Calculs biliaires - Causes, symptômes et traitement

La vésicule biliaire est un organe qui accumule la bile produite par le foie. Ce dernier est nécessaire à la digestion des aliments. Si nécessaire, il est jeté dans le duodénum. La bile est une substance complexe contenant une grande quantité de bilirubine et de cholestérol.

Des calculs dans la vésicule biliaire sont formés en raison de la stagnation de la bile, au cours de laquelle le cholestérol est retenu dans la vessie et précipite. Ce processus est appelé processus de formation de "sable" - pierres microscopiques. Si vous n'éliminez pas le "sable", les pierres s'emboîtent les unes dans les autres pour former des pierres. Les pierres dans les conduits de la vésicule biliaire et de la vésicule biliaire se forment longtemps. Cela prend 5 à 20 ans.

Les pierres dans la galle ne peuvent pas se manifester pendant longtemps, mais il n'est toujours pas recommandé de déclencher la maladie: la pierre peut blesser la paroi de la vésicule biliaire et l'inflammation se propage aux organes voisins (les patients souffrent souvent de gastrite, d'ulcères, de pancréatite). Que faire en cas de calculs biliaires, et comment traiter ce problème sans opération, nous examinerons dans cet article.

Comment se forment les calculs biliaires?

La vésicule biliaire est un petit sac contenant 50 à 80 ml de bile, un liquide dont le corps a besoin pour digérer les graisses et maintenir une microflore normale. Si la bile stagne, ses composants commencent à précipiter et à cristalliser. Ainsi se forment des pierres qui, au fil des années, augmentent en taille et en quantité.

De plus, l’une des causes les plus courantes de la maladie est:

  1. Inflammation sévère dans la vésicule biliaire.
  2. La contractilité de la vésicule biliaire diminue, ce qui entraîne une stagnation de la bile.
  3. Lorsque la bile contient une grande quantité de calcium, de cholestérol et de pigment biliaire, il s'agit d'une bilirubine insoluble dans l'eau.
  4. Le plus souvent, la maladie de la femme est provoquée par l'obésité, un grand nombre d'accouchements et les hormones œstrogènes.
  5. L'hérédité. La formation de calculs biliaires est due à un facteur génétique. Si les parents ont souffert de la maladie, leur enfant risque également de développer une pathologie.
  6. Traitement médicamenteux - cyclosporine, clofibrate, octréotide.
  7. Mode d'alimentation. Le jeûne ou de longs intervalles entre les repas peuvent provoquer une cholélithiase. Vous limiter à un apport en liquide n'est pas recommandé.
  8. Les calculs biliaires peuvent être dus au diabète, à l'anémie hémolytique, au syndrome de Caroli, à la maladie de Crohn et à la cirrhose du foie.
  9. À la suite de la chirurgie, qui enlève la partie inférieure de l'intestin.
  10. Alcool Son abus provoque la stagnation de la vessie. La bilirubine cristallise et des concrétions apparaissent.

Comme vous le savez, la bile est constituée de divers composants, de sorte que la composition des pierres peut varier. Les types de pierres suivants sont distingués:

  1. Cholestérol - ont une forme arrondie et un petit diamètre (environ 16-18 mm);
  2. Limy - contiennent beaucoup de calcium et sont assez rares;
  3. Mixte - une structure en couches différente, composée dans certains cas d’un centre pigmenté et d’une coquille de cholestérol.

De plus, des calculs de bilirubine peuvent être formés dans la vésicule biliaire, qui sont de petite taille et localisés à la fois dans le sac et dans les canaux. Cependant, le plus souvent, les pierres sont mélangées. En moyenne, leurs tailles vont de 0,1 mm à 5 cm.

Symptômes de calculs biliaires

Le tableau clinique des symptômes avec l’apparition de calculs biliaires est très divers. La symptomatologie dépend de la composition, du nombre et de la localisation des calculs. La plupart des patients avec de gros calculs simples situés directement dans la vésicule biliaire, ignorent souvent leur maladie. Cette condition est appelée la forme latente (latente) de JCB.

En ce qui concerne les signes spécifiques, des calculs dans la vésicule biliaire se font sentir avec de tels symptômes:

  • douleur dans l'hypochondre droit (projection du foie et des voies biliaires) - intensité d'un inconfort non exprimé jusqu'à une colique hépatique;
  • syndrome dyspeptique - manifestations de troubles digestifs - nausée, ballonnements, selles instables;
  • L'augmentation de la température corporelle est une conséquence de l'apparition d'une infection bactérienne secondaire.
  • si la pierre descend dans les voies biliaires, la douleur est localisée dans le bas de l'abdomen, dans l'aine, donne à la partie fémorale.

Chez 70% des personnes, cette maladie ne provoque aucun inconfort, une personne ne commence à ressentir de l'inconfort que lorsque les calculs ont déjà poussé et obstrué le canal biliaire et que la manifestation typique est une colique biliaire, une attaque de douleur aiguë avec blocage occasionnel du canal biliaire avec une pierre. Cette attaque de douleur aiguë, c'est-à-dire de colique, peut durer de 10 minutes à 5 heures.

Diagnostics

Le diagnostic a impliqué un gastro-entérologue. Le diagnostic est établi à l'aide de plaintes de patients et de recherches supplémentaires.

Pour commencer, le patient fait une échographie des organes abdominaux. - la méthode principale et la plus efficace pour le diagnostic de la cholélithiase. Détecte la présence de calculs biliaires, l'épaississement des parois de la vésicule biliaire, sa déformation, l'expansion des canaux biliaires. Ses principaux avantages sont le caractère non invasif, la sécurité, l’accessibilité et la possibilité de détention multiple.

Si la situation est plus grave, les médecins ont alors recours à la cholécystocholangiographie (examen aux rayons X avec introduction d'un agent de contraste).

Les conséquences

La maladie de calculs biliaires peut être compliquée par les conditions suivantes:

  • cellulite de la paroi de la vésicule biliaire;
  • la fistule biliaire;
  • Syndrome de Miritsi (compression de la voie biliaire principale);
  • perforation de la vésicule biliaire;
  • pancréatite biliaire;
  • cholécystite aiguë et chronique;
  • hydropisie de la vésicule biliaire;
  • obstruction intestinale;
  • cancer de la vésicule biliaire;
  • inflammation purulente aiguë (empyème) et gangrène de la vésicule biliaire.

En général, la présence de calculs dans la vessie n’est pas dangereuse dans la mesure où elle ne bloque pas les voies biliaires. De petites pierres sortent d'elles-mêmes et si leur taille est comparable au diamètre du canal (environ 0,5 cm), alors une douleur - colique - apparaît au passage. Le grain de sable "a glissé" plus loin dans l'intestin grêle - la douleur disparaît. Si le caillou est si gros qu'il reste coincé, cette situation nécessite déjà une intervention médicale immédiate.

Calculs biliaires: traitement sans chirurgie

La détection de calculs biliaires n'implique pas toujours une intervention chirurgicale obligatoire; dans la plupart des cas, un traitement sans intervention chirurgicale est indiqué. Cependant, l'auto-traitement non contrôlé à la maison se heurte à une obstruction des voies biliaires et à un coup d'urgence sur la table d'opération pour le chirurgien en service.

Par conséquent, il est préférable de ne pas utiliser de cocktails douteux d'herbes et d'huile végétale cholérétiques catégoriquement interdites, recommandés par certains guérisseurs traditionnels, mais de s'inscrire pour une consultation avec un gastro-entérologue.

