Antibiotiques pour la cirrhose du foie

Le traitement de la cirrhose du foie est un processus à long terme mettant la vie en danger. Les médicaments existants sur le marché pharmaceutique pour le traitement de la cirrhose du foie sont sélectionnés avec soin.

Ils subissent de nombreuses études scientifiques sur des volontaires et de multiples tests internes. La sécurité des médicaments est l’un des moments les plus importants pour tout médicament.

Le postulat médical le plus important: ne pas nuire au patient!

Tout médicament qui pénètre dans le corps pénètre tout d’abord dans le foie. Là, il se biotransforme en une forme active et commence son impact. La plupart des médicaments sont neutralisés dans le foie et sont sécrétés par le corps à l'aide de la bile.

Aphorisme des docteurs de l'Antiquité: tout est poison. Rien n'est privé de toxicité. Seule la dose donne la furtivité du poison.

N'oubliez pas que tout médicament a non seulement des propriétés bénéfiques, mais peut également nuire. Désordres de drogue connus du foie, ce qui peut conduire à la progression de la cirrhose de drogue du foie.

Toute pilule prise peut produire une réaction allergique imprévisible ainsi qu'un effet toxique. Vous devez faire attention à ne pas utiliser de pilules, même si ce sont des vitamines.

Approches importantes du traitement de la cirrhose du foie

Les approches générales du traitement de la cirrhose du foie visent à:

  • Économies d'énergie dans les cellules du foie;
  • Améliorer la qualité de la bile;
  • Préservation de la force et régénération de la structure de la cellule hépatique;
  • Sauvegarde des systèmes enzymatiques;
  • Protéger le métabolisme normal des graisses, des glucides et des protéines;
  • Réanimation de la capacité de désintoxication du foie;
  • Améliorer les propriétés antioxydantes et réduire le stress oxydatif;
  • Assurer la sécurité des systèmes de transport des cellules hépatiques;
  • Réduction de la mort cellulaire programmée;
  • Participation à la formation de prostaglandines;
  • Ralentissement des processus cirrhotiques;
  • Participation à la différenciation, à la croissance et à la régénération des cellules.

Stades de base du traitement de la cirrhose du foie

1. traitement médical. Le régime de traitement est toujours prudent, calme, préservant. Lorsque l'aggravation ou la complication de la cirrhose du foie est prescrit le repos au lit. L'activité physique est limitée, à l'exclusion de la décompensation.

L'avantage, avec le repos au lit, réside dans la position couchée, quand il augmente le flux sanguin hépatique, active les processus de récupération.

2. Régime thérapeutique pour la cirrhose du foie. Basé sur le tableau numéro 5. Composition équilibrée, techniques fractionnaires jusqu'à cinq à six fois par jour, les portions ne sont pas volumineuses. Par la quantité de protéines: avec cirrhose compensée - un besoin physiologique, avec une cirrhose sous-compensée avec des signes d’encéphalopathie hépatique, le niveau de protéines est limité au niveau de survenue d’une intoxication à l’ammoniac. Lors d'une cirrhose du foie décompensée, l'apport en protéines est fortement réduit. Consommation de sel restreindre avec ascite cirrhose du foie.

Attention: prenez tous les autres médicaments, en particulier les somnifères, les médicaments puissants, les tranquillisants et les analgésiques. Tout médicament contre la cirrhose doit être bu avec prudence.

À exclure: procédures physiothérapeutiques, traitements balnéologiques, effets thermiques sur le foie, jeûne, remèdes homéopathiques, eaux minérales.

3. Améliorer le métabolisme des cellules du foie.

Vitamines, représentants du groupe B. Nom des représentants: B1, B2, B6, B12.

La B1-thiamine est impliquée dans le métabolisme standard des graisses, des protéines et des glucides. Il est nécessaire dans le traitement combiné du foie avec la cirrhose.

La B2-riboflavine a un effet positif sur la capacité hépatique.

Autres vitamines: vitamine P (rutine), acide folique.

Autres agents métaboliques: Essentiale, acide lipoïque (berlition).

Heptral, Ursofalk est prescrit pour le syndrome de cholestase.

Avec une cirrhose du foie compensée, inactive, le traitement n'est pas nécessaire.

Berlithione est recommandé dans les cours d'un à deux mois, à répéter si nécessaire.

Essentiale est un complexe de phospholipides essentiels, ayant un effet hépatoprotecteur. Le traitement dure environ 2 mois et est attribué individuellement à chaque patient. En cas de cirrhose décompensée et active, il est préférable d’associer un traitement, des injections intraveineuses à la prise de gélules.

4. Le traitement de désintoxication est mis en œuvre avec l'introduction conjointe d'une solution de glucose à 5% avec des solutions de vitamines C, B6, de cocarboxylase (CCB) et de gluconate de calcium. Ou des solutions de désintoxication prêtes (hemodez). Le traitement est individuel et dure généralement entre une et deux semaines.

5. La thérapie de remplacement est applicable pour compléter les composants nécessaires. En cas de perte de protéines - hypoprotéinémie, hypoalbuminémie, œdème ou ascite, on envisage l'introduction de plasma natif ou d'une solution d'albumine à 20%.

6. Le traitement par Etiotropic est prescrit en tenant compte de l'étiologie de la cirrhose. Dans la cirrhose virale, l'agent responsable est un virus, il est nécessaire de traiter avec des médicaments antiviraux.

  • En cas de cirrhose B compensée virale et diagnostiquée, avec détection de l'ADN du virus, un traitement par doses standard d'interféron ou de lamivudine est prescrit.
  • Souffrant d'une cirrhose B décompensée, un traitement du foie par la lamivudine au stade de la réplication est appliqué.
  • Le traitement contre les virus est effectué, en cas de cirrhose virale du foie C, au stade de la réplication afin de:
  • Minimiser le développement des conséquences
  • Normalisation de l'activité du processus,
  • Obtenir une réponse virologique obstinée.
  • Dans l'hépatite virale C en phase de détérioration, aucun traitement antiviral n'est effectué.
  • Lorsque la cirrhose auto-immune est traitée avec des médicaments glucocorticoïdes, ce traitement est applicable à l'hypersplénisme. Dans la dernière phase de la cirrhose du foie, cette méthode présente une limitation en raison du développement de complications inflammatoires, de l’ostéoporose et de l’apparition d’ulcères gastriques et autres.
  • Le traitement de la cirrhose alcoolique est inclus dans l’utilisation de traitements répétés d’hépatoprotecteurs avec des traitements anti-oxydants d’une durée de deux semaines.

