Violation de l'écoulement de la bile - la vésicule biliaire perd son activité motrice. En conséquence, le secret commence à stagner, les processus digestifs sont perturbés. Accompagnez cette douleur douloureuse, localisée dans l'hypochondre droit.
  • Infections parasitaires de divers types;
  • Changements dans les propriétés anatomiques de la vésicule biliaire - changement de taille et de forme, pliures.
  • La formation de tumeurs bénignes ou malignes.
  • Autres lésions de la vésicule biliaire et symptômes associés de dysfonctionnement pancréatique et hépatique.

Symptômes de lésions de la vésicule biliaire

Quelles que soient les raisons pour lesquelles les pathologies sont apparues et ont commencé à se développer, toutes les maladies présentent des symptômes très similaires. Le symptôme principal est une douleur intense et douloureuse qui est constamment localisée dans l'hypochondre droit. Il ne peut pas être apaisé même avec l’utilisation d’analgésiques puissants. Si une personne souffre de cholélithiase ou de cholécystite, ces douleurs sont extrêmement intenses. Le plus souvent, le syndrome douloureux apparaît après l'ingestion d'aliments frits, très aigus ou gras. Dans le cas où les pierres commencent à sortir des conduits de la vésicule biliaire, la personne sera dérangée par des douleurs coupantes qu'il est parfois impossible de supporter.

Parallèlement à cela, les symptômes suivants de la maladie de la vésicule biliaire se produisent:

  • dyspepsie - nausées et vomissements, éructations fréquentes;
  • signes de fièvre - frissons et fièvre (surviennent souvent pendant l'exacerbation du processus);
  • constipation ou diarrhée;
  • manque d'appétit et, par conséquent, perte de poids rapide;
  • des ballonnements;
  • sécheresse et amertume dans la bouche;
  • l'apparition d'une teinte jaune sur la peau;
  • décoloration des matières fécales et acquisition de la couleur jaune foncé par l'urine;
  • réactions allergiques sous forme de lésions sur le corps et de prurit grave;
  • diminution de la concentration, insomnie, irritabilité incontrôlable.

Important: la couleur ictérique de la peau indique que le processus inflammatoire a affecté le foie, ce qui peut provoquer une insuffisance hépatique ou un saignement interne.

Les principaux maux de la vésicule biliaire

Dyskinésie

La dyskinésie de la vésicule biliaire est une affection dans laquelle pratiquement toutes les maladies de l’organe commencent à se développer. Pendant assez longtemps peut ne pas se manifester. Son essence réside dans le dysfonctionnement de l'activité motrice de la vessie. Cela signifie que les conduits ne s’ouvrent pas assez et que cela conduit à une contraction inadéquate de la vésicule biliaire et, par conséquent, à la sécrétion d’un minimum dans l’intestin. Premièrement, le fait que les aliments ne soient pas entièrement transformés est entaché par le fait que, d’autre part, une partie de la bile restera dans la vessie et commencera à stagner. Ainsi, des conditions favorables sont créées pour divers types de processus inflammatoires.

Le principal symptôme de la dyskinésie de la vésicule biliaire est l'incapacité de digérer les graisses, en particulier chez les animaux. Une personne atteinte de cette maladie se sentira légèrement plus mal après avoir trop mangé ou mangé des aliments trop gras. Parallèlement à cela, il y aura une sensation de malaise dans l'hypochondre droit, parfois des douleurs peu brutales peuvent être dérangeantes. Si vous mangez beaucoup d'aliments gras, la diarrhée est probable. En outre, l'emplacement de la vésicule biliaire chez l'homme peut légèrement varier, la photo du corps confirme non seulement son déplacement, mais également le changement de taille.

Cette pathologie est traitée en prenant des médicaments cholérétiques assurant l'expulsion forcée de la sécrétion de la vésicule biliaire, ainsi que des médicaments pouvant améliorer le tonus des muscles lisses.

Astuce: il est conseillé de suivre un régime strict en prenant les médicaments et d'éliminer complètement tout ce qui est frit, épicé et surtout gras du régime.

Maladie biliaire

La stase biliaire dans la vessie est une conséquence directe de l'apparition de calculs. Globalement, une faible activité physique, une mauvaise alimentation et d'autres facteurs affectent également leur formation. Il est également important de savoir que dans la plupart des cas, la dyskinésie de la vésicule biliaire et des voies biliaires devient le facteur déterminant du développement de la cholélithiose, la maladie la plus courante associée à cet organe.

Les calculs dans la vessie sont de petits caillots de bile qui commencent à se durcir en raison d'une trop grande quantité d'eau. Le cours de la maladie se présente sous la forme d'attaques - lors de la rémission, une personne ne ressent presque aucun inconfort, seuls des signes mineurs de dyskinésie sont possibles. Toutefois, lorsque la phase active survient, une attaque survient de manière très douloureuse et provoque de nombreux inconvénients. Une personne ne peut pas bouger, la région située sous l'hypochondre droit est constamment secouée par des douleurs intenses, de nature spasmolytique. En règle générale, la maladie ne s’arrête pas si elle n’est pas arrêtée par des analgésiques et des médicaments pour réduire le tonus des muscles lisses.

Conseil: toutes les drogues ou drogues ne peuvent pas aider à traiter cette affection. La seule bonne décision serait donc de faire appel à une brigade d’ambulances.

Une consommation excessive d'aliments gras, un effort physique ou même un seul mouvement peuvent provoquer une attaque. Si l'attaque a disparu d'elle-même, après quelques jours, la personne peut avoir des démangeaisons et un jaunissement du tégument, ce qui est un symptôme de l'acide pénétrant dans le sang de la vessie, où se trouve la bile de la personne.


Les antispasmodiques et les analgésiques sont prescrits pour se débarrasser de cette affection, mais il est interdit de bouger, de manger et, ce qui est très important, de prendre des agents expulseurs de bile, car cela provoquerait une libération de bile, qui «presserait» sur des calculs déjà bloqués.

Pendant la rémission, il est nécessaire de suivre un régime, d’éviter un effort physique excessif, de prendre des antispasmodiques et des médicaments cholérétiques. Les experts recommandent de consulter périodiquement un médecin afin d’éviter de nouvelles attaques et d’atténuer considérablement les effets de cette affection.

Cholécystite

La cholécystite est un processus inflammatoire qui affecte la membrane muqueuse de la vésicule biliaire. Dans la plupart des cas, il se produit sans l'intervention de bactéries, germes et autres agents infectieux étrangers. Cela peut apparaître comme une conséquence d'un nombre suffisamment grand de raisons, y compris la prédisposition héréditaire.