Les médicaments suivants sont prescrits pour le traitement conservateur de la maladie des calculs biliaires:

  1. Préparations contribuant à la normalisation de la composition de la bile (ursofalk, liobil);
  2. Préparations enzymatiques qui améliorent les processus de digestion, en particulier - les processus de digestion des lipides (créon).
  3. En cas de douleur causée par la contraction de la vésicule biliaire, il est recommandé aux patients divers relaxants musculaires (platafilline, drotavérine, non-spa, métacine, pyrencipine).
  4. Stimulateurs de la sécrétion d'acide biliaire (phénobarbital, zixorine).

Le traitement conservateur moderne, qui permet de préserver l’organe et ses canaux, comprend trois méthodes principales: la dissolution de calculs avec des médicaments, le concassage de calculs avec des ultrasons ou au laser et la cholélitolyse percutanée (méthode invasive).

Dissolution de la pierre (thérapie litholytique)

La dissolution des calculs biliaires avec des médicaments aide à guérir les calculs biliaires sans chirurgie. Les principaux médicaments utilisés pour dissoudre les calculs dans la vésicule biliaire sont l'acide ursodésoxycholique (Ursosan) et l'acide chénodésoxycholique (Henofalc).

La thérapie litolytique est indiquée dans les cas suivants:

  1. Les calculs sont de petite taille (de 5 à 15 mm) et ne remplissent pas plus de la moitié de la vésicule biliaire.
  2. La fonction contractile de la vésicule biliaire est normale, la perméabilité des voies biliaires est bonne.
  3. Les pierres ont une nature de cholestérol. La composition chimique des calculs peut être déterminée par sondage duodénal (ulcère duodénal) ou cholécystographie orale.

Ursosan et Henofalk réduisent le niveau de substances qui contribuent à la formation de calculs (cholestérol) dans la bile et augmentent le niveau de substances qui dissolvent les calculs (acides biliaires). Le traitement litolytique n’est efficace qu’en présence de petites pierres de cholestérol, aux premiers stades de la maladie. La dose et la durée du traitement sont déterminées par le médecin à partir de données échographiques.

Concassage de pierre (lithotripsie extracorporelle)

La lithotripsie extracorporelle par ondes de choc (pulvérisation) est une technique basée sur la génération d’une onde de choc, qui permet de broyer une pierre en plusieurs grains de sable. Actuellement, cette procédure est utilisée comme étape préparatoire avant le traitement litholytique oral.

  1. Troubles de la coagulation sanguine;
  2. Maladies inflammatoires chroniques du tube digestif (cholécystite, pancréatite, ulcères).

Les effets secondaires de la lithotripsie par ultrasons comprennent:

  1. Risque d'obstruction des voies biliaires;
  2. Dommages causés aux murs par des fragments de pierres de la vésicule biliaire à la suite de vibrations.

L’indication de l’exécution d’une PSE est l’absence de violation de la perméabilité des voies biliaires, de calculs simples et multiples de cholestérol dont le diamètre n’excède pas 3 cm.

Cholélitholyse percutanée transhépatique

Il est rarement utilisé car il fait référence à des méthodes invasives. Un cathéter est introduit dans la vésicule biliaire à travers la peau et le tissu hépatique, à travers lequel 5 à 10 ml d'un mélange de préparations spéciales sont injectés. La procédure doit être répétée, dans 3-4 semaines, il est possible de dissoudre jusqu'à 90% des concrétions.

Vous pouvez dissoudre non seulement le cholestérol, mais également d’autres types de calculs biliaires. Le nombre et la taille des pierres importent peu. Contrairement aux deux précédentes, cette méthode peut être utilisée non seulement chez les personnes atteintes de cholélithiase asymptomatique, mais également chez les patients présentant des manifestations cliniques prononcées de la maladie.

Chirurgie pour enlever les calculs de la vésicule biliaire

Néanmoins, il faut comprendre que le traitement chirurgical ne peut pas être fait avec:

  • coliques biliaires fréquentes;
  • Bulle "déconnectée" (capacité contractile perdue);
  • grosses pierres;
  • exacerbations fréquentes de cholécystite;
  • complications.

Dans la plupart des cas, une intervention chirurgicale visant à retirer les calculs de la vésicule biliaire est recommandée chez les patients pour lesquels la maladie est accompagnée de rechutes fréquentes, de fortes douleurs, de gros calculs, d'une température corporelle élevée et de diverses complications.

Le traitement chirurgical peut être laparoscopique et ouvert (cholécystolithotomie, cholécystectomie, papillosphinctérotomie, cholécystostomie). L'option de la chirurgie est déterminée pour chaque patient individuellement.

Pouvoir

Habituellement, un régime est prescrit dès l'apparition des premiers signes de calculs biliaires. Il est spécialement conçu pour ces patients, il s’appelle - régime diététique numéro 5, il doit être respecté en permanence.

Lorsque des pierres dans la galle n'est pas recommandé l'utilisation de tels produits:

  • viande grasse;
  • diverses viandes fumées;
  • la margarine;
  • assaisonnements épicés;
  • œufs durs;
  • café fort;
  • viande et poisson en conserve;
  • aliments marinés;
  • bouillons: viande, poisson et champignons;
  • pain frais et pâtisseries à la levure;
  • boissons gazeuses;
  • alcool

Les aliments sont préparés en les faisant bouillir ou en les cuisant, et vous devez souvent manger 5 à 6 fois par jour. Le régime alimentaire pour les calculs dans la vésicule biliaire doit contenir un maximum de légumes et d’huiles végétales. Les légumes aux dépens des protéines végétales stimulent la dégradation du cholestérol en excès, tandis que les huiles végétales améliorent la motilité intestinale, aident à réduire la vessie et empêchent ainsi l’accumulation de bile dans celle-ci.

Que faire avec les pierres dans la vésicule biliaire en premier

Pour comprendre comment se débarrasser des calculs biliaires, vous devez vous faire une idée générale de la maladie. La présence de tartre dans la vésicule biliaire ou les voies biliaires signifie le développement de la maladie des calculs biliaires. Le plus souvent, cela est dû à un métabolisme inapproprié ou à une stagnation de la bile.

Les calculs biliaires sont constitués de cristaux de cholestérol ou de sels de bilirubine. L'éducation est courante, se produisant chez une personne sur dix, encore plus souvent à un âge avancé. Il existe différentes formes et tailles, allant des boues biliaires fines et des pierres de 2 cm (20 mm) aux énormes pierres d’un diamètre de 16 cm (160 mm) et plus.

Causes et facteurs prédisposants

  • Troubles métaboliques et composition qualitative de la bile avec une prédominance de calcium, de pigments biliaires ou de cholestérol.
  • Cholécystite.
  • Dyskinésie biliaire.
  • Stagnation de la bile due à diverses pathologies (grande papille duodénale, voies biliaires).

Les facteurs prédisposants comprennent:

  • Appartenant à la femme.
  • Poids corporel excessif.
  • Grossesse fréquente.
  • Oestrogénothérapie.
  • Prédisposition génétique.
  • Mauvaise alimentation avec beaucoup de graisse.
  • Régimes épuisants.
  • Certaines maladies (hémolyse, diabète, cirrhose, maladie de Crohn et autres).
  • Chirurgie laparotomique.