7. Traitement des complications avancées.

8. Traitement chirurgical de la cirrhose du foie.

9. Transplantation hépatique et prise de décision rapide.

Les bases du traitement des complications de la cirrhose du foie

Traitement des varices de l'œsophage et de l'estomac en cas de cirrhose du foie

Le traitement est fourni dans un service spécialisé, dont les spécialistes traitent ce problème. À l'aide de méthodes endoscopiques, ils clarifient l'apparition d'un saignement ou le risque de récidive et déterminent la nécessité de mettre en œuvre une méthode de traitement particulière.

Le risque de développer le premier saignement variqueux est déterminé par le facteur:

  • Diagnostic des "marques rouges": sur la membrane muqueuse de l'œsophage ou de l'estomac, il y a des taches rouges, cerises et cramoisies, des kystes sanguins.
  • L'ampleur de l'expansion des varices,
  • La sévérité de la cirrhose.

Lors de l'identification des causes d'un traitement chirurgical, la capacité fonctionnelle du foie est d'une importance capitale. S'il est impossible d'effectuer une intervention chirurgicale, prescrire un médicament.

Médicament, traitement prophylactique qui protège contre le premier saignement variqueux en cas de cirrhose du foie.

Le traitement est justifié par l'utilisation de bêta-bloquants non sélectifs, ils réduisent la pression dans la veine porte: propranolol, timolol, nadolol.

Le propranolol est le plus efficace, utilisé aux doses maximales tolérées de 80-320 mg / jour. La prise du médicament est nécessaire à vie, par conséquent, la dose est ajustée en fonction de la tolérance, de l'absence d'événements indésirables, de la fréquence du pouls peut être réduite de 25% au repos.

Le traitement endoscopique n’a aucun avantage avant la pharmacothérapie pour prévenir l’apparition de la première hémorragie variqueuse.

Prévention de la récurrence des saignements des varices avec une cirrhose du foie.

Le risque de réapparition de saignements, pendant les six premiers mois, est très élevé. Pour cette raison, le traitement est pris immédiatement. Il est mis en œuvre en trois étapes:

  1. Agents pharmacologiques:
  • Les bêta-bloquants non sélectifs restent très efficaces - propranolol et nadolol, pour abaisser la pression dans la veine porte. Il est possible de réduire le risque de saignement d'un tiers et la mortalité d'un tiers.
  • Nitrates prolongés, utilisés en association avec des bêta-bloquants ou séparément.
  1. Techniques endoscopiques - ligature.
  2. Techniques chirurgicales - shunt portosystémique et shunt portosystémique intrahépatique transjugulaire.

Traitement de la gastropathie hypertensive porte (PHHD) dans la cirrhose du foie

Le PHGP est établi avec des modifications typiques de la muqueuse gastrique dans la cirrhose du foie. Reconnu comme l’une des causes fondamentales du saignement. La menace augmente lorsque vous prenez des analgésiques et des AINS.

Traitement de l'entéropathie hypertensive portale et de la colopathie avec cirrhose

Les troubles de la microcirculation typiques de la PHHP ne se limitent pas à l'estomac, mais se propagent dans tout le tube digestif jusqu'au gros intestin rectal. Présent chez la moitié ou les deux tiers des patients. Les saignements sont moins fréquents.

Dans le traitement utilisé octréotide sous-cutané, propranolol par voie orale. Méthodes chirurgicales - ligature, cryothérapie des veines hémorroïdaires et sclérothérapie.

Traitement de l'ascite avec cirrhose du foie

Le traitement est basé sur la mise en œuvre du régime et du régime avec une limite de sel. En fin de compte, en raison de la limitation en sel, il est possible d'obtenir de bons résultats, une perte de poids de plus de deux kg. En réduisant le poids corporel à deux kilogrammes, les diurétiques qui économisent le potassium sont liés. En l'absence de résultat, des diurétiques de l'anse sont ajoutés au traitement.

Les diurétiques de l'anse fonctionnent de manière productive et nuisent à la réabsorption du sodium, du chlore et du potassium. Leur utilisation avec des préparations à base de potassium (panangine, asparkam) ou des antagonistes de l'aldostérone est recommandée. Exemples: furosémide (lasix), hypothiazide, uregit (acide éthacrynique), chlorothiazide.

Les diurétiques à économie de potassium sont moins productifs que les bouclages, mais conservent le potassium souhaité. Exemples: spironolactone, aldactone, triamteren. En cas d'insuffisance rénale, ils sont associés à des bouclages, en raison du risque d'hyperkaliémie.

Exigences générales pour le traitement diurétique.

  • Commencez avec la dose initiale, afin d'éviter le développement d'effets secondaires.
  • Accumulation lente de l'effet diurétique, pour éviter la perte d'éléments traces importants.
  • Contrôle de: poids corporel, circonférence abdominale, vérification des tests de laboratoire (créatinine, sodium, potassium), diurèse quotidienne, bien-être neuro-psychologique.

Dans le traitement complexe, les solutions protéiques sont utilisées pour éliminer l'hypoprotéinémie et l'hypoalbuminémie, afin de maintenir la pression colloïdale et osmotique du plasma. Le traitement consiste à introduire du plasma natif concentré ou une solution d'albumine à 20%.

Avec l'inefficacité du traitement de la toxicomanie, recours à la paracentèse ou à la mise en scène du shunt peritoneoagulyatnogo.

Une autre solution, dont l'effet positif est insuffisant, est le shunt portosystémique intrahépatique transjugulaire (TIPS) et la transplantation hépatique.

Traitement de la péritonite bactérienne spontanée en cas de cirrhose du foie

La péritonite bactérienne spontanée (PAS) est considérée comme une péritonite infectieuse soudaine, sans lésion antérieure du tractus gastro-intestinal, chez les patients atteints de cirrhose du foie. La PAS est une complication grave avec un mauvais pronostic.

Le traitement est effectué avec des antibiotiques à large spectre, jusqu'à ce que les résultats de l'ensemencement soient prêts.

Au traitement, en fonction de la situation, connectez la solution d’albumine pour éviter le développement d’une insuffisance rénale.

Traitement de l'encéphalopathie hépatique (PE) pour la cirrhose du foie

L'EP appartient à la pathologie du cerveau, au processus de formation de la cirrhose du foie et au développement de l'insuffisance hépatique, présente divers symptômes et sévérité. Séparez les 4 étapes des déviations du mineur au prononcé, qui mènent au coma.

Les patients dans un état grave nécessitent une surveillance constante et une surveillance des fonctions vitales.

Important: notez les «signes» de trouble hépatiques - il s’agit d’une odeur hépatique typique, la survenue de troubles neuropsychiatriques, indiquant une aggravation de l’état et une approche du coma.

Dans les analyses, les indicateurs d'enzymes hépatiques sont réduits, ce qui indique une grave dépression de la fonction hépatique et une aggravation de son état.

