Pourquoi ALT est-il élevé, qu'est-ce que cela signifie?

L'alanine aminotransférase (ALT) et l'aspartate aminotransférase (AST) sont des enzymes participant activement à l'échange d'acides aminés. Ils peuvent se trouver dans les cellules des reins, du foie, des muscles cardiaques et d'autres organes.

S'ils pénètrent dans le sang, cela indique la présence de toute perturbation des organes due à la destruction des cellules.

Lorsque les niveaux d'ALAT sont élevés, cela indique le plus souvent le développement d'une maladie spécifique affectant le foie. Déchiffrer le test sanguin peut montrer plus en détail quel organe est endommagé, cela augmentera considérablement le niveau d'ALT ou d'AST.

Qu'est-ce que l'ALAT dans un test sanguin?

Pourquoi les taux d'ALAT sont-ils élevés dans les analyses de sang et qu'est-ce que cela signifie? L'alanine aminotransférase (ALT) est une enzyme endogène appartenant au groupe des transférases, un sous-groupe des transaminases ou aminotransférases. La détermination de son niveau dans le sang est largement utilisée dans la pratique médicale pour identifier des pathologies du foie et de certains autres organes. Les tests sanguins pour l'ALT sont presque toujours effectués en conjonction avec la détermination du niveau d'AST.

L'évaluation de ces deux paramètres de laboratoire permet au médecin d'assumer la localisation du processus pathologique et de déterminer la gravité probable de la maladie. Pour l'évaluation, le coefficient Ritis est appliqué (rapport AST / ALT), qui est normalement de 1,33. Dans les hépatites virales aiguës, ce coefficient diminue, tandis que dans l'infarctus du myocarde et les dommages alcooliques au foie, il augmente.

Où est l'ALT:

  1. Foie (la plupart);
  2. Les bourgeons;
  3. Les poumons;
  4. Pancréas;
  5. Le muscle;
  6. Coeur

La principale fonction de l'alanine aminotransférase est associée à l'échange d'acides aminés. Cette substance agit comme catalyseur dans le transfert de certaines molécules. En cas de violation du métabolisme énergétique, il se produit une augmentation de la perméabilité des membranes cellulaires, ce qui entraîne la destruction des cellules et la libération de l'enzyme dans le sérum sanguin.

Norma

Les normes dans lesquelles l'alanine aminotransférase doit tenir dans le sang sont les suivantes:

  • enfants de moins de 1 an: 13 - 45 U / l;
  • hommes de moins de 1 à 60 ans: 10 à 40 U / l;
  • femmes 1 - 60 ans: 7 - 35 U / l.

Dans les études analytiques sur cette enzyme, une grande précision est nécessaire et elle est directement liée à la consommation de certains médicaments qui peut fausser le tableau analytique. Par conséquent, avant de vérifier le niveau d'ALAT, vous devez consulter votre médecin qui annulera temporairement le traitement ou tiendra compte des écarts dans les résultats des analyses associées à la pharmacothérapie.

Augmentation du taux d'ALAT dans le sang: causes

En termes simples, l'alanine aminotransférase est une enzyme qui, en plus du foie, où sa concentration est particulièrement élevée, se retrouve dans pratiquement tous les organes parenchymaux, occupant principalement le cytoplasme des cellules tissulaires. Ce n’est pas pour rien que l’ALAT est considérée comme une sorte de marqueur de la pathologie hépatique et comme un signe fiable de lésion de son parenchyme, car l’activité enzymatique dans le plasma sanguin dépend directement du degré d’implication tissulaire de cet organe important dans le processus pathologique.

Compte tenu de la sensibilité élevée de l'ALT, on peut s'attendre à ce que l'alanine aminotransférase soit renforcée dans les cas de la moindre souffrance du parenchyme hépatique.

Ainsi, l’augmentation de l’ALT se produit dans les cas suivants:

  1. L'hépatite. Cette maladie hépatique inflammatoire peut être représentée sous plusieurs formes. En cas d'hépatite chronique ou virale, le taux d'alanine aminotransférase dans le sang est insignifiant.
  2. Rarement, une augmentation de l'ALAT peut être observée dans les cas d'ictère obstructif, cependant, les valeurs élevées de cet indicateur sont extrêmement rares.
  3. Cirrhose Cette maladie est dangereuse car, pendant longtemps, elle peut ne pas avoir de symptômes prononcés. Les patients se fatiguent rapidement, se sentent fatigués.
  4. Cancer du foie Cette tumeur maligne est souvent formée chez les patients atteints d'hépatite. Dans ce cas, l’analyse de l’ALAT est nécessaire à la fois pour le diagnostic de la maladie et pour la prise de décisions concernant la décision opérationnelle.
  5. Stéatose hépatique (stéatose): le niveau d'ALAT augmente légèrement - de 2 à 3 fois. Lorsque la maladie passe dans la phase de stéatohépatite, il se produit une augmentation marquée de l'ALAT, un taux élevé de bilirubine totale et directe, ainsi que des indicateurs de l'activité inflammatoire du sang.
  6. Pancréatite La présence de cette maladie indique également le niveau d'ALT. Sa quantité accrue indique une exacerbation de la pancréatite.
  7. Myocardite Il se manifeste par des lésions du muscle cardiaque. Ses principaux symptômes sont l’essoufflement, la fatigue du patient et des taux élevés d’ALAT dans le sang.
  8. Infarctus du myocarde. Cette maladie est une conséquence d'une insuffisance de la circulation sanguine entraînant une nécrose du muscle cardiaque.
  9. Les analyses peuvent montrer une augmentation des taux d'ALAT dans l'alcoolisme et immédiatement après l'ingestion de boissons alcoolisées.

Avec une augmentation du niveau d'ALAT de 5 fois, on peut supposer un infarctus du myocarde. S'il atteint 10 à 15 fois, nous pouvons parler de la détérioration de l'état du patient après la crise. La valeur du coefficient de Rytis change également à la hausse.

L'hépatite aiguë provoque une augmentation de 20 à 50 fois le contenu de l'enzyme dans le sang, une dystrophie musculaire et une dermatomyasite - de 8%. À propos de la gangrène, la pancréatite aiguë indique que la limite supérieure de l'indicateur est de 3 à 5 fois.

Les raisons de l'augmentation des ALT ne sont pas associées aux maladies

Pour augmenter le niveau d'ALT dans le sang peut drgua et les causes, par exemple, certains médicaments, comme les oestrogènes, les contraceptifs oraux, holestatiki, des stéroïdes, des sels de fer, l'acide nicotinique, sulfamides, méthyldopa, azithromycine, aminoglycosides, les céphalosporines, fluoroquinolones, clofibrate, clindamycine.

Dans certains cas, des causes physiologiques peuvent entraîner une augmentation du niveau d'alanine aminotransférase:

  1. Augmentation de l'activité physique;
  2. Réception de compléments alimentaires contenant des composants qui affectent les cellules du foie;
  3. La consommation de boissons alcoolisées une semaine avant la date limite du test sanguin pour le dépistage de l'ALAT;
  4. Stress émotionnel pouvant entraîner des défaillances du système nerveux et, par conséquent, des réactions du corps à cet égard;
  5. Mauvaise nutrition - en particulier, utilisation de produits contenant des additifs alimentaires nocifs: plats cuisinés, «fast food», boissons gazeuses sucrées, etc. - dans ce cas, lors de l'ajustement du régime, l'indicateur ALT revient à la normale.

Bien sûr, le niveau de l'enzyme augmente généralement en raison d'autres problèmes de santé, mais c'est pour les raisons énumérées ci-dessus que l'indicateur peut être augmenté, mais seulement légèrement.

