Allergique à la maladie du foie

Laisser un commentaire

L'allergie est une maladie souvent causée par un trouble du système immunitaire. Les personnes souffrant d'allergies ne l'associent pas toujours à des problèmes de foie. Le corps recycle les substances nocives et les toxines et, en cas d'échec, des éruptions cutanées allergiques apparaissent sur la peau. Lorsque les patients utilisent des antihistaminiques, excluent le contact avec des allergènes et que les symptômes ne disparaissent pas, ils recherchent la cause de la maladie à l'intérieur - vérifiez l'état du foie.

Comment sont-ils liés?

La survenue d'allergies et de maladies du foie est étroitement liée. De nombreux facteurs influent sur le fait que le tissu hépatique en souffre et ne fonctionne pas bien. En conséquence, les toxines non complètement neutralisées sont transportées par le sang dans tout le corps. Symptômes caractéristiques des allergies: congestion nasale, rougeur des yeux, larmoiement, éternuement. Une éruption cutanée apparaît, pouvant s'accompagner de démangeaisons et d'une sensation de brûlure graves. Un excès de substances nocives est associé à de telles raisons:

  • régime alimentaire malsain;
  • additifs alimentaires de qualité inférieure;
  • manger des aliments gras;
  • mauvaises conditions environnementales;
  • le stress;
  • abus d'alcool et de drogues;
  • utilisation prolongée de fortes doses d'antihistaminiques.

Allergies dues à l'alcool

L'alcool a un effet néfaste sur les cellules du foie. Au début, ils n'entraînent pas de conséquences désagréables. Mais si une personne consomme de l'alcool pendant une longue période à fortes doses, cela entraîne des modifications irréversibles de la structure du tissu hépatique. Les cellules hépatiques, qui traitent une grande quantité de toxines, augmentent de taille et perdent leurs propriétés en raison du stress constant. Dans ce cas, les toxines ne sont pas neutralisées et se répandent dans tout le corps, provoquant une forte réaction allergique. Les patients peuvent développer une intolérance à l'alcool. Mais beaucoup de patients ne veulent pas abandonner cette habitude pour diverses raisons. L'alcoolisme entraîne des modifications structurelles dans les cellules du foie - elles sont remplacées par du tissu adipeux. Si vous ne suivez pas le traitement dans les délais impartis, les patients développent une hépatite alcoolique, qui se transforme en une cirrhose du foie.

Pour se débarrasser des allergies, il faudra une procédure de purification du sang. Retour à la table des matières

Traitement des maladies du foie avec des allergies

Traitement médicamenteux

S'il y a des signes d'allergie, le traitement vise à nettoyer le sang. Les patients ont prescrit des antihistaminiques. Mais tout d’abord, vous devez nettoyer les cellules de l’organe de filtration, s’il est cliniquement prouvé que la cause de l’allergie est un foie malade. Les patients dans ce cas sont prescrits hépatoprotecteurs. Ce sont des médicaments qui ont un effet antitoxique et contribuent à la restauration du tissu hépatique, son renouvellement, à la suite duquel disparaissent les symptômes allergiques. Les médicaments suivants sont prescrits: Phosfonciale, Karsil, Antral, Bondjigar.

Traitement des remèdes populaires

Si, en cas de maladie allergique chez un patient, il existe une intolérance médicale, des infusions d'herbes médicinales sont utilisées: cumin, avoine, dagil, soie de maïs. Dans ce cas, le processus de guérison sera plus long. Pour un fonctionnement normal du foie, vous avez besoin d’une alimentation saine. Ne consommez pas de grandes quantités d’aliments gras et riches en glucides simples, diluez le menu avec des fruits et des légumes frais. Pour le petit-déjeuner, le sarrasin et l'avoine sont utiles. Les muffins devraient être limités. Il est également recommandé d’ajouter à la nourriture des graines de lin et de l’huile de sésame. Faveurs et tisanes, kvass de betterave ont un effet favorable sur le corps. Périodiquement, il est important de boire des infusions de plantes médicinales amères qui aident à nettoyer les voies biliaires. Ne pas abuser de l'alcool. Le respect de ces règles simples aidera à rester en bonne santé pendant de nombreuses années.

Eruption cutanée avec des maladies du foie, de quoi s'agit-il?

Argué que le foie - "laboratoire du corps." Et pour cause. Cet organe joue le rôle d’un type de filtre qui empêche les substances indésirables de pénétrer dans le corps. Chaque minute dans le foie, il y a des processus chimiques complexes. En cas de dysfonctionnement, il se produit une intoxication générale de tout l'organisme. C’est pour cette raison qu’il est important de reconnaître la maladie de la glande la plus importante à un stade précoce. Une des façons de le faire vous-même est de surveiller l’état de votre peau. Après tout, dans les maladies de cet organe, il est l'un des premiers à signaler.

Que faut-il se méfier?

Bien entendu, le foie est extrêmement résistant aux influences extérieures. En outre, il a la capacité de se régénérer. Mais toujours il y a des facteurs qui peuvent causer une maladie "laboratoire du corps".

  • Substances toxiques. Ceux-ci incluent les métaux lourds et la chimie. Avec leur entrée constante dans le corps, divers dommages au foie se produisent. Une fois, mais leur impact brutal est également dangereux.
  • Virus. Cause des processus inflammatoires dans les formes aiguës ou chroniques. L'hépatite est souvent le résultat d'une infection virale de la glande.
  • Alcool L'abus de boissons contenant de l'alcool a un effet néfaste sur les cellules du foie. La cirrhose survient souvent lorsqu’elle consomme de l’alcool de manière incontrôlée, une maladie qui peut être fatale.
  • Drogues L'utilisation d'hormones, d'antibiotiques et d'agents chimiothérapeutiques a un effet négatif sur le travail du foie.
  • Mauvaise nutrition. Des aliments gras, frits et fumés en excès constituent une violation de la sortie de la bile. Une consommation excessive d'épices peut également y conduire. Le résultat - la formation de calculs dans le canal biliaire.
  • Les parasites et les infections. Les plus dangereux sont les vers ronds, les alvéocoques, les échinocoques. Ils agissent comme des sources de changements pathologiques de l'organe, peuvent provoquer sa transformation kystique.
  • Maladies de la cavité abdominale. Les processus de suppuration peuvent se propager à la veine porte du foie. Une thrombose apparaît souvent à la suite de ces troubles.
  • L'hérédité. Souvent la cause de maladies "laboratoire du corps" sont des maladies génétiques.
  • Les rayonnements ionisants, des substances cancérogènes chimiques qui favorisent le cancer du foie.
  • Blessures à l'abdomen. Peu importe combien de temps vous avez subi un coup sérieux ou avez été blessé dans la cavité abdominale. Les kystes ou les accumulations de liquide dans le parenchyme hépatique peuvent être détectés même après plusieurs années.

Signes de pathologies

Les maladies de l'une des glandes les plus importantes de notre corps accompagnent les symptômes cutanés. Tout d'abord, il est possible de distinguer la nuance jaunâtre de la peau. Les patients se plaignent de nausées et de brûlures d'estomac. La transpiration est accrue et la sueur dégage une odeur forte et extrêmement désagréable. Lorsqu'il s'adresse à un hôpital pour ces raisons, le médecin diagnostique facilement les anomalies du foie.

On devrait penser à consulter un médecin même si la taille de la glande est agrandie. Dans la région de l'organe, il y a douleur et malaise, inquiétude de faiblesse, d'enflure et de mal de tête. Une éruption cutanée, des démangeaisons, une perte de poids, des selles instables ou des modifications des caractéristiques des masses fécales, un goût amer dans la bouche, une plaque blanche ou brune sur la langue, des fissures sont une source de préoccupation directe. Un tirage veineux sur l'abdomen, une augmentation de l'abdomen, la température, l'acné indiquent également la présence de maladies dans le corps.

Comment le foie fait-il mal?

Presque toutes les pathologies de la glande se reflètent sur le visage et le corps d'une personne. Souvent, ils sont accompagnés d'une sensation de douleur. La nature de ces sensations est très différente:

  • Légère douleur dans l'hypochondre droit. En règle générale, il a un caractère harcelant ou arqué. Parler de processus inflammatoire lent. La gêne est causée par l’étirement de l’organe ou l’agrandissement de la capsule hépatique.
  • Inconfort intense dans l'hypochondre droit. Une sorte de douleur plutôt rare. Signaux concernant le processus purulent-inflammatoire exprimé. Dans certains cas, il apparaît sur des calculs dans le canal biliaire.
  • Douleur ponctuelle sévère dans le foie. Il est caractéristique de la pathologie de la vésicule biliaire ou des conduits extrahépatiques.

Cependant, dans les maladies du «laboratoire du corps», le patient ne ressent pas toujours la douleur. En règle générale, cela s’observe dans le cas d’une maladie atone qui reste longtemps inaperçue. En l'absence de douleur, les problèmes avec l'organe interne ne sont indiqués que par une éruption cutanée sur la peau.

