Test sanguin pour la transaminase

La transaminase est le nom commun pour les enzymes présentes dans les cellules de différents organes. Lorsque les tissus sont détruits ou endommagés, que des lésions ou des pathologies se produisent, les enzymes quittent les cellules et leur taux sanguin augmente.

Le contenu de la transaminase dans le sang est important dans le diagnostic, car il s'agit d'un symptôme de certaines maladies. Dans la pratique du diagnostic, une attention particulière est accordée à deux types d’enzymes - AST et ALT. Leur contenu dans le sang sert de marqueur des dommages au foie, au coeur, au pancréas (les cas les plus fréquents sont l'hépatite, l'infarctus du myocarde, la pancréatite). Leurs valeurs absolues et le rapport entre les niveaux d'AST et d'ALT permettent de déterminer l'organe affecté, de suivre la dynamique du processus pathologique et d'établir l'étendue de la lésion.

La teneur en transaminases déterminée lors d'études biochimiques. Sang pour analyse prélevé dans une veine. À la veille de la procédure, il est déconseillé de manger des aliments gras, de prendre de l’alcool, d’engager des travaux physiques pénibles et de cesser de prendre certains médicaments une ou deux semaines avant de consulter un médecin.

Le nom complet de l'enzyme est l'alanine aminotransférase. D'après le nom, il est clair que cette protéine est impliquée dans le transfert de l'acide aminé alanine. Principalement trouvé dans le foie, ainsi que dans les cellules du cœur, du pancréas, des reins, des muscles.

Taux sanguin

Pour les femmes et les hommes, les valeurs admissibles sont différentes:

  • pour les femmes, le taux ne dépasse pas 32 unités / litre;
  • pour les hommes - moins de 40 unités / litre.

Pour les enfants d'âges différents, les normes diffèrent:

  • dans les cinq premiers jours de la vie - jusqu'à 49 unités / litre;
  • jusqu'à six mois - 56;
  • de six mois à un an - 54 ans;
  • de un à trois - 33;
  • de trois à six ans - 29 ans;
  • de six à douze - pas plus haut que 39.

Raisons pour élever

Un taux élevé d'ALAT est caractéristique de telles pathologies:

  • cirrhose du foie;
  • hépatite aiguë (virale, alcoolique);
  • pancréatite aiguë;
  • tumeur maligne du foie ou métastases;
  • jaunisse obstructive;
  • désintégration de la tumeur;
  • crise cardiaque étendue;
  • maladie cardiaque dans laquelle il y a destruction des cellules du muscle cardiaque (insuffisance cardiaque, myocardite);
  • des brûlures;
  • lésions musculaires traumatiques étendues.

Une légère augmentation est observée dans les cas suivants:

  • après une chirurgie cardiaque;
  • avec une crise cardiaque simple;
  • hépatite chronique;
  • hépatose graisseuse;
  • la mononucléose.

Outre les causes pathologiques de l'augmentation des taux d'ALAT, il existe des causes physiologiques. Ceux-ci comprennent:

  • grand effort physique;
  • prise de certains médicaments (antibiotiques, valériane, échinacée, anti-inflammatoires non stéroïdiens, contraceptifs);
  • prendre des compléments alimentaires qui affectent négativement les cellules du foie;
  • une légère augmentation peut être observée chez les femmes enceintes au cours du premier trimestre (cette condition est considérée comme normale);
  • mauvaise alimentation (présence dans le régime de fast-food, sodas, repas de produits semi-finis).

L'indicateur dans le diagnostic de la maladie du foie revêt une importance particulière. Des taux élevés d'ALAT sont un signe spécifique de pathologie hépatique. Déjà 1 à 4 semaines avant l'apparition des symptômes dans le sang, révélaient une teneur élevée en cette enzyme. En cas de maladie hépatique aiguë, il dépasse la norme de plus de cinq fois. Si un taux élevé persiste pendant une longue période ou que la maladie se développe dans les derniers stades de la maladie, cela indique une destruction massive du tissu hépatique.

L'analyse sur ALT est montrée:

  • dans le diagnostic des pathologies du foie, des voies biliaires, du pancréas;
  • contrôler le traitement de l'hépatite virale;
  • dans le diagnostic différentiel de la jaunisse hépatique et hémolytique;
  • dans l'insuffisance cardiaque et d'autres maladies cardiaques;
  • dans les pathologies des muscles squelettiques;
  • lors de l'examen d'un donneur de sang.

L'analyse est prescrite aux personnes présentant les symptômes suivants:

  • faiblesse constante;
  • fatigue rapide;
  • manque d'appétit;
  • urines foncées et selles claires;
  • jaunissement de la peau et du blanc des yeux;
  • des ballonnements;
  • nausée, vomissement;
  • douleur abdominale.

L'analyse pour ALT peut être attribuée aux personnes à risque:

  • eu un contact avec un patient atteint d'hépatite;
  • souffrant de diabète;
  • avoir un excès de poids;
  • souffrant de dépendance à l'alcool;
  • prendre des médicaments ayant des effets toxiques;
  • les personnes ayant une tendance héréditaire à la maladie du foie.

L'AST, ou aspartate aminotransférase, intervient dans le transfert de l'aspartate d'acide aminé. Contient principalement dans le coeur, le foie, les reins, les muscles.

Norma

Le contenu d'AST dans le sang devrait être:

  • pour les femmes - de 20 à 40 unités / litre;
  • pour les hommes, de 15 à 31 unités / litre;
  • pour les nouveau-nés (5 jours) - jusqu'à 140 unités / litre;
  • chez les enfants de moins de neuf ans - pas plus de 55 ans.

Raisons pour élever

On observe une augmentation de l'activité AST dans le sang dans les cas suivants:

  • avec hépatite d’origine différente;
  • infarctus du myocarde;
  • myocardite;
  • inflammation du muscle cardiaque lors du rhumatisme articulaire aigu;
  • cancer du foie et tumeurs secondaires dans le foie;
  • cirrhose et nécrose du foie;
  • l'alcoolisme;
  • maladies musculaires auto-immunes;
  • pancréatite (aiguë et chronique);
  • la maladie de calculs biliaires et d'autres pathologies dans lesquelles la sortie de la bile est altérée;
  • la cholestase;
  • la mononucléose;
  • l'hépatose;
  • des brûlures;
  • coup de chaleur;
  • intoxication par les champignons;
  • blessures.

En cas d'infarctus du myocarde, l'AST dans le sang augmente 5 fois et reste à un niveau élevé pendant cinq jours, tandis que l'ALT augmente légèrement. S'il n'y a pas de diminution après cinq jours, on peut parler d'un mauvais pronostic, et si le niveau augmente, il est probable que la zone de nécrose du tissu myocardique se soit étendue.

La teneur en AST est également augmentée en cas de nécrose du tissu hépatique. Plus sa valeur est élevée, plus la défaite est difficile.

En quoi une maladie du foie diffère-t-elle d'une crise cardiaque?

Pour déterminer par l'analyse du sang dans lequel se produit la destruction d'un organe - myocarde ou foie - tissu, il est nécessaire de déterminer le rapport AST / ALT, dont la norme est de 1,3. Si la valeur dépasse 1,3, il s'agit d'une crise cardiaque, si elle est inférieure à la normale, il s'agit d'une pathologie hépatique.

Conclusion

La détermination du niveau de transaminase dans le sang revêt une grande importance pour le diagnostic de certaines maladies. Le maintien de l'ALAT est particulièrement important pour l'identification de pathologies hépatiques d'origine différente. Un changement à la hausse d'un indicateur tel que l'AST est un signe diagnostique important des dommages aux cellules du myocarde lors d'une crise cardiaque.

Parlons des cas d'augmentation de la transaminase

Les transaminases sont des protéines qui jouent l'un des principaux rôles dans le métabolisme cellulaire. Les transaminases peuvent être trouvées dans n'importe quel organe, mais leur activité est plus prononcée dans le foie.

Rôle dans le corps

L'augmentation du niveau de ces enzymes est due à la mort cellulaire dans les organes internes et indique la présence d'anomalies dans le corps. Il y a deux types:

  • L'AST (ASpartaninovaya-Transferase) est une enzyme spécifique sensible aux modifications du muscle cardiaque, du foie et du cerveau. Tant que la structure cellulaire de ces organes n'est pas perturbée, le niveau de AST dans le sang sera dans les limites de la normale.
  • ALT (ALanine-Transferase) est une enzyme qui est un indicateur majeur de la maladie du foie.

Le plus simple et le plus accessible concernant les marqueurs du foie dans la vidéo ci-dessous

Analyse

Indications pour l'analyse

La raison pour laquelle on donne du sang pour détecter les transaminases peut être un symptôme de la maladie, qui entraîne une augmentation du niveau des enzymes ALT et AST. Par exemple, hépatite, crise cardiaque, maladies gastro-intestinales. Le médecin traitant enverra une analyse si les symptômes suivants sont détectés:

  • Douleur thoracique du côté gauche et troubles du rythme cardiaque.
  • Douleur dans l'abdomen droit (dans l'hypochondre).
  • Faiblesse, fatigue.
  • Décoloration de la peau (jaunisse).
  • Augmentation de l'abdomen chez les nourrissons.
  • Utilisation à long terme de médicaments pouvant avoir un impact négatif sur le foie.
  • Blessures présumées aux organes internes.
  • Évaluation de l'efficacité du traitement.
  • Intoxication toxique.

Préparation à l'analyse

Pour obtenir un résultat fiable, vous devez respecter les règles suivantes:

  • Le sang est donné à jeun, de préférence le matin.
  • Il est permis de ne boire que de l'eau bouillie ordinaire.
  • Ne prenez pas de drogue pendant 10 jours avant l'analyse.
  • Pendant quelques jours, vous devez éliminer de votre régime alimentaire la malbouffe (frite, sucrée, salée) et l’alcool.
  • Il est recommandé de minimiser l'effort physique.

Taux d'indicateurs

Les indicateurs varient selon le sexe et l'âge:

N'hésitez pas à poser vos questions à l'hématologue membre du personnel directement sur le site dans les commentaires. Nous allons répondre. Poser une question >>

Causes des enzymes améliorées: ALT et AST

Les taux d'ALT et d'AST augmentent dans le sang lorsque le tissu de l'organe dont ils sont responsables est endommagé, principalement le foie, le tractus gastro-intestinal et le muscle cardiaque. Une liste plus détaillée des raisons de l'augmentation du niveau d'enzymes est présentée ci-dessous:

  • Hépatite de n'importe quelle étymologie (le principal indicateur de diagnostic est l'ALAT).
  • Cancer du foie.
  • Tumeurs bénignes du foie.
  • Maladies associées à une atteinte du muscle cardiaque (pour cette raison, il y a aussi une augmentation simultanée de l'ALAT et de l'AST).
  • Lorsque la grossesse dans le sang augmente légèrement le taux d'ALAT, de tels écarts ne doivent pas susciter d'inquiétude. Mais si pendant la grossesse, le taux d'ALAT et d'AST augmente simultanément, un diagnostic du foie est nécessaire.
  • La forme en cours de la pancréatite (ALT augmente).
  • Médicaments: warfarine, paracétomol, médicaments hormonaux (cela peut être à l'origine d'une augmentation des performances)
  • Anomalies congénitales du foie chez les nourrissons (augmentation de la GGT et de l'ALAT).
AIDE! Orienter dans le diagnostic aidera à déterminer le coefficient de de Rytis (le rapport des enzymes: ACT à ALT). Normalement, la valeur obtenue est comprise entre 0,9 et 1,7. Si la valeur du coefficient est supérieure à 2, ils parlent de la mort des tissus du muscle cardiaque. Si le coefficient ne dépasse pas 0,8, une insuffisance hépatique survient. Plus le score est bas, plus la maladie est grave.

Comment réduire les performances

Réduire la quantité d'enzymes dans le sang des enzymes ALT et AST n'est possible qu'en éliminant la cause sous-jacente de la maladie qui a provoqué la déviation de la norme. Lorsque l'organe endommagé reprend complètement ses fonctions, il ne libère plus de transaminase dans le sang. La médecine traditionnelle peut aider un organe malade à faire face rapidement à la pathologie, à en faire le traitement.