Que faire quand l'ALAT est élevée dans le sang?

Si le test sanguin d'ALAT est augmenté, un examen plus complet est nécessaire pour déterminer la cause de ce changement. Et plus vite cela sera fait, meilleur sera le résultat.

Le plus souvent, les hépatoprotecteurs sont prescrits pour réduire l'ALT:

Ces médicaments ont de nombreux effets. Tout d’abord, ils protègent les cellules du foie contre d’autres dommages et restaurent les cellules déjà endommagées, mais pas encore mortes.

Causes des violations: les normes de l'ALT et de l'AST dans le corps humain

Un tel indicateur de tests, tel que l’augmentation à plusieurs reprises de l’ALAT et de l’AST dans le sang, devrait vous faire penser à la survenue de certaines maladies. Vous devez d’abord comprendre ce que sont l’ALT et l’AST. Quel est le taux de ces composés dans le sang et que faut-il faire si au moins un indicateur est élevé?

Qu'est-ce que l'aminotransférase?

Le mot "transaminase" est considéré comme obsolète. Il a été remplacé par le terme «aminotransférases», bien que les deux noms soient utilisés dans la pratique médicale.

Les aminotransférases sont présentes dans absolument tous les types de cellules: des simples organismes unicellulaires aux formes de vie multicellulaires appartenant à la forme de vie la plus élevée.

Chaque transaminase a ses propres fonctions. Chaque groupe ne porte que certains acides aminés. Ils peuvent porter des acides aminés ayant des caractéristiques et des fonctions similaires, appartenant aux mêmes groupes ou sous-groupes. Chaque groupe de transaminases porte le même nom que l'acide aminé que ces composés portent. Par exemple, l'alanine aminotransférase porte des molécules d'acide aminé telles que l'alanine. L'aspartate aminotransférase est destinée au transfert d'acide aspartique. La glutaminate aminotransférase traite du transport de l'acide glutamique. Il existe d'autres groupes de cellules avec des noms différents qui portent des acides aminés.

Le destinataire du groupe amino peut être l'acide cétoglutarique ou pyruvique. La transamination peut avoir lieu s'il y a une coenzyme. C’est lui qui provoque la réaction correcte lors du transfert d’un acide aminé avec ces types de cellules. Dans ce cas, la pyridoxine agit comme une coenzyme lors de la transamination. C'est ce qu'on appelle la vitamine B6. Le complexe général d'interaction enzyme-coenzyme est obtenu par l'action de la vitamine B6 et de l'aminotransférase.

L’ananine aminotransférase peut être réduite dans les analyses à l’abréviation ALT et à l’aspartate aminotransférase - en AST (ast, asat). Ces deux groupes sont des protéines spéciales. Ces enzymes sont situées dans les cellules et participent au mouvement des acides aminés. Les acides aminés, à leur tour, sont les éléments qui créent les protéines. ALT et AST sont également des protéines. De plus, chaque groupe d'aminotransférases est situé dans son corps. Ils ne peuvent entrer dans le sang que si un organe en particulier est endommagé. Une telle augmentation ou diminution du taux sanguin d'ALAT et d'AST dans le sang est utilisée en analyse biochimique, lorsqu'un test sanguin est en cours d'examen pour identifier et détecter des maladies (pancréatite, hépatite, infarctus du myocarde) et des blessures.

La structure du foie et sa fonction

Les maladies du foie sont considérées comme des affections assez fréquentes. De plus, ils sont très dangereux, car ils ne présentent pas de symptômes prononcés. Souvent, les médecins peuvent déterminer que n'importe quel type de maladie du foie n'a commencé que par des symptômes indirects. Par conséquent, il est nécessaire d'effectuer une analyse biochimique du sang, le taux d'indicateurs de l'analyse biochimique dépend du travail du foie. Les principaux paramètres hépatiques sont ALT et AST. Ces indicateurs sont déterminés lors d’un test sanguin. Leur taux dépend du travail du foie.

Le foie est considéré comme la plus grande glande en taille. De plus, en tant qu'organe séparé, il a une taille maximale dans tout le corps humain. Les scientifiques ont constaté que même si le foie s’effondrait à 70%, il continuerait de remplir ses fonctions. Sa performance ne va pas disparaître.

Le foie est situé du côté droit dans l'hypochondre, il va légèrement vers la moitié gauche des côtes. Il a une forme de champignon, plus précisément il ressemble à une casquette de champignon: il est convexe par le haut et concave par le bas. D'en haut, il est adjacent aux côtes et au diaphragme, et d'en bas, il est étroitement adjacent à l'estomac et aux intestins. Une capsule (lisse et assez dense) recouvre toute la surface du foie. Les terminaisons nerveuses y sont situées. Par conséquent, lorsque le foie est endommagé, les sensations douloureuses se propagent précisément parce que la capsule de la surface est endommagée. Les cellules internes du foie sont appelées hépatocytes.

Ils remplissent diverses fonctions:

  1. Digestion (engagé dans le développement de la bile).
  2. Métabolisme (participe au métabolisme et au mouvement des protéines, glucides, lipides et autres oligo-éléments).
  3. Création de cellules sanguines (pendant la grossesse, lorsque le fœtus se développe in utero).
  4. Neutralisation (élimination des toxines dans le sang).
  5. Accumulation de fer, de cobalt, de cuivre, de vitamines B 12, A, D (des vitamines et des micro-éléments s’accumulent dans le foie, qui peuvent ensuite être utilisés avec leur déficience générale dans le corps). Le foie accumule une certaine quantité de sang à l'intérieur de lui-même pour ensuite, si nécessaire (perte de sang due à des blessures), le jeter dans les vaisseaux sanguins, éliminant ainsi le manque de sang. Par conséquent, il maintient le niveau de volume sanguin à un certain stade. De plus, le foie transforme les hormones en les oxydant.

Symptômes d'insuffisance hépatique

Le plus souvent, on ne doit observer que des signes indirects jusqu'au moment de l'examen biochimique et des analyses de sang. Un diagnostic précis peut être posé si une biopsie est effectuée. Mais l'étude des tissus par cette méthode n'est pas toujours disponible.

Le plus souvent, lorsqu'une maladie du foie survient, la cytolyse commence, au cours de laquelle les hépatocytes (cellules du foie) sont détruits en raison de facteurs externes au foie. Les cellules commencent à mourir. Lors de la réalisation de la biochimie, ce processus peut être suivi.

  • sentiment amer dans la bouche;
  • nausée et bâillonnement;
  • l'acquisition de la peau jaunâtre;
  • lourdeur à droite, douleur à droite sous les côtes;
  • foie élargi en taille;
  • perte de poids;
  • faiblesse, fatigue, léthargie;
  • augmentation de la température corporelle.

Norm ALT et AST dans le sang

L'examen biochimique vous permet d'identifier les violations dans le travail de nombreux organes, y compris le foie et le cœur. AST montre des anomalies dans le travail du cœur et ALT - dans le fonctionnement du foie. Si le niveau est élevé, qu'est-ce que cela signifie? Quels indicateurs de ces paramètres sont considérés comme la norme et quels écarts?

Lorsque le déchiffrement est effectué, les valeurs de 27-191 nmol / (s l) et 0,10-0,69 µmol / (ml h) sont considérées comme la norme des indices ALT.

Pour l’indicateur AST, la norme serait de 278 - 126 nmol / (l) ou 0,10 - 0,46 μmol / (ml h). Ce sont des indicateurs qui sont pris en compte dans la méthode de Frenkel et Reitman, AST chez l’enfant a d’autres indicateurs.