Éruptions cutanées

Dans les maladies du foie, la peau subit une série de modifications. La peau devient anormalement pâle ou foncée, la transpiration augmente et on observe un gonflement du visage et des extrémités. Il arrive parfois que la peau pèle. Dans ce cas, sa surface est recouverte de rayures et de fissures.

Une attention particulière doit être accordée à la couleur jaune de la peau. Son degré modéré avec une teinte orange parle de problèmes de foie. Le marron indique des dommages mécaniques à l'organe. Mais la couleur jaune citron apparaît avec des troubles hémolytiques.

Étirer la peau de l'abdomen sous forme de rayures cyanotiques n'est pas rare pour les maladies du foie. La cause de leur apparition est un déséquilibre hormonal, dans lequel il ne peut pas neutraliser les hormones stéroïdiennes. Ils sont typiques pour le corps féminin et masculin.

Cependant, non seulement le changement de la nature de la peau parle de maladies du "laboratoire du corps". Un signe commun est une éruption cutanée.

Elle peut porter le personnage suivant:

  • Éléments pustulaires. La source est un déséquilibre immunitaire. Il apparaît dans le corps en raison d'une fonction hépatique réduite. Cela signifie que le corps ne peut pas synthétiser suffisamment d'immunoglobuline.
  • Manifestations allergiques. Les taches et les papules résultent d'une altération de la fonction de détoxification. C'est pourquoi une personne présente une réaction allergique aux conditions habituelles.
  • Éruption hémorragique. Exprimé dans les petites hémorragies sur la peau. Ils sont un indicateur d'une diminution de la fonction synthétique du foie. Les protéines qui font partie du système de coagulation sanguine sont les premières touchées. Les patients ont tendance à former des hématomes.
  • Forte rougeur des paumes. Accompagné d'une augmentation de la température. Il peut être transmis aux pieds.
  • Étoiles vasculaires. Localisé sur le visage, le cou, le dos et les bras. Ce sont de petits vaisseaux sanguins saillants au-dessus de la peau. Taille - de 1 mm à 2 cm.
  • Plaques jaunes. La formation de couleurs jaunes. Se lever sur les aisselles, les bras, les jambes, les pieds, les paupières.
  • Érythème parmal - éruption rouge, disparaissant lorsque vous appuyez dessus. Puis réapparaissent.
  • Le psoriasis. Maladie absolument indolore. Formé sur le front, les sourcils, les bras et les jambes. Il apparaît des taches roses, qui sont ensuite recouvertes d'écailles argentées.
  • Urticaire - une réaction allergique après une hépatite.
  • "Palmiers hépatiques." L'éruption a le caractère de petites traînées. Localisation - pouce et petit doigt.

Toute éruption cutanée est accompagnée de démangeaisons. Il est particulièrement prononcé avec une combinaison d'éruption cutanée et de jaunissement de la peau. Cela est dû au fait que la bilirubine, qui n'est pas neutralisée par le foie, se dépose dans l'épiderme, provoquant ainsi une irritation. D'autres produits toxiques du métabolisme s'accumulent dans la peau, l'irritant davantage.

Bien entendu, l'apparition de lésions cutanées ne signale pas toujours des maladies du foie. Ils peuvent être provoqués pour un certain nombre d'autres raisons. Mais c’est une raison de penser à l’état du corps. En cas d'apparition d'éruptions cutanées, en particulier en association avec des syndromes douloureux, vous devez immédiatement consulter un médecin. Cela aidera à établir un diagnostic précis et à prescrire un traitement. Le foie est un organe vital. Et il est plus facile d'identifier et de sauver la maladie à un stade précoce que de perdre pour toujours!

Démangeaisons de la peau en cas d'allergies, de maladies du foie et d'autres maladies - causes et premiers secours

Le prurit est une sensation désagréable qui vous fait gratter intensément la peau affectée. Souvent, les démangeaisons sont douloureuses, gênent la concentration ou s’endormissent. Par conséquent, tous ceux qui ont un tel problème essaient par tous les moyens de s'en débarrasser. Cependant, ne vous précipitez pas pour supprimer ce symptôme de toutes les manières possibles, analysez-le d'abord et réfléchissez aux causes possibles de l'apparition.

Démangeaisons localisées et généralisées

Un prurit limité ou localisé ne se produit que sur une zone spécifique du corps et ne dépasse pas. Par exemple, des démangeaisons du cuir chevelu peuvent être un signe de poux ou de séborrhée; des démangeaisons et des brûlures de l'anus indiquent des hémorroïdes ou une paraproctite. Une desquamation et des démangeaisons apparaissent souvent sur la peau des pieds, ainsi que des plis inguinaux ou axillaires dus à des lésions fongiques. En outre, des démangeaisons localisées se produisent souvent à la suite de piqûres d'insectes, accompagnées de rougeurs et d'un léger gonflement de la peau.

Les démangeaisons généralisées apparaissent sur différentes parties du corps, c’est-à-dire qu’elles sont courantes et qu’elles ont plusieurs raisons.

Caractéristiques du prurit et sa combinaison avec d'autres symptômes

Maladies du foie

Des démangeaisons cutanées courantes sont observées en violation du foie ou de la vésicule biliaire, lorsque la bile stagne et qu'elle pénètre dans le sang. Les composants de la bile irritent les terminaisons nerveuses de la peau, provoquant ainsi des démangeaisons. Cependant, il peut être accompagné d'une douleur dans l'hypochondre droit, ainsi que d'un jaunissement de la peau. Ce symptôme est souvent l'un des premiers signes d'hépatite ou de cirrhose du foie. Parfois, une légère sensation de démangeaison gêne les femmes en fin de grossesse.

Cette maladie est un signe de déficit en enzymes hépatiques et est appelée syndrome de Gilbert. Chez ses porteurs, pendant les périodes normales, le foie accomplit ses tâches, mais on observe un léger assombrissement de la peau à peine perceptible et des démangeaisons lors de l’utilisation prolongée de médicaments, après des repas copieux d’aliments gras ou pendant la grossesse.

Maladie rénale

Les médecins recommandent également de prendre très au sérieux les démangeaisons de la peau, qui apparaissent sur le fond de diverses maladies des reins - pyélonéphrite, glomérulonéphrite, néphropathie diabétique. Ce symptôme peut être accompagné de

  • œdème (gonflement le plus souvent du visage),
  • réduire la quantité d'urine libérée,
  • faiblesse générale et nausée.

Ces signes indiquent le début de l'insuffisance rénale. Dans le même temps, les reins fonctionnent mal, ils n'éliminent pas l'urée et l'acide urique du corps. Les muqueuses et les glandes sudoripares assurent partiellement la fonction excrétrice, en essayant d'éliminer les produits métaboliques inutiles. C'est l'acide urique qui irrite les terminaisons nerveuses de la peau et provoque des démangeaisons. En outre, elle cristallise et, par conséquent, les patients présentant une insuffisance rénale présentent parfois un léger revêtement blanchâtre sur la peau («poudre» urémique).

Malheureusement, il est impossible de parvenir à une guérison complète chez les patients présentant de tels symptômes, aussi les médecins conseillent-ils aux personnes souffrant de maladie rénale chronique de se faire examiner régulièrement pour prévenir le développement d'une insuffisance rénale.

Perturbations hormonales

La peau est un organe qui se renouvelle très activement, de sorte qu'en cas de ralentissement du métabolisme, elle souffre en premier. Il se produit un pelage, des flasques et des démangeaisons. Si les démangeaisons sont associées à des symptômes tels que

  • constipation
  • abaissement de la pression artérielle
  • diminution de la fréquence cardiaque,
  • mauvaise tolérance aux basses températures
  • prise de poids déraisonnable
  • somnolence, apathie,
  • perte de mémoire

alors l'hypothyroïdie se produit - déficit en hormone thyroïdienne. Souvent, les premiers signes de cette maladie sont les démangeaisons et la sécheresse de la peau ainsi que la somnolence.

Les patients diabétiques se plaignent souvent de démangeaisons cutanées et les femmes s'inquiètent également des démangeaisons vaginales. Ce symptôme survient parce que la peau et les muqueuses sont plus faciles à infecter et que, par conséquent, le diabète provoque périodiquement des éruptions pustuleuses difficiles à traiter.

Autres maladies

De plus, on observe un ralentissement du métabolisme avec l'anémie, car le manque d'oxygène dans les tissus les empêche de fonctionner normalement et de renouveler leurs cellules. À cet égard, la peau devient sèche, souvent en flocons, avec démangeaisons, accompagnée d'une accélération du rythme cardiaque, d'essoufflement, de pâleur, de frissons, de vertiges et de faiblesses, ainsi que de perte de cheveux et d'ongles cassants.

Si les démangeaisons sont accompagnées de

Ensuite, une réaction allergique s'est développée. Des démangeaisons cutanées dues à des allergies s'accompagnent de l'apparition de bulles. Un tel phénomène est appelé "urticaire". Une urticaire sévère avec de grosses ampoules peut être dangereuse, une aide médicale est donc nécessaire.