ATTENTION! Toutes les prescriptions et les méthodes de traitement doivent être coordonnées avec le médecin après un diagnostic complet et l'identification d'un diagnostic précis.

Recettes de nutrition pour normaliser les fonctions hépatique et cardiaque:

  • Dissoudre une demi-cuillère à café de curcuma et une cuillère à soupe de miel dans un verre d'eau. Prendre trois fois par jour.
  • La bouillie au lait aidera à nettoyer le foie des toxines accumulées.
  • Jus de betterave frais.
  • Apporter du cholestérol aidera un délicieux dessert de potiron bouilli et de miel.

Quels sont les tests hépatiques

Les échantillons de foie combinent différents types de tests de laboratoire visant à identifier les maladies possibles du foie.

Inclure la détermination du nombre d'enzymes hépatiques et de bilirubine dans le sang:

  • ALT (alanine aminotransférase).
  • AST (aspartate aminotransférase).
  • GGT (gammagrutaniltransférase).
  • Phosphatase alcaline (phosphatase alcaline).
  • Bilirubine commune.
AIDE! La phosphatase alcaline et la GGT sont des indicateurs de la bile stagnante. La bilirubine est la prochaine étape de la conversion de l'hémoglobine, qui détermine le degré d'endommagement du tissu hépatique. Le taux de bilirubine dans le sang - 3,4 - 17,0 mol / l.

Transaminases AlAt et AsAt: qu'est-ce que c'est, taux sanguin normal et augmentation anormale

Sur le blanc des résultats du test sanguin biochimique, il y a des sous-paragraphes de «transaminase» - ALT (AlAt) et AST (AsAt), mais savez-vous de quoi il s'agit, quels sont ces indicateurs normaux et que signifient leurs écarts par rapport au niveau normal?

Considérez les éventuelles anomalies dans le corps qui peuvent être détectées grâce à ces indicateurs de biochimie.

L'essence de la transamination

La réaction de transamination est le processus de transfert d'un groupe amino d'une molécule d'acide aminé à une molécule d'alpha-céto. Pendant la réaction, aucun ammoniac libre n'est formé.

La transamination est un lien entre le métabolisme des glucides et de l'azote. Il se produit avec la participation des enzymes aminotransférases (transaminases).

De telles enzymes sont appelées acides aminés impliqués dans une réaction particulière. La transamination de l'alanine est possible avec la participation de l'alanine aminotransférase (AlAT), transaminates d'acide aspartique avec l'aspartate aminotransférase (AsAT) dans le sang.

Norme ALT et AST chez l'adulte et l'enfant

Le taux d'aminotransférases dans le sang humain est déterminé à l'aide d'études biochimiques. Pour des résultats corrects, l'analyse doit être effectuée le matin à jeun.

Norma AlAt (ALT) et AsAt (AST) en l'absence de processus pathologiques dans le sang des femmes, des hommes et des enfants sont fondamentalement différentes:

  • enfants de moins de 9 ans - AlAT jusqu'à 50 U / l, AsAT jusqu'à 140 U / l;
  • enfants de plus de 9 ans - Alat jusqu'à 50 U / l, Asat jusqu'à 55 U / l.
  • hommes: jusqu'à 45 U / l, AsAT jusqu'à 47 U / l;
  • femmes - AlAT et AsAT à 31 U / l;

Raisons des changements en biochimie

La cytolyse (mort cellulaire) entraîne une augmentation du nombre de catalyseurs de transamination dans le sang. Ceci est possible avec les désordres suivants du corps:

  • maladie cardiaque;
  • intoxication grave;
  • des brûlures;
  • les infections;
  • fonction hépatique anormale;
  • blessures graves;
  • les tumeurs;
  • opérations.

Amélioration de la performance: qu'est-ce que cela signifie pour le diagnostic de cardiopathologie

Les aminotransférases sont des marqueurs de l'infarctus du myocarde. Une augmentation de leur nombre indique la mort d'une partie du muscle cardiaque et la libération de ces enzymes à partir de cellules endommagées.

L'analyse biochimique, à savoir la détermination du niveau d'alanine-aminotransférase, d'aspartate-aminotransférase et de créatine kinase, vous permet de déterminer la gravité de la maladie et le délai entre l'apparition des symptômes et le moment du diagnostic.

Lors d’un infarctus du myocarde dans le corps, les modifications suivantes se produisent, qui se reflètent dans les données de laboratoire:

  1. Après une attaque ischémique, la quantité de créatine kinase augmente immédiatement. Cette enzyme n'est déterminée que si l'analyse est effectuée immédiatement après l'attaque. Les nombres retrouvent rapidement leurs valeurs d'origine.
  2. La prochaine étape est la croissance de AST. L'aspartate transaminase étant la plus active dans le muscle cardiaque, elle est donc le principal marqueur de l'infarctus du myocarde.
  3. ALAT se lève en dernier. Les enzymes de transamination augmentent le deuxième ou le troisième jour à partir du début de la maladie. Les valeurs dépassent la norme plusieurs fois. Dans les cas particulièrement graves, ce chiffre peut être 20 fois plus élevé que les chiffres normaux.

En plus des enzymes ci-dessus, les cellules sujettes à l'ischémie libèrent de la lactate déshydrogénase dans le sang. La définition de cette enzyme peut servir de facteur supplémentaire dans le diagnostic de la lésion et son traitement ultérieur.

Autres maladies dans lesquelles l'augmentation du contenu

Si l'aspartate aminotransférase est considérée comme un marqueur cardiaque, l'alanine-aminotransférase présente la concentration la plus élevée dans les tissus hépatiques. La croissance de ces indicateurs peut indiquer un certain nombre de lésions aux organes internes.

Dans diverses maladies, le rapport d'aminotransférases entre elles change. Le rapport entre l'activité cardiaque et hépatique est appelé «coefficient de Rytis». Dans les pathologies cardiaques, la valeur du coefficient augmente et diminue avec les modifications du foie. Mais en même temps, les deux valeurs sont supérieures à la normale.

Les enzymes, en plus des maladies du système cardiovasculaire, sont élevées dans ces pathologies:

  • Hépatopathies sévères - cancer, hépatites graisseuses, cirrhose.
  • Jaunisse mécanique.
  • Hépatite de diverses origines. Une augmentation de l'alanine-aminotransférase se produit souvent avant l'apparition des symptômes. Dans l'analyse biochimique détermine également l'augmentation de la bilirubine. L'aspartate aminotransférase a augmenté dans une moindre mesure.
  • Cholestase.
  • Pancréatite aiguë. Le niveau d'alanine aminotransférase augmente avec l'apparition du processus inflammatoire dans le pancréas. Dans la pancréatite chronique, on détermine une augmentation uniforme des deux enzymes.
  • Blessures musculaires, brûlures étendues.

Quand la quantité n'est pas élevée mais faible

Les enzymes de transamination réduites sont rares. Mais dans certaines pathologies, l'AST peut descendre en dessous de 15 U / l et l'ALT en dessous de 5 U / l. Ces indicateurs indiquent les violations suivantes:

  • cirrhose grave;
  • nécrose du foie;
  • déficit en pyridoxine, par exemple chez les alcooliques;
  • réduire le nombre d'hépatocytes actifs;
  • l'urémie;
  • chez les patients sous hémodialyse.

Les aminotransférases sont des enzymes cliniquement importantes. Leur élévation dans le sang permet de diagnostiquer des pathologies des organes internes avant même l'apparition de symptômes sévères. Afin d’amener les indicateurs à l’idéal, aucun traitement ou régime spécial n’est requis. Les transaminases retrouvent d'elles-mêmes leur quantité initiale dès que la cause de la mort cellulaire est éliminée.

Transaminases hépatiques et leur niveau d'activité

Un dysfonctionnement hépatique peut passer inaperçu pendant longtemps. Les symptômes de la maladie apparaissent souvent à un stade avancé, ce qui rend le traitement plus difficile et réduit délibérément son efficacité. La détermination de l'activité des transaminases hépatiques est l'un des tests de laboratoire les plus précis effectués pour évaluer l'état du foie.

Quelle est la transaminase

Les transaminases ou transferases sont des enzymes-catalyseurs pour les réactions chimiques du métabolisme de l'azote, dont la tâche principale est le transport des groupes amino pour la formation de nouveaux acides aminés. Les processus biochimiques nécessitant leur participation sont principalement réalisés dans le foie.

Le mouvement de transit des transaminases dans le sang n’affecte normalement pas le résultat du test; en termes quantitatifs, leur concentration est respectivement de 31 et 37 U / l pour les femmes et des hommes et de 31 et 47 U / l pour les femmes et les hommes pour les hommes et les hommes.

Transferases hépatiques déterminées lors des tests de laboratoire standard:

  • l'alanine aminotransférase ou l'alanine transaminase (ALT);
  • l'aspartate aminotransférase, ou l'aspartique transaminase (AST).

Le niveau d'enzymes dans un foie en bonne santé est influencé par des caractéristiques telles que l'âge (valeur accrue chez le nouveau-né), le sexe (le taux de transaminases dans le sang des femmes est inférieur à celui des hommes), le surpoids (il y a une légère augmentation des transaminases).

Causes des fluctuations des indicateurs d'AST, ALT

Les transaminases dans le sang d'une personne en bonne santé ne montrent pas d'activité; une forte augmentation de leur niveau est un signal d'alarme. Il faut savoir que la croissance des indicateurs n'est pas toujours déclenchée par une maladie du foie. AST est utilisé comme marqueur des dommages au muscle cardiaque lors d'un infarctus du myocarde; la concentration augmente avec une attaque sévère d'angine.

Les transaminases sont élevées dans les lésions du squelette, les brûlures, la présence d’une inflammation aiguë du pancréas ou de la vésicule biliaire, la sepsie et les états de choc.

Par conséquent, la détermination de l'activité enzymatique des transaminases ne peut être attribuée à des tests spécifiques. Mais dans le même temps, AST et ALT sont des indicateurs fiables et sensibles des dommages au foie en présence de symptômes cliniques ou de l’anamnèse de la maladie.

Une augmentation de l'activité des transaminases hépatiques applicable à la pathologie hépatique est observée dans les cas suivants:

La nécrose est un processus irréversible au cours duquel la cellule cesse d'exister en tant qu'unité structurelle et fonctionnelle de tissu. L'intégrité de la membrane cellulaire est violée et les composants cellulaires sortent, ce qui entraîne une augmentation de la concentration de substances intracellulaires biologiquement actives dans le sang.

La nécrose massive des hépatocytes provoque une augmentation rapide et répétée des transaminases hépatiques. Pour la même raison, une cirrhose significative du foie ne s'accompagne pas d'une hyperactivité enzymatique: il existe trop peu d'hépatocytes en activité pour que leur destruction conduise à une augmentation de l'AST et de l'ALT.

Les indicateurs de transaminases correspondent à la norme, bien que le processus en soit déjà au stade de la décompensation. L’ALT est considéré comme un indicateur plus sensible des maladies du foie. Par conséquent, avec les symptômes correspondants, faites tout d’abord attention à son niveau.

Des modifications nécrotiques du tissu hépatique sont observées dans les hépatites aiguës et chroniques d'étiologies diverses: virale, toxique (en particulier alcoolique et médicamenteuse), hypoxie aiguë résultant d'une forte chute de la pression artérielle lors d'un choc.

La libération d'enzymes dépend directement du nombre de cellules affectées; par conséquent, la sévérité du processus avant la réalisation d'études spécifiques est évaluée par le niveau quantitatif de transaminases AST et ALT et par une augmentation par rapport à la norme.

Cependant, pour déterminer d'autres tactiques, un examen supplémentaire est nécessaire, ainsi qu'une analyse biochimique du sang au fil du temps.

2. Cholestase (stagnation de la bile).

Bien que la sortie de la bile puisse être violée pour diverses raisons, sa stagnation à long terme dans des conditions de préservation de la sécrétion d'hépatocytes conduit à un étirement excessif, à un métabolisme perturbé et à la fin de la chaîne pathologique - à une nécrose.