Le traitement de l'insuffisance hépatique aiguë est fourni à l'unité de soins intensifs et aux soins intensifs:

  • Le nettoyage intestinal est effectué à l'aide d'un lavement hautement nettoyant, suivi de la nomination d'antibiotiques à large spectre recommandés par les schémas thérapeutiques (kanamycine, métronidazole).
  • Traitement de désintoxication avec des solutions prêtes à l'emploi: gelatinol, hemodez, polydez. Le volume et la fréquence d'administration sont spécifiés en fonction de l'état du patient. Les mélanges d’énergie avec le glucose sont mieux combinés avec des préparations d’insuline et de potassium. Un bon effet est obtenu par les procédures de plasmaphérèse. Appliquer des solutions tampons Disol, Lactasol et autres.
  • Le contrôle de la coagulabilité est obtenu par transfusion de plasma frais congelé. Avec le développement du syndrome hémorragique, avec un effet positif, appliquez l’orgueil, le contrycal, l’acide aminocaproïque et le ditsinon. Dans le traitement de la CID, l'héparine est utilisée, sous le contrôle d'indicateurs de coagulogramme, ainsi que par transfusion de sang frais hépariné à un seul groupe.
  • Les glucocorticoïdes sont nécessaires à la prévention et au traitement de l'œdème cérébral (prednisone).
  • La transplantation hépatique donne des résultats de grande qualité.

Traitement de l'insuffisance hépatique chronique

  • Régime thérapeutique avec une limite en protéines pouvant atteindre 20 à 50 g / jour, un avantage des protéines végétales par rapport aux protéines animales. Avec le développement du coma, la protéine est annulée, la voie d'introduction de la nourriture, à travers une sonde.
  • Lavements à haut nettoyage conçus pour stériliser les intestins. Pour inhiber la croissance de la microflore toxique de l'intestin. Elles sont effectuées tous les jours une ou deux fois par jour et sont associées à l'administration d'agents inhibant la production d'ammoniac dans l'intestin.
  • L'utilisation de médicaments antibactériens (néomycine, rifampicine, ciprofloxacine). Contre-indiqué en cas d'insuffisance rénale.
  • L'action du lactulose (portalk, duphalac) vise à réduire la production et l'absorption d'ammoniac.
  • Le traitement de désintoxication est utilisé ensemble. Une solution de glucose et de vitamines (ascorbique, KKB) et de solutions électrolytiques (potassium, calcium, panangine) sont utilisées.
  • Renforcement du métabolisme de l'ammoniac, a ornitsetil, hépatomes.
  • La lutte contre le syndrome hémorragique.
  • L'utilisation de l'oxygénation hyperbare.
  • La transplantation hépatique a un effet prouvé.

Traitement du syndrome hépatorénal dans la cirrhose du foie

Avec ce syndrome, une insuffisance rénale associée à une cirrhose du foie, en l'absence d'une maladie rénale antérieure, est formée.

  • La transplantation hépatique est extrêmement productive.
  • Traitement d'une maladie grave, maladies infectieuses, correction du volume sanguin circulant.
  • Exclure les médicaments néphrotoxiques, en particulier les anti-inflammatoires non stéroïdiens.
  • Il existe des preuves de bons résultats lors de l'application d'un shunt.

Recommandations pour le respect de tout traitement

  1. Prenez le traitement uniquement tel que prescrit par un médecin. Ne pas abuser de l'auto-traitement!
  2. Tout traitement est productif pour identifier la cause.
  3. En cas d’effet positif insuffisant du traitement, vous devez en informer votre médecin.
  4. Ne pas utiliser toutes les pilules poignée. Lorsque vous prenez plus de trois médicaments en même temps, les interactions médicamenteuses sont imprévisibles.
  5. Suivez les instructions de la recette: dosage, fréquence d’administration, heure de la journée, attitude face à la prise de nourriture.
  6. En cas d’effet indésirable soudain ou de réaction allergique, appelez une ambulance et informez-en votre médecin.
  7. Il est préférable de laver à l'eau s'il n'y a pas d'instructions spéciales ou de restrictions.
  8. Lisez attentivement les instructions d'utilisation du médicament. Si vous avez des questions, contactez votre médecin.
  9. Ne prenez pas de médicaments pour lesquels une réaction indésirable s'est développée dans le passé.
  10. Ne prenez pas de médicaments dont l'hépatotoxicité est connue, avec la pathologie du foie.
  11. Contrôle des réactions indésirables du foie lors de la nomination de nouveaux médicaments, au moyen de la surveillance des paramètres du foie.

En conclusion, il convient de noter qu’il n’existe pas de médicament universel contre la cirrhose du foie. Traitement prescrit par le médecin, après l'examen. Le traitement est complexe, long. Il est important d'être attentif à vous-même et à votre santé afin d'éviter des problèmes de santé. Tout est entre nos mains!

Elle est diplômée de l'Académie de médecine de Smolensk. Travaille dans GBUZ KDTS 4 DZM Branche 4, Moscou, responsable. département thérapeutique. Expérience professionnelle de 8 ans.

Des questions

Question: Quels antibiotiques sont possibles avec la cirrhose?

Bonsoir! Besoin urgent d'une réponse. Notre grand-mère a une cirrhose du foie, maintenant à l'hôpital (il y avait un saignement d'une veine dans l'intestin). Je sais qu'en cas de cirrhose, l'immunité est pratiquement nulle. Alors, maintenant, elle a tout ce qui est aigu, la laryngo-trachéite, ne comprend pas exactement son histoire, mais cela ressemblait à quelque chose comme un œdème laryngé (piqûre à la papaverine). Le médecin veut prescrire des antibiotiques, mais ici, c'est encore difficile à dire. besoin de quelque chose d'épargnant pour le foie. Dites-moi quels antibiotiques sont prescrits dans ce cas. Merci d'avance.

En cas de cirrhose du foie, il est nécessaire d'utiliser des antibiotiques de la série pénicilline peu toxiques, mais une surveillance attentive de la fonction hépatique pendant le traitement par ces agents et un ajustement opportun des doses sont nécessaires.

Traitement de la cirrhose du foie avec des médicaments, des remèdes traditionnels, un régime et de l'exercice

La cirrhose est une maladie hépatique chronique irréversible dans laquelle les cellules se régénèrent en un tissu fibreux. La maladie n'est pas toujours le résultat d'une dépendance à l'alcool et affecte autant les hommes que les femmes. Le traitement de la cirrhose du foie à la maison des remèdes populaires est impossible. Il n'est pas possible de se passer d'ajustements de mode de vie, de traitement médical et / ou d'intervention chirurgicale.