Les infections

Les lésions infectieuses sont l’une des causes les plus courantes de démangeaisons de la peau. Ce symptôme est particulièrement prononcé dans la gale, responsable du parasite - acarien. De manière caractéristique, avec cette maladie, les démangeaisons augmentent après la douche, le bain chaud et le soir. Si vous examinez attentivement la surface de la peau, vous pouvez voir les lignes blanchâtres - démangeaisons se déplacent, à l'extrémité aveugle de laquelle il y a un point sombre - l'agent causal de la maladie.

En outre, il existe de nombreuses autres maladies cutanées infectieuses, dont le symptôme est des démangeaisons: varicelle, herpès, teigne. Dans ce cas, seul un dermatologue peut établir un diagnostic précis après un examen approfondi et une analyse des raclures.

Un peu moins souvent, les troubles neurologiques sont à la base des démangeaisons. Dans ce cas, aucun problème de peau au départ ne peut être posé. Dans certains cas, ce symptôme apparaît dans les tumeurs cérébrales, pendant la dépression ou l'anxiété. Parallèlement, d'autres symptômes sont observés: sensibilité altérée, altération de la mémoire, apathie, dépression.

Que faire en cas de prurit?

Pour éliminer ce symptôme devrait toujours être, et pas seulement parce qu'il interfère avec la vie normale. Une éraflure constante de la peau s'accompagne d'une violation de son intégrité, ce qui entraîne des dommages profonds et la fixation d'une infection secondaire.

  • Pour commencer, les causes les plus évidentes de démangeaisons doivent être exclues. Beaucoup de gens s’inquiètent de cela en hiver, car la peau devient sèche à cause de la sécheresse de l’air ambiant. Dans ce cas, essayez de boire suffisamment d’eau et d’utiliser des hydratants spéciaux pour le corps.
  • Ce symptôme déplaisant est souvent associé à des carences en vitamines E et A. Assurez-vous qu'elles sont fournies en quantité suffisante avec des aliments.
  • Enfin, des démangeaisons de la peau peuvent survenir en raison d'un lavage trop fréquent ou, inversement, en raison d'une malpropreté.

Si vous êtes sûr que ces causes sont exclues et que les démangeaisons continuent de gêner, diverses éruptions cutanées apparaissent sur la peau et d'autres symptômes sont présents, vous devez consulter les spécialistes. Dans la lutte contre le prurit, le recours à un dermatologue, mais également à un endocrinologue, à un allergologue ou à un neurologue peut être nécessaire. N'essayez pas d'ignorer les démangeaisons obsessionnelles, car il s'agit souvent de l'un des tout premiers signes d'infractions graves.

Liste des maladies avec le symptôme: démangeaisons de la peau

maux de tête, brûlure de la peau, démangeaisons cutanées, ulcères cutanés, fièvre, rougeur de la peau, faiblesse

  • Rhinite allergique

    écoulement nasal, dépression, congestion nasale, démangeaisons cutanées, toux avec expectorations, rougeur des yeux, larmoiement, respiration lourde, respiration sifflante à la poitrine, éternuements

  • Allergie

    écoulement nasal, éruption cutanée, congestion nasale, difficultés respiratoires, démangeaisons cutanées, toux avec expectorations, œdème laryngé, vomissements, yeux larmoyants, toux sèche, nausée, éternuement

  • Allergie aux animaux

    écoulement oculaire, écoulement nasal, démangeaisons cutanées, fièvre, gonflement, larmoiement, éternuement

  • Médicaments contre les allergies

    écoulement oculaire, écoulement nasal, éruption cutanée, difficulté à respirer, démangeaisons cutanées, œdème laryngé, vomissements, larmoiement, bronchospasme, nausée

  • Allergie à la vaccination

    diarrhée, démangeaisons cutanées, fièvre, gonflement du visage, gonflement de la gorge, rougeur de la peau, rougeur de la lésion, ganglions lymphatiques enflés, asphyxie

  • Allergie au pollen (rhume des foins)

    écoulement des yeux, écoulement du nez, démangeaisons de la peau, gonflement, rougeur des yeux, rougeur de la peau, larmoiement, toux sèche, étouffement

  • Dermatite atopique

    douleur au genou, douleur à la jambe, démangeaisons cutanées, tremblements musculaires, ulcère non cicatrisant, gonflement des jambes, desquamation de la peau

  • Varicelle (varicelle)

    maux de gorge, forte fièvre, maux de tête, démangeaisons cutanées, démangeaisons cutanées, malaise général, manque d'appétit, faiblesse, éruptions cutanées sur la peau, éruptions cutanées des muqueuses

  • Glomérulonéphrite

    anorexie, miction douloureuse, douleur abdominale, mal de dos, douleur pendant la miction, douleur pendant les rapports sexuels, maux de tête, peau qui démange, sang dans les urines, incontinence urinaire, frissons, gonflement du visage, vomissements, nausée, augmentation de la taille de l'abdomen, miction fréquente

  • Dermatite (de contact, allergique, périorale)

    brûlure de la peau, démangeaisons cutanées, taches rouges sur la tête du pénis, gonflement, rougeur de la peau, vésicules sur la peau, raffermissement de la peau

  • Dermatomyosite

    douleur en avalant, mouvement lent, démangeaison de la peau, douleur musculaire, tremblements musculaires, faiblesse musculaire, rougeur de la peau, taches sur la peau, éruption cutanée

  • Molluscum contagiosum

    éruption cutanée, démangeaisons cutanées, nodules ronds, nodules serrés

  • Urticaire

    insomnie, éruption cutanée, maux de tête, étourdissements, démangeaisons cutanées, fièvre, œdème de Quincke, taches sur la peau, vomissements, nausées

  • Mélanome

    douleur abdominale, éruption cutanée, démangeaisons cutanées, fièvre, diarrhée, vomissements, nausée

  • Le psoriasis

    douleurs articulaires, démangeaisons de la peau, rougeur de la peau, peau sèche, éruption cutanée, desquamation de la peau

  • Lichen multicolore (lichen écailleux)

    démangeaison de la peau, tumeur de la peau, paresthésie, éruption cutanée

  • Vascularite systémique

    anorexie, arthralgie, démangeaisons cutanées, fièvre, perte d’appétit, éruption cutanée

  • Scarlatine

    maux de gorge, amygdales blanches, patine blanche sur les amygdales, maux de gorge avalant, forte fièvre, maux de tête, démangeaisons cutanées, malaise général, manque d'appétit, rougeur de la peau, vomissements, éruption cutanée rose, faiblesse, somnolence, peau sèche, nausée, augmentation les amygdales

  • Coup de soleil (photodermatite)

    douleur dans l'hypochondre droit, distension abdominale, température élevée, jaunissement de la peau, démangeaisons cutanées, vomissements, bouche sèche, nausée

  • Insuffisance veineuse chronique

    douleurs à la marche, douleurs dans les jambes, fatigue rapide, brûlures, démangeaisons cutanées, crampes nocturnes, gonflement des jambes, gonflement des chevilles, thrombophlébite des veines superficielles, ulcères trophiques, lourdeur aux jambes

  • Insuffisance rénale chronique

    anorexie, agitation, démangeaisons cutanées, douleurs musculaires, mauvaise haleine, paresthésie, convulsions, fatigue, dysfonction érectile

  • Cirrhose du foie

    anorexie, douleur abdominale, peau et yeux jaunes, souffle, démangeaisons cutanées, brûlures d'estomac, saignements des gencives, flatulence, indigestion, saignements nasaux, gonflement des jambes, rougeur de la peau, perte de poids, perte de mémoire, perte de conscience, vomissements, nausée, augmentation de la taille abdominale, fatigue, dysfonction érectile

  • L'eczéma

    démangeaisons de la peau, peau sèche, éruption cutanée, peau qui pèle

  • Les maladies du foie nécessitent un traitement rapide: la plupart d'entre elles entraînent un dysfonctionnement des organes internes. Si le foie ne fonctionne pas bien, une personne présente de nombreux signes cliniques. Le foie est nécessaire au métabolisme des substances biologiquement actives. Il peut être comparé à un filtre qui absorbe les toxines, les oligo-éléments, les substances présentes dans les médicaments. Cet organe est impliqué dans le métabolisme: sans lui, le corps ne pourrait pas se débarrasser des toxines.

    Il est important de faire attention aux symptômes perturbants. Si vous détectez une éruption cutanée et des démangeaisons, consultez votre médecin car ces signes peuvent indiquer une atteinte hépatique (il est important de ne pas confondre cette éruption cutanée avec une allergie).

    Des démangeaisons peuvent survenir avec de telles maladies: défaite des hépatocytes, cirrhose, cholélithiase et autres maladies.

    Les démangeaisons dans les pathologies du foie peuvent être intolérables: ce symptôme entraîne souvent des troubles du sommeil. Si vous peignez constamment la peau, des blessures apparaîtront et vous pourrez ainsi transmettre l'infection.