3. Changements dystrophiques.

La dystrophie est une violation du métabolisme des tissus. Il accompagne en quelque sorte l'inflammation. en tant que variété, le remplacement du tissu conjonctif des zones nécrotiques peut être envisagé, ce qui constitue la base pathogénétique de la cirrhose du foie.

Parmi les raisons de l'augmentation des transaminases est indiquée la dégénérescence graisseuse du foie (hépatite grasse alcoolique).

Les maladies génétiques sont également importantes, par exemple la maladie de Wilson-Konovalov (dégénérescence hépatolenticulaire) caractérisée par une accumulation excessive de cuivre.

Les tumeurs du foie, tant bénignes que malignes, en cours de croissance détruisent les tissus environnants, ce qui provoque une inflammation. Cela se traduit par une augmentation persistante des transaminases hépatiques.

Les métastases ont le même effet: les cellules tumorales introduites par le sang ou le liquide lymphatique forment des foyers tumoraux secondaires dans le tissu hépatique.

5. Invasions parasitaires.

Les helminthes qui parasitent le système hépatobiliaire (Giardia, ascaris, opistorchis, échinocoque) provoquent une inflammation et une obstruction (chevauchement) des voies biliaires, ainsi qu'une infection secondaire, accompagnée d'une augmentation des transaminases.

6. effet médicinal.

Aujourd'hui, la science dispose de données provenant de nombreuses études qui ont prouvé que les médicaments entraînent une augmentation des transaminases. Ceux-ci comprennent:

  • agents antibactériens (tétracycline, érythromycine, gentamicine, ampicilline);
  • stéroïdes anabolisants (décanabol, euboline);
  • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (acide acétylsalicylique, indométhacine, paracétamol);
  • inhibiteurs de la monoamine oxydase (sélégiline, imipramine);
  • la testostérone, la progestérone, les contraceptifs oraux;
  • les sulfamides (Biseptol, Berlotcide);
  • barbituriques (sécobarbital, reposal);
  • cytostatiques, immunosuppresseurs (azathioprine, cyclosporine);
  • préparations contenant du cuivre, du fer.

L'élévation de la transaminase ne dépend pas de la forme du médicament; Les comprimés, ainsi que les perfusions intraveineuses, peuvent affecter négativement le foie ou provoquer une fausse activité de l'AST et de l'ALT, en raison de la spécificité de leur dosage dans le sérum sanguin.

Les symptômes

Malgré la diversité des causes, les maladies du foie présentent un certain nombre de symptômes similaires, accompagnés d’une augmentation des transaminases hépatiques:

  • faiblesse, léthargie, apparaissant soudainement ou persistant longtemps;
  • nausées, vomissements, qu’il y ait ou non un lien avec la consommation de nourriture;
  • perte d'appétit ou son absence complète, aversion pour certains types d'aliments;
  • douleur abdominale, en particulier lorsqu'elle est localisée dans l'hypochondre droit, épigastrique;
  • une augmentation de l'abdomen, l'émergence d'un vaste réseau de veines saphènes;
  • coloration ictérique de la peau, sclérotique des yeux, muqueuses visibles de tout degré d'intensité;
  • démangeaisons obsessionnelles douloureuses, pire la nuit;
  • décoloration des sécrétions: urine foncée, fèces acholiques (blanchies);
  • saignements des muqueuses, nasale, saignements gastro-intestinaux.

La valeur de l'étude de l'activité enzymatique explique les symptômes cliniques proactifs de l'augmentation des transaminases AST et ALT dans l'hépatite virale A - déjà au cours de la période préicterique, 10 à 14 jours avant le début du syndrome de l'ictère.

Dans l'hépatite B, l'alanine transaminase prédominante est élevée, une hyperfermentémie survient plusieurs semaines avant que les signes de la maladie n'apparaissent.

La valeur dans le diagnostic

Déterminer les caractéristiques de la pathologie du foie en fonction du niveau d'hyperfermentémie à l'aide d'une échelle spéciale. Le degré d'élévation des transaminases hépatiques est divisé en:

  1. Modéré (jusqu'à 1 à 1,5 fois ou 1 à 1,5 fois).
  2. Moyen (de 6 à 10 normes ou 6 à 10 fois).
  3. Élevé (plus de 10 à 20 normes ou plus de 10 fois).

Le pic d'activité de la transaminase dans l'hépatite virale aiguë est observé au cours de la deuxième ou troisième semaine de la maladie, après quoi il diminue jusqu'à la valeur normale de l'ALAT et de l'AST en 30 à 35 jours.

En cas d'évolution chronique sans exacerbation, l'hyperfermentémie ne se caractérise pas par de fortes fluctuations et reste dans une augmentation modérée ou légère. Dans la phase latente (asymptomatique) de la cirrhose, les transaminases se situent le plus souvent dans la plage normale.

Il est important de faire attention aux transaminases hépatiques accrues, seules ou en combinaison avec d’autres indicateurs du spectre biochimique: bilirubine, gamma-glutamyltranspeptidase, phosphatase alcaline, car la combinaison d’indicateurs de croissance indique une pathologie spécifique ou réduit l’éventail des causes probables.

Ainsi, des transaminases élevées sont détectées chez les porteurs de l'hépatite B malgré l'absence de symptômes.

Jaunisse hépatique (mécanique), une insuffisance hépatique aiguë peut être accompagnée d'une augmentation du taux de bilirubine avec des concentrations simultanées normales ou faibles d'AST et d'ALAT. Ce phénomène s'appelle la dissociation bilirubine-aminotransférase.

L’augmentation des transaminases chez les enfants est souvent causée par une infection par le virus de l’hépatite, une lésion du foie induite par un médicament. Une pathologie dangereuse qui survient dans l'enfance est le syndrome de Ray. En raison de l'utilisation de l'acide acétylsalicylique (aspirine), une encéphalopathie hépatique aiguë, une maladie constituant un danger de mort, se développe.

Pour le diagnostic approfondi, on utilise le coefficient de Rytis, qui est un rapport transaminases AST et ALT. Normalement égal à 1,33. Si le coefficient de Ritis est inférieur à 1, il est considéré comme un signe de lésion infectieuse-inflammatoire du foie.

L'hépatite virale aiguë, par exemple, est comprise entre 0,55 et 0,83. Si vous atteignez un niveau égal ou supérieur à 2, vous soupçonnez une hépatite alcoolique ou une nécrose du muscle cardiaque.

Valeur en thérapie

L'augmentation des taux de transaminases dans le sang est dans la plupart des cas un signe défavorable, preuve de la destruction des cellules hépatiques.

L'hyperfermentémie peut être à nouveau détectée quelque temps après la normalisation des indicateurs. En règle générale, cela indique le début d'une nouvelle ou récurrence du processus pathologique existant et la nécrose renouvelée des hépatocytes.

Comment abaisser la transaminase? Le niveau d'AST et d'ALT n'est que le reflet de la présence de la maladie; par conséquent, un retour à la normale ne peut être obtenu qu'avec un diagnostic et un traitement adéquats de la pathologie détectée. Des taux d'enzymes élevés et extrêmement élevés nécessitent une hospitalisation et un examen supplémentaire immédiat.

Il comprend des tests sanguins cliniques généraux, un test sanguin biochimique complet avec détermination des électrolytes, du glucose, ainsi que des méthodes instrumentales - électrocardiographie, ultrasons et / ou tomodensitométrie des organes abdominaux.

Si nécessaire, effectuez un test ELISA (dosage immuno-enzymatique) pour rechercher les anticorps anti-virus de l'hépatite ou la PCR (réaction en chaîne de la polymérase) afin de déterminer l'ADN ou l'ARN des virus.

Compte tenu de leur coût élevé, il n’est pas économiquement possible de les réaliser sans une justification clinique appropriée ou des données historiques fiables.

Le test des transaminases étant sensible aux modifications hépatiques, il peut être utilisé pour évaluer l’efficacité du traitement en association avec d’autres méthodes de laboratoire et instrumentales.

Quelle est la transaminase, la norme pour l'âge chez les hommes et les femmes. Où et quand obtiennent-ils du sang pour l'analyse des transaminases?

Les organes sont constitués de nombreuses cellules différentes, qui contiennent à leur tour des enzymes. Leur nom commun dans le sang est la transaminase. Cet indicateur est responsable des processus les plus importants de la transfusion sanguine.

À son tour, la transamination est un processus qui déplace les groupes amino des acides aminés vers des molécules d’acide alpha-céto, constituant un élément de liaison du métabolisme des glucides et de l’azote.

Les indicateurs de ces processus sont responsables de l'état normal du foie. Comme les maladies du foie ne présentent presque pas de symptômes, la maladie est détectée à un stade avancé, ce qui aggrave le traitement et en augmente la durée et le coût du traitement.

Que sont les transaminases?

Les transaminases sont des transporteurs entre deux processus: les échanges de carbone et d'azote.

Les processus qui nécessitent directement leur participation sont situés dans le foie. La vitesse de transport dans l'analyse des transaminases sanguines ne montre pas, faites attention, seulement sur leur rapport quantitatif.

L'analyse détermine deux types de transaminases dans le corps:

  • ATL - chez les hommes jusqu'à 37 ans, chez les femmes jusqu'à 31 U / l;
  • AST - indicateur masculin de 47, pour les femmes - 31 U / l.

Suite au témoignage de leurs valeurs, un médecin qualifié peut déterminer quel organe est en état de choc, identifier le taux de développement de la maladie et marquer le stade de la lésion.

Les facteurs influant sur les écarts de niveaux d'ATL et d'AST par rapport à la norme, sont examinés ci-dessous.

D'où vient le test sanguin de transaminase?

Pour un examen plus approfondi du contenu quantitatif en transaminases du sang dans le sang, la barrière est fabriquée à partir d’une veine.

Niveaux normaux de transaminases

Dans le corps, le seuil de ces valeurs est déterminé par analyse biochimique. Pour des résultats précis, prenez-le sur un estomac vide.

En l'absence de pathologies, les paramètres normaux des transaminases diffèrent et sont répertoriés dans le tableau 1.

Tableau 1 Norme sanguine d'ALT et d'AST chez les hommes, les femmes et les enfants

Le nombre de transaminases en l'absence de pathologies hépatiques est influencé par plusieurs facteurs:

  • Catégorie d'âge (chez les nouveau-nés, le niveau est significativement élevé);
  • Séparation en fonction du facteur sexuel (chez les hommes, la concentration en transaminases est accrue, contrairement aux femmes);
  • Surpoids (augmentation marquée du nombre de transaminases).
au contenu ↑

Qu'est-ce qui influence les transaminases anormales?

Dans l'état normal du corps, les transaminases ne montrent aucun signe, donc une forte augmentation de leur niveau est un signal d'alarme.

AST marque les maladies cardiaques, crises cardiaques, accidents vasculaires cérébraux.

La croissance des transaminases provoque également des lésions du système musculo-squelettique, des brûlures, des états de choc, une septicémie.

La définition d'indicateurs d'AST et d'ALT est importante pour identifier les pathologies hépatiques asymptomatiques aux stades initiaux et pour identifier d'autres maladies plus complexes.

La croissance de l'indice quantitatif dans le foie, les transaminases, est possible avec:

  1. Mort cellulaire hépatique (nécrose)
    Il s’agit d’un processus non consigné qui entraîne la mort de la cellule du tissu et qui n’est plus opérationnel. Les limites extérieures de la membrane s'effondrent et ses composants internes sont libérés à l'extérieur, entraînant une augmentation de la transaminase.

La mort des cellules au pluriel entraîne une forte augmentation de la concentration de transaminases hépatiques. La cirrhose du foie ne s'accompagne pas d'augmentation car il y a trop peu de cellules saines pour que leur mort augmente les taux d'ALAT et d'AST.

Mort cellulaire hépatique

L'augmentation du nombre d'enzymes hépatiques dépend de la quantité de cellules infectées. Le stade de développement de la pathologie et sa gravité sont évalués par l'indicateur AST et ALT dans le sang.