Si le test sanguin est effectué à l'aide d'un test optique, à une température de 30 ° C, la norme sera de 2 à 25 UI, l'indicateur sera modifié chez l'enfant.

Les plus fortes augmentations d'ALAT concernent les maladies du foie. Ceci est particulièrement affecté par l'apparition de l'hépatite. S'il y a des processus de cirrhose du foie, l'indice AST dépassera l'indice ATL.

Si l'analyse sanguine montre que l'AST augmente deux fois ou plus, cela peut indiquer la présence d'un infarctus du myocarde. Si l'AST est d'abord élevé et qu'il diminue ensuite au bout de 4 jours, il n'y a probablement pas eu d'infarctus.

L'ALT d'un enfant ne devrait pas dépasser 50 unités par litre et AST: 55 unités par litre (jusqu'à 9 ans). Le nouveau-né AST sera maintenu à 140 unités par litre (jusqu'à 5 jours).

Raisons de l'augmentation d'ALT

Une fois le décodage des données terminé, on peut constater que l’ALAT augmente non seulement en cas de maladie du foie, mais également en cas de problèmes liés à d’autres organes. Cependant, le plus souvent, ce sont les maladies du coeur et du foie qui entraînent une augmentation de cet indicateur. La liste des maladies pour lesquelles l'ALAT est élevée est la suivante: cirrhose, tumeurs du foie, jaunisse, dégénérescence graisseuse du foie, hépatite, mort cellulaire, pancréatite, problèmes de foie pendant la grossesse, lésion du foie due à des lésions toxicologiques, certaines maladies infectieuses, myopathie, infarctus du myocarde, myocardite, fractures osseuses, fractures musculaires. Certaines substances et drogues entraînent également une augmentation de l'ALAT.

Causes de la réduction des ALT

Une fois que le décodage de la biochimie a été effectué, on peut constater que le niveau d'ALT peut diminuer dans certaines maladies. Curieusement, une diminution du taux d’ALAT n’est souvent pas associée au travail du foie. Ces maladies incluent l’infection du système génito-urinaire, des tumeurs tumorales dans diverses parties du corps humain, l’hépatite (alcoolique), une carence en vitamine B6 due à un régime alimentaire inadéquat ou à une trop grande consommation d’alcool.

Traitement de l'ALAT et de l'AST élevés

Pour réduire l'ALT et l'AST, il est nécessaire de comprendre les paramètres d'analyse. Si l'analyse de la transcription sanguine montre des écarts, cela indiquera la présence d'une maladie particulière dans le corps. Pour abaisser le niveau d'ALAT et d'AST, vous devez d'abord supprimer le foyer de l'apparition de la maladie, en raison de l'augmentation des niveaux d'ALAT et d'AST dans le sang.

Il est nécessaire d'organiser un régime alimentaire sain. Il est important de manger beaucoup de fruits et de légumes, le riz brun sera extrêmement utile. Ces produits contiennent des fibres. En outre, vous devriez boire du thé vert ou des tisanes. Ils aideront non seulement à nettoyer le foie, mais également à normaliser le bilan hydrique de tout l'organisme. Le thé de pissenlit, de bardane, de chardon-Marie aide très bien. Assurez-vous de prendre des aliments riches en vitamine C. Vous pouvez boire des rugissements de médicaments. Pour chaque kilogramme de poids, vous devez boire au moins 30 ml d’eau pure (pas de jus de fruits, ni de boissons ni de thé). Bien aider les exercices de respiration. Il est important de faire de l'exercice le matin ou de faire du sport.

Il faut se rappeler que le traitement ne doit pas être effectué pour améliorer les paramètres des données de l'analyse sanguine, mais pour permettre à la personne malade de récupérer. Le médecin doit d’abord réfléchir non pas à une diminution de la performance, mais à la façon de déterminer la cible de la maladie et d’éliminer tous les processus inflammatoires. Ensuite, les indicateurs eux-mêmes reviendront à la normale.

Considérant que l'ATL n'est élevée que lorsque les cellules du foie sont endommagées, le médecin doit prescrire non seulement des médicaments pour le traitement des organes endommagés, mais également des médicaments appelés hématoprotecteurs. Ils offrent la possibilité de protéger les hépatocytes de l'influence d'autres facteurs agressifs.

En outre, tout médecin devrait se rappeler que le foie est affaibli pendant cette période; il ne doit pas être mis en danger, car il peut être endommagé davantage. Par conséquent, les médicaments qui ont un effet toxique sur le foie sont strictement interdits. En d'autres termes, vous ne pouvez pas utiliser de médicaments susceptibles de provoquer la mort plus rapide des cellules du foie.

Les meilleurs hépatoprotecteurs sont ceux développés sur une base végétale. Ceux-ci incluent gepabene, Essentiale N, legalon, citrouille, Kars. Ces médicaments ont un effet positif sur le foie. Premièrement, ils protègent les cellules contre d'autres dommages. Deuxièmement, ils ont la capacité de restaurer les cellules du foie, c'est-à-dire que les cellules endommagées mais pas encore mortes peuvent être restaurées grâce à l'utilisation de ces médicaments. De plus, ils n'ont aucun effet toxique sur les autres organes. Ces médicaments s’occupent d’une partie du foie, c’est-à-dire qu’ils peuvent exercer une fonction de sécrétion, participer au métabolisme et également effectuer une fonction de désinfection, détruisant partiellement les toxines dans le corps de la victime.

Test sanguin pour ALT et AST dans la cirrhose du foie

Analyse biochimique du sang - étude informative dont les résultats peuvent déterminer l'état fonctionnel des organes internes. Une modification de la teneur en ALT et en AST de la cirrhose signale des lésions cellulaires (hépatocytes) dans le tissu hépatique. La concentration d'enzymes endogènes dans le sang permet de déterminer le stade et la cause de l'apparition de processus cirrhotiques.

ALT et AST sont des enzymes protéiques appartenant à un sous-groupe de transaminases (aminotransférases) synthétisées par voie intracellulaire.

En l'absence de maladies graves, leur concentration dans le sang est minimale. Le développement de maladies intrahépatiques entraîne une modification des indices d'aminotransférases dans le sang. Si la concentration d'ALAT est supérieure à AST, cela indique une lésion du parenchyme et, inversement, du muscle cardiaque (myocarde).

Aminotransférase - qu'est-ce que c'est?

L'aspartate aminotransférase (AST) et l'alanine aminotransférase (ALT) sont des substances protéiques impliquées dans les processus métaboliques, en particulier les acides aminés. Les enzymes endogènes étant produites à l'intérieur des cellules, leur pénétration dans le sang signale la destruction des structures cellulaires. L'augmentation de la concentration de transaminases indique la présence de processus inflammatoires dans les organes internes.

Une augmentation de la teneur en ALT est un signe de dommages au pancréas, au foie et aux reins, et une augmentation de la concentration en AST indique une destruction des cellules du myocarde, des poumons et des tissus nerveux.

Les aminotransférases participent à la synthèse du glycogène, qui est une réserve d'énergie pour le corps. Il est principalement stocké dans des hépatocytes sous forme de granules et, si nécessaire, est converti en glucose pour la nutrition endogène de cellules et de tissus. Si, au cours de l'analyse, les niveaux d'ALT et d'AST diffèrent des valeurs normales, cela indique souvent la destruction des cellules du foie ou du myocarde.