La forme la plus dangereuse de la maladie est la cholécystite calcique, apparue à la suite du développement de la maladie des calculs biliaires. Il se produit également paroxystique, avec lequel une personne commence à ressentir de l'amertume dans la bouche, une douleur dans l'hypochondre droit, des nausées et des vomissements de la bile (qui, soit dit en passant, ne soulagent pas la maladie, mais la dépriment davantage).

La cholécystite chronique, qui se produit sans formation de calculs, ressemble vaguement à la dyskinésie - il existe parfois des douleurs persistantes, des troubles des selles après la consommation d'aliments gras, un trouble de l'appétit se produit. Pendant l’exacerbation, les symptômes ressemblent à ceux qui sont perturbés lors d’attaques de la maladie des calculs biliaires, mais ils peuvent durer beaucoup plus longtemps.

Jaunisse

L’acquisition de la peau jaune foncé accompagne presque toutes les maladies du foie. La jaunisse peut être hépatique, suprahépatique et subhépatique. Avec la défaite de la vésicule biliaire, la forme sous-hépatique de la jaunisse est diagnostiquée, qui est causée par la stagnation de la bile. Il commence à se manifester dans les 2-3 jours suivant une attaque active de la maladie des calculs biliaires, certains signes peuvent être corrigés et en état de rémission. Ces symptômes peuvent être dus à un dosage inadéquat des médicaments ou au non-respect du régime alimentaire.

La jaunisse survient dans un cas particulier car beaucoup de bilirubine et d’acides biliaires commencent à affluer dans le sang. En conséquence, la peau, les muqueuses et la sclérotique commencent à jaunir.

Important: dans le diagnostic de la jaunisse, c’est l’état de la sclérotique qui peut être considéré comme un critère qui mérite à lui seul une valeur, dans la mesure où la peau humaine peut prendre une couleur différente en fonction d’un grand nombre de facteurs.

Une autre caractéristique est la démangeaison de la peau. Il apparaît à la suite de l'effet irritant des acides sur les terminaisons nerveuses de l'épiderme. Après environ 2 à 3 jours, l'urine acquiert également une teinte jaune foncé, ce qui est facilité par une grande quantité de bilirubine traitée, alors que les matières fécales sont éclaircies (à leur tour, en raison d'un manque de bilirubine).

Comment guérir la vésicule biliaire

La principale condition est de prendre des médicaments prescrits par un médecin. Son choix sera basé sur de nombreux facteurs:

  • type de maladie;
  • caractéristiques de l'évolution de la maladie;
  • la possibilité d'admission régulière.

Pour les maladies de la vésicule biliaire, les types de médicaments suivants sont prescrits:

  • médicaments cholérétiques;
  • antispasmodiques;
  • médicaments anti-inflammatoires;
  • hépatoprotecteurs;
  • préparations toniques.

Il n'est pas recommandé de prendre des analgésiques, car ils n'ont pratiquement aucun effet, mais ils peuvent provoquer l'apparition et le développement d'un ulcère de l'estomac, ce qui rend finalement le diagnostic plus difficile. Dans ce cas, les antispasmodiques sont beaucoup plus efficaces - Drotaverinum, No-Spa et similaires.

Les hépatoprotecteurs sont prescrits par un spécialiste pour tous les maux de la vésicule biliaire, en particulier s’ils présentent un risque d’atteinte hépatique. Les préparatifs de ce groupe aideront à soutenir toutes les fonctions des organes et à les protéger. Ceux-ci incluent Hofitol, Gepabene, Essentiale, Kars.

Quand l'opération est affichée

Cholécystectomie - chirurgie associée à l'ablation de la vésicule biliaire. Malgré le fait que les méthodes non chirurgicales se développent rapidement, cela reste le moyen le plus fiable de guérir. Il peut être réalisé par des méthodes laparotomiques ou endoscopiques. Cette dernière option est la plus sûre et la plus progressive, tandis que la laparotomie est associée à un risque de complications (elle coupe la cavité abdominale, qui est très traumatisante).

Les opérations sont planifiées et d'urgence. La dernière option est indiquée dans les cas où le traitement médicamenteux lors de l'élimination d'attaques ne donne aucun effet.

Quelle devrait être la nourriture

Pour les maladies de la vésicule biliaire, le régime alimentaire est très important. Un plat peut provoquer une attaque et commencer l'exacerbation. Pendant la rémission, vous devez avoir un régime qui évite les aliments épicés, frits, gras ou fumés, c’est-à-dire qui provoque des émissions de bile. Vous pouvez boire n'importe quel liquide, mais vous devez renoncer à l'alcool.

L'intervalle entre les repas doit être petit, vous devez manger souvent, mais petit à petit (maximum toutes les 4 heures). En particulier, un tel programme s’applique aux personnes ayant subi une cholécystectomie.

Il est absolument interdit de manger pendant les attaques jusqu'à ce que l'exacerbation diminue. Les liquides ne sont également pas recommandés. Si la soif devient insupportable, vous pouvez légèrement humidifier vos lèvres.

Comment éviter les maladies

Lorsque des affections de la vésicule biliaire apparaissent, divers facteurs jouent un rôle important. Pour prévenir les maladies, vous devez mener une vie saine:

  • arrêter de fumer et de l'alcool;
  • mener une vie active (modérément);
  • limiter la consommation d'aliments épicés et gras.

Il est très difficile de prévenir complètement les maladies, mais le respect de ce qui précède aidera à prévenir leur développement.

Les informations contenues dans cet article sont données à titre indicatif uniquement, plus en détail sur la vésicule biliaire, sa structure, ses maladies et ses méthodes de traitement, et seul un spécialiste en est capable.

Quelle est la vésicule biliaire dans le corps humain?

Fonctions de la vésicule biliaire dans le corps humain - accumulation, concentration et excrétion de bile lors de l'ingestion d'aliments.

Ce que la vésicule biliaire est pour une personne peut être brièvement expliqué comme suit: le degré d'assimilation des nutriments dépend de la qualité de son fonctionnement, ce qui signifie le bien-être et l'efficacité du corps.

Les aliments passent par plusieurs étapes de transformation avant que leurs composants ne soient assimilés. La bile produite par les cellules du foie est directement impliquée dans ce processus.

La vésicule biliaire, dont la structure et les fonctions sont adaptées à la régulation de la digestion, est un organe creux. But physiologique - l'accumulation de fluide excrété par le foie, qui est poussé dans l'intestin au besoin par le canal.