  1. Stagnation de la bile
    La stagnation à long terme de la bile, avec le développement ultérieur d'hépatocytes, conduit à une cholestase, simplement appelée stase biliaire. À la suite de la surabondance, le foie est étiré et le métabolisme est perturbé, ce qui conduit à la mort cellulaire.
  2. La dystrophie
    Ce processus est une violation du métabolisme du tissu hépatique. Inflammation inhérente du foie, à la base de la cirrhose du foie. L'augmentation des transaminases s'explique par les graisses et l'alcool.
  3. Tumeurs de différents types (bénignes et malignes)
    La progression des tumeurs détruit les tissus qui l'entourent, provoquant une inflammation. En effet, les transaminases hépatiques sont élevées. Le même effet dans les métastases.
  4. Les médicaments
    Certains médicaments peuvent provoquer une multiplication quantitative des transaminases.

    Ceux-ci comprennent:
  • Préparations avec une concentration de cuivre et de fer;
  • Barbituriques (reposal, sécobarbital);
  • La testostérone;
  • Médicaments pro-inflammatoires (acide acétylsalicylique, paracétamol, indométhacine);
  • Biseptol, Berlotsid;
  • Stéroïdes anabolisants (décanabol, eubolin);
  • et d'autres.

La forme d'utilisation de drogue n'affecte pas la croissance des transaminases. Leurs différentes formes peuvent également affecter gravement la fonction hépatique ou donner des taux de transaminases imprécis, ce qui découle du dosage du sérum sanguin.

Comment reconnaître des symptômes évidents?

Les facteurs d'atteinte hépatique peuvent avoir diverses causes et sont renforcés par une série de symptômes complexes, qui sont complétés par une augmentation des concentrations de transaminases:

  • Fatigue et faiblesse constantes, apparues de manière inattendue ou présentes pendant une longue période;
  • Une expression plus explicite du maillage de la veine saphène;
  • Démangeaisons sur la peau, qui devient plus forte la nuit;
  • Assombrissement de l'urine, perte de couleur des matières fécales;
  • L'appétit disparaît;
  • La peau devient jaune;
  • Saignements des muqueuses, sang du nez;
  • Nausées et vomissements.

Il y a une activité accrue de l'hépatite aux transaminases. Ils augmentent le nombre dans le cas de l'hépatite A (10-15 jours avant l'apparition du syndrome de jaunisse). Dans l'hépatite B, l'AST augmente davantage.

Qu'est-ce que l'AST?

AST - aspartate aminotransférase, est impliqué dans le mouvement des acides aminés asparés. Il est situé principalement dans la région du cœur, mais il existe également des reins, ainsi que dans le foie et les tissus musculaires.

Les indicateurs normaux d'AST dans le corps humain sont énumérés ci-dessous (Tableau 2):

Transaminases hépatiques ALT et AST - que signifie augmenter? Tableau des normes

Un certain nombre de tests de laboratoire sont utilisés pour diagnostiquer une maladie du foie. L'un d'eux est un test sanguin biochimique. Pour évaluer l'état du corps, autoriser des paramètres biochimiques tels que les transaminases. Leur activité accrue suggère le développement d'un processus pathologique dans le foie.

Transaminases hépatiques

Les aminotransférases (nouveau nom des transaminases) sont des enzymes spéciales qui accompagnent et accélèrent la réaction d'échange métabolique, déplaçant le groupe amino à l'intérieur de la cellule, des acides aminés aux acides cétoniques. Cette réaction a lieu sans libération d'ammoniac libre. Le processus de catalyse le plus actif se produit dans le foie.

Intéressant! Le processus de transfert de groupes amino s'appelle la transamination. Cette réaction biochimique est nécessaire à la formation de nouveaux acides aminés, de glucose et d'urée dans le corps, ainsi qu'au métabolisme des protéines et des glucides.

Le niveau d'enzymes dans le sang peut varier légèrement. Cela dépend de l'âge et du sexe, ainsi que des caractéristiques individuelles du corps humain.

Les enzymes suivantes sont importantes pour le diagnostic de la maladie du foie:

  1. ALT ou ALAT (alanine aminotransférase). Effectue un marqueur de modifications hépatiques négatives. Dans une quantité élevée et atypique dans le sang, cette enzyme permet de déterminer la présence d'une pathologie dès 2-3 semaines à partir du début de son développement. Il peut y avoir un excès de cinq fois de la norme. Niveau accru tout au long du processus négatif. La réduction de l'ALAT indique à la fois l'atténuation de la maladie et la destruction rapide et étendue du tissu hépatique.
  2. AST ou AsAt (aspartate aminotransférase ou transaminase aspartique). Accompagnement de la maladie cardiaque et de la maladie du foie. Un AST élevé dans le sang, avec une légère augmentation de l'ALAT, indique la présence de lésions du muscle cardiaque et le développement d'un infarctus du myocarde. Une augmentation uniforme de l'AST et de l'ALT est déterminée lorsque les tissus du foie subissent des modifications destructives ou une nécrose.

Les transaminases étant synthétisées à l'intérieur des cellules, leur contenu normal dans le corps est plutôt insignifiant. Certaines maladies entraînent une cytose (destruction des cellules protéiques) et des transaminases pénètrent dans le sang en quantités beaucoup plus élevées que la norme.

Causes des fluctuations de la transaminase

Si le niveau d'ALT et d'AST est augmenté, qu'est-ce que cela signifie? Si ces marqueurs dépassent la norme dans le sang, cela signifie qu'un processus négatif se développe dans le foie ou dans le muscle cardiaque. Des taux élevés d'ALAT et d'AST indiquent le développement possible des pathologies suivantes:

1. Modifications de la structure et nécrotisation du tissu hépatique pouvant être causées par des maladies telles que:

2. Invasions parasites. En cours d'activité vitale, les parasites sécrètent des substances toxiques qui détruisent les tissus du foie.

3. Blessures mécaniques. Les ecchymoses ou les plaies pénétrantes conduisent à des abcès et à une nécrose des tissus.

4. Effets de la drogue. Certains médicaments, tels que les AINS et les AINS, les antibiotiques, la testostérone, les stéroïdes anabolisants et les barbituriques, détruisent l'intégrité cellulaire structurelle et la mort du tissu hépatique.

Si l'augmentation de l'aspartate de transamidinase et de l'alanine est augmentée, les raisons peuvent ne pas être directement liées au foie. Une élévation périodique des marqueurs est diagnostiquée dans les cas de pancréatite aiguë, de dystrophie musculaire, de brûlures, de lésions étendues du muscle squelettique, ainsi que lors de la dégradation des érythrocytes ou de l'hémochromatose.

Certains états se caractérisent par une faible valeur de marqueurs enzymatiques, ce qui est rarement observé.

La diminution du niveau d'AST et d'ALT (15 U / l et 5 U / l, respectivement) est déterminée dans ces conditions:

  • Cirrhose, sous forme extrêmement sévère.
  • Insuffisance rénale.
  • Carence en vitamine B6 (pyridoxine).
  • Après plusieurs séances d'hémodialyse.
  • Pendant la grossesse.

Faites attention! La haute sensibilité de ces indicateurs permet de déterminer la présence d'anomalies hépatiques, même en l'absence de manifestations cliniques et de symptômes caractéristiques.

Diagnostics

L'analyse biochimique des transaminases AlAt et AsAt est réalisée en prenant un échantillon de sang d'une veine. L'analyse est effectuée à jeun. Les écarts des indicateurs par rapport aux indicateurs normaux revêtent une importance cruciale dans les diagnostics. Si les enzymes sont élevées, le processus pathologique dans le foie est confirmé et un diagnostic plus approfondi est réalisé.

Taux d'enzyme

Pour les marqueurs enzymatiques, il existe un certain taux dans le sang. Le tableau des normes pour une personne en bonne santé facilite le diagnostic de la maladie du foie.

Alanine transaminase c'est quoi

Écrit par admin

Test sanguin pour la transaminase

La transaminase est le nom commun pour les enzymes présentes dans les cellules de différents organes. Lorsque les tissus sont détruits ou endommagés, que des lésions ou des pathologies se produisent, les enzymes quittent les cellules et leur taux sanguin augmente.

Table des matières:

Le contenu de la transaminase dans le sang est important dans le diagnostic, car il s'agit d'un symptôme de certaines maladies. Dans la pratique du diagnostic, une attention particulière est accordée à deux types d’enzymes - AST et ALT. Leur contenu dans le sang sert de marqueur des dommages au foie, au coeur, au pancréas (les cas les plus fréquents sont l'hépatite, l'infarctus du myocarde, la pancréatite). Leurs valeurs absolues et le rapport entre les niveaux d'AST et d'ALT permettent de déterminer l'organe affecté, de suivre la dynamique du processus pathologique et d'établir l'étendue de la lésion.

La teneur en transaminases déterminée lors d'études biochimiques. Sang pour analyse prélevé dans une veine. À la veille de la procédure, il est déconseillé de manger des aliments gras, de prendre de l’alcool, d’engager des travaux physiques pénibles et de cesser de prendre certains médicaments une ou deux semaines avant de consulter un médecin.

Pour l'analyse biochimique de la transaminase, prélevez un prélèvement sanguin veineux.

Le nom complet de l'enzyme est l'alanine aminotransférase. D'après le nom, il est clair que cette protéine est impliquée dans le transfert de l'acide aminé alanine. Principalement trouvé dans le foie, ainsi que dans les cellules du cœur, du pancréas, des reins, des muscles.

Taux sanguin

Pour les femmes et les hommes, les valeurs admissibles sont différentes:

  • pour les femmes, le taux ne dépasse pas 32 unités / litre;
  • pour les hommes - moins de 40 unités / litre.

Pour les enfants d'âges différents, les normes diffèrent:

  • dans les cinq premiers jours de la vie - jusqu'à 49 unités / litre;
  • jusqu'à six mois - 56;
  • de six mois à un an - 54 ans;
  • de un à trois - 33;
  • de trois à six ans - 29 ans;
  • de six à douze - pas plus haut que 39.

Raisons pour élever

Un taux élevé d'ALAT est caractéristique de telles pathologies:

  • cirrhose du foie;
  • hépatite aiguë (virale, alcoolique);
  • pancréatite aiguë;
  • tumeur maligne du foie ou métastases;
  • jaunisse obstructive;
  • désintégration de la tumeur;
  • crise cardiaque étendue;
  • maladie cardiaque dans laquelle il y a destruction des cellules du muscle cardiaque (insuffisance cardiaque, myocardite);
  • des brûlures;
  • lésions musculaires traumatiques étendues.

Une légère augmentation est observée dans les cas suivants:

  • après une chirurgie cardiaque;
  • avec une crise cardiaque simple;
  • hépatite chronique;
  • hépatose graisseuse;
  • la mononucléose.

Outre les causes pathologiques de l'augmentation des taux d'ALAT, il existe des causes physiologiques. Ceux-ci comprennent:

  • grand effort physique;
  • prise de certains médicaments (antibiotiques, valériane, échinacée, anti-inflammatoires non stéroïdiens, contraceptifs);
  • prendre des compléments alimentaires qui affectent négativement les cellules du foie;
  • une légère augmentation peut être observée chez les femmes enceintes au cours du premier trimestre (cette condition est considérée comme normale);
  • mauvaise alimentation (présence dans le régime de fast-food, sodas, repas de produits semi-finis).

Transaminase ALT dans le sang - marqueur de maladie du foie

L'indicateur dans le diagnostic de la maladie du foie revêt une importance particulière. Des taux élevés d'ALAT sont un signe spécifique de pathologie hépatique. Déjà 1 à 4 semaines avant l'apparition des symptômes dans le sang, révélaient une teneur élevée en cette enzyme. En cas de maladie hépatique aiguë, il dépasse la norme de plus de cinq fois. Si un taux élevé persiste pendant une longue période ou que la maladie se développe dans les derniers stades de la maladie, cela indique une destruction massive du tissu hépatique.

L'analyse sur ALT est montrée:

  • dans le diagnostic des pathologies du foie, des voies biliaires, du pancréas;
  • contrôler le traitement de l'hépatite virale;
  • dans le diagnostic différentiel de la jaunisse hépatique et hémolytique;
  • dans l'insuffisance cardiaque et d'autres maladies cardiaques;
  • dans les pathologies des muscles squelettiques;
  • lors de l'examen d'un donneur de sang.