Alanine aminotransférase

Les modifications du niveau d'alanine aminotransférase (ALAT, ALT) peuvent être qualifiées de marqueurs de pathologies du système hépatobiliaire. L'activité de l'ALT dans la cirrhose augmentant, par conséquent, une augmentation de la concentration de l'enzyme dans le sang constitue un motif important pour effectuer un examen instrumental supplémentaire (biopsie, scanner, échographie). Les principales causes de modifications des indicateurs de la protéine dans le corps sont les suivantes:

  • trouble d'induction médicamenteuse;
  • cirrhose biliaire primitive;
  • pathologies du système hépatobiliaire;
  • la formation de tumeurs dans le tissu hépatique.

Selon le degré d'activité de l'ALAT, il est possible de déterminer non seulement le type de maladie, mais également la cause de son apparition. Une diminution de l'activité de l'alanine aminotransférase est caractéristique du développement de l'insuffisance hépatique, et une augmentation indique plus souvent des lésions toxiques du foie, en particulier une cirrhose due à un médicament.

Aspartate aminotransférase

L'aspartate aminotransférase (AsAt, AST) est une enzyme impliquée dans la production d'acide aspartique (aspartate). Il participe à l'échange de composés azotés et à la conversion de l'urée en composés pyrimidones. Si l'AST est au-dessus de la normale, les patients sont le plus souvent atteints de maladie cardiovasculaire.

Provoquer une augmentation de la concentration d'aspartate aminotransférase dans le sang peut:

  • jaunisse obstructive;
  • intoxication alcoolique;
  • la dystrophie musculaire;
  • nécrose (mort) du muscle cardiaque;
  • manque de tissu adipeux dans le foie;
  • dommages à la capsule du foie;
  • hépatite aiguë;
  • la mononucléose.

La teneur en ALT et AST de la cirrhose est anormalement élevée en raison de la destruction des structures cellulaires et de la pénétration ultérieure d'enzymes dans la circulation systémique. Les modifications de la concentration sanguine d'aminotransférases nuisent au fonctionnement des organes internes, en particulier des organes nerveux et endocriniens.

Lors du diagnostic, vous ne pouvez pas compter uniquement sur ces indicateurs d'enzymes endogènes dans le sang, car ils sont contenus non seulement dans le foie, mais aussi dans d'autres organes - les reins, les poumons, les muscles squelettiques, etc.

Interrelation AST et ALT

Lors du diagnostic de la cirrhose hépatique, le ratio ALT / AST, appelé dans les cercles médicaux le facteur de Rytis, est pris en compte. Le calcul numérique du coefficient n'est effectué que si les indicateurs d'enzymes endogènes sont en dehors de la plage normale. La détermination de l'activité des aminotransférases présente un intérêt diagnostique important, car les enzymes endogènes ne sont localisées que dans certains types de cellules.

L'enzyme protéique ALT prévaut dans le tissu parenchymal et l'AST dans le muscle cardiaque. Il en découle qu'en cas de cirrhose et d'infarctus, une augmentation de l'activité de l'une ou l'autre enzyme est détectée dans le sang. Par exemple, dans l'infarctus du myocarde, la concentration d'AST dans la circulation systémique augmente au moins 8 fois et d'ALT - seulement 2 fois.

Chez une personne en bonne santé, le coefficient de Ritis varie de 0,9 à 1,75. Si la valeur numérique ne dépasse pas 1, cela indique l'apparition de maladies du foie, s'il y en a plus de deux, la destruction de cardiomyocytes (cellules du muscle cardiaque). Selon les résultats d'études de laboratoire, un niveau élevé de fermentation (fluctuations de la concentration de composants sanguins biochimiques) est considéré, de manière pronostique, comme un signe défavorable de la pathologie.

Préparation aux tests

L'analyse biochimique du sang est l'une des méthodes d'examen les plus informatives, à l'aide de laquelle il est possible d'évaluer l'efficacité du foie et le taux de ses processus métaboliques. Avant l'analyse, les patients doivent être formés, ce qui élimine la possibilité de modifications des paramètres biochimiques sanguins sous l'influence de facteurs exogènes:

  1. un jour avant le don de sang, il est souhaitable d’exclure les efforts physiques;
  2. 48 heures avant l'analyse, vous devez abandonner l'utilisation des aliments épicés et gras.
  3. la veille de l'examen, il est déconseillé de prendre le petit-déjeuner et de boire des boissons gazeuses;
  4. Quelques jours avant de vous rendre dans un centre médical, vous devez arrêter de prendre vos médicaments.

Les résultats de l'analyse biochimique dépendent non seulement du fait que le patient ait ou non suivi un régime spécial, mais également de la qualité du matériel de diagnostic.

Même si un test sanguin biochimique indique la présence de processus inflammatoires dans le parenchyme, le patient est soumis à un examen supplémentaire. Le diagnostic prend en compte la concentration de bilirubine, d’albumine et d’autres composants dans le sang. Des spécialistes étudient également les résultats de la biopsie du foie, de la laparoscopie et de la tomodensitométrie.

Indicateurs normaux d'ALT et d'AST

Selon les normes internationales, la teneur en aminotransférases dans le sang est mesurée en unités de 1 litre de sang. Chez les enfants, la teneur en enzymes endogènes dans le sang dépend de l'âge. Par exemple, chez les nouveau-nés, les indicateurs ALT ne doivent pas dépasser 48-50 U / l et AST - 150 U / l. Chez les patients de moins de 12 ans, de légères déviations par rapport aux valeurs normales sont autorisées. Après la puberté, la quantité d'aminotransférases dans le corps se stabilise et est proche de la normale.

À l'âge adulte, la concentration des enzymes protéiques dans le sang est déterminée par le sexe:

ALT dans le sang

Qu'est-ce que ALT montre dans le sang?

L'alanine aminotransférase ou ALT abrégé est une enzyme endogène spéciale. Il fait partie du groupe des transférases et du sous-groupe des aminotransférases. La synthèse de cette enzyme est intracellulaire. Une quantité limitée de celui-ci entre dans le sang. Par conséquent, lorsque l'analyse biochimique révèle une teneur élevée en ALT, cela indique la présence d'un certain nombre d'anomalies dans le corps et le développement de maladies graves. Souvent, ils sont associés à la destruction d'organes, ce qui entraîne une nette libération de l'enzyme dans le sang. En conséquence, l'activité de l'alanine aminotransférase augmente également. Sur cette base, il est difficile de déterminer l'étendue de la nécrose ou le degré d'atteinte tissulaire, car la spécificité pour un organe n'est pas caractéristique de l'enzyme.

L'alanine aminotransférase est présente dans de nombreux organes humains: les reins, le muscle cardiaque, le foie et même le muscle squelettique. La fonction principale de l'enzyme est d'échanger des acides aminés. Il agit comme un catalyseur pour les transferts réversibles d’alanine de l’acide aminé à l’alpha-cétoglutarate. À la suite du transfert du groupe amino, des acides glutamique et pyruvique sont obtenus. L'alanine dans les tissus du corps humain est nécessaire, car c'est un acide aminé qui peut rapidement se transformer en glucose. Ainsi, il est possible d'obtenir de l'énergie pour le cerveau et le système nerveux central. En outre, l’alanine a notamment pour fonctions de renforcer le système immunitaire de l’organisme, de produire des lymphocytes, de réguler le métabolisme des acides et des sucres.

L'activité la plus élevée de l'alanine aminotransférase a été détectée dans le sérum des hommes. Chez les femmes, les processus impliquant l'enzyme sont plus lents. La concentration la plus élevée se trouve dans les reins et le foie, suivis des muscles squelettiques, de la rate, du pancréas, des érythrocytes, des poumons et du cœur.

A quoi sert l'analyse?