Cours clinique

Assez souvent, la maladie est asymptomatique. Peu à peu, avec l'accumulation de calculs, les patients présentant ces symptômes commencent à se soucier:

  • Crampes douloureuses dans l'épigastre à droite, d'intensité variable.
  • Un sentiment d'amertume dans la langue.
  • Nausée, vomissements, éructations.
  • L'hyperthermie.
  • Coloration jaune de la peau et de la sclérotique.

Manifestations de coliques biliaires

Cette condition accompagne souvent les calculs biliaires. Les coliques sont caractérisées par une douleur intense et insupportable du côté droit. La douleur est précédée d'une erreur de régime ou de tremblements.

La douleur est si intense que le patient ne peut pas trouver une position confortable. Les coliques peuvent être accompagnées de vomissements. Si une inflammation se développe dans la vésicule biliaire, une fièvre élevée est impliquée.

Diagnostics

Le médecin est tenu de mener des activités de diagnostic complètes, à l'exclusion des autres pathologies, pour déterminer la gravité de la maladie. En règle générale, les patients consultent un médecin après une crise de colique hépatique. La douleur provoque un inconfort considérable et est source de récidive.

Il est important que le médecin collecte un historique complet et découvre comment la maladie a débuté, comment elle s'est déroulée, quels médicaments ont aidé, quelle est la nature du début des attaques, afin de tracer le lien qui existe entre la maladie et la nutrition. Viennent ensuite l’examen et l’identification des symptômes de cholécystite calculeuse (cholélithiase) - Kera, Murphy, Ortner-Grekov et d’autres. La couleur des épidermes bilieux et de la sclérotique est évaluée, la jaunisse commence à partir de là

Après la consultation, un diagnostic instrumental des calculs biliaires est effectué:

  1. Échographie - dans la plupart des cas, révèle un calcul de calculs biliaires.
  2. Radiographie de la cavité abdominale:
  • Radiographie d'enquête: elle visait à identifier les calculs contenant une grande quantité de calcium dans la composition.
  • L'étude avec l'introduction du contraste dans la vésicule biliaire - vous permet de trouver des calculs qui ne sont pas visibles sur les rayons X standard.
  1. La TDM et l'IRM peuvent distinguer même les petites pierres de la vésicule biliaire et sont utilisées pour le diagnostic différentiel.
  2. La cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique aide à évaluer l’état des voies biliaires, à détecter les calculs et les tumeurs volumétriques.

Le diagnostic de laboratoire est effectué - le niveau de bilirubine et les marqueurs d'inflammation (CRP, ESR, leucocytose et autres) sont déterminés dans le sang.

Traitement

Les patients qui ne savent pas où se tourner pour la cholélithiase doivent prendre rendez-vous avec un gastro-entérologue. Le médecin procédera à un examen complet et déterminera les prochaines étapes du traitement. L'autotraitement est strictement interdit, peut nuire. Par exemple, l'utilisation de cholagogue en présence de calculs entraîne des complications.

Si les calculs sont petits (jusqu'à 3 cm.), Il y a peu de formations, il est permis d'essayer un traitement conservateur. Cela inclut la résorption des calculs par l'introduction de médicaments spéciaux, la lithotripsie à distance par onde de choc, la cholélitholyse transhépatique percutanée, etc.

Dissolution médicale de pierres

Pour cette méthode de thérapie, on utilisait des médicaments contenant de l'acide ursodésoxycholique et de l'acide chénodésoxycholique. Les substances dissolvent les calculs contenant un excès de cholestérol. Habituellement, la méthode est utilisée lorsque les pierres sont petites (4-16 mm). Lors du choix d'une méthode, la contractilité de la vésicule biliaire doit rester normale.

Les médicaments sont appliqués pendant une longue période, de six mois à deux ans, sous la surveillance d'un médecin. Dans la plupart des cas, la méthode aide, mais la maladie peut réapparaître. Prévenir les rechutes, vous devrez continuer à prendre des médicaments à petites doses.

Lithotripsie par ondes de choc à distance

La méthode est conçue pour écraser une grosse pierre dans la vésicule biliaire en plusieurs petites, souvent utilisées conjointement avec la méthode précédente. La première étape consiste à broyer de grosses pierres. La seconde est la dissolution du médicament des petits fragments résultants.

La lithotripsie par ondes de choc comporte de nombreux dangers. Durant la procédure, le conduit biliaire peut être obstrué ou la vésicule biliaire peut être endommagée. Une intervention chirurgicale est nécessaire.

Cholélitholyse percutanée transhépatique

Une méthode de traitement peu invasive rare. Elle consiste en un cathétérisme de la vésicule biliaire à travers la peau et le tissu hépatique. Un moyen (méthylbutyléther) est introduit à travers le cathéter, ce qui résout les calculs de toute origine.

Traitement chirurgical

Lorsque le traitement conservateur est contre-indiqué ou inefficace, une décision chirurgicale est nécessaire. Effectuer souvent des opérations endoscopiques à travers une petite ouverture laparoscopique. Les interventions sont peu invasives, ne laissent pas de grandes cicatrices, sont relativement peu coûteuses et moins souvent compliquées par les hernies.

Il est possible d'éliminer les calculs ou la vessie entière avec calcul. Le plus souvent, le corps est éliminé, les troubles métaboliques ne disparaissent pas, les calculs réapparaissent. Si la pierre est grosse, avec d'autres indications (adhérences, obésité, grossesse), une opération laparotomique ouverte est réalisée.

Syndrome postcholécystectomie

L'opération aide la majorité des patients. Dans de rares cas (deux cas sur dix), le traitement ou les effets résiduels n'ont pas disparu après l'opération, sous le nom de syndrome de postcholécystectomie. Ceux-ci comprennent:

  • Lésions des voies biliaires, non liées à la vésicule biliaire (troubles du sphincter d’Oddi, calcul choledochus).
  • Complications postopératoires (adhérences, hernie, lésion des voies biliaires, formation de calculs dans le culte de la vessie et autres).
  • Maladies causées par des calculs biliaires, mais non arrêtées après une chirurgie (pancréatite biliaire, hépatite).

Un traitement bien choisi apporte un soulagement de la maladie: dès les premiers signes de calculs biliaires, il est nécessaire de consulter un médecin.

Régime alimentaire

Si une personne a tendance à former des calculs dans les voies biliaires ou si l'éducation a eu lieu, mais qu'elle soit retirée, il est extrêmement important de suivre un régime alimentaire particulier. Il est nécessaire de manger souvent (6 fois chez la femme) en petites portions. Avec un tel régime, la libération de bile par la papille duodénale est constamment stimulée, le secret ne stagne pas. Si la portion est trop grande, la motilité de la vésicule biliaire augmente, ce qui en cas de calcul peut conduire à une inflammation.

Le régime est censé être équilibré, rempli de nutriments, de vitamines et de micro-éléments. Il est recommandé d’utiliser des variétés de viande et de fruits de mer faibles en gras, des produits laitiers faibles en gras, des céréales, en particulier du gruau et du sarrasin, des aliments végétaux (fruits, légumes, fruits secs), des compotes, des jus de fruits et des eaux minérales. La consommation d'aliments gras, frits, épicés, à forte teneur en caféine, viandes fumées, aliments en conserve, ail, concombre, haricots n'est pas recommandée.