L'analyse est prescrite aux personnes présentant les symptômes suivants:

  • faiblesse constante;
  • fatigue rapide;
  • manque d'appétit;
  • urines foncées et selles claires;
  • jaunissement de la peau et du blanc des yeux;
  • des ballonnements;
  • nausée, vomissement;
  • douleur abdominale.

L'analyse pour ALT peut être attribuée aux personnes à risque:

  • eu un contact avec un patient atteint d'hépatite;
  • souffrant de diabète;
  • avoir un excès de poids;
  • souffrant de dépendance à l'alcool;
  • prendre des médicaments ayant des effets toxiques;
  • les personnes ayant une tendance héréditaire à la maladie du foie.

L'AST, ou aspartate aminotransférase, intervient dans le transfert de l'aspartate d'acide aminé. Contient principalement dans le coeur, le foie, les reins, les muscles.

Norma

Le contenu d'AST dans le sang devrait être:

  • pour les femmes - de 20 à 40 unités / litre;
  • pour les hommes, de 15 à 31 unités / litre;
  • pour les nouveau-nés (5 jours) - jusqu'à 140 unités / litre;
  • chez les enfants de moins de neuf ans - pas plus de 55 ans.

L'AST élevé dans le sang est un signe diagnostique important d'infarctus du myocarde.

Raisons pour élever

On observe une augmentation de l'activité AST dans le sang dans les cas suivants:

  • avec hépatite d’origine différente;
  • infarctus du myocarde;
  • myocardite;
  • inflammation du muscle cardiaque lors du rhumatisme articulaire aigu;
  • cancer du foie et tumeurs secondaires dans le foie;
  • cirrhose et nécrose du foie;
  • l'alcoolisme;
  • maladies musculaires auto-immunes;
  • pancréatite (aiguë et chronique);
  • la maladie de calculs biliaires et d'autres pathologies dans lesquelles la sortie de la bile est altérée;
  • la cholestase;
  • la mononucléose;
  • l'hépatose;
  • des brûlures;
  • coup de chaleur;
  • intoxication par les champignons;
  • blessures.

En cas d'infarctus du myocarde, l'AST dans le sang augmente 5 fois et reste à un niveau élevé pendant cinq jours, tandis que l'ALT augmente légèrement. S'il n'y a pas de diminution après cinq jours, on peut parler d'un mauvais pronostic, et si le niveau augmente, il est probable que la zone de nécrose du tissu myocardique se soit étendue.

La teneur en AST est également augmentée en cas de nécrose du tissu hépatique. Plus sa valeur est élevée, plus la défaite est difficile.

En quoi une maladie du foie diffère-t-elle d'une crise cardiaque?

Pour déterminer par l'analyse du sang dans lequel se produit la destruction d'un organe - myocarde ou foie - tissu, il est nécessaire de déterminer le rapport AST / ALT, dont la norme est de 1,3. Si la valeur dépasse 1,3, il s'agit d'une crise cardiaque, si elle est inférieure à la normale, il s'agit d'une pathologie hépatique.

Conclusion

La détermination du niveau de transaminase dans le sang revêt une grande importance pour le diagnostic de certaines maladies. Le maintien de l'ALAT est particulièrement important pour l'identification de pathologies hépatiques d'origine différente. Un changement à la hausse d'un indicateur tel que l'AST est un signe diagnostique important des dommages aux cellules du myocarde lors d'une crise cardiaque.

Natalya - 28 juillet 19

Enfant un an et deux mois sur 39 unités ALT 1; AST 51 unités l.Le pédiatre interdit la vaccination.

Transaminases AlAt et AsAt: qu'est-ce que c'est, taux sanguin normal et augmentation anormale

Sur le blanc des résultats du test sanguin biochimique, il y a des sous-paragraphes de «transaminase» - ALT (AlAt) et AST (AsAt), mais savez-vous de quoi il s'agit, quels sont ces indicateurs normaux et que signifient leurs écarts par rapport au niveau normal?

Considérez les éventuelles anomalies dans le corps qui peuvent être détectées grâce à ces indicateurs de biochimie.

L'essence de la transamination

La réaction de transamination est le processus de transfert d'un groupe amino d'une molécule d'acide aminé à une molécule d'alpha-céto. Pendant la réaction, aucun ammoniac libre n'est formé.

La transamination est un lien entre le métabolisme des glucides et de l'azote. Il se produit avec la participation des enzymes aminotransférases (transaminases).

De telles enzymes sont appelées acides aminés impliqués dans une réaction particulière. La transamination de l'alanine est possible avec la participation de l'alanine aminotransférase (AlAT), transaminates d'acide aspartique avec l'aspartate aminotransférase (AsAT) dans le sang.

Norme ALT et AST chez l'adulte et l'enfant

Norma AlAt (ALT) et AsAt (AST) en l'absence de processus pathologiques dans le sang des femmes, des hommes et des enfants sont fondamentalement différentes:

  • enfants de moins de 9 ans - AlAT jusqu'à 50 U / l, AsAT jusqu'à 140 U / l;
  • enfants de plus de 9 ans - Alat jusqu'à 50 U / l, Asat jusqu'à 55 U / l.
  • hommes: jusqu'à 45 U / l, AsAT jusqu'à 47 U / l;
  • femmes - AlAT et AsAT à 31 U / l;

Raisons des changements en biochimie

La cytolyse (mort cellulaire) entraîne une augmentation du nombre de catalyseurs de transamination dans le sang. Ceci est possible avec les désordres suivants du corps:

Amélioration de la performance: qu'est-ce que cela signifie pour le diagnostic de cardiopathologie

Les aminotransférases sont des marqueurs de l'infarctus du myocarde. Une augmentation de leur nombre indique la mort d'une partie du muscle cardiaque et la libération de ces enzymes à partir de cellules endommagées.

L'analyse biochimique, à savoir la détermination du niveau d'alanine-aminotransférase, d'aspartate-aminotransférase et de créatine kinase, vous permet de déterminer la gravité de la maladie et le délai entre l'apparition des symptômes et le moment du diagnostic.

Lors d’un infarctus du myocarde dans le corps, les modifications suivantes se produisent, qui se reflètent dans les données de laboratoire:

  1. Après une attaque ischémique, la quantité de créatine kinase augmente immédiatement. Cette enzyme n'est déterminée que si l'analyse est effectuée immédiatement après l'attaque. Les nombres retrouvent rapidement leurs valeurs d'origine.
  2. La prochaine étape est la croissance de AST. L'aspartate transaminase étant la plus active dans le muscle cardiaque, elle est donc le principal marqueur de l'infarctus du myocarde.
  3. ALAT se lève en dernier. Les enzymes de transamination augmentent le deuxième ou le troisième jour à partir du début de la maladie. Les valeurs dépassent la norme plusieurs fois. Dans les cas particulièrement graves, ce chiffre peut être 20 fois plus élevé que les chiffres normaux.

En plus des enzymes ci-dessus, les cellules sujettes à l'ischémie libèrent de la lactate déshydrogénase dans le sang. La définition de cette enzyme peut servir de facteur supplémentaire dans le diagnostic de la lésion et son traitement ultérieur.

Autres maladies dans lesquelles l'augmentation du contenu

Si l'aspartate aminotransférase est considérée comme un marqueur cardiaque, l'alanine-aminotransférase présente la concentration la plus élevée dans les tissus hépatiques. La croissance de ces indicateurs peut indiquer un certain nombre de lésions aux organes internes.

Dans diverses maladies, le rapport d'aminotransférases entre elles change. Le rapport entre l'activité cardiaque et hépatique est appelé «coefficient de Rytis». Dans les pathologies cardiaques, la valeur du coefficient augmente et diminue avec les modifications du foie. Mais en même temps, les deux valeurs sont supérieures à la normale.

Les enzymes, en plus des maladies du système cardiovasculaire, sont élevées dans ces pathologies:

  • Hépatopathies sévères - cancer, hépatites graisseuses, cirrhose.
  • Jaunisse mécanique.
  • Hépatite de diverses origines. Une augmentation de l'alanine-aminotransférase se produit souvent avant l'apparition des symptômes. Dans l'analyse biochimique détermine également l'augmentation de la bilirubine. L'aspartate aminotransférase a augmenté dans une moindre mesure.
  • Cholestase.
  • Pancréatite aiguë. Le niveau d'alanine aminotransférase augmente avec l'apparition du processus inflammatoire dans le pancréas. Dans la pancréatite chronique, on détermine une augmentation uniforme des deux enzymes.
  • Blessures musculaires, brûlures étendues.

Quand la quantité n'est pas élevée mais faible

Les enzymes de transamination réduites sont rares. Mais dans certaines pathologies, l'AST peut descendre en dessous de 15 U / l et l'ALT en dessous de 5 U / l. Ces indicateurs indiquent les violations suivantes:

  • cirrhose grave;
  • nécrose du foie;
  • déficit en pyridoxine, par exemple chez les alcooliques;
  • réduire le nombre d'hépatocytes actifs;
  • l'urémie;
  • chez les patients sous hémodialyse.

Les aminotransférases sont des enzymes cliniquement importantes. Leur élévation dans le sang permet de diagnostiquer des pathologies des organes internes avant même l'apparition de symptômes sévères. Afin d’amener les indicateurs à l’idéal, aucun traitement ou régime spécial n’est requis. Les transaminases retrouvent d'elles-mêmes leur quantité initiale dès que la cause de la mort cellulaire est éliminée.

Parlons des cas d'augmentation de la transaminase

Les transaminases sont des protéines qui jouent l'un des principaux rôles dans le métabolisme cellulaire. Les transaminases peuvent être trouvées dans n'importe quel organe, mais leur activité est plus prononcée dans le foie.

Rôle dans le corps

L'augmentation du niveau de ces enzymes est due à la mort cellulaire dans les organes internes et indique la présence d'anomalies dans le corps. Il y a deux types:

  • L'AST (ASpartaninovaya-Transferase) est une enzyme spécifique sensible aux modifications du muscle cardiaque, du foie et du cerveau. Tant que la structure cellulaire de ces organes n'est pas perturbée, le niveau de AST dans le sang sera dans les limites de la normale.
  • ALT (ALanine-Transferase) est une enzyme qui est un indicateur majeur de la maladie du foie.

Le plus simple et le plus accessible concernant les marqueurs du foie dans la vidéo ci-dessous

Analyse

Indications pour l'analyse

La raison pour laquelle on donne du sang pour détecter les transaminases peut être un symptôme de la maladie, qui entraîne une augmentation du niveau des enzymes ALT et AST. Par exemple, hépatite, crise cardiaque, maladies gastro-intestinales. Le médecin traitant enverra une analyse si les symptômes suivants sont détectés:

  • Douleur thoracique du côté gauche et troubles du rythme cardiaque.
  • Douleur dans l'abdomen droit (dans l'hypochondre).
  • Faiblesse, fatigue.
  • Décoloration de la peau (jaunisse).
  • Augmentation de l'abdomen chez les nourrissons.
  • Utilisation à long terme de médicaments pouvant avoir un impact négatif sur le foie.
  • Blessures présumées aux organes internes.
  • Évaluation de l'efficacité du traitement.
  • Intoxication toxique.

Préparation à l'analyse

Pour obtenir un résultat fiable, vous devez respecter les règles suivantes:

  • Le sang est donné à jeun, de préférence le matin.
  • Il est permis de ne boire que de l'eau bouillie ordinaire.
  • Ne prenez pas de drogue pendant 10 jours avant l'analyse.
  • Pendant quelques jours, vous devez éliminer de votre régime alimentaire la malbouffe (frite, sucrée, salée) et l’alcool.
  • Il est recommandé de minimiser l'effort physique.