La bile et ses fonctions

La bile est un liquide dont la couleur varie du jaune au brun. Le goût est amer. Il est produit par les cellules du foie (hépatocytes), se séparant dans ses canaux individuels et s'écoulant dans la vessie. En 24 heures, plus d'un litre de sécrétion est produit.

La composition

Avec la bile du corps humain sont éliminées des substances travaillées par le corps, cela détermine sa composition. Le secret consiste à:

  • composés protéiques;
  • les acides aminés;
  • acides biliaires;
  • ions sodium et potassium;
  • les phospholipides;
  • les immunoglobulines;
  • la bilirubine;
  • le cholestérol;
  • le mucus;
  • métaux.

Il en existe deux types:

  • hépatique, jaune et transparent ou jeune avec une activité enzymatique de pH 7–8 et une densité de 1,01–1,02;
  • bouillonnante, plus concentrée ou mature, avec une densité relative de 1,03 à 1,05 et un pH inférieur.

La couleur jaune du secret est due au pigment (bilirubine), qui est le produit résiduel de la dégradation des cellules sanguines que le foie excrète. Composé de:

  • eau - 85%;
  • acides biliaires - 6%;
  • pigments et mucine - 4%;
  • graisses - 3%;
  • substances d'origine minérale - 1%;
  • autres substances 1%.

Fonctions

Le complexe fluide actif est un composé à base d'acides biliaires, de bilirubine et de phospholipides, qui facilite la scission et la digestion des graisses.

Fluide produit par le foie:

  • affecte directement l'activité des enzymes produites par le pancréas et les intestins, participant à la digestion (arrêt de l'activité de la pepsine et activation de la lipase);
  • affecte la dégradation et l'absorption des acides gras et des protéines insolubles dans l'eau;
  • assure la fonction contractile de l'intestin et le fonctionnement de la membrane muqueuse;
  • a un effet bactériostatique dans l'intestin;
  • affecte l'absorption des vitamines, le métabolisme du calcium.

En outre, elle participe activement au métabolisme:

  • hydrocarbure et eau;
  • vitamine et graisse;
  • la porphyrine et les protéines.

Le rôle de la vésicule biliaire dans le corps humain, la qualité de l'exécution des fonctions dépend de son état, des caractéristiques anatomiques individuelles.

Fonctions de bulles

La forme du corps est individuelle pour chaque personne, mais elle ressemble généralement à une poire ou à un cône, située au bas du foie. Il atteint une longueur maximale de 140 mm et une largeur maximale de 40 mm.

Sonder directement à travers la paroi abdominale est impossible. Avec les pathologies, en inhalant, c'est possible, alors que le patient ressent de la douleur. L'organe rempli de sécrétions peut contenir jusqu'à 70 ml de liquide et, en cas de douleur, son volume peut augmenter ou diminuer considérablement. Les fonctions de la vésicule biliaire dans le corps humain sont assurées par sa structure, elle distingue:

  • le corps, tapissé d'épithélium de l'intérieur avec une surface pliée, des parois alignées de tissu conjonctif et musclé et recouvert d'une membrane séreuse de l'intérieur - des canaux tubulaires (mouvements de Lushka) sont situés entre les faisceaux musculaires;
  • le col, à travers lequel le contenu est expulsé, en passant dans le conduit, sont «verrouillés» la valve Geister et le sphincter de Lutkens;
  • l'innervation et l'apport sanguin de l'organe sont déterminés par le nœud nerveux hépatique et l'artère hépatique.

De quoi la vésicule biliaire est-elle responsable? Une fois que la masse de nourriture a pénétré dans l'intestin, elle est réduite en poussant le contenu vers l'extérieur avec une pression qui augmente de 1,5 fois. La libération la plus forte est observée lorsque des graisses d'origine différente pénètrent dans le corps. Pour assurer le volume requis lors de la transformation des aliments, les hépatocytes produisent de la bile en continu, et la prise de nourriture a lieu à différents intervalles, pour lesquels la vésicule biliaire produit une accumulation de sécrétion.

Accumulation de bile

S'il n'y a pas de nourriture dans le corps, le secret est collecté dans l'organe, les canaux sont ouverts (les sphincters de Lutkins et de Miritsi sont détendus), la sortie vers les intestins est bloquée par le sphincter d'Oddi.

Vésicule biliaire pour ce que c'est:

  • en cours d'accumulation rend le liquide plus concentré;
  • élimine l'excès d'eau, réduit le volume d'un ordre de grandeur (500 ml de bile hépatique correspond à environ 50 ml de kystique);
  • Il contient le liquide sécrété dans 12-15 heures du foie.

Excrétion de bile

Les fonctions de la vésicule biliaire dans le corps humain sont régies par des stimuli directement coordonnés à la nourriture - les contractions de l’organe et des conduits sont stimulées par le nerf vague. L'activité est coordonnée avec l'aide de la cholécystokinine sécrétée dans l'intestin, ce qui provoque simultanément deux processus: la relaxation du sphincter d'Oddi et une forte contraction de la vessie.

Les fonctions de la vésicule biliaire assurent un mouvement fluide, dû aux pertes de charge dans diverses parties du système biliaire et de l'intestin, régulées par les sphincters des voies et mouvements des muscles des sphincters.

La pression dans le conduit général est comprise entre 4 et 290 mm d’une colonne d’eau, dans l’organe lors de l’alimentation - 300 mm (à l’état de repos - 185 mm) - ceci assure l’évacuation du contenu.

Examinons plus en détail la fonction de la vésicule biliaire. Lorsque la nourriture entre dans l'intestin commence à réagir, en poussant une petite partie de la bile à travers les canaux dans le duodénum. La version principale ne dure pas plus de 10 minutes. Au cours de la période principale de sécrétion de sécrétion, le liquide qui se trouve dans le conduit sort de l'intestin par le sphincter détendu, puis de la vessie et enfin, sécrété par le foie.

Le processus et la quantité de sécrétion sont directement liés aux caractéristiques des aliments: les protéines et les aliments gras stimulent la séparation. Après son éjection, le corps reprend sa forme initiale et la fonction principale de la vésicule biliaire reprend - il commence à accumuler à nouveau le secret (c'est ce qui se passe le plus activement la nuit).

Est-il possible de vivre sans bulle?