La plus grande quantité de transferase se trouve dans le foie. Cette observation est utilisée pour détecter des maladies de cet organe qui ne présentent pas de symptômes externes. L'ALT, contrairement à de nombreux autres composants pris en compte dans l'analyse biochimique du sang, a été étudiée de la manière la plus approfondie. Par conséquent, il peut être utilisé pour identifier des problèmes même mineurs dans le corps. Dans certains cas, la quantité d'ALAT est comparée au volume d'autres éléments dans le sang. Cela permet de tirer des conclusions sur la présence de pathologies.

Par exemple, une enzyme telle que l'aspartate aminotransférase ou AST est souvent utilisée. Il est également synthétisé par voie intracellulaire et sa quantité limitée pénètre dans le sang. La déviation de la norme de l'aspartate aminotransférase établie en médecine, comme dans le cas de l'alanine aminotransférase, est une manifestation de déviations dans le travail de certains organes. L’image la plus complète de la nature de la pathologie permet d’obtenir une corrélation entre la quantité de deux enzymes contenues. S'il y a un excès d'alanine aminotransférase par rapport à l'aspartate aminotransférase, cela indique la destruction des cellules du foie. Les niveaux de AST augmentent fortement dans les derniers stades de la maladie de cet organe, comme la cirrhose. Lorsque le niveau d'aspartate aminotransférase dépasse le contenu d'alanine aminotransférase, le muscle cardiaque présente des problèmes.

Pour confirmer la présence de la maladie et l'étendue des dommages aux organes, autorisez des méthodes de diagnostic supplémentaires. Cependant, l'ALAT est un indicateur précis. Dans certains cas, il peut même établir le stade de la maladie et suggérer des options possibles pour son développement.

Quand prescrit-on un test ALT?

La teneur en alanine aminotransférase est déterminée dans le cadre d’une analyse biochimique générale du sang. Souvent, un seul type d'examen est prescrit, lorsqu'il n'est pas nécessaire d'utiliser des méthodes supplémentaires. Il s'avère que l'analyse sur ALT. Cela est dû à la spécialisation tissulaire sélective de l'enzyme.

La quantité d'alanine aminotransférase en cas de problèmes de foie aide à les identifier même avant l'apparition du symptôme le plus caractéristique - la jaunisse. Par conséquent, un médecin prescrit un test ALT le plus souvent pour vérifier que cet organe important n'est pas endommagé par la prise de médicaments ou de toute autre substance toxique pour le corps. En outre, une étude est menée avec une suspicion d'hépatite. L'analyse de l'ALAT est nécessaire en présence de symptômes tels que la fatigue et la faiblesse du patient. Il perd l'appétit, se sent souvent nauséeux et se transforme en vomissement. Des taches jaunes sur la peau, des douleurs et des malaises dans l'abdomen, un jaunissement des protéines oculaires, des selles claires et une urine foncée peuvent tous être le signe d'une maladie du foie. Dans de tels cas, cette analyse est requise.

ALT peut être comparé à AST pour plus d’informations sur les causes des lésions hépatiques. Ceci est fait si la quantité d'enzymes dépasse de manière significative la norme. Le rapport AST / ALT est connu en médecine sous le nom de coefficient de Ritis. Sa valeur normale est comprise entre 0,91 et 1,75. Si cet indicateur devient supérieur à 2, alors le dommage au muscle cardiaque, qui survient lors de la destruction des cardiomyocytes, est diagnostiqué. L'infarctus du myocarde est également possible. Le coefficient de Rytis, non supérieur à 1, indique une maladie du foie. En outre, plus la valeur de l'indicateur est basse, plus le risque d'évolution défavorable est élevé.

L'analyse de l'ALAT peut être utilisée non seulement comme méthode de diagnostic, mais également pendant le traitement. Cela vous permet de déterminer la dynamique de l'évolution de la maladie et d'identifier les améliorations ou la détérioration du patient. L'analyse de l'ALAT est nécessaire s'il existe des facteurs contribuant à la maladie du foie. Celles-ci incluent l'abus de boissons alcoolisées ou de drogues qui détruisent les cellules d'un organe. Si la quantité normale d'alanine aminotransférase dans le sang est dépassée, d'autres médicaments sont prescrits. Assurez-vous de vérifier la quantité d'ALAT, si le patient a été en contact avec des patients atteints d'hépatite ou s'il l'a récemment transférée, s'il souffre de diabète et d'un excès de poids. Certaines personnes ont une prédisposition à la maladie du foie. Il a également montré un test ALT.

Lorsqu'il est utilisé, du sang veineux ou capillaire est utilisé. Pour obtenir des résultats fiables, vous devez respecter certaines exigences. Tout d'abord, ne pas manger 12 heures avant l'accouchement et une semaine pour ne pas boire d'alcool. Même une petite quantité de nourriture peut affecter considérablement le résultat. Deuxièmement, pendant une demi-heure avant l'analyse, arrêtez de fumer, ne vous inquiétez pas, évitez les efforts physiques et moraux excessifs. Les résultats sont généralement prêts un jour après l'accouchement.

Norm ALT dans le sang des hommes et des femmes

Alanine aminotransférase (ALT ou ALT) - enzymes marqueurs du foie.

L'aspartate aminotransférase (AST ou AsAT) est une enzyme marqueur du myocarde.

Le contenu de l'enzyme alanine aminotransférase dans le sang est mesuré en unités par litre.

ALT (ALT) chez les enfants

L'ALT chez les enfants varie avec l'âge:

Chez les nouveau-nés jusqu'à 5 jours: l'ALT ne doit pas dépasser 49 U / l. (AST à 149 U / l.)

Pour les enfants de moins de six mois, ce chiffre est supérieur - 56 U / l.

À l'âge de six mois à un an, la quantité d'ALAT dans le sang peut atteindre 54 U / l

De l’année à trois - 33 U / l, mais progressivement la quantité normale de l’enzyme dans le sang diminue

Chez les enfants de 3 à 6 ans, sa limite supérieure est de 29 U / l.

À l'âge de 12 ans, la teneur en alanine aminotransférase devrait être inférieure à 39 U / l

Chez les enfants, des écarts mineurs par rapport à la norme sont autorisés. Cela est dû à une croissance inégale. Au fil du temps, la quantité d’enzyme dans le sang devrait se stabiliser et se rapprocher de la normale.

Échantillons hépatiques: analyse de décodage, normes

Les tests de la fonction hépatique sont des tests de laboratoire sur du sang ayant pour objectif une évaluation objective des fonctions de base du foie. Le décodage de paramètres biochimiques permet d'identifier la pathologie de l'organe et de surveiller la dynamique d'éventuels changements indésirables au cours du traitement avec des préparations pharmacologiques ayant un effet hépatotoxique.

Paramètres biochimiques de base

Analyse biochimique du sang pour déterminer la concentration de composés importants et déterminer le niveau quantitatif d'un certain nombre d'enzymes dans le plasma.

Les indicateurs suivants permettent d’évaluer l’activité fonctionnelle du foie, de la vésicule biliaire et des voies biliaires:

  • Activité enzymatique AST - aspartate aminotransférase, ALT - alanine aminotransférase, GGT - gamma glutamyl transférase et phosphatase alcaline - phosphatase alcaline;
  • le niveau de protéines totales et de ses fractions (notamment l'albumine) dans le sérum sanguin;
  • niveau de bilirubine conjuguée et non conjuguée.

Le degré de déviation par rapport aux valeurs normales vous permet de déterminer l’atteinte des cellules du foie et l’état des fonctions de synthèse et d’excrétion du foie.