Prévention

Si des facteurs prédisposants sont établis, vous devrez suivre les règles:

  • Maintenez le mode et le régime appropriés (décrits dans l'article).
  • Maintenez un poids corporel normal en faisant de l'exercice et en suivant un régime.
  • Prendre des médicaments qui améliorent les processus métaboliques dans la bile.
  • Demander en temps utile une aide médicale si les premiers symptômes de la maladie se manifestent.
  • Ne pas se soigner soi-même, ne pas prendre leurs propres médicaments cholérétiques. En cas de douleur intense, il est permis de prendre une pilule antispasmodique similaire ou non-shpy.

Des complications

En cas de traitement inapproprié ou tardif, les complications suivantes surviennent:

  • La cholécystite est une maladie inflammatoire de la vésicule biliaire.
  • Coliques biliaires.
  • Inflammation des voies biliaires.
  • Péritonite biliaire - se produit en raison de la rupture de la vessie avec l'écoulement de la bile dans la cavité abdominale. Extrêmement dangereux.
  • Pancréatite biliaire - se produit en raison d'une augmentation de la pression dans les voies biliaires et de la pénétration de la bile dans les canaux pancréatiques ainsi que de lésions des canaux et des cellules pancréatiques.
  • Complications septiques en cas d'infection.
  • Tumeurs malignes résultant de lésions permanentes aux parois de la vessie.

Une grosse pierre dans la vésicule biliaire

Très souvent, les personnes confrontées à une pathologie biliaire sont confrontées à un dilemme: recourir à la chirurgie ou se passer de médicaments.

Bien entendu, l’avis décisif dans cette situation devrait être médical. Le spécialiste connaît l'état général du corps humain, la taille des pierres dans l'organe et d'autres caractéristiques.

S'il s'agit d'une grosse pierre dans la vésicule biliaire, le traitement à l'aide de médicaments ne sera pas toujours efficace. Il est donc impossible de se passer de la chirurgie.

Les principales caractéristiques de la vésicule biliaire

Un organe ressemble à un petit sac. Il est situé devant le foie et sert de lieu de stockage pour la sécrétion biliaire produite par celui-ci.

Elle participe au processus de digestion des graisses par le corps. S'il existe une pathologie biliaire, cette affection contribue à la formation compactée de minéraux, d'acides biliaires et de cholestérol.

Ces phénomènes s'appellent des pierres dans la vésicule biliaire. Quant aux tailles, elles peuvent être, comme avec un grain de sable, et atteindre de grandes dimensions. Par exemple, les pierres peuvent être de même taille, comme une noix.

Accompagné du phénomène de colique biliaire ou de cholécystite. Cela se produit dans le cas où les calculs ferment le canal biliaire, ce qui est nécessaire à la promotion de la bile dans la région de l'intestin grêle.

En fait, la sécrétion de bile est d’une grande importance en tant que support d’une microflore intestinale stable. Si sa composition change ou si elle stagne, il ne sera pas possible d'éviter les défaillances dans le travail du corps et l'apparition de pierres.

La pathologie est considérée comme courante chez les personnes modernes. Cette tendance déplaisante est due au fait que de nombreux aliments sont riches en cholestérol.

L'excès de cette substance contribue à la formation de calculs dans la vésicule biliaire.

Une étude a été menée qui a permis aux scientifiques d’affirmer que les États à faible développement économique, où la population mange principalement des produits à base de plantes, sont moins susceptibles de souffrir de cette pathologie.

Les limites d'âge du patient doivent également être attribuées aux facteurs de risque d'occurrence de la maladie. Le fait est que le plus souvent, la présence de pierres est enregistrée chez les personnes âgées de plus de 50 ans.

À propos, la moitié féminine de la population en souffre plus souvent. Cela s'explique par le fait que leur système hormonal présente certaines différences par rapport à la structure du corps masculin.

L'importance de la chirurgie avec de grosses pierres

Il convient de noter que la conduite de la chirurgie en présence de grosses pierres dans la vésicule biliaire n'est pas toujours justifiée.

Le fait est que la situation n’est pas toujours propice à une expérience chirurgicale.

La vésicule biliaire peut interférer avec 50 à 80 ml de sécrétions biliaires dont une personne a besoin pour digérer les graisses et maintenir une microflore normale dans le corps.

Par conséquent, si la bile dans la vessie stagne, les composants vont commencer à précipiter et à cristalliser.

Tout cela contribuera à la formation de pierres qui, par la suite, augmenteront en taille et même en nombre.

Selon les statistiques, chaque 5 habitants de la planète sont porteurs de pierres dans la région de la vésicule biliaire.

Pas toujours, il devient connu, par définition d'une certaine symptomatologie.

Concretions peut ne pas vous informer de l'année et par la suite tourmenter une personne souffrant de douleur intense dans l'hypochondre droit, de brûlures d'estomac dans la bouche et après avoir pris un repas, le patient peut se sentir nauséeux.

À cette situation ne finit pas, au contraire - vient l'aggravation. La pierre pénètre dans la région du canal biliaire et l’encrasse.

La sortie de la bile est perturbée et il y a une colique sévère. Le processus est désagréable et même assez douloureux.

Dans de nombreux cas, avec la cholélithiase, une intervention chirurgicale est recommandée.

Le médecin peut lui conseiller d’oublier complètement les calculs et de passer à un traitement conservateur si les symptômes de la personne sont absents.

La mesure obligatoire est le respect du régime alimentaire. Les médecins recommandent d'utiliser le menu "Bureau numéro 5".

Un tel repas prévoit l'exclusion des aliments frits, épicés, fumés et gras. Lorsque la pathologie biliaire ne peut pas prendre de médicaments et manger des aliments qui améliorent la production de bile.

Cela est dû au fait qu'ils ont des propriétés pour utiliser dans ce processus les pierres qui bougeront.

Mieux que ce processus et ne permettent pas. Après tout, tout indique qu'une personne peut avoir de graves complications à l'avenir.

Que faire avec de grosses pierres dans la vésicule biliaire

Si les pierres ont atteint une taille solide et ont même été identifiées en grand nombre, la personne sera probablement confrontée à une manifestation de douleur.

Dans un tel cas, éviter une intervention chirurgicale n'est plus possible. Il ne restera plus qu'à accepter de se coucher sous le couteau du chirurgien, qui non seulement enlèvera les calculs, mais découpera également la vésicule biliaire.

Une telle intervention dans le domaine médical a été appelée cholécystectomie. De nos jours, on procède assez souvent à une laparoscopie pour retirer la vésicule biliaire.

À cette fin, il est d'usage d'utiliser des tubes spéciaux sur lesquels sont installées de petites caméras vidéo.

Une telle opération bénéficie de bonnes critiques de la part des médecins et des patients qui en ont fait l'expérience. Les avantages ne sont vraiment pas suffisants.

L'opération est moins traumatisante, le processus de récupération du patient sera rapide car les incisions sont minimes.

En fait, si on compare ce type d’intervention à une chirurgie abdominale, une personne perd moins de sang, ce qui est déjà un plus.

Il n’est pas surprenant que les chirurgiens choisissent souvent la laparoscopie. Dans certains cas, il est urgent de procéder à une chirurgie abdominale ouverte.

Le processus de rééducation du patient sera retardé pendant une période plus longue, mais les chances sont toujours sûres.

Raisons

Pourquoi des pierres apparaissent-elles dans le corps humain, ont découvert des scientifiques, mais il est maintenant nécessaire de noter d'autres raisons à cette pathologie.