Pour ceux qui doivent subir une intervention chirurgicale pour retirer ce corps, la question de sa nomination est l'une des plus importantes. Deux points de vue opposés sont déterminés:

  • l'homme moderne n'en a pas besoin, la réserve secrète n'est pas importante dans des conditions de nutrition normale;
  • l'organe est nécessaire, nous ne connaissons tout simplement pas toutes les fonctions de la vésicule biliaire, il est nécessaire de résister au prélèvement le plus longtemps possible.

Pourquoi avez-vous besoin de la vésicule biliaire après l'accumulation de calculs, d'inflammation avec la libération de pus, car cela devient dangereux pour la santé? Pour sauver la vie du patient, il devrait être retiré et les conduits le remplaceront s'il est retiré. Ils ont la capacité de s'étirer, accumulant le volume nécessaire d'un secret, pour le concentrer. En cas de maladie prolongée des calculs, le corps lui-même exclut progressivement la vésicule biliaire de la digestion, ce qui en fait un organe non fonctionnel au moment de l'opération.

Douleur d'organe

Comme nous l’avons vu, les fonctions pour lesquelles la bulle d’accumulation de bile est nécessaire ne sont pas nombreuses, mais elles sont extrêmement importantes. Les troubles du travail de cet organe se traduisent par des troubles de la production de bile, de sa stagnation, de l'accumulation de calculs dans la vessie, des conduits. Les processus sont influencés par des facteurs pathogènes dans les organes voisins.

Les symptômes de dysfonctionnement de la vésicule biliaire sont:

  • douleur dans l'hypochondre droit;
  • amertume dans la bouche;
  • des nausées et des vomissements;
  • surpoids;
  • faiblesse et fatigue;
  • selles intermittentes;
  • augmentation de la température.

Si ces symptômes apparaissent, vous devriez consulter un médecin pour un traitement en temps opportun.

Problèmes, maladies

Anatomiquement, l’organe est situé sur le côté des canaux, dans un organisme sain, tous les sphincters - fermant les canaux de Lutkens, Oddi, avec les parois de l’organe travaillant de manière synchrone.

Dans certains cas, le consentement est brisé - les sphincters et la vessie commencent à agir de manière indépendante, provoquant une violation (dyskinésie).

Parmi les principales pathologies notées:

  • inflammation chronique (cholécystite chronique);
  • maladie de pierre;
  • cholécystite aiguë.

Des anomalies anatomiques de l'organe sont possibles:

  • hypoplasie congénitale ou absence complète;
  • présence d'un double organe;
  • placement incorrect - dans le foie ou suspendu;
  • la fusion de l'entrée de celui-ci;
  • diverticule;
  • cordons intravésicaux;
  • invasions parasitaires - giardiase, opisthorchiase;
  • des néoplasmes, des polypes, des papillomes;
  • lésions tuberculeuses.

Vidéo utile

Des informations supplémentaires sur le rôle de la vésicule biliaire sont disponibles dans la vidéo suivante:

Quelles sont les fonctions de la vésicule biliaire dans le corps humain et pourquoi est-il nécessaire?

Tout le monde sait pourquoi une personne a besoin d'un cœur, de reins, de foie, d'estomac ou de poumons. Mais quelle est la fonction de la vésicule biliaire dans le corps humain, beaucoup ne le savent pas. Quelqu'un a peut-être entendu dire que cet organe est lié au foie. Dans certaines maladies, la vésicule biliaire est enlevée. Après une telle opération, les gens vivent presque sans changer leur mode de vie. Pourquoi avez-vous besoin d'une vésicule biliaire si vous pouvez vivre sans? On sait que le corps n'a pas d'organes supplémentaires. Et si vous pouvez vivre sans la vésicule biliaire, cela signifie que d'autres organes en assurent la fonction. De quoi s'agit-il et quelle est son importance pour une personne?

Quelle est la vésicule biliaire

La vésicule biliaire est un organe situé derrière le foie sur sa surface inférieure. Extérieurement, c'est un peu comme une poire avec une longueur de 8 à 14 cm, une largeur de 3 à 4 cm et une capacité allant jusqu'à 70 ml. Son extrémité est large (c'est le fond de la bulle) et l'autre est étroite (le cou de l'organe). Le réservoir a des parois minces de couleur vert foncé. L'organe fait partie du système biliaire du foie et est responsable de l'accumulation de bile.

La bile est un liquide vert et volatil. Il produit continuellement le foie. Du col de la bulle se déplace le canal cystique. Dans la porte du foie, il se connecte avec le conduit hépatique. La combinaison des deux canaux forme un commun qui, à son tour, se connecte au canal pancréatique principal. Ainsi, la vésicule biliaire est le lien entre le foie et le duodénum.

Le rôle de la bile dans la digestion est difficile à surestimer. Il stimule le péristaltisme intestinal en irritant les récepteurs nerveux de la membrane muqueuse. Neutralise l'acide provenant de l'estomac et inhibe la pepsine (une enzyme) du suc gastrique. Divise la graisse en particules pour augmenter la surface de contact avec les enzymes.

Sous l'influence de la bile augmente l'activité des enzymes intestinales. La bile a des propriétés bactéricides et inhibe les processus de putréfaction dans l'intestin.

Comment fonctionne le corps?

En l'absence de processus de digestion, le sphincter des conduits communs est réduit et la bile constamment produite est envoyée à la vésicule biliaire. Là, elle accumule de la concentration. Le processus de concentration est dû à l'absorption d'eau. Par conséquent, la bile produite par le foie a une couleur jaune, et accumulée dans la vésicule biliaire est verte.

Les parois du corps ont une couche musculaire qui a la propriété de se contracter. Lorsque le processus de digestion commence, les parois s'activent et repoussent le liquide accumulé. Dans le même temps, le sphincter des voies biliaires communes se détend. La bile concentrée est mélangée à la bile hépatique liquide et envoyée dans l'intestin.

Dysfonctionnement d'organe

Lorsque la contractilité de la vésicule biliaire est perturbée, une défaillance du système biliaire se produit. Le désordre du corps s'appelle le dysfonctionnement. Un dysfonctionnement de la vésicule biliaire (JP) peut être dû à un processus inflammatoire, à une perturbation des muscles ou à un rétrécissement du canal cystique. Le dysfonctionnement de la vésicule biliaire peut être déclenché par un déséquilibre hormonal, une affection postopératoire ou une maladie systémique. Une altération de la fonction de la vésicule biliaire apparaît souvent après une chirurgie à l'estomac. Et les maladies systémiques affectant le travail de l'organe biliaire peuvent être le diabète ou l'hépatite.