S'il vous plaît noter: chez l'homme, le foie joue le rôle de «principal laboratoire biochimique», dans lequel se produisent en continu un nombre considérable de réactions. L'organe est la biosynthèse des composants du système du complément et de l'immunoglobuline, nécessaires à la lutte contre les agents infectieux. Il effectue également la synthèse du glycogène et subit une biotransformation par la bilirubine. De plus, le foie est responsable de la désintoxication, c'est-à-dire du fractionnement des substances dangereuses entrant dans le corps avec de la nourriture, des boissons et de l'air inhalé.

Selon les tests sanguins, il est plutôt problématique d'évaluer dans quelle mesure les processus biochimiques se déroulent à l'intérieur des cellules du foie, car les membranes cellulaires séparent les hépatocytes du système circulatoire. L'apparition d'enzymes hépatiques dans le sang indique des dommages aux parois cellulaires des hépatocytes.

La pathologie est souvent indiquée non seulement par une augmentation, mais également par une diminution du contenu de certaines substances organiques dans le sérum. Une diminution de la fraction albumine de la protéine indique un déficit de la fonction synthétique de l'organe.

Important: lors du diagnostic de plusieurs pathologies, des tests de la fonction hépatique sont réalisés en parallèle avec des tests rénaux et rhumatismaux.

Indications des tests de la fonction hépatique

Les tests hépatiques sont prescrits lorsque les signes cliniques suivants de maladie hépatique apparaissent chez les patients:

  • couleur jaune de la sclérotique et de la peau;
  • lourdeur ou douleur dans l'hypochondre droit;
  • goût amer dans la bouche;
  • des nausées;
  • augmentation de la température corporelle totale.

Des tests hépatiques sont nécessaires pour évaluer la dynamique des maladies du foie et du système hépatobiliaire - inflammation des voies biliaires, stagnation de la bile, hépatite virale et toxique.

Important: les tests de la fonction hépatique aident au diagnostic de certaines maladies parasitaires.

Ils sont importants si le patient prend des médicaments susceptibles d’endommager les hépatocytes - des cellules qui forment plus de 70% du tissu de l’organe. La détection rapide d’indicateurs anormaux vous permet d’apporter les modifications nécessaires au plan de traitement et de prévenir les dommages médicaux à l’organe.

S'il vous plaît noter: L'alcoolisme chronique est l'une des indications des tests de la fonction hépatique. Les analyses permettent de diagnostiquer des pathologies graves telles que la cirrhose et l’hépatose alcoolique.

Règles pour l'analyse des tests de la fonction hépatique

Le patient doit se rendre au laboratoire le matin de 7h00 à 11h00. Il n'est pas recommandé de prendre de la nourriture avant de prendre du sang pendant 10 à 12 heures. Vous ne pouvez boire que de l'eau, mais sans sucre et sans gaz carbonique. Avant de procéder à une analyse, évitez les efforts physiques (y compris il n'est pas souhaitable de faire même des exercices matinaux). A la veille, il est interdit de consommer des boissons alcoolisées, car dans ce cas, les chiffres seront grandement faussés. Dans la matinée, veillez à ne pas fumer.

S'il vous plaît noter: Une petite quantité de sang est prélevée pour les tests hépatiques d'une veine située dans la région du coude. Les tests sont effectués à l'aide d'analyseurs biochimiques automatisés modernes.

Facteurs affectant les tests de la fonction hépatique:

  • non-respect des règles de préparation;
  • surpoids (ou obésité);
  • prendre certains agents pharmacologiques;
  • compression excessive de la veine avec un garrot;
  • régime végétarien;
  • la grossesse
  • hypodynamie (manque d'activité physique).

Pour évaluer l'activité fonctionnelle du foie, il est important d'identifier la présence / l'absence de stagnation de la bile, le degré d'endommagement des cellules et la perturbation possible des processus de biosynthèse.

Toute pathologie du foie entraîne un certain nombre de modifications interdépendantes des indicateurs quantitatifs. Avec chaque maladie, plusieurs paramètres changent plus ou moins. Lors de l'évaluation des tests de la fonction hépatique, les spécialistes sont guidés par les écarts les plus significatifs.

Analyse de décodage des tests de la fonction hépatique chez l'adulte

Indicateurs de la norme (valeurs de référence) des tests de la fonction hépatique pour les principaux paramètres (chez l'adulte):

  • AST (AsAT, aspartate aminotransférase) - 0,1-0,45 mmol / heure / l;
  • ALT (alanine aminotransférase) - 0,1-0,68 mmol / heure / l;
  • GGT (gamma-glutamyltransférase) - 0,6-3,96 mmol / heure / l;
  • Phosphatase alcaline (phosphatase alcaline) - 1-3 mmol / (heure / l);
  • bilirubine totale - 8,6-20,5 µmol / l;
  • bilirubine droite - 2,57 µmol / l;
  • bilirubine indirecte - 8,6 µmol / l;
  • protéines totales - 65-85 g / l;
  • fraction d'albumine - 40-50 g / l;
  • fraction de globuline - 20-30 g / l;
  • fibrinogène - 2-4 g / l.

Les écarts par rapport aux nombres normaux suggèrent une pathologie et en déterminent la nature.

Des niveaux élevés d'AST et d'ALAT indiquent que les cellules du foie sont endommagées en présence d'une hépatite virale ou toxique, ainsi que de lésions auto-immunes ou de la prise de médicaments hépatotoxiques.

Des taux élevés de phosphatase alcaline et de GGT dans la fonction hépatique indiquent une stagnation de la bile dans le système hépatobiliaire. Il se produit en violation de l'écoulement de la bile en raison du chevauchement des conduits avec des helminthes ou des calculs.

Une diminution de la protéine totale indique une violation de la fonction synthétique du foie.

Le déplacement du rapport des fractions de protéines dans la direction des globulines permet de suspecter la présence d'une pathologie auto-immune.

Une bilirubine non conjuguée élevée associée à une augmentation de l'AST et de l'ALT est un signe de dommage aux cellules du foie.

La bilirubine directe élevée est détectée avec la cholestase (dans le même temps, l'activité de la GGT et de la phosphatase alcaline augmente).

En plus du jeu standard d'échantillons de foie, le sang est souvent analysé pour déterminer la teneur en protéines totales et séparément pour sa fraction albumine. De plus, vous devrez peut-être déterminer l'indicateur quantitatif de l'enzyme NT (5'-nucléotidase). Un coagulogramme aide à évaluer la fonction synthétique du foie, car la grande majorité des facteurs de coagulation du sang sont formés dans cet organe. La détermination du niveau d'alpha-1-antitrypsine est d'une grande importance pour le diagnostic de la cirrhose. En cas de suspicion d'hémochromatose, la ferritine est analysée - son niveau élevé est un signe diagnostique important de la maladie.

Déterminer avec précision la nature et la gravité des modifications pathologiques permet des méthodes supplémentaires de diagnostic instrumental et matériel, en particulier la détection duodénale et l’échographie du foie.

Tests hépatiques chez les enfants

Les tests de la fonction hépatique normale chez les enfants diffèrent considérablement des valeurs de référence chez les patients adultes.

Les prélèvements sanguins chez les nouveau-nés sont effectués à partir du talon et chez les patients plus âgés - de la veine cubitale.

Important: avant l'analyse, il est recommandé de ne pas manger pendant 8 heures, mais cette recommandation n'est pas acceptable pour les nourrissons.

Pour que le médecin puisse interpréter correctement les résultats des tests hépatiques, il faut lui dire quand et ce que l'enfant a mangé. Si le bébé est allaité, il est spécifié si la mère prend des médicaments.

Les taux normaux varient en fonction de l'âge, de l'activité de croissance et des niveaux hormonaux de l'enfant.