Quelle est la cirrhose du foie

La cirrhose est l’état pathologique du plus grand organe (glande) de la cavité abdominale, conséquence d’une insuffisance de la circulation sanguine dans les vaisseaux hépatiques et caractérisé par une lésion persistante. Dans cette maladie, le tissu hépatique sain est remplacé par du tissu conjonctif fibreux. Sans traitement, une insuffisance hépatique, une hypertension portale, suivie du décès, se développe en fin de compte. La mort dépasse le patient, en règle générale, une maladie de 2 à 4 ans. Parfois, la cirrhose a pour conséquence un cancer d'un organe.

Les symptômes

Le principal symptôme de la cirrhose est une douleur dans l'hypochondre droit. Cependant, l'apparition de la maladie peut s'accompagner d'autres symptômes et être généralement asymptomatique (20% des cas). Il est souvent possible de détecter une pathologie seulement après le décès d'une personne. Par exemple, au stade de l'indemnisation, il n'y a aucun signe de cirrhose, à l'exception d'une augmentation de la taille du foie. Il a été observé que chez les hommes, la maladie à un stade précoce est plus difficile à identifier. Les premiers signes de la cirrhose:

  • sécheresse et amertume dans la bouche, surtout le matin;
  • troubles périodiques du tractus gastro-intestinal: ballonnements, manque d'appétit, diarrhée, vomissements, nausées;
  • douleurs abdominales récurrentes, aggravées après avoir bu, des aliments marinés ou gras;
  • jaunissement du blanc des yeux, de la peau et des muqueuses.

Comment traiter la cirrhose du foie

Le traitement de la cirrhose du foie après le diagnostic est prescrit par un gastro-entérologue (spécialiste en médecine générale) ou par un hépatologue (médecin à la clinique étroite). Il existe une norme généralement acceptée en matière de thérapie complexe, qui comprend la médication, la thérapie physique, un régime strict, une activité physique mesurée et, si nécessaire, une intervention chirurgicale. Pour arrêter le développement de la pathologie, il est nécessaire d'éliminer la cause, d'arrêter la dégénérescence des tissus, de réduire la charge sur la veine porte. Récemment, le traitement de la cirrhose du foie avec des cellules souches a été utilisé.

Médicaments pour la cirrhose du foie et l'hépatite

Le traitement conservateur de l’hépatite chronique ou de la dégénérescence cirrhotique du foie chez l’homme ou la femme dépend du stade et du type de maladie. La cirrhose inactive ne nécessite aucun médicament, à l'exception des complexes de vitamines et de minéraux. Il est démontré que le patient suit un mode de vie sain pour que la maladie cesse. La progression de la cirrhose est traitée avec des hépatoprotecteurs à base d'extrait de chardon-Marie. Les injections intramusculaires de Vikasol sont utilisées pour arrêter les saignements internes.

La maladie d'étiologie virale d'activité différente nécessite la nomination d'hormones corticostéroïdes et d'antiviraux. La cirrhose décompensée est traitée avec des doses accrues d’hépatoprotecteurs (injections) et de médicaments lipotropes. Le traitement comprend également la prise de vitamines. Dans la cirrhose biliaire, des hormones stéroïdes, des acides biliaires synthétiques, des inhibiteurs de protéolyse sont prescrits. Cette étape est incurable, et les médicaments mentionnés ci-dessus ne font que ralentir l'évolution de la maladie, atténuer les symptômes. Quelles drogues ne peuvent pas faire:

  1. Duphalac. Laxatif doux qui, en plus de l'action principale, a un effet positif sur la croissance de la microflore intestinale bénéfique. Disponible en sirop ou en sachet. Nommé avec une cirrhose de 15-30 ml / jour. La durée du traitement est prescrite individuellement par le médecin. Le surdosage peut causer des douleurs abdominales et la diarrhée.
  2. Molsidomine. Bêta-bloquant, prescrit pour réduire la pression dans la veine porte. Le médicament réduit le flux veineux vers le cœur, réduit le tonus des vaisseaux périphériques. À l'intérieur, prendre 1-2 g 2-4 fois / jour après les repas. Le traitement est effectué de plusieurs mois à plusieurs années. Avec une utilisation prolongée peut être des maux de tête, baisse de la pression artérielle.

Hépatoprotecteurs

Les médicaments qui ont un effet protecteur sur le foie sont appelés hépatoprotecteurs. Cette famille comprend beaucoup de drogues. Lorsque la cirrhose est prescrite des médicaments d'origine végétale ou animale, des phospholipides essentiels, des acides biliaires synthétiques. Parmi les populaires:

  1. Essentiale Forte. Restaure la structure cellulaire des hépatocytes, active l'enzyme qui détruit la fibrose, normalise l'équilibre carbone-lipides dans le corps. Les enfants de plus de 12 ans et les adultes se font prescrire 2 capsules 3 fois par jour pendant les repas. Durée du cours - au moins 3 mois. Contre-indication: intolérance individuelle aux composants.
  2. Karsil. Hépatoprotecteur aux herbes avec extrait de fruit de chardon-Marie. Élimine les toxines, protège les cellules du foie de la destruction. Les adultes et les enfants de plus de 12 ans prennent 2 à 4 comprimés 3 fois par jour pendant 3 mois. Avec l'endométriose et la grossesse doivent être utilisés avec prudence.

Antibiotiques pour la cirrhose du foie

Les antimicrobiens ne sont pas nécessaires pour la cirrhose simple. Ils sont prescrits pour les complications bactériennes, soupçonnées ARVI. Antibiotiques efficaces:

  1. Suprax. Antibiotique 3 générations à base de céfixime. Le mécanisme d'action est dû à la destruction de l'intégrité des cellules pathogènes. Assigné à 1 capsule 1 fois / jour pendant une semaine. Les effets secondaires incluent nausées, vomissements, dysbactériose, thrombocytopénie, néphrite, vertiges, prurit, urticaire, rougeur de la peau.
  2. Normix. Antibiotique à large spectre. Il provoque la mort de bactéries qui provoquent des infections intestinales. Prendre 200 mg toutes les 6 heures pendant 1 à 3 jours. La durée du traitement ne doit pas dépasser 7 jours, afin de ne pas provoquer le développement d'effets secondaires: augmentation de la pression artérielle, lymphocytose, angioedème, choc anaphylactique.

Médicaments pour la cirrhose du foie

La cirrhose est une maladie assez commune, survenant principalement chez les hommes d'âge moyen. Son développement provoque de nombreux facteurs indésirables, tels que l'abus prolongé d'alcool, les maladies des voies biliaires, l'hépatite. La cause de la cirrhose est souvent difficile à identifier.

Les symptômes communs de la cirrhose comprennent le jaunissement de la peau, la somnolence, la fatigue et une augmentation du volume de l'abdomen. Toutes ces manifestations interfèrent avec la personne dans la vie quotidienne. Il est important de savoir que la cirrhose n'est pas une maladie mortelle. Avec un diagnostic opportun, vous pouvez réduire les manifestations de ses symptômes. Grâce aux médicaments modernes, la maladie peut être maintenue dans une phase compensée pendant longtemps. Cela vous permet de sauvegarder des cellules saines de l'organe affecté.