La capacité contractile de la vésicule biliaire est excessive ou insuffisante. Type hyperkinétique de trouble se produit quand une activité excessive des parois de l'organe, et le type hypokinétique - avec insuffisante.

Les symptômes évidents d'une violation corporelle se manifestent sous forme de douleur à l'abdomen, dans l'hypochondre droit. Le syndrome douloureux dure de 20 minutes ou plus et se répète constamment pendant au moins 3 mois. Il peut être prononcé ou modéré, avec peu d'effet sur la qualité de la vie humaine.

Parfois, les symptômes de la maladie se manifestent par des coliques qui s’étendent à l’épaule droite ou à l’omoplate. Cette tendance est caractéristique des troubles hyperkinétiques.

Dans les troubles hypokinétiques, une personne ressent une douleur sourde dans l'hypochondre droit et une lourdeur dans l'abdomen, aggravée par le changement de la position du corps. Il a des nausées et un goût amer caractéristique dans la bouche.

La JPD est très souvent diagnostiquée chez les enfants. Les facteurs influençant le développement de cette pathologie chez les enfants comprennent:

  • le stress;
  • violations du régime et du régime alimentaire;
  • l'abus d'aliments gras et frits;
  • gavage forcé;
  • mode de vie sédentaire;
  • maladies infectieuses et prédisposition génétique.

Le traitement du JP, en particulier chez les enfants, doit suivre un régime strict. Les plats gras, frits et épicés sont exclus. Les repas sont programmés.

Le médecin peut également prescrire des cholespasmolytiques et des cholérétiques en cas de traitement sédatif. L'utilisation de remèdes à base de plantes pour traiter un enfant est également efficace.

Maladie biliaire

Des pierres peuvent se former dans la vésicule biliaire. À leur sujet, les gens ne soupçonnent souvent rien pendant un moment, jusqu'à ce que la pierre tombe dans le canal. Dans ce cas, on observe une colique biliaire - douleur intense dans l'hypochondre droit, accompagnée de nausées et de vomissements. Cette condition peut déclencher un processus inflammatoire dans la vésicule biliaire - cholécystite aiguë.

Parfois, une pierre dans un organe peut atteindre une très grande taille. Avec elle, vous pouvez vivre toute votre vie sans ressentir de symptômes désagréables. Mais si la pierre provoque une douleur intense, la décision est prise de retirer la vésicule biliaire.

La formation de calculs est associée à la stase biliaire. Les personnes qui aiment les régimes variés sont à risque. Une forte restriction des aliments gras conduit à la stagnation de la bile dans la vésicule biliaire. L'alternance des périodes de restriction et de satiété des aliments gras entraîne l'accumulation de calculs. Ils sont également plus souvent formés chez les personnes âgées.

Après le retrait du corps, un traitement est prescrit pour normaliser la composition chimique de la bile.

Mypechen.ru "Anatomie" Quelles sont les fonctions de la vésicule biliaire chez l'homme et pourquoi il est nécessaire

Protégez-vous le foie pendant que vous prenez des médicaments?

meilleur par mail

Le foie est l'un des organes les plus importants du corps humain. Il produit de la bile, nécessaire à la décomposition des graisses et à la stimulation de la motilité intestinale. Le foie neutralise les poisons et les toxines, nettoie le sang qui traverse son épaisseur des produits chimiques. Dans ce corps, le processus de destruction de certaines vitamines et hormones. Le foie humain est un dépôt de vitamines B12, A, D, glycogène et minéraux. On peut appeler cela une usine d'acides gras et même de cholestérol. La santé de la personne dans son ensemble dépend de l'état de santé du foie. Pour vous aider à garder ce corps sain et sauf, notre portail a été créé.

Lire le texte en entier.

À partir des documents affichés sur les pages du site, vous apprendrez que les facteurs les plus courants qui endommagent le foie sont les virus et diverses substances toxiques. Le cancer est une pathologie rare, mais dans le foie, les métastases d'une autre tumeur maligne se retrouvent 20 fois ou plus souvent. La liste des pathologies du foie est assez longue:

  • hépatite aiguë ou chronique;
  • la cirrhose;
  • lésions infiltrantes;
  • les néoplasmes;
  • troubles fonctionnels avec présence de jaunisse;
  • lésion des voies biliaires intrahépatiques;
  • pathologie vasculaire.

Nos experts parlent des caractéristiques de chacune de ces maladies, des méthodes de diagnostic et de traitement. Vous apprendrez que les symptômes de la maladie du foie ont une certaine similitude. Les signes asthéno-végétatifs sont initiaux. Faiblesse, état de paresse, fatigue, somnolence - résultat du processus de violation de la détoxification dans le foie des composés contenant de l'azote.

Les symptômes des maladies sont consacrés à une très grande partie du portail, car même la nature de la douleur peut différencier la pathologie du foie.

  1. Une douleur constante, de douleur à sourde et oppressante, est caractéristique de l'hépatite, de la cirrhose et du cancer.
  2. Une douleur éclatante accompagnée d'une sensation de lourdeur indique une insuffisance cardiaque, une cirrhose cardiaque.
  3. En oncologie, la douleur a un caractère croissant, dépendant de la taille de la tumeur.
  4. Les douleurs de la nature lancinante ou parfois pressante, vives et intenses, correspondent aux lésions des voies biliaires.
  5. Une douleur aiguë, ou colique dite hépatique, survient lorsque le canal est obstrué par une pierre.

Dans diverses maladies du foie, des manifestations dyspeptiques sont possibles sous la forme de nausées, de goût amer dans la bouche, de diminution ou de perte d’appétit, de vomissements périodiques, de diarrhée.

Le matériel de notre portail détaille les différentes méthodes de traitement d’une maladie, dans lesquelles un traitement conservateur est indiqué, et lorsqu’une intervention chirurgicale est nécessaire. Vous pouvez étudier les propriétés des médicaments et des remèdes populaires, découvrir comment ils sont combinés. Des sections distinctes du site sont consacrées à la nutrition diététique et au nettoyage du foie. Il est important de prendre soin de cet organe important de votre corps, de le débarrasser des toxines et des scories, sans le surcharger.

Les spécialistes du portail suivent en permanence les actualités dans le domaine du traitement et du diagnostic des maladies du foie afin d'informer rapidement les lecteurs à leur sujet. Si vous êtes intéressé par une information spécifique ou si vous avez besoin des conseils d'un médecin expérimenté, consultez notre expert. Ceci, bien sûr, ne remplace pas les tests et les consultations chez un vrai médecin, mais les conseils de notre spécialiste ne seront jamais révolus. Prends soin de toi et de ton foie - et elle te remboursera pareil!