Certaines anomalies congénitales peuvent affecter les performances, qui disparaissent progressivement avec l'âge ou disparaissent complètement.

L'un des principaux marqueurs de la cholestase (stagnation de la bile) chez l'adulte est un taux élevé de phosphatase alcaline, mais chez l'enfant, l'activité de cette enzyme augmente, par exemple pendant la période de croissance, c'est-à-dire qu'elle n'est pas un signe de la pathologie du système hépatobiliaire.

Décodage de l'analyse de l'ALT chez l'enfant

Taux normaux d'ALAT chez les enfants en unités par litre:

  • nouveau-nés des 5 premiers jours de la vie - jusqu'à 49 ans;
  • bébés des six premiers mois de la vie - 56;
  • 6 mois à 1 an - 54;
  • 1-3 ans - 33 ans;
  • 3-6 ans - 29 ans;
  • 12 ans - 39.

Le niveau d'ALAT chez les enfants augmente avec les pathologies suivantes:

  • hépatite (virale, chronique active et persistante chronique);
  • dommages toxiques aux hépatocytes;
  • mononucléose infectieuse;
  • la cirrhose;
  • la leucémie;
  • lymphome non hodgkinien;
  • Le syndrome de Ray;
  • hépatome primaire ou métastases hépatiques;
  • obturation des voies biliaires;
  • hypoxie du foie sur le fond de la maladie cardiaque décompensée;
  • troubles de l'échange;
  • maladie coeliaque;
  • dermatomyosite;
  • dystrophie musculaire progressive.

Analyse de décodage de l'AST chez l'enfant

Taux AST normaux chez les enfants en unités par litre:

  • nouveau-nés (6 premières semaines de vie) - 22 à 70 ans;
  • nourrissons jusqu'à 12 mois - 15 à 60 ans;
  • enfants et adolescents de moins de 15 ans - 6-40.

Causes de l'activité accrue de l'AST chez les enfants:

Interprétation de l'analyse GGT chez l'enfant

Valeurs de référence (valeurs normales) de la GGT lors du déchiffrement des tests de la fonction hépatique chez l'enfant:

  • nouveau-nés jusqu'à 6 semaines - 20-200;
  • enfants de la première année de vie - 6-60;
  • de 1 an à 15 ans - 6-23.

Les raisons de l'indicateur d'augmentation:

Important: l'hypothyroïdie (hypofonction de la thyroïde) diminue le niveau de GGT.

Interprétation de l'analyse de la phosphatase alcaline chez l'enfant

Valeurs de référence de la phosphatase alcaline (phosphatase alcaline) dans des échantillons de foie chez les enfants et les adolescents:

  • nouveau-nés - 70-370;
  • enfants de la première année de vie - 80-470;
  • 1-15 ans - 65-360;
  • 10-15 ans - 80-440.

Les raisons de la hausse des indicateurs SchP:

  • maladies du foie et du système hépatobiliaire;
  • pathologie du système osseux;
  • maladie rénale;
  • pathologie du système digestif;
  • la leucémie;
  • hyperparathyroïdie;
  • pancréatite chronique;
  • la fibrose kystique.

Le niveau de cette enzyme diminue au cours de l'hypoparathyroïdie, du déficit en hormone de croissance pubertaire et du déficit en phosphatase déterminé génétiquement.

La norme de la bilirubine totale dans les échantillons de foie de nouveau-nés est de 17 à 68 µmol / l et de 3,4 à 20,7 µmol / l chez les enfants de 1 à 14 ans.

La raison de cette augmentation est la suivante:

S'il vous plaît noter: Lors de l'évaluation des tests de la fonction hépatique chez les enfants, un certain nombre de facteurs doivent être pris en compte. En aucun cas, des écarts par rapport aux valeurs de la norme données ici ne doivent être considérés comme la présence d'une pathologie chez un enfant. Le décodage des résultats doit obligatoirement être effectué par un spécialiste!

Vladimir Plisov, consultant médical

17,640 vues totales, 4 vues aujourd'hui

ALT, AST et autres tests de cirrhose du foie

La bilirubine, la GGT, l'albumine, l'ALT et l'AST dans la cirrhose du foie sont des indicateurs spécifiques de la maladie. La cirrhose est un diagnostic courant, dont le nom a été officiellement annoncé pour la première fois dans les travaux de R.T. Laenneca en 1819.

Dans le monde moderne, il est plus fréquent chez les adultes âgés de 30 à 65 ans. Dans les pays de la CEI, chaque centième est diagnostiqué. Les trois quarts des patients sont des hommes. La maladie et ses complications ultérieures provoquent la mort d'environ 40 millions de personnes par an.

La durée et la qualité de vie des patients dépendent de manière significative du stade de détection. Le diagnostic repose sur différentes méthodes: échographie, biopsie tissulaire, tests sanguins pour la cirrhose du foie. Sur la base des données obtenues, un traitement symptomatique est prescrit, ce qui permet au patient de vivre avec la maladie pendant de nombreuses années.

Souvent, dans les premiers stades de la maladie, les symptômes ne sont pas exprimés. Afin d'éviter toute détection tardive, il est recommandé de se soumettre à des examens préventifs tous les six mois.

Quelle est la cirrhose du foie

La cirrhose est une maladie qui se traduit par des modifications structurelles des tissus d'un organe, conduisant avec le temps à une insuffisance hépatique et à une augmentation de la pression dans la veine porte et ses affluents. La condition évolue inévitablement et est chronique. La maladie peut survenir pour diverses raisons, parmi lesquelles:

  • abus d'alcool, alcoolisme chronique;
  • l'évolution de l'hépatite virale;
  • processus auto-immunitaire dans le corps;
  • facteurs mécaniques (calculs biliaires, rétrécissement ou blocage des conduits);
  • intoxication toxique;
  • exposition prolongée aux vers et à leurs produits métaboliques;
  • insuffisance cardiaque.

En règle générale, il se manifeste par des symptômes secondaires, auxquels le patient ne prête pas toujours attention. Par exemple:

  • prurit;
  • faiblesse et fatigue;
  • troubles du sommeil, irritabilité, apathie, irritabilité légère (encéphalopathie hépatique);
  • perturbation du processus digestif;
  • perte de poids soudaine;
  • décoloration de l'urine;
  • température corporelle élevée.

À l’avenir, on trouvera chez la patiente un jaunissement de la sclérotique de la peau et des yeux, une douleur au côté droit, une expansion du réseau vasculaire, des nausées et des vomissements.

Le cours prolongé de la maladie passe avec des complications. Une hydropisie abdominale, une hypertension portale, une atrophie partielle ou complète des fonctions organiques peuvent se développer.

En cas de maladie, un spécialiste détermine quels tests doivent être effectués pour confirmer le diagnostic. Guérir la maladie n'est pas possible. Traitement de soutien prescrit pour combattre les symptômes. Le pronostic pour le patient est dans la plupart des cas défavorable.

Quels tests (tests hépatiques) réussissent en cas de cirrhose du foie

Le diagnostic d'une maladie implique la réalisation de différentes études (tests). Les capacités de laboratoire modernes vous permettent d'obtenir une image la plus complète de la maladie, sur la base des résultats obtenus. Dans ce cas, on prend comme base les indicateurs des principales enzymes qui reflètent l'état du corps.