Les cellules du foie ont la capacité de récupérer. Le traitement dépend de la forme, de la gravité et de l'évolution de la maladie. Pour une thérapie complète, une supplémentation en vitamines et en minéraux est nécessaire. Prescrire des médicaments devrait seulement un médecin. Dans ce cas, l’application automatique peut avoir des conséquences irréparables.

L'issue après le traitement est difficile à prédire. Tout dépend de l'état de santé général du patient, du stade de la maladie et de la qualité du traitement.

Caractéristiques du traitement de la cirrhose du foie

Dans le traitement de la cirrhose, il est important d’influencer sa cause. Par exemple, si la maladie est causée par l’alcool, vous devez immédiatement cesser la dépendance et commencer le traitement. Si l'hépatite est la cause de la cirrhose, un traitement antimicrobien spécial est nécessaire.

Pour le traitement de la cirrhose, l'impact direct sur les processus se produisant dans le corps, avec les pathologies dans lesquelles la maladie se produit, est non moins important. Les médicaments prescrits pour la normalisation du métabolisme et les comprimés cholérétiques.

Lors du traitement de la cirrhose, il est également important de suivre un régime alimentaire qui aide à prévenir les complications graves. Le régime alimentaire du patient doit être établi par un diététicien expérimenté après avoir étudié le portrait de la maladie.

Si des antibiotiques sont nécessaires dans le traitement de la cirrhose

La cirrhose du foie n'est pas un processus bactérien, car un traitement aux antibiotiques n'est généralement pas nécessaire. Mais il y a des situations où il est impossible de se passer de médicaments antimicrobiens dans cette maladie.

Certaines complications de la cirrhose sans antibiotiques ne peuvent pas être guéries, parmi lesquelles:

  1. Ascite-péritonite.
  2. Pleurésie.
  3. Encéphalopathie au stade de coma ou de precoma.

Dans ces cas, une antibiothérapie est prescrite par voie intraveineuse, puis par voie orale. La thérapie est assez longue et pas toujours efficace. Lorsque les ascites utilisent les générations de céphalosporines III. Ils commencent le traitement de toute urgence, car la péritonite est une maladie mortelle. Amoxiclav, le céfotaxime ou la ceftriaxone est utilisé par voie intraveineuse. La ceftriaxone est prescrite par voie orale. Il est nécessaire de surveiller la fonction du foie. Après le traitement, un traitement préventif est nécessaire.

La pleurésie se développe en présence d'ascite. En même temps, le liquide présent dans les parties abdominale et pleurale est infecté. Pour confirmer le diagnostic, la thoracentèse est utilisée. Pour le traitement, comme pour l’ascite, des antibiotiques par voie intraveineuse sont utilisés.

L'encéphalopathie est une autre complication possible de la cirrhose, dans laquelle il est impossible de se passer de médicaments antibactériens. L'encéphalopathie de la cirrhose se développe sous l'action de l'ammoniac sur le cerveau, formé lors de la dégradation des aliments protéiques. Dans ce cas, la fonction des antibiotiques est de détruire les bactéries qui produisent de l’ammoniac. Pour la thérapie dans ce cas, prescrire:

  1. Néomycine.
  2. Vancomycine.
  3. Rifampicine.

Ces antibiotiques ne sont pas absorbés dans les intestins et ont un effet minime sur le foie.

Analgésiques pour la cirrhose du foie

La cirrhose est accompagnée de douleur au moment où les complications rejoignent la maladie. Les symptômes de la maladie peuvent être cachés pendant plusieurs années. Lorsque cela se produit, il se produit une diminution lente ou rapide des hépatocytes et le remplacement du tissu parenchymal. Cela perturbe le foie, mais la douleur ne survient que lorsque sa taille augmente.

La douleur dans la cirrhose est douloureuse dans la nature. L'apparition de douleurs lancinantes indique la présence de complications graves. La douleur peut devenir chronique et s'accompagner dans ce cas de: vomissements, nausées, fièvre et formation d'étoiles vasculaires sur les paumes.

En tant que médicaments contre la douleur au foie, il est conseillé d’utiliser des médicaments qui éliminent la stagnation et l’obstruction des voies biliaires. Les médicaments pharmacologiques modernes aident non seulement à éliminer la stagnation, mais également à protéger le foie des effets néfastes. Les comprimés de douleur dans le foie ont un effet antispasmodique, c'est-à-dire soulagent le syndrome douloureux, mais après leur utilisation, vous devez suivre un traitement par la combinaison des médicaments.

Des pilules particulièrement efficaces pour éliminer la douleur et soulager les crampes peuvent être envisagées:

Ne prenez pas ces médicaments constamment. Ils ont un effet sur d'autres organes du corps humain.

Hépatoprotecteurs et enzymes

Les médicaments de ce type aident à soulager le foie et à améliorer ses performances. Les hépatoprotecteurs utilisent des médicaments à base de plantes. Parmi eux se trouvent:

Ces médicaments régulent le métabolisme du carbone et des lipides. En cas de cirrhose, l'utilisation de préparations contenant des enzymes est également utile, par exemple:

De tels outils peuvent améliorer de manière significative la fonction du foie.

Vitamines

Dans diverses maladies du foie dans le corps humain, l'apport en vitamine A est considérablement réduit et le bien-être général est considérablement détérioré. En conséquence, la vitamine A est nécessaire au fonctionnement normal du corps et doit être ajoutée. Lorsque la cirrhose du foie devrait faire attention à la dose de vitamine. À fortes doses, cela n'apporte aucun bénéfice, mais un préjudice, puisque le foie doit travailler dur, une charge supplémentaire sur l'organe est créée.

Dans la pharmacie, vous pouvez acheter des complexes de vitamines prêts à l'emploi:

Ils ne peuvent être utilisés qu'après avoir consulté un médecin, aux doses recommandées.

Maman dans la cirrhose

La composition unique de la momie a un effet médicinal sur le foie en cas de cirrhose. Il comprend:

Tous ces composants ont un effet bénéfique sur le corps humain, améliorent son travail. Avec une utilisation régulière de la cirrhose:

  • améliore le processus métabolique;
  • normalise l'interaction des enzymes;
  • rétablit l'immunité affaiblie par une maladie.

Sous l'influence des substances qui composent la momie, les voies biliaires se ramollissent, la douleur disparaît. Si vous commencez à utiliser la momie à un stade précoce de la cirrhose, vous pouvez restaurer les cellules détruites de l'organe.