    La peau pique parce que la bile est stagnante dans le corps. Les démangeaisons dans les pathologies du foie sont associées à un ictère hépatique: dans ce cas, la peau jaunit. Cela prend 2 à 3 mois à partir du moment où l'éruption commence à devenir une jaunisse: tout dépend de la nature de la maladie et des caractéristiques du corps. Les éruptions cutanées d'hépatite indiquent une exacerbation de la maladie.

    En dépit de l'intensité de la démangeaison, vous devez vous abstenir de vous gratter la peau, sinon l'infection risque de se produire et le traitement sera encore plus difficile. Le médecin prescrit des injections à l'aide desquelles les substances irritantes se dissolvent.

    Ainsi, comme mentionné ci-dessus, un symptôme survient car une grande quantité d’acides biliaires reste dans le sang. Si le foie fonctionne bien, ces acides sortent avec la bile. Il est important de noter qu'ils affectent les terminaisons nerveuses de la peau, ce qui provoque des éruptions cutanées et des démangeaisons. Les sensations désagréables s'intensifiaient la nuit.

    Les démangeaisons sont dues au fait que les propriétés de détoxification du foie sont perturbées. Ainsi, il ne peut pas éliminer les composants toxiques et les produits de décomposition en quantités suffisantes.

    1. Cholestase. La cause des démangeaisons est la cholestase, dans laquelle la circulation de la bile change: des fragments de ces mêmes acides pénètrent dans le sang. Une éruption cutanée liée à la cholestase est due au fait que le corps produit de la bile de manière inactive. En cas de cholestase, l'élimination de la bile pose des difficultés: la cause en est peut-être un blocage des voies biliaires ou leur compression à l'extérieur.
    2. Dommages hépatocytaires. Les éruptions cutanées et les démangeaisons se produisent lors de la défaite des hépatocytes: la maladie est due à une infection, une hépatite virale ou des affections causées par des parasites.
    3. Toxines. Les modifications des hépatocytes sont dues à des effets toxiques sur le foie: les personnes qui consomment de l'alcool, prennent des drogues ou des drogues choisies à leur discrétion peuvent en souffrir.
    4. Cirrhose La défaite des hépatocytes se produit également avec la cirrhose. Avec la progression de la maladie, une douleur sur le côté et l'hypochondre droit apparaît. Les fonctions des hépatocytes sont altérées, ce qui entraîne la pénétration des acides biliaires dans le sang. Si une personne a la cirrhose biliaire, la maladie se manifestera certainement par une démangeaison de la peau.
    5. Maladie biliaire. Dans la plupart des cas, la cholestase est due à une obstruction des voies biliaires.
    6. Le cancer Le problème se pose dans le contexte des maladies oncologiques: elles conduisent au fait que les voies biliaires sont comprimées de l'extérieur.

    Assurez-vous de faire attention au type d'éruption cutanée:

    • Éléments pustulaires. Se produit en raison d'un déséquilibre immunitaire, qui apparaît en raison d'une diminution de la fonction hépatique, à savoir, la fonction de la synthèse d'immunoglobuline en souffre.
    • Éruption hémorragique. Cela ressemble à de petites hémorragies sur la peau. La raison principale de l'apparition d'une telle éruption est la réduction de la fonction synthétique du foie, dans laquelle la protéine qui fait partie du système de coagulation du sang en souffre, et par conséquent l'apparition fréquente d'ecchymoses.
    • La forte rougeur des paumes, qui coule avec une température élevée et, éventuellement, la même rougeur des pieds.
    • Allergie. Les taches apparaissent en raison d'une fonction de désintoxication altérée, quand une personne souffre d'allergies dans les conditions habituelles.
    • Des veines d'araignée sur le cou, le visage, les bras et le dos. Les petits vaisseaux sanguins sont clairement visibles sur la peau et atteignent une taille de 1 mm à 2 cm.
    • Le psoriasis. Localisé sur les sourcils, le front, les jambes et les bras. Il y a d'abord des taches roses, puis des écailles, mais il n'y a pas de douleurs.
    • Urticaire Allergies courantes après avoir souffert d'hépatite.
    • Plaques jaunes. Les formations sont jaunes aux aisselles, aux paupières, aux bras et aux jambes.
    • Érythème de Parmal. Si vous cliquez sur ces points rouges, ils disparaissent mais réapparaissent quelque temps plus tard.
    • "Palmiers hépatiques." Cette éruption cutanée ressemble à de petites traînées sur les pouces et de petits doigts aux mains.

    Rash dans la cirrhose du foie

    Avec la cirrhose du foie, des fragments de bile pénètrent dans le sang: des démangeaisons peuvent survenir fréquemment. Lorsque la cirrhose du foie apparaît cholestase. Cela semble dû au fait que la peau est affectée par les acides, la bilirubine, les composés métalliques. Avec cette maladie, il est impossible d’éliminer les démangeaisons avec des antihistaminiques.

    Si une personne se sent soulagée, cela ne signifie pas que la maladie a reculé. Une éruption cutanée doit être traitée avec une cirrhose du foie!

    1. Les vergetures bleues sur l'abdomen peuvent également indiquer la présence d'une maladie du foie. Ils apparaissent en raison d'un déséquilibre hormonal, lorsque le foie n'est pas capable d'hormones stéroïdes. Il peut y avoir à la fois un homme et une femme.
    2. Peau atypiquement pâle ou foncée.
    3. Jaune de la peau. Une couleur jaune modérée indique des problèmes de foie, une couleur jaune-brun indique des dommages mécaniques à l'organe et une peau jaune citron indique des troubles hémolytiques.

    Vous devez faire attention à la nature de l'éruption cutanée et des démangeaisons. Dans les pathologies associées au foie, des varicosités et des taches pigmentaires peuvent également se former sur la peau. La principale différence entre les démangeaisons hépatiques est qu’elles ne peuvent pas être éliminées à l’aide d’antihistaminiques utilisés pour traiter les allergies. Si une personne soupçonne une pathologie du foie, vous devez consulter un médecin et lui poser un diagnostic particulier.

    Comment diagnostiquer une maladie:

    1. Le foie est étudié par une méthode à ultrasons, avec l'aide de l'état du pancréas, la vésicule biliaire est déterminée.
    2. Un patient subit des tests sanguins.
    3. Le coagulogramme est effectué.

    Le traitement vise à rétablir la santé. Le médecin est responsable du choix des médicaments: il prend en compte le sexe, l'âge du patient, la présence d'autres maladies. Le médecin prend également en compte les caractéristiques individuelles de l'organisme. En plus du traitement principal, des vitamines, des médicaments augmentant l'immunité et des anti-inflammatoires peuvent être prescrits. L'automédication est interdite: des médicaments mal choisis nuisent à tout le corps.

    • Il est important de refuser les médicaments susceptibles d’endommager le foie.
    • Pour soulager les démangeaisons causées par la cirrhose, des médicaments sont prescrits pour les acides de liaison, l’excrétion biliaire et les agents hépatoprotecteurs.
    • Si elles ne donnent pas de résultat, une intervention chirurgicale est recommandée (une intervention chirurgicale est nécessaire s’il ya des calculs dans les voies biliaires).
    • Il est important de suivre un régime: pour ne pas aggraver les démangeaisons, il faut renoncer à l'alcool et au tabac. Il est indésirable de trop manger et devrait être exclu de la diète grasse, épicée, nourriture acide. Salades recommandées à partir de légumes bouillis.

    Ne retardez pas la visite chez le médecin, sinon l'état du patient s'aggravera et une hospitalisation sera nécessaire.

    Je ne pensais pas que des problèmes avec le travail du foie, donnaient une éruption cutanée, je parlais franchement, dans le plein intérêt de ce qui était connu, je suis très heureux d'avoir eu la chance de lire cet article. Maintenant, sur l'éruption cutanée, je peux déjà faire une suggestion directe concernant le diagnostic de mes amis.

    Allergie au foie

    Le foie est un organe du corps qui remplit plusieurs fonctions. Il régule et distribue les substances utiles dans le corps, neutralise et élimine les substances nocives du corps et, au contraire, synthétise et stocke les substances utiles. Par conséquent, l'apparition d'une allergie est souvent associée à une violation de son travail.

    Comment les réactions allergiques du corps sont associées au travail du foie

    Comment sont le foie et les allergies? Le foie élimine les toxines du corps lorsqu'elles s'accumulent, son travail de qualité peut être menacé. En cas d'excès, les toxines passent dans d'autres organes. C'est pourquoi une allergie est due au foie. Causes de l'accumulation de toxines:

    • De nombreux médicaments sont éliminés par le foie. Une consommation de drogue incontrôlée et fréquente peut entraîner une défaillance de son travail. Si de tels fonds sont indispensables, il est nécessaire en parallèle de prendre des médicaments pour entretenir le foie. Les allergies aux médicaments peuvent entraîner une intoxication du corps, une maladie du foie.
    • L'alcool est un autre ennemi sérieux pour ce corps.
    • Stress émotionnel et physique.
    • Écologie.
    • Malnutrition, abus d'aliments gras et sucrés.