La recherche et le diagnostic consistent à étudier les paramètres sanguins suivants dans la cirrhose du foie:

  • études quantitatives de l'alanine aminotransférase (ALT);
  • études quantitatives de l'aspartate aminotransférase (AST);
  • recherche quantitative sur la gammaglutamine transpeptidase (GGTP);
  • tests de cirrhose du foie par des études quantitatives de phosphatase alcaline (phosphatase alcaline);
  • prise en compte des protéines sanguines totales;
  • études qualitatives et quantitatives de la bilirubine;
  • évaluation du système de coagulation (temps de prothrombine);
  • études quantitatives d'albumine.

L'évaluation des processus synthétiques dans le corps, le degré de saturation en toxines, l'excrétion par la circulation sanguine est basée sur l'interprétation des données de recherche. Un test sanguin fournit des résultats précis dans un court délai, vous permettant de commencer le traitement de la maladie aussi rapidement que possible.

ALT dans la cirrhose du foie

Alanine aminotransférase (ALT ou ALT) est une aminotransférase dont la synthèse se produit dans les hépatocytes. Habituellement, l'enzyme pénètre dans le sang en petites quantités. Lorsque les cellules du foie sont détruites, l'ALT est libérée et dirigée par le sang dans les vaisseaux sanguins. Une condition similaire peut être causée par:

  • empoisonnement par des poisons;
  • insuffisance cardiaque et rénale;
  • pathologies du pancréas;
  • au cours de l'hépatite,
  • cirrhose, etc.

Sur la base de la déviation de l'alanine aminotransférase par rapport à la norme établie (6 à 37 UI / l), des conclusions peuvent être tirées quant à l'étendue des dommages causés au tissu de l'organe. Souvent, avec un parcours prolongé, la quantité d'ALT dans l'analyse augmente 10 fois ou plus (500-3 000 UI / l).

Le taux d'ALAT dans le sang augmente considérablement dans certains cas chez la femme enceinte. Cela est dû à l'évolution de la toxémie et au manque de vitamines du corps B. Une situation similaire est typique au cours des 3 premiers mois de la grossesse, puis la quantité d'enzyme se stabilise. Pour une étude plus détaillée, deux enzymes sont considérées à la fois: ALT et AST, dont la quantité augmente de manière significative dans l'analyse.

AST dans la cirrhose du foie

L'enzyme AST est un composant des tissus hépatique, nerveux, rénal et cardiaque. Une augmentation de l'aspartate aminotransférase dans l'analyse est constatée lorsque:

  • infarctus du myocarde (dans le même temps, l’ALT est presque normale);
  • avec des tumeurs malignes;
  • effets traumatiques;
  • brûlures graves;
  • la cirrhose.

Une figure accrue signale une fibrose, une intoxication toxique. Un fort excès dans l'analyse (la norme chez les hommes jusqu'à 41 UI / l, chez les femmes jusqu'à 35 UI / l, chez les enfants jusqu'à 50 UI / l) se produit lorsque les hépatocytes sont détruits à la fois.

Lorsqu'un test sanguin capture des indicateurs hors échelle, nous pouvons parler de nécrose du corps (la mort de ses tissus).

GGT dans la cirrhose du foie

La biochimie de la cirrhose du foie comprend nécessairement une étude de la GGT (GGTP). La gamma-glutamyltranspeptidase est synthétisée dans les hépatocytes et les cellules pancréatiques et participe activement au métabolisme des acides aminés.

Chez une personne en bonne santé, les indicateurs se situent normalement chez les hommes - 10-71 unités / l, chez les femmes - 6-42 unités / l. L'amélioration de l'enzyme dans le sang se produit sous l'influence de:

  • des toxines;
  • des poisons;
  • abus d'alcool;
  • prendre des drogues;
  • surdosage de drogues.

Les indicateurs de GGT dans le sang augmentent avec la cirrhose. Si la concentration de l'enzyme reste constamment élevée pendant une longue période, cela indique une affection grave de l'organe.

ALP dans la cirrhose du foie

Des analyses de sang sont effectuées sur les indicateurs de recherche de la phosphatase alcaline (phosphatase alcaline). Chez un homme en bonne santé, le montant est de 270 U / l, pour les femmes de 250 U / l. La PAL participe activement à la formation du tissu osseux. Par conséquent, la quantité de substance absorbée par les enfants dans le corps en croissance est légèrement supérieure. En outre, participe à la construction des membranes muqueuses du tractus gastro-intestinal, des conduits des voies biliaires, de la membrane placentaire du fœtus, des glandes mammaires pendant la période d'alimentation.

Le taux augmente avec la nécrose, les maladies auto-immunes de l'organe, l'hépatite virale, les dommages mécaniques. Dans le même temps, l'activité de la phosphatase alcaline ne change pas, contrairement à l'ALT et à l'AST, car sa production n'augmente pas avec la cirrhose.

Quelle est la bilirubine dans la cirrhose du foie

La bilirubine - l'un des indicateurs clés de l'analyse biochimique du sang dans la cirrhose, est un composant de la bile. L'enzyme est synthétisée dans les tissus de la rate et des hépatocytes en raison de la dégradation de l'hémoglobine. La substance a deux états fractionnaires:

  • droit (libre);
  • indirect (lié).

Les analyses de la cirrhose du foie montrent une augmentation du taux (jusqu'à 4,3 µmol / l) de la bilirubine liée, due à une atteinte des organes due à un processus pathologique. Cela est dû à la destruction ponctuelle d'un grand nombre d'hépatocytes.

De plus, une liaison incomplète des molécules d'enzyme se produira. Sa grande quantité dans le sang provoquera un jaunissement de la peau et de la sclérotique, des démangeaisons de la peau, une décoloration des matières fécales. Les diagnostics incluent nécessairement des tests de bilirubine.

Des indices élevés de bilirubine indirecte dans l'analyse (plus de 17 μmol / l) sont observés avec une obstruction des voies biliaires. Une telle affection peut être causée par une cirrhose biliaire ou par une fibrose du foie. Les indicateurs de bilirubine dans la cirrhose du foie dans l’ensemble des deux fractions ne doivent pas dépasser 20,5 µmol / l.

Indice de prothrombine

En cas de cirrhose du foie, le médecin détermine quels tests sont nécessaires pour pouvoir être transmis au patient. Une étude de l'indice de prothrombine (IPT) est souvent recommandée. C'est un rapport en pourcentage de la période de coagulation du composant plasmatique du sang à la période de coagulation du matériel de contrôle. La normale est considérée comme comprise entre 94 et 100%.

Une augmentation de l'indice indique des anomalies congénitales de la coagulation sanguine, un manque de certaines vitamines, des tumeurs malignes et des pilules contraceptives orales. L'augmentation du TPI est caractéristique des patients atteints de cirrhose. L'analyse n'inclut pas toujours le décodage de l'IP.

Albumine

Un test sanguin pour la cirrhose du foie comprend une étude quantitative de l'albumine, dont l'interprétation permet de comprendre le rythme de production d'enzyme. Avec une diminution de l'indice (normalement de 35 à 50 g / l), on observe des lésions graves d'hépatocytes.

Vidéo utile

À propos des trois principales analyses utilisées pour diagnostiquer une maladie du foie, des informations supplémentaires sont disponibles dans la vidéo suivante:


Plus D'Articles Sur Le Foie

Kyste

Tumeur du foie

Tumeur dans le foie - la formation émanant du tissu parenchymal d'un organe, des vaisseaux du foie ou des voies biliaires, qui se forme à la suite d'une perturbation des processus de division normale des cellules du foie.
Kyste

Médicaments contre la douleur du foie

Les troubles du foie s'accompagnent d'inconfort, de douleur et de lourdeur dans l'hypochondre droit. Dans certains cas, si les symptômes sont dus à une alimentation excessive, à une intoxication ou à la consommation d'alcool, ils disparaissent après la correction du régime.