L'utilisation de la momie est interdite aux mères enceintes et allaitantes, ainsi qu'aux enfants de moins d'un an. En l’absence de contre-indications, il est recommandé d’utiliser Altai Mummy dans les instructions à raison de 0,5 à 1 gramme par jour. Ce nombre doit être divisé en plusieurs techniques. Le traitement de la momie dure 10 jours, puis une pause de 5 jours. Vous pouvez répéter le traitement 5 à 10 fois, jusqu'à l'amélioration de l'état du patient.

Comme beaucoup de maladies, la cirrhose du foie devrait commencer à être traitée tôt. Dans ce cas, vous pouvez éviter la transition de la maladie au stade avancé et prévenir les conséquences indésirables.

Antibiotiques pour la cirrhose du foie

Les médicaments antibactériens pour la cirrhose sans complication ne sont généralement pas nécessaires.

Il est recommandé de leur prescrire des suspicions de complications bactériennes du SRAS, si une personne a une cirrhose du foie, car pathologie du foie affecte la diminution de l'immunité.

La pneumonie, la bronchite dans ce cas ont tendance à se développer rapidement.

Dans les autres cas de cirrhose du foie sans complications, les antibiotiques ne sont le plus souvent pas nécessaires.

Quand la cirrhose nécessite-t-elle un traitement antibiotique?

La cirrhose du foie n'est pas un processus bactérien, elle ne nécessite donc pas d'antibiotiques. Mais il existe des situations où le traitement antibactérien est indispensable.

Ce besoin survient dans le cas du développement de certaines complications. Quelles complications de la cirrhose sont traitées avec des antibiotiques?

  1. Ascite-péritonite, qui se développe en raison d'une infection bactérienne du liquide d'ascite
  2. Pleurésie résultant de complications bactériennes de l'hydrothorax hépatique
  3. Encéphalopathie hépatique, en particulier au stade du précoma et du coma

Considérez chaque cas plus en détail.

Péritonite en tant que complication de l'ascite

L'ascite est une complication assez fréquente de la cirrhose du foie, résultant d'un excès de liquide dans la cavité abdominale.

Ceci est dû à la présence d'une hypertension portale, ainsi que de certains autres facteurs (par exemple, une fonction rénale altérée).

Il y a souvent une infection du liquide dans la cavité abdominale et une péritonite se développe, également appelée péritonite bactérienne spontanée.

Cette complication de l'ascite se produit assez souvent, chez 10-30% des patients atteints de cirrhose du foie. De plus, l’ascite-péritonite est l’une des principales causes de décès chez les patients avec ce diagnostic (pas la cause la plus fréquente, mais l’une d’entre elles).

Les agents responsables de la péritonite avec ascite sont le plus souvent E. coli, le pneumocoque, le streptocoque fécal.

Il existe des facteurs de risque dans lesquels une complication d'ascite avec péritonite se produit plus souvent:

  • Cirrhose de classe C de Childe Pugh
  • Saignement interne
  • Ascite-péritonite déjà survenue
  • Bilirubine à plus de 2,5 mg / dL
  • Créatinine plus de 2 mg / dL
  • Protéine du liquide d'ascite inférieure à 1 g / dL

Si de tels facteurs de risque sont présents, des antibiotiques devraient être prescrits pour la prophylaxie. Les fluoroquinolones (ciprofloxacine, norfloxacine) sont plus couramment prescrites, car ils ont moins d'effets néfastes pour le foie.

Quels sont les signes d'ascite-péritonite? Ils sont comme suit:

  • Douleur abdominale
  • Température corporelle élevée
  • Renforcement des symptômes de l'ascite
  • Amélioration de l'encéphalopathie hépatique
  • Vomissements, diarrhée
  • Réduction du bruit intestinal et du péristaltisme

Pour confirmer le diagnostic, une ponction de la cavité abdominale - laparocentèse - est réalisée avec un examen plus approfondi du liquide. Avec les ascites compliquées de péritonite, les résultats seront les suivants:

  • Leucocytes plus de 5 * 10⁶ / ml
  • Neutrophiles supérieurs à 2,5 * 10⁶ / ml, la culture sur la flore bactérienne est positive
  • Neutrophiles plus de 5 * 10⁶ / ml, l'ensemencement sur la flore bactérienne peut être à la fois positif et négatif

Ces données confirment le diagnostic d'ascite-péritonite. Cependant, le traitement commence de manière urgente, sans les résultats d'un ensemencement bactérien, car la péritonite est une maladie mortelle.

Le traitement de l'ascite-péritonite est effectué à l'aide de médicaments antibactériens à large spectre, tout d'abord les céphalosporines de troisième génération (céfotaxime, ceftriaxone).

De plus, des pénicillines (amoxiclav), des fluoroquinolones (ciprofloxacine) sont utilisées. Les antibiotiques sont d'abord administrés par voie intraveineuse, puis par voie orale (ciprofloxacine).

Après cure, une cure de traitement préventif.

Pleurésie dans la cirrhose du foie

Une autre complication similaire de la cirrhose est l'hydrothorax hépatique, une accumulation pathologique de liquide dans la cavité située entre les feuilles de la plèvre.

En règle générale, il se développe en présence d'ascite. Le liquide dans la cavité pleurale, ainsi que dans la cavité abdominale, peut être infecté. Dans ce cas, une pleurésie bactérienne se développe.

Il se manifeste par les symptômes suivants:

  • Douleur à la poitrine
  • Faiblesse, léthargie
  • Température corporelle élevée

En cas de suspicion d'hydrothorax hépatique compliqué, une thoracocentèse est réalisée (ponction du liquide de la cavité pleurale), une radiographie et une laparocentèse pour confirmer l'ascite et une échocardiographie pour exclure une pathologie cardiaque (une accumulation de liquide dans le thorax peut également y être associée).

Le traitement de la pleurésie par hydrothorax hépatique se fait par antibiothérapie par voie intraveineuse: céphalosporines de génération III (ceftriaxone, céfotaxime).

Traitement antibiotique de l'encéphalopathie hépatique

L'encéphalopathie est une autre complication importante de la cirrhose. Bien qu'il soit réversible dans de nombreux cas, le pronostic de ces patients est sombre.

L'encéphalopathie hépatique se manifeste par une violation du comportement, de l'humeur, du sommeil et de l'éveil, de la conscience, de la déficience motrice, des réflexes pathologiques, ainsi que des modifications de l'électroencéphalogramme.

L'effet de l'ammoniac sur le cerveau est l'un des facteurs importants du développement de l'encéphalopathie dans la cirrhose du foie. L'ammoniac est formé par la dégradation des aliments protéiques, en particulier des protéines animales.

Dans le cas de l'encéphalopathie hépatique, les antimicrobiens sont prescrits pour détruire les bactéries intestinales qui produisent de l'ammoniac en décomposant les protéines.