    Le foie peut-il donner des allergies? Si le foie reçoit un coup massif de tous les côtés, il cesse de s’acquitter de sa tâche. Il n'a pas le temps de traiter et d'éliminer les substances nocives du corps, qui se déposent sur d'autres organes. C’est alors que de telles réactions allergiques se produisent:

    Dans les maladies hépatiques graves telles que la cirrhose, des signes d'allergie peuvent également apparaître. La démangeaison causée par des allergies cutanées est un signe d'allergie dans la cirrhose du foie. Elle est causée par une teneur élevée en bilirubine. Vous pouvez vous en débarrasser uniquement en abaissant son niveau.

    Tableau clinique

    Le tableau clinique de l'allergie est varié, souvent le patient ne comprend pas immédiatement ce qui ne va pas chez lui. Très souvent, les symptômes ressemblent à ceux d’autres maladies:

    • grippe ou autres rhumes;
    • la conjonctivite;
    • infections intestinales;
    • varicelle.

    Symptômes objectifs pour les allergies:

    • rougeur et gonflement des paupières;
    • inflammation de la muqueuse;
    • rougeur de la peau, éventuellement localisation avec une nuance plus intense;
    • avec les allergies alimentaires, le tractus gastro-intestinal est principalement affecté;
    • éventuellement une variation de la pression artérielle et une tachycardie prononcée;
    • changer la couleur de la langue, l'apparition de la plaque;
    • allergique au cou, aux bras. Symptômes lors de la manifestation d'allergies lors de l'hépatite C.

    L'un des signes fiables de l'allergie est la langue "géographique".

    Quels sont les moyens les plus efficaces pour nettoyer le foie?

    Si le corps est en bonne santé et qu'il n'y a pas de maladie grave, le nettoyage peut être fait à la maison. Il existe plusieurs types de nettoyage - médicaments et remèdes populaires.

    Pour le traitement médicamenteux du foie avec des allergies médicaments prescrits par le médecin, après l'examen. Cette procédure peut être effectuée à la fois à l'hôpital et à la maison.

    Le nettoyage médicamenteux du foie en cas d'allergie se fait uniquement avec des médicaments prescrits par un médecin et sous la stricte surveillance du personnel médical.

    Les médicaments remplissent deux fonctions: protéger le foie, restaurer ses cellules et éliminer les toxines du corps.

    Lors du nettoyage des remèdes populaires à l'aide de recettes éprouvées au fil des ans. Par exemple, faire des fruits de chardon-Marie, prendre une décoction 3 fois par jour avant les repas.

    Drogues

    Pour le nettoyage du foie avec des allergies, prescrire des médicaments de deux groupes - hépatoprotecteurs et cholérétique. Pharmacodynamique des médicaments de ces groupes:

    • Récupération des cellules du foie.
    • Améliorer les processus métaboliques.
    • Effet antioxydant.
    • Stimulation des fonctions immunitaires.
    • Régénération améliorée.

    Préparations médicinales pour nettoyer le foie en cas d'allergies du groupe des hépatoprotecteurs:

    • Antral Nettoie et protège les cellules du foie.
    • Karsil. Créé sur la base d'herbes médicinales, aide à éliminer les toxines, restaure les cellules du foie.
    • Berlition Normalise le cholestérol, améliore le métabolisme des lipides.
    • Essentiale Forte. Agent prophylactique.

    Les médicaments cholérétiques eux-mêmes sont inefficaces et ne sont prescrits que dans des traitements complexes. Ceux-ci incluent - Allohol, Papaverin.

    S'il n'y a pas de problèmes graves, vous pouvez nettoyer le foie avec des laxatifs doux, des sorbants.

    Recettes pour le nettoyage à la maison

    En plus de la méthode de la drogue, vous pouvez nettoyer le foie avec des remèdes populaires à la maison. Herbes médicinales sur la base desquelles ils font des décoctions et des infusions:

    • Chardon marie Inclus dans les nombreux médicaments du groupe des hépatoprotecteurs.
    • Un mélange d'herbes - camomille, immortelle, millepertuis, bourgeons de bouleau.
    • Graine de lin.
    • Graines de citrouille et de tournesol.

    Quelques recettes populaires:

    • Bouillon de betterave. Laver les betteraves lavées, mais non pelées, avec trois litres d'eau et cuire jusqu'à ébullition d'environ deux litres. Puis refroidir les betteraves et râper. Râpez les betteraves dans le bouillon restant et laissez cuire pendant 20 minutes. Le bouillon résultant souche et divisé en trois parties. Prendre avec un intervalle de 3-4 heures. À un moment, environ 200 ml. Après la prise, vous devez vous allonger et placer un coussin chauffant chaud sur le ventre dans le foie.
    • Bouillon d'avoine. Un verre d'avoine verse trois litres d'eau chaude (pas d'eau bouillante). Cuire au four pendant deux heures à une température de 150 ° C. Puis mettez à 12 heures dans un endroit chaud. Cette souche de bouillon. Prendre 20 minutes avant un repas, en commençant par ¼ de tasse, en ajustant progressivement la dose à ½ tasse. Il faut garder à l'esprit que la décoction peut agir comme un laxatif.
    • Infusion de chardon. Une cuillère à soupe de graines de chardon moulues verser un verre d'eau bouillante et laisser infuser pendant 20 minutes. Prendre le matin et le soir.
    • Collection à base de plantes. Une cuillère à café d'Hypericum, de stigmates de maïs, de renoncule et de myrtille et versez un litre d'eau bouillante. Laisser bouillir pendant 30 minutes. Refroidissez le bouillon et prenez 30 minutes avant de manger. Le volume résultant est conçu pour recevoir pendant la journée.
    • Mélange de vitamines. Broyer 200 grammes d'ail, deux citrons, 0,5 kg de canneberges dans un hachoir à viande, ajouter 0,4 kg de miel à la masse obtenue. Mélanger le mélange soigneusement et transférer dans un récipient en verre, refermable. Prenez deux cuillères à café deux fois par jour pendant un mois.

    Il faut se rappeler que le nettoyage avant et à l'heure doit suivre un régime. Il est préférable d'aller à un aliment végétarien, éliminer l'alcool. Avant de prendre des décoctions et des perfusions, il est nécessaire de consulter un médecin. Beaucoup d'entre eux ont des contre-indications pour d'autres maladies. Par exemple, une perfusion à base de chardon-Marie est contre-indiquée pour les personnes atteintes de maladies du système cardiovasculaire.

    Malheureusement, une allergie au foie peut également être observée chez les enfants. En raison du régime alimentaire malsain - soude sucrée, chips et autres plats savoureux, selon les enfants, la nourriture a souvent des problèmes au foie et par conséquent à l’allergie.

    Comment nettoyer le foie d'un enfant souffrant d'allergies:

    • Tout d’abord, éliminez tous les produits nocifs de votre régime alimentaire.
    • Plus de fruits et de légumes.
    • Vous pouvez procéder à un nettoyage du foie avec une décoction à base de plantes. La méthode de préparation est la même que pour les adultes, seule la dose par dose est réduite.
    • Méthode médicale uniquement avec la nomination d'un médecin.

    Prévention

    Pour ne pas avoir de conséquences graves, il convient de prévenir.

    • Mener une vie saine Éliminer la consommation d'alcool, le tabagisme, la consommation d'aliments gras.
    • Pour augmenter la consommation d'huiles pures - olive, cèdre. Ils ont un fort effet cholérétique et ne permettent pas aux graisses de stagner, améliorent le métabolisme du cholestérol dans le foie.
    • La prise de nourriture non supportée, trop manger affecte l'échec au travail. Il est préférable de manger fractionné - 5-6 fois par jour en petites portions.
    • Augmenter la consommation de fruits et légumes frais. Produits laitiers avec un faible pourcentage de matières grasses, voire faibles en matières grasses.
    • Essentiale Forte est considéré comme un médicament prophylactique. Il favorise la restauration des cellules du foie, améliore la santé.

    Comme vous pouvez le constater, il existe un lien entre les réactions allergiques du corps et les maladies du foie. Par conséquent, il est nécessaire de l'entretenir et de procéder à un nettoyage préventif régulier. Quelle que soit la méthode de nettoyage choisie - avec des médicaments ou des remèdes populaires, cela ne devrait être fait qu'après une consultation médicale.

    Cirrhose du foie - symptômes, premiers signes, traitement, causes, régime alimentaire et stades de la cirrhose

    Cirrhose du foie - une lésion étendue des organes, dans laquelle se produisent la mort des tissus et leur remplacement progressif par des fibres fibreuses. À la suite du remplacement, des nœuds de différentes tailles se forment, modifiant radicalement la structure du foie. Le résultat est une diminution progressive de la fonctionnalité du corps jusqu'à une perte totale d'efficacité.