ATTENTION! Les informations publiées sur le site sont fournies à titre informatif uniquement et ne constituent en aucun cas une recommandation d'utilisation. Assurez-vous de consulter votre médecin!

Fonctions et rôle de la vésicule biliaire chez l'homme

Les fonctions de la vésicule biliaire dans notre corps sont réduites au fait qu’elle agit comme un réservoir où est stockée la bile concentrée, qui est constamment produite par les cellules du foie. En raison de la composition particulière de ce fluide, il est directement impliqué dans la digestion humaine et joue le rôle de substance antibactérienne.

La structure de la vésicule biliaire

Il est situé dans la partie inférieure du foie.

La vésicule biliaire a la structure suivante:

  • le cou;
  • corps;
  • en bas;
  • conduit, qui a une vanne spéciale.

Le col est la partie la plus étroite de cet organe et le canal biliaire en sort, par lequel la bile accumulée est excrétée dans l'intestin (duodénum) et pénètre également dans le corps de la vésicule biliaire pour y être stockée et concentrée.

Le corps de la vésicule biliaire a la forme d’une poire ou d’un fuseau, sa longueur ne dépasse pas 14 centimètres et son volume est compris entre 70 et 80 millilitres. La largeur du corps ne dépasse pas 4 centimètres. C'est l'organisme qui est responsable de l'accumulation et de l'élimination de la bile.

Le fond ne remplit pas de fonctions importantes, mais peut servir de lieu de formation de pierres qui, au fil du temps, sont excrétées du corps si elles sont de petite taille.

Le canal, qui a une valve spéciale, joue le rôle de canal par lequel la bile pénètre dans le corps et en est également excrété dans l’intestin.

Une telle structure fait de cet organe un réservoir dans lequel est stockée la bile concentrée qui, lors de la digestion, entre dans l'intestin et se mélange à la bile hépatique.

Le travail de la vésicule biliaire et ses fonctions

Bien que la vésicule biliaire ne participe pas à la production de bile, elle joue un rôle important dans le corps humain. La vessie a pour principale fonction d’accumuler une bile concentrée qui pénètre ensuite dans l’intestin et qui, diluée avec le foie (non de la bile concentrée), joue un rôle direct dans la digestion des aliments.

Bile a les fonctions suivantes:

  • ses éléments constitutifs sont impliqués dans la digestion, qui se produit dans le duodénum, ​​irritant les récepteurs responsables de la production d'enzymes spéciales;
  • ce fluide joue le rôle de sérum antibactérien, qui empêche le développement de processus de putréfaction dans l'intestin, lors du traitement des aliments;
  • la bile est impliquée dans la création de fluide situé dans les articulations;
  • il facilite la digestion des graisses en les divisant en particules plus petites qui sont mieux absorbées par le corps et améliore également l'absorption des glucides et des protéines dans le corps humain par les intestins.

Le processus de formation et d’entrée de la bile dans la vésicule biliaire est le suivant.

  • Les cellules hépatiques, avec l'aide d'enzymes spéciales, produisent constamment de la bile qui, par un canal spécial, pénètre dans la vésicule biliaire. Ce liquide a une couleur jaune, car il n'est pas concentré.
  • Si le processus de digestion ne se produit pas dans le corps humain, le liquide biliaire commence à s'écouler dans la vésicule biliaire, dont les parois commencent à drainer l'eau et certaines autres substances. La bile devient verte et il commence à la stocker. A ce moment, le canal biliaire est réduit.
  • Lorsque le processus de digestion débute dans le corps humain, les parois musculaires de cet organe commencent à se contracter et pousse la bile dans le canal dont les parois se détendent. Ce liquide pénètre ensuite dans l'intestin, après quoi commence le processus de digestion dans le corps humain.

Pour répondre à la question de savoir pourquoi la vésicule biliaire est nécessaire, nous pouvons affirmer sans crainte qu’elle est nécessaire au stockage et à la concentration de la bile, constamment produite dans le corps humain, et envoyée dans l’intestin pour y être digérée, ainsi que pour éliminer la flore intestinale.

Maladies affectant la vésicule biliaire

Parmi les maladies courantes de ce corps sont les suivantes.

  • Maladie biliaire. Cela implique la formation de pierres dans son corps, qui peuvent être de différentes tailles. Les plus petites se rassemblent dans son corps, après quoi elles sont facilement excrétées dans les intestins, d'où elles sont naturellement extraites du corps humain. Les pierres plus grosses peuvent rester immobiles toute leur vie et ne pas attirer l'attention sur elles-mêmes. Mais s'ils commencent à obstruer les voies biliaires, la personne devra faire face à une douleur aiguë et à un traitement allant jusqu'à une intervention chirurgicale.
  • La courbure du cou de la vésicule biliaire, insidieuse que la bile qui pénètre dans la vessie en est mal dérivée et que sa stagnation commence. Cela conduit à la formation de calculs, ainsi qu'à d'autres maladies, notamment une inflammation des parois de cet organe. Si vous n'allez pas chez le médecin à temps, dans le pire des cas, les parois de l'organe se fissurent, la bile tombe dans la cavité abdominale et peut être fatale.
  • Il existe également un dysfonctionnement hypomoteur et hypermoteur de la vésicule biliaire. Dans le premier cas, ses parois sont faiblement et rarement contractées, de sorte que la bile pénètre dans l'intestin avec un retard. Cette maladie est typique des personnes qui ont des organes internes abaissés, une nourriture peu fréquente et instable, ainsi qu’elle se manifeste chez les femmes enceintes. Dans le second cas, il a des contractions trop fréquentes, en raison desquelles la bile pénètre constamment dans l'estomac et les intestins, ne participant pas à la digestion.
  • Maladies inflammatoires. La structure de la vésicule biliaire rend ses parois vulnérables aux effets de la bile stagnante. Par conséquent, si ce fluide est mal éliminé, il agit sur les parois et les détruit. Les muscles responsables des contractions commencent à s’atrophier et des fissures apparaissent.

Facteurs affectant la maladie de la vésicule biliaire

Pour héréditaire sont les suivants:

  • les organes bas qui exercent une pression sur la paroi et le cou de la vésicule biliaire, provoquant des maladies associées à la stagnation du liquide biliaire et à sa faible excrétion;
  • mauvais métabolisme, ce qui provoque la formation de calculs;
  • divers écarts de la forme de la vésicule biliaire qui se développent dans la courbure de son cou.