Les facteurs de risque de maladie doivent être attribués à une nutrition inadéquate de la personne, à l'apparition de douleurs lors du développement d'une cholécystite.

La cause de ce phénomène peut également être la prospérité de la forme chronique de l'hépatite, lorsque le système cellulaire du foie commence à produire une sécrétion biliaire lithogène.

Les raisons incluent également l'infection à Giardia, ainsi que la prédisposition génétique d'une personne.

L’attaque de la maladie peut être liée au fait que les parents ont transféré les propriétés lithogènes de la bile à leurs héritiers.

Il est recommandé de mener une vie saine, de bouger plus. Le ralentissement du métabolisme affecte négativement l'état de l'organisme et, par conséquent, la formation de calculs biliaires dans la vessie n'est pas exclue.

Quels sont les symptômes d'avoir de gros calculs biliaires?

La présence de grosses pierres dans la vessie se manifeste avec des symptômes désagréables associés à une douleur dans la localisation du foie et des conduits.

Le syndrome de la douleur peut varier en fonction de l'inconfort incertain avant l'apparition de coliques du foie.

Un dysfonctionnement du tube digestif peut être accompagné d'une chaise instable, de ballonnements ou de nausées.

Les attaques de vomissements peuvent être répétées et accompagnées d'une augmentation de la température. La fièvre est un signe d'infection secondaire du corps humain.

Les coliques disparaissent généralement, même si elles ne sont pas traitées. La pierre va quitter les voies biliaires, aller dans la région de l'intestin grêle.

La douleur, ainsi que d’autres signes futurs, peuvent également passer. Mais si la taille de la pierre est très grande, il lui sera difficile de bouger. Dans une telle situation ne peut pas faire sans chirurgie.

Mesures de diagnostic

Le diagnostic portera sur l'examen du patient par le médecin, l'audition de plaintes relatives à des problèmes de santé.

Une échographie des voies biliaires et du foie sera utile pour poser un diagnostic précis et choisir un traitement.

Au cours de l'examen, les pierres seront en mesure de détecter, ainsi que leurs tailles, l'emplacement exact dans la zone de l'organe.

Si le médecin procède à l'examen correctement, d'autres méthodes de diagnostic peuvent ne pas être impliquées du tout. Des méthodes supplémentaires sont généralement appelées scanner, IRM.

Nous devons admettre que ces méthodes sont incroyablement chères pour le prix et que tous les patients ne sont donc pas en mesure de se payer une telle enquête.

Élimination des facteurs de risque pour le développement de la pathologie

Les scientifiques de la Healthcare Association ont mené un certain nombre d'études. Cela leur a permis de comprendre quels sont les principaux facteurs de risque pour le développement de la pathologie.

L'une des principales raisons de provoquer le développement de calculs dans le corps de la femme a été appelée régime.

Le beau sexe rêve en peu de temps de perdre du poids, mais en fait fait un tort terrible à sa santé.

Un effet similaire peut produire du fast-food, ainsi que l'utilisation de médicaments hormonaux.

Pour éviter la stagnation des sécrétions de bile dans le corps, vous devez faire du sport. Grâce à l'activité physique, il sera possible de prévenir la formation de calculs, de réduire le risque d'apparition de symptômes aigus.

Faits intéressants

Une des études médicales de l’Association était associée à l’étude de la pathologie du foie. Cela a duré 5 ans.

Les participants ont été divisés en 2 groupes. L’un d’eux comprenait des personnes sédentaires et le second - pratiquait activement de l’exercice physique et y passait une heure par jour.

Ce dernier groupe a montré un résultat associé au fait que la formation de calculs biliaires a été réduite à 70%.

Les scientifiques ont expliqué comment et quoi manger pour que la bile ne stagne pas, ne tombe pas dans les sédiments et ne se cristallise pas sous forme de calculs. En conséquence, il a été prouvé que la viande et les saucisses sont nocives pour la santé, mais les fruits et légumes seront bénéfiques.

Quand il est préférable de ne pas toucher les calculs biliaires

Selon les statistiques, des calculs biliaires se forment dans chaque cinquième habitant de la planète. Chez les femmes, les calculs biliaires surviennent presque deux fois plus souvent que chez les hommes. Cela est dû aux œstrogènes, des hormones féminines, qui ralentissent l’excrétion de la bile. Et si ces pierres sont trouvées? N'y a-t-il pas d'alternative au retrait de la vésicule biliaire?

La vésicule biliaire est une petite poche attachée au foie. Il accumule de la bile - une composition complexe nécessaire au traitement des graisses entrant dans le corps avec de la nourriture. De plus, la bile est responsable du maintien d'une microflore normale dans les intestins. Si la bile est stagnante ou si sa composition a changé, il se produit un dysfonctionnement de la vésicule biliaire et des calculs se forment dans ses canaux.

Le mode de vie sédentaire, dans lequel, en règle générale, les processus métaboliques de l’organisme ralentissent, peut provoquer l’apparition de la maladie. Mais le principal groupe à risque est constitué de ceux qui mangent de manière irrégulière, ainsi que des amateurs d'aliments gras avec un taux de cholestérol élevé.

Chez ces personnes, chaque fête est accompagnée d'un changement dans la composition de la bile et la probabilité de formation de calculs dans de tels cas augmente plusieurs fois. Selon les composants, les calculs biliaires peuvent être du cholestérol, un pigment - s’ils sont formés à partir de la substance colorante de la bile - de la bilirubine et du calcaire, s’ils contiennent des sels de calcium. Les plus communes sont des pierres mixtes dont la taille varie de 0,1 mm à 3 à 5 cm.

«Bien que les pierres soient petites et reposent calmement dans la vésicule biliaire, une personne peut même ne pas deviner sa maladie. - Dit le chef du département abdominal de l'Institut de chirurgie. A.Vishnevsky RAMS Vyacheslav Egorov. Les premiers signes annonciateurs d'une maladie des calculs biliaires sont la lourdeur de l'hypochondre droit, le goût amer de la bouche et les nausées après avoir mangé.

La situation change lorsque la pierre pénètre dans la bouche du canal biliaire et l'obstrue. L'écoulement de la bile est perturbé, les parois de la vésicule biliaire sont étirées et la personne ressent une forte douleur dans l'hypochondre droit ou dans la partie supérieure de l'abdomen. La douleur peut être donnée au dos, à la clavicule droite et au bras droit. Des nausées ou des vomissements surviennent. Les médecins appellent une telle attaque les coliques biliaires.

Les douleurs ne sont peut-être pas trop fortes et s'arrêtent souvent d'elles-mêmes, mais leur apparence suggère que le corps a commencé à «basculer» et qu'une personne a besoin de consulter un médecin. Après tout, les calculs, ayant débuté en natation indépendante, peuvent complètement bloquer la sortie de la bile et provoquer une inflammation de la vésicule biliaire - cholécystite, inflammation du pancréas - pancréatite ou jaunisse mécanique.

Établir le diagnostic de la maladie des calculs biliaires "à l'oeil" est difficile, même pour un médecin expérimenté. Cela nécessitera des études complémentaires - échographie des organes abdominaux, dans les cas les plus difficiles - rayons X avec introduction d'un agent de contraste dans les voies biliaires. Il existe actuellement une étude qui permet au médecin de voir les calculs de première main - la cholédochoscopie.