    Quel type de maladie il s'agit, causes et premiers signes, quelles sont les conséquences possibles pour une personne atteinte de cirrhose et ce qui est prescrit comme traitement pour les patients adultes - nous verrons en détail dans l'article.

    Quelle est la cirrhose du foie

    La cirrhose du foie est un état pathologique du foie, conséquence d'une insuffisance de la circulation sanguine dans le système des vaisseaux hépatiques et d'un dysfonctionnement des voies biliaires, se produisant généralement dans le contexte d'une hépatite chronique. Elle se caractérise par une violation complète de l'architecture du parenchyme hépatique.

    À l'intérieur du foie, se trouvent des lobules qui ressemblent en apparence au nid d'abeilles entourant le vaisseau sanguin et qui sont séparés par le tissu conjonctif. En cas de cirrhose, un tissu fibreux se forme à la place d'un lobule, les séparateurs restant en place.

    La cirrhose se distingue par la taille des noeuds en formation sur le petit noeud (beaucoup de nodules atteignant 3 mm de diamètre) et sur le gros noeud (les noeuds dépassent 3 mm de diamètre). Les modifications de la structure de l'organe, contrairement à l'hépatite, sont irréversibles. La cirrhose du foie est donc une maladie incurable.

    Le foie est le plus grand fer des glandes digestives et endocrines du corps.

    Les fonctions les plus importantes du foie:

    1. Neutralisation et élimination des substances nocives qui pénètrent dans l'organisme à partir de l'environnement extérieur et se forment au cours du processus de la vie.
    2. La construction de protéines, de graisses et de glucides permet de former de nouveaux tissus et de remplacer les cellules qui ont épuisé leurs ressources.
    3. La formation de la bile participe au traitement et à la division des masses alimentaires.
    4. Régulation des propriétés rhéologiques du sang en y synthétisant une partie des facteurs de coagulation.
    5. Maintenir l'équilibre du métabolisme des protéines, des glucides et des lipides grâce à la synthèse d'albumine et à la création de réserves supplémentaires (glycogène).

    Selon les recherches:

    • 60% des patients ont des symptômes prononcés,
    • chez 20% des patients atteints de cirrhose du foie, il se produit de manière latente et est détecté au hasard lors de la recherche de toute autre maladie,
    • chez 20% des patients, le diagnostic de cirrhose n’est établi qu’après le décès.

    Classification

    Le rythme de développement de la maladie n'est pas le même. Selon la classification de la pathologie, la structure des lobes de l'organe peut être détruite à un stade précoce ou avancé.

    En fonction des raisons, dans le contexte des effets de la cirrhose du foie, déterminez les options suivantes:

    • cirrhose infectieuse (virale) (hépatite, infections des voies biliaires, maladies du foie à l'échelle parasitaire);
    • toxique, cirrhose, toxique et allergique (poisons alimentaires et industriels, médicaments, allergènes, alcool);
    • cirrhose biliaire (primaire, secondaire) (cholestase, cholangite);
    • circulatoire (apparaissant sur le fond de la congestion veineuse chronique);
    • cirrhose métabolique alimentaire (manque de vitamines, protéines, cirrhose d'accumulation résultant de troubles métaboliques héréditaires);
    • cryptogénique.

    Cirrhose biliaire

    Le processus inflammatoire se déroule dans les voies biliaires intrahépatiques, ce qui conduit à la stase biliaire. Dans cette condition, l'infection est possible - entérocoques, Escherichia coli, streptocoques ou staphylocoques.

    En cas de cirrhose biliaire, aucun changement pathologique dans la structure du tissu organique n'est détecté et le tissu conjonctif commence à se former uniquement autour des canaux intrahépatiques enflammés - ainsi, les rides du foie et l'extinction de sa fonctionnalité peuvent déjà être diagnostiquées aux derniers stades de la maladie.

    Cirrhose du portail

    La forme la plus commune de la maladie, caractérisée par des lésions du tissu hépatique et la mort des hépatocytes. Les changements se produisent en raison de la malnutrition et de l'abus d'alcool. Dans 20% des cas, la cirrhose du foie peut causer la maladie de Botkin.

    Premièrement, le patient se plaint de troubles du tube digestif. Ensuite, des signes extérieurs de la maladie se développent: jaunissement de la peau, apparition de varicosités sur le visage. La dernière étape est caractérisée par le développement d'une ascite (hydropisie abdominale).

    Les causes

    La maladie est répandue et se situe au sixième rang des causes de décès dans la tranche d'âge des 35 à 60 ans, avec un nombre de cas d'environ 30 pour 100 000 habitants par an. Le fait que l'incidence de la maladie ait augmenté de 12% au cours des 10 dernières années est particulièrement préoccupant. Les hommes tombent trois fois plus souvent malades. Le principal pic d’incidence se situe après quarante ans.

    Les principaux facteurs de risque de cirrhose sont les suivants:

    • alcoolisme chronique
    • hépatite virale
    • effets toxiques de poisons industriels, médicaments (méthotrexate, isoniazide, etc.), mycotoxines, etc.
    • congestion veineuse dans le foie associée à une insuffisance cardiaque prolongée et grave
    • maladies héréditaires - hémochromatose, dystrophie hépatocérébrale, déficit en alpha-one-antitrypsine, galactosémie, glycogénose, etc.
    • lésion prolongée des voies biliaires

    Chez environ 50% des patients atteints de cirrhose du foie, la maladie se développe sous l'action de plusieurs facteurs de causalité (plus souvent le virus de l'hépatite B et l'alcool).

    Les premiers signes de cirrhose chez l'adulte

    Il n’est pas toujours possible de suspecter la présence de la maladie par des signes précoces, dans 20% des cas, elle est latente et ne se manifeste pas du tout. De plus, chez 20% des patients, la pathologie n'est détectée qu'après le décès. Cependant, les 60% restants de la maladie se manifestent toujours.

    • Douleurs abdominales périodiques, principalement dans l'hypochondre droit, aggravées après la consommation d'aliments gras, frits et marinés, de boissons alcoolisées, ainsi que d'efforts physiques excessifs;
    • La sensation d'amertume et de sécheresse dans la bouche, surtout le matin;
    • Fatigue accrue, irritabilité;
    • Troubles périodiques du tractus gastro-intestinal - manque d'appétit, distension abdominale, nausées, vomissements, diarrhée;
    • Le jaunissement de la peau, des muqueuses et du blanc des yeux est possible.

    Degrés de cirrhose

    La maladie traverse plusieurs stades de développement, chacun présentant certains symptômes cliniques. Non seulement la condition de la personne, mais également la thérapie dont elle a besoin dépendra de l'état d'avancement de la pathologie.

    Cirrhose du foie de toute étiologie se développe par un mécanisme unique, qui comprend 3 étapes de la maladie:

    • Stade 1 (initial ou latent), qui n'est pas accompagné de troubles biochimiques;
    • Étape 2 de la sous-compensation, dans laquelle toutes les manifestations cliniques indiquant une altération fonctionnelle du foie sont observées;
    • Décompensation au stade 3 ou stade de développement de l’insuffisance hépatocellulaire avec hypertension portale progressive.

    4 derniers degrés de cirrhose

    La cirrhose du foie du 4ème degré est caractérisée par l'exacerbation de toutes sortes de signes et de symptômes de la maladie, une douleur intense que seuls des médicaments puissants, parfois de nature narcotique, aident à faire cesser.

    Les patients atteints de cirrhose à ce stade ont un aspect distinctif:

    • peau lâche jaune pâle;
    • avec peignage;
    • yeux jaunes;
    • sur la peau du visage, les corps sont des "araignées" rouges et violettes visibles des vaisseaux;
    • bras et jambes minces et minces;
    • ecchymoses aux bras et aux jambes;
    • gros ventre avec nombril saillant;
    • sur le ventre - une grille de veines dilatées;
    • paumes rouges à phalanges rouges et épaissies aux extrémités, ongles ternes;
    • gonflement dans les jambes;
    • seins dilatés, petits testicules chez l'homme.

    Pourquoi ces symptômes surviennent-ils au stade 4?

    1. Premièrement, du fait que des composés d'ammoniac, extrêmement toxiques, s'accumulent dans le sang, une encéphalopathie est diagnostiquée chez le patient. Développe plus loin le coma hépatique. Après une courte période d'euphorie, la conscience est déprimée, l'orientation est complètement perdue. Il y a des problèmes de sommeil et d'élocution. Une dépression supplémentaire survient, le patient perd conscience.
    2. Deuxièmement, la présence d'ascites, dans lesquelles il existe une accumulation importante de liquide, provoque une péritonite bactérienne. Les paupières et les jambes gonflent.
    3. Troisièmement, c’est à cause de saignements abondants que les patients décèdent le plus souvent.

    Symptômes de la cirrhose

    Une évolution asymptomatique est observée chez 20% des patients; la maladie apparaît assez souvent:

    • initialement avec des manifestations minimes (flatulences, diminution des performances),
    • plus tard, une douleur sourde périodique dans l'hypochondre droit, déclenchée par l'alcool ou des troubles alimentaires et non soulagée par des antispasmodiques, une saturation rapide (sensation de satiété dans l'estomac) et des démangeaisons cutanées peuvent se rejoindre.
    • Parfois, il y a une légère augmentation de la température corporelle, des saignements nasaux.