Les maladies acquises sont les suivantes:

  • jaunisse, qui affecte le foie et a donc un effet sur la vésicule biliaire;
  • diabète sucré;
  • la grossesse chez les femmes dont le fœtus est bas et exerce une pression sur la vésicule biliaire, qui a une structure spécifique et est située à côté de l'intestin;
  • maladies nerveuses qui perturbent la motilité des contractions des parois de la vésicule biliaire.

Afin de reconnaître les symptômes de maladies de cet organe à temps, il est nécessaire de savoir qu'ils sont les suivants:

  • douleur aiguë et douloureuse sous le bord inférieur droit, pouvant être transmise à l'épaule droite et à l'omoplate (en raison du fait que la structure de la vésicule biliaire n'a pratiquement pas de terminaison nerveuse);
  • goût amer dans la bouche;
  • des nausées et des vomissements;
  • faiblesse générale et transpiration, ainsi que la décoloration des selles.

En raison de sa structure, la vésicule biliaire est un réservoir pour la collecte et l’approvisionnement en bile de la bile lorsque le processus de digestion de la nourriture à laquelle elle participe commence. Il possède également des propriétés bactéricides, empêchant la putréfaction dans l'intestin.

La vésicule biliaire

Articles sur des sujets similaires:

Où est la vésicule biliaire?

La vésicule biliaire est une formation creuse, en forme de sac, en forme de poire située dans la cavité abdominale dans l'hypochondre droit sous la surface inférieure du foie.

La vésicule biliaire a une longueur de 8-14 cm, une largeur de 3-5 cm, un volume de 40-70 ml. La paroi de la vésicule biliaire est plutôt mince, jusqu’à 2 mm, mais elle est munie d’une couche musculaire capable de réduire son volume si nécessaire. De l'intérieur, la vésicule biliaire est tapissée d'un épithélium cylindrique monocouche, dont les cellules sont recouvertes de villosités d'aspiration.

À la sortie de la vésicule biliaire, le sphincter de Lutkens est situé - épaississement musculaire, qui a à peu près le même but que le robinet d’eau: si nécessaire, obturez le conduit.

Une vésicule biliaire en bonne santé ne se fait pas sentir à travers la paroi abdominale. Ceci n'est possible qu'avec une augmentation significative, et seulement sans inhalation, en sondant souvent accompagné de douleur (un symptôme de Murphy).

La place et le rôle de la vésicule biliaire dans le système biliaire

La vésicule biliaire est conçue pour l'accumulation, le stockage, la concentration et la libération de la bile, car le processus de digestion en a besoin.

Comme vous le savez, le foie excrète jusqu'à 1 litre de bile par jour et le processus de sécrétion est assez uniforme. La prise alimentaire et sa digestion ne se distinguent pas du tout par l'uniformité, et pour combiner les deux processus dans le temps, la vésicule biliaire est simplement nécessaire en tant que réservoir de bile.

La vésicule biliaire a la capacité de concentrer la bile reçue et de réduire son volume de 10 à 20 fois. Ainsi, 70 ml de galle kystique rejetée simultanément équivaut à au moins 700 ml de foie produit par le foie en 15 à 20 heures.

Pour accomplir sa tâche, la vésicule biliaire est raccordée au «tuyau principal» de manière appropriée - de côté. Pour assurer l'écoulement de la bile dans deux directions opposées: dans la vessie et hors de la vessie, le système biliaire à la sortie est équipé d'un autre "robinet" - le sphincter d'Oddi.

Les deux "grues" - le sphincter kystique de Lutkens et le sphincter d’Oddi à la sortie, ainsi que le tonus musculaire du mur de la vessie, travaillent de manière amicale sous le contrôle du système nerveux autonome. Certes, ce mécanisme échoue souvent: pour diverses raisons, les grues lisent pour s’ouvrir et se fermer de manière opposée, ce qui est l’essence d’une maladie répandue: la dyskinésie biliaire.

Une personne a-t-elle besoin d'une vésicule biliaire?

Cette question interpelle tous ceux qui ont la triste perspective de se séparer de leur vésicule biliaire. Au vu des médias, principalement deux points de vue diamétralement opposés:

  • "La vésicule biliaire n'est pas du tout nécessaire chez l'homme moderne." Les partisans d'une telle opinion (généralement parmi les chirurgiens) affirment que la vésicule biliaire n'était extrêmement nécessaire pour une personne que pendant son existence primitive, lorsque la capacité de manger autant que possible à un moment donné était une condition de sa survie. La vésicule biliaire permettait de stocker la bile pour l'avenir, ce qui était très utile lors des soirées peu fréquentes où il était possible de bien manger après une chasse fructueuse. Avec le style de vie moderne et le régime alimentaire normal, le stock de bile n'est pas du tout pertinent, de même que le stock de graisse.
  • "La vésicule biliaire est si importante pour la digestion qu'elle doit être maintenue aussi longtemps que possible." Selon la position, qui est principalement préconisée par les adeptes de la médecine alternative, l’absence de vésicule biliaire entraîne un écoulement continu de bile dans l’intestin, ce qui peut non seulement entraîner un trouble digestif grave, mais également endommager les parois intestinales.

Mais ce sont des points de vue extrêmes. La vérité, comme d'habitude, est au milieu. La vésicule biliaire, bien sûr, est un organe nécessaire et utile, car le régime alimentaire de la plupart des gens est, pour diverses raisons, loin de l’idéal recommandé par les nutritionnistes. Mais seulement à condition que la vésicule biliaire soit SAINE (ou, du moins, pas très malade) et puisse plus ou moins remplir pleinement sa fonction. Si la vésicule biliaire due à des modifications inflammatoires et dystrophiques a perdu la capacité d'accumuler et de libérer de la bile, si elle est remplie de calculs et plus encore de pus, une telle vésicule biliaire est non seulement inutile, mais comporte également une menace constante de complications dangereuses.

L'absence de vésicule biliaire n'est pas une perte irréparable pour l'organisme, bien qu'elle nécessite certains ajustements du mode de vie et de la nutrition. L'idée que sans la vésicule biliaire, la bile n'est absolument nulle part réservée et qu'elle est excrétée de manière continue et uniforme dans l'intestin pendant la journée - une telle représentation est fausse. Le fait est que les conduits biliaires, contrairement aux conduites d’eau, par exemple, peuvent modifier leur volume. Cela leur permet à la fois d'accumuler de la bile et de l'excréter au bon moment dans l'intestin en raison de la réduction de la couche musculaire de leurs parois. De plus, ils sont capables de concentrer la bile, bien que moins que la vésicule biliaire. Il faut dire que chez les personnes en bonne santé, une partie importante de la vésicule biliaire passe devant la vésicule biliaire. Ainsi, le tractus biliaire, ayant un volume total proportionnel au volume de la vésicule biliaire, assume partiellement ses fonctions.