Taux d'indicateurs

Les indicateurs varient selon le sexe et l'âge:

Causes des enzymes améliorées: ALT et AST

Les taux d'ALT et d'AST augmentent dans le sang lorsque le tissu de l'organe dont ils sont responsables est endommagé, principalement le foie, le tractus gastro-intestinal et le muscle cardiaque. Une liste plus détaillée des raisons de l'augmentation du niveau d'enzymes est présentée ci-dessous:

  • Hépatite de n'importe quelle étymologie (le principal indicateur de diagnostic est l'ALAT).
  • Cancer du foie.
  • Tumeurs bénignes du foie.
  • Maladies associées à une atteinte du muscle cardiaque (pour cette raison, il y a aussi une augmentation simultanée de l'ALAT et de l'AST).
  • Lorsque la grossesse dans le sang augmente légèrement le taux d'ALAT, de tels écarts ne doivent pas susciter d'inquiétude. Mais si pendant la grossesse, le taux d'ALAT et d'AST augmente simultanément, un diagnostic du foie est nécessaire.
  • La forme en cours de la pancréatite (ALT augmente).
  • Médicaments: warfarine, paracétomol, médicaments hormonaux (cela peut être à l'origine d'une augmentation des performances)
  • Anomalies congénitales du foie chez les nourrissons (augmentation de la GGT et de l'ALAT).

AIDE! Orienter dans le diagnostic aidera à déterminer le coefficient de de Rytis (le rapport des enzymes: ACT à ALT). Normalement, la valeur obtenue est comprise entre 0,9 et 1,7. Si la valeur du coefficient est supérieure à 2, ils parlent de la mort des tissus du muscle cardiaque. Si le coefficient ne dépasse pas 0,8, une insuffisance hépatique survient. Plus le score est bas, plus la maladie est grave.

Comment réduire les performances

Réduire la quantité d'enzymes dans le sang des enzymes ALT et AST n'est possible qu'en éliminant la cause sous-jacente de la maladie qui a provoqué la déviation de la norme. Lorsque l'organe endommagé reprend complètement ses fonctions, il ne libère plus de transaminase dans le sang. La médecine traditionnelle peut aider un organe malade à faire face rapidement à la pathologie, à en faire le traitement.

Recettes de nutrition pour normaliser les fonctions hépatique et cardiaque:

  • Dissoudre une demi-cuillère à café de curcuma et une cuillère à soupe de miel dans un verre d'eau. Prendre trois fois par jour.
  • La bouillie au lait aidera à nettoyer le foie des toxines accumulées.
  • Jus de betterave frais.
  • Apporter du cholestérol aidera un délicieux dessert de potiron bouilli et de miel.

Quels sont les tests hépatiques

Les échantillons de foie combinent différents types de tests de laboratoire visant à identifier les maladies possibles du foie.

Inclure la détermination du nombre d'enzymes hépatiques et de bilirubine dans le sang:

  • ALT (alanine aminotransférase).
  • AST (aspartate aminotransférase).
  • GGT (gammagrutaniltransférase).
  • Phosphatase alcaline (phosphatase alcaline).
  • Bilirubine commune.

AIDE! La phosphatase alcaline et la GGT sont des indicateurs de la bile stagnante. La bilirubine est la prochaine étape de la conversion de l'hémoglobine, qui détermine le degré d'endommagement du tissu hépatique. Le taux de bilirubine dans le sang est compris entre -3,4 et 17,0 mol / l.

Prévention

  • Il est possible de prévenir les maladies du foie grâce à un régime alimentaire spécial comprenant des aliments riches en vitamine D: lait, œufs, pommes, poisson de mer, caviar, sarrasin et flocons d'avoine. Manger des aliments végétaux sains aidera votre foie à devenir plus résistant aux maladies et à éliminer les toxines dangereuses. Exclure de votre alimentation les aliments gras et salés, afin de ne pas surcharger le foie au-delà de la norme.
  • Abandonnez les mauvaises habitudes: alcool et tabac.
  • Évitez les toxines. Ils peuvent facilement pénétrer dans le corps et avoir un effet dévastateur sur le foie.
  • Ne pas se soigner soi-même. La prise non contrôlée d'antibiotiques peut ne pas conduire à une performance normale, mais au contraire, altérer de manière significative la fonction hépatique.

Ajouter un commentaire Annuler la réponse

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à la présente notification concernant ce type de fichier. Si vous n'acceptez pas l'utilisation de ce type de fichiers, vous devez définir les paramètres de votre navigateur en conséquence ou ne pas utiliser le site.

Transaminases hépatiques ALT et AST - que signifie augmenter? Tableau des normes

Un certain nombre de tests de laboratoire sont utilisés pour diagnostiquer une maladie du foie. L'un d'eux est un test sanguin biochimique. Pour évaluer l'état du corps, autoriser des paramètres biochimiques tels que les transaminases. Leur activité accrue suggère le développement d'un processus pathologique dans le foie.

Transaminases hépatiques

Les aminotransférases (nouveau nom des transaminases) sont des enzymes spéciales qui accompagnent et accélèrent la réaction d'échange métabolique, déplaçant le groupe amino à l'intérieur de la cellule, des acides aminés aux acides cétoniques. Cette réaction a lieu sans libération d'ammoniac libre. Le processus de catalyse le plus actif se produit dans le foie.

Intéressant! Le processus de transfert de groupes amino s'appelle la transamination. Cette réaction biochimique est nécessaire à la formation de nouveaux acides aminés, de glucose et d'urée dans le corps, ainsi qu'au métabolisme des protéines et des glucides.

Le niveau d'enzymes dans le sang peut varier légèrement. Cela dépend de l'âge et du sexe, ainsi que des caractéristiques individuelles du corps humain.

Les enzymes suivantes sont importantes pour le diagnostic de la maladie du foie:

  1. ALT ou ALAT (alanine aminotransférase). Effectue un marqueur de modifications hépatiques négatives. Dans une quantité élevée et atypique dans le sang, cette enzyme permet de déterminer la présence d'une pathologie dès 2-3 semaines à partir du début de son développement. Il peut y avoir un excès de cinq fois de la norme. Niveau accru tout au long du processus négatif. La réduction de l'ALAT indique à la fois l'atténuation de la maladie et la destruction rapide et étendue du tissu hépatique.
  2. AST ou AsAt (aspartate aminotransférase ou transaminase aspartique). Accompagnement de la maladie cardiaque et de la maladie du foie. Un AST élevé dans le sang, avec une légère augmentation de l'ALAT, indique la présence de lésions du muscle cardiaque et le développement d'un infarctus du myocarde. Une augmentation uniforme de l'AST et de l'ALT est déterminée lorsque les tissus du foie subissent des modifications destructives ou une nécrose.

Les transaminases étant synthétisées à l'intérieur des cellules, leur contenu normal dans le corps est plutôt insignifiant. Certaines maladies entraînent une cytose (destruction des cellules protéiques) et des transaminases pénètrent dans le sang en quantités beaucoup plus élevées que la norme.

Causes des fluctuations de la transaminase

Si le niveau d'ALT et d'AST est augmenté, qu'est-ce que cela signifie? Si ces marqueurs dépassent la norme dans le sang, cela signifie qu'un processus négatif se développe dans le foie ou dans le muscle cardiaque. Des taux élevés d'ALAT et d'AST indiquent le développement possible des pathologies suivantes:

1. Modifications de la structure et nécrotisation du tissu hépatique pouvant être causées par des maladies telles que:

2. Invasions parasites. En cours d'activité vitale, les parasites sécrètent des substances toxiques qui détruisent les tissus du foie.

3. Blessures mécaniques. Les ecchymoses ou les plaies pénétrantes conduisent à des abcès et à une nécrose des tissus.

4. Effets de la drogue. Certains médicaments, tels que les AINS et les AINS, les antibiotiques, la testostérone, les stéroïdes anabolisants et les barbituriques, détruisent l'intégrité cellulaire structurelle et la mort du tissu hépatique.

Si l'augmentation de l'aspartate de transamidinase et de l'alanine est augmentée, les raisons peuvent ne pas être directement liées au foie. Une élévation périodique des marqueurs est diagnostiquée dans les cas de pancréatite aiguë, de dystrophie musculaire, de brûlures, de lésions étendues du muscle squelettique, ainsi que lors de la dégradation des érythrocytes ou de l'hémochromatose.

Certains états se caractérisent par une faible valeur de marqueurs enzymatiques, ce qui est rarement observé.

La diminution du niveau d'AST et d'ALT (15 U / l et 5 U / l, respectivement) est déterminée dans ces conditions:

  • Cirrhose, sous forme extrêmement sévère.
  • Insuffisance rénale.
  • Carence en vitamine B6 (pyridoxine).
  • Après plusieurs séances d'hémodialyse.
  • Pendant la grossesse.

Faites attention! La haute sensibilité de ces indicateurs permet de déterminer la présence d'anomalies hépatiques, même en l'absence de manifestations cliniques et de symptômes caractéristiques.

Diagnostics

L'analyse biochimique des transaminases AlAt et AsAt est réalisée en prenant un échantillon de sang d'une veine. L'analyse est effectuée à jeun. Les écarts des indicateurs par rapport aux indicateurs normaux revêtent une importance cruciale dans les diagnostics. Si les enzymes sont élevées, le processus pathologique dans le foie est confirmé et un diagnostic plus approfondi est réalisé.

Taux d'enzyme

Pour les marqueurs enzymatiques, il existe un certain taux dans le sang. Le tableau des normes pour une personne en bonne santé facilite le diagnostic de la maladie du foie.

Définition des indicateurs de pathologie

L'hyperfermentémie (augmentation du niveau) a une échelle particulière, à l'aide de laquelle la gravité de la pathologie est déterminée:

  1. Modéré. La norme est dépassée 1,5 fois. Il est caractéristique d'une hépatite alcoolique ou virale à évolution chronique.
  2. Moyenne Un excès de 6 (10) fois par rapport à la normale peut être associé à une atteinte hépatique ischémique, lors du développement de la nécrose hépatique.
  3. Haute Améliorer les enzymes 10 fois et plus. Observé dans l'état de choc ou ischémique du foie, surdosage d'acétaminophène.

Avec l’hépatite C et la cirrhose, la forte activité des enzymes alanine et aspartate aide à diagnostiquer efficacement les maladies à un stade précoce. L'activité la plus élevée des transaminases de l'hépatite B est déterminée 2 à 3 semaines après le début de la maladie, après quoi les indicateurs reviennent progressivement à la normale.

L'hypertransaminasémie (taux d'enzyme élevé), dans l'évolution chronique des hépatites virales C et B, ne se manifeste pas activement. Les marqueurs ne peuvent être que légèrement surélevés. Si les transfusions sont retrouvées dans le sang en quantités insignifiantes, il est recommandé de répéter le test de laboratoire.

IMPORTANT! Un enfant peut avoir une forme rare d'allergie à l'aspirine. C'est le syndrome de Ray, dans lequel se développe une insuffisance hépatique aiguë. Différencier la maladie aide le coefficient de Rytis.

Facteur de diagnostic auxiliaire

Outre l'ampleur de la gravité de la maladie, il existe un index spécial qui vous permet de déterminer la nature de la pathologie. Il a été développé par le scientifique italien F. de Ritis. Le coefficient de Ritis est calculé comme le rapport AST / ALT (k = AST / ALT). Sa valeur pour une personne en bonne santé est de 1,33 (+/- 0,4). Pour les maladies cardiaques, le coefficient augmente. Si la cause de mauvais tests est une insuffisance hépatique, l’indice diminue.

Recherche complémentaire

Pour le diagnostic des pathologies du foie, ce ne sont pas seulement les transaminases hépatiques qui importent. L'analyse biochimique du sang comprend également le test d'indicateurs tels que la bilirubine, l'urée, la phosphatase alcaline, les protéines, le glucose et certaines autres valeurs.

D'autres méthodes d'examen, telles que l'ECG, l'échographie, l'IRM et la tomodensitométrie, aident à clarifier le diagnostic. La décision sur l'opportunité de recherches supplémentaires est prise par un hépatologue.

ATTENTION! Une augmentation de l'ALAT dans la bilirubine normale peut indiquer le début du développement d'une maladie du foie.

Récupération des valeurs normales d'aminotransférase

Après le diagnostic, des mesures sont prises pour éliminer les causes de la valeur atypique de AsAt et AlAt. Si des anomalies ont été provoquées par des modifications destructrices du myocarde, le cardiologue décidera du traitement. Cela peut être un traitement médical ou une chirurgie.

Dans les maladies du foie, le traitement dépend du type de pathologie ayant affecté l'hypertransaminasémie. Pour le traitement de l'hépatite virale, appliquez une thérapie antivirale combinée, très efficace aux premiers stades. Hépatite toxique ou mécanique, nécessitent un traitement symptomatique.