    De plus, dans la pratique, il y a eu des cas d'évolution de la maladie qui ne se sont manifestés d'aucune manière avant 10, voire 15 ans. Compte tenu de ce facteur, il est irrationnel de commencer par se sentir bien lorsqu'on essaie de poser un diagnostic - même ce sentiment ne peut être que visible.

    Observé de tels syndromes dans la cirrhose du foie:

    • astenovegetative (faiblesse, fatigue, irritabilité, apathie, mal de tête, trouble du sommeil);
    • dyspeptique (nausée, vomissement, perte ou manque d'appétit, modification des préférences gustatives, perte de poids);
    • hépatomégalie (foie hypertrophié);
    • splénomégalie (hypertrophie de la rate);
    • hypertension portale (dilatation des veines sous-cutanées de la paroi abdominale antérieure, accumulation de liquide dans la cavité abdominale (ascite), varices de l'œsophage et de l'estomac);
    • hyperthermique (élévation de la température corporelle à un nombre élevé au stade sévère de la cirrhose);
    • cholestase, c'est-à-dire la stagnation de la bile (décoloration des selles, urine foncée, jaunissement de la peau et des muqueuses, démangeaisons incessantes de la peau);
    • douleur (douleur paroxystique ou persistante dans l'hypochondre droit et la région épigastrique de l'abdomen);
    • hémorragique (tendance accrue aux hématomes, hémorragies ponctuelles sur les muqueuses, hémorragies nasale, œsophagienne, gastrique, intestinale).

    La cirrhose du foie est souvent associée à d'autres dysfonctionnements du système digestif, de sorte que les symptômes suivants se joignent:

    • dysbiose intestinale (selles bouleversées, douleurs le long de l'intestin),
    • oesophagite par reflux (nausée, éructations du contenu de l'estomac),
    • pancréatite chronique (douleur de la ceinture abdominale supérieure, selles molles, vomissements),
    • gastroduodénite chronique (douleur épigastrique «affamée», brûlures d'estomac).

    Des symptômes non spécifiques apparaissent dans la plupart des maladies connues et nous ne pouvons clairement pas indiquer le corps concerné. Avec la cirrhose, ces symptômes apparaissent au début de la maladie. Ceux-ci comprennent:

    • Symptômes dyspeptiques sous forme de gaz, vomissements, lourdeur au côté droit, constipation, ballonnements, gêne abdominale, manque d'appétit.
    • Les syndromes végétatifs et asthéniques apparaissent avec une faible capacité de travail, une fatigue élevée et une faiblesse non motivée.
    • Les troubles neuropsychiatriques font leurs débuts sous forme de troubles du sommeil et de l'humeur, de troubles de la mémoire, de troubles du comportement.
    • La perte de poids, parfois l'épuisement.

    Apparition de patients atteints de cirrhose

    La photo montre l'apparition d'une ascite avec une cirrhose.

    Tous les symptômes ci-dessus provoquent un type extrêmement caractéristique de patients atteints de cirrhose du foie:

    • visage émacié, couleur de peau subicterique malsaine, lèvres brillantes, os zygomatiques proéminents, érythème de la région zygomatique, capillaires dilatés de la peau du visage; atrophie musculaire (membres minces);
    • hypertrophie de l'abdomen (due à une ascite);
    • varices des parois abdominale et thoracique, œdème des membres inférieurs;
    • la diathèse hémorragique est fréquente chez de nombreux patients en raison de lésions hépatiques avec une production altérée de facteurs de coagulation sanguine.

    Des complications

    La cirrhose du foie, en principe seule, ne provoque pas la mort, ses complications au stade de la décompensation sont mortelles. Parmi eux se trouvent:

    • péritonite (inflammation des tissus du péritoine);
    • les varices de l'œsophage, ainsi que de l'estomac, qui provoquent un déversement de sang impressionnant dans leurs cavités;
    • ascite (accumulation de liquide absorbé dans la cavité abdominale);
    • insuffisance hépatique;
    • encéphalopathie hépatique;
    • carcinome (tumeur maligne);
    • manque d'oxygène dans le sang;
    • infertilité;
    • violations de la fonctionnalité de l'estomac et du tractus intestinal;
    • cancer du foie

    Diagnostics

    Le diagnostic est posé par un gastro-entérologue ou un hépatologue sur la base d'une combinaison d'antécédents et d'un examen physique, de tests de laboratoire, de tests fonctionnels et de méthodes de diagnostic instrumental.

    Le diagnostic en laboratoire comprend:

    • Les méthodes de recherche biochimiques montrent des violations de l'état fonctionnel du foie (complexe du foie).
    • Coagulogramme - montre une violation du système de coagulation du sang.
    • Numération sanguine complète - signes d'anémie - diminution du taux d'hémoglobine, diminution du nombre de plaquettes et de leucocytes.
    • Marqueurs sérologiques de l'hépatite virale B, C, D, G, marqueurs de l'hépatite auto-immune (anticorps antimitochondriaux et antinucléaires) - pour déterminer la cause de la maladie.
    • L'analyse du sang occulte dans les selles - pour identifier les saignements gastro-intestinaux.
    • Détermination du niveau de créatinine, d'électrolytes (complexe rénal) - pour identifier les complications de la cirrhose du foie - du développement d'une insuffisance rénale.
    • Alpha-foetoprotéine sanguine - en cas de suspicion de développement d'une complication - cancer du foie.

    Les méthodes de diagnostic instrumentales comprennent:

    1. Les ultrasons des organes abdominaux déterminent leur taille et leur structure, la présence de liquide dans la cavité abdominale et l'augmentation de la pression dans les vaisseaux hépatiques.
    2. L'IRM ou la tomodensitométrie des organes abdominaux vous permet de voir une structure plus précise du foie, la présence de fluide dans l'abdomen en quantités minimes.
    3. L'analyse des radionucléides est effectuée à l'aide d'isotopes. En passant, les isotopes s'accumulent et se situent dans le foie, il est possible d'identifier diverses pathologies, notamment les néoplasmes bénins et malins.
    4. Angiographie - étude des vaisseaux hépatiques pour déterminer l'augmentation de leur pression.
    5. Biopsie. La biopsie du foie est la seule méthode productive pour confirmer le diagnostic de cirrhose. Il aide également à déterminer ses causes, les méthodes de traitement, le degré de dommage et à faire des prédictions. La procédure de biopsie prend environ 20 minutes. Elle est réalisée sous anesthésie locale, tandis que les patients peuvent ressentir une pression et des douleurs sourdes.
    6. Endoscopie. Certains médecins recommandent une endoscopie chez les patients présentant des symptômes précoces de cirrhose afin de détecter les varices oesophagiennes et de prévenir le risque de saignement.

    Dans l'étude des organes internes sont détectés des changements fonctionnels et dystrophiques prononcés:

    • La dystrophie myocardique se manifeste par des palpitations, un élargissement de la frontière du cœur à gauche, une surdité de tons, un essoufflement,
    • sur ECG, une diminution de l’intervalle ST, une modification de l’onde T (diminution, biphasique, dans les cas graves - inversion).
    • Un type d'hémodynamique hyperkinétique est souvent détecté (augmentation du volume de sang par minute, pression du pouls, rapide, pouls plein).

    Traitement de la cirrhose

    Les principes de base utilisés dans le traitement de la cirrhose sont centrés sur l’élimination des causes directes à la suite du développement de cette maladie, ainsi que sur la mise au point d’un régime alimentaire spécifique, la prise de vitamines et l’élimination des complications qui accompagnent la cirrhose.

    Le traitement dépend des causes de:

    • Avec la cirrhose alcoolique - éliminez le flux d’alcool dans le corps.
    • En cas d'hépatite virale, des antiviraux spéciaux sont prescrits: interférons pégylés, ribonucléase, etc.
    • L'hépatite auto-immune est traitée avec des médicaments qui suppriment le système immunitaire.
    • La cirrhose résultant d'une hépatite graisseuse est traitée avec un régime alimentaire pauvre en lipides.
    • La cirrhose biliaire est traitée en éliminant le rétrécissement du tractus biliaire.

    Pour la cirrhose simple, les patients sont recommandés:

    • un régime équilibré riche en calories et en protéines qui exclut les irritants chimiques des organes digestifs (aliments épicés, acides, trop épicés et trop salés);
    • s'abstenir de l'alcool;
    • l'abolition de toutes les drogues "extra" à l'usage desquelles il n'existe aucune preuve évidente;
    • traitement de la maladie - les causes de la cirrhose (médicaments antiviraux, hormones, immunosuppresseurs, etc.);
    • vitamines (B1, B6, A, D, K, B12) en présence d’hypovitaminose;
    • hépatoprotecteurs (adémétionine, acide lipoïque, acide ursodésoxycholique, etc.);
    • des moyens de ralentir la fibrose (des interférons, de la colchicine, etc. sont parfois utilisés).