Ces procédures de diagnostic permettent au médecin d’évaluer la taille des calculs et leur emplacement, ce qui permet de prédire l’évolution de la maladie et de prescrire un traitement. ”

Les médecins sont inexorables: seul un chirurgien peut sauver les calculs biliaires! Cependant, s'il n'y a aucun symptôme de la maladie et que les calculs dans la vésicule biliaire sont «silencieux», ils peuvent être laissés seuls.

L’ordre médical le plus important pour les patients atteints de cholélithiase est l’adhésion à un régime approprié et à un régime strict. Sous interdiction stricte est la nourriture épicée, grasse, frite et fumée.

Parfois, de petites pierres de cholestérol tentent de se dissoudre à l'aide de médicaments - acide chénodésoxycholique et ursofalk. Le traitement est long - le cours dure au moins un an, coûteux et, malheureusement, ne donne pas toujours les résultats souhaités. Après quelques années, chez la plupart des patients, des calculs se forment à nouveau. De plus, un tel traitement est lourd de complications - ces médicaments endommagent souvent les cellules du foie.

Vous pouvez essayer de détruire de petites pierres avec une onde de choc. Au cours de cette procédure, les pierres sont concassées en petits morceaux (jusqu’à 1-2 mm) qui laissent le corps par eux-mêmes. Cette procédure est indolore, bien tolérée par les patients et peut être réalisée en ambulatoire.

Dans la cholélithiose, les remèdes à base de plantes cholérétiques sont absolument contre-indiqués. Ils peuvent contribuer à la migration des pierres, ce qui engendre les complications les plus terribles. Pour la même raison, il convient de faire très attention à l’utilisation des eaux minérales.

Si les calculs sont volumineux et que les crises de coliques biliaires sont fréquentes, le patient doit s'allonger sur la table du chirurgien.

Souvent, les patients atteints de la maladie des calculs biliaires entrent en chirurgie pour une urgence, lorsque le retrait de la vésicule biliaire - cholécystectomie - est vital. Cela se produit dans les cas de cholécystite aiguë, qui peut être compliquée par une péritonite (inflammation du péritoine), ainsi que dans les cas de pancréatite et d'obstruction complète des voies biliaires.

Le traitement de référence pour la cholélithiase est la chirurgie laparoscopique, dans laquelle la vésicule biliaire est prélevée à l'aide de petites perforations de la paroi abdominale antérieure. Après l'opération, il n'y a pratiquement pas de marques sur la peau. Le patient sort habituellement le lendemain de son opération et reprend rapidement son rythme de vie habituel.

Beaucoup se préoccupent de la question: est-il possible d'avoir une vie bien remplie sans vésicule biliaire?

Les médecins disent que la qualité de vie ne souffre pas de cholécystectomie. La vésicule biliaire a pour but de stocker la bile jusqu'à la consommation d'aliments. Cela n'était vital que pour les peuples primitifs qui ne prenaient place à la table qu'après une chasse réussie (et cela n'arrivait pas tous les jours) et pouvaient manger la bonne moitié du mammouth extrait pour la joie.

L'homme moderne n'a pas besoin de manger "en réserve". Par conséquent, l'absence de vésicule biliaire n'affecte pas son activité vitale.

Intégrez Pravdu.Ru dans votre flux d’informations si vous souhaitez recevoir des commentaires opérationnels et des actualités:

Que faire si des calculs biliaires sont détectés?

Lorsque les calculs biliaires sont diagnostiqués, que faire est une question que le patient pose immédiatement. Pour comprendre comment traiter et prévenir une maladie, il est important de vous familiariser avec les causes de la maladie.

Caractéristiques principales

La vésicule biliaire est un organe semblable à un sac qui se trouve devant le foie. Il sert de lieu de stockage pour la bile liquide, produite dans le foie et qui participe au processus de digestion des graisses.

Maladie biliaire - une condition dans laquelle il y a des formations condensées de minéraux, de cholestérol et d'acides biliaires. De telles formations s'appellent des pierres. Ils peuvent être petits (avec un grain de sable) ou atteindre de grandes tailles (jusqu'à la noix).

On parle de colique biliaire (ou cholécystite) lorsqu'une pierre située dans la vessie contient elle-même une obstruction des voies biliaires, le long de laquelle la bile passe dans le milieu de l'intestin grêle. La bile est très importante pour le maintien d'une microflore intestinale stable. Par conséquent, si elle stagne ou si sa composition change, un dysfonctionnement de la vésicule biliaire se produit, ce qui conduit à l'apparition de calculs.

La maladie est une maladie moderne, car les aliments actuels, notamment le cholestérol, augmentent considérablement le risque de développer des calculs biliaires.

Il est à noter que les pays à faible développement économique, dont la population se nourrit principalement de produits végétaux, sont moins susceptibles de soigner cette maladie. L'âge du patient joue un rôle important dans l'apparition de la maladie: il atteint souvent 50 ans, le plus souvent les femmes sont exposées à la maladie, car leur système hormonal est quelque peu différent.

Les causes de la maladie

La bile est un liquide brun-jaune contenant du cholestérol, des éléments solubles et insolubles (pigments biliaires). S'il y a violation du rapport de ces substances dans la bile, la probabilité de précipitation augmente considérablement.

Dans une telle situation, il est possible de parler de la sécrétion de bile lithogénique, c'est-à-dire prédisposée au développement des calculs. L'augmentation de la concentration en acides biliaires insolubles et en cholestérol dépendra de la lithogénicité de la bile.

Facteurs à l'origine de l'apparition de la maladie:

  1. Mauvais régime
  2. Maladies permanentes associées au processus inflammatoire du corps (cholécystite).
  3. Stase biliaire.
  4. Hépatite chronique. Fondamentalement, les cellules du foie elles-mêmes dans cette situation produisent dès le début de la bile lithogène.
  5. Lamblia
  6. Diabète de type 2. Affliction au cours de laquelle survient une défaillance du métabolisme des glucides et des graisses, ce qui entraîne une teneur élevée en cholestérol dans la bile.
  7. Fond hormonal. L'incidence la plus fréquente est observée chez les femmes, leurs œstrogènes (hormones sexuelles) jouant un rôle dans le processus de métabolisme du cholestérol dans l'organisme et dans leur concentration dans la bile.
  8. Prédisposition génétique. L'attaque de la maladie peut survenir à cause de ce facteur lorsque les propriétés lithogéniques sont passées des parents aux enfants.
  9. L'attaque de la maladie des calculs biliaires se manifeste par un mode de vie peu actif, car les processus métaboliques dans ce cas ralentissent.

Symptômes principaux

Dans la cholélithiose, les symptômes suivants se manifestent:

  1. Sensation douloureuse dans l'hypochondre droit (localisation du foie et des voies biliaires). La force de la douleur peut aller de l’inconfort flou à la colique dans le foie.
  2. Dysfonctionnement du système digestif (syndrome dyspeptique), au cours duquel apparaissent des selles instables, des nausées et des ballonnements.
  3. Température corporelle élevée à la suite d'une infection secondaire.

Souvent, les coliques disparaissent d'elles-mêmes. Une fois que la pierre a traversé le canal biliaire dans l'intestin grêle, la douleur et d'autres signes disparaissent. Lorsque la pierre est suffisamment grosse pour l'empêcher de bouger, la douleur perdure, il est donc très important de procéder à une procédure de traitement chirurgical des calculs biliaires.