Ces antibiotiques sont nécessaires, ils ne sont pas absorbés dans l'intestin (de sorte que l'effet est maximal) et ont également un effet minime d'endommager le foie.

Par conséquent, la rifampicine, la néomycine, la vancomycine et le métronidazole sont utilisés pour traiter l'encéphalopathie hépatique.

Quels médicaments sont utilisés pour traiter la cirrhose du foie? Un aperçu des meilleurs

Les processus pathologiques dans le foie qui surviennent lors d'une cirrhose sont irréversibles. Au stade thermique de la maladie, la seule option de traitement est la greffe d'un organe du donneur.

Dans le même temps, la plupart des cirrhoses se caractérisent par une manifestation lente, c'est pourquoi des préparations spéciales sont utilisées pour restaurer et soutenir le corps. Un traitement médicamenteux soulage les symptômes d'intoxication de l'organisme, contribue au fonctionnement normal des hépatocytes restants et augmente les chances d'une longue vie avec la cirrhose.

Médicaments dans le traitement de la cirrhose du foie, selon le type et le stade

Trouver le meilleur traitement est une tâche qui incombe à un spécialiste - un hépatologue. En fonction des causes de la maladie, ainsi que de ses complications, on choisit l’un ou l’autre médicament.

Le patient doit avoir un degré de conscience élevé, car les prescriptions du médecin devront être suivies à la lettre. Un rôle important dans le traitement de la cirrhose joue un régime spécial, dans lequel la charge sur le tube digestif sera minimale.

Le patient devra oublier l'alcool et le tabagisme, ainsi que ses habitudes alimentaires. Seul un régime strict, associé à une thérapie médicamenteuse choisie individuellement, aidera à enrayer la maladie.

Il existe les types de cirrhose suivants:

  1. Forme inactive compensée, lorsque le travail des cellules hépatiques mortes effectue le reste, mais la progression de la maladie est très lente. Le corps a besoin de vitamines et de préparations qui facilitent le travail du tractus gastro-intestinal.
  2. La forme active de cirrhose compensée nécessite la nomination d'hépatoprotecteurs d'origine synthétique et végétale. De plus, l'état des patients est facilité par les agents fortifiants.
  3. La phase sous-compensée se caractérise par une charge accrue et des mesures supplémentaires sont nécessaires pour soutenir les fonctions du foie. À ce stade, la posologie des hépatoprotecteurs augmente, l’administration intramusculaire et les préparations d’origine animale étant plus efficaces.
  4. Le stade décompensé ou thermique est caractérisé par une défaillance complète de l'organe, de telles conditions ne sont plus traitées avec des médicaments. La solution peut être une opération compliquée de la transplantation du foie, caractérisée par des risques élevés de décès et de rejet d'organes.
  5. La cirrhose d'étiologie virale est traitable avec les hormones corticostéroïdes. Le traitement dure deux à trois ans, au cours desquels la posologie est progressivement réduite.
  6. La cirrhose biliaire primitive ne peut pas être traitée avec des méthodes médicales. Les hormones stéroïdes peuvent légèrement retarder la progression de la maladie, tandis que les inhibiteurs de protéolyse et les préparations d'acide biliaire peuvent atténuer les symptômes. Selon les témoignages, le patient a besoin d'une greffe du foie et la prise de vitamines fortifiantes aidera à soutenir le corps.

Certains stades de la maladie peuvent faire l’objet d’une adaptation médicale. De plus, il existe des cas où, avec un traitement bien choisi et un régime strict, la maladie n'a pas progressé depuis de nombreuses années, ce qui a donné au patient plus de temps.

Pour en savoir plus sur ces médicaments miracles, des informations complémentaires fournissent un bref aperçu des moyens utilisés.

Hépatoprotecteurs

Les médicaments spéciaux appartenant au groupe des hépatoprotecteurs ont des propriétés uniques. Ils contribuent au fonctionnement normal des cellules hépatiques et des voies biliaires, contribuant à faire face à la charge accrue, même avec un nombre réduit de cellules saines.

Au total, selon les sociétés pharmaceutiques en Russie, plus de 700 médicaments ayant un effet similaire sont enregistrés.

Ils diffèrent par la composition et la nature de l'impact sur le tissu affecté et forment 16 groupes. Certains d'entre eux sont discutés dans les informations ci-dessus.

Phospholipides Essentiels

La composition de nombreux hépatoprotecteurs comprend des phospholipides essentiels (irremplaçables).

La consommation régulière de tels médicaments contribue aux effets toxiques sur les hépatocytes, à la restauration de leurs fonctions et fournit la nutrition nécessaire.

À base de plantes

Les hépatoprotecteurs naturels sont également efficaces dans la lutte contre la croissance du tissu fibreux. La plupart de ces produits contiennent des extraits d'une plante étonnante: le chardon-Marie.

En outre, d'autres plantes, telles que l'artichaut, la tanaisie, l'achillée millefeuille, le bouleau et le dymyanka, peuvent se vanter d'avoir une action réductrice.

Les hépatoprotecteurs les plus populaires d'origine végétale sont Karsil, Tsinariks, Allohol, Gepabene et Sibektan. La réception doit également être coordonnée avec le médecin.

Bien que ces médicaments soient souvent utilisés pour prévenir les complications lors de la prise d'autres médicaments (par exemple, des antibiotiques), une utilisation non contrôlée peut être nocive pour la santé.

Hépatoprotecteurs d'origine animale

Ce groupe de médicaments est basé sur le foie sublimé et hydrolysé de porc et de bétail. Ces médicaments sont délivrés strictement sur ordonnance et représentent une "artillerie lourde" dans le traitement de diverses pathologies du foie.

On pense qu'ils sont capables de compenser la fonction de l'organe affecté, mais le mécanisme de leur impact est quelque peu différent. La nomination intervient après une évaluation approfondie de tous les risques possibles, car ces médicaments peuvent provoquer une réaction allergique grave. Les remèdes populaires dans cette catégorie sont Sirepar et Prohepar.

Acides Biliaires Synthétiques

La composition et les propriétés de la bile naturelle, produite dans le corps humain, sont régulées par l'action de deux acides biliaires: chénodésoxycholique et ursodéoxycholique. Ils sont synthétisés avec succès dans les laboratoires des usines pharmaceutiques. Par conséquent, des médicaments similaires sont souvent utilisés pour traiter la cirrhose.

Avant le rendez-vous, il est nécessaire de passer des examens spéciaux qui déterminent le besoin individuel. Ensuite, sur la base de telles enquêtes, la posologie requise de médicaments est calculée. Un exemple de médicament avec cet effet peut être appelé Ursosan.