Lien faible dans le système biliaire

Le système biliaire, dont fait partie la vésicule biliaire, fonctionne parfaitement chez une personne en bonne santé.

Et pourtant, sa conception présente un défaut majeur qui, dans certaines circonstances, entraîne des conséquences négatives. Le fait est que la voie biliaire principale est le seul accès au duodénum - le sphincter d’Oddi - et qu’elle constitue le goulot d’étranglement de tout le système biliaire. De plus, la division finale du canal cholédoque passe généralement par l’épaisseur du pancréas. Cette circonstance rend le processus d'excrétion biliaire extrêmement vulnérable à divers types de processus douloureux à la fois dans le canal biliaire lui-même et dans les organes voisins - le duodénum et le pancréas. Pierre biliaire coincée, spasme musculaire, constriction cicatricielle, œdème inflammatoire du canal proprement dit et du tissu pancréatique ou de la paroi duodénale, une tumeur même de petite taille peut conduire à un arrêt complet de la vésicule biliaire et à un ictère mécanique.

En outre, les voies biliaires principale et pancréatique (canal de Wirsung) ont un accès commun à deux à l'intestin (sphincter d'Oddi). Et si, dans la section terminale, le canal biliaire a son propre dispositif de verrouillage du sphincter, le canal wirsung ne l’a souvent pas du tout ou bien son sphincter est trop faible.

Dans cette position, le pancréas est complètement dépendant du mal-être dans le système biliaire. Toute violation de la perméabilité de l'extrémité du système biliaire - spasme du sphincter d'Oddi, pierre collante, rétrécissement cicatriciel - perturbe inévitablement l'activité du pancréas, entraînant ainsi le développement de modifications inflammatoires et dystrophiques.

Même sans ces troubles, le pancréas est très sensible aux processus infectieux et inflammatoires du système vésiculaire.

Vésicule biliaire perturbée: symptômes

Les maladies de la vésicule biliaire ne présentent pas de symptômes spécifiques. N'importe lequel d'entre eux peut survenir dans d'autres maladies des deux organes de l'abdomen de la cavité et au-delà: maladies gastrique, intestinale, pancréas, foie, vaisseaux abdominaux, reins et voies urinaires, maladies gynécologiques, maladies du diaphragme, de l'œsophage, des poumons, du cœur et autres

Symptômes permettant de suspecter un problème de vésicule biliaire:

  • Les douleurs se font sentir dans l'hypochondre droit ou ont une localisation indéfinie dans le haut de l'abdomen. La douleur peut avoir un caractère tirant ou douloureux dans la cholécystite chronique ou un paroxystisme aigu dans la maladie des calculs biliaires (colique biliaire ou hépatique). Les pierres dans la vésicule biliaire ne peuvent pas déranger pendant longtemps.
  • Les douleurs réfléchies se propagent souvent à l'épaule droite et à l'épaule droite, ainsi qu'à la région scapulaire.
  • Brûlures d'estomac, goût métallique dans la bouche, perte d'appétit, nausée, parfois vomissements
  • Tendance à la constipation ou à la diarrhée.
  • La jaunisse est un signe d'obstruction à l'écoulement de la bile
  • L’augmentation de la température indique un processus inflammatoire aigu ou une exacerbation de maladies chroniques.
  • Une douleur à la palpation de la paroi abdominale antérieure dans l'hypochondre droit indique une inflammation sévère de la vésicule biliaire

Il est impossible de poser un diagnostic fiable en s’appuyant uniquement sur les symptômes décrits, mais ils donnent lieu à un examen plus approfondi et plus complet impliquant des méthodes instrumentales.

Examen de la vésicule biliaire

  • Comment commencer un examen? Bien sûr, avec des ultrasons. Échographie - "l'étalon-or" dans la pathologie de la vésicule biliaire. Cette méthode est extrêmement instructive pour la plupart des maladies et implique l’implication d’autres personnes et est coûteuse. En règle générale, la recherche sur la vésicule biliaire n’est pas nécessaire. Les ultrasons peuvent révéler, même de très petits calculs biliaires (de 1 à 2 mm) dans la vessie, des signes de modifications inflammatoires et dégénératives de ses parois, et en évaluer la fonctionnalité. De plus, les voies biliaires sont assez clairement visibles sur l'échographie, à l'exception de l'extrémité de la voie biliaire principale.
  • L'utilisation de la tomodensitométrie, de l'imagerie par résonance magnétique, de la scintigraphie hépatobiliaire, etc. n'est justifiée que dans certains cas obscurs en tant qu'addition à l'échographie, mais non en tant qu'alternative. Ces méthodes sont généralement inférieures à l'échographie dans leurs capacités, la surpassant dans certaines nuances.
  • La recherche sur le radiocontraste à notre époque a perdu sa valeur principale, car elle est bien inférieure à l'informatique par ultrasons.
  • L’intubation duodénale n’a pas actuellement d’indications détaillées, mais elle fournit, si nécessaire, des informations précieuses sur le fonctionnement du système biliaire et sur les troubles de la composition du suc biliaire et pancréatique.
  • Les méthodes de laboratoire ne sont pas essentielles à l'examen de la vésicule biliaire. En présence d'ictère, l'étude de la phosphatase alcaline, de la bilirubine, des aminotransférases, de l'urobilinogène dans l'urine est utile pour en clarifier la cause.

Maladies de la vésicule biliaire

On ne connaît pas beaucoup de maladies de la vésicule biliaire, mais certaines d'entre elles - cholécystite chronique, maladie des calculs biliaires - sont extrêmement répandues. Environ un adulte sur trois est atteint d’une ou d’une autre maladie de la vésicule biliaire.

  • Malformations congénitales: sous-développement ou même absence de la vésicule biliaire, son doublage, localisation anormale (intrahépatique, tombante), fusion de l'entrée de la vessie, diverticule (poche) de la vésicule biliaire, constriction intravésicale, etc.
  • Maladies parasitaires: giardiase (surtout chez les enfants), opisthorchiase, fasciolose, etc.
  • Tumeurs et maladies semblables à des tumeurs (polypes, papillomes, etc.)
  • Tuberculose de la vésicule biliaire

Plus D'Articles Sur Le Foie