Le processus de diagnostic de la maladie sera basé sur les symptômes et les plaintes du patient. Il est important de mener des méthodes de vérification instrumentales. L'échographie est le moyen principal pour diagnostiquer les voies biliaires et le foie, au cours desquelles les calculs sont examinés, leur taille déterminée, leur emplacement exact dans la vésicule biliaire.

Avec une inspection adéquate, d'autres méthodes de diagnostic peuvent ne pas être nécessaires. Pour un diagnostic plus détaillé de la maladie et une évaluation de son évolution, la tomodensitométrie et la résonance magnétique nucléaire sont effectuées, mais ces méthodes sont plus coûteuses.

Comment traiter une maladie: les moyens

S'il y a des calculs dans la vésicule biliaire, le traitement doit être correct et son déroulement contrôlé par un spécialiste. Le traitement de ce système organique doit être complexe. La médecine moderne, en fonction de la taille des calculs, de leur nombre et de la gravité de l'inflammation, déterminera la méthode de traitement de la cholélithiase.

Ainsi, vous pouvez traiter des manières suivantes:

  1. Suivre un régime.
  2. Changement de mode de vie.
  3. Traitement de la toxicomanie.
  4. Traitement sans chirurgie.
  5. Intervention chirurgicale.

Le régime alimentaire pendant la maladie de calculs biliaires devrait suggérer une réduction de la consommation de graisses animales, ainsi que de la consommation de calories. À cette fin, il peut être prescrit au patient le régime n ° 5, au cours duquel la consommation de produits animaux gras (bouillon riche, viande grillée, viande de porc) est exclue. Pour une alimentation équilibrée, le patient devrait manger plus:

  1. Produits à base de plantes.
  2. Viande maigre (veau, lapin, boeuf).
  3. Poisson de rivière (cependant, la mer est également nécessaire dans le régime alimentaire).
  4. Produits laitiers fermentés (fromage cottage, kéfir).

Il est très important de réduire ou d’éliminer la consommation d’alcool et de diverses boissons stimulantes (par exemple, le café). La nourriture doit être prise plusieurs fois par jour en petites portions. Il est important de faire une pause entre les repas dans 3-4 heures.

Il est impératif de repenser votre mode de vie et de le changer. Cette méthode de traitement consiste à éliminer les mauvaises habitudes telles que le tabagisme, l'abus de café et l'alcool. Le remplacement de telles actions est important pour corriger les habitudes qui en bénéficieront. Il est intéressant de commencer à pratiquer une activité physique (exercices de physiothérapie, travail dans les airs, tous les sports), car cela incitera le corps à brûler les graisses et à éliminer le cholestérol.

Traitement de la toxicomanie

Parmi les méthodes de traitement conservatrices, on peut citer la pharmacothérapie, qui sert de complément au traitement chirurgical. Elle est également nommée en cas de difficultés pour effectuer l'opération. Les moyens suivants sont utilisés en tant que tel traitement:

  1. Antispasmodiques. Leur propriété est d'élargir les canaux biliaires et d'améliorer l'écoulement de la bile dans le duodénum.
  2. Fonds contribuant à la dissolution des calculs biliaires (en règle générale, il s'agit d'acide ursodésoxycholique et chénodésoxycholique). Ces médicaments sont utilisés avec une petite quantité de pierres.
  3. Traitement anti-protozoaire et antibactérien, au cours duquel les bactéries sont éliminées en administrant des antibiotiques et des agents détruisant Giardia.

Il est également important qu’avec cette maladie de la vésicule biliaire, il ne soit pas recommandé de prendre des médicaments qui ne feront que stimuler la production et la sortie de la bile, car de tels moyens contribuent à la libération de calculs de la vésicule biliaire et à sa stagnation dans les voies biliaires.

Le traitement des calculs biliaires sans chirurgie est tout à fait possible. La lithotritie par ondes de choc est utilisée à cette fin. Ce procédé est une méthode de concassage de pierres avec des ultrasons de la taille d’un sable. À la fin, après l’application de médicaments antispasmodiques, le sable sortira par le duodénum. Pour effectuer la lithotripsie par ondes de choc, les conditions suivantes sont importantes:

  1. La taille totale des pierres ne dépasse pas 2 cm.
  2. Absence de cholécystite (processus inflammatoire dans la membrane muqueuse de la vésicule biliaire).
  3. La contractilité normale de la vésicule biliaire (ceci est important pour le bon dégagement du sable).

Cette méthode n’est pas toujours efficace, car l’écrasement de pierres nécessitera leur fragilité, ce qui n’est pas toujours noté dans cette maladie.

Le traitement chirurgical de la maladie de la vésicule biliaire est la méthode de traitement la plus efficace de tous les traitements existants.

Le type d'opération dépendra de la taille des pierres.

  1. La laparoscopie. Au cours de cette opération, le médecin insère un tube avec une caméra, des manipulateurs et des lumières dans la cavité abdominale. Avec l'aide de ces aides, les petites formations sont éliminées.
  2. Élimination des calculs par incision médiane de la paroi antérieure du péritoine. Une telle opération est plus traumatisante, ils y ont recours dans le cas du développement de grosses pierres et de la nécessité de prélever la vésicule biliaire.

Prévention des maladies

La prévention est une étape très importante pour le patient. Ce sera dans les règles suivantes:

  1. Si le patient est en surpoids, vous devrez alors suivre un régime hypocalorique, faire de l'exercice, car il est très important de perdre du poids.
  2. Les aliments riches en matières grasses doivent être exclus du régime alimentaire.
  3. Dans le cas de la formation de calculs chez les femmes, il est important de ne pas traiter l'affection avec des œstrogènes, car ils ont tendance à contribuer à la formation de calculs biliaires.
  4. Il est nécessaire de réduire la consommation de cholestérol.
  5. Utilisez principalement des céréales, des aliments végétaux, des produits laitiers.

En outre, il est nécessaire d'éliminer les mauvaises habitudes, notamment le tabagisme, l'alcool et le café. Vous bénisse!

Que faire si des calculs biliaires sont détectés: diagnostic et traitement

La cholélithiase (cholélithiase) est considérée comme l'une des maladies les plus courantes. Il se caractérise par la formation de pierres solides dans la vésicule biliaire de différentes tailles et formes. Plus souvent, les femmes souffrent de la maladie, ainsi que les personnes qui abusent des aliments gras et protéinés.

La vésicule biliaire est un organe important impliqué dans le processus de digestion. Il accumule la bile produite par le foie, nécessaire à la digestion des aliments. Il a des canaux étroits qui s’ouvrent dans l’intestin grêle et la libèrent de la bile pour digérer les aliments gras, le cholestérol et la bilirubine. C'est à partir de la bile que des formations rocheuses se forment, bloquant les canaux biliaires.

Qu'est-ce que la maladie de calculs biliaires?

Pour la maladie est caractérisée par la formation dans la vésicule biliaire ou des conduits, des pierres dures. Il existe une pathologie résultant du métabolisme du cholestérol. La bile se compose de bilirubine et de cholestérol, et des calculs dans la vessie sont formés en raison de sa stagnation. En même temps, le cholestérol est retenu dans le corps et forme un sédiment dense dans la vésicule biliaire, à partir duquel se forme du sable.

Au fil du temps, si vous ne commencez pas le traitement, les grains de sable collent ensemble pour former des conglomérats solides. Sur la formation de telles pierres prend de 5 à 25 ans, et le patient pendant longtemps ne ressent pas de gêne.