Substances lipotropes

Ces composés organiques sont représentés par des acides aminés précieux capables de réguler le métabolisme lipides-graisses, ainsi que de réduire le taux de cholestérol nocif dans le sang. Ceci est un facteur important dans le traitement des pathologies du foie, empêchant la transformation des cellules adipeuses.

Dans certains pays, ces médicaments sont des hépatoprotecteurs et de nombreuses maladies, notamment la cirrhose, sont des indications.

La composition des fonds lipotropes comprend les composants suivants:

  • Carnitine
  • Choline.
  • Méthionine
  • Adéméthionine.
  • L'arginine.
  • Bétaïne.
  • Méthionine
  • La cystéine
  • Ornithine.
  • Inositol.

Parmi ces moyens, on prescrit le plus souvent Heptral, Heptol, Glutargin - Alcoklin, Hepa - Mertz, Betargin.

L'application doit obligatoirement être coordonnée avec votre médecin. Il convient de garder à l'esprit que les médicaments de ce groupe peuvent stimuler la production d'insuline, ce qui n'est pas toujours acceptable pour les patients diabétiques.

Les avis

Anna:

À l'adolescence, j'avais des problèmes de peau persistants. Je suis allé voir tous les dermatologues, j'ai traité et jeté beaucoup d'argent sur des crèmes, des onguents et des procédures cosmétiques coûteuses. En conséquence, un cosmétologue consciencieux a conseillé de vérifier le foie. Curieusement, le problème était là. Auparavant cru que cirrhose - le problème des alcooliques, mais malheureusement, elle m'a touché. La bonne nouvelle est que la cirrhose a été découverte à un stade précoce, mais vous devez maintenant suivre un régime strict et repenser complètement votre mode de vie. Heptrale ne m’a pas été écrit tout de suite. Au début, j’ai utilisé un analogue moins cher, qui ne me convenait pas vraiment. Après le remplacement du médicament, les tests ont montré une amélioration notable, j'espère des progrès avec l'utilisation prolongée. Au coût, bien sûr, un peu cher, mais je ne vais pas risquer et acheter quelque chose de moins cher.

Vladimir:

Heptral suit des cours depuis plusieurs années. À l'hôpital, je goutte, à la maison - je prends des gélules. Le médicament remplit sa fonction, mais pour une utilisation permanente, le médecin le remplace périodiquement par un analogue moins cher.

Antibiotiques

Les médicaments de ce groupe sont souvent utilisés pour traiter les complications associées à la cirrhose. Si une infection a rejoint la maladie principale, vous ne pouvez pas vous passer de ces médicaments.

Les complications suivantes sont soumises à une antibiothérapie:

  1. Péritonite due à une ascite.
  2. Maladies respiratoires compliquées.
  3. Pleurésie de la cavité abdominale.
  4. Encéphalopathie hépatique.

Lorsque l'état du patient se détériore, des tests sont effectués pour identifier les complications possibles. Une des caractéristiques de l'évolution de la maladie dans la cirrhose diagnostiquée est la progression rapide.

Dans certains cas, même un rhume banal mène à la mort. Un diagnostic opportun et la prise des antibiotiques nécessaires aideront à arrêter la propagation de l'infection dans tout le corps. En règle générale, la gamme de médicaments est assez large, en fonction du type de maladie.

Anti-inflammatoires

Avec la cirrhose cryptogénique, qui se produit pour des raisons inexpliquées, le traitement médicamenteux n’est généralement pas prescrit. D'autre part, les patients avec un tel diagnostic sont plus susceptibles aux infections virales et bactériennes en raison d'une immunité réduite.

Pour améliorer le bien-être et prévenir le développement de complications, les médecins utilisent souvent des anti-inflammatoires spéciaux. Un exemple d'un tel médicament peut être appelé prednisone.

Le schéma thérapeutique est déterminé individuellement pour chaque patient. si la maladie se déroule sans incident, le dosage initial est progressivement réduit. En cas de détérioration, la réception se poursuit déjà avec une plus grande concentration.

Vitamines

Des préparations vitaminiques spéciales pour le foie contribuent non seulement à renforcer l'état général du patient, mais ont également un effet bénéfique sur l'état de l'organe touché.

Les besoins en vitamines dans les pathologies du foie augmentent considérablement, car le dysfonctionnement du tube digestif conduit à une absorption insuffisante de ces précieux composés.

Quels groupes de vitamines sont nécessaires:

  • La vitamine A fournit la production nécessaire de bile.
  • La vitamine C renforce l'immunité et renforce les parois des vaisseaux sanguins.
  • La vitamine E contribue au fonctionnement normal des hépatocytes et protège contre la dégénérescence graisseuse.
  • La vitamine P est la prévention de l'œdème et de la fragilité des capillaires et des vaisseaux sanguins.
  • Les vitamines du groupe B (B1, B2, B3, B6, B9 et B12) participent aux processus métaboliques, soutiennent le travail du système nerveux central, régulent les processus de formation du sang.

Pour déterminer les besoins du patient en vitamines d'un groupe particulier, vous pouvez vous baser sur les résultats des tests. De plus, la composition de tels complexes comprend d’autres substances utiles au bon fonctionnement du foie.

Les médicaments spécialisés les plus courants sont Berlition et le phosphate de pyridoxal.

Comprimés diurétiques

L’utilisation obligatoire de diurétiques n’est pas démontrée que chez les ascites diagnostiqués présentant une cirrhose du foie.

Le traitement optimal comprend également la prise de diurétiques pour la prévention de telles conditions. De plus, la cirrhose perturbe inévitablement la fonction de production normale de plasma sanguin, ce qui entraîne la formation d'un œdème.

Il existe les types de diurétiques suivants:

  • Antagonistes de l'aldostérone.
  • Diurétiques de l'anse.
  • Médicaments épargnant le potassium.
  • Thiazidiques.
  • Inhibiteurs de l'anhydrase carbonique.

En outre, pour toute manifestation de gonflement, il est nécessaire de limiter la quantité de liquide consommée et d'éliminer complètement le sel de l'alimentation.

Compte-gouttes

Le stade progressif de la cirrhose nécessite des médicaments plus puissants; par conséquent, l'administration par voie intraveineuse est souvent utilisée. Une cause et une conséquence communes de cette maladie est la thrombose de la veine porte. Ainsi, de nombreux médicaments sont injectés directement dans cette zone par une méthode spéciale.

En outre, des agents absorbants sont utilisés pour soulager les symptômes d'intoxication, l'hépatodialyse étant réalisée.

Le traitement de la cirrhose du foie avec des médicaments est une condition nécessaire à la réussite du traitement. Préparations spéciales - les hépatoprotecteurs aident à soulager le foie et améliorent le fonctionnement des hépatocytes. Un cours individuel de prise de vitamines, d'hormones et de diurétiques est sélectionné.


Plus D'Articles Sur Le Foie