Si la cause de l'atteinte hépatique est une cirrhose ou un traumatisme mécanique, une forme de traitement légère peut impliquer une intervention chirurgicale pour réséquer le tissu touché.

Dans la cirrhose chronique, le traitement est inefficace car la maladie est irréversible. Dans ce cas, un traitement de soutien est prescrit.

Prévention

Les mesures préventives aident à arrêter la propagation de la maladie et à réduire la charge sur le corps. Afin d'éviter le régime prescrit, l'utilisation d'hépatoprotecteurs. Un rejet complet de l'alcool est également recommandé.

La thérapie avec des remèdes populaires peut être une prévention et un soutien assez efficaces si elle est réalisée en association avec des méthodes de traitement conservateur et sous la supervision du médecin traitant.

Le processus de traitement des pathologies accompagnées d'une augmentation du taux d'aminotransférases implique leur surveillance périodique. Les analyses peuvent revenir à la normale non seulement dans le processus d'atténuation de la maladie.

Pour la cirrhose latente est caractérisée par un état enzymatique normalement stable. Si le niveau d'enzyme dans le processus de traitement revient à la normale, la décision d'arrêter le traitement ne devrait être prise que par le médecin traitant.

Enregistrer chez le médecin:

L'alanine aminotransférase (ALT) est une enzyme endogène appartenant au groupe des transférases, un sous-groupe des transaminases ou aminotransférases. La détermination de son niveau dans le sang est largement utilisée dans la pratique médicale pour identifier des pathologies du foie et de certains autres organes.

La synthèse enzymatique a lieu à l'intérieur des cellules. L'alanine aminotransférase se trouve principalement dans les cellules du foie et des reins. Une plus petite quantité se trouve dans le coeur et les cellules musculaires. Dans des conditions normales, seule une petite partie de l’enzyme se trouve dans le sang.

Les dommages causés aux cellules du tissu hépatique entraînent la libération d'ALT et son entrée dans le sang. L'augmentation du niveau de cette enzyme est dans la plupart des cas un indicateur d'anomalies du tissu hépatique. L'analyse en laboratoire permet d'identifier la maladie avant l'apparition d'autres signes caractéristiques, par exemple la jaunisse.

Taux d'enzyme

Dans des conditions normales, le taux d'alanine aminotransférase dans le sang est assez faible.

Chez les femmes, il est de 31 ans, chez les hommes, il est légèrement plus élevé - 41.

Dans l'enfance, les indicateurs sont beaucoup plus élevés.

  • chez les nouveau-nés jusqu'au cinquième jour de vie, le niveau d'enzyme est considéré comme pouvant aller jusqu'à 49
  • pour les bébés âgés de 5 jours à 6 mois, le taux est de 56 ans;
  • de 6 mois à 1 an - 54 ans;
  • de un an à trois ans - 33;
  • 3 ans - 6 ans - 29 ans;
  • de 6 à 12 ans - 39;
  • de 12 à 17 ans, le taux commence déjà à changer en fonction du sexe de l'enfant:

Pour les filles, la norme est de 24 ans, pour les garçons, 27 ans.

Raisons de l'augmentation d'ALT

L'augmentation de l'alanine aminotransférase s'explique principalement par les dommages au foie, par exemple sous diverses formes d'hépatite ou de cirrhose. Lorsque cela se produit, la cytolyse (destruction des cellules) a pour conséquence que l’enzyme qu’elle contient pénètre dans le sang et se retrouve au cours des tests de laboratoire. Le niveau d'ALT augmente plus que le niveau d'une autre enzyme, l'AST (aspartate aminotransférase).

  1. Les taux les plus élevés sont enregistrés dans les cas d'hépatite aiguë (toxique, virale, etc.). Dans ce cas, l'indicateur peut dépasser la norme de 20, parfois même 100 fois. Avec l'hépatite A, le niveau de l'enzyme commence à augmenter longtemps avant l'apparition de la jaunisse (2-3 semaines ou plus). Le niveau est normalisé après 3-3,5 semaines. En présence d'hépatite B ou C, l'indicateur change de manière imprévisible: il peut augmenter fortement ou diminuer, puis redevenir normal.
  2. Le niveau d'alanine aminotranférase augmente également avec l'ictère obstructif ou mécanique. De plus, les changements se produisent de manière abrupte: sur une courte période, l'indicateur peut atteindre un niveau significatif ou changer légèrement. Parfois, le chiffre atteint 600 unités et commence à diminuer, revenant à la normale en 2-3 jours. Ce phénomène est très caractéristique de ce type de jaunisse.
  3. La stéatose du foie (dégénérescence graisseuse de l'organe) entraîne une augmentation de l'ALAT de 2 à 3 fois.
  4. La cirrhose provoque également une double ou triple augmentation de l'alanine aminotransférase.
  5. Dans les métastases hépatiques, il existe de légères augmentations du niveau d'ALAT, alors que la tumeur primitive dans de nombreux cas peut ne pas affecter cet indicateur de quelque manière que ce soit.
  6. Avec l'hépatite alcoolique, l'ALAT n'augmente pas plus de 6 fois.

Parmi d'autres raisons qui affectent le niveau d'alanine aminotransférase, il est nécessaire de nommer:

  • dommages du myocarde (myocardite, infarctus du myocarde) - dans ce cas, l'ASAT augmente plus que l'ALAT;
  • insuffisance cardiaque;
  • pancréatite au stade aigu;
  • grossesse (une augmentation du niveau de l'enzyme se produit principalement au cours du deuxième trimestre);
  • les conditions de choc;
  • brûlures graves;
  • leucémie lymphoblastique (une pathologie maligne du système hématopoïétique);
  • mononucléose infectieuse (conduit à une augmentation presque dix fois supérieure de l'indice ALT);
  • nécrose du muscle squelettique;
  • myosite;
  • myodystrophie;
  • déficit primaire en carnitine;
  • obstruction des voies biliaires;
  • ischémie hépatique, entraînant un ralentissement du flux sanguin vers le foie;
  • infections virales.

Dans la plupart des cas, le score ALT est supérieur à l'AST. Ainsi, le rapport entre le niveau de ces deux enzymes sera bas. Les exceptions sont:

  • cirrhose du foie;
  • hépatite alcoolique;
  • dommages musculaires.

Des niveaux élevés d'alanine aminotransférase peuvent être associés à la prise de certains médicaments à long terme (dans certains cas, même à court terme). La raison en est leur effet toxique sur les cellules du foie. Dans la plupart des cas, ce phénomène est observé lors de l’utilisation des médicaments suivants:

  • cholestatiques;
  • stéroïdes anabolisants;
  • les œstrogènes et les contraceptifs oraux;
  • acide nicotinique;
  • la mercaptopurine;
  • metachifuoran;
  • méthyldopa;
  • méthotrexate;
  • les sulfonamides;
  • les salicylates;
  • préparations de sulfonylurée;
  • des fibrates;
  • médicaments psychotropes;
  • immunosuppresseurs;
  • fonds pour la chimiothérapie, l'anesthésie;
  • médicaments anticancéreux.

Dans certains cas, les niveaux élevés d’alanine aminotransférase sont les suivants:

  • augmentation de l'activité physique;
  • injections intramusculaires;
  • prendre des compléments alimentaires contenant des composants qui affectent les cellules du foie;
  • mauvaise alimentation - en particulier, utilisation de produits contenant des additifs alimentaires nocifs: plats cuisinés, «fast food», boissons gazeuses sucrées, etc. - dans ce cas, lors de l'ajustement du régime, l'indicateur ALT revient à la normale.

Motifs d'analyse

  1. L'analyse de l'alanine aminotransférase est prescrite principalement en cas de diagnostic de pathologies hépatiques et de maladies associées au pancréas et aux voies biliaires.
  2. Il est très important d'effectuer cette analyse dans le cadre du suivi de l'efficacité du traitement de l'hépatite virale et de l'examen des contacts dans le foyer de l'hépatite virale.
  3. Le taux de cette enzyme est également déterminé pour le diagnostic différentiel entre deux types de jaunisse: hémolytique et hépatique.
  4. L'analyse doit être effectuée lors de l'examen du sang du donneur.
  5. Le taux d'alanine aminotransférase est déterminé en cas d'anomalie du muscle cardiaque et d'insuffisance cardiaque.
  6. Cet indicateur est également déterminé dans les maladies des muscles squelettiques.

Il convient de noter que les indicateurs normaux d'ALT ne prouvent pas l'absence de pathologies hépatiques.

L'analyse est désignée de manière obligatoire en présence des symptômes suivants:

  • fatigue rapide;
  • la faiblesse;
  • des nausées;
  • vomissements;
  • avec perte d'appétit;
  • jaunissement de la peau, blanc des yeux;
  • urine foncée;
  • décoloration des matières fécales;
  • douleur dans l'abdomen;
  • distension abdominale.

L'analyse de l'alanine aminotransférase est recommandée en présence de facteurs de risque contribuant au développement de pathologies hépatiques:

  • hépatite transférée ou contact avec un patient présentant une infection à l'hépatite;
  • susceptibilité génétique aux maladies du foie;
  • abus d'alcool;
  • prendre des médicaments qui ont un effet toxique sur les cellules du foie;
  • surpoids;
  • le diabète.

La définition de cet indicateur doit être effectuée périodiquement pendant le traitement afin de contrôler son efficacité.

Traitement

Pour abaisser le taux d'ALAT, tout d'abord, le traitement d'une maladie qui provoque un taux élevé d'enzyme est nécessaire. En même temps, certains médicaments sont utilisés:

  • hépatoprotecteurs;
  • cholérétique;
  • moyens d'améliorer la digestion.

Si une augmentation de la concentration d'alanine aminotransférase est une conséquence de l'utilisation de médicaments à base de sulfonylurée, il est nécessaire de revoir le déroulement du traitement. Les patients ont prescrit des médicaments qui ne réduisent pas la quantité de vitamines B6 et B12.

Si un traitement prolongé aux fibrates et aux salicylates est à l'origine d'un taux élevé d'ALAT, ceux-ci doivent être complètement éliminés. Si le patient souffre d'une pathologie chronique, qui nécessite l'utilisation indispensable de ces médicaments, il est nécessaire de trouver d'autres moyens qui n'affectent pas le niveau d'ALAT.

Il convient de noter que le traitement prend une période assez longue, au cours de laquelle des études biochimiques de la composition du sang sont effectuées périodiquement.

Transaminases hépatiques et leur niveau d'activité

Un dysfonctionnement hépatique peut passer inaperçu pendant longtemps. Les symptômes de la maladie apparaissent souvent à un stade avancé, ce qui rend le traitement plus difficile et réduit délibérément son efficacité. La détermination de l'activité des transaminases hépatiques est l'un des tests de laboratoire les plus précis effectués pour évaluer l'état du foie.

Quelle est la transaminase

Les transaminases ou transferases sont des enzymes-catalyseurs pour les réactions chimiques du métabolisme de l'azote, dont la tâche principale est le transport des groupes amino pour la formation de nouveaux acides aminés. Les processus biochimiques nécessitant leur participation sont principalement réalisés dans le foie.

Le mouvement de transit des transaminases dans le sang n’affecte normalement pas le résultat du test; en termes quantitatifs, leur concentration est respectivement de 31 et 37 U / l pour les femmes et des hommes et de 31 et 47 U / l pour les femmes et les hommes pour les hommes et les hommes.

Transferases hépatiques déterminées lors des tests de laboratoire standard:

  • l'alanine aminotransférase ou l'alanine transaminase (ALT);
  • l'aspartate aminotransférase, ou l'aspartique transaminase (AST).

Le niveau d'enzymes dans un foie en bonne santé est influencé par des caractéristiques telles que l'âge (valeur accrue chez le nouveau-né), le sexe (le taux de transaminases dans le sang des femmes est inférieur à celui des hommes), le surpoids (il y a une légère augmentation des transaminases).