Les personnes âgées, ainsi que les patients prenant des médicaments qui affectent le métabolisme du cholestérol, présentent un risque de cholélithiase. La prédisposition héréditaire, une alimentation malsaine (trop manger et à jeun), certaines maladies du tube digestif, des troubles métaboliques peuvent provoquer le développement de la maladie.

Regardez la vidéo sur l'effet du jeûne sur la vésicule biliaire:

Symptômes de calculs biliaires

En cas de douleur aiguë, consultez immédiatement un médecin.

La gravité et le degré des symptômes dépendent de la taille des calculs et de leur emplacement. Plus la maladie dure longtemps, plus les symptômes sont douloureux. L'un des signes les plus marqués de la maladie des calculs biliaires est une douleur aiguë et aiguë, appelée colique hépatique ou biliaire.

Il est localisé dans l'hypochondre droit et plusieurs heures après le début de l'attaque, il couvre toute la région de la vésicule biliaire. La douleur peut être transmise au cou, au dos, sous l'omoplate et au cœur.

  • brûlures d'estomac;
  • amertume dans la bouche;
  • éructations;
  • douleur sous les côtes à droite;
  • faiblesse générale.

La cause de l'attaque est souvent l'utilisation d'aliments gras, épicés et frits, l'alcool. La douleur peut provoquer un stress, une surcharge physique, des spasmes de la vésicule biliaire, causés par le mouvement des calculs. Le blocage des voies biliaires s'accompagne d'une douleur à la traction constante, une sensation de lourdeur du côté droit.

Caractérisé par l'apparition de nausées et de vomissements sévères, violation du fauteuil, distension abdominale. Dans certains cas, il se produit une augmentation de la température, de la fièvre et un blocage complet du canal biliaire principal - la jaunisse et les selles blanches.

Causes de la formation de pierre

La vésicule biliaire a un volume d’au plus 70-80 ml, et la bile qu’elle contient ne doit pas s’y attarder ni s’accumuler. Le processus de son mouvement vers les intestins doit être continu. Avec une stagnation prolongée, le cholestérol et la bilirubine précipitent, où ils se cristallisent. Ce processus conduit à la formation de pierres de différentes tailles et formes.

Causes de la cholélithiase (maladie des calculs biliaires):

  • l'obésité;
  • médicaments hormonaux;
  • l'hérédité;
  • cirrhose du foie;
  • abus d'alcool;
  • régime alimentaire irrégulier, à jeun;
  • prendre des médicaments qui affectent le métabolisme du cholestérol (octréotide, cyclosporine);
  • processus inflammatoire dans la vésicule biliaire;
  • chez les femmes, naissances multiples;
  • diabète sucré;
  • chirurgie intestinale;
  • taux élevés de calcium dans la bile.

Souvent, les calculs biliaires sont causés par l’utilisation d’aliments gras et épicés, de pathologies endocriniennes, de lésions toxiques du foie.

Types de calculs biliaires et leurs tailles

Les types de pierres dépendent de leur composition.

Il existe plusieurs types de pierres de composition différente. Cela dépend des composants constitutifs de la bile.

  • le cholestérol;
  • calcaire;
  • mixte
  • la bilirubine.

Les calculs de cholestérol sont des formations lisses arrondies à structure homogène. Ils peuvent atteindre une taille d'environ 15-20 mm de diamètre, et la cause de leur formation est un trouble métabolique chez les personnes obèses. Localisé exclusivement dans la vésicule biliaire et apparaissent en l'absence de processus inflammatoire.

Calcaires, composés de calcium, et la cause de leur formation est une inflammation de la vésicule biliaire. Autour des bactéries ou des petites particules de cholestérol, s'accumulent des sels de calcium qui se solidifient rapidement et forment des calculs de formes et de tailles variées.

Les calculs mixtes résultent d'une augmentation de l'inflammation dans le foie et la vésicule biliaire. Les sels de calcium sont déposés en couches sur des formations de cholestérol et de pigments, formant des formations solides hétérogènes à structure en couches.

La bilirubine se forme indépendamment de l’inflammation. La cause en est une violation de la composition protéique du sang ou des anomalies congénitales associées à une dégradation accrue du nombre de globules rouges. Ces calculs sont petits et plus souvent localisés dans les canaux biliaires.

Moins souvent, il y a des calcaires, et plus souvent des pierres mélangées, dont la taille varie de 0,5 mm à 5-6 cm.

Diagnostic de la maladie de calculs biliaires

JCB est asymptomatique depuis longtemps et les patients ne sont traités par un médecin qu’avec une douleur intense. La colique hépatique nécessite un examen par un gastro-entérologue pour confirmer le diagnostic. Le médecin doit prescrire un test sanguin général et une biochimie.

Lors d'une étude biochimique, un taux élevé de bilirubine est clairement visible et, en général, une augmentation des leucocytes et une ESR (vitesse de sédimentation des érythrocytes) rapide.

Le diagnostic ultérieur nécessite une échographie de la vésicule biliaire, qui montre la présence de calculs dans la vésicule biliaire et les conduits dans 90 à 95% des cas, ainsi qu'une cholédochoscopie. Les formations de chaux sont clairement visibles sur les rayons X, et l'échographie à l'aide d'un endoscope permet de voir les calculs biliaires chez des patients très gros et obèses.

ERPG (cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique) révèle efficacement des formations pierreuses dans les voies biliaires.

Quand il est préférable de ne pas toucher les calculs biliaires

La méthode de broyage par ultrasons consiste à broyer les pierres sous l’effet de la compression et de la vibration élevées de l’onde de choc

Le chirurgien aidera à se débarrasser des grosses pierres, mais si la maladie ne se manifeste pas, il n'est pas nécessaire de la traiter. La principale chose à faire est de suivre un régime, de mener une vie saine, d’abandonner les mauvaises habitudes.

Les petits cailloux peuvent être dissous à l'aide de médicaments, mais ils devront être traités très longtemps, et l'effet est bref. En outre, l’utilisation de tels médicaments détruit les cellules du foie et entraîne de multiples complications.

Si 1 à 2 petits cailloux sont trouvés, ils peuvent être écrasés à l'aide d'une onde de choc. Après cela, le sable fin qui en résulte quitte indépendamment le corps. En aucun cas, ne peut pas manger des médicaments cholérétiques (y compris sur une base végétale). Le mouvement incontrôlé de pierres le long de la vésicule biliaire menace de complications dangereuses.

Méthodes de traitement

Le traitement médicamenteux n’est utilisé qu’au stade initial du développement de JCB.

Dans ce cas, le médecin prescrit les médicaments suivants:


Plus D'Articles Sur Le Foie

Régime alimentaire

Réf. matériel / SANG / LEUCKOCYTES / 01. LEUCOCYTES

Les globules blancs, ou globules blancs, sont de véritables cellules sanguines. Ils contiennent le noyau et les organites.Selon leur structure, ils sont divisés en deux groupes: les granupocytes et les agranyocytes.
Régime alimentaire

Décryptage de 12 indicateurs majeurs d'analyse biochimique du sang chez le chat et le chien

Dans l'article, je donnerai une transcription de l'analyse biochimique du sang chez le chat. Je décrirai les indicateurs normaux, vous expliquerai ce qu’ils disent comme étant des écarts par rapport à la norme, je vous présenterai un tableau comparatif et les liens qui peuvent en découler.