    Afin de normaliser le métabolisme des cellules hépatiques, on utilise des complexes vitaminiques, ainsi que des médicaments, la riboxine Essentiale. Si un patient a une cirrhose auto-immune du foie, on lui prescrit un traitement aux glucocorticoïdes.

    Pour prévenir les infections chez tous les patients atteints de cirrhose du foie au cours de toute intervention (extraction dentaire, rectoromanoscopie, paracentèse, etc.), antibiotiques prescrits à titre prophylactique. La thérapie antibactérienne est également indiquée même dans les processus infectieux légers.

    Physiothérapie

    La thérapie physique avec la cirrhose du foie aide à améliorer le métabolisme et à maintenir la santé du foie. Parmi les procédures physiothérapeutiques peuvent être identifiés:

    • Échange de plasma;
    • Échographie sur le foie;
    • Induction;
    • La diathermie;
    • Ionophorèse avec des solutions d'iode, de novocaïne ou de sulfate de magnésium.

    Transplantation hépatique pour la cirrhose

    Le seul traitement radical est la transplantation d'un organe lésé. L'opération est réalisée dans le cas où le foie ne peut pas assumer les fonctions qui lui sont assignées et la thérapie conservatrice est impuissante.

    La transplantation hépatique est indiquée dans les cas suivants:

    • une hémorragie interne a été diagnostiquée chez le patient, ce que les médecins ne peuvent pas arrêter avec des médicaments;
    • trop de liquide (ascite) s'accumule dans la cavité abdominale, l'état du patient ne se stabilise pas après un traitement conservateur;
    • les niveaux d'albumine tombent en dessous de 30 grammes.

    Ces conditions sont dangereuses pour la vie du patient, vous devez prendre des mesures drastiques, à savoir une greffe du foie.

    Recommandations

    Le mode de vie des patients atteints de cirrhose doit également être adapté:

    1. contrôler les modifications de l'écriture, pour ce quotidien, le patient doit écrire une courte phrase dans un cahier comportant des dates;
    2. avec le développement de l'ascite devrait réduire l'apport hydrique à 1-1,5 litres par jour;
    3. Il est impératif de surveiller le ratio de fluide consommé et la quantité d'urine libérée. L'urine devrait contenir une quantité légèrement inférieure de l'apport total en liquide;
    4. effectuer des mesures quotidiennes du poids et du volume de l'abdomen; en cas d'augmentation de ces indicateurs, cela signifie que le liquide est retenu dans le corps;
    5. repos plus
    6. Il est interdit de soulever des poids, car cela pourrait provoquer le développement de saignements gastro-intestinaux internes.
    7. Refuser de prendre des boissons alcoolisées.
    8. Optez pour une alimentation saine avec un régime strict.

    Nutrition et régime alimentaire pour la cirrhose

    La nutrition dans cette maladie est importante pour empêcher la progression de la mort inévitable du tissu hépatique. Le respect des principes d'une alimentation équilibrée aide à normaliser les processus métaboliques, à prévenir le développement de complications et à améliorer les forces immunitaires du corps.

    Les aliments suivants doivent être exclus du régime alimentaire:

    • tout aliment en conserve (poisson et viande en conserve, pâte de tomate, ketchup, moutarde, raifort, mayonnaise, jus et autres boissons, crèmes);
    • bouillons de viande et de poisson concentrés;
    • légumes aigres, astringents et amers (ail, oseille, oignon, radis, radis, chou, daikon, poivre);
    • viandes grasses, volaille et poisson;
    • champignons sous n'importe quelle forme;
    • produits fumés et cuits fumés;
    • salinité (saucisses, légumes, caviar, fromage très salé);
    • acide (agrumes, vinaigre, baies acides et fruits);
    • aliments frits;
    • plus de trois œufs de poule par semaine;
    • confiseries (gâteaux, tartes, muffins, brioches, etc.);
    • toutes les légumineuses;
    • café, cacao, chocolat;
    • produits laitiers gras;
    • l'alcool sous n'importe quelle forme;
    • boissons gazeuses.

    Selon le régime numéro 5, le patient peut être consommé:

    • lait et produits laitiers faibles en gras;
    • compotes, thé;
    • biscuits, pain noir et blanc (de préférence hier);
    • viande maigre et poisson;
    • fruits frais, légumes, baies et légumes verts (mais pas acides);
    • sucre, miel, confiture;
    • soupes au lait;
    • un œuf par jour;
    • gruau et sarrasin.

    Afin de comprendre quel est le régime alimentaire à utiliser en cas de cirrhose du foie, il est nécessaire de rappeler, lors de la configuration du menu, que la maladie comporte deux phases: compensée et décompensée.

    Par conséquent, avant de vous mettre au régime, consultez votre médecin.

    Les menus destinés aux patients atteints de cirrhose du foie doivent être adaptés aux exigences suivantes:

    • fruits et légumes en entrée: soupes de légumes et de fruits, soupes au lait avec pâtes, bortsch végétarien;
    • plats principaux: viande écrémée (bœuf, porc), viande de poulet ou de dinde sans peau, côtelettes à la vapeur, viande de lapin, poisson maigre cuit à la vapeur ou bouilli, côtelettes de poisson, œufs brouillés;
    • garniture: sarrasin bouilli, riz, flocons d'avoine, pâtes.
    • produits de boulangerie: pâtisseries à la viande ou au poisson, pain de qualité supérieure, biscuits salés;
    • dessert: pommes, compotes de baies, gelées, vous pourrez vous régaler de raisins secs, d'abricots secs, de marmelade, de confiture;
    • produits laitiers: lait, fromage, yaourt, fromage cottage faible en gras, kéfir, crème sure faible en gras;
    • graisses: crémeuse, huile de tournesol et d'olive;
    • boissons: tisane, décoctions, jus de fruits.

    Combien d'années vivent avec une cirrhose du foie: pronostic

    Actuellement, le diagnostic de cirrhose du foie ne constitue pas une phrase si la maladie a été rapidement détectée et traitée. Les personnes qui sont disciplinées pour se conformer aux recommandations du médecin et sont régulièrement surveillées par un médecin ne ressentent pas de dégradation de la qualité de la vie après le dépistage de la maladie.

    Il est préférable d’établir le pronostic pour la vie du patient après vérification de la cirrhose selon les critères de Child-Turkotta:

    1. Classe A - albumine supérieure à 3,5 g / dL, bilirubine - moins de 2 mg, ascite durcissable;
    2. Classe B - forme sous-cutanée - albumine supérieure à 3,5 g / dl, bilirubine - 2-3 mg%;
    3. Classe C - décompensation, dans laquelle l'albumine est supérieure à 3 g / dL bilirubine - plus de 3 mg%

    Avec la classe C, seulement 20% des patients vivent plus de 5 ans.

    Avec une cirrhose compensée, plus de 50% des patients vivent plus de 10 ans. Aux stades 3-4, la survie à 10 ans est d'environ 40%. La vie minimale d'une personne atteinte de cirrhose est de 3 ans.

    En ce qui concerne le stade de décompensation, il existe une statistique décevante selon laquelle la majorité des patients décèdent au cours des 3 à 7 premières années suivant le diagnostic. Cependant, si la cirrhose n'est pas causée par une maladie auto-immune, mais par une hépatite guérie avec succès ou transformée en forme chronique, ou par la consommation d'alcool, la personne peut vivre beaucoup plus longtemps.

    Comme vous pouvez le constater, le pronostic vital dépend de nombreux facteurs, dont le principal est la détection précoce de la maladie et le respect des recommandations du médecin.

    Prévention

    La mesure préventive la plus importante dans ce cas est de maintenir un mode de vie sain.

    • Il est nécessaire d’adhérer aux principes d’une alimentation saine et appropriée pour éviter l’abus d’alcool.
    • Si une personne développe une hépatite chronique, elle doit être traitée à temps, en choisissant les bonnes tactiques de traitement.
    • Les personnes ayant déjà reçu un diagnostic de cirrhose ne doivent manger que conformément aux normes du régime alimentaire approprié.
    • Il est périodiquement nécessaire d'utiliser des vitamines et des minéraux.
    • Les patients atteints de cirrhose du foie sont vaccinés contre l'hépatite A et l'hépatite B.

    Plus D'Articles Sur Le Foie

    Kyste

    Symptômes et traitement de l'inflammation de la vésicule biliaire

    Les symptômes d'inflammation de la vésicule biliaire sont assez caractéristiques et il est donc assez difficile de les confondre avec les signes d'une autre maladie.
    Kyste

    Omelette protéinée dans un bain-marie, une mijoteuse et un four. Recettes pour le régime numéro 5

    L'omelette aux protéines est un plat facile et sain. Les protéines d'œuf ne contiennent presque pas de cholestérol et de graisse, mais contiennent une masse d'oligo-éléments et de vitamines bénéfiques.