Causes des fluctuations des indicateurs d'AST, ALT

Les transaminases dans le sang d'une personne en bonne santé ne montrent pas d'activité; une forte augmentation de leur niveau est un signal d'alarme. Il faut savoir que la croissance des indicateurs n'est pas toujours déclenchée par une maladie du foie. AST est utilisé comme marqueur des dommages au muscle cardiaque lors d'un infarctus du myocarde; la concentration augmente avec une attaque sévère d'angine.

Les transaminases sont élevées dans les lésions du squelette, les brûlures, la présence d’une inflammation aiguë du pancréas ou de la vésicule biliaire, la sepsie et les états de choc.

Par conséquent, la détermination de l'activité enzymatique des transaminases ne peut être attribuée à des tests spécifiques. Mais dans le même temps, AST et ALT sont des indicateurs fiables et sensibles des dommages au foie en présence de symptômes cliniques ou de l’anamnèse de la maladie.

Une augmentation de l'activité des transaminases hépatiques applicable à la pathologie hépatique est observée dans les cas suivants:

La nécrose est un processus irréversible au cours duquel la cellule cesse d'exister en tant qu'unité structurelle et fonctionnelle de tissu. L'intégrité de la membrane cellulaire est violée et les composants cellulaires sortent, ce qui entraîne une augmentation de la concentration de substances intracellulaires biologiquement actives dans le sang.

La nécrose massive des hépatocytes provoque une augmentation rapide et répétée des transaminases hépatiques. Pour la même raison, une cirrhose significative du foie ne s'accompagne pas d'une hyperactivité enzymatique: il existe trop peu d'hépatocytes en activité pour que leur destruction conduise à une augmentation de l'AST et de l'ALT.

Les indicateurs de transaminases correspondent à la norme, bien que le processus en soit déjà au stade de la décompensation. L’ALT est considéré comme un indicateur plus sensible des maladies du foie. Par conséquent, avec les symptômes correspondants, faites tout d’abord attention à son niveau.

Des modifications nécrotiques du tissu hépatique sont observées dans les hépatites aiguës et chroniques d'étiologies diverses: virale, toxique (en particulier alcoolique et médicamenteuse), hypoxie aiguë résultant d'une forte chute de la pression artérielle lors d'un choc.

La libération d'enzymes dépend directement du nombre de cellules affectées; par conséquent, la sévérité du processus avant la réalisation d'études spécifiques est évaluée par le niveau quantitatif de transaminases AST et ALT et par une augmentation par rapport à la norme.

Cependant, pour déterminer d'autres tactiques, un examen supplémentaire est nécessaire, ainsi qu'une analyse biochimique du sang au fil du temps.

2. Cholestase (stagnation de la bile).

Bien que la sortie de la bile puisse être violée pour diverses raisons, sa stagnation à long terme dans des conditions de préservation de la sécrétion d'hépatocytes conduit à un étirement excessif, à un métabolisme perturbé et à la fin de la chaîne pathologique - à une nécrose.

3. Changements dystrophiques.

La dystrophie est une violation du métabolisme des tissus. Il accompagne en quelque sorte l'inflammation. en tant que variété, le remplacement du tissu conjonctif des zones nécrotiques peut être envisagé, ce qui constitue la base pathogénétique de la cirrhose du foie.

Parmi les raisons de l'augmentation des transaminases est indiquée la dégénérescence graisseuse du foie (hépatite grasse alcoolique).

Les maladies génétiques sont également importantes, par exemple la maladie de Wilson-Konovalov (dégénérescence hépatolenticulaire) caractérisée par une accumulation excessive de cuivre.

Les tumeurs du foie, tant bénignes que malignes, en cours de croissance détruisent les tissus environnants, ce qui provoque une inflammation. Cela se traduit par une augmentation persistante des transaminases hépatiques.

Les métastases ont le même effet: les cellules tumorales introduites par le sang ou le liquide lymphatique forment des foyers tumoraux secondaires dans le tissu hépatique.

5. Invasions parasitaires.

Les helminthes qui parasitent le système hépatobiliaire (Giardia, ascaris, opistorchis, échinocoque) provoquent une inflammation et une obstruction (chevauchement) des voies biliaires, ainsi qu'une infection secondaire, accompagnée d'une augmentation des transaminases.

6. effet médicinal.

Aujourd'hui, la science dispose de données provenant de nombreuses études qui ont prouvé que les médicaments entraînent une augmentation des transaminases. Ceux-ci comprennent:

  • agents antibactériens (tétracycline, érythromycine, gentamicine, ampicilline);
  • stéroïdes anabolisants (décanabol, euboline);
  • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (acide acétylsalicylique, indométhacine, paracétamol);
  • inhibiteurs de la monoamine oxydase (sélégiline, imipramine);
  • la testostérone, la progestérone, les contraceptifs oraux;
  • les sulfamides (Biseptol, Berlotcide);
  • barbituriques (sécobarbital, reposal);
  • cytostatiques, immunosuppresseurs (azathioprine, cyclosporine);
  • préparations contenant du cuivre, du fer.

L'élévation de la transaminase ne dépend pas de la forme du médicament; Les comprimés, ainsi que les perfusions intraveineuses, peuvent affecter négativement le foie ou provoquer une fausse activité de l'AST et de l'ALT, en raison de la spécificité de leur dosage dans le sérum sanguin.

Les symptômes

Malgré la diversité des causes, les maladies du foie présentent un certain nombre de symptômes similaires, accompagnés d’une augmentation des transaminases hépatiques:

  • faiblesse, léthargie, apparaissant soudainement ou persistant longtemps;
  • nausées, vomissements, qu’il y ait ou non un lien avec la consommation de nourriture;
  • perte d'appétit ou son absence complète, aversion pour certains types d'aliments;
  • douleur abdominale, en particulier lorsqu'elle est localisée dans l'hypochondre droit, épigastrique;
  • une augmentation de l'abdomen, l'émergence d'un vaste réseau de veines saphènes;
  • coloration ictérique de la peau, sclérotique des yeux, muqueuses visibles de tout degré d'intensité;
  • démangeaisons obsessionnelles douloureuses, pire la nuit;
  • décoloration des sécrétions: urine foncée, fèces acholiques (blanchies);
  • saignements des muqueuses, nasale, saignements gastro-intestinaux.

La valeur de l'étude de l'activité enzymatique explique les symptômes cliniques proactifs de l'augmentation des transaminases AST et ALT dans l'hépatite virale A - déjà au cours de la période préicterique, 10 à 14 jours avant le début du syndrome de l'ictère.

Dans l'hépatite B, l'alanine transaminase prédominante est élevée, une hyperfermentémie survient plusieurs semaines avant que les signes de la maladie n'apparaissent.

La valeur dans le diagnostic

Déterminer les caractéristiques de la pathologie du foie en fonction du niveau d'hyperfermentémie à l'aide d'une échelle spéciale. Le degré d'élévation des transaminases hépatiques est divisé en:

  1. Modéré (jusqu'à 1 à 1,5 fois ou 1 à 1,5 fois).
  2. Moyen (de 6 à 10 normes ou 6 à 10 fois).
  3. Élevé (plus de 10 à 20 normes ou plus de 10 fois).

Le pic d'activité de la transaminase dans l'hépatite virale aiguë est observé au cours de la deuxième ou troisième semaine de la maladie, après quoi il diminue jusqu'à la valeur normale de l'ALAT et de l'AST en 30 à 35 jours.

En cas d'évolution chronique sans exacerbation, l'hyperfermentémie ne se caractérise pas par de fortes fluctuations et reste dans une augmentation modérée ou légère. Dans la phase latente (asymptomatique) de la cirrhose, les transaminases se situent le plus souvent dans la plage normale.

Il est important de faire attention aux transaminases hépatiques accrues, seules ou en combinaison avec d’autres indicateurs du spectre biochimique: bilirubine, gamma-glutamyltranspeptidase, phosphatase alcaline, car la combinaison d’indicateurs de croissance indique une pathologie spécifique ou réduit l’éventail des causes probables.

Ainsi, des transaminases élevées sont détectées chez les porteurs de l'hépatite B malgré l'absence de symptômes.

Jaunisse hépatique (mécanique), une insuffisance hépatique aiguë peut être accompagnée d'une augmentation du taux de bilirubine avec des concentrations simultanées normales ou faibles d'AST et d'ALAT. Ce phénomène s'appelle la dissociation bilirubine-aminotransférase.

L’augmentation des transaminases chez les enfants est souvent causée par une infection par le virus de l’hépatite, une lésion du foie induite par un médicament. Une pathologie dangereuse qui survient dans l'enfance est le syndrome de Ray. En raison de l'utilisation de l'acide acétylsalicylique (aspirine), une encéphalopathie hépatique aiguë, une maladie constituant un danger de mort, se développe.

Pour le diagnostic approfondi, on utilise le coefficient de Rytis, qui est un rapport transaminases AST et ALT. Normalement égal à 1,33. Si le coefficient de Ritis est inférieur à 1, il est considéré comme un signe de lésion infectieuse-inflammatoire du foie.

L'hépatite virale aiguë, par exemple, est comprise entre 0,55 et 0,83. Si vous atteignez un niveau égal ou supérieur à 2, vous soupçonnez une hépatite alcoolique ou une nécrose du muscle cardiaque.

Valeur en thérapie

L'augmentation des taux de transaminases dans le sang est dans la plupart des cas un signe défavorable, preuve de la destruction des cellules hépatiques.

L'hyperfermentémie peut être à nouveau détectée quelque temps après la normalisation des indicateurs. En règle générale, cela indique le début d'une nouvelle ou récurrence du processus pathologique existant et la nécrose renouvelée des hépatocytes.

Comment abaisser la transaminase? Le niveau d'AST et d'ALT n'est que le reflet de la présence de la maladie; par conséquent, un retour à la normale ne peut être obtenu qu'avec un diagnostic et un traitement adéquats de la pathologie détectée. Des taux d'enzymes élevés et extrêmement élevés nécessitent une hospitalisation et un examen supplémentaire immédiat.

Il comprend des tests sanguins cliniques généraux, un test sanguin biochimique complet avec détermination des électrolytes, du glucose, ainsi que des méthodes instrumentales - électrocardiographie, ultrasons et / ou tomodensitométrie des organes abdominaux.

Si nécessaire, effectuez un test ELISA (dosage immuno-enzymatique) pour rechercher les anticorps anti-virus de l'hépatite ou la PCR (réaction en chaîne de la polymérase) afin de déterminer l'ADN ou l'ARN des virus.

Compte tenu de leur coût élevé, il n’est pas économiquement possible de les réaliser sans une justification clinique appropriée ou des données historiques fiables.

Le test des transaminases étant sensible aux modifications hépatiques, il peut être utilisé pour évaluer l’efficacité du traitement en association avec d’autres méthodes de laboratoire et instrumentales.

Auteur: Torsunova Tatiana

La recette de grand-mère pour nettoyer le foie! Le foie sera nettoyé dans un mois et l'hépatite disparaîtra.

Méthodes modernes de diagnostic de la fibrose et de la cirrhose.

Ce qui peut indiquer une échogénicité accrue avec les ultrasons

Cet article traitera du diagnostic de laboratoire de l'organe et de l'identification des pathologies.

Pourquoi le test sanguin biochimique est-il si important dans les maladies des organes?

Qu'est-ce qu'un changement diffus dans le foie?

Tests sanguins pour le foie

Si échogénicité hépatique élevée

Commentaires et discussions

Conseils d'hépatologues

Nos lecteurs recommandent

Avec cela aussi lire

Liste des centres d'hépatologie.

Hépatologues avec les meilleures critiques et évaluations traitées.

Les meilleurs produits basés sur l’expertise des médecins et les critiques des visiteurs de notre site.

Restaurer le foie

Inquiet pour la santé du foie?

Vérifiez son état avec un test en ligne gratuit.


Plus D'Articles Sur Le Foie

Cholécystite

Quel genre de poisson avez-vous d'opisthorchiase: est-ce que le pelé, les joues et le brochet sont malades?

Opisthorchiase - une maladie qui se produit en raison de l'ingestion de microorganismes parasites.
Cholécystite

Comment traiter le foie en cas de diabète?

Le diabète affecte tous les systèmes du corps. Le diabète sucré et le foie sont les premiers à être liés, car il y a violation des processus métaboliques qui affectent directement